I Mise en évidence du mouvement des plaques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I Mise en évidence du mouvement des plaques"

Transcription

1 Chapitre 5 La tectonique des plaques = le mouvement des plaques Introduction : Quelles sont les conséquences de la mobilité des plaques? I Mise en évidence du mouvement des plaques Activité 1 : la construction de la Pangée La Pangée il y a 200 millions d années Alfred Wegener ( ) présente son idée de la dérive des continents en janvier 1912, puis il la développe progressivement jusqu'à sa mort, en Bilan : Si l on compare certains continents on peut constater que les contours sont complémentaires. Ceci prouve que les continents étaient réunis à une époque. Les plaques lithosphériques se déplacent et entraînent avec elles les continents. Ce déplacement est lent (de quelques cm par an.)

2 II Conséquences du mouvement des plaques A Les dorsales sont des zones d écartement des plaques Activité 2 : Activité au niveau des dorsales Nous venons de voir que l Afrique et l Amérique étaient il y a très longtemps soudés en un seul continent. Maintenant un océan et une dorsale les séparent. Problème : Que s est-il passé au niveau de la dorsale? Quelle activité et quels mouvements ont lieu dans cette zone? Consigne : Pour répondre au problème tu disposes, de ton livre à la page 58 et 59 documents 15 et 17, d une maquette, et d une animation. Tu peux soit rédiger un texte soit faire des schémas ou les 2. Critères du socle : rechercher et organiser l information utile Elève Barème J ai pris l aide (oui ou non) S informer : Je sais où se situe la dorsale (lieu à noter) /2 S informer : Je sais quelle roche on trouve sur une dorsale (à noter) /2 Raisonner : Je sais expliquer ce qui se passe au niveau d une dorsale /3 (donner une explication).( parler du volcanisme) Raisonner : Je sais expliquer comment un océan se crée (donner une /2 explication) Communiquer : Je sais dans quel sens sont les mouvements de par et d autre d une dorsale. (noter par des flèches sur le schéma du compte rendu) /1 Aide : 1) S Informer : En t aidant de la page 58, colorie sur le schéma ci-dessous les bandes de Basaltes (roche volcanique) de par et d autre de la dorsale en respectant les âges (tu dois obtenir 4 bandes)

3 Légende : âge en millions d années 0 à -30MA -30MA à-60ma -60mA à- 110MA -110MA à 130MA 2) Raisonner : Que constates-tu? Comment évolue l âge des basaltes lorsque l on s éloigne de la dorsale 3) Raisonner : Que se passe-t-il au niveau des continents si l on superpose les basaltes datant de -130millions d années? 4) Conclusion : Que s est-il passé au niveau de la dorsale pour que l Afrique et l Amérique qui étaient au départ soudés se soient écartées l une de l autre? Bilan : Au niveau des dorsales les plaques s écartent. En s écartant, elles créent un espace qui est comblé par la remontée du magma et qui donne par refroidissement des Basaltes. L apparition d une dorsale entre 2 continents entraîne l écartement de ceux-ci et la formation d un océan entre les 2.

4 B Les zones de subduction sont des zones de rapprochement des plaques Activité 3 : Etude d une limite de plaque : la côte Est de l Amérique du Sud Nous venons de voir que de la matière était créée au niveau des dorsales. Sachant que le volume de la Terre reste constant, (la Terre ne grossit pas d année en année), il faut donc que la même quantité de matière disparaisse dans d autres régions du globe. -Clique sur «sismolog junior». La carte du monde apparaît. -Place le curseur sur la limite entre l océan et le Pérou (Amérique du sud) -Zoom une fois en cliquant sur la loupe +. -Clique sur Séismes. Dessiner les séismes. 1) S informer : Où localise t-on le plus de séismes?... -Clique sur Séismes, Profondeur et fais apparaître les séismes les uns après les autres du plus superficiel au plus profonds. 2) S informer : Où se localise les séismes les plus superficiels..et les séismes les plus profonds?... -Clique sur outils. Coupe. Définir. 2 points 1 et 2 apparaissent. -Positionne les points E / O (comme ci-dessous. schéma 1) puis clique sur Coupe. Dessiner. Les séismes apparaissent mais en profondeur. 3) S informer et communiquer : Reporte avec les 3 couleurs les différents séismes sur le schéma 2. 4) S informer : Les séismes les plus profonds se situent à quelle profondeur?... Carte de l activité sismique sur la côte ouest de l Amérique du sud : Lithosphère

