BECI Enquête auprès des entreprises bruxelloises: Moins de charges, plus d investissements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BECI Enquête auprès des entreprises bruxelloises: Moins de charges, plus d investissements"

Transcription

1 Janvier 2011 n 1 Magazine de Beci Brussels Enterprises Commerce & Industry BECI Enquête auprès des entreprises bruxelloises: Moins de charges, plus d investissements

2 Bruxelles environnement à votre service Primes Peb Pic de Pollution emplois verts séminairesfacilitateurs économies d énergie Permis d environnement cantine durable des déchets réduction biodiversité label entreprise ecodynamique Formations Plan de mobilité conseils agréments attestations Visitez notre site et abonnez-vous gratuitement via à : Magazine Bruxelles Environnement News (trimestriel) Lettre digitale E-News (mensuel) infos CHAQUE GESTE COMPTE QUAND ON EST PLUS D UN MILLION DE BRUXELLOIS

3 edito Reporters Jean-Claude Daoust, président de BECI Moins de charges, plus d investissements Le message que nous recevons est clair : les chefs d entreprises veulent moins de charges sociales, d impôts et de taxes diverses, et ils sont relativement confiants en ce qui concerne les investissements et le recrutement dans les 12 mois qui viennent. Tels sont les 2 principaux enseignements de l enquête réalisée par notre baromètre politique de décembre et dont vous découvrirez les résultats détaillés dans ce numéro : La Mission BECI est aussi d évaluer l acte public. Premier enseignement : l allègement des charges sociales patronales constitue la priorité pour 6 entrepreneurs sur 10 alors que dans le même temps, les incitants fiscaux à l investissement et à l embauche ne représentent qu une priorité pour 1 entrepreneur sur 10. Peut-on être plus clair? D autant que plus de 80% des responsables interrogés sont favorables à la suppression de certaines aides régionales aux entreprises si elle s accompagne d une baisse de la fiscalité communale ou régionale. Parmi les thèmes à traiter prioritairement par le gouvernement bruxellois figurent sans surprise la diminution de cette fiscalité avant la mobilité, l amélioration de l image de Bruxelles comme centre d affaires et la simplification des procédures administratives. 1 On ne le répétera jamais assez, les entreprises ne cherchent pas à tout prix les aides surtout si elles se doublent de nouvelles taxes et contraintes! Sans parler de la charge de travail supplémentaire qu elles occasionnent aux sociétés, surtout aux PME, tant en amont (préparation du dossier) qu en aval (contrôle de son application). Cela étant, elles ne les refusent pas non plus. Pour autant, qu elles soient simplifiées et stables dans le temps. Second enseignement : il est certain qu avant de faire la chasse aux aides et autres subsides, la grande majorité des entreprises entend se consacrer sur ce qu elle maîtrise le mieux : son métier. Plus de 7 entreprises sur 10 envisagent d investir ou de recruter dans les 12 mois qui viennent. Ce résultat confirme que nous sommes en sortie de crise et que le climat est à nouveau favorable à l entrepreneuriat pour autant qu on le libère de ses charges au bénéfice du développement économique et social. Enregistrons cette note positive pour entamer cette nouvelle année que je vous souhaite riche en projets, investissements et développement. Bon succès à tous et à toutes en 2011!

4 sommaire janvier 11 brussels, enterprises, CommerCe & industry 1 Edito 4 Enjeux : BECI enquête auprès des entreprises bruxelloises 10 Enjeux : Apprendre à entreprendre 12 Event : BECI CEO Meeting à la RTBF 14 Enjeux : BECI Semaine de la PME 16 Espace Membres 51 Bloc-notes 52 Demandes d admission l entreprise au quotidien 25 Bizzbox News 26 Boîte à Outils : Votre société face au contrôle du fisc Dossier VéhiCules utilitaires 29 La fée électricité comme futur assuré? entreprendre est le mensuel de beci (Chambre de Commerce & union des entreprises de bruxelles) editeur responsable Olivier Willocx avenue louise bruxelles t f rédaction responsable : Roel Veyt Collaborateurs : Sylvie Cousin Jacqueline Remits Olivier Duquesne Matthias Vanheerentals Guy Van den Noortgate Production & abonnements Design : Megalunatriumviraat Graphisme impression: DB Print traduction: Pascale Swaelens, Wouter Devriese et Data Translations International Photos de couverture : Pierre Kroll/BECI Tous droits réservés Reproductions interdites sans autorisation écrite de l éditeur abonnements Prix : 80 pour 10 numéros + Who s who Beci. Infos : t TNT en estafette électrique Toyota Coms à Bruxelles 33 La voiture indissociable de la politique verte de PwC 34 Car leasing : Les flottes passent au vert 36 Les nouveautés du Salon : Remettons-nous à rêver! 40 Le fisc et les voitures de société pour les chefs d entreprise Dossier stock & archivage 43 Au panier, les documents papier? 47 Les data centers nouvelle génération sont arrivés 48 Je veux tout savoir. Le puis-je, même sur moimême? 50 Le scanner portable a plus d un tour dans son sac PubliCité Entreprendre/Dynamiek est lu chaque mois par plus de décideurs. Tirage moyen par numéro : ex. infos et réservations : Geneviève N. Juste T F Véronique Legein T F Nos ProChaiNs Dossiers entreprendre Dynamiek Février 2011 Assurances Immobilier & Batiment mars 2011 Business to Business Evenements, Tourisme & Congres Partenaires structurels de Beci

5 La passion de la perfection En quête aussi de la solution économique parfaite? information management

6 enjeux BECI ENquêTE AuPRèS DES ENTREPRISES BRuxELLOISES «Un sentiment positif par rapport à l avenir» 4 Réalisé par BECI en collaboration avec L Echo et De Tijd, le baromètre politique de décembre fournit, outre le bulletin des agences et ministres bruxellois, des informations très intéressantes en matière de mesures souhaitées par lesa entreprises ainsi que des investissements qu elles envisagent de réaliser dans les 12 mois qui viennent. Analyse des résultats. Menée auprès des entreprises de BECI (UEB + CCIB), cette enquête a été réalisée du 29 novembre au 10 décembre Elle a concerné l ensemble des secteurs et 183 entreprises ont répondu. Nous allons détailler les résultats obtenus. En ce qui concerne l efficacité des ministres bruxellois en matière de développement économique de la région, le bulletin décerné par les entreprises est globalement satisfaisant. Au-dessus de la moyenne pointent Benoît Cerexhe (3,33), Jean-Luc Vanraes (3,22) et Charles Picqué (3,12). Une performance somme toute logique puisque ces trois responsables occupent respectivement les fonctions de ministre de l Economie, ministre des Finances et ministre-président. Trois postes qui intéressent particulièrement les entreprises.

