DES PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES"

Transcription

1 SANTÉ BUCCO-DENTAIRE DES PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Dr Benoît PERRIER Chirurgien dentiste (Saint Jean de Boiseau) Secrétaire Général de l UFSBD 1

2 L UFSBD en quelques mots Une Association loi 1901 Née en 1966 de la volonté de la profession dentaire - Conseil National de l Ordre des Chirurgiens-Dentistes - Confédération Nationale des Syndicats Dentaires - Union des Jeunes Chirurgiens-Dentistes / Union Dentaire - Union Nationale Etudiante des Chirurgiens-Dentistes Une notoriété nationale (DGS, la CNAM, l INPES, l INCa, la HAS, la CNSA ) Centre Collaborateur OMS Un réseau de chirurgiens-dentistes : 101 unions départementales et 21 unions régionales

3 L UFSBD en quelques mots Nos objectifs: La prévention, l éducation à la santé des patients, la promotion de la santé bucco-dentaire améliore la santé de la population. La place du chirurgien-dentiste doit être au cœur du parcours de santé de chaque Français, 3

4 Pourquoi agir auprès des personnes âgées dépendantes? Plus de 11 millions de personnes ont plus de 65 ans en France en 2012 En 2060, 1 habitant sur 3 sera âgé de plus de 65 ans soit environ 26 millions de personnes. UN ENJEU DE SANTE PUBLIQUE : - cible prioritaire notamment par un terrain médical fragile facilement déséquilibré - un environnement devant maintenir la santé et de la qualité de vie - la santé dentaire en interrelation intime avec la dénutritition, l estime de soi, des pathologies chroniques

5 Le programme de l UFSBD, cible : Personnes Agées Les expérimentations ont été faites dans les années 1990 et 2000 maintenant il faut passer à la généralisation des actions pour la santé des personnes dépendantes L UFSBD s engage à : Agir pour améliorer l hygiène et la santé bucco-dentaires des personnes âgées dépendantes en EHPAD Agir pour améliorer l hygiène et la santé bucco-dentaires des personnes âgées dépendantes à domicile Agir en prévention auprès des seniors et jeunes retraités et favoriser la création d un examen bucco-dentaire à 60 ans

6 Un projet complet avec AGIRC ARCO ( ) Analyse de 358 dépistages dans les établissements Agirc-Arrco A un bilan de la santé bucco-dentaire Une évaluation des besoins nécessaires pour le maintien de cette santé à un niveau compatible avec le qualité de vie et l alimentation Prenant en compte les habitudes d hygiène des résidents l évaluation des problèmes rencontrés. Constat des conséquences de ces difficultés dans le maintien d une hygiène bucco-dentaire suffisante.

7 Répartition par typologie de soins groupe d étude 1 n ont besoin que d un suivi sans soin et d une maintenance. groupe d étude 2 ont besoin de soins bucco-dentaires et d un dun suivi pouvant être assuré en milieu ordinaire (cabinet de ville). groupe d étude 3 ont besoin de soins en milieu spécialisé (centre hospitalier ). groupe d étude 4 ceux avec abstention thérapeutique

8 Ventilation de la population Le sex-ratio est tde 035(26%d h 0,35 d hommes, 74%d de femmes). L âge moyen est de 83 ans, Le GIR moyen est de 3,55

9 Répartition des pathologies générales Dans les pathologies générales é Les démences, dépressions, maladies d Alzheimer et AVC cumulés, représentent 47 % des pathologies. Une vigilance accrue pour ces patients concernés est nécessaire car ils ont des difficultés à prendre seuls en charge leur hygiène. Ils devront souvent être accompagnés. 1 patient sur 5 souffre de maladie cardio-vasculaire et 13 % de diabète. Dans ces pathologies, le risque induit par une mauvaise hygiène est important

10 Hygiène bucco-dentaire 52% des patients on des problèmes parodontaux ( gencives) 32% des résidents ont une prothèse adjointe 23% ont une prothèse totale il faut souligner la meilleure qualité de l hygiène des patients atteints de cardiopathies et d HTA même si ces patients sont très âgés car ils conservent une plus grand autonomie.

11 GIR, typologie de soin et hygiène bucco-dentaire 80% sans difficulté de prise en charge Parmi les personnes hébergées, la répartition des groupes d étude concernant les soins se répartit comme suit : Plus de 80% de pose pas de difficulté de prise en charge Le groupe 3 (10,4 % des patients) : soins en milieu hospitalier. Le groupe 4 (2,4 % des patients) : abstention thérapeutique.

