Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Technologie de Troyes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Technologie de Troyes"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de Technologie de Troyes 2011

2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de Technologie de Troyes 2011

3 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : REIMS Etablissement : Université de Technologie de Troyes Demande n S3MA Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Mécanique et physique Présentation de la mention La mention «Mécanique et physique» a été créée en 2008 et est demandée en renouvellement avec quelques modifications. Elle est composée de 3 spécialités qui ne présentent plus de distinction entre spécialité «recherche» et spécialité professionnelle : La spécialité «Technologies et mécanique des matériaux avancés» est issue de la spécialité «Systèmes mécaniques et matériaux» ; les aspects conception et développement de produits sont renforcés pour mieux répondre aux demandes scientifiques et industrielles. La spécialité «Ingénierie des agro-matériaux composites» est proposée en renouvellement et cohabilitation avec l Université de Picardie Jules Verne (UPJV) (pilote) et l Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA). La spécialité «Optique et nanotechnologies» est proposée en renouvellement. Cette mention vise à former des spécialistes dans trois axes : mécanique et procédés de fabrication, matériaux (à ressources naturelles), nanotechnologies. Elle est orientée à la fois sur des aspects expérimentaux et sur des aspects de modélisation et de simulation. Le point commun aux trois spécialités est l étude de matériaux avec une approche pluridisciplinaire et multi échelle. Les applications et les types de matériaux sont cependant différents. Indicateurs Effectifs constatés 50 Effectifs attendus 70 Taux de réussite 90 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) 41 % Bilan de l évaluation Appréciation globale : La mention est portée par l Université de Technologie de Troyes qui forme également des ingénieurs et des docteurs. L offre master est bien distincte de l offre ingénieur : la première a vocation à former des experts dans un domaine spécifique alors que la dernière donne une formation plus généraliste. Il aurait été cependant appréciable d expliquer l articulation cursus ingénieur/cursus master pour un élève ingénieur en double diplôme. Il est 1

4 mentionné, par exemple, dans la partie du dossier consacrée à la spécialité «Optique et nanotechnologies» que les étudiants en double diplôme doivent reporter leur stage pour effectuer un semestre supplémentaire pour leur diplôme d ingénieur. Est-ce vrai pour toutes les spécialités? Y-a-t-il d autres différences entre le cursus d un étudiant en double diplôme ingénieur et celui d un étudiant inscrit uniquement en master? Axée sur les matériaux, la mention est cohérente scientifiquement. On peut d ailleurs s étonner que le terme «matériaux» n apparaisse pas dans le titre de la mention. La mention est justifiée par : un tissu industriel régional et des régions proches (Picardie) important dans la transformation des métaux (forge, fonderie), des agro-ressources et de l emballage avec la présence de centres techniques (Centre technique des industries de la fonderie CTIF, Centres d innovation et de transfert technologique CRITT) et des pôles de compétitivité «Industrie-agro-ressources» et MATERALIA ; la présence de laboratoires de recherche (dont l Institut Charles Delaunay UMR CNRS) reconnus au niveau national et international au sein de l université et dans les établissements partenaires. Ainsi, elle est pertinente par son positionnement thématique et régional. La spécialité «Ingénierie des agromatériaux composites» est co-habilitée avec l URCA et l UPJV. Les deux autres spécialités pourraient sans doute aussi bénéficier d une politique de site concertée entre l UPJV, l URCA et l UTT. La mention bénéficie clairement des partenariats industriels et internationaux de l UTT et en particulier de sa filière ingénieur pour les deux spécialités «Technologies et mécanique des matériaux avancés» et «Optique et nanotechnologies». On ressent moins cet adossement pour la spécialité «Ingénierie des agro-matériaux composites». En ce qui concerne l ouverture internationale, il existe une volonté de mettre en place des partenariats avec des universités étrangères (essentiellement pays du Maghreb et Chine) pour mieux recruter les étudiants. Une des spécialités est d ailleurs enseignée complètement en anglais. La mention contient un tronc commun en première année de master (M1) (82 % des enseignements) avec une spécialisation de plus en plus forte avec l avancée dans le cursus pédagogique (M2 20 % des enseignements). Cela permet des passerelles entre les différentes spécialités et donne une bonne lisibilité de la mention. Le tronc commun de M1 concerne des outils mathématiques, des outils numériques de base et des unités d enseignement (UE) transversales (conduite de projet, entreprise et droit, langue) qui sont aussi communes au cursus ingénieur de l UTT. La différenciation entre tous les cursus se fait au niveau du M2 avec des UE spécifiques à chaque cursus (master/ingénieur) et spécialité. Le stage en semestre 10 (S10) (20 à 28 semaines en fin de M2) peut se faire dans l industrie ou en laboratoire de recherche. Il y a une volonté forte d accompagnement et de suivi. Il n y a pas de stage prévu en M1 sauf pour la spécialité «Ingénierie des agro-matériaux composites». Une organisation centralisée au niveau de l ensemble des masters (bureau de master) a été mise en place pour le recrutement, les jurys, l évaluation des enseignements, le suivi des diplômés, ce qui assure une harmonisation et une pérennité des bonnes pratiques au sein de l UTT. Le fonctionnement quotidien semble être géré par les spécialités pour le M2. L équipe pédagogique est bien équilibrée d un point de vue thématique et de bon niveau avec presque la moitié des enseignants-chercheurs ayant la Prime d encadrement doctoral et de recherche (PEDR). Le flux d étudiants est très faible en M1 (moins de 10) et reste fragile en M2 (autour de 40). Le taux de sélection est très important (autour de 15 % des candidatures sont retenues). Etant donné les faibles flux, on peut comprendre l intérêt de ne plus distinguer spécialité professionnelle et spécialité recherche, mais il faut veiller à bien identifier l intérêt et les spécificités d une telle formation dans un établissement qui forme des ingénieurs. En effet, les étudiants de la mention sont majoritairement des étudiants en double diplôme ingénieur (40 %). Le taux d étudiants étrangers est, aujourd hui, autour de 35 %, et ce pourcentage devrait augmenter dans les années futures en conséquence de la mise en place de partenariats académiques avec des universités étrangères. Peu d étudiants viennent de la troisième année de licence (L3) sur place. Les raisons de cette désaffection ne sont pas expliquées dans le dossier. En conclusion, on note une volonté de diversifier le recrutement avec des accords internationaux multiples, mais l absence d actions volontaristes de communication menées dans le bassin régional. Le dossier de mention a été auto-évalué mais ne mentionne pas comment l auto-évaluation a été utilisée. En conclusion, cette mention a tout à fait sa place au sein de l UTT car elle s appuie sur les compétences recherche de l établissement, profite de la formation ingénieur et répond à des besoins du tissu industriel local. La majorité des étudiants poursuit en doctorat. 2

