La date d édition actuelle se trouve dans le mode opératoire ou l évaluation.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La date d édition actuelle se trouve dans le mode opératoire ou l évaluation."

Transcription

1 Principe L azote organique est attaqué par de l acide sulfurique fumant à chaud en présence d un catalyseur pour être transformé en ammonium. elui-ci est entrainé par distillation à la vapeur d eau avec l azote ammoniacal présent à l origine pourra être déterminé avec le Test en uve Dr. Lange LK 303 (). ATTENTION NOUVEAU! Domaine d application La méthode a été améliorée pour l analyse des eaux de surface, des eaux souterraines, des eaux de rejet (en particulier pour l étude du bilan en azote total). La date d édition actuelle se trouve dans le mode opératoire ou l évaluation. Veuillez vous reporter au chapitre Remarque (voir plus bas). onseils de sécurité Lors des analyses, ne travailler, pour des raisons de qualité et de sécurité, qu avec des accessoires Dr. Lange d origine. Réactifs de désagrégation A ( A) contient: 28% d acide sulfurique Hydroxyde de sodium B ( B) contient: d hydroxyde de sodium Préparation d échantillon F Stabilité Les réactifs sont stables à des températures comprises entre +15 et +25, jusqu à la date limite indiquée sur l emballage. Immédiatement refermer les bouteilles des réacifs après utilisation et les conserver dans un environnement non-pollué à température ambiante. Perturbations Une atmosphère de laboratoire polluée par des composés azotés volatiles (ammoniaque, amine, nicotine, etc,) ou une eau de laboratoire de mauvaise qualité sont à l origine de Il est donc de ce fait recommandé de faire un valeur à blanc (mode opératoire et analyse sans additif d échantillon, voir tableau mentionné sous le chapitre mode opératoire ) régulièrement pour vérifier l influence de l air du laboratoire et de la qualité de l eau sur le résultat de l analyse. Il faut déduire la valeur à blanc du résultat de l analyse de l échantillon. En utilisant de l eau permutée, on ne doit pas dépasser une conductivité de 5 10 µs/cm; l eau distillée doit être distillée en milieu légèrement acide sulfurique. Des résultats trop faibles sont générés lorsque la teneur en nitrate (en mg/l NO 3 -N) et/ou en nitrite (en mg/l NO 2 -N) dépasse de 3 fois la teneur en Azote Total Kjeldahl (en mg/l N). Les résultat des mesures sont à vérifier au moyen d un contrôle de plausibilité (dilution et/ou addition de l échantillon d eau). Solution d indicateur D ( D) contient: 18% d acide sulfurique R: (35) Provoque de graves brûlures. S: (26) En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l eau et consulter un spécialiste. (37/39) Porter des gants appropriés et un appareil de protection des yeux/du visage. (45) En cas d accident ou de malaise, consulter immédiatement un médecin (si possible lui montrer l étiquette). Ne travailler avec la préparation d échantillon Dr. Lange, Azote Total Kjeldahl, et avec les appareillages de désagrégation et de distillation EBG 023 qu après avoir été consciencieusement formé par le personnel de la société Dr. Lange. ADAS 100 (LPG 186 / LPG 210) Dans le cas où le test ne serait pas encore mémorisé dans votre appareil, consulter svp les instructions de programmation disponibles auprès du responsable Dr. Lange de votre pays. Remarque La modification signalée par la nouvelle date de l édition et la nouvelle couleur du mode d emploi concerne une modification de facteur du photomètre ADAS 30/50/50S et ADAS 100. AF 909 G / Druckfarbe burgund / 1

2 Mode opératoire Valable pour tous les types de photomètre Préparation d échantillon Impérativement suivre les instructions du mode d emploi de l appareillage EBG 023! Avant de commencer les étapes suivantes, faire monter le niveau d eau de refroidissement jusqu au repère (consulter le mode d emploi EBG 023). Dans la description du mode opératoire, les notas voir fig. renvoient aux croquis correspondants de la page 18 du mode opératoire relatif à l appareillage EBG 023. Les lettres entre parenthèses caractérisent les parties correspondantes de l appareillage EBG 023 dans les croquis 7 et 8 de la page mentionnée ci-dessus du mode d emploi. Au cas où il n y a pas de données sur la teneur attendue de l Azote Total Kjeldahl dans l échantillon, il est recommandé de choisir tout d abord la gamme de mesure II et un volume d échantillon de 10 ml. Gamme de Gamme de Gamme de Valeur à mesure I mesure II mesure III blanc**) TKN 1 10 mg/l mg/l mg/l Pipetter dans un ballon ronde 100 ml (n) [fig. 9] Echantillon 50 ml*) 10 ml 1 ml Réactif d oxydant A ( A) 10 ml 10 ml 10 ml 10 ml Temps de chauffage 120 min 70 min 60 min 60 min *) Doser des volumes d échantillon de 50 ml avec des ballons jaugés de 50 ml (h). Prélaver le ballon jaugé avec l échantillon et rincer avec un peu d eau distillée. **) La détermination de la valeur à blanc sera faite dans la gamme de mesure de l échantillon. 1. Poser le becher (k) sans son support (j) sous l embout réfrigérant (f) de l appareillage EBG Fermer le robinet III (b), mettre le robinet II (s) sur AUFSHLUSS (digestion) (flèche vers le bas), ouvrir robinet I (c). 3. Mettre le ballon rond (n) contenant l échantillon et le réactif de désagrégation A ( A) à la colonne à distiller (d) de l appareillage EBG 023 et assurer l étanchéité avec un collier (o) [fig.10]. 4. Bloquer le chauffe-ballon (l) sous le ballon rond (n), fermer la vitre de sécurité et régler le temps de chauffage désiré sur la minuterie (p). A la fin du temps de chauffage: 5. Ouvrir la vitre de sécurité, mettre le chauffe-ballon (l) sur position inférieure, laisser refroidir l échantillon pendant environ 15 min. 6. Après le refroidissement, fermer le robinet I (c). ouvrir le chauffeballon (l) avec un verre de montre (g). 7. Pipetter 5 ml de la solution d acide sulfurique ( ) dans le ballon jaugé de 50 ml (h) et le poser sur le support (j) sous le refrigérant de l appareillage EBG 023 pour que l embout (f) plonge dans la solution d acide sulfurique [fig.11]. Eventuellement régler la hauteur du support du ballon jaugé (j) à partir de la vis prévue à cet effet. 8. Prendre 10 ml d hydroxyde de sodium B ( B) avec l éprouvette graduée en plastique (i) et verser par l entonnoir (a) dans l appareillage EBG Fermer la vitre de sécurité. 10. Ouvrir lentement le robinet III (b) jusqu à ce que la solution d hydroxyde de sodium puisse s écouler lentement (ca. 3 5 min de temps d écoulement pour 10 ml de solution d hydroxyde de sodium) [fig.12]. Il peut se produire une réaction violente avec le mélange de désagrégation dans le ballon rond de 100 ml (n). 11. Avant qu il n y ait plus d eau (et afin d éviter des pertes d azote), rincer l entonnoir (a) avec de l eau distillée jusqu à ce que le tuyau de vapeur (e) plonge dans le mélange de désagrégation qui se trouve dans le ballon rond de 100 ml (n). Avant qu il n y ait plus d eau de rinçage du tout, fermer le robinet III (b) [fig.13]. 12. Mettre en marche le dégagement de vapeur au moyen de l interrupteur (q) et après environ 1 2 min mettre le robinet II (s) sur DESTILLATION (distillation). 13. Surveiller l écoulement du distillat dans le ballon jaugé (h): dès que le niveau du liquide atteint le bord inférieur du col [fig.14]: ouvrir la vitre de sécurité, tenir le ballon jaugé (h), retirer le support du ballon jaugé (j), tirer vers le bas le ballon jaugé [fig.15], mettre le becher (k) sous le l embout de vidange (f). arrêter le dégagement de vapeur grâce à l interrupteur (q) et mettre immédiatement le robinet II (s) sur BELÜFTUNG (aération) (flèche à droite). 14. Remplir le ballon jaugé (h) avec de l eau distillée jusqu au repère, fermer avec un bouchon et mélanger le contenu. Si la température du distillat dans le ballon jaugé dépasse notablement la température ambiante, il faudra attendre que le contenu du ballon soit refroidi avant de remplir. 15. Tenir le ballon ronde 100 ml (n) avec le gant de protection (m), desserer le collier (o), tirer le ballon rond vers le bas et l enlever [fig.16]. Jeter le contenu. (Attention! haud et très corrosif! Rincer avec beaucoup d eau!) Nettoyer le ballon rond. Desserer le ballon rond de 100 ml (n) immédiatement après la distillation, sinon sous l influence de l hydroxyde de sodium chaud le ballon rond risquerait de fixer fermement aux rodages de l appareillage de distillation. (voir mode d emploi EBG 023). 16. Mettre le becher (k) sur le verre de montre (g), le positionner en levant et bloquant le chauffe-ballon sous le tuyau de vapeur (e), ouvrir le robinet III (b), consciencieusement rincer l intérieur de la partie de distillation (d) avec de l eau distillée passant par l entonnoir de remplissage (a) ainsi que les rodages à l extérieur. [fig.17]. Ensuite refermer le robinet III (b). Puis mettre le robinet II (s) sur position robinet II (flèche vers le haut) et bien rincer le tuyau de vapeur (e) par l entrée de l aération du robinet II (s). Enfin mettre le robinet II (s) sur BELÜFTUNG (aération) (flèche à droite). 17. Mettre le chauffe ballon (l) en position basse, retirer le becher (k) et le verre de montre (g). Une fois que les travaux avec l appareillage EBG 023 sont terminés, arrêter le robinet d eau de refroidissement. La détermination de l Azote Total Kjeldahl dans le distillat s éffectue avec le Test en uve LK 303 Ammonium Dr. Lange. Mode opératoire, voir la prescription de travail du Test en uve LK 303, Ammonium, évaluation, prière de voir chaque carte d évaluation correspondante de la prescription de travail du, Azote Total Kjeldahl.

3 ADAS 30S/50S ADAS 100 (LPG 186) / ( LPG 210) 1. Vérifier le numéro de contrôle du programme: : hoisir le mode»test«. 3. hoisir le numéro du test (voir ci-dessous). 4. Le numéro de contrôle doit être 4 (TKN I) ou 2 (TKN II) ou 3 (TKN III). 5. Introduire la cuve de solution zéro du (et non la cuve de solution zéro LK 303) et appuyer la touche sous»zero«. 6. Introduire la cuve d analyse et appuyer la touche sous»mes.«. 1. hoisir le mode»test«. 2. hoisir le symbole (voir ci-dessous). 3. Vérifier les facteurs et la longueur d onde de mesure en mémoire»mem«(lpg 186) ou le numéro de contrôle doit être 1 (TKN I) ou 7 (TKN II) ou 8 (TKN III) (LPG 210). 4. Introduire la cuve de solution zéro du (et non la NULL (zéro). 5. Introduire la cuve d analyse et appuyer sur la touche MESS (mesure). Volume d échantillon Gamme d. mes. Symbole TKN 50 ml I 909 A 1 10 mg/l 10 ml II 909 B mg/l 1 ml III mg/l DR 2800 / DR 3800 / DR hoisir menu Programmes enregistrés. 2. hoisir le numéro du test (voir ci-dessous) et appuyer sur Start. 3. Introduire la cuve de solution zéro du (et non la cuve de solution zéro LK 303) et appuyer sur Zéro. 4. Introduire la cuve d analyse et appuyer sur Mesurer. AF 909 G / Druckfarbe burgund / 2

4 Table de données LASA LP2W 06/1997 TKN I F 1 = 0 F 2 = K = 0 TKN II F 1 = 0 F 2 = K = 0 TKN III F 1 = 0 F 2 = 1125 K = 0 ADAS 30/30S/50/50S 06/1997 TKN I λ: 690 nm Pro.: 1 F 1 = 0 F 2 = K = 0 TKN II λ: 690 nm Pro.: 1 F 1 = 0 F 2 = K = 0 TKN III λ: 690 nm Pro.: 1 F 1 = 0 F 2 = 1092 K = 0 ISIS 6000/ /1997 TKN I λ: 695 nm Pro.: 1 F 1 = 0 F 2 = K = 0 TKN II λ: 695 nm Pro.: 1 F 1 = 0 F 2 = K = 0 TKN III λ: 695 nm Pro.: 1 F 1 = 0 F 2 = 1133 K = 0 ADAS 100 / LPG /1997 TKN I λ: 694 nm F = TKN II λ: 694 nm F = TKN III λ: 694 nm F = 1075 ADAS 100 / LPG /1997 TKN I λ: 694 nm F 1 = TKN II λ: 694 nm F 1 = TKN III λ: 694 nm F 1 = Insérer le filtre de programme pour le test LK 303 N. 2. hoisir le test avec la touche correspondante. 3. Vérifier le numéro de contrôle du programme: : Introduire la cuve de solution zéro du (et non la cuve de solution zéro LK 303). Noter le résultat (1). 5. Introduire la cuve d analyse. Noter le résultat (2). Résultat de l analyse = (résultat 2 - résultat 1) x facteur (facteur voir tableau de données comme suit) Si l affichage devait montrer»u«après avoir introduit la cuve de solution zéro (), mettre résultat 1 = 0. Volume d échantillon Gamme d. mes. TKN Facteur 50 ml I 2 10 mg/l 1 10 ml II mg/l 5 1 ml III mg/l 50 LASA 1 / plus LASA 10 / Appuyer sur la touche Mode et vérifier le numéro de contrôle du programme: : Insérer le filtre de programme 690 nm. 3. hoisir le test avec la touche Mode. 4. Introduire la cuve de solution zéro du (et non la cuve de solution zéro LK 303). 5. Introduire la cuve d analyse. Volume d échantillon Affichage Gamme d. mes. 50 ml TKN 1 LK mg/l 10 ml TKN 2 LK mg/l 1 ml TKN 3 LK mg/l 1. Appuyer sur une touche. 2. Vérifier le numéro de contrôle du programme: : 30 (LASA 10) : 34 (LASA 20) 3. hoisir le test avec la touche ou. 4. Introduire la cuve de solution zéro du (et non la cuve de solution zéro LK 303). 5. Introduire la cuve d analyse. Volume d échantillon Affichage Gamme d. mes. 50 ml TKN 1 LK mg/l 10 ml TKN 2 LK mg/l 1 ml TKN 3 LK mg/l AF 909 G / Druckfarbe burgund / 2a

5 LASA 30 LP1W, LKT 1. Insérer le filtre 695 nm. 2. hoisir le mode»dr. Lange«. 3. hoisir le numéro du test (voir ci-dessous). 4. Le numéro de contrôle doit être Introduire la cuve de solution zéro du (et non la cuve de solution zéro LK 303) et appuyer sur la touche bleue. 6. Introduire la cuve d analyse et appuyer sur la touche verte. 1. Insérer le filtre 695 nm. 2. Entrer le facteur (voir ci-dessous) et le mémoriser. 3. Introduire la cuve de solution zéro du (et non la Null (zéro). 4. Introduire la cuve d analyse et appuyer sur la touche Ergebnis mit Faktor (résultat avec facteur). Volume d échantillon Gamme d. mes. Facteur TKN 50 ml I mg/l 10 ml II mg/l 1 ml III mg/l LP2W ADAS 30/50/200Basis, ISIS 6000/9000, LASA Insérer le filtre de programme 695 nm. 2. Appuyer sur la touche Tests jusqu à ce qu apparaisse l affichage (voir ci-dessous). 3. Le numéro de contrôle doit être 2 (TKN I) ou 1 (TKN II) ou 9 (TKN III). 4. Introduire la cuve de solution zéro du (et non la Null (zéro). 5. Introduire la cuve d analyse et appuyer sur la touche Ergebnis (résultat). Volume d échantillon Gamme d. mes. Affichage TKN 50 ml I TKN I 1 10 mg/l 10 ml II TKN II mg/l 1 ml III TKN III mg/l 1. Vérifier le numéro de contrôle du programme: Version 1.8 (ADAS 30) hoisir le mode»test«. Version 1.9 (ADAS 50) hoisir le mode»test«. : 38 (ADAS 200) : 32 (ISIS 6000/9000) hoisir le mode»test«. LASA 100 hoisir le mode»dr. Lange«. 2. hoisir le numéro du test (voir ci-dessous). 3. Le numéro de contrôle doit être: ADAS 30/50: 4 (TKN I) ou 2 (TKN II) ou 3 (TKN III) ADAS 200: 2 (TKN I) ou 4 (TKN II) ou 5 (TKN III) ISIS 6000/9000: 9 (TKN I) ou 3 (TKN II) ou 4 (TKN III) LASA 100: 3 (TKN I, TKN II, TKN III) 4. Introduire la cuve de solution zéro du (et non la cuve de solution zéro LK 303) et appuyer sur la touche bleue. 5. Introduire la cuve d analyse et appuyer sur la touche verte. AF 909 G / Druckfarbe burgund / 2b

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9 dans l eau Page : 1 de 9 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré

Plus en détail

33-Dosage des composés phénoliques

33-Dosage des composés phénoliques 33-Dosage des composés phénoliques Attention : cette manip a été utilisée et mise au point pour un diplôme (Kayumba A., 2001) et n a plus été utilisée depuis au sein du labo. I. Principes Les composés

Plus en détail

ABSORPTION ATOMIQUE DE FLAMME : DETERMINATION DE LA TENEUR EN CUIVRE ET FER DANS DE L HUILE DE VIDANGE

ABSORPTION ATOMIQUE DE FLAMME : DETERMINATION DE LA TENEUR EN CUIVRE ET FER DANS DE L HUILE DE VIDANGE TP ANA3 INSA DE ROUEN Laboratoire de chimie analytique ABSORPTION ATOMIQUE DE FLAMME : DETERMINATION DE LA TENEUR EN CUIVRE ET FER DANS DE L HUILE DE VIDANGE Les huiles lubrifiantes sont cruciales pour

Plus en détail

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut Extraction d un liquide et isolement du liquide brut 1- Isolement d un liquide : Pour retirer un liquide contenu dans un milieu réactionnel on peut : Hydrodistiller Le principe consiste à extraire le liquide

Plus en détail

SurTec 650 ChromitAL TCP

SurTec 650 ChromitAL TCP SurTec 650 ChromitAL TCP Propriétés Passivation sans chrome VI pour aluminium à base de chrome III Liquide concentré Très bonne protection anticorrosion sur pièces non peintes comparable à celle du chrome

Plus en détail

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE 1. Objet Méthode pour l extraction des éléments en traces présents dans les sols (y compris les sédiments), les matières

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Matériel de laboratoire

Matériel de laboratoire Matériel de laboratoire MATERIAUX UTILISE... 1 L'APPAREILLAGE DE LABORATOIRE... 1 a) Les récipients à réaction... 2 b) La verrerie Graduée... 2 MATERIEL DE FILTRATION... 6 FILTRATION SOUS VIDE AVEC UN

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact.

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Les produits d'entretien pour lentilles sont de différentes natures. Le produit

Plus en détail

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Nocif Comburant Corrosif Toxique Inflammable CMI - 2008 Introduction Des produits chimiques de différents degrés de danger sont utilisés

Plus en détail

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6 Acides et bases Acides et bases Page 1 sur 6 Introduction Sont réputés acides et bases au sens des règles de sécurité en vigueur en Suisse, les solides ou liquides qui ont une réaction acide ou alcaline

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine Selon la légende, le café fut remarqué pour la première fois quelques 850 ans avant notre è r e : u n b e r g e r d u Y é m e n n o t a

Plus en détail

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme.

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme. S-II-2.1V1 DOSAGE DES ELEMENTS METALLIQUES EN TRACE DANS LES EXTRAITS À L EAU RÉGALE : MÉTHODE PAR ABSORPTION ATOMIQUE AVEC FLAMME ET ATOMISATION ÉLECTROTHERMIQUE (AAS/GF) 1. Objet Dosage des éléments

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE P1S2 Chimie ACTIVITE n 5 DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE Le colorant «bleu brillant FCF», ou E133, est un colorant artificiel (de formule C 37 H 34 N 2 Na 2 O 9 S 3 ) qui a longtemps

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP 259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP A d a p t a t i o n : A. - M. F o u r n i e r ( C o p a d ), M. C a s a n o v a & H. J e n n y ( C d C ) 2 0 0 1 C o n c e p t i o n D. M a r g

Plus en détail

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Glucose et fructose. Glucose et fructose

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Glucose et fructose. Glucose et fructose Méthode OIV-MA-AS311-02 Méthode Type II 1. Définition Le glucose et le fructose peuvent être dosés individuellement par une méthode enzymatique, en vue seulement du calcul du rapport glucose/fructose.

Plus en détail

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe TUTORIAL N 2 La Photodécoupe Materiel nécessaire : - Eau oxygénée 130 vol. - Acide Chlorhydrique - Alcool à brûler - Acétone - 2 Bacs en plastique - 1 verre doseur en plastique ou verre - 1 fer à repasser

Plus en détail

P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE

P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE 1. Domaine d application Cette méthode concerne la mesure du ph dans des solutions aqueuses : - non salines (conductivité

Plus en détail

TP 3 diffusion à travers une membrane

TP 3 diffusion à travers une membrane TP 3 diffusion à travers une membrane CONSIGNES DE SÉCURITÉ Ce TP nécessite la manipulation de liquides pouvant tacher les vêtements. Le port de la blouse est fortement conseillé. Les essuie tout en papier

Plus en détail

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

PH Moins 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/DU MÉLANGE ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE. Postbus 12 5373 ZG Herpen Pays-Bas +31 (0) 486 416 959

PH Moins 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/DU MÉLANGE ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE. Postbus 12 5373 ZG Herpen Pays-Bas +31 (0) 486 416 959 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/DU MÉLANGE ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Nom de product Acide phosphorique 59% Article no. Substance/préperation substance L utilisation de la substance ajustement du ph

Plus en détail

Hotline du lundi au vendredi de 08:00 à 17:00 Téléphone: +41 27 346 46 63» service@enomatic.ch

Hotline du lundi au vendredi de 08:00 à 17:00 Téléphone: +41 27 346 46 63» service@enomatic.ch Résolution de problèmes» Enoline série 1 (8» 4+4» 4» bouteilles) Ce guide doit être consulté en premier en cas de problème sur l utilisation d un système enomatic. MERCI DE VOUS REFERER A CE GUIDE AVANT

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail

TP n 1: Initiation au laboratoire

TP n 1: Initiation au laboratoire Centre Universitaire d El-Tarf Institut des Sciences Agronomiques 3 ème année Contrôle de Qualité en Agroalimentaire TP n 1: Initiation au laboratoire Introduction L analyse de la matière vivante au laboratoire

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie Emmanuel Beaudoin Sébastien Béasse 1 TP1 Dosage calorimétrique : détermination d une enthalpie de réaction Introduction La digestion

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT MANUEL D UTILISATION CUISEUR ÉLECTRIQUE MULTIFONCTIONS PRESTO PAN Lisez attentivement ce mode d'emploi avant d'utiliser l'appareil et conservez-le pour un usage ultérieur. POUR USAGE DOMESTIQUE UNIQUEMENT

Plus en détail

CONTACTS INTRODUCTION. Composantes de base d'une BAG

CONTACTS INTRODUCTION. Composantes de base d'une BAG Document : Guide d' 'utilisation : Préparé par : KHALID LAAZIRI PROJET B O ÎTE À GANT S CONTACTS KHALID LAAZIRI (PJAB 7467 LOCAL: 5094) JOËL BOUCHARD (LOCAL: 4155) ÉTUDIANTS DE RICHARD MARTEL (LOCAUX :

Plus en détail

M A N U E L D I N S T R U C T I O N S

M A N U E L D I N S T R U C T I O N S M A N U E L D I N S T R U C T I O N S FR RÈGLES GÉNÉRALES POUR L UTILISATION DE LA MACHINE SOMMAIRE Lire attentivement le manuel d instructions et les limitations de la garantie. La machine doit être branchée

Plus en détail

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES

CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES CONSTRUCTION DES COMPETENCES DU SOCLE COMMUN CONTRIBUTION DES SCIENCES PHYSIQUES Compétence du socle : Compétence 6 : Les compétences sociales et civiques. Contribution attendue : Utiliser un produit chimique

Plus en détail

Procédure concernant l'approvisionnement sécuritaire en azote liquide

Procédure concernant l'approvisionnement sécuritaire en azote liquide 1. OBJECTIF La présente procédure concerne l approvisionnement en azote liquide afin d assurer la sécurité de la communauté de Polytechnique. Cette procédure vise à informer les personnes utilisant l azote

Plus en détail

Notice pour batteries de motocycle a e lectrolyte fluide

Notice pour batteries de motocycle a e lectrolyte fluide Pre paration de la batteries motorcycle pour e lectrolyte fluide 1. Préparation de la batterie Enlever tous les capuchins présents sur la face supérieure de la batterie. Tourner ou tirer selon le type

Plus en détail

Elaboration conforme à l arrêté du 5 janvier 1993 modifié transposant la directive 91/155/CEE et au règlement REACH

Elaboration conforme à l arrêté du 5 janvier 1993 modifié transposant la directive 91/155/CEE et au règlement REACH Elaboration conforme à l arrêté du 5 janvier 1993 modifié transposant la directive 91/155/CEE et au règlement REACH 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ Identification du produit : Utilisation