5 5) Raisonner : Sachant que les séismes ne se produisent que dans la lithosphère épaisse de 100 Km comment expliques tu qu il puisse avoir des séismes dont l origine est à 500 Km de profondeur?... 6) Conclusion : Réalise un schéma expliquant les mouvements des plaques dans cette zone. Bilan : Les plaques se rapprochent et s enfouissent au niveau des fosses océaniques. Il en résulte des transformations de la lithosphère exemple fermeture des océans. C La collision et la formation des chaînes de montagne Comment expliquer que l on puisse retrouver des basaltes en coussins dans une chaîne de montagne? Activité 4 : la collision entre 2 plaques On a retrouvé des basaltes en coussins dans les Alpes (doc 1) ainsi que des fossiles d ammonite (doc 2). Problème : Comment sont-ils arrivés au sommet d une montagne alors qu on les trouve dans les océans? Comment expliquer les déformations observées sur le doc 3? Doc 1 : Basalte en: coussins observés dans les Alpes Doc 2 : Fossile d ammonite retrouvé dans les Alpes

6 plis faille Doc 3 : Déformations observées dans les montagnes Pour répondre aux questions tu disposes : - de ton livre page 61 doc 20 et 21 - de 2 maquettes - d une animation au vidéo projecteur - d une aide Consigne : Réponds aux questions sous forme d un texte et d un schéma. Aide 1 : la formation d une montagne A l aide du doc 21 page 61 explique comment l Himalaya a pris naissance? - Pense à identifier les 2 plaques qui se déplacent. - Repère les basaltes sur le schéma - tu peux t aider de ce texte à trou mots pour construire tes phrases Lors d une, 2 continents séparés par un océan se rencontrent. L océan.. mais des basaltes ainsi que des restes de poisons ou d ammonites peuvent se retrouver. entre les 2 plaques. Comme la compression, la montagne s.. et les basaltes se retrouvent donc au sommet d une.. Aide 2 : les déformations dans une montagne -En t aidant du doc 3 nomme les déformations visibles sur une montagne. -en t aidant de la maquette montre que lorsque l on comprime des couches de matériaux alors ceux-ci s élèvent et se plissent. Parfois les plis se cassent lorsque la contrainte est trop forte Autoévaluation : Critères du socle : rechercher et organiser l information utile Barème J ai pris l aide (oui ou non) S informer : Je sais comment se forme une chaîne de montagne /2 Raisonner : Je sais pourquoi les basaltes et les fossiles se retrouvent dans la /1 chaîne de montagne S informer : Je sais comment s appellent les déformations dans les montagnes. /1 Raisonner : Je sais expliquer comment les déformations ont été créées /2 Réaliser : J ai réussi à faire des déformations avec la maquette /2 Communiquer : J ai réalisé un schéma expliquant la collision entre 2 plaques et j ai /2 localisé les basaltes, les fossiles et les déformations sur mon schéma

7 Bilan : Le rapprochement des plaques aboutit à l affrontement des plaques et engendre des déformations de la lithosphère et la formation des chaînes de montagnes. Dans les chaînes de montagne de nombreuses déformations sont visibles comme les failles et les plis. Schéma bilan : la tectonique des plaques 100

8 Chapitre 5 La machine Terre Révisions pour le chapitre 5 A la fin de ce chapitre je dois savoir : Définir : * Dorsale, Fosse, collision Savoir * qui est Alfred Wegener *donner des arguments permettant de montrer que les plaques (et les continents) bougent * expliquer ce qui se passe au niveau des dorsales (activité volcanique) et les conséquences que cela entraînent ( ouverture océanique) * expliquer ce qui se passe quand 2 plaques se rapprochent (activité au niveau d une fosse) et les conséquences que cela entraînent (formation des chaînes de montagne) Savoir faire *un schéma bilan montrant les différents mouvements s aux frontières des plaques *localiser sur une carte du monde les fosses et les dorsales

