Carte 3a Tracé du projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada MRC de Bellechasse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Carte 3a Tracé du projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada MRC de Bellechasse"

Transcription

1 3 Tc pj lc É T M llch NTÉ 6 PIVÉ) NTÉ 5 PIVÉ) vè Mè UT 13 vè llch NTÉ 93 U LAHAN L pp Vlv Tc l'lc Tv c ' P P à q ` Fyè à pl l y l 'x p 'cl l' V f L lcq Hy-Qbc ' l à p à q A c ' Ml h Ml h cô NTÉ 151 NTÉ 15 -l -l ÔT U NTÉ 63 NTÉ 61 NTÉ 38 NTÉ 9 NTÉ 7 NTÉ 41 NTÉ 4 U PÉAN NTÉ 8 HMIN D L'ALYN NTÉ 35 HMIN DU MPA NTÉ 4 NTÉ 5 -Mchl-llch NTÉ 66 NTÉ 75 HMIN D LA DT 3 ANG UT 3 ANG T UT 81 HMIN D L'AN Lc x Dch Lc x -Vll 5 ANG M My M My Gl /q fbl LA HU T Gl /q y Gl /q lv vè v vè y vè ch UT D AUMNT Lc à vè Pè b L cpl Échll K 148 Pjc Mc Tv Mf, f 7 yè fc phq D N-Ac NAD 83) p cp l'f phq b pv v Qbc. Gv Qbc, v. Lv Lv HMIN DU U D Lc LA FAUN Lc UT 79 -l-llch Lc -l U ÔTÉ U UL L Dy -Mchl 1 ANG ANG D FIF U JLIN -phël l p cl Gl, vc q, M llch. H l' ql l, c c ' c vl ll. UT AY ANG Lc 3 AN G LA PTIT-3 vè Ml vè y AVNU Y vè Ml -Gv HMIN D FIF 3 ANG 4 ANG T vè Ml TIIM ANG UT LAINÉ vè ch -H vè y vè Ml Lc Tè -N-llch U DUTIL 5 ANG T vè L U D LA GA U LLAU Lc à l 1 ANG UT 5 ANG UT Lc b Lc Achll HMIN D ILLT 7 ANG

2 3b Tc pj lc É T G-Îl l Îl llch -A--l'Il-x-G N l Flv -L P v P v P v P v P -P Gv l'a-à-g ll Q- l'pc p Lc-à-Fy c è q J c - x h Lc H l'a-à-gll l'ap ll -P Lc-à-l-Hch M l 4 ll-a T Ébl llv bl É llv l l V c l Éb D l M c M M l x L Tc l'lc P x M P x l P l V c l vè l l v h G lf vè -Ncl A J -L ) -L -P--l-vè-- c ) c -L My J L x pp - vè -Ncl -Ncl P- 13) c h l v L A c L - -Lc J - P c PcVll h P f ) 13 llvc M A P vè ll - c T-M - v è V M l N M l l N P Pcpl M M M M M l vè-- l M P vè -h M M llch vè É bl h l'a q -Fç--l-vè-- -h N M ` h l vè-- N f -Fç vè Pv M L'Il vè -Mchl Tch -Fç Pv A J-L ) ç F - Pv l v - ) P v P v P v É v 13 -Fç P-Lvll P 13 h Tc -L v l A J lv v l ) J-L h--m A l Pcp l Q cp ll v l lv p l' 13 P Pcpl Vll l l -V lè l V y h l H l - M My v p p--ic Lc P c P c fq L c -x à P l Lc à l Hch P µ ` Pc fll-ch Tv c ' Lc à l M l 'x Lc -P Fyè à b y x f v l vè L cpl Lc ll Lc M Pè b Lc G Échll l l Z v l M Lc Px -P -ph--vè-- l Lc Mlx h cô N-D-- l'cl c- 83 -P Mlx h Z bl Lc L L G.5 1 Pjc MTM, f 7 D N-Ac NAD 83) k p cp l'f phq b pv v Qbc. Gv Qbc, v.

