Compte rendu. Ouvrage recensé : par Normand Boucher

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu. Ouvrage recensé : par Normand Boucher"

Transcription

1 Compte rendu Ouvrage recensé : Les transformations de l intervention sociale. Entre innovation et gestion des nouvelles réalités? par Evelyne Baillargeau, Céline Bellot (sous la dir.) Collection «Problèmes sociaux et interventions sociales», Montréal, Presses de l Université du Québec, 2007, 255 p. Préface rédigée par François Aballéo Postface de Jean-Pierre Deslauriers par Normand Boucher Service social, vol. 54, n 1, 2008, p Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: DOI: /018349ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'uri https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/ Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'université de Montréal, l'université Laval et l'université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis Pour communiquer avec les responsables d'érudit : Document téléchargé le 6 November :17

2 COMPTE RENDU Les transformations de l intervention sociale. Entre innovation et gestion des nouvelles réalités? par Evelyne Baillargeau, Céline Bellot (sous la dir.) Collection «Problèmes sociaux et interventions sociales», Montréal, Presses de l Université du Québec, 2007, 255 p. Préface rédigée par François Aballéo Postface de Jean-Pierre Deslauriers NORMAND BOUCHER Chercheur au CIRRIS et Professeur associé École de service social Université Laval, Québec Dans le contexte des transformations de la régulation du social par l État touchant les politiques sociales des dernières années, les auteurs ouvrent une fenêtre sur une analyse des conséquences de ces mutations pour les interventions sociales. Sous la direction d Evelyne Baillargeau et de Céline Bellot, les collaborateurs à cet ouvrage développent une lecture critique mais «aussi une exploration des opportunités d innovation en matière de soutien spécialisé envers les populations vulnérables» (p. 2). Les mutations au plan des politiques sociales et au plan des pratiques sociales constituent les deux principes structurant de cet ouvrage. Ce livre rend compte des débats qui ont eu lieu autour de ces thèmes lors d un colloque organisé par le Groupe d analyse des politiques et des pratiques sociales (GAPPS) de l Université de Montréal. De manière à saisir ces phénomènes dans leurs dimensions les plus larges, Evelyne Baillargeau et Céline Bellot, en introduction, adoptent aussi une «posture d observation» assez large, celle «du champ d intervention sociale qui va au-delà de la profession et de la discipline dans son sens le plus traditionnel» (p. 4). Dans la première partie qui comprend trois chapitres, Pierre-Joseph Ulysse s intéresse d abord aux structures médiatrices non-étatiques en proposant «d analyser la manière dont se nouent les alliances et s expriment les rapports de solidarité entre les individus et les organismes, pris entre les contraintes institutionnelles d une part, et les processus d individualisation des problèmes sociaux d autre part» (p. 4). Elles sont caractérisées par l émergence de nouvelles formes de relations entre les institutions publiques et les autres composantes de la Service social - Volume 54, numéro 1, 2008