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités

GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités Google Earth est un logiciel, permettant une visualisation de la Terre (et d autres astres!) avec un assemblage de photographies aériennes

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

Géodynamique. Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1

Géodynamique. Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1 Géodynamique 2014 Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1 Pré-requis: Bases en cinématique des plaques, géophysique, géologie sédimentaire,

Plus en détail

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole Laboratoire de Sciences de la Vie et de la Terre Mise à l épreuve de l idée d une dérive des continents Première S Au début du XXe siècle, les premières idées évoquant une mobilité horizontale des continents

Plus en détail

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Séquence 5 Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Sommaire 1. Le recyclage de la lithosphère océanique 2. Le premier modèle de la tectonique des plaques

Plus en détail

Activité 45 : La responsabilité de l Homme sur son environnement géologique

Activité 45 : La responsabilité de l Homme sur son environnement géologique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Géologie externe, évolution des paysages (16 heures) Notions. contenus Compétences Exemples d activités L procure à l Homme des ressources. [Thèmes : Environnement,

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

Fiche Mémo : Options d accessibilité sous Windows et Internet Explorer 5

Fiche Mémo : Options d accessibilité sous Windows et Internet Explorer 5 Fiche Mémo : Options d accessibilité sous Windows et Internet Explorer 5 I. Général II. Affichage : taille icônes et écran III. Le menu «Options d accessibilité» : contraste, curseur IV. Le clavier V.

Plus en détail

AMELIORATIONS DES FONCTIONNALITES DISPONIBLES

AMELIORATIONS DES FONCTIONNALITES DISPONIBLES AMELIORATIONS DES FONCTIONNALITES DISPONIBLES DANS LE GEOSERVICE RIS.NET GESTION V.2 Zoom + vue) : Permet de faire un zoom avant sur la carte (uniquement en cadrant une Zoom à l échelle déroulante, : Possibilité

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 CONTACTER VOTRE SUPPORT 3 3 ESPACE DE GESTION DES CARTES 4 4 CONFIGURER UNE CARTE 5 4.1 Ajouter une carte 5 4.1.1 Détails : nom, taille, marqueur 5 4.1.2 Ajout d un marqueur

Plus en détail

Comment retrouver le fichier "bingo" sauvegardé dans l'ordinateur? Socle commun

Comment retrouver le fichier bingo sauvegardé dans l'ordinateur? Socle commun Objectifs Auto- Evaluation Socle commun Technologie Expliquer comment sont stockées les informations dans un ordinateur. o IV-2 Recenser des données, les classer, les identifier, les stocker, les retrouver

Plus en détail

La gestion à long terme des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie. Options

La gestion à long terme des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie. Options La gestion à des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie Options Options possibles pour la gestion à 2 Option zéro ou statu quo : maintien de la situation actuelle Mise en forages profonds

Plus en détail

Essais de charge sur plaque

Essais de charge sur plaque Page No.: 1 L essai de charge sur plaque est exécuté entre autres dans des galeries d exploration ou dans des puits, mais il peut aussi être exécuté à la surface en appliquant un poids mort ou en chargeant

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE TP E Page 1 sur 6 Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Service marketing Concevoir le produit Bureau d étude Définir le produit Préparer la fabrication Bureau des méthodes Fabriquer

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

RESIF Une infrastructure de recherche pour l'observation des déformations de la terre site web : http://www.resif.fr

RESIF Une infrastructure de recherche pour l'observation des déformations de la terre site web : http://www.resif.fr RESIF Une infrastructure de recherche pour l'observation des déformations de la terre site web : http://www.resif.fr Catherine Péquegnat Univ. Grenoble Alpes, ISTerre, F-38041 Grenoble, France CNRS, ISTerre,