7 VOIR / PERCEVOIR / COMPRENDRE / INNOVER / RENAITRE Mobistar présente Votre entreprise &Mobistar Une plateforme professionnelle complète qui propose à la fois des produits, des services et une attitude différente. Les produits. Téléphonie fixe et mobile, Internet et transmissions de données fixes et mobiles : bref, votre solution télécom complète. Les services. Ils vont permettre à cette solution d être totalement personnalisée et adaptée à vos besoins. Comment? La convergence des talents. Pour comprendre vos besoins et vos aspirations, il faut faire converger vos talents et les nôtres. Ce partage d un projet commun, c est la meilleure façon d optimiser vos investissements télécom. Rencontrons-nous. Discutons. Echangeons. Surfez sur MOBILE / TELEPHONIE FIXE / RES EAUX DATA / INTERNET

8 enjeux: BECI Enquête 6 En matière de confiance vis-à-vis du gouvernement bruxellois, 46% des répondants ont peu ou pas du tout confiance contre seulement 30% qui ont plutôt confiance, voire confiance totale. Un quart se déclare neutre (24%). Pour les thèmes qui doivent être traités en priorité par le gouvernement bruxellois pour assurer le développement de l économie et l emploi, une petite vingtaine a été retenue par les entreprises. Sans réelle surprise, en première place, on retrouve la diminution de la fiscalité régionale et communale. Viennent ensuite la mobilité et l image de Bruxelles comme centre d affaires. Derrière ce trio de tête, la simplification des procédures administratives, la sécurité, l aide à l investissement, la propreté et le soutien à l emploi. Ces 8 thèmes représentent les trois quarts des thèmes pointés par les entreprises (75%). Parmi les mesures que les entrepreneurs bruxellois pensent utiles à prendre se dégagent nettement l allègement des charges sociales patronales (61%) ainsi que la réduction de l impôt des personnes physiques (11%) et celle des taux de taxation sur les bénéfices des sociétés (8%). Loin devant les incitants fiscaux à l investissement (8%) et à l embauche (2%). A l agenda politique des instances européennes, les entreprises ont retenu comme thèmes prioritaires d abord et avant tout la simplification administrative (35%) et les finances (33%), et ensuite l unification (18%), le droit à la libre concurrence (11%) et la R&D et Innovation (3%). La Class Action ou action de groupe recueille un tiers d entreprises favorables à cette procédure courante aux Etats-Unis (34%), un quart est contre (26%) et 40% n émettent pas d avis concernant cette question.

9 enjeux: BECI Enquête La suppression de certaines aides régionales aux entreprises si elle s accompagne d une baisse de la fiscalité communale ou régionale recueille un large assentiment des responsables questionnés. Ils sont, en effet, 82% à répondre positivement contre 18% négativement. Un résultat qui confirme que les entreprises souhaitent d abord un allègement des charges bien davantage qu une multiplication d incitants divers. En ce qui concerne la politique économique du gouvernement bruxellois, le taux de satisfaction frôle les 50% (48% de satisfaits et de très satisfaits) mais un tiers (31%) se déclare pas du tout satisfait. Une entreprise sur cinq (21%) est sans opinion. Les agences bruxelloises se voient délivrées également un bulletin satisfaisant. Quatre font mieux que 3 : Bruxelles Export (3,33), l ABE (3,26), la SDRB (3,05) et Bruxelles Formation (3,00). Quatre sont en dessous de 3 : la STIB (2,92), Actiris (2,87), l IBGE (2,75) et la SRIB (2,73). Mais globalement, les écarts ne sont pas extrêmes. 7 A la question de savoir si les entreprises envisagent de déplacer à court terme ou moyen terme une partie de leurs activités, trois entreprises sur dix répondent qu elles pensent à quitter la RBC. Sept sur dix demeurant dans la région (11% déplaçant leurs activités au sein de cette dernière et 59% ne bougent pas). Parmi celles qui envisagent de partir de Bruxelles, 10% choisissent la Wallonie, 7% la Flandre et 13% parlent de quitter la Belgique. Ce score relativement important (30%) d entreprises qui envisagent de quitter Bruxelles confirme une tendance que l on observe depuis de nombreuses années même si on constate dans le même temps le retour d entreprises en RBC. Les entreprises sont globalement optimistes pour l année qui vient. Tel est le constat que l on peut légitimement dresser en observant que 73% d entre-elles envisagent dans les 12 mois qui viennent de recruter ou d investir. Contre 16% qui ne l envisagent pas et 11% qui ne savent pas. Une note positive qui mérite d être soulignée et qui indique comme le soulignait Olivier Willocx, administrateur délégué de BECI, «que l on est dans un climat favorable. On est en sortie de crise et il y a un sentiment positif par rapport à l avenir». Guy Van den Noortgate

10 2011, a new start? La crise a profondément secoué les fondements de notre société. Des nouveaux défis s imposent aux entreprises sur le plan économique et financier. Les valeurs de la future génération, X ou Y, ne sont plus les mêmes que celles de nos aînés et même de nos contemporains. Il est temps de s interroger sur l avenir. Quelles sont les aspirations de ceux qui seront les managers de demain, comment les technologies de l information et leur fantastique développement vontelles changer le fonctionnement de l entreprise? Comment se préparer aux déferlantes : l invasion de la Chine sur les marchés, les défis de l énergie, de la mobilité, de l environnement? Plus fondamentalement, comment l individu manager va-t-il s épanouir dans ce nouveau monde? Voilà les questions qui seront abordées au cours des 23èmes Rencontres au Sommet. Le moment de prendre de la hauteur, de voir plus loin. Les 23èmes Rencontres au Sommet pour qui, pour quoi? Ce forum qui en sera à sa 23ème édition, rassemble annuellement à Deauville près de 300 personnes, essentiellement des dirigeants d entreprise belges, autour d un programme de conférences et de workshop sur des sujets d actualité. De nombreuses entreprises y invitent clients et relations. L ambiance conviviale est particulièrement favorable au networking. Bienvenue à Deauville!

11 SPEAKERS PROGRAM L AUTOMOBILE DANS TOUS SES ÉTATS Jean TODT, Président de la FIA et légendaire patron de la Scuderia Ferrari Thierry WILLEMARCK, CEO de Touring L ÉCONOMIE MONDIALE ET BELGE EN QUESTION(S) Didier Reynders, Ministre des Finances Bruno COLMANT, CEO AGEAS, Professeur d économie à la Vlerick School of Management, UCL, ICHEC, auteur de nombreuses publications économiques et financières Luc DE BRUYCKERE, Président VOKA et CEO de Terbeke POLITIQUE, INSTITUTIONS, ÉDUCATION OÙ VA LE MONDE? Mark EYSKENS, Ministre d Etat Rik TORFS, Professeur à la KUL et sénateur CD&V TERRORISME, ATTENTAT, MAFIA, BLANCHIMENT D ARGENT : COMMENT L EUROPE S ORGANISE Michèle CONINSX, Vice-présidente Eurojust Robert WTTERWULGHE, Professeur à UCL et avocat SAVEZ-VOUS VRAIMENT COMMENT FONCTIONNE VOTRE CERVEAU? Emotions, décisions, mémorisation, stress Pierre MOORKENS, Président de la Fondation M. Chantal VANDER VORST, Managing director de l Institut de Neurocognitivisme QUE FAIT-ON DE NOS IMPOTS? Une étude de PriceWaterhouseCoopers Frank DIERCKX, managing partner Philippe VYNCKE, managing partner LES MANAGERS NOUVEAUX ARRIVENT, QUI SONT-ILS? Philippe BILTIAU, Professeur à la Solvay Brussels School Nigel ROOME, Professeur à la Vlerick School of Management Sondage Dedicated Research : Marc DUMOULIN AVEC LA PARTICIPATION DE Amid FALJAOUI, directeur Trends/Tendances Frederik DELAPLACE, directeur Mediafin Martine MAELSCHALCK, rédactrice en chef l Echo INFO-REGISTRATION Rue aux Laines, Bruxelles Tél.: +32 2/ Fax: +32 2/ Cercle de Lorraine Club van Lotharingen

