Les expérimentations innovantes en télémédecine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les expérimentations innovantes en télémédecine"

Transcription

1 Les expérimentations innovantes en télémédecine Dr Pierre Espinoza Médecin interniste, urgentiste, expert en télémédecine de la Société Française de Télémédecine (SFT) Etat des lieux de la télémédecine en France Focus sur les usages métiers «Télégéria et TELEHPAD» Perspectives d usages pour les maladies rares: PNMR 07-0 Quels sont les facteurs clés d intégration des TIC et de la TLM pour L organisation des Soins entre centre de référence, centre de compétence, médecin traitant La formation à développer entre centre de référence, centre de compétence La recherche pour faciliter les procédures et le suivi Port:

2 Une première étape: la visioconférence Développement des RCP entre CRMR, CCMR et Médecin traitant Usage de la Visio pour le lien entre les centres pour la recherche Usage de la visio pour la formation entre les partenaires Les centres de cancérologies ont développés les RCP pourquoi pas les maladies rares? Quelle configuration technologique?

3 Les textes réglementaires () La loi HPST en aout 004 reconnait la TLM comme de la médecine à distance Le décret de TLM du 9/0/00 identifie 5 actes de TLM La circulaire de la DGOS a identifié en 0 5 priorités nationales Les LFSS proposent une tarification des actes Rapports et circulaires DGOS ANAP ASIP HAS proposent des recommandations Les dispositifs médicaux, les objets connectés font irruption dans le débat 3

4 Le décret de 00 définit 5 actes de TLM Téléconsultation: un médecin donne une consultation à distance à un patient, un professionnel de santé peut être présent auprès du patient et, le cas échéant, assister le professionnel médical au cours de la téléconsultation TLC. Les psychologues peuvent également être présents près du patient Téléexpertise : Un médecin sollicite à distance en TLX l'avis d'un ou plusieurs médecins en raison de leurs formations ou compétences particulières, sur la base des informations médicales Télésurveillance: a pour objet de permettre à un professionnel médical d'interpréter à distance les données nécessaires au suivi médical d'un patient et, le cas échéant, de prendre des décisions relatives à la prise en charge du patient. L'enregistrement et la transmission des données peuvent être automatisés ou réalisés par le patient lui-même ou par un professionnel de santé Téléassistance: a pour objet de permettre à un professionnel médical d'assister à distance un autre professionnel de santé au cours de la réalisation d'un acte Régulationmédicale: cible la réponse médicale apportée par les centres 5 4

5 Les textes réglementaires () La HAS en 03 a édité des recommandations sous la forme d un «guide de pilotage et de sécurité d un projet de télémédecine» «Recommandations: conception, déploiement, mise en production, fonctionnement, évaluation, retour d expérience» La HAS a édité aussi un rapport sur «l évaluation médico-économique» Recommandations du CNOM janvier 009 puis 03 Les projets des pionniers illustrent un facteur clé du déploiement en TLM «la Coopération entre professionnels article 5 loi HPST s applique» 5

6 Formaliser les étapes du déploiement Les bonnes pratiques doivent être pensées à toutes les étapes du projet de TLM. La conception du projet métier médical.. choix technologique. L installation: «la maturité du projet» 3. La mise en route de l activité 4. Le fonctionnement régulier 5. L évaluation: définir des critères 6. REX: le retour d expérience

7 Quel bilan en 07 des 5 priorités nationales. Un déploiement régional significatif de la Téléradiologie. Un déploiement significatif PEC de l Accident vasculaire cérébral 3. Une activité faible en TLM pour les Soins aux détenus 4. Un bilan mitigé de la TLM pour les Maladies chroniques et HAD 5. Complexité de la TLM en établissements médico-sociaux EHPAD MAS 7

8 Quels usages selon les besoins et les spécialités. TELEGERIA ADSL : un cahier des charges mobilité. TELEGERIA HD : maitrise des procédures métiers 3. TELDERM partenariat avec le service de dermatologie de Créteil 3. TELEHPAD Un déploiement régional en territoire désertifié 8

9 Bilan d activité Télégéria Description de l activité 79 patients 439 actes Répartition d' Actes par Spécialité N = 439 ; S = 5 9% 4% 3% % 4% ORTHOPEDIE DERMATOLOGIE AVIS CARDIAQUE 6% ECHO CARDIAQUE ECHO VASCULAIRE 0% AUTRES HEMATOLGIE % % NEUROLOGIE UROLOGIE

10 Un face à face excellent en HD Une caméra fixe et un écran principal Ethique Une caméra main Un des 6 pilotes CiscoHealthPresence dans le monde

11 Télégéria HAUTE DEFINITION Orthopédie 4% des sessions

12 Télégéria HAUTE DEFINITION Ecriture des procédures : % Escarres, plaies dermatologie

13 Cardiologie et échographie 3 6%

14 Une assistante de télémédecine FONCTIONS IDE. Maitrise de la technologie. Relationnel auprès du patient 3. Médiation pour le spécialiste 4. Organisation des sessions 4

15 Veiller au respect de l éthique, du consentement Informer, rassurer, accompagner. Eviter des déplacements pénibles et couteux. 5