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock MODE D EMPLOI DU LOGICIEL LIGNES DE TEMPS A partir du film La Mort aux trousses d Alfred Hitchcock Pour ouvrir un projet Pour ouvrir un fichier projet, lancez Lignes de temps et cliquez sur Fichier ->

Plus en détail

Représenter un pays : la carte de France

Représenter un pays : la carte de France séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 séance 1 De la photo à la carte. Je découvre Avec l aimable autorisation de la Mairie de l Ile d Arz - www.iledarz.fr Emma va passer quelques jours de vacances à Bilhervé,

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE 1 La mairie de Ressons-le-Long souhaite restaurer le lavoir de la Montagne. L opération fait l objet d une souscription «Fondation

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

Landesk Service Desk

Landesk Service Desk Guide d utilisation Landesk Service Desk Gestionnaire d incidents Groupe Samsic Sommaire 1 PREAMBULE 3 1.1 Objectif du document...3 1.2 Public cible...3 1.3 Conventions typographiques...3 1.3.1 Indications...

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

Manuel d utilisation DeveryLoc

Manuel d utilisation DeveryLoc Manuel d utilisation DeveryLoc Page 1/37 Version Numéro de la version Date de modification Modification apporté Version v.1 Le 1 juillet 2004 Version v.2 Le 1 Juin 2006 Page 2/37 SOMMAIRE 1. SE CONNECTER

Plus en détail

Science et technologie : Le truc de Newton

Science et technologie : Le truc de Newton Science et technologie : Le truc de Newton Une caractéristique fondamentale de la science c est le lien étroit qui l unit à la technologie. La science cherche les règles du monde matériel et la technologie

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Le Web et Internet. A. Historique : B. Définitions : reliés entre eux via un système d interconnexion.

Le Web et Internet. A. Historique : B. Définitions : reliés entre eux via un système d interconnexion. Le Web et Internet Le terme Network désigne un réseau informatique composé d ordinateurs qui sont reliés entre eux via un système d interconnexion. Internet fait référence à l international. C est un entrelacement

Plus en détail

LA PARTIE EXTERNE DE LA TERRE EST FORMÉE DE PLAQUES DONT LES MOUVEMENTS PERMANENTS TRANSFORMENT LA SURFACE DU GLOBE.

LA PARTIE EXTERNE DE LA TERRE EST FORMÉE DE PLAQUES DONT LES MOUVEMENTS PERMANENTS TRANSFORMENT LA SURFACE DU GLOBE. LA PARTIE EXTERNE DE LA TERRE EST FORMÉE DE PLAQUES DONT LES MOUVEMENTS PERMANENTS TRANSFORMENT LA SURFACE DU GLOBE. 3 - La partie externe de la Terre est formée de plaques mobiles 4 - Les mouvements des

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS. Epreuve EP1 Unité : UP1

BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS. Epreuve EP1 Unité : UP1 Doc 1/11 BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES REPRESENTATION INFORMATISEE DE PRODUITS INDUSTRIELS Epreuve EP1 Unité : UP1 Analyser une pièce et produire sa maquette numérique en fonction d'un mode d'élaboration

Plus en détail

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires Titre de l atelier : Les vers de terre Domaines d activité Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants Lecture de textes documentaires Motsclés Vers de terre Vie du sol Compétences

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

IFFO-RME. Informations. Si la France est un pays de. LLa terre a tremblé le 21 novembre 2004 en Guadeloupe et aux Saintes, www.iffo-rme.

IFFO-RME. Informations. Si la France est un pays de. LLa terre a tremblé le 21 novembre 2004 en Guadeloupe et aux Saintes, www.iffo-rme. 4 Informations Brèves L y était En partenariat avec l, l association Prévention 2000 organise une grande commémoration de la crue de la Loire de 1856 sous la forme d une rencontre francophone des «Ambassadeurs

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL - BAPAAT

REFERENTIEL PROFESSIONNEL - BAPAAT REFERENTIEL PROFESSIONNEL - BAPAAT 1. PARTICIPATION (au Fonctionnement de l'entreprise) DOMAINES de COMPETENCE OBJECTIFS GENERAUX OBJECTIFS OPERATIONNELS Appréciation d'un sportif et socioculturel Droit

