REDRESSEMENT et FILTRAGE d un COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REDRESSEMENT et FILTRAGE d un COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL"

Transcription

1 REDRESSEMENT et FILTRAGE d un COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL ÉTUDE EXPÉRIMENTALE N 1 : redressement mono alternance du courant alternatif sinusoïdal J UTILISE LE COFFRET ÉLECTRICITÉ J AI BESOIN DE : 4 - Interrupteur 5 - Fils de connexion (6) 11 - Boîtier de résistors 12 - Adaptateurs BNC (2) 14 - Boîtier de composants électroniques GBF non livré dans le coffret ; référence du GBF : MT Oscilloscope non livré dans le coffret ; référence de l oscilloscope : MT JE DOIS RÉALISER Fig. 1. K Voie GBF Rp 1 - Je fixe les raccords BNC sur la voie 1 de l oscilloscope et sur la sortie 50/600 Ω du GBF. 2 - Je relie le GBF et l oscilloscope au réseau. 3 - Je réalise le montage de la Fig. 1. L interrupteur est ouvert. Le GBF délivre une tension alternative sinusoïdale. Le bouton amplitude est tourné à fond vers la droite. J utilise la résistance 470 Ω du boîtier de résistors. 4 - Je mets en marche l oscilloscope et le GBF, le bouton poussoir 50/600 Ω du GBF est sorti. 5 - Je règle la fréquence du GBF sur 50 Hz. 6 - Je règle la position verticale à l aide du bouton (Y pos1) pour que la trace du faisceau coïncide avec l axe horizontal situé au centre de l écran. 38

2 7 - Je ferme l interrupteur. 8 - Je place le sélecteur de la base de temps sur le calibre 5 ms. 9 - Je place le sélecteur de sensibilité de la voie 1 sur le calibre 5 V. Je fais la constatation suivante : le courant sinusoïdal est redressé A RETENIR : La diode permet d obtenir un redressement monoalternance (courant unidirectionnel) J ouvre l interrupteur J éteins le GBF Je débranche chaque appareil. 39

3 ÉTUDE EXPÉRIMENTALE N 2 : redressement double alternance du courant alternatif sinusoïdal J UTILISE LE COFFRET ÉLECTRICITÉ J AI BESOIN DE : 4 - Interrupteur 5 - Fils de connexion (10) 11 - Boîtier de résistors 13 - Transformateur 15 - Pont de Graëtz 16 - Condensateur GBF non livré dans le coffret ; référence du GBF : MT Oscilloscope non livré dans le coffret ; référence de l oscilloscope : MT JE DOIS RÉALISER Rp 4 K Voie 1 Fig. 2. GBF 1 - Je réalise le montage de la Fig. 2, pour des raisons pratiques, il faut utiliser à la sortie du GBF un transformateur d isolement. Ci-dessous le détail du montage. Transformateur K 470 Pont de Graëtz Voie 1 GBF 1800 sp 1800 sp - L interrupteur est ouvert. Le GBF délivre une tension alternative sinusoïdale. Le bouton amplitude est tourné à fond vers la droite. J utilise la résistance 470 Ω du boîtier de résistors. 40

4 2 - Je mets en marche le GBF (fréquence 50 Hz). 3 - Le bouton AC-DC de l oscilloscope doit être enfoncé (position DC). 4 - Je ferme l interrupteur. 5 - Je place le sélecteur de la base de temps sur le calibre 2 ms. 6 - Je place le sélecteur de sensibilité de la voie 1 sur le calibre 5 V. 7 - Je fais la constatation suivante : redressement double alternance 8 - Je place en dérivation le condensateur aux bornes de la sortie du pont de Graëtz EN RESPECTANT LES POLARITÉS. 9 - Je fais la constatation suivante : courant continu A RETENIR : Le pont de Graëtz permet d obtenir un redressement double alternance. Le condensateur permet de filtrer le courant obtenu (c est un courant continu) J ouvre l interrupteur Je coupe l alimentation du GBF et celle de l oscilloscope Je débranche chaque appareil et range le matériel avec soin. 41