16 TELEHPAD Téléconsultation le colloque singulier Durée 5 mn Le colloque singulier : le patient échange avec le spécialiste L organisation des soins en EHPAD implique l IDE à côté du patient

17 Les besoins d actes de TLM en EHPAD se limitent à quelques actes par mois 4 à 6 actes pour 00 résidents Le projet médical et organisationnel doit s adapter, viser l efficience économique. Une station mobile mutualisée entre EHPAD est moins couteuse et répond à un périmètre EHPAD plus large

18 Les freins pour atteindre une activité significative. Freins internes aux EHPAD Nombre de résidents en EHPAD Cibler des référents Qui assure la gestion des patients externes à l EHPAD?. Freins internes Des spécialistes requis impliqués Un nombre de spécialités suffisants Un management simple pour les demandeurs Pas de tarification des actes 3. Qui pilote le projet territorial

19 La téléconsultation dans la chambre du patient L installation dans la chambre du patient L échange avec l IDE plaie et cicatrisation du CH Y.LE FOLL

20 4.94 M Statu Quo Coût (Euro).0 M M M 04.0 M M Temps Time (Année) (Year) 3 Thèse Camille Jean Ecole Centrale de Paris Téléconsultation Téléexpertise Téléconsultation + Téléexpertise

21 Comment intégrer la TLM et les TIC dans l organisation maladies rares? Cibler une filière et définir le projet médical TIC et TLM. Développer l usage de la visioconférence entre CRMR et CCMR Systématiser les réunions de concertation pluridisciplinaires RCP Organiser des formations à distance CRMR - CC - Médecins Traitants 3. Définir un projet médical centré sur les besoins dans la filière 4. La modélisation sur une filière doit servir pour une généralisation Un véritable plan de communication Visio et TLM est à construire et financer //07

22 Les expérimentations innovantes en télémédecine Dr Pierre Espinoza Médecin interniste, urgentiste, expert en télémédecine de la Société Française de Télémédecine (SFT) Etat des lieux de la télémédecine en France Focus sur les usages métiers «Télégéria et TELEHPAD» Perspectives d usages pour les maladies rares: PNMR 07-0 Quels sont les facteurs clés d intégration de la TLM des TIC pour L organisation des Soins entre centre de référence, centre de compétence, médecin traitant La formation à développer entre centre de référence, centre de compétence La recherche pour faciliter les procédures et le suivi Port:

Télémédecine. Point sur l expérimentation ARTICLE 36 LFSS2014. Formation APHAL du 15 décembre 2015

Télémédecine. Point sur l expérimentation ARTICLE 36 LFSS2014. Formation APHAL du 15 décembre 2015 Télémédecine Point sur l expérimentation ARTICLE 36 LFSS2014 Formation APHAL du 15 décembre 2015 Introduction : L article 36 s inscrit en prolongation des actions réalisées en 2013-2015 en EHPAD et dans

Plus en détail

STERENN, UNE DYNAMIQUE DE TÉLÉMÉDECINE EN BRETAGNE

STERENN, UNE DYNAMIQUE DE TÉLÉMÉDECINE EN BRETAGNE STERENN, UNE DYNAMIQUE DE TÉLÉMÉDECINE EN BRETAGNE QU EST-CE QUE LA TÉLÉMÉDECINE? L article 78 de la loi Hôpital, patients, santé, territoires (HSPT) du 21 juillet 2009, a reconnu la télémédecine comme

Plus en détail

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor #FASN LAB La télémédecine dans le secteur médico-social Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor Anne-Alexandra Babu Evelyne Dufour-Fremin Chef de projet, GCS

Plus en détail

TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support

TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support TéléPallia : la télémédecine au service des soins de support Dr Antoine Lemaire Responsable de Structure Equipe Mobile de Soins de Support & Palliatifs Chef de Pôle Cancérologie & Spécialités Médicales

Plus en détail

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin

Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? Direction générale de l offre de soin Stratégie nationale de télémédecine et Prise en charge de l AVC : Où en sommes nous? La télémédecine constitue un facteur d amélioration de la performance de notre système de santé : Pour les patients,

Plus en détail

PLAN national AVC PLAN national TLM Projets pilotes

PLAN national AVC PLAN national TLM Projets pilotes PLAN national PLAN national TLM Projets pilotes 7 juillet 2011 Objectifs de la présentation Présentation du plan Contexte général du plan national et du plan national télémédecine Mettre en évidence l

Plus en détail

Télémédecine. Réunion ARS du 13 Janvier 2012

Télémédecine. Réunion ARS du 13 Janvier 2012 Programme Régional de Télémédecine Réunion ARS du 13 Janvier 2012 Sommaire La Télémédecine - Enjeux et objectifs - Définition des actes de télémédecine Le Programme Régional de Télémédecine (PRT) - Définition

Plus en détail

Enjeux de la télémédecine

Enjeux de la télémédecine Enjeux de la télémédecine Commission Personnes Agées du 4 mars 2014 Jean-François Goglin Conseiller SIS Système d Information de Santé JF GOGLIN 1 L évolution de la médecine Système d Information de Santé

Plus en détail

Alsace Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Alsace

Alsace Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Alsace Alsace Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Alsace Dr. Lise LORENTZ, Praticien hospitalier, CHD Bischwiller M. Aurélien MICHOT, Chef de projet télémédecine, GCS Alsace e-santé 1 Phase d expérimentation

Plus en détail

Introduction Deux problématiques différentes d accès aux soins, dans le département de l Orne : Une faible densité de la population dans le départemen

Introduction Deux problématiques différentes d accès aux soins, dans le département de l Orne : Une faible densité de la population dans le départemen TELESANTE : Exemples de réalisations dans l Orne Par Philippe FINET Ingénieur biomédical e-mail: phfinet@ch-alencon.fr Tél.: 06 31 10 04 22 Introduction Deux problématiques différentes d accès aux soins,

Plus en détail

Rencontre régionale télémédecine 24 janvier Bienvenue!