3 126 SERVICE SOCIAL société. Des structures qui sont définies comme une interface à l intérieur de laquelle des «espaces de transactions» se forment entre des acteurs afin de contrer les impacts négatifs des réformes des politiques sociales. Dans ce processus, l État fait du territoire l instrument essentiel d analyse de ces mutations et de leurs conséquences pour les individus. Le partenariat, la concertation et la proximité sont des vecteurs importants de création de nouvelles pratiques de citoyenneté; ce qui conduit l auteur à insister sur l importance d une «double action», de proximité et sociétale, caractérisée tantôt par une mobilisation des individus tantôt par une transformation des rapports sociaux et des dynamiques structurelles des inégalités afin de favoriser «l être et l être-ensemble». Dans la foulée du processus de décentralisation en France, Michel Messu s intéresse au passage d une politique d intégration à une politique d insertion; un processus qui va entrainer «un effet de retour sur la définition, ou plutôt, sur le contenu de savoirs et de savoir-faire qui caractérisait les professions du social» (p. 42). Des mutations qui marquent l émergence de nouveaux acteurs, intervenants provenant du milieu en quête de reconnaissance professionnelle, et le déclin de ce qu il désigne comme «l intervention républicaine», définie comme une manière d envisager l action publique sociale et qui produisait un certain type de citoyen républicain ( ) soutenu, protégé par la collectivité sociale et nationale avec laquelle il fait corps (p. 47). Ces intervenants sociaux républicains qui ont participé à «l invention du social», par l entremise entre autres de la socialisation de la réponse et de la mutualisation des risques, se retrouvent aujourd hui en déficit d identité professionnelle. Et enfin, Claude Larivière retrace les quatre grandes étapes de développement et de réformes des CLSC au Québec en décrivant les enjeux qui ont caractérisé chacune des périodes; une démarche essentielle afin de mieux cerner l évolution actuelle qui se caractérise, selon lui, par un déclin significatif du «modèle CLSC» et où l instrumentalisation du travail social est de plus en plus présent et confirmé avec la dernière réforme Couillard. Dans la deuxième partie composée de trois chapitres, les auteurs abordent la question des nouveaux référentiels pour l intervention sociale de terrain où les thèmes de proximité et de participation structurent cette deuxième partie. Robert Bastien et ses collaborateurs nous amènent à redécouvrir en quelque sorte le sens de l intervention sociale en appelant au final à plus de «senti» que de données probantes pour soutenir l action. Leur démarche repose sur l analyse des résultats d une étude portant «sur la manière dont la prévention sociale et sanitaire s exerce dans la proximité de populations exclues» (p. 73). Basée sur une approche ethnométhodologique, ils s intéressent au sens et au contexte d appartenance des acteurs afin «de constituer une matière diversifiée pour penser le social, le médical et le politique» (p. 75). C est par la prévention de proximité, réalisée par le travail de rue, que les auteurs abordent tour à tour les problématiques de l innovation, de la proximité et des logiques d action qui animent ce champ. Son essor s explique par trois éléments : 1) la sanitarisation du social; 2) la crise des finances publiques; 3) et enfin la socialisation du champ médical. Il s agit d une proximité qui s oppose à la distance entre l agent (l intervenant) et l acteur (le citoyen) à la différence des dispositifs normatifs basés sur des savoirs experts et disciplinaires. Ce travail de

4 LES TRANSFORMATIONS DE L INTERVENTION SOCIALE 127 proximité producteur de sens conduit les auteurs à formuler l hypothèse qu il provoque la porosité des systèmes de pensée basés sur des vérités. Maryse Bresson discute quant à elle du constat «d échec» de l intervention sociale dans les quartiers en France en défendant l idée «qu en dépit de se limites et de ses paradoxes, la participation des habitants et le lien social se sont de fait imposés, de manière sans doute durable comme de nouveaux moteurs de l intervention, au sens où ils ont transformé les pratiques des acteurs associatifs ( ) et contribué à la recomposition du champ professionnel du travail social» (p. 98). Les enjeux de la participation se définissent au creuset de la diversité des significations que l on lui attribue; marquée par l injonction politique. Elle est animée par le risque d une instrumentalisation qui s inscrit, depuis 1980, dans une logique de prévention avec en toile de fond l éclatement du champ du travail social français. René Lachapelle discute des défis contemporains de l organisation communautaire en s appuyant sur l expérience des CLSC où l élément structurant réside dans l apparition de nouveaux métiers qui font naître l interrogation légitime entourant le risque d un nivellement par le bas de l identité professionnelle en organisation communautaire ou par l occasion d un relèvement par le haut; l élément clé résidant dans la capacité de ces nouveaux acteurs d établir un rapport de force permettant ainsi d élever ces conditions. La troisième partie constituée de trois chapitres porte sur l analyse de l émergence de ces nouveaux acteurs dans le champ de l intervention sociale contemporain. Parmi ces nouveaux métiers, celui de travailleur de rue soulève l intérêt d Annie Fontaine sous l angle de la construction d une culture professionnelle. Pour l auteure, les enjeux et les défis résident dans la capacité de cette pratique de se renouveler; elle analyse son développement au sein d une approche constructiviste où elle distingue quatre idéal-types de travailleur de rue. Elle constate que cette culture du travail de rue se construit au carrefour de plusieurs formes d intervention de proximité et d influence idéologiques. Ce champ est donc traversé par de fortes tensions qui font en sorte qu il est difficile d y accoler une définition et encore moins de l identifier à un groupe. Evelyne Baillargeau s intéresse à son tour à l intervention de quartier en Europe surtout aux Pays-Bas et en France où la mise au point de nouveaux outils politiques dans la réforme et la rationalisation des politiques sociales héritées de l après Seconde guerre mondiale balisent l horizon de l intervention. La mise en place de ces nouveaux outils (comme une politique ville) a des impacts importants dans le champ de l intervention sociale où la restauration du lien social dans certains quartiers en crise est l objectif des actions des intervenants; et l auteure fait de cette restauration une condition préalable de la participation des habitants de ces quartiers. Dans une perspective de proximité, Céline Bellot et Jacinthe Rivard cherchent à «voir comment l intervention par les pairs peut-être considérée comme une forme innovante d intervention sociale qui permet de construire un pont entre le rôle de bénéficiaire et celui d intervenant» (p. 174). Une approche qui se veut un travail relationnel empreint de réciprocité et qui implique une reconnaissance du savoir expérientiel que possède le pair en l occurrence le jeune. L approche par les pairs qu analysent les auteures ici s inscrit dans le cadre d un projet d intervention auprès des jeunes de la rue. Elles donnent ainsi forme à

