L'ETOILE MISSION FRANÇAISE LE POUVOIR DU MAL. ty v,830 L'ANNËE. CE.NTE.NAIRE. DE:. L'ËGLISE DE. JËSUS-CHRIST DES SAINTS DES DERNIERS JOURS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'ETOILE MISSION FRANÇAISE LE POUVOIR DU MAL. ty v,830 L'ANNËE. CE.NTE.NAIRE. DE:. L'ËGLISE DE. JËSUS-CHRIST DES SAINTS DES DERNIERS JOURS"

Transcription

1 ty v,830 L'ANNËE. CE.NTE.NAIRE L'ETOILE DE. LA MISSION FRANÇAISE DE:. L'ËGLISE DE. JËSUS-CHRIST DES SAINTS DES DERNIERS JOURS Mais l'ange leur dit : " Ne craignez point ; car je \ ' OU!! annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le s ujet d'un~: g~~nde-joie~».~.~~-- (Luc. ~JO DECEi\IBRF VOL. :.1. LE POUVOIR DU MAL!:)alan. 1\ nut nei toujours t'il adion dt l'humanil\, fail unt guern inct ssante it tous lt ~ elt'twls pour le bit n èlt't humain. Il 1 he n ht à l' ll'j':ti wr l'humanit( dt t'j'ii.-n lui t t 011 doit lui resister. Dans un langagt ulit llt ux, lt.\l::lin in\'ite les homntt s it ses fi lcs, pleinc s tlt péchi s. Il JI'IS(' des plans aslurieux qui pat aisscnt hu n aux yeux des hw unt s l'l. alors, il pla('l de ntall\'aist s pt us( t ~ tians l"s t' fl'lll'~ hun1ains. Il ll'uiiijle, puis tlétruil. Prcmièn nu nt, il llallt. Il parlt am. huenent s dt lt u t s doli is t l tlt- lcu s \'CI'llls t omparës a\'l'l' ceux des :111trcs. Il lt s lt nlt :1\'l'l' dt ~ louanges l'l dt la gloie c cl il pi'oiiil'l le JHHI\'uir ~'ils fonl t'lllllllll' il su;.:gi n. Au loin il fait signc a\'el' les ét'"llllll'llst s du ;.::tin, dt l'or l'l olt l ' :ll't~t nl. Lcs salisfadin1s l'lt:ll'llt'llt s ~ont st s :oppals CUIIIIIIIIIIS. l,;n ehant-:enlt'nl s'open dans ceux qui d dcnt it t'l's séductions. 1 Js tle, icllllcnt querelleurs, toujours certains dt leur propre ~.:,~cl>sc cl il~ t"l:dtcnt lt s autn s it lu colltenlion. Bientôt leur c tcut s'cntlurdt t'tlllln lt-s,.t,ics ~impil's dt la justit t. L'umum tics ténèbres. 11lutcit ttuc tic l:a Jumii r c, sc monll't dans 1111 raisonncmcnt Jl"n crs. qui dédnrc qu'ils pcu\'ent mt nti puur trou ICI" un autre t n tlél t tic nlen~ongl', ou pét'h ca pour Jll'Oll\'('1' qu'un autre est pi rhcw. ct c"cst ainsi qu'ils tlëfl n lcnt Il-urs iujustice. A la fln Ils lt nknt et délient le St igncur. Lt fruil de la mauvah:c action csl a:nt r. Lt mét nnlcntl mcnt, 1':1\'lll'icc, la jaluusit, in haine cl la tj outw tic \'ilnincs pussions J'l'lll!'lisscnl les joun t<'l!l;>étut ux d< ctlui q1.i suit le Jnal. Au lieu dt lu grlll!'lc<ll' tic mall c ~Jromist', il Sl' trnii"c 'esdnvt llléprisé tics Jlll!:SÏiltl:. Ïll!!)Îf'S. 1\ VI'(' de SClntlll'l'S pensto('s t l!!t S 1 -

2 ;oc~t s, l:~~ h~lll:s il.s'allncbt il la tlesll'llclion. L<' Se i ~.tncu r a dit. J t Xt!(nm <'l'<'t dt lcm s mains t l n la tourner i Jeu honll: t l lt ur l'otlllnrnnatiun uu jour du ju!(t'lllt'lll» ' ' r Il r n um ample armurt < untrc un 1<:1 d c~ tin l ' h <'~I J~I ul c <'t>nstnn.m!t'lll.sa volonté puur la ju~iïl'c. t t"< h~;~:c s'l.~'~ <.~rl'mc."l. la ~ c.lrtlt> v;11111' l1 JltlU\'Oir clt Satan. Pnur être libre ch l.1 lcr!t.tlton, tl chut s uublil t hti-nu: m1 t l st r nu'à 1 CJU htc ll ('l tfu Sl'n"Î!', J S f. ' '' 0 CllliSl' ; 1. 1 llllllarrt. a "'.t' l ~:t n t)('nlanc(' d oivt 1 t r~ rrnoll\'l'!cs tir Jo ur en jour. Il tlnit prit r toujours Al ors ) 1.1 ~'{' ' ~. ~ 1:.'':"1l.t n t l i! cmhtu('rra Sntan 1 1 échnppcrn ~ux m; 1 ; 11~ es Sll ~ r it ll rli oh Sn tan. l.u tlrwm sst du S<>i"neu s. n 1.,.1 :tl'('()lllllltt'.,.. r ~ J 1 lt s.rasst n!bll rai. I'UIIIIllC unt tjoulc rasscanhlt ses poussins >-uus :.cs ;ul ~s. ~ ' 1ls nt ve ulent pas etulurcir lcnr c:œ;,r: nui ~'il : ~:: ~~:~~~ ~. ;;t:.ll r. ris lt puurrnnl 1'1 parlat.:t r unl lihn nwni h s',;1111 ~ L~ J'rngr ès dt. l'ct un :t du St ijlnt ur m 1wul éh t arrèté a r Jtos cl('ssctns 1 nuiii VIIIS 1 Satan 1 " t s t""s"l',., s l't.,neur, est p 1, 1 us ~ :u! e q ue la J' IIM' du J>iahlc. C:c n't sl qu't n rapport Il\'('<'. la K.; _ ~ ISS I O~l que. l ~s hommes <>':u t <~ t dcnt d'être servill'nrs elu mal. 1 <JIIt' 1.1 I'OIIsumm,tllllll d1 s hui" oh 1 Eternel }leut 1\ uir 1 1 ' ) Î"llll'li 1<' 1 ~ f ' l Il. ~ ' 1 I' S 1 C IIIS, 111:1 1 ~ s 1 1 ( n t l'. Y aura nl'lo irl' i \'t nlw:lh l'l trinmphau h' Jl~ uét ' h plau dt la lilwrlt' huan:eim et elu salut "' "né tvt t l' tidt g1 n rt' IISe clt Di1 u. ~ ~ ', l.t. ~~:~~1\' ll ir elu. mal ':st rét l. Qu'on Ill' l'oublie pas, 11 " munit ~ 1 d ts< < ncl. dt - k-in. sur la ll'itl', dtctthanl il ilétruire Je ames des hunnh ~!I ". l.'hunwniti cl nil luujnurs ètrc su'r scs "Il t'oh ~ l'llllh'l' Sl'll lllll'lllls..,.. l;e JlltUVI! i~ de,dic~t si uussi t ëd. '..!n'un s'en sou\'il'nne. l ~ ~~~~.J<. ~ l,s prtl, ChU(JIIl' hoiiiiill' l'si l'il (' liOII 'IVC'I' ~~ 1\' ttlllc c l Jli'UI st n p us1 r sur sa fon e en tc ntjs ole b c~uin C: est pnurquo! il Ill' faut pas craindn Satan ct tuulc~ ses u ~tioe." M st lll<'!lll'lll. l hommt \'t ut al'lin sun dwucl dësir ct ;n J 'n : des aclwns )usll s. s '.IOlllll Dans l'ëlc rtwllt gm t n 'Ill!' nous t ntplo ~ uns d t :. S('il(neur, ai la viduire. 1'1111'1 lt bi1 n 1'1 le 111al. sm nns sùr s lll'lllt's lflli ~ l'lllllhtit ons: llv('( )1 l'rt'os iolo nl JOB:'\.\. WIOTSOE LA CLE.,:' l ar :-.b t:.nl?~. était so11! hr~. J'a\ ;!is bt suill d t hunii n. 11 y ;1\':eil 11 c~ ; rts Il h~t. ch s t rrtlures a fairt l'l cl'ninmhlt s vis Jtes :1 \~ur. <' ~Ill' MilS le \' l' l'l j'ai tuurnë l'inh rruplt ur élt;<'lri ~e E ;1 t't'llllltst' unméllia H. ln lnmpe du plnfnntl a ilfumin ~ 1 qh ' h. l' t l lt s. llll'llhl <s.. t' 1 1 a r ts<'!'sl' a edair(>. la page que je c \'lllllais n ('.tm lire r t... ~~~~ :: ::, :oul'lll'r <1 la n1111n l'ombr t> a fui. l 'n JJCiit art~ : un ~ran 1l.J';~i r~ ~~~o~t_' ri !. \'l!isin rians la rtll'. JI :J\':til 1( visage t oul : 1 ~/11'! Sts ~s pmrs s c l;m nl t ffondrës. Il amit hesoin d'aide Jt.u. Ill parl.é : f)i('tl <'SI clnll!l Sem Cit l. k le v 1 bien,. ' 1., Joac mlouc t sa. lll{urt : lt Colttraue est r cnlt i en Jni î, spoir étoit l 1.. <' Jl flll \"l'<lll f Ol Il "SI ' lié Il. ), 1 VIC. t Olrl'.., Il'! lt P,Cfl' ' licioon. r lllll' ~.llt~ct.un rh? n ~ nt r nt sa m ' n l'i lieux!... J!1\'II IS lliisst Ir c ~.- n:i!' de ia vic. Je mc letjuis devant ln barn l>'u txccusl s J>Coasées sc présentaient Alors je fus lu JU~cmcnl. c,~.n ~ llltl vers. mn r t't:oil111l'nsc, vers mon Uoyaume. Îc dis':' ~ Cet:; 1.H t', mcr \'t tllenm an-cl> h't dt: lot: le cc>iiiiji'ehcnsion. JleUt-cllc (!tri' 2 - lu mienne. la m icrinc il jamais'! J 'ai fuit s i peu pnur m éritl r Ulll' récompense <tuelconqu(' cl mes fnihlcs efforts ont apporté leurs Jlropres r écompenses dnns une vic des plus d ouce. Ln réponst est vcnuc : Souvenez-vous qu'au touchet le \'Olre mnin votr t'!jumbre était inondée de lumu: n ; qu'mw p:tr" lc lie vous n sauvi tttlt' vie. 1..<' m ystër e de la Divinité a trnnsfurmé toutes \'"' :~ lion s, petites mail'! justes. t' Il faits!(f'uncls t l :tl'<'t ptoblcs ". - Ln clé?... - C'est l'action. J.a dtmtuncle t>ri.'cède la r étjünst, l':u tiun. lu r ëa ull1linis(', t ummt ln cause, l'effet. La pensée, la foi sont \'ivioét s Jlar l'uctiun. llit n n'urrivc à moins que quclqtt( t hose' ne soit fnit. Les hommes doivent ètrc engagés ll\'1'1' sulliciludl! dans une bnnne cause. Lt Ciel snupirc uprès celui q ui agit el l'enfer hnille opr ès l'homme qui est innctif. Je l(:tl(ne mun s nlut. quoiqu'il St'ntble plus granrl que je ne le méritt. Présidcm JOH!Ii A. WIOTSOE. J,A JŒLIGION ET LES REAU1'ES Dnns la ' 'ic il y a réalités el rt\alili s. l.n lulle continuelle JlOIII' obtenir de quoi 111 1nger, JlOUr obtenir le néccssuin pour nous habiller cl nous prolél(cr t untre l( s intcmpérie!l, est un1 J>rcuve clfcctivc de ln t énlité dl' lu \'ic é nnnrniquc. Les lois, les irnj)ôts. les règlements ct mill(' uutrcs chuses utlest< nl les r éulilés sur h stjucllcs st busl' la vil' polilhtue. Tout le m ontlc admet QU(' J'on ll'occullc des réulitt\s t n étudiant ln nuturc, ses secr ets cl ses luis. Or. il y a cn<'clf(' des réalités - sou\ cnl nèf(ligérs par les pct sunm s 11lus un moin:; SliC<'Ii<tnes - olt s réalités ttui sont les Jllns impur lanlcs dt lmth s. Cc sont les r( nlités d1 ln vie inl( rit un : it ~ é motio ns cl lt s impulsions. Il n'y a pus de cluull' que l'amour. lu sympulhlc, l'omilié, lu honnt volonté, la pnticnce, la justicc. l'csp ér unct, Je courugc cl ln l t~yn uhi sont aussi réels que h-!1 rhoscs cie ln \'Îc écnnomlqut N I pnlitiquc. Les jours de olëcouragemc tl, tlt pri\'uliun, ol(' pl'nr l'l cie dnutc. nous u\ uns aussi J.~ r:tn r\ hscoin tic soulaf(t'lllenl spiritud que no us a\'ons b1 soin de pain quund IIIIIIS avons faim.,,!.' homme n e vivra pas de pain sculrment ~. On Jll'Ul t Xt>érirnentcr au'lsi fa<'i lrmrnt a\ cc les réalités spirilm lll''i 1111e J'hormne tic '\t'îl'lll't' peul vi rifll'r mw lni de ln!'himk. J ésu:o. nous a démontré conmll'nl nous t'onùuirc pour nbtenir 1: paix ct le bonheur. JI a parlé de.; r éalités. Les mots <1u'll : vronuncés ne sont pas nais simplement Jlllfl'l' qu' Ils lrs n pro nnn<'t's, muis JI les a Jlronmh ès poret' 1111'i ll'l sont vrais. li IIUUS " invité ic les épr ou\ t r : ~S i quelqu'nn \'CUl FAillE sa vnlnnti il c uunailra si ma tltwtri:w t sl de Dit u.n t si je varie oh l'hcf». J)uns l'l '" clt r niers juurs, lltius lrnii\'iiiis, Jlnrllli louit :. h ~ t>:ttiniis, dcs t ris('s t'cuiiiiillilllll's t l JlOii licjiics. l)(os l'llndiiîtiiis n~. s 1 1. pëniblt s <'Il l'i snltt nl pnur 1'11:tt un ch JHIUS. )l:tlhrurrus nwnt no us :t\'uiis Ill''\ n ist s ;mssi tians lt ma.tull tlt s rénlilt!>. spiritudlt s, :t\'l'(' dt!. résnlla;s rn<'oi'i' plus si riru:<. Entn h s t ris< s écnnnmi<tttt s l'l Jtos cr is< s spir iltll'lles il y : I'CJ)t ndanl une dill'én nct. N 1. 11~ '"m:n~s MH!"<'nl 1( ~, ictimrs lt>s mth cs dans ln pt mnii rc, tandis lllll' lans ln sc, ntule. nous somnws les victimes dt noln propre faihlcssl' nmralc. Les autn s pcu \elll dit il(rt l1 mondt l'xll t ienr. nutis Il' dl<'f du nhiihh inlt~ ri cm - 3 -

