From 4 MASTERS COMPLÈTEMENT REPENSÉS PIERRE DRION, PRÉSIDENT DE LA FONDATION ULB ARNAUD FEIST, CEO BRUSSELS AIRPORT COMPANY

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "From 4 MASTERS COMPLÈTEMENT REPENSÉS PIERRE DRION, PRÉSIDENT DE LA FONDATION ULB ARNAUD FEIST, CEO BRUSSELS AIRPORT COMPANY"

Transcription

1 N 42 From 2 E TRIMESTRE 2010 PHILIP VERWIMP "Peut-on modéliser l'horreur d'un génocide?" L E M A G A Z I N E D E L A S O L V A Y B R U S S E L S S C H O O L O F E C O N O M I C S A N D M A N A G E M E N T 4 MASTERS COMPLÈTEMENT REPENSÉS Tout sur la refonte des programmes! PIERRE DRION, PRÉSIDENT DE LA FONDATION ULB "De l'argent pour nos talents" ARNAUD FEIST, CEO BRUSSELS AIRPORT COMPANY (INGEST 1989) Les cendres volcaniques ont épargné sa carrière GILLES BINDELS, RADIONOMY.COM (INGEST 1997) Créez votre propre radio sur le Web! Bureau de dépôt: Bruxelles X - N d'agréation: P Toute l'actualité de SolvayAlumni en encart central Trimestriel 5

2

3 E TO Edito La fusion a (déjà) 2 ans LA FIN DE NOTRE 2 E ANNÉE ACADÉMIQUE COMME ENTITÉ FUSIONNÉE SOLVAY BRUSSELS SCHOOL OF ECONOMICS AND MANAGEMENT APPROCHE. PAS MAL DE DÉFIS NOUS ATTENDENT ENCORE DANS CET ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL DE PLUS EN PLUS COMPÉTITIF, MAIS IL N'EST PAS INUTILE DE RAPPELER CE QUI A ÉTÉ ENGRANGÉ DEPUIS CETTE FUSION, CONCRÉTISÉE LE 15 SEPTEMBRE Alain Eraly et Mathias Dewatripont Vice-Président et Président de la SBS-EM Tout d'abord, la fusion a permis de mettre sur pied une équipe très dynamique composée de Directeurs des programmes, de la recherche, des relations internationales, des finances et de l'executive Education, ainsi que de Présidents des programmes de Bachelor, de Master et de Master Complémentaire. Ceux-ci ont fait démarrer l'entité fusionnée dans des conditions optimales. La fusion SBS-EM a aussi conduit, tant les Alumni que les Cercles et les Bureaux étudiants, à créer des synergies. Nous ne pouvons que nous féliciter de la collaboration entre l'ecole et ces "stakeholders". Au niveau des réalisations, rappelons que l'entité fusionnée a obtenu la réaccréditation Equis pour l'ecole dans son ensemble et la réaccréditation AMBA pour notre MBA. Ces reconnaissances, cruciales pour notre réputation internationale, ont été décrochées en parallèle avec la réforme de notre Executive Education. Celle-ci voit maintenant l'éclosion d'une gamme de nouveaux programmes qui complètent les existants et assurent une plus grande cohérence de notre offre d'enseignements ExEd. Ces réalisations sont le résultat d'un travail d'équipe exemplaire, mené sous la houlette d'olivier Witmeur, pour l'executive Education dans son ensemble, et d'hugues Pirotte, pour le MBA. En outre, trois chantiers importants vont connaître un dénouement heureux en septembre 2010 (le premier est détaillé en page 14, les deux autres le seront dans l'édition de septembre): 1. Notre nouveau portefeuille de Masters démarre en cette année académique Ce projet ambitieux, coordonné par Philippe Emplit, s'appuie explicitement sur les synergies permises par la fusion. 2. La SBS-EM deviendra une Faculté de l'ulb. En effet, le 10 mai dernier, le Conseil d'administration de l'ulb a voté une réforme de ses statuts qui prévoit en particulier une Faculté SBS-EM. Cette transformation institutionnelle n'aurait pas été possible sans le concours actif de nos autorités académiques, et en particulier de Philippe Vincke, Jean-Louis Vanherweghem, Pascal Delwit et Françoise Thys-Clément. 3. Notre nouveau bâtiment sera terminé. Ce projet, initié par la Solvay Business School et son Président de l'époque Philippe Biltiau qui continue à veiller à sa bonne mise en œuvre contribuera, tout comme la Faculté, à renforcer notre image tant au sein de l'ulb que vis-à-vis du monde extérieur. Il n'aurait pas été possible sans le concours actif et généreux de l'ulb, mais aussi de mécènes proches de notre Ecole, et issus de notre Conseil Consultatif et de nos Alumni. Ces réalisations sont autant de témoignages de notre développement. Elles n'ont vu le jour que grâce à l'implication active et dévouée d'un grand nombre de personnes. Nous tenons à les remercier très chaleureusement et nous savons que nous pouvons continuer à compter sur elles pour relever les défis qui nous attendent. L'instantané de DILBERT Reporters 2 E T R I M E S T R E

4 Publireportage Cette publication est sous la responsabilité de Dexia Private Banking Michel Hubain, Directeur Dexia Private Banking Belgium De la discrétion fiscale à la transparence totale? Au cours des derniers mois de 2009, le secret bancaire et le rapatriement des avoirs de l étranger ont fait couler beaucoup d encre. La cause? Deux mesures concrètes. Mais une lecture entre les lignes nous laisse néanmoins supposer que d autres changements sont en préparation. Afin d y voir un peu plus clair, nous exposons ci-dessous les principales modifications. La «Directive européenne sur l épargne» L objectif de la directive européenne sur l épargne est d imposer dans l État de résidence (par exemple l Italie) les revenus de l épargne perçus par un résident de l Union Européenne dans un autre État membre que son État de résidence (dans notre exemple, un Italien possédant un compte d épargne en France). À cet effet, la directive européenne sur l épargne prévoit depuis juillet 2005 un système d échange mutuel d informations entre les États membres. Deux pays (le Luxembourg et l Autriche) appliquent temporairement un autre régime : le «prélèvement pour l État de résidence» (PER). Dans une première phase, celui-ci s élevait à 15 %, avant de passer à 20 % au 1 er juillet Dès le 1 er juillet 2011, ce pourcentage sera porté à 35 %. La Belgique a appliqué le PER dans une première phase, mais n a pas attendu l introduction du tarif de 35 % et applique depuis le 1 er janvier 2010 la règle de l échange d informations. Concrètement, cela signifie que les paiements d intérêts au profit de titulaires de compte établis à l étranger (résidents UE) seront communiqués à leur administration fiscale respective, au même titre que leur identité, leur domicile et leur(s) numéro(s) de compte. Actuellement, la directive européenne sur l épargne ne s applique pas encore à un certain nombre de situations ou produits, ce qui peut entraîner de l abus ou un traitement inéquitable. C est pourquoi une proposition d adaptation de la directive européenne est sur la table. Celle-ci vise plus précisément les revenus générés par certains produits financiers, sicav ou fonds communs de placement qui ne sont actuellement pas encore en ligne de mire parce qu ils ne possèdent pas de passeport européen. Les revenus issus de produits d assurance relèveront eux aussi du champ d application de la directive européenne sur l épargne. La décision relative à ces modifications est attendue en 2010 (avec entrée en vigueur probablement en 2013). Adaptation des conventions de double imposition En avril 2009, la Belgique s est retrouvée assez soudainement reprise sur la liste «grise» des paradis fiscaux de l OSCE. La raison? Elle n échangeait aucune donnée financière avec les administrations fiscales des autres pays. Afin de ne plus figurer sur cette liste grise, notre pays devait signer au moins douze conventions de double imposition permettant l échange de données bancaires sans plus aucune possibilité de se retrancher derrière le secret bancaire national. Dans l intervalle, de nombreuses conventions ont déjà été signées (notamment avec les États-Unis, les Pays-Bas, le Luxembourg, la France, le Royaume- Uni, le Danemark, Monaco, SaintMarin, l Australie, Singapour, les Seychelles et l île de Man), si bien que la Belgique a été rayée de la liste grise. Quels sont les changements pour l investisseur belge? Bien que ces deux règles n aient aucun impact direct pour l investisseur belge, elles ont été largement relayées par la presse, incitant bon nombre de personnes à une réflexion sur leur épargne à l étranger. Le fait que notre pays échange dorénavant des informations dans le cadre de la directive européenne sur l épargne n affecte en rien l investisseur belge. Ce dernier se demande bien entendu combien de temps le Luxembourg pourra maintenir le système du prélèvement pour l État de résidence. L échange d informations dans le cadre des conventions de double imposition n a lui non plus, à première vue, aucun impact pour l investisseur belge. Il est toutefois vrai que la Suisse et le Luxembourg ont récemment promis de revoir leurs conventions de double imposition afin de permettre l échange d informations en cas de présomption spécifique de fraude fiscale. Implicitement, cela signifie un effritement partiel de leur secret bancaire. Ces évolutions font réfléchir de nombreux investisseurs au sujet de leur épargne à l étranger. Depuis le 1 er janvier 2006, il existe une possibilité permanente de régularisation fiscale. Celle-ci permet d absoudre les «péchés fiscaux» au tarif normal (à majorer de 10 % pour les revenus autres que professionnels et de la TVA). Cette régularisation, qui rencontre un succès croissant, donne la possibilité aux investisseurs de rapatrier leur épargne en Belgique l esprit tranquille. Profitez de notre expérience. Vous avez des questions à ce sujet? Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un de nos experts? N hésitez pas à nous envoyer un à l adresse : Dexia Banque SA, boulevard Pachéco 44, 1000 Bruxelles IBAN BE BIC GKCC BE BB RPM Bruxelles TVA BE CBFA n A SPF Économie ensemble, à l essentiel

