Les nouvelles de Centraide Mauricie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les nouvelles de Centraide Mauricie"

Transcription

1 Les nouvelles de Centraide Mauricie Septembre 2010 L objectif 2010 : $ De gauche à droite : Pierre Lamothe, Patrick Massicotte, Nadia Courchesne, Marc Labrie, Jean Pronovost, Michèle Fortin, Lydia Lapointe, Gilles Chevalier, Jean Boulet président de la campagne 2010, Robert Ayotte, Karine Côté, Richard Fagnan, Catherine Groleau, Lynda Laquerre, Philippe Lampron, Claire Lemarier, Jonathan Duguay, Guillaume Nadeau, Réal Boisvert, Dominique Boucher, Mathieu Plourde. Le Cabinet de campagne formé de plus de vingt-cinq personnes, sous la présidence de Me Jean Boulet, associé directeur de Heenan Blaikie à Trois-Rivières, s est donné comme défi d amasser 1 million 375 mille dollars lors de la prochaine campagne de financement. Ce travail colossal, déjà amorcé depuis un certain temps, se prolongera tout l automne. Centraide Mauricie compte sur ses fidèles donateurs, autant corporatifs qu individuels et sur l implication et le dévouement de ses nombreux bénévoles pour y parvenir. On se rapellera que l an dernier, la campagne s est clôturée à $. Il est important également de préciser que 82,6 % des sommes ramassées retournent à la communauté. Grâce à la campagne de financement de Centraide Mauricie, 114 organismes ont reçu une aide financière en 2010, ce qui représente facilement près de cent mille personnes aidées. DONNEZ-NOUS LE POUVOIR D AIDER. La 10e journée de golf Centraide Mauricie s est déroulée le 10 juin 2010, sous le soleil et dans la bonne humeur. C est sous la présidence d honneur de monsieur Laurent Verreault, président du conseil d administration et chef de la direction de GLV que s est déroulée cette journée de golf qui a rapporté à Centraide Mauricie un montant de $. Le comité organisateur de la journée de golf : Jean Mailhot, Renée Leroux, Denis Doyon, Chantal Ferland, Martin Magny, Lise Beaulieu et André Buist. Absents : Véronique Angers, Josée Lampron et Martin Bernatchez. Toutes sortes de défis attendaient les joueurs sur les départs pour du plaisir assuré. Donnez-nous le pouvoir d aider.

2 Page 2 Un mot du président du conseil d administration Le pouvoir d agir...chez nous! Pierre Lamothe Psychologue On ne s y trompe pas! L automne est bien arrivé : le temps plus frais, les couleurs magnifiques dont se pare la nature et le lancement de la Campagne de financement de Centraide Mauricie! Sous la présidence et le leadership de Me Jean Boulet, une grande équipe de bénévoles est déjà à l œuvre pour sensibiliser toute la communauté mauricienne aux besoins des plus vulnérables et démunis mais aussi pour informer des actions menées pour répondre à ces besoins. Notre site web (www.centraidemauricie.ca) revu et amélioré, vaut la visite! On peut y apprécier l étendue des réalisations des 114 organismes soutenus par Centraide Mauricie, des témoignages et plein d informations sur ces gens extraordinaires qui font toute une différence dans notre milieu. Pour Centraide, aider les gens c est leur redonner espoir et dignité en leur permettant d acquérir de nouvelles compétences pour améliorer leur condition de vie. Aider c est permettre aux gens d être en meilleur contrôle de leur vie c est leur redonner le goût et les capacités de pouvoir agir positivement. En 2009, c est tout près de 100,000 personnes, de tous les âges et de tous les secteurs de la Mauricie, que Centraide et ses partenaires ont aidé directement. Soutenir Centraide Mauricie, c est permettre à des personnes intègres et dévouées de poursuivre leur travail d aide auprès des gens de notre communauté! Soutenir Centraide Mauricie, c est se donner le pouvoir d aider chez nous! Un mot du président de la campagne 2010 Me Jean Boulet Associé directeur Heenan Blaikie Trois-Rivières Le 16 septembre dernier, nous avons annoncé le début de la campagne de financement pour l année C est avec beaucoup de confiance que nous avons fixé l objectif de 2010 à $. L atteinte de cet objectif sera possible grâce au travail colossal de 25 bénévoles qui forment le Cabinet de campagne, appuyés par une permanence extrêmement dynamique. De plus, il faut souligner l apport considérable de nombreux bénévoles impliqués partout en Mauricie ainsi que la participation importante de plusieurs employés en milieu de travail. Les sommes amassées serviront à financer des organismes et des projets de notre région. Près de 100,000 personnes seront aidées par le biais de ces organismes et projets. Il est primordial que la Mauricie toute entière donne à Centraide le pouvoir d aider. L exclusion doit être endiguée, la vulnérabilité combattue et la misère humaine soulagée. Je vous convie tous à cette grande mission d aide. Centraide Mauricie est là pour nous tous. À bientôt! Jean Boulet Président de la campagne 2010 Donnez-nous le pouvoir d aider.

3 Page 3 Après le Web 2.0, la philanthropie 2.0 Tiré de la rubrique de Daniel Asselin (Assemblée des Centraide du Québec) Le Web 2.0. ou Web participatif est à présent connu de tous, et est devenu un outil marketing incontournable en termes de communication pour de nombreuses entreprises, par l'utilisation de blogues, de Twitter, de Facebook ou autres. Depuis quelques temps, cette tendance participative gagne le domaine philanthropique. Ainsi, cette année, la neuvième édition du Global Philanthropy Forum, conférence qui réunit grands donateurs et investisseurs sociaux, pourra être suivie pour la première fois sur Twitter. Mais qu'en est-il vraiment, et quelles peuvent être l'apport du Web 2.0. et des tendances participatives dans le domaine de la collecte de fonds? Les catastrophes naturelles ou l'urgence d'agir Lors du tremblement de terre en Haïti, les outils comme Twitter, Facebook ou encore Flickr ont permis une grande réactivité et une diffusion rapide des informations. De même, dans un deuxième temps, les médias sociaux ont été le lieu d'une mobilisation importante pour soutenir les victimes du séisme et toutes les grandes ONG les ont d'ailleurs utilisés pour informer, sensibiliser et collecter des fonds. Ainsi, la Croix Rouge américaine a collecté 31 millions de dollars grâce à des dons par SMS de 10 dollars chacun. Les appels au soutien lancés par les particuliers sur Myspace ou Facebook ou autres, relayant les appels des principales organisations d'aide internationale, ont connu une croissance exponentielle, signe d'une propagation virale efficace de la cyber-philanthropie. Au Québec, profitant de cette vague, un Webothon-Haiti a été organisé à l'initiative de Michelle Blanc dans les studios de VOXTV à Montréal, le 21 février Couplant Web, télévision et médias sociaux, l'évènement a réuni des intervenants francophones de plusieurs pays et régions (Québec, France, Belgique, Haïti). Des nouvelles formes de collecte de fonds Contrairement à ce que son nom laisse entendre, le Webothon n'est pas un calque du Téléthon et «se voulait ( ) avant tout une tribune pour parler d'haiti et faire en sorte que les médias sociaux soient utilisés plus fréquemment et de manière plus pertinente en période de crise par les organismes caritatifs», comme le note Sacha Declomesnil sur son blog consacré à la philanthropie 2.0. Les grandes entreprises ne sont pas en reste, comme en témoigne la stratégie de marketing social de Pepsi qui mise sur l'alliance entre médias sociaux et positionnement philanthropique, aux dépends des médias traditionnels, avec la création du site Refresh everything. Choisissant de ne pas acheter d'espaces publicitaires lors du SuperBowl, Pepsi va utiliser les 20 millions $ économisés pour financer des projets philanthropiques proposés et choisis par les citoyens sur un site internet dédié. On pourrait citer également, dans le domaine philanthropique, l'organisme américain Pathway to Housing, venant en aide aux itinérants qui a utilisé pour sa campagne les nouvelles formes de collecte de fonds de manière créative, à l'aide d'un dispositif original alliant le don par SMS et la tendance interactive propre aux médias sociaux : un sans-abri virtuel est projeté sur un mur et accompagné d'un appel au don, interpellant les passants. Puis, lorsque ces derniers envoient un SMS au numéro indiqué, permettant de faire une contribution, il se lève et quitte l'écran par une porte, symbolisant de manière concrète ce qui est rendu possible grâce aux dons effectués. Plus généralement, on observe une utilisation de plus en plus importante des médias sociaux pour la sollicitation en ligne, par exemple lors de défis sportifs: les participants peuvent, dans ce cadre, tirer partie de ces outils afin de mobiliser leurs pairs pour la cause qu'ils défendent. Ces nouvelles pratiques de la philanthropie et de la collecte de fonds partagent les mêmes objectifs : susciter la participation, l'interaction et favoriser l'émergence de communautés solidaires, réunies autour des mêmes causes, comme le montre l'émergence croissante de médias solidaires comme GoodnessTV à Montréal, Youphil en France ou Massive Goods aux États-Unis. L'impact véritable de ces nouvelles stratégies philanthropiques La philanthropie 2.0. est donc en marche. Cependant, peut-on pour autant considérer ces outils comme efficaces en termes de collecte de fonds? Selon le rapport 2009 sur la situation de la collecte de fonds au Canada de l'afp, la sollicitation de dons par Internet a été utilisée par 70 % des répondants canadiens, signe de la place importante du Web pour les acteurs de la philanthropie, mais on dispose encore de peu de statistiques fiables ou d'analyses sur le phénomène des médias sociaux. Trois études américaines récentes permettent de donner quelques éléments de réponse : il s'agit du livre blanc Making Events Participants More Successfull with Social Media Tools (Blackbaud-Charity Dynamics), de l'étude M+R Strategic Services sur les médias sociaux et le secteur non-lucratif (2010 Nonprofit Social Media Benchmark Study) et enfin de l'étude NTEN, Common Knowledge et ThePort Nonprofit Social Network Benchmark Report, parue en avril Les études M+R Strategic et NTEN montrent que les médias sociaux sont utiles pour une organisation philanthropique afin de sensibiliser de nouvelles personnes à sa cause: ainsi, l'augmentation du nombre de «fans» sur Facebook est en moyenne de 3,75 % par mois et de 9 % pour Twitter, contre seulement 1,4 % par courriel. Cependant, ces fans sont inconstants: «easy come, easy go», tel pourrait être l'adage de ce public parfois volatil qu'il convient de fidéliser en ne postant ni trop, ni trop peu En ce qui concerne la collecte de fonds, les résultats de l'application Facebook «Causes» apparaissent, malgré ses promesses, comme décevantes: ainsi, 77 % des organismes présents sur Facebook ont amassé moins de 1000 $. Cependant, cette tendance peut s'inverser lors de catastrophes majeures comme celle d'haïti où l'application a permis à Oxfam America d'amasser plus de $. Comme le dit un responsable de l'organisme Nature Conservancy cité dans l'étude M+R Strategic: «il s'agit d'abord et avant tout d'un outil pour l'image de marque Le résultat est plus significatif en termes d'influence que de collecte de fonds.» Suite de l article en page 6. Donnez-nous le pouvoir d aider.

4 Page 4 Améliorer la qualité de vie des gens, notamment les plus vulnérables, et bâtir la collectivité en incitant les citoyens à l action et en suscitant l action concertée

5 Page 5 Portrait des inégalités sociales du territoire de Centraide Mauricie. Le 20 septembre dernier, Réal Boisvert, chercheur à l Agence de santé et services sociaux Mauricie et Centre-du-Québec, a présenté aux membres du Conseil d administration et au CARO de Centraide Mauricie la mise à jour du portrait des inégalités sociales du territoire desservi par Centraide Mauricie. Les personnes présentes ont trouvé la présentation de monsieur Boisvert fort intéressante comme banque de données à utiliser par Centraide Mauricie. L analyse de ces portraits sociaux permettra au CARO une meilleure priorisation des attributions sur ses différents territoires. Le 31 mai dernier, des bénévoles et des permanents de Centraide Mauricie avaient assisté à la présentation de M. Boisvert aux intervenants clés en développement social du Haut Saint-Maurice. Centraide Mauricie souhaite répéter cet exercice avec les autres MRC de son territoire. Pour en connaître davantage sur le portrait des inégalités sociales du territoire de la Mauricie, vous pouvez consulter le site suivant : Bonne lecture! «Les pauvres et les économiquement faibles verront leur situation s améliorer dans la mesure où ils vivront dans une société qui se préoccupe moins de les isoler que de leur fournir les moyens qui peuvent momentanément leur manquer pour devenir responsables et capables de s aider eux-mêmes.» René Levesque Mémoire du Québec à la Conférence sur la pauvreté, décembre 1965

6 Page 6 C est en partenariat avec Acolyte communication que Centraide Mauricie a entièrement revu son site WEB. Ce site actuel et facile à naviguer permet aussi de faire des dons en ligne à Centraide Mauricie et permettra de suivre l évolution de la campagne de financement, de semaine en semaine, grâce au thermomètre. Les personnes qui travaillent à la campagne de financement retrouveront les outils nécessaires à la réalisation de la sollicitation dans leur milieu de travail tandis que la population en général y trouvera toutes les informations pertinentes concernant Centraide Mauricie et son œuvre dans la région. Vous y retrouverez aussi la liste complète des organismes subventionnés par Centraide Mauricie, une brève description des services offerts et le montant que Centraide leur a accordé. Notez que Centraide Mauricie est aussi sur Facebook et vous invite à devenir adepte. Cliquez sur «J aime»!!! Un brin de sagesse... Un homme qui avait beaucoup de succès s était fait interroger un jour sur la clé de sa réussite et il avait répondu, «Je peux tout vous résumer en quatre petits mots un peu plus encore. J ai toujours essayé de faire ce qui devait l être, et un peu plus encore.» Après le Web 2.0, la philanthropie 2.0 Suite de l article de la page 3. La collecte de fonds via les médias sociaux pourrait pourtant se révéler intéressante dans certains cas, si l'on en croit l'étude Blackbaud-Charity Dynamics, et notamment pour les participants à des évènements au profit d'organismes non-lucratifs cherchant à collecter des fonds en ligne. L'étude montre en effet que les participants à des évènements «P2P» qui utilisent les médias sociaux ont des objectifs de collecte plus élevés que les autres, amassent 40 % de plus et rejoignent davantage de nouveaux donateurs, en moyenne plus jeunes. Les médias sociaux apparaissent dans ce cas comme un outil véritablement complémentaire au courriel. Des stratégies d'avenir? Quoiqu'il en soit, ces nouveaux outils que sont les médias sociaux ne sont utiles que si les organismes ou les personnes s'y investissent régulièrement et à long terme, offrant un contenu de qualité. Si les résultats concernant la collecte de fonds ne sont pas encore spectaculaires et ce, même si 46 % des organisations avouent être présentes sur Facebook pour augmenter leurs dons, Épisode estime que ces outils sont devenus somme toute incontournables pour rassembler autour d'une cause et pour fidéliser des donateurs potentiels, démarche essentielle dans toute collecte de fonds, et qu'ils constituent des moyens privilégiés pour construire une communauté et informer. Un legs testamentaire au profit de Centraide Mauricie 880, place Boland Trois-Rivières (Qc) G8Z 4H2 Téléphone : Télécopieur : Messagerie : Un don qui continue perpétuellement à signifier votre générosité pour les personnes démunies.

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Pour diffusion immédiate DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Une impressionnante liste de partenaires

Plus en détail

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie!

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie! RE/NOMMÉS pour leurs performances, leur efficacité et leur implication, les courtiers RE/MAX se distinguent également par leur connaissance approfondie du marché, et le grand nombre d outils et de ressources

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET Programme AMBASSADEURS

Plus en détail

Message de la présidente. États financiers

Message de la présidente. États financiers Message de la présidente États financiers L année 2014 a été bien remplie pour la Fondation Pierre-Marchand. Présidente depuis la création de la Fondation, en 2012, j ai assisté au début de cette nouvelle

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Dossier de Presse. www.zentreprendre.com -- Communauté d'entrepreneurs -- 09.54.43.67.20 -- info@hob-fr.com

Dossier de Presse. www.zentreprendre.com -- Communauté d'entrepreneurs -- 09.54.43.67.20 -- info@hob-fr.com Dossier de Presse www.zentreprendre.com -- Communauté d'entrepreneurs -- 09.54.43.67.20 -- info@hob-fr.com SOMMAIRE Activités de l entreprise Hob France Le Projet Z entreprendre Les Bénéfices pour les

Plus en détail

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral Allocution de Roberta Jamieson Présidente et directrice générale Indspire

Plus en détail

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec Cabinet du ministre Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie Gouvernement du Québec Lancement de la Mutuelle de microfinance (Québec) Québec Le 14 mai 2013

Plus en détail

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons Cher(ère) participant(e), Au nom de la Fondation du cancer du sein du Québec et de Virgin Radio 96, nous tenons à vous remercier pour votre intérêt et votre participation à l évènement Raser pour sauver

Plus en détail

PRESENTATION DU SITE WEB www.ivoirebiomedicale.com Site web d information Biomédicale en Côte d Ivoire

PRESENTATION DU SITE WEB www.ivoirebiomedicale.com Site web d information Biomédicale en Côte d Ivoire Ingénierie Biomédicale Ingénierie Electronique Formation Edition PRESENTATION DU SITE WEB www.ivoirebiomedicale.com Site web d information Biomédicale site web: www.ivoirebiomedicale.com Une production

Plus en détail

(Document de présentation)

(Document de présentation) SÉDUCTION, LEADERSHIP & WEB MARKETING POUR UNE IMAGE DE MARQUE ÉCORESPONSABLE. (Document de présentation) Voici un programme unique de formation et de coaching, offert en français qui vous révèlera, étape

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

BIENVENUE À LA FONDATION CANADIENNE DES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L INTESTIN

BIENVENUE À LA FONDATION CANADIENNE DES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L INTESTIN BIENVENUE À LA FONDATION CANADIENNE DES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L INTESTIN Notre mission : Trouver un traitement curatif contre la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse et améliorer la vie des enfants

Plus en détail

Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014

Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014 Le grand-petit journal Semaine de la persévérance scolaire: 10 au 14 février 2014 Les Journées de la persévérance scolair e (JPS) rappellent l importance de la persévérance et de la réussite scolaire des

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Kaléidoscope. Le développement collectif dans tous ses états GUIDE MÉDIA ET TARIFS PUBLICITAIRES LA RÉFÉRENCE QUÉBÉCOISE DU DÉVELOPPEMENT COLLECTIF

Kaléidoscope. Le développement collectif dans tous ses états GUIDE MÉDIA ET TARIFS PUBLICITAIRES LA RÉFÉRENCE QUÉBÉCOISE DU DÉVELOPPEMENT COLLECTIF Le développement collectif dans tous ses états GUIDE MÉDIA ET TARIFS PUBLICITAIRES LA RÉFÉRENCE QUÉBÉCOISE DU DÉVELOPPEMENT COLLECTIF c est : Un outil d information journalistique indépendant 10 000 copies

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale

Carnet de voyage. Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Les Rendez-vous des Grands rassembleurs Carnet de voyage Un périple au cœur des besoins en développement des compétences des acteurs et actrices engagées en mobilisation locale Dynamo Ressource en mobilisation

Plus en détail

Nous sommes LA référence pour les parents étant à la recherche d un coach familial dans leur région. Radio Web Télévision Journaux Magazine

Nous sommes LA référence pour les parents étant à la recherche d un coach familial dans leur région. Radio Web Télévision Journaux Magazine 2015 Nanny secours est à la base un service de coaching familial à domicile. Afin d offrir encore plus de soutien aux familles, nous avons décidé, au printemps 2011, de transformer notre site internet

Plus en détail

Idées de campagnes pour Mardi je donne. Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance

Idées de campagnes pour Mardi je donne. Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance Idées de campagnes pour Mardi je donne Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance Choisir un objectif pour Mardi je donne constitue la première étape d une campagne fructueuse. Voici quelques idées

Plus en détail

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant

Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Bande dessinée IMG2 Cahier du participant Formation continue dans un contexte d apprentissage en ligne pour l intégration des TIC dans le domaine des arts. Bonne pratic! Description du cours Titre du cours

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM

SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM LES DÉFIS DU FINANCEMENT ET DE LA MISE EN MARCHÉ PROGRAMMATION PRÉSENTÉ PAR LE PROGRAMME À GO, ON CHANGE LE MONDE! DE L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE

Plus en détail

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Le markéting en ligne Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Plan de la présentation Introduction Naissance des réseaux sociaux L influence des relations en ligne L importance d

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

Assemblée générale annuelle 16 août 2012

Assemblée générale annuelle 16 août 2012 Assemblée générale annuelle 16 août 2012 234, rue Dufferin, bureau 102 Sherbrooke (Québec) J1H 4M2 Téléphone : 819 823-9996 www.rosedesvents.com/fondation-claude-durocher Proposition d ordre du jour 1.

Plus en détail

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec)

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Priorité au discours prononcé Bonjour Mesdames et Messieurs. Je suis

Plus en détail

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE»

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» MÉMOIRE SUR LE PROJET DE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE GATINEAU PRÉSENTÉ À LA COMMISSION CONSULTATIVE PAR GAZIFÈRE LE 20 MAI 2008 INTRODUCTION Au Québec,

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

Pour débuter sur LinkedIn

Pour débuter sur LinkedIn Pour débuter sur LinkedIn Ça sert à quoi? Remplir son profil Développer et réseauter 1 LinkedIn, ça sert à quoi 1. Communication externe Oubliez les adresses courriel erronées, les CRM et les applications

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE Au Canada, plus de mille chercheurs en sciences humaines financés par le CRSH étudient des questions qui contribuent à la prospérité des entreprises. Ils s intéressent

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

INFOLETTRE PRINTEMPS 2014

INFOLETTRE PRINTEMPS 2014 INFOLETTRE PRINTEMPS 2014 Votre croissance cause t elle une pression sur votre fonds de roulement? Laboratoire BNK choisit Capital Conseil GCI Cargo choisit Capital Conseil Industrie de Palettes Standard

Plus en détail

case study www.kontestapp.com

case study www.kontestapp.com case study www.kontestapp.com Lancée en 1999 par les grandes banques françaises, Moneo est aujourd hui une marque de la société Moneo Payment Solutions. Il s agit d une solution monétique simple utilisée

Plus en détail

LES PRIX MÉDIAS. Au bénéfice de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches

LES PRIX MÉDIAS. Au bénéfice de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches LES PRIX MÉDIAS Au bénéfice de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches Mis à jour le 1 er août 2015 1 SOMMAIRE 1.0 Marque de reconnaissance 2.0 Événement établi 3.0 Catégories 4.0 Admissibilité 5.0 Sélection

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

BIEN COMMUNIQUER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES ASSOCIATIONS

BIEN COMMUNIQUER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES ASSOCIATIONS BIEN COMMUNIQUER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES ASSOCIATIONS Communiquer avec les réseaux sociaux, pourquoi faire? - pour être plus visible - pour faire connaître ses actions - pour promouvoir un évènement

Plus en détail

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 RAPPORT DE SYNTHÈSE Est de Terre-Neuve Ouest de Terre-Neuve Labrador TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 3 2. Portrait de la population répondante... 4 3. Les avis

Plus en détail

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville Étude de cas #1 Le CLIC de Atelier sur l impact collectif Mai 2014 Les conditions préalables à l impact collectif Un sentiment d'urgence En 1990, un colloque intitulé "Deux mondes, deux réalités" est organisé

Plus en détail

4 étapes pour lancer et réussir

4 étapes pour lancer et réussir 4 étapes pour lancer et réussir votre E-business au Cameroun. Ce document vous est offert gratuitement par le Cabinet Ebusiness Consulting Inc. Offrez le librement à vos clients et prospects imprimez le

Plus en détail

La question de la «Calédonisation» des administrations de l Etat En ce qui concerne la question du rééquilibrage économique et social :

La question de la «Calédonisation» des administrations de l Etat En ce qui concerne la question du rééquilibrage économique et social : Monsieur le Président du Comité spécial de décolonisation, Monsieur le Représentant du gouvernement du Nicaragua, Mesdames et Messieurs les représentants des Etats membres des Nations Unies, Mesdames et

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE NOM DE LA STRUCTURE : Fondation d entreprise Bouygues Telecom ADRESSE : 82, rue H. Farman 92130 Issy-les-Moulineaux TITRE DE L EVENEMENT : Les

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC SOUPER I BÉNÉFICE MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC Sous la présidence d honneur de Monsieur René Rouleau Président du conseil et chef de la direction La Capitale groupe financier Partenaire

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Pourquoi il est important d être visible sur Internet? Le client souhaite l information quand il en a besoin. Le client recherche une plus grande interactivité.

Plus en détail

AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION

AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION AGENCE CONSEIL EN COMMUNICATION Agence LDP Zone Alphasis - Espace performance 3 Bât. M 6 35760 St Grégoire Tel 09 84 45 94 41 / Fax 09 89 45 94 41 www.lunettesdepub.com contact@lunettesdepub.com AGENCE

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Là où les produits promotionnels et le marketing se rencontrent

Là où les produits promotionnels et le marketing se rencontrent Là où les produits promotionnels et le marketing se rencontrent QUI NOUS SOMMES CE QUE NOUS FAISONS CE QUI NOUS REND DIFFÉRENTS Nous sommes des entreprises primées de partout au Canada qui se sont regroupées

Plus en détail

PLAN DE COMMANDITES/ 2015

PLAN DE COMMANDITES/ 2015 PLAN DE COMMANDITES/ 2015 LA CAUSE La soirée Rouge sur Blanc a pour objectif de recueillir des fonds pour la Croix-Rouge canadienne, Division du Québec. Les dons ainsi amassés soutiendront les opérations

Plus en détail

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger

Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger DOCUMENT PROJET Caisse des Dépôts et Consignations Étude sur les fondations universitaires à l étranger Synthèse de l étude Réunion CPU du 18 juin 2009 Membre du réseau Ernst & Young Global Limited Les

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

1. Apec, juin 2012. 2013 Pearson France Community management Paul Cordina, David Fayon

1. Apec, juin 2012. 2013 Pearson France Community management Paul Cordina, David Fayon Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Les médias sociaux (réseaux sociaux, blogs, wikis*, forums, etc.) sont au cœur du Web 2.0. La communication traditionnelle et descendante, dont le paroxysme se matérialise

Plus en détail

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec

Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec Le nouveau pavillon Pierre Lassonde au Musée national des beaux-arts du Québec pour l art Graph Synergie Proposition de contribution à l intention des membres de la communauté d affaires et des bâtisseurs

Plus en détail

La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation

La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation DOSSIER DE PRESSE Mercredi 2 juillet 2014 Contact presse : Thibaud Etienne 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Québec et Clara roulent pour la cause Ensemble, réduisons la stigmatisation de la maladie mentale

Québec et Clara roulent pour la cause Ensemble, réduisons la stigmatisation de la maladie mentale Québec et Clara roulent pour la cause Ensemble, réduisons la stigmatisation de la maladie mentale À Québec le 31 mars 2014 Un défi de spinning pour la santé mentale. Qu est-ce que le Grand Tour de Clara?

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015.

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 12 mars 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars

Plus en détail

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion.

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion. BUSINESS PLAN SALON DES ETUDIANTS DE LAUSANNE, 25 ET 26 MARS 2010 1. Présentation générale 1.1. La formation d économiste d entreprise diplômé ES en Suisse Le contenu de la formation d économiste d entreprise

Plus en détail

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays.

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. ADRA et les leaders de l église osent pour une photo de groupe lors

Plus en détail

5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook

5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook 5 conseils* pour créer votre communauté sur Facebook * Parmi tant d autres! 2-6 Bd Poissonnière 75009 PARIS www.excel.fr www.tbwa-france.com 1 1. Une page de fan plutôt qu un groupe! La page de la Croix-Rouge

Plus en détail

Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes

Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes CINQ PROFILS Les «Compagnons» Qui sont ils? Les hommes, les adultes et les seniors (au delà de 45 ans), sont particulièrement

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

Les systèmes CPC (Coût Par Clic) sont des moyens rapides d'obtenir de la visibilité à grande échelle et rapidement.

Les systèmes CPC (Coût Par Clic) sont des moyens rapides d'obtenir de la visibilité à grande échelle et rapidement. L'affiliation www.faireducashfacile.com www.revenus-automatiques.com (si vous n êtes pas encore inscrit sur revenusautomatiques, sachez que vous recevrez 70-90$ par vente) L'affiliation consiste à envoyer

Plus en détail

Pour une culture du savoir

Pour une culture du savoir Pour une culture du savoir Mémoire présenté à la ville de Montréal sur la proposition de Politique de développement culturel pour la ville de Montréal par Science pour Tous et la Société pour la promotion

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat 1 Messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur de la banque centrale, Honorables invités, chers amis. L Agence Française de Développement est l opérateur pivot de la politique française

Plus en détail

OFFRES DE PARTENARIATS 2015-2016

OFFRES DE PARTENARIATS 2015-2016 OFFRES DE PARTENARIATS 2015-2016 «S engager aux côtés d un pôle leader et d entreprises innovantes de la filière santé» Standard Eurobiomed 8, rue Sainte Barbe 13001 Marseille 04 91 13 74 65 www.eurobiomed.org

Plus en détail

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE))

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) Notes pour l allocution prononcée par M. Pierre Lucier, président de l université du Québec, lors de la collation des grades de l ÉCole

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Préconisation stratégique Ecole Régionale de la deuxième Chance Midi-Pyrénées !"#"$%$&'()*))+ ),-./$(012-34./ 5/$.4$6/$7843,/

Préconisation stratégique Ecole Régionale de la deuxième Chance Midi-Pyrénées !#$%$&'()*))+ ),-./$(012-34./ 5/$.4$6/$7843,/ Préconisation stratégique Ecole Régionale de la deuxième Chance Midi-Pyrénées ANS Agence de Communication COM ON ANS Agence de Communication Com ON «Pour aider à l intégration professionnelle et sociale

Plus en détail

3 ème édition du Baromètre Ciel de l Auto-Entrepreneur Après l engouement du nouveau régime, comment transformer l essai?

3 ème édition du Baromètre Ciel de l Auto-Entrepreneur Après l engouement du nouveau régime, comment transformer l essai? Paris, le 22 novembre 2010 3 ème édition du Baromètre Ciel de l Auto-Entrepreneur Après l engouement du nouveau régime, comment transformer l essai? Ciel, n 1 en France des logiciels de gestion et des

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

Rapport de planification stratégique

Rapport de planification stratégique Comité sectoriel de la main-d œuvre du commerce de l alimentation Rapport de planification stratégique Décembre 2009 Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie du caoutchouc du Québec 2035, avenue

Plus en détail

Engagé à aider Les. jeunes Canadiens. des médias

Engagé à aider Les. jeunes Canadiens. des médias Engagé à aider Les jeunes Canadiens à tirer le maximum des médias 950 avenue Gladstone bureau 120 Ottawa, Ontario K1Y 3E6 1.800.896.3342 Numéro d enregistrement d organisme de bienfaisance : 89018 1092

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER STK008_Levensloop_Broch_FR_10.indd

Plus en détail

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat COMITÉ ÉTUDIANT CPA DE L ESG UQAM WWW.COMITECPAESG.COM COMITÉ ÉTUDIANT CPA DU HEC Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat Nos comités étudiants En tant que

Plus en détail

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS SURVOL des ACTIVITÉS 2008-2009 Apporter un soutien direct à l élève qui vit une période de crise financière ou de diff icultés personnelles et encourager l élève à poursuivre ses études jusqu à l obtention

Plus en détail

Soirée bénéfice. Plan de visibilité / Campagne de financement 2015. Pierre-Luc Dussault Président d honneur 2015 page 3

Soirée bénéfice. Plan de visibilité / Campagne de financement 2015. Pierre-Luc Dussault Président d honneur 2015 page 3 Plan de visibilité / Campagne de financement 2015 Pierre-Luc Dussault Président d honneur 2015 page 3 Musique à bouches En spectacle et porte-parole de l événement page 4 Valérie Guillemette Animation

Plus en détail

Rapport de presse Traversée des Chic-Chocs 2015. Préparé par

Rapport de presse Traversée des Chic-Chocs 2015. Préparé par Rapport de presse Traversée des Chic-Chocs 2015 Préparé par Octobre 2015 Rapport de la couverture média Banque Nationale - Traversée des Chics-Chocs 2015 Date de publication/ diffusion de l émission ou

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides ÉTAIENT PRÉSENTS : PROCÈS-VERBAL Procès-verbal de la deuxième séance du conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides, mercredi 2 février 2011, au chalet Notre-Dame-des-Laurentides, 55, rue Moïse-Verret.

Plus en détail

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir 2 14 COMMANDITE dans le livret-souvenir Elle est jeune. Elle est mature. Elle inspire. Elle bâtit. Elle accomplit. Ensemble, elles contribuent. gala Femmes de mérite est l une des principales activités

Plus en détail

LA COMPLÉMENTARITÉ DES SERVICES ENTRE LA SOCIÉTÉ RADIO-CANADA ET LES TÉLÉDIFFUSEURS PRIVÉS : MYTHE OU RÉALITÉ

LA COMPLÉMENTARITÉ DES SERVICES ENTRE LA SOCIÉTÉ RADIO-CANADA ET LES TÉLÉDIFFUSEURS PRIVÉS : MYTHE OU RÉALITÉ LA COMPLÉMENTARITÉ DES SERVICES ENTRE LA SOCIÉTÉ RADIO-CANADA ET LES TÉLÉDIFFUSEURS PRIVÉS : MYTHE OU RÉALITÉ MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES DANS

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

PRINTEMPS AGILE 2016 DOSSIER DE PARTENARIAT

PRINTEMPS AGILE 2016 DOSSIER DE PARTENARIAT Club Agile Caen PRINTEMPS AGILE 2016 DOSSIER DE PARTENARIAT Club Agile Caen EN BREF ÊTRE AGILE C est maitriser les outils qui permettent de : - Lever les freins qui ralentissent les projets - Réagir rapidement

Plus en détail

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Prenez contact avec la maind œuvre de demain aujourd hui même. Le Conseil RHiM a parrainé des initiatives

Plus en détail

BAL MASQUÉ. Mercredi 5 novembre 2014

BAL MASQUÉ. Mercredi 5 novembre 2014 Le vous invite à l événement-bénéfice BAL MASQUÉ DU CONSERVATOIRE Mercredi 5 novembre 2014 Les présidents d honneur, madame Diane Déry et monsieur Jean Gagnon vous invitent à un cocktail dînatoire et à

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

POURSUIVRE SON DÉVELOPPEMENT PHILANTHROPIQUE EN TEMPS DE CRISE ÉCONOMIQUE

POURSUIVRE SON DÉVELOPPEMENT PHILANTHROPIQUE EN TEMPS DE CRISE ÉCONOMIQUE POURSUIVRE SON DÉVELOPPEMENT PHILANTHROPIQUE EN TEMPS DE CRISE ÉCONOMIQUE CULTURE-MONTRÉAL, LE 20 MARS 2009 PRÉSENTÉ PAR GIL DESAUTELS - VICE-PRÉSIDENT PRINCIPAL TOUR CIBC 1155, boul. René-Lévesque Ouest

Plus en détail