12 enjeux: BECI Enquête 10 Duc Nhan Nguyen, magicien. ENTREPRENDRE SA VIE PROFESSIONNELLE Apprendre à entreprendre Elle avait pour objectif de permettre à des jeunes de 18 à 25 ans de découvrir la vie professionnelle au moyen d ateliers ludo-pédagogiques, de rencontres inédites et de discussions passionnantes, notamment avec des artistes. Cet événement sans précédent, organisé par Benoît Cerexhe, ministre bruxellois de l Economie et de l Emploi, visait à apporter aux jeunes des informations variées sur l environnement économique, les nouvelles façons de travailler et les qualités nécessaires pour entreprendre. ateliers ludo-éducatifs Au programme, des ateliers ludoéducatifs vraiment originaux. Ainsi, le quizz des métiers a permis à des jeunes de participer à ce jeu entre équipes d écoles différentes dans une ambiance de jeu télévisé. Les questions concernaient le thème des métiers et de l entrepreneuriat. Duc Nhan Nguyen a remporté le meilleur score des artistes exposés. Il est également magicien et silhouettiste renommé pour des événements (lancements de produits, vernissages, anniversaires, etc.). Adepte des arts martiaux, il est aussi comédien. Champion de Belgique du Cube Puzzle en 1981, Duc Nhan a eu l idée d appliquer sa technique à la création artistique en développant ce qu il a appelé le «pixisme», une mouvance sur le travail du pixel. Il peut ainsi transformer à l envi une image ou une photo pour lui apporter une dimension nouvelle et originale en pop art. Ses réalisations intemporelles sont adaptables à la demande. Ce concept unique lui permet de garder le contact avec ses clients. Qu est-ce qu entreprendre pour vous? «Entreprendre est une démarche, un engagement moral qui comporte des risques. C est regarder bien plus loin que ce que l on croit entrevoir, mais c est aussi la liberté de s exprimer. Des notions que l on retrouve dans ce portrait que j ai réalisé du prix Nobel de la paix, Liu Xuiabo, explosant de joie.» Après une petite formation sur l utilisation des réseaux sociaux dans la vie professionnelle, les participants ont créé leur compte LinkedIn. Les types d utilisations, avantages et dangers des réseaux sociaux ont été synthétisés. Les jeunes ont été sensibilisés à l importance des réseaux professionnels. Scénarios et jeux de rôles professionnels version Playmobil ont permis d imaginer une situation professionnelle dans le futur: commerce, banque Un jeu collectif sur l entreprise équitable a aidé les jeunes à découvrir la vie d un indépendant. Ils ont appris comment créer et gérer une entreprise. D autres ateliers étaient proposés, ainsi que des mini conférences et un espace didactique. «POINT DE VuE» PAR DuC NhAN NguyEN «Un engagement moral» Patrons, sportifs & artistes Des échanges avec des sportifs de haut niveau, plusieurs patrons et des artistes ont constitué autant d ouvertures pour les jeunes au monde de l entreprise. Ces personnalités ont donné de bons conseils aux jeunes pour leur faire découvrir les clés du succès et la façon d entreprendre gagnant. Un concours a permis à des artistes et des étudiants de s exprimer sur le thème de l entreprenariat au travers de peintures, photos et dessins. Duc Nhan Nguyen et Marc Bazin ont remporté les meilleurs scores du public. Jacqueline Remits l avis de l expert: Olivier Kahn, expert-comptable, coordonnateur de la journée: «La créativité est au cœur de l esprit d entreprise. Les jeunes enfants sont beaucoup plus créatifs que les adultes, car le processus d apprentissage nous bride Point de vue. et nous freine. Comment être créatif? En ne restant pas seul. En regardant ce qui se passe dans son secteur, mais surtout, en dehors, hors de sa région, de son pays. De là naissent les idées. Pour les stimuler, il y a Internet, la lecture, les salons professionnels, et faire parler les gens, fournisseurs, clients, partenaires. Cette créativité est essentielle. La liberté de s exprimer s entend dans un objectif clairement défini, faute de quoi on risque de se disperser. Le risque est omniprésent lorsqu on entreprend. Certains vont l accepter et bien le vivre, d autres ne pourront pas. Ceuxlà ne doivent pas entreprendre. Le risque est positif ou négatif. Le meilleur conseil: avant de décider, pondérer les critères positifs et négatifs liés au risque, donc des choix éventuels à prendre. A partir de là, prendre le moins dangereux. La panique est dangereuse en matière de gestion de risque, ainsi que la rapidité et une vue trop limitée.»

13 enjeux: BECI Enquête MARC BAzIN, «LE gastéropode MODERNE» «Aller de l avant» 11 Marc Bazin est directeur général de Mediascoop, société spécialisée dans les productions propres pour les médias, notamment des reportages en entreprise. L émission «Si on se faisait plaisir» est diffusée dans 25 radios locales en France, en Belgique et au Marc Basin, Québec, ainsi que sur six radios web. Elle directeur général de Mediascoop. est financée par la publicité et accueille des chanteurs, des stars, des écrivains, venus de France, de Belgique et du Québec. Depuis toujours, Marc Bazin éprouve un attrait pour l art. Musiques, textes et représentations graphiques berçaient ses journées jusqu il y a deux ans. Il passe alors de l autre côté du miroir et use de la photo montage pour pousser son imagination aux confins du surréalisme. Il expose de plus en plus en Belgique et en France. Ses passions sont aujourd hui la matière première lui permettant d entreprendre, seul, tel un escargot qui construit sa coquille au quotidien. Qu est-ce qu entreprendre pour vous? «Entreprendre, c est aller de l avant tout en tenant compte de son environnement, humain et technologique, de son seuil de compétence. Comme le gastéropode, l entrepreneur construit seul son entreprise telle une coquille. Il doit faire bien attention à ce qu elle soit le plus solide possible, mais sans dépasser son seuil de compétence. Pour réussir dans le temps, il doit le faire lentement mais sûrement. Il faut s adapter aux nouvelles technologies, à l écologie. Il faut tenir compte de l évolution du terrain, de notre vie de tous les jours. C est s autofinancer et laisser une trace pour les autres Nous construisons l avenir!» L avis de l expert, Olivier Kahn: «En matière de croissance, il est important de prévoir des seuils de décompression. On grandit, on se pose, on stabilise les choses. Aller trop vite est dangereux. Travailler par étapes est le meilleur conseil. Aujourd hui, il faut penser «nouvelles technologies» à tous les niveaux de l entreprise: achats, distribution, vente, notamment par l e-commerce. L année 2009 Olivier Kahn, a vu une augmentation de 17 % de expert comptable. vente en ligne par rapport à web-shops belges se sont ouverts en 2009, soit 138 % de plus qu en 2007! En 2010, cinq nouveaux web-shops se sont ouverts chaque jour. L autofinancement est la ressource la plus saine pour une entreprise. Il sera à comparer au taux de croissance pour contrôler que l entreprise ne grandit pas trop vite. C est le cas quand son financement interne ne parvient plus à suivre.»