Plus en détail

PERFORMANCE DES APPLICATIONS

PERFORMANCE DES APPLICATIONS PERFORMANCE DES APPLICATIONS CHECKLIST SUR L IMPORTANCE DE L EXPÉRIENCE UTILISATEUR Application Performance: End-User Quality of Experience Checklist 1 AU CENTRE DE L AVENIR L internationalisation des

Plus en détail

ANNEXE 8b. Fig. 1 Les symboles utilisés dans l'analyse de susceptibilité des suivantes paragraphes

ANNEXE 8b. Fig. 1 Les symboles utilisés dans l'analyse de susceptibilité des suivantes paragraphes RÉSULTATS ET CRITICITÉS MENACE GLISSEMENT SUR LES TROIS COMMUNES Dans les suivantes paragraphes sont présentés les résultats pour chaque communes et une liste des zones plus critiques surtout concernant

Plus en détail

ASTER et ses modules

ASTER et ses modules ASTER et ses modules Sommaire Caractéristiques du site internet Rubriques et pages... page 3 Actualités... page 3 Agenda... page 4 Sons... page 4 Documents à télécharger... page 4 Liens... page 4 Albums

Plus en détail

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses)

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses) L' approche de la complexité; Un exemple de démarche en classe de seconde. Bulletin officiel spécial n 4 du 29 avril 2010 L approche de la complexité et le travail de terrain Le travail de terrain est

Plus en détail

Défi Transition énergétique : ressources, société, environnement ENRS Projet Exploratoire PALEOSTOCK

Défi Transition énergétique : ressources, société, environnement ENRS Projet Exploratoire PALEOSTOCK Des traitements thermiques de matériaux lithiques du paléolithique destinés à faciliter leur taille, aux prétraitements adaptés à leur usage en stockage thermique haute température. Contexte «Stockage»

Plus en détail

CLUB DE MARCHE Ballade et Randonnée

CLUB DE MARCHE Ballade et Randonnée CLUB DE MARCHE Ballade et Randonnée SOMMAIRE 1 LA CARTE 1.1 Les types de carte 1.2 Les différentes échelles 1.3 - Les informations figurants sur les cartes au 1/25000 ème 1.3.1 - Le cadre 1.3.2 Les couleurs

Plus en détail

Autoroute A16. Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) A16- A16+

Autoroute A16. Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) A16- A16+ 01 / 24 0 0!( 10 10 20 20 02 / 24 20 20 30 30 40 40 Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) 03 / 24 40 40 50 50 60 60 60 60 04 / 24 70 70 80 80 80 80 Système de Repérage

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

Séquence 1. Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale. Sommaire. Chapitre 1.

Séquence 1. Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale. Sommaire. Chapitre 1. Séquence 1 Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale Objectifs Cette séquence permettra de caractériser la croûte continentale du point de vue

Plus en détail

Indications TD ENT. http://www.passwordmeter.com ou http://www.howsecureismypassword.net/ testent la résistance de votre mot de passe.

Indications TD ENT. http://www.passwordmeter.com ou http://www.howsecureismypassword.net/ testent la résistance de votre mot de passe. Ind-ENT.1 Indications TD ENT 0. Consignes Lisez la version PDF du TD et repérez les parties surlignées. Ce sont des éléments qui sont importants ou qui ont été modifiés. À vous de transcrire tout cela

Plus en détail

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification

Défauts dan les sachets souples état date stérilisables en autoclave nouveau 31/05/2002 Caractérisation et classification chapitre page 7 Index CHAPITRE 7 CATÉGORIES DES DÉFAUTS 7.1 Abrasion 7.2 Cloque 7.3 Canal de fuite 7.4 Joint comprimé (ou séparation des couches dans la zone de scellage) 7.5 Joint contaminé 7.6 Joint

Plus en détail

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

Créer un publipostage avec Word 2007.