Rencontre régionale télémédecine 24 janvier Bienvenue! Rencontre régionale télémédecine 24 janvier 2017 Bienvenue! Mme Anne BOUYGARD Directrice générale ARS Centre-Val de Loire 11 questions pour une démarche de changement Mme Danièle DESCLERC-DULAC Présidente

Plus en détail

«LE TERRITOIRE CONNECTÉ: DES NOUVELLES PRATIQUES DANS LE

«LE TERRITOIRE CONNECTÉ: DES NOUVELLES PRATIQUES DANS LE «LE TERRITOIRE CONNECTÉ: DES NOUVELLES PRATIQUES DANS LE DOMAINE DE LA SANTE» DE FONTAINEBLEAU DE MONTEREAU- FAULT-YONNE DE NEMOURS "AMÉLIORER, SÉCURISER ET DÉVELOPPER NOTRE OFFRE DE SOINS DANS LE RESPECT

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD: Où en est-on? Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Télémédecine en EHPAD: Où en est-on? Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Télémédecine en EHPAD: Où en est-on? Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Contexte réglementaire Loi HPST du 21/7/2009 «Dans son article 78, la loi «Hôpital, patients, santé,

Plus en détail

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles LAB 3 L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées Caroline DUBOIS Pierrick PENVEN Vincent COULIER Karl OPSOMER - Directrice GCS MATISS - Chef de projet GCS

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins (DGOS) Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins Bureau des coopérations et des

Plus en détail

Expérimentation de la télémédecine dans le parcours de soins : TéO

Expérimentation de la télémédecine dans le parcours de soins : TéO Expérimentation de la télémédecine dans le parcours de soins : TéO Dr RAISON Dr MEZGHANI La Télémédecine permet Pratique médicale complémentaire d établir un diagnostic, d assurer un suivi à visée préventive

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Contexte réglementaire Loi HPST du 21/7/2009 «Dans son article 78, la loi «Hôpital,

Plus en détail

La télédialyse. Dr Pierre SIMON Past-Président Société Française de Télémédecine (SFT-Antel) Novembre 2016

La télédialyse. Dr Pierre SIMON Past-Président Société Française de Télémédecine (SFT-Antel) Novembre 2016 1 La télédialyse Dr Pierre SIMON Past-Président Société Française de Télémédecine (SFT-Antel) Novembre 2016 La naissance de la télémédecine La période expérimentale de la télédialyse en France (2000-2004)

Plus en détail

Télégéria «une boite à outil»

Télégéria «une boite à outil» Télégéria «une boite à outil» Télégéria : 2004 à 2011 Un savoir faire sur 1200 sessions De nouvelles pratiques, nouveaux métiers De nouvelles organisations Objectif: réussir le déploiement territorial

Plus en détail

PARTENAIRE DIGITAL AU SERVICE DE LA SANTÉ DES FRANCILIENS. Programme ORTIF. Outil Régional de Télémédecine d Ile-de-France. jeudi 8 décembre 2016

PARTENAIRE DIGITAL AU SERVICE DE LA SANTÉ DES FRANCILIENS. Programme ORTIF. Outil Régional de Télémédecine d Ile-de-France. jeudi 8 décembre 2016 PARTENAIRE DIGITAL AU SERVICE DE LA SANTÉ DES FRANCILIENS Programme ORTIF Outil Régional de Télémédecine d Ile-de-France 1 jeudi 8 décembre 2016 introduction 2 SESAN Qui sommes-nous? PARTENAIRE DIGITAL

Plus en détail

Définition Art.R

Définition Art.R Définition Art.R. 6316-1. Relèvent de la télémédecine définie à l'article L. 6316-1 les actes médicaux, réalisés à distance, au moyen d'un dispositif utilisant les technologies de l'information et de la

Plus en détail

Christine Peyron Laboratoire d Economie de Dijon (LEDi) - UMR 6307 Université de Bourgogne

Christine Peyron Laboratoire d Economie de Dijon (LEDi) - UMR 6307 Université de Bourgogne Contexte et méthodologies pour l évaluation médico-économique économique de deux axes du PRT Bourgogne : TéléAVC et«maillage d accès aux soins» Christine Peyron Laboratoire d Economie de Dijon (LEDi) -

Plus en détail

La télémédecine en mobilité : quels enseignements pour une expérience utilisateur réussie?