14 Event BECI CEO MEETINg à LA RTBFE «La RTBF, une entreprise comme les autres» Les Executive Meetings de BECI visent à faciliter la mise en relation de chefs d entreprises. Cinq fois par an, le CEO d une société de plus de 100 employés recevra les patrons de PME de minimum vingt travailleurs. La soirée de BECI CEO Meeting à la RTBF (30/11/2010) a rencontré un réel succès. Entreprise de service public, la RTBF marque sa différence en visant d abord l enrichissement durable, culturel et citoyen de sa communauté et de ses membres. Jean-Paul Philippot est administrateur général de la RTBF depuis Il a contribué à sortir la RTBF d une crise financière et identitaire. Il a modifié sa structure de management passant d une organisation décentralisée à des directions articulées autour de l offre de programmes. Les BECI CEO Meetings se veulent organiser des rencontres entre CEO au-delà des frontières de notre capitale. Cet événement rentre donc tout à fait dans le cadre de l'un de nos objectifs prioritaires pour , à savoir une meilleure coopération interrégionale entre Bruxelles et sa périphérie. 12 Fifi Flore (New Alternative), Geneviève Roberti Lintermans (Buster & Cie) et Catherine Mertens (BECI). La prochaine édition est prévue le 23 février : BECI CEO Meeting avec Didier Bellens (Belgacom). Plus d infos & inscriptions : Marc Petre, Euler Hermes Credit Insurance Belgium. Jean-Claude Daoust, président de BECI. Bernard Mairesse, TDS Office Design.

15 citroen.be Citroën rend votre travail plus léger. Y F Y Chez Citroën, tout est pensé pour vous faciliter la vie, et surtout le travail. Marque d utilitaires la plus répandue en Belgique*, nous mettons à votre disposition un réseau unique de pros qui connaissent parfaitement vos besoins et vos exigences. Alors quoi qu il arrive, ne vous en faites pas : avec Citroën, vous pouvez travailler l esprit léger. * Citroën est la marque la plus représentée dans le parc de véhicules utilitaires légers roulant en Belgique au 1 er décembre 2010.

16 enjeux LA SEMAINE DE LA PME Des réponses pratiques à vos questions de patron Fin 2010, Beci a organisé la Semaine de la PME. Un thème différent était proposé, chaque jour, et abordait une facette de la gestion d une entreprise au quotidien. Les patrons ont trouvé des réponses concrètes à leurs questions. Vu son succès, cette première édition n en restera certainement pas là. 14 une semaine, du 29 novembre au 3 décembre 2010, nous avons «Pendant travaillé avec nos partenaires», explique Fabienne Malaise, conseiller au Centre pour entreprises en difficulté. «Les patrons de PME intéressés, membres ou non de Beci, ont pris rendez-vous pour avoir un conseil gratuit d une demi-heure à une heure avec un spécialiste. Nous avons enregistré 67 rendez-vous sur la semaine. Un excellent résultat! Patrons et intervenants sont satisfaits. Un grand succès!» La semaine de la PME a été organisée dans le but de répondre aux questions des indépendants et des chefs d entreprise. «Ces questions portaient sur un grand nombre de sujets en rapport avec la gestion d une entreprise», souligne Stéphanie Van Stichel, conseiller chez Beci. Des questions financières, sociales, en ressources humaines, commerciales, stratégiques, juridiques, fiscales et comptables. «Nous voulions être utiles et pratiques.» Beci a rassemblé certains des meilleurs experts en ces matières pour pouvoir donner le maximum d informations aux chefs d entreprise et aux indépendants. «L idée était de promouvoir l aide que peut apporter Beci en interne à travers ses conseillers et en externe avec l aide de professionnels.» «impressions très favorables» Concrètement, cinq thèmes (un thème par jour) ont été abordés. «Certains de nos membres et des non-membres ont eu la possibilité de s inscrire aux différentes journées en fonction de leur intérêt. Durant l entretien gratuit, la personne inscrite a pu poser toutes les questions qu elle souhaitait poser à notre expert.» Le bilan? «Les impressions des participants ont été très favorables. Cette journée a été appréciée pour l utilité des conseils donnés et immédiatement applicables dans la gestion quotidienne. Ceux qui ont fait le déplacement avaient vraiment besoin de réponses à leurs questions. Quant aux intervenants, ils ont été agréablement surpris de la spécificité des questions pratiques posées. Les journées portant sur les questions commerciales, comptables, fiscales et juridiques ont connu le plus de succès.» Une action à rééditer? Plusieurs participants ont demandé à Stéphanie van Stichel: «A quand la prochaine semaine de la PME?» Un bilan positif donc. Jacqueline Remits concurrent 100 FISC concurrent 1 ONSS

17 enjeux Questions sociales Daniel Binamé, directeur marketing et de la communication chez Partena: «C est important qu un organisme comme Beci organise ce type d événement avec, notamment, le social. Un thème important par les temps qui courent. La législation et la sécurité sociales ne sont pas toujours simples à comprendre. Onze personnes d expérience ont pris contact avec nous parce qu elles se posent encore des questions dans le domaine de la sécurité sociale. 60 % de ces questions étaient en rapport avec leur situation propre en tant que personne physique, le reste était lié à leur personnel, jours de congé, intempéries, règlement de travail, etc. Ce sont autant de personnes qui ont pu être aiguillées d une manière ciblée pour trouver réponses à leurs questions. Cette semaine particulière leur a permis de prendre le temps de poser leurs questions. Dans la vie de tous les jours, ils ne les poseraient sans doute pas à leur organisme habituel de sécurité sociale. Pourquoi pas faire cette semaine spéciale deux fois par an?» Ressources humaines Lucien Steru, consultant en management relationnel: «Tous ces patrons de PME ont paru surpris qu il y ait une journée consacrée aux relations interpersonnelles dans l entreprise. Les questions posées étaient pourtant la preuve qu il n existait aucune notion de management des ressources humaines dans ces PME! Les patrons ne voyaient pas comment faire autrement que ce qu ils avaient toujours fait. Je leur ai demandé d imaginer de nouvelles solutions avec une approche créative. Dans un cas, un conflit interpersonnel mettait l entreprise en danger et les responsables paraissaient résignés à ce qu elle disparaisse. Il a été intéressant de chercher ensemble d autres pistes et d abandonner les positions habituelles d adversaires et, au contraire, de tenter de rapprocher les parties. Limitées dans le temps, ces interventions étaient néanmoins utiles.» Questions commerciales et stratégiques Pierre-Nicolas Schwab, expert en stratégie et marketing, IntoTheMinds: «Les problèmes auxquels sont confrontés les entrepreneurs sont généralement simples à résoudre pour un expert. Cependant, les dirigeants ne disposent pas souvent du temps, ni des connaissances nécessaires pour les résoudre. Les problèmes abordés étaient souvent les mêmes: que veulent mes clients? Où se situe mon marché? Comment augmenter mes ventes? Les entrepreneurs sous-estiment l importance de la fidélisation clients et ne parviennent pas à comprendre les mécanismes qui permettent de l engendrer. Ainsi, avec un participant de 60 ans qui venait de créer sa société, on s est rendu compte que son marché allait être saturé très vite et que la concurrence était rude. Bien que ma disponibilité ait été limitée, les rendez-vous se sont enchaînés à un rythme soutenu. Les entrepreneurs avaient toujours des questions précises auxquelles j ai tenté d apporter la réponse la plus complète possible dans le temps imparti. L initiative de Beci me semble particulièrement pertinente dans une optique de pérennisation des PME. J ai été heureux de pouvoir m y associer.» Questions fiscales et comptables Guy van de Velde, partner associé chez Deloitte Expertise comptable: «Nous avons rencontré une dizaine de patrons de PME. Ils posaient des questions pratiques et ont reçu des réponses pragmatiques d un de nos fiscalistes. C était intéressant pour eux d avoir gratuitement une solution immédiate à leur problème. En une demi-heure, évidemment, nous ne pouvions donner que le conseil de base. Pour des réponses plus fouillées, il faut d autres rendez-vous à part. Plusieurs participants se sont montrés intéressés à devenir clients chez nous.» 15 Questions juridiques Thierry Lagneaux, avocat associé chez Janson Baugniet: «Nous avons eu des questions spécifiques et variées selon les représentants des PME présentes, mais pas nécessairement pointues sur le plan juridique. Cela allait des problèmes de clauses de non-concurrence à ceux liés à la protection et l utilisation de marques, en passant par ceux de cessions de fonds de commerce et de parts sociales Ces entreprises avaient quelques années d existence ou étaient en phase de projet. Je pense que les participants ont été heureux d avoir un premier avis, un premier conseil, et gratuit en plus. Notre journée a été remplie. Preuve que cette semaine répondait à un besoin.»

