Atelier ORAS 2 février Panorama des pratiques de rémunération en France et à l international

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier ORAS 2 février Panorama des pratiques de rémunération en France et à l international"

Transcription

1 Atelier ORAS 2 février 2017 Panorama des pratiques de rémunération en France et à l international

2 Cartographie des pratiques recensées dans 15 pays Canada Pays-Bas Royaume-Uni Suisse Allemagne Pologne Chine Etats-Unis Espagne France Tunisie Italie Singapour Brésil Australie 2017 Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 2

3 Enquête sur l importance des politiques et pratiques Reward Australie Les sujets Reward sont au cœur des préoccupations France, Suisse, Pays- Bas, Royaume-Uni et Espagne Les sujets Reward représentent un sujet important Allemagne, Chine, Tunisie et Pologne Les sujets Reward sont un sujet relativement important Hiérarchisation des sujets tous pays confondus Management de la performance Environnement social et réglementaire Rémunération variable Pratiques générales de rémunération Conditions de travail Rétribution globale Rémunération des dirigeants Avantages sociaux Source : Enquête d opinion interne auprès du réseau Deloitte Janvier Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 3

4 Tendances sur les augmentations de salaires Pratiques très diversifiées Entre pays ou entre secteurs ou entreprises d un même pays (Allemagne) Individualisation accrue Diminution progressive des augmentations générales au profit des augmentations individuelles (France) Benchmarks salariaux Utilisation en cours de généralisation des références marché (sauf Brésil, Pologne, Tunisie) Transparence accrue sur les salaires Performance individuelle Forte prise en compte de la performance individuelle (Australie, USA, France, Royaume-Uni) et diminution du poids de l ancienneté (Australie) Inflation / IPC Lien encore fort avec l inflation (Brésil), mais en diminution progressive. Abandon croissant du lien avec l Indice des Prix à la consommation (Espagne) Différentiation des rémunérations Forte différentiation des rémunérations face aux pénuries sur les emplois qualifiés ou aux difficultés de recrutement et rétention des talents ou des cadres (Pologne, Singapour, Tunisie) 2017 Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 4

5 Chiffres clés sur les augmentations de salaire Des % d augmentation de salaires toujours très différentiés entre les pays Chine +6,7% en 2016 (secteur privé) Pologne +5,7% (budget prévisionnel 2017) Singapour +3 à 6% en 2015 (selon les secteurs) USA +3% en 2016 Allemagne +3% en 2016 France +2,7% en 2016 Pays-Bas +2,5% en 2016 UK +2% en 2016 Suisse +1,5% en Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 5

6 Rémunération variable : 3 grandes tendances 01 Moins 02 Plus 03 Mieux Pays-Bas, Canada Australie, Espagne, Italie Royaume-Uni, Etats-Unis, France 2017 Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 6

7 Avantages sociaux Tendances Différentes approches dans les pays ayant des tensions sur les salaires collectif et obligatoire (Espagne) selon statut / fonction (Italie, France) à la carte (USA, UK, Australie, Singapour, France) Enjeux Offre employeur Différentiation salariale Optimisation fiscale Santé & Prévoyance Avantage le plus répandu et poste de dépenses important Approche préventive : bien-être et gestion du stress (Australie, Canada, France) Autres avantages sociaux Incitation fiscale (Italie, France) Politique globale avec flexilité en fonction du contexte local (Chine, USA, Singapour) Retraite Retraite jusqu à trois niveaux : base, complémentaire et surcomplémentaire (Suisse, France) Tendance en faveur des régimes à contributions définies vs à prestations définies (Allemagne, Brésil, US, France, UK, Pays Bas) 2017 Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 7

8 Les enjeux de la gestion de la performance Digital Le raccourcissement du temps Nouvelles organisations L humain au cœur Collectif versus individuel Alignement stratégique What & How 2017 Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 8

9 Les tendances innovantes sur la gestion de la performance Des évaluations à 360 degrés Les salariés ont la possibilité de commenter les performances de leur manager autant que l inverse Fréquence des échanges Des feedbacks plus fréquents, en temps réel, et des conversations régulières en face à face, de plus en plus à l initiative de l employé Coaching et développement Un approche «coaching» plutôt que «leadership» avec un focus sur le développement (les projections remplacent les bilans) Agilité et transparence des objectifs Les objectifs de court terme sont privilégiés ; ils sont revus régulièrement dans l année et souvent déterminés par les salariés eux-mêmes Rémunération Les questions de performance et rémunération sont considérées séparément. La fréquence des augmentations salariales augmente, De nouveaux outils Un management de la performance porté par les nouvelles technologies: applications mobiles et autres applications digitales 2017 Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 9 en ligne avec celle des évaluations

10 Executive Compensation : tendances globales Des enjeux globaux et homogènes mais des différences au niveau local Un vivier de leaders et de talents croissant et de plus en plus global Un besoin d aligner package de rémunération et performance de l entreprise Un enjeu global de transparence (Say on Pay) Des opportunités fiscales à saisir localement Mise en place de «Glo-cal» plans (global + local) avec la gestion de la rémunération des hauts dirigeants de manière globale (design des instruments et montants similaires) et ajustements locaux pour les autres profils Des instruments qui diffèrent à cause des opportunités fiscales et des réglementations locales, mais privilégient de plus en plus les actions gratuites et/ou de performance au détriment des stock options 2017 Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 10