La télémédecine en mobilité : quels enseignements pour une expérience utilisateur réussie? 14h 15h La télémédecine en mobilité : quels enseignements pour une expérience utilisateur réussie? TLM plaies chroniques À domicile 2 Notre expérience Nombre de séances de télémédecine : 25 23 20 19 17

Plus en détail

Conférence Modernisation de la médecine : état des lieux et perspectives Le CHB, acteur de la e-santé dans le territoire Ouest-Hérault

Conférence Modernisation de la médecine : état des lieux et perspectives Le CHB, acteur de la e-santé dans le territoire Ouest-Hérault Le CHB, acteur de la e-santé dans le territoire Ouest-Hérault Docteur F. Tobiana Chirurgien vasculaire 1 Sommaire La télémédecine, pourquoi? La télémédecine : pour qui, par qui, Où? La télémédecine : comment?

Plus en détail

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée #FASN LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée Animé par Yvon Marie-Sainte, directeur du GCSSIS de Martinique et Cécile Lagardère, Care Insight Jean-Luc Dr FANON,

Plus en détail

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France Perspectives du financement des parcours de soins Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France 2 Les acteurs, leurs financements : l hôpital (1/2) Médecine chirurgie

Plus en détail

La télémédecine : Parcours PA

La télémédecine : Parcours PA La télémédecine : Parcours PA Télémédecine en Bourgogne-Franche-Comté Pierre Guichard & Clément Carlin XX/XX/XX Sommaire 1. La télémédecine 2. Les projets régionaux 3. Stratégie 2017 4. Planning 5. Outils

Plus en détail

CONTRAT DE TELEMEDECINE. Modalités de mise en oeuvre

CONTRAT DE TELEMEDECINE. Modalités de mise en oeuvre CONTRAT DE TELEMEDECINE Modalités de mise en oeuvre Version 1 Avril 2012 Sommaire 1. Elaborer le contrat avec l ARS...4 2. Identifier un coordonnateur qui négocie le contrat avec l ARS...4 3. Signer le

Plus en détail

Un cadre juridique nouveau (HPST).

Un cadre juridique nouveau (HPST). Télémédecine Journée régionale des systèmes d information de santé 12 janvier 2012 Dominique PIERRE, chargé de mission SI et référent Télémédecine ARS du Centre 12 Janvier 2012 2 Un cadre juridique nouveau

Plus en détail

TELEMEDECINE EN EHPAD MUTUALISTE

TELEMEDECINE EN EHPAD MUTUALISTE Sécurité du patient Montée en compétence des professionnels de santé Accessibilité et qualité des soins Efficience économique Un vaste domaine aux réalités multiformes TELEMEDECINE EN EHPAD MUTUALISTE

Plus en détail

Expérimentation en télémédecine, article 36 : mode d emploi. 14 juin 2016

Expérimentation en télémédecine, article 36 : mode d emploi. 14 juin 2016 Expérimentation en télémédecine, article 36 : mode d emploi 14 juin 2016 Les enjeux Meilleure information de la population et plus grande exigence de santé Progrès scientifique et technologique Démographie

Plus en détail

1 ers retours d expériences à 6 mois. RIR 10 avril 2014

1 ers retours d expériences à 6 mois. RIR 10 avril 2014 1 ers retours d expériences à 6 mois RIR Rappel contexte / interrégionalité Les régions de Basse-Normandie et du Languedoc-Roussillon portent un projet commun de téléexpertise, téléconsultation et téléassistance

Plus en détail

Coordination des soins en médecine libérale

Coordination des soins en médecine libérale Coordination des soins en médecine libérale Dr. Hervé PIDOUX, médecin généraliste herve.pidoux@free.fr SOFOMEC, Carcassonne, 18 décembre 2014 Coordination des soins en médecine libérale introduction pourquoi.souhait

Plus en détail

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) :

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : DEMANDE DE LABELLISATION L instruction DGOS / PF2/2011/188 du 19 mai 2011 actualise le cahier des charges défini par la circulaire du

Plus en détail

L exemple d un PACS en terre Bretonne

L exemple d un PACS en terre Bretonne Un monde d images radiologiques partagées L exemple d un PACS en terre Bretonne Dr Kaczmarek- A. Le Faou 1 Objectif de la présentation Présentation du territoire N 2 L UHC : L union hospitalière de Cornouaille

Plus en détail

LORRAINE. Projet T-LOR ARS de Lorraine - GCS Télésanté Lorraine. Christian Badinier

LORRAINE. Projet T-LOR ARS de Lorraine - GCS Télésanté Lorraine. Christian Badinier LORRAINE Projet T-LOR ARS de Lorraine - GCS Télésanté Lorraine Christian Badinier 2nde Journée du programme «Télémédecine» de l ASIP Santé» Paris - 3 mai 2012 Rappel : Contexte et enjeux du projet en région

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES AVC EN PHASE AIGUE PAR LES URGENTISTES. Collège de Médecine d Urgence du Centre. 9 décembre 2010

PRISE EN CHARGE DES AVC EN PHASE AIGUE PAR LES URGENTISTES. Collège de Médecine d Urgence du Centre. 9 décembre 2010 PRISE EN CHARGE DES AVC EN PHASE AIGUE PAR LES URGENTISTES Collège de Médecine d Urgence du Centre 9 décembre 2010 Dr René-Pierre Pignotti I - Bilan du volet AVC du SROS 3 2006-11 II - Plan national d'action

