Rapport d activités 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activités 2014"

Transcription

1 Rapport d activités 2014

2 Sommaire Une oasis à l horizon : la Maison Josefa apparait 1 I. La route de la Fondation Josefa : gouvernance 2 II. De la gouvernance à l opérationnalité : rencontres et conseils 3 III. La dynamique de la Maison Josefa : activités 5 1. Migration 5 2. Logement 6 3. Insertion 6 Vœux et Prospectives : migration vers l oasis 6 Une oasis à l horizon : la Maison Josefa apparait Notre rapport d activités 2013 s ouvrait par ce titre : «Une voie dans le désert», qui voulait marquer, au cœur de la migration, de nos migrations, l originalité de la démarche de la Fondation Josefa, entre autres, dans son approche pour une juste collecte de fonds en vue d aménager la Maison Josefa ou de soutenir l impact sociétal de la proposition Josefa ou bien encore d envisager sa duplicabilité. D abord par le montant visé, quelque 10 millions d euros. Mais surtout, en ne limitant pas l apport financier à une affaire d argent : son ambition fondamentale, son audace, est de réconcilier économie et social, argent et humanité ; d encourager chaque contributeur, qu il apporte un appui humain (bénévolat, Probono ou mécénat de compétences), matériel (soutien à l aménagement de la Maison Josefa) ou financier (dons, subsides, investissements, ou autre prise de participations), à être plus qu un partenaire : un compagnon de route avec lequel se partagent richesse et pauvreté, forces et vulnérabilités, sur nos itinéraires de migrants que nous sommes tous ; et rencontrer, ensemble, ceux qui viennent d ailleurs, de plus loin, contraints à quitter leur pays, en raison de conflits ou de guerres, et en quête d hospitalité du fait de leur migration forcée, avec le désir de contribuer à un vivre-ensemble pacifié. Il s agit, en effet, de nous accueillir les uns les autres dans une juste réciprocité. Ambition utopique sans doute, dans un monde où les frontières se multiplient, où des murs se construisent de plus en plus nombreux entre les pays, où la peur de l autre s affirme, où les personnes migrantes en quête d asile font l expérience de l inhospitalité et même du rejet : il s agit de changer le regard que nous portons les uns sur les autres dans une attitude d hospitalité partagée. Car nous avons un besoin vital les uns des autres afin de faire mémoire de notre histoire et de réaliser notre vocation : être simplement humain. Beaucoup de celles et de ceux que nous avons rencontrés au cours de cette année 2014, personnes réfugiées ou citoyens européens non rendus vulnérables par une migration forcée, organisations, entreprises et institutions, partagent cet esprit novateur, provocateur même, de la Fondation Josefa qui veut dépasser les relations d aide, souvent asymétriques, en conjuguant «les dimensions, esthétique de la future Maison Josefa, par son harmonie architecturale et urbanistique, éthique par sa "personnalité et son rôle relationnel, et économique par sa rentabilité propre, tant financière que sociale et sociétale», comme nous l écrivions dans le rapport La Fondation Josefa nous invite, toutes et tous, ainsi que celles et ceux qui voudraient la rejoindre, à continuer à cheminer ensemble tant que vit notre migration, le parcours commun étant aussi important que le point d arrivée. Après la rencontre, sur sa route, du Carmel Saint Joseph, avec lequel la Fondation Josefa s associe, en 2013, pour réaliser sa mission d hospitalité, une oasis se dessine à l horizon qui s éclaircit, même si la route est encore longue jusqu au seuil de la Maison Josefa. 1

3 I. La route de la Fondation Josefa : gouvernance En 2014, le Conseil d Administration a poursuivi sa mission de gouvernance avec trois rencontres prenant des décisions essentielles afin de tracer au mieux la route de la Fondation et les étapes vers la construction de la Maison Josefa. Le 23 janvier 2014 La relation partenariale entre la Fondation Josefa et la Congrégation internationale du Carmel Saint Joseph est approuvée. Ainsi, à travers sa communauté présente à Bruxelles et par la mise à disposition de ses immeubles rue des Drapiers à Ixelles, le Carmel Saint Joseph prend pleinement part à la mission Josefa. Fondé en 1872, le Carmel Saint Joseph a pour mission, selon les mots de sa fondatrice, de «répondre aux urgences du temps». Outre en France, Belgique et Suisse, les communautés du Carmel Saint Joseph sont présentes en Israël, Egypte, Liban, Syrie, République Démocratique du Congo, Madagascar et Vietnam. Si, en 2014, le Pape Francois a invité les Congrégations religieuses à ouvrir leurs maisons pour l accueil de personnes réfugiées, en fait, la relation partenariale autour de la mission Josefa avait précédé cet appel du Pape, appel qui donne cependant du poids à l engagement réciproque. Cette relation partenariale entre la Fondation Josefa et le Carmel Saint Joseph fait l objet d écrits qui formalisent leur mission Josefa commune, en particulier avec l asbl de la communauté belge du Carmel Saint Joseph. La convention précise l apport du Carmel Saint Joseph à la mission Josefa : les biens immobiliers et un complément financier pour les aménagements. Il est admis que cette relation entre la Fondation Josefa et le Carmel Saint Joseph n exclut aucunement d autres partenariats, tiers contributeurs ou investisseurs. L enjeu est de garantir une pérennité et une stabilité à la Maison Josefa pour l ensemble des acteurs, investisseurs et/ou contributeurs. De fait, le partenariat avec une congrégation ne doit pas induire une coloration religieuse de la mission Josefa. Au plan de la communication, Josefa entend résolument faire preuve de discernement afin d éviter des jugements a priori contraires à la volonté d ouverture et d hospitalité inconditionnelles de la Maison Josefa. Au niveau immobilier, les rencontres engagées avec la Commune d Ixelles (qui juge le projet «très positif», par la voix de son échevine en charge de l urbanisme) et l accompagnement technique du Maitre-architecte de la Région de Bruxelles-Capitale, Olivier Bastin, préparent et structurent la mise en place de la Maison Josefa. Les architectes en charge du programme «Maison Josefa», Jean François van der Plancke et Erwin Spitzer, affinent leur proposition architecturale. Les comptes de de la Fondation Josefa au 31 décembre 2013 sont validés. Le cabinet d expertise - comptable BCP est remercié pour ses compétences. En matière de contributions, hormis les apports des fondateurs, les Probonos, et maintenant l apport immobilier du Carmel Saint Joseph, une trentaine de contributeurs ont participé, à hauteur de 700 euros chacun en moyenne. Une promesse de dons de euros est en attente. Enfin, un legs a été enregistré. Le 24 juillet 2014 En matière de ressources humaines, le travail d accompagnement de Sigrid Marz (ex associée Russels Reynolds à Bruxelles) est fort apprécié. L arrivée dans l équipe de Delphine Saucier, responsable communication de Total, est accueillie positivement. Concernant les immeubles de la rue des Drapiers mis à disposition de la Mission Josefa, la création d une Société Coopérative à Responsabilité Limitée (SCRL) agréée est envisagée, afin d inviter des co-investisseurs à participer aux travaux d aménagement. Si cette option est retenue, le Carmel Saint Joseph recevra des parts de la coopérative en valorisation de son apport immobilier. Autre option possible : l émission de certificats immobiliers avec un adossement à un organisme financier. 2

