Les nouvelles de Centraide Mauricie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les nouvelles de Centraide Mauricie"

Transcription

1 Les nouvelles de Centraide Mauricie Septembre 2010 L objectif 2010 : $ De gauche à droite : Pierre Lamothe, Patrick Massicotte, Nadia Courchesne, Marc Labrie, Jean Pronovost, Michèle Fortin, Lydia Lapointe, Gilles Chevalier, Jean Boulet président de la campagne 2010, Robert Ayotte, Karine Côté, Richard Fagnan, Catherine Groleau, Lynda Laquerre, Philippe Lampron, Claire Lemarier, Jonathan Duguay, Guillaume Nadeau, Réal Boisvert, Dominique Boucher, Mathieu Plourde. Le Cabinet de campagne formé de plus de vingt-cinq personnes, sous la présidence de Me Jean Boulet, associé directeur de Heenan Blaikie à Trois-Rivières, s est donné comme défi d amasser 1 million 375 mille dollars lors de la prochaine campagne de financement. Ce travail colossal, déjà amorcé depuis un certain temps, se prolongera tout l automne. Centraide Mauricie compte sur ses fidèles donateurs, autant corporatifs qu individuels et sur l implication et le dévouement de ses nombreux bénévoles pour y parvenir. On se rapellera que l an dernier, la campagne s est clôturée à $. Il est important également de préciser que 82,6 % des sommes ramassées retournent à la communauté. Grâce à la campagne de financement de Centraide Mauricie, 114 organismes ont reçu une aide financière en 2010, ce qui représente facilement près de cent mille personnes aidées. DONNEZ-NOUS LE POUVOIR D AIDER. La 10e journée de golf Centraide Mauricie s est déroulée le 10 juin 2010, sous le soleil et dans la bonne humeur. C est sous la présidence d honneur de monsieur Laurent Verreault, président du conseil d administration et chef de la direction de GLV que s est déroulée cette journée de golf qui a rapporté à Centraide Mauricie un montant de $. Le comité organisateur de la journée de golf : Jean Mailhot, Renée Leroux, Denis Doyon, Chantal Ferland, Martin Magny, Lise Beaulieu et André Buist. Absents : Véronique Angers, Josée Lampron et Martin Bernatchez. Toutes sortes de défis attendaient les joueurs sur les départs pour du plaisir assuré. Donnez-nous le pouvoir d aider.

2 Page 2 Un mot du président du conseil d administration Le pouvoir d agir...chez nous! Pierre Lamothe Psychologue On ne s y trompe pas! L automne est bien arrivé : le temps plus frais, les couleurs magnifiques dont se pare la nature et le lancement de la Campagne de financement de Centraide Mauricie! Sous la présidence et le leadership de Me Jean Boulet, une grande équipe de bénévoles est déjà à l œuvre pour sensibiliser toute la communauté mauricienne aux besoins des plus vulnérables et démunis mais aussi pour informer des actions menées pour répondre à ces besoins. Notre site web (www.centraidemauricie.ca) revu et amélioré, vaut la visite! On peut y apprécier l étendue des réalisations des 114 organismes soutenus par Centraide Mauricie, des témoignages et plein d informations sur ces gens extraordinaires qui font toute une différence dans notre milieu. Pour Centraide, aider les gens c est leur redonner espoir et dignité en leur permettant d acquérir de nouvelles compétences pour améliorer leur condition de vie. Aider c est permettre aux gens d être en meilleur contrôle de leur vie c est leur redonner le goût et les capacités de pouvoir agir positivement. En 2009, c est tout près de 100,000 personnes, de tous les âges et de tous les secteurs de la Mauricie, que Centraide et ses partenaires ont aidé directement. Soutenir Centraide Mauricie, c est permettre à des personnes intègres et dévouées de poursuivre leur travail d aide auprès des gens de notre communauté! Soutenir Centraide Mauricie, c est se donner le pouvoir d aider chez nous! Un mot du président de la campagne 2010 Me Jean Boulet Associé directeur Heenan Blaikie Trois-Rivières Le 16 septembre dernier, nous avons annoncé le début de la campagne de financement pour l année C est avec beaucoup de confiance que nous avons fixé l objectif de 2010 à $. L atteinte de cet objectif sera possible grâce au travail colossal de 25 bénévoles qui forment le Cabinet de campagne, appuyés par une permanence extrêmement dynamique. De plus, il faut souligner l apport considérable de nombreux bénévoles impliqués partout en Mauricie ainsi que la participation importante de plusieurs employés en milieu de travail. Les sommes amassées serviront à financer des organismes et des projets de notre région. Près de 100,000 personnes seront aidées par le biais de ces organismes et projets. Il est primordial que la Mauricie toute entière donne à Centraide le pouvoir d aider. L exclusion doit être endiguée, la vulnérabilité combattue et la misère humaine soulagée. Je vous convie tous à cette grande mission d aide. Centraide Mauricie est là pour nous tous. À bientôt! Jean Boulet Président de la campagne 2010 Donnez-nous le pouvoir d aider.

3 Page 3 Après le Web 2.0, la philanthropie 2.0 Tiré de la rubrique de Daniel Asselin (Assemblée des Centraide du Québec) Le Web 2.0. ou Web participatif est à présent connu de tous, et est devenu un outil marketing incontournable en termes de communication pour de nombreuses entreprises, par l'utilisation de blogues, de Twitter, de Facebook ou autres. Depuis quelques temps, cette tendance participative gagne le domaine philanthropique. Ainsi, cette année, la neuvième édition du Global Philanthropy Forum, conférence qui réunit grands donateurs et investisseurs sociaux, pourra être suivie pour la première fois sur Twitter. Mais qu'en est-il vraiment, et quelles peuvent être l'apport du Web 2.0. et des tendances participatives dans le domaine de la collecte de fonds? Les catastrophes naturelles ou l'urgence d'agir Lors du tremblement de terre en Haïti, les outils comme Twitter, Facebook ou encore Flickr ont permis une grande réactivité et une diffusion rapide des informations. De même, dans un deuxième temps, les médias sociaux ont été le lieu d'une mobilisation importante pour soutenir les victimes du séisme et toutes les grandes ONG les ont d'ailleurs utilisés pour informer, sensibiliser et collecter des fonds. Ainsi, la Croix Rouge américaine a collecté 31 millions de dollars grâce à des dons par SMS de 10 dollars chacun. Les appels au soutien lancés par les particuliers sur Myspace ou Facebook ou autres, relayant les appels des principales organisations d'aide internationale, ont connu une croissance exponentielle, signe d'une propagation virale efficace de la cyber-philanthropie. Au Québec, profitant de cette vague, un Webothon-Haiti a été organisé à l'initiative de Michelle Blanc dans les studios de VOXTV à Montréal, le 21 février Couplant Web, télévision et médias sociaux, l'évènement a réuni des intervenants francophones de plusieurs pays et régions (Québec, France, Belgique, Haïti). Des nouvelles formes de collecte de fonds Contrairement à ce que son nom laisse entendre, le Webothon n'est pas un calque du Téléthon et «se voulait ( ) avant tout une tribune pour parler d'haiti et faire en sorte que les médias sociaux soient utilisés plus fréquemment et de manière plus pertinente en période de crise par les organismes caritatifs», comme le note Sacha Declomesnil sur son blog consacré à la philanthropie 2.0. Les grandes entreprises ne sont pas en reste, comme en témoigne la stratégie de marketing social de Pepsi qui mise sur l'alliance entre médias sociaux et positionnement philanthropique, aux dépends des médias traditionnels, avec la création du site Refresh everything. Choisissant de ne pas acheter d'espaces publicitaires lors du SuperBowl, Pepsi va utiliser les 20 millions $ économisés pour financer des projets philanthropiques proposés et choisis par les citoyens sur un site internet dédié. On pourrait citer également, dans le domaine philanthropique, l'organisme américain Pathway to Housing, venant en aide aux itinérants qui a utilisé pour sa campagne les nouvelles formes de collecte de fonds de manière créative, à l'aide d'un dispositif original alliant le don par SMS et la tendance interactive propre aux médias sociaux : un sans-abri virtuel est projeté sur un mur et accompagné d'un appel au don, interpellant les passants. Puis, lorsque ces derniers envoient un SMS au numéro indiqué, permettant de faire une contribution, il se lève et quitte l'écran par une porte, symbolisant de manière concrète ce qui est rendu possible grâce aux dons effectués. Plus généralement, on observe une utilisation de plus en plus importante des médias sociaux pour la sollicitation en ligne, par exemple lors de défis sportifs: les participants peuvent, dans ce cadre, tirer partie de ces outils afin de mobiliser leurs pairs pour la cause qu'ils défendent. Ces nouvelles pratiques de la philanthropie et de la collecte de fonds partagent les mêmes objectifs : susciter la participation, l'interaction et favoriser l'émergence de communautés solidaires, réunies autour des mêmes causes, comme le montre l'émergence croissante de médias solidaires comme GoodnessTV à Montréal, Youphil en France ou Massive Goods aux États-Unis. L'impact véritable de ces nouvelles stratégies philanthropiques La philanthropie 2.0. est donc en marche. Cependant, peut-on pour autant considérer ces outils comme efficaces en termes de collecte de fonds? Selon le rapport 2009 sur la situation de la collecte de fonds au Canada de l'afp, la sollicitation de dons par Internet a été utilisée par 70 % des répondants canadiens, signe de la place importante du Web pour les acteurs de la philanthropie, mais on dispose encore de peu de statistiques fiables ou d'analyses sur le phénomène des médias sociaux. Trois études américaines récentes permettent de donner quelques éléments de réponse : il s'agit du livre blanc Making Events Participants More Successfull with Social Media Tools (Blackbaud-Charity Dynamics), de l'étude M+R Strategic Services sur les médias sociaux et le secteur non-lucratif (2010 Nonprofit Social Media Benchmark Study) et enfin de l'étude NTEN, Common Knowledge et ThePort Nonprofit Social Network Benchmark Report, parue en avril Les études M+R Strategic et NTEN montrent que les médias sociaux sont utiles pour une organisation philanthropique afin de sensibiliser de nouvelles personnes à sa cause: ainsi, l'augmentation du nombre de «fans» sur Facebook est en moyenne de 3,75 % par mois et de 9 % pour Twitter, contre seulement 1,4 % par courriel. Cependant, ces fans sont inconstants: «easy come, easy go», tel pourrait être l'adage de ce public parfois volatil qu'il convient de fidéliser en ne postant ni trop, ni trop peu En ce qui concerne la collecte de fonds, les résultats de l'application Facebook «Causes» apparaissent, malgré ses promesses, comme décevantes: ainsi, 77 % des organismes présents sur Facebook ont amassé moins de 1000 $. Cependant, cette tendance peut s'inverser lors de catastrophes majeures comme celle d'haïti où l'application a permis à Oxfam America d'amasser plus de $. Comme le dit un responsable de l'organisme Nature Conservancy cité dans l'étude M+R Strategic: «il s'agit d'abord et avant tout d'un outil pour l'image de marque Le résultat est plus significatif en termes d'influence que de collecte de fonds.» Suite de l article en page 6. Donnez-nous le pouvoir d aider.

4 Page 4 Améliorer la qualité de vie des gens, notamment les plus vulnérables, et bâtir la collectivité en incitant les citoyens à l action et en suscitant l action concertée

5 Page 5 Portrait des inégalités sociales du territoire de Centraide Mauricie. Le 20 septembre dernier, Réal Boisvert, chercheur à l Agence de santé et services sociaux Mauricie et Centre-du-Québec, a présenté aux membres du Conseil d administration et au CARO de Centraide Mauricie la mise à jour du portrait des inégalités sociales du territoire desservi par Centraide Mauricie. Les personnes présentes ont trouvé la présentation de monsieur Boisvert fort intéressante comme banque de données à utiliser par Centraide Mauricie. L analyse de ces portraits sociaux permettra au CARO une meilleure priorisation des attributions sur ses différents territoires. Le 31 mai dernier, des bénévoles et des permanents de Centraide Mauricie avaient assisté à la présentation de M. Boisvert aux intervenants clés en développement social du Haut Saint-Maurice. Centraide Mauricie souhaite répéter cet exercice avec les autres MRC de son territoire. Pour en connaître davantage sur le portrait des inégalités sociales du territoire de la Mauricie, vous pouvez consulter le site suivant : Bonne lecture! «Les pauvres et les économiquement faibles verront leur situation s améliorer dans la mesure où ils vivront dans une société qui se préoccupe moins de les isoler que de leur fournir les moyens qui peuvent momentanément leur manquer pour devenir responsables et capables de s aider eux-mêmes.» René Levesque Mémoire du Québec à la Conférence sur la pauvreté, décembre 1965

6 Page 6 C est en partenariat avec Acolyte communication que Centraide Mauricie a entièrement revu son site WEB. Ce site actuel et facile à naviguer permet aussi de faire des dons en ligne à Centraide Mauricie et permettra de suivre l évolution de la campagne de financement, de semaine en semaine, grâce au thermomètre. Les personnes qui travaillent à la campagne de financement retrouveront les outils nécessaires à la réalisation de la sollicitation dans leur milieu de travail tandis que la population en général y trouvera toutes les informations pertinentes concernant Centraide Mauricie et son œuvre dans la région. Vous y retrouverez aussi la liste complète des organismes subventionnés par Centraide Mauricie, une brève description des services offerts et le montant que Centraide leur a accordé. Notez que Centraide Mauricie est aussi sur Facebook et vous invite à devenir adepte. Cliquez sur «J aime»!!! Un brin de sagesse... Un homme qui avait beaucoup de succès s était fait interroger un jour sur la clé de sa réussite et il avait répondu, «Je peux tout vous résumer en quatre petits mots un peu plus encore. J ai toujours essayé de faire ce qui devait l être, et un peu plus encore.» Après le Web 2.0, la philanthropie 2.0 Suite de l article de la page 3. La collecte de fonds via les médias sociaux pourrait pourtant se révéler intéressante dans certains cas, si l'on en croit l'étude Blackbaud-Charity Dynamics, et notamment pour les participants à des évènements au profit d'organismes non-lucratifs cherchant à collecter des fonds en ligne. L'étude montre en effet que les participants à des évènements «P2P» qui utilisent les médias sociaux ont des objectifs de collecte plus élevés que les autres, amassent 40 % de plus et rejoignent davantage de nouveaux donateurs, en moyenne plus jeunes. Les médias sociaux apparaissent dans ce cas comme un outil véritablement complémentaire au courriel. Des stratégies d'avenir? Quoiqu'il en soit, ces nouveaux outils que sont les médias sociaux ne sont utiles que si les organismes ou les personnes s'y investissent régulièrement et à long terme, offrant un contenu de qualité. Si les résultats concernant la collecte de fonds ne sont pas encore spectaculaires et ce, même si 46 % des organisations avouent être présentes sur Facebook pour augmenter leurs dons, Épisode estime que ces outils sont devenus somme toute incontournables pour rassembler autour d'une cause et pour fidéliser des donateurs potentiels, démarche essentielle dans toute collecte de fonds, et qu'ils constituent des moyens privilégiés pour construire une communauté et informer. Un legs testamentaire au profit de Centraide Mauricie 880, place Boland Trois-Rivières (Qc) G8Z 4H2 Téléphone : Télécopieur : Messagerie : Un don qui continue perpétuellement à signifier votre générosité pour les personnes démunies.

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES Présences Absences Employés Marcel Paul Raymond (président), Robert Bissonnette

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

LE FINANCEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES LE FINANCEMENT DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES Par Denys Légaré, directeur général Daniel Asselin, président Grand forum de la préven0on du suicide 14 octobre 2014 Plan de la présentation Les tendances en

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE BE

RAPPORT ANNUEL DE BE Chaque milieu a sa couleur, sa réalité et son expertise. Bénévoles d Expertise est celui qui favorise le partage, l échange et le transfert des connaissances. Bénévoles d Expertise entend réussir la réalisation

Plus en détail

LE MOBILE EST ESSENTIEL :

LE MOBILE EST ESSENTIEL : Edition 2014 ARTEZ INTERACTIVE LIVRE BLANC LE MOBILE EST ESSENTIEL : L'IMPACT DE LA TECHNOLOGIE MOBILE SUR LES CAMPAGNES ARTEZ.COM FACEBOOK.COM/ARTEZINTERACTIVE CAMPAGNE DE FINANCEMENT SUR FACEBOOK CAMPAGNE

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET Programme AMBASSADEURS

Plus en détail

Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise. Applaudissons les Visionnaires 2009 de Québec. La génération C et le marché du travail

Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise. Applaudissons les Visionnaires 2009 de Québec. La génération C et le marché du travail VOLUME 12 NO 3 FÉVRIER/MARS 2010 LE MAGAZINE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DE QUÉBEC Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise 13 chemin du Pied-de Roi, Lac-Beauport (Québec) G3B 1N6 ENVOI DE PUBLICATION

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION 1 Politique de communication Corporation de développement communautaire MRC de L Assomption Introduction Mise en contexte Issue de la Table de concertation des organismes communautaires MRC de L Assomption,

Plus en détail

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 C est avec plaisir que je vous présente le rapport d activités de l APRHQ pour l année qui s est terminée le 31 août

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé 1 Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé Présentation de Carl Julien, CFRE, vice-président et Gil Desautels, vice-président principal Le 20 octobre

Plus en détail

5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook

5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook 5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook * Parmi tant d autres! 2-6 Bd Poissonnière 75009 PARIS www.excel.fr www.tbwa-france.com 1 1. Une page de fan plutôt qu un groupe! La page de la Croix-Rouge

Plus en détail

De la masse salariale des organismes de bienfaisance

De la masse salariale des organismes de bienfaisance De la masse salariale des organismes de bienfaisance Ces derniers jours, un courriel faisant état des salaires fort alléchants que touchent les dirigeants des organismes de charité a beaucoup circulé sur

Plus en détail

Présentation Plan Marketing UDEM

Présentation Plan Marketing UDEM Association pour les enfants atteints de cancer Présentation Plan Marketing UDEM Janvier 2015 Lysanne Groulx Directrice communications et marketing Leucan - Plus de 35 ans d espoir Mission : Accroître

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

Académie des Pompiers. 28 octobre 2014. Proposition pour. 2733 Ste-Marie, Mascouche QC J7K 1N2 450-417-6024 contact@kangamedia.com kangamedia.

Académie des Pompiers. 28 octobre 2014. Proposition pour. 2733 Ste-Marie, Mascouche QC J7K 1N2 450-417-6024 contact@kangamedia.com kangamedia. 450-417-6024 contact@ 28 octobre 2014 Proposition pour Académie des Pompiers Mme Karine Van de Walle 450-258-4460 http://academiedespompiers.ca 9401, rue Saint-Vincent Mirabel QC J7N 2V6 450-417-6024 contact@

Plus en détail

Éventment Chaques Assiette Bien Remplie LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT LA TEAMRAISER MD

Éventment Chaques Assiette Bien Remplie LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT LA TEAMRAISER MD Éventment Chaques Assiette Bien Remplie LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT LA TEAMRAISER MD Bienvenue à Chaque assiette bien remplie! Nous vous remercions de nous prêter main-forte pour nous aider à soulager

Plus en détail

Mise en place d une banque de lait maternel au Québec

Mise en place d une banque de lait maternel au Québec 1974 Ouverture banque de lait en Colombie Britannique 1 re banque de lait au Canada Mise en place d une banque de lait maternel au Québec Historique et actions du MAQ Juin 2008 Politique de périnatalité

Plus en détail

RAPPORT ANN UE L 2014-2015

RAPPORT ANN UE L 2014-2015 RAPPORT ANN UE L 2014-2015 TABLE DES MATIÈRES Mots du président et de la direction... 4 Historique... Mission... Territoire... Présentation de l équipe... 5 6 6 7 Les bénévoles experts Processus d action

Plus en détail

3 Solutions uniques. 1. Concours Facebook. 2. Concours Mobile. 3. Concours avec contenu généré par les utilisateurs

3 Solutions uniques. 1. Concours Facebook. 2. Concours Mobile. 3. Concours avec contenu généré par les utilisateurs Applis Facebook 3 Solutions uniques 1. Concours Facebook 2. Concours Mobile 3. Concours avec contenu généré par les utilisateurs Appli concours Facebook Promotion inscrivez-vous et gagnez sur Facebook.

Plus en détail

21 novembre 2014. Programme de commandite

21 novembre 2014. Programme de commandite 21 novembre 2014 Programme de commandite Mot des présidents d honneur Daniel Proul & Ray Jr Courtemanche C est un réel plaisir pour nous de nous associer pour une deuième année consécutive à la soirée

Plus en détail

Le marketing digital

Le marketing digital François SCHEID Renaud VAILLANT Grégoire DE MONTAIGU Le marketing digital Développer sa stratégie à l ère numérique, 2012 ISBN : 978-2-212-55343-7 Introduction Bienvenue dans un monde connecté et interactif!

Plus en détail

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable Petit-Matin RH Adecco : «Les défis d avenir de la gestion des ressources humaines» par Florent Francoeur, CRHA Le premier Petit-Matin RH 2013 organisé par Adecco s est déroulé le 21 février dernier au

Plus en détail

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING

«Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING «Marketing viral ou ramdam marketing» BUZZ MARKETING NOTIONS DE BASE «Quizz» Street marketing Tribal marketing Ethno marketing Guerrilla marketing Marketing direct Marketing viral ROI UGC KPI SML BAO RS

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 7

Baromètre de la Confiance - Vague 7 Rapport de résultats 1 er octobre 2014 1 Présentation de l étude Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1020 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

LES e-donateurs en france

LES e-donateurs en france LES e-donateurs en france Baromètre 2014 4 e édition Étude réalisée par et 1. BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités. SOMMAIRE 2. QUESTIONNAIRE AUX associations

Plus en détail

Résumé de l étude. Citoyenneté et participation. Les motivations à participer TABLEAU - PRINCIPALES MOTIVATIONS À PARTICIPER AUX

Résumé de l étude. Citoyenneté et participation. Les motivations à participer TABLEAU - PRINCIPALES MOTIVATIONS À PARTICIPER AUX Table des matières Recherche et rédaction Rock Beaudet Frédéric Lapointe de Asynchrolab Comité de suivi de l étude Steve Francoeur Nicolas Fournier Julie Richard Niki Messas Coordination Caroline Rioux

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUS SOMMES

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUS SOMMES RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010 NOUS SOMMES NOMBREUX À CROIRE QU'À TITRE D'ASSUREUR DE DOMMAGES NOUS POUVONS FAIRE UNE DIFFÉRENCE EN MATIÈRE DE RESPONSABILITÉ SOCIALE

Plus en détail

Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais

Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais Des conclusions qui appellent à la mobilisation Rapport du RIOCM sur le sous-financement des organismes communautaires de

Plus en détail

Le secret est dans le mentorat!

Le secret est dans le mentorat! ACTUALITÉS Assurer la pérennité de son entreprise Le secret est dans le mentorat! Selon un sondage réalisé par Léger Marketing en novembre 2008, un tiers des jeunes Québécois de 16 à 24 ans espèrent pouvoir

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités acquia.com +33 (0)1 79 97 25 70 +44 (0)1865 520 010 John Eccles House, Robert

Plus en détail

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS Magdalena Grębosz Jacek Otto Ecole Polytechnique de Lodz, Pologne L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS L Introduction L Internet est actuellement le plus grand réseau

Plus en détail

Limites. Problèmes trouvés et propositions de solutions

Limites. Problèmes trouvés et propositions de solutions Conclusion Limites Pour faciliter la compréhension de la conclusion et pour qu elle soit plus utile aux entreprises, la rédaction de chaque point abordé sera analysée sur deux axes importants. D un côté,

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS?

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? 3 SOMMAIRE Le mot du Président p. 3 Communiqué de presse Création de Médecins du Monde Luxembourg

Plus en détail

Les systèmes CPC (Coût Par Clic) sont des moyens rapides d'obtenir de la visibilité à grande échelle et rapidement.

Les systèmes CPC (Coût Par Clic) sont des moyens rapides d'obtenir de la visibilité à grande échelle et rapidement. L'affiliation www.faireducashfacile.com www.revenus-automatiques.com (si vous n êtes pas encore inscrit sur revenusautomatiques, sachez que vous recevrez 70-90$ par vente) L'affiliation consiste à envoyer

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

La commandite. Comment créer des conditions gagnantes. 30 avril 2014

La commandite. Comment créer des conditions gagnantes. 30 avril 2014 La commandite Comment créer des conditions gagnantes 30 avril 2014 Qu est-ce que la commandite? Qu est-ce que la commandite? Une relation de partenariat dans laquelle le commanditaire investit pour accéder

Plus en détail

Les clés d'un site Internet performant

Les clés d'un site Internet performant Les clés d'un site Internet performant Aventure Écotourisme Québec Congrès 2007 Conférencier : M. Jean-François Maillé, spécialiste en marketing touristique, Satellite Gestion Marketing Qui est Jean-François

Plus en détail

Résumé des résultats du sondage sur l utilisation des médias sociaux dans l industrie des communications en 2011

Résumé des résultats du sondage sur l utilisation des médias sociaux dans l industrie des communications en 2011 Résumé des résultats du sondage sur l utilisation des médias sociaux d l industrie des communications en 2011 Bernard Motulsky, titulaire de la Chaire Pauline Breduillieard, associée de recherche Mai 2011

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES

LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES 1/6 LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES Sommaire Introduction... 2 On les utilise, on les ignore, on les fustige.... 2 Un canal de recrutement qui évolue.... 2 Ce que vous pourriez y découvrir

Plus en détail

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer Les portes du palais s ouvrent à vous! La quatrième édition du Casino contre le Cancer aura lieu le vendredi 25 septembre 2015. C est dans l ambiance du château de Versailles que le Cercle des jeunes ambassadeurs

Plus en détail

Collaboration à cette conférence

Collaboration à cette conférence L ACTION EN SANTÉ PUBLIQUE POUR AGIR SUR L ACCESSIBILITÉ AU JEU Bilan des initiatives des directions régionales de santé publique relatives au Casino de Montréal, aux Salons de jeux et au jeu en ligne

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES

COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES COLLECTIVITÉS ET MÉDIAS SOCIAUX ENTRE INTÉRET MANAGÉRIAL ET CRAINTES PERSISTANTES par Camille LASTENNET Master 2 sciences politiques spécialité Management du Risque Université Paris Ouest Nanterre-La Défense

Plus en détail

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM

Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM Campagne de sécurité des piétons «Zéro accident» Mise en candidature de l agent Sophia Provost Responsable du dossier sur la sécurité des piétons au SPVM PRIX DE PARTENARIAT CCATM-POLICE CCMTA CCATM CANADIAN

Plus en détail

Session de perfectionnement du président

Session de perfectionnement du président 25 au 27 mars 2009 Hôtel Château Laurier, Québec Session de perfectionnement Le MOT du président Chères collègues, chers collègues, La violence non merci le respect d abord! Quel thème évocateur sur lequel

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

ecrm: Attrition clients

ecrm: Attrition clients ecrm: Attrition clients Comment identifier et retenir un client sur le départ? Cabestan Livre Blanc Introduction Les clients, même les plus fidèles, sont parfois incités à mettre fin à leur relation avec

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

Médias sociaux et situations d urgence

Médias sociaux et situations d urgence Médias sociaux et situations d urgence Introduction Des Sociétés de la Croix-Rouge du monde entier, dont la Croix-Rouge canadienne, étudient les façons dont les médias sociaux peuvent avoir une influence

Plus en détail

Le Fonds de solidarité FTQ : un outil de changement. 24 septembre 2010 Marie-Hélène Gosselin, agente de développement

Le Fonds de solidarité FTQ : un outil de changement. 24 septembre 2010 Marie-Hélène Gosselin, agente de développement Le Fonds de solidarité FTQ : un outil de changement 24 septembre 2010 Marie-Hélène Gosselin, agente de développement La présentation I ) La création du Fonds FTQ - Les mandats qui le distinguent comme

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

Le calendrier de l Avent 2014

Le calendrier de l Avent 2014 Le calendrier de l Avent 2014 20-janv.-14 My Best Team Agency : Projet N 1 LES GALERIES LAFAYETTE, LE SITE LES GALERIES LAFAYETTE, LE SITE 2012 : Création du site de e-commerce des Galeries Lafayette (présence

Plus en détail

Travail collaboratif à distance

Travail collaboratif à distance UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI FACULTE POLYDISCIPLINAIRE LARACHE 2012-2013 Travail collaboratif à distance P r o f e sse u r A z iz M A B ROU K P r. a z i z. m a b r o u k. f p l @ g m a i l. c o m S.E.G

Plus en détail

LE MARKETING SOCIAL ET

LE MARKETING SOCIAL ET LE MARKETING SOCIAL ET LA PRÉVENTION DE LA MALTRAITANCE MARIE-HÉLÈNE GAGNÉ 6ème Colloque québécois sur la maltraitance envers les enfants et les adolescents Montréal, 29 octobre 2013 LE FARDEAU DE LA MALTRAITANCE

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

Le Marketing Mobile, des marques

Le Marketing Mobile, des marques Le Marketing Mobile, le nouvel Eldorado communicationnel des marques RAPPEL Engage your customers NO YES > L émergence des smartphones et des tablettes a bouleversé la vie quotidienne des Français : 47%

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie!

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie! RE/NOMMÉS pour leurs performances, leur efficacité et leur implication, les courtiers RE/MAX se distinguent également par leur connaissance approfondie du marché, et le grand nombre d outils et de ressources

Plus en détail

Lignes directrices pour l'attribution de subventions de projets FONDS JOSÉE 2015

Lignes directrices pour l'attribution de subventions de projets FONDS JOSÉE 2015 1 Lignes directrices pour l'attribution de subventions de projets FONDS JOSÉE 2015 La Fondation de musicothérapie du Canada (FMC) a créé un fonds spécial en hommage à Josée Préfontaine pour souligner les

Plus en détail

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Les leçons de ce document La a attiré l'attention d'entreprises à la recherche de compétitivité dans un contexte

Plus en détail

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services conception de site web stratégie internet production vidéo catalogue de services NEXION.BIZ Imprimé sur du papier recyclé NOTRE EXPERTISE Chez Nexion, nous possédons une solide expertise dans le domaine

Plus en détail

Stratégie webmarketing

Stratégie webmarketing Stratégie webmarketing OBJECTIFS - Comprendre et maîtriser les différents techniques et leviers de promotion online utilisés par les professionnels Chefs d entreprise, créateurs d entreprise, webmasters,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITÉS 2008-2009

RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITÉS 2008-2009 RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITÉS 2008-2009 2009 La Maison Louis-Honoré-Fréchette de Lévis 17 juin 2009 RAPPORT DU PRÉSIDENT par Simon Nolet, président de la corporation L année 2008-2009 a été très spéciale

Plus en détail

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc.

Compte-rendu. Partenaires : Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste Ecole des sciences de l information de Rabat- Maroc. Compte-rendu Colloque organisé à l EBSI de Montréal sous le thème : «Marketing et médiation numérique en Bibliothèques» 2-11 Juillet 2014 Réalisé par : Nejjar Kawtar Etudiante 3 année Cycle Informatiste

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

Revue de presse. Période de janvier à mai 2012. Direction du Financement et des communications

Revue de presse. Période de janvier à mai 2012. Direction du Financement et des communications Revue de presse Période de janvier à mai 2012 Direction du Financement et des communications Table des matières 1. Rapport médias pages 2 et 3 2. Coupures de presse pages 4 à 33 Journal de Québec (25 ans)

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Programme 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Les partenaires du DAFA et le Conseil québécois du loisir sont heureux de vous accueillir à ce

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisinfirmieres.com emploisprofessionnelsensante.com emploisenmedecine.com emploisendentisterie.com emploisenpharmacie.com MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisenactuariat.com emploisencomptabilite.com

Plus en détail

Solidaires face à la violence faite aux femmes

Solidaires face à la violence faite aux femmes Solidaires face à la violence faite aux femmes Femmes de la francophonie en contexte minoritaire : Solidaires face à la violence faite aux femmes Alliance de la francophonie canadienne Table des matières

Plus en détail

Pour débuter sur LinkedIn

Pour débuter sur LinkedIn Pour débuter sur LinkedIn Ça sert à quoi? Remplir son profil Développer et réseauter 1 LinkedIn, ça sert à quoi 1. Communication externe Oubliez les adresses courriel erronées, les CRM et les applications

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique COUR DES COMPTES Synthèse du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique Janvier 2011 L emploi des fonds collectés par les associations en faveur des victimes du Tsunami du 26 décembre

Plus en détail

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca 1 Vous aimeriez participer à la rédaction du en partageant sur différents sujets liés à votre domaine d études et/ou votre expérience du monde du travail? Un sujet de société vous préoccupe? Communiquez

Plus en détail

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Utiliser les médias sociaux Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Plan de présentation Les médias sociaux au Québec L utilisation des plateformes Les médias sociaux : Un outil d affaire? Pour

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY,

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY, CONSEIL D ADMINISTRATION DE L ATPA PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 28 JANVIER 2015, TENUE AU TRAVAUX PUBLICS VILLE DE REPENTIGNY, 130, rue Landreville, Repentigny (Qc) J6A 8C2 ÉTAIENT PRÉSENTS: (16 personnes)

Plus en détail

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 ANALYSE MARQUE NESPRESSO La marque aux publicités stars Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 Nespresso : une publicité qui crée l événement Le 29 octobre, la marque

Plus en détail

Passage du marketing par e-mail à l automatisation du marketing

Passage du marketing par e-mail à l automatisation du marketing Passage du marketing par e-mail à l automatisation du marketing L automatisation du marketing est une technologie qui permet de fidéliser les prospects grâce à des campagnes automatisées. Étant donné que

Plus en détail

Tous liés à l Eglise!

Tous liés à l Eglise! Tous liés à l Eglise! Campagne 2014 du Denier de l Eglise Province Ecclésiastique de Reims Diocèses de Beauvais, Amiens, Châlons-en-Champagne, Langres, Reims, Soissons et Troyes Dossier de presse Janvier

Plus en détail

LA BOUTIQUE OXFAM à STRASBOURG Fête ses 1 an!

LA BOUTIQUE OXFAM à STRASBOURG Fête ses 1 an! LA BOUTIQUE OXFAM à STRASBOURG Fête ses 1 an! Dossier de presse Contact presse: Fanny Mantaux fmantaux@oxfamfrance.org 01 DOSSIER 77 35 76 00-06 51 15 54 DE 38 PRESSE CONTACT PRESSE : Fanny MANTAUX T :

Plus en détail

Notre planète mobile : Canada

Notre planète mobile : Canada Notre planète mobile : Canada Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2012 1 LES TÉLÉPHONES INTELLIGENTS ONT TRANSFORMÉ LE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS 2 Le téléphone intelligent représente

Plus en détail

CENTRE DES CONGRÈS TREMBLANT www.cdctremblant.com PROGRAMME PRÉLIMINAIRE EXPÉRIENCE CLIENT : LES DÉBUTANTS DANS LA MIRE

CENTRE DES CONGRÈS TREMBLANT www.cdctremblant.com PROGRAMME PRÉLIMINAIRE EXPÉRIENCE CLIENT : LES DÉBUTANTS DANS LA MIRE CONFÉRENCE ANNUELLE ET SALON COMMERCIAL DES STATIONS DE SKI DU QUÉBEC 31 MAI au 2 JUIN 2011 CENTRE DES CONGRÈS TREMBLANT www.cdctremblant.com Photo : ASSQ / Mathieu Dupuis (2011) PROGRAMME PRÉLIMINAIRE

Plus en détail