Plus en détail

Pôle d Excellence Rurale: Télémédecine Gérontologie Ruralité

Pôle d Excellence Rurale: Télémédecine Gérontologie Ruralité Pôle d Excellence Rurale: Télémédecine Gérontologie Ruralité Evaluation de l impact d un dispositif de Télémédecine (DTM) sur la prévention des hospitalisations aux urgences des résidents d EHPAD âgés

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 6 décembre 2016 portant cahiers des charges des expérimentations relatives à la prise en charge par

Plus en détail

Les systèmes d information au service des parcours de santé

Les systèmes d information au service des parcours de santé PROJETS ET SERVICES Les systèmes d information au service des parcours de santé Rencontres Inter-Régionales de l ASIP Santé 10 avril 2014 Introduction «Le parcours de santé des aînés Des acteurs coordonnés

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

Languedoc Roussillon

Languedoc Roussillon Languedoc Roussillon Projet E-mage S@nté Projet Médical de Téléradiologie Pr Benoît Gallix pour le groupe «Projet Médical» 2nde Journée du programme «Télémédecine» de l ASIP Santé» Paris - 3 mai 2012 Les

Plus en détail

La cartographie de la e-santé en France

La cartographie de la e-santé en France Collection Les Cartographies des Echos Etudes La cartographie de la e-santé en France Le guide pratique pour comprendre l écosystème du secteur de la e-santé et identifier les acteurs clés de la santé

Plus en détail

EXPERIMENTATION DE LA TELEMEDECINE ENTRE LE SAMU 10 ET 9 EHPAD ASSOCIATIFS DU GRAND TROYES

EXPERIMENTATION DE LA TELEMEDECINE ENTRE LE SAMU 10 ET 9 EHPAD ASSOCIATIFS DU GRAND TROYES EXPERIMENTATION DE LA TELEMEDECINE ENTRE LE SAMU 10 ET 9 EHPAD ASSOCIATIFS DU GRAND TROYES RAPPEL LEGISLATIF Les nouvelles technologies : la télémédecine Plan législatif : Loi HPST et décret du 19 octobre

Plus en détail

LES LIVRETS DE L ÉVALUATION

LES LIVRETS DE L ÉVALUATION N 3 LES LIVRETS DE L ÉVALUATION ÉVALUATION DES DISPOSITIFS DE SANTÉ DISPOSITIFS EXPÉRIMENTAUX D ANNONCE DE MALADIES CHRONIQUES - ju in 20 15 2 Focus L annonce d une maladie grave chronique pour le patient

Plus en détail

PROMOUVOIR LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ

PROMOUVOIR LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ PROMOUVOIR LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ Télémédecine et plaies chroniques à domicile Dr. Jean-Luc DEGUELLE, Médecin généraliste Mme Thierza SEGUIN CADICHE, Infirmière Expérimentation selon article

Plus en détail

Dossier Médical Personnel. Présentation journée dématérialisation des procédures 18 septembre 2015

Dossier Médical Personnel. Présentation journée dématérialisation des procédures 18 septembre 2015 Dossier Médical Personnel Présentation journée dématérialisation des procédures 18 septembre 2015 Qu est-ce que le Dossier Médical Personnel? «Le DMP en quelques mots» 2 Le DMP, qu est-ce que c est? Le

Plus en détail

Appel à projets «Télémédecine 2017»

Appel à projets «Télémédecine 2017» Appel à projets «Télémédecine 2017» Cahier des Charges Mai 2017 CONTEXTE ET ORIENTATIONS Contexte national Le déploiement de la télémédecine en France constitue un facteur clé d amélioration de la performance

Plus en détail

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout

un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 3C INTER-ÉTABLISSEMENTS ESSONONCO un 3C de territoire, une qualité mutualisée à un moindre cout 6 ème Congrès National des Réseaux de Cancérologie 2 octobre 2015 - Amiens Céline BERNIER Coordinatrice 3C

Plus en détail

Prise en charge des personnes âgées

Prise en charge des personnes âgées Prise en charge des personnes âgées Dr Michel Varroud-Vial Novembre 2016 Les hôpitaux de proximité contribuent à l amélioration du parcours du patient, notamment des personnes âgées Ils coopèrent pour

Plus en détail

Expérience de téléthrombolyse en Basse-Normandie

Expérience de téléthrombolyse en Basse-Normandie Expérience de téléthrombolyse en Basse-Normandie Yannick BOBOT - Médecin urgentiste CH de Flers Karine HAUCHARD - Responsable projets de télémédecine GCS TSBN L AVC Un enjeux de Santé Publique 3 ème cause

Plus en détail

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy Hospitalisation A Domicile H A D à Bourbon-Lancy HAD à Bourbon-Lancy Réunion publique 24 avril 2014 L HAD à Bourbon-Lancy Convention entre la Maison médicale, Dr Vennetier, et l HAD du Centre hospitalier

Plus en détail

RIR ASIP DGOS/PF5 Le 2 octobre Direction générale de l offre de soins - DGOS

RIR ASIP DGOS/PF5 Le 2 octobre Direction générale de l offre de soins - DGOS RIR ASIP DGOS/PF5 Le 2 octobre 2014 Axe 1 Gouvernance Etat d avancement des actions et chantiers de l axe 1 1 2 3 Prise en compte du programme dans les CPOM Etat-ARS et le dialogue de gestion avec les

Plus en détail

Téléradiologie, sur Google Téléradiology, sur Google

Téléradiologie, sur Google Téléradiology, sur Google Conseil Professionnel de la Radiologie Française Téléradiologie: definitions et modele economique Pr Alain Rahmouni, Responsable du groupe de travail SFR- téléradiologie du G4 Documents téléradiologie

Plus en détail

PARIS HEALTHCARE WEEK

PARIS HEALTHCARE WEEK PARIS HEALTHCARE WEEK 17 MAI 2017 Agora : «Au secours! Mon patient est en HAD!» Dispenser des soins complexes au domicile : quelle coopération entre les infirmiers libéraux et les établissements d hospitalisation

Plus en détail

Présentation de l outil «Cartographie des risques liés à la prise en charge en endoscopie» Intervenant :

Présentation de l outil «Cartographie des risques liés à la prise en charge en endoscopie» Intervenant : Présentation de l outil «Cartographie des risques liés à la prise en charge en endoscopie» Intervenant : Contexte de la démarche (1/2) Intérêt des établissements Volonté de répondre aux exigences réglementaires,

Plus en détail

Le plan national AVC. Paris, le 25 novembre Dr Elisabeth Féry-lemonnier

Le plan national AVC. Paris, le 25 novembre Dr Elisabeth Féry-lemonnier Le plan national AVC Paris, le 25 novembre 2011 Dr Elisabeth Féry-lemonnier 1 - Les régions Priorité PRSR (9) : Alsace, Languedoc Roussillon, Ile de France, Rhône-Alpes, Centre, Guyane, Limousin, Poitou-Charentes

Plus en détail

TABLE RONDE 3 Télémédecine, un levier pour de nouvelles organisations des soins au niveau des territoires

TABLE RONDE 3 Télémédecine, un levier pour de nouvelles organisations des soins au niveau des territoires TABLE RONDE 3 Télémédecine, un levier pour de nouvelles organisations des soins au niveau des territoires Thierry DAEL Commission spécialisée droits des usagers à la Conférence Nationale Santé, CRSA et

Plus en détail

Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie. Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014

Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie. Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014 Le Plan Cancer 3 et Les Soins de Support en Cancérologie Florian Scotté Hôpital Européen Georges Pompidou - Oncologie Médicale Caen 20 juin 2014 Définition des Soins de Support Oncologiques Ensemble des

Plus en détail

Dr Laurence Digue. Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire

Dr Laurence Digue. Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire Dr Laurence Digue Réseau de Cancérologie d Aquitaine 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire Bordeaux 11 Novembre 2015 RCP Réunion de Concertation Pluridisciplinaire

Plus en détail

RETOUR EXPERIENCE V2014

RETOUR EXPERIENCE V2014 RETOUR EXPERIENCE V2014 Hôpital Saint Joseph Marseille Muriel TOUBOUL, Directeur Qualité Gestion des risques Relations avec les usagers Hôpital Saint Joseph - Marseille mtouboul@hopital-saint-joseph.fr,

Plus en détail

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Centre Ressources Francilien du Traumatisme Crânien 8, rue Maria Hélèna Vieira da Silva / Pavillon Leriche - 75014 PARIS PRATIQUE

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail

LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle

LES PLANS CANCER. IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle LES PLANS CANCER IFSI 3 septembre 2015 VEYRAT Cyrielle PLAN CANCER Contexte de mise en œuvre Contexte : 1ers Etats Généraux des malades atteints de cancer organisés par La Ligue Contre le Cancer en 1998

Plus en détail

Coopération entre professionnels de santé. Vers de nouveaux métiers?

Coopération entre professionnels de santé. Vers de nouveaux métiers? Coopération entre professionnels de santé Vers de nouveaux métiers? Qu est-ce que la coopération entre les professionnels de santé? La loi n 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et

Plus en détail

Vers une politique générale de sécurité des systèmes d information de santé

Vers une politique générale de sécurité des systèmes d information de santé Vers une politique générale de sécurité des systèmes d information de santé Colloque «Sécurité des systèmes d information de santé» Marseille ARS PACA 7 juin 2011 Philippe CIRRE Ministère du travail, de

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle FICHE DE POSTE Cadre Supérieur de Pôle 1 MISSIONS GENERALES * Le cadre supérieur de santé, collaborateur du chef de pôle, participe avec ce dernier et le directeur référent de pôle : - à la mise en place

Plus en détail

PRISE EN CHARGE PAR TELECONSULTATION OU TELEEXPERTISE

PRISE EN CHARGE PAR TELECONSULTATION OU TELEEXPERTISE CAHIER DES CHARGES DES EXPERIMENTATIONS RELATIVES A LA PRISE EN CHARGE PAR TELECONSULTATION OU TELEEXPERTISE MISES EN ŒUVRE SUR LE FONDEMENT DE L ARTICLE 36 DE LA LOI N 2013-1203 DE FINANCEMENT DE LA SECURITE

Plus en détail

La télémédecine et la e-psychiatrie : que faut-il en penser?