4 Par ailleurs, il est également noté que la Fondation Josefa (ou la SCRL) pourrait recourir à une Agence Immobilière Sociale (AIS) pour gérer tout ou partie de la Maison Josefa. Pour autant, le travail sur la structuration immobilière se poursuit avec PwC et EY dans le cadre des Probonos obtenus. Par ailleurs, l appui d un cabinet-conseil (Saw-B) est validé. Situation comptable. Pour anticiper un éventuel besoin en trésorerie, le Carmel Saint Joseph propose de provisionner, dans ses comptes, un montant pour Josefa ; ainsi, le Carmel Saint Joseph pourra participer aux frais de la Fondation, en lien direct avec le projet immobilier. Le 28 octobre 2014 Le travail a débuté avec Saw-B, afin de finaliser le plan de financement et de décider de la structure pour porter le bien immobilier, avec l éventuelle mise en place de certificats immobiliers à la faveur de liens avec des institutions publiques ou parapubliques subsidiantes : Région de Bruxelles (Logement, Economie, Innovation sociétale) ; Europe (Fonds Asile, Migration, Intégration) Immobilier. La Maison Josefa devrait présenter 42 unités de logement. La décision est prise d engager une demande de permis d urbanisme pour les immeubles de la rue des Drapiers, à compter de janvier La communauté du Carmel Saint Joseph quittant les lieux au printemps 2015, une phase intermédiaire doit être envisagée qui ne laisse pas les immeubles vides. La question de la maintenance des lieux est soulevée, ainsi que celle de la désacralisation de la chapelle. II. De la gouvernance à l opérationnalité : rencontres et conseils Au sein de Josefa Cette année 2014, la composition de l équipe de bénévoles a encore évolué comme en Les apports ont été plus individuels et le recours à des experts plus nombreux étant donné les enjeux techniques, architecturaux et financiers en particulier. Nous retiendrons l arrivée de Delphine Saucier (communication du Groupe Total), de Frederik Leloup (BECI) et de Karim Chemlal (Spritofchange). Pour une meilleure qualité de service, une nouvelle charte du bénévole a été élaborée afin de préciser les engagements de la personne qui propose son expertise à la Fondation Josefa. Sont ici particulièrement saluées les collaborations de Luc, en charge des traductions (vers l anglais) et de Patrick, responsable de la gestion IT ou bien d Alhadi lors des campagnes de sensibilisation. Les appuis-conseils de Sophie de Jonckeere dans le cadre de la campagne de levée de fonds ont été également fort appréciés. Par ailleurs, la présence d Henry Queneau (ICHEC), stagiaire, a permis de renforcer la visibilité de la Fondation Josefa sur les médias sociaux (Facebook, Linkedin, Google + et Twitter), avec le recours quotidien à Google Adwords. De nombreux appui-conseils transitent par le web. Enfin, en octobre, la Fondation Josefa a accueilli Elma Gaasbeek comme collaboratrice afin de prendre en charge la communication, les relations publiques et soutenir la collecte de fonds. En proximité de Josefa En fait, ce sont ici de nombreuses personnes et organisations, partenaires à des titres divers, qu il faut remercier pour l accompagnement qu elles ont apporté à la Fondation Josefa et pour leur concours dans les domaines clés pour la Fondation Josefa. Stratégie et opérationnalité Sur les aspects financiers, en sus des apports de PwC et d EY, il est clair qu en 2014 l accompagnement de Saw-B a été important. Pour les questions juridiques, nous mentionnerons l appui de Michel Coipel et celui de Vincent Cols (Cabinet Delacroix-partners). 3