5 128 SERVICE SOCIAL un modèle d intervention singulier qu elles décrivent comme formant le «paradigme du relais» où le pair est reconnu davantage pour ses qualités d être que d intervenant désignant par-là une appartenance commune et participant d une dynamique de dialogue entre deux mondes. En conclusion de l ouvrage, Evelyne Baillargeau et Céline Bellot attirent l attention du lectorat sur le repositionnement des enjeux de la solidarité et de la justice sociale autour d un modèle d intervention managérial où la réponse aux besoins, anciens comme nouveaux, doit être efficace. Elles insistent aussi sur le risque que comportent ces nouvelles formes de lien social produites par ces nouveaux acteurs, de rester captives de la marge, si cette nouvelle solidarité, définie dorénavant comme une logique d action, n obtient pas une reconnaissance hors de son milieu. Cet ouvrage constitue une contribution importante à la compréhension des mutations contemporaines des politiques sociales et surtout de l émergence des nouvelles pratiques sociales et de nouveaux acteurs qui viennent tour à tour solliciter les frontières de l intervention sociale plus traditionnelle. Une contribution collective qui est soutenue par une démarche d analyse théorique très riche, largement tributaire de la posture privilégiée par les coéditrices, et qui propose un regard à la fois critique et complexe de ces nouveaux phénomènes sans y voir une remise en cause de l intervention mais plutôt une étape de plus dans son développement. Cet ouvrage sera très intéressant pour les étudiants de 2 e et 3 e cycles, pour les intervenants du milieu communautaire en leur offrant une lecture globale de certains phénomènes, pour les chercheurs et les professeurs, à la fois pour enrichir l enseignement, et surtout afin de poursuivre les réflexions lancées dans cet ouvrage.

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Magali Zimmer

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Magali Zimmer Compte rendu Ouvrage recensé : Entreprises collectives. Les enjeux sociopolitiques et territoriaux de la coopération et de l économie sociale, Louis Favreau (2008), Québec, Presses de l Université du Québec,

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bouchard

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bouchard Compte rendu Ouvrage recensé : TURCOTTE, Daniel, et Jean-Pierre DESLAURIERS (dirs.) (2011). Méthodologie de l intervention sociale personnelle, Québec, Presses de l Université Laval, 190 p. par Caroline

Plus en détail

Francq, B. et Maroy, C. (1996). Formation et socialisation au travail. Bruxelles : De Boeck Université.

Francq, B. et Maroy, C. (1996). Formation et socialisation au travail. Bruxelles : De Boeck Université. Compte rendu Ouvrage recensé : Francq, B. et Maroy, C. (1996). Formation et socialisation au travail. Bruxelles : De Boeck Université. par Pierre Doray Revue des sciences de l'éducation, vol. 24, n 2,

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Naïma Bentayeb

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Naïma Bentayeb Compte rendu Ouvrage recensé : Christian Jetté, Les organismes communautaires et la transformation de l État-providence : Trois décennies de coconstruction des politiques publiques dans le domaine de la

Plus en détail

«Le Réseau de professionnels à distance : un modèle de prestation de services»

«Le Réseau de professionnels à distance : un modèle de prestation de services» Article «Le Réseau de professionnels à distance : un modèle de prestation de services» Noël Thomas Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 5, n 2, 1999, p. 263-267. Pour citer cet

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par François Huot. Saül Karsz, Pourquoi le travail social?, Paris, Dunod 2004, 161 p.