5 SOMMAIRE Sommaire MAI 2 E TRIMESTRE NUMÉRO 42 INSIDE SOLVAY 06 PORTRAIT D'ECOLE 12 A LA UNE 14 EDUCATION 21 RECHERCHE PHILIP VERWIMP Homme de terrain, le nouveau titulaire de la Chaire Marie et Alain Philippson, axée sur le Développement Durable, se raconte. AVALANCHE DE PRIX POUR LA SBS-EM! Au dernier Concours des Mémoires de l'economie et de la Finance, l'ecole n'a pas démérité. Nicolas Vassaux remporte le Grand Prix. LA REFONTE DES PROGRAMMES Une vaste réforme de l'ensemble de l'offre de cours de la SBS-EM vient d'être approuvée. La nouvelle grille et ses objectifs. LE RISQUE SUR LES MARCHÉS FINANCIERS David Veredas, professeur d'économétrie et de finance à la SBS-EM, lève le voile sur ses recherches en cours, menées au niveau international. SOLVAY ALUMNI Retrouvez toute l'actualité de l'association en encart central. AFTER SOLVAY 23 ZOOM 25 SUCCESS STORY 28 ESPRIT D'ENTREPRISE 32 CHEMINS DE TRAVERSE PIERRE DRION Président passionné de la Fondation ULB, Pierre Drion revient sur le rôle essentiel de celle-ci en matière de recherches. ARNAUD FEIST Sans plan de carrière prédéfini, d'escale en escale, il a décroché un job inédit: diriger l'aéroport de Bruxelles RADIONOMY Grâce à Gilles Bindels (Ingest 1997), associé à Cédric van Kan (Ingest 1997), chacun peut désormais créer gratuitement sa radio. GAUTHIER BRIBOSIA Surfant sur l'imagination de ses jeunes enfants, il lance une nouvelle marque de peluches "mortes-vivantes": les Deaddy Bears! soutient la SBS-EM FROM SOLVAY est une publication de la Solvay Executive Education ASBL avenue F.D. Roosevelt 48, 1050 Bruxelles EDITEUR RESPONSABLE : Mathias Dewatripont avenue F.D. Roosevelt 48, 1050 Bruxelles RÉALISATION ET PRODUCTION : T ÉLÉPHONE : 02/ F AX : 02/ W EB: RÉDACTEUR EN CHEF : Laurent Violon DIRECTEUR DE LA RÉDACTION : Hugues Henry RÉDACTION : Mathias Dewatripont, Marion Garteiser, Hugues Henry, Benoît July, Fabrice Lambert, Candice Leblanc, Aurore t'kint COMITÉ DE RÉDACTION: Marc Chamut, Frank Degans, Mathias Dewatripont, Sophie Franchomme, Ikram Sefiani, Laurent Violon PHOTOS: Laetizia Bazzoni, Corbis, Fotolia, Getty, istockphoto, Frédéric Raevens, Reporters, ULB PHOTO DE COUVERTURE : CORBIS MAQUETTE: Marie Bourgois COORDINATION GRAPHIQUE : Catherine Harmignies IMPRESSION : Druco PUBLICITÉ : ICS & Medial, Alain Mathieu T ÉLÉPHONE : 02/ , 010/ Trimestriel Tirage : exemplaires CHANGEMENTS D'ADRESSE: Pour toute suggestion de thèmes d'articles: Les mentions d'entreprises le sont à titre documentaire. Les articles, dessins, photos illustrant la revue From Solvay ne comportent pas de publicité. Les articles, opinions, dessins et photos contenus dans cette revue le sont sous la seule responsabilité de leurs auteurs. Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction réservés pour tous pays. 2 E T R I M E S T R E

6 P HILIP VERWIMP Il y a clairement un intérêt et une légitimité à étudier le phénomène génocidaire sous l'angle de l'économie politique Re por ter s

7 Portrait d'école PORTRAITRAIT D'ÉCOLE Chercheur sans frontières LE NOUVEAU TITULAIRE DE LA CHAIRE MARIE ET ALAIN PHILIPPSON, AXÉE SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, EST UN SPÉCIALISTE DE L'ÉCONOMIE DES CONFLITS DANS LES PAYS EN DÉVELOPPEMENT. PHILIP VERWIMP S'EST FORGÉ, EN QUELQUES ANNÉES, UNE RÉPUTATION INTERNATIONALE DANS L'ANALYSE DES CAUSES ET DES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES DU GÉNOCIDE RWANDAIS, NOTAMMENT. LLes sciences économiques ont la réputation d'ouvrir de larges horizons. Qu'est-ce qui vous a amené à faire ce choix? C'est en réalité à mon père, qui m'avait précédé dans cette filière, que je le dois. Ces études ne m'ont effectivement pas déçu, me permettant en particulier de me spécialiser dans des thématiques qui m'intéressaient depuis l'adolescence, comme les problèmes relatifs au développement et à l'environnement. J'ai d'ailleurs consacré mon mémoire de fin d'études, à l'université d'anvers, à la problématique des écotaxes en posant la question de savoir si les outils de la science économique étaient adéquats pour appréhender des thèmes relatifs à l'environnement. Le magazine Trends en avait à l'époque publié des extraits, essentiellement ceux qui démontraient, tests dans un supermarché à l'appui, que des taxes touchant au portefeuille du consommateur étaient beaucoup plus efficaces que tout autre argumentation pour changer les comportements. En l'espèce: privilégier les boissons en emballages réutilisables plutôt que jetables GÖTTINGEN-BUTARE Votre voie paraît tracée: l'université vous propose de rester, mais vous décidez de partir vous spécialiser en Allemagne dans un tout autre domaine. Pourquoi? C'était l'occasion ou jamais de consacrer du temps à un autre thème qui m'était cher, lui aussi depuis fort longtemps: P ASSIONS EXTRA- PROFESSIONNELLES > Souvent à l'étranger, en Afrique centrale notamment, et consacrant beaucoup de temps à ses propres recherches, au développement de ses réseaux professionnels, mais aussi à l'encadrement des travaux des étudiants et de ses collaborateurs sur le terrain, Philip Verwimp avoue n'avoir finalement que peu de loisirs. > "Mais j'ai repris depuis peu le ju-jitsu dont j'étais ceinture noire à 18 ans. Je le pratique quelques heures par semaine, non pas dans un esprit de compétition, mais pour me sentir mieux dans mon corps, l'esprit zen et serein." > Adepte des musiques du monde, il saisit à l'occasion l'opportunité d'aller à l'un ou l'autre festival. "Mais avec modération: ce n'est pas la quantité qui m'importe. Je suis plutôt du genre sélectif!" Depuis son adolescence, Philip Verwimp est sensible aux grands défis de société, comme les problèmes relatifs au développement et à l'environnement. la montée de l'extrême droite dans les années 30. Je suis donc parti à l'université de Göttingen pour y suivre une maîtrise en sociologie sur le fascisme et le nazisme. Comme j'étais déjà diplômé en économie, ils m'ont proposé une charge d'assistant à mi-temps en statistique. J'étais donc, en plus, indépendant sur le plan financier. Inutile de dire que ce furent de très belles années! Sans le savoir alors, ne venezvous pas de donner une orientation déterminante à vos recherches ultérieures? C'est en effet à ce moment que germe dans mon esprit l'idée d'étudier les liens entre la violence politique et le développement. Comment? Par le biais du terrible génocide de 1994 au Rwanda, qui était une forme de répétition, à une autre échelle et dans un autre contexte, de ce qui s'était passé durant la Seconde Guerre mondiale. Je suis parvenu à convaincre le Pr Stefan Dercon, grand spécialiste de la pauvreté à la KUL, de soutenir un projet de thèse qui serait consacré à ce thème. A l'université de Göttingen, me vint l'idée d'étudier les liens entre violence politique et développement Vu la nature-même du sujet, cela n'a pas dû être évident. Quelles difficultés avez-vous rencontrées? Il y avait d'abord un problème lié à la science économique: serait-il possible de modéliser un tel drame au sein d'un modèle théorique? Ensuite, Repor ter s 2 E T R I M E S T R E

8 ORTRAIT Portrait d'école D'ÉCOLE un problème politique: des révélations avaient été faites en Belgique sur la genèse du génocide et le monde politique, voire académique, restait très divisé sur la question, en particulier en Flandre. C'est l'une des raisons qui m'ont poussé à partir une année à Yale aux Etats-Unis afin d'échapper à ce contexte un peu étouffant, mais aussi afin d'approfondir mes connaissances. Il y avait, enfin, un problème de terrain: il fallait soumettre des questionnaires à quelque 350 ménages paysans, en collaboration avec l'université nationale du Rwanda à Butare, et ce sur une longue durée: j'ai passé 14 mois sur place, entre 1998 et 2003, afin de réaliser ce travail. UN IMPACT CONCRET Quels furent les enseignements de votre recherche sur le génocide rwandais? Je suis parvenu à dresser un profil des génocidaires et des victimes, ces dernières n'étant pas exclusivement des Tutsis mais aussi des Hutus, selon des logiques cependant radicalement différentes. Si les familles tutsies furent en effet victimes d'une stratégie d'extermination, certains Hutus furent quant à eux victimes d'une logique d'opportunisme et de règlements de compte, le tout aboutissant à des phénomènes de redistribution des richesses (terres et bétail). Il y avait clairement un intérêt et une légitimité à étudier ce phénomène génocidaire sous l'angle de l'économie politique. Quel est l'impact de cette thèse sur vos recherches actuelles? A la suite de mes publications dans plusieurs revues internationales comme le "Journal of Development Economics" ou le "Journal of Peace Research", certains me voient comme un expert du Rwanda et d'autres comme un spécialiste dans le domaine de la recherche empirique dans les pays pauvres affectés par des conflits, comme le Burundi. Dans cette perspective, j'ai co-fondé le réseau international "Households in Conflict Network" (www.hicn.org) dont l'un des objectifs est d'analyser les conséquences microéconomiques des conflits sur le bien-être des ménages dans CV EN BREF 1993 Licentiate in Economics, University of Antwerp 1996 Master of Arts in Social Science, Georg-August University Göttingen, Germany Doctoral student in Economics and Political Science at Yale University, USA 2003 Ph.D in Economics (political economy and development economics major) at the Catholic University of Leuven, Belgium (Title of the dissertation: "Development and Genocide in Rwanda: a Political Economy Analysis of Power and Peasants under the Habyarimana Regime") Affiliated Research Fellow, Poverty Research Unit, School of Social Sciences, Sussex University; Affiliated Research Fellow, German Institute for Economic Research (DIW), Berlin Research Fellow - Fund for Scientific Research (Flanders, Belgium) at University of Antwerp; Visiting Researcher, European Center for Advanced Research in Economics and Statistics, Université Libre de Bruxelles (ECARES-ULB) 2010 Associate Professor and Holder of the Philippson Chair in Sustainable Human Development at SBS-EM, ECARES and ULB A la suite de ses publications dans plusieurs revues internationales, Philip Verwimp a co-fondé le réseau international "Households in Conflict Network" (www.hicn.org). les pays en développement. Une centaine de chercheurs développent cette approche déclinée en plusieurs thèmes: comment réagissent les populations concernées, quelles sont leurs stratégies d'adaptation, quelle est l'ampleur des dégâts pour leur patrimoine, comment prévenir ces conflits ou en limiter les conséquences? Au volet purement scientifique s'ajoute donc une volonté d'influencer ou à tout le moins d'informer les "policy makers". UN ENSEIGNANT À CHALLENGER Ces travaux ont-ils influencé le jury de la SBS-EM qui vous a attribué le titulariat de la Chaire Philippson consacrée à la recherche et la formation en "Managing for Human Sustainable Development"? Je le pense, dans la mesure où un lien peut souvent être établi entre l'économie des conflits et celle des pays en développement. Pour sensibiliser les étudiants à la réalité du développement durable, il faut aussi quelqu'un qui connaisse bien le terrain. J'ai également élargi mon champ de recherches à l'entrepreneuriat, par le biais notamment d'une collaboration avec le World Institute for Development Economics Research (WIDER) à Helsinki. Je suis d'autant plus enthousiaste qu'en sus du volet "recherche", il y a bien entendu l'enseignement! Précisément, vos étudiants sont-ils sensibilisés à ces thèmes? Mon expérience à la SBS-EM est encore trop récente pour émettre un avis définitif, mais mes premières impressions sont excellentes: j'adore garder le contact avec les Les étudiants ont besoin d'un homme de terrain étudiants, pouvoir être "challengé" sur de tels sujets. Dans le cadre de la Chaire qui a développé des programmes de coopération avec des entreprises, les étudiants pourront être envoyés dans un pays en développement pour y mener des recherches qu'ils valoriseront dans le cadre de leur mémoire. Tout cela s'inscrit dans le contexte de la mondialisation qu'aucun étudiant ne peut ignorer, car il sera amené, un jour ou l'autre, à y être confronté dans le cadre de ses futures responsabilités. Ils pourraient être envoyés dans des pays où règne une relative instabilité politique, à charge pour eux de s'y adapter! Benoît JULY 8 2 E T R I M E S T R E 2010

9 Solvay Brussels School proudly presents its range of Management Programmes : The MBA (10 or 20 months) The Executive Master in Management (CEPAC) 1 new First Time Manager Programme for young professionals who wish to expand their functional knowledge and develop their cross-functional management principles 7 new Short Programmes, specially designed for managers with a busy schedule: Brand & Experience Management Services Marketing Marketing et développement durable Business Ethics & Compliance Gestion de conflits égociation Diagnostic financier et planification financière Évaluation et critères de choix d investissement For more information please visit or contact us: +32(0)

10 NEWS News BCG STRATEGY C UP Le score de la SBS-EM La 5 e édition de la Strategy Cup du Boston Consulting Group a pris place en février dernier à Bruxelles. Cette année encore, elle a rencontré un franc succès. La SBS-EM comptait une quarantaine de participants parmi les 450 étudiants provenant de toutes les universités belges. Cet événement incontournable permet de compléter le bagage théorique des étudiants en leur donnant la possibilité d'affiner leurs capacités de leadership, d'analyse, de communication et de présentation; le tout en situation réelle dans le monde de l'entreprise. UN REMARQUABLE WHISKY Cette année les étudiants ont développé une stratégie de croissance pour une importante entreprise de whisky. Après une première sélection, des consultants du BCG ont partagé avec 20 équipes demi-finalistes des techniques visant à améliorer leurs compétences de présentation orale. Les étudiants ont ensuite pu exposer leurs recommandations devant des jurys de demi-finales et de finale. Félicitations aux participants de la SBS-EM qui ont défendu avec brio les couleurs de l'ecole! L'ECOLE EN FINALE Cette année encore, une équipe de la SBS-EM est arrivée parmi les 5 finalistes. Il s'agit de l'équipe composée de Margaux van der Haert, Samy Barakat, Quentin Bodart et Jonathan Lefèvre (notre photo). Une autre équipe de la SBS-EM était également présente en demi-finales, composée de 4 étudiants de 3 e année du Bachelier. Margaux et Quentin faisaient déjà partie de l'équipe qui avait remporté l'année dernière le Rookie Prize destiné aux étudiants de 3 e année du Bachelier. D.R. B ERTRAND BODSON (INGEST 1998) ISABELLE BARY (INGEST 1991) D.R. Il multiplie les records! En septembre dernier, nous vous présentions la start-up lancée en 2006 par Bertrand Bodson et Wim Vernaeve: Bragster.com. Objectif avoué: "Créer une communauté dont les membres parieraient sur tout et n'importe quoi." Objectif dépassé: leur projet s'est fait racheter en février dernier par la société Guinness World Records, entre autres éditrice du célèbre Livre des Records. "Notre site est en quelque sorte leur pôle digital. Bragster demeure une marque à part entière, mais l'intégration se fera progressivement", nous explique le jeune entrepreneur (34 ans). UN RECORD, PUIS EMI Cette actualité semble donner des ailes à Bertrand: après avoir décroché son propre Guiness World Record ("Fastest golfer"), il vient de rejoindre EMI Music comme Senior Vice President Global Digital Marketing. "Financièrement, le contexte est très particulier pour EMI. La sphère digitale incarne donc un challenge absolument passionnant dans un domaine en plein changement. Des "records" à la "music" en quelque sorte, si vous me permettez le jeu de mots", conclut avec humour notre alumni. Si l'ulb m'était contée LL'ULB a fait éditer, à l'occasion de ses 175 ans, un recueil d'histoires écrites par 35 auteurs actuels francophones, anciens étudiants de l'ulb. Et il faut bien reconnaître que le livre "ULB une fiction vivante" est un ouvrage attachant, né à l'initiative de l'union des Anciens Etudiants de l'ulb (UAE). Récits, fictions, poèmes ou pamphlets s'y enchaînent avec, pour cadre, l'ulb, et, pour protagonistes, des Ulbistes de tous poils. "Chacun y est allé de son imaginaire ou de ses souvenirs. J'ai choisi une petite fiction sur l'amour", nous explique Isabelle Bary (alias Camerlynck). Citons encore, parmi les 35 auteurs de ce recueil, le Pr Alain Eraly. Collectif: "ULB une fiction vivante" (préface de Jacques De Decker-. Ed. Ercée, mars 2010, 216 p. (20 ). Union des Anciens Etudiants de l'ulb, tél.: 02/ Web: be. ULB une fiction vivante Laetizia Bazzoni ULB une fiction vivante éditions ercée 10 2 E T R I M E S T R E 2010

11 News EWS A NDRÉ F A R B E R Une institution dans l'institution! Ce 18 mai 2010, s'est tenue une grande soirée en l'honneur du "départ à la retraite" d'andré Farber. Depuis des décennies, André Farber a été associé à l'image de l'ecole, que ce soit en tant que Professeur, Président, Doyen ou encore Vice-Recteur. Après un riche parcours à l'ulb, André Farber a eu droit à une fête de départ digne de son chemin: sérieuse, drôle, ludique et émouvante. A l'occasion de cette grande soirée, Philippe Vincke, Pascal Delwit, Marjorie Gassner, Mathias Dewatripont, Hervé Hasquin ou encore Patrick Goblet, pour ne citer qu'eux, ont pris la parole pour témoigner de leur attachement à André, une institution dans l'institution. J. Jottard/ULB FARBER FOREVER La soirée s'est terminée par un cocktail, ou plutôt un verre entre amis, car l'ambiance régnait dans la salle et ce, depuis le début de la soirée! Tous les convives partageaient un même objectif: montrer/ prouver leur attachement à André et leur reconnaissance pour tout ce qu'il a pu apporter. Notons au passage quelquesuns de ses surnoms, sortis de l'anonymat: "Poussin sage", "Tonton Dédé", "Professeur Fahr Bair", "Farber Forever", "Monsieur Dédé" ou "le Sage André". André Farber, toujours bien entouré par ses étudiants... SA VIE, SON ŒUVRE Parallèlement à cette sacrée soirée, un syllabus (moins conventionnel qu'un livre, plus dans l'esprit de la place prise par l'enseignement dans la vie d'andré Farber) a été rédigé retraçant, pas à pas, de façon tintinophile (André est un grand fan d'hergé), la carrière et la vie d'andré. Si vous souhaitez commander un exemplaire du syllabus (10 ), vous pouvez passer votre commande auprès de Aurélie Rousseaux (tél.: 02/ ). Soyez les premiers à recruter les meilleurs! Plus de 250 étudiants y rencontrent les représentants d une trentaine d entreprises. Prochaine édition : mardi 16 novembre 2010 à l ULB. Mailing : personnellement nos étudiants : insertion dans notre newsletter. Conférences : étudiants dans une ambiance CV Book : Consultable en ligne, il regroupe les CV disponibles des étudiants de dernière année. Career Book : Véritable institution pour nos étudiants, ce guide prodigue des conseils en matière de +32 (0) , 2 E T R I M E S T R E

12 A la Une C orbis Concours des Mémoires de l'economie et de la Finance Une avalanche de prix pour la SBS-EM! P PRIX DU CONCOURS DES MÉMOIRES DE L'ECONOMIE PARMI LES QUATRE FINALISTES ÉMANANT DE LA SBS-EM, NICOLAS VASSAUX REMPORTE LE GRAND ET DE LA FINANCE. UNE RÉUSSITE POUR LA RÉPUTATION DE L'ECOLE! L ES FINALISTES SBS-EM Palmarès Candidat Enseignant Grand Prix et Nominé SFAF Nicolas Vassaux Marco Becht Nominé du Grand prix Morgane Lindenberg Kim Oosterlinck Finaliste Olivia Doyen Georges Gallais- Hamono Finaliste Nicolas Quarré Philippe Emplit, Catherine Dehon, Bram De Rock Pour sa 26 e édition, le Concours des Mémoires de l'economie et de la Finance (MEF) ne nous a pas déçus: la SBS-EM était largement représentée. Dans la liste des derniers candidats en lice, nous retrouvons deux finalistes de l'ecole, une nominée du Grand Prix et, surtout, le Grand Prix, Nicolas Vassaux. Organisé par le Club des Jeunes Financiers, ce concours français (mais ouvert également aux travaux en anglais) est assez unique en son genre. "Il est de notoriété européenne et il y a peu d'initiatives de ce style", explique Hugues Pirotte, professeur de Finance à la SBS-EM, qui s'est occupé du concours ces trois dernières années et a sélectionné les 11 mémoires dignes de participer en L'objectif de la compétition est de récompenser les travaux de recherche des étudiants en 2 e et 3 e cycle dont le sujet, et l'intelligence avec laquelle il est traité, contribue à l'évolution du domaine choisi. 2010: UNE ANNÉE GLORIEUSE Cette année, le jury a eu à départager des mémoires de très haut niveau abordant des sujets variés et originaux. En tout, ce sont 132 mémoires provenant de 51 universités, tant francophones qu'anglosaxonnes, dont 16 en dehors de la France, qui ont été analysés. Sur les 23 finalistes, il a été décidé d'attribuer un Grand Prix, 8 prix professionnels, une mention et 5 nominés. Outre le gagnant, 12 2 E T R I M E S T R E 2010

13 A A UNE A la Une y figurent en très belle place Morgane Lindenberg, Olivia Doyen et Nicolas Quarré (voir notre tableau): une parité masculin/féminin "pour une Ecole dont la réputation en dehors des frontières belges ne cesse de croître", se réjouit Nicolas Vassaux, détenteur du Grand Prix pour son mémoire "Analyse de l'impact d'un LBO sur la richesse d'un obligataire", sous la direction du Pr Marco Becht. Il semblerait même que la SBS-EM fut l'université ayant envoyé le plus de mémoires cette année. Quelle vitalité! PAS UNE PREMIÈRE Depuis que ses étudiants envoient leur mémoire au MEF, la SBS-EM tient régulièrement le haut du pavé à côté d'autres écoles très réputées en Europe. En 2008, 3 des 8 mémoires présentés ont été couronnés d'un prix. "Cela donne 40% des prix pour 4,6% des candidats", précise Hugues Pirotte: Benoît Verdickt pour le prix de la SFAF (Société française des analystes financiers), Diane Govaerts pour le prix Paris- Europlace et David Caudron pour les prix de l'areim (Association de recherche et d'étude en immobilier) et de l'afg (Association française de gestion financière). Ces trois gradués de la SBS-EM étaient soutenus par leur(s) directeur(s) de mémoire respectif(s), les professeurs Philippe Emplit, Ariane Chapelle et Ariane Szafarz. Ensuite, en 2009, 8 prix avaient été attribués, parmi lesquels celui de Paris- Europlace qui était revenu à Stéphanie Collet pour son mémoire "Algorithmic Trading", réalisé sous la direction du Pr André Farber. UNE RECONNAISSANCE INTERNATIONALE De mieux en mieux représentée sur la scène internationale par ses prix et le parcours de ses étudiants, la SBS-EM met tout en œuvre pour augmenter encore la qualité de son enseignement. Les multiples opportunités d'échange à l'étranger pour les étudiants, qui leur permettent d'augmenter leur ouverture sociale, ou la fusion avec les Sciences Economiques constituent autant de démarches très positives. "La SBS-EM a un très bon track record en ce qui concerne l'obtention de prix au concours des Mémoires de l'economie D.R. Depuis que ses étudiants envoient leur mémoire au MEF, la SBS-EM tient le plus souvent le haut du pavé! Au centre, Nicolas Vassaux, Grand Prix et de la Finance. Ceci n'est pas un hasard, c'est le fruit d'un dur labeur et d'une formation excellente. De plus, suite à la récente fusion et à la refonte et la création de nouveaux masters, nous pouvons légitimement nous attendre à un futur meilleur encore. Je pense que l'obtention du Grand Ce concours est de notoriété européenne et il y a peu d'initiatives de ce style! T ROIS QUESTIONS À N ICOLAS VASSAUX, GRAND PRIX DU MEF Prix tombe à pic pour venir renforcer notre image sur le plan international", explique Nicolas Vassaux. "En outre, les évolutions présentées lors de notre dernière accréditation Equis vont dans le sens d'une gestion plus professionnelle de notre environnement, d'une meilleure collaboration dans les disciplines de l'économie et de la gestion et d'une plus grande autonomie dans la définition de notre stratégie, tout en gardant notre excellent ancrage universitaire", conclut Hugues Pirotte. Aurore t'kint Q UEL ÉTAIT LE MOTEUR DE CHOIX DU SUJET DE VOTRE MÉMOIRE? "Il s'intitule "Analyse de l'impact d'un LBO sur la richesse d'un obligataire". J'ai choisi ce sujet parce que je trouve le marché du Private Equity fascinant: s'agissant d'un marché privé, beaucoup de mystère tourne autour de celui-ci. Et le sujet de mon mémoire n'avait encore jamais été abordé sur le marché européen." C OMMENT EXPLIQUEZ- VOUS VOTRE VICTOIRE? "Si je reprends les critères du concours, je pense que l'originalité de mon mémoire, son lien direct avec une problématique à laquelle les financiers font face actuellement et la rigueur et la structure de sa rédaction ont permis à mon mémoire de sortir du lot. Un point important également, qui est souvent négligé par les étudiants, je pense, est le français et l'orthographe." Q UEL EST VOTRE PROGRAMME POUR L ' ANNÉE À VENIR? "Je suis passionné par tout ce qui touche au monde financier. Je travaille depuis janvier à la Banque Degroof en gestion de portefeuilles dans le département de la banque privée. C'est une très belle institution: professionnelle, humaine, avec un excellent sens du service. Cette nouvelle expérience s'inscrit parfaitement dans mon parcours. Par ailleurs, je tiens à remercier la SBS-EM, mon promoteur de mémoire Marco Becht et le Président du Jury Finance, Hugues Pirotte. Sans eux, je n'aurais jamais gagné ce prix!" D.R. 2 E T R I M E S T R E

14 DUCATION Education Un dossier de Benoît JULY UNE VASTE RÉFORME DE L'ENSEMBLE DE L'OFFRE DE COURS DE LA SBS-EM EN PARTICULIER DES PROGRAMMES DE MASTERS PROFESSIONNALISANT VIENT D'ÊTRE APPROUVÉE. OBJECTIF? PROFITER PLEINEMENT DES SYNERGIES NÉES DE LA RÉCENTE FUSION ENTRE LA SOLVAY BUSINESS SCHOOL ET LE DÉPARTEMENT DES SCIENCES ÉCONOMIQUES DE L'ULB POUR EN RENFORCER L'ATTRACTIVITÉ. PRÉSENTATION PAR MATHIAS DEWATRIPONT, PRÉSIDENT DE LA SBS-EM, ET PHILIPPE EMPLIT, DIRECTEUR DES PROGRAMMES. QQuels sont les principaux objectifs de cette réforme? Mathias Dewatripont. Il s'agit fondamentalement de profiter des synergies nées de la fusion, dont l'une des principales motivations était précisément de mettre nos forces en commun afin de présenter une offre de programmes beaucoup plus attractive dans le contexte de Bologne, qui induit une plus grande mobilité des étudiants au niveau des Masters. Pour l'instant, nous ne sommes pas menacés: les étudiants qui nous rejoignent pour effectuer leur Master sont bien plus nombreux que ceux qui nous quittent (en ingénieur de gestion, 4 étudiants sont partis mais 36 nous ont rejoints cette année), essentiellement en raison de notre excellente réputation en Belgique. Mais notre vocation dépasse ce cadre: nous devons Refonte des programmes: 4 Masters complètement repensés! attirer aussi de très bons étudiants étrangers. Philippe Emplit. L'idée est donc double. Il s'agit d'une part de renforcer nos points forts tels qu'ils sont reconnus en Belgique, à savoir le MA Ingénieur de Gestion et le MA en Sciences Economiques, et de développer, d'autre part, une offre davantage orientée vers les étudiants étrangers ou désireux de se tourner vers l'étranger, sous la forme de deux nouveaux Masters en Sciences Economiques, respectivement à orientation "Business Economics" et "Management Science". Ils seront d'ailleurs donnés, majoritairement pour l'un et exclusivement pour l'autre, en anglais. Nous devons attirer aussi de très bons étudiants étrangers Mathias Dewatripont Avant de décliner cette offre dans le détail, un mot sur la démarche. Comment avez-vous procédé? Philippe Emplit. Le processus ne résulte pas de la fusion; il est, au contraire, au fondement de celle-ci. L'architecture de la réforme et de cette offre déclinée en quatre Masters a donc été élaborée dès avant Jotta rd/ ULB J ean Jo la fusion. Nous avons ensuite interrogé toutes les parties prenantes de la SBS-EM les étudiants, les alumni, le Conseil consultatif composé notamment de recruteurs potentiels, entre autres et lancé les chantiers. Après plus d'un an de travail, les propositions ont été présentées au Conseil de la SBS-EM, au Conseil Consultatif et au Conseil Facultaire, où elles ont reçu un accueil enthousiaste. Le tout grâce à un travail énorme réalisé en amont par Patricia Garcia-Prieto, Carine Peeters, Micael Castanheira et Michel Verstraeten... Mathias Dewatripont. Ce qui est ressorti de nos multiples discussions et des comparaisons que nous avons menées à l'échelle internationale, c'est évidemment le besoin de miser sur nos atouts, au cœur de l'europe. Nous sommes en 14 2 E T R I M E S T R E 2010

15 r Education UCATION particulier une Ecole d'économie et de gestion intégrée au sein d'une université complète, ce qui n'est pas fréquent, et nous disposons donc à ce titre de capacités de recherche importantes, tout en bénéficiant d'un corps enseignant composé à la fois de professeurs et de professionnels ou praticiens de haut vol. La SBS-EM est plus que jamais ancrée à la fois dans le monde réel et dans son université. UNE OFFRE PLUS TRANSPARENTE Quelles sont les caractéristiques communes des quatre Masters qui seront proposés dès la rentrée 2010? Philippe Emplit. Ces quatre Masters, d'une durée de deux ans, sont chacun charpentés autour d'une solide formation de trois quart d'année (45 crédits ECTS, l'unité de compte européenne) qui est offerte, en tronc commun, à tous les inscrits de la formation correspondante. Le reste du programme de Master est réparti, selon le cursus, entre le mémoire, un séjour international, un stage ou des missions en entreprise, et des modules cohérents de trois cours à option relevant d'un domaine particulier de la gestion ou de l'économie. L'idée, c'est que les étudiants disposent d'une formation en tronc commun leur permettant d'acquérir des compétences transversales, le choix des options relevant davantage de leur intérêt personnel, conformément à ce qui était souhaité par les enquêtes que nous avons menées pour préparer la réforme. Enfin, un grand nombre d'institutions ayant divisé les 60 crédits dévolus au Master (processus de Bologne) en un maximum de 12 activités (cours, stages, séminaires ) de 5 crédits, nous avons également opté pour cette uniformisation sur base de 5 crédits, ce qui favorise l'organisation de nos échanges et collaborations internationales (mais aussi nationales).l'offre est donc beaucoup plus claire et transparente que par le passé. Le Master "Ingénieur de Gestion", produit-phare de l'ex- Solvay Business School, ne risquait-il pas d'être dénaturé? Mathias Dewatripont. Cette crainte, émise par certains au début de la réforme, est totalement évacuée puisque ce Master, qui attire comme on le sait beaucoup d'étudiants ayant effectué leur Bachelor en Ingénieur de Gestion dans d'autres universités belges que l'ulb, est au contraire largement renforcé. Je pense en particulier à son orientation "ingénieur" qui est soulignée par l'accent mis sur le management technologique et de l'innovation. En sus du tronc commun (45 crédits), de la mission en entreprise (15 crédits) et du mémoire (15 crédits), les étudiants disposeront d'un bloc d'options de 15 crédits qu'ils pourront choisir entre "Business Intelligence", "Strategic Marketing", "Entrepreneuship and Innovation", "Green Management", "Finance" et "Audit and Control". Enfin, la participation à un séjour international de six mois, de type "Erasmus" (30 crédits) reste obligatoire, les étudiants étant invités à profiter de notre réseau d'une centaine de partenaires en Europe, en Amérique et en Asie. L'offre est plus claire et transparente que par le passé Philippe Emplit UNE ORIENTATION INTERNATIONALE Quel est le public-cible du tout nouveau Master en "Management Science"? Philippe Emplit. Il s'agit clairement d'un Master à orientation internationale, raison pour laquelle il sera totalement organisé en anglais. Il visera en effet à former des gestionnaires d'organisations ou d'entreprises à vocation internationale, en phase avec la réalité de terrain et conscients des spécificités socio-économiques des pays émergents. Ici aussi, le séjour international de six mois de type "Erasmus" sera obligatoire. Le tronc commun Mathias Dewatripont: "La SBS-EM est plus que jamais ancrée à la fois dans le monde réel et dans son université". R epo rte rs comprendra des cours tels que "International Business", "Business and Economic Ethics" entre autres, en sus des focus sur la stratégie, le marketing, la finance, l'entrepreneuriat, notamment. Les options ouvriront elles aussi un large choix à orientation internationale. Le Master en "Business Economics" est lui aussi tout nouveau. Quelles sont ses priorités? Philippe Emplit. Nous l'avons élaboré pour former des économistes soucieux de la compréhension de l'entreprise dans son contexte européen et aguerris aux politiques de réglementation. En tant que tel, c'est donc probablement le Master qui, par son ambition de se focaliser sur les liens entre l'entreprise et son environnement économique, combine le plus complètement les apports initiés par la fusion, et celui pour lequel les synergies entre l'économie et la gestion sont les plus évidentes. Mathias Dewatripont. Cette approche est d'autant plus intéressante, du point de vue de la SBS-EM, qu'elle exploite aussi pleinement sa localisation au cœur de l'europe, à deux pas des institutions de l'union européenne laquelle est parfois perçue comme un nain budgétaire... doté d'un pouvoir de régulation gigantesque! Le mariage des deux approches issues de l'ex-solvay Business School et de l'ex-département des Sciences économiques trouvera dans ce Master un terrain d'épanouissement totalement inédit, dont témoignent à la fois le tronc commun et les cours à option, le tout étant d'ailleurs organisé majoritairement en anglais. Que dire du Master en Sciences Economiques, orientation "Analyse, Conseil & Politique Economique", si ce n'est qu'il s'agit manifestement de la voie royale pour les économistes "pur jus"? Mathias Dewatripont. Ce Master, lui aussi fortement repensé, a effectivement été 2 E T R I M E S T R E

16 r DUCATION Education conçu pour celles et ceux qui se destinent à un travail dans des organisations internationales, de type FMI, Banque Mondiale, OCDE, Union européenne, entre autres, ou dans la fonction publique au sens large. Le secteur privé est lui aussi très friand de pareils profils, citons les services d'études des banques, par exemple, ou les sociétés de conseil également. C'est en tout cas dans ces perspectives qu'a été élaboré le tronc commun (macroéconomie, microéconomie, finances publiques, mathématique, notamment), les étudiants pouvant se spécialiser dans le cadre des options en économie financière, en économie industrielle, en économie internationale ou en politique socioéconomique. EXIGENCE ET ACCESSIBILITÉ Concrètement, comment les étudiants vont-ils faire leur choix? Ces quatre Masters sont tous... très intéressants! Philippe Emplit. Plusieurs étudiants nous ont effectivement déjà demandé s'ils pouvaient s'inscrire à deux programmes en même temps. L'objectif n'est pas irréalisable mais nous leur conseillons vivement de bien s'accrocher! Quoi qu'il en soit, chaque Master procurera à chacun(e) une excellente formation, de haut niveau, très forte en langues et en particulier en anglais, qui sera recherchée sur le marché du travail en Belgique comme à l'étranger. Mathias Dewatripont. Il est important de souligner que ces formations combinent attractivité, exigence élevée, mais aussi "Le Master en "Business Economics" combine le plus complètement les apports initiés par la fusion", confie Philippe Emplit une réelle accessibilité. Les étudiants qui auront réussi leur Bachelor en Sciences économiques, quelle que soit leur université, pourront directement accéder aux trois Masters en Sciences Economiques (orientation "Analyse, Conseil & Politique Economique, "Business Economics" ou "Management Science"). Les bacheliers en Ingénieur de Gestion pourront Repo rters rs quant à eux accéder directement au Master en Ingénieur de gestion mais aussi, sous conditions, aux Masters en "Business Economics" ou en "Management Science". Le tout aux conditions démocratiques des universités belges: nous ne sommes pas dans le cadre d'une politique de privatisation de nos Masters, qui est en cours dans certaines universités en Europe. Que du contraire E T R I M E S T R E 2010

17 2 E TRIMESTRE THE SOLVAY ALUMNI NEWSLETTER E DITORIAL An important role for the universities Does today s economic climate represent an opportunity or a risk when it comes to being an entrepreneur? Recent figures confirm the trend of previous years. In Belgium, entrepreneurial activity represents only half the average total of other European economies. And the figures are still falling. Only 6% of the population now find entrepreneurship an attractive career prospect. Belgians are not as afraid of failure when starting up a company as other Europeans, but they find themselves less prepared and believe they lack the necessary skills. Is this why many hesitate to become entrepreneurs? Today, there are those of us who believe that small companies are the driving force of the economy and can therefore lead us out of the economic crisis. DIFFERING OPINIONS The gloomy economic environment makes some careers in the corporate world seem less exciting than they Vous invite le jeudi 17 juin à 19h30 : Grâce à SAGE et ING La mode, ça se démode ou comment assurer la pérennité après le hype? Avec Jean-Pierre Lutgen, CEO de ice-watch et Pierre Marcolini Chocolatier-Designer used to be. Some alumni even consider making a career switch into an entrepreneurial environment. The question is whether today s economic climate represents an opportunity or a risk An alumni association like ours is extremely valuable for information sharing Olivier Borgerhoff when it comes to being an entrepreneur. Opinions differ. Most agree, however, that universities have an important role to play in making sure that all potential entrepreneurs feel prepared to meet such a challenge. Top-level education, as provided by the Solvay Brussels School of Economics and Management, must continue to prepare students for an entrepreneurial career path and arm them with the necessary skills. When considering switching from a corporate career to an entrepreneurial environment, it is essential to have reliable information. In this respect, discussions and exchanges of vision with fellow SolvayAlumni are bound to bring clearer insights. A FORUM ON ENTREPRENEURSHIP An alumni association like ours is extremely valuable for information sharing. It provides frequent opportunities to liaise within the larger SBS-EM assembly. Our association offers the perfect setting to create a platform, in an informal environment, between entrepreneurs, potential entrepreneurs, the academic scene and the corporate world. The SBS-EM MBA Program is preparing a forum on Entrepreneurship later this year which will give us the chance to explore the thoughts, views and experiences of many of our alumni. We hope you will join us in making this a successful experience for all! Olivier Borgerhoff, MBA-ULB Vice President SolvayAlumni S OLVAYA LUMNI GLOBAL SPONSORS 2 E T R I M E S T R E

18 B USINESS DATING Entretiens particuliers Deuxième édition et fameux succès pour le Solvay Business Dating orga- nisé fin avril par une équipe de choc: Gert Vanderlinden, Hilde Blondeel, Peter Staveloz, Jeroen De Vlam et Philippe Vercruysse. Réunis au Club House du Groupe Solvay, les participants se sont pressés autour de plusieurs «capitaines d industrie» pour des entretiens d une quinzaine de minutes en tête à tête et ont pu, en attendant leur tour, faire plus ample connaissance entre eux grâce à un astucieux jeu de chaises musicales. LES ACTEURS PRÉSENTS C est ainsi qu ils ont évoqué leurs projets et pris conseil auprès de Marc Chamut, président de l Association des journalistes Professionnels (AJP/AGJPB), Michel Croisé, CEO de Sodexo Belgium, Michel De Saive, Managing Partner de KPMG Belgium, Pierre Gurdjian, Managing Partner de McKinsey Belgium, Philippe Latour, Chief Financial Officer de AG Insurance, Jacques Levy-Morelle, Secrétaire Général du Groupe Solvay, Michel Van den Broeck, Managing Director de LeasePlan Belgium, Christian Van Dorpe, Strategic Studies and Sustainable Development Director de GDF Suez Energie France et Xavier Verhaeghe, Country Manager d Oracle Belgium & Luxembourg. Le sonneur eut fort à faire pour interrompre les entretiens successifs, qui se sont poursuivis de manière plus informelle au cours d une belle réception pour laquelle Sodexo avait généreusement mis la main à la pâte. L événement était également sponsorisé par le Groupe Solvay et par BizzLaunch. Sûr que le Solvay Business Dating Team pense déjà à la troisième édition de ces rencontres privilégiées. E VENT SPONSORS C LUB ENTREPRENEURS A Social Networks: sense or non sense? Au sujet de l'impact des réseaux sociaux dans la stratégie de promotion d'une entreprise, les avis sont partagés. Après le succès des conférences organisées conjointement avec les alumni de Polytech Mons (en février sur les points communs entre le sportif et l entrepreneur, puis en mars avec la participation de Thomas Leysen, président de la FEB et d Umicore, sur "le courage d entreprendre"), plus de 100 participants ont écouté en avril au Club Entrepreneurs de SolvayAlumni deux spécialistes du marketing online, eux-mêmes anciens de l Ecole, exposer leurs points de vue respectifs sur l impact des réseaux sociaux en matière de promotion. Ce club était organisé avec le soutien de la société SAGE, éditeur de logiciels comptables, de CRM et de gestion commerciale pour PME (www.sage.be), et d ING (www.ing.be/professional). MAÎTRISER PLUTÔT QUE SUBIR Pour Hugues Rey (www.rey.be), Chief Digital Officer chez Media Brands, les réseaux sociaux jouent un rôle incontournable dans le développement d'une entreprise. Il nuance cependant son point de vue. Les entreprises qui veulent développer leur marque ne peuvent pas faire l'impasse sur les réseaux sociaux, au risque de subir leur influence plutôt que de la maîtriser. Par contre, en ce qui concerne les activités où la marque joue un rôle moins crucial, l'utilisation des réseaux sociaux sera plus dépendante de l'affinité du chef d'entreprise avec les nouveaux médias. Une chose est sûre pour lui dans tous les cas: inutile d'essayer de transformer la réalité lorsqu'on est on-line, la seule stratégie payante se base sur la franchise et la transparence. UN ENTRETIEN COÛTEUX Jean Derely, fondateur du Beta Group (www.betagroup. be), est quant à lui plus réservé sur l'impact des réseaux sociaux pour l'entreprise. Sa position est d'autant plus étonnante qu'il a lui-même créé un réseau social lorsqu'il était aux Etats-Unis. Il fonde son opinion sur une analyse comparative des différents moyens d'assurer sa promotion via le marketing digital. Les réseaux sociaux ne sont en effet qu'un outil parmi d'autres. Bien que le coût d'entrée soit quasiment nul, l'entretien d'une présence sur les réseaux sociaux nécessite un effort constant. L'essentiel, selon ce spécialiste, est de bien définir le résultat attendu ainsi que les outils de mesure de ces résultats avant de lancer sa stratégie marketing. Les deux orateurs ont proposé des angles de vue différents plutôt que des avis diamétralement opposés. A la satisfaction générale de l'assistance! E VENT SPONSORS U NE INNOVATION S Starter pitch Si vous êtes diplômé de Solvay et si vous avez lancé une entreprise depuis moins de deux ans, nous vous offrons la possibilité de venir "pitcher" votre projet en 5 minutes en lever de rideau d'une conférence organisée par le Club Entrepreneurs. La préférence sera donnée à des entreprises dont le focus est en rapport avec le thème de la conférence du jour. N'hésitez pas à vous faire connaître! 18 2 E T R I M E S T R E 2010

19 C LUB MARKETING & SALES Les cinq axes du Retail Pentagon L'importance de la différentiation et de l'innovation dans le secteur du retail ne fait plus de doute. Un nouveau succès de foule pour la dernière conférence du Marketing & Sales Club de SolvayAlumni, sur le thème "Creating an Innovative Retail Format: the EXKi case". CLÉS DE CROISSANCE Jean-Albert Nyssens (ICS1994), Partner chez McKinsey & Company, a montré les résultats de plusieurs études sur l'importance de la différentiation et de l'innovation dans le secteur du retail. "La croissance est au rendez-vous des sociétés qui se seront différenciées sur un (ou maximum deux) des cinq axes de notre Retail Pentagon: assortiment, service, convenience, in-store experience et prix. Quelle que soit la proposition de valeur, le positionnement prix doit être clair. De plus, un standard minimum de compétitivité doit être atteint sur chacun de ces axes", confiait l'orateur avec plusieurs exemples à l'appui, tant en Belgique qu'à l'étranger. McKinsey analyse chaque année en détail des centaines de nouveaux formats de retail de par le monde. Sur base de cette expérience accumulée, l'orateur s'est même aventuré à imaginer la prochaine innovation porteuse pour la marque EXKi. EXKI : NATURAL, FRESH & READY Depuis ses débuts en 2001, EXKi a bouleversé le monde du fast food, avec des produits sains comme premier engagement. D'autres ont ensuite suivi: l'environnement, le commerce équitable, la diversité au travail Passionné par son secteur et son entreprise, Nicolas Steisel (ICS 1988), co-fondateur et Managing Director d'exki, a passé en revue les défis rencontrés à ce jour et la manière dont les équipes de son entreprise les ont relevés. Quelques exemples abordés: la construction d'une marque forte par ses propres employés ambassadeurs (plutôt qu'à grands coups de budget marketing et communication), la façon de gérer les coûts élevés des ingrédients de qualité, les partenariats avec Max Havelaar, CIRIHA et WWF, l'importance des réseaux sociaux, et enfin l'importance de communiquer à propos de ses réalisations après les avoir réellement réalisées (et non avant). Pour rappel, Nicolas Steisel, avec son associé Frédéric Rouvez, a été élu "Manager de l'année 2009". Le Marketing & Sales Club, animé par Christophe Segaert (SBSA 1990), est sponsorisé par McKinsey & Company et par d-side Group, qui a accueilli les participants à cette conférence dans ses bureaux et son auditoire. E VENT SPONSORS Jean-Albert Nyssens. La croissance au rendez-vous. Nicolas Steisel. Le fast food revu. S UMMER SCHOOL Quatrième! FFace aux succès des éditions précédentes, le Cercle Solvay et le Bureau Solvay (ULB) organisent conjointement avec l'appui désormais habituel des professeurs de Solvay VUB la 4 e édition de la Solvay European Summer School. Pendant une semaine, du 22 août au 29 août, la Solvay Business School of Economics and Management accueillera une cinquantaine d'étudiants triés sur le volet et ayant une formation d'ingénieur de gestion, en sciences économiques ou d'ingénieur civil. UN THÈME: L'ENTREPRENEURSHIP Chaque année, un thème principal est proposé. Après une 3e édition sur l'innovation, cette année, un programme est consacré à l'entrepreneurship, grâce à l'appui d'olivier Witmeur, professeur d'entrepreneuriat à Solvay ainsi que directeur de la chaire entrepreneuriale de la fondation Bernheim. Au programme: cours, workshops, conférences, témoignages d'entrepreneurs, activités sociales et touristiques ainsi que la possibilité pour des entrepreneurs en herbe de développer leur business plan et de recevoir des conseils de professionnels. De plus, cette semaine sera propice aux échanges interculturels avec des étudiants venant des Etats-Unis, du Canada, de l'europe de l'est ainsi que d'afrique du Nord. OPÉRATION SÉDUCTION Cette Summer School, qui est à l'origine une initiative étudiante, est mise sur pied grâce au soutien financier des anciens de l'ecole et de leur association, SolvayAlumni. L'objectif de cette "opération séduction" est de faire la promotion de la nouvelle SBS-EM à l'échelle internationale et d'attirer de nouveaux étudiants pour ses programmes de type master. Pour plus d'information, visitez le site de la Solvay Summer School: 2 E T R I M E S T R E

20 W ORKSHOP Externalisation: les leçons de l'expérience QQuelle est la valeur ajoutée de l'offshoring pour les petites entreprises? Une trentaine d'alumni ont participé au workshop de SolvayAlumni "Offshoring of services Sharing lessons learned and best practices for large firms and SMEs". Serge Ghijsdael, Director Strategy and Programme Risk chez Euroclear, a évoqué les difficultés rencontrées ainsi que les leçons tirées d'un large projet d'outsourcing IT en Inde, tant au niveau stratégique que de la gouvernance et de la gestion de la transition. Benjamin Beeckmans, Managing Director chez Bluecorp, a ensuite développé la question de la valeur ajoutée de l'offshoring pour les petites entreprises et les problématiques particulières auxquelles celles-ci font face. Il a également commenté les avantages et les risques liés à l'externalisation dans des pays moins populaires, tels que le Sri Lanka. Enfin, Carine Peeters, organisatrice de la conférence, a présenté les tendances majeures mises en exergue par ses recherches au sein de l'offshoring Research Network (ORN) ces cinq dernières années et invité les alumni à participer à cette étude. La soirée s'est achevée par le verre de l'amitié et la promesse de réitérer ce type de rencontre. M ISSION N'hésitez pas à prendre contact avec l'équipe ni à visiter le site Internet de l'orn en Belgique: A The Solvay spirit in Vietnam A successful trade mission in an emerging economy Recently, a delegation of 14 masters students from Solvay VUB set off on a trade mission to Ho Chi Minh City (Vietnam). These trade missions, which have been organized since 1991 by Initiatiefgroep Solvay (INISOL) and Professor Michaël Dooms (HIS-V 2001) of the Solvay VUB faculty, are part of the Masters programme and allows students to carry out specific assignments for Belgian companies in an emerging economy. Participants this year included certain Belgian export firms such as Sarens NV (crane equipment) and Best Engineering NV (sorting technology and machinery). Based on previous experience, one of the main success factors of the trade missions is the organization of local networking initiatives with the Belgian expat community. And on this occasion the trade mission delegation was most definitely spoiled in terms of Solvay alumni presence and involvement! Important support during the trade mission was given by alumni, more specifically by Martin Cardoen (ICS 1996), local representative of Awex, Serge Bywalski (ICS 1996), local representative of Solvay Brussels School, and by Kenneth Verschooten (HIS-V 2002), Marketing Manager Unilever Vietnam. The Inisol trade mission team met with a large delegation of Vietnamese Solvay alumni. AGENDA June 19 MBA Alumni Day "Why supply chain matters so much" June 29 Interested in growing markets? Meet Chinese Managers at the ULB July 3 MBA Graduation Ceremony September 11 SBS-EM Graduation Ceremony September Sailing Cup September 27 SolvayAlumni Golf Cup At the Royal Waterloo Golf Club October 11 Conference Mark Eyskens, avec Bruno Colmant October 25 SolvayAlumni Congress OFFICE TEAM SOLVAYALUMNI Sophie FRANCHOMME (ICS 84) Managing Director Fabienne BECKER Michaël van ZEEBROECK Avenue F.D. Roosevelt 50 (CP 144) 1050 Bruxelles Tel Fax D.R. Editeur responsable: Jean-Paul Bissen, Solvay Brussels School of Economics and Management Alumni asbl. Coordination SolvayAlumni: Marc Chamut. Avenue F.D. Roosevelt 50 (CP 144), 1050 Bruxelles. Tél: 02/ E T R I M E S T R E 2010

Maquette du MA en ingénieur de gestion Finalité spécialisée INGE4F et INGE5F

Maquette du MA en ingénieur de gestion Finalité spécialisée INGE4F et INGE5F Maquette du MA en ingénieur de gestion Finalité spécialisée INGE4F et INGE5F Note : Ce programme est enseigné en français et en anglais. 1) Structure générale MA1 : - Au premier quadrimestre, 6 cours de

Plus en détail

Qui sommes-nous? (1/4)

Qui sommes-nous? (1/4) Généralités 2 3 Qui sommes-nous? (1/4) Mission We are the School of Economics and Management of the Université libre de Bruxelles, with a century-old tradition of excellence in higher education. Our mission

Plus en détail

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Management science ECON4E et ECON5E Note : Ce programme est enseigné exclusivement en anglais. 1) Structure générale MA1 : - Au premier quadrimestre, 6

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

MASTER DROIT DES AFFAIRES (M1, M2)

MASTER DROIT DES AFFAIRES (M1, M2) MASTER DROIT DES AFFAIRES (M1, M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Droit des affaires Présentation Le Master Droit des affaires de Chambéry

Plus en détail

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Business economics ECON4B et ECON5B

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Business economics ECON4B et ECON5B Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Business economics ECON4B et ECON5B Note : Ce programme est principalement enseigné en anglais. 1) Structure générale MA1 : Tronc commun de 45 ECTS + un

Plus en détail

Réforme des programmes BA & MA à la SBS-EM

Réforme des programmes BA & MA à la SBS-EM Réforme des programmes BA & MA à la SBS-EM Philippe Emplit Vice-recteur à l'enseignement et aux apprentissages Directeur des programmes SBS-EM Les nouveaux programmes de l enseignement supérieur, SBS-EM

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

1 Présentation et missions de notre organisation

1 Présentation et missions de notre organisation Projet : Semaine de l investissement socialement responsable Nom de l organisation BELSIF asbl/vzw Téléphone Adresse Vooruitgangstraat 333/7 Rue du progrès, 1030 Bruxelles Email 02/206.11.18 info@belsif.be

Plus en détail

Mention : ECONOMIE, GESTION

Mention : ECONOMIE, GESTION Université : LICENCE Droit, Economie, Gestion Mention : ECONOMIE, GESTION Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Année : 2010-2011 Campus d'enseignement : Centre ville, Site Sainte-Marthe Adresse

Plus en détail

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS Considérations liminaires sur la répartition et l attribution des crédits ECTS Les grilles nationales de crédits ECTS, exposées

Plus en détail

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe.