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LS MÉLANGS HOMOGÈNS T LS CORPS PURS CORRCTION DS XRCICS Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : xercice 1 p 40 a L'apparence homogène d'une substance ne

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009 DETERMINATION DE LA CAPACITE D'UNE PREPARATION ENZYMATIQUE A COUPER LES CHAINES PECTIQUES PAR LA MESURE DE LA VISCOSITE (OIV-Oeno 351-2009) 1. PRINCIPE On se propose ici de mesurer la quantité d'enzyme

Plus en détail

1) Teneur en amidon/glucose. a) (Z F) 0,9, b) (Z G) 0,9, où:

1) Teneur en amidon/glucose. a) (Z F) 0,9, b) (Z G) 0,9, où: L 248/8 Journal officiel de l Union européenne 17.9.2008 RÈGLEMENT (CE) N o 900/2008 DE LA COMMISSION du 16 septembre 2008 définissant les méthodes d analyse et autres dispositions de caractère technique

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ conformément au Règlement (CE) nº1907/2006 REACH Nom : KR-G KR-G KR-G Page 1 de 5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE 1.1 Identificateur de produit : Nom du produit : KR-G 1.2 Utilisations identifiées pertinentes de la substance

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

OLEOCLEAN COMPACT. www.groupeseb.com

OLEOCLEAN COMPACT. www.groupeseb.com OLEOCLEAN COMPACT FR NL D www.groupeseb.com 1.a 1.b 1.c 1.d 1 2 2.a 2.b RESET 15 5 7 3 3.a 3.b 8 4 6 14 9 11 13 12 12.a 10 12.b 2 Description 1. Couvercle a. Filtre permanent b. Filtre c. Poignée d. Hublot

Plus en détail

Percolateur à café CPC48 CPC60 CPC100

Percolateur à café CPC48 CPC60 CPC100 Percolateur à café CPC48 CPC60 CPC100 CASSELIN SAS Tél : +33 (0) 4 82 92 60 00 333 Cours du 3 ème Millénaire Fax : +33 (0) 4 83 07 51 01 69749 SAINT PRIEST Cedex Mail : contact@casselin.com France F/B/CH

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION ASPIRATEUR SANS SAC COMPACT REF ZW1011S23010 Puissance NOM. : 1000W / Puissance MAX. : 1200W / 220-240V 50hz NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur Sujets propriétés des acides et des bases échelle

Plus en détail

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol ECHANTILLONNAGE ET ANALYSE Echantillonnage : Echantillonnage et préparation des échantillons de sol en vue de l analyse (Norme X 31-100 et Normes NF X 31-101

Plus en détail

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de :

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : Huile de moteur Huile de boîte de vitesses et du système de transmission

Plus en détail

Notice d emploi. Chaudières murales gaz Tirage naturel, V.M.C. et étanche à ventouse. La passion du service et du confort

Notice d emploi. Chaudières murales gaz Tirage naturel, V.M.C. et étanche à ventouse. La passion du service et du confort Notice d emploi NGVM24-5H - NGLM24-5H - NGLM24-5S - NGLM23-5H5 - NGLM21-5HN5 6 720 618 952-00.1O Modèles et brevets déposés Réf 6 720 618 953-3 (2010/07) FR Chaudières murales gaz Tirage naturel, V.M.C.

Plus en détail

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO.

CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. The Else CONSIGNES D'UTILISATION ET D'ENTRE TIEN VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LES CONSIGNES DE CE DOCUMENT AVANT D UTILISER VOTRE MACHINE À ESPRESSO. www.adrianos.ch Hey! Ces consignes contiennent toutes

Plus en détail

«Porte de l Ambière» PREMIER BRASSAGE BIERE & MOI. Méthode par Bière & Moi

«Porte de l Ambière» PREMIER BRASSAGE BIERE & MOI. Méthode par Bière & Moi «Porte de l Ambière» PREMIER BRASSAGE BIERE & MOI Méthode par Bière & Moi MATÉRIEL Matériel et ingrédients de base du kit x Seau de fermentation avec robinet et barboteur (gradué en litre et en degré Celcius)

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS 1. NOTIONS DE BASE 2. CAUSES POSSIBLES DE DYSFONCTIONNEMENT 3. POURQUOI NETTOYER PLUTÔT QUE CHANGER? 4. METHODOLOGIE D APPLICATION FAP-NET (réf.

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE

GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE GUIDE D INFORMATION SUR LES DOUCHES OCULAIRE ET LES DOUCHES D URGENCE 2004-11-04 1/18 1. Résumé de la réglementation américaine 3 2. Conditions générales à l installation des équipements 4 3. Sélection

Plus en détail

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX 08/ENS/24 BORDEREAU DES PRIX-DETAIL ESTIMATIF Lot n 2 : Achat et installation de matériel pour l enseignement

Plus en détail

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas Les clés pour entretenir facilement votre spa SpaTime la gamme d entretien pour les spas Equilibre de l eau Votre spa est un lieu de détente et de bien-être par excellence. Il est donc essentiel que l

Plus en détail

Style 7T. Afficheur température

Style 7T. Afficheur température Style 7T Afficheur température INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf.: 606274 D S assurer à réception

Plus en détail

L eau de Javel. Le produit idéal pour les piscines privées. Chambre Syndicale Nationale de l Eau de Javel

L eau de Javel. Le produit idéal pour les piscines privées. Chambre Syndicale Nationale de l Eau de Javel L eau de Javel Le produit idéal pour les piscines privées Chambre Syndicale Nationale de l Eau de Javel REMARQUE PRÉLIMINAIRE NOUS ATTIRONS L ATTENTION DE L UTILISATEUR SUR LE FAIT QUE CE DOSSIER CONCERNE

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage»

Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d ingrédients de Base et de logos «label bio ménage» Exemples d utilisation Avantage des produits «BIO» et des ECOLABEL 1) Caractéristiques certifiées (label européen): les liquides vaisselles

Plus en détail

Peroxyacide pour l'hygiène dans les industries agroalimentaires

Peroxyacide pour l'hygiène dans les industries agroalimentaires P3-oxonia active Description Peroxyacide pour l'hygiène dans les industries agroalimentaires Qualités Le P3-oxonia active est efficace à froid. Il n'est ni rémanent ni polluant. Il ne contient pas d'acide

Plus en détail

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Diesel Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Sommaire # 02 L ESSENTIEL Qu est-ce qu AdBlue?.... 3 À quoi ça sert?.... 4 Comment ça marche?.... 5 ADBLUE EN PRATIQUE Quelles

Plus en détail

Mallette Métrologie Contrôle des spectrophotomètres

Mallette Métrologie Contrôle des spectrophotomètres 1 MATERIEL Mallette Métrologie 2 PRINCIPE Le présent mode opératoire vise à décrire les différentes étapes à suivre afin de : - Vérifier l exactitude de la longueur d onde de 250 à 650 nm sous condition

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

I. Principe des dosages :

I. Principe des dosages : Dans les cours d'eau, notamment canalisés, et dans les régions densément habitées ou d'agriculture intensive, les nitrites sont souvent un paramètre important de déclassement des cours d'eau. Chez l'homme

Plus en détail

Mesure de la teneur en alcool

Mesure de la teneur en alcool 37 Mesure de la teneur en alcool 1 Rôle de l alcool dans les vins 285 1.1. Sur le plan organoleptique 285 1.2. Sur le plan biologique 285 1.3. Sur le plan réglementaire 285 1.4. Sur le plan commercial

Plus en détail

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve 0. Instruments s et Microscopes GENERAL CATALOGUE 00/ Cuve à usage unique pour spectrophotomètre Cuve jetable, moulée en et en pour UV. Avec parois traitées Kartell ment pour une transparence optimale

Plus en détail

Aspirateur balai NA 646

Aspirateur balai NA 646 Caractéristiques techniques Puissance 10,8 V Tension d utilisation 230 V ~ 50 Hz Notice d'utilisation Nota : La garantie est définie sur le bulletin de garantie joint. Elle ne couvre pas l usure normale.

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES - 297 - Annexe 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES La présente annexe dresse la liste des conseils de prudence les plus fréquemment

Plus en détail

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0 Cafetière Mode d Emploi 1Notice cafetière v1.0 SOMMAIRE 1 CONSIGNES DE SÉCURITÉ... 3 2INSTALLATION DE L APPAREIL EN TOUTE SÉCURITÉ...4 3PRECAUTION CONCERNANT L UTILISATION DE L APPAREIL...5 4DESCRIPTION

Plus en détail

GVS C 28-1HN / GVM C 26-1HN / GVM C 30-1HN 6 720 610 956-00.2O. Notice d emploi Chaudière gaz à condensation

GVS C 28-1HN / GVM C 26-1HN / GVM C 30-1HN 6 720 610 956-00.2O. Notice d emploi Chaudière gaz à condensation GVS C 28-1HN / GVM C 26-1HN / GVM C 30-1HN 6 720 610 956-00.2O Notice d emploi Chaudière gaz à condensation Modèles et brevets déposés Réf. : OSW Table des matières Table des matières Mesures de sécurité

Plus en détail

Exemplaire n Opacimètres BOSCH 3.110, 3.015 et BEA 150

Exemplaire n Opacimètres BOSCH 3.110, 3.015 et BEA 150 Epreuve de substitution Exemplaire n Opacimètres BOSCH 3.110, 3.015 et BEA 150 RBFR / 9 989 161 923 / 06-10-2000 1. Matériel nécessaire 1.1. Contrôle des dimensions de la sonde: - Un pied à coulisse, échelon

Plus en détail

Nécessité de la désinfection

Nécessité de la désinfection Fiche 1 NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DES OUVRAGES : OBJECTIFS ET PRINCIPES Lors de travaux réalisés sur les réseaux de distribution d eau potable et les appareils qui s y rattachent, il est essentiel de s

Plus en détail

Questions avant intervention pour dépannage Enomatic

Questions avant intervention pour dépannage Enomatic Questions avant intervention pour dépannage Enomatic 1 La machine de fonctionne pas - absence de voyant lumineux? Contrôler que la fiche de la machine soit en place dans une prise 220V Fusible de la prise

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION pour ARMOIRES RÉFRIGÉRÉES

NOTICE D UTILISATION pour ARMOIRES RÉFRIGÉRÉES NOTICE D UTILISATION pour ARMOIRES RÉFRIGÉRÉES - 1 - NOTICE D UTILISATION pour ARMOIRES RÉFRIGÉRÉES prêtes à connecter ou à raccord froid externe 1. RÉCEPTION Vérifier que l appareil ne montre pas de dommages

Plus en détail

Notice d utilisation. Cuiseur vapeur CV L2

Notice d utilisation. Cuiseur vapeur CV L2 Notice d utilisation Cuiseur vapeur CV L2 CONSIGNES DE SECURITE Lisez attentivement ces instructions avant d utiliser l appareil et conservez-les pour pouvoir vous y reporter ultérieurement. Cet appareil

Plus en détail

CHAP 17 - PRODUITS D'ENTRETIEN. Table des matières 17-2 ORBI... 17-1. Prix hors TVA modifiables sans préavis. A = Stock B = Non Stock

CHAP 17 - PRODUITS D'ENTRETIEN. Table des matières 17-2 ORBI... 17-1. Prix hors TVA modifiables sans préavis. A = Stock B = Non Stock Table des matières 17-2... Prix hors TVA modifiables sans préavis. 17-1 ATTENTION : Ne jamais mélanger les produits avec d' autres produits chimiques. Eviter tout contact avec les yeux et la peau Eviter

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

HI 9811 ph/conductivité/tds-mètre portable

HI 9811 ph/conductivité/tds-mètre portable HI 9811 ph/conductivité/tds-mètre portable NOTICE D UTILISATION Ces instruments sont conformes aux directives de la Communauté Européenne CE Instrument : HI 9811 1/12 Nous vous remercions d avoir choisi

Plus en détail

Kenwood Limited, New Lane, Havant, Hampshire PO9 2NH, UK www.kenwoodworld.com

Kenwood Limited, New Lane, Havant, Hampshire PO9 2NH, UK www.kenwoodworld.com Kenwood Limited, New Lane, Havant, Hampshire PO9 2NH, UK www.kenwoodworld.com 57774/1 ESP100 series i ii UNFOLD Français Veuillez déplier les illustrations de la première page avant d utiliser votre appareil

Plus en détail

cafetière 3-dans-1 Mode D emploi Modèle: EX1222

cafetière 3-dans-1 Mode D emploi Modèle: EX1222 cafetière 3-dans-1 Mode D emploi Modèle: EX1222 PRÉCAUTIONS IMPORTANTES Lors de l utilisation d appareils électriques, des précautions de sécurité de base doivent être prises, incluant les suivantes :

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION EQUIPEMENTS SOUS PRESSION GENERATEUR DE VAPEUR TYPE HA 54X - BRULEUR GAZ PRODUCTION HORAIRE : 3000 kg / vapeur PRESSION MAXIMALE (admissible) EN SERVICE : 14 bars EXTINCTEUR A EAU AVEC ADDITIF : FS9 EV

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE

FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE FICHE PRATIQUE N 9 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN CHIMIE Pensez à vérifier la date de validité des cartouches filtrantes NF EN 511 (froid) Les équipements de protection individuelle contre

Plus en détail

COMPOSANTS DE LA MACHINE

COMPOSANTS DE LA MACHINE FR COMPOSANTS DE LA MACHINE Voyant vapeur prête Interrupteur vapeur Interrupteur de distribution de café Voyant café prêt Couvercle du réservoir à eau Figure A Bouton de distribution vapeur et eau chaude

Plus en détail

OSMOSEUR BONAQUA COMPACT

OSMOSEUR BONAQUA COMPACT www.cillit.tm.fr OSMOSEUR BONAQUA COMPACT Notice de montage, mise en service, exploitation et maintenance. BONAQUA COMPACT NOTICE DE MONTAGE, MISE EN SERVICE ET ENTRETIEN www.cillit.tm.fr 2 NOTICE DE MONTAGE,

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

Consommation. Poids brut (transport)

Consommation. Poids brut (transport) Manuel d utilisation Laminateurs à froid EM 1200 Spécifications Largeur maximum de plastification Epaisseur maximum de plastification Vitesse maximum Vitesse minimum (en ajustant la pression des rouleaux

Plus en détail

FONTAINE mirage. Manuel technique

FONTAINE mirage. Manuel technique FONTAINE mirage Manuel technique Edition avril 2015 Précautions d utilisation :... 2 Fonctionnement en mode bonbonne... 3 Fonctionnement en mode RESEAU... 4 Procédure technique... 4 Procédures pour connecter

Plus en détail

Viticell. Kit pour la réalisation d une suspension cellulaire MODE D EMPLOI

Viticell. Kit pour la réalisation d une suspension cellulaire MODE D EMPLOI Kit pour la réalisation d une suspension cellulaire MODE D EMPLOI DESCRIPTION Viticell est un dispositif autonome à usage unique permettant la réalisation d une suspension cellulaire. Viticell est un kit

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Diffusion de NO 2 : FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Quatre ballon de petite taille reliés à deux supports (noix + pinces) dont deux munis de bouchons ; tournure de cuivre ; acide nitrique concentré ;

Plus en détail