3 <'nt IIUUII Daftur. Jo~~ n1k ~lijioa De..aide J1M... - hlunwnt, ni dllns un llvrt-, ~~~ai& d le cœur. Il ne fmi a-11 mt~ndre iiiiciu'il la vico vrair poar l"eœyuir 1 1 ~ dn lois obanvm. l'ourva que évitiodi ln aisft 'IPÜ'i tut'lln, ln autn s n'auront qu'unr imporlann! uùdw Gardona ajon. noir, unj-froid. o:c'tn- bonde huiik'ur ootft t onfiall('t' t'n Olt'U et a~ c on11 dt> l',moar r l cfr la toléran;. poe 1 r "' lrt- prorhaiu. G. 1.. w. l 'N UKt' llbcit D'liME B&KYii VIE J.-A. FICA.'~CIS (Tredtdt per J.-~r FECHSI:.R), \'oh-1... homnw qui D!Miuil clan' 1111 ill obktlr. l'mfut dun~ PII)UDM..,_.. N iftmnw dana un a~ viii.,.. obwur. JI lr, W dans. un alt'lwr dt' c-harpt ntkor ill5tlu'à l '~w de puj ij fut prnlkallftlr ambulant prndant 3 ama. Il n't-rivit point de liyru. Il n'()("t'upe jamala un,,lflc:e. Il ne fut jamais propri tnlrt- d"ane citollm'u~. JI n't'ut point dt- famille. Il n' lla jaoui11 au l'tolltolt'. JI l't' naji jauu:~ja If' t wd dana une ~ftdt- " "* If Df' VO)'I,ell Ja-is 5410 llitcmaëtrn du Jlf'U o; 11 fut Dé. Il De lt jamail ~<"une dn t boift qui, d'habilud.., ~patptent le renom. Il n Kil pu de k-llftlt cie r~anc<. sauf hli-mfme, Il n'eut rien à fairt "' ec ce monc~e-<"l, à moin11 Qlk' ce fût le pouvoir IÎJIIple de aa tk'raonnalllé dh ine. Alors qu'il était enrore un jeune hojnme, ln \' llf(ut' ttc> l' plnhon publique tourna contre lui. Ses nm:s s'éloi (.,'llerc nt de lui. l'n de c..'t'ux-ci le nia. Un autre lt' lrat il. JI fut lunni' ii ~~es t>nnt>nlis. Il subll la moquerie d'an procès. JI fol elout> sur une croix entre deux oleara. l.onqu'jj fut mourant,..., executt>un joui reni.cros ii'u pour lu seule propriété qu'il poa.tétlâl sur let-rt', a.on rwnh :.au. At>rioa u mort il fui clesrtondu el Ot Ir mit t.luns un lo.nbeau. emt nmt( a-r llllu à un aml ~ Hi~ -ncuf lon~t~ sii'c'it s aonl \'t'nua et ~ &OIIt écoul~... el ;.ujuurd'hui il eil le l't'nlrt' dt- la raet" humaine et If' chef d.._ la l i ~&nt' de pnl8f'à. Je o'ex1trère point quand.ie dia QIN' Ioules ln armées qui aient fait le rombat. t'l Ioules les marines qa'on ait C'JODIItr.Jites. <'1 lou<~ lt'll,~arihh"nt.. qui aient pri" sif-~ee. et lous les r< ia qui ait'nl ri ~enf-. : r ~t~lf'<~ ft"'' chtjhs en~mble n'ont pas pt't'.duit on rkullut amsi P is,...nl wr la vif' dto l'homme sur coeltc lt:l'l't' qu'o fnil C't"lte vit' 'ooiitulrt. 7 AUilUICE ~o 1. Lallt-r Ua)' Suint Hymns. Tlw ~ornintc B~aks. - T'lie SbadoWll Flft. la jcjotar IJ~Iralt t h :.SSIInl la nuit. V ui11! Si mt drt'!im' l'élt'mhtrd 1 L'aubt mnjt'shu. ~" Juil t:j h l IICt'!14.'5 ft'ux!lans l't'lllr1l! 1. 'ull'noux nullf(c de l 'cr~ur.. ult dnanl lt'll ra) ons dca cleu&; Hit'latôt c.'hahiint mal t'l doulrnr Lu f(lclirt ~lotaira nos yt'ux. - - Pour le& tit'nlib. le tt'll'l~ ut là ; Janlëol nt béni, aoami.s; IATé ~ 54'S pkwa, Judlla Se I"C'nd à son pa ~ s promis. 0 natioos; lioil bra~o est au, PWuant il étend. nu' il,. cœrcller bieollil 1011 pt'uple élu. h'ftea l'orei114> à J8covnh An.,n du Ciel t"llt,-~rit' S'unis.lf'nt pour ce saint lranil, Sion pro,iettr u rlartio Conduit sn c-nf nlll au ben-ail. Tradwt par A. HORBACH. UN JOUa NOC8 COIIJ'aDD&Olll& ~ne. Wc'U Undent nd. Dfttorel Sonll Book t'lui tllrd, dnua lt"ll juur11 li \oenir, Ou bien daos ln t:jtoux, noull llron11 I.e prix d'un.- larmr. un soupir; l 'n jour, oui, là !1 ('mnprendrunll. Cbœul : A l't;terot'l, a aerour~o, Avec fernur. rn-rea, cru) Ollll. MoiiU'é l't'nier, <"banlons toujours : l' n jour. un jour, nuus l:(lllij»rt'mlrunll! Il. Sn.'l pluns. sur tern inacbe, êa, Et nos projets nous Unirons; IA'a voil('lo seront t'nie, ~. Alors. au" C:it'UX. nuns l'onapn:ndrons. ( CIIIPttr.) Ill. l'ourquc i tit's nungf's ub~ui'!i Au Ueu dt soleil? Nous qoron11 Pourquoi ('t'sm!nt lt" chanb si purs. l ' n jour. lit-bout. ncotr romprt-nclronl. ( CiltPIIr.) 1\'. Pourquoi les e-spoirs sont déçus; En nùn, pourquoi noua d("''iroos. Aox Cieux. quand nous IW'rons reçus, C'est ü qu'un jour nnu<~ l"nmprt'ndrons. ( C/ttJmr.) v. 0 Dieu, tu connaja Je daun, G ~idéa par toi, nous marcherons, Un jour nos yeux -.erront eaftn, U-haut, Jà-baul, nou!l comprendrcma ICh~ltr. ) - 5-

4 1. Sor ce peuvre ~. Tu vois dl.lq*' jour l.:t douleur profonde. Le mal tour à loar. (:0mbirn df' trialnae Tu Pft1X *'*~ Si lou cœur Nns <-tue F.at doux ft lé r 1 Chœur : Sèche Jea laf'jiiü Calme let ajannn ( Or lrs fions sois l(éoi:reux Pour lt' malheureux \ bia, Il. Som.. nt on s"orritc l>t- conduire à bien l"nt- œuvre simplt'llc f>uur un Pf'tll rien ; Oui. <-'<'si ton eourage, T(\f) :mmur, tes chaats, Qui < hassent l'ora~~e l'arl()ut. Ml lout trmtll. Ill. Lonquc les jours sombrh Vous r:tctwnt les Cieux. Que 11'borribles ombrh Attristent \"0!1 Yf'UX, Que votre sourù'e Soit un doux ra\ un. Et qu'il fane dire : L'Eter-nrl t lll bon! " CLARTE. (CIIœvr.) ~rrt S. Soo~r Book 151. Shlne On Se vois luire au fond de mon cœur, 1.. pri~re et la foi; C'est. de mon Dieu, la 'fl'llit' chalt'ur. Sa lumi~re est pour moi. Ob! luis. oh! luis. répands ta JIUJIJm Oh 1 luis. ob! luis. Je jnur p:tralt. -fi Je n.. rf.~ pn n llambnu C'est un don du ~'-nf'ur JI doit ètft plad bk-n haut, Ttlll!l Yt'rN!I'It &~~ splrndeur. 011! luia. ob 1 Juil. ri'pauds ta iumi~t' Oh! luis, oh 1 luis. le jour parait. Ill. Pelilr Rllllllhf' édair< un pt u l)an.o& l:t nuit de mon ccrur, Qu'une ijne alllli êprou\'f' ce feu Sente ta divine chaleur. Oh 1 luis. uh 1 luis. ~P8nda la Jwui~rt Ob 1 lnill. ob! luis, le jour parait. 'I'Nduit par Henri CHAPPlllS (Ils). BN PAMANT. RIWN)IONS Dt: liis.~iunnajnes. - District parisien : le ï nov~a~re, à \'endôme (L et C.). - Diatrict lyonnajs: le 11 octobre ret lt" 5 no\'t mbrt-, celle-là à Grenob~ et relie-cl (.yon. - Dt~~~ IUiue : le 27 oc.-tobre, à Neucbllel. - District belle : 1 Il n f.embre, à U*. BA ~. - A Nf'UCbàtel, le IS octolwe. ~ Frokleftux fut ba R PMr J. \\1111au1 Jen!K'n. - A BruxeiJet, le 7 novembre, llarie :bérke.('..emine, de la Braadle de Yeniers, el Barend!-)( boen, dt> la ville d'an, en, furent baptlsês par Th~ore E. J)eruors. CON~IERE.~Ct.:S PUBLIQUt:S. -.>\Vendôme (L el C.), 1-'ranœ, Je 7 no11~mbre, que eoafhence publique eut lieu, avec Je conrours de tous )es :\lissionnairrs du District parisien. La Cc~fmnce d'autftmn du.qlstrlct belp eut lieu, à Liè(lt". le Il no rembre, et eelle du District suiue eut lieu à Neuebltel, J dans la nouvelle Et'IJte, ln 2.'~ cl 26 octobre. A ces deux derul~s cilonf~rt>nces beaut'oup dt' membrt!s de l'f.glise, ainsi que d'amis, aasistèrenl, nec" le con~oun dt> tous 1~ ~lil!lionnaires (lea Di~lricts respectafa el da pmidrnt Woolf, Sœur Woolf et Surinle~~dant Clark. ARRII~EE DE MISSIONNAIRES. - I.e 20 novembrr. six nou-,..,.aux n:!issionnah't'fl sont arrivés sur Je paqtjebot «Georgoes Washindton. Us sont nsi désignés: Richard Young Clayton. de l.ae Salé, poe1r Tours; Jnsrpb Smith Jacobs, d'ogden, pour Paris; Jlbhn Paddles Jones. de J,.ae Salé, poar Bordeau11; BenaeU ~elson. de BriRhnm CU~. Utah, pour AnltOQI~mc: Noriillln H. Anderso~. de Brigham City, pour 1 lrt~mt'!l t'l Hymm Ru 1~. de Ri~y, ldah.:~, pour Bruxelle'l. DEMf~SJONP-'f: HONORABLEAIENT. - Clarer,ce E. Barker fllt bonorllblement démissionnf comme président du District l~ onna hl et C"ornme mluionnaino de la :\liuion Prançalat'. le A l t OVt'mbJ~ CRA~iGF.MENTS OF. MISSIONNAIRES. - Rolland O. Johnson. de T~~ A Angoul~me. Pnnce; Soeepb W. Jensen, de Neaehl lt>l à P11ri1; 'Calvin L. Foss, appelé pour travnlijer au bureau de la Mlulon, Yeaant de Lyon; Tb~ E. Demars, de Venlen, :\ Pt'rifllllt'UX, France: Edward B. Klmball. de Paris à UtnOftH, - i --

5 J J J raan-; Gilbert S..WMrriott. ck O..rJ.roi 8 \' nl~n. llelfpqako (,, Gnml Sima. nonuu~ prisidnt lk la... dt- c~: I::.rl K. Kiridlllnl, etc Puis Lyon, COIUie prisidt>nt de la Bran: r~; A. Forb\'S 1-',.ler. fioiiydi. pftsideat ck 1 Bt-a!K"be de Toun: Lav;l'ftk"t: S. Ulll'Jl, nutn!iw- prisldrat de la llnnt'ap d.. Bordnux. - Tous k>s»iaionn8il'ft nwnlionaéa d-dnaul uiront c:ontiik' des présid nts dh brll.lldaes ipkifwa. Joeepb W. ~nlop, de Bruxelln i Ch.rl roi; Jiobt>rt li. lhell. de Nf'UCbltel 8 Pt'ritrualx. Fnaee. NOMINATION. - Loman F. Hutdüap, Alk"ien prâident de Ja Ur11nt-be de BorWaux, nt nommé préajdeut du DMtriet Bordelais. ~OL VEI.L.ES BRANCHF,.S. - NOQ.'I somijk's heureux de pou, o r annoncer QtM' trois nouvt-lles branches \"Ît"llnt'nl d'rire CJUYertn pour lt: lra\ ail missjodiliiîrc. C~ l ODI : LilliOt{t"S, l"eri uut>nx et An(ltltllc'mt.' (Fran< t' ). SOU\'EAt' I>IS1'Ili(:T. - C'est noire p.laisir d'infor1 "'r nos hers 1...-lt ur"' qu'un sillième llistrkt \' ient d'ètrt> uu\ H l tl on" l:t.\lissiou rrançaisl'. quj comjii'winf les BraJJ<"ht"S!louÏ\ ;mlc>5 : Bor lcault, Lu U<JCht>llt'. l.iujotjell, PNi{lut"ut t't AUJcoulème. Que l('s confrères qw e.n rf'runt parti«' soit-nt bénis el enc-uun 8l's comnw lt: furt'nl lou!! le~ haunbles.t~iounit'rs d'autrefuis. - Les llissionnaire" out é-té relir.:"ll de la Branche de Neudullel (Suisst>). Suu!f awms. luu.s. l.a l{rande <'flnllance que les frères IQCaux stront bénis t't heurt'wt en labanl marebn loujours de l'a, unl l'œuvre si bjen c-ommencée ai ~eudlilel. OBITt:AIItE. - C'est a \"e<" lrislt'$se que nous anaooçon 1 lt' 1hki's cie nut r..- t hi n stclu y, onne Bonny. &urn nu le lu111li 20 IJ('ICihte. Le ruile tlt' lo fun-'taill.. s n eu li1 u au lfw:tl de la Krunt'hl' dl' Lau.; umc'. le 23 citlobrc. - Nous unnonçons a""~i. itve(' rel(l"et, lt' dècès de Sœur Julienne J curis. d... la Bra11cbe fic Ser~ting, le 3 nc.,.. mbre a.~~ runêraillt S l"li lit'"l. la Chapt!ll(' de Serain!(. le 5 110\"t'mbn. BE~Œlli CTIO:'\ rn :NFANT. - la! 2 n JVt'Dibrl', ftichaa d Joseph B. LaniiX'rl, cnrunl de llarit>lh 8. et Emile Jo;sepb Lnm berl. rut béni. il Serain{(. par llcnq J. l.amlx-rt. CIIANGE~IESTS ll'officreils. - A Lausannt-, Sœur Edmèc Pu< n zicu ~, p~ c m i i>-n: ~ :on~illère cl t' la S. A. ~L. l'mpècbëe par J S lrl lruv:ul, s est N'IJrt't de <"c rl(!.le el a élc remplacée pu F~l'(' (it or~ Chappuis. -.'\ Hea stal. Germain Kerkhut>rl a été choisit' comme s('('t( U.ire de I'Ecolt du llimaoc~. Onl>JNATJO~S A ET AVASCElŒNTS DANS L.\ PRETRJSE. - Louis Barrufol hat onjonné diacre par Charles Schub et lknoil :\eberhardt fut avan<-é li l'oflïèe de prelrc, par Lynn Osborn, ai l..a Chaux-t.le-Fonds. - A lu Conférent e. à l.ièl!e. le 9 novembre. les mt-mbres sui, anis furent avancl-s il la Pr~tri5e de llelehisédek. à l'ofl'lce d'ancien : De IJège: Hubert Husecom, par Golden L. Woolf: Jc:tn l.nhon. par Charles Devijplez el Arthur Horbacb par l.loyrl 11. Hurris. - lle SerainJC : Autmste Roublnet, par J..Joyd n. Harris. Maximilien Benard, par Golden L Woolf et EdOUArd Lambert 1>ar Charll'll nevilcnez. SOIREES. - I.e 15 novembre, à Herstal. une fête fut donné'(' sous l'nuspi<-e de l'f..cole du Dimanche. - I.e 17 octobre, unc vente, sous l'ao!plce de la Société de Se< uurs, c ul lieu dans la Bl'onche de Grenoble. - " U'oe IJ'B Mk \ "t'dit' semblable fut doun~ récemment dans l11 Bra!K"be dt- lle~~&n('ou. LBS J'ETES DE NOEL Je veux prup.-.er à toutes les Branches de èélëbrer lell ff.tc!l dt! Nofl en prélentant ln protrammes suh 11nb : IJ l'ne aoir"\e n!c:rêath e le 24 d~bre; 2) l'ne ~nioa d 'une dt ani heurt' il une heure. pendant la journée du 25 dét'embre. Iles cauliques, des pauases de l'&:rilure, des ruorccau11. de mudque el dt poésie bien cbuisis, pour stimuler la mftjilauon el l'apprt't iatiou de noire Sau"eu.r. :11 la 28 dk-embrc louh s les Ecoles liu UiJnanchc prépareront Wl pi'oifranume &pèci: J pour doruwr aux enfants une uppréciulion de la nail>inlllcc et de ~ ''ie cjc Jésus-Chrisl. -- G. L. W. L~S LA PRlTRISE I~STITUTEl" RS VISITANTS.\VC!(: le mois dr dêcembr... nous commençons il insérer dans L'Etoile le:j ~oujels trwnsuels!joui' les insl iluleurs,.jsj anl!l. l'oau les Frères qui feront lt travail très important de visil('r les membres el les ;unis, snnt < nnseillés dt o;~ préparer autanl fille ~lble. Pamù d'autres cbose ~>, h s insliluleurs doivent t.àcber de déve lopper ln qu111illcallons suiv11nlt'l : l'amour du pr<jcbain et de l'evangile; une conoaiua.oct' dt> I'Evan1lle; l'(lbéiuance aux principt'!l; la pené, l!rance ; le tact et la bonté. n l'si nécl'ssairc d'i:lrt' propre, pb) siquemenl et moralement. Prtea eull('mble, conmtc compagnons, avant de faire les visites. Soyez préljôlrk su- les JUt'!od!Jel spt.'ciaux. donnés par le prési deni de la Missilln et bornei \'OUS, eu grnéral, à la discussion 1 r t's mesutes. Se donaez pas un discoorll sur un suj t «fa, ori. Ne restea pas trop longtemps. Ne parlea pas des aulrt's. Sl:Jio l.. POUR DECE."\IBRE : Pour ftre grand, il faut se di:, oucr aux autre11. - Usez Mali. 20 : MatL 16 : G. L. W. L'BTOILE : Les membres de la prêtrise el les membres dnns toute Ja MluJon sont prjês de prêter leur concours, pendant le mois de dl-cembre, aux qe11ts nommés p::r les présidenb des branches pour obtenir Ir renouvellement dea abonnements de L'EioiJr,., Co111111e la continuation du pelil journal dépendra toujours du support que lui réserveront les membres et les mis, ij est très important que les frères s'en occupent sërieusemenl une fois par an. Que chacun y mette du sien : 1) En a'abonnant lui-mème; 2) En encourqeanl les ull'('l à Je raire. G. L. W. _,_ -~~---

6 BCOLB Dl1 DIMAIICIIB. DRARTBIŒNT DU IUIUNTDD.urT. IWdu&i 4e la &ataae-c-. : J'ai sou de Ta ~ Divin chef c~e... foi; Dan1 ma faiblesse immeue Que ferais-je sana Toi 1,. IUeltali- attéeiale IJII"r a. precra-e da J8 ec..ine: «Jëaua dana la ericbe est né. Il a qincu le tombeau; liais JI revienc ra bjentôt Sur la: terre pour rélner. :t Réeitali d'ea-.ealtle : la Treialèae Artk.. e Fol: Nous croyons que noua devons ètre bonnêlt s. fidèh. s. <'llastes, bi.. ll(ai~janu et vertueux et faire du bien à tous les h1.1mmes; en effet, nous pouvons dire que Duus slli, ons l'èxortation de Paul : Nous croyons lout, nous espérons toul, nouli a, ons enduré beaucoup cl<' chost's et nous espér,ons être capables d't!ndurer toutes cbosea. Xous IUJ)irons à toul ce qui esl verllk'iix, aimable ou de bonne répulalion ou dimne de louanges ". ~ioa &Pftlale pour le prorraaae du 28 décealtre : Lac : Cbapilre 2. verset 14 : Gloire à Dieu dans les 1it-Ux trés hauts, Et paix sur la terre panni les bommes qu'il asrée.» Caatlqa 1 réfl4ter : Nqméro 22 : Gloire à léaua. DEPAilTEIIh'NT DU NOUVEAU TESTAMENT LE U DBCEMB&B : Paul demnt Festus. Teste: Acte& 2.:;. Bat : De démontrer que Dieu fitil réus.sir Ses plans.. ~ Son propre lemps et à Sa convenance. ~~ Plu: L Le nou, eau Gou, emeur: a) Son lf'giil;.bj~tm., - Il. Le second procèfi de JlauJ à Césarée : a) Db:llvet:.J.... ".AW. b) La déc:l-..rittioa de Pa~; c:) L.-. question dë;~'~l!p; dfl'i'ul 1r"" V-,en~! Céut; e) D~ ~~- Mlk A~ JII. Agrippa lj et Bë?itus leur rapporte Je ras de Paul; b, J.'intérêt d'agrippa dans le cas; c) l.a famille "ir~l'ôllé. LE 21 DECEMBRE ~ Puul devant Agrippa. ~«tv, ;:""/,-, Teste : Actes ' ~" But : De n onlter que nous di'v"ons aussi ê e-obéiuanls aux vjqodi céleste!l. Plu : 1) Plon el but de son procèli. JI. Ceux qui étaient préser.ts La déclaration de Feslùs; lv. Le discours de P :lul : a) ltdrotluclion; b) La jeones.se de "4 :;J,._~aul; c) Sa cruelle persèculion contre les Chrétiens; d) Sa cod ---c...:.:::~ersi od; e) Comment il arriva à prêcher au:x Gentils; f) Etrr.t ;- sur Festus; g) Eifel sur Agrippa; b) Comparez aux acles 9 et fmot Jq Notre réponse sur la a Visjon céleste-,~~.. ~'i ~ ';t.~ LE 28 DECEMBRE : Programme s,péciai p6urtanoèr ~ 4.JANVIER : Paul \'a à Rome. Testes: Acles 27; 18 :1-16. 'l Jo 11 l, { \,, '..J...I "' (j~.,."fj.n' 1\IH ( ~ ~ <fv:,ja_; Ba : De IIIOIIbw ca ~.. :1!1 DGII majhean peu- ) 'ft'llt fln eapitajhés pour amener des ln1h i Cuùt. 1"11111 : L Exemples des empêcbemeats capitallaél; IL Paal a'eaabarque pour Rome : a) Le& amis qui vont aveoc lui; {.,~ i«.b({) b) D quitte 1e1 amis; c) Sidon. 17 Ill. Le voyage i Jtome,..; a) J:oratce: b) Le naufrage; c) MaJte;.;ti-. d} La vipk'e. ~'; l"j.._..t.(..t... l ( ' -~~,,.. IV. Ani.v~ en JtaJi4! : a) Paàl r~nlontri~ i Puteoll; b) La r~u.oion avec les Juifs de Rome; c) Son premier discours À Home; d) Caraet~re de Paul. \'. Applialion de la leçon il mlll problèmes d'aujourd,(l ~ ~ DBP.utTENENT DE L'ANCIEN TESTAMENT. LE l-' DECEMBRE : Les jours de tristesse de David. TutH : 11. Sumut>l 12 : l;l-25; Il. Samuel 15 : 1-18 ; 1 Rois 2 : 1-4; 10-H. But ~ Montrer que David prit,une attitude aincère envers la vie el ses cbagrins, même en tlrésence de la mort el de la révo1te. Plu: 1. La t unspiration d'absalon (Il Samuel Ul). f'(} Ir. La dêfaite et la mort cl' Absalon. llt:f.t.aj (/. Ill. l.a mort du fils de Da, id (H Sa111uel 12: 1[,..23)r ~ iïl {ol<ju IV. La naiasan<'t' de S1domon (ll Samuel 12: 24). :J n.,.,... V. La mort de Da.vid (l Uois 2 : 10-H). ' -...-~ vr. Les dernières paroles dt> l)livid (1 Roi~ 2 : 1-4). " ~. LB Jl DECEMBRE : Salonwn. J.f' ~ ~ t(.,,t"' t 1 Tes... 1 Rois 1, 2, S, -1 : ~ ' ç.t - ' 1 Bai: Démonln r que l 'inspjr~lliun cl la réviol11tion de Dieu,..; ~~~ donnent la sagt-sllt' au < onduclrur temporel, de même qu'elles Je font pour le spirituel dans nos c onducleun religieux. C'I!SI ln lia84'5se, après tout, <rul conduit il l.a compréhension, el ceoci renfm"mcra une compa+hension des choses cèlestes auisi ~ien qut' du choee tt'rrc!itres. l..a foi condllit à une acceptation; la sa8ft!m' conduit à l'!tpprédation el à la compréhension. Plaa : 1. Comment Sulon:mn clevitt roi : a) Sa nai111a0ce el lod hérjt.; b) I.e nom qu.e Nalha.n re ProJlhète donna à J'enfant : Salomon (Voir Il Samuel 12.: 25). u sfsnuiealion du nom QIK' Nathan donna était «Bien Almé de l'eternel ; c) Ad.oaijL Sa prétention au. trône; d) Le: plan de Nathan pout' Salomon (J Rois t : 11-14) ; e) Salomon désigné par David, oint par ii'.adox el soult nu par le peuple (Voir 1 Rois 1 : 30 et 39); f) Le!rnitemenl d'adonjia enn " Salomcm (Voir 1 Rois t : ; aussi >1 flois 2: 19-25). - II. Le rêve de Sal.-,n (Voir 1 Rois 3 : 5-15). 1. J..e choix de Sa~n sur les attributs. m. Vallianre dt: Salornon 8\'a' l'egypte (Voir 1 Rois: 3:11). IV. Le ro, aume de SaloiiK'ID (Voir 1 Rois 4 : 30-liO). LB J8 DÈCEMBRE : Programme spécial pour la NoeJ. LB 4 JANVIER: Salomon (suite). Testes : 1 Rois 5, 6, 7. Bat: En pount les rondations de l'ancien royaume d'lsrall, David représente les forees politiques el mllllalrea; Salomon Jea forees spirituelles et intelleoctuelles. Une bonne combinaison dej dpux fera grand n'importe quel peuple ou notion. David avait I.e c'lésir de bâtir te temnle; à Salomon. cependant, fut donnf le pn ' 111-Ae. -tt- 'le,

7 ,.._: 1) S.lomon baiii le Grand Tmaple (Vmr 1 RMa $ ). La mathiaux du Templt> - rotnrrlrnl il1 f~t owen ; Il. k Tmtpie dkrit (Vofr Rob 6); llr. Salomon, un coaatructeur: a) Le PalaJa (Voir 7: 1-J2): Hiles (Voir 1 Roll t :15, 17-19); c) Une floue (Voir 1 Rob t : 211- j&; li : 1! 11); IV. la krit1 de Salomon - 1ft ProftrtN!s et 1ft CbludL UCUIB... AI B LB 14 DBCBIIUB : La vialle i Jéruaalfta. Teste : Lar2 : 40-$1... : L'obéltllaN nk lois de DWu apporte la r~ du eorps rt dei'~l De..,_eire : Pourquoi mt' rlarftbjez-vout? Ne uvlez-vou11,.. qu'il fmit qae je m'of't"upf' dea affaires ck mon Pm 1,. Pla : 1. Le vo)'a(le i UraulftB de Joeepla et de.. famille : a) Da voy88f'aient avec: un l(roape de flllllilln; 1) Ils )lri.rent des l an, dn lf'nth et dn provisions; 2) Os auaieat poar owir i la coato~ne : S) Une telle vie a u d«-hon siplfle santé et expérit'nch nouvedn; b ) Pour assister ù IR F~ tt> ~ la Plqoto. Sn fntivltés apportaient h1 fon-t' de l't-sprit el la joie en commun avec d'a11trfl: l') Jésus se réjouissait d'an111r.- dt> la ' 'iaite. Sa mm avait pris fie srandu peines fie l'en~i8 11é r ou sujet de Son Nre. Il. Jésus ajia journellhnent au Temple : a) POUl' prier, olfrir des sacriflre~ et pour louer meu; b ) Pour ÇPftlldre les voles de Dieu; c) La fète dura sept jours. Dl. Joseph et 1larie cherchent Jésus ; a) ns retournent Jér u ~>a lem; b) lit. cbt'rchent pt>ndant trois jours. IV. Joaeph f'l Marie trou, erenl Jésus dans le tt'mple; a) A11is panni les ID\'ants; 1) Posant dh questions aussi bien que donnant liu réponses; 2) Ton~ élaif'ot élonnk de sa sage11e ; b) Sa réponse it ln question de Sa mèrt-; cl n aua volunlit'rs à la maison av('(' 1 ux el leur demeura sountis. LE 21 DEl..~BRE : Quelque!! actions de,..aœs. Tute : Luc: 1. S.t : Celui qui exprime ses arli m" de GrAces enven Uieu apporte de la joie et du contentement (lans s11 propre vie. De llftlelre : o: Mais l'ange lui dit : Tu lui donneras Je nom de Jean. fi tero pour loi Un!IUjet de joit- el d'all.ellt'; el pju SÎeuJ'Ii &e réjouiront de sa naissance. Plaa : 1) Mari(' rait une vjs.itt' à sa cousine, EJisaMlh; a) Peu uprès que l'ange eut annoncé la venue de Jésus; b) Ell apprit ln J>rODlCIAe raitt' à Elisabt>th. De l'ange ; <') Ellsahetb reçoit lia visilt cf'actlons de srâces. Elle bénit ~lari e et la N'Olet"Cie de Sll visite : cl) Marie loue Dito; 1) Pour son nouvtau témoilnal'f' de la v~lt: t!u messas dt.> l'ouge; 2) Jlour lu joie qui hll arrive. 1. Jean-BEplisle esl né; a) r.a promesse de l'1m promesse rut donnée à 7.acharie, un prêtre du T,. 5a remme des lf('ds jnstes; b ) l..u ramijje et les VI sc. réjouissent avec eut> : c) Son rns est nommé Je. Joue Dieu: 1) Pnur la bénédiction d'avoir un fils;, neur qui ''i ndl'l\ à son fils ; 3) Pour ln bénhieth. envoyant un Sauveur. LE Zt1 DECEMBKE : PrOf(ramme spécial pour la f LE 4 JANVIER : Un Psttume et une ttistoirt>. Teste : Ps11um<> t ;: - -tie. J.n fie t-1 be> tl>.., : Celui qui npr'iaw aea aetioas ~ ll'kes t'd\'t'j's Dieu apporte de la jnle f't du C'Oftlf'lllelllf'Dt daas sa propre vie. De -..n: Senn l'etenwi avec joie; nnn avec all~5l ' "" S. prilenœ. Ptaume 100. N... : T~ C'elte période ~Wnira aux enfants à raconter lt s npér6eftces int~nt"' qui Jtour 1011t arrivées durant les mois peuft..~pria qar la moaltrke a terminé, les teeona av«' quelques e~ penonmiit'll qui prouveront la vérité du but, un t'diant de huit neuf an pt'ui réeiler qœ.lqw ebow qui a comnw but la joie en wrvant Oieu. LA IOCIBTB DB 8BCOUII8 DEVISE : Sous nou-. dérlarous rkolus de sqner la plus.,.and(' RJ,prédation de notn unn~ c-entenair.- en "he l"<'hant les,.t rhts d'autnll. NOTE. - S.j('t tt r ln laltitatriee. Vilitaatn : u Les opportunitk olferh ll par!u Société ck Sf>"uun : 1) l..t dt>vtoir que nous avons à fairf' lorsqut' nous nous r111son ~ membre'4 de lu S ICiNr dt SN-ours: 2) Notre responsahililé dt souintir lt-s :mlrt s urganillalions lit l'ecllse; 31 Notre df'\.(oir t' ll\'t'l'li : 11) ons :unis ; b) nolf!" fttm illt ; l'l IU l ll.~ fll~m~. JA's l n11 lilulri~s V1:.Hnntt's, oudron l bit u fuirc les, isiles pendant ce mois t-1 en fuire un rapport ()OUr être donné à la présidente de la Sot'lété dana la BranC'ht'. Ce rapport lui st>ra remis fi la fl n ete la premiére réunion. en jmh ier. LE 9 I>ECF.:\IBJlE : l.t l.ihe de Mnrrnon : Ses l)ruphéties. Bllt : L'accontpllsll'ment des prophrti~ données par ll's Anricns prophètes proun la divinité du l.ivrt' de llonnon. Prophétie : " Lorsque 11'!1. paroles d'un prophète uni été aecom JJIIC'I, la pl't'uve, en sa fnt'ur. qu'il a i té divinement envoyé est plu11 ~>Prieuse que les mira('lt's qu'il peul raire. (Brildulm Vounl(). l.es propbétif's sunt fies mirlicih pennanents dont l'autorit\! est suft'iu mmenl eonllrm#to par leurs accomplissements l'l sont. a.l8r conséquent cit's tll't'u\"t's sérieuses de l'origine sumaturell(' d'une rt>llpon, origine \'êrltabl.- dont elles ont l'intt'nlion de témolptr. S.rtes cie Prop.. éties. -- te Lh re de llormon, r l'présentant l:l l l'liglor de Jclsus-Cbrlst el racnntant ln agissements de Dieu ner SM enfants du Continrnt amérlcajn, cou, ranl une périodl' de près de mllle ans, rontient de n ombreuses prophéties, quelques-unes 11Ccomplles en t-lles.-mftnes, qut'lques-unes accomplies la venue des Annales el d'nutres attt nd:mt lt'ur accomplis.wmenl. llaintes prophéties, ann mcées au l«'mps du Livre, lesquelles ont été littéralement llttompli~. sont de teue nature qu'elles nous oll'rent peu de ntoyens de meltrf' è l'épreu, e Jet prélention 11 vrt pbétiques du [.ivre. Pllaieun <:ondiuons tloi\'enl exister à propos des prophéties pour qu 'ellet~ puissent ser\ir comme éviden<'e d'inspiration divine. soit da LI\-Te ou du Prophète : premjérement, que la pri!otticlion p~ède les évéoemf'nts qui l'accompjiuent; deuxièmeide:jt : que les évênenwnts doiyent ttre de nature que la prévoyânc<' h;.omaine seule, ou ~e. jul(t-ment sana l'aide de l'inspiration ou ré.vé- lnti<)n divl!le ne piliuenl l'n o!r p~ ' l: Il oisièmëljnt' lt : ie:: - 1a -