La télémédecine et la e-psychiatrie : que faut-il en penser? Journées de Formation de «La Bussière» Du 10 au 12 juin 2015 Centre Européen de la Jeunesse - STRASBOURG «Psychiatrie, Urgences et parcours de soins : quelles déclinaisons concrètes?» La télémédecine et

Plus en détail

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Dr Mario Di Palma Département Ambulatoire JESS 2014, Saint- Etienne Les progrès en cancérologie Progrès techniques: > Nouveaux médicaments

Plus en détail

EHESP Formation des inspecteurs contrôleurs

EHESP Formation des inspecteurs contrôleurs Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social EHESP Formation des inspecteurs contrôleurs des ARS (module f) 21 mars 2012 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01

Plus en détail

APPEL À PROJETS DANS LE CADRE DU FONDS CANTAL INNOVATION

APPEL À PROJETS DANS LE CADRE DU FONDS CANTAL INNOVATION APPEL À PROJETS DANS LE CADRE DU FONDS CANTAL INNOVATION POLES ET MAISONS DE SANTÉ PLURI PROFESSIONNELLES CAHIER DES CHARGES Volet I : Soutien aux projets immobiliers des pôles et des maisons de santé

Plus en détail

Institut Universitaire de Santé Publique

Institut Universitaire de Santé Publique Définition de la prise en charge d un patient dans un réseau de soins par une méthode de consensus Delphi projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé) Comité de présentation

Plus en détail

L importance du poids des mots. Filière de soins et prise en charge personnalisée du patient en chirurgie bariatrique

L importance du poids des mots. Filière de soins et prise en charge personnalisée du patient en chirurgie bariatrique L importance du poids des mots Filière de soins et prise en charge personnalisée du patient en chirurgie bariatrique Les débuts : mise en place d une EPP 2010 2010 : première prise en charge chirurgicale

Plus en détail

Programme régional de télémédecine

Programme régional de télémédecine e-santé Programme régional de télémédecine 2012 / 2017 www.sante.midi-pyrenees.fr PRT > Programme régional Télémédecine Contexte p. 6 Les actions du premier Programme régional de télémédecine au service

Plus en détail

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Pierre Simon Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) De quoi parlons-nous? Le cadre de la santénumérique

Plus en détail

Innovation et vieillissement

Innovation et vieillissement Innovation et vieillissement Date : 13 et 14 novembre 2014 Lieu : INSET Angers Contacts : Muriel ROUSSEIL, responsable du pôle de compétence politique d autonomie. muriel.rousseil@cnfpt.fr Sandie CAHIER,

Plus en détail

C O R E P. L ETP : cadre national et déploiement en Champagne Ardenne. Journée régionale ANFH - 25 juin 2015

C O R E P. L ETP : cadre national et déploiement en Champagne Ardenne. Journée régionale ANFH - 25 juin 2015 C O R E P L ETP : cadre national et déploiement en Champagne Ardenne Journée régionale ANFH - 25 juin 2015 Dr Annie Claude MARCHAND ARS Champagne Ardenne Christiane MAUVEZIN COREP Champagne Ardenne XX/XX/XX

Plus en détail

Liste de nos formations

Liste de nos formations Secteurs Sanitaire - Médico Social - Aide à la personne Secteurs Environnement et santé Liste de nos formations Réalisables en inter établissements ou en intra et à distance. 2017 Equipe pluridisciplinaire

Plus en détail

Quorum des RCP en région Centre (qualité des RCP) Mise à jour 6 juillet 2011

Quorum des RCP en région Centre (qualité des RCP) Mise à jour 6 juillet 2011 Quorum des RCP en région Centre (qualité des RCP) Mise à jour 6 juillet 2011 Le quorum des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) définit les spécialités médicales qui doivent être présentes

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE REUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE REUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE PROCEDURE n 01 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE REUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE Rédigé le : 05 janvier 2009 par : Gilles NALLET Modifié le : 13 janvier 2010 Validé le : 13 janvier 2010 par

Plus en détail

2 ème session : territoire de soins numérique

2 ème session : territoire de soins numérique 2 ème session : territoire de soins numérique Franck Jolivaldt, Mission systèmes d information des acteurs de l offre de soins, Direction générale de l offre de soins Contexte du programme (1/2) Dans le

Plus en détail

SYSTÈMES D INFORMATION DANS LE SECTEUR MÉDICO-SOCIAL

SYSTÈMES D INFORMATION DANS LE SECTEUR MÉDICO-SOCIAL SYSTÈMES D INFORMATION DANS LE SECTEUR MÉDICO-SOCIAL FEHAP Commission personnes âgées 4 mars 2014 Christophe Douesneau, christophe.douesneau@anap.fr, 01.57.27.11.97 Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

RAPPORT PRÉALABLE EXPÉRIMENTATIONS RELATIVES À LA PRISE EN CHARGE PAR TÉLÉMÉDECINE

RAPPORT PRÉALABLE EXPÉRIMENTATIONS RELATIVES À LA PRISE EN CHARGE PAR TÉLÉMÉDECINE RAPPORT PRÉALABLE EXPÉRIMENTATIONS RELATIVES À LA PRISE EN CHARGE PAR TÉLÉMÉDECINE ARTICLE 36 DE LA LOI N 2013-1203 DE FINANCEMENT DE LA SÉCURITE SOCIALE POUR 2014 Septembre 2016 Ce rapport préalable est

Plus en détail

Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins?

Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins? Anniversaire des 10 ans de colloque cadres 3C Quelles évolutions dans la prise en soins? 12 mai 2016 Dominique BARFUSS, Cadre supérieur de santé du pôle appareil digestif, endocrinologie et nutrition Sylvie

Plus en détail

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 L HAD Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 Définition Les structures d HAD permettent d assurer au domicile du malade, pour une période

Plus en détail

LAB 5 Le PAERPA : la télémédecine au service des résidents des EHPAD

LAB 5 Le PAERPA : la télémédecine au service des résidents des EHPAD LAB 5 Le PAERPA : la télémédecine au service des résidents des EHPAD 1- Philippe Burnel, délégué à la stratégie des systèmes d'information de santé (Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

Filière santé maladies rares Fava-Multi Maladies Vasculaires Rares avec atteinte multisystémique

Filière santé maladies rares Fava-Multi Maladies Vasculaires Rares avec atteinte multisystémique Filière santé maladies rares Fava-Multi Maladies Vasculaires Rares avec atteinte multisystémique Les maladies rares, parlons-en ensemble! Tous concernés! Poitier 03 03 2016 La Filière Fava-Multi 1. Les

Plus en détail

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR Plan Cancer Circulaire d organisation des soins en cancérologie Place du réseau ONCOLOR Les principes d une d prise en charge de qualité! Un accès rapide au diagnostic! L information du patient et son

Plus en détail

La Télémédecine en action Construire un projet de télémédecine

La Télémédecine en action Construire un projet de télémédecine METTRE EN ŒUVRE ET PARTAGER La Télémédecine en action Construire un projet de télémédecine kj FÉVRIER 2016 Les publications de l ANAP s inscrivent dans 3 collections, pour transmettre aux professionnels

Plus en détail

Note relative à la procédure de révision du SROS-PRS

Note relative à la procédure de révision du SROS-PRS Note relative à la procédure de révision du SROS-PRS Cette note rappelle de façon synthétique, le cadre et les principaux axes du projet de révision du SROS-PRS de l Ile-de-France tel qu il vient d être

Plus en détail

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE Comment améliorer les tensions dans les structures d urgence Dr Bénédicte Le Bihan- Dr Michel Thicoipe Le réseau territorial des urgences de Gironde : un axe

Plus en détail

Télémédecine : Définitions, Législation et Enjeux Etude du réseau de la Fédération d imagerie Flandre Lys

Télémédecine : Définitions, Législation et Enjeux Etude du réseau de la Fédération d imagerie Flandre Lys LAHMAR Faten Master Santé Sport, mention Santé Publique MEMOIRE (master 2 ème année) Spécialité : Marketing et Management en secteur bio-médical (MMB) Télémédecine : Définitions, Législation et Enjeux

Plus en détail

Les soins palliatifs en HAD. 2 ème Congrès Francophone de Médecine Générale Océan Indien 22 & 23 avril 2016 Dr Imbert

Les soins palliatifs en HAD. 2 ème Congrès Francophone de Médecine Générale Océan Indien 22 & 23 avril 2016 Dr Imbert Les soins palliatifs en HAD 2 ème Congrès Francophone de Médecine Générale Océan Indien 22 & 23 avril 2016 Dr Imbert Circulaire du 30/05/2000 non parue au JO compléments en février 2004, decembre 2006

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 Machecoul Challans St Gilles Croix de Vie Les orientations du projet médical : Organiser et adapter le parcours de soins aux besoins de la personne âgée Améliorer la programmation

Plus en détail

régional Nord-Pas ouvert aux structures publiques et privées

régional Nord-Pas ouvert aux structures publiques et privées Le réseau r de téléimagerie régional Nord-Pas Pas-de-Calais ouvert aux structures publiques et privées Philippe PUECH, MCUPH, ARH, CHRU de Lille Gonzague TIERS, Chargé de Mission SI, ARH, SIIH 05/05/2009

Plus en détail

Aucun conflit d'intérêt

Aucun conflit d'intérêt Déclaration de Relations Professionnelles Aucun conflit d'intérêt USINV et USIC Prise en charge des AVC avec l UNV 1 1ere UNV en Hôpital général en France (avec mantes) EVALUATION 1995 Amélioration de

Plus en détail

Cahier des charges : mise en place d un dispositif d annonce en néphrologie. Phase 1 La formation à l annonce. Docteur Thevenin-Lemoine

Cahier des charges : mise en place d un dispositif d annonce en néphrologie. Phase 1 La formation à l annonce. Docteur Thevenin-Lemoine Cahier des charges : mise en place d un dispositif d annonce en Phase 1 La formation à l annonce Docteur Thevenin-Lemoine Les réclamations à l ARS Île-de-France 1 (sommaire automatique) Sommaire Introduction...

Plus en détail