Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires"

Transcription

1 REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE REVUE DE LITTÉRATURE Tiré à part réalisé avec le soutien de Zimmer Dental 1 Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires H. ARNAL K.-M. PHAM-DUC L. MAMAN VOLUME 17 - Février 2011

2 REVUE DE LITTÉRATURE scientifique Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires H. ARNAL K.-M. PHAM-DUC L. MAMAN RÉSUMÉ La littérature des 10 dernières années met en évidence que le protocole d extraction avec implantation et temporisation immédiates (EITI) pour une dent antérieure unitaire présente un cahier des charges précis. Le praticien doit s inscrire dans une démarche de rigueur pour proposer ce protocole et respecter scrupuleusement ses indications afin d obtenir en moyenne un taux de succès comparable à celui des protocoles conventionnels. MOTS CLÉS : 1 extraction-implantation-temporisation immédiate 1 dent unitaire antérieure 1 revue de littérature SUMMARY Immediate implant placement and provisionalization for replacing single maxillary teeth in the anterior zone. A review. This review concerns immediate implant placement and provisionalization for replacing single maxillary teeth in the anterior zone during the last ten years. It shows that the clinician is recommended to be reserved when considering this protocol. But if prerequisites are well taken into consideration, success rate is comparable to data published for single tooth implants placed according to the standard protocol in healed sites. KEYWORDS : 1 immediate implant placement and provisionalization 1 single anterior tooth 1 review of the literature Le protocole d extraction avec implantation et temporisation immédiates (EITI) dans le secteur antérieur apporte un confort significatif au patient : il lui évite de porter une prothèse provisoire souvent amovible, diminue le temps de traitement et le nombre d interventions chirurgicales. Cet article est une revue de littérature qui réalise une synthèse des données disponibles sur les résultats de ce protocole. MATÉRIELS ET MÉTHODES La recherche documentaire a été effectuée grâce à PubMed afin d identifier les études cliniques publiées entre 1997 et Les critères d inclusion des études dans cette revue de littérature étaient : extraction avec implantation immédiate, mise en place d une dent provisoire immédiatement après implantation, remplacement d une dent unitaire dans le secteur antérieur, étude incluant un nombre suffisant de cas cliniques. Au total, 19 études ont ainsi été sélectionnées à partir de ces critères d inclusion. RÉSULTATS SÉLECTION DES PATIENTS Dans la majorité des études retenues, les critères de sélection des patients étaient les suivants : bonne santé générale ; hygiène bucco-dentaire, santé parodontale ; patient motivé ; absence de parafonctions (bruxisme, onychophagie, etc.) ; la sélection concernant le tabagisme varie selon les auteurs : non fumeur [1-3], avec une 3 IMPLANT 2011;17:

3 Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires - H. ARNAL, K.-M. PHAM-DUC, L. MAMAN consommation inférieure à 10 cigarettes par jour [4-8] ou inférieure à 20 cigarettes par jour [9]. SÉLECTION DES CAS CLINIQUES Pour une implantation immédiate La situation clinique devait respecter les critères suivants : volume de la crête osseuse suffisant pour la mise en place d un implant ; présence d au moins 4 mm d os résiduel au-delà de l apex (obtention d un ancrage de l implant suffisant) ; paroi osseuse vestibulaire au niveau de l alvéole persistant après extraction de la dent [1, 10, 11]. Il peut arriver qu une fenestration de la paroi vestibulaire soit mise en évidence. Celle-ci ne constitue pas une contre-indication à partir du moment où il reste 4-5 mm de paroi vestibulaire en cervical. Pour une temporisation immédiate La situation clinique devait respecter les critères suivants : obtention d une stabilité primaire suffisante : torque d insertion Ncm selon les études [5, 6, 12] ou ISQ > 62 (RFA) [4, 10] ; occlusion stable [2] et permettant la décharge occlusale de façon pas trop inesthétique de la dent concernée ; contour gingival favorable lors de la situation clinique initiale [6, 11, 13, 14]. Contre-indications si l un des critères précités n est pas respecté ; les dents présentant un contexte inflammatoire ou un foyer infectieux actif (fistule, pus, etc.) sont unanimement considérées comme des contre-indications. En revanche, les auteurs sont partagés sur la conduite à tenir en présence d une lésion chronique : 4 auteurs excluent du protocole les dents présentant un foyer infectieux quelle que soit sa nature [1, 8, 10, 12, 13] ; 6 auteurs n en font pas mention dans leurs critères de sélection [2, 3, 7, 9, 10, 16] ; enfin, 7 auteurs [5, 6, 11, 13, 17, 18, 19] acceptent de pratiquer une EITI sur les dents porteuses d une lésion périapicale chronique. On peut constater ici que certains éléments ne peuvent être vérifiés qu au cours de l intervention (intégrité de la paroi vestibulaire si elle est fine, stabilité primaire de l implant). Il faut donc anticiper l éventualité de se retrouver dans l impossibilité de réaliser ce protocole et prévoir une solution alternative sur laquelle se rabattre si nécessaire. RÉSULTATS DES ÉTUDES INCLUSES Taux de succès Au total, 792 implants ont été mis en place immédiatement après extraction, suivi d une mise en temporisation immédiate. Parmi ces implants, la majorité a été placée au maxillaire (516 implants). Le taux de succès moyen était de 96,2 % pour une durée de suivi moyenne de 20 mois (TABL. I). Niveau osseux La perte osseuse moyenne à 1 an (calculée à partir de 11 études) était inférieure à 0,66 mm : l os n a pas subi plus de résorption qu avec un protocole conventionnel. Cependant, les mesures n ont pu être réalisées qu en mésial et distal sur les radiographies rétro-alvéolaires, nous n avons donc pas d informations concernant le niveau osseux vestibulaire (TABL.II). Technique appliquée La majorité des auteurs ont essayé de travailler sans lambeau si c était possible ou au moins de réduire leur taille. Neuf auteurs [2-4, 6-8, 13, 14, 19] comblent l espace osimplant au moins dans certains cas ; 2 auteurs [4, 5, 19] préconisaient l utilisation de membranes résorbables si l espace était supérieur à 2 mm et/ou en présence d une fenestration ou d une déhiscence (TABL. III). Niveau gingival et hauteur des papilles La variation de la taille de la papille peut aussi être évaluée grâce à l indice introduit par Jemt : l indice de 0 traduit l absence totale de papille ; l indice de 1 une papille de moins de la moitié de la hauteur ; l indice de 2 une papille d au moins la moitié de la hauteur ; l indice de 3 une papille occupant la totalité de l espace interdentaire (TABL. IV). 22 IMPLANT 2011;17:21-34

4 REVUE DE LITTÉRATURE scientifique AUTEURS ANNÉE TYPE D ÉTUDE NOMBRE D IMPLANTS PLACÉS DANS DES SITES CICATRISÉS (SC) ET DANS DES SITES D EXTRACTION (SE) DURÉE DU SUIVI (MOIS) TAUX DE SUCCÈS (SS) OU DE SURVIE (SV) (%) POSE DE LA COURONNE DÉFINITIVE (MOIS) Wöhrle [12] 1998 prospective 14 (SE) (SS) 6 Maló et al. [8] 2000 rétrospective 67 (SC) 27 (SE) (SV) 85,2 (SV) 5 Chaushu et al. [1] 2001 prospective 9 (SC) 17 (SE) (SV) 82,4 (SV) 3 à 10 Hui et al. [7] 2001 prospective 11 (SC) 13 (SE) (SS) 100 (SS) 2 semaines à 3 mois Calvo Guirado et al. [16] 2002 prospective 9 (SC) 9 (SE) (SS) 100 (SS) 6 Groisman et al. [13] 2003 prospective 92 (SE) 24 93,5 (SV) 6 Kan et al. [11] 2003 prospective 35 (SE) (SS) 5 Lorenzoni et al. [3] 2003 prospective 4 (SC) 8 (SE) (SV) 100 (SV) 4 à 6 Maló et al. [15] 2003 prospective multicentrique 94 (SC) 22 (SE) ,7 (SV) 100 (SV) 6 Norton [18] 2004 prospective 12 (SC) 16 (SE) ,7 (SV) 100 (SV) 4,5 Cornelini et al. [5] 2005 prospective 22 (SE) (SS) NC Tsirlis [19] 2005 prospective 15 (SC) 28 (SE) (SS) 6 Barone et al. [10] 2006 prospective 18 (SE) 12 94,5 (SV) 6 Ferrara et al. [2] 2006 prospective 34 (SE) ,1 (NC) 6 Degidi et al. [9] 2006 prospective 44 (SC) 67 (SE) (SV) 92,5 (SV) 7,5 De Rouck et al. [6] 2008 prospective 30 (SE) (SV) 6 Cornelini et al. [4] 2008 prospective 34 (SE) (SS) 6 Avvanzo et al. [17] 2009 rétrospective 282 (SE) ,6 (SV) 7 à 43 jours Mijiritsky et al. [14] 2009 prospective 24 (SE) ,8 (SV) NC Total = (SE) Moyenne 20 96,2 5,1 NC : non communiqué TABLEAU I / Caractéristiques des études incluses et taux de succès. 3 IMPLANT 2011;17:

5 Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires - H. ARNAL, K.-M. PHAM-DUC, L. MAMAN AUTEURS RÉFÉRENCE POUR LE NIVEAU OSSEUX INTERVALLES DE MESURE PERTE OSSEUSE MOYENNE À 6 MOIS (mm) PERTE OSSEUSE MOYENNE À 1 AN (mm) PERTE OSSEUSE MOYENNE À 2 ANS (mm) Wöhrle (1998) [12] Radio pré-opératoire À 6 mois post-implantation <1 NC NC Maló (2000) [8] Pose de l implant Pose, 6 mois, 1 an, puis tous les ans pendant 4 ans NC 0,8 1,35 Chaushu (2001) [1] NC 3 à 6 mois après la pose NC NC NC Hui (2001) [7] Pose de l implant Tous les 6 mois pendant 15 mois NC <0,6 NC Calvo Guirado (2002) [16] Pose de l implant À 12 mois post-implantation NC Jusqu à la première spire NC Groisman (2003) [13] NC NC <2 NC NC Kan (2003) [11] Pose de l implant À 3 mois, 6 mois, 12 mois postimplantation NC 0,24 NC Lorenzoni (2003) [3] Pose de l implant À 6 mois, 12 mois post-implantation 0,46 0,75 NC Maló (2003) [15] Pose de l implant À 6 mois, 1 an post-implantation NC 1,20 NC Norton (2004) [18] Pose de l implant Avant la pose de la restauration définitive, à 1 an post-implantation NC 0,40 NC Cornelini (2005) [5] Pose de l implant À 12 mois, post-implantation NC 0,50 NC Tsirlis (2005) [19] Pose de l implant Tous les 6 mois pendant 2 ans NC NC 0,75 Barone (2006) [10] Pose de l implant À 12 mois post-implantation NC 0,42 NC Ferrara (2006) [2] NC À 6 mois, 1 an puis tous les ans pendant 4 ans NC NC NC Degidi (2006) [9] Pose de l implant Tous les ans pendant 5 ans NC 0,6 0,9 (à 5 ans) De Rouck (2008) [6] Pose de l implant À 3 mois, 6 mois, 12 mois postimplantation 0,76 0,88 NC Cornelini (2008) [4] Pose de l implant À 12 mois post-implantation NC 0,7 NC Avvanzo (2009) [17] NC NC NC NC NC Mijiritsky (2009) [14] Pose de l implant NC NC NC 0,9 Moyenne <0,66 NC : non communiqué TABLEAU II / Synthèse sur le niveau osseux. 24 IMPLANT 2011;17:21-34

6 REVUE DE LITTÉRATURE scientifique AUTEURS LAMBEAU COMBLEMENT OSSEUX MEMBRANE (ROG) Wöhrle (1998) [12] non non non Maló (2000) [8] oui (le plus petit possible) non non Chaushu (2001) [1] non oui (si nécessaire) non Hui (2001) [7] oui oui (systématiquement) non Calvo Guirado (2002) [16] oui (avec conservation des papilles) NC NC Groisman (2003) [13] non oui (si espace os-implant > 1 mm) non Kan (2003) [11] non non non Lorenzoni (2003) [3] oui / non oui (si réalisation d un lambeau et présence d un espace péri-implantaire) non Maló (2003) [15] NC NC NC Norton (2004) [18] non (ou limités autant que possible) non non Cornelini (2005) [5] oui non membrane résorbable si espace os-implant > 2 mm Tsirlis (2005) [19] oui Oui, si fenestration ou déhiscence vestibulaire (soit 10 cas sur 28) membrane résorbable si fenestration oudéhiscence vestibulaire Barone (2006) [10] non non non Ferrara (2006) [2] non oui (si nécessaire) non Degidi (2006) [9] oui NC NC De Rouck (2008) [6] oui (le plus petit possible) oui (systématiquement) non Cornelini (2008) [4] oui non membrane résorbable si espace os-implant > 2 mm ou si déhiscence vestibulaire) Avvanzo (2009) [17] non non non Mijiritsky (2009) [14] non oui (si espace os-implant 2 mm) non NC : non communiqué TABLEAU III / Synthèse sur la réalisation de lambeaux de comblement osseux et/ou de régénération osseuse guidée (ROG). 3 IMPLANT 2011;17:

7 Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires - H. ARNAL, K.-M. PHAM-DUC, L. MAMAN AUTEURS NIVEAU GINGIVAL VESTIBULAIRE À 1 AN POSTOPÉRATOIRE PAR RAPPORT AUX DENTS ADJACENTES (D) PAR RAPPORT À LA SITUATION AVANT EXTRACTION (I) PAPILLES INDICE DE JEMT (% DE CAS PAR INDICE) MESURE (mm) OBSERVATIONS Kan (2003) [11] - 0,55 mm (I) Papille mésiale = - 0,53 mm Papille distale = - 0,39 mm Mesures entre initial et 0 mois Niveau vestibulaire : 0,36 mm Papille mésiale : 0,31 mm Papille distale : 0,21 mm Cornelini (2005) [5] - 0,75 mm (D) Indice 2 : 61 % Indice 3 : 39 % Barone (2006) [10] - 0,4 mm (I) NC De Rouck (2006) [6] - 0,53 mm (I) Papille mésiale = - 0,41 mm Papille distale = - 0,31 mm Protocole excluant les gencives fines Pas de différence entre les mesures du niveau vestibulaire et des papilles à 1, 3, 6, 12 mois : la perte se concentre au moment de l intervention. Cornelini (2008) [4] + 0,2 mm (D) - 0,85 mm (D) Indice 2 : 55,8 % Indice 3 : 44,1 % Indice 2 : 64,7 % Indice 3 : 35,3 % groupe expérimental : greffe conjonctive groupe témoin : sans greffe TABLEAU IV / Mesure du niveau gingival vestibulaire et de la hauteur des papilles. DISCUSSION ÉTUDES AVEC UN GRAND NOMBRE D IMPLANTS ET/OU UN RECUL SUPÉRIEUR À 3 ANS Trois études [9, 13, 17] portant chacune sur 67 à 282 implants ont obtenu des taux de succès compris entre 92,5 et 93,6 %. Quatre études [2, 9, 14, 17] avec un recul supérieur à 3 ans présentent un taux de succès compris entre 92,5 et 94,1 %. Ces taux sont comparables, bien que dans la fourchette basse, aux taux de succès obtenus avec un protocole conventionnel. L étude d Avvanzo [17] est particulièrement intéressante puisque les implants ont été mis en charge en moyenne 3 semaines après leur pose : plus qu un protocole d extraction avec implantation et temporisation immédiates, cette étude évalue un protocole d extraction avec implantation et mise en charge précoce sur implants unitaires antérieurs. Dans cette étude, 282 implants ont un taux de succès moyen de 93,6 %. ÉTUDES COMPARANT LA TEMPORISATION IMMÉDIATE DANS LES SITES EXTRACTIONNELS ET DANS LES SITES CICATRISÉS Sur les 9 études mettant en œuvre parallèlement des protocoles d implantation avec temporisation immédiate dans des sites extractionnels (EITI) et cicatrisés (ITI), 6 [3, 7, 15, 16, 18, 19] présentent un taux de succès comparable ou supérieur pour les implants mis en place avec un protocole d EITI. En revanche, 3 études [1, 8, 9] comptent un taux de succès statistiquement inférieur pour les implants mis en place avec un protocole d EITI : dans l étude de Maló [8] publiée en 2000, tous les échecs (4 implants) ont été relevés dans des sites extractionnels (taux de survie de 85,2 % versus 100 %). L auteur fait remarquer que parmi les 4 échecs, 2 ont été notés chez un même patient sur deux sites qui suppuraient avant et pendant les extractions ; à l instar de tous les auteurs de cette revue, il considère que cela aurait dû constituer une contre-indication à la mise 26 IMPLANT 