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions POURQUOI MOI? 1. Pourquoi entreprendre des

Plus en détail

Filière «Electromécanique (EM)»

Filière «Electromécanique (EM)» Filière «Electromécanique (EM)» Président : Prof. Patrick HENDRICK patrick.hendrick@ulb.ac.be Vice-Président : Prof. Johan GYSELINCK johan.gyselinck@ulb.ac.be Présentation générale de la Filière Aéronautique,

Plus en détail

MASTER. Accounting and Finance. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-Finance. Organisation : Ecole Universitaire de Management

MASTER. Accounting and Finance. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-Finance. Organisation : Ecole Universitaire de Management MASTER Accounting and Finance Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Comptabilité-Finance Organisation : Ecole Universitaire de Management Niveau d'entrée : BAC+3 Durée des études : 2 ans DESCRIPTION

Plus en détail

Master 2 Administration des Entreprises (MAE)

Master 2 Administration des Entreprises (MAE) Master 2 Administration des Entreprises (MAE) BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Management Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de formation : Les cours ont lieu dans

Plus en détail

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS POUR RAYONNER À L INTERNATIONAL

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS POUR RAYONNER À L INTERNATIONAL OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS POUR RAYONNER À L INTERNATIONAL Mastère Spécialisé MANAGEMENT et COMPÉTENCES INTERNATIONALES www.audencia.com Préface Une année pour faire la différence sur le plan professionnel,

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Une insertion professionnelle réussie

APPRENTISSAGE. Une insertion professionnelle réussie APPRENTISSAGE Une insertion professionnelle réussie L APPRENTISSAGE À NEOMA BUSINESS SCHOOL Pascal Choquet Responsable Apprentissage NEOMA Business School «L apprentissage est reconnu comme le meilleur

Plus en détail

American Degrees, Global Careers.

American Degrees, Global Careers. American Degrees, Global Careers. Vos ambitions sont sans frontières? Choisissez un diplôme américain! DROITS RÉSERVÉS Bachelor of Business Administration (BBA) Master of Business (BBA) Administration

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES PARTENARIATS ENTREPRISES Votre entreprise au cœur de l IÉSEG RENCONTRER LES ÉTUDIANTS ET LES DIPLÔMÉS DE L IÉSEG L IÉSEG accompagne ses étudiants dans le développement de leur projet professionnel et dans

Plus en détail

Compétences et savoirs enseignés

Compétences et savoirs enseignés Licence langues étrangères appliquées, spécialités: Anglais, Allemand, Espagnol, Italien 13/01/2009 http://www.univ-fcomte.fr UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie Belfort-Montbéliard http://stgi.univ-fcomte.fr/

Plus en détail

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE MASTERE et 3 CYCLE SPECIALISE EN ENTREPRENEURIAT SYLLABUS Année 2013/2014 Responsables : Olivier IGON Secrétaire : Zohra BA ( : (33) 05.61.29.48.80 Bâtiment Le Bosco Bureau

Plus en détail

Rapport d activités Commission Corporate Governance. Juin 2012 Mai 2013

Rapport d activités Commission Corporate Governance. Juin 2012 Mai 2013 Rapport d activités Commission Corporate Governance Juin 2012 Mai 2013 1 Introduction Veuillez bien trouver ci-après le rapport d activités de la Commission Corporate Governance ( Commission ) de juin

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Master Carrières internationales

Master Carrières internationales Master Carrières internationales BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Droit public Organisation : Ecole de Droit Lieu de formation : Ecole de Droit, Site Gergovia, Clermont-Ferrand. Niveau

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Marketing Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de formation : Ecole Universitaire

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master 120 en études européennes Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master Année académique 2013-2014 Les institutions partenaires

Plus en détail

Gestion discrétionnaire personnalisée

Gestion discrétionnaire personnalisée Gestion discrétionnaire personnalisée ING Private Banking m offre une gestion sur mesure de mon patrimoine ing.be/privatebanking Private Banking 1 J ai confiance en mon gestionnaire personnel pour la gestion

Plus en détail

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT?

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT? C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Les entreprises suisses réussissent particulièrement bien en Chine En 2014, les ventes et les bénéfices des entreprises suisses actives en Chine connaissent une accélération

Plus en détail

Faculté des sciences sociales, politiques et économiques- Solvay Business School

Faculté des sciences sociales, politiques et économiques- Solvay Business School Faculté des sciences sociales, politiques et économiques- Solvay Business School Postes académiques ouverts INFORMATIONS GÉNÉRALES Un dossier de candidature contiendra les pièces suivantes : a) Curriculum

Plus en détail

LICENCE ECONOMIE ET GESTION

LICENCE ECONOMIE ET GESTION LICENCE ECONOMIE ET GESTION Domaine ministériel : DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention : ÉCONOMIE ET GESTION Présentation Le programme des enseignements vous est présenté par parcours : * Double Licence, Economie

Plus en détail

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une institution européenne dans la tradition des «Grandes Écoles Françaises» dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR 2

PROGRAMME BACHELOR 2 PROGRAMME BACHELOR 2 Le programme Bachelor propose un cursus en 3 ans pour bien choisir son orientation et intégrer le domaine ou le secteur d activité qui convient le mieux à l étudiant. Le niveau Bac

Plus en détail

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal COLLABORATIONS INTERNATIONALES EN RECHERCHE Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal 1 ADARUQ - Novembre 2013 «Pour maintenir la présence internationale du Québec

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F REGL PROF - Qualifications prof. A2 Bruxelles, 26 mai 2011 MH/JC/JP A V I S sur LA REFORME DE LA DIRECTIVE RELATIVE A LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Master Domaine Droit, Économie, Gestion Mention Économie des Organisations et Gouvernance M2 Activités Bancaires (AB)

Master Domaine Droit, Économie, Gestion Mention Économie des Organisations et Gouvernance M2 Activités Bancaires (AB) Master Domaine Droit, Économie, Gestion Mention Économie des Organisations et Gouvernance M2 Activités Bancaires (AB) Objectifs Publics Débouchés Modalités d'accès Organisation Contrôle des connaissances

Plus en détail

Doctorate of Business Administration Programme francophone

Doctorate of Business Administration Programme francophone Mis à jour le 11-10-13 Doctorate of Business Administration Programme francophone 1. Présentation du programme DBA(F) Le programme Doctorate of Business Administration (DBA) assuré à distance par l American

Plus en détail

Master in Economics and Business

Master in Economics and Business Master in Economics and Business Préambule Le département d Economie de Sciences Po se développe à l image d une école, il est structuré par une faculté disciplinaire permanente, un portefeuille de masters

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MARKETING ET COMMUNICATION DES ENTREPRISES

Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MARKETING ET COMMUNICATION DES ENTREPRISES Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MAST ER MARKETING ET COMMUNICATION DES ENTREPRISES OCTOBRE 2013 L économie luxembourgeoise est dite fragile étant donné qu elle

Plus en détail

Explication et répartition des crédits ECTS

Explication et répartition des crédits ECTS Explication et répartition des crédits ECTS PROGRAMME BSc in International Business Année 2013-2014 1 LES CREDITS ECTS (NOTE EXPLICATIVE) Qu est-ce qu un système de crédits? Un système de crédits est une

Plus en détail

Mastère Spécialisé Analyse Financière Internationale

Mastère Spécialisé Analyse Financière Internationale Antoine DEGARDIN Actuellement en stage en fusions-acquisitions chez BNP Paribas, je dois bien évidemment rendre hommage à cette formation ainsi qu au corps professoral de qualité qui l entoure. L ensemble

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion, mention Economie-Finance, spécialité Banque Autorité responsable de la certification

Plus en détail

BIL Belgique À vos côtés, pour vous.

BIL Belgique À vos côtés, pour vous. FR banque privée BIL Belgique À vos côtés, pour vous. BELGIUM BIL Belgique À vos côtés, pour vous. Enseigne réputée et reconnue dans la plus pure tradition des banques privées internationales, BIL Belgique

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2)

MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2) MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Management et administration des entreprises Présentation

Plus en détail

André Bake Managing Director Idealis Consulting

André Bake Managing Director Idealis Consulting DOSSIER NOMINÉ André Bake Managing Director Idealis Consulting TVA: BE0891.907.872 Organised by: With the support of: & the collaboration of: Bauduin Auquier 1. REMARQUES suivi du CONTACT Dossier complet

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE European University Association Association Européenne de l'université Copyright 2008 par l Association Européenne de l Université

Plus en détail

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT CYCLE BACHELOR PROFESSIONNEL Accès à Bac, Bac+1, Bac+2/Prépa CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL ** Accès à Bac+3, Bac+4 Titre certifié par l État niveau II Bac+3

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Formation initiale Formation diplômante Blois (L1 à L3)

Formation initiale Formation diplômante Blois (L1 à L3) LICENCE Informatique Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Tours (L1) Formation initiale Formation diplômante Blois (L1 à L3) Formation continue Type de diplôme : Durée des études

Plus en détail

Extended Diploma : Business, Management de la Qualité Level 7, BAC + 4, 60 crédits ECTS

Extended Diploma : Business, Management de la Qualité Level 7, BAC + 4, 60 crédits ECTS Présentation Extended Diploma : Business, Management de la Qualité Level 7, BAC + 4, 60 crédits ECTS L Extended Diploma en Business & Management est un cycle préparant à des responsabilités managériales.

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ETUDES GERMANIQUES

MASTER RECHERCHE ETUDES GERMANIQUES MASTER RECHERCHE ETUDES GERMANIQUES Mention : Langues et civilisations Contacts Composante : UFR Langues et Civilisations Contact(s) administratif(s) : Vous êtes titulaire : - d'un diplôme français Bureau

Plus en détail

Exemples de lettres de motivation Master

Exemples de lettres de motivation Master Exemples de lettres de motivation Master Madame, Monsieur, Titulaire d'un Master sciences technologie et ingénierie de la santé obtenu à l'université d'angers, je souhaiterai maintenant me spécialiser

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat BAC+3 Domaine : Droit, Economie, Gestion Dénomination nationale : Management des organisations Organisation : Ecole

Plus en détail

Pr. Jean-Jacques MONTOIS Recteur de l'ufar

Pr. Jean-Jacques MONTOIS Recteur de l'ufar Message du Recteur Créée à l'issue d'un accord signé entre les Gouvernements de la République française et de la République d'arménie, l'université française en Arménie (UFAR) est devenue l'un des phares

Plus en détail

Extended Diploma : Business, Management des Ressources Humaines Level 7, BAC + 4, 60 crédits

Extended Diploma : Business, Management des Ressources Humaines Level 7, BAC + 4, 60 crédits Extended Diploma : Business, Management des Ressources Humaines Level 7, BAC + 4, 60 crédits Présentation L Extended Diploma en Business & Management est un cycle préparant à des responsabilités managériales.

Plus en détail

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Tél +33 (0)4 13 94 04 39 / Fax +33 (0)4 13 94 04 10 2 Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Jacques Pfister, Président de la CCI

Plus en détail

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION

DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION DOCTOR OF PUBLIC ADMINISTRATION (BAC+6, +7, +8 480 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES

RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES Open IT For Development Résumé - Page 1 / 6 ASSOCIATION OPEN IT FOR DEVELOPMENT RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES Document: Résumé plan d'affaires, du 2012-05-24 Entreprise: Siège: Activités: Rédaction: Relecture:

Plus en détail

La Grande Ecole des Sciences de l Information

La Grande Ecole des Sciences de l Information Royaume du Maroc Haut Commissariat au Plan Ecole des Sciences de l Information (ESI) Rabat La Grande Ecole des Sciences de l Information Secteur : Enseignement supérieur public relevant de la formation

Plus en détail

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE MASTER FINANCE 222 GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT Formation en alternance, initiale et continue master222.dauphine.fr Le mot du directeur La gestion d actifs fait appel à des techniques et à des procédures

Plus en détail

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 RAPPORT FINAL DE SYNTHÈSE Université Libre de Bruxelles (ULB) Comité des experts : M. Pascal LARDELLIER, président, M. Mihai COMAN, M. Frank

Plus en détail

Une Chaire Crelan à l'université de Gand pour promouvoir l'innovation dans l'agriculture durable

Une Chaire Crelan à l'université de Gand pour promouvoir l'innovation dans l'agriculture durable B R U X E L L E S, l e 2 2 s e p t e m b r e 2014 Une Chaire Crelan à l'université de Gand pour promouvoir l'innovation dans l'agriculture durable La banque coopérative Crelan soutient l'innovation dans

Plus en détail

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Analyse, conseil et politique économiques ECON4P et ECON5P

Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Analyse, conseil et politique économiques ECON4P et ECON5P Maquette du MA en sciences économiques Finalité : Analyse, conseil et politique économiques ECON4P et ECON5P Note : Ce programme est enseigné en français et en anglais. 1) Structure générale MA1 : Tronc

Plus en détail

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS in Intelligence & Innovation Marketing Une approche dynamique du marketing intégrant les outils digitaux NEOMA Business School, c est : 3 campus Rouen, Reims et Paris «Le consommateur

Plus en détail

MASTER 2. Mention : Analyse économique et développement international

MASTER 2. Mention : Analyse économique et développement international MASTER 2 Gestion de la politique économique Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Analyse économique et développement international Organisation : Ecole d'economie Lieu de formation : Ecole d'economie

Plus en détail

Executive MBA programme

Executive MBA programme Executive MBA programme 1 2 Introduction Bienvenue au programme Executive MBA proposé conjointement par Frankfurt School et UPC. La RDC est un pays avec un potentiel énorme, son économie se développe rapidement

Plus en détail

EMPOWERING MANAGEMENT. Acquérir une expertise métier à haute valeur ajoutée.

EMPOWERING MANAGEMENT. Acquérir une expertise métier à haute valeur ajoutée. EMPOWERING MANAGEMENT Acquérir une expertise métier à haute valeur ajoutée. «NEOMA Business School, née de la fusion de Rouen Business School et Reims Management School, affiche une double ambition : être

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC MASTER MANAGEMENT PUBLIC - MASTER 1 : Management public environnemental - MASTER 2 : anagement euro-méditerranéen et développement durable couvmasters_a5_01.indd 1 17/01/12 10:08 Le Management Public et

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

PV Réunion BESolvay 05/10/10

PV Réunion BESolvay 05/10/10 PV Réunion BESolvay 05/10/10 Table des matières Présents :...2 Bureau :...2 Démission recteur :...2 Mysbs :...2 Commission sur les cases studies :...2 FEF :...3 Cooptation d Antoine Béguier:...3 Diners

Plus en détail

et Gouvernance Territoriale

et Gouvernance Territoriale Ce qu'est l Institut de Institut et Gouvernance de Management Territoriale (IMPGT) Public et Gouvernance Territoriale Créé en 1996 sous la forme d un Institut Universitaire Professionnalisé, l IMPGT a

Plus en détail

BAROMETRE «Managers de Transition 2015»

BAROMETRE «Managers de Transition 2015» Management Stratégique - L. Bourgeon BAROMETRE «Managers de Transition 2015» 3 ème édition 14 avril 2015 INTRODUCTION BIENVENUE À TOUTES ET À TOUS! Baromètre «Managers de Transition» 2015 Nouvelle Donne

Plus en détail

Master complémentaire conjoint. Gestion des risques et bien être au travail

Master complémentaire conjoint. Gestion des risques et bien être au travail Master complémentaire conjoint Académie Wallonie-Europe,Académie Wallonie Bruxelles,Académie Louvain Gestion des risques et bien être au travail 1. Motivation du projet Le MCC «Gestion des risques et bien

Plus en détail

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE la formation Mot du Directeur «Le Magistère BFA a été créé en 1986 et délivre un titre de niveau Master 2. Les étudiants se destinent à entreprendre une carrière

Plus en détail

Présentation du programme de Master en gestion

Présentation du programme de Master en gestion Présentation du programme de Master en gestion Faculté de Gestion et de Management Université Saint Joseph 2015-2016 Le Concours d entrée se passera le Samedi 9 Mai Cette présentation se trouve aussi sur

Plus en détail

MASTER. Economie de la santé et développement international. Mention : Analyse économique et développement international

MASTER. Economie de la santé et développement international. Mention : Analyse économique et développement international MASTER Economie de la santé et développement international Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Analyse économique et développement international Organisation : Ecole d'economie Lieu de formation

Plus en détail

Get connected with future Business Leaders in the World ;-)

Get connected with future Business Leaders in the World ;-) SUMMER ENTREPRENEURSHIP PROGRAM UC BERKELEY & UC STANFORD SAN FRANCISCO 2012 Get connected with future Business Leaders in the World ;-) Dates : - Session 1 : du 12 juillet au 7 septembre 2012 (8 semaines

Plus en détail

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MASTER BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

Plus en détail

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul. Université de Carthage. Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Nabeul Université de Carthage Master de Recherche Finance des Entreprises et des Marchés Le mot du responsable Le master de recherche «Finance des Entreprises

Plus en détail

Présentation corporate d AXA 2014

Présentation corporate d AXA 2014 Présentation corporate d AXA 2014 Table des matières 1. AXA Group Positionnement d un acteur global 2. AXA en Belgique 3. AXA Belgique Non-vie 4. AXA Belgique Vie & Epargne 5. AXA Bank Europe 6. AXA en

Plus en détail

«ESCadrille [ ], sacrée meilleure Junior-Entreprise de France»

«ESCadrille [ ], sacrée meilleure Junior-Entreprise de France» COMMUNIQUE DE PRESSE ESCadrille Toulouse Junior Conseil, meilleure Junior-Entreprise française, diffuse les résultats de son Baromètre National de l Entrepreneuriat Étudiant ESCadrille Toulouse Junior

Plus en détail

Qu allez-vous Entreprendre avec

Qu allez-vous Entreprendre avec Educating Entrepreneurs for the World Qu allez-vous Entreprendre avec EMLYON en 2012 B + C de plein droit + A par cumul soit 100% du barème au 29 Février 2012 Taxe d Apprentissage 2012 Programme Grande

Plus en détail

En Sorbonne, avril 2014. Master Professionnel ADMINISTRATION ET GESTION DE LA MUSIQUE. - Année 2014-2015 -

En Sorbonne, avril 2014. Master Professionnel ADMINISTRATION ET GESTION DE LA MUSIQUE. - Année 2014-2015 - En Sorbonne, avril 2014 Master Professionnel ADMINISTRATION ET GESTION DE LA MUSIQUE - Année 2014-2015 - 2 CE QU ILS EN DISENT Marine Gaudry, promotion 2006/07 Responsable production & diffusion, Ensemble

Plus en détail

Master Domaine Droit, Économie, Gestion Mention Économie des Organisations et Gouvernance M2 Etudes et Conseil

Master Domaine Droit, Économie, Gestion Mention Économie des Organisations et Gouvernance M2 Etudes et Conseil UFR d'economie et de Gestion 10, placette Lafleur BP 2716 80027 Amiens Cedex 1 www.u-picardie.fr Objectifs Publics Débouchés Modalités d'accès Organisation Contrôle des connaissances Formation continue

Plus en détail

Profitez de nos services bancaires et d assurances, de nos solutions Internet et des conseils avisés de nos experts.

Profitez de nos services bancaires et d assurances, de nos solutions Internet et des conseils avisés de nos experts. ING VIP Expat Financial Services Profitez de nos services bancaires et d assurances, de nos solutions Internet et des conseils avisés de nos experts. +32(0)2 464 66 62 www.ing.be/expat VOUS VENEZ TRAVAILLER

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Audit, contrôle, finance de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master Règlement grand-ducal du 22 mai 2006 relatif à l'obtention du grade de bachelor et du grade de master de l'université du Luxembourg. - base juridique: L du 12 août 2003 (Mém. A - 149 du 06 octobre 2003,

Plus en détail

Le rôle des stages en entreprise dans la construction du projet professionnel d'élèves de 10H section exigences de base

Le rôle des stages en entreprise dans la construction du projet professionnel d'élèves de 10H section exigences de base Synthèse du mémoire de Master présenté à la Faculté des lettres de l'université de Fribourg (CH) Département des sciences de l'éducation Le rôle des stages en entreprise dans la construction du projet

Plus en détail

Nationalité par investissement à Malte

Nationalité par investissement à Malte KPMG à Malte Tax mars 2014 Nationalité par investissement à Malte Programme d investissement pour les particuliers «Le climat, la culture, l histoire et la qualité de vie maltais font ensemble de Malte

Plus en détail