5 Immobilier En matière architecturale et urbanistique, outre la présence continue des architectes, Jean-François van der Plancke et Erwin Spitzer, auxquels la Fondation a confié le projet Maison Josefa, nous tenons à remercier tout particulièrement Olivier Bastin (Maître-architecte de la Région de Bruxelles-Capitale). Il nous faut également saluer les appuis et conseils des organisations Besix, Eckelmans, Delens, Lixon, Re-Vive, Ethical Property ou de Jean-Jacques Lemaire. La Maison Josefa veille également aux acquis de l économie circulaire et de la transition énergétique (Energiris ou Lateral Thinking Factory). Enfin, des premiers contacts ont été pris à Berlin et Lyon dans la perspective d une duplicabilité de la Maison Josefa. Communication et relations publiques En 2014, la voix et la plume de Josefa se sont déployées sur le site-web, sur les médias sociaux, mais aussi en radio (RCF) ou bien encore dans la presse écrite (l entreprise et l homme, L appel ). Par ailleurs, Euractiv nous a permis de partager notre opinion en matière de migration en Europe. Nous remercions l équipe d Inform action qui a favorisé notre communication sur le web et via les affiches et pochettes de présentation Josefa. Avec Google AdWords, Josefa a poursuivi sa visibilité sur le web ; à ce jour, près de 20 millions d impressions sur le web et plus de visiteurs sur le site La mission Josefa s est également fait connaître lors du Forum du 1 er mai à Louvain-La-Neuve, ou lors de Riv Espérances à Namur en octobre, avec une attention portée sur la migration et l interculturalité. Les institutions convictionnelles ont aussi accueilli les démarches de la Fondation : trois membres de l équipe Josefa ont participé à une audience du Pape François à Rome lors de la Journée mondiale du Migrant et du Réfugié le 19 janvier 2014 et présenté la Mission Josefa au Cardinal Veglio, Président du Conseil Pontifical pour la Pastorale des Migrants. Des rencontres ont eu lieu avec plusieurs Evêques de Belgique, dont l Archevêque de Malines-Bruxelles, avec le Grand Rabbin de Bruxelles, avec plusieurs responsables musulmans et avec des organisations laïques. La Fondation a aussi participé aux rencontres de Sant Egidio, et en décembre à la campagne Vivre Ensemble. Tout au long de l année, les campagnes de sensibilisation aux enjeux de la migration et les témoignages se sont également poursuivis dans plusieurs espaces convictionnels en région bruxelloise et ont permis ainsi d interpeller des milliers de personnes sur le défi du vivre-ensemble. Enfin, de nouvelles voies de communication ou de sensibilisation sont envisagées, après des contacts avec le Syndicat d initiative de Bruxelles et les espaces culturels bruxellois (Flagey, Bozar ). Ressources humaines C est l occasion de remercier toute l équipe sur laquelle repose l itinéraire de la Fondation Josefa et qui sont les garants de son esprit : Patricia au quotidien, particulièrement pour l articulation entre la migration et l inter-convictionnalité et la santé (approche globale), mais aussi tous ceux qui, réfugiés ou non, de près ou de loin, collaborent à Josefa (bénévoles, acteurs pro-bonos - BCP, EY, PwC -, prestataires - Interdio, Inform Action, CI Assurances, CEC -, partenaires dont le Carmel Saint Joseph). Le 14 juin, ensemble, nous avons d ailleurs célébré les deux ans d activités de la Fondation Josefa. Depuis un an, Sigrid Marz consacre un jour par semaine à la mission Josefa avec la gestion des ressources humaines, tant internes qu externes. En matière de relations externes, il faut citer, entre autres, les pouvoirs publics, Commune d Ixelles et Région Bruxelles-Capitale qui ont participé, au travers de leur service d urbanisme, à plusieurs rencontres afin d affiner la présentation du programme Maison Josefa. Soulignons également la participation ou la proximité de la Fondation Josefa à plusieurs réseaux belges ou européens : le Réseau Belge de Fondations, Kauri, Resettelment.eu, philanthropie.be, European Foundation Centre, EVPA, Prométhéa, Ashoka, la Ligue des optimistes, face2faith, UniOne. 4

6 Quant aux relations avec les universités pour des partenariats en matière de recherche, elles se sont approfondies : Ecole de management de l Université d Anvers ; chercheurs de l Université Libre de Belgique, de Kent ou de Groningen en matière de migration ; théologiens et philosophes de l Université Catholique de Louvain. Administratif et financier Notons tout d abord les services Probonos apportés à la Fondation Josefa : PwC (appui valorisé à euros qui se rajoutent aux euros utilisés en 2012/2013, pour accompagner les aspects financiers et fiscaux). EY apporte une expertise complémentaire en droit fiscal. Et, depuis 2012, BCP est le cabinet d expertise-comptable qui accompagne Josefa ; nous remercions tout particulièrement Yun-Hee Mottint. Le bilan comptable est disponible sur demande pour apprécier la situation financière Collecte de fonds Il a déjà été question plus haut de l esprit dans lequel se fait la collecte de fonds. Avant tout, l année 2014 a donc renforcé ce que veut être cette démarche : un esprit au service d une proposition participative en vue de favoriser le vivre ensemble enrichi par la présence de migrants forcés. Pour soutenir la campagne de levée de fonds, liée à la finalisation du programme architectural, nous avons surtout formalisé l offre Josefa qui veut proposer une prise de participation dans l aménagement des immeubles à des contributeurs rendus sensibles aux enjeux de la migration qui nous concerne tous, à des degrés divers. Nous avons ainsi bénéficié des conseils de Saw-B, de PwC, d EY, et des discussions, entre autres, avec Funds for good ou Open Society. Depuis décembre, Josefa a intégré la plateforme suisse Cause Directe avec la mise en place du service de paiement en ligne Paypal. Le cheminement avec des institutions bancaires s est prolongé : BNP Paribas Fortis, Banque Degroof, Banca Monte Paschi, Réseau Finance Alternatif. Enfin, en 2014, la Fondation a reçu un peu plus de euros de contributions afin de soutenir les activités présentes (sensibilisation et appui-conseil) et à venir (Maison Josefa). III. La dynamique de la Maison Josefa - Activités 1. Migration De fait, la migration reste au cœur de la mission de la Fondation Josefa qui, cette année, a renforcé ses relations avec plusieurs organisations : UNHCR, OIM, FEDASIL, Croix Rouge, Médecins Sans Frontières, Médecins Du Monde, SocialPlateform ou bien encore ENAR. La prise en compte de la dimension spirituelle dans le champ du développement intégral de la personne, souhaité par Josefa, a pris corps dans de nombreuses rencontres avec des personnes ou organisations sensibles à la dimension interculturelle ou interconvictionnelle : institutions chrétiennes, juives ou musulmanes, laïques, franc-maçonnes, bouddhistes, hindouistes ou bahaïs. Enfin, soulignons la rencontre avec Jean-Claude Métraux, auteur de «La migration comme métaphore», ouvrage dont nous recommandons la lecture, et proche de la proposition Josefa. En matière d activités, outre les engagements au sein de réseaux (Resettlement.eu ou Kauri), la mission Josefa a été présente auprès de personnes réfugiées par des appuis-conseils quasi quotidiens. Par ailleurs, la Fondation a été fort investie dans des campagnes de sensibilisation. Des rencontres «Josefa» (migration et économie, migration et insertion, migration et spiritualité ) ont été fréquemment organisées. Enfin, au sein de son équipe de bénévoles, l accueil, par la Fondation, de personnes réfugiées a renforcé la légitimité de son propos sur les apports de la migration. 5

