II - LEUR PLACE EN CARDIOLOGIE.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "II - LEUR PLACE EN CARDIOLOGIE."

Transcription

1 LES ANTICOAGULANTS I - DEFINITION. Ce sont des médicaments destinés à limiter l'extension d'une thrombose déjà existante (éviter la formation d'un nouveau caillot). Ils ne peuvent en aucun cas dissoudre un caillot existant. Dans un but préventif, ils sont donnés pour éviter la formation d'un caillot chez un patient à haut risque (absence de caillot existant). II - LEUR PLACE EN CARDIOLOGIE. Ils sont très utilisés en cardiologie. Curatif. Il y a déjà un caillot en place. Après un infarctus du myocarde (de préférence sous anticoagulants à vie pour éviter une nouvelle thrombose coronarienne). Après la découverte d'une phlébite. Après la découverte d'une embolie pulmonaire. Après la découverte d'un embol artériel des membres inférieurs ce qui entraîne des signes d'ischémie aiguë (jambe froide, douloureuse et une abolition du pouls en aval). C'est une urgence chirurgicale. Préventif. Patients à risque thromboemboliques (haut risque). Déjà un infarctus du myocarde (^m guéri car il y a un risque de récidive). Un patient qui souffre d'angor instable (angine de poitrine). Le patient a des coronaires rétrécies par des plaques d'atérome. A l'effort il y a une douleur semblable à celle de l'infarctus du myocarde. Un patient qui souffre d'un rétrécissement mitral. Cela peut faire des micros caillots dans l'oreillette gauche. Le caillot peut alors sortir et aller au cerveau pour donner un accident vasculaire cérébral. Un patient ayant une insuffisance cardiaque importante. III - EN DEHORS DE LA PATHOLOGIE CARDIAQUE. Les anticoagulants sont très utilisés après une intervention chirurgicale (orthopédie, urologie, gynécologie, chirurgie digestive). IV - LES HEPARINIQUES. Les héparines standards. Toutes les héparines standards et calciques agissent en inhibant la transformation de prothrombine en thrombine donc il n'y a pas de transformation de fribrinogène en fibrine (antithrombine). Utilisations ou indications. L'héparine standard est un médicament de l'urgence car elle agit très rapidement en quelques minutes et son action se prolonge de 2 heures à 4 heures. Elle est donc indiquée dans le traitement de l'urgence (infarctus du myocarde, embolie pulmonaire, phlébite, ischémie des membres inférieurs). Voie d'administration et dosages. Voie intraveineuse stricte. De préférence en seringue auto pousseuse pour obtenir une anticoagulation stable et régulière sur 24 heures. Les dosages sont fixés par le médecin UI à UI par 24 heures. La dose efficace thérapeutique est très vite atteinte mais comme l'héparine n'agit

2 que sur 2 à 4 heures on peut très vite réajuster la dose. La prescription doit être faite en UI / 24 h et non en mg. Elle doit être datée et signée. Surveillance infirmière. Liée à l'efficacité du traitement. Avec l'héparine il existe un risque majeur de surdosage qui peut entraîner une hémorragie plus ou moins grave. Il existe des moyens de diminuer considérablement ce risque. Il existe une surveillance biologique pour contrôler l'efficacité du traitement (héparinémie et TCK). En début de traitement, l'héparinémie et le TCK vont être fait 2 fois par 24 heures. Lorsque le chiffre est atteint, on espace le TCK et l'héparinémie. Le moment pour faire un prélèvement sanguin importe peu, du moment que le patient ait une seringue auto pousseuse. L'héparinémie et le TCK vont tester l'efficacité du traitement. Pour que le patient soit considéré comme efficacement anticoagulé, le résultat de l'héparinémie doit être compris entre 0,2 et 0,4 voire 0,5 UI / ml. En dessous de 0,2 UI / ml le patient est considéré comme peu efficacement anticoagulé. La dose est insuffisante. A partir de 0,6 UI / ml on a atteint l'anticoagulation maximale. Le risque de surdosage est très élevé. Dans les 2 cas, le médecin doit être prévenu très vite. Lorsqu'il s'agit du TCK, le TCK doit être 1 fois ½ à 2 fois le TCK du témoin. Liée au dépistage des complications (surdosage). Ginginorragies. Hématome au point de ponction. Hématomes spontanés. Hématurie discrète. Hématémèse. Sang dans les selles. Toujours prévenir le médecin. Héparinémie, TCK. Surveiller les éventuelles hémorragies. Informer le patient. L'hémorragie peut s'extérioriser ou rester à l'intérieur. Dans ce cas, la tension artérielle va avoir tendance à baisser, le pouls va s'accélérer et le patient va devenir pâle. Il existe un médicament antidote pour l'héparine, c'est le sulfate de protamine. Il existe aussi un risque de thrombopénie, donc il faut faire une N.F.S. au moins dans la semaine. Les allergies à l'héparine sont très rares. Ce traitement va durer quelques jours et il sera relayé par un autre anticoagulant (calci, lovenox, anti-vitamines k). Les héparines calciques. Le même que l'héparine standard avec un délai d'action plus long. Elle n'agit qu'au bout de 1 à 2 heures et dure 12 heures. Ce n'est donc pas un médicament de l'urgence. Utilisation ou indications. Très utilisé en post opératoire et en chirurgie générale ainsi qu'en relais de l'héparine (en cardiologie) lorsque le risque de thrombose est écarté. Voie d'administration. En sous cutanée (voir fiche technique sur les injections sous cutanées).

