Socles de compétences de. mathématiques. Enseignement secondaire 1 er degré

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Socles de compétences de. mathématiques. Enseignement secondaire 1 er degré"

Transcription

1 Enseignant Choisir un compte d épargne I Socles de compétences de mathématiques Enseignement secondaire 1 er degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée Banque Compétences Opérer et fractionner : Calculer des pourcentages. Le traitement de données : Organiser des données selon un critère. Situation d apprentissage Choisir un compte d épargne sur base d un critère spécifique : le taux d intérêt. Composantes de l éducation financière à l école Économique Dimensions de l éducation financière selon l OCDE Une gestion responsable Thématique FSMA Épargner Niveau de responsabilité Individuel Prévoir Liens avec d autres disciplines Mathématiques (2ème degré) : Choisir un compte d épargne (2) ; Economie (2ème degré) : Choisir un compte d épargne (3) Ressources Épargner : Informations utiles Glossaire Sites internet de référence : http ://www./fr/outils-pratiques/calculateurs/simulateur-de-comptes-depargne http ://www.guide-epargne.be/epargner/ épargner: Choisir un compte d épargne 1-1

2 Enseignant Suggestions d activités : Leila veut ouvrir un compte d épargne Leila a 13 ans et dispose de 100 euros d économies après avoir réalisé quelques petits boulots durant les vacances dans le voisinage, et grâce à l argent reçu lors de son anniversaire. Elle aimerait ouvrir un compte d épargne pour mettre son argent à l abri et surtout percevoir des intérêts. 1. Aider Leila à trouver le compte d épargne qui lui donnera les intérêts les plus élevés en sachant qu elle n aura pas besoin des 100 euros épargnés avant 12 mois. Pour trouver ce compte d épargne aidez-vous des sites internet de comparaison de compte d épargne comme : http ://www./fr/outils-pratiques/calculateurs/simulateur-de-comptes-depargne ou : http ://www.guide-epargne.be/epargner 2. Calculer le montant des intérêts que Leila percevra au bout de 12 mois sur le compte sélectionné en question 1. (En considérant que les taux d intérêts restent inchangés durant cette période) Variantes : 3. Finalement Leila aura besoin de ses 100 euros dans 6 mois. Le compte d épargne conseillé en question 1 est-il toujours le meilleur choix? Expliquer sur base d une comparaison des intérêts perçus. Calculs de taux d intérêts : 4. Calculer les intérêts que Leila percevra au bout de 12 mois sur ses 100 euros d économie si elle opte pour un compte d épargne dont les taux d intérêts sont : 1% (taux d intérêt de base) + 0,75% (prime de fidélité) 1,25% (taux d intérêt de base) + 0,75% (prime de fidélité) 0,75% (taux d intérêt de base) + 1% (prime de fidélité) 0,75% (taux d intérêt de base) + 1,25% (prime de fidélité) épargner: Choisir un compte d épargne 1-2

3 5. Lequel de ces quatre comptes d épargne Leila devrait-elle choisir si elle sait qu elle devra retirer ses 100 euros dans 3 mois, 6 mois ou 12 mois? Expliquer à l aide d un tableau comparatif. Intérêts au bout de : 3 mois 6 mois 12 mois compte 1 (1% + 0,75%) compte 2 (1,25% + 0,75%) compte 3 (0,75% + 1%) compte 4 (0,75% + 1,25%) épargner: Choisir un compte d épargne 1-3

4 Élève Activité : Leila veut ouvrir un compte d épargne Leila a 13 ans et dispose de 100 euros d économies après avoir réalisé quelques petits boulots durant les vacances dans le voisinage, et grâce à l argent reçu lors de son anniversaire. Elle aimerait ouvrir un compte d épargne pour mettre son argent à l abri et surtout percevoir des intérêts. 1. Aider Leila à trouver le compte d épargne qui lui donnera les intérêts les plus élevés en sachant qu elle n aura pas besoin des 100 euros épargnés avant 12 mois. Pour trouver ce compte d épargne aidez-vous des sites internet de comparaison de compte d épargne comme : http ://www./fr/outils-pratiques/calculateurs/simulateur-de-comptes-depargne ou : http ://www.guide-epargne.be/epargner 2. Calculer le montant des intérêts que Leila percevra au bout de 12 mois sur le compte sélectionné en question 1. (En considérant que les taux d intérêts restent inchangés durant cette période) 3. Finalement Leila aura besoin de ses 100 euros dans 6 mois. Le compte d épargne conseillé en question 1 est-il toujours le meilleur choix? Expliquer sur base d une comparaison des intérêts perçus. épargner: Choisir un compte d épargne 1-4

5 4. Calculer les intérêts que Leila percevra au bout de 12 mois sur ses 100 euros d économie si elle opte pour un compte d épargne dont les taux d intérêts sont : 1% (taux d intérêt de base) + 0,75% (prime de fidélité) 1,25% (taux d intérêt de base) + 0,75% (prime de fidélité) 0,75% (taux d intérêt de base) + 1% (prime de fidélité) 0,75% (taux d intérêt de base) + 1,25% (prime de fidélité) 5. Lequel de ces quatre comptes d épargne Leila devrait-elle choisir si elle sait qu elle devra retirer ses 100 euros dans 3 mois, 6 mois ou 12 mois? Expliquer à l aide d un tableau comparatif. Intérêts au bout de : 3 mois 6 mois 12 mois compte 1 (1% + 0,75%) compte 2 (1,25% + 0,75%) compte 3 (0,75% + 1%) compte 4 (0,75% + 1,25%) épargner: Choisir un compte d épargne 1-5

Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 2 ème degré

Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 2 ème degré Enseignant Choisir un compte d épargne III Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales economie Enseignement secondaire 2 ème degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte

Plus en détail

La mondialisation i. Compétences terminales de. mathématiques. Enseignement secondaire 2 ème degré

La mondialisation i. Compétences terminales de. mathématiques. Enseignement secondaire 2 ème degré Enseignant La mondialisation i Compétences terminales de mathématiques Enseignement secondaire 2 ème degré Porte d entrée Compétences Le traitement des données Organiser selon un critère. Interpréter un

Plus en détail

La cigale et la fourmi I

La cigale et la fourmi I Enseignant La cigale et la fourmi I Socles de compétences de français Enseignement secondaire 1 er degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée Banque Compétences Gérer la compréhension du

Plus en détail

- Mathématiques - Niveau 3 ème. Fonctions

- Mathématiques - Niveau 3 ème. Fonctions - Mathématiques - Niveau 3 ème Fonctions Remerciements à Mesdames Hélène Clapier et Dominique Halperin, professeures de mathématiques de collège et Monsieur Gilles Damamme, maître de conférences à l université

Plus en détail

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire.

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire. de 21 mars 2012 () 21 mars 2012 1 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars 2012 2 / 6 1 de 2 3 4 5 () 21 mars 2012 3 / 6 1 2 de 3 4 5 () 21 mars 2012 4 / 6 1 2 de 3 4 de 5 () 21 mars 2012 5 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars

Plus en détail

Cahier répertoire (TSTG) M. Lagrave. Partie A. Partie B. Exercice. Correction. M. Lagrave. Lycée Beaussier

Cahier répertoire (TSTG) M. Lagrave. Partie A. Partie B. Exercice. Correction. M. Lagrave. Lycée Beaussier Lycée Beaussier 2011 2012 Sommaire Un établissement bancaire propose ce placement : Si vous déposez un capital de 10 000 euros, vous obtenez un capital de 15 000 euros au bout de 10 ans. 1. Quel est le

Plus en détail

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école La FSMA (l Autorité des services et marchés financiers) est un organisme public autonome. Parmi les missions qui lui ont été confiées

Plus en détail

L extrait de compte. Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 2 ème degré

L extrait de compte. Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 2 ème degré Enseignant L extrait de compte Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales economie Enseignement secondaire 2 ème degré revenus depenses Porte d entrée Compétences Maîtriser

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 17 octobre 2005 1 Suites On appelle suite numérique toute application de N ou une partie de N vers R. On notera par u n le terme général d une suite.

Plus en détail

Compétences terminales de cours. philosophiques. Enseignement secondaire 3 ème degré

Compétences terminales de cours. philosophiques. Enseignement secondaire 3 ème degré Enseignant La finance islamique I Compétences terminales de cours philosophiques Enseignement secondaire 3 ème degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée Banque Compétences Sentir, ressentir

Plus en détail

6 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités

6 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités 6 ème FONCTIONS Les exercices de ce chapitre permettent de travailler des compétences scientifiques du socle commun. Pratiquer une démarche scientifique et technologique Capacités Rechercher, extraire

Plus en détail

3 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités

3 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités 3 ème Les exercices de ce chapitre permettent de travailler des compétences scientifiques du socle commun. Pratiquer une démarche scientifique et technologique Capacités Rechercher, extraire et organiser

Plus en détail

Le site lafinancepourtous.com. Espace Enseignants

Le site lafinancepourtous.com. Espace Enseignants Le site lafinancepourtous.com Espace Enseignants Présentation des modules d économie de l Institut pour l Education Financière du Public Les Rencontres de l IEFP 14 janvier 2009 Auditorium de la Fédération

Plus en détail

Tarif pour les opérations les plus courantes - Particuliers et indépendants

Tarif pour les opérations les plus courantes - Particuliers et indépendants Tarif pour les opérations les plus courantes - Particuliers et indépendants Ce tarif prend cours le 29 juin 2015 et remplace le précédent. Produits d épargne 1. Rabo Compte à Vue 1.1 Frais de gestion 1.2

Plus en détail

La mondialisation II

La mondialisation II Enseignant La mondialisation II Compétences terminales d HISTOIRE Enseignement secondaire 3 ème degré Porte d entrée Compétences Concevoir, préparer et mener à bien une stratégie de communication d un

Plus en détail

- Mathématiques - Niveau 3 ème. Fonctions

- Mathématiques - Niveau 3 ème. Fonctions - Mathématiques - Niveau 3 ème Remerciements à Mesdames Hélène Clapier et Dominique Halperin, professeures de mathématiques de collège et Monsieur Gilles Damamme, maître de conférences à l université de

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année Cahier de l élève du test écrit Janvier 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Ahhh j aime mon café! Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie : Emploi Formation en apprentissage

Plus en détail

Réforme des comptes d épargne réglementés

Réforme des comptes d épargne réglementés Réforme des comptes d épargne réglementés Liste des questions Liste des questions Pourquoi une réforme des comptes d épargne réglementés? 3 En quoi consiste concrètement la réforme? 3 Qui est touché par

Plus en détail

«Théorie générale de l Emploi» (1936)

«Théorie générale de l Emploi» (1936) «Théorie générale de l Emploi» (1936) «Eléments d économie politique pure» (1877) Les prix ne varient pas et ne permettent pas d ajustement automatique Les agents le sachant, ils n ont pas de guide pour

Plus en détail

Compte d épargne. Épargner et placer

Compte d épargne. Épargner et placer Compte Épargner et placer Il est toujours bon r Que ce soit pour avoir une petite réserve sous la main ou dans un but bien précis. Ce ne sont pas les raisons qui manquent. Pour votre épargne, vous voulez

Plus en détail

Argent présent et pris en compte!

Argent présent et pris en compte! Argent présent et pris en compte! Niveau 8 Au cours de la présente leçon, les élèves compareront les taux d intérêt appliqués à divers comptes bancaires et calculeront le potentiel de rendement au fil

Plus en détail

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques Présentation générale des outils 1. Généralités 1.1. Cadre institutionnel Le décret du 24 juillet 1997 sur les missions

Plus en détail

Nombres et calcul numérique

Nombres et calcul numérique Accompagnement personnalisé PFEG - Math A quoi sert une banque? Nombres et calcul numérique Organisation et gestion de données Fonctions Grandeurs et mesures Calcul littéral Remerciements à Mesdames Hélène

Plus en détail

Épargnez avec l aide de votre entreprise

Épargnez avec l aide de votre entreprise L essentiel sur L ÉPARGNE SALARIALE Épargnez avec l aide de votre entreprise En partenariat avec À la découverte de l épargne salariale Qu est-ce que c est? C est une épargne que les salariés peuvent se

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

Deutsche Bank Dossier spécial

Deutsche Bank Dossier spécial Deutsche Bank Dossier spécial Tout ce que vous devez savoir sur la réforme du livret d épargne Sommaire La réforme des comptes d épargne réglementés en 9 points Introduction...3 1. Plus de conditions pour

Plus en détail

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «PACES Mathématiques»

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «PACES Mathématiques» Scénario pédagogique «Accompagnement vers l excellence» en accompagnement personnalisé Suivre efficacement un cours en amphithéâtre Exemple en PACES (Première année des études de santé) 1. Tableau descriptif

Plus en détail

ÉPARGNE Fiche de travail

ÉPARGNE Fiche de travail Questions de compréhension Exercice 1 Le schéma ci-après représente les budgets de Catherine, de Fred et de Louane. Laquelle de ces trois personnes a un budget équilibré, un budget présentant un excédent

Plus en détail

Livret de Développement Durable

Livret de Développement Durable Livret de Développement Durable Résumé : Le Livret Développement durable est un livret d épargne permettant d épargner jusqu à 12 000 euros à un taux de 1,00 % depuis le 1er août 2014, tout en conservant

Plus en détail

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales.

Revalorisation des bases mensuelles de calcul des allocations familiales. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Contact GASPAR Emilia Tél : 01 55 44 24 36 Fax : Email : Destinataires Direction Générale de l'enseigne de La Poste Direction

Plus en détail

Je choisis un projet lié à mes centres d intérêts personnels.

Je choisis un projet lié à mes centres d intérêts personnels. VISÉES ET INTENTIONS ÉDUCATIVES DU COURS Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation connaissance de ses talents, de ses qualités, de ses champs d intérêt et de ses aspirations

Plus en détail

FAQ Dépôts d épargne réglementés

FAQ Dépôts d épargne réglementés FAQ Dépôts d épargne réglementés Anvers, le 1 er janvier 2015 Sensibilité: Public ARGENTA BANQUE D ÉPARGNE SA, BELGIËLEI 49-53, 2018 ANVERS 2/8 - DIRECTION GESTION DES PRODUITS 01-01-2015 Table des matières

Plus en détail

Série d exercices 4. /s k

Série d exercices 4. /s k ACT-10412 Mathématiques financières Série d exercices 4 1. Un prêt est remboursé à l aide de n paiements annuels égaux. Après n 1 années, le montant total de capital remboursé s élève à 3 955,20. La part

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

TD 3 : suites réelles : application économique et nancière

TD 3 : suites réelles : application économique et nancière Mathématiques Appliquées Cours-TD : K. Abdi, M. Huaulmé, B. de Loynes et S. Pommier Université de Rennes 1 - L1 AES - 009-010 TD 3 : suites réelles : application économique et nancière Exercice 1 Calculer

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

AUTORISATION D OUVERTURE DE COMPTE D ÉPARGNE POUR UN MINEUR

AUTORISATION D OUVERTURE DE COMPTE D ÉPARGNE POUR UN MINEUR AUTORISATION D OUVERTURE DE COMPTE D ÉPARGNE POUR UN MINEUR Joindre une copie de la carte d identité du (des) représentant(s) légal(aux) et une composition de ménage. Pour faciliter l ouverture du compte

Plus en détail

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS Certains produits d épargne retraite vous permettent de percevoir une rente viagère. Un certain nombre d entre-eux bénéficient d incitations

Plus en détail

CALCULS FINANCIERS. Livret d exercices LICENCE 2 - GESTION

CALCULS FINANCIERS. Livret d exercices LICENCE 2 - GESTION CALCULS FINANCIERS Livret d exercices LICENCE 2 - GESTION «On ne sait que ce que l on pratique» L Esprit des Lois Montesquieu - 1748 Pour mémoire : L utilisation du téléphone portable est interdite pendant

Plus en détail

Le Compte d Épargne Forestière

Le Compte d Épargne Forestière ) Le Compte d Épargne Forestière ) Un outil créé par les Pouvoirs Publics pour mettre en œuvre une politique de gestion durable de la forêt des collectivités territoriales et distribué en exclusivité par

Plus en détail

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise ALGEBRE FINANCIERE 1. Opérations financières à intérêts simples. a Introduction Placement à court terme Un organisme financier propose aux jeunes de moins de 25 ans les conditions de placement suivantes

Plus en détail

Chapitre 1 L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de :

Chapitre 1 L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : Chapitre 1 L intérêt Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Comprendre la notion générale d intérêt. 2. Distinguer la capitalisation à intérêt simple et à intérêt composé. 3. Calculer la

Plus en détail

ÉPARGNER : INFORMATIONS UTILES

ÉPARGNER : INFORMATIONS UTILES ÉPARGNER : INFORMATIONS UTILES TABLE DES MATIÈRES 1.QU'EST-CE QUE L'ÉPARGNE?... 3 2.POURQUOI ÉPARGNER?... 3 3.COMMENT ÉPARGNER?... 4 4.LES CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE D'ÉPARGNE... 5 4.1.LA LIQUIDITÉ DU

Plus en détail

(D après sujet de CAP secteur 7 groupement académique Sud Session 2000)

(D après sujet de CAP secteur 7 groupement académique Sud Session 2000) EXERCICES SUR L INTÉRÊT SIMPLE Exercice 1 On place 150 à un taux annuel de 3,6 % pendant 7 mois. 1) Calculer l intérêt produit à la fin des 7 mois. 2) Calculer la somme obtenue à la fin du placement. Exercice

Plus en détail

Note interne / Internal memo

Note interne / Internal memo s Note interne / Internal memo Schneider Electric France Direction des Ressources Humaines Relations sociales Grenoble de / from : Marie-Hélène VEYRAT PLM/B date : 8 mars 2007 tel : 04.76.60.63.03 (36

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

ETUDES ET FORMATIONS

ETUDES ET FORMATIONS Septembre 2014 ETUDES ET FORMATIONS Contrat d'apprentissage EFP 1 Table des matières 1 Table des matières... 1 2 Introduction... 2 3 Qui est le Délégué à la tutelle?... 2 4 Quelles sont les conditions

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

Contacts : Merci d envoyer le dossier de souscription complet à Exclusive Partners : 124 boulevard Hausmann, 75008 Paris. L équipe commerciale,

Contacts : Merci d envoyer le dossier de souscription complet à Exclusive Partners : 124 boulevard Hausmann, 75008 Paris. L équipe commerciale, Merci d envoyer le dossier de souscription complet à Exclusive Partners : 124 boulevard Hausmann, 75008 Paris L équipe commerciale, Contacts : Charles du Tillet Tel : +33 1 72 28 54 70 Port : +33 6 73

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Version du 12avril2013 Page 1 sur 7

Version du 12avril2013 Page 1 sur 7 - Version du 12avril2013 Page 1 sur 7 SOMMAIRE PREAMBULE INFORMATIONS GENERALES APPRECIATION DE L'ACCORD DU 1 ER MARS 2004 SUR LA MISE EN PLACE DU COMPTE EPARGNE TEMPS QUESTIONS DIVERSES PREAMBULE Dans

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Fructi-Sélection Vie EN BREF

Fructi-Sélection Vie EN BREF Fructi-Sélection Vie Constituez ou cherchez à valoriser un capital en investissant à votre rythme tout en bénéficiant du cadre fiscal spécifique(1) de l assurance vie. EN BREF Fructi-Sélection Vie est

Plus en détail

Gestion du budget familial-1

Gestion du budget familial-1 Gestion du budget familial-1 Qu est-ce qu un budget? A quoi cela sert-il? C est un plan prévisionnel qui nous sert à bien gérer notre argent dans le temps. Le budget est un tableau qui enregistre pour

Plus en détail

5,01%* nets en 2003. + 214 % nets en 16 ans

5,01%* nets en 2003. + 214 % nets en 16 ans * Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. + 5,01%* nets en 2003 + 214 % nets en 16 ans Encours du contrat Generali EXEL : 2100 millions d Euros au 31/12/03 (23 % de l encours

Plus en détail

Compte Bébé. épargner ET PLACER. Le Compte Bébé, un cadeau pour la vie

Compte Bébé. épargner ET PLACER. Le Compte Bébé, un cadeau pour la vie Compte Bébé épargner ET PLACER Le Compte Bébé, un cadeau pour la vie Compte Bébé Un cadeau pour la vie Compte Bébé Un cadeau pour la vie Vous avez un enfant de moins de 2 ans? La naissance d un enfant

Plus en détail

assurance-vie creditfoncier.fr FONCIER CAPITAL VIE La solution pour épargner simplement

assurance-vie creditfoncier.fr FONCIER CAPITAL VIE La solution pour épargner simplement assurance-vie creditfoncier.fr FONCIER CAPITAL VIE La solution pour épargner simplement LA SOLUTION POUR ÉPARGNER SIMPLEMENT Vous souhaitez vous construire progressivement un patrimoine, transmettre votre

Plus en détail

- Mathématiques - Niveau 4 ème. Fonctions

- Mathématiques - Niveau 4 ème. Fonctions - Mathématiques - Niveau 4 ème Fonctions Remerciements à Mesdames Hélène Clapier et Dominique Halperin, professeures de mathématiques de collège et Monsieur Gilles Damamme, maître de conférences à l université

Plus en détail

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE?

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE? COMMENT S Y PRENDRE? 1. L'ÉPARGNE-PENSION, C EST QUOI? L'épargne-pension vous permet de vous constituer une pension complémentaire à votre initiative individuelle. Au passage, vous pouvez déduire ce que

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 PLAN DE RÉUSSITE 20112012 ISSION : VISION : VALEURS : INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Un projet de formation appuyé sur les forces du milieu qui interpelle tous les intervenants : les élèves, les parents,

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Gestion des finances personnelles. Planifier stratégiquement mes finances personnelles. 30 heures

Gestion des finances personnelles. Planifier stratégiquement mes finances personnelles. 30 heures Gestion des finances personnelles Planifier stratégiquement mes finances personnelles 30 heures Automne2015 Thématique générale du cours Ce cours traite les trois grands objectifs de la planification financière

Plus en détail

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 Mathématiques Financières Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 C. FISCHLER & S. GOUTTE T.D. 1 Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous, répondre aux questions suivantes : Est-ce une suite monotone?

Plus en détail

2 périodes de 40 minutes

2 périodes de 40 minutes Faire de l argent! NIVEAU 4 Vous êtes-vous déjà demandé qui choisissait les images et les mots figurant sur les pièces de monnaie et les billets de banque? Et comment ces images et ces mots étaient choisis?

Plus en détail

1. Document d information et Règlement général des Opérations

1. Document d information et Règlement général des Opérations Document d information relatif aux modalités de fonctionnement du compte d épargne réglementé épargneplus ACTION TEMPORAIRE du 1 er juin 2012 au 15 juillet 2012 inclus 1. Document d information et Règlement

Plus en détail

Plan de prévoyance TAM

Plan de prévoyance TAM Structure, cotisations et prestations Vue d'ensemble Etat au 1 er janvier 2014 0 Page 1 Cet abrégé du règlement a été conçu à votre intention pour vous éviter d avoir à consulter le règlement dans son

Plus en détail

Thème N 1 Ménages et consommation

Thème N 1 Ménages et consommation Thème N 1 Ménages et consommation Chapitre 1. Comment le revenu et les prix influencent - t - ils les choix des consommateurs? Objectifs Acquisitions de concepts et de méthodes et être capable d analyser

Plus en détail

Mathématiques Financières. Sommaire. Chapitre 1 : Les Mathématiques financières. Chapitre 2 : Les comptes courants et d intérêts

Mathématiques Financières. Sommaire. Chapitre 1 : Les Mathématiques financières. Chapitre 2 : Les comptes courants et d intérêts Sommaire Chapitre 1 : Les Mathématiques financières Chapitre 2 : Les comptes courants et d intérêts Chapitre 3 : Les annuités Chapitre 4 : Les remboursements des emprunts Jamel & Derbali Page 1 Chapitre

Plus en détail

Les caractéristiques de votre projet

Les caractéristiques de votre projet Les caractéristiques de votre projet Cette simulation tient compte des dispositions légales (loi de finances 2011) et contractuelles en vigueur. Votre situation initiale REVENU, compte tenu de votre situation

Plus en détail

bewust consumeren Compétences terminales de langue moderne : néerlandais 1 ère langue moderne Enseignement secondaire 3 ème degré

bewust consumeren Compétences terminales de langue moderne : néerlandais 1 ère langue moderne Enseignement secondaire 3 ème degré Enseignant bewust consumeren Compétences terminales de langue moderne : néerlandais 1 ère langue moderne Enseignement secondaire 3 ème degré Porte d entrée Compétences Expression écrite : l élève est capable

Plus en détail

SENS DE VARIATION D UNE SUITE

SENS DE VARIATION D UNE SUITE 1 Les suites SENS DE VARIATION D UNE SUITE La suite (u n ) est croissante lorsque pour tout entier n, u n + 1 u n. La suite (u n ) est décroissante lorsque pour tout entier n, u n + 1 u n. La suite (u

Plus en détail

REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226

REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226 REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226 POUR LES EMPLOYES DU COMMERCE INTERNATIONAL, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE BROCHURE POUR LES EMPLOYEURS 1 Introduction...3 2 Cadre général...4

Plus en détail

Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012

Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012 Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012 Judith Gaudet, Ph.D., chercheuse Comsanté, UQAM Consultante en

Plus en détail

zakgeld i Compétences terminales de langue moderne : néerlandais 1 ère langue moderne Enseignement secondaire 2 ème degré

zakgeld i Compétences terminales de langue moderne : néerlandais 1 ère langue moderne Enseignement secondaire 2 ème degré zakgeld i Compétences terminales de langue moderne : néerlandais 1 ère langue moderne Enseignement secondaire 2 ème degré Enseignant COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée Banque Compétences

Plus en détail

Taxe. 1 Une nouvelle obligation : le versement de la taxe d apprentissage à un seul collecteur

Taxe. 1 Une nouvelle obligation : le versement de la taxe d apprentissage à un seul collecteur LA REFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE LES NOUVEAUTES DE LA COLLECTE 2015 (SUR LES SALAIRES 2014) La taxe d'apprentissage a pour but de financer le développement des formations technologiques et professionnelles.

Plus en détail

10 Taux de diverses allocations versées par le Département de l'allier au titre de l'aide Sociale à l'enfance

10 Taux de diverses allocations versées par le Département de l'allier au titre de l'aide Sociale à l'enfance RÉPUBLIQUE FRANCAISE Réunions du Conseil Général de décembre 2013 Séance du mardi 10 décembre 2013 Après-midi EXTRAIT DU REGISTRE des Délibérations du Conseil Général de l'allier L'An deux mille treize,

Plus en détail

À quoi sert une banque? Partie 3 : À la découverte de l épargne et du taux d intérêt Activités pour l élève

À quoi sert une banque? Partie 3 : À la découverte de l épargne et du taux d intérêt Activités pour l élève À quoi sert une banque? Partie 3 : À la découverte de l épargne et du taux d intérêt Activités pour l élève 1 - Phase d observation : Une approche de la notion d épargne et des motifs de l épargne Document

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 2 mars 2011 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 2 mars 2011 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 2 mars 2011 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques (12 points) Exercice

Plus en détail

Chapitre 02 Suites arithmétiques et géométriques

Chapitre 02 Suites arithmétiques et géométriques Chapitre 02 Suites arithmétiques et géométriques Classe de terminale STMG APPRENTISSAGES PARALLELES : ALGORITHMIQUE : VARIABLES ET AFFECTATIONS, INSTRUCTIONS SIMPLES, BOUCLE «POUR» RAPPELS DE PREMIERE

Plus en détail

MASTER DROIT PRIVÉ - SPÉCIALITÉ : DROIT ET GESTION BANCAIRE DU PATRIMOINE

MASTER DROIT PRIVÉ - SPÉCIALITÉ : DROIT ET GESTION BANCAIRE DU PATRIMOINE MASTER DROIT PRIVÉ - SPÉCIALITÉ : DROIT ET GESTION BANCAIRE DU PATRIMOINE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit, Economie, Gestion Nature de la formation : Mention Niveau

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs)

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Sommaire 1 I. L OFFRE HELLO BANK!... 3 1.1. Compte à vue Hello...

Plus en détail

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire SECTION II : LES AVANTAGES DU RECOURS AU MARCHÉ OBLIGATAIRE Transférer des fonds d une personne à une autre peut sembler relativement simple. Alors pour quelle raison avons-nous besoin d un marché obligataire?

Plus en détail

Utiliser des tables de capitalisation - Question # 1

Utiliser des tables de capitalisation - Question # 1 Utiliser des tables de capitalisation - Question # 1 Vous voulez vous payer un voyage en Chine dans 5 ans. Sachant qu il vous faudra 10 000 $ pour faire ce voyage, combien devriez-vous économiser à la

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE D EPARGNE COMPTE EPARGNE PLUS TA ou FIDELITY TA

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE D EPARGNE COMPTE EPARGNE PLUS TA ou FIDELITY TA DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE D EPARGNE COMPTE EPARGNE PLUS TA ou FIDELITY TA Pour faciliter l ouverture de votre compte : 1. Assurez-vous que votre demande soit bien complétée avec mention de votre

Plus en détail

Mathématiques 1er Grade aperçu du programme (exemple)

Mathématiques 1er Grade aperçu du programme (exemple) 1er Grade aperçu du programme (exemple) Unité 1 Unité 2 Unité 3 Unité 4 Unité 5 Unité 6 Addition et Soustraction des nombres jusqu à 10 et fluence Position et valeurs, Comparaison, Addition et Soustraction

Plus en détail

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques Better thinking. Together. Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques 2 ème étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Août 2015 Sommaire Fiche technique 3 Prise

Plus en détail

UNITÉ D ENSEIGNEMENT

UNITÉ D ENSEIGNEMENT UNITÉ D ENSEIGNEMENT Volet : Titre : Matière d enseignement recommandée : Autre(s) matière(s) pertinente(s) : Investir de l argent Les principes de base de l investissement Français Mathématiques Le projet

Plus en détail

Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 3 ème degré

Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 3 ème degré Enseignant La finance islamique II Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales economie Enseignement secondaire 3 ème degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée

Plus en détail

Quelle route choisir?

Quelle route choisir? Quelle route choisir? Situation : Je n'ai plus de carburant diesel dans mon véhicule de location. Et il ne me reste que 15 pour revenir de Marina à Los Angeles. J'hésite entre les deux itinéraires proposés

Plus en détail

International Prudence Bond. Un contrat d assurance flexible avec accès à l'un des plus grands groupes de services financiers du Royaume-Uni

International Prudence Bond. Un contrat d assurance flexible avec accès à l'un des plus grands groupes de services financiers du Royaume-Uni International Prudence Bond Un contrat d assurance flexible avec accès à l'un des plus grands groupes de services financiers du Royaume-Uni Lors du choix d un produit d assurance, vous souhaitez que celui-ci

Plus en détail

Préparation à la retraite

Préparation à la retraite Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE 2 novembre 2010 Objectifs de la séance Vous aider à mieux comprendre les enjeux de la retraite et à mieux vous préparer

Plus en détail

Fructi-Professionnel Contrat Retraite

Fructi-Professionnel Contrat Retraite Fructi-Professionnel Contrat Retraite Préparer votre retraite en vous constituant un complément de revenus tout en bénéficiant d'avantages fiscaux. EN BREF Le contrat Retraite de Fructi-Professionnel est

Plus en détail

LE COMPTE ANNUEL DE GESTION DE TUTELLE

LE COMPTE ANNUEL DE GESTION DE TUTELLE LE COMPTE ANNUEL DE GESTION DE TUTELLE Lorsqu une mesure de tutelle est prononcée en faveur d une personne adulte en situation de handicap, le tuteur doit présenter chaque année, au greffier en chef du

Plus en détail

Demi-pension ou pension complète? S-PENSION

Demi-pension ou pension complète? S-PENSION Demi-pension ou pension complète? S-PENSION Constituez-vous un capital retraite complémentaire tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès maintenant. Sommaire 1. Il est temps de prendre l initiative 4

Plus en détail