7 2. Logement La Maison Josefa Bien sûr, la proximité de décisions immobilières importantes a renforcé la rigueur dans la progression stratégique et opérationnelle : c est plus que jamais l heure de la réalisation, déjà annoncée en 2013, après le rapprochement avec le Carmel Saint Joseph. La Maison Josefa, c est l espace de la co-insertion et du vivre-ensemble. La Fondation Josefa est convaincue qu une insertion durable de personnes réfugiées passe par un logement de grande qualité architecturale et urbanistique ; d où la situation centrale, au cœur de la cité, de la Maison Josefa où seront accueillis une centaine de résidents (personnes réfugiées et personnes non affectées par une migration forcée) chaque année, pour une temporalité voulue dynamique de 6 mois au maximum. Au cours de l année, plusieurs actions ont été conduites en vue de finaliser l aménagement de la Maison Josefa, sur la base des activités de sensibilisation et d appui-conseils : Les architectes ont finalisé les coupes et les volumes de la future maison Josefa à partir de la transformation des immeubles existants. En plus de la dimension esthétique recherchée, il s agissait d intégrer les aspects liés à la notion de transition énergétique dans la conception des espaces. Enfin, le défi se voulait avant tout coopératif d où l importance des rencontres avec les services publics tant communaux que régionaux, communautaires ou fédéraux. En matière d activités, outre les nombreuses réunions avec les architectes, des experts immobiliers, ou avec des urbanistes (cf. économie circulaire, transition énergétique), la Fondation Josefa s est également attachée à organiser des échanges avec des acteurs en charge de services de logement pour les personnes migrantes et ce, en présence de personnes réfugiées ou réinstallées. 3. Insertion Economie sociale et sociétale Par-delà sa dimension éthique, la proposition Josefa se présente comme une entreprise d économie sociale ou sociétale, avec le challenge de favoriser un déploiement économique pour les personnes réfugiées résidentes de la Maison Josefa, sans négliger les aspects sociaux, culturels ou convictionnels, facteurs essentiels pour aller vers un vivre ensemble pacifié. A cette double fin, la Fondation Josefa a collaboré avec Saw-B, mais aussi reçu les conseils de collaborateurs du Cera, d Impulse, ou de BECI. Au sein et en périphérie de la Maison Josefa, la Fondation Josefa veut assurément combiner au mieux l esthétique, l éthique et l économique pour servir durablement l intérêt général au cœur de la cite bruxelloise. En matière d activités, la Fondation Josefa a participé à de nombreux ateliers (EFC, OIM ) relatifs à l insertion socio-économique de personnes réfugiées et a également initié plusieurs rencontres avec des universités (Ecole de management de l Université d Anvers ; Université de Liège en économie sociale et solidaire ; Universités de Kent ou de Groningen). Il s agissait avant tout de partager l expérience Josefa et de penser l apport de la Maison Josefa et de ses services en vue de contribuer durablement à l intérêt général et à un vivre-ensemble enrichi par la présence de personnes réfugiées au sein des espaces sociétaux belges et européens. Vœux et Prospectives : migration vers l oasis Apres 3 ans de cheminement, migration libre ou parfois contrainte, il parait important de retenir quelques points de vigilance afin de favoriser les étapes de l année 2015 : Accent sur l innovation et la préservation d un langage Josefa («Tous migrants»). Recherche d une juste communication recevable par tous. 6

8 Préservation de l esprit face aux excès du pragmatisme matériel. Souhait d insertion durable et de collégialité auprès d acteurs existants et expérimentés. Service de l intérêt général. Pour terminer ce partage d informations, nous redisons notre gratitude et notre reconnaissance à toutes celles et à tous ceux qui, d une manière ou d une autre, par un concours humain, matériel ou financier, par leurs conseils ou leur compétence, par leur appui spirituel, ont accompagné la marche de la Fondation Josefa tout au long de cette année Pour l année 2015, nos vœux se formulent en termes d appels à l action : beaucoup de chemin a été parcouru en trois ans ; mais la route est encore longue et, certainement, difficile, voire accidentée, vers la Maison Josefa. Ce sont plusieurs millions d euros qu il faut mobiliser pour transformer les immeubles apportés par le Carmel Saint Joseph, les aménager en 42 logements et en divers espaces (restauration, soins, culture et méditation). Comme évoqué, pour son développement, la Fondation Josefa recherche également un directeur (gestion de projet, communication, collecte de fonds) ainsi qu un stagiaire (webmastering, digital content management), et invite, dès maintenant, de nouveaux administrateurs convaincus de l importance sociétale de la proposition «Maison Josefa». Ainsi, entre autres, nous invitons les entreprises préoccupées d économie sociétale et de responsabilité sociale à partager avec la Fondation Josefa leur expérience dans le cadre de mécénat de compétences. Notre souhait final est qu avec votre contribution et vos encouragements multiformes la Maison Josefa ouvre ses portes en 2016 pour accueillir les 42 résidents attendus, d ailleurs et d ici, personnes réfugiées et citoyens belges, européens, désireux de partager ce qui nous constituent, nos forces comme nos vulnérabilités, en vue d un vivre ensemble, d un construire ensemble, fraternel et pacifié. Migrants que nous sommes tous Fondation d Utilité Publique - N d entreprise Arrêté royal du 15 juin 2012 Coordonnées bancaires BNP Paribas Fortis - Rond-Point Robert Schuman Bruxelles - Belgique Compte n Swift : GEBABEBB - Iban : BE