11 Executive Compensation : focus régionaux Europe de l Ouest Amérique du Nord Asie-Pacifique 20 à 35% de LTI et de bonus sur le package total Prévalence des actions gratuites et de performance sur les stock options. Les montants attribués sont généralement plus élevés en Grande-Bretagne par rapport à l Europe continentale. Les réglementations locales ont un impact fort (ex: loi Macron en France) Apparition des pratiques de «malus», notamment en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en Espagne Say-on-Pay ou vote des actionnaires (consultatif ou contraignant selon les pays) depuis 2013 dans 15 pays de l UE (dès 2002 en Grande- Bretagne) Des niveaux de bonus annuel et de LTI plus élevés en Amérique du Nord par rapport au reste du monde (environ 50% de LTI et de bonus sur le package total) Prévalence des actions gratuites et de performance sur les stock options Le mix de véhicules (2 à 3) est privilégié 2/3 des multinationales américaines ont tendance à ajuster leurs plans LTI locaux à cause de la réglementation mais elles maintiennent les mêmes critères d éligibilité 2/3 des multinationales américaines ajustent leurs niveaux d indemnités pour les dirigeants hors États-Unis Say-on-Pay aux US depuis 2009 et maintenant Say-on-When. Sayon-Pay volontaire fréquent au Canada Prévalence des stockoptions en Chine et au Japon avec une émergence de nouveaux véhicules (actions gratuites et de performance). Les LTI sont de plus en plus utilisés en Australie (environ 30% du package de rémunération global des dirigeants). Say-on-Pay en Australie depuis Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 11

12 Synthèse France Pratiques générales de rémunération Les médianes des augmentations de salaire 2016 (générales et individuelles) restent à un niveau stable entre 2,7% (employés et managers) et 2,9% (dirigeants) et sont au-dessus des budgets estimés (1,5% à 1,85%) (1) Des écarts de rémunération selon la localisation géographique, le secteur d activité et la taille de l entreprise, mais les écarts continuent de diminuer entre secteurs et entre filières métier La performance individuelle est un facteur de plus en plus important Avantages sociaux Enjeux sur la retraite : recul des régimes à prestations définies (DB) au profit des régimes à cotisations définies (DC) Evolution du régime de santé : mise en place du régime obligatoire «responsable» et apparition de couvertures frais de santé supplémentaires (fin de la période transitoire le 31/12/2017) Dirigeants Mise en place du Say-on-Pay en 2014 (vote consultatif des actionnaires), ce qui a conduit à de plus fortes exigences de gouvernance pour les entreprises. Say-on-Pay : vote contraignant des actionnaires sur les rémunérations des dirigeants à partir de 2017 (loi Sapin II). Long Term Incentive plans : usage en hausse des actions gratuites et stock options depuis 2015 lié à l assouplissement des régimes social et fiscal, mais une incertitude demeure quant à l évolution de la fiscalité (1) Source : étude Deloitte France 2016 sur les rémunérations individuelles auprès de 500 entreprises ( données salariales) 2017 Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 12

13 Contacts Deloitte France Philippe Burger Associé Responsable Capital Humain Franck Chéron Directeur Capital Humain Benefits Tel. : +33 (0) Port : +33 (0) Denis Lesigne Directeur Capital Humain Tel : +33 (0) Port: +33 (0) Axelle Pietri-Rousseau Senior Manager Capital Humain Tél. :+ 33 (0) Deloitte Conseil Présentation pour Club ORAS 13

14 Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais («private company limited by guarantee»), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter En France, Deloitte SAS est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés. Deloitte fournit des services professionnels dans les domaines de l audit, de la fiscalité, du consulting et du financial advisory, à ses clients des secteurs public ou privé, de toutes tailles et de toutes activités. Fort d un réseau de firmes membres dans plus de 150 pays, Deloitte allie des compétences de niveau international à des expertises locales pointues, afin d accompagner ses clients dans leur développement partout où ils opèrent. Nos professionnels sont animés par un objectif commun, faire de Deloitte la référence en matière d excellence de service. En France, Deloitte mobilise un ensemble de compétences diversifiées pour répondre aux enjeux de ses clients, de toutes tailles et de tous secteurs des grandes entreprises multinationales aux microentreprises locales, en passant par les entreprises moyennes. Fort de l expertise de ses collaborateurs et associés, Deloitte en France est un acteur de référence en audit et risk services, consulting, financial advisory, juridique & fiscal et expertise comptable, dans le cadre d une offre pluridisciplinaire et de principes d action en phase avec les exigences de notre environnement Deloitte SAS. Membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited

FORMATION. SYSCOHADA REVISE :dispositions nouvelles et présentation des états financiers annuels

FORMATION. SYSCOHADA REVISE :dispositions nouvelles et présentation des états financiers annuels FORMATION SYSCOHADA REVISE :dispositions nouvelles et présentation des états financiers annuels Sommaire 1.Objectif de la formation 3 2.Présentation des intervenants 5 3.Programme des journées d étude

Plus en détail

Calendrier Fiscal 2017

Calendrier Fiscal 2017 Calendrier Fiscal 2017 Les dates à retenir MS Louzir-Membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited Tax & Legal Janvier 2017 1 Glossaire IR IS PP PM AP TFP FOPROLOS TCL TVA Impôt sur les revenus Impôts sur

Plus en détail

Journée de la Finance 2016 Transformation digitale : quels impacts pour les assurances en Afrique Francophone? 17 Février 2016 Mohamed Ali Jebira

Journée de la Finance 2016 Transformation digitale : quels impacts pour les assurances en Afrique Francophone? 17 Février 2016 Mohamed Ali Jebira Journée de la Finance 2016 Transformation digitale : quels impacts pour les assurances en Afrique Francophone? 17 Février 2016 Mohamed Ali Jebira Sommaire Page Contexte et enjeux du secteur des assurances

Plus en détail

Prédictions TMT 2017 Côte d Ivoire. Pensez à l avenir

Prédictions TMT 2017 Côte d Ivoire. Pensez à l avenir Prédictions TMT 2017 Côte d Ivoire Pensez à l avenir Février 2017 Les Prédictions TMT de Deloitte sont publiées depuis 2001 et présentées en Côte d Ivoire depuis 2012 2017 Deloitte Prédictions TMT 2017

Plus en détail

Devenez candidat du Technology Fast e édition

Devenez candidat du Technology Fast e édition Devenez candidat du Technology Fast 50 2017 17e édition 1. Le Technology Fast 50 Palmarès des entreprises technologiques de croissance, le Technology Fast 50 célébre depuis 17 ans les entrepreneurs qui

Plus en détail

Acquérir, financer, céder et transmettre votre entreprise. Une entité du réseau Deloitte

Acquérir, financer, céder et transmettre votre entreprise. Une entité du réseau Deloitte Acquérir, financer, céder et transmettre votre entreprise Une entité du réseau Deloitte 1 Vous accompagner Accompagner les projets des entrepreneurs du développement à la transmission de leur société Avec

Plus en détail

Transaction Services Sécuriser vos acquisitions, optimiser vos cessions

Transaction Services Sécuriser vos acquisitions, optimiser vos cessions Transaction Services Sécuriser vos acquisitions, optimiser vos cessions L équipe Transactions vous accompagne à travers toutes les étapes clés de vos projets de fusions-acquisitions Stratégie Identifier

Plus en détail

Risques psychosociaux & Qualité de vie au travail Comment les aborder?

Risques psychosociaux & Qualité de vie au travail Comment les aborder? Risques psychosociaux & Qualité de vie au travail Comment les aborder? Juin 2017 Risques psychosociaux et Qualité de vie au travail Notre analyse QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL BIEN ÊTRE AU TRAVAIL, BONHEUR

Plus en détail

Bâtiment vert et BRICs Des monographies pour comprendre. Deloitte Real Estate Advisory

Bâtiment vert et BRICs Des monographies pour comprendre. Deloitte Real Estate Advisory Bâtiment vert et BRICs Des monographies pour comprendre Deloitte Real Estate Advisory Deloitte Real Estate Advisory a mis en place un modèle permettant d observer des discontinuités apparentes entre d

Plus en détail

La directive sur la distribution d assurances (DDA) Obligations et enjeux

La directive sur la distribution d assurances (DDA) Obligations et enjeux La directive sur la distribution d assurances (DDA) Obligations et enjeu Un renforcement des enjeu de protection de la clientèle Des clients plus eigeants et moins fidèles: capacité de résiliation accrue,

Plus en détail

Baromètre «Les entreprises familiales et la transmission» Perpétuer l héritage

Baromètre «Les entreprises familiales et la transmission» Perpétuer l héritage Baromètre «Les entreprises familiales et la transmission» Perpétuer l héritage Janvier 2017 Résumé Une volonté forte de perpétuer l héritage familial La pérennité et les projets long terme, 1 ers éléments

Plus en détail

La compétitivité des entreprises françaises Baromètre Deloitte/ L Usine Nouvelle

La compétitivité des entreprises françaises Baromètre Deloitte/ L Usine Nouvelle La compétitivité des entreprises françaises Baromètre Deloitte/ L Usine Nouvelle Septembre 2016 Des entreprises moins compétitives en 2016, mais des dirigeants plus optimistes 52% des dirigeants estiment

Plus en détail

Ville de Saint-Dié-des-Vosges. Audit financier - synthèse

Ville de Saint-Dié-des-Vosges. Audit financier - synthèse Ville de Saint-Dié-des-Vosges Audit financier - synthèse 24 octobre 2014 Préliminaire Le présent document vise à présenter les conclusions de l audit financier réalisé entre les mois de juillet 2014 et

Plus en détail

Rémunération du Conseil d administration et du Directoire. Information aux actionnaires Résumé

Rémunération du Conseil d administration et du Directoire. Information aux actionnaires Résumé Rémunération du Conseil d administration et du Directoire Information aux actionnaires Résumé Annexe du point 4 de l ordre du jour de l invitation du 24 mars 2017 à l Assemblée générale ordinaire des actionnaires

Plus en détail

Candidature de la France à la Coupe du Monde de Rugby 2023 Etude d impact économique

Candidature de la France à la Coupe du Monde de Rugby 2023 Etude d impact économique Candidature de la France à la Coupe du Monde de Rugby 2023 Etude d impact économique Mai 2017 Avant-propos La Coupe du Monde de Rugby est désormais un événement majeur du calendrier sportif mondial et

Plus en détail

Candidature de la France à la Coupe du Monde de Rugby 2023 Etude d impact économique

Candidature de la France à la Coupe du Monde de Rugby 2023 Etude d impact économique Candidature de la France à la Coupe du Monde de Rugby 2023 Etude d impact économique Mai 2017 Avant-Propos La Coupe du Monde de Rugby est désormais un évènement majeur du calendrier sportif mondial et

Plus en détail

Petit déjeuner Atlanpolitain Crédit d impôt Recherche. Mardi 7 mars 2017 Yoann Jutel

Petit déjeuner Atlanpolitain Crédit d impôt Recherche. Mardi 7 mars 2017 Yoann Jutel Petit déjeuner Atlanpolitain Crédit d impôt Recherche Mardi 7 mars 2017 Yoann Jutel Le statut JEI et ses spécificités 2 Les jeunes entreprises innovantes (JEI) Un régime social et fiscal incitatif pour

Plus en détail

Etude sur les rémunérations individuelles Organisations d intérêt général. Observatoire Capital humain

Etude sur les rémunérations individuelles Organisations d intérêt général. Observatoire Capital humain Proposal title goes here Section title goes here Etude sur les rémunérations individuelles Organisations d intérêt général Observatoire Capital humain Editorial Nous sommes heureux de vous présenter les

Plus en détail

L offre Conseil en financement

L offre Conseil en financement L offre Conseil en financement Décembre 2015 Title of publication Focus area of publication 1 2 A vos côtés, nous faisons grandir vos projets Pour élaborer la stratégie de financement la plus adaptée à

Plus en détail

La Blockchain Panorama des technologies existantes

La Blockchain Panorama des technologies existantes La Blockchain Panorama des technologies existantes Identification de nouveaux cas d usage Blockchain 7 critères de décision Processus numérisable? Nombreuses parties prenantes? Intérêts des acteurs non

Plus en détail

JEN Enquête sur la maturité numérique des entreprises en Côte d Ivoire. 20 Mai 2016 Habib BAMBA

JEN Enquête sur la maturité numérique des entreprises en Côte d Ivoire. 20 Mai 2016 Habib BAMBA JEN 2016 Enquête sur la maturité numérique des entreprises en Côte d Ivoire 20 Mai 2016 Habib BAMBA Analyse Comparée par type d entreprises et secteurs d activité 4 5 Benchmark Analyse globale de la maturité

Plus en détail

M&A Advisory Les enjeux d une recherche de capitaux

M&A Advisory Les enjeux d une recherche de capitaux 11 octobre 2011 M&A Advisory Les enjeux d une recherche de capitaux Deloitte Conseil Finance membre du CCIF agrément n C05B000 0 M&A Advisory - Un leader du conseil en fusions et acquisitions 2010 Deloitte

Plus en détail

Partage d expériences Certification ISO 9001 version 2015

Partage d expériences Certification ISO 9001 version 2015 Partage d expériences Certification ISO 9001 version 2015 Philippe Bourdalé - Chef de Produit Programme L essentiel de la norme ISO 9001:2015 Qu est-ce qu un audit de certification ISO 9001? 1 an de certification

Plus en détail

Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public

Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public Secrétariat général du COR 1 Pourquoi ce dossier? Objectif défini par la loi, «les assurés bénéficient d'un traitement équitable au regard

Plus en détail

Devenir un modèle de la chimie durable

Devenir un modèle de la chimie durable Devenir un modèle de la chimie durable Jacques Kheliff Group General Manager Sustainable Development Notre réponse aux enjeux globaux : le Des enjeux globaux Changement climatique, croissance de la population

Plus en détail

ENQUÊTE SOMMAIRE SUR LA PLANIFICATION DE LA RÉMUNÉRATION AU CANADA

ENQUÊTE SOMMAIRE SUR LA PLANIFICATION DE LA RÉMUNÉRATION AU CANADA RETOURNER À MERCER.CA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE ENQUÊTE 2016-2017 SOMMAIRE SUR LA PLANIFICATION DE LA RÉMUNÉRATION AU CANADA INTRODUCTION C est avec grand plaisir que Mercer présente les résultats de l Enquête

Plus en détail

Comité de rédaction. Laure Saludes - Cabinet RSM PARIS. Olivier Maurin - Cabinet A&D. Pierre Godet - Président d ATH

Comité de rédaction. Laure Saludes - Cabinet RSM PARIS. Olivier Maurin - Cabinet A&D. Pierre Godet - Président d ATH 1 Comité de rédaction Laure Saludes - Cabinet RSM PARIS Olivier Maurin - Cabinet A&D Pierre Godet - Président d ATH Marie-Laure Parthenay - Secrétariat Général ATH Isabelle Lucas - Secrétariat Général

Plus en détail

Observatoire des entreprises exportatrices franciliennes

Observatoire des entreprises exportatrices franciliennes Observatoire des entreprises exportatrices franciliennes Enquête 2014 Réalisation : ACTEL Traitement données : CROCIS Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest Entreprises exportatrices

Plus en détail

L heure est à la croissance

L heure est à la croissance Assemblée générale des actionnaires Paris, 7 avril 2011 L heure est à la croissance 1 Ordre du jour Retour sur 2010 Plan de marche 2011 Perspectives 2011 2 Faits marquants de l exercice En 2010, pour la

Plus en détail

IFRS 15 Le nouveau profil du chiffre d affaires Une approche intégrée pour de nouveaux enjeux

IFRS 15 Le nouveau profil du chiffre d affaires Une approche intégrée pour de nouveaux enjeux IFRS 15 Le nouveau profil du chiffre d affaires Une approche intégrée pour de nouveaux Comptabilisation du chiffre d affaires : un nouveau modèle Fin mai 2014, l IASB et le FASB ont publié une norme commune

Plus en détail

MARCHE DE L EMPLOI SALAIRES & PART VARIABLE DES CADRES FINANCIERS. hays.fr. Pierre Moulin Hays Finance & Comptabilité

MARCHE DE L EMPLOI SALAIRES & PART VARIABLE DES CADRES FINANCIERS. hays.fr. Pierre Moulin Hays Finance & Comptabilité MARCHE DE L EMPLOI DES CADRES FINANCIERS SALAIRES & PART VARIABLE Pierre Moulin Hays Finance & Comptabilité hays.fr SOMMAIRE 1. Introduction 2. Grille de salaires au niveau national 3. Focus régional 4.

Plus en détail

Reporting social 2014

Reporting social 2014 Reporting social 2014 2 ENGIE Reporting social 2014 Afin de faciliter l analyse des indicateurs, et de compléter les données sociales figurant dans la partie 3.2.8 du document de référence, les indicateurs

Plus en détail

Le défi des systèmes de rémunération

Le défi des systèmes de rémunération Sustainable Finance Geneva Genève - 29 mars 2011 Le défi des systèmes de rémunération Dominique Biedermann Dr. es sc. éco, Directeur Ethos Ethos www.ethosfund.ch 1 Sommaire 1. Gouvernance d entreprise

Plus en détail

TRIM is an opportunity for banks. The stepping stone to a comprehensive framework

TRIM is an opportunity for banks. The stepping stone to a comprehensive framework TRIM is an opportunity for banks The stepping stone to a comprehensive framework Figures and facts The ECB will check all banks under its supervision with approved Pillar I internal models 68 banks are

Plus en détail

Enquête de satisfaction Devanlay Forum Hay Group octobre 2012

Enquête de satisfaction Devanlay Forum Hay Group octobre 2012 Enquête de satisfaction Devanlay Forum Hay Group 2012 16 octobre 2012 Agenda 1. Présentation de Devanlay-Lacoste 2. Contexte et objectifs de l enquête 3. Le modèle de Hay Group au service de Devanlay-Lacoste

Plus en détail

Étapes à suivre lors de l implantation d une politique de développement durable

Étapes à suivre lors de l implantation d une politique de développement durable Étapes à suivre lors de l implantation d une politique de développement durable Séminaire Vision, Innovation et performance 12 Juin 2008 Johanne Gélinas, Associée, Responsabilité d entreprise et développement

Plus en détail

Rapport du Conseil d administration aux actionnaires au sujet du vote sur les rémunérations du Conseil d administration et du Directoire

Rapport du Conseil d administration aux actionnaires au sujet du vote sur les rémunérations du Conseil d administration et du Directoire Rapport du Conseil d administration aux actionnaires au sujet du vote sur les rémunérations du Conseil d administration et du Directoire 2 Point 4 de l ordre du jour 1. Premier vote contraignant sur les

Plus en détail

Rémunération globale. Coût et leviers de différentiation : comment transformer des charges en investissement? Formation à la rémunération des Comp&Ben

Rémunération globale. Coût et leviers de différentiation : comment transformer des charges en investissement? Formation à la rémunération des Comp&Ben Rémunération globale Coût et leviers de différentiation : comment transformer des charges en investissement? à la rémunération des Comp&Ben Managers : faire vivre la rémunération globale Rémunération et

Plus en détail

ONT-ELLES ENCORE UN AVENIR?

ONT-ELLES ENCORE UN AVENIR? REMETTRE LA FINANCE AU SERVICE DE L HOMME ET DE LA SOCIÉTÉ CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DANS LA FINANCE 203 LES STOCK-OPTIONS ONT-ELLES ENCORE UN AVENIR? BRUNO FOURAGE* Q ue sont devenues aujourd hui les

Plus en détail

Extraits. Le Conseil d Administration CapitalatWork Foyer Group. Date d approbation CA 15 juin 2016

Extraits. Le Conseil d Administration CapitalatWork Foyer Group. Date d approbation CA 15 juin 2016 Principes généraux déterminant la politique de rémunération applicable aux membres du Conseil d Administration et aux salariés de CapitalatWork Foyer Group * Extraits Approuvé par Le Conseil d Administration

Plus en détail

Le 9 février Office d investissement du régime de pensions du Canada Rapport d examen spécial

Le 9 février Office d investissement du régime de pensions du Canada Rapport d examen spécial Le 9 février 2016 Office d investissement du régime de pensions du Canada Rapport d examen spécial Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 30 Wellington Street West Commerce Court South Toronto (Ontario) M5K 1B1

Plus en détail

Stratégie de rémunération et politique salariale Conseil et solutions logicielles

Stratégie de rémunération et politique salariale Conseil et solutions logicielles Stratégie de rémunération et politique salariale Conseil et solutions logicielles PEOPLE BASE CBM (Compensation and Benefits Management) est un cabinet de conseil français et indépendant, spécialisé dans

Plus en détail

Politique de rémunération Rapport de publication externe

Politique de rémunération Rapport de publication externe Politique de rémunération Rapport de publication externe Février 2017 1. Introduction La présente politique de rémunération a pour objet de promouvoir une gestion saine et efficace des risques et de ne

Plus en détail

LE RUGBY PROFESSIONNEL

LE RUGBY PROFESSIONNEL LE RUGBY PROFESSIONNEL PREMIÈRE ÉTUDE SUR LA CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE DU RUGBY PROFESSIONNEL AUX TERRITOIRES FRANÇAIS SEPTEMBRE 2017 UNE ÉTUDE COMMANDITÉE PAR Sommaire Avant Propos 3 Une méthodologie

Plus en détail

4.1. La rémunération des membres du Conseil d Administration d Ageas

4.1. La rémunération des membres du Conseil d Administration d Ageas Annexe 4 Politique de rémunération des membres du Conseil d Administration et du Group Executive Committee d Ageas Lorsqu il a élaboré la nouvelle politique de rémunération des membres du Conseil d Administration

Plus en détail

Retraite et avantages sociaux :

Retraite et avantages sociaux : Aon Hewitt Retraite & Investissement Retraite et avantages sociaux : vers une bonne gestion des risques et une politique RH efficace Risques. Réassurance. Ressources Humaines. A propos d Aon Hewitt Leader

Plus en détail

Conseil en stratégie, organisation, politique salariale et recrutement

Conseil en stratégie, organisation, politique salariale et recrutement Conseil en stratégie, organisation, politique salariale et recrutement Cabinet de conseil en stratégie, organisation et ressources humaines créé il y a plus de 15 ans, PEOPLE BASE propose à ses clients,

Plus en détail

COMPTES ANNUELS Philippe CAPRON

COMPTES ANNUELS Philippe CAPRON COMPTES ANNUELS 2013 Philippe CAPRON 2013 : UNE ÉTAPE RÉUSSIE SUR LE CHEMIN DE LA TRANSFORMATION o A mi-parcours de la Transformation du Groupe, tous les objectifs financiers ont été atteints o Cessions

Plus en détail

La retraite en France. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (CNAV)

La retraite en France. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (CNAV) La retraite en France Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (CNAV) Le système de retraite en France 2 Le système de retraite en France 35 régimes de retraite obligatoire: Le système de retraite français

Plus en détail

Accélération de la croissance au 3 ème trimestre 2017, notamment en Amérique du Nord

Accélération de la croissance au 3 ème trimestre 2017, notamment en Amérique du Nord Relations presse : Florence Lièvre Tél. : 01 47 54 50 71 florence.lievre@capgemini.com Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 vincent.biraud@capgemini.com Accélération de la croissance

Plus en détail

NOS ATOUTS NOTRE EXPERTISE : UNE ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE, OPÉRATIONNELLE DEPUIS DIX ANS

NOS ATOUTS NOTRE EXPERTISE : UNE ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE, OPÉRATIONNELLE DEPUIS DIX ANS NOS ATOUTS Découvrez-nous et précisez-nous votre besoin NOTRE MÉTIER La gouvernance et l ingénierie de la rémunération des dirigeants : administrateurs, mandataires sociaux, dirigeants salariés Au niveau

Plus en détail

emploi.versunnouveaumonde.fr DOSSIER DE PRESSE - 5 ANS POUR L EMPLOI

emploi.versunnouveaumonde.fr DOSSIER DE PRESSE - 5 ANS POUR L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE emploi.versunnouveaumonde.fr SITUATION ACTUELLE DE NOS FINANCES PUBLIQUES. LE NIVEAU DES DÉPENSES PUBLIQUES EN FRANCE EST RÉSOLUMENT EXCESSIF Le graphique ci-dessous positionne la France

Plus en détail

TOTAL : une organisation RH dédid aux enjeux du business. Conférence «Professionnalisation de la Fonction RH» novembre ALGER

TOTAL : une organisation RH dédid aux enjeux du business. Conférence «Professionnalisation de la Fonction RH» novembre ALGER TOTAL : une organisation RH dédid diée aux enjeux du business TOTAL en bref 1 ère entreprise française et 4ème groupe pétrolier mondial Groupe issu des fusions de Total, Elf et Petrofina 110 000 collaborateurs

Plus en détail

La rémunération des dirigeants dans les grandes entreprises augmente de 5.5%

La rémunération des dirigeants dans les grandes entreprises augmente de 5.5% La rémunération des dirigeants dans les grandes entreprises augmente de 5.5% La rémunération des dirigeants des 100 plus grandes entreprises mondiales La rémunération moyenne d'un cadre dirigeant dans

Plus en détail

N 5 juin 2017 La place du tourisme dans la balance courante de la France

N 5 juin 2017 La place du tourisme dans la balance courante de la France N 5 juin 17 contact@alliance46-2.fr La place du tourisme dans la balance courante de la France Sur les 35 dernières années la balance courante française a connu trois phases : Tableau 1 : Solde de la balance

Plus en détail

AKKA CHIFFRE D AFFAIRES DU PREMIER SEMESTRE 2017

AKKA CHIFFRE D AFFAIRES DU PREMIER SEMESTRE 2017 27/06/2017 AKKA CHIFFRE D AFFAIRES DU PREMIER SEMESTRE 2017 CA semestriel en croissance de 21% à 666,5M Excellente dynamique en France, en Allemagne et à l International Forte progression organique : +8,1%

Plus en détail

Résultats du 5 ème Baromètre de la Communication Compensation & Benefits (C&B) : le virage vers le digital

Résultats du 5 ème Baromètre de la Communication Compensation & Benefits (C&B) : le virage vers le digital Résultats du 5 ème Baromètre de la Communication Compensation & Benefits (C&B) : le virage vers le digital Société d actuariat et de conseil en rémunération et protection sociale complémentaire qui intervient

Plus en détail

CFO Signals MC. Le point de vue canadien. Premier trimestre de 2015

CFO Signals MC. Le point de vue canadien. Premier trimestre de 2015 CFO Signals MC Le point de vue canadien Premier trimestre de 2015 Qu est-ce que l enquête CFO Signals? Qui a participé au cours du trimestre? 96 chefs des finances ont répondu à l enquête durant la période

Plus en détail

2) Les dépenses publiques en faveur de l agriculture

2) Les dépenses publiques en faveur de l agriculture 1 FIPECO le 23.09.2016 Les fiches de l encyclopédie IX) Les autres politiques publiques 2) Les dépenses publiques en faveur de l agriculture Les dépenses publiques en faveur de l agriculture (hors industries

Plus en détail

Résultats 2004 Olivier Piou Directeur Général Charles Desmartis Directeur Financier

Résultats 2004 Olivier Piou Directeur Général Charles Desmartis Directeur Financier 3 mars 2005 Résultats 2004 Olivier Piou Directeur Général Charles Desmartis Directeur Financier Notre détermination à créer de la valeur 2 Un profil unique... Premier fabricant mondial de cartes à microprocesseur

Plus en détail

We are Alstom Présentation du plan. Septembre 2016

We are Alstom Présentation du plan. Septembre 2016 We are Alstom 2016 Présentation du plan Septembre 2016 Plan «We are Alstom 2016» Un plan visant à développer l'engagement de tous les collaborateurs d Alstom et à promouvoir notre culture entrepreneuriale

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L EMPLOI (SPED)

SERVICE PUBLIC DE L EMPLOI (SPED) SERVICE PUBLIC DE L EMPLOI (SPED) Réunion du Jeudi 28 janvier 2016 Salon de la Préfecture de la Haute-Corse Point Presse à 11h30 Dossier de Presse M.Alain Thirion, Préfet de la Haute-Corse réunira, jeudi

Plus en détail

Internationalisation de la R&D : tendances récentes

Internationalisation de la R&D : tendances récentes 1 Réseaux mondiaux d innovation ANRT/IFRI 30 novembre 2005, IFRI, Paris Internationalisation de la R&D : tendances récentes Kalman Kalotay Service de l analyse des questions d investissement CNUCED Les

Plus en détail

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. 17 Novembre 2014

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. 17 Novembre 2014 Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement 17 Novembre 2014 Introduction L AFIC, qui souhaite promouvoir activement le rôle des femmes dans les métiers du capital investissement,

Plus en détail

Organismes sans but lucratif. Le crédit d'impôt de taxe sur les salaires

Organismes sans but lucratif. Le crédit d'impôt de taxe sur les salaires Organismes sans but lucratif Le crédit d'impôt de taxe sur les salaires Janvier 2017 Introdution 03 01 Quels sont les organismes concernés par le CITS? 04 02 Calcul du crédit d'impôt de taxe sur les salaires

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourism BC/Randy Lincks Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Décembre 2012 Volume 8, numéro 12 Points saillants Le

Plus en détail

Synthèse sur l évolution de la conjoncture économique de la Tunisie au cours du premier trimestre 2015

Synthèse sur l évolution de la conjoncture économique de la Tunisie au cours du premier trimestre 2015 Synthèse sur l évolution de la conjoncture économique de la Tunisie au cours du premier trimestre 2015 La BCT a publié, en date du 28 avril 2015, son rapport sur l évolution de la conjoncture économique

Plus en détail

MISE A JOUR 2014 DE L ETUDE SUR LA FISCALITE DU SECTEUR DU MEDICAMENT EN FRANCE ET EN EUROPE - SYNTHESE

MISE A JOUR 2014 DE L ETUDE SUR LA FISCALITE DU SECTEUR DU MEDICAMENT EN FRANCE ET EN EUROPE - SYNTHESE MISE A JOUR 2014 DE L ETUDE SUR LA FISCALITE DU SECTEUR DU MEDICAMENT EN FRANCE ET EN EUROPE - SYNTHESE Pour la troisième année consécutive, le cabinet Landwell, membre du réseau international PwC, a réalisé

Plus en détail

Forum Horloger Centro di formazione Orologiera Ticino. 17 octobre 2017

Forum Horloger Centro di formazione Orologiera Ticino. 17 octobre 2017 Forum Horloger 2017 Centro di formazione Orologiera Ticino 17 octobre 2017 Tendances et perspectives du marché Premiers signes de reprise Une croissance principalement portée par les montres mécaniques

Plus en détail

Tourisme en bref. Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs. Septembre 2012 Volume 8, numéro 9

Tourisme en bref. Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs. Septembre 2012 Volume 8, numéro 9 Tourisme en bref CN Tower / Tour CN Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Septembre 2012 Volume 8, numéro 9 Points saillants En raison

Plus en détail

VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE.

VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE. VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE www.cce-mediterranee.org Qu est-ce que le V.I.E? Une formule flexible Le V.I.E, Volontariat International en Entreprise, instauré par la loi du 14 mars 2000, permet

Plus en détail

Baromètre Edenred-Ipsos 2016 La génération Millennials et le monde du travail. Septembre 2016

Baromètre Edenred-Ipsos 2016 La génération Millennials et le monde du travail. Septembre 2016 Baromètre Edenred-Ipsos 2016 La génération Millennials et le monde du travail Septembre 2016 LE BAROMÈTRE EDENRED-IPSOS + 14,000 salariés interrogés par Ipsos en Janvier 2016* dont 3 552 salariés de moins

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE 2016 SUR L ACTIONNARIAT SALARIÉ. 13 octobre 2016 Auditorium Clifford Chance

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE 2016 SUR L ACTIONNARIAT SALARIÉ. 13 octobre 2016 Auditorium Clifford Chance RÉSULTATS DE L ENQUÊTE 2016 SUR L ACTIONNARIAT SALARIÉ 13 octobre 2016 Auditorium Clifford Chance 1 Les objectifs de l enquête ALTEDIA - FAS Un panorama des pratiques Un outil de référence Se situer dans

Plus en détail

Le modèle social français à travers les chiffres 1

Le modèle social français à travers les chiffres 1 Le modèle social français à travers les chiffres 1 1 La France se situe au 5 ème rang mondial de la production de richesses PIB 2013 : 2739 milliards de $ US derrière les Etats Unis, la Chine, le Japon,

Plus en détail

Chiffre d affaires du T1 2016

Chiffre d affaires du T1 2016 Chiffre d affaires du T1 2016 Le 21 avril 2016 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, établies sur la base des estimations actuelles de la

Plus en détail

Réévaluation de la Stratégie de l OCDE pour l emploi: principales leçons à tirer

Réévaluation de la Stratégie de l OCDE pour l emploi: principales leçons à tirer Réévaluation de la Stratégie de l OCDE pour l emploi: principales leçons à tirer John P. Martin Directeur de l Emploi, du Travail et des Affaires Sociales OCDE COE, 13 Septembre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Baromètre Edenred-Ipsos 2016

Baromètre Edenred-Ipsos 2016 Baromètre Edenred-Ipsos 2016 Comprendre et améliorer le bien-être au travail Webinar Ipsos Edenred - 15 septembre 2016 P R A C T I C E D É D I É E A U D É V E L O P P E M E N T D E L E N G A G E M E N

Plus en détail

MÉMO N 05 L EMPLOI DANS LES BANQUES

MÉMO N 05 L EMPLOI DANS LES BANQUES MÉMO N 05 L EMPLOI DANS LES BANQUES ? Le secteur bancaire est-il un employeur important? Comment évoluent les recrutements? Quelle est la part des jeunes et des femmes? Quels sont les métiers porteurs?

Plus en détail

safetyiq : LA SÉCURITÉ DANS DE NOUVELLES DIMENSIONS

safetyiq : LA SÉCURITÉ DANS DE NOUVELLES DIMENSIONS safetyiq : LA SÉCURITÉ DANS DE NOUVELLES DIMENSIONS DÉCOUVREZ LA PROTECTION INTELLIGENTE POUR UNE PRODUCTIVITÉ ACCRUE Des produits, systèmes et services prometteurs, en relation avec la sécurité safetyiq

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 25 Septembre 2012 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En septembre 2012, la Polynésie française a accueilli 15 944 touristes internationaux, soit 1 542 touristes supplémentaires par rapport à septembre 2011. La

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS novembre 2012

RÉSULTATS ANNUELS novembre 2012 RÉSULTATS ANNUELS 8 novembre 2012 INFORMATIONS PRÉVISIONNELLES Cette présentation contient des informations pouvant être réputées informations prévisionnelles, telles que des déclarations autres que les

Plus en détail

Baromètre de l humeur des jeunes diplômés 6ème édition

Baromètre de l humeur des jeunes diplômés 6ème édition Baromètre de l humeur des jeunes diplômés 6ème édition Février 2017 La note méthodologique Etude réalisée par OpinionWay pour Deloitte Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon de 1002 personnes,

Plus en détail

Ce rapport est établi conformément à l article 450 du règlement (UE) n 575/2013 du 26 juin Page 1 sur 11

Ce rapport est établi conformément à l article 450 du règlement (UE) n 575/2013 du 26 juin Page 1 sur 11 Rapport 2016 relatif à la politique et aux pratiques de rémunération des personnes définies à l article L. 511-71 du code monétaire et financier et en application du règlement délégué (UE) no 604/2014

Plus en détail

Dr. Koen Vleminckx. FPS Sécurité Sociale. DG Appui Stratégique. Présentation générale des systèmes de retraite de quelques pays de l U.E.

Dr. Koen Vleminckx. FPS Sécurité Sociale. DG Appui Stratégique. Présentation générale des systèmes de retraite de quelques pays de l U.E. Dr. Koen Vleminckx FPS Sécurité Sociale DG Appui Stratégique Présentation générale des systèmes de retraite de quelques pays de l U.E. Alger, 8-9 Novembre 2008 1 Deux traditions Tradition Bismarckien Tradition

Plus en détail

TOP EXECUTIVE BENCHMARK SALARIALE

TOP EXECUTIVE BENCHMARK SALARIALE TOP EXECUTIVE BENCHMARK SALARIALE ELABORÉ PAR: INFORMATION DE CONTACT: T: + 32 9 242 54 44 E: HRS.COMPBEN@HUDSON.COM TABLE DES MATIERES INTRODUCTION... 3 Contexte... 3 Source d information... 3 Methodologie...

Plus en détail

Évolution du marché touristique mondial depuis 10 ans et positionnement de la France

Évolution du marché touristique mondial depuis 10 ans et positionnement de la France Direction du Tourisme N 2006-4 Département Stratégie Prospective Evaluation et Statistiques Évolution du marché touristique mondial depuis 10 ans et positionnement de la France Entre 1995 et 2004, le tourisme

Plus en détail

Pourquoi s intéresser de près aux dispositifs Épargne Retraite d Entreprise?

Pourquoi s intéresser de près aux dispositifs Épargne Retraite d Entreprise? LE CONTEXTE Pourquoi s intéresser de près aux dispositifs Épargne Retraite d Entreprise? Un sujet prioritaire pour vos salariés Les Français sont conscients de la nécessité de se constituer un complément

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. La genèse du mouvement coopératif et les facteurs de développement des coopératives agricoles...

Table des matières. Chapitre 1. La genèse du mouvement coopératif et les facteurs de développement des coopératives agricoles... Table des matières Préface... 7 Avant-propos... 9 Remerciements... 11 Biographies des auteurs... 13 Introduction générale... 15 Chapitre 1. La genèse du mouvement coopératif et les facteurs de développement

Plus en détail

Réunion F2IC Lille, 12 novembre 2013

Réunion F2IC Lille, 12 novembre 2013 Réunion F2IC Lille, 12 novembre 2013 contact@bicworld.com +33 (0)1 45 19 52 26 Le Groupe BIC 2 UN LEADER MONDIAL INCONTESTÉ Chaque jour, dans 160 pays, les consommateurs choisissent d acheter 25 25 millions

Plus en détail

PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Ouverture PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Assemblée Générale Mixte Documents mis à la disposition des actionnaires Rapport de gestion Faire de nos fondamentaux le moteur de notre croissance Nous avons réaffirmé

Plus en détail

Les groupes : nationalité et implantations. CNIS commission Territoires. H. Mariotte DRISS-DSE-Insee 7 novembre 2015

Les groupes : nationalité et implantations. CNIS commission Territoires. H. Mariotte DRISS-DSE-Insee 7 novembre 2015 Les groupes : nationalité et implantations CNIS commission Territoires H. Mariotte DRISS-DSE-Insee 7 novembre 2015 Un rapide historique SUR LIFI 1980 1ère enquête LIFI Page 2 Enquête à seuil : environ

Plus en détail

Réunion F2IC Cannes, 17 novembre 2014

Réunion F2IC Cannes, 17 novembre 2014 Réunion F2IC Cannes, 17 novembre 2014 contact@bicworld.com +33 (0)1 45 19 52 26 Le Groupe BIC 2 UN LEADER MONDIAL INCONTESTÉ Chaque jour, dans 160 pays, les consommateurs choisissent d acheter 25 25 millions

Plus en détail

Panorama international de la situation financière des collectivités locales

Panorama international de la situation financière des collectivités locales Panorama international de la situation financière des collectivités locales Isabelle Chatry Direction de la Gouvernance publique et du développement territorial de l OCDE Journée Loi de Finances de l ADCF

Plus en détail

LETTRE N 00 - Jour MOIS année GOUVERNEMENT D ENTREPRISE. Exercice 2015 SOUS-TITRE. Gouvernement d Entreprise. CM-CIC Asset Management

LETTRE N 00 - Jour MOIS année GOUVERNEMENT D ENTREPRISE. Exercice 2015 SOUS-TITRE. Gouvernement d Entreprise. CM-CIC Asset Management Gouvernement d Entreprise Exercice 2015 CM-CIC Asset Management 1 La politique de vote s'inscrit dans le prolongement de la politique d'investissement, dont l objectif est la recherche d'une performance

Plus en détail

QUEL CONTROLE POUR LE FEC?

QUEL CONTROLE POUR LE FEC? QUEL CONTROLE POUR LE FEC? LA PAROLE AUX ENTREPRISES UNE ENQUETE REALISEE PAR LES EXPERTS DE TAJ, SOCIETE D AVOCATS UNE ENTITE DU RESEAU DELOITTE La digitalisation des contrôles fiscaux amenée par la Loi

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2011-2013 Effectif total Périmètre: Groupe EFFECTIFS 2010 Variation Tendanc e TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 1993 2048 2104 2106 1 0.1% TOTAL GROUPE AFD: 1625

Plus en détail

Le Groupe Saint-Gobain. Avril 2013

Le Groupe Saint-Gobain. Avril 2013 Le Groupe Saint-Gobain Avril 2013 Saint-Gobain, parmi les cent principaux groupes industriels dans le monde PRÉSENT DANS 2012 Mds 64PAYS Chiffre d affaires 43 198 M Près de 193 000 SALARIÉS Chiffre d affaires

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Les Produits, Logiciels et Services en hausse organique d environ +2% sont les moteurs de la croissance organique du Groupe qui s établit à +0,1% dans un environnement contrasté Buildings & Partner poursuit

Plus en détail

Pour la première fois en 4 ans, la valeur des PME a augmenté

Pour la première fois en 4 ans, la valeur des PME a augmenté Deloitte Berkenlaan 8B 1831 Diegem Belgique Communiqué de presse Tél. + 32 2 600 60 00 Fax + 32 2 600 60 01 www.deloitte.be Contact : Sophie De Meyer Press & Communications Tél. + 32 2 600 60 12 E-mail

Plus en détail

Comment choisir la méthode de rémunération complémentaire la plus «efficace»?

Comment choisir la méthode de rémunération complémentaire la plus «efficace»? Comment choisir la méthode de rémunération complémentaire la plus «efficace»? Préparé par : Nataliya VEZHNYAEVA Formation : Actuaire de l Université Paris-Dauphine Fonction actuelle : Consultante à Deloitte

Plus en détail