18 vous bougez! Espace membres Vous désirez faire connaître votre activité? Annoncer un changement stratégique, un déménagement de vos bureaux, des résultats financiers en progrès? Profitez de la visibilité qui vous est offerte dans les pages d Entreprendre, lu par décideurs, en envoyant un communiqué d une quinzaine de lignes accompagné d une photo, à Attention : les textes publicitaires ne sont pas publiés. La rédaction se réserve le droit d écourter les textes trop longs. 16 Philippe rogge devient le nouveau General Manager de Microsoft Philippe Rogge est officiellement nommé General Manager de Microsoft Belgique et Luxembourg. Il succède à Phillip Vander- voort, qui devient COO de Microsoft Amérique latine. Rogge prendra le gouvernail à partir de février Rogge a commencé chez Microsoft en juillet dernier, comme directeur du départe- ment des Grandes Entreprises. Avant cela, il a mené une carrière impressionnante auprès de firmes de grande renommée, essentiellement au sein du secteur des TIC. Rogge est égale- ment un passionné de voile et a été leader de la délégation belge aux Jeux Olympiques de Il combine ses compétences organisationnelles avec sa passion pour le sport en tant que membre du Conseil d Administration du Comité olympique et interfédéral (COIB).«Je suis ravi et honoré de me trouver à la tête d une équipe si diverse de professionnels particulière- ment motivés qui introduisent des produits et des applications brillantes, sur le marché belge et luxembourgeois,» a dit Rogge. «L année qui vient de s écouler a pu confirmer leadership de Microsoft sur le marché IT par une série de lancements de produits et de nouvelles solutions qui aident le professionnel et le consommateur dans la réalisation de leurs projets. C est cette Philippe Rogge, le nouveau ambition à se battre dans différents domaines General Manager de Microsoft. en occupant une position de challenger, pour le business de nos clients, qui m a attiré chez Microsoft. Renforcer et élargir la croissance que Phillip Vandervoort a réalisée chez Microsoft BeLux est un défi éblouissant. A côté de cela, je donne beaucoup d importance à la responsabilité sociétale des entreprises. Actuellement, un intérêt certain est donné à la diversité au sein de la firme, aux initiatives pour l emploi au sein des groupes désavantagés, à la protection de l environnement, et à l aide IT dans le secteur de la santé publique. J aimerais encore pouvoir approfondir cela. Microsoft se trouve en effet ancrée profondément dans la société dans laquelle elle travaille, et avec qui elle veut construire.» microsoft Corporate Village Da Vincilaan Zaventem t F Des économies globales ou «à la carte» pour votre entreprise... fbservices Frais de téléphonie, d assurances, de déchets, d informatique, de nettoyage, de voitures, d électricité, de photocopies, Toutes ces dépenses pèsent lourd sur le budget d une entreprise! Comment réduire ces coûts? Grâce à son expertise financière et sa connaissance du marché, Brigitte Fils, Managing Director de fbservices, vous aide à réduire vos frais généraux et autres achats (hors core business). Elle négocie pour vous des conditions plus avantageuses auprès de vos fournisseurs actuels ou sélectionne les meilleures offres du marché. Et cela sans coût préalable pour votre société puisque vous ne payez qu au prorata des économies réalisées par fbservices. Nouveauté! Si la taille de votre entreprise ne vous permet pas d avoir un service achats, Brigitte Fils met à votre disposition ses services d «acheteuse» professionnelle. Qu elles s appliquent à l ensemble de vos factures ou à un poste défini, faites des économies globales ou «à la carte» grâce à fbservices! fbservices Schovelingsbos Overijse t

19 Vous vous coupez en deux pour votre entreprise, nous nous coupons en trois pour son énergie. Gérer votre entreprise vous demande beaucoup d énergie. C est pourquoi Electrabel s engage à vous simpli er la tâche en mettant à votre disposition une équipe de 3 spécialistes dédiés à votre business. Un Account Manager, votre interlocuteur privilégié, répondra de façon claire et rapide à toutes vos questions concernant l énergie de votre entreprise. Pour ce faire, il est assisté d un Customer Support, chargé du suivi administratif et commercial et d un expert technique pour les conseils et l accompagnement pratique de tous vos projets énergétiques. Ce travail d équipe nous permet de répondre au mieux et au plus vite à vos besoins. Nous mettons également à votre disposition sur le Customer Area des services en ligne qui vous permettent de gérer ef cacement votre consommation d énergie et de consulter facilement vos factures. Des questions sur l énergie ou sur nos services en ligne? Contactez votre Account Manager ou surfez sur

20 vous bougez! 18 Whyte Corporate Affairs élue Newcomer Agency of the Year européenne Whyte Corporate Affairs, une agence de conseil belge et indépendante, spécialisée en communication corporate, affaires publiques, communication de crise et sensible, a été désignée meilleure nouvelle agence de communication en Europe. Ce titre de Newcomer Agency of the Year marque la reconnaissance internationale du succès de l agence et de ses activités de communication pour ses clients. C est la première fois que ce prix est décerné à une agence belge. De plus, Whyte Corporate Affairs a également été récompensée aux cotés de Famous, dans la catégorie Associations, pour une campagne de communication créative et retentissante réalisée pour le compte de l Association of Communication Companies. Whyte Corporate Affairs a été lancée par les associés Sandrine Agie, Joris Bulteel, Eveline De Ridder et Emmanuel Goedseels en septembre Les stratégies de communication corporate et d affaires publiques développées par Whyte Corporate Affairs soutiennent la gestion de la réputation, la défense des intérêts et la réalisation des objectifs d entreprise de ses clients. En deux ans, l agence a constitué une équipe de 16 consultants et développé un portefeuille de clients particulièrement diversifié. C est ainsi que Whyte Corporate Affairs est parvenue à se positionner rapidement comme un partenaire de référence sur le marché belge du conseil en communication stratégique. Whyte Corporate affairs Clos Lucien Outers Bruxelles t People interim est sans égal Depuis 1985 People met en relation des personnes de talents avec des personnes qui les valorisent 25 années de placements d intérimaires, de services de recrutement et sélection en région bruxelloise. «En 2011 grandes ou petites entreprises avec des besoins difficiles à combler ou des attentes simples et directes, vous rencontrerez certainement notre nouvelle équipe commerciale, Nicole Solomentsev et Thierry Verbist qui depuis peu renforcent notre PeopleTeam. Notre People Base, Nancy Coomans, Armita Ghaderi, Gaelle Hermans, David Kuiper et Nathalie Van Overschelde, votre service HR adéquat, proche de vos exigences anticipera vos besoins. Vos objectifs dynamisent leurs créativités, qui deviennent leurs priorités. Nos atouts, création et croissance au centre de la capitale de l Europe, la proximité, la diversité, l alliance des mixités linguistiques et culturelles.» Fidèle à l engagement de son créateur Marie-Claire Clabots, People contribue à l expansion d un emploi qui valorise les «PEOPLE». «Nous sommes là pour cela, et là pour vous.» People interim Place du Samedi Bruxelles t F ideta lance «viavia wallonia flanders brussels» Pour les entreprises bruxelloises, la Wallonie est un marché à portée de main. (Re)Développez-y vos relations grâce au programme «viavia wallonia flanders brussels»! Plus que jamais, vu la conjoncture économique mondiale, les échanges commerciaux et les partenariats doivent se multiplier et se diversifier. L Union Européenne ainsi que la Wallonie ont mis en place un nouveau projet de rapprochement et de développement économique interrégional. Le but est clairement de faciliter les rapports entrepreneuriaux entre nos différentes régions si proches et parfois si lointaines. «Ce programme vous permettra de (re)découvrir votre voisins et d y développer synergies et partenariats. Pour toute information, contactez l agence intercommunale IDETA de Tournai : ideta.be Retrouvez-nous également sur le site ideta Rue Saint-Jacques Tournai T F