contribue à la Fondation de la Maison JOSEFA

contribue à la Fondation de la Maison JOSEFA contribue à la Fondation de la Maison JOSEFA Levée de fonds 2012-2014 MIGRATION LOGEMENT INSERTION Fondation d Utilité Publique Accueillir Regard accompagner acteurs de changement Dignité Dignité Hospitalité

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 Fondation d Utilité Publique N d entreprise 0847.423.969 Rue Joseph II 174 B - 1000 Bruxelles Tél. : + 32 2 234 68 18 www.josefa-foundation.org Rapport d activités 2013 Sommaire Une voie dans le désert

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE EXERCICE 2012

RAPPORT D ACTIVITE EXERCICE 2012 Confrontations Association d'intellectuels Chrétiens 11, Rue de la Chaise 75007 Paris RAPPORT D ACTIVITE EXERCICE 2012 L année 2012 a été marquée par trois évènements majeurs : - La soirée du 12 avril

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Rapport d activités 2012

Rapport d activités 2012 Rapport d activités 2012 Sommaire Relecture et invitation 1 I. Institution d une Fondation nouvelle... 1 II. Rencontres et partenariats... 2 III. Stratégie et operationnalité... 4 1. Modélisation économique

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER»

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» 28/04/15 1 «LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» Le 6 novembre 2014, le Président de la République a officiellement annoncé la candidature de la France à l organisation

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

Belgique et migration. L Office des Étrangers

Belgique et migration. L Office des Étrangers FR Belgique et migration L Office des Étrangers Table des matières Avant-propos 1 Mission et valeurs 2 Structure et organisation 3 Compétences 4 Accès et séjour 4 Asile 6 Retour 7 Litiges et recours 8

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable

Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Déclaration de Hangzhou Mettre la culture au cœur des politiques de développement durable Adoptée à Hangzhou, République populaire de Chine, le 17 mai 2013 Nous, les participants réunis à Hangzhou à l

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

Appel d offres. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Appel d offres. Cahier des Clauses Techniques Particulières Appel d offres Choix d un cabinet de conseil pour l accompagnement au montage de projet «Recherche Hospitalo-Universitaire en Santé» (RHU) dans le cadre de l Appel à Projet ANR, Investissements d Avenir,

Plus en détail

Plutôt que que. Choisissez de. Lutter pour le développement et la solidarité internationale

Plutôt que que. Choisissez de. Lutter pour le développement et la solidarité internationale Choisissez de Lutter pour le développement et la solidarité internationale Plutôt que que Lutter contre l immigration et la Mondialisation de l indifférence EDITORIAL Un réseau en mouvement dans le Tarn

Plus en détail

Soutenir l Université. Les fondations de l Université catholique de Louvain UCL. Université catholique de Louvain

Soutenir l Université. Les fondations de l Université catholique de Louvain UCL. Université catholique de Louvain Soutenir l Université Les fondations de l Université catholique de Louvain Université catholique de Louvain UCL L Université et ses trois fondations L université est au service de chacun de nous, à plusieurs

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

Agence Bruxelloise pour l Entreprise. Cluster Ecobuild. Bruxelles, le 13 juin 2012

Agence Bruxelloise pour l Entreprise. Cluster Ecobuild. Bruxelles, le 13 juin 2012 Agence Bruxelloise pour l Entreprise Cluster Ecobuild Bruxelles, le 13 juin 2012 Agence Bruxelloise pour l Entreprise www.abe.irisnet.be Agence Bruxelloise pour l Entreprise L Agence Bruxelloise pour l

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

Adapter la stratégie immobilière aux évolutions des services publics

Adapter la stratégie immobilière aux évolutions des services publics Adapter la stratégie immobilière aux évolutions des services publics Constats Au-delà de l'informatisation des procédures «papier», la révolution numérique pousse l administration à envisager la refonte

Plus en détail

Maison des Associations de Tourcoing

Maison des Associations de Tourcoing - Validées, à l unanimité, par le Conseil d Administration du 19 juin 2013 Maison des Associations de Tourcoing 100, rue de Lille 59200 TOURCOING tel. 03 20 26 72 38 fax 03 20 11 15 04 contact@mda-tourcoing.fr

Plus en détail

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Un lien réel de solidarité et une véritable opportunité d améliorer la vie collective Premier de cordée Mesdames, Messieurs les Dirigeants d Entreprises,

Plus en détail

Collection Au Quotidien LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE LES ROMS LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE

Collection Au Quotidien LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE LES ROMS LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE Collection Au Quotidien LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE LES ROMS LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE 1 2 LES ROMS, LA PLUS GRANDE MINORITÉ ETHNIQUE D EUROPE L Europe est, particulièrement

Plus en détail

MÉMORANDUM D ACCORD «L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE EN MILIEU BÂTI DANS LE BENELUX ET TERRITOIRES LIMITROPHES»

MÉMORANDUM D ACCORD «L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE EN MILIEU BÂTI DANS LE BENELUX ET TERRITOIRES LIMITROPHES» MÉMORANDUM D ACCORD «L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE EN MILIEU BÂTI DANS LE BENELUX ET TERRITOIRES LIMITROPHES» MÉMORANDUM D ACCORD sur «L efficacité énergétique en milieu bâti dans le Benelux et territoires