3 3 + ' &" 3& + 1 % ) %) % 5 ) 3 % 65 +, , %55, +,, 655,5 9 +, =,9, +, 69, 69, v Fl 9, +, 65,5965 6, -L 6365, 6,? % & ) + % ) ) D9, ",-., 6,? 4. 9,9 5+, 9=,95, +, 3 "=D9,,33, 3, /4 +, 3, /4 +, H,9 ' 65, , % % & & 69, )) %), ) % ), +, 3,. 5,9, "=D9, + + "=D9, 69, G Lc Lc G L c , +, 6G3 F c c cd è P-J l b l T p P ' vè P cp, "5.,,,33, ll v è 35., p L c P D è L p v c Ll % ) ) v è,. 5,93, /)3 Lc à Gl 996>,9 L L c l 633D., + ph, "5. 69?",, v ' J 6,7/ D lph L c à L z ",95 73, Lc ch -P, + D à l,. 5, 93, 4 5 +, ,9 95,,, - N c,33,, /F5,,. 5,93, " /9+ 996>,9 9+,, "5., 6 / , ", 9 /65,. 5,93, +, 3 69,, =,5, 63,=9+ 3, 3,9,? vè P Jl ch 5 ch - T v è /)3 /)3 6 x vè "5. 655, v L l L c l H Vll vè J c % &+ ) L Lc h 4 99, T h - J, H ' M +, P % / )) è 4 5,9+ - vè "5., %,? 965 -A "5. +, 3, %33, vè L L 4 5 +, ) 5, 5, /6 37, ) 5 ' L z L c 99, v l 69+ ", c p 'A - L c T A N x c è c h L è vè. "5, h -G 4 5 +,,9., + 5 A, 3, )3,, ' v v /,,, 4 Lc N c 3. 5 T "5., % + v,,9+ 4 5, "5.,,99, 6G3 è M l b v P - 6 +, 4 5 A è è "5.,, L D ch "5., v "5., 73, ",95 "5. +, 4,?,3 3,, , ", 773 /, +, , v T h b l D c h Pc-É p c 9, +, c Lc P, "5.,, "5., 4 ' M x, "5., 5 + %,? 9 65, "5., ,5, "5., F è v 3, 95 7 ",, 73, ", , 4 5 vè T 5. ",, 4 95, 4 5 G 95 b l y vè T,.,,5 696, v è, "5.,,.,,5, 696 ' "5., T L c -G %33., ' Pll 4 69,33, +, ,,9, 3 +, 5 3 D ô l 65 ", è v ",, ' , 5, ",, è T c h lb ' ' P ll,5+9, -,33, 65 ' Fç -T T - T ",, ,5 v è v b ,5,.,,5, 6 69 N ch F5, +, H, 79+ è v , " ûl ' ' G N M Ff. 3, +, l l T, +,655,9 4 5 ' vè 4 5 +,655,9 lc 3. 5, 7 +, =,5, ", %,99,3 ",,5, 3,9 5, A65, 9 8, +,. 3,5 +,, I I 79, , +I636+ / 5 +,. 5 ", 7 +,, =,5 l l P " +, , ,,.,,5 696, +,. 3, ) 94,9, 9)5 V c 965,, 9, ) 5 =,95 vè P ' L "=D9,,33, ' Th b "=D9,,99, - "=D9, , +, 95 "=D9, Pjc Mc Tv Mf, f 7 yè fc q D N-Ac NAD 83) 4 p c p l'f phq b pv v Qbc. Gv Qbc, v. vc l' l M L'Il M 16 H l' ql l, c c ' c vl ll