12 GIR, typologie de soin et hygiène bucco-dentaire Le Groupe Iso-Ressources (GIR) moyen, dans les groupes d étude 3-4, est le plus bas à 2,38. Plus le patient est dépendant, plus le besoin en soins est difficile à prendre en charge. Ce qui implique qu on doit renforcer l hygiène au quotidien Dans les groupes d étude1et2,le et GIR moyen se situe au-dessus de 4 : l autonomie de ces résidents est un facteur favorable à un maintien de l hygiène en autonomie et de prise en charge des soins

13 GIR, typologie de soin et hygiène bucco-dentaire dans le groupe 1, 93 % des patients se brossent les dents seuls alors qu ils sont seulement 16,7 % à pouvoir le faire dans le groupe 3-4. Les résidents autonomes dans le domaine de l hygiène dentaire ont un GIR moyen supérieur à 4,78. indicateur important Les résidents aidés ont un GIR moyen à 3,12 et les résidents totalement assistés ont un GIR moyen de 1,92. Le constat est sensiblement le même pour l entretien des prothèses.

14 GIR, typologie de soin et hygiène bucco-dentaire On constate sur ce graphique sur la qualité du brossage une très forte différence entre le groupe 1 et les autres. Ainsi un patient qui a un besoin de soin est un patient ayant une hygiène insuffisante. Ce qui est parfaitement logique, car les pathologie dentaire sont le signe d un déséquilibre Sur l entretien des prothèse il y a moins de différence, à noter que par rapport à des études antérieures cet entretien est meilleur.

15 Les besoins en soins : 57% 9 dents en moyenne absentes non remplacées 57 % des résidents ont besoin de soins dentaires, sans pour autant qu il y ait une plainte exprimée par le patient, d où une nécessité de vigilance accrue pour les personnels Seulement 26,9 % des personnes déclarent avoir des problèmes bucco-dentaires (douleur ou gène au niveau de la bouche).. Dents absentes non remplacées = 9.32 (+8.85). Ce chiffre est élevé. Caries non traitées = 1,37 (+2,63).

16 Les besoins en soins Les urgences concernent essentiellement le groupe 2 et le groupe 3. Il en est de même pour le besoin en soins. Ces personnes nécessitent plus de surveillance. Les urgences du groupe 1 sont liées à des pathologies des tissus mous ne nécessitant pas d actes cliniques mais des prescriptions ciblées pour l hygiène quotidienne

17 Les besoins en soins L absence de plainte du patient ne signifie ifi pas une absence de besoin de soins. A contrario, quand la plainte existe, c est un signe d urgence dentaire dans 72 % des cas.

18 Coefficient masticatoire et alimentation 32% des résidents ont une prothèse amovible partielle 23,3% ont une prothèse totale Plus d un résident sur cinq (22,8 %) a une alimentation mixée ou molle. Plus des trois quarts (77 %) des résidents conservent une alimentation normale. Le type d alimentation et la capacité masticatoire sont liées.

19 Coefficient masticatoire et alimentation Dans le groupe 3-4, 57,6 % des patients ont une alimentation mixée. Rien de surprenant car en moyenne, le nombre de dents personnelles + prothèses est inférieur à celui des résidents des autres groupes. Tous ces facteurs vont fragiliser l état dentaire et l état général, et nécessiter une attention plus grande de la part des soignants.

20 Discussion Un état bucco-dentaire nécessitant une prise en charge thérapeutique pour 57 % des résidents Dont 14 % des cas en urgence Dans 72 % des cas, une plainte signe une urgence Constat d une nécessité d aide à l hygiène partielle ou totale pour 27 % des résidents. Maintenir l état bucco-dentaire permet de garder un coefficient masticatoire suffisant pour conserver un mode d alimentation normale A retenir plus d un résident sur 2 a des besoin de soins dentaires, sans pour autant qu il y ait une plainte exprimée par le patient d où une nécessité de vigilance plus grande des personnels soignants. Il est nécessaire de mettre en place un suivi de l hygiène avec des protocoles individuels tenant compte du besoin du patient et une surveillance adaptée à chaque personne A ce point, en général on est tenté de me dire qu il faut absolument priorisé dans le plan d action les soins au cabinet dentaire pour agir sur la santé. Ce à quoi les expérimentations évoquées ont montrés que l accès à des réseaux de soins de donne pas accès à la santé (il y avait même dégratdation). Par contre l accès à la prévention quotidienne par la toilette buccale (coordonnée ou réalisée par l entourage pour la personne dépendante) permet de stabiliser l état de santé et surtout une qualité de vie, sans douleurr et foyers infectieux ou inflammatoires. C est la première étape indispensable à tout projet

21 Un projet complet avec AGIRC ARCO ( ) 2014) 26 EPHAD, 46 journées de formation 369 personnels formés Question «après cette formation, vous sentez-vous capable d utiliser ces enseignements dans votre pratique professionnelle?» 92% des participants répondent positivement. Les réserves exprimées : le manque de temps et la répartition des tâches.

22 L amélioration de l hygiène quotidienne est un levier important pour favoriser la santé et la qualité de vie des personnes vivant en EHPAD

23 Présentation de la Charte de Recommandations de l UFSBD

24 La santé bucco-dentaire des personnes âgées dépendantes en EHPAD ou bénéficiant éfi i d une aide professionnelle à domicile il Principales causes de mortalité Perte d autonomie Affections gastro-intestinales Infections pulmonaires Affections cardiaques Affections musculo-squelettiques et chutes Affections endocrino-métaboliques Causes mécaniques et physiologiques DÉNUTRITION Causes psychologiques (douleurs, perte d appétit, désocialisation ) Manque d hygiène 60 à 70 % des personnes âgées dépendantes en EHPAD sont incapables de réaliser seules les gestes d hygiène bucco-dentaire. 40 à 60% présentent de la plaque dentaire et 50% du tartre. Troubles bucco-dentaires Candidose, hypoagueusie, hyposialie, caries, parodontites, lésions, blessures Difficulté d accès aux soins 40% des personnes âgées dépendantes en EHPAD ont besoin de soins de caries. 40% ont besoin d au moins une extraction. 30 à 50 % ont besoin de prothèses.

25 Un cercle vicieux

26 Une charte pour dire quoi? Pour faire des recommandations claires et raisonnables en regard du constat fait sur la problématique de santé buccodentaire

27 Recommandations pour la prévention La prévention est prioritaire dans l environnement quotidien de la personne âgée 1 dépendante pour améliorer l hygiène bucco-dento-prothétique La prévention c est-à-dire l assistance pour les soins d hygiène buccale doit être confiée aux personnels soignants, le protocole fait partie de la toilette. La formation des personnels doit être assurée en formation continue. Une formation qui comprend idéalement un volet «pratique» en plus du volet «théorique». Un objectif : agir sur les pratiques A l issue de la formation, les équipes soignantes doivent être capables de réaliser un protocole général pour l établissement pour les pratiques d hygiène bucco-dentaire et des protocoles d hygiène personnalisés par résident. Pour être pérenne et efficace la démarche de prévention doit être portée par la Direction de l établissement, intégrée dans les pratiques professionnelles et les procédures d amélioration de la qualité et régulièrement évaluée à ce titre. Un référent bucco-dentaire au sein de l équipe soignante doit être identifié et spécifiquement formé pour garantir la pérennité des procédures et assurer l évaluation des pratiques. 2 7

28 Recommandations pour la prise en charge Des dépistages bucco-dentaires peuvent être réalisés au sein de l établissement dans une perspective de soins. Ils ne sont envisageables que pour initier une action s ils s inscrivent dans une démarche globale de prévention (formation des personnels, projet d établissement, protocoles d hygiène ) et d éducation thérapeutique afin de garantir la pérennité des soins. Ces dépistages permettent d évaluer les besoins de soins et d orienter les patients vers une prise en charge adaptée aux besoins. Autant que possible, les soins sont pris en charge par les cabinets dentaires de ville. Les structures de soins hospitalières ou les réseaux de soins spécifiques sont réservés aux urgences ou aux cas particuliers. Les soins au sein de l établissement sont envisageables de manière exceptionnelle pour des actes palliatifs, réalisés par des chirurgiens-dentistes avec un matériel adapté. 2 8

29 Rôle du soignant Eduquer, conseiller, encourager à maintenir i une cavité bucco-dentaire saine, fonctionnelle et esthétique. Contribuer à lutter contre les pathologies générales, la dénutrition et la désocialisation Participer à une prise de conscience collective 29

30 Mieux connaître pour mieux intégrer l enjeu de la thématique Un Guide à disposition

31 Un Guide à disposition 1 2

32 Une expérience qui crée la confiance

Santé bucco-dentaire en EHPAD, bonnes pratiques à partager

Santé bucco-dentaire en EHPAD, bonnes pratiques à partager Santé bucco-dentaire en EHPAD, bonnes pratiques à partager Dr Jacques Wemaere, UFSBD Aquitaine Votre dentiste, complice de votre santé 1 L UFSBD en quelques mots Nos objectifs: La prévention, l éducation

Plus en détail

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer?

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Les dents participent au bien être Outil d alimentation fonctionnelle et

Plus en détail

Comment maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire des personnes hébergées ou hospitalisées?

Comment maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire des personnes hébergées ou hospitalisées? SENIOR DENTAL CONFORT 15 rue Mertens 92270 Bois Colombes 01.47.60.99.19 06.74.08.29.56 seniordentalconfort@orange.fr www.seniordentalconfort.com Organisme formateur N 11 92 16202 92 Comment maintenir une

Plus en détail

Vendredi 22 Novembre 2013

Vendredi 22 Novembre 2013 Vendredi 22 Novembre 2013 Santé bucco-dentaire des personnes âgées: les enjeux et quelle prise en charge? Dr Jacques WEMAERE - Chirurgien-Dentiste Vice Président de l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

L état de santé et l accès aux soins bucco-dentaires des personnes résidant en EHPAD en LIMOUSIN

L état de santé et l accès aux soins bucco-dentaires des personnes résidant en EHPAD en LIMOUSIN L état de santé et l accès aux soins bucco-dentaires des personnes résidant en EHPAD en LIMOUSIN Direction régionale du service médical Limousin Poitou-Charentes 15 mars 2007 Objectifs Décrire l état de

Plus en détail

LES SOINS BUCCO-DENTAIRES DANS LE CADRE DE LA PRISE EN CHARGE 10 congrès de l ANP3SM Le 20 juin 2012. C. Coquaz / Dr F. Denis /ANP3SM/20 juin 2012 1

LES SOINS BUCCO-DENTAIRES DANS LE CADRE DE LA PRISE EN CHARGE 10 congrès de l ANP3SM Le 20 juin 2012. C. Coquaz / Dr F. Denis /ANP3SM/20 juin 2012 1 [ LES SOINS BUCCO-DENTAIRES DANS LE CADRE DE LA PRISE EN CHARGE 10 congrès de l ANP3SM Le 20 juin 2012 ] C. Coquaz / Dr F. Denis /ANP3SM/20 juin 2012 1 FOCUS SUR LA SANTE BUCCO DENTAIRE DES PATIENTS HOSPITALISES

Plus en détail

Pathologies des personnes âgées

Pathologies des personnes âgées 7 ème Journée régionale de formation Hygiène et prévention des infections en EHPAD et EMS Amiens, 7 octobre 2014 Lʼhygiène bucco-dentaire: une mise en bouche de la prévention des infections Dr Clara Kouyoumdjian

Plus en détail

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280 Document du 11 février 2014. Contribution de l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire à la réflexion préparatoire au projet de loi d adaptation de la société au vieillissement Contacts : Dr. Sophie

Plus en détail

Santé bucco-dentaire :

Santé bucco-dentaire : Santé bucco-dentaire : Guide à l usage des établissements pour personnes âgées en partenariat avec l UFSBD - 2014 Focus sur une expérience, une méthode, une étude Fiche technique repère GLOSSAIRE Les mots

Plus en détail

Mission France Réseau Social Dentaire Val de Marne 2015

Mission France Réseau Social Dentaire Val de Marne 2015 Mission France Réseau Social Dentaire Val de Marne 2015 Objectif AOI Accompagner une amélioration de la santé dentaire de populations démunies Pays en développement France AOI - France - Val de Marne Faciliter

Plus en détail

Santé bucco-dentaire :

Santé bucco-dentaire : Santé bucco-dentaire : Guide à l usage des établissements pour personnes âgées en partenariat avec l UFSBD - 2014 Focus sur une expérience, une méthode, une étude Fiche technique repère GLOSSAIRE Les mots

Plus en détail

PROGRAMME DE PREVENTION DE LA DENUTRITION ET DES CHUTES EN EHPAD. Volet hygiène bucco-dentaire

PROGRAMME DE PREVENTION DE LA DENUTRITION ET DES CHUTES EN EHPAD. Volet hygiène bucco-dentaire PROJET BIEN VIEILLIR EN INSTITUTION PROGRAMME DE PREVENTION DE LA DENUTRITION ET DES CHUTES EN EHPAD Volet hygiène bucco-dentaire CADRE D INTERVENTION Schéma Régional de Prévention(SRP) 2012/2016: Convention

Plus en détail

CH Marches de Bretagne/Mme ROUANET 05/06/2015 2

CH Marches de Bretagne/Mme ROUANET 05/06/2015 2 Choix thème HBD souvent insuffisante dans la population en générale HBD nombreux bénéfices médicaux, psychologiques et sociaux Plusieurs fonctions (mastication, déglutition et esthétique) permis par les

Plus en détail

Nutrition Bucco-dentaire Hygiène NBH. Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir. En partenariat avec :

Nutrition Bucco-dentaire Hygiène NBH. Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir. En partenariat avec : Hygiène NBH Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir & En partenariat avec : NBH Sommaire > Soins bucco-dentaires > Projet NBH > Missons du CSO > Bilan bucco-dentaire d entrée en EPHAD >

Plus en détail

Expérimentation de la réalisation d un bilan bucco-dentaire en EHPAD 3ème Journée «Hygiène et prévention des infections en EMS»

Expérimentation de la réalisation d un bilan bucco-dentaire en EHPAD 3ème Journée «Hygiène et prévention des infections en EMS» Expérimentation de la réalisation d un bilan bucco-dentaire en EHPAD 3ème Journée «Hygiène et prévention des infections en EMS» 1 Mardi 3 novembre 2015 PRESENTATION DU PROJET 2007 : URCAM réalise une étude

Plus en détail

Mémoire pour le D.I.U de médecin coordonnateur d EHPAD

Mémoire pour le D.I.U de médecin coordonnateur d EHPAD Mémoire pour le D.I.U de médecin coordonnateur d EHPAD «L évaluation de l'hygiène bucco-dentaire et prothétique chez les personnes âgées de plus de 65 ans en EHPAD.» Dr Marie-Ange TEMPLE née le 28 juin