Compte rendu. Ouvrage recensé : par François Huot. Saül Karsz, Pourquoi le travail social?, Paris, Dunod 2004, 161 p. Compte rendu Ouvrage recensé : Saül Karsz, Pourquoi le travail social?, Paris, Dunod 2004, 161 p. par François Huot Nouvelles pratiques sociales, vol. 18, n 2, 2006, p. 234-237. Pour citer ce compte rendu,

Plus en détail

«Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes»

«Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes» Article «Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes» Denise Lemire Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 3, n 2, 1997, p. 278-282. Pour citer cet article,

Plus en détail

Article. «Wei Zhao» James Partaik. Protée, vol. 39, n 2, 2011, p. 64-70. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :

Article. «Wei Zhao» James Partaik. Protée, vol. 39, n 2, 2011, p. 64-70. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : Article «Wei Zhao» James Partaik Protée, vol. 39, n 2, 2011, p. 64-70. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1007169ar DOI: 10.7202/1007169ar Note

Plus en détail

Article. «Section préliminaire - Organisation générale du centre hospitalier» [s.a.] Les Cahiers de droit, vol. 15, n 2, 1974, p. 310-313.

Article. «Section préliminaire - Organisation générale du centre hospitalier» [s.a.] Les Cahiers de droit, vol. 15, n 2, 1974, p. 310-313. Article «Section préliminaire - Organisation générale du centre hospitalier» [s.a.] Les Cahiers de droit, vol. 15, n 2, 1974, p. 310-313. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI:

Plus en détail

Jacques T. Godbout, Le don, la dette et li dentité : homo donator vs homo oeconomicus, Montréal, Boréal, 2000, 190 p.

Jacques T. Godbout, Le don, la dette et li dentité : homo donator vs homo oeconomicus, Montréal, Boréal, 2000, 190 p. Compte rendu Ouvrage recensé : Jacques T. Godbout, Le don, la dette et li dentité : homo donator vs homo oeconomicus, Montréal, Boréal, 2000, 190 p. par Mireille Tremblay Nouvelles pratiques sociales,

Plus en détail

Seul et avec l autre. La vie en colocation dans un quartier populaire de Québec.

Seul et avec l autre. La vie en colocation dans un quartier populaire de Québec. Compte rendu Ouvrage recensé : Seul et avec l autre. La vie en colocation dans un quartier populaire de Québec. Par Madeleine Pastinelli. (Québec, CELAT et Presses de l Université Laval, collection Intercultures,

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bourque

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bourque Compte rendu Ouvrage recensé : Potvin, C., Power, T.M. et Ronchi, A. (dir.) (2014). La formation en ligne : les conseillers et ingénieurs pédagogiques. 20 études de cas. Laval : Presses de l Université

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Josée Turbis et Yves Hurtubise

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Josée Turbis et Yves Hurtubise Compte rendu Ouvrage recensé : Lucie FRÉCHETTE, Entraide et services de proximité : l expérience des cuisines collectives, Sainte- Foy, Presses de l Université du Québec, 2000, 185 p. par Josée Turbis

Plus en détail

Portrait de la situation de la recherche sur l insertion professionnelle en enseignement

Portrait de la situation de la recherche sur l insertion professionnelle en enseignement Portrait de la situation de la recherche sur l insertion professionnelle en enseignement Anne-Catherine Vallerand Stéphane Martineau Christine Bergevin Colloque LADIPE, CNIPE, CRIFPE ACFAS, 18 MAI 2006

Plus en détail

VIH/Sida. Une approche multidisciplinaire, sous la direction de Mary Reidy et Marie-Élizabeth Taggart, Québec, Gaëtan Morin éditeur, 1995.