4 Îl l Flv -L Îl l Pvc Îl x P Îl x ll l 5 Gèv L G Îl M N-D É bl Pcpl 5 5 Ml h cô l Gèv Lp V ch G vè -D v è -D vè -D Mch -b - b l' Él 4 Éblè v è l ll 5 Pl 5 ---Kk 87 H ll y vè x L l vè-m h vè p 'I x w Pc Pjc Mc Tv Mf, f 7 yè fc q D N-Ac N AD 83) Échll 6 vè V M P vè -J Nv-wck) Z p 6 v T M l'il Lc Dc-l v v p l'lc vè Lp 5 A b v ' Lc vè ll - b l v è L G vè vè Lp 5 l x vè M vè Kk vè -D -Gbl-Ll --'Ixwh 5 - P -b D M-l Zch ll Ml h v l vè à l P-l N 'Aj Dp è bl Dp l'él Jffy q - -Hlè-Kk 4 l vè-m P h P P-l Av vè Kk ô Dvl Lc -P l Alb-Lvq Dp v è P x 3 -Pcl l 3 ô l à M 4 Av vè l b l l ô N -G b -Pcô Lv V lv -G P--c Wll L M l -Phlpp--N l Pchè 3 Pl -à- 3 l --ch ô l G P-Vll p Lvq ô Dvl M K H H- l Dl P -A-- Lc à T-P P Fyè à L cpl 3 p à M b l M l M vè Kk --l- M N M Tf Jffy Lc 4 Fyè à pl l ll Pè b 13 b J -L ô b p Tch A Fyè à pl l Kk - T h Vll A c ' z-a -G ô 3 Tbè Lb p -xpl) ' l à p à q llè l' b l M Lc l P à q \ l' P vè \ Tc l'lc l - V c Tv c ' Lc P pp - b l ll Lb ch L H - N -A--l-Pcè 3 bl Q l H-Vll bl 3 vè vè -J l- Vb Av Pch -- vè H -l- 3 p - l'él -P vè ll Pll l H-Vll l 87 Dxè v 13 l'é L P l M l Kk Av Îl D Îl l F l P Îl Jl Îl x H -D-D L ll ô- Ly vè-ll v Q TN qq l M Kk èv p-tch l P èv l G A l G Kk v J-D 5 G è l L Pcè ` ` 3 ) Tc pj lc É T M Kk L G îl Ac z à q l ' l'p l'lc Lc Dv,5 1 k p c p l'f phq b pv v Qbc. Gv Qbc, v. l p Fch, vc l' l vl, M Kk, 16. H l' ql l, c c ' c vl ll

5 5 - b l 89 l 6 6 -Alph vè Fch 6 y 9 -Alph P--ch l -Jph--Kk 7 -Alp Lc Dchê L h Lc M 8 vè Lp vè Fch vè ch Lc D l x vè ch vè Fch Lc Avy Pc 5 M T v 5 Tv c ' P P à q llè Fyè à pl l Kk p q v ll l G-M Ml h Lc ' Lc Lc A Lc M Lc ---Kk vè M Lc Pcy Tc l'lc A c ' vè ch Lc ll Lc pp Lc à F Lc L vè x L Lc l v è Lc Dc-l V c ' l à p à q vè Fch Lc Gb l vè-m Pl - M vè--lp -G 7 G -G G 8 -G v -b à M vè Fch L P Lc D - b vè Lp L cm 5-4 l'él qè l P- - l 5 Pcpl -Alx--Kk -Hlè--Kk lv 4 4 l'él -Pcl - - h 4 l l Av lv l'él l l 3 - l 5 vè -D P Pè Lp l Mp l'él N -G V ch l l è l P à M vè Kk - 5 J 3 Tf P 3 4 v è -É Ml 4 A 3 Tch 4 P x xè -A L Lfè D p M Lvq P 3 -à- Pl 13 -É l vè Kk Pcpl Lp P-Vll l M M p M p b l' b -G vè Kk l Gèv p-tch Kk Lz J-D ô ô k 13 cpl 13 Il Kk p P z-a 13 Îl D Îl l F Q b 13 Av l l 'Î l L M Pcpl p q Îl Jl vè Fq Flv -L l 3 ) Tc pj lc É T M Kk Îl x ll N Fc Îl x P v v p l'lc Lc Pk vè Kk vè Lp vè ll 6 vè -J Nv-wck) vè V vè Fch A b v Pè b L cpl Ac z à q l ' l'p l'lc 89 vè x L TN Pc T Pk Lc è 89,5 1 k Pjc Mc Tv Mf, f 7 yè fc q D N-Ac N AD 83) Lc Thy p c p l'f phq b pv v Qbc. Gv Qbc, v. l p Fch, vc l' l vl, M Kk, 16. H l' ql l, c c ' c vl ll 89 Lc à T-T l vè-m vè M vè Fch Échll Lc x L M Tc

6 Tc l'él N P 91 Av P l'îl 3 Tc pj lc É T M vè--lp N-D--p-Dl Ph l'îl ² l vè--v b Él c P P l'él AUTUT JAN-LAG 13 AUTUT JAN-LAG -J-p Q N-D 13 AUTUT JAN-LAG ô--tf F 13 lv 13) b b ) 191 Ml Pcpl M ôx l'hôl--vll 91 l'él ll L'Il-V 13 -Aè -Pl l'él Flv l M Fvll Lf y P lv A-Thl --Ébl l Pl ô l'ap ô l M N-D--P vè--lp 191 l Fvll lv Il 191) L'Alè L Lc A M L'Él Tc l'lc pp V c Tv c ' l'él P P à q Pcpl -Épph ' l à p à q Dvll l'cl Pcpl Lc 185 vè-v l A p bl A cc x qq Hè Fyè à pl l vè Lp ² v vè Lp vè ll vè -J Nv-wck) -Fç-Xv--V Lv l x vè V A b v Mlx h -A lx h lx h cô Échll,5 1 k Pjc Mc Tv Mf, f 7 yè fc q D N-Ac NAD 83) p cp l'f phq b pv v Qbc. Gv Qbc, v. l p Vc l, vc l', M vè--lp, 16. H l' ql l, c c ' c vl ll 185

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

Technique RSR. 27.6.08 /DCo

Technique RSR. 27.6.08 /DCo La : -35 collaborateurs -120 applications métiers -2 services de piquet -1 service desk commun avec la TSR -Un parc véhicule -Un parc de matériel extérieur -Une très forte diversité d outil et de connaissances

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

W i r e l e s s B o d y S c a l e - i B F 5 T h a n k y o u f o r p u r c h a s i n g t h e W i r e l e s s B o d y S c a l e i B F 5. B e f o r e u s i n g t h i s u n i t f o r t h e f i r s t t i m

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

CULTURE GÉNÉRALE Histoire de l Art (RC) Philosophie (FB)

CULTURE GÉNÉRALE Histoire de l Art (RC) Philosophie (FB) RE ANNÉE SEMESTRE PRATIQUE ET INITIATION Dessin d observation et projet (FL [cd] + PC [a] + JMH [b]) Couleur / peinture (PC [cd] + AO [ab]) Espace / Volume (CLT [cd] + AT [ab]) Design (FC [ab] GG [cd])

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques?

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? Feuillet 3 CAHIER DE CATÉCHÈSE famille Dans le noir, je l'entends qui m'appelle ÉTAPE1 Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? (livre, chapitre et verset) Le mot «Bible»

Plus en détail

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Département de Mathématiques École polytechnique Remise en forme mathématique 2013 Suite de Cauchy Soit (X, d) un espace métrique. Une suite

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

! " #$ % $! & '(# ) (%%

!  #$ % $! & '(# ) (%% " #$ % $ & '(# ) (%% "#$ %&' # ( ) #* +,#*+-),- ). * /. 0),12-3 45 #3 /45 ) 67 #*+ & ) 5 ) #*+ )5 #& #*+ 0 / )5 8 )0 ) 0)12 5+ )& ) )12) 7)0 5 ) 9/ 5 2 ) ) '12 ) /) 5" ) 7) 6 ): 05 2 5 80 7 ) 0,$#- ) &

Plus en détail

# $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!"$'!+!%(!**&%',&-#.*!* /!01+'$*2333

# $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!$'!+!%(!**&%',&-#.*!* /!01+'$*2333 !" # $!%$!&$'(!(!()! $(! *)#%!"$'!+!%(!**&%',&-#.*!* #$-*!%-!!*!%!#!+!%#'$ /!1+'$*2333 $!)! $(!*!" /4 5 $." 6 $-*(!% 6 '##$! $ 6 '##$! $ 6,'+%'! $ 6,'+%'! $ +!,'+%'! $ 65 %7- !""!# $ %! & '%! "!# (

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

M2 20.00% 6.09 UN 20.00% 13.40 M 20.00% 10.11 M 20.00% 31.69 M 20.00% 21.79 M2 20.00% 95.51 UN 20.00% 222.62 UN 20.00% 292.91 UN 20.00% 444.

M2 20.00% 6.09 UN 20.00% 13.40 M 20.00% 10.11 M 20.00% 31.69 M 20.00% 21.79 M2 20.00% 95.51 UN 20.00% 222.62 UN 20.00% 292.91 UN 20.00% 444. ou n identification fiscal pays hors CEE Aménagement de stand l Décoration DS01 Fourniture et pose de moquette type tapis aiguilleté (norme M3) M2 20.00% 6.09 DS02 Pose de tenture murale norme M1 M2 20.00%

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

à la fonction remplie par la pièce. AMP 1200 est un système de ventilation décentralisée d'applications. AMP 1200 est une centrale