Créer un publipostage avec Word 2007. Bureautique Créer un publipostage avec Word 2007. Dans cette Fiche, nous allons décrire la procédure de création d'un publipostage avec Word 2007. La fonction de publipostage permet de créer un document

Plus en détail

Optimiser le référencement naturel de son site web

Optimiser le référencement naturel de son site web Rodez, le 15 avril 2011 Les moteurs de recherche Les moteurs utilisés dans le monde Les moteurs utilisés en Europe Où clique un internaute? Référencement «payant» 35-40% des clics sur Google Référencement

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE...1 LA CONNEXION ODBC :...1. CONNEXION AU TRAVERS D EXCEL(tm)...6. LOGICIEL QUANTUM GIS (Qgis)... 10

INTRODUCTION GENERALE...1 LA CONNEXION ODBC :...1. CONNEXION AU TRAVERS D EXCEL(tm)...6. LOGICIEL QUANTUM GIS (Qgis)... 10 PROGRAMME RÉGIONAL DE RENFORCEMENT DE LA COLLECTE DES DONNÉES STATISTIQUES DES PECHES DANS LES ÉTATS MEMBRES ET DE CREATION D UNE BASE DE DONNÉES REGIONALE Manuel de formation TABLE DES MATIERES INTRODUCTION

Plus en détail

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans)

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) KADER ATTIA est né en 1970 à Dugny (Seine-St-Denis), il vit et travaille à Berlin. L ATELIER ÉPHÉMÈRE un samedi par mois, de 14h30 à 16h Pour explorer l exposition, peindre,

Plus en détail

PRODUITS D EXPLOITATION

PRODUITS D EXPLOITATION RESULTATS FINANCIERS Les principaux résultats financiers de l exercice 2012 ont enregistré une nette augmentation par rapport à l année 2011 due essentiellement à la hausse du prix de vente moyen du brut

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme Partie II Les paramètres des séismes Séisme: libération d énergie destructrice à partir de la magnitude 5 Prévision sismique: déterminer l aléa sismique Étude du mécanisme de rupture de la faille 1. Introduction

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION LA DEPECHE PREMIUM

GUIDE D UTILISATION LA DEPECHE PREMIUM www.ladepeche.fr/premium GUIDE D UTILISATION LA DEPECHE PREMIUM La version 100% numérique de La Dépêche du Midi 1 Madame, Monsieur, Ce guide a pour objectif de vous accompagner dans la prise en main de

Plus en détail

GÉODÉSIE, COORDONNÉES ET GPS

GÉODÉSIE, COORDONNÉES ET GPS GÉODÉSIE, COORDONNÉES ET GPS LES PROJECTIONS La représentation du globe terrestre sur un plan en deux dimensions exige une opération nommée projection. Une projection s appuie sur un géoïde, qui est une

Plus en détail

Réalisation de cartes vectorielles avec Word

Réalisation de cartes vectorielles avec Word Réalisation de cartes vectorielles avec Word Vectorisation de la carte Après avoir scanné ou avoir récupéré un fond de carte sur Internet, insérez-la dans votre fichier Word : Commencez par rendre visible

Plus en détail

EN QUÊTE DU MONDE. Les nids de fourmis rousses. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés...

EN QUÊTE DU MONDE. Les nids de fourmis rousses. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés... Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 description... 2 Principaux thèmes abordés... 2 Contenus... 3 niveaux, disciplines, compétences... 3 notions... 4 Vocabulaire... 4 découpage du film... 5 Suggestions

Plus en détail

Synthèse SYNTHESE - 1 - DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT. Service du climat et de l efficacité énergétique

Synthèse SYNTHESE - 1 - DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT. Service du climat et de l efficacité énergétique DIRECTION GENERALE DE L ENERGIE ET DU CLIMAT Service du climat et de l efficacité énergétique Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique Synthèse SYNTHESE Prise en compte de l'élévation

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Ywood Les Docks Libres à Marseille

Ywood Les Docks Libres à Marseille Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 1 Ywood Les Docks Libres à Marseille Stéphane Bouquet NEXITY / YWOOD FR-Paris, Marseille 2 Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 5 ème Forum International

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU GESTIONNAIRE DE L ESPACE PERSO DES MEMBRES DE LA SLIAI

MODE D EMPLOI DU GESTIONNAIRE DE L ESPACE PERSO DES MEMBRES DE LA SLIAI 1 MODE D EMPLOI DU GESTIONNAIRE DE L ESPACE PERSO DES MEMBRES DE LA SLIAI SOMMAIRE : I - Création de compte personnel - 2 II - Connection au compte - 3 III - Gestion de la fiche personnelle d inventeur

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

L écran du marais : Comment configurer le viewer OpensSim

L écran du marais : Comment configurer le viewer OpensSim L écran du marais : Comment configurer le viewer OpensSim Dans un premier temps, il vous faut télécharger et installer un logiciel de navigation dédié aux serveurs de mondes virtuels. En voici deux ainsi

Plus en détail

Notice d utilisation de la carte interactive de l EQUIRANDO 2015

Notice d utilisation de la carte interactive de l EQUIRANDO 2015 Notice d utilisation de la carte interactive de l EQUIRANDO 2015 Afin d utiliser au mieux la carte interactive de l EQUIRANDO 2015, vous trouverez ci-dessous la description et l utilisation des différentes

Plus en détail

eproject Manuel utilisateur Version 0.0

eproject Manuel utilisateur Version 0.0 eproject Manuel utilisateur Version 0.0 Mars 2011 Table des Matières 1. Présentation de l application... 3 2. Configuration requise et chargement... 3 3. Prise en main de l application... 3 a) Descriptif

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

LES MASSAGES POUR BÉBÉ

LES MASSAGES POUR BÉBÉ LES MASSAGES POUR BÉBÉ La philosophie et les engagements du LABORATOIRE HÉVÉA Des produits 100% naturels élaborés exclusivement à partir de plantes en provenance des cinq continents et récoltées dans le

Plus en détail

Atlas géographique de l Internet fixe et mobile en Nouvelle-Calédonie Juin 2014. Réalisé par Malcolm XENIE

Atlas géographique de l Internet fixe et mobile en Nouvelle-Calédonie Juin 2014. Réalisé par Malcolm XENIE Atlas géographique de l Internet fixe et mobile en Nouvelle-Calédonie Juin 2014 Réalisé par Malcolm XENIE Internet en Nouvelle-Calédonie Les secteurs d activités numériques englobent les télécommunications

Plus en détail

Base de données de la sismicité historique de la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et site internet associé

Base de données de la sismicité historique de la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et site internet associé Base de données de la sismicité historique de la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et site internet associé Rapport final BRGM/RP-54376-FR décembre 2005 Base de données de la sismicité historique de

Plus en détail

Un exemple avec WORKSPACE d'interwrite

Un exemple avec WORKSPACE d'interwrite S'approprier un utilitaire de TNI Un exemple avec WORKSPACE d'interwrite Objectifs : S'approprier un utilitaire de TNI («soft»)afin de percevoir la plus-value pédagogique de l'outil. Pour cela utiliser

Plus en détail

1575 pour Monsieur 1099 pour Madame

1575 pour Monsieur 1099 pour Madame MAURICE Casuarina Resort & Spa 1575 pour Monsieur 1099 pour Madame CES PRIX COMPRENNENT : les vols en classe éco (Q) avec Air Mauritius au départ de Bruxelles (TGV), les taxes d aéroport, l assistance,

Plus en détail

Guide d utilisation Salles avec un tableau blanc interactif

Guide d utilisation Salles avec un tableau blanc interactif Guide d utilisation Salles avec un tableau blanc interactif Index 1. Généralités... 1 2. Matériel... 2 3. Fermeture de ces salles... 2 4. Monter, descendre le tableau, écrire sur le tableau blanc et comment

Plus en détail

Le 360 T&I Evaluations

Le 360 T&I Evaluations Le 360 T&I Evaluations Du développement personnel à la cartographie managériale Qui sommes-nous? Options RH, un cabinet de conseil spécialisé en Management des Hommes et des Organisations Depuis 14 ans,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DC-SICA 10.1204 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Développement et hébergement d un site Internet cartographique sur les points de captage et les périmètres de protection Glossaire API Application

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

!"#$#%&'($&%()*+(&,(-.)(/0(12$$34&( -)567(859(:;<;( 51/=>?#&(=&(@20A&$$&B+/$>=2,#&(

!#$#%&'($&%()*+(&,(-.)(/0(12$$34&( -)567(859(:;<;( 51/=>?#&(=&(@20A&$$&B+/$>=2,#&( "#$%&'#)*+#$,-, "#$#%&'$&%)*+&,-.)/012$$34& -)567859:;?#&=&@20A&$$&B+/$>=2,#& "#$%&')$*+, -%.)/01203&+45&$617%0**0#3389:;#)$/*4#//

Plus en détail

Sans tabou ni langue de bois

Sans tabou ni langue de bois LE TRAIT D UNION Pour une véritable politique contractuelle Les négociations salariales concernant les 43 000 salariés de la branche Caisse d épargne ne peuvent se limiter à un dialogue stérile et caricatural.

Plus en détail

Gérer, stocker et partager vos photos grâce à Picasa. Janvier 2015

Gérer, stocker et partager vos photos grâce à Picasa. Janvier 2015 Gérer, stocker et partager vos photos grâce à Picasa Janvier 2015 Sommaire 1 - Découverte de Picasa 2 - Gestion des dossiers et des photos 3 - Trier, filtrer et rechercher 4 - Retoucher une image 5 - Création

Plus en détail

Généralités. Front froid

Généralités. Front froid Apprendre : Les masses d'air, les fronts Tester : Les dictons Pratiquer : Prévoir le temps Prévoir : Les dictons mois par mois Généralités Deux masses d'air de température différente qui se rencontrent,

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN LABO PORTABLE

CONSTRUCTION D'UN LABO PORTABLE CONSTRUCTION D'UN LABO PORTABLE pour le traitement des PLAQUES AU COLLODION HUMIDE René Smets Août 2013 UN LABORATOIRE PORTABLE POUR LE TRAITEMENT DES PLAQUES AU COLLODION HUMIDE. Il y a quelques années,

Plus en détail

Créer une carte personnalisée

Créer une carte personnalisée Créer une carte personnalisée Avec Google Maps, vous pouvez créer vos propres cartes personnalisées pour indiquer par exemple les endroits que vous avez déjà visités, l'emplacement des restaurants où vous

Plus en détail

Google Adresses. Validez la fiche de votre entreprise ou organisation sur Google Maps

Google Adresses. Validez la fiche de votre entreprise ou organisation sur Google Maps Google Adresses Validez la fiche de votre entreprise ou organisation sur Google Maps Le Réseau acadien des sites P@C de la Nouvelle Écosse Janvier 2011 Source : http://www.google.com/support/places/bin/static.py?page=guide.cs&guide=28247&topic=28292&answer=142902

Plus en détail

Créer un sondage sous Magento

Créer un sondage sous Magento Créer un sondage sous Magento Version utilisée pour l élaboration de ce guide : Magento 1.2.1.2 Rédigée par : Olivia Contexte Magento vous offre la possibilité de créer des mini-modules de sondages. Vous

Plus en détail

ATTESTATION D ASSURANCE

ATTESTATION D ASSURANCE ATTESTATION D ASSURANCE SARL REHANEUF 20 RUE D ESPAGNE 64100 BAYONNE Valable * pour la période du 01/06/2014 au 31/12/2014 Contrat Multirisque Professionnelle : 164160800 V 001 MAAF ASSURANCES S.A. atteste

Plus en détail

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y 15 Octobre 1954 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES GEOPHYSIQUES

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

PROPRIÉTÉS D'UN LASER

PROPRIÉTÉS D'UN LASER PROPRIÉTÉS D'UN LASER Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité. Compétence(s) spécifique(s)

Plus en détail

opentaxepub Documentation

opentaxepub Documentation opentaxepub Documentation Release rc1 openmairie November 02, 2012 CONTENTS 1 Utilisation 3 1.1 Les principes............................................... 3 1.2 Saisir une entreprise...........................................

Plus en détail