5 CARACTÉRISTIQUE EXTERNE d un GÉNÉRATEUR ÉTUDE EXPÉRIMENTALE J UTILISE LE COFFRET ÉLECTRICITÉ J AI BESOIN DE : 1 - Multimètres (2) 4 - Interrupteur 5 - Fils de connexion (7) 6 - Potentiomètres sur boîtier 7 - Boîte de résistances à mesurer 12 - Adaptateur BNC GBF avec touche off set non livré dans le coffret ; référence du GBF : MT JE DOIS RÉALISER K - A Fig. 4 RP 39 - V Rh Le générateur de courant continu est ici le GBF utilisé en position offset. Pour son bon fonctionnement, je tire vers moi le bouton offset de l appareil. Celui-ci est désormais capable de délivrer un courant continu. Les 3 touches de fonction du GBF sont sorties. 2 - Je positionne un adapteur BNC sur la sortie 50/600 Ω et je branche à ses bornes un voltmètre positionné sur DC calibre 20 V. 3 - Je mets en marche le GBF et je fais tourner doucement le bouton offset de gauche à droite, puis de droite à gauche en observant le multimètre. 4 - Je constate que le GBF délivre des tensions comprises entre -11,72 V et 10,65 V (à 10-2 V près). -11,72 V < U < 10,65 V. 42

6 5 - Je positionne le bouton de manière à ce que le GBF délivre LA TENSION POSITIVE LA PLUS GRANDE. 6 - Je débranche le voltmètre et je place le commutateur en position OFF, puis j éteins le GBF. 7 - Je réalise le montage de la Fig., en utilisant le rhéostat 470 Ω (bornes rouge et jaune). L interrupteur K est ouvert. J utilise la résistance R3 de la boîte de résistances comme résistance de protection. 8 - Je règle le rhéostat à sa résistance maximale (bouton tourné à fond vers la droite). 9 - L ampèremètre est positionné sur DC calibre 200 ma, le voltmètre sur DC calibre 20 V. Je respecte par ailleurs les polarités. Je mets en marche le GBF J actionne doucement le bouton du rhéostat pour obtenir les intensités du tableau ci-dessous (pour obtenir I = 0, je peux laisser ouvert l interrupteur K ; pour obtenir les autres intensités, je le ferme) Je complète le tableau en reportant à 10-2 V près les valeurs de U. I (ma) Tableau n 1 I (A) 0 0,03 0,06 0,08 0,10 U (V) 10,81 9,22 7,65 6,57 5, J ouvre l interrupteur. Je mets le GBF sur la postion arrêt ( OFF ) et les commutateurs des multimètres sur la position OFF Pour I = 0 A, U = 10,81 V. Cette tension représente la tension à vide du générateur. C est la tension la plus grande. Elle est appelée FORCE ÉLECTROMOTRICE DU GÉNÉRATEUR. On la note : E ; ici E = 10,81 V J observe le tableau : je constate que lorsque le générateur débite un courant, la tension à ses bornes diminue. LA CHUTE DE TENSION est d autant plus grande que l intensité est grande 15 - Je vais essayer de découvrir une relation entre les grandeurs U et I ; pour celà, je complète le tableau ci-dessous (je reporterai le rapport E-U à l unité près). Rappel : E = 10,81 V. I I (A) Tableau n 2 0 0,03 0,06 0,08 0,10 U (V) 10,81 9,22 7,65 6,57 5,72 E-U 0 1,59 3,16 4,24 5,09 E-U I 16 - Aux erreurs d expérience près, je constate que le rapport E-U est constant I 17 - Je calcule la valeur moyenne de ce rapport à l unité près. 53 k = = 53 4 } je reporte les valeurs du tableau n 1 43

7 18 - Cette constante k est appelée RÉSISTANCE INTERNE DU GÉNÉRATEUR. On la note : r ; ici, r = 53 Ω 19 - On peut donc écrire : E-U = r. De cette formule, je déduis l expression de U : I E - U = ri E = ri U ou E - ri = U U = E - ri A RETENIR : La tension U aux bornes d un générateur débitant un courant d intensité I, de force électromotrice E et de résistance interne r, est donnée par la formule : U = E r I (V) (V) (Ω)(A) 20 - Dans cette formule 2 grandeurs sont constantes. Lesquelles? E ; r Ces grandeurs caractérisent le générateur ; G (E, r). Ici : G ( 10,81 V, 53 Ω) 21 - Je reporte sur le papier millimétré les points d abcisse I et d ordonnée U. Ces points sont alignés CARACTÉRISTIQUE DU GÉNÉRATEUR U(V) ,03 0,06 0,08 0,10 0,12 0,15 0,18 0,21 I(A) 44

8 22 - Je reconnais la fonction affine y = ax b Ici : U = -ri E En remplaçant r et E par leurs valeurs respectives, on obtient : U = -53 I 10,81 Donc a = -53 et b = 10, Quand U = 0V, le courant I est appelé courant de court-circuit. On le note Icc Je calcule la valeur de Icc à 10-2 A près : 53 Icc = 10,81 Icc = 10,81 Icc = 0,20 A Je vérifie sur le graphe la valeur trouvée Je débranche chaque appareil et je range le matériel avec soins. 45

9 RÉALISATION, MESURE d un DÉCALAGE et CALCUL d un DÉPHASAGE ÉTUDE EXPÉRIMENTALE J UTILISE LE COFFRET ÉLECTRICITÉ J AI BESOIN DE : 1 - Multimètre (1) 4 - Interrupteur 5 - Fils de connexion (9) 11 - Boîtier de résistors 12 - Adapteurs BNC (2) 13 - Transformateur Alimentation 6 V alternatif non fournie dans le coffret ; référence de l alimentation MT Oscilloscope non livré dans le coffret ; référence de l oscilloscope : MT JE DOIS RÉALISER Voie 1 Fig. 1. K 4 13 U2 U3 11 1K U1 Voie Je relie au réseau l alimentation 6 V alternatif et l oscilloscope. 2 - Je mets en marche l oscilloscope et je fixe les adaptateurs BNC sur les voies 1 et Je réalise le montage de la Fig. 1 ; l interrupteur est ouvert. La bobine est une bobine du transformateur et comporte 1800 spires. 4 - Je place le sélecteur de la base de temps sur le calibre 5 ms. 5 - Je place les deux sélecteurs de sensibilité de l oscilloscope sur le calibre 5 V. 6 - Je mets en marche l alimentation (6V alternatif). 7 - J enfonce les touches CH1/2, DUAL et ADD (touches (28), (30) et (31) sur le schéma de l oscilloscope p 28). 8 - A l aide des boutons (22) et (38), je règle les positions verticales pour que les traces des faisceaux coïncident avec l axe horizontal situé au centre de l écran. 46

10 9 - Je ferme l interrupteur. Je fais la constatation suivante : 2 sinusoïdes décalées 10 - Je relâche les touches DUAL et ADD pour ne visualiser que la tension U1 (voir Fig. 2) Fig A l aide du bouton X pos. (6), je place la sinusoïde représentant U 1 dans la position indiquée sur la figure J enfonce les touches DUAL et ADD Je fais la constatation suivante : U 3 en avance sur U Sur l axe horizontal des temps, je mesure le décalage entre les deux sinusoïdes : Ici, 1 carreau = ^ 5 ms. J en deduis la valeur de : = 3 ms La période T vaut 20 ms. A celle période correspond un angle de 360. J en deduis la valeur de l angle de déphasage entre les deux courbes : = 360 x 3 = = 54 POUR ALLER PLUS LOIN A l aide du multimètre, je mesure les tensions U 1, U 2 et U 3 à 10-1 V près. U 1 = 3,3 V U 2 = 5,4 V U 3 = 6,7 V RAPPEL : U 3 = U 1 U Sur le papier millimétré, je représente horizontalement la tension U 1 (tension aux bornes du résistor ; 1 cm ^= 1 V) puis, en respectant la même échelle, à l aide du compas, je construis les vecteurs U 2 et U 3 (U 1 en RETARD sur U 3 ) Je mesure, à l aide du rapporteur, l angle = (U 1, U 3 ) de déphasage. = 55 47

11 TYPE DE SCHÉMA A RÉALISER (ici l'échelle n'est pas respectée) U 3 ' U 2 U 3 U 1 U 2 U je compare et : Aux erreurs d expérience et de lecture près, je constate que : 20 - J ouvre le circuit à l aide de l interrupteur Je place le commutateur du multimètre sur la position OFF Je coupe l alimentation du générateur et celle de l oscilloscope Je débranche chaque appareil Je range le matériel avec soin. = 48

12 LE TRANSISTOR : VARIATIONS du COURANT de SORTIE (I C ) en FONCTION du COURANT d ENTRÉE (I B ) ÉTUDE EXPÉRIMENTALE J UTILISE LE COFFRET ÉLECTRICITÉ J AI BESOIN DE : 1 - Multimètres (2) 5 - Fils de connexion (9) 6 - Potentiomètres sur boîtier 11 - Boîtier de résistors 14 - Boîtier de composants électroniques Alimentation 6 V continu non fournie dans le coffret ; référence de l alimentation MT JE DOIS RÉALISER JE DOIS RÉALISER - - A IB 20 K Circuit BE B IC C E 11 1 K Circuit CE IB IC - A K R C J N 11 IB IC 6 - A1 1 1 B IB IC 11 1K A2 C E Fig. 1. Fig. 2. REMARQUE Je vais réaliser le montage de la Fig. 2, équivalent à celui de la Fig. 1 mais qui a pour intérêt de n utiliser qu un seul générateur. 1 - Je relie l alimentation 6V continu à la source. 2 - Je réalise le montage de la Fig. 2 en respectant les polarités. J utilise le potentiomètre 10 kω. 3 - Je place le commutateur du multimètre A 1 sur la fonction DC 200 µa et celui du multimètre A 2 sur la fonction DC calibre 20 ma. 49

13 4 - Je place le bouton du potentiomètre sur la position 10 KΩ (bouton tourné vers la gauche). 5 - Je mets en marche l alimentation. 6 - Je fais tourner doucement le bouton du potentiomètre en observant l ampèremètre A 1 et j affiche la valeur 10 µa. Je relève la valeur de l intensité Ic indiquée par l ampèremètre A 2 à 10-2 ma près et je la reporte dans le tableau. je fais de même pour les autres valeurs de I B indiquées dans le tableau. I B est l intensité du courant de base. Ce courant est appelé courant d entrée I C est l intensité du courant dans le collecteur. Ce courant est appelé courant de sortie I B (µa) I C (ma) 0 1,48 2,93 4,41 5,71 5,79 5,81 5,83 5,85 I C (µa) I C (µa) I B (µa) 7 - Je coupe l alimentation. 8 - Je place les commutateurs des multimètres en position OFF. 9 - Je complète le tableau ci-dessus en reportant les rapports I C à l unité près. I B 10 - Je donne une interprétation du tableau : I C augmente en même temps que I B jusqu à I B = 40 ma puis I C reste à peu près constant 50

14 6 IC(mA) IB( A) 11 - Je constate, pour les 3 premières mesures, qu aux erreurs d expérience près, le rapport I C est IB constant Ce nombre constant est appelé coefficient d amplification. Il est noté. Je calcule la moyenne arithmétique des 3 premiers rapports (à l unité près) = 147 Le coefficient d amplification du transistor utilisé est = Je construis la courbe représentant les variations du courant de sortie I C en fonction du courant d entrée I B sur le papier millimétré. J interprète cette courbe, en particulier, je distingue deux zones, l une dite d AMPLIFICATION pour 0 < I B < 30 µa, l autre de SATURATION pour I B > 30 µa 13 - Je débranche chaque appareil et je range le matériel avec soin. 51

15 UNE APPLICATION du TRANSISTOR : MISE en SERVICE AUTOMATIQUE d ÉCLAIRAGE ÉTUDE EXPÉRIMENTALE J UTILISE LE COFFRET ÉLECTRICITÉ J AI BESOIN DE : 1 - Multimètre (1) 5 - Fils de connexion (8) 11 - Boîtier de résistors 14 - Boîtier de composants électroniques Alimentation 12 V continu non fournie dans le coffret ; référence de l alimentation MT JE DOIS RÉALISER Fig., IC 20 K 11 1K - I B B C J B 14 E IC IB 1 - Je branche le multimètre en ohm-mètre et je mesure la résistance de la photorésistance lorsqu elle est éclairée (par la lumière du jour) R 1 = 1,75 KΩ. 2 - Je mesure la résistance de la photorésistance lorsqu elle est privée de lumière (je la cache avec les doigts). R 2 = 32 KΩ. La résistance est d autant plus grande que la lumière est plus faible 3 - Je place le commutateur du multimètre sur la position OFF et le débranche. 4 - Je relie l alimentation au réseau. 5 - Je place les sélecteurs de l alimentation en position courant continu 12 V. 6 - Je réalise le montage de la Fig. 7 - Je mets en marche l alimentation. 8 - Je constate que la diode n éclaire pas. 52

16 9 - Je prive la photorésistance de lumière comme je l ai fait précédemment. Je constate que la diode éclaire J AI RÉALISÉ UNE COMMANDE AUTOMATIQUE D ÉCLAIRAGE : j explique pourquoi j obtiens le phénomène : Lorsque la photorésistance est éclairée par la lumière du jour sa résistance est très faible. La tension base-émeteur U BE est donc très faible. Lorsque la photorésistance est privée de lumière, sa résistance devient très grande, la tension U BE augmente, le transistor devient conducteur et la diode éclaire Je coupe l alimentation Je débranche chaque appareil et je range le matériel avec soin. 53

17 IMPÉDANCE d un HAUT PARLEUR ÉTUDE EXPÉRIMENTALE J UTILISE LE COFFRET ÉLECTRICITÉ J AI BESOIN DE : 1 - Multimètres (2) 4 - Interrupteur 5 - Fils de connexion (7) 7 - Boîte de résistances à mesurer 12 - Adaptateur BNC 17 - Haut parleur GBF non livré dans le coffret ; référence du GBF : MT JE DOIS RÉALISER Fig. RP 39 1 A GBF K 4 7 V Je relie le GBF au réseau. 2 - Je relève l impédance nominale du haut parleur inscrite sur celui-ci. Z = 8 Ω 3 - Je place l adapteur BNC sur la sortie 50/600 Ω du GBF. 4 - Je réalise le montage de la Fig. 1. L interrupteur est ouvert. J utilise la résistance R 3 = 39 Ω de la boîte de résistances à mesurer comme résistance de protection ; je fais en sorte que le GBF délivre un courant alternatif sinosoïdal. Le bouton poussoir 50/600 Ω du GBF est sorti. 5 - Je place le commutateur de l ampèremètre sur la fonction AC calibre 200 ma et celui du voltmètre sur la fonction AC calibre 2 V. 6 - Je mets en manche le GBF et je ferme l interrupteur. 7 - J affiche la fréquence f = 100 Hz et je règle la tension sur 300 mv à l aide du bouton d amplitude du GBF. 8 - Je relève les valeurs indiquées par les multimètres et les reporte dans le tableau (U à 1 mv près et I à 10-1 ma près). 54

18 Je fais de même pour les autres valeurs de f indiquées dans le tableau. f (Hz) U (mv) U (V) 0,300 0,303 0,306 0,311 0,329 0,376 0,455 0,550 0,661 0,675 0,647 0,567 0,470 0,406 0,341 0,322 0,317 I (ma) 41,3 41,3 41,3 41,3 41,2 40,9 40,2 39,1 37,6 37,2 37,7 38,7 39,8 40, ,1 41,1 I (A) 0,413 0,413 0,413 0,413 0,412 0,409 0,402 0,391 0,376 0,372 0,377 0,387 0,398 0,404 0,410 0,411 0,411 Z = U 7,3 7,3 7,4 7,5 8 9,2 11, ,6 18,1 17,2 14,7 11,8 10 8,3 7,8 7,7 I 9 - J ouvre l interrupteur Je place les commutateurs des multimètres en position OFF Je coupe l alimentation du GBF RAPPEL : L impédance d un haut parleur est donnée par la formule : Z = U (V). (Ω) I (A) Je calcule les rapports U à 10-1 près et les reporte dans le tableau. I 13 - J interprète le tableau : l impédance Z augmente quand 400 Hz < f < 620 Hz, puis elle passe par un maximum : Z = 18,1 Ω pour fo = 620 Hz (fréquence de résonance). Enfin, elle diminue quand f > 620 Hz A partir des résultats du tableau, je reporte les points d abscisse f (Hz) et d ordonnée Z (Ω) et je les joins dans le repère tracé Je débranche chaque appareil et je range le matériel avec soin. 55

19 56 Z( ) f(hz)

20 NOTES 57

21 Mise en page V. Vagneur - IMACOM Tous droits de reproduction et d adaptation réservés pour tous pays Éditions Pierron

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative Elec II Le courant alternatif et la tension alternative 1-Deux types de courant -Schéma de l expérience : G -Observations : Avec une pile pour G (courant continu noté ): seule la DEL dans le sens passant

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Documentation Technique du programme HYDRONDE_LN

Documentation Technique du programme HYDRONDE_LN Documentation Technique du programme HYDRONDE_LN Réalisation du programme H.GUYARD Réalisation du matériel électronique C.COULAUD & B.MERCIER Le programme HYDRONDE_LN est un programme qui permet de visualiser

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

MESURE DE LA PUISSANCE

MESURE DE LA PUISSANCE Chapitre 9 I- INTRODUCTION : MESURE DE L PUISSNCE La mesure de la puissance fait appel à un appareil de type électrodynamique, qui est le wattmètre. Sur le cadran d un wattmètre, on trouve : la classe

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110 Français p 1 Version : 0110 Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Description... 2 1.2 Type d alimentation... 3 1.2.1 Alimentation par générateur... 3 1.2.2 Alimentation par piles... 3 2 Sécurité... 3 2.1 Signalétique

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M ZI Toul Europe, Secteur B 54200 TOUL Tél.: 03.83.43.85.75 Email : deltest@deltest.com www.deltest.com Introduction L oscilloscope actif de précision Concept

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES)

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES) Chapitre 3 LES APPARELS A DEVATON EN COURANT CONTNU ( LES APPRELS MAGNETOELECTRQUES) - PRNCPE DE FONCTONNEMENT : Le principe de fonctionnement d un appareil magnéto-électrique est basé sur les forces agissant

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie Solutions pour la mesure de courant et d énergie Mesure et analyse de signal Solutions WAGO pour la surveillance et l économie d énergie Boucles de mesure Rogowski, série 855 pour la mesure non intrusive

Plus en détail

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique RECOMMANDATION PCRA 008 Janvier 2010 Rev. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique AVERTISSEMENT

Plus en détail

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE?

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE? INVESTIGATION De nombreux appareils domestiques, convecteurs, chauffe-biberon, cafetière convertissent l énergie électrique en chaleur. Comment interviennent les grandeurs électriques, tension, intensité,

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ Infos Série M 200.U.003.05 encastrables pour installation à courants forts Série M W/P/ LSP pour montage sur rail normé BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW SY Compteurs horaires Voltmètres partiels

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

Manuel d utilisation. Digital Multimètre. Extech 410

Manuel d utilisation. Digital Multimètre. Extech 410 Manuel d utilisation Digital Multimètre Extech 410 Introduction Nous tenons à vous féliciter pour l achat du modèle EX410 de la marque Extech, soit un multimètre. Cet appareil mesure la tension AC/DC,

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

Références pour la commande

Références pour la commande avec fonction de détection de défaillance G3PC Détecte les dysfonctionnements des relais statiques utilisés pour la régulation de température des éléments chauffants et émet simultanément des signaux d'alarme.

Plus en détail

Méthodes de Caractérisation des Matériaux. Cours, annales http://www.u-picardie.fr/~dellis/

Méthodes de Caractérisation des Matériaux. Cours, annales http://www.u-picardie.fr/~dellis/ Méthodes de Caractérisation des Matériaux Cours, annales http://www.u-picardie.fr/~dellis/ 1. Symboles standards et grandeurs électriques 3 2. Le courant électrique 4 3. La résistance électrique 4 4. Le

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507

Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507 Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507 Les réglages matériels généraux de l oscilloscope Hameg HM 507 Ce sont les réglages qui sont actifs aussi bien en mode Analogique (oscilloscope

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

Guide de l Utilisateur

Guide de l Utilisateur Laboratoire Multimédia pour Explorer le Monde de l Electricité et de l Electronique Version 4 Guide de l Utilisateur DesignSoft Laboratoire Multimédia pour Explorer le Monde de l Electricité et de l Electronique

Plus en détail

Systèmes pour la surveillance et la commande lors de l entreposage et du transvasement de liquides. BA00.0022.10 100 03

Systèmes pour la surveillance et la commande lors de l entreposage et du transvasement de liquides. BA00.0022.10 100 03 Appareil de contrôle de niveau NK312 24V Manuel d utilisation Systèmes pour la surveillance et la commande lors de l entreposage et du transvasement de liquides. BA00.0022.10 100 03 Seite 1 Manuel d utilisation

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit ENONCE : Une lampe à incandescence de 6 V 0,1 A est branchée aux bornes d une pile de force électromotrice E = 6 V et de résistance

Plus en détail

Capteur mécanique universel HF 32/2/B

Capteur mécanique universel HF 32/2/B Capteur mécanique universel HF 32/2/B Instructions matériel conforme aux directives CE d emploi et d entretien MS 32/2/B R 3/3 CONSIGNES PRIORITAIRES 2 INSTALLATION DU CAPTEUR HF 32 3 4-5 INSTALLATION

Plus en détail

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE LCTRONIQU ANALOGIQU CALCUL T XPRIMNTATION D UN AMPLIFICATUR A TRANSISTOR BIPOLAIR Joël RDOUTY Mise à jour décembre 2010 AMPLIFICATUR BASS FRQUNC A TRANSISTOR BIPOLAIR L'objectif de ce T est de montrer

Plus en détail

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15 1 Démarrer... 2 1.1 L écran Isis... 2 1.2 Les barres d outils... 3 1.2.1 Les outils d édition... 3 1.2.2 Les outils de sélection de mode... 4 1.2.3 Les outils d orientation... 4 2 Quelques actions... 5

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Mini_guide_Isis.pdf le 23/09/2001 Page 1/14

Mini_guide_Isis.pdf le 23/09/2001 Page 1/14 1 Démarrer...2 1.1 L écran Isis...2 1.2 La boite à outils...2 1.2.1 Mode principal...3 1.2.2 Mode gadgets...3 1.2.3 Mode graphique...3 2 Quelques actions...4 2.1 Ouvrir un document existant...4 2.2 Sélectionner

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

UP 588/13 5WG1 588-2AB13

UP 588/13 5WG1 588-2AB13 Informations Technique Description du produit et de ses fonctionnalités Dans le menu «Réglage» vous avez le choix entre 4 styles d affichage. Les accessoires suivants sont nécessaires: è è è 5WG1 588 8AB14

Plus en détail

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin

Le transistor bipolaire. Page N 6 Tranlin V. Etude d'un montage à 1 transtor. (montage charge répart ac découplage d'émetteur Pour toute la suite, on utilera comme exemple le schéma suivant appelé montage charge répart ac découplage d'émetteur

Plus en détail

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures.

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures. TP Conversion analogique numérique Les machines numériques qui nous entourent ne peuvent, du fait de leur structure, que gérer des objets s composés de 0 et de. Une des étapes fondamentale de l'interaction

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE Sommaire 1. Présentation 2. Exemple d apprentissage 3. Lexique de termes anglais 4. Reconnaître les composants 5. Rendre Arduino autonome 6. Les signaux d entrée

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

«Tous les sons sont-ils audibles»

«Tous les sons sont-ils audibles» Chapitre 6 - ACOUSTIQUE 1 «Tous les sons sont-ils audibles» I. Activités 1. Différents sons et leur visualisation sur un oscilloscope : Un son a besoin d'un milieu matériel pour se propager. Ce milieu

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

Relais d'arrêt d'urgence, protecteurs mobiles

Relais d'arrêt d'urgence, protecteurs mobiles PNOZ Relais jusqu'en d'arrêt 11 catégorie d'urgence, 4, EN 954-1 protecteurs mobiles Bloc logique de sécurité pour la surveillance de poussoirs d'arrêt d'urgence et de protecteurs mobiles Homologations

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statique CA Multi fonctions - 5 sélections de modes de fonctionnement: angle de phase, trains d ondes distribuées et

Plus en détail

Système d automation TROVIS 6400 Régulateur compact TROVIS 6493

Système d automation TROVIS 6400 Régulateur compact TROVIS 6493 Système d automation TROVIS 6400 Régulateur compact TROVIS 6493 pour montage encastré (dimensions de la face avant 48 x 96 mm / 1.89 x 3.78 ) Application Régulateur compact à microprocesseur avec logiciel

Plus en détail

Indicateur d accélération numérique. Mode d emploi

Indicateur d accélération numérique. Mode d emploi Indicateur d accélération numérique Mode d emploi Table des matières Page 3... Page 4... Page 5... Page 6... INDY-CATOR-G Contenu de l emballage Montage de l indicateur Programmation/Mise en service 2

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance.

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. XIII. 1 CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. Dans les chapitres précédents nous avons examiné des circuits qui comportaient différentes

Plus en détail

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES.

A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. Page : 2 A. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES. A.1. VUE D ENSEMBLE A.2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT!" #! $! %&' ( ) * µ +, µ $# (& % ± -. /01)0$ ' &%(% 2 3,)/4 $ A.3. CARACTERISTIQUES MECANIQUES. PARAMETRES Valeur

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

1 Démarrer... 3 1.1 L écran Isis...3 1.2 La boite à outils...3 1.2.1 Mode principal... 4 1.2.2 Mode gadget...4 1.2.3 Mode graphique...

1 Démarrer... 3 1.1 L écran Isis...3 1.2 La boite à outils...3 1.2.1 Mode principal... 4 1.2.2 Mode gadget...4 1.2.3 Mode graphique... 1 Démarrer... 3 1.1 L écran Isis...3 1.2 La boite à outils...3 1.2.1 Mode principal... 4 1.2.2 Mode gadget...4 1.2.3 Mode graphique... 4 2 Quelques actions... 5 2.1 Ouvrir un document existant...5 2.2

Plus en détail

Calculs de probabilités avec la loi normale

Calculs de probabilités avec la loi normale Calculs de probabilités avec la loi normale Olivier Torrès 20 janvier 2012 Rappels pour la licence EMO/IIES Ce document au format PDF est conçu pour être visualisé en mode présentation. Sélectionnez ce

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

AMC 120 Amplificateur casque

AMC 120 Amplificateur casque AMC 20 Amplificateur casque Manuel Utilisateur FRANCAIS 2 Rami AMC 20 SOMMAIRE Description... Utilisation... Synoptique... Face avant... Face arrière.... Câblage...... Caractéristiques... Informations...

Plus en détail

Laboratoires de Physique générale

Laboratoires de Physique générale Laboratoires de Physique générale Cours PHYS-F101 et PHYS-F102, BA1 en Sciences Physiques Année académique 2010-2011 Titulaires : Laurent Favart et Pascal Vanlaer Assistants : Malek Mansour et Tiziana

Plus en détail

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx?

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx? Lycée Bi h t QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive Il semble nécessaire d utiliser des fichiers images, de grande taille généralement, aussi, nous proposons

Plus en détail

JUPITER /20/27/61m. Contact NF, 50mA à 24v max. avec R50 Ohms en série

JUPITER /20/27/61m. Contact NF, 50mA à 24v max. avec R50 Ohms en série JUPITER /20/27/61m 1 ) - SPECIFICATIONS TECHNIQUES Tension 12v nominal (8,5 à 16 v dc) Courant 25 ma max à 12vdc Ondulation 2v c/c à 12vdc Sortie alarme Contact NF, 50mA à 24v max. avec R50 Ohms en série

Plus en détail

Convertisseurs Statiques & Machines

Convertisseurs Statiques & Machines MASTER EEA Parcours CESE Travaux Pratiques Convertisseurs Statiques & Machines EM7ECEBM V. BLEY D. RISALETTO D. MALEC J.P. CAMBRONNE B. JAMMES 0-0 TABLE DES MATIERES Rotation des TP Binôme Séance Séance

Plus en détail

Disjoncteurs Compact NS 2.4. Schneider Electric 2.4 / 1

Disjoncteurs Compact NS 2.4. Schneider Electric 2.4 / 1 Disjoncteurs Compact NS 630 1600 A Schneider Electric / 1 NS630b à NS1600 NS630b à NS1600 fixe à commande manuelle fixe à commande manuelle appareil complet appareil complet Disjoncteur prises avant équipé

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

Modules d automatismes simples

Modules d automatismes simples Modules d automatismes simples Solutions pour automatiser Modules d'automatismes Enfin, vraiment simple! Un concentré de solution Pour vos petites applications d'automatismes millenium gère : Temporisations

Plus en détail

Neu. Technique d installation / de surveillance. VARIMETER RCM Contrôleur différentiel type B IP 5883

Neu. Technique d installation / de surveillance. VARIMETER RCM Contrôleur différentiel type B IP 5883 Technique d installation / de surveillance VARIMETER RCM Contrôleur différentiel type IP 5883 0249636 X1 A1 X1 i2 11 Alarm 12 Neu IP 5583 N 5018/035 N 5018/030 escription du produit Le contrôleur différentiel

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Sommaire. 1. Principe 2. Les logiciels utiles 3. Le câble

Sommaire. 1. Principe 2. Les logiciels utiles 3. Le câble Sommaire 1. Principe 2. Les logiciels utiles 3. Le câble 4. Acquisition de fichiers wave 5. Traitement de fichiers wave 6. Installation du programme 7. Lancement du programme 8. Création d une nouvelle

Plus en détail

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker DeCarvalho Adelino adelino.decarvalho@iutc.u-cergy.fr septembre 2005 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

Astra Elite AM/3 Manuel d'installation

Astra Elite AM/3 Manuel d'installation 1) Caractéristiques techniques Astra Elite AM/3 Manuel d'installation Alimentation : - Tension : 9 à 16 V- - Consommation : 33 ma repos/40 ma en alarme - Ondulation : 2 V c à c à 12 V- Canal Hyperfréquence

Plus en détail

Livret Phoenix-M. Par Georges Khaznadar, Lycée Jean Bart, Dunkerque d'après Phoenix Programmer's Manual

Livret Phoenix-M. Par Georges Khaznadar, Lycée Jean Bart, Dunkerque d'après Phoenix Programmer's Manual . Livret Phoenix-M Par Georges Khaznadar, Lycée Jean Bart, Dunkerque d'après Phoenix Programmer's Manual (Ajith Kumar B.P., Inter-University Accelerator Centre, New Delhi) Version 1 (octobre 2008) 1 2

Plus en détail