Plus en détail

Mission France Réseau Social Dentaire Val de Marne

Mission France Réseau Social Dentaire Val de Marne Mission France Réseau Social Dentaire Val de Marne AOI - France - Val de Marne Faciliter l accès à la santé bucco-dentaire d un public précaire en renoncement aux soins Médiation entre les secteurs sociaux

Plus en détail

Journée départementale FHF 5 JUIN 2015

Journée départementale FHF 5 JUIN 2015 PROJET DE CENTRE BUCCO DENTAIRE CENTRE HOSPITALIER JANZE en partenariat avec la Résidence Albert Aubry du THEIL DE BRETAGNE Journée départementale FHF 5 JUIN 2015 OUVERTURE D UN CENTRE BUCCO DENTAIRE LE

Plus en détail

HYGIENE BUCCO-DENTAIRE EN EHPAD

HYGIENE BUCCO-DENTAIRE EN EHPAD HYGIENE BUCCO-DENTAIRE EN EHPAD Définition : On entend par hygiène bucco-dentaire, la toilette de la bouche et des dents/ou dentiers hors soins médicamenteux. Elle relève du rôle propre infirmier pouvant

Plus en détail

Nutrition Bucco-dentaire Hygiène NBH. Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir. En partenariat avec :

Nutrition Bucco-dentaire Hygiène NBH. Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir. En partenariat avec : Hygiène NBH Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir & En partenariat avec : NBH Sommaire > Soins bucco-dentaires > Projet NBH > Chirurgien-dentiste référent > Bilan bucco-dentaire d entrée

Plus en détail

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE.

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. 10 PLAN Page Introduction 14 CHAPITRE 1. PRECARITE ET SANTE : ASPECT GENERAUX ET ODONTOLOGIQUES

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes www.colgate.fr Mon carnet de santé dentaire Prendre soin de ses dents, c est préserver son capital dentaire le plus longtemps possible : nos dents sont

Plus en détail

Groupe de travail du réseau CoCLINNOR Exemples de protocoles de soins

Groupe de travail du réseau CoCLINNOR Exemples de protocoles de soins Hygiène bucco dentaire au quotidien des patients/résidents en EHPAD et établissements de soins de longue durée Groupe de travail du réseau CoCLINNOR Exemples de protocoles de soins Hygiène et prévention

Plus en détail

Hygiène Bucco Dentaire en EHPAD. 1 ère Réunion du groupe de travail régional «Espace Le Bien Vieillir» Angers Le 19 Janvier 2012

Hygiène Bucco Dentaire en EHPAD. 1 ère Réunion du groupe de travail régional «Espace Le Bien Vieillir» Angers Le 19 Janvier 2012 Hygiène Bucco Dentaire en EHPAD 1 ère Réunion du groupe de travail régional «Espace Le Bien Vieillir» Angers Le 19 Janvier 2012 Pourquoi un groupe régional Hygiène Bucco dentaire en EHPAD ARLIN Pays de

Plus en détail

2014-2015. Le programme de prévention Informer, sensibiliser, former, dépister

2014-2015. Le programme de prévention Informer, sensibiliser, former, dépister 2014-2015 Le programme de prévention Informer, sensibiliser, former, dépister Plan Fonctionnement et objectifs des cellules de coordination Les étapes du programme de Prévention Le point de vue d un établissement

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES POUR LE FINANCEMENT DE PRESTATIONS PAR UN DIETETICIEN EN SAAD, SSIAD ET SPASAD INTERVENANT DANS LES 9 ème, 10 ème et / ou 19 ème ARRONDISSEMENTS DE PARIS (Territoire PAERPA) CAHIER

Plus en détail

Expérimentation «bilan buccodentaire d'entrée en EHPAD» BILAN 1 er janvier 2013 25 août 2014

Expérimentation «bilan buccodentaire d'entrée en EHPAD» BILAN 1 er janvier 2013 25 août 2014 Expérimentation «bilan buccodentaire d'entrée en EHPAD» BILAN 1 er janvier 2013 25 août 2014 Contexte Vulnérabilité bucco-dentaire de la personne âgée : Comorbidités, perte d autonomie rendant difficile

Plus en détail

Journée régionale - 15 septembre 2015 Chalon sur Saône. Nicole Legeay, Responsable des services Prévention et CMEI Mutualité Française Bourgogne

Journée régionale - 15 septembre 2015 Chalon sur Saône. Nicole Legeay, Responsable des services Prévention et CMEI Mutualité Française Bourgogne Journée régionale - 15 septembre 2015 Chalon sur Saône Nicole Legeay, Responsable des services Prévention et CMEI Mutualité Française Bourgogne 1 2 3 Une hygiène bucco-dentaire insuffisante Une santé bucco-dentaire

Plus en détail

L hygiène buccale et dentaire chez la personne âgée

L hygiène buccale et dentaire chez la personne âgée L hygiène buccale et dentaire chez la personne âgée Un constat En France Si les Français déclarent user 1,5 6 brosses à 4,4 dents et 22 tubes de dentifrice par an, Journée CCLIN Paris Nord ARELIN NPC 10

Plus en détail

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales :

Réseau Santé Bucco-Dentaire. Handicap. Le Réseau poursuit 5 objectifs basés sur ses valeurs fondamentales : Réseau Santé Bucco-Dentaire & Handicap Rhône-Alpes Le RÉSEAU SANTE BUCCO-DENTAIRE & HANDICAP RHÔNE ALPES, association loi 1901. Faciliter l accès aux soins bucco-dentaires des personnes en situation de

Plus en détail

Etat de santé bucco-dentaire et organisation des soins

Etat de santé bucco-dentaire et organisation des soins Etat de santé bucco-dentaire et organisation des soins Monique Largot Infirmière en hygiène hospitalière inter établissement CH ST MARCELLIN,CH VINAY, EHPAD ROYBON, RESIDENCE D ACCUEIL ET DE SOINS LE PERRON

Plus en détail

HYGIENE BUCCO DENTAIRE

HYGIENE BUCCO DENTAIRE 1. OBJECTIFS Réaliser une hygiène bucco-dentaire adaptée à chaque résident Diminuer le risque d infections en particulier bucco-dentaires et broncho-pulmonaires Une bouche saine participe à l amélioration

Plus en détail

Le chirurgien dentiste : un acteur de santé dans la maladie diabétique. Jean François Seret Nancy le 12 octobre 2013

Le chirurgien dentiste : un acteur de santé dans la maladie diabétique. Jean François Seret Nancy le 12 octobre 2013 Diabète et chirurgiens dentistes Le chirurgien dentiste : un acteur de santé dans la maladie diabétique Un professionnel de santé le plus souvent ignoré dans le parcours de soin du diabétique alors qu

Plus en détail

Accès aux soins dentaires d une population précaire. Relais Georges Charbonnier et CHU de Poitiers

Accès aux soins dentaires d une population précaire. Relais Georges Charbonnier et CHU de Poitiers Accès aux soins dentaires d une population précaire Relais Georges Charbonnier et CHU de Poitiers Relais Georges Charbonnier à Poitiers RGC: Structure à facettes multiples, composée des CCAS: Centre Communal

Plus en détail

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE CSSS 034M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous «L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX SUR L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION

Plus en détail

Le binôme médecin / chirurgien-dentiste au cœur de la réflexion sur une consultation bucco-dentaire de prévention.

Le binôme médecin / chirurgien-dentiste au cœur de la réflexion sur une consultation bucco-dentaire de prévention. Le binôme médecin / chirurgien-dentiste au cœur de la réflexion sur une consultation bucco-dentaire de prévention. Dr Annabelle TENENBAUM Soirée Asdes 21 octobre 2008 Constat Liens, statistiquement confirmés,

Plus en détail

Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg

Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg Service Prévention-Santé, Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg C.H. Boeur Colloque APMS 15 Novembre

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

Aspect nutritionnel chez le sujet âgé

Aspect nutritionnel chez le sujet âgé Aspect nutritionnel chez le sujet âgé Définition Etat pathologique résultant d apports nutritionnels insuffisants en regard des dépenses énergétiques de l organisme: diminution des apports alimentaires

Plus en détail

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Version n 1 Date : 7 Novembre 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Patrick HESCOT et Joël TROUILLET OpinionWay,

Plus en détail

Santé bucco-dentaire en EHPAD

Santé bucco-dentaire en EHPAD Bonnes pratiques à partager et à développer Santé bucco-dentaire en EHPAD N 3 Septembre 2015 Enjeux de la santé bucco-dentaire Pourquoi ces repères de bonnes pratiques? L ARS Aquitaine souhaite promouvoir

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention Réduction du Risque Tabac des Publics Précaires: collaboration médico sociale au sein d une structure d accueil Ou comment

Plus en détail

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE

Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Bilan d une action de prévention et de suivi des caries dentaires dans les écoles en Zone Urbaine Sensible (ZUS) de Grenoble FRANCE Dr Simone BOUSSUGES médecin conseiller technique Christiane BRUN assistante

Plus en détail

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD Dénutrition de la personne âgée en EHPAD CONSTAT DEFINITION DE LA DENUTRITION «La dénutrition est la conséquence d une insuffisance d apport protéique (dénutrition exogène) ou d un hypercatabolisme lié

Plus en détail

LE CENTRE BUCCO DENTAIRE

LE CENTRE BUCCO DENTAIRE LE CENTRE BUCCO DENTAIRE du LE CENTRE BUCCO DENTAIRE DU CH DE JANZE Ce projet de création d un centre bucco dentaire: Une solution de proximité permettant de proposer des soins dentaires accessible aux

Plus en détail

Journée OSCOUR 16 décembre 2008

Journée OSCOUR 16 décembre 2008 Journée OSCOUR 16 décembre 2008 Depuis les évènements de l été 2003 les Services d Accueil des urgences sont devenus de véritables observatoires de santé. Le développement des systèmes d informations favorise

Plus en détail

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux?

LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? . LES ÉTABLISSEMENTS POUR PERSONNES ÂGÉES ET POUR ADULTES HANDICAPÉS Au niveau national, quelle place pour les établissements médico-sociaux? Des crédits en augmentation pour financer les établissements

Plus en détail

De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3»

De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3» Dossier de Presse 12 Novembre 2008 De nouvelles pistes pour la prévention de la maladie d Alzheimer «Eude MAPT3» Contact : Professeur Bruno Vellas Responsable du Pôle Gériatie du CHU de Toulouse et du

Plus en détail

Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché

Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché Conclusions scientifiques Compte tenu du rapport d évaluation du PRAC sur les PSUR concernant

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre départementale FHF. «La santé bucco-dentaire de la personne âgée en institution : un nouveau défi à relever»

Compte rendu de la rencontre départementale FHF. «La santé bucco-dentaire de la personne âgée en institution : un nouveau défi à relever» ~ 1 ~ Compte rendu de la rencontre départementale FHF «La santé bucco-dentaire de la personne âgée en institution : un nouveau défi à relever» 5 juin 2015 Janzé Allocutions officielles Hubert PARIS, Maire

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

LA CARIE DE LA PETITE ENFANCE JASP 2005 Dr Roger Bélanger Dre Suzanne Hébert DRSP Québec Déroulement de la présentation Définition Carie de la petite enfance sévère Connaissances actuelles Recommandations

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ;

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ; SYNTHÈSE INTRODUCTION Le Programme Pluriannuel Régional de Gestion du Risque (PPR GDR) s inscrit dans le Projet Régional de Santé dont il est un des programmes obligatoires. Elaboré au cours de l été 2010,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN

PERSONNE AGEE AUX URGENCES. Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN PERSONNE AGEE AUX URGENCES Dr O.DROUIN Court Séjour Gériatrique CH VERDUN ET NON PAS URGENCES DE LA PERSONNE AGEE QUELQUES BANALITES TOUJOURS BONNES A PRECISER L âge n est pas une pathologie L âge de l

Plus en détail

ACTION EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES HEBERGEES EN INSTITUTION CPAM DE PARIS - UFSBD

ACTION EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES HEBERGEES EN INSTITUTION CPAM DE PARIS - UFSBD ACTION EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES HEBERGEES EN INSTITUTION CPAM DE PARIS - UFSBD Une Stratégie d Action guidée par un Etat des Lieux Colloque de Santé Publique du 14 Octobre 2004 1. Les

Plus en détail

HANDIDENT FRANCHE-COMTE DOMUS MEDICA 1 rue de Morimont 90000 BELFORT CONVENTION DE PARTENARIAT

HANDIDENT FRANCHE-COMTE DOMUS MEDICA 1 rue de Morimont 90000 BELFORT CONVENTION DE PARTENARIAT HANDIDENT FRANCHE-COMTE DOMUS MEDICA 1 rue de Morimont 90000 BELFORT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre un établissement et l association Handident Franche-Comté Préambule - Faciliter l accès aux soins dentaires

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire. Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2015 1 SOINS DE BOUCHE ENTRETIEN DES PROTHESES DENTAIRES L état bucco-dentaire est souvent préoccupant

Plus en détail

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire

LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire LES SOINS D HYGIENE l hygiène bucco dentaire Formation en Hygiène des EMS de la Somme EOH CH ABBEVILLE JUIN 2014 1 L état bucco-dentaire est souvent préoccupant en institution: hygiène précaire, taux d

Plus en détail

Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie

Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie Asbl Educasanté Fédération Wallonie- Bruxelles martine.bantuelle @educasante.org Luxembourg, 23 novembre 2012 1 Priorité santé sur fond démographique

Plus en détail

Prenez votre santé bucco-dentaire en main

Prenez votre santé bucco-dentaire en main Particuliers Partenaires vous accompagner Prenez votre santé bucco-dentaire en main n Vous avez 65 ans www.msa.fr 65 ans! un âge important pour la santé buccodentaire à cet âge, les principales maladies

Plus en détail

Santé Bucco-Dentaire. Santé Générale

Santé Bucco-Dentaire. Santé Générale Santé Bucco-Dentaire Santé Générale Dr Etienne ANDRE Grenoble dr.etienne.andre@gmail.com Santé Bucco-dentaire Santé Générale SFT Congrès Toulouse 2015 Dr. E. André 1 Top santé 16 septembre 2015 Santé Bucco-dentaire

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Une initiative de la Direction Générale de la Santé. mise en œuvre Société Française de Gériatrie et Gérontologie. en collaboration avec

Une initiative de la Direction Générale de la Santé. mise en œuvre Société Française de Gériatrie et Gérontologie. en collaboration avec Une initiative de la Direction Générale de la Santé mise en œuvre Société Française de Gériatrie et Gérontologie en collaboration avec Améliorer la qualité des pratiques professionnelles MOBIQUAL : MOBILISATION

Plus en détail

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE

SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SEVRAGE TABAGIQUE EN CENTRE DE READAPTATION VASCULAIRE SFT-Paris 6-11-2014 Dr Voyer Cardiologue et tabacologue Centre de réadaptation cardiovasculaire Bois Gibert Tabacologue CHU Tours La réadaptation

Plus en détail

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Démarche et objectifs Une démarche de santé publique à l initiative de la Direction générale de la Santé

Plus en détail

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 2 SOMMAIRE > Présentation du programme... 3 > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 > L Équilibre, où en êtes-vous? : Prévenir les chutes et apprendre à se relever

Plus en détail

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 2 SOMMAIRE > Présentation du programme... 3 > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 > L Équilibre, où en êtes-vous? : Prévenir les chutes et apprendre à se relever

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE 0 Page2 Sommaire Les droits rattachés au respect de la personne... 3 Le droit au respect de sa dignité... 3 Quelle est la signification de la dignité en droit de

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD

Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD Dossier de presse Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD L école : un terrain de prévention incontournable Sommaire : Les progrès des politiques

Plus en détail

Note relative au schéma bucco-dentaire

Note relative au schéma bucco-dentaire Affaire suivie par : Edmée BERT Service émetteur : Direction de l offre de soins et médico-sociale Courriel : edmee.bert@ars.sante.fr Téléphone : 01 44 02 04 58 Télécopie : 01 44 02 04 05 Note relative

Plus en détail

Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger

Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger Prendre soin de ma bouche, pourquoi? comment? Une démarche quotidienne à ne pas négliger La bouche est un acteur essentiel des fonctions vitales : alimentation, langage et communication. Elle participe

Plus en détail

Appui des professionnels dans le secteur de la gérontologie

Appui des professionnels dans le secteur de la gérontologie Appui des professionnels dans le secteur de la gérontologie Hélène ARCHAMBAULT Chargée de mission métiers de la gérontologie XX/XX/XX 1 Un peu d histoire: la gérontologie, un secteur victime d une image

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

20 ans de prévention bucco-dentaire

20 ans de prévention bucco-dentaire 20 ans de prévention bucco-dentaire évaluation qualitative et épidémiologique Dr Fabien Cohen Chef du Service de Santé publique dentaire Conseil général du Val-de-Marne Secrétaire général de l ASPBD Dr

Plus en détail

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009 L aide aux aidants Aude Comberieu Psychologue clinicienne Hôpital Émile Roux Capacité de gériatrie mars 2009 Définition L aidant naturel L aidant non professionnel L aidant familial «L aidant familial

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive Depuis toujours, la pratique de la dentisterie traitement des maladies dentaires. Développement concept

Plus en détail

LA FIN DE VIE EN EHPAD

LA FIN DE VIE EN EHPAD LA FIN DE VIE EN EHPAD Enquête nationale Mai à Août 2013 Observatoire National de la Fin de vie en lien avec l ANESM, la fédération française des associations de médecins coordonnateurs et le programme

Plus en détail

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Les principales pathologies orales liées à la présence de la plaque

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

- Q1. Type d établissement ayant participé à l audit :

- Q1. Type d établissement ayant participé à l audit : Synthèse des résultats de l audit croisé et interhospitalier 2008 à propos de l isolement thérapeutique Q1. Type d établissement ayant participé à l audit : Type d établissement Nombre EPSM 4 CH Général

Plus en détail

Inutile de soigner les dents de lait car elles vont tomber

Inutile de soigner les dents de lait car elles vont tomber 2015 A l occasion de la Journée Mondiale de la Santé Bucco-Dentaire du 20 mars, et parce que la prévention reste le meilleur moyen pour préserver sa santé, l UFSBD s attaque à quelques idées reçues sur

Plus en détail

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS)

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) Critères pour la certification de maisons de repos porteuses du label régional «Qualité-Nutrition»,

Plus en détail

FORMATION THÉORIQUE. Trait d Union TM

FORMATION THÉORIQUE. Trait d Union TM TM FORMATION THÉORIQUE Laurier Fortin, titulaire de la chaire CSRS Marie-France Bradley, Amélie Plante et Marielle Thibaudeau, psychoéducatrices et professionnelles de recherche PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

La bouche : à ne pas négliger.tout au long de la vie

La bouche : à ne pas négliger.tout au long de la vie La bouche : à ne pas négliger.tout au long de la vie Marie-Hélène Lacoste-Ferré Pôle Gériatrie CHU Purpan-Casselardit-Garonne TOULOUSE lacoste.mh@chu-toulouse.fr La bouche, tout au long de la vie. Bouche

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures ACTION 1 : coordonner les acteurs du territoire pour prévenir la perte d autonomie Mettre en place un accompagnement par l activité physique

Plus en détail