3 Le dosage varie en fonction des patients (poids, risque, etc.). L'héparinémie doit être prélevée à mi-chemin entre 2 injections (une injection toutes les 8 heures). Les Héparines calciques doivent toujours être faites à la même heure. Avantages: Pas de perfusion. Permet au patient de se lever. Le patient peut apprendre à se faire les injections. Surveillance. Identique à l'héparine. Les héparines de bas poids moléculaire (hbpm). Lovenox. Fraxiparine. Fragmine. Elles agissent en inhibant le facteur anti Xa. Ce sont des anti Xa. Utilisations ou indications. A ce jour, elles ne sont pas utilisées en urgence. Elles sont très utilisées en traitement préventif post opératoire. Elles sont utilisées en prévention des troubles thromboemboliques (cardiologie), en Angor instable. Elles sont très utilisées en relais de l'héparine à la place de l'héparine calcique. Elles sont parfois utilisées à titre curatif, notamment dans le cas des phlébites en ville (doses plus élevées qu'en préventif). Voie d'administration. En sous cutanée (voir fiche technique sur les injections sous cutanées). Surveillance infirmière. Doses préventives. Très peu de risque de surdosage. Il n'est donc pas nécessaire de faire l'examen d'activité anti Xa. Les héparines de bas poids moléculaires ont une activité antithrombotiques mais il y a beaucoup moins de risque hémorragique car elles n'agissent pas sur la globalité de la coagulation. Doses curatives. On doit contrôler leur efficacité par un examen biologique (activité anti Xa). Cet examen se prélève 3 à 4 heures après l'injection. Le résultat doit être compris entre 0,5 UI et 1 UI / ml de plasma. Il existe un risque hémorragique moins important qu'avec les héparines. V - LES ANTI-VITAMINES K. Sintom. Tromexane. Préviscan. Apegmone. Pindiome (ne devrait plus être utilisé). Mode d'action. Ils agissent en inhibant la production de vitamines K qui est nécessaire à la fabrication des facteurs de la coagulation (facteurs 2, 7, 9, 10). Ces facteurs vont devenir inactifs. Le délai d'action est de 24 heures à 48 heures voire 72 heures pour certains. Ce ne sont pas des médicaments de l'urgence. Voie d'administration. Uniquement per-os. En cardiologie, c'est utilisé en relais de l'héparine, de la calciparine ou des héparines de bas poids moléculaire.

4 Les anticoagulants per-os sont donnés pour un traitement au long court (45 jours pour un plâtre) ou à vie chez les patients ayant fait un infarctus du myocarde ou chez les patients porteurs de valve synthétiques (mitrale ou aortique). Posologie. Elle varie de ½ comprimé à 1½ comprimé par jour. Le relais avec les héparines va s'effectuer sur plusieurs jours (2 à 4 jours). JOUR 1 JOUR 2 JOUR 3 Même dose (Tp Inr) (Tp Inr) Surveillance infirmière. Liée à l'efficacité du traitement. L'efficacité peut être contrôlée par des examens biologiques (TP et INR). TP: %. INR: Chiffre brut. INR = (Temps de Quick malade / Temps de Quick Témoin) isi. Isi: Indexe de sensibilité international. En cardiologie le TP doit être compris entre 25 % et 35 % pour être considéré comme bien anticoagulé. En cardiologie l'inr doit être compris entre 2 et 4 (parfois 5). En post opératoire, en chirurgie orthopédique les chiffres ne sont pas aussi extrêmes. Ce TP est demandé en urgence avant une la mise au traitement, tous les jours au début du traitement et puis une fois par mois au domicile. Liée au dépistage des complications (hémorragies). Même surveillance et même risque que pour l'héparine. L'antidote des anti vitamines k sont les vitamines k en injection (intramusculaire ou intraveineuse). C'est efficace en 3 à 5 heures. Pour inhiber l'action des anti vitamines k, on peut passer en intraveineuse des PPSB (Fraction coagulante de plasma) en urgence (saignements). Education du patient. Le patient doit partir avec un certain nombre d'informations. Prendre le traitement tous les jours à la même heure. Le TP et l'inr doivent être fait tous les mois au même laboratoire. Avoir toujours des médicaments d'avance. En cas d'oubli, ne jamais consommer de médicaments contenant de l'aspirine, ni ses dérivés. Cela va potentialiser l'action des anticoagulants. Prendre de préférence du paracétamol. Le patient doit être informé du risque hémorragique. - Ginginorragie. - Urines rouges. - Sang dans les sels. Il doit sortir en sachant faire un pansement compressif. Le prévenir qu'il y a des activités dangereuses (bricolage). Il doit porter sur lui une carte (remise à sa sortie) indiquant qu'il est sous anticoagulants. Il doit éviter de manger des aliments contenant des vitamines k (épinards, chou, persil). Il doit toujours prévenir son dentiste. Le cardiologue décidera de la suite à donner en cas d'extraction. Il doit toujours informer un nouveau médecin ou le chirurgien qui doit l'opérer. Ne pas prendre de médicaments sans avis médical.

5 Nécessité d'un suivi. Rappels de ce que doit savoir une infirmière. Penser à comprimer le point de ponction veineux( 2 à 3 minutes). Pas d'intramusculaire chez ces patients. Ne jamais donner de médicament sans prescription. Avant une artériographie ou une coronarographie, le patient doit être anticoagulé (en cardiologie). Prélever un TP ouune héparinémie (la veille et le matin). En cas d'extraction dentaire (ou de petite chirurgie) se conformer au protocole du service. Si le patient doit avoir un choc électrique, un TP ou une héparinémie doivent être prélevés le matin et la veille. Cours de François TAGLANG

NOVEMBRE 2018 UE 2.11 UE 2.11 LES ANTICOAGULANTS 1- LES ANTICOAGULANTS INJECTABLES

NOVEMBRE 2018 UE 2.11 UE 2.11 LES ANTICOAGULANTS 1- LES ANTICOAGULANTS INJECTABLES Les anticoagulants (ATC) sont utilisés afin de prévenir la formation ou d éliminer les thrombus. Ils sont prescrits dans différentes situations en traitement préventif ou curatif. Ils se présentent sous

Plus en détail

Les Anticoagulants. Groupe 2 Le 21 octobre 2013

Les Anticoagulants. Groupe 2 Le 21 octobre 2013 Les Anticoagulants Groupe 2 Le 21 octobre 2013 Les anticoagulants Classification :! Les anticoagulants inhibent certaines étapes de la coagulation.! On distingue 3 grandes Classes :! Les Héparines Non

Plus en détail

L aspirine ASPEGIC, KARDEGIC, SOLUPSAN.