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES

UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES UNE NOUVELLE FORMATION POUR DE NOUVELLES CARRIÈRES Plus qu une école, une référence. CAMPUS CNPC, des chiffres qui parlent d eux-mêmes : LE CNPC, LE COMMERCE DU SPORT A SON ÉCOLE. Le CNPC, c est quoi?

Plus en détail

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans J ai obtenu ma licence en Sciences Commerciales, option Management, en juin 2007 aux Hautes

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Rencontrez vos futurs clients

Rencontrez vos futurs clients Rencontrez vos futurs clients www.salons-immobilier.com/lyon #LesSalonsImmo Le plus grand RDV régional dédié à l immobilier et à la maison individuelle Depuis 28 ans, le Salon de l Immobilier Rhône-Alpes

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

Bienvenue à la BECI Start Hub Night

Bienvenue à la BECI Start Hub Night Bienvenue à la BECI Start Hub Night OBJECTIF DES BECI START HUB NIGHTS Réunir, le temps d un moment convivial, un maximum de pré-starters, de starters et de talents pour qu ils explorent ensemble des pistes

Plus en détail

CRM. IBM a 100 ans. Dématérialisation STOCKAGE. du courrier. Le CLOUD relève l industrie du. Sécurité. labos de SYMANTEC.

CRM. IBM a 100 ans. Dématérialisation STOCKAGE. du courrier. Le CLOUD relève l industrie du. Sécurité. labos de SYMANTEC. LE MAGAZINE DES DÉCIDEURS INFORMATIQUES www.solutions-logiciels.com Dématérialisation du courrier De l enveloppe à l écran Enquête exclusive Les projets des entreprises DÉC.2011 - JANV.2012 N 26 IBM a

Plus en détail

Donnez une impulsion à votre carrière

Donnez une impulsion à votre carrière Donnez une impulsion à votre carrière Devenir le 1 er cabinet de conseil indépendant en France Un métier de conseil en management & IT Solucom, un cabinet coté sur NYSE Euronext environ 1 200 collaborateurs

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Les Rencontres. «La vidéo & les RH : une révolution en marche?»

Les Rencontres. «La vidéo & les RH : une révolution en marche?» Les Rencontres «La vidéo & les RH : une révolution en marche?» Les 5 enseignements sur l utilisation de la vidéo par les professionnels RH en France en 2008 Introduction Depuis 1999, le monde des Ressources

Plus en détail

23 & 24 MAI 2013 FIE ENTREPRENEURIAT

23 & 24 MAI 2013 FIE ENTREPRENEURIAT FIE ENTREPRENEURIAT L objectif de la formation à l entrepreneuriat est d assurer l intégration de la créativité et l innovation dans l enseignement pour les ingénieurs industriels. Une formation de base

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Résumé. Financée par la

COMMISSION EUROPÉENNE. Résumé. Financée par la Etude de faisabilité explorant différents modes opératoires pour la mise à disposition d un package de films européens Résumé Financée par la 1 Résumé Pour la mise en œuvre du programme FILM FEST Favoriser

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013 BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI 1 er trimestre 2013 SOMMAIRE PANORAMA EUROPÉEN 1 BELGIQUE 2 FRANCE 3 ALLEMAGNE 4 IRLANDE 5 PRÉSENTATION Robert Walters présente la 1 ère édition de son Baromètre Européen

Plus en détail

Mobiliser l épargne pour l investissement productif. Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle

Mobiliser l épargne pour l investissement productif. Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle Mobiliser l épargne pour l investissement productif Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle 18 Juin 2014 1. Introduction La frilosité de l épargnant belge suite

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes

Enquête PME 2015 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Enquête PME 15 : Tour d horizon numérique des PME bretonnes Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Au cours du premier trimestre 15, 1550 PME bretonnes ont répondu à l «Enquête PME 15» en ligne ou

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 53

guide du créateur d entreprise 53 05 Faire appel à des subsides guide du créateur d entreprise 53 Il est important de savoir qu il existe toute une série d incitants auxquels vous pouvez faire appel lors du lancement de votre affaire.

Plus en détail

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com #JEF2014 03 au 28 novembre 2014 2014 Journees De L ENTREPRENEURIAT Feminin 4 ème Edition www. journees-entrepreneuriat-feminin.com COMMUNIQUé de presse Journées de l Entrepreneuriat Féminin 2014-4ème édition

Plus en détail

Votre partenaire en gestion privée

Votre partenaire en gestion privée Votre partenaire en gestion privée Société Générale Private Banking 2 800 collaborateurs Une présence dans 22 pays 75,4 milliards d euros d actifs sous gestion, au 31 décembre 2009 Nos récompenses 2010

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION BRETAGNE AMBITION 2011/2015 NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS IL S ENTREPREND La CCI, ICI AVEC LES ENTREPRISES NOUVELLE ÉQUIPE ÉLUE : UN NOUVEL ÉLAN, UNE AMBITION EMMANUEL THAUNIER Président

Plus en détail

La source d'information fiable pour tous les Logistics Managers et les influenceurs de la chaîne d approvisionnement

La source d'information fiable pour tous les Logistics Managers et les influenceurs de la chaîne d approvisionnement MAGAZINE La source d'information fiable pour tous les Logistics Managers et les influenceurs de la chaîne d approvisionnement Notre rédaction du magazine vous donne rendez-vous tous les trois mois avec

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

La communication des associations et le web 2.0

La communication des associations et le web 2.0 La communication des associations et le web 2.0 12 octobre 2011 Philippe Bouquillion Françoise Paquienseguy Hervé Serry Catherine Vénica Sommaire 1. Les objectifs de la recherche et la méthodologie 2.

Plus en détail

Les actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement

Les actions concrètes. plus responsables. pour des entreprises du spectacle & de l événement L E L A B E L Les actions concrètes pour des entreprises du spectacle & de l événement plus responsables Les questions de développement durable prennent une part croissante dans nos sociétés, et ce dans

Plus en détail

Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne

Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne Mémoire du Regroupement des producteurs multimédia (RPM) Déposé dans le cadre de la Consultation sur l économie numérique du

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

Lancement de la campagne afin de promouvoir les paiements électroniques

Lancement de la campagne afin de promouvoir les paiements électroniques Communiqué de presse 24/08/2012 Lancement de la campagne afin de promouvoir les paiements électroniques Bruxelles, le 17 septembre 2012 Vous l avez peut-être déjà remarqué : dans les supermarchés, les

Plus en détail

AXA REGARDS SUR LE GROUPE 2010

AXA REGARDS SUR LE GROUPE 2010 AXA REGARDS SUR LE GROUPE 2010 NOTRE AMBITION, DEVENIR VOTRE SOCIÉTÉ PRÉFÉRÉE AXA > Regards sur le Groupe 2010 3 AXA est un des premiers groupes mondiaux d assurance et de gestion d actifs. Présent dans

Plus en détail

Des options de paiement d avant-garde

Des options de paiement d avant-garde TD Canada Trust Des options de paiement d avant-garde Des solutions de paiement fiables Un processus de paiement simplifié Traitement intégral de paiement de Services aux commerçants TD Vous comptez sur

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

SEMAINE L INNOVATION. Devenez partenaire. Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis

SEMAINE L INNOVATION. Devenez partenaire. Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis DE L INNOVATION Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis Devenez partenaire 300 étudiants à challenger Dans un contexte où l innovation digitale fonde

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Appel à projets : Crowdfunding

DOSSIER DE PRESSE. Appel à projets : Crowdfunding DOSSIER DE PRESSE 1er avril 2015 Appel à projets : Crowdfunding fred@switchcoworking.com www.bubblehub.be +32 478 87 13 55 Le Bubble Hub... 3 Dans la presse 4 S O M M A I R E Le Crowdfunding 5 Quelques

Plus en détail

la 1 ère communauté de danseurs en France

la 1 ère communauté de danseurs en France www.dothedance.com la 1 ère communauté de danseurs en France Dossier de presse 2013 Sommaire P.3 Préambule : bienvenue sur Dothedance P.4 Dothedance, un outil de communication à disposition des professionnels

Plus en détail

Touchez plus de 45 000 indépendants, dirigeants de PME et titulaires de professions libérales!

Touchez plus de 45 000 indépendants, dirigeants de PME et titulaires de professions libérales! BIMENSUEL N 124 1 MAI 2015 WWW.UCM.BE FISCALITÉ LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL ATTAQUE LE "TAX SHIFT" P 2, 4-5 La priorité : réduire les charges sur le travail pairidaiza.eu Concours Cinq abonnements famille

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

Pour gagner du temps dans l édition de vos paies et fluidifier vos processus RH. Les solutions Paie et RH pour les PME

Pour gagner du temps dans l édition de vos paies et fluidifier vos processus RH. Les solutions Paie et RH pour les PME Pour gagner du temps dans l édition de vos paies et fluidifier vos processus RH Les solutions Paie et RH pour les PME Paie et RH, des métiers riches de nouvelles ambitions Vous avez besoin de vous doter

Plus en détail

The ICT Forum you need. 1 er octobre 2013. @ Aula Magna Louvain-la-Neuve DOSSIER PARTENAIRES. www.digiwal.eu

The ICT Forum you need. 1 er octobre 2013. @ Aula Magna Louvain-la-Neuve DOSSIER PARTENAIRES. www.digiwal.eu 1 er octobre 2013 @ Aula Magna Louvain-la-Neuve DOSSIER PARTENAIRES www.digiwal.eu by DIGIWAL VOUS OFFRE EN UN SEUL LIEU UN CONCENTRÉ D OPPORTUNITÉS D AFFAIRES ET DE VISIBILITÉ SANS ÉQUIVALENT UNE VISION

Plus en détail

MAG. Qui est Valls y Machinant David? Découvrez l initiateur du projet En-Haut.be

MAG. Qui est Valls y Machinant David? Découvrez l initiateur du projet En-Haut.be MAG locaux, PME, Indépendants et entrepreneurs Qui est Valls y Machinant David? Découvrez l initiateur du projet En-Haut.be Présentation du projet En-haut.be Le blog qui aide les commerçants locaux...

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité

PROFIL D ENSEIGNEMENT. Bachelier en Publicité PROFIL D ENSEIGNEMENT Bachelier en Publicité Une formation aux couleurs de la HELHa L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant en lui permettant, d une part,

Plus en détail

Vous aussi : rejoignez nous!

Vous aussi : rejoignez nous! WWW.TOP-GARAGE.FR Vous aussi : rejoignez nous! ADHÉREZ À UNE NOUVELLE IDÉE DU GARAGE UNE NOUVELLE IDÉE DU GARAGE L A N O I T A N E G A L UN MAIL +de 800 RÉPARATEURS EN FRANCE Depuis 15 ans, Groupauto anime

Plus en détail

Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014)

Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014) Le Baromètre 2 de l accompagnement des PME en Afrique (2014) Réalisé par l Union des Chambres de Commerce d Industrie et d Agriculture de l Union des Comores Avec la Conférence Permanente des Chambres

Plus en détail

UNE COUPE À VOTRE MESURE!

UNE COUPE À VOTRE MESURE! Nationale Federatie Fédération Nationale UNE COUPE À VOTRE MESURE! en ParTenariaT avec 9 bonnes raisons de devenir membre événements et concours... 15 La défense de vos intérêts de coiffeurs... 7 Soyez

Plus en détail

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l État de niveau II Arrêté du 19/11/2013 publié au JO du 29/11/2013 BIENVENUE DANS LE MONDE DES

Plus en détail

Présentation du groupe

Présentation du groupe Edition: 9/5/2012 Présentation du groupe Edito START GO SOLUTIONS TRANSACTIONS IMMOBILIER FONDS DE COMMERCE. Dans beaucoup de réseaux, les agents ne réalisent pas un chiffre d affaire suffisamment élevé.

Plus en détail

APPEL A PROJETS. E-inclusion Innovation sociale numérique

APPEL A PROJETS. E-inclusion Innovation sociale numérique APPEL A PROJETS E-inclusion Innovation sociale numérique Date d ouverture : 7 mars 2014 Date limite de dépôt : 20 mai 2014 à 14 heures Validation des décisions : octobre 2014 Pour candidater : http://www.iledefrance.fr/e-inclusion

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER La relation avec vos clients est précieuse. Rien n est jamais acquis dans ce monde interconnecté et hyperconcurrentiel où la technologie peut faire et

Plus en détail

Dossier de presse 2014

Dossier de presse 2014 Dossier de presse 2014 Sommaire Le mot du président 3 Recherche & Développement 5 Le Hub 6 Axes de différenciation 7 Crowdfunding 8 Partenaires 9 Contacts presse 11 2 Le mot du président La multiplication

Plus en détail

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 «Le club Tic est cofinancé par l union européenne. L Europe s engage en Picardie avec le Fonds européen de développement régional»

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Études des solutions de financement online. Dossier de presse

Études des solutions de financement online. Dossier de presse Études des solutions de financement online Dossier de presse La première plateforme en ligne de recherche de financements publics et bancaires à destination des dirigeants d entreprise Près de 6 000 aides

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

STARTUPS. Le guide pour les investisseurs

STARTUPS. Le guide pour les investisseurs STARTUPS Le guide pour les investisseurs 2016 2 Le guide pour les investisseurs 2016 Vous souhaitez diversifier votre patrimoine? Vous êtes soucieux du choix de vos placements? Vous êtes avant tout motivés

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Encourager les systèmes de pensions complémentaires

Encourager les systèmes de pensions complémentaires Conférence de presse Luxembourg, le 25 septembre 2013 Le secteur financier constitue la pierre angulaire de l économie luxembourgeoise. Il doit cependant faire face à de nombreux défis. Par conséquent,

Plus en détail

SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement

SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement SOMMAIRE 01 Approche globale 02 Société Générale Private Banking (Monaco) 03 Solutions d ingénierie patrimoniale 04 Financement immobilier

Plus en détail

Fondation Roi Baudouin. Parcours Présidence Belge, Quartier Européen de Bruxelles.

Fondation Roi Baudouin. Parcours Présidence Belge, Quartier Européen de Bruxelles. Fondation Roi Baudouin. Parcours Présidence Belge, Quartier Européen de Bruxelles. Fondation Roi Baudouin Parcours Présidence Belge Quartier Européen 2010 intégral ruedi baur paris - placepublique 1 Parcours

Plus en détail

Dossier de presse. Les nouveautés 2012. Trends Gazelles Bruxelles. Entreprendre au féminin. E-Shop Expo. Programme des conférences

Dossier de presse. Les nouveautés 2012. Trends Gazelles Bruxelles. Entreprendre au féminin. E-Shop Expo. Programme des conférences entreprendre 2012 28 & 29 MARS 2012 TOUR&TAXIS BRUXELLES www.entreprendre2012.be Dossier de presse SOMMAIRE Introduction Réalisez votre projet d entreprise! Les nouveautés 2012 Les grands thèmes d entreprendre

Plus en détail

Mobiliser son équipe! reconnaissance!

Mobiliser son équipe! reconnaissance! Mobiliser son équipe! Un outil indispensable, la reconnaissance! Agenda La mobilisation Pourquoi s intéresser à la reconnaissance? Les composantes de la reconnaissance Les intervenants Les phrases qui

Plus en détail

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international 1 LES ENJEUX DE LA FONCTION R.H. Environnement : La mondialisation L accélération des changements L incontournable performance Le

Plus en détail

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE B.A.A. HEC Montréal. Responsable: Martine Vézina, prof. Service de l enseignement du management 9 décembre 2013

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE B.A.A. HEC Montréal. Responsable: Martine Vézina, prof. Service de l enseignement du management 9 décembre 2013 OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE B.A.A. HEC Montréal Responsable: Martine Vézina, prof. Service de l enseignement du management 9 décembre 2013 «Le développement durable est un développement qui répond

Plus en détail

CONTACT REDACTION Peter OOMS +32 495 58 82 86 pooms@mmm.be p.1

CONTACT REDACTION Peter OOMS +32 495 58 82 86 pooms@mmm.be p.1 OBJECTIFS Log.ON est une plate-forme d information centrée sur les activités de transport et de logistique au sein de l Euregio Meuse-Rhin. Elle vise à créer une communauté logistique forte autour de l

Plus en détail

Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable?

Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable? Deuxième enquête destinée aux professionnels du Développement Durable dans les Collectivités Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable?

Plus en détail

Un guide simple et clair pour garder le cap

Un guide simple et clair pour garder le cap MODE D EMPLOI Un guide simple et clair pour garder le cap ÉDITO Une marque commune, une ambition unique, une même envie de construire notre avenir Récemment baptisée NEOMA Business School, notre Ecole

Plus en détail

LE SALON DES GRANDS EDITION 2015. Rejoignez-nous les 2 et 3 octobre 2015. Organisé par:

LE SALON DES GRANDS EDITION 2015. Rejoignez-nous les 2 et 3 octobre 2015. Organisé par: LE SALON DES GRANDS EDITION 2015 Rejoignez-nous les 2 et 3 octobre 2015 Organisé par: uvert gratuitement au public sur 2 jours en automne, c est un salon professionnel spécialisé mode O permettant la rencontre

Plus en détail

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble,

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, Nous mettons le logement au service de l emploi et des entreprises Combien de temps un salarié est-il prêt à consacrer chaque jour pour

Plus en détail

vos envois Direct Mail

vos envois Direct Mail vos envois Direct Mail version 2013 définition et exemples le Direct Mail, un outil efficace à un tarifavantageux... Vous souhaitez acquérir de nouveaux clients, fidéliser votre clientèle ou générer du

Plus en détail

Mesure 17 Sommet Social Extraordinaire. Plan d action

Mesure 17 Sommet Social Extraordinaire. Plan d action Mesure 17 Sommet Social Extraordinaire Sensibilisation des Bruxellois aux emplois dans la fonction publique Proposition de plan d action Mesure 17 Sommet Social Extraordinaire Sensibilisation des Bruxellois

Plus en détail

ETUDES ET SONDAGES, AUDIT ET CONSEIL, FORMATIONS.

ETUDES ET SONDAGES, AUDIT ET CONSEIL, FORMATIONS. ETUDES ET SONDAGES, AUDIT ET CONSEIL, FORMATIONS. ACCOMPAGNER COMPRENDRE CONNAITRE Présentation. Une équipe au service de votre projet Plus qu un cabinet d études et de sondages, GECE et son équipe se

Plus en détail

Responsable grands donateurs

Responsable grands donateurs N 2 - RESPONSABLE GRANDS DONATEURS MAJOR DONORS, RESPONSABLE DÉVELOPPEMENT GRANDS DONATEURS, RESPONSABLE PROSPECTION GRANDS DONATEURS, DÉLÉGUÉ GRANDS DONATEURS Le responsable Grands Donateurs a pour mission

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

Vivre autrement. L économie sociale et solidaire en Ile-de-France. Consommer, épargner, entreprendre, travailler, s engager

Vivre autrement. L économie sociale et solidaire en Ile-de-France. Consommer, épargner, entreprendre, travailler, s engager HSP idf couv corr.indd 1 28/05/08 14:16:51 Alternatives Economiques Hors-série Pratique Vivre autrement - L économie sociale et solidaire en Ile-de-France P R AT I Q U E P R AT I Q U E Vivre autrement

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.620.5533 F.508.988.6761 www.idc-fi.com Créer de la valeur dans le secteur d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Analytics» L

Plus en détail

Le meilleur choix pour une vie sans soucis

Le meilleur choix pour une vie sans soucis 0079-2421932F-22072013 AG Insurance sa - Bd E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles - Tél. +32(0)2 664 81 11 - Fax +32(0)2 664 81 50 - RPM Bruxelles - TVA BE 0404.494.849 - www.aginsurance.be Editeur Responsable

Plus en détail

Microsoft lance Windows 8 en Belgique et au Luxembourg - nouvel OS, nouvelles applications et un large choix d outils hardware

Microsoft lance Windows 8 en Belgique et au Luxembourg - nouvel OS, nouvelles applications et un large choix d outils hardware Microsoft lance Windows 8 en Belgique et au Luxembourg - nouvel OS, nouvelles applications et un large choix d outils hardware Zaventem, le 25 octobre 2012 Aujourd hui, Microsoft a annoncé la disponibilité

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

EDF face à ses clients

EDF face à ses clients DOSSIER DE PRESSE 3 AVRIL 2011 EDF face à ses clients Contact presse : Colette Génin Tél. : 01 44 82 45 31 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au capital 911 085 545 euros - 552

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail