Socles de compétences de. mathématiques. Enseignement secondaire 1 er degré

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Socles de compétences de. mathématiques. Enseignement secondaire 1 er degré"

Transcription

1 Enseignant Choisir un compte d épargne I Socles de compétences de mathématiques Enseignement secondaire 1 er degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée Banque Compétences Opérer et fractionner : Calculer des pourcentages. Le traitement de données : Organiser des données selon un critère. Situation d apprentissage Choisir un compte d épargne sur base d un critère spécifique : le taux d intérêt. Composantes de l éducation financière à l école Économique Dimensions de l éducation financière selon l OCDE Une gestion responsable Thématique FSMA Épargner Niveau de responsabilité Individuel Prévoir Liens avec d autres disciplines Mathématiques (2ème degré) : Choisir un compte d épargne (2) ; Economie (2ème degré) : Choisir un compte d épargne (3) Ressources Épargner : Informations utiles Glossaire Sites internet de référence : http ://www./fr/outils-pratiques/calculateurs/simulateur-de-comptes-depargne http ://www.guide-epargne.be/epargner/ épargner: Choisir un compte d épargne 1-1

2 Enseignant Suggestions d activités : Leila veut ouvrir un compte d épargne Leila a 13 ans et dispose de 100 euros d économies après avoir réalisé quelques petits boulots durant les vacances dans le voisinage, et grâce à l argent reçu lors de son anniversaire. Elle aimerait ouvrir un compte d épargne pour mettre son argent à l abri et surtout percevoir des intérêts. 1. Aider Leila à trouver le compte d épargne qui lui donnera les intérêts les plus élevés en sachant qu elle n aura pas besoin des 100 euros épargnés avant 12 mois. Pour trouver ce compte d épargne aidez-vous des sites internet de comparaison de compte d épargne comme : http ://www./fr/outils-pratiques/calculateurs/simulateur-de-comptes-depargne ou : http ://www.guide-epargne.be/epargner 2. Calculer le montant des intérêts que Leila percevra au bout de 12 mois sur le compte sélectionné en question 1. (En considérant que les taux d intérêts restent inchangés durant cette période) Variantes : 3. Finalement Leila aura besoin de ses 100 euros dans 6 mois. Le compte d épargne conseillé en question 1 est-il toujours le meilleur choix? Expliquer sur base d une comparaison des intérêts perçus. Calculs de taux d intérêts : 4. Calculer les intérêts que Leila percevra au bout de 12 mois sur ses 100 euros d économie si elle opte pour un compte d épargne dont les taux d intérêts sont : 1% (taux d intérêt de base) + 0,75% (prime de fidélité) 1,25% (taux d intérêt de base) + 0,75% (prime de fidélité) 0,75% (taux d intérêt de base) + 1% (prime de fidélité) 0,75% (taux d intérêt de base) + 1,25% (prime de fidélité) épargner: Choisir un compte d épargne 1-2

3 5. Lequel de ces quatre comptes d épargne Leila devrait-elle choisir si elle sait qu elle devra retirer ses 100 euros dans 3 mois, 6 mois ou 12 mois? Expliquer à l aide d un tableau comparatif. Intérêts au bout de : 3 mois 6 mois 12 mois compte 1 (1% + 0,75%) compte 2 (1,25% + 0,75%) compte 3 (0,75% + 1%) compte 4 (0,75% + 1,25%) épargner: Choisir un compte d épargne 1-3

4 Élève Activité : Leila veut ouvrir un compte d épargne Leila a 13 ans et dispose de 100 euros d économies après avoir réalisé quelques petits boulots durant les vacances dans le voisinage, et grâce à l argent reçu lors de son anniversaire. Elle aimerait ouvrir un compte d épargne pour mettre son argent à l abri et surtout percevoir des intérêts. 1. Aider Leila à trouver le compte d épargne qui lui donnera les intérêts les plus élevés en sachant qu elle n aura pas besoin des 100 euros épargnés avant 12 mois. Pour trouver ce compte d épargne aidez-vous des sites internet de comparaison de compte d épargne comme : http ://www./fr/outils-pratiques/calculateurs/simulateur-de-comptes-depargne ou : http ://www.guide-epargne.be/epargner 2. Calculer le montant des intérêts que Leila percevra au bout de 12 mois sur le compte sélectionné en question 1. (En considérant que les taux d intérêts restent inchangés durant cette période) 3. Finalement Leila aura besoin de ses 100 euros dans 6 mois. Le compte d épargne conseillé en question 1 est-il toujours le meilleur choix? Expliquer sur base d une comparaison des intérêts perçus. épargner: Choisir un compte d épargne 1-4

5 4. Calculer les intérêts que Leila percevra au bout de 12 mois sur ses 100 euros d économie si elle opte pour un compte d épargne dont les taux d intérêts sont : 1% (taux d intérêt de base) + 0,75% (prime de fidélité) 1,25% (taux d intérêt de base) + 0,75% (prime de fidélité) 0,75% (taux d intérêt de base) + 1% (prime de fidélité) 0,75% (taux d intérêt de base) + 1,25% (prime de fidélité) 5. Lequel de ces quatre comptes d épargne Leila devrait-elle choisir si elle sait qu elle devra retirer ses 100 euros dans 3 mois, 6 mois ou 12 mois? Expliquer à l aide d un tableau comparatif. Intérêts au bout de : 3 mois 6 mois 12 mois compte 1 (1% + 0,75%) compte 2 (1,25% + 0,75%) compte 3 (0,75% + 1%) compte 4 (0,75% + 1,25%) épargner: Choisir un compte d épargne 1-5

Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 2 ème degré

Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales. economie. Enseignement secondaire 2 ème degré Enseignant Choisir un compte d épargne III Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales economie Enseignement secondaire 2 ème degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte

Plus en détail

La mondialisation i. Compétences terminales de. mathématiques. Enseignement secondaire 2 ème degré

La mondialisation i. Compétences terminales de. mathématiques. Enseignement secondaire 2 ème degré Enseignant La mondialisation i Compétences terminales de mathématiques Enseignement secondaire 2 ème degré Porte d entrée Compétences Le traitement des données Organiser selon un critère. Interpréter un

Plus en détail

La cigale et la fourmi I

La cigale et la fourmi I Enseignant La cigale et la fourmi I Socles de compétences de français Enseignement secondaire 1 er degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée Banque Compétences Gérer la compréhension du

Plus en détail

Compétences terminales de cours. philosophiques. Enseignement secondaire 3 ème degré

Compétences terminales de cours. philosophiques. Enseignement secondaire 3 ème degré Enseignant La finance islamique I Compétences terminales de cours philosophiques Enseignement secondaire 3 ème degré COMPTE D'ÉPARGNE + INTÉRÊT ALEX 230 Porte d entrée Banque Compétences Sentir, ressentir

Plus en détail

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire.

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire. de 21 mars 2012 () 21 mars 2012 1 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars 2012 2 / 6 1 de 2 3 4 5 () 21 mars 2012 3 / 6 1 2 de 3 4 5 () 21 mars 2012 4 / 6 1 2 de 3 4 de 5 () 21 mars 2012 5 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars

Plus en détail

- Mathématiques - Niveau 3 ème. Fonctions

- Mathématiques - Niveau 3 ème. Fonctions - Mathématiques - Niveau 3 ème Fonctions Remerciements à Mesdames Hélène Clapier et Dominique Halperin, professeures de mathématiques de collège et Monsieur Gilles Damamme, maître de conférences à l université

Plus en détail

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école La FSMA (l Autorité des services et marchés financiers) est un organisme public autonome. Parmi les missions qui lui ont été confiées

Plus en détail

6 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités

6 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités 6 ème FONCTIONS Les exercices de ce chapitre permettent de travailler des compétences scientifiques du socle commun. Pratiquer une démarche scientifique et technologique Capacités Rechercher, extraire

Plus en détail

Réforme des comptes d épargne réglementés

Réforme des comptes d épargne réglementés Réforme des comptes d épargne réglementés Liste des questions Liste des questions Pourquoi une réforme des comptes d épargne réglementés? 3 En quoi consiste concrètement la réforme? 3 Qui est touché par

Plus en détail

Compte d épargne. Épargner et placer

Compte d épargne. Épargner et placer Compte Épargner et placer Il est toujours bon r Que ce soit pour avoir une petite réserve sous la main ou dans un but bien précis. Ce ne sont pas les raisons qui manquent. Pour votre épargne, vous voulez

Plus en détail

Résultats de l Enquête nationale sur les Pensions 2014

Résultats de l Enquête nationale sur les Pensions 2014 Delta Lloyd Life présente : Résultats de l Enquête nationale sur les Pensions 4 Delta Lloyd Life félicite les indépendants : ils sont mieux préparés à leur pension et sont prêts à travailler plus longtemps.

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 17 octobre 2005 1 Suites On appelle suite numérique toute application de N ou une partie de N vers R. On notera par u n le terme général d une suite.

Plus en détail

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques Présentation générale des outils 1. Généralités 1.1. Cadre institutionnel Le décret du 24 juillet 1997 sur les missions

Plus en détail

Chapitre 1 L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de :

Chapitre 1 L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : Chapitre 1 L intérêt Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Comprendre la notion générale d intérêt. 2. Distinguer la capitalisation à intérêt simple et à intérêt composé. 3. Calculer la

Plus en détail

Argent présent et pris en compte!

Argent présent et pris en compte! Argent présent et pris en compte! Niveau 8 Au cours de la présente leçon, les élèves compareront les taux d intérêt appliqués à divers comptes bancaires et calculeront le potentiel de rendement au fil

Plus en détail

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance?

PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich. Comment interpréter mon certificat d assurance? PENSIONSKASSE DER ALCATEL-LUCENT SCHWEIZ AG Friesenbergstr. 75, 8055 Zürich Comment interpréter mon certificat d assurance? En-tête Certificat d assurance au xx.xx.xxxx indique à partir de quelle date

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Ahhh j aime mon café! Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie : Emploi Formation en apprentissage

Plus en détail

ÉPARGNER : INFORMATIONS UTILES

ÉPARGNER : INFORMATIONS UTILES ÉPARGNER : INFORMATIONS UTILES TABLE DES MATIÈRES 1.QU'EST-CE QUE L'ÉPARGNE?... 3 2.POURQUOI ÉPARGNER?... 3 3.COMMENT ÉPARGNER?... 4 4.LES CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE D'ÉPARGNE... 5 4.1.LA LIQUIDITÉ DU

Plus en détail

ÉPARGNE Fiche de travail

ÉPARGNE Fiche de travail Questions de compréhension Exercice 1 Le schéma ci-après représente les budgets de Catherine, de Fred et de Louane. Laquelle de ces trois personnes a un budget équilibré, un budget présentant un excédent

Plus en détail

Série d exercices 4. /s k

Série d exercices 4. /s k ACT-10412 Mathématiques financières Série d exercices 4 1. Un prêt est remboursé à l aide de n paiements annuels égaux. Après n 1 années, le montant total de capital remboursé s élève à 3 955,20. La part

Plus en détail

Comment le CET est-il mis en place dans l entreprise? Quel est le contenu de l accord d entreprise instituant un CET?

Comment le CET est-il mis en place dans l entreprise? Quel est le contenu de l accord d entreprise instituant un CET? À noter! Ce dispositif a été réformé par la loi du 20 août portant réforme du temps de travail (loi n 2008-789 du 20 août 2008, JO 21/08/2008). Toutefois, les accords antérieurs à la loi continuent à s

Plus en détail

- Mathématiques - Niveau 3 ème. Fonctions

- Mathématiques - Niveau 3 ème. Fonctions - Mathématiques - Niveau 3 ème Remerciements à Mesdames Hélène Clapier et Dominique Halperin, professeures de mathématiques de collège et Monsieur Gilles Damamme, maître de conférences à l université de

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite 1er juillet 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FICHE TECHNIQUE Étude réalisée pour CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT

Plus en détail

3 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités

3 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités 3 ème Les exercices de ce chapitre permettent de travailler des compétences scientifiques du socle commun. Pratiquer une démarche scientifique et technologique Capacités Rechercher, extraire et organiser

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Cahier répertoire (TSTG) M. Lagrave. Partie A. Partie B. Exercice. Correction. M. Lagrave. Lycée Beaussier

Cahier répertoire (TSTG) M. Lagrave. Partie A. Partie B. Exercice. Correction. M. Lagrave. Lycée Beaussier Lycée Beaussier 2011 2012 Sommaire Un établissement bancaire propose ce placement : Si vous déposez un capital de 10 000 euros, vous obtenez un capital de 15 000 euros au bout de 10 ans. 1. Quel est le

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Plan de prévoyance TAM

Plan de prévoyance TAM Structure, cotisations et prestations Vue d'ensemble Etat au 1 er janvier 2014 0 Page 1 Cet abrégé du règlement a été conçu à votre intention pour vous éviter d avoir à consulter le règlement dans son

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année. Cahier de l élève du test écrit Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur 12 e année Cahier de l élève du test écrit Janvier 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques

Plus en détail

Nombres et calcul numérique

Nombres et calcul numérique Accompagnement personnalisé PFEG - Math A quoi sert une banque? Nombres et calcul numérique Organisation et gestion de données Fonctions Grandeurs et mesures Calcul littéral Remerciements à Mesdames Hélène

Plus en détail

Fructi-Sélection Vie EN BREF

Fructi-Sélection Vie EN BREF Fructi-Sélection Vie Constituez ou cherchez à valoriser un capital en investissant à votre rythme tout en bénéficiant du cadre fiscal spécifique(1) de l assurance vie. EN BREF Fructi-Sélection Vie est

Plus en détail

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix?

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? Jamie Golombek L épargne est une pratique importante. Elle nous permet de mettre de côté une partie de nos revenus actuels afin d en profiter

Plus en détail

Deutsche Bank Dossier spécial

Deutsche Bank Dossier spécial Deutsche Bank Dossier spécial Tout ce que vous devez savoir sur la réforme du livret d épargne Sommaire La réforme des comptes d épargne réglementés en 9 points Introduction...3 1. Plus de conditions pour

Plus en détail

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement.

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

AUTORISATION D OUVERTURE DE COMPTE D ÉPARGNE POUR UN MINEUR

AUTORISATION D OUVERTURE DE COMPTE D ÉPARGNE POUR UN MINEUR AUTORISATION D OUVERTURE DE COMPTE D ÉPARGNE POUR UN MINEUR Joindre une copie de la carte d identité du (des) représentant(s) légal(aux) et une composition de ménage. Pour faciliter l ouverture du compte

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE?

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE? COMMENT S Y PRENDRE? 1. L'ÉPARGNE-PENSION, C EST QUOI? L'épargne-pension vous permet de vous constituer une pension complémentaire à votre initiative individuelle. Au passage, vous pouvez déduire ce que

Plus en détail

Transmettre son patrimoine :

Transmettre son patrimoine : Transmettre son patrimoine : quelques repères pour y voir plus clair Paris, Espace Actionnaires 11/12/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros suivants:

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Règlement de prévoyance du 3 décembre 2007 de la Caisse de prévoyance du domaine des EPF pour les professeurs des EPF

Règlement de prévoyance du 3 décembre 2007 de la Caisse de prévoyance du domaine des EPF pour les professeurs des EPF Règlement de prévoyance du 3 décembre 2007 de la Caisse de prévoyance du domaine des EPF (RP-EPF 2) Modification du 24 mars 2012 Approuvée par le Conseil fédéral le 15 mars 2013 L organe paritaire de la

Plus en détail

Tarif pour les opérations les plus courantes - Particuliers et indépendants

Tarif pour les opérations les plus courantes - Particuliers et indépendants Tarif pour les opérations les plus courantes - Particuliers et indépendants Ce tarif prend cours le 29 juin 2015 et remplace le précédent. Produits d épargne 1. Rabo Compte à Vue 1.1 Frais de gestion 1.2

Plus en détail

FAQ Dépôts d épargne réglementés

FAQ Dépôts d épargne réglementés FAQ Dépôts d épargne réglementés Anvers, le 1 er janvier 2015 Sensibilité: Public ARGENTA BANQUE D ÉPARGNE SA, BELGIËLEI 49-53, 2018 ANVERS 2/8 - DIRECTION GESTION DES PRODUITS 01-01-2015 Table des matières

Plus en détail

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE PARCE QU ÊTRE INDÉPENDANT, C EST PLUS QU UN STATUT, C EST UN ÉTAT D ESPRIT 2 INDÉPENDANT POUR LA VIE, L AVENIR COMMENCE AUJOURD

Plus en détail

FIRST Épargne-Pension. Épargnez pour votre retraite et payez moins d'impôts

FIRST Épargne-Pension. Épargnez pour votre retraite et payez moins d'impôts FIRST Épargne-Pension Épargnez pour votre retraite et payez moins d'impôts FIRST Épargne-Pension Épargnez aujourd hui avec un solide avantage fiscal Votre retraite, ce n'est peut-être pas pour tout de

Plus en détail

5,01%* nets en 2003. + 214 % nets en 16 ans

5,01%* nets en 2003. + 214 % nets en 16 ans * Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. + 5,01%* nets en 2003 + 214 % nets en 16 ans Encours du contrat Generali EXEL : 2100 millions d Euros au 31/12/03 (23 % de l encours

Plus en détail

Pension complémentaire construction CP 124

Pension complémentaire construction CP 124 Une édition de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv-csc.be www.cscbie.be Novembre 2012 Pension complémentaire construction CP 124 Table des matières

Plus en détail

Chapitre 2. Économiser

Chapitre 2. Économiser Chapitre 2 Économiser 2. L essentiel 1. Constituez votre épargne progressivement et sans efforts. 2. Comprenez les mécanismes du taux d intérêt. 3. Augmentez au cours du temps le niveau de votre épargne.

Plus en détail

une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne.

une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. rendez-vous épargne clarté guide clarté épargne AVEC VOTRE CONSEILLER, ENVISAGEZ L ÉPARGNE DIFFÉREMMENT. Comme toutes les banques, le Crédit Mutuel

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE D EPARGNE COMPTE EPARGNE PLUS TA ou FIDELITY TA

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE D EPARGNE COMPTE EPARGNE PLUS TA ou FIDELITY TA DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE D EPARGNE COMPTE EPARGNE PLUS TA ou FIDELITY TA Pour faciliter l ouverture de votre compte : 1. Assurez-vous que votre demande soit bien complétée avec mention de votre

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

M a t h é m a t i q u e s a u

M a t h é m a t i q u e s a u M a t h é m a t i q u e s a u q u o t i d i e n 1 2 e a n n é e ( 4 0 S ) Examen de préparation de mi-session M a t h é m a t i q u e s a u q u o t i d i e n - 1 2 e A n n é e Examen de préparation de

Plus en détail

Actualités Juridiques

Actualités Juridiques À savoir Actualités Juridiques Investir dans la pierre : une garantie pour la retraite Louez bien, louez meublé? Etat des lieux : une précaution indispensable! Investir dans la pierre : une garantie pour

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE D EPARGNE FORTUNEO PLUS - FORTUNEO PLUS FIDELITY

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE D EPARGNE FORTUNEO PLUS - FORTUNEO PLUS FIDELITY DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE D EPARGNE FORTUNEO PLUS - FORTUNEO PLUS FIDELITY Pour faciliter l ouverture de votre compte : Assurez-vous que votre demande soit bien complétée, datée et signée. N oubliez

Plus en détail

THÈME 1. Ménages et consommation

THÈME 1. Ménages et consommation THÈME 1 Ménages et consommation 1 Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? SENSIBILISATION Étape 1 D où provient l argent des ménages? Revenus «primaires» Du travail

Plus en détail

Atelier - «Comment tenir un budget»

Atelier - «Comment tenir un budget» Atelier - «Comment tenir un budget» Tenir un budget consiste à vivre EN DESSOUS de vos moyens (dépenser moins que vous ne gagnez). Cela vous permet de contrôler où votre argent s en va (plutôt que de vous

Plus en détail

La dure réalité! SE PRÉPARER FINANCIÈREMENT À LA RETRAITE Un article qui valait 1,00 $ en 1972, coûte maintenant 3,78 $ En tenant compte d un taux d inflation moyen, le prix présentement payé pour un article

Plus en détail

Compte Bébé. épargner ET PLACER. Le Compte Bébé, un cadeau pour la vie

Compte Bébé. épargner ET PLACER. Le Compte Bébé, un cadeau pour la vie Compte Bébé épargner ET PLACER Le Compte Bébé, un cadeau pour la vie Compte Bébé Un cadeau pour la vie Compte Bébé Un cadeau pour la vie Vous avez un enfant de moins de 2 ans? La naissance d un enfant

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

LE PLAN ÉPARMIL SALUÉ POUR SES PERFORMANCES!

LE PLAN ÉPARMIL SALUÉ POUR SES PERFORMANCES! La solidarité est dans nos gnes ÉPARGNE 3,41% * Plan ÉPARMIL Grand Trophée 2013 de la performance sur 20 ans Revenu Une épargne disponible et sécurisée pour tous les projets de la vie. * Taux de rendement

Plus en détail

Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles. Plan

Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles. Plan Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles Plan Planifier sa retraite deux méthodes le rôle des systèmes de retraite l'impact de la fiscalité Faut-il investir dans des études supérieures? Faut-il

Plus en détail

Mathématiques 1er Grade aperçu du programme (exemple)

Mathématiques 1er Grade aperçu du programme (exemple) 1er Grade aperçu du programme (exemple) Unité 1 Unité 2 Unité 3 Unité 4 Unité 5 Unité 6 Addition et Soustraction des nombres jusqu à 10 et fluence Position et valeurs, Comparaison, Addition et Soustraction

Plus en détail

Chapitre 02 Suites arithmétiques et géométriques

Chapitre 02 Suites arithmétiques et géométriques Chapitre 02 Suites arithmétiques et géométriques Classe de terminale STMG APPRENTISSAGES PARALLELES : ALGORITHMIQUE : VARIABLES ET AFFECTATIONS, INSTRUCTIONS SIMPLES, BOUCLE «POUR» RAPPELS DE PREMIERE

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Intervenants en langues étrangères dans le 1er degré. Contenu

DOSSIER de PRESSE. Intervenants en langues étrangères dans le 1er degré. Contenu DOSSIER de PRESSE Intervenants en langues étrangères dans le 1er degré Contenu Présentation générale Des intervenants en langues étrangères, depuis quand? Quel statut? Quelle rémunération? Le Job idéal?

Plus en détail

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital 217 5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital Les assurances vie constitutives de capital couvrent principalement l assurance mixte et ses différentes variantes. Il y a donc

Plus en détail

Bien gérer votre argent

Bien gérer votre argent Bien gérer votre argent Comment économiser avec une carte de crédit Si vous voulez savoir Comment économiser avec une carte de crédit à taux réduit ou une marge de crédit Comment économiser de l argent

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 7 : La Relation Banque - Particuliers I)- Les Comptes et Les Placements Bancaires

Plus en détail

Construisez votre projet en toute sécurité

Construisez votre projet en toute sécurité Construisez votre projet en toute sécurité arez et p é r P roj hui p e r vot ujourd' dès a ENTRE NOUS, C EST FACILE DE SE COMPRENDRE Toutes les garanties de Vous constituez votre épargne à votre rythme

Plus en détail

Dividendes. Deux types de dividendes

Dividendes. Deux types de dividendes Dividendes Le détachement du dividende est un moment important de la vie de l'action, car le dividende est la rémunération de l'actionnaire, au même titre que l'intérêt est la rémunération de l'obligataire.

Plus en détail

Les rythmes scolaires en Europe

Les rythmes scolaires en Europe Les rythmes scolaires en Europe Quelques éléments de comparaison Cette note s appuie sur les données d Eurydice qui concernent une trentaine de pays européens. Elle se limite aux 5 premières années d enseignement

Plus en détail

Version du 12avril2013 Page 1 sur 7

Version du 12avril2013 Page 1 sur 7 - Version du 12avril2013 Page 1 sur 7 SOMMAIRE PREAMBULE INFORMATIONS GENERALES APPRECIATION DE L'ACCORD DU 1 ER MARS 2004 SUR LA MISE EN PLACE DU COMPTE EPARGNE TEMPS QUESTIONS DIVERSES PREAMBULE Dans

Plus en détail

4795-00F-MAR15. Brochure de produit

4795-00F-MAR15. Brochure de produit 4795-00F-MAR15 Brochure de produit ParPlus et ParPlus Junior Assomption Vie, une des rares compagnies mutuelles d assurance vie au Canada, est fière d offrir ses plus récents produits d assurance vie entière

Plus en détail

HAPPY LIFE AXA BELGIUM S.A. 1

HAPPY LIFE AXA BELGIUM S.A. 1 HAPPY LIFE AXA BELGIUM S.A. 1 TYPE D ASSURANCE-VIE Happy life AXA Belgium S.A., ci-après happy life, est une assurance vie de la branche 23 d AXA Belgium qui offre certaines garanties (une rente périodique

Plus en détail

Sérénité. 75 % du fonds en euros 25 % du fonds Generali Equilibre. Plénitude. 50 % du fonds en euros 50 % du fonds Generali Equilibre.

Sérénité. 75 % du fonds en euros 25 % du fonds Generali Equilibre. Plénitude. 50 % du fonds en euros 50 % du fonds Generali Equilibre. unique Vous souhaitez investir en bourse sans souci, faites-nous confiance, nous vous guidons grâce aux 4 profils créés par nos spécialistes. Sérénité Pour vous qui voulez voir votre épargne se développer

Plus en détail

Le panier de légumes II

Le panier de légumes II budget - economie économie - 2 ème degré Enseignant Le panier de légumes II Compétences terminales en sciences économiques et en sciences sociales économie Enseignement secondaire 2 ème degré revenus depenses

Plus en détail

L autre réforme des retraites : l usager au cœur du système

L autre réforme des retraites : l usager au cœur du système L autre réforme des retraites : l usager au cœur du système *La haute performance. Réalisée. Principaux enseignements des enquêtes Accenture (avril-juin 2013) Accenture a mené au printemps 2013 une série

Plus en détail

guide clarté épargne www.creditmutuel.fr

guide clarté épargne www.creditmutuel.fr guide clarté épargne UNE BANQUE QUI N A PAS D ACTIONNAIRE, ÇA CHANGE L ÉPARGNE. www.creditmutuel.fr AVEC VOTRE CONSEILLER CRÉDIT MUTUEL, ENVISAGEZ L ÉPARGNE DIFFÉREMMENT. Comme toutes les banques, le Crédit

Plus en détail

Épargne et dépenses NIVEAU 11-12

Épargne et dépenses NIVEAU 11-12 NIVEAU 11-12 Au cours de la présente leçon, les élèves examineront le pour et le contre de l épargne et des dépenses. Ils verront aussi l effet de l intérêt sur l épargne et les emprunts. Ils discuteront

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33).

Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33). Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33). Annexe E-1 Revenu mensuel moyen La section n o 1 vous permet de calculer votre

Plus en détail

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Stéphane Thibeault Stéphane Thibeault Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Choses immuables de la vie: La mort Facteurs

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE PERSONNE MORALE (1)

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE PERSONNE MORALE (1) DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE PERSONNE MORALE (1) Pour garantir l ouverture de votre compte : À COMPLÉTER EN MAJUSCULES ET À RENVOYER SIGNÉE À : Fortuneo Belgium - Service Clients rue des Colonies 11-1000

Plus en détail

Taxe. 1 Une nouvelle obligation : le versement de la taxe d apprentissage à un seul collecteur

Taxe. 1 Une nouvelle obligation : le versement de la taxe d apprentissage à un seul collecteur LA REFORME DE LA TAXE D APPRENTISSAGE LES NOUVEAUTES DE LA COLLECTE 2015 (SUR LES SALAIRES 2014) La taxe d'apprentissage a pour but de financer le développement des formations technologiques et professionnelles.

Plus en détail

Formation continue des conseillers

Formation continue des conseillers Connaissance formation continue éducation en ligne perception participation Le placement protégé pour particuliers Une solution efficace sur le plan fiscal qui fait appel à l assurance-vie exonérée pour

Plus en détail

JACIS. Partie I : Vos exigences et besoins pour l'épargne ou l'investissement par le biais d'une assurance-vie

JACIS. Partie I : Vos exigences et besoins pour l'épargne ou l'investissement par le biais d'une assurance-vie 083/232430 - - @ info@jacis.be www.jacis.be N d inscription FSMA 111917A en tant que courtier en assurances, numéro d entreprise 448.129.211 Par le biais du présent document, notre bureau agit conformément

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

Commentaire des articles

Commentaire des articles - 1 - Luxembourg, le 25 septembre 2013 Objet : Projets de règlements grands-ducaux - portant sur l élaboration et l application du plan de développement scolaire - portant sur l accompagnement des élèves

Plus en détail

L assurance de groupe Employés

L assurance de groupe Employés L assurance de groupe L assurance de groupe 3 Votre sécurité nous tient à cœur. Plus de sécurité financière pour vos collaborateurs Comme toute entreprise, vous savez qu il ne peut pas y avoir de croissance

Plus en détail

Du bœuf au smartphone I

Du bœuf au smartphone I Enseignant Du bœuf au smartphone I Compétences terminales d HISTOIRE Enseignement secondaire 2 ème degré Porte d entrée Compétences Sur base d un nombre limité de données, organiser une synthèse mettant

Plus en détail

Planification de votre avenir financier

Planification de votre avenir financier Planification de votre avenir financier Pour bien préparer votre avenir financier, il faut suivre un processus discipliné qui identifie vos objectifs et explore des stratégies financières. Les six étapes

Plus en détail

Avantage collectif RBC. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Avantage collectif RBC. Comptes de placement collectifs Guide du participant Avantage collectif RBC Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Avantage collectif RBC Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de placement collectif

Plus en détail

Socles de compétences

Socles de compétences Ministère de la Communauté française Administration générale de l Enseignement et de la Recherche scientifique Enseignement fondamental et premier degré de l Enseignement secondaire D/2004/9208/13 D/2010/9208/50

Plus en détail

Unité E : Services bancaires personnels. Demi-cours II

Unité E : Services bancaires personnels. Demi-cours II Unité E : Services bancaires personnels Demi-cours II MATHÉMATIQUES DU CONSOMMATEUR, 10 e ANNÉE Programme d études (2007) DEMI-COURS II Unité E : Services bancaires personnels Durée : 7 heures Résultat

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

FIRST Fiscal. Combinez avantage fiscal et rendement élevé

FIRST Fiscal. Combinez avantage fiscal et rendement élevé Combinez avantage fiscal et rendement élevé Épargnez et économisez Vous êtes à la recherche d un produit d épargne fiscalement avantageux? Saviez-vous que vous pouvez épargner jusqu à 1.990 euros par an

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE ÉPARGNE & BOURSE EN LIGNE fortuneo.be TRANSFÉREZ VOS TITRES CHEZ FORTUNEO BANK ET RECEVEZ JUSQU'À 5.000g* Vous payez des droits de garde sur les titres que vous possédez dans

Plus en détail

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE

PERP LIGNAGE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PLAN D ÉPARGNE RETRAITE POPULAIRE PERP LIGNAGE Contrat d assurance sur la vie souscrit par le Groupement d Épargne Retraite Populaire ADRECO auprès d ORADEA VIE, compagnie d assurance vie et de capitalisation,

Plus en détail