8 k._ll qui IIC'('tm~pljsRnt la prgpbétie cloi\'ent ~re lille nalllft qu'ils ne pui-nt rtrt' atte~~nplja ~Md" les pouyoin natareia du Proph~te lui-tnëna.. ou Pli' dn intennmjùrn IIOila aoa Diorit~... Aen l... nt 4e,,...étle : La première propbhie qul' nous donnona nt t"ontenue dana 1 Néphi IS : 35-37, 1...-lle 11 été accumplie et nt en train de a'areomplir : F.t bénis sont ('eux qui cherclltoro.nl établir ma Sloa en ce jour 11, car il a auront le don et le pouvoir da Saint-Esprit. On pourrait faire un,.ol~ de C'al dn expft'iences defi A~~eiena qui ont l'hercllé à établir la Sioo de Dieu dana les demien jours. qui ont trnalllé tlairemeat IOUI le poul olr et I'Jnfturnee du S.Jnt-Eaprit. \'oici deax eaa dtél da Andrns da lf'mjjs moderaes, rxerç,tnt IC' don et le pouvoir du Saint-Esprit. a. Peüte V i:l I Urie.are: Durant le ministère de I'Apôtn Wilford Woodruf'f. en Anglf'h rre, il rapporte dans ln Leavra fi'gid JI)' Journal (Feuillu de Mon Journal), ln ca.a ~nts d'ad tel pouvoir sur lui. «Dana la aolrt'e, dans la viii..- de Hanle), une fuule de Saints. d'amis, fl moi. nous nous réunlmn de nouveau el, pendant qut> noua dlantiona le premier h)"111ne, I'Eaprlt du ~i«near fut aaar moi, et la -voix de llit u me dit : C'est la demit-re rl union Q1M' 'OUI twndrer, d'ki lonl(lt'mpa. parmi ce PC'Uple. J 'étaill étonotde cela, rar j'avais cie nombn'ux r('ndt'z-\'ous, pour plusif'lll'll jou ra. Lonqut' je me le\"iiî IXlUr IJ:trlt r au!< IK'rl>onnn. je Leur dis qut " c'était la demi~rr réunion que j'. urai nec wx pendant lol14l ti'd1pi. ~ln rlulent aussi êtonntles 'flic.' moi. A la fln de la re union quatre ~nonne'!~ a'a, uncc: I'l nt p.mr être baptisées "' nous t nlrlmh dana l'rau pour J '!1 bapti~wr. Lot> motln. j ' adres~~ai une prière St"Crètr au Seblnt ur. Lui IIC'mandant Sa \'oloalé en ven moi. la réponse qu" jt' rt'çus finit qur jr denis ullrr vers le Sud. rar bien dh âmes attt'ndait nt lt~ J)llrole du Sei8nl'ur. La Moi- lie J lltire : Ofk\issant uux inaln~etlons de I'Eiprit. l'ancien Woodrull' aua au Sud, dana le Herefordshire, uù ij trouva une SCX'létt> al)l)t'lée ln t'rëres l'nis " romptanl nvlrun!!lx N'Ill' ntt'mbres t'l rinqunntt' r réclit'alt'lll'$. En trente lnurl'l, il bapli!l; l'l.'nl soixante per,.onnt'li. (ttuarantt'-buit d't>ntl't' l'ilt's élident elu préd~<' ll ti.'ul'$, idc"ius l1 ur pmidf'nl,.~nt'it>n. Thomus Knightun). Troia eccle!liusll'!l de l'eiiiiae Anglicane furent envoyés par leurs ministrt's. pour mir l't' que l'on faisait. el il ln batptisa; un a fit nt de pollet' \'inl uuui pour l'amler et... il If' baptis11 aussi. Oun!'l l't'!ij)a<'t' dt' huit mois, il anwna dans I'F.{Jii!le p)us tif' huit ceols âmes. inclu'l tous lt"s six cenl.8 Friffs ("nis et ;, peu IJI't'll cl('ux c rnl!\ prédirateurs de différentes sf'<'tt S. IAII Do s de l'esprit : " fo'eu. I'Anci«"n Gwrge Q. Cannon racont.. l'expériencf' suh unle, qu'il eni loi's(ju'll étnil en mission dans les Iles Hnwa1 : Mon désir d 'npprt ndre à parler la langue Ha aienne était tris fort; jour el nuit, j'y tjensuis el je np JIE'rdais nurune oeraalon de parler av('(' lt>s indigfnes. lloljr l'nppr~ndre... t'n soir. pen l:mt quf' ;'étais al>si'i sur llllt' lllltlt', parlant avec quelques voisins oui étalent entrés, je resst ntis un grund et f'xtroordinnire désir de comprendre œ qu'ils dit-aient. Toul ai coup je sentis une sin!nllière sengtion èlnns mt>s ureillf's; jr me Je, ai vh ement, lf'nanl -14- lu tète- enlrt mea deus maiu et je dia aux Anciens Biller el Keeler, qui ~lent aaais table, qae je eroyma ayojr reçu le doo de I'IAttJ"pfttatlon dea la...-1 Et c'~t Yral. Depuis ce tempe 11, ce me hd pl facile tt. c0111prendre ln l('ns 1. Dea fi!iiiidn el dft bommea, vivanll ac:turlleauent. peuvent I'IM:OIIler des expérience. innombrables, wmblables à celle donnk ci-deuul. Cette propht-tlr du l.ivre de llonnon a él~ litt6ralemefl' ooeo~~~plie. L'EU... a,.,.. 1 4ua la Pr.,Utle : La pjus tjrdde prcu\ de I'IC"CompUsaemf'nl d'un~ prophétie du Livre dt' Mormon es! celle! qui est d oonëto par le dc. rnier grand autf'ur de ce rapport scriptural el le trouve dans lloroni 10 : 4, a : -> Hl quand \'OUI recevrt'z ce11 ch011e11, je voua exhurte il dt'dulnder i. Oieu. Ir J)Î'rt' Eternt'l. au nom du Christ, ai ces <"hosea ue aout pas vrairs, et sj,.oua le cjemandea a\ ec un cœur sincère et avec unt inteutjon rttlle, 11y11nt foi "" Christ, U \'tjui en numifestera Ja vérité JMir le pouvoir clu Saint-t,:Sprit. Et, par le IJOUvoir du Saint-Esprit, \'Otll pouvez ronnaitre Ja vërilé de toutr cbo.'!'. - Le Ti olc 8fe 4e "pl aleun NiM 4 à la Q..tio : La aeult' question il rlrt con!idér('t'. aprn cela. nt cellt'-ci: la prophétie d'un tl-moihd:t8e promis a-t-elle été uci'oiuplie? Dea centaines de mille sont prêts ré,mtndre dans l'atrinaath e; dea vidilaims de mille, qui sont morts dans la foi, ont luiuê leurs trmoipate que la prophétie a ~tt\ B('I'Omplle par Jeun expériences et, à lu base etes témoiguruees dl en mhiiers. If' trouvt' leur vie dt' t.acriftce, de travail, de souffrance, mêlés au mépria et à ln pent'.:ulion qu'il ayal~ll t'ndura pour le tftlloipqe, Prut- n èlt numder unt' r~us l(l'llllde pl't'uve de la Yfl'ité que l'elle-là ' Si un htmllllf' i'<'til un livi'(', dt' lui-mfme, sortant de SH propn"li vaint>s ima!linalion. COIDJIIent userait-il faire uae lt'lle prompsse ' Si quelqu'un krivait un conte ete fén (ce que le l.ine de Mormon doit-èll'(', t.'il n'ni pus ce qu'il dkjare fln' lu puole dt' Pieu). Ct'l tkrh ain Sl'rail il allf'r rou pour prumetlrt, <'hikfue ll't'teur qut s'il fait une> priiore srléciale à Dieu que ln \'èral'ité de t't'ile histoirt naltro dans 11on lime? La pensée mfmt> en est ridleulr. la'' CP nluin~ de mill~ d(! cro!o' mts, bonnêln, purs. \ ertueux, «rui ont ml rellr demande à l'épreu, e et qui l'ont trouvl!e Yl'81e. témoignt'nl. "hacun el tous. la proclamation que le Pro~ n fuite pour Je Ll\ N comme étant d'ori,poe dh ine. Nos propres membres dr I'F.Idise prouyent que Joaepb Srnilh nt un vrai propb~te dr Dieu. Pouvra-vous demander une plus l(rande preuve Aur ee sujet ' Ea... ctaalo : Après deux onnées d'études du Livre dt ~lormon, prenant en compte> les preuves lntérieurn et extérieures. èprouvaut el essu) ant lo vérilt des Annales par on uaa~e personnel et e:n btnnt en conla<'l, n'rat-ee pas reposant de découvrir. A la fln, que l'esprit du l.h re PSI si doux el si blenfailllllt qu'il inspire J'humanité de désln de justice 1 La véritable eonvidion, ienl au cœur, <"herc"hnnt la vèrlté, non seult'dlent par le pouvoir litlérairt' du Livre, sa valeur historique, par aa re!isemblance et son accord avec Jo Bible et non stujement par les évidences extérieures ln appuyant. Quolcp~e chacune de c:-es preuves aoil grande cependant le témoignage le plus imp.>rtant de loua, (eornme le prorh~te Moroni le dit), e'eat le témoilllalle de l'esprit

9 kftlealeall qui 8C'ffJO!pliw!nt Ill p~"tl~jbétie doivent ~re lille uahlft qu'ill ne pui-nt Hn- attcjmplja pu- les pouyoin natareia du Proph~te lui-ntëtne, ou Pllr dn inlenmdiajrn IIOila aoa uloruf... Aenalll... nt 4e,,...étle : La Pftmière propbhie que noua donnona nt rontenue dana 1 Néphi 13 : 35-37, blqaelle 11 été aecumplie et Hl e-n train de a'areomplir : ~ Et bénis sont C"eUX qui cherclwro.nl il établir ma Sloa en ce jour 11, car il a auront le don et le pouvoir du Salnt-E..,.-ft, On pourrait faire un ''olwnt' de coaa dra npfriences defi A~~eienll qui ont l'he-rché ;. établir la Sion de D;cu dana les demien jours. qui ont lrayaillé ~bire~ne~~t le poll\'oir et l'lnftueaee du Sablt-Eapril. \'oici deax eu cités dea.-\ndf'na dea tf'm(ll IIIOdwDel, nerç~~nt If' don et le pouvoir du Saint-Esprit~. La Petite Vei:l i lérihre : Durant le mjniatère de l'apôlrt' Wilford Woodrufr, èn Anglf'tt>rre. l1 rapporte dans les Leavea frœd lly Journal <Feullln de Mon Jouraa)), ln cu -"aab d'lill tel pouyoir sur lui. c Dana la soirée, dans la viii.- de lian le), une roule de Saints. d'amis, el moi, nous nou"' n'-unimn de noo, cuu rt, pendant qm oœ. cbantjoaa le premirr h)'lllne, I'Eaprlt du Sf'iRoear lut w r moi, et la voix de Hit u me dit : f:'est la drrnil-re rc"union qtm' \0111 tie-ndrez, d'id lonldt'mijii. panni ce peuple. J 'étals étonntcle <-ela, rar j'nvai clr nombn-ux r('nd'c z.., ous, pour plusif'llr'll joun. Lonqut' je me Je, ai txkir IJ.'lrlt r au" JH'rsonun, je L('ur dia qut " c'était ln demii-rr réunion que j',,urai a, ec eux pendant loll{l tpmps. ~ln étuit'nt aussi êtonntles 'fllt' 10ol. A la fln de la reunion quatre )lt'nonnt'li a a, unc\ nnt P lur ètre baptisées t>l nous cntramh dana l'eau pour lrs baptiser. la.' malin. j'adrt'lsui une prirre lt'c'rète au ~IJlnt ur. Lui demandant Sa \'oloalé f'nven moi. la repon!ie qur jt' n>çus Huit qur Jr dt, aia allrr ven le Suct. rar bien dea âmes atlt>nd:lil nt la pa.role du Sei8nc>ur. La lloi-,.e J lltic:e : ()bc\issanl uox instnjctlod$ de l't.:aprit, l'ancien Woodnllf aua au Sud. dau le Hu~fordshlre, nù il trouva une Scx-létt> al)l)l'lée ll"s Frères l 'nis. romptanl t n, irun six N>nt' membrf's et rlnqnnntl.' tlrlocliratf'un. l~n trenl" tuunç, il ba pli ~: l't'ill soix.nult' flel'l>onm s, huaa.ranlt' huit cl't"ntl'l' Pilt>s étujenl du préfl;<'lt lt'ui"!s, indus lt ur pm!mnl,.-\nl'it>n. Thom; s Kni~lon ). rrols f'cclt'lli:u.lh'll de I ' Etdl~~e Anglicane furent envuyk P.'lr leurs minlstn-... pour, oir... que J'on rallait. el il les baptisa; un agt nl de polief' ' 'inl ousai t)()ur l ' ~rrêter et... il le baptisa aus~i. Hun!l l't SJ)J'<'" ctf' hnil mois. Il amena dans I'F.glisf' plus clt" huit cenis i\mt's, indu, tqui lt>s six cenb1 Frftot.s l 'nis et ic ~~~ prt'll cltoux t'pnls pl'fllil'uteurs dt> clilréi'c'ntf's S('("ft s. Lee Do de l'esprit : Feu, I'Ancif'n Georlle Q. Cannon racontt> l'expérienrr suh anl(', qu'il eni IOI"S(Jll'll ûtnil t>n mll'!llon dans le~ IIPII Hawai : a!\lon dkir d'nppl'('ndre il parler la lunglle Ha alenne étalt tris fort; jour el nuit, j'y pensais et je nc> ~rdais auc une oer.ulon clt> parler 11\'t'<' )('s lndi!cènrs. t>oljr J'apprendre... t'n soir. pendant que! 'étt~is assi'l ~>u r un<- nalle, parlant 11\'ec <ruelques voisins qui étalent eutri-s. je rt'ssc ntis un grand et t>ltlrnordlnaire désir de comprendre œ qu'ils dit.aient. Tout à coup je sentis une sin ;.mlli-re ~nution èlnns mt>s oreilles: jr me le\'bi vh ement. ttnant -14- lu lélt' ealrt 111e11 deus maiu et je dia au.x Allclena Biller el Keeler, qui ~~ aaai.s à table, qae je cro,.u.... olr reçu le doo de l'lakrpl'jtallon dea la~jt~~~mi Et c'~t nat. Depais ce tempe 11, ce me rut pl fadle de c0111prendre ln,ens 1. Da fellllllft el dt'l bommea, vivaoll actuelleanent. peuvent l'licoiiler des expériences innombrables, wmblabjes à celle donnk ci-deuul. Cette propbt-tlr du l.ivre de llonnon a été litthlemtm' oocomplie. L'EWant,.,..., 4aaa la Pr011Utle : La plus grande prcu' de I'RC'Compli.aaemPnt d'une prophétie du Livre dr Mormon es! eellc qui est doon~ par le dc. rnier grand auipur de ce rapport scriptural et le trou v~ dana )loroni 10 : 4, a : -> t-:1 quand \ 'OUI recevrc. r. ce» chosn, je voua cx.borte à dt-mander l. Diftl, le pi-no Eternel, au nom du Christ, 1i Cl'l choses ne aout pas vrain. et si \ 'OUI le demandf'a avec un cœur sincèrt' et aftc wu~ inhmlion rét'lle. ayant loi en Christ, il ' ' OUI en mamfeatera la Yérilé par le pouvoir elu Salnt-Eaprit. El, par le pou, oir du Sa.lnt-.t-:Spril, çlltll pouvu ronnaitre la vérité de toute cbo...e. - Le Téaeipqe 4e.. plu leu,....,..4 à la Q_..io : La aeujtquestion il être c nnddêrl't', ua rb. cel11, H l œllt'-c,l: la proph~ue d'un lrntc illna"'' promis a-t-elit' ~lé accoowplle 1 Des cenlaine11 de mille aont prêts à ré,1ondre dans l'aftïi"dlllth e; dn vi.diiaiat's de mille, qui sont morts flans la foi, ont luiué leurs témoipaje!l que la prophétl" a rh\ IK'I'Omplle par leun expéri nœs et, à h bah dt'll témolf(iiiij&n dl Ct'l milliers, R lrod\'t' leur vie de sa~rifilll', de travail, de soulrrance, mêlés au mépris l'l A ln pe-rac'.:ution qu'ua BYai~lt endura pour le lftootaoqe. Peut <~~l èlf'numrler unt' tllus l(l'lljlcle preuve de la yft'ilé que rellt'-là? Si un htmtncf' i'<'rll un li v re, dt' 1 ui-mfme, sortant de sn propn'li Yalnt>s ima!llnaliont, COIIJJIIenl...-eraJI-U faino 1111e lt'lle proml'llse? Si quelqu'un kriyail un eonte de fées (ct! que le J.h re de Mormon doit-ètre. 11ïl n'hl pus ce qu'il dklano fln' l11 parole dt' Pieu). «1 êc rh ain sc-rail-il a11ea rou pour pi"oiik'itf't' ;, <-h11que lrcteur qut' 11'11 lait unt' prl;.re SJ"Iéciale à Dieu que ln \'èraeihi de œ tle hisloirt naltro dans 11on lime '! l..a pensée mfmp en eat ridicule-. las <"t'nhtinea dt' mille cl" cro~ :mt11, honnêlt's, puns,, ertueux. <rui ont mis <-ellr clt'mande à l '~preuve e-1 qlli l'ont trouyi.>e Y1'8k. témoignent, C'bacun el l0111, la prix'iamalion que le Pro~e n faite pour le IJvn- t'omme étant d'orlfûde divine. Nos propres mt'mbres de l'eictiae prouvent que Josepb Smith est un vrai proph~e de Dieu. PouVPI \'OUS demander une plua grande preuve!lur ce sujet? Ea rluaio : Après deux années d'études clu Livre dt ;\lonnon, prenant en compte les preuyf's intérieures et extérieures. t:prounut et e-ssn) unt lu vérit{t des Annales par un uaa(je personnel el en Hant en contact, n'est-ee pal! reposant de découyrir. A la On, que l't sprit du l.lne l'il si doux el si blenfaisaat qu'il inspire l'humanité de désirs de Justice? La véritable convit'uon,-lent au cœur. r herrh11nt la vérité, non aeulf'ment par le pouvoir lill6rairc du Livre, su valeur historique, par sa rcssemblaaee el son accord avec la Bible et non seulement par les évidences extérieures ln appuyant. Quoique chacune de res preuves aoil grande cependant Je témoignage le plus imp.>rtant de tous, (eomme le prorb~te Moroni Je dit), c'est le témollllallf! de l'esprit -11 -

10 11ft AM.. ~~~~~-. dollné pm' 1'"-111 CGMta... el J'...ant~oa pridclpea.... LA PUIW LE li DP'EMBME : l.a lefoil.. t tm-: tre;.-e n.tia..don. la Scldéll6 Seeolln la.._. de s.,tue : Rlcriel-,_.. Hafula et : Le..a 1110y~n. pow les IJilftDia, de..,... a...,.... lean eafanta leur luuaeot. ~Il dfo veiller Il no..- les ealaatll aieat de lia. -.aaenta el de s'iuitawr avec etm. ~.,.. D 'éeaietll.-e leurs eamaj'1mifl.iotieijs ! Voici de nounn IJftcllllln, av\!t' ICI pemées de Noël 'el les priperauoes cin ba...- del.toun flri& ~ vu. ICIIIIIIIi tou. Il toas. ta riritdk!. )O)'t'U et Mia Noël ft... lita. f A œ IIIOIIWnt uee attelllioe lpériale vra» port«... :... llftréadea... - JI J... rimp proverbe, qui ni -..r d vrai : Toujoun travailler.. jii8iiüi._,. awtil l'nfanl. Ce proverbe..._ Il dllllllll'... laf...uie. au..- 6eft bunuain a a..uin, pow tin uia et..u.. ar réerier..-fois. :t. noir& a- IDOt ; ré<riatioa, ~ at J..tc 151 ee._. 011 a bnoia. Le travail déaaulil le "~ qai w ré.. l't'.., le IO"t!Nil. lllüs. il.ao6t y nvoir... expérwdni,_i.. lra.,._....,...._._... lie. TCMÜcura tnvaillfto uaa Janlia )oaer ae fait d'awiir l't'nfaal. «>la le reftil auai Jlllllade. DoDe, la rit'rialioll. uu n'impomo.-1 ca~iee pwual el rtuéaüf ou un autl't' emploi, april le travail...a M ~ IDeDt du corpa el dr l'npril L: rit-muon ea1 absolument Jtâdlalre,._ a. propre ~ l~ot f'l la croiuame de toul nfaat.._..... le... Il mèl't' qui ne ftconnal!... celt~.. rtw l'édautioa l't'diant t l qui n'y pourvoit pu perd un lftn Le ee.,a. pour la rirrialiua Cou IIIIHIIIHI&'nU. la plare, la~ l'llderie f'l ln am... nls diwn aonl Iris baportaata. En conunençant, il raut inilk-r le béw Il del ubltudes...,..._en lw faiaaat faire dt- Pl'lil nrrcicn ti les jeux, Il lnlervallee... )uarqués; pendant la t'roiauncc, U vnl mleus mna rwr lea heures de Jeu. Sl oo pennel à un enfant dt- jouer cuntinuellrnlftll, li devient, ile faliaué el dc naauui!m' hwnea r. l.a ~Wre, qui nt ~. nr permet pu cela, mais, en lui dunnanl de petill dclvoin, noa pu comme punilion, elle porte lulli ênerait ' '"" une autre direellon. d'où résullent la joie Pl le conlentl'mt'nl Dana beaik'oup d'lwureux foyen, I HJI ck suite apris le re.-" c ~sl le lentptl fu, orl, choisi, pour s'amumr. l 'nf' IOlrie par semajne peut être dépensëc.>, par la famille. pour ac llwer un j~ lo~ue les travaull de toutes sortes oablla. ljea. - Il n'y pas d'autre lieu, pour la rit-rntion, 4IIIÏ JlloÎU" réellenwnl rivallaer avec le fo) cr. Le foyer nt Ill, où le pire, la mère et loua les eafants unis pour se Nndre..._ lei... ltiipftimi ~" ('.._ -.. l'lllldront...-: u... de C!etle.... lac Il for-... IIIRel de...,..,, l'ct~lanl Il llftlldn.. pnrt clan" =e 8 NI..,, Il eel f'imiro.it, cjnaa... UII. et... de... ÜOII lodi 1ft niuiilegis OÙ ln -~~ ~... t, Je. - Le...,..nu peuveat pt"rmettre.-e lt"'l.;... 8l lea nkns w 1J81Ut'ftt..,. qu'us aient le tt>ulpa de )OUt'r.,..._.... C'llfUII. Noua cinou at... lftn CIIIDIII'aclf'A pendant qa'ib..,., petlla, ou n0111 oe pnurroatl Jnmab 1Q1M'r celle plltt'e et,... d'j arriwr, dt'ulna IIMOCWr à k..'tll'l ~- Biton dft... toni, par la néc.'f'llit'- aoavnt. Jom de Ill snalaon, el «'1'18 *-ne aux m«a 1111 fardeau aapiinentalre. O.. le cas oct le... _. prilenl avec sa fa..w. ~t peoclant ln rt!j*s, Il devrah lrouvt'r le lejdpii de liner, eillq ou db... ane les petits avot de reputir. Les prres,.t ln n~ ne dol eal jamais _. ~enllr trop ~ J-nllr )olwr anr lt'ura l'nfanll L'anc-il'nne ldk- etait que ère dt'vrail juewr avn l'enfant el Nia tenalualt loed. L'Idée ajm1e est qua le pà't> et a. ~ doivent )ou.r llvl'c' lt'un t nfaall, à n'ijnpurtr qœl àlt', 'il ''f'ui~ nt t'oillt'n-er leur amour. lt'ur aym.. Uak> el leur ~ace..,._ IIMréalloaa. - Il n ~ a P' inl ck rét'réallon ou spurl 'tui aoll un IJII!l'll' lentps littthnl', m is llowi pouv._ Jouer awe r. eafanh. quand mèmr. Quand Ils "'"' awlil il faut leur appl'l'ndre.. Jeu - Il n')' 11 J1R1 de nwilleur 1110yea d'a re dnt,,. nftel' que cie l'appi't"ftllft"... les Jem. Le ~ qui Joaen..,. bonnftt'nwnt. qui ''"" no!1011 qui._... ou 4181 perde, aul'll liu NI'IM'Ière abri fo)f't pour IIC'fimtpllr launnftenwnl lei eu111e11s dl's érolft et c:hûq'" IM"lion dana 1 vk. Combien IOU'It'Dt, dall11 lea eolrift pri\tt'll IIÙ Oll W livi'\" aux jeux, IIYI)III-IIOUI YU dr" udalln nt«onlenla de aniyft lt'l rqlea el qui trldaak-nt ou,if.-uall'nl malhunm\1~1 ain dt' puu, oir,...er! Je croia q ttt l'"n peul.el'irmeor qu'unr... qui se pt'i'iiw't de faire uw lf'llt' c:how. nm.\mco dan un jeu. lmntpfralt son voi11in d ne sen1il 1"'11 honm11' lam If' l'lllltlllt'ft't', l.t'l...,,. qui j10tk nl 11\'l't' lf'un rnfanla ont l'cjre:aliclft dl' ~r rn ilmm' ~~~ k'ull aulnnl ln r+llea et ln enfanll qnl ont IIJ.pris la lf's joih'r rnrrl't'lt'iin'nl ne trgawront llltlnl de plalalr Il ln jout'r aaulrrnaenl. Quand de tell enfanta Iront Il l'bk ( tiiiuiiunalf' ils ne lrou\ t>ronl pas lei r+tdn dllt'icile. à aui rr t'l lnnqu'll" sont adulle11 lia n'onl JNII ct.. Pl'lne J\ sui\'re les loix niiiwiiiijaln. Noua ne deyona pn être imprnaionnn lrop a«ieu ~nwal par l'importanl'r dfl pl't'maftoes ko(ona qlk' l'on donne '' nfanhi. l.eun ranetrl'ft lon* nolrt' aurveuianc t'l nous sommt'l l't'iijod bln de leur ~Ir. A8...,. Ill an... - l.a récréation d'inwrieur n'ni pas uule Il flrr eoasid8ft; lorsque lt'l enfanta eroùlenl. le pkoln liïi' les appellr el nous drvona les accomijiiider. l.onqu'oq ae lh re au root-ball, au tnnla, au croquet, Il eu boa que le ~re fr.ge romurredcf' ù aea fua. De lonauea )JI'OIIIenades dana ln challljllll et dana lea bols; les t'gurus de a. ~hasac 1 de la p«<k> 11unt toua une double Tilleur al lei parents et lei eofaatl peaftlll en Jouir Pnaemble. Nos lia el noe maa Jouiront de notre compagnie ai nnas leur montrons que noua somiik's lntfre~ks (iana 1. ~J..ort qui lu altlre, Il n'importe quej lp el dana n"lmporte ttue11p -U ~ ~--IL ~--~ ' ~----~~--_j

11 INDIC,\nON8 DE SANTE. Qn:LQli..!S DOt:C:El'ltS t:t DE.~~t.:an s s.:lun LA I 1 AJWI.I-: an: SAGt;.~~E. a....._ F.._.. Neil 4 N- ei-aa l'al le lrmfj'> puur,... Je...,... t nuéft, doi"ndt ee,loiadre. l..a aaeilleurn c:huiietl QUt" la l~m doiuie d~..at... PIU1...,... c-a.. pouiodenl doublftnenl Wftia 'Ils pa... nt IYf'C' CftS '1111 n'bat P1lll u :.lii oon:amns n : LA S-\Tl'llt: Tout"" les nourritura ''" 1Ntnqœ111 t'l le t. le "llillun jo) cllllt" drvr1it'ul étr.. rhcliais IJIIMni C't'Uil tidi bàtiuenl 1 : C'cll"ps "' t'o alljllnftllent la,.i_...r. l.t'll ftrt'mien il c\tre nommés ~oo111 ''"' dout't'ui"li dt' 111 udurr : ln tl ; ll~ Il" "-"" les nüalma, 1 tuules ''"' vurirtcli de noix: "" frult'l "ont délideux, ~ula ou wmbinél. 1-:n&uilt. \'~nnent tous les fnlib qur le lransport rapldr nowi rend acreuiblt"l>. Nprnlt'z cie l'orllt'nt pour re1a au llt'u d'rn.wpenser fktur lefl dnut coun. nr il" bllilllil"lll le rcll"pe t'l If.,. douceun le dé-moliht'nl. c Brow BettJ. - l~ez k-1 midtn dt' mie du pain 00111plet. CRmttlo~;ez lrs rroiltt'l pour 11'11 repa~o. l A une laue de mlette5. ajoutez d..u11 eulllerée8 l soupt' dt- beurre fondu; remue1 bien. Faites une rompotr de pnmiik's, avft" du suc:rt' brun u lieu dt b~nc, parfumez à lat cnnnelle. Mt'ttt'z, dans un plat à puddidi. am coucb dt- mietlt"' C!n.\tùtr une c:oacbe de ('Oftlpott', rt ainsi ''".. ulle, Jusqu'li Ct' que le plat soil rempli. On df-.it th~jdner par unt couche de miettes. ~lettez au four et cubez Jusqu'ill rt- que les miettes soient brun dair. St'rvez a et' une cr+me fouettie, il loqoelle on a :~jouté un blan<' d'œuf bien battu ou ane uae «'r èmf' aus œufs. Cri aa11 eafs caraaélée. - Failes fondre une tant' dt' sucre '''""' une ra!llit'rqit' et fail(-s -1~> revenir brun-clair. Veran lente , 11~1 dam ua 111ft' dt' lait bc illaot. ~~~ nofi'gidir. &.t&ea 1... ela lait adouri et UDe adllerie l eaf' de Yaallle liquwe. Venu... dea =e l en.. et ad8a Mla raarie,... rillllt,.,..., JIJftll lin Nit daaa an II'Ud plat, li Ga Je pref... et Clll pellt le Yarier 8'ftiC... frulb Jaai:Wa ou de la noix eoru. a...ea refroidir. Senea ayec: ane...,. aa.--1. Pahel fondre et rneoir..._ une dellll taue de aacn dans ane C"MMt'role; aloulf'l... demi tmu d'eau. Lliiaeez refroidir t't verwz aur la erinw. c_....e s..w. - )ioulez ftl quotité étlale dn..,_. tmi,._, W. data'""' Cuita noyaux) el dt's nolk ttn. flajtn passer trc Îii loia pt~r k- nkjuiln. Pétrir t"n boule ou t'n miehe el couper. '"'" traot hf'a. '~ ' ""' rir ~ trafk"hn oa les bouin dt- aurre hltme et 'uu~o ~urez ua bonbon lm ula et cwudeus. LB U Da:BIIBIIE :.. Plftrile: La aina et 1... dr la Dr::ut bt. - l.a StiC"~" de SeNlan. - l.a I.Jttmture. - Sua aleuks. ~( ITF.. I.e l:l olkrmbrt- nt rannh~naire de J01epb Smith. Il M'ra bon de Cain: un cliacoun aur 11 vit'. Paltt'11 rnsortlr ee11 tlc UA faib : Il Sct11 humbjt. miuloo: 2i l.'lnftuent't' qu'il a IIUr l'huaaamilt-. Tf'rmlnrr Jlllr rhanlrr : 0 :Yon l"èft'. Bl'T : lk~m.. ntrrr 'lui' ln renutwii dt"'l pionalen étllil'a11 dt \rllk"' IIMiriolt"' : Il ù lt'un famllln; 21 là lt'ur rt'li,.jon; lu à leur petrit'. N... - Pendant c teall* d''pftu..._ le... o -tl iolé faible elinmeia. Il eu n~ Uflr'-...,. IAC'he dan u c nnlt'ient't' àoc'iale et 11101'81e. Tout le tt'idp'i o't'im'ncfunl tout l'h41n1m'ur l'n 111>1t 6 l't' 11lorie a peuplf' - Ill l'<lllltliml exallft- clt- lat Dllllrrllit~ fui nllllnt.. nue luit' haute el anapllque 4d»ll. l.n Saints dell Demien Joun oot h>ït)oun tc nu lnvlc lablfo... mrlllt' prill.-1111' de veria pour if.~ honuaea et 1..,. fl'mmt ll, ln ~ne tlliutlnn du tabprnacll' dt' ehalr de l'npril. l.t'll non )lunnun uni. cotavertt'mt'lll, IVOUÎ' et t~~»al d'llt"c''o'd avf'l' la ck darmikni...,. nwmbrc-a. qu'il n'r l'ui auraane lniqldté clan' lt'11 t'lllllniunruii"' lnofnnirnh jlllqu'6 t't' que ln ~ C"oet~tilll ~ <'ntrif'eal. IN prt'~kkool Jnhn 1" ylor elit t'ft~ : 'lic.ja IK'Iicmll "nnl IQulr" honni-t..-, fntndws el oun rtc'11. Nous,,.ù, cms de Jeu11 infrrnaux. nul d'ivrotj~~erk-, nul d'lnfanticklt'. r.ullco ltl.lison d 'ar~l. nulle pro~tituée. NOl Ct'm~ n'uni pas d'lnlri~s. ni dr débaudtra rraindl't' dt" noire pari êl ni """ ft>mijiel ni nc.11 Olle~~ 1w "ont c urrcllnplj" par dt's acélrrats lntrill&nls t't w w. prlndllf'" Nnus t rurun~& t n la c~leté t'l là \'f'rtll dt' la ft mm.. c t nous 1..,. Mllllfllllll!l. Il n'y " dt' nos jœn, nulle place lans le mondt l'lllif'r oü l'honneur féminin. la vt'rtu, la da11letéo.!lc.nt auul bk'n prni~mk tju'cu Uhb. ~fatia, qllt'lqn'un JK'lll dire tlut' <'t'tif' dérlarution est (atîic pnr '"' Mormon ' Qu'en dleent l('ll Gentils,. ' N0111 dtoos à la salle JI. Pbll. Roblnaoa (u non Mormon). journallatt' antlaia notoire. qui se rendit l la ille du Lac Sai' fh'tll' IMeoavrir la ail~ sur les Mormons. 0 dit d'eux : l.eos Mormons bunun 1 - Alon. quel peul donc être, par. t xemplt', la conduslon dt' toute honnête personne, rhikbll!sant sur t't' fait qut", quoique je rne mllal c:.onatalllmenl aas llonnons

12 ... d'eu. cwslreu.-... r... pou lftlle, jaireia, dana.._. - ID FDI. Ill ne ~rlrftt - ftitf' de 1toiaso11 IOI'W. SI te d6alnûs 1111er l dlet-.l 011 ftl,.._..,..._.alnaenl un ' rait aa dina~.. daob; a.l je tlftlnla...._ penouh ml awc:..o ~._ d'in..._.t....,.. l~iiipi fiait i IIIOl (Aopt11daal Il ne lel!r uriya jaaws de m'.. rir 8IM'..,._.. mltar p.r pollieu& Ahlft, wr~t. n_.l prut-on,...,.. n ~si lléralinn la lftoture où ln..._., qui ne eo~~ua-.. rin de IP de c1n )IOI'IIIOfla, 1ft atipyllt.dt COIIIIile prulues,..._,. t'!.. veun! H ln C'OilMiS, Uft' 1ft... antaj(f'a ppi'ioiuiela d'olllerutklll, k'l 418e nul krivaia nua llonaoa n'a poallédé ant4-- 1 k-urftim'flt. pour Hre, dana lftlr t"uiiidmiiiauté. claam lutk les ra. ""n"'lliunim'iif'pif'ftl I!Oianftlx du11111 le- naalallrn de tl... piftlo 1'1 dt.....~ )lclftnclll&. qui puent..w.t Uf' luis w vanih ri d'lnim*t br bk-a \"illll~n ont n-nda llnlniijii IIr du fall - quf' l'tni n'anll j.tm;,iâ vu ù l lvrn"llll.', ni t'ntf'lldu un Juron dllna lrs rues cko leur.- il~. dhlvt-nl ronlnwr tuint...,.at qur. Jl'ke aux rx.- pln ck-" lifontll". il" unt dn htojiim'ii f'l df's hoiiuiws prufai'ih pamli l11x. F.l r lt-11 fc"iriitn )lormon~ c llrthiifnm"tt. wl'nr Hannah T. 1\ h11 1 rlto dr leur propft' C"flde d'lkmimw ; \tut'......, ~.. frnunt" ch- '" prttplr. - 1ft.. uoun d't 'llth - UCIIII na..... rn ula!iw' ri dlak-: k- ra1'11f'trrt' cw la lt'lllm, Id que._ ou lait qu11 ~ou :... dkntlon,, f.nw.iioa tl OMIIh....,. i'lhibuh pitrlic'atlirn;... m... ni son rtfuit tt Sn wrvllt'ui'i Sn nr~ lrs... ~- mo qu'ullt' fko C'llttll', main t-l ~,.pru. "'"" 1a fni...uté l'l'tah:... lmftl nt ltgr Plon: rt lf'ui' a i.t tlll't IIH l'flim'iiftll ltour.-... cl8na ~ _,_ tu. en dt-rni4't lifta. luwlla Htii'IM'..,..,.., PCIMr eon.-101'1' q, nulle" 1»rt l'til' l't'ut' lf'l'l'f', 1~ ~h t lf ri l11 vt'rt dh,,... lljtlt phi'! hunur.-.. rt rwult'jci'n qin' emrmi Il' prupl nptli'w llorn..-.ns.. (:C n..._, lhiht rt ''rai i hcil Ir lé-ntuij!iiiifk" qm br6lalt dan' l, ura nnhim l_..! 1~1 c-umbk-n I(I'IUitat' wra ll'ur rkumpt'nje! c:()sf:l.l'sio:s : A la fln ch- <"C'IIr sioril' de- lt-"\'ejtll nous p()u\'1'111, blrn noull 11rrétrr l)lmr n,. ~ q!w1'1ionnt'r nou" ~nlft. l,ltt't.,l-11 mln nu ch'll t'lfnrts '"'" Frmmf'll t'ondalrirt'l ch I'F41U~! Cr",.llill11niH h~rnlnt'll nnl-elln lullf, ""' wnt.elll'!l aac"rift~ el onl-ellf'll pa~ é dc' lf'ui vito rn vain? l.on.qut IH frmmr11 rlt l't:(llillr de Jésus-Christ dn!'niinlll,les Urmlen Joun endurttil'nl IH pt'inn de la prnkuuon rt le-1> Wl\'1111" hara!winls pour ét11blir Inn fo)'t'r aux sommets dt'a m~nlasrnt'l, elin ~laient un peuplr librr. A rlln apportrnalt un J~\llnaUe dt JiiM"rlr Ellrs J)()ll!R'odàif'nt ttne franc'itlsr dt' IIMrt~. la' monde tlrt!lcond auln l'lt-nl. mals, qu'elles parlent pour ~llf'll mflnt'll. Le Woman Exponrnt, un majfuine Mit~ par Sœur Emme tine B. WC'IIs, et rt'mpli d'rt5pirations pour l'~lévatlon du Bt'1ll' féminin. dit :. 1 Si ln femmes de l'l 1ah sont dt"5 esclaves, lrun hens son cl~ llt'l'ls d'nmour et sont 11ardés ebèl't'mrnl. llfo nllll joun. elles ont Ir libre r xerelre. san!i rt'lltrlction. - - "D - dt' plus dnita poüüq.. ~ IIOCias.- la leaunea de n'lm l"wte fiutlle IIUift partie ~Uû. llaja elin ne moi IIIMIII... en IINUPC. de._ louea et les vlcea qui uneat la ci iliutioo dn aul ~ dléa,. ni de dla._r les priddpea de valew épl'uuvë. coatn elinquaat de la aeatlmeatallté, la!>llllsfaclion de pauiod. Celle dët-lanalioo ftl l1là ld'ua plaa ll'ud pul.b. ntr elle est c-itée IJIII' deall boalnlfl : ftonmoi! et Robert rh Webb, toua deux 114:>11 Mormons, qui lit'., ndireal n VIala dans If' but e~ d'-.apreadft IH coadltiou fi!ui... IL Auui. rn dht'lllle de la ~lion de la reauue llormoane, D' mu. R. Slaipp, Ufll' ~mlaent~ dck"tol'eiiiict de I'EIIIae, prœlune ; No.~~ anma- ~ t 'ètre piéudéaa et oppreuéel Hoaa.U...lolla n tlt an usallon t'ar rh*a uvona 41U"on ne peul lruunr. sur l~t lrl'l'f', umo laue de fl'lllllll!ll qlli fic't"uj)e une poailion phil Hnft. dana ln caon de IRn maria. ou de qui ln watbnenla IH phn délk~tl et ral'lan sont si rt'iipft'léa qa'kl f'll Ua.b. Que uœ œta\ rea parleal,.,. noua. Houa,...,.,un un peuplto l tnpéranl, rraipanl Ut..u 1 owiuatat aux lokl Soua t'oui Mrou q ftrtu t'l Ill cl leif ttonl ~s oi'iic.'dit'llls qul t'«l'truadl'nt lto!'antc ltol'f' -l'ulm' ft'iiuiae, No" damm sont HuquH!I t t ratrlnk-1.. a 1toun,.irs u : ~ll' l nm~e. nl uroet wl'l ~ par dn artea de IIObiHH. œur utllit6. AuJourd,..l, NIIIIIM' ~ par leu" larmes dt- 1cHe et lrial..., Sion fleuri t l tito! l'f' etllllltne UA 1er IIIOIIIIIIM'III dr l'lnwtlr lè et l'bonllftlr noe al~-ua t du C'flW'IWil' ft la IWiité etc- n aletlk'l. l1u ~ rlfcwts nf' lorftlt 1... Ina, mals 'lnnt uujourd'hnl daruo ~~ln lftln lldrif'!l Ilia tt fllltos ttul pnrtpnl leura l~muilcm aux nations dt la t.rre. LH frftllnt'l et ln...,. de S loujaun Ubrea t't ~oaorëea. t'ar rllto<l donn nl lt'ur toul~~ la ~lion da Yrai E\"all Jdle du ('~rial..,,. tl'f'ft. El ~ se priyhi de bfoauroup de confort pcoraonnel, qui urall aull'f' ~t pour l'llt'll, ton eayq)11nt leurs maria. ll'un 81 ri lf'lln Il ~--~ lrs l'hamp'i de mluion pour proc"iamer a... vi:rllk ldnrl de I'F.nlllil. rftt8ari. Un de.> t'h mluionnalrft. Ir Ils l'une de ch aobih lllèrn, plt'l..,.. tf'abn~tloa. lai diillt' l't'li wrl.. l~!t r.ornme un bumbll' tribut Mvrra IC'11 ~lfttl Sion. AIYia O. PACK. LB DBCEMBilE : Sol~ rkriallvto ptlllr lo Prètrisr C't la!wk"i~ii: dt' ~'C'flttf'!l. 1..A 80CIBTJ~ GBHEALOGIQVE. I.E 6 JANVIt:H : L'... ~tnlll ~... Coa ertl. BUT : Dbnunlrer les dlve1n moyrns qu'11 lt- t'onertl Pn Europe i sa dispu~~ilion dt' fa'lrt' les rerhrrehes l(i>n'-tlotltquh. - mudier 1 rn~on dont on ~ jt s'en servir. PLAN : Comment faire a te rech rehe gmnjo(iique : a) lu trois quntlona: b) les dix aum..-iiona d~1ai:ea : 1) les SOUI'C'H OÙ Il(' ~'OUftllt les renaeipftnen.. utij.; c) lettres ét-rilea; d) un écllan.ee. L "--ltlap Aaule!1 6 la S..ne. '7 C'est une lltoane opportnnlt,, pour unt- penonne, de.,..._ lea falla da per-

13 c:nsrj.esms : A lu fln clt ('t'lit' ll#ri.- dt- l~"('uns nous J)OU'on!l> bif'n ncms 11rrftrr tjcmr "'"'' qllt'aiionnt'r nous-mf'mn. Jt '~"' t - 11 mh'é'llll timi t ft'orl lm Fc-mmn FCIItdalrit'r'l h? c..,. ''liillantn h"roiik'll nnl-<"lln lulli>, M' sont-elle~< l'f-i(ii~~~t llk'rlfi~ el ont-euh pa~ e de- lf'ut vie rn vain ' l.on.qur lt>t~ trmmrs ftl 1'1-:llll't dt' Jésus-{'.hrlst des S..lnts.les Hrmien Joun endurttient ln pt>lnrs de la prnkutlon et Je,. '''"'allft hara!winls pour él11blir l~.r foyrr an IIIIIIUIIels drl 11 1 t~ttlllltl1 t's. ellt'll élalenl un pruplt' llbrr. A eues appartenait an F.\anldlt> de libt-rté Elii"S f)c)asédaient one fnik"hbe de llbt-rté. la' mondt tlrétpnd autremt'nl. mals, qu'elin JH1rlent PQUr eiih mfmea. Lt- Wornan Expon«-nl. un m111caline Mit~ par Sœur Emme line B. We-Ut~, "' rrmpli d'nspiratlona pour l'élévation do sext r~mlnln. dit :. 1 Si lf's femmes de J'( 1ab sont df'fi esclaves. lrun hens son cl~ liens d'amour et sont (Jardés <'bènnm'fll. llfo nll!l jours. elles ont Ir Jlbrr f'xerclre. sans fttltrictjon _~_,_......_u... 11a1a e11n.. moi- porte 4WIIe Mllft Pllrüe...,,... ea IINUPeo de... foliea et les vieea qui uraeat la eiywutioo "- MUI s aw.,. ni de cbaapr... priddpes de \'alew épruuvft- cootre dinquaat de la aentbaentalllé. la tollllaladloa de pullioa. Celle dérlanatioo...a Ill& d'ua,._ III'Ud puids. nar eue nt C'itée par Mtla bolllnaes : RoW.oo el Robert C'h Welab, toua deux noo Nonnona, qw se rndi~ot en VIala dmna IC" but exprès d'... 1H eondltiou ~ful ealllaielll IL Auui. en dht'ftat' de 1a J oaiu. de 1a reauue IIOI'fltoone, D' I :JU. R. SlaJpp, un ftaiaenl dodoreae de I'Ealliae, prot'l... : Nu..~ IIOIIIDk'll IIC.'euRea nr. piéliaéea el oppl"fttéft. N.. cwinenlna. rt lll IIC'('UUtlon 1 rar DOM UYOIIS qu'on ne peul truunr, Mar la lrl'l't', uoe lau. de f...,. qlli OC't"Upe ane pl)lliuun plua Hevft- dam ln 'u un de l un IIUiria. ou dt' qui 1ft lt'lltiments ln phls dftkoats et nll'iais aont si rnpecotéa qa'k'l, PD Vlab. Que UOI œll\'rt's parlent JDr DOUL Noas MIIIHata Utl... 1Ptnpft11nl, rraipaotl Uitou 1 1 t.wiuant aux lois. S01111 t"'ow.tholla ~ 1.1 wrlu t"t ht telt' 11ont la ortt4'11wnls qui 4:'011- rtoaiwiii lfo l"al'lm.'lî'r. " 'unc" fl'iiuue. No'l dantm '"'"' Id~ l't ntrlft4.c.s 1 Jeun \'in 1(11! 1 nll'sirmntt nl ur. c ttriw... l*r tin arles de noblt'ut', egunlll' t~ utilité. AuJourd'lt i. t'oiiuim'?j~ par leu" larmn ct. 1u6e et lrislesh,!unn fteurl t l df1 1""' COIIIIM UD 1er DtOtiUIIII'III dr l'inwit'lt. t'l ct. l'hclfiini'ir r ftqii alrtta f'l da l'tmira(le t'l ct. la lldl>lll~ de n alfttlea. l1u ~ll t"ll'orta IN' lul'l'lll pu walns 'l\"t'ri uuinurd'hni dan~o lf'll1 "'" lf'urs Rd4ol«''l fils.. IIIH tiui p.ii'ipnl lftll"l t mui tut~l" aux nations dt" la 1~. Ln frnunt"'l el lf'll JMnos de SkitD aont tmjours libres et lk>nories. rar ria.-. donnf'nt leur tfoui~~ la promulptloa elu Yral Enn,dle du Cluist sttr IPI'ft. FJ u prlftlll de bt'aueoup d~ c-onfort Jll'I"IIOIIMI, qui vnll aull't' t pour.. u..., t'li MYI))'Wnl leun maria. leurs Ils et lf'un Il tt n 1... rhamp'i de mlul(ln JICIUr }lf'oc'iamer... '"'rili s tdorl~ de I'P.Yallliko rrslaario. Un dto rn millllionnalfttl. Ir Ils l'une cie eh nobles.-,..., plt'lllf!ll d'abn~lioa. lai didito rett llirie ct. leçonr. C'OI'IIIne un bumblf' tribut envf'l'll lt'a ~«.s cie ~oo. Aina G. PACK. LB DP.CEMUE : Soin rft-réallv. pour la Prflrisco t'l la Snrl~t~ de ~'C'flttl'!l. I..A 80CIBTII GBNEALOGIQIJE. I.E 6 JANVŒR : L'... lltniw fumeletrl CeaYertt. B'L'T : ~nontrer les djy~,. moyens qu'at le ronverli t"d Europe.. Ill disposition de r.... ln rerhrrebes l(fonéalotdqun. l~todier la façon dont on ci4 ~U s'en aervlr. PLAN : Comment faire ~ recherche,..njoiique : a) ln trob questions: b) les dix SUQt!lltiODI d~idhs : l) les souren où se ~'OUvent ln ~naeitlnelnenta alli : c) lftlres re-rites; d) un éehan.ce. 1.'.Aaeta lap Aaaalft1 6 la S.. ne. "7 C'est une ltoone C)pporlnnlté. pour unt' penonne, de,..., les falla dea per- - - "D L :.~--~...-&.: ~~.. _ 21-

14 ... - où die a énl a..e -... L -._,...,..., r&t~~~e _ _....-.,.rt, ~... A816rl... la..._ ti"hll'ft... r... c:umenaal... o.... H 1,._. ln!witt..,.. l)er'llien 1-. ei'tk- '' a... C'ftltaiiNos d'a... C TI'Ok...-. r'élèowal...,..._ --a l'..,nt till dwuiw...-..~......,... u ca œ : De... a.r...uc. ai-je...! _..., r-'...,.. '-- -- c..,... n~...,... C. llftya r.. rtiom lft'oitl a. pnouwe... mme..._......_ ri IN lllil rlrirtr : 1. c-~1 ayft -... ~ ln... de... -~ be fall,,...,. ln iafonul&o.r de'mlinl ftnr..._.. 11er roll... le ("81... et Ur.,... fti"p Witr ~.ct Il.,._... Ur... _. IN fttlir&rn d'tm~ oa 1ft a relewa Eerlwa -' l'ur nlll6on la Prilrtre ri 011 lift~~ ua 1r1.. n....,... cler dain.e failr riml...,_ poar vull"'!, Il.. boil filin',... t'oiiipiet... purribllo, le... - prëpeno.a. ayfr...,.,... IGM ri.,., , ~ f.uft..... ~~~~~~~Ulla... qu.iim' IM'f'Oftl...,... du T...-. rour "" 11Yb uni une... valeur eoruae d'ideatihlkmi ~ 1 allln... de,..,. r.-lte..., ,...,... r T... i. 1 AjciUtra... tlatt'tl f'l ln failr 11i.ta.u. a,..a ll'll 1 Il, utn- phr, vulre.-... f'l it lf'urr f'nfaala. c-t...,., c...th arriëfts.....,...,, "' pour ~ --~nuon, -' loi ~ arrièn ~ C'llpablco le fair', rur la dr YOtn pèft.-l bled Cl'll'._. Ir.,... dr v r n lfpm'aal ln re efe~a...,.nt dana a.-.. ~lrt'tl Cl* v 1,.. H.blluc-r. VOUI dnrn amir 1111 rt'ldatn- pnur ln rlll'ftr..s dr voire ptno f'l 11ft rad.,.,._. 1ft rhftrn dt' prlrqtl'ils cc-tilueri *"....W,..rfto!l.,.,. - 1 k- s. \' 1... pgul'f'& l"f'ii.. IIRIC'f', cie la IIM'IIk' lttan...,..-, M 'I'IIUii ddil'f'r. Ir hph cie.,., r "' de a...., * YOtre r.rlr c-onaliiin' ln quatn- IIIIJWs wr a...,...u"- roui drl rt'tl trk'lluns c'tii1vt-nllblt's., IUII ~ tr... alllrr ct.ns Jco T.,mplf'. s.. IOU\?nir tuulc.un qin' nous n'avons. IIC'Un da:o'l d'lnlt'rfén'r ~vt'c' l'tpu\'1"1' qui apprrticont plus ltroilt'lllrdi d rutr..s per rt nllt'l dt' nuln- part'ntê. una lf'ur ccjopénliun nu kour ronwn tt'idl'n 1....:... d t 4. - T mlr lnfurmation df'\titil ~... : 1" ) prétjih-.- an11 vo n:,...prtrt'. ru c ra) on rot. rnauilr. lon~qu'ellco t'ill.elutr-lrnwnl lnsr-rllr t'ile devrai! ~Ire lransf~rie sur \'titre retualre permamnl, en e~rre lnd&ue. C'ftll\mcontant par If' plu11 \'WII ant'èlre comnw numero 1 el u femme c ommf' numlro 2. Cellr rnjthode de numtlrolt'r "' d'cnrt'ici Irer M'l'A C'omplf.tt>mt'nt t xpliqu6e drnr Ir leçon hull. :;, _ Tnua 1er mrleriwx néchuli'\'s peuvf'nt s'obtenir ru bur..au de' la Mission. L ~ , e!œr.. u.lieiea. - l.unq VfiU!I uurer rum pllt...,_ a...,..,..._ 41R YOU. an a aatow- dr voua, f'brr...._ a. Wuraaüoar dlea ww pnx"iiil AIMJn our ~ dr YOtn.-.. YUift..W., cjco Ytllre,..._.-.re uu...,.d ~ uu...,,lllilre... Ycttft' faajjie IIUi a &lite C'OIIOilii'MI)('t'.,....._ Eni'Yft lulli œ qm11a pt'uftlll w.as din-. lhmte...wre on... l"ft'ntlir... lafonulion qui IOIIII"f'rrl lille... alftlr t'oallk' dalt' IHftlociqiN' 7...,.,.... r... ~... AFC'IIIY,.. - a...- n.t...uo ,...,. et a_. wn lf'l'llliiwt cr nla~ 'uua rurer...,...,, it proxhnil~. bif'n dft faola hnportaa",... ln11 b mu....,... ruau...._ recllrrdwr dana lfoll Wbllolllt - ~irtrt'tl draa ln...,... t'l daaa.r... n r IIR'IIIWL Nf' vuar... tdiy.re... al 6 la nwinclil'f' fln llldlvw-.... ta f'iiu)'i'i.dr Pl'tll '""..a l't'..., """ "'"'"" par l't'il" rciui'c't' t:..n.... a Il raul prccridf'r "" faisant '" l'ft'hi'i'c'hn ian" 11'11 t.u.jktlhkt a.... twn diar81~ dena la 1'"' L TcMit lnvall...- l'nua falln rwc r dam IN T~...,..,. IN S.a.ts rftidlull da01 IN ~iraiclftl, df'wr'llll... per If'... cltl PriUdnt de la MJaloa. t. En l'llppctrlanl '" datll'l, clnillltt'l luujuun, dana vull'l' t arnt l, l rct~~rn clf' l'lnfurmrlinn,... par f'lf'fftple llt1 n.. ialr. cfto la... rui!uil' 1Jco... : llto ta Blbko dfo famlllf' df'... " nai un ckaultlf' C'tNIYt!a.. blto 1111Urra loujuun ftre prb aur l'ln f, rmalitlll. Il t'il Iris farijco cr.-u.r d'où vient l'lnfunnalkm,.. ttmnnl CIUt' 111'1 l'ml>...,.. nt M.Wal 1'1111\'t'ftaitlf'mt' l t'ftnocla...,... lrm. S'ubrt"flt'l..,.,..,,, nl'f'ptl IJCillr aul r.. t'lum1riim'iil 18. \ 'uu t uu\t'l krir.. IUbliulh"'ur», aua VUift, au C:Ct1nlfa. rus l)lpartftnt'nls t'l aux.,...,,_. ~telles pour no..cilll'f' clanr Jco 11'11\'.ul. a..u bil'ft qu'aux allt'w.. amb ft pel'f'nlr. - ldll'ft d'ftl'tllflf' alenonl luu,jcmira fla. nu1ubn d plcolnr-. cie._.., rrr o......, fayftlf'. f'.onslclfrn bifon t'ftlnlllf'nl Yntlll df'wa prftf'nlft' yofno Ntrft'llpnndrnt clrnr 1' 1,... riun dt' YOII PftliÜ~I'I'a.-... t 'Dt' ad~ mn'rf'll.llllto apport., Iris friqwcnmt'nl Ullt' lnfur III8Üon... loteiq~w... Yrltoar. 18 l'f'riif'iiiik'imdi...,.,... lf'tnantfcol drvl'll Hr.. clftiiim rlntpltoment "' dall'f'imnl clau vuln- l llno. Vutn l'llillflll dt' clftlrer l't' r..nllf'iidf'iiicri : qw,..,. If'... pour runaplioter la l&innalcô flco voll'l' famltlf'. qur,. "" rtl'l "" ll'llln dt' C'Cllllpller. t 'n" 1 111' dki Rnmtlun trou''""',.~ni-ralf'nm'itl nn llf'nlinlf'ri rui'n'lphnianl dan11 Ir """ ft l'l"ttrit dt lm ltfi'mjiidt i Cl l YOIIA \'riu'o acf,..,..,c, r11r l11 plupart cfn homiim"'i, aujuunl'hui. 'lnllf'c'iiif'nt 6 ll'ui"' rrupl'ft anrilrt'11. Frlln rumpnondrt qlll' voua ne frilt'tl pc111 clf'l l'l't"ht'f'c'ht'tl IMIIII' un IMrit..., lwiiuc'oup aturont C't'IIC' ltrf'lni n- IJC'OIIÎ't it I'C'Ipril. '!IPl~ialf'lllf'nl an si œ ronl dl'l holltnm'" "" loi. t'l itnt lt'llt pt'nsioto lt'll lndlrp!jim!i'rit conlrf' voire l'fl'ort. Apri-11 qtk voull aul'f'z i vl'ill~ l'lnl~l de v llre rorrf'tlpondan.. : fllll' \'OUI»UI'l'l déslpf. l'ob)t'nlf de ''nlr.. }f'ttl'l'. il faudn,... llllll\'t'nlr lldëolemt'nl tt'un autre prin<'ijw : la loi dr l'khan!(('. La JM'"9nne qui ' é(lolrle qu'elle ne poae pa11 la qhsllon à ell -m&nc. : ~ Qu'l'Il-ft que je II&ICIW' par lit '. lonqu'on lai pl'fteatr une IJI'OPOIIilion, nt v&ilablemrnl tm nre. n y un esprit cjto C'Onceulonr mulueijcos dana toute

15 IIIIIU.:"UÜOM *'a. if'. l'nt dio nuu. énluenl ln tilola _ IICMIIJ pllçdn lille l'drort , ,..."'... no. - C'ft\No. C"ftl... JI n"nl.-...,..... d C'ft\'ft"S...,...._...._. dtandrr,...,... d ~.....,..,._..._ lonqw111 ~c.l lnr -" par IIIM" cwprur de._.. el d".. cwts. aft't" la...-..!l'il' c nnui...-. ~ Si Wllll..._.tlwz an rmtwitnlf'ific'ftf......_ ~,,.....C COIIIft' r~::,ctiw. il fiiucfra ~) no le plua... IMi. &, kri l -...,...,.. qui lw - pu cie l..:.dlw. "' Ml'ail 't11'1811tlno.- rautr qao cie ltvr dln- qœ voua deum a. rmllf"f,...l..,... Fair&- IIIM"...,.,.. "irariale. danll 1 Tf'ftl.....,..,. YOe mnrla. t 'nr trlh' pronm-t Pl'tll t'réer un M'IIIIFDC'ftl ct -r-..e. &: ronlftlatlon ua d"unn1-. d. clds lo. 1ft c -. Pino but lm' a- aflf'inl. l.u rianlon df's ft'listftll llfllft~ nt M\'C"t''UI' i pupalairt' ~ aullto..,.alloa at '1-N>n-r ""'"' 1Jri.J&Mtw ai,... dkilll~ rlai...,.nl qat" \'CtUI t"lwrrlwa A c-cnpliotn YQIC"t' njlhll"l' ramiiip. t'... IMtrwiion".,.,.,... Il llft'llil dlllïrile d'i>tabhr &ra..._... " 1-t llqwinl ICMM. rar If' prnblftnc- ct...._ J)"t '""nr.,.ut,..,. dlfl'mnt. T.A81.P. DBB IIATIB&E8: la P walr lllal....wwul Julia A. \\'iclt"'"' 1 l.à C'W. priaid nt Juhn A. \\'idt1ue Il... l't... Rnllf4a. Ci. 1- \\", :t Ca..,._., tl"am Bn Y&.. J. A. t"nncla 1 A r "' Cra11llqu. l. A. llc.rb.c-h ~ t 'a jear - N.,,.._.,._ (ralltiqurl. A. llurbarh ;, Rot..._ lto flel ll CramiÎtfUC'I. " Hut :.t-b <.: ani («"anl iq M I. llc 11ra C:ha ppul"' (Ill, 1 ER r...,. 1 1_.. Fil.. Neil.....,_. Prftrl~~e..!1 &ele... Di ~... Ill... s.ew.. ~,, lee!iu CM. lœ'qiih' :li fl fl u f4iilrftl ~laax a. llll lea : ti. 1. WOOLF. 40hls.-- S.inl Cloud, Villr d'aynl) (S.int' ri Oiw). FRAXCE. BELGIQUE : Liè'tc lia. rm de Campine, UI88E : C i nh 4. rue de la Tour!\l ii~!wit

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu. (Mt 5,1-12)

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu. (Mt 5,1-12) E1 Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu (Mt 5,1-12) Quand jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent. Alors, ouvrant la bouche,

Plus en détail

3. Matthieu 25,31-46 C'est sur l'amour que nous serons jugés. Dieu regarde comment nous avons aimé. Dieu nous juge d'après nos solidarités vécues.

3. Matthieu 25,31-46 C'est sur l'amour que nous serons jugés. Dieu regarde comment nous avons aimé. Dieu nous juge d'après nos solidarités vécues. 1 PROPOSITIONS DE TEXTES D ÉVANGILE 1. Matthieu 5,1-12a Où se trouve le vrai bonheur? Jésus nous le dit. Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Quand Jésus vit toute la foule qui le suivait, il

Plus en détail

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre Références : des informations techniques pour agir Violences à l école Prévenir, agir contre Juin 2008 $ % $ '( ) ) % *'++, - #. / +0 1 *23 4. )( % ) * -!""5. % ( + + 6 ( % 7 % 7 ) + *8 #-. ) + *8!""5.

Plus en détail

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)?

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Guillaume B. 2014-2015 Chaque chrétien s'est déjà probablement demandé s'il était normal, après avoir reçu la foi en Jésus-Christ, de pécher, et de continuer

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

Leçon 1-3 La Bible. 1. La Bible est appelée la Parole de Dieu. Comment savons-nous que c'est vrai?

Leçon 1-3 La Bible. 1. La Bible est appelée la Parole de Dieu. Comment savons-nous que c'est vrai? 1 www.jecrois.org Leçon 1-3 La Bible 1. La Bible est appelée la Parole de Dieu. Comment savons-nous que c'est vrai? 2. La Bible est un très vieux livre qui a été sous la garde de beaucoup de personnes,

Plus en détail

Présentation de texte adaptée

Présentation de texte adaptée Présentation de texte adaptée pour éviter les «inventions» dues à une lecture globale mal utilisée Titre : Approche adaptée d un texte pour un enfant qui ne fait appel qu à la méthode globale pour lire

Plus en détail

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe :

Dimanche xx 2015 Eglise de XX. Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Dimanche xx 2015 Eglise de XX Baptême de Prénom (photo) Intentions de messe : Accueil Le célébrant (prêtre ou diacre) interroge les parents : Vous présentez votre enfant au baptême, pourquoi? Que demandez-vous

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Nuit de Noël 24 décembre 2005, 22h30. (Isaïe 9, 1-6 ; Luc 2, 1-14) Président : Guy Lapointe

Nuit de Noël 24 décembre 2005, 22h30. (Isaïe 9, 1-6 ; Luc 2, 1-14) Président : Guy Lapointe Nuit de Noël 24 décembre 2005, 22h30 (Isaïe 9, 1-6 ; Luc 2, 1-14) Président : Guy Lapointe PRÉLUDE 22h15 : Airs de Noel (orgue et hautbois) 22h30 : La chorale se place dans le jubé de l église pour les

Plus en détail

Table des matières. http://www.distributionadp.com info@distributionadp.com 1-819-477-7421. prologantilles@orange.

Table des matières. http://www.distributionadp.com info@distributionadp.com 1-819-477-7421. prologantilles@orange. Table des matières 1. Hosanna (Hosanna) 2. Élève-Toi (rise) 3. La terre entière (ll The arth 4. Ton nom (Your Name) 5. Louez donaï (Praise donai) 6. Offrande (Offering) 7. Jésus Tu es (Jesus You re) 8.

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Ezéchiel, homme de visions

Ezéchiel, homme de visions La Bible pour enfants présente Ezéchiel, homme de visions Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Lazarus Adapté par : Ruth Klassen Traduit par : Yvon l'hermitte Produit par : Bible for Children www.m1914.org

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Union d Assemblées Protestantes en Mission Espace Martin Luther King 4, rue du Marquis de Raies COURCOURONNES 01.60.79.18.37 - uapm@orange.

Union d Assemblées Protestantes en Mission Espace Martin Luther King 4, rue du Marquis de Raies COURCOURONNES 01.60.79.18.37 - uapm@orange. CONFESSION DE FOI Union d Assemblées Protestantes en Mission Espace Martin Luther King 4, rue du Marquis de Raies COURCOURONNES 01.60.79.18.37 - uapm@orange.fr DIEU ET L HOMME 1 ) DOCTRINE DU VRAI DIEU:

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des à 18, 19 20 2013 UN UU l C Cèl C Cl â-d P Pl P-l-Pl P-- é - -l-- -C ---C ---l --- -Nl-- ll l. 5 é à lé é l'é 3 l : Cl Zl, l',, l' l, Cl q, l' éâ. l, l lé é à, l ' l. l : ll l q l é ll l q l l. U ll q è

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

L'Evangile selon St Marc : introduction

L'Evangile selon St Marc : introduction L'Evangile selon St Marc : introduction L'Auteur St Marc était d'origine juive ; «l'evangile de Marc» ne cite pas son nom, mais au moment de l'arrestation de Jésus, en 14,51, on lit : Mc 14,51 (Jésus est

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État»

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État» d exécution 2006 721 «du patrimoine immobilier de l État» Mission ministérielle : YB «du patrimoine immobilier de l État» Ministère : 07 «Économie, finances et industrie» (Version du 23/01/2007 à 05:34:43

Plus en détail

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté)

Président : Yvon Gélinas; Chantre : Claude-Marie Landré; Organiste : Pierre Caron. (Les textes :Am 7, 12-15; Mc 6, 7-13; Ep 1, 3-10 adapté) Voir l homélie de ce dimanche 15 E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - (ANNÉE B) - 12 JUILLET 2015 Thème : Annoncer la Bonne Nouvelle : c est notre mission, à tous et à chacun. Président : Yvon Gélinas; Chantre

Plus en détail

Une œuvre d art par dimanche LA SAINTE FAMILLE

Une œuvre d art par dimanche LA SAINTE FAMILLE Une œuvre d art par dimanche LA SAINTE FAMILLE Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 2, 22-40. Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à

Plus en détail

Image et explication des symboles de la médaille :

Image et explication des symboles de la médaille : Image et explication des symboles de la médaille : Marie debout sur le globe terrestre (année 1830 de l apparition gravée dessus) : Marie a pour marchepied le globe terrestre. Que montre t-elle ainsi?

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

! "# "$% %&# % *+&*'+&*# ' "'#" & -!"& + '1+ '45 %!! 3 " & + '1+ '4 3 ' "'# ''!1+ '# 3 !-"%&# ''!1+ ' +3

! # $% %&# % *+&*'+&*# ' '# & -!& + '1+ '45 %!! 3  & + '1+ '4 3 ' '# ''!1+ '# 3 !-%&# ''!1+ ' +3 ! "# "$% %&# %! "#"$%&&'"!&%("!)&*' " *&%"*#!*+#)& ", *+&*'+&*# ' "'#" & ''!&()*'+,--. +/!' +-*$0%1%23%!! 3 -!"& + '1+ '45 %!! 3 " & + '1+ '4 3 ' "'# ''!1+ '# 3 --"!. *#0%1+ '6!#3 "'"/**#'"#$ 71+ 63 -&&

Plus en détail

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en

Dieu était sur moi Une phrase qui revient comme un refrain et qui peut résumer en Cet Esdras vint de Babylone : c'était un scribe versé dans la loi de Moïse, donnée par l'éternel, le Dieu d'israël. Et comme la main de l'éternel, son Dieu, était sur lui, le roi lui accorda tout ce qu'il

Plus en détail

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques?

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? Feuillet 3 CAHIER DE CATÉCHÈSE famille Dans le noir, je l'entends qui m'appelle ÉTAPE1 Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? (livre, chapitre et verset) Le mot «Bible»

Plus en détail

Paroisse St-Pierre www.genvalsaintpierre.org

Paroisse St-Pierre www.genvalsaintpierre.org Paroisse St-Pierre www.genvalsaintpierre.org rue de la Station,30 B - 1332 GENVAL 02 653 84 32 Personne de référence : Abbé Salvator NTIBANDETSE 02 653 84 32 sauveur65@hotmail.com NOUS SOMMES LE PEUPLE

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

L Invitation. par John Worlund

L Invitation. par John Worlund L Invitation par John Worlund 2009 John Worlund. Tous droits réservés. La reproduction de ce document entièrement ou en partie sans permission ecrite est interdite. Edition 1, 9/2009 La couverture de devant

Plus en détail

Pyram. Cône Cylind. Boule

Pyram. Cône Cylind. Boule Académies et années Prisme Pavé ou cube Volumes Pyram. Cône Cylind. Boule k, Thèmes annexes k 2, k. Trigo. Pythag. Thalès Fctions. Bordeaux 00 x x Grenoble 00 x x x x Grenoble 00 pb x x x x Nancy 00 pb

Plus en détail

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles.

Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. Préparé par Sylvain Bigras www.toisuismoi.ca Décembre 2012 Cantique des degrés. Il s agit de cantiques chantés par les pèlerins en route vers Jérusalem pour les fêtes annuelles. La Bible du Semeur remplace

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. Quand la Bible nous apprend la joie, le jeu, le rire

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. Quand la Bible nous apprend la joie, le jeu, le rire LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Quand la Bible nous apprend la joie, le jeu, le rire Dans Echos de Saint-Maurice, 1996, tome 91b, p. 37-42 Abbaye de Saint-Maurice 2014 Eglise et société Quand

Plus en détail

Le temple de Dieu. Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l Esprit de Dieu habite en vous? (1 Co 3.16).

Le temple de Dieu. Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l Esprit de Dieu habite en vous? (1 Co 3.16). LE TEMPLE DE DIEU 131 9 Le temple de Dieu Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l Esprit de Dieu habite en vous? (1 Co 3.16). En regardant le vide dans la vie de l homme sans Dieu,

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen.

Madagascar. La grâce, la miséricorde et la paix, vous sont données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus Christ, amen. Madagascar Musique malgache Proclamation de la grâce (poète Jean Joseph Rabearivelo) Ne faites pas de bruit, ne parlez pas! Vont explorer une forêt : les yeux, le cœur, L esprit, les songes Forêt secrète,

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Ordination diaconale Philippe Cloarec Maxime de Montarnal

Ordination diaconale Philippe Cloarec Maxime de Montarnal Ordination diaconale Philippe Cloarec Maxime de Montarnal St Lambert de Vaugirard 6 septembre 2015 Une élection Il y a une chose merveilleuse et infiniment puissante, c est l appel de Dieu. Cela m a frappé

Plus en détail

LA NOUVELLE ALLIANCE

LA NOUVELLE ALLIANCE 1. Introduction Qu est-ce qu une alliance dans la Bible? LA NOUVELLE ALLIANCE 1. un contrat, un accord, un arrangement; 2. deux parties contractantes : Dieu & l homme/les hommes; 3. les deux parties contractantes

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

)"*$+&,-'$'.,$"/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11"'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$"*/#/0 )3 )01''#$,0"*'$#$ )!"*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28

)*$+&,-'$'.,$/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$*/#/0 )3 )01''#$,0*'$#$ )!*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28 #$ ##$ % #&&##'$ ( )*$+&,-'$'.,$/$'+& % ##$*0#+& #/'$,-'11'#$ 2 '/'$ )( )'/'$*/#/0 )3 45 66 70$0'& ',/0'$7,##'$ 1##1'/'$'*/+& ) 68 63 63 2 )01''#$,0*'$#$ 2 )*$+&'$'.+& 2 ) '/$,,#$$0 28 6 8 6 0*#,##7 8

Plus en détail

Voir l homélie de ce dimanche. 34È DIMANCHE - (ANNÉE B) CHRIST ROI - 22 Novembre 2015

Voir l homélie de ce dimanche. 34È DIMANCHE - (ANNÉE B) CHRIST ROI - 22 Novembre 2015 Voir l homélie de ce dimanche 34È DIMANCHE - (ANNÉE B) CHRIST ROI - 22 Novembre 2015 Thème : faire advenir le royaume Président :Bruno Demers; Chantre : Claude-Marie; Organiste : Sylvain (Les textes :

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21

La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1. Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 La prière L Amour de Dieu Ephesiens 3:14-21 4 février 2007 1 Prier: L Amour de Dieu Éphésiens 3:14-21 Introduction Introduction : les requêtes spirituelles de Paul 1. Fortifier l homme intérieur, 2. Christ

Plus en détail

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES

COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES APPENDICE COMMENT VENIR A BOUT DES DIFFICULTES Les difficultés créées par celui ou celle que l on souhaiterait conduire à Christ se révèlent sous forme de questions, d excuses, d objections et d arguments

Plus en détail

Prendre soin des enfants nécessiteux

Prendre soin des enfants nécessiteux Chapitre 25 Prendre soin des enfants nécessiteux Les orphelins Plus d un père qui est mort dans la foi, confiant en l éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur

Plus en détail

Pistes bibliques. David était appelé «chantre d Israël», le livre des psaumes contient environ 50 de ses chants

Pistes bibliques. David était appelé «chantre d Israël», le livre des psaumes contient environ 50 de ses chants Pistes bibliques Ces recherchent sont incomplètes mais donnent quand même quelques pistes. Cette étude contient des verstes bibliques avec en italique quelques pistes de réflexion Certains versets sont

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire Titre:JE NE MANQUERAI DE RIEN Texte:PSAUME 23 Thème:La toute suffisance en l'eternel But:Que les croyants augmentent leur confiance en Dieu INTRODUCTION 1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent

Plus en détail

Jésus-Christ était-il vraiment le Messie? Conférence publique 13 février 2015

Jésus-Christ était-il vraiment le Messie? Conférence publique 13 février 2015 Jésus-Christ était-il vraiment le Messie? Conférence publique 13 février 2015 Introduction: Les deux parties de la Bible 1 ère venue de Jésus-Christ Le Messie (le Christ) "Ancien" Testament Nouveau Testament

Plus en détail

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE Partage de foi 2 CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE CADRE L animateur de la rencontre dispose

Plus en détail

Amassez dans le ciel

Amassez dans le ciel Amassez dans le ciel Mt 6,19: Un trésor dans le ciel Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; Ne vous amassez pas des

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Le package bibleref-french

Le package bibleref-french Le package bibleref-french Maïeul Rouquette & Raphaël Pinson raphink@gmail.com 3 novembre 2014 Résumé Le package bibleref-french fournit une traduction français du package bibleref. Table des matières

Plus en détail

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1 Uttn Stét Rn n étu ttn Dn Nuv, PGP Dnqu Lny, Unvté Lyn 1 Pn xé 1 L Stét Rn 2 Cttn étéèn: Détntn t n én 3 Cttn èn x tu: Détntn én 4 Cttn èn n tu: Etu nétqu 5 Déxtn n tu D Nuv / D Lny 2/34 1 Stét Rn - Déuvt

Plus en détail

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL)

(Manel, 1ère STMG) (Maria, 1ère STMG) (Aïssa, 1ère STI) (Miguel, TL) il avait la solitude au cœur. il découvrait qu il a raté plein de bonheur. qu il avait perdu la lune en comptant les étoiles. Il avait écrit des livres. il découvrait ses petits. que la raison d écrire

Plus en détail

O o O o un stylo. O o. eau un dauphin. au eau. une pomme. lo po ro pau rau lau reau - peau. Je lis les syllabes : un stylo.

O o O o un stylo. O o. eau un dauphin. au eau. une pomme. lo po ro pau rau lau reau - peau. Je lis les syllabes : un stylo. Le son [ O ] O o O o un stylo un stylo lo po ro - pau - rau lau - reau peau lo po ro pau rau lau reau - peau au au eau eau un dauphin un dauphin un chapeau un chapeau Margaux Théo Chloé Romane Arnaud Romain

Plus en détail

LA FÊTE DE SON BAPTÊME

LA FÊTE DE SON BAPTÊME LA FÊTE DE SON BAPTÊME BAPTÊME DE... LE... A... 1. TEMPS DE L'ACCUEIL Le célébrant accueille la famille de l enfant à baptiser : soit à l'extérieur de l'église soit à l'intérieur (au fond) Un dialogue

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS ISSN : (en cours) RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DU SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS D EURE ET LOIR (Article R 1424-17 du code général des collectivités territoriales) N 6 ANNEE 2001 Edition

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais»

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» 1 Solennité du Christ Roi 1 ère Messe du Chanoine Bergerot Libreville, le 30 octobre 2011 «J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» Cher Monsieur le Chanoine, Chers Séminaristes, Très Chers Fidèles,

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Dimanche 23 Juin 2013

Dimanche 23 Juin 2013 Dimanche 23 Juin 2013 Culte musical et interculturel avec des Eglises du Projet Mosaïc et Marianne GUEROULT, responsable du Projet Mosaïc à la Fédération protestante de France. Mt 4, 18-22 L appel de disciples

Plus en détail