L aspirine ASPEGIC, KARDEGIC, SOLUPSAN. ANTIAGREGANTS PLAQUETTAIRES Les médicaments antiagrégants plaquettaires sont une famille hétérogène de médicaments utilisés pour empêcher la formation pathologique de thrombus au niveau de défauts des

Plus en détail

PHARMACOLOGIE LES ANTICOAGULANTS

PHARMACOLOGIE LES ANTICOAGULANTS PHARMACOLOGIE LES ANTICOAGULANTS INTRODUCTION Les anticoagulants sont utilisés dans le traitement préventif et curatif des maladies thrombo-emboliques. Préventif : pour prévenir l'apparition d'un thrombus

Plus en détail

AVK - HEPARINES GENERALITES :

AVK - HEPARINES GENERALITES : AVK - HEPARINES GENERALITES : Indications validées (AMM) 600 000 patients (1 % de la population) Respect posologies, durées de traitement HBPM -> remplace HFN sous cutanée Indications fonction dossier

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 07 février Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

AVIS DE LA COMMISSION. 07 février Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 07 février 2001 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois

Plus en détail

GESTION DES ANTI COAGULANTS. Professeur Ali Cherif Docteur Linda Mhiri Service d Anesthésie-Réanimation CHU La Rabta

GESTION DES ANTI COAGULANTS. Professeur Ali Cherif Docteur Linda Mhiri Service d Anesthésie-Réanimation CHU La Rabta GESTION DES ANTI COAGULANTS Professeur Ali Cherif Docteur Linda Mhiri Service d Anesthésie-Réanimation CHU La Rabta Anticoagulants: Classification Anti vitamine K (AVK) Héparine sodique Héparine calcique

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites par avis de renouvellement à compter du 8 mars 2001 (J.O. du 22 août 2001) LOVENOX 6 000 UI

Plus en détail

Mieux connaître les anticoagulants

Mieux connaître les anticoagulants Laboratoires de biologie médicale Novembre 2017 Virginie PEREZ Oriade Noviale GLBM Mieux connaître les anticoagulants SOMMAIRE 1. RAPPELS PHYSIOLOGIQUES DE L HÉMOSTASE 2. LES ANTIVITAMINES K 3. LES HÉPARINES

Plus en détail

PHLEBITE. Plan DEFINITION. Rappel anatomique. Phlébite = thrombose veineuse oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot.

PHLEBITE. Plan DEFINITION. Rappel anatomique. Phlébite = thrombose veineuse oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot. Plan Phlébite Définition Causes Diagnostic Diagnostic Complications Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement curatif de la phlébite Prévention des complications Traitement de la maladie

Plus en détail

ACCIDENTS liés à la GESTION PERI-OPERATOIRE des TRAITEMENTS ANTICOAGULANTS Docteur Christian SICOT

ACCIDENTS liés à la GESTION PERI-OPERATOIRE des TRAITEMENTS ANTICOAGULANTS Docteur Christian SICOT ACCIDENTS liés à la GESTION PERI-OPERATOIRE des TRAITEMENTS ANTICOAGULANTS Docteur Christian SICOT GESTION PERI-OPERATOIRE et (2002 20) DECLARATIONS d'accidents : 39 DECES : (28 %) 2 GESTION PERI-OPERATOIRE

Plus en détail

Mise au point sur les AVK

Mise au point sur les AVK AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE Mise au point sur les AVK Principales informations concernant les indications et la surveillance du traitement pour les professionnels de santé

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 24 avril 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour un durée de cinq ans par avis de renouvellement à compter du 28 octobre

Plus en détail

Infos Médicament CALCIPARINE (héparine calcique)

Infos Médicament CALCIPARINE (héparine calcique) Infos Médicament CALCIPARINE (héparine calcique) Votre médecin vous a prescrit un médicament anticoagulant : CALCIPARINE (héparine calcique) Ce médicament appartient à la famille des héparines, plus particulièrement

Plus en détail

Gestion des anticoagulants en péripartum

Gestion des anticoagulants en péripartum HOPITAL PITIE-SALPETRIERE DEPARTEMENT D ANESTHESIE REANIMATION PROFESSEUR P. CORIAT Service de Gynécologie Obstétrique Professeur M DOMMERGUES Date de rédaction : 24/06/2016 Auteurs : L Dubois (MAR) L

Plus en détail

Je suis traité par anticoagulants

Je suis traité par anticoagulants Je suis traité par anticoagulants Le site du Docteur Michel TOUSSAINT Adresse du site : www.docvadis.fr/dr.michel-toussaint les différentes classes d'anticoagulants quelle surveillance et quelles précautions

Plus en détail

Demande de renouvellement de l'inscription sur la liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux.

Demande de renouvellement de l'inscription sur la liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux. COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans par arrêté du 19 octobre 1998 (J. O. du 28 octobre 1998) LOVENOX

Plus en détail

Arrêt AVK et relais par héparine

Arrêt AVK et relais par héparine Arrêt AVK et relais par héparine Risque thrombo-embolique élevé Relais pré et postopératoire par héparine (HNF ou HBPM) à doses curatives Autres cas : en post-opératoire, relais par héparine à doses curatives

Plus en détail

Infos Médicament LOVENOX (énoxaparine)

Infos Médicament LOVENOX (énoxaparine) Infos Médicament LOVENOX (énoxaparine) Votre médecin vous a prescrit un médicament anticoagulant : LOVENOX (énoxaparine) Ce médicament appartient à la famille des héparines, plus particulièrement des héparines

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 24 avril 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour un durée de trois ans par arrêté du 17 mars 1999 (J.O. du 26 mars

Plus en détail

Examens complémentaires. Coronarographie et angiographie cérébral numérisée

Examens complémentaires. Coronarographie et angiographie cérébral numérisée Examens complémentaires Coronarographie et angiographie cérébral numérisée Coronarographie Définition La coronarographie est un examen radiologique invasif permettant de visualiser, en détail, les artères

Plus en détail

THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE TVP - PHLEBITE (1)

THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE TVP - PHLEBITE (1) THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE TVP - PHLEBITE (1) Occlusion d une veine par un caillot sanguin Localisation préférentielle : les membres inférieurs Souvent asymptomatique THROMBOSE VEINEUSE PROFONDE FACTEURS

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant oral par anti-vitamine k (AVK)

Vous et votre traitement anticoagulant oral par anti-vitamine k (AVK) Agence Française de Sécurité sanitaire des produits de santé Sécurité sanitaire & vigilances Vous et votre traitement anticoagulant oral par anti-vitamine k (AVK) (Mise à jour : 08 janvier 2004) Ce qu'il

Plus en détail

ACE. Association des Cardiologues de l'est

ACE. Association des Cardiologues de l'est ACE Association des Cardiologues de l'est Etude de cas cliniques Vote interactif Cas clinique n 6 T. LECOMPTE J.C. FAVIER P. LELARGE J. LEMOINE Questions Quel est le degré d'anticoagulation nécessaire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 décembre 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 décembre 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 décembre 2007 ARIXTRA 1,5 mg/0,3 ml, solution injectable en seringue pré-remplie Boîte de 2 : 363 500-6 Boîte de 7 : 363 501-2 Boîte de 10 : 564 989-2 Fondaparinux

Plus en détail

Héparine Bas Poids Moléculaire (HBPM)

Héparine Bas Poids Moléculaire (HBPM) Page 1 sur 5 Décembre 2011 VERSION N 02 I. DÉFINITION Modalités de prescription, de préparation et d administration d un traitement anticoagulant par HEPARINE BAS POIDS MOLECULAIRE (HBPM) II. OBJECTIFS

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 24 avril 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour un durée de trois ans par arrêté du 11 mars 1999 (J.O. du 19 mars

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. CALCIPARINE U.I/0,2 ml et U.I/0,3 ml, solution injectable en seringue pré-remplie (souscutanée)

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. CALCIPARINE U.I/0,2 ml et U.I/0,3 ml, solution injectable en seringue pré-remplie (souscutanée) NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR CALCIPARINE 5 000 U.I/0,2 ml et 7 500 U.I/0,3 ml, solution injectable en seringue pré-remplie (souscutanée) héparine calcique Veuillez lire attentivement l intégralité

Plus en détail

Infos Médicament ARIXTRA (fondaparinux)

Infos Médicament ARIXTRA (fondaparinux) Infos Médicament ARIXTRA (fondaparinux) Votre médecin vous a prescrit un médicament anticoagulant : ARIXTRA (fondaparinux) Ce médicament est apparenté à la famille des héparines. EN SAVOIR PLUS CLASSIFICATION

Plus en détail

LES ANTICOAGULANTS: FICHE D INFORMATIONS

LES ANTICOAGULANTS: FICHE D INFORMATIONS LES ANTICOAGULANTS: FICHE D INFORMATIONS Pourquoi vous a-t-on prescrit un traitement anticoagulant? Vous êtes atteints d une maladie des vaisseaux du foie, suite à une obstruction d une ou de plusieurs

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 24 avril 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour un durée de cinq ans par renouvellement d inscription à compter du

Plus en détail

CLASSIFICATION DES SYNDROMES CORONAIRES AIGUS

CLASSIFICATION DES SYNDROMES CORONAIRES AIGUS CLASSIFICATION DES SYNDROMES CORONAIRES AIGUS Syndrome Coronaire Aigu (SCA) ECG initial Diagnostic d entrée SCA avec élévation ST SCA sans élévation ST Elévation des troponines Troponine normale ECG final

Plus en détail

Point sur les HBPM et rappel des règles d utilisation des HBPM Message destiné aux professionnels de santé

Point sur les HBPM et rappel des règles d utilisation des HBPM Message destiné aux professionnels de santé 23 avril 2008 Point sur les HBPM et rappel des règles d utilisation des HBPM Message destiné aux professionnels de santé Rappel du contexte Des effets indésirables graves (notamment de nature allergique)

Plus en détail

Les anticoagulants. Rappels : DEFINITIONS

Les anticoagulants. Rappels : DEFINITIONS Les anticoagulants Dr Foudad Rappels : DEFINITIONS Hémostase primaire Clou plaquettaire 3 étapes Coagulation Caillot de fibrino-cruorique Fibrinolyse Dissolution du caillot Catégories des anticoagulants

Plus en détail

MALADIE THROMBOEMBOLIQUE VEINEUSE. Livret Patient. Pour Faire le point sur vos questions

MALADIE THROMBOEMBOLIQUE VEINEUSE. Livret Patient. Pour Faire le point sur vos questions MALADIE THROMBOEMBOLIQUE VEINEUSE Livret Patient Pour Faire le point sur vos questions Qu est-ce que la maladie Thromboembolique veineuse (MTEV)? * La Maladie ThromboEmbolique Veineuse (MTEV) désigne la

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 29 septembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 29 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 29 septembre 2004 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par avis de renouvellement du 1 juin 2000

Plus en détail

Héparine Choay U.I./5 ml héparine sodique

Héparine Choay U.I./5 ml héparine sodique NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Héparine Choay 25 000 U.I./5 ml héparine sodique solution injectable Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez

Plus en détail

THROMBOPENIES INDUITES PAR L HEPARINE

THROMBOPENIES INDUITES PAR L HEPARINE THROMBOPENIES INDUITES PAR L HEPARINE I. INTRODUCTION - Complication rare et grave - Pronostic vital en jeu : Thromboses veineuses et artérielles Hémorragies rares - Pas de diagnostic de certitude - molécules

Plus en détail

NOTICE UI anti-xa/0,6 ml 8000 UI anti-xa/0,8 ml UI anti-xa/ 1 ml. Solution injectable (S.C.) en seringue pré-remplie

NOTICE UI anti-xa/0,6 ml 8000 UI anti-xa/0,8 ml UI anti-xa/ 1 ml. Solution injectable (S.C.) en seringue pré-remplie NOTICE Lovenox énoxaparine sodique 6000 UI anti-xa/0,6 ml 8000 UI anti-xa/0,8 ml 10000 UI anti-xa/ 1 ml Solution injectable (S.C.) en seringue pré-remplie Lisez attentivement l intégralité de cette notice

Plus en détail

Dispensation officinale Procédures d Assurance Qualité

Dispensation officinale Procédures d Assurance Qualité Dispensation officinale Procédures d Assurance Qualité Nom de l entreprise : Remedeo Adresse : 23, rue Louis le Grand 75002 Paris Personne à contacter dans l entreprise : Sandra Chasseloup : sandra@remedeo.com

Plus en détail

En savoir plus TP/INR

En savoir plus TP/INR En savoir plus TP/INR Le TP/INR est un examen de laboratoire indispensable pour la surveillance du traitement anticoagulant par un médicament de la famille des antivitamines K (AVK). EN SAVOIR PLUS CLASSIFICATION

Plus en détail

Surveillance biologique d'un traitement par AVK

Surveillance biologique d'un traitement par AVK Surveillance biologique d'un traitement par AVK I. Pharmacologie des A\/K. La vitamine K intervient dans la synthèse de 4 facteurs de la coagulation (II, VII, IX, X) et de 2 inhibiteurs physiologiques

Plus en détail

Un anti-vitamine K est un médicament anti-coagulant, c est-à-dire un médicament qui ralentit la coagulation.

Un anti-vitamine K est un médicament anti-coagulant, c est-à-dire un médicament qui ralentit la coagulation. Questions/Réponses Traitement anticoagulant oral par anti-vitamine k (AVK) Vous recevez un traitement anticoagulant oral par antivitamine K. Ce traitement vous est indispensable mais nécessite certaines

Plus en détail

SURDOSAGE EN AVK (procédure régionale)

SURDOSAGE EN AVK (procédure régionale) Coordinatrice : Suzanne MACHADO RENAU RESURCOR SURDOSAGE EN AVK (procédure régionale) Classeur RENAU CARDIO P9 / Version 01 Pratiques médicales et médico-techniques P. «Surdosage AVK» 20/08/2007 Page 1/6

Plus en détail

Epreuve de DCP Principal 3 du 22/06/2016

Epreuve de DCP Principal 3 du 22/06/2016 Epreuve de DCP Principal 3 du 22/06/2016 DP6 Un homme âgé de 77 ans est hospitalisé pour la mise en place d une prothèse de hanche gauche pour coxarthrose. Il a pour antécédents une hypertension artérielle

Plus en détail

Quel est votre hypothèse diagnostique principale. Quels éléments recherchez vous à l interrogatoire et l examen?

Quel est votre hypothèse diagnostique principale. Quels éléments recherchez vous à l interrogatoire et l examen? Patiente de 92 ans douleurs abdominales brutales flanc droit sans défense ni contracture ni trouble du transit en juillet 2006 patiente vivant seule à domicile.arrivée aux urgences avec les pompiers prévenus

Plus en détail

Surveillance biologique d un traitement par héparine standard

Surveillance biologique d un traitement par héparine standard Surveillance biologique d un traitement par héparine standard 2 buts : adapter la posologie diagnostic précoce de TIH I. Rappel sur l héparine standard médicament antithrombotique ayant une action immédiate

Plus en détail

Gestion périopératoire des AVK

Gestion périopératoire des AVK Gestion périopératoire des AVK Jacqueline Conard Service d Hématologie Biologique Avec la collaboration de Marc Samama Service d Anesthésie-Réanimation Hôtel-Dieu, Paris Taux d hospitalisation pour effet

Plus en détail

Calciparine sous-cutanée U.I./0,5 ml, Calciparine sous-cutanée U.I./0,8 ml, Calciparine sous-cutanée U.I./1 ml, Héparine calcique

Calciparine sous-cutanée U.I./0,5 ml, Calciparine sous-cutanée U.I./0,8 ml, Calciparine sous-cutanée U.I./1 ml, Héparine calcique NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Calciparine sous-cutanée 12 500 U.I./0,5 ml, Calciparine sous-cutanée 20 000 U.I./0,8 ml, Calciparine sous-cutanée 25 000 U.I./1 ml, Héparine calcique solution injectable

Plus en détail

ANTICOAGULANTS ET GESTES RADIOLOGIQUES UN POINT SUR LE JEÛNE DU PATIENT AVANT UN EXAMEN RADIOLOGIQUE

ANTICOAGULANTS ET GESTES RADIOLOGIQUES UN POINT SUR LE JEÛNE DU PATIENT AVANT UN EXAMEN RADIOLOGIQUE ANTICOAGULANTS ET GESTES RADIOLOGIQUES UN POINT SUR LE JEÛNE DU PATIENT AVANT UN EXAMEN RADIOLOGIQUE Dr Fr.GOUBAULT - N. OUACHENE 1 ANTICOAGULANTS ET GESTES RADIOLOGIQUES Evaluer le risque d hémorragie

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COUMADINE 5 mg, comprimé sécable Boîte de 30 DUPONT PHARMA Warfarine sodique Liste I Date de l=amm : 2 mai

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Syndrome hémorragique sous anticoagulant... 3 I.1 Diagnostiquer un accident des anticoagulants...3 I.2

Plus en détail

Infos Médicament XARELTO (rivaroxaban)

Infos Médicament XARELTO (rivaroxaban) Infos Médicament XARELTO (rivaroxaban) Votre médecin vous a prescrit un médicament anticoagulant : XARELTO (rivaroxaban) Ce médicament appartient à la famille des anticoagulants oraux directs (AOD), appelés

Plus en détail

Lovenox UI anti-xa/3 ml, solution injectable en flacon multidose

Lovenox UI anti-xa/3 ml, solution injectable en flacon multidose NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Lovenox 30 000 UI anti-xa/3 ml, solution injectable en flacon multidose énoxaparine sodique Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser

Plus en détail

Formation AFS (SFTG) 11 mai NACO ou Anticoagulants oraux directs = A. O. D.

Formation AFS (SFTG) 11 mai NACO ou Anticoagulants oraux directs = A. O. D. Formation AFS (SFTG) 11 mai 2017 NACO ou Anticoagulants oraux directs = A. O. D. Problématique n 1 : les AVK % important de la population sous AVK AVK = classe thérapeutique en 1ère position des hospitalisations

Plus en détail

MEDICAMENTS ET COAGULATION. Dorian MARCONOT Interne pharmacie IFSI, le 29 septembre 2016

MEDICAMENTS ET COAGULATION. Dorian MARCONOT Interne pharmacie IFSI, le 29 septembre 2016 MEDICAMENTS ET COAGULATION Dorian MARCONOT Interne pharmacie IFSI, le 29 septembre 2016 Définition : ensemble des mécanismes qui concourent à maintenir le sang à l état fluide à l intérieur des vaisseaux

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 6 juillet 2005 LOVENOX 6 000 UI anti-xa / 0,6 ml, solution injectable en seringue préremplie Boîte de 2 seringues sans système

Plus en détail

Antithrombotiques et médicaments des troubles de l hémostase : Les anticoagulants. Matthieu ROUSTIT Pharmacologie Université Joseph Fourier

Antithrombotiques et médicaments des troubles de l hémostase : Les anticoagulants. Matthieu ROUSTIT Pharmacologie Université Joseph Fourier Antithrombotiques et médicaments : Les anticoagulants Matthieu ROUSTIT Pharmacologie Université Joseph Fourier Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 CLASSIFICATION

Plus en détail

Carte à découper et à insérer dans votre portefeuille.

Carte à découper et à insérer dans votre portefeuille. Carte à découper et à insérer dans votre portefeuille www.biodhaouadi.com Nom l : : Généralement, ce traitement débute par des injections d héparine ; Il est suivi par la prise d un ou plusieurs comprimés

Plus en détail

COLLABORATION IDE/AS et prise médicamenteuse

COLLABORATION IDE/AS et prise médicamenteuse COLLABORATION IDE/AS et prise médicamenteuse La relation de travail IDE/AS Définition du métier AS : «L aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmier dans le cadre du rôle propre

Plus en détail

Infos Médicament ÉLIQUIS (apixaban)

Infos Médicament ÉLIQUIS (apixaban) Infos Médicament ÉLIQUIS (apixaban) Votre médecin vous a prescrit un médicament anticoagulant : ÉLIQUIS (apixaban) Ce médicament appartient à la famille des anticoagulants oraux directs (AOD), appelés

Plus en détail

Les anticoagulants bénéfices cliniques et risques iatrogéniques

Les anticoagulants bénéfices cliniques et risques iatrogéniques Les anticoagulants bénéfices cliniques et risques iatrogéniques Dr Lotfi Boudali 27/11/2013 Chef pôle produits cardiovasculaire, thrombose, métabolisme et obésité Direction des médicaments en cardiologie,

Plus en détail

THROMBOPROPHYLAXIE EN MILIEU CHIRURGICAL EXPÉRIENCE DE L HÔPITAL DE SETTAT / MAROC. Belaid ELFAKIRI SEANCE JEUNES MEDECINS VASCULAIRES JIFA 2016

THROMBOPROPHYLAXIE EN MILIEU CHIRURGICAL EXPÉRIENCE DE L HÔPITAL DE SETTAT / MAROC. Belaid ELFAKIRI SEANCE JEUNES MEDECINS VASCULAIRES JIFA 2016 THROMBOPROPHYLAXIE EN MILIEU CHIRURGICAL EXPÉRIENCE DE L HÔPITAL DE SETTAT / MAROC Belaid ELFAKIRI SEANCE JEUNES MEDECINS VASCULAIRES JIFA 2016 MALADIE THROMBO EMBOLIQUE VEINEUSE : CONSTAT DE SANTÉ PUBLIQUE

Plus en détail

RECOMMANDATION Dénomination Commune Internationale : Complexe prothrombique humain

RECOMMANDATION Dénomination Commune Internationale : Complexe prothrombique humain MEDICAMENT DERIVE DU SANG Classe pharmacothérapeutique: antihémorragiques, facteurs de coagulation II, VII et X en association, Code ATC: B02BD01 MAJ 11/2016- EXTRAITS RCP- ANSM version du 26/05/2016 http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichagedoc.php?specid=66228022&typedoc=r

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 24 janvier 2018 Date d examen par la Commission : 27 septembre 2017 L avis de la Commission de la Transparence adopté le 11 octobre 2017 a fait l objet d observations

Plus en détail

ANTICOAGULATION ET MRC D AGUILERA CH VICHY

ANTICOAGULATION ET MRC D AGUILERA CH VICHY ANTICOAGULATION ET MRC D AGUILERA CH VICHY 1 STADES DE LA MRC 1: DFG Nl, néphropathie, protéinurie 2: DFG 60 à 89 ml/mn/1,73 m² 3: DFG 30 à 59 ml/mn/1,73 m² 4: DFG 15 à 29 ml/mn/1,73 m² 5: DFG < 15 ml/mn/1,73

Plus en détail

Infos Médicament PRADAXA (dabigatran)

Infos Médicament PRADAXA (dabigatran) Infos Médicament PRADAXA (dabigatran) Votre médecin vous a prescrit un médicament anticoagulant : PRADAXA (dabigatran) Ce médicament appartient à la famille des anticoagulants oraux directs (AOD), appelés

Plus en détail

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto Carnet-conseils appartenant à :....................................... Adresse :............................................................................................................................

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DE VOTRE TRAITEMENT ANTICOAGULANT PAR ANTIVITAMINE K (AVK)

CARNET DE SUIVI DE VOTRE TRAITEMENT ANTICOAGULANT PAR ANTIVITAMINE K (AVK) CARNET DE SUIVI DE VOTRE TRAITEMENT ANTICOAGULANT PAR ANTIVITAMINE K (AVK) Identité du titulaire Nom et prénom Nom de jeune fille Date de naissance Groupe sanguin Adresse Téléphone privé Tél. professionnel

Plus en détail

Item 175 : Prescription et surveillance d'un traitement antithrombotique

Item 175 : Prescription et surveillance d'un traitement antithrombotique Item 175 : Prescription et surveillance d'un traitement antithrombotique Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Héparines... 3 I.1 Pharmacocinétique et mode d administration...4 I.2

Plus en détail

VOTRE TRAITEMENT PAR ANTICOAGULANT ORAL DIRECT. Conseils pour le suivi à domicile

VOTRE TRAITEMENT PAR ANTICOAGULANT ORAL DIRECT. Conseils pour le suivi à domicile VOTRE TRAITEMENT PAR ANTICOAGULANT ORAL DIRECT Conseils pour le suivi à domicile Introduction Votre médecin vous a prescrit un traitement par anticoagulant oral direct. Ce dépliant est destiné à répondre

Plus en détail

3. LES HEPARINES. 3.a. la pharmacologie. Obtention des héparines et poids moléculaire. PLAN

3. LES HEPARINES. 3.a. la pharmacologie. Obtention des héparines et poids moléculaire. PLAN PLAN On verra successivement La pharmacologie des héparines L'utilisation des héparines Une autoévaluation 3.a. la pharmacologie. 3. LES HEPARINES Obtention des héparines et poids moléculaire. En fonction

Plus en détail

Avant-propos Abréviations de l'ouvrage. Il. Épidémiologie. II. Physiopathologie

Avant-propos Abréviations de l'ouvrage. Il. Épidémiologie. II. Physiopathologie Tab e des matières Avant-propos Abréviations de l'ouvrage V XIII ITEM 80 1 Endocardite infectieuse 1 1. Définitions 3 Il. Épidémiologie 4 III. Physiopathologie 4 IV Diagnostic 9 V Axes thérapeutiques 20

Plus en détail

BAK. Passez votre. Baccalauréat des Anti-vitamines K. Merck Serono Cardiologie. Merck Serono est une division de Merck

BAK. Passez votre. Baccalauréat des Anti-vitamines K. Merck Serono Cardiologie. Merck Serono est une division de Merck Passez votre BAK Baccalauréat des Anti-vitamines K Merck Serono Cardiologie Merck Serono est une division de Merck Votre médecin vous a prescrit un traitement anti-vitamine K. Celui-ci requiert une surveillance

Plus en détail

E02 - Évaluation et prévention de la maladie thromboembolique veineuse

E02 - Évaluation et prévention de la maladie thromboembolique veineuse E02 E02 Évaluation et prévention de la maladie thromboembolique veineuse. I n t r o d u c t i o n L évaluation du risque thromboembolique veineux doit être systématique pour tout patient, hospitalisé ou

Plus en détail

Antithrombotiques Héparines non fractionnées sodique TCA entre 2 et 3 activité antixa 0,3-0,7

Antithrombotiques Héparines non fractionnées sodique TCA entre 2 et 3 activité antixa 0,3-0,7 Antithrombotiques Héparines non fractionnées - sodique (1/2 vie IV = 60-90 minutes) : action sur les facteurs Xa et IIa traitement curatif - dose de charge IV/bolus 50 UI/kg - puis 500 UI/kg/j IVSE - surveillance.

Plus en détail

Une confiance fondée sur les preuves cliniques et l expérience en vie réelle auprès de patients atteints de FANV1-4

Une confiance fondée sur les preuves cliniques et l expérience en vie réelle auprès de patients atteints de FANV1-4 Une confiance fondée sur les preuves cliniques et l expérience en vie réelle auprès de patients atteints de FANV1-4 FANV, la prévention des accidents vasculaires cérébraux chez les adultes atteints de

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants oraux

Les nouveaux anticoagulants oraux Les nouveaux anticoagulants oraux Dr Adnan El Jabali, Cardiolgue,CH Bagnols-sur-Cèze Il existe actuellement 3 molécules : - (Pradaxa), inhibiteur direct du facteur IIa (ou de la thrombine). - (Xarelto),

Plus en détail

Infos Médicament PREVISCAN (fluindione)

Infos Médicament PREVISCAN (fluindione) Infos Médicament PREVISCAN (fluindione) Votre médecin vous a prescrit un médicament anticoagulant : PREVISCAN (fluindione) Ce médicament appartient à la famille des antivitamines K (AVK). EN SAVOIR PLUS

Plus en détail

Passez votre BAK. Baccalauréat des Anti-vitamines K

Passez votre BAK. Baccalauréat des Anti-vitamines K Passez votre BAK Baccalauréat des Anti-vitamines K Votre médecin vous a prescrit un traitement anti-vitamine K. Celui-ci requiert une surveillance particulière et donc une connaissance du traitement. Ce

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Ajustement de l anticoagulothérapie avec la Tinzaparine (Innohep) lors de l hémodialyse et en situation de coagulation partielle ou massive du circuit. NUMÉRO : 10.12

Plus en détail

LES ANTICOAGULANTS. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter l infirmière référente de la Clinique de l Anticoagulation.

LES ANTICOAGULANTS. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter l infirmière référente de la Clinique de l Anticoagulation. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter l infirmière référente de la Clinique de l Anticoagulation. LES ANTICOAGULANTS Contact: 04/225.76.03 Cadastre/Cardio/CAC/Les anticoagulants/mars

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE Lovenox 6000 UI anti-xa/0,6 ml, 8000 UI anti-xa/0,8 ml et UI anti-xa/1 ml ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE Lovenox 6000 UI anti-xa/0,6 ml, 8000 UI anti-xa/0,8 ml et UI anti-xa/1 ml ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Lovenox 6000 UI anti-xa/0,6 ml, solution injectable en seringue pré-remplie Lovenox 8000 UI anti-xa/0,8 ml, solution injectable en seringue pré-remplie Lovenox 10

Plus en détail

Surveillance du traitement par héparines et AVK

Surveillance du traitement par héparines et AVK Surveillance du traitement par héparines et AVK 1 Suivi du ttt par héparine 1.1 Classification et mode d action (Cf section V) 1.2 Suivi et valeur cible Numération plaquettaire o SYSTEMATIQUE!! o Tous

Plus en détail

5 THROMBOPROPHYLAXIE DES EVENEMENTS VEINEUX.

5 THROMBOPROPHYLAXIE DES EVENEMENTS VEINEUX. PLAN : 5 THROMBOPROPHYLAXIE DES EVENEMENTS VEINEUX. - 5.a. : Le risque thromboembolique. - 5.b. : Prise en charge de la thromboprophylaxie. 5. a. Le risque thromboembolique. Epidémiologie. Ce tableau montre

Plus en détail

Vincent Lombard ACC. .distension liquide modérée des anses iléales de la fosse iliaque droite, .contrastant avec des anses jéjunales plates

Vincent Lombard ACC. .distension liquide modérée des anses iléales de la fosse iliaque droite, .contrastant avec des anses jéjunales plates Patiente de 87 ans, opérée d un remplacement valvulaire aortique. Dans les suites, syndrome occlusif avec distension abdominale, arrêt du transit et douleur. Persistance de quelques bruits hydro-aériques.

Plus en détail

La prévention de la maladie thrombo embolique : les recommandations de la SFAR vues par un chirurgien orthopédiste-traumatologue (de base!!!!!

La prévention de la maladie thrombo embolique : les recommandations de la SFAR vues par un chirurgien orthopédiste-traumatologue (de base!!!!! La prévention de la maladie thrombo embolique : les recommandations de la SFAR vues par un chirurgien orthopédiste-traumatologue (de base!!!!!) P. Bonnevialle Bases des réflexions Paradigme de prévention

Plus en détail

Item 182 : Accident des anticoagulants

Item 182 : Accident des anticoagulants Item 182 : Accident des anticoagulants Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Accidents liées

Plus en détail

SOMMAIRE LES ANTICOAGULANTS EN GÉNÉRAL

SOMMAIRE LES ANTICOAGULANTS EN GÉNÉRAL SOMMAIRE Préambule...9 Remerciements...11 LES ANTICOAGULANTS EN GÉNÉRAL Aspects cliniques...15 1. Comment fonctionne la coagulation?...15 2. Dans quelles pathologies doit-on prendre des anticoagulants?...16

Plus en détail

TRAITEMENT ANTITHROMBOTIQUE: INDICATIONS ET PROBLEMES PRATIQUES. INDICATIONS Affections thrombo-emboliques veineuses profondes

TRAITEMENT ANTITHROMBOTIQUE: INDICATIONS ET PROBLEMES PRATIQUES. INDICATIONS Affections thrombo-emboliques veineuses profondes TRAITEMENT ANTITHROMBOTIQUE: INDICATIONS ET PROBLEMES PRATIQUES L objectif de ce numéro thématique est de proposer une synthèse des informations disponibles concernant le traitement antithrombotique de

Plus en détail

Carte de dosage. Pfizer PFE Switzerland GmbH Schärenmoosstrasse 99 Case postale 8052 Zürich

Carte de dosage. Pfizer PFE Switzerland GmbH Schärenmoosstrasse 99 Case postale 8052 Zürich Reférénces: 1. Fragmin (daltéparine): information professionnelle actuelle sur www.swissmedicinfo.ch. 2. Rasmussen MS et al. Prolonged prophylaxis with dalteparin to prevent late thromboembolic complications

Plus en détail

Vous et votre traitement par antivitamine K

Vous et votre traitement par antivitamine K Vous et votre traitement par antivitamine K Médicaments anti-vitamines K L essentiel de ce que je dois savoir 12 je dois prendre mon traitement antivitamine K tous les jours à la même heure. En conclusion

Plus en détail

Capacité globale : 1175 lits, dont 575 lits actifs. Hospitalisation en 2002: patients dont 1174 patients en cardiologie( dont 75 E P)

Capacité globale : 1175 lits, dont 575 lits actifs. Hospitalisation en 2002: patients dont 1174 patients en cardiologie( dont 75 E P) Capacité globale : 1175 lits, dont 575 lits actifs. Hospitalisation en 2002: 24940 patients dont 1174 patients en cardiologie( dont 75 E P) Service de Cardiologie 3 unités fonctionnelles : Soins Intensifs

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Fiche technique N 2. Anticoagulants : héparine non fractionnée, héparine de bas poids moléculaire, anticoagulants oraux

Fiche technique N 2. Anticoagulants : héparine non fractionnée, héparine de bas poids moléculaire, anticoagulants oraux P. Niclot, service de neurologie, CH du Havre. Héparine non fractionnée Mécanisme d action L héparine non fractionnée (HNF) se lie à l antithrombine, anticoagulant naturel dont elle accélère l interaction

Plus en détail

Dr.B.SAFOU, Sémiologie médicale. Principales explorations cardiaques

Dr.B.SAFOU, Sémiologie médicale. Principales explorations cardiaques Principales explorations cardiaques 1 Introduction : Nombreux examens : 1. Electrocardiogramme: ECG 2. La radiographie pulmonaire 3. L artériographie 4. Les échographies 5. Le doppler des vaisseaux 6.

Plus en détail

LES AVK. 2. a. Molécules et pharmacologie. Molécules. Métabolisme. Absorption digestive. Les formes plasmatiques. L'élimination urinaire.

LES AVK. 2. a. Molécules et pharmacologie. Molécules. Métabolisme. Absorption digestive. Les formes plasmatiques. L'élimination urinaire. LES AVK Plan Les molécules. La conduite du traitement. Les contre indications et les précautions d'emploi. 2. a. Molécules et pharmacologie Molécules. Sont données dans le tableau : les familles pharmacologiques

Plus en détail

Conduite à tenir devant une suspicion de phlébite après 18 heures.

Conduite à tenir devant une suspicion de phlébite après 18 heures. Conduite à tenir devant une suspicion de phlébite après 18 heures. Hôtel Mercure d Évreux le 10 mai 2012 Dr Philippe GALLI Les nouveaux anticoagulants Pourquoi de nouveaux anticoagulants? Héparine : voie

Plus en détail