Inventaire. des signaux routiers SIGNALER MOINS MAIS MIEUX. avril 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inventaire. des signaux routiers SIGNALER MOINS MAIS MIEUX. avril 2007"

Transcription

1 4 SIGNALER MOINS MAIS MIEUX avril 2007 Inventaire des signaux routiers Pour pouvoir gérer correctement la signalisation routière, le gestionnaire de la voirie doit avoir un bon aperçu de la tâche qui lui incombe. Le fait de procéder à un inventaire des signaux routiers permet d en améliorer la gestion. Cet inventaire peut se faire tant de manière manuelle qu automatisée. Il va de soi qu une banque de données informatisée permet des applications plus nombreuses mais le rapport coûts/bénéfices est également un critère non négligeable, surtout pour les communes plus petites. Il existe, sur le marché, divers logiciels pouvant s avérer très intéressants. La facilité d utilisation du programme et la possibilité de relier la banque de données à d autres applications sont des critères importants. Un inventaire manuel implique évidemment un investissement plus réduit même si, dans le futur, une informatisation pourrait tout de même s avérer nécessaire dans le cadre d autres applications. Pour pouvoir disposer, à terme, d une banque de données complète, il pourrait être utile de commencer par enregistrer les signaux et/ou marquages routiers neufs ou ayant été remplacés.

2 Inventaire des signaux routiers 2 Pourquoi faire l inventaire des signaux routiers? Le fait de procéder à l inventaire des signaux routiers présente une série d avantages au niveau de la facilité de gestion. Le nombre exact de signaux sur le territoire d une commune ou sur une voirie déterminée est connu. L impact budgétaire de travaux de voirie sur la signalisation routière est facile à calculer. Le nombre exact d un certain type de panneaux est connu. L impact budgétaire d une modification de la loi (modification d un signal) est facile à calculer et le remplacement des signaux routiers peut se faire de façon systématique. Le remplacement d un panneau abîmé ou disparu (à la suite d'un accident ou d'un acte de vandalisme) peut se faire de manière standard. En tous les cas, les informations requises sont immédiatement disponibles. La date à laquelle certains signaux doivent être remplacés peut être encodée dans le système et inscrite au budget. Lors d'interventions policières (enregistrement d accidents) ou de l établissement de diagrammes de manœuvres, on dispose des données (et éventuellement d un plan détaillé) de l endroit concerné. Les informations disponibles peuvent servir de base au tracé de déviations, à la conception d aménagements de trafic ou comme matériel de support lors de la communication de projets. L inventaire peut servir à contrôler la présence d informations erronées ou contradictoires (absence de signaux routiers indispensables, définition illogique des régimes de vitesse, panneaux temporaires en place depuis très longtemps, mauvaises combinaisons de panneaux ) En cas d introduction d une nouvelle signalisation routière, le gestionnaire de la voirie peut vérifier au préalable si celle-ci est adaptée. Eventuellement, un lien pourrait même être réalisé entre la banque de données et la rédaction d un règlement complémentaire. Les données ayant trait aux signaux routiers peuvent être complétées par des données concernant les marquages routiers, les signaux lumineux de circulation, les distances d alignement

3 3 Exemple de la ville de Gand La ville de Gand a instauré un SIG (Système d Information Géographique),dans lequel sont enregistrées toute une série de données. Le système va beaucoup plus loin qu un simple inventaire des signaux routiers. Le projet est financé par divers services urbains et est utile sur bien des plans. Partenaires du projet: Dienst Wegen, Bruggen en Waterlopen : localisation des canalisations, du mobilier urbain, des déviations lors de travaux Pompiers: localisation des bouches d incendie Service de l Urbanisme: plans cadastraux Service Festivités: implantation des marchés, podiums Police Chaque année, une partie de la ville fait l objet d un inventaire par une entreprise externe spécialisée, après quoi les services concernés tiennent les informations à jour. L inventaire est loin d être complet mais, au total, signaux routiers ont déjà été introduits dans la banque de données de Gand. L inventaire des signaux routiers connaît diverses applications utiles: Bon nombre de signaux routiers disparaissent. L inventaire permet de savoir très facilement quels sont les panneaux manquants. Tous les signaux sur poteau, même placés dos à dos, peuvent être demandés. Les plans détaillés facilitent le traitement des données enregistrées en cas d accident. Il n est plus nécessaire de faire un croquis de la situation. Il suffit d indiquer la position des véhicules sur un petit plan.