5 Points forts : Bonne lisibilité de la mention avec un axe identifié «matériaux» et un vrai tronc commun en M1. Organisation centralisée de la part de l UTT de tâches inhérentes aux mentions (recrutement, jurys, évaluation des enseignements, suivi des diplômés) qui permet de garantir une qualité et une pérennité des procédures. Très bon adossement à la recherche et au monde socio-économique. Taux de poursuite en doctorat important. Politique dynamique d accords internationaux. Points faibles : Faiblesse des flux. Manque de précision sur le cursus des élèves ingénieurs en double diplôme master/ingénieur. Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de : Mettre en place une politique encore plus offensive d information au niveau des établissements de la région (classes préparatoires, BTS, IUT, autres écoles d ingénieurs) et des instances politiques régionales pour inciter les étudiants ou les futurs étudiants à s orienter vers de telles formations qui, à terme, apporteront un plus au tissu socio-économique. Préciser le cursus des élèves ingénieurs en double diplôme master/ingénieur. Veiller à l accueil et au pré-requis en M1 des étudiants extérieurs à l UTT (notamment étrangers) qui suivent les mêmes cours que les élèves ingénieurs. Eclaircir les raisons de la faiblesse du nombre d étudiants issus de L3. Veiller à l implication des responsables de la formation et de l équipe pédagogique dans l attribution des stages notamment recherche. Mettre en place une évaluation globale de la mention et des spécialités par les étudiants. Veiller à être plus précis sur l évaluation des enseignements. 3

6 Appréciation par spécialité Optique et nanotechnologies Présentation de la spécialité : Cette spécialité est axée sur l interaction laser-matière à l échelle nanométrique avec deux grandes voies : l instrumentation et l ingénierie des matériaux. Elle vise à donner une formation fondamentale à la fois sur des concepts généraux liés aux matériaux et à l interaction rayonnement-matière et des concepts plus spécifiques liés à l optique. Des cours sont dispensés en anglais. Indicateurs : Effectifs constatés 11 Effectifs attendus 17 Taux de réussite 100 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR Appréciation : La spécialité accueille une dizaine d étudiants. 7/8 ième des étudiants poursuivent en doctorat (il faut être prudent sur l analyse de cette information étant donné le faible flux concerné). Il faut noter que dans le domaine des nanotechnologies, en expansion au niveau international, le doctorat est requis. L ouverture internationale est manifeste mais mériterait d être mieux identifiée. Le contenu pédagogique, très pluridisciplinaire, est cohérent, bien équilibré, servi par une équipe de chercheurs et enseignants-chercheurs de qualité. Par ailleurs, cette spécialité offre une formation en compétences transversales (commune aux élèves ingénieurs) et permet un choix (limité) d UE. Le stage est prévu en S10. Il n est pas précisé où : laboratoire, entreprise, international? Cette spécialité porte une thématique originale, développée de manière dynamique, et ayant un aspect équilibré entre recherche et professionnalisation. Inscrite dans un établissement formant des ingénieurs, cette formation est intéressante car elle contribue à l industrialisation des nanotechnologies. La stratégie répondant à la grande faiblesse des flux devrait être plus volontariste. Points forts : Très bon adossement à la recherche. Formation originale et fondamentale, inscrite dans un établissement qui forme des ingénieurs, qui contribue à l industrialisation des nanotechnologies. Formation s appuyant sur de nombreux partenariats industriels, nationaux et internationaux. Points faibles : Grande faiblesse des flux surtout en M1 (autour de 7 étudiants). Manque de précision sur l enseignement dispensée en langue anglaise. Manque de précision sur le cursus des élèves ingénieurs en double diplôme master/ingénieur. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A 4

7 Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de : Eclaircir les raisons de la grande faiblesse du nombre d étudiants issus de L3. Préciser les enseignements dispensés en langue anglaise. Réfléchir à un rapprochement de la spécialité avec la spécialité «Matériaux nanostructurés, surfaces et interfaces» de l URCA-UPJV. Veiller à attirer des étudiants étrangers en renforçant les dispositifs d accueil. Technologies et mécanique des matériaux avancés Présentation de la spécialité : Cette spécialité est issue de la spécialité «Systèmes mécaniques et matériaux». Elle vise à «rafraîchir» l offre en fonction des développements récents dans le domaine de la recherche et du développement des technologies d élaboration des matériaux avancés dans des domaines variés de la mécanique. Elle vise donc à former des cadres performants ou des experts fiables dans ce secteur en constante progression. Cette spécialité couvre un domaine scientifique très large et selon les axes suivants : matériaux avancés et structures, techniques avancées d analyse des contraintes, traitement de surface et contraintes résiduelles, simulation et optimisation des procédés de mise en forme et fabrication, calcul et optimisation des structures, pour former des chercheurs ou des ingénieurs recherche et développement (R&D) dans le domaine de la conception et la fabrication de produits nouveaux. Indicateurs : Effectifs constatés 24 Effectifs attendus 28 Taux de réussite 88 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR Appréciation : La spécialité accueille une vingtaine d étudiants en M2. La formation est à la fois à finalité recherche et à finalité professionnelle. Etant donné le vaste champ scientifique et technologique couvert et la double vocation de cette spécialité, il faudrait préciser en quoi cette spécialité se différencie de la formation ingénieur. Le contenu pédagogique pluridisciplinaire est cohérent, bien équilibré, soutenu par une équipe de chercheurs et enseignants-chercheurs de qualité. On ne perçoit pas si le choix approprié des options permet de donner une forte coloration dans un des axes mentionnés ci-dessus. Par ailleurs, cette spécialité offre une formation en compétences transversales (commune aux élèves ingénieurs) et permet un choix (limité) d UE. Le stage est prévu en S10 et peut être fait soit en laboratoire, soit en entreprise. Il est à noter que 50 % des étudiants sont étrangers et que le taux de sélection tourne autour de 25 %. La spécialité peut se préparer dans le cadre de la formation continue, établie à l aide de contrats de professionnalisation qui permettent au candidat de préparer une formation diplômante tout en exerçant une activité salariée. 5

8 Points forts : Très bon adossement à la recherche. Politique volontariste de recrutement d étudiants étrangers. Formation s appuyant sur de nombreux partenariats industriels. Spécialité accessible en formation continue. Points faibles : Faiblesse des flux surtout en M1 malgré le recrutement d étudiants étrangers. Grande faiblesse des flux venant de licence L3. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de : Veiller à garder une spécificité scientifique pour rester lisible et attractif. Réfléchir à l attractivité du terme «matériaux avancés» qui semble trop vague. Renforcer l ouverture de cette spécialité avec les autres formations «équivalentes» des environs (URCA, ENSAM Chalons ). Veiller à avoir une politique offensive pour le recrutement des étudiants bien en amont du M1. Ingénierie des agro-matériaux composites Cette spécialité est co-habilitée entre l Université de Reims - Champagne-Ardenne, l Université de Picardie Jules Verne, et l Université de Technologie de Troyes. Présentation de la spécialité : Cette spécialité est à vocation professionnelle. Ses objectifs sont : acquérir une approche multi-échelle, multi-matériaux pour le développement de nouveaux matériaux composites utilisant des ressources végétales à usage non alimentaire ; alimenter en ingénieurs «recherche et développement» (R&D) spécialisés en conception, élaboration, caractérisation et recyclage de matériaux composites organiques intégrant des ressources végétales, le pôle de compétitivité à vocation mondiale «Industrie-agro-ressources» de Champagne-Ardenne et Picardie et le nombre important de PME-PMI et grands groupes associés. La formation est labellisée par le pôle, et le comité de pilotage est constitué d universitaires et de professionnels. Indicateurs : Effectifs constatés 15 Effectifs attendus NR Taux de réussite NR Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR 6