à la fonction remplie par la pièce. AMP 1200 est un système de ventilation décentralisée d'applications. AMP 1200 est une centrale 68 NOMBREUSES POSSIBILITÉS OFFERTES PAR AMP 1 69 INFORMATION PRODUIT AMP 1 Avec un Airmaster vous ne choisissez pas seulement une solution d'avenir durable - mais PLEINS FEUX SUR LA FONCTIONNALITÉ ET LE

Plus en détail

Algorithmes sur les mots (séquences)

Algorithmes sur les mots (séquences) Introduction Algorithmes sur les mots (séquences) Algorithmes sur les mots (textes, séquences, chines de crctères) Nomreuses pplictions : ses de données iliogrphiques ioinformtique (séquences de iomolécules)

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

CONCOURS COMMUN 2010 PHYSIQUE

CONCOURS COMMUN 2010 PHYSIQUE CONCOUS COMMUN SUJET A DES ÉCOLES DES MINES D ALBI, ALÈS, DOUAI, NANTES Épreuve de Physique-Chimie (toutes filières) Corrigé Barème total points : Physique points - Chimie 68 points PHYSIQUE Partie A :

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

Supplément Nouveautés 2015

Supplément Nouveautés 2015 Ki d pli Trèfl à 4 fill Blb Cry Gri Cr Cffr rmiq Pr d prli d r prj, ccz- : Pl Arbr Cri : Gii CODRON Pblici : 06 15 25 61 27 - Jill 2014 Dcm ph crcll - Crdi ph : G. CODRON & Fli. Spplm N 2015 L gl pbliciir

Plus en détail

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE C I L G ST I C C I A L CIL GSTI CCIAL DSSI 1 IS PLAC D TUS LS FICHIS ÉCSSAIS À LA GSTI CCIAL. Date des travaux : 5 novembre. Fiches techniques : n 8, 9. La modification de la «date machine» s effectue

Plus en détail

MASTER de Sciences, Technologies, Santé Mention SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialités :

MASTER de Sciences, Technologies, Santé Mention SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialités : MASTER de Sciences, Technologies, Santé Mention SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialités : IUP GENIE ELECTRIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE, IUP GENIE MECANIQUE, IUP GENIE DES SYSTEMES INDUSTRIELS, REALITE

Plus en détail

Molécules et Liaison chimique

Molécules et Liaison chimique Molécules et liaison chimique Molécules et Liaison chimique La liaison dans La liaison dans Le point de vue classique: l approche l de deux atomes d hydrogd hydrogènes R -0,9-1 0 0,5 1 1,5,5 3 3,5 4 R

Plus en détail

Exemple de repérage de tableau électrique

Exemple de repérage de tableau électrique Exemple de repérage de tableau électrique Module 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Cuisine Buanderie En aval du CH1 Cuisine CH2 WC module 6 Buanderie CH1 SdeB Toute la 1ere rangé + module 12 et 13 de la 2eime

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003 ORIGINAL : anglais DATE : 18 juillet 2003 F UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre

Plus en détail

TP 3 diffusion à travers une membrane

TP 3 diffusion à travers une membrane TP 3 diffusion à travers une membrane CONSIGNES DE SÉCURITÉ Ce TP nécessite la manipulation de liquides pouvant tacher les vêtements. Le port de la blouse est fortement conseillé. Les essuie tout en papier

Plus en détail

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi c. f. www i l y v 14 F c li 20 b w C Sil c H B i k M lic h ED w f f F N g hi M i w F N Th 2 014 i yh bg f h v c 300 x C ic O fif w, h C l liic l y c. T c hy ck b h, lci hi v ic wih cii y -k. Thi y w lgi

Plus en détail

Documentation SecurBdF

Documentation SecurBdF Documentation SecurBdF SECURBDF V2 Protocole de sécurité de la Banque de France SecurBdF V2 DIRECTION DE L'INFORMATIQUE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Sommaire I 1 Contexte... 1 2 Références... 1 3 Cadre...

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact Barrières W - Détecteurs réflex, élimination de premier plan EPP Détecteurs réflex, élimination d arrière-plan EAP W - : haute performance et savoir-faire compact Détecteurs réflex énergétiques fibres

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

FINANCEMENT DES CEREALES AVEC AVAL DE FRANCEAGRIMER POUR LA CAMPAGNE 2014-2015

FINANCEMENT DES CEREALES AVEC AVAL DE FRANCEAGRIMER POUR LA CAMPAGNE 2014-2015 DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER DIRECTION FILIERES ET INTERNATIONAL SERVICE ENTREPRISES ET MARCHES UNITE ENTREPRISES ET FILIERES 12, RUE ROL-TANGUY TSA 20002 93555 MONTREUIL SOUS BOIS CEDEX

Plus en détail

FICHES PRODUITS DIMENSIONS. FINITIONS Volées droites. Escaliers hélicoïdaux. Escaliers hélicoïdaux avec palier. tournant

FICHES PRODUITS DIMENSIONS. FINITIONS Volées droites. Escaliers hélicoïdaux. Escaliers hélicoïdaux avec palier. tournant FICHES PRODUITS Volées droites Escaliers hélicoïdaux Escaliers hélicoïdaux avec palier Escaliers balancés sur voile de 15cm ½ tournant Escaliers balancés sur voile de 15cm ¾ tournant Escaliers balancés

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION

DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION DOSSIER DE DEMANDE D AVANCE : NOTICE D UTILISATION Le dossier de demande d avance est composé : - d un formulaire électronique de demande à compléter par la librairie - de pièces complémentaires indispensables

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Le package bibleref-french

Le package bibleref-french Le package bibleref-french Maïeul Rouquette & Raphaël Pinson raphink@gmail.com 3 novembre 2014 Résumé Le package bibleref-french fournit une traduction français du package bibleref. Table des matières

Plus en détail

Équipements et Systèmes de Gestion Intelligente pour la Recharge de Véhicules Électriques

Équipements et Systèmes de Gestion Intelligente pour la Recharge de Véhicules Électriques Équipements et Systèmes de Gestion Intelligente pour la Recharge de Véhicules Électriques Technologie pour l efficacité énergétique Le véhicule électrique, l option la plus intelligente pour notre futur

Plus en détail

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS !"# SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3

Plus en détail

Relais et Contacteurs Statiques. L'Expert Global de la Technologie Commutation Statique

Relais et Contacteurs Statiques. L'Expert Global de la Technologie Commutation Statique Relais et Contacteurs Statiques L'Expert Global de la Technologie Commutation Statique À propos de Crydom Crydom est une société du groupe Custom Sensors & Technologies (CST) et également un expert mondial

Plus en détail

FIOLAX. SCHOTT Instruments Solutions. Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision.

FIOLAX. SCHOTT Instruments Solutions. Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision. SCHOTT Instruments Solutions Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision. L exactitude de la mesure de ph dépend de l exactitude de l étalonnage.

Plus en détail

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA MATHS FINANCIERES Mireille.Bossy@sophia.inria.fr Projet OMEGA Sophia Antipolis, septembre 2004 1. Introduction : la valorisation de contrats optionnels Options d achat et de vente : Call et Put Une option

Plus en détail

Physique : Thermodynamique

Physique : Thermodynamique Correction du Devoir urveillé n o 8 Physique : hermodynamique I Cycle moteur [Véto 200] Cf Cours : C P m C V m R relation de Mayer, pour un GP. C P m γr γ 29, 0 J.K.mol et C V m R γ 20, 78 J.K.mol. 2 Une

Plus en détail

Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33)

Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33) Fiche technique CPU 315SN/PN (315-4PN33) Données techniques N de commande 315-4PN33 Information générale Note - Caractéristiques SPEED-Bus - Données techniques de l'alimentation Alimentation (valeur nominale)

Plus en détail

Metrohm. ph-mètre 780 ph-/ionomètre 781. Un nouveau concept qui fait référence. Analyse des ions

Metrohm. ph-mètre 780 ph-/ionomètre 781. Un nouveau concept qui fait référence. Analyse des ions Metrohm Analyse des ions ph-mètre 780 ph-/ionomètre 781 Un nouveau concept qui fait référence Des fonctions multiples faciles à utiliser Le ph-mètre 780 et le ph-/ionomètre 781 associent la qualité Metrohm

Plus en détail

DTS MOBATime's Distributed Time System

DTS MOBATime's Distributed Time System GPS ou DCF 77 DTS Masterclock DTS Manager et DTS Master Software DTS MOBATime's Distributed Time System LAN Le serveur de temps multi-usage dans le nouveau Distributed Time System de MOBATIME, basé sur

Plus en détail

Les réactions ion neutre dans la base de

Les réactions ion neutre dans la base de 1eratelierdugroupederéflexionsurlesbasesdedonnées chimiquespourlemilieuinterstellaire Lesréactionsion neutredanslabasede donnéesosu:r1++r2 P1++P2 NathalieCarrasco,PascalPernot ChristianAlcaraz,RolandThissen,OdileDutuit