4 4 avril 2007 Un logiciel facilite la gestion de la signalisation routière. Il permet de composer n importe quelle illustration sur un panneau routier et d enregistrer toutes les données importantes pour les gestionnaires de la voirie: dimension, type, forme, destination, année de fabrication, fabricant, information sur les supports et fixations Grâce à la liaison avec un SIG, ces données peuvent être consultées pour toutes sortes de questions, ce qui simplifie nettement le travail du gestionnaire de la voirie. Un autre logiciel permet de réaliser soi-même des panneaux routiers. Ainsi, chaque gestionnaire de la voirie peut concevoir ses propres signaux de direction. La police de Gand ne se limite pas uniquement aux signaux routiers. En effet, les marquages routiers et les signaux lumineux de circulation sont également repris dans la base de données. Combiné aux plans de mesurage précis (y compris des trottoirs et des pistes cyclables), le système représente un instrument utile pour toutes sortes de projets.

5 5 avril 2007 Quelles sont les informations à enregistrer en matière de signalisation routière? En fonction des applications qui seront faites de l inventaire, certaines données peuvent ou non être enregistrées. Les gestionnaires de la voirie peuvent évidemment élargir leur banque de données avec des informations complémentaires telles la présence de marquages routiers, d aménagements spécifiques d infrastructure routière Il est par exemple possible de définir, pour chaque zone (abords d école ou zone piétonne), une série de panneaux qui délimitent la zone. Cela permet au gestionnaire de vérifier si la zone est délimitée de manière correcte et uniforme. 1. Type de signal routier a. Numéro du signal routier, y compris la lettre minuscule qui indique certaines variantes. Exemple: A1a: virage dangereux vers la gauche. b. Mention indiquée sur le signal routier. Exemple: C c. Signal routier avec réglementation à validité zonale. Exemple: C35 zonal. d. Disposition spécifique des lieux: en fonction de la disposition des lieux, certains panneaux (en particulier les signaux d indication) offrent de nombreuses possibilités. Exemple: F13: nombre et sens des bandes de circulation et F25: indicateur de direction: différentes directions et noms. e. Panneau(x) additionnel(s) utilisés: type et mention. Exemple: B17 avec panneau additionnel M9. 2. Spécificités du signal routier a. Dimensions du panneau (hauteur, largeur, diamètre ). Exemple: B1 avec une largeur de 0,70 m. b. S agit-il d un signal de rappel (et quelle est sa localisation par rapport au signal d origine: à gauche de la chaussée )? c. Autres signaux placés sur le même poteau. d. Données concernant les spécificités techniques des signaux routiers (matériaux, éclairage intérieur ou non, durée de vie estimée). e. Les panneaux temporaires (en raison de travaux, de déviations) peuvent être signalés de façon particulière, de manière à pouvoir être retirés tous en même temps dès la fin des travaux. 3. Localisation du signal routier a. Coordonnées X,Y (permettent d enregistrer directement les panneaux dans un SIG). b. Nom de la rue + numéro de la maison + direction dans laquelle se trouvent les panneaux. Carrefour: nom des rues qui constituent le carrefour. c. Régime de vitesse ou zone spécifique dans laquelle se trouve le signal routier. Zone (zone piétonne / zone de rencontre / zone 30 / zone 30 abords d écoles / agglomération / zone 50 / hors agglomération 70 / Autoroute 120 / ). 4. Historique du signal routier a. Date à laquelle il a été décidé de placer le signal routier (conseil communal/règlement complémentaire). b. Date du placement. c. Date du dernier remplacement du panneau. d. Date de remplacement prévue (éventuellement sur la base des spécifications techniques). e. Dans le cas d un signal routier temporaire, la date d enlèvement prévue peut être enregistrée.

6 Méthodologie L inventaire des panneaux de signalisation peut se faire par étapes successives. De façon manuelle La commune dispose, pour chaque rue, de plans de signalisation reprenant la signalisation existante. Il s agit de la solution la plus simple. L inconvénient est que l adaptation des plans prend beaucoup de temps et que la recherche d informations n est pas toujours simple. Lors de la mise en place d'un SIG, les communes peuvent faire appel aux instances suivantes: Wallonie PICC (Le Projet Informatique de Cartographie Continue) Boulevard du Nord, Namur internet.win.be Tel +32 (0) Région de Bruxelles-Capitale CIRB (Centre d Informatique pour la Région Bruxelloise) Avenue des Arts Bruxelles Tél: +32 (0) De façon digitale (banque de données) Une deuxième étape consiste à introduire les signaux routiers dans une banque de données simple, en combinaison avec les plans de signalisation existants. Il s agit, en fait, d une étape intermédiaire vers un SIG. Seule la localisation des signaux routiers fait défaut. De façon digitale (SIG) La digitalisation des plans de signalisation et l enregistrement d informations complémentaires concernant les signaux routiers permet de dresser un inventaire optimal. Toutes les données peuvent être consultées et adaptées rapidement, et des informations peuvent être échangées sans délai avec divers partenaires. Auteur et coordination: Miguel Vertriest (IBSR) Ont collaboré à cette fiche: Eddy Acar (VTA Politie Gent) Disponible en version papier en français et en néerlandais. La brochure peut être téléchargée sur en français, néerlandais et allemand. Graphisme: D/2007/0779/33 Editeur responsable: C. Van Den Meersschaut Prix: 2

La Banque de données routières (BDR) et le PICC

La Banque de données routières (BDR) et le PICC La Banque de données routières (BDR) et le PICC Ir Fr. Plumier Namur, le 27 février 2015 1 3 Le réseau routier régional wallon Le réseau routier régional wallon Coup d œil général Au 01.01.2015 : 8 321

Plus en détail

Position. Passages piétons en zone 30 2010/11. Klosbachstrasse 48 8032 Zurich Téléphone 043 488 40 30 Fax 043 488 40 39 info@mobilitepietonne.

Position. Passages piétons en zone 30 2010/11. Klosbachstrasse 48 8032 Zurich Téléphone 043 488 40 30 Fax 043 488 40 39 info@mobilitepietonne. Klosbachstrasse 48 8032 Zurich Téléphone 043 488 40 30 Fax 043 488 40 39 info@mobilitepietonne.ch Position www.fussverkehr.ch www.mobilitepietonne.ch www.mobilitapedonale.ch 2010/11 Passages piétons en

Plus en détail

Systèmes de suivi. contre le vol de véhicules. Brochure d information destinée aux utilisateurs de systèmes de suivi

Systèmes de suivi. contre le vol de véhicules. Brochure d information destinée aux utilisateurs de systèmes de suivi Systèmes de suivi contre le vol de véhicules Brochure d information destinée aux utilisateurs de systèmes de suivi Vous venez d acheter une voiture ou vous êtes sur le point de le faire. Vous souhaitez

Plus en détail

C. École du Bois-Joli

C. École du Bois-Joli C. École du Bois-Joli C.1 L état de la situation spécifique pour l école du Bois-Joli C.1.1 Caractéristiques de l école du Bois-Joli Caractéristiques générales Nom : École du Bois-Joli Commission scolaire

Plus en détail

Rues sans voie piétonne

Rues sans voie piétonne Rues sans voie piétonne Les réseaux piétonniers ne sont pas toujours continus. En l absence de trottoir ou autre voie qui leur est réservée, les piétons sont contraints à longer le bord de la chaussée

Plus en détail

Pourquoi les zones 30?

Pourquoi les zones 30? Introduction de la Sommaire Pourquoi les zones 30? 3 Distance de freinage réduite 4 Réduction du bruit 5 Perte de temps minimale 5 Prescriptions du Ministère du Développement durable et des Infrastructures

Plus en détail

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers.

Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. Manuel de sécurité pour les chantiers routiers. René Steveny Conseiller en prévention. 1 Table des matières. 1. Prescriptions légales ou réglementaires en matière de signalisation des chantiers et des

Plus en détail

PLAN CANTONAL DES TRANSPORTS. Nouveau chapitre 6. Vélo. Dossier de consultation

PLAN CANTONAL DES TRANSPORTS. Nouveau chapitre 6. Vélo. Dossier de consultation PLAN CANTONAL DES TRANSPORTS Nouveau chapitre 6. Vélo Dossier de consultation Etat de Fribourg, novembre 2013 6 Vélo... 1 6.1 Problématique... 1 6.2 Buts de la politique du canton... 2 6.3 A vélo, en sécurité...

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC Le Conseil administratif de la Ville de Genève met en consultation le projet de concept directeur de l'affichage public en Ville de Genève. Toute personne intéressée

Plus en détail

Avantages de la technologies GeoAutomation

Avantages de la technologies GeoAutomation Avantages de la technologies GeoAutomation Précision Nous vous offrons la solution de cartographie mobile la plus précise présentement disponible sur le marché. Programme d'efficacité géospatiale Nous

Plus en détail

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon

Forum Sécurité Routière. Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement. Patrice Champon Cete de Lyon Forum Sécurité Routière Saint Étienne de Saint Geoirs Jeudi 7 novembre 2013 Zones à circulation apaisée : recommandations d aménagement Cete de Lyon Patrice.Champon@developpement-durable.gouv.fr 04 74

Plus en détail

Limitations de vitesse et panneaux d'agglomération

Limitations de vitesse et panneaux d'agglomération Direction départementale de l Équipement Saône-et-Loire les repères Limitations de vitesse et panneaux d'agglomération Plan départemental d'actions de Sécurité Routière (PDASR) Octobre 2005 PRÉFECTURE

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval

Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval Secteur Fabreville Commission scolaire de Laval Laval 2 Remerciements Vélo Québec et Sports Laval tiennent à remercier ses nombreux partenaires pour leur appui dans le développement de À pied, à vélo,

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL DES TRAVAUX PUBLICS (RÉGIONAUX) PLAN DIRECTEUR 2005-2009 TRAVAUX PUBLICS PROJETÉS SUR LA COMMUNE D IXELLES NOM RUE DE LA BRASSERIE

PLAN PLURIANNUEL DES TRAVAUX PUBLICS (RÉGIONAUX) PLAN DIRECTEUR 2005-2009 TRAVAUX PUBLICS PROJETÉS SUR LA COMMUNE D IXELLES NOM RUE DE LA BRASSERIE PLAN PLURIANNUEL DES TRAVAUX PUBLICS (RÉGIONAUX) PLAN DIRECTEUR 2005-2009 TRAVAUX PUBLICS PROJETÉS SUR LA D IXELLES NOM RUE DE LA BRASSERIE Cette rue est une voirie inter quartier et un axe de circulation

Plus en détail

Systèmes d'information et de guidage DESIGN SUR MESURE

Systèmes d'information et de guidage DESIGN SUR MESURE Systèmes d'information et de guidage DESIGN SUR MESURE DESIGN SUR MESURE A chaque application sa solution appropriée Vous cherchez une solution attractive pour vos panneaux d'information? Un design actuel

Plus en détail

Plan de Vidéoprotection pour Paris

Plan de Vidéoprotection pour Paris LA PRÉFECTURE DE POLICE la préfecture de police Plan de Vidéoprotection pour Paris Information sur le dispositif RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité À quoi sert la vidéoprotection? Les caméras

Plus en détail

Règlement Local de Publicité - Vitré

Règlement Local de Publicité - Vitré Règlement Local de Publicité - Vitré SOMMAIRE III : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX PUBLICITES ET AUX PRE- ENSEIGNES...2 Introduction :... 2 Zones spéciales de publicité :... 2 Article 1 : Publicité...

Plus en détail

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ).

Il est important d'assurer la continuité des accotements revêtus aux intersections (photos 1 et 2 ). 1. Les aménagements type bandes : a) L'accotement revêtu L'accotement revêtu est une bande dite de refuge ou de récupération. Partie intégrante de la chaussée, de part et d'autre des voies de circulation

Plus en détail

1/ Qu est-ce qu une publicité, une enseigne, une pré-enseigne? AMURE 2012

1/ Qu est-ce qu une publicité, une enseigne, une pré-enseigne? AMURE 2012 Société Amure Aménagement Urbanisme Environnement Paysage 38 rue Dunois 1 75647 PARIS cedex 13 01 53 79 14 54 2 Le Code de l Environnement : articles L 581-1 1 à L 581-44 et R 581-11 à R 581-88 88 1/ Qu

Plus en détail

[BASE DE DONNEES BSPACE]

[BASE DE DONNEES BSPACE] [BASE DE DONNEES BSPACE] Outil de promotion et d aide à l implantation d investisseurs potentiels MANUEL DE L UTILISATEUR Service Public de Wallonie DGO6 DEPA avril 2013 Version 1.0 Page2 Table des matières

Plus en détail

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO

DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE. Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE Présenté par : Mawoutoe FATONZOUN Directeur Général des Transports du TOGO DIAGNOSTIC GLOBAL DE SECURITE ROUTIERE INTRODUCTION Les accidents de la circulation sont

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Modifications récentes en matière de règlementation routière

Modifications récentes en matière de règlementation routière Modifications récentes en matière de règlementation routière Erik Caelen - En collaboration avec le service Règlementation routière du SPF Mobilité 1. Diverses modifications en matière de circulation routière

Plus en détail

vant 10 ans, un enfant est incapable d assurer sa sécurité sur la voie publique. Il n est pas un adulte en miniature. Il ne réagit pas comme nous.

vant 10 ans, un enfant est incapable d assurer sa sécurité sur la voie publique. Il n est pas un adulte en miniature. Il ne réagit pas comme nous. vant 10 ans, un enfant est incapable d assurer sa sécurité sur la voie publique. Il n est pas un adulte en miniature. Il ne réagit pas comme nous. Même s il est initié à la sécurité routière par ses parents

Plus en détail

Développement du concept d aménagement du centre-ville

Développement du concept d aménagement du centre-ville Développement du concept d aménagement du centre-ville L objectif de la rencontre Présenter le concept d aménagement du centre-ville développé par les comités de travail Le déroulement proposé 1. Rappel

Plus en détail

Les permissions de voirie directes. 1. Domaine de la permission de voirie directe.

Les permissions de voirie directes. 1. Domaine de la permission de voirie directe. 72 VIII.. A. Résumé. 1. Domaine de la permission de voirie directe. (a) enseignes publicitaires pour bals et fêtes champêtres ; (b) enseignes publicitaires privées des restaurants, commerces et autres

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien d intervention ouvrages gaz Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification Le CQP est en lien

Plus en détail

La campagne «adaptez votre vitesse. L Inforadar

La campagne «adaptez votre vitesse. L Inforadar INFORADARS La campagne «adaptez votre vitesse Aménager l espace routier s impose comme un sujet incontournable lorsqu on évoque la circulation en milieu urbain. Cette discipline complexe se propose de

Plus en détail

Règlement Local de Publicité de la Ville de Bergerac - DISPOSITIONS SPECIFIQUES PAR ZONE ZPi. REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE INTERDITE

Règlement Local de Publicité de la Ville de Bergerac - DISPOSITIONS SPECIFIQUES PAR ZONE ZPi. REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE INTERDITE REGLEMENTATION de la ZONE DE PUBLICITE INTERDITE 75 XIII. REGLEMENTATION de la ZONE de PUBLICITE INTERDITE Article 58 : Situation géographique Cette zone comprend le périmètre de la commune hors agglomération

Plus en détail

ANALYSE ET OBSERVATOIRE DES ACCIDENTS MORTELS SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES EN SAVOIE

ANALYSE ET OBSERVATOIRE DES ACCIDENTS MORTELS SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES EN SAVOIE ANALYSE ET OBSERVATOIRE DES ACCIDENTS MORTELS SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES EN Une ambition : généraliser les procédures d analyse de tous les accidents corporels de la circulation. Une démarche effective

Plus en détail

NOTE D INFORMATION ETUDES DE SÉCURITÉ EN INTERSECTION AVEC LE LOGICIEL SECAR

NOTE D INFORMATION ETUDES DE SÉCURITÉ EN INTERSECTION AVEC LE LOGICIEL SECAR NOTE D INFORMATION Circulation Sécurité Equipement Exploitation Auteur : SETRA - CSTR 113 ETUDES DE SÉCURITÉ EN INTERSECTION AVEC LE LOGICIEL SECAR Editeur : Mars 1998 Le logiciel SECAR est un système

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011

SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011 Fiche N 3 SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR LE LIEU DE DÉPÔT ET QUESTIONS DE SIGNALISATION AVRIL 2011 OBJET Cette fiche s'applique exclusivement au domaine public OBLIGATIONS JURIDIQUES Une zone de dépôt n'est pas

Plus en détail

Réglementation de la publicité extérieure

Réglementation de la publicité extérieure Club Sécurité Exploitation Routière 4 novembre 2014 Cerema-DTerSO Direction territoriale Sud Ouest Pascal Gaufichon Signalisation routière et publicité Code de l'environnement et ses décrets d'application

Plus en détail

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea.

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea. enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 Relative AUX AMéNAGEMENTs et aux infrastructures DE LA LIGNE TEOR T3 à canteleu www.la-crea.fr

Plus en détail

La politique de sécurité des infrastructures routières

La politique de sécurité des infrastructures routières La politique de sécurité des infrastructures routières La politique de sécurité des infrastructures routières Rendre l'infrastructure routière plus sûre, c'est améliorer ses caractéristiques techniques,

Plus en détail

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction.

Les permissions de voirie directes. V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. 28 V. Aménagements provisoires en relation avec un chantier de construction. A. Résumé. 1. Domaine de la permission de voirie directe. (a) mise en place sur la chaussée d un conteneur pour matériaux de

Plus en détail

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis

Bienvenue 23/10/2014. Réseau wifi public: t Godshuis Bienvenue 23/10/2014 Réseau wifi public: t Godshuis Filip Van Alboom Testez votre connaissance du Code de la route Responsable commercial auto-école VAB A. J ai priorité B. Je dois céder le passage Le

Plus en détail

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE juillet 2011 1 ARTICLE 1 : DEFINITIONS > Publicité par affichage : A l exclusion des enseignes et préenseignes, constitue une publicité, toute

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Quel aménagement choisir?

Quel aménagement choisir? GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 1 Quel aménagement choisir? SPW Éditions Les aménagements cyclables en Wallonie Routes 1 Rédaction Benoît Dupriez (IBSR) Comité de rédaction Didier Antoine, Isabelle Dullaert, Raphaël

Plus en détail

Les zones de rencontre

Les zones de rencontre Une Voirie Pour Tous «La vie des zones de rencontre : De la conception à l entretien durable» Les zones de rencontre Réglementation et recommandations Auteur : François MENAUT Service : Cerema DTerSO DTISPV/GSPV

Plus en détail

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire.

1. INTRODUCTION. Les chantiers routiers, quelle que soit leur ampleur, doivent faire l'objet d'une signalisation temporaire. 1. INTRODUCTION Cette fiche ne donne qu'un aperçu de la mise en place d'une bonne signalisation temporaire de chantiers. Cela ne peut en aucun cas remplacer une véritable formation qui est indispensable

Plus en détail

Commune de Vergezac. Propositions pour Sécurisation routière des villages

Commune de Vergezac. Propositions pour Sécurisation routière des villages Commune de Vergezac Propositions pour Sécurisation routière des villages La bauche (+ Le Quiret) 43320 Vergezac 1 - Description du village, ses axes, son environnement 2 Indentification des «points noirs»

Plus en détail

RESEAU DES CORRESPONDANTS "SECURITE ROUTIERE" Réunion du 16 septembre 2009

RESEAU DES CORRESPONDANTS SECURITE ROUTIERE Réunion du 16 septembre 2009 RESEAU DES CORRESPONDANTS "SECURITE ROUTIERE" Définition de l'agglomération Espace sur lequel sont regroupés des immeubles bâtis rapprochés et dont l'entrée et la sortie sont signalées par des panneaux

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 INVESTISSEMENT TERRITORIAL INTÉGRÉ POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période 2014-2020

Plus en détail

Gestion électronique des procurations

Gestion électronique des procurations Gestion électronique des procurations Table des matières Généralités... 2 1. Approuver des procurations... 4 1.1 Section «Procurations à approuver»... 4 1.2 Section «Signaux»... 6 1.3 Messages particuliers...

Plus en détail

Zone 30 Plateau traversant

Zone 30 Plateau traversant Zone 30 Plateau traversant COTITA rencontre du 8 octobre 2009 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire www.certu.gouv.fr 2 Sommaire Les zones de

Plus en détail

Le portail automobile de référence!

Le portail automobile de référence! Article Premier. - La route et ses dépendances. «Agglomération» : Toute surface sur laquelle ont été bâtis des immeubles rapprochés et dont l entrée et la sortie sont annoncées par une signalisation verticale

Plus en détail

LE STATIONNEMENT UN ELEMENT IMPORTANT DE LA MOBILITE.

LE STATIONNEMENT UN ELEMENT IMPORTANT DE LA MOBILITE. LE STATIONNEMENT UN ELEMENT IMPORTANT DE LA MOBILITE. Sources : Code du Gestionnaire Illustré (Centre de Recherche Routière) 1 LE STATIONNEMENT - QUELS OUTILS? POUR QUELS PROBLEMES? - PROCEDURE DE PLACEMENT

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable. [Version condensée]

Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable. [Version condensée] Propositions de Vélo Québec pour réhabiliter le Code de la sécurité routière en faveur de la mobilité durable [Version condensée] 14 août 2014 NOTRE VISION : UNE CIRCULATION SÉCURITAIRE POUR TOUS Depuis

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7

École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 École Sainte-Bernadette Commission scolaire des Rives-du-Saguenay 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 ÉCOLE SAINTE-BERNADETTE 824 Rue Chabanel, Chicoutimi (Québec) G7H 3T7 ÉQUIPE Coordination

Plus en détail

Chapitre 8 Normes relatives aux constructions

Chapitre 8 Normes relatives aux constructions CHAPITRE 8 NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES TEMPORAIRES 8.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Les constructions et usages temporaires sont des constructions et usages autorisés pour une période de

Plus en détail

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées?

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Les cartes «annual air quality» montrent le résultat du couplage de deux méthodes d évaluation de la qualité de l air : l interpolation

Plus en détail

L outil indispensable pour Mieux gérer son patrimoine. Eclairage Public, Mobilier Urbain et Signalisation Lumineuse Tricolore.

L outil indispensable pour Mieux gérer son patrimoine. Eclairage Public, Mobilier Urbain et Signalisation Lumineuse Tricolore. CITELUM Pro L outil indispensable pour Mieux gérer son patrimoine Eclairage Public, Mobilier Urbain et Signalisation Lumineuse Tricolore. Gestion des travaux Recensement du parc Cartographie Analyse CITELUM

Plus en détail

Réglementation de la Publicité Extérieure

Réglementation de la Publicité Extérieure Direction Départementale des Territoires de la Savoie Réglementation de la Publicité Extérieure Présentation sommaire ( mars 2015) Cadre réglementaire La loi sur la publicité extérieure de 1979, transcrite

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

1. Un projet clarifiant une trame urbaine existante. 2. Un projet définissant une homogénéité des traitements

1. Un projet clarifiant une trame urbaine existante. 2. Un projet définissant une homogénéité des traitements 1. Un projet clarifiant une trame urbaine existante La ville de Saint Leu la Forêt a l'avantage des villes à taille humaine. Elle dispose d une multitude d attraits tous valorisants, une histoire riche,

Plus en détail

L Administration en ligne à l ANCFCC

L Administration en ligne à l ANCFCC L Administration en ligne à l ANCFCC M. EL MAKHCHOUNI, M. EL BATANE and Mme LYCER, Maroc Mots cles: Administration en ligne, e-government, Consultation à distance, e-foncier, e- cadastre, e-carto. RESUME

Plus en détail

COMMUNIQUER PLUS AISÉMENT AVEC L AWEX.

COMMUNIQUER PLUS AISÉMENT AVEC L AWEX. COMMUNIQUER PLUS AISÉMENT AVEC L AWEX. Vade-mecum des moyens de communication électroniques de l AWEX pour les entreprises. W A L L O N I A E X P O R T & I N V E S T M E N T Agence wallonne à l Exportation

Plus en détail

Les nouveaux panneaux : principes d application

Les nouveaux panneaux : principes d application Les nouveaux panneaux : principes d application Définition d un panneau Un panneau de signalisation routière délivre une information aux usagers. Il peut s agir d une direction donnée à l usager, d une

Plus en détail

Intervention du SDCEA en Eclairage Public

Intervention du SDCEA en Eclairage Public Intervention du SDCEA en Eclairage Public Introduction... Le Syndicat apporte à ses collectivités adhérentes, une prestation qui couvre toute la compétence relative à l éclairage public: l investissement

Plus en détail

ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN

ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN LA DE LA POLITIQUE VILLE D ILLKIRCH ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN DEPLACEMENT Bruno PARASOTE -Directeur des Services Techniques et de l Am l Aménagement Urbain Une CONTEXTE ville au sein de l agglomération 10

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République -

Plus en détail

Réglementation de la publicité extérieure

Réglementation de la publicité extérieure Réglementation de la publicité extérieure Réunions d information : - 14 Mai, Vallon Pont d Arc - 16 Mai, Ucel - 21 Mai, La Voulte sur Rhône - 4 Juin, St Jean de Muzols Sommaire Quelques définitions : enseignes,

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS OBJECTIFS a. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de se stationner près d une porte d entrée. b. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de repérer facilement les places

Plus en détail

Voulez-vous jouer avec la ville?

Voulez-vous jouer avec la ville? Voulez-vous jouer avec la ville? 1/ Quelle a été la première ville française à aménager une zone piétonne? a. Romans-sur-Isère b. Rouen c. Saint-Jean-Pied-de-Port 2/ Dans quel cas un cycliste peut-il se

Plus en détail

Cambio carsharing Offre Business

Cambio carsharing Offre Business Cambio carsharing Offre Business Mai 2014 Cambio : la voiture à la carte Vos voitures cambio-business Vos collègues ou employés font régulièrement des déplacements professionnels en voiture? Peut-être

Plus en détail

FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4:

FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4: FICHE ESTIMATION FINANCIERE N 4: Stationnement PMR (l. 3,30ml x L. 7,00ml conseillée) - Prix H.T. Signalisation verticale Rabotage couche de roulement (si nécessaire Estimation du prix unitaire (H.T.)

Plus en détail

Alignements et Accès les trottoirs

Alignements et Accès les trottoirs . Les trottoirs, les usoirs et les chemins pédestres.1. La largeur des trottoirs, usoirs et chemins pédestres.1.1..1.2..1.3..1.4..1.5..1.6..1.7..1.8. La largeur minimale d un nouveau trottoir à créer dans

Plus en détail

Approches en matière de PIIA

Approches en matière de PIIA Approches en matière de PIIA Démarche méthodologique PIIA - Beloeil à la Ville de Beloeil AQU 27 octobre 2012 Portrait de la Ville de Beloeil Située en Montérégie; En bordure de la rivière Richelieu et

Plus en détail

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement ---

La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- La prise en compte de l accessibilité par les services de la voirie et du stationnement --- Le stationnement PMR Etat des lieux et prise en compte des évolutions réglementaires à Lille Métropole M. Courbot

Plus en détail

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique.

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique. Comment franchir une intersection avecprioritéàdroite? Une intersection (carrefour) est une zone où se rejoignent, se croisent des usagers venant de directions différentes. Dans quel ordre doivent-ils

Plus en détail

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010

SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd. 7 juin 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR F & C 49 rue des Salins, 63000 Clermont Fd Commune de Coulandon CONTRATT COMMUNAL D AMENAGEMENT DE BOURG FICHE ACTION 1 Aménagement de la route

Plus en détail

JARDIN GEOMETRIQUE. Maître d œuvre : Jaspers Eyers & Partners / Studio Arne Quinze (SAQ) / Archi 2000

JARDIN GEOMETRIQUE. Maître d œuvre : Jaspers Eyers & Partners / Studio Arne Quinze (SAQ) / Archi 2000 BO/OP/EV/01 JARDIN GEOMETRIQUE 18 06 2010 5.000.000,00 MAITRE D OUVRAGE : Propriétaire foncier : Autorité délivrante : Ville de Bruxelles Source de financement : Investissements privés Maître d œuvre :

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES ADAPTATIONS MISES A JOUR

CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES ADAPTATIONS MISES A JOUR CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES approuvé par le Gouvernement wallon en date du 20 juillet 2011 ADAPTATIONS ET MISES A JOUR Édition du 01/04/2013 DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DES ROUTES ET DES

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

Proposition 1 Plan d actions sécurité routière Ville de Saint-Ghislain

Proposition 1 Plan d actions sécurité routière Ville de Saint-Ghislain Proposition 1 Plan d actions sécurité routière Ville de Saint-Ghislain Année SAVE 2014 Parents d Enfants Victimes de la Route asbl Ville de Saint-Ghislain Rue Léon Theodor, 85 Rue De Chièvres 17 1090 Jette

Plus en détail

Offre de service 29, Rue de Nancy Oran Tel: 041 39 27 17 Fax: 041 39 03 59 Site Web: www.alphaleds.net

Offre de service 29, Rue de Nancy Oran Tel: 041 39 27 17 Fax: 041 39 03 59 Site Web: www.alphaleds.net ALPHA LEDS Affichage Electronique Offre de service 29, Rue de Nancy Oran Tel: 041 39 27 17 Fax: 041 39 03 59 Site Web: www.alphaleds.net INTRODUCTION Votre communication se doit d être à votre image :

Plus en détail

Logiciel Concerto Outil de connaissance de l accidentologie

Logiciel Concerto Outil de connaissance de l accidentologie Logiciel Concerto Outil de connaissance de l accidentologie Un outil de la connaissance de l accidentologie Concerto est un applicatif SIG dédié à la connaissance de l accidentologie : Il est conçu pour

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TYPE RW 99 : 2004. MAO v.4. Métré Assisté par Ordinateur. 1. Introduction

CAHIER DES CHARGES TYPE RW 99 : 2004. MAO v.4. Métré Assisté par Ordinateur. 1. Introduction CAHIER DES CHARGES TYPE RW 99 : 2004 MAO v.4 Métré Assisté par Ordinateur 1. Introduction L'application MAO (Métré Assisté par Ordinateur) est destinée à aider un auteur de projet à concevoir un métré

Plus en détail

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES.

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES. PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN octobre 2015 PRIORITÉS D ACTION Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES PLAn d Action Pour L AméLiorAtion de LA Sécurité En milieu urbain

Plus en détail

CONCEPTION D UN MONITORING DES QUARTIERS COUVRANT L ENSEMBLE DU TERRITOIRE DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE

CONCEPTION D UN MONITORING DES QUARTIERS COUVRANT L ENSEMBLE DU TERRITOIRE DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE CONCEPTION D UN MONITORING DES QUARTIERS COUVRANT L ENSEMBLE DU TERRITOIRE DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE UITWERKING VAN EEN WIJKMONITORING DIE HET HELE GRONDGEBIED VAN HET BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale La problématique de l impact économique du vélo est complexe tant elle touche à des domaines variés parfois difficiles à délimiter.

Plus en détail

Brochure d information pour le preneur d assurance

Brochure d information pour le preneur d assurance Brochure d information pour le preneur d assurance Votre protection lors de la conclusion d un contrat d assurance conformément aux règles déontologiques MiFID Bienvenue chez Arces Arces, c est la meilleure

Plus en détail

fiche de cas n 22 pré-enseignes temporaires hors agglomération

fiche de cas n 22 pré-enseignes temporaires hors agglomération Réglementation relative à la publicité applicable au 1er juillet 2012 Présentation adaptée à la configuration démographique du département de la Manche fiche de cas n 22 Article L581-20 du code de l'environnement

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

Zones 30 généralisées, Villes à 30 Où en est-on en Ile de France?

Zones 30 généralisées, Villes à 30 Où en est-on en Ile de France? Zones 30 généralisées, Villes à 30 Où en est-on en Ile de France? 1 ère réunion du club métiers «Modes doux» Cotita Ile de France 6 septembre 2012 Estelle BEAUCHEMIN et Gwenaële DUVAL Chargées de mission

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 20 février 2014 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados Sommaire 1. Performance énergétique et permis de construire : extension de l

Plus en détail

Savoirs de base en sécurité routière mars 2006. Lieux accidentés. Détection et traitement - Milieu urbain et milieu interurbain

Savoirs de base en sécurité routière mars 2006. Lieux accidentés. Détection et traitement - Milieu urbain et milieu interurbain Sétra interurbain urbain Savoirs de base en sécurité routière mars 2006 Lieux accidentés - Milieu urbain et milieu interurbain Avertissement : cette série de fiches est destinée à fournir une information

Plus en détail

PROJET DE REALISATION DE LA PREMIERE LIGNE DE TRAMWAY DE CASABLANCA

PROJET DE REALISATION DE LA PREMIERE LIGNE DE TRAMWAY DE CASABLANCA ROYAUME DE MAROC SOCIETE CASABLANCA TRANSPORTS EN SITE AMENAGE SA APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX A.O.O.N 63/TRAM/2011 PROJET DE REALISATION DE LA PREMIERE LIGNE DE TRAMWAY DE CASABLANCA TRAVAUX

Plus en détail

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique Évolution et impacts de la nouvelle réglementation pour les gestionnaires de voirie

Plus en détail

où commence réellement la sécurité routière?

où commence réellement la sécurité routière? VISTAD OÙ COMMENCE RÉELLEMENT LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE? Une solution logicielle pour l étude qualitative et la validation des données relatives aux accidents La sécurité ne va pas de soi. Une personne est

Plus en détail