9 Appréciation : La spécialité «Ingénierie des agro-matériaux composites» est bien définie et bien positionnée dans son environnement. Elle bénéficie d une politique de site cohérente à l échelle des régions Picardie et Champagne- Ardenne et des trois établissements co-habilités. Elle est bien construite pédagogiquement, en permettant aux étudiants d acquérir des connaissances et de les mettre en pratique. Points forts : Adossement au pôle de compétitivité «Industrie-agro-ressources». Positionnement professionnel en parfaite cohérence avec le développement économique local (valorisation des ressources issues de la biomasse) et qui n a pas d équivalent au niveau national (débouchés intéressants). Formation bénéficiant d un adossement à la recherche tout en étant tournée vers des objectifs industriels. Très bonne implication des enseignants et chercheurs des universités partenaires et des professionnels de la région. Points faibles : Internationalisation faible et mobilité étudiante inexistante. Effectifs faibles pour une spécialité professionnelle. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de : Veiller à augmenter le flux d étudiants (mais des mesures pertinentes ont été prises). Mettre en place le conseil de perfectionnement annoncé. Développer les passerelles et mutualisations avec les autres spécialités. Préciser le rôle de l Université de Technologies de Troyes dans la structure partenariale de la spécialité. Préciser les modalités de validation du master pour les élèves ingénieurs en double cursus. 7

10 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : REIMS Etablissement : Université de Technologie de Troyes Demande n S3MA Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Sciences et technologies de l information et de la communication (STIC) Présentation de la mention La mention «Sciences et technologies de l information et de la communication» (STIC) fait partie des trois mentions de master proposées par l Université de Technologie de Troyes (UTT) et comprend quatre des dix spécialités de l établissement. Elle bénéficie d un adossement au monde socio-professionnel de par la caractéristique technologique de l établissement et la présence de cycles ingénieurs. Elle se positionne dans l offre licence-masterdoctorat (LMD) en parallèle à ces formations d ingénieur, et s en différencie notamment en termes d objectifs et de cœur de métier, l ingénieur étant plus utilisateur ou administrateur, et l étudiant de master étant plus orienté conception et développement. Elle s appuie sur le plan recherche sur une large partie de l Institut Charles Delaunay (ICD), regroupant notamment plusieurs laboratoires du domaine des STIC. Elle vise à former des spécialistes en : traitement de l information dans des domaines tels que la sécurité informatique ; conception des réseaux et des services ; modélisation des systèmes et des processus ; optimisation et sûreté ; gestion des connaissances et aide à la décision ; gestion du cycle de vie des produits (PLM), et des processus et des entreprises (ERP). De nombreux métiers sont visés, comme par exemple ingénieur recherche et développement (R&D), auditeur, responsable de la sécurité des systèmes d information, chef de projet, architecte de réseaux et services, etc. La mention se décline en quatre spécialités : «Optimisation et sécurité des systèmes» (OSS), «Sécurité des systèmes d information» (SSI), «Ingénierie des services pour les communautés en réseaux» (ISICOR), et «Modélisation produit process» (M2P). Indicateurs Effectifs constatés M1 19 M Effectifs attendus 130 Taux de réussite 90 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) 62 % Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR 1

11 Bilan de l évaluation Appréciation globale : La mention vise à former des cadres dans le domaine des TIC avec 2 approches bien identifiées : approche «transversale» pour OSS et M2P, qui s appuient sur des compétences disciplinaires pour aborder les domaines applicatifs de l industrie ; approche «pointue» pour SSI et ISICOR, qui visent l excellence sur des domaines particuliers. Les spécialités s appuient sur 5 des 8 équipes de recherche de l ICD, dont la visibilité est variable, et offrent des spécificités propres au site (interopérabilité pour la spécialité M2P, gestion des communautés pour la spécialité ISICOR, formation en alternance pour la spécialité SSI). Les débouchés en termes de métiers montrent que les spécialités sont orientées «professionnel» (même si la distinction professionnel/recherche a été abandonnée) à l exception de la spécialité OSS qui peut ouvrir vers la poursuite en doctorat. Elles s appuient en général sur un bon réseau de professionnels intervenant dans la formation. Les filières de recrutement des étudiants en première année de master (M1) et en deuxième année (M2) sont clairement décrites et le dossier est globalement bien rédigé. L attractivité de la formation est à noter puisqu un tiers des étudiants sont titulaires d un diplôme étranger. La filière est sélective (entre 10 % et 15 % des dossiers retenus) avec une croissance du nombre de candidats : de plus de 450 en 2009 à quasiment 900 dossiers en La mention offre en outre la possibilité de formation continue (plus de 10 % des effectifs). Des élèves ingénieurs de l UTT suivent cette mention en double diplôme, sans que soit précisé s ils suivent l ensemble du cursus master (M1 et M2), ni le volume et le contenu supplémentaires de formation nécessaires à l obtention du double diplôme. Le suivi des étudiants est une préoccupation de l équipe de pilotage (jury de suivi des étudiants au cours du semestre, publication annuelle des enquêtes premier-emploi, évaluation des enseignements, questionnaire sur le devenir des étudiants, etc.). L insertion professionnelle des étudiants fait l objet d une attention spécifique et d enquêtes approfondies. Points forts : Complémentarité et originalité des quatre spécialités, dans une offre STIC riche. Bonne cohérence de la mention, avec un effort de structuration. Cohérence avec les activités de recherche du site. Bonne attractivité. Présence d échanges internationaux et de réseaux, conduisant à une attractivité nationale et internationale. Suivi des étudiants en formation puis des diplômés. Points faibles : Flux trop faibles en M1. Couplage peu explicite de la formation avec celle d ingénieur (double diplôme), avec un M1 apparemment indifférencié entre école d ingénieurs et master. Implication de représentants du monde socio-professionnel importante, mais peu explicitée. Formation continue uniquement en SSI. Auto-évaluation peu objective. Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : B 2

12 Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de : Développer l attractivité pour assurer un flux M1 satisfaisant, un master ne pouvant se limiter à un M2. Préciser les modalités d obtention du master pour les élèves ingénieurs, et plus largement les modalités de partenariat entre le master et les filières ingénieur. Mieux expliciter et développer l implication des professionnels dans la formation (intervenants, stages, conseil de perfectionnement, jurys, etc.). Développer la formation continue et l apprentissage, ce qui pourrait être une voie de progression de la formation. 3

13 Appréciation par spécialité Optimisation et sécurité des systèmes - OSS Présentation de la spécialité : Cette spécialité vise à former des professionnels disposant de compétences centrées sur la modélisation pour l évaluation de performances et le traitement de l information pour l aide à la décision, appliquées aux problèmes industriels de production (conception, organisation, gestion), logistique, surveillance et sûreté des systèmes. Elle est largement ouverte à la mobilité internationale des étudiants à travers une palette de conventions. Indicateurs : Effectifs constatés 18 à 24 Effectifs attendus 30 Taux de réussite 80 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Appréciation : Cette spécialité propose une approche transversale, y compris dans ses domaines d application. Elle s appuie sur deux équipes reconnues de l ICD. Elle est bien décrite, cohérente, et les objectifs de formation sont clairement définis. On peut noter une bonne ouverture à l international et des débouchés clairement identifiés : responsable logistique de production industrielle, responsable sécurité de fonctionnement, responsable méthodes et process, etc. Le nombre d étudiants poursuivant leurs études passe de 14 % en 2008 à 67 % en 2009, sans qu il soit précisé si cette poursuite d étude s effectue en doctorat ou en formation complémentaire. 100 % des étudiants ont trouvé un emploi quatre mois après avoir obtenu leur diplôme. NR NR NR Points forts : Bon adossement à la recherche. Transversalités et originalité des approches proposées. Partenariats internationaux et projet de double diplôme international en cours. Formation bénéficiant d une attractivité forte, de débouchés et d une bonne insertion professionnelle des diplômés. Points faibles : Pas ou trop peu d étudiants en M1 : spécialité qui ressemble encore à un DEA/DESS. La moitié des étudiants de M2 sont aussi en filière ingénieur, sans que soient précisées les conditions d obtention du double diplôme. Trop peu d intervenants du monde socio-professionnel. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B 4

14 Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de : Développer l attractivité, pour assurer un flux en M1 satisfaisant. Préciser les modalités d obtention du master pour les élèves ingénieurs. Augmenter ou détailler le nombre et le volume des interventions du monde socio-professionnel. Sécurité des systèmes d information - SSI Présentation de la spécialité : L objectif de cette spécialité est de former les étudiants aux systèmes d information et de télécommunication, aux méthodes de gestion de la sécurité, à l approche globale des risques, au traitement de l information pour la sécurité et aux technologies de sécurisation spécifique, dans le but de répondre aux attentes des entreprises et des organisations mais aussi des laboratoires travaillant dans le domaine. Indicateurs : Effectifs constatés 59 Effectifs attendus 40 Taux de réussite 100 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR Appréciation : Il s agit d une spécialité «pointue» sur un domaine clef de l industrie et de la recherche. Le programme de formation est cohérent et accessible aux professionnels grâce à un dispositif pour la formation continue performant. L aspect «gestion de la sécurité» constitue une originalité notable. La présentation de la spécialité est correctement argumentée. Le flux d étudiants est croissant (17 étudiants en 2008, 40 et plus en 2009 et 2010 avec un recrutement non négligeable de diplômés étrangers) avec une forte attractivité (350 candidatures en 2010 pour 81 admis). Le taux de réussite avoisine cependant les 100 % et les étudiants trouvent un emploi sans difficulté (très peu poursuivent en doctorat). L adossement à la recherche est en amélioration sensible, compte tenu de la politique de recherche de l établissement, mais devrait encore être conforté. Points forts : Ouverture à l international. Attractivité forte, qui permet une sélection de qualité. Excellent taux d insertion professionnelle des étudiants quatre mois après le diplôme. Formation possible en alternance ; formation continue avec la Gendarmerie, ce qui permet d assurer un flux extérieur. Originalité du thème. Dossier en nette amélioration par rapport au contrat précédent. Points faibles : Faible flux en M1. Evaluation partielle des enseignements. 5

15 Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de : Améliorer l attractivité, pour assurer un flux en M1 satisfaisant. Développer l évaluation des enseignements par les étudiants. Ingénierie des services pour les communautés en réseaux - ISICOR Présentation de la spécialité : Cette spécialité forme les étudiants à la conception de services en associant une double compétence : infrastructure réseaux et contraintes associées, et systèmes d information pour les communautés. Les métiers visés sont le travail en cabinets de consultants, chez des équipementiers réseaux et les opérateurs réseaux où la qualité de service est essentielle, les entreprises de service Indicateurs : Effectifs constatés 44 Effectifs attendus 46 Taux de réussite 85 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) NR Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR Appréciation : Il s agit d une spécialité «pointue» proposant une approche originale. Son programme est cohérent, et s appuie sur les compétences de 2 équipes de l ICD. L originalité de la formation réside dans l acquisition de compétences à la fois «réseaux» et «systèmes d information pour les communautés». Ce cursus est décrit comme particulièrement adapté aux élèves ingénieurs de l UTT souhaitant poursuivre en doctorat, sans toutefois préciser par exemple quels sont les enseignements complémentaires, le nombre de poursuites en doctorat, etc., d autant que ce vivier semble s éteindre. Le flux d étudiants est raisonnable pour une spécialité (66 admis pour 208 candidats en 2010). La spécialité est attractive puisqu environ la moitié des étudiants intègrent cette formation avec un diplôme étranger. Cette spécialité ne propose pas de formation en alternance. Les échanges internationaux sont faibles même si le potentiel est là. Points forts : Bon adossement à la recherche. Originalité et positionnement sur un profil porteur : celui de l ingénierie des services. Acquisition par les étudiants d une réelle double compétence. Points faibles : Faible flux en M1, malgré une ouverture à nombre de licences. Peu de partenariats. Evaluation partielle des enseignements. Potentiel à l international peu exploité. Insertion professionnelle des diplômés non renseignée. Formation continue absente. 6

16 Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de : Mieux cibler les licences visées, pour développer l attractivité. Développer des partenariats, notamment internationaux, afin d augmenter les flux et d améliorer la visibilité de la formation. Améliorer d une part l évaluation des enseignements, d autre part l analyse de l insertion à deux ans des diplômés. Modélisation produit process M2P Présentation de la spécialité : Les objectifs de cette spécialité sont d amener les étudiants à se poser les bonnes questions quand ils seront face à un problème ayant pour cadres : la gestion des flux d information dans un projet de conception/industrialisation d entreprise «étendue» ; la capitalisation des savoirs de l entreprise. Cette spécialité, évolution de la spécialité «Conception et fabrication partagées» (CFP) habilitée depuis 2010, prépare les étudiants aux métiers de la gestion du cycle de vie du produit (PLM), des processus et des entreprises (ERP). Indicateurs : Effectifs constatés SO Effectifs attendus environ 20 Taux de réussite SO Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) SO Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) SO Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) SO Appréciation : Cette spécialité, en création en l état, propose une approche transversale originale dans le domaine de la gestion des données techniques. Son programme est cohérent, avec néanmoins un appui recherche qui devrait être conforté. Cette formation est en prise directe avec le monde industriel. Points forts : Transversalités et originalité des approches proposées. Mise en place d un double parcours à l international en gestation. Interfaçage avec le monde industriel (Label Carnot). Points faibles : Adossement recherche et potentiel d encadrement faibles, au delà de l affichage. Formation continue absente. Manque de précision sur les conditions d obtention du double diplôme pour les élèves ingénieurs. 7

17 Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de : Conforter l appui recherche de cette formation, notamment en termes de potentiel d encadrement appartenant à l ICD. Développer la formation continue qui serait une opportunité à saisir. Soutenir le projet de double cursus international. Préciser les modalités d obtention du double diplôme pour les élèves ingénieurs. 8

18 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : REIMS Etablissement : Université de Technologie de Troyes Demande n S3MA Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Ingénierie et management Présentation de la mention La finalité de cette mention est de transmettre des connaissances, des méthodes et des outils ainsi qu une certaine éthique à de futurs décideurs, des responsables de projet du secteur public ou privé, et ce, dans trois domaines aux enjeux actuels déterminants : l environnement, la sécurité et l événementiel sportif. La complémentarité des compétences transmises, issues des sciences de l ingénieur, du management et des sciences humaines ont pour enjeu d optimiser la gestion des entreprises et des services et de favoriser le développement de projets innovants dans les trois domaines de spécialisation : spécialité : «Ingénierie et management en sécurité globale appliquée» (IMSGA) ; spécialité : «Ingénierie et management de l environnement et du développement durable» (IMEDD) ; spécialité : «Sport, management et ingénierie logistique événementielle et sécurité» (SMILES). Indicateurs Effectifs constatés 2008/2009, 2009/2010, 2010/2011 M1 M2 43, 52, 47 94, 89, 81 Effectifs attendus en M2 / an 82 Taux de réussite 92 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) NR En activité professionnelle : Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (49 réponses) 2007/2008 : 63 % 2008/2009 : 52 % Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) NR Bilan de l évaluation Appréciation globale : L interdisciplinarité caractérise cette mention : elle apporte aux étudiants une vision globale mêlant aspects humains et techniques, qui leur permet d identifier les points critiques d un problème, d en faire le diagnostic et de proposer des solutions. Cette mention met l accent particulièrement sur le développement des aptitudes au management : le côté ingénierie, donc le côté scientifique reste clairement au second plan. 1

19 Compte tenu de la délocalisation des activités de production industrielle, suivies progressivement par celles de recherche/développement, on est en droit de se demander s il est raisonnable d encourager les formations centrées sur le management : en tout cas il serait judicieux de limiter les flux d étudiants dans ces filières. Les statistiques de cette mention confirment cette tendance : le taux de placement des sortants est relativement faible, l employabilité non toujours clairement identifiée. Points forts : Formation professionnelle multidisciplinaire s appuyant sur les structures de l Université de Technologie de Troyes (UTT). Mention structurée en Y : 82 % de cours communs au premier semestre (S1), 58 % en S2, 20 % en S3. Attractivité importante (376 candidatures pour 87 admis). Points faibles : Employabilité faible : pas d information sur les conditions d insertion professionnelle des sortants (missions, salaires, statut, type d entreprises ). Equipe pédagogique dispersée : 94 intervenants professionnels pour 21 enseignants-chercheurs. Dimension «ingénierie» peu présente dans le programme de la formation. Adossement à la recherche faible. Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement Bien que le métier de manager nécessite un socle de connaissances et compétences indépendant de la nature de la structure ou du projet à manager, il serait souhaitable de : Proposer des filières de formations débouchant sur des gisements d emploi clairement identifiés. Adapter les flux d étudiants aux capacités d absorption du marché. Eviter des intitulés de spécialités trop génériques mais privilégier des intitulés davantage centrés sur les métiers. 2

20 Appréciation par spécialité Ingénierie et management en sécurité globale appliquée Présentation de la spécialité : Les objectifs professionnels consistent essentiellement en la capacité de gérer la sécurité des installations, de coopérer à l élaboration d un plan de déplacements urbains, à la gestion de la sécurité événementielle, à l évaluation de la politique de la ville, à la prévention des risques environnementaux, et à la communication de crise. Cette spécialité, est transversale entre les sciences de l ingénieur et les sciences humaines. La spécialité, ouverte à la formation continue, accueille chaque année des gendarmes, des policiers, des sapeurs pompiers, en première année de master (M1) ou en deuxième année (M2). Indicateurs : Effectifs constatés 2008/209, 2009/2010, 2010/ , 30, 12 Effectifs attendus 18 Taux de réussite 2007, %, 75 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) positif Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non 2007/2008 : nombre de réponses, en activité professionnelles 2008/2009 : nombre de réponses, en activité professionnelles Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) 11, 82 % 12, 42 % NR Appréciation : La sécurité est une problématique secondaire d un certain nombre de grands domaines générateurs d emplois tels que l urbanisme, les transports, la politique de la ville Ne serait-il pas plus logique, du point de vue de l employabilité, d introduire des modules spécifiques de sécurité dans ces formations plutôt que de former des spécialistes en sécurité qui connaîtront assez mal les domaines qui sont susceptibles de les employer? La formation cherche à couvrir un spectre de débouchés très large : trop large peut-être pour se démarquer de formations plus ciblées (urbanisme, transports ). Points forts : Connexion avec les milieux socio-professionnels. Ouverture à la formation continue. Points faibles : Débouchés mal identifiés. Spectre de formation trop large, ne facilitant pas l élaboration du projet professionnel de l étudiant. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B 3

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration économique et sociale (AES) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences physiques pour l'environnement de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Matériaux de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences pour l'ingénieur et environnement de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des organisations sociales, territoriales et culturelles de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'innovation, de la communication et de la culture de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des connaissances et innovation de l Université Paris 6 Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d évaluation. Master Matériaux. Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS

Formations et diplômes. Rapport d évaluation. Master Matériaux. Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Matériaux Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises (MIAGE) de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et mathématiques de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques appliquées à l'économie et à la finance de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence Economie et gestion

Licence Economie et gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS)

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Master Micro et nanotechnologies

Master Micro et nanotechnologies Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Micro et nanotechnologies Ecole centrale de Lyon ECL (déposant) Université Claude Bernard Lyon 1 UCBL Institut national des sciences appliquées de Lyon

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Master Génie mécanique en aéronautique

Master Génie mécanique en aéronautique Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Génie mécanique en aéronautique Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Master Ecologie et éthologie

Master Ecologie et éthologie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Ecologie et éthologie Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Journalisme de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie et biologie de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences des matériaux de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Expertise internationale de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Biologie analytique et expérimentale- Production de protéines recombinantes de l Université de Lorraine Vague C

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et pilotage de projets de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Affaires internationales et ingénierie économique de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie et maintenance des installations de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Physique et applications de l Ecole Polytechnique Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Management des systèmes d information Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ocean indien : géographie et histoire de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences humaines et sociales de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de la Méditerranée Aix-Marseille 2 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de la

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et finance de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management hôtelier de l Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Qualité, hygiène, sécurité, environnement (QHSE) de l Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international et européen de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie, gestion, administration de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Administration publique de l Université de la Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Licence professionnelle Management de la relation commerciale

Licence professionnelle Management de la relation commerciale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management de la relation commerciale Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence Sciences de gestion

Licence Sciences de gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Master Sciences cognitives et ergonomie

Master Sciences cognitives et ergonomie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives et ergonomie Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences de gestion de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Evaluation des diplômes Masters Vague E Evaluation réalisée en 2013-2014 Académie : Versailles Etablissement déposant : Université Paris-Sud Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Psychologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Eco-conception en plasturgie et composites de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Micro-nanotechnologies, télécommunications de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Information et communication de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie et management de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du sport et de la motricite de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention ACADEMIE : AIX-MARSEILLE. Etablissement : Université de Provence - Aix-Marseille 1

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention ACADEMIE : AIX-MARSEILLE. Etablissement : Université de Provence - Aix-Marseille 1 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : AIX-MARSEILLE Etablissement : Université de Provence - Aix-Marseille 1 Demande n S3MA120003908 Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Microélectronique

Plus en détail

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention.

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention. Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université Lyon 1 - Claude Bernard Demande n S3110048058 Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Mathématiques et applications,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques-Informatique de l Université de Perpignan Via Domitia Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la qualité : Industrie, services, santé de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation -2012 Section des Formations

Plus en détail

Master Géographie et aménagement

Master Géographie et aménagement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Géographie et aménagement Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit et gestion de la santé de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence Professionnelle Aménagement et gestion de la ressource en eau

Licence Professionnelle Aménagement et gestion de la ressource en eau Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Professionnelle Aménagement et gestion de la ressource en eau Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie

Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des systèmes d information de la paie Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des flux internationaux des PME/PMI - Achats, vente, négociation internationale de l Université du Littoral

Plus en détail