VIH/Sida. Une approche multidisciplinaire, sous la direction de Mary Reidy et Marie-Élizabeth Taggart, Québec, Gaëtan Morin éditeur, 1995. Compte rendu Ouvrage recensé : VIH/Sida. Une approche multidisciplinaire, sous la direction de Mary Reidy et Marie-Élizabeth Taggart, Québec, Gaëtan Morin éditeur, 1995. par Moussa Sarr Service social,

Plus en détail

Article. Myriam Odyssée Amenanka Asezo. Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 6, n 2, 2000, p. 221-225.

Article. Myriam Odyssée Amenanka Asezo. Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 6, n 2, 2000, p. 221-225. Article «S alphabétiser en français dans un milieu anglophone : défi à relever pour l intégration des francophones analphabètes sur le marché de l emploi de Toronto» Myriam Odyssée Amenanka Asezo Reflets

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Sylvie Harbour

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Sylvie Harbour Compte rendu Ouvrage recensé : Qualité de l audit : enjeux de l audit interne et externe pour la gouvernance des organisations, sous la direction de Benoît Pigé, Bruxelles, De Boeck, 2011, 290 p. par Sylvie

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Article. «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche

Article. «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche Article «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 1, n 1, 1995, p. 238-244. Pour citer cet article, utiliser

Plus en détail

Alexandre Mallard, Petit dans le marché. Une sociologie de la Très Petite Entreprise, Paris, Presses des MINES, 2011, 264 p.

Alexandre Mallard, Petit dans le marché. Une sociologie de la Très Petite Entreprise, Paris, Presses des MINES, 2011, 264 p. Compte rendu Ouvrage recensé : Alexandre Mallard, Petit dans le marché. Une sociologie de la Très Petite Entreprise, Paris, Presses des MINES, 2011, 264 p. par Michel Trépanier Revue internationale P.M.E.

Plus en détail

«Culture et intervention : l histoire d une rencontre» Nicole Boucher. Service social, vol. 42, n 1, 1993, p. 5-9.

«Culture et intervention : l histoire d une rencontre» Nicole Boucher. Service social, vol. 42, n 1, 1993, p. 5-9. «Culture et intervention : l histoire d une rencontre» Nicole Boucher Service social, vol. 42, n 1, 1993, p. 5-9. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/706596ar

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

Vallerand, R. J. et Thill, E. E. (1993). Introduction à la psychologie de la motivation. Laval : Éditions Études Vivantes.

Vallerand, R. J. et Thill, E. E. (1993). Introduction à la psychologie de la motivation. Laval : Éditions Études Vivantes. Compte rendu Ouvrage recensé : Vallerand, R. J. et Thill, E. E. (1993). Introduction à la psychologie de la motivation. Laval : Éditions Études Vivantes. par Rolland Viau Revue des sciences de l'éducation,

Plus en détail

«Le social de Côté : un colloque avec pour tête d affiche l intervention sociale»

«Le social de Côté : un colloque avec pour tête d affiche l intervention sociale» «Le social de Côté : un colloque avec pour tête d affiche l intervention sociale» Paul Langlois Nouvelles pratiques sociales, vol. 4, n 1, 1991, p. 193-196. Pour citer ce document, utiliser l'information

Plus en détail

Louis Jacques Filion, Claude Ananou et Christophe Schmitt, Réussir sa création d entreprise sans business plan, 2012, Paris, Eyrolles, 320 p.

Louis Jacques Filion, Claude Ananou et Christophe Schmitt, Réussir sa création d entreprise sans business plan, 2012, Paris, Eyrolles, 320 p. Compte rendu Ouvrage recensé : Louis Jacques Filion, Claude Ananou et Christophe Schmitt, Réussir sa création d entreprise sans business plan, 2012, Paris, Eyrolles, 320 p. par Olivier Germain Revue internationale

Plus en détail

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE INSTITUT CATHOLIQUE DE RENNES France LE CHAMP A EXPLORER Longtemps monopole de l univers public et associatif,

Plus en détail

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire Parler d économie sociale et solidaire n est plus aujourd hui ni une incongruité, ni une affirmation écoutée avec commisération

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

«Erratum : "Stratégies d investissement dans les obligations canadiennes et américaines Nabil T. Khoury"»

«Erratum : Stratégies d investissement dans les obligations canadiennes et américaines Nabil T. Khoury» «Erratum : "Stratégies d investissement dans les obligations canadiennes et américaines Nabil T. Khoury"» La rédaction L'Actualité économique, vol. 53, n 2, 1977, p. 344-347. Pour citer ce document, utiliser

Plus en détail

Les Services de Santé au Travail et l impératif de pluridisciplinarité

Les Services de Santé au Travail et l impératif de pluridisciplinarité Projet de recherche Les Services de Santé au Travail et l impératif de pluridisciplinarité Phase 1 du projet de recherche: phase exploratoire Version résumée Mots-clés : Santé au travail Préventeurs Pluridisciplinarité

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Union Régionale des Francas Pays de La Loire

Union Régionale des Francas Pays de La Loire «La famille d aujourd hui n est ni plus ni moins parfaite que celle de jadis: elle est autre, parce que les milieux où elle vit sont plus complexes, voilà tout.» E. Durkheim 1888 Accompagnement à la fonction

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Les Rendez-vous des Grands rassembleurs Carnet de voyage Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Dynamo Ressource en mobilisation

Plus en détail

Le management du travail

Le management du travail Le management du travail Un modèle de compréhension et d action!! Eléments de cadrage! Actions engagées par le réseau! Et du côtés de la formation des managers (FI et FC)? qui concerne l ensemble de la

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA)

STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA) Sciences humaines et sociales Master à finalité professionnelle MENTION : SCIENCES DE L EDUCATION SPÉCIALITÉ STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs : Former des spécialistes en

Plus en détail

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Novembre 2010 La création d un profil de compétences en organisation communautaire en CSSS 1 s est imposée comme un des moyens pour

Plus en détail

Frank Janssen, La croissance de l entreprise. Une obligation pour les PME?, Bruxelles, De Boeck, 2011, 152 p.

Frank Janssen, La croissance de l entreprise. Une obligation pour les PME?, Bruxelles, De Boeck, 2011, 152 p. Compte rendu Ouvrage recensé : Frank Janssen, La croissance de l entreprise. Une obligation pour les PME?, Bruxelles, De Boeck, 2011, 152 p. par Pierre-André Julien Revue internationale P.M.E. : économie

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Diane Saint-Pierre

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Diane Saint-Pierre Compte rendu Ouvrage recensé : Vincent LEMIEUX et Mathieu OUIMET, L analyse structurale des réseaux sociaux, Québec et Bruxelles, Les Presses de l Université Laval et De Boeck Université, 2004, 112 p.

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Catherine Arseneault

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Catherine Arseneault Compte rendu Ouvrage recensé : Désirs d ailleurs. Essai d anthropologie des voyages. Par Franck Michel. (Québec, Presses de l Université Laval, 2004, 3 e édition. Pp. 366, ISBN 2-7637-8183-7) par Catherine

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Yves Laberge

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Yves Laberge Compte rendu Ouvrage recensé : Le courrier est arrivé! Le service postal rural au Canada de 1880 à 1945. Par Chantal Amyot et John Willis. (Ottawa: Musée canadien de la poste, 2003. 212 p. isbn 0-660-18998-4

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif»

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» «La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» Cap Berriat est une association loi 1901. A sa création, en 1964, c est un club Léo Lagrange qui propose des

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

«La collaboration Cochrane : un outil de travail et de recherche pour les spécialistes de la réadaptation»

«La collaboration Cochrane : un outil de travail et de recherche pour les spécialistes de la réadaptation» Article «La collaboration Cochrane : un outil de travail et de recherche pour les spécialistes de la réadaptation» Lynn Casimiro et Lucie Brosseau Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire,

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE ET LOGEMENT PUBLIC 8 points de repère pour l action communautaire* Concerner un réseau Habitants, professionnels, élus, institutions. Se définit autour d un espace géographique,

Plus en détail

«Des nouvelles du comité francophone provincial de l Association provinciale de travailleurs sociaux»

«Des nouvelles du comité francophone provincial de l Association provinciale de travailleurs sociaux» Article «Des nouvelles du comité francophone provincial de l Association provinciale de travailleurs sociaux» Lise Andrée Payette Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 1, n 1, 1995,

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT EURO-MEDITERRANEEN : DEVELOPPEMENT DURABLE www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille : 110,

Plus en détail

«Présentation» Kathleen Delaney-Beausoleil. Les Cahiers de droit, vol. 40, n 1, 1999, p. 3-6.

«Présentation» Kathleen Delaney-Beausoleil. Les Cahiers de droit, vol. 40, n 1, 1999, p. 3-6. «Présentation» Kathleen Delaney-Beausoleil Les Cahiers de droit, vol. 40, n 1, 1999, p. 3-6. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/043526ar DOI: 10.7202/043526ar

Plus en détail

RÉALISER L ÉTUDE DE MARCHÉ DE SON PROJET D ENTREPRISE, Catherine Léger-Jarniou, Paris, Dunod, coll. «Entrepreneurs», 3 e édition, 2007, 272 p.

RÉALISER L ÉTUDE DE MARCHÉ DE SON PROJET D ENTREPRISE, Catherine Léger-Jarniou, Paris, Dunod, coll. «Entrepreneurs», 3 e édition, 2007, 272 p. Compte rendu Ouvrage recensé : RÉALISER L ÉTUDE DE MARCHÉ DE SON PROJET D ENTREPRISE, Catherine Léger-Jarniou, Paris, Dunod, coll. «Entrepreneurs», 3 e édition, 2007, 272 p. par William Menvielle Revue

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Robert Gagnon

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Robert Gagnon Compte rendu Ouvrage recensé : The Master Spirit of the Age Canadian Engineers and the Politics of Professionalism. 1887-1922, J. Rodney Millard, Toronto, University of Toronto Press, 1988. Pp 229. par

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux?

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? 30 septembre au 1 er octobre 2013 INSET d Angers quand les talents grandissent, les collectivités progressent Lundi 30 septembre 2013 8 h 30 Accueil

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

«Introduction» Stéphane Leman-Langlois et Marc Ouimet. Criminologie, vol. 39, n 1, 2006, p. 3-6.

«Introduction» Stéphane Leman-Langlois et Marc Ouimet. Criminologie, vol. 39, n 1, 2006, p. 3-6. «Introduction» Stéphane Leman-Langlois et Marc Ouimet Criminologie, vol. 39, n 1, 2006, p. 3-6. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/013122ar DOI:

Plus en détail

Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse

Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse Le développement des pratiques de soins et de services de première ligne Document synthèse Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale, Centre affilié universitaire Novembre 2010 Ce document

Plus en détail

Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS

Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS Communauté de pratique sur l intervention de quartier du CSSS-IUGS et les interventions de proximité en CSSS Auteurs : Jean-François

Plus en détail

Les dispositifs collaboratifs en contexte professionnel : Mutualisation et unités documentaires, entre dynamique collective et réflexion individuelle

Les dispositifs collaboratifs en contexte professionnel : Mutualisation et unités documentaires, entre dynamique collective et réflexion individuelle 2ème Colloque international IDEKI,Didactiques et métiers de l'humain, 18 et 19 octobre 2013 - Université de Lorraine Nouveaux espaces et dispositifs en question, nouveaux horizons en formation et en recherche,

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Louis Clerc

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Louis Clerc Compte rendu Ouvrage recensé : Russie-UE. La naissance d un partenariat stratégique. Les transformations de la politique étrangère russe (1991-2000), Laetitia SPETSCHINSKY, 2011, Bruxelles, P.I.E. Peter

Plus en détail

d un réflexe d action chez ce dernier. Garante à la fois de l amélioration de la situation de l usager, de l atténuation de son problème, de la

d un réflexe d action chez ce dernier. Garante à la fois de l amélioration de la situation de l usager, de l atténuation de son problème, de la La pratique professionnelle du travailleur social en Centre de santé et de services sociaux : entre logique thérapeutique et logique d accompagnement. Isabelle Chouinard L importance de la dimension relationnelle

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

LE MENESTREL, Sara, La voie des Cadiens. Tourisme et identité en Louisiane (Paris, Éditions Belin, 1999), 431 p.

LE MENESTREL, Sara, La voie des Cadiens. Tourisme et identité en Louisiane (Paris, Éditions Belin, 1999), 431 p. Compte rendu Ouvrage recensé : LE MENESTREL, Sara, La voie des Cadiens. Tourisme et identité en Louisiane (Paris, Éditions Belin, 1999), 431 p. par Rose-Marie Guzzo Revue d'histoire de l'amérique française,

Plus en détail

Article. «Conseils groupés» Renée Desormeaux. Continuité, n 129, 2011, p. 54-57. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :

Article. «Conseils groupés» Renée Desormeaux. Continuité, n 129, 2011, p. 54-57. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : Article «Conseils groupés» Renée Desormeaux Continuité, n 129, 2011, p. 54-57. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/64386ac Note : les règles d'écriture

Plus en détail

Remerciements...VII Avant-propos...XV Préface...XVII Liste des auteurs... XIX

Remerciements...VII Avant-propos...XV Préface...XVII Liste des auteurs... XIX Table des matières Remerciements....VII Avant-propos....XV Préface....XVII Liste des auteurs... XIX Introduction générale... 1 Catherine Teiger et Marianne Lacomblez Partie I Analyses du travail, formations

Plus en détail

Maison des Associations de Tourcoing

Maison des Associations de Tourcoing - Validées, à l unanimité, par le Conseil d Administration du 19 juin 2013 Maison des Associations de Tourcoing 100, rue de Lille 59200 TOURCOING tel. 03 20 26 72 38 fax 03 20 11 15 04 contact@mda-tourcoing.fr

Plus en détail

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Journées de la Prévention INPES 3 avril 2009- Paris Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Jérôme Elissalde Agent de valorisation et de transfert des connaissances

Plus en détail

Les formations en organisation

Les formations en organisation Les formations en organisation CNAM - CHAIRE DE DÉVELOPPEMENT DES SYSTÈMES D'ORGANISATION http://www.cnam.fr/lipsor Diplômes de troisième cycle proposés DESS - Développement des Systèmes d'organisation

Plus en détail

Article. «Ravir les lieux» Hélène Dorion. Liberté, vol. 41, n 6, (246) 1999, p. 55-59. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :

Article. «Ravir les lieux» Hélène Dorion. Liberté, vol. 41, n 6, (246) 1999, p. 55-59. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : Article «Ravir les lieux» Hélène Dorion Liberté, vol. 41, n 6, (246) 1999, p. 55-59. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/32625ac Note : les règles d'écriture

Plus en détail

Une projection pour réfléchir aujourd hui

Une projection pour réfléchir aujourd hui Quinzièmes Journées des Archives Louvain-la-Neuve, 23 et 24 avril 2015 Les archivistes dans quinze ans Nouvelles attentes, nouvelles responsabilités, nouveaux défis Une projection pour réfléchir aujourd

Plus en détail

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin Nancy Côté, MSS, TS Conseillère clinicienne en travail social Une collaboration émergente dans la formation initiale et continue des travailleurs sociaux: ENJEUX ET DÉFIS Martine Duperré, Ph.D., TS. Professeure

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE»

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» MASTER 2 PROFESSIONNEL Mention Economie & Société Spécialité : Entrepreneuriat Social et culturel Parcours Economie Sociale et Solidaire,

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Alain Lavigne. Duplessis, pièce manquante d une légende : l invention du marketing politique, Québec, Éditions du Septentrion, 2012, 194 p.

Alain Lavigne. Duplessis, pièce manquante d une légende : l invention du marketing politique, Québec, Éditions du Septentrion, 2012, 194 p. Compte rendu Ouvrage recensé : Alain Lavigne. Duplessis, pièce manquante d une légende : l invention du marketing politique, Québec, Éditions du Septentrion, 2012, 194 p. par Mathieu Noël Mens : revue

Plus en détail

2008 Presses de l Université du Québec. Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél.: (418) 657-4399 www.puq.

2008 Presses de l Université du Québec. Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél.: (418) 657-4399 www.puq. TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... XIII INTRODUCTION... 1 Vivianne Châtel et Shirley Roy Partie 1 RÉFLEXION LIMINAIRE Chapitre 1 DE L EXCLUSION À LA VULNÉRABILITÉ Continuité et rupture... 13 Shirley Roy 1.1.

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE Département de management et technologie École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Chronique éditoriale DE L INTÉRÊT

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique Le dispositif d évaluation dans la fonction publique page 1 PLAN Présentation du dispositif d évaluation Enjeux de l évaluation en matière de management et de GRH page 2 L entretien professionnel en pratique

Plus en détail