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

La Capitale en un coup d œil

La Capitale en un coup d œil La Capitale en un coup d œil Guidée par les valeurs mutualistes qui l animent, La Capitale accompagne les personnes pour bâtir, protéger et valoriser ce qu elles considèrent comme essentiel à leur sécurité

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

26 MARS 2010 Mutuelle Saint-Christophe assurances 277, rue Saint-Jacques - 75005 Paris

26 MARS 2010 Mutuelle Saint-Christophe assurances 277, rue Saint-Jacques - 75005 Paris Fo r m a t i o n d é d i é e aux Organisations Confessionnelles Pr o g r a m m e 26 MARS 2010 Mutuelle Saint-Christophe assurances 277, rue Saint-Jacques - 75005 Paris PROGRAMME Vendredi 26 Mars 2010 Les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Recyclés pour les mal-logés Novembre 2012

DOSSIER DE PRESSE Recyclés pour les mal-logés Novembre 2012 DOSSIER DE PRESSE Recyclés pour les mal-logés Novembre 2012 Avec le soutien de Sébastien CHABAL L invitation surprenante d Habitat et Humanisme au profit de la rénovation d une résidence pour mères isolées

Plus en détail

Lettre d informations

Lettre d informations Décembre 2014 Lettre d informations Edito Nouveautés : Nouvelle offre Sage CRM Infos : La campagne Fiscale 2015 Zoom : évolution du DIF vers le CPF Info pratique : Retrouvez la bonne pièce de trésorerie

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Révéler jeunes talents et patrimoines d Ile-de-France

Révéler jeunes talents et patrimoines d Ile-de-France Révéler jeunes talents et patrimoines d Ile-de-France Depuis plus de cent ans, le Crédit Agricole d Ile-de-France porte les valeurs mutualistes qui ont présidé à sa naissance : la responsabilité, la proximité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

La politique énergétique européenne

La politique énergétique européenne La politique énergétique européenne Résolution adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion des 14-15 mars 2006 à Bruxelles 170.EC Préambule Le Livre vert sur l énergie jette les bases d

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE EDITO «Quand le cabinet de recrutement Robert Walters a lancé l activité Management de Transition en France il y a 10 ans, beaucoup d entreprises et de candidats étaient

Plus en détail

EXPERTISE. Motel One Brussels, Bruxelles, Belgique Architecte : SM Archi 2000 Victor Demeester

EXPERTISE. Motel One Brussels, Bruxelles, Belgique Architecte : SM Archi 2000 Victor Demeester 106 Motel One Brussels, Bruxelles, Belgique Architecte : SM Archi 2000 Victor Demeester 107 Le Groupe BESIX Développement Immobilier Développement Immobilier 108 BESIX RED développement en vitesse de croisière

Plus en détail

janvier Code de conduite du groupe

janvier Code de conduite du groupe janvier 2013 Code du groupe Engagements du Groupe 1 Engagements du Groupe À travers ses réseaux de banque de détail, sa banque de financement et d investissement, et l ensemble des métiers fondés sur l

Plus en détail

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et 1 Neuf lignes d action! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et d orientation de la recherche en France! Promouvoir la recherche technologique! Développer

Plus en détail

BILAN EDITION 2014. Mer. 4 574 participants. Prochaine Edition : Le rendez-vous annuel des dirigeants & responsables du secteur associatif

BILAN EDITION 2014. Mer. 4 574 participants. Prochaine Edition : Le rendez-vous annuel des dirigeants & responsables du secteur associatif Partenaires Officiels 9 ème BILAN EDITION 204 Le rendez-vous annuel des dirigeants & responsables du secteur associatif 4 574 participants Prochaine Edition : Mer. 2 PALAIS OCTOBRE 205 DES CONGRÈS PARIS

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

REsolutions to Fund Cities

REsolutions to Fund Cities Supporting local authorities to access funding REsolutions to Fund Cities Rethinking Economic Solutions to Sustainably Fund Local Development REsolutions soutient la Campagne Urbaine Mondiale Résumé REsolutions,

Plus en détail

ORIENTATIONS de la Tutelle congréganiste ou diocésaine. PROJET D EDUCATION de l établissement

ORIENTATIONS de la Tutelle congréganiste ou diocésaine. PROJET D EDUCATION de l établissement AUSERVICE D UN PROJET D ÉDUCATION ORIENTATIONS de la Tutelle congréganiste ou diocésaine PROJET D EDUCATION de l établissement Enseigner Eduquer Proposer un sens chrétien de l Homme et de la Vie LETTRE

Plus en détail

Dossier de presse 17 avril 2014

Dossier de presse 17 avril 2014 Dossier de presse 17 avril 2014 Communiqué de presse Paris, le 17 avril 2014 Athlon Car Lease France s appuie sur l expertise d Athlon Mobility Consultancy pour s affirmer en tant que «fournisseur de mobilité»

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

Une offre de services dédiée aux Entreprises Sociales en Europe

Une offre de services dédiée aux Entreprises Sociales en Europe Une offre de services dédiée aux Entreprises Sociales en Europe Yoola est une agence spécialisée dans l organisation de voyages pour personnes en situation de handicap, comme ici à Bryce Canyon. La banque

Plus en détail

Bastia Lucciana / 9 12 octobre 2008 Samedi 11 Octobre 2008

Bastia Lucciana / 9 12 octobre 2008 Samedi 11 Octobre 2008 La conservation, la restauration et l étude du patrimoine en milieu isolé sous les aspects opérationnels dans le cadre d un projet de réalisation (constructions, rénovations, aménagements, équipements

Plus en détail

Développement durable et gouvernement d entreprise : un dialogue prometteur

Développement durable et gouvernement d entreprise : un dialogue prometteur Thierry WIEDEMANN-GOIRAN Frédéric PERIER François LÉPINEUX Développement durable et gouvernement d entreprise : un dialogue prometteur Préface de Frédéric Tiberghien Président de l ORSE (Observatoire sur

Plus en détail

Les publications suivants de Justice et Paix sont disponibles en langue française:

Les publications suivants de Justice et Paix sont disponibles en langue française: Les publications suivants de Justice et Paix sont disponibles en langue française: Pas de miettes mais la justice ou ensemble contre la pauvreté Année de parution : 2008 Prix : gratuit Pages : 20 Contenu

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie».