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

Les rayons cosmiques primaires chargés

Les rayons cosmiques primaires chargés Les rayons cosmiques primaires chargés Historique de leur découverte Spectre en énergie Composition: abondance Electrons/positons Muons Antiprotons Processus d accélération Expériences Ballons (BESS) Satellites

Plus en détail

Aspects de droit fiscal

Aspects de droit fiscal CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Planification matrimoniale et successorale en matière d assurance des 2e et 3e piliers Aspects de droit fiscal 1 Notion de prévoyance professionnelle

Plus en détail

«BE MY ANGEL TONIGHT», QU EST-CE QUE C EST?

«BE MY ANGEL TONIGHT», QU EST-CE QUE C EST? «BE MY ANGEL TONIGHT» pour un retour en sécurité Faites la fête! Rentrez en sécurité! Rentre Evaluez votre taux d alcoolémie Téléchargez l application gratuite «Be my angel» «BE MY ANGEL TONIGHT», QU EST-CE

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile 2EVHUYDWRLUH L v d l oobl Dgo ov 2012 / 2013 C do édé l Aoo Nol o l Foo Aoobl Sv éd ov 2 ll 44483 CARQUEFU CEDEX obvo@f-o.f é à édo : Jol Gobl Av l ollboo d : Mo Vl Phl L Gll Edo 10/2012, Cqfo (44) 41

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

(51) Int Cl.: H04L 29/06 (2006.01) G06F 21/55 (2013.01)

(51) Int Cl.: H04L 29/06 (2006.01) G06F 21/55 (2013.01) (19) TEPZZ 8 8 4_A_T (11) EP 2 838 241 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 18.02.1 Bulletin 1/08 (1) Int Cl.: H04L 29/06 (06.01) G06F 21/ (13.01) (21) Numéro de dépôt: 141781.4

Plus en détail

OUTILS EN INFORMATIQUE

OUTILS EN INFORMATIQUE OUTILS EN INFORMATIQUE Brice Mayag brice.mayag@dauphine.fr LAMSADE, Université Paris-Dauphine R.O. Excel brice.mayag@dauphine.fr (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 1 / 35 Plan Présentation générale

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

Fiche produit Fujitsu ESPRIMO E420 E85+ PC de bureau

Fiche produit Fujitsu ESPRIMO E420 E85+ PC de bureau Fiche produit Fujitsu ESPRIMO E420 E85+ PC de bureau Fiche produit préliminaire / Réservée à une utilisation interne Confidentiel Votre PC de bureau livrable immédiatement Les PC ESPRIMO E420 de FUJITSU

Plus en détail

SOLUTIONS d archivage légal

SOLUTIONS d archivage légal LES INDISPENSABLES SOLUTIONS d archivage légal LES CONTRAINTES REGLEMENTAIRES TéLéCHARGEMENT CONTRAINTES ET BESOINS DU TRANSPORTEUR Données conducteur (C1B) Contrainte légale LES SANCTIONS ENCOURUES Pas

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE: LIQUEFACTION D UN GAZ

THERMODYNAMIQUE: LIQUEFACTION D UN GAZ THERMODYNAMIQUE: LIQUEFACTION D UN GAZ B. AMANA et J.-L. LEMAIRE 2 LIQUEFACTION D'UN GAZ Cette expérience permet d'étudier la compressibilité et la liquéfaction d'un fluide en fonction des variables P,

Plus en détail

A. QuiQUET (Paris - Francia) SUR DES CARRÉS PARFAITS VIAGERS

A. QuiQUET (Paris - Francia) SUR DES CARRÉS PARFAITS VIAGERS A. QuiQUET (Paris - Francia) SUR DES CARRÉS PARFAITS VIAGERS 1. - Si Ton représente par a le prix d'une annuité viagère immédiate de 1 fr., payable jusqu'au dernier décès de deux têtes d'âges x et y, c'est-à-dire

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

COFFRES-FORTS TOUT ACIER SERIE «TA» TA A EMMURER TA BLOC. Série TA - 59 -

COFFRES-FORTS TOUT ACIER SERIE «TA» TA A EMMURER TA BLOC. Série TA - 59 - COFFRES-FORTS TOUT ACIER SERIE «TA» TA A EMMURER TA BLOC Série TA - 59 - SERIE «TA» Fabrication Tout Acier. Porte montée sur pivots intérieurs invisibles pour les coffres à emmurer et pour les modèles

Plus en détail

Équivalence masse-énergie

Équivalence masse-énergie CHPITRE 5 NOYUX, MSSE ET ÉNERGIE Équivalence masse-énergie. Équivalence masse-énergie Einstein a montré que la masse constitue une forme d énergie appelée énergie de masse. La relation entre la masse (en

Plus en détail

EGCO. Technologies pour l industrie du bâtiment. Acoustique du bâtiment

EGCO. Technologies pour l industrie du bâtiment. Acoustique du bâtiment EGCO Technologies pour l industrie du bâtiment Acoustique du bâtiment Acoustique du bâtiment Sommaire Page Produit Utilisation 6 Apérçu des produits 9 Découplage de paliers et arcades 10 Egcopal Introduction

Plus en détail

Stat Profile Prime Analyseur pour soins intensifs

Stat Profile Prime Analyseur pour soins intensifs Stat Profile Prime Analyseur pour soins intensifs La nouvelle orientation axée sur les cartouches utilisant la microélectronique et une nouvelle technologie de microcapteurs a permis de réaliser un analyseur

Plus en détail

OpenTouch Suite pour PME. Les offres packs / programme pour IR France. Team Support PAM Décembre 2012

OpenTouch Suite pour PME. Les offres packs / programme pour IR France. Team Support PAM Décembre 2012 OpenTouch Suite pour PME Les offres packs / programme pour IR France Team Support PAM Décembre 2012 Pourquoi des offres pack? Vente simplifiée. Pack adapté strictement aux besoins du client final, Incluant

Plus en détail

I - Quelques propriétés des étoiles à neutrons

I - Quelques propriétés des étoiles à neutrons Formation Interuniversitaire de Physique Option de L3 Ecole Normale Supérieure de Paris Astrophysique Patrick Hennebelle François Levrier Sixième TD 14 avril 2015 Les étoiles dont la masse initiale est

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

Paré pour e-mobility. Des solutions intelligentes pour toutes les infrastructures

Paré pour e-mobility. Des solutions intelligentes pour toutes les infrastructures Paré pour e-mobility Des solutions intelligentes pour toutes les infrastructures Bornes de recharge (HCD) 2 Accessoires pour bornes de recharge 12 Bornes de recharge murale 3 Mode d emploi de l app Smartphone

Plus en détail

EMPLOI DU TEMPS du 4 ème SEMESTRE

EMPLOI DU TEMPS du 4 ème SEMESTRE EMPLOI DU TEMPS du 4 ème SEMESTRE 2 ème Année Licence Filière : Automatique 8h30-10h00 10h05-11h35 12h30 14h00 14h05 15h35 Cours TS Cours SALC TD SALC TP SALC Cours SALC Cours LCS Adda Benkoceir TD LCS

Plus en détail

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F.

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F. CAV COMPLET F.17107 M14150 F.17108 12-20 F.17109 M14-150 ELEMENT : F.296 SEPAR ELEMENT : F. F.SE200010 F.SE20005 PURFLUX F.PO ELEMENT : F. F.CN135 Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67

Plus en détail

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Jean-Pierre Dedieu To cite this version: Jean-Pierre Dedieu. Les intermédiaires privés dans les finances royales

Plus en détail

CH, ES, FR, IT, NL, HU, LU

CH, ES, FR, IT, NL, HU, LU SERRURES Poignées confort Possibilité d'exploitation optimale de la surface de la porte pour monter des composants en façade grâce à la poignée rabattable qui, contrairement à la poignée pivotante, n'empiète

Plus en détail

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe.

TD 11. Les trois montages fondamentaux E.C, B.C, C.C ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe. TD 11 Les trois montages fondamentaux.,.,. ; comparaisons et propriétés. Association d étages. *** :exercice traité en classe ***exercice 11.1 On considère le montage ci-dessous : V = 10 V R 1 R s v e

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Panorama. Protection et commande de moteur Disjoncteurs, contacteurs et relais de protection

Panorama. Protection et commande de moteur Disjoncteurs, contacteurs et relais de protection Panorama Protection et commande de moteur Disjoncteurs, contacteurs et relais de protection ABB établit une nouvelle norme en matière de commande des moteurs et de commutation de puissance Équipée de la

Plus en détail