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». DOSSIER DE PRESSE MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». COMMUNIQUÉ Pour la première fois en France, une association lance un MOOC (Massive Open Online Course) : «Devenir Ambassadeur

Plus en détail

NOMADÉIS. Pionnier du conseil durable E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE

NOMADÉIS. Pionnier du conseil durable E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE E N V I RONNE M ENT DÉVELOPPEMENT DURABLE COOPÉRAT I ON I N T E R N AT I ONA LE NOMADÉIS Pionnier du conseil durable 2 1 R U E G E O R G E S A N D 7 5 0 1 6 P A R I S, F R A N C E + 3 3 ( 0 ) 1 4 5 2 4

Plus en détail

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE

1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE 1 er CENTRE DE FORMATION SPÉCIALISTE DE LA COMMUNICATION EN ENTREPRISE CARTE D IDENTITÉ UN CENTRE DE FORMATION CRÉÉ PAR DES FORMATEURS PROFESSIONNELS Kreactiv Formation est né de l essaimage d une agence

Plus en détail

Institut Pedro de Béthencourt. Ircom

Institut Pedro de Béthencourt. Ircom servir la dignité de l 'homme Institut Pedro de Béthencourt Ircom Histoire et vocation Fondé en 1984, l Ircom développe un enseignement qui vise le plein épanouissement de la personne humaine, tant sur

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Direction de la population âgée et des personnes handicapées Service de la population âgée 3e commission RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Séance du 9 juillet 2015 OBJET : PRÉVENTION DE LA MALTRAITANCE

Plus en détail

Si votre demande concerne plusieurs personnes, vous devez payer une redevance par personne.

Si votre demande concerne plusieurs personnes, vous devez payer une redevance par personne. Redevance couvrant les frais de traitement d'une demande d autorisation de séjour, d une demande d admission au séjour, ou d une demande de changement de statut Entrée en vigueur le 02 mars 2015 Depuis

Plus en détail

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever!

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever! L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Responsable grands donateurs

Responsable grands donateurs N 2 - RESPONSABLE GRANDS DONATEURS MAJOR DONORS, RESPONSABLE DÉVELOPPEMENT GRANDS DONATEURS, RESPONSABLE PROSPECTION GRANDS DONATEURS, DÉLÉGUÉ GRANDS DONATEURS Le responsable Grands Donateurs a pour mission

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations 2011 Cher membre, cher sympathisant, Comme vous le savez peut-être déjà, les équipes d Ingénieurs Sans Frontières vous offrent la possibilité de vous investir à travers une grande

Plus en détail

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance Et si on rapprochait l Homme de l Entreprise! Mondialisation Nouvelles technologies Guerre des talents Course à la performance Cadre réglementaire Génération Y Nathalie LELONG Directrice du cabinet CO

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité MINISTERE D ETAT CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES GUINEENS DE L ETRANGER ====== MINISTERE DELEGUE DES GUINEENS DE L ETRANGER INTERVENTION DE MADAME

Plus en détail

SEREZ-VOUS LE 1 ER LAUREAT THE BLUE HOUSE

SEREZ-VOUS LE 1 ER LAUREAT THE BLUE HOUSE Une initiative de SEREZ-VOUS LE 1 ER LAUREAT THE BLUE HOUSE PRIX POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE & ABORDABLE THE BLUE HOUSE / PRIX POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE & ABORDABLE Construire durablement, c est

Plus en détail

Préparation de la mise en œuvre de l habilitation de service public

Préparation de la mise en œuvre de l habilitation de service public Préparation de la mise en œuvre de l habilitation de service public Concertation n 1 avec les têtes de réseau des opérateurs de formation Réunion du 3 juillet 2014 Note de problématique La Région Basse

Plus en détail

LES DÉMARCHES DE COOPÉRATION DANS LES SECTEURS SANITAIRE, MÉDICO-SOCIAL ET SOCIAL

LES DÉMARCHES DE COOPÉRATION DANS LES SECTEURS SANITAIRE, MÉDICO-SOCIAL ET SOCIAL LES DÉMARCHES DE COOPÉRATION DANS LES SECTEURS SANITAIRE, MÉDICO-SOCIAL ET SOCIAL POSITIONNEMENT DE L URIOPSS BRETAGNE Juin 2013 LES POSITIONNEMENTS DE L URIOPSS BRETAGNE Le Projet Régional de Santé de

Plus en détail

«Je change, ça change tout!»

«Je change, ça change tout!» «Je change, ça change tout!» Campagne de mobilisation du Plan Climat-Energie de Rennes Métropole 1. Les objectifs de la mobilisation Pour atteindre l'objectif de la Convention des Maires, les collectivités

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

Un cadre institutionnel pour le Forum China Europa

Un cadre institutionnel pour le Forum China Europa Un cadre institutionnel pour le Forum China Europa Le développement d un dialogue continu entre la société chinoise et la société européenne, amorcé lors du second Forum, implique de trouver des formes

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Référentiel de compétences du coaching individuel (version décembre 2006)

Référentiel de compétences du coaching individuel (version décembre 2006) Référentiel de compétences du coaching individuel (version décembre 2006) Notre philosophie du référentiel de compétences Ce référentiel a été construit dans la perspective du coaching individuel tel que

Plus en détail

SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste

SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste DESCRIPTIF DE VISION SAM/TES Samenwerken voor een meer rechtvaardige maatschappij Travailler ensemble pour une société plus juste Un centre d expertise en tant que balise pour le huissier de justice soucieux

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

La Maison Biloba. Un lieu de vie solidaire pour les seniors du quartier Brabant

La Maison Biloba. Un lieu de vie solidaire pour les seniors du quartier Brabant La Maison Biloba Un lieu de vie solidaire pour les seniors du quartier Brabant LE PROJET Le projet consiste à réhabiliter une grande maison avec dépendances destinée aux seniors du quartier Brabant. Dans

Plus en détail

CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT

CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT Version actualisée au 18 janvier 2010 Depuis plusieurs années, France Nature Environnement construit des partenariats avec de nombreux acteurs socio-économiques

Plus en détail

La saga de l assurance dépendance

La saga de l assurance dépendance La saga de l assurance dépendance Voilà plus de dix ans que l on parle d instaurer une assurance qui permettrait de couvrir les risques de la dépendance physique liée au grand âge. La Flandre a déjà mis

Plus en détail

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E

D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I R E D E L T A - C C E N T R E D E F O R M A T I O N E T D AP P U I C O N S E I L P O U R L E D E V E L O P P E M E N T L O C A L F O R M A T I O N U N I V E R S I T A I R E E T P O S T U N I VER S I T A I

Plus en détail

LES PRATIQUES D EVALUATION DE LA PERFORMANCE AU SEIN DES ORGANISMES FAISANT APPEL A LA GENEROSITE DU PUBLIC

LES PRATIQUES D EVALUATION DE LA PERFORMANCE AU SEIN DES ORGANISMES FAISANT APPEL A LA GENEROSITE DU PUBLIC LES PRATIQUES D EVALUATION DE LA PERFORMANCE AU SEIN DES ORGANISMES FAISANT APPEL A LA GENEROSITE DU PUBLIC Octobre 2008 Mesurer son efficacité, évaluer son efficience, donner à voir l impact de ses actions

Plus en détail

FAITES UN GESTE EN FAVEUR DE L HABITAT SOCIAL DONS ET TESTAMENT

FAITES UN GESTE EN FAVEUR DE L HABITAT SOCIAL DONS ET TESTAMENT FAITES UN GESTE EN FAVEUR DE L HABITAT SOCIAL DONS ET TESTAMENT www.bethleem.be ASBL BETHLEHEM n d entreprise : 0809.339.096 Siège social : Rue de la Linière, 14 1060 Bruxelles LA CRISE DU LOGEMENT DANS

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur?

Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur? DOSSIER DE PRESSE Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur? Contact presse : Corinne PRIGENT Directrice 06 73 11 17 85 cprigent@reseau-entreprendre.org Sommaire Sommaire...

Plus en détail

Charte éthique du mécénat et du parrainage d entreprise. dans les Parcs naturels régionaux

Charte éthique du mécénat et du parrainage d entreprise. dans les Parcs naturels régionaux Charte éthique du mécénat et du parrainage d entreprise dans les Parcs naturels régionaux Mars 2012 Préambule Les Parcs naturels régionaux offrent aux entreprises privées des espaces privilégiés pour développer

Plus en détail

L Espoir. Un logement 14 familles

L Espoir. Un logement 14 familles L Espoir Un logement 14 familles Un logement accessible, un rêve devenu réalité Ce projet pilote est un rêve devenu réalité pour 14 familles. Depuis quatre ans, elles travaillent intensivement à la réalisation

Plus en détail

DECLARATION DE LIBREVILLE SUR LA POSITION COMMUNE SOCIETE CIVILE ET PARLEMENTAIRES PANAFRICAINS POUR LA COP 21

DECLARATION DE LIBREVILLE SUR LA POSITION COMMUNE SOCIETE CIVILE ET PARLEMENTAIRES PANAFRICAINS POUR LA COP 21 FORUM REGIONAL DE LA SOCIETE CIVILE ET DES PARLEMENTAIRES PANAFRICAINS SUR LA POSITION COMMUNE COP 21 : ROSCEVAC - PACJA - REPPACC LIEU : LIBREVILLE AU GABON THEME : Climat- Développement-Croissance économique-pauvreté

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Guide de gouvernance en matière de gestion financière 2013 III H 4. Guide de gouvernance en matière de gestion financière

Guide de gouvernance en matière de gestion financière 2013 III H 4. Guide de gouvernance en matière de gestion financière Guide de gouvernance en matière de gestion financière Soumis à l avis du CDAE du 22 octobre 2013 et à l approbation de l Archevêque de Lyon, le Cardinal Philippe BARBARIN, en date du 14 novembre 2013 Préambule

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 4ème journée Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique Thème de la journée contributive : Junior ESSEC 04/02/2015

Plus en détail

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy -

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy - CAROLE DELGA SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s c o

Plus en détail

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- Eglise catholique -=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- - Mission de l Eglise catholique en France - Organisation en diocèses - Les finances de l Eglise - Organisation et finances

Plus en détail

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue!

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Les décisions prises au niveau fédéral peuvent sembler

Plus en détail

Les initiatives citoyennes en matière d énergie renouvelable Les coopératives de REScoop Wallonie et COCITER

Les initiatives citoyennes en matière d énergie renouvelable Les coopératives de REScoop Wallonie et COCITER Les initiatives citoyennes en matière d énergie renouvelable Les coopératives de REScoop Wallonie et COCITER Forum de la transition solidaire Atelier 1: World café témoignages Thématique : L énergie aux

Plus en détail

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE

DECOUVRIR NOTRE DEMARCHE RSE RRI-Révélateur de Richesses Immatérielles est une jeune entreprise de conseil et d accompagnement pour la valorisation et le développement du capital humain. À ce titre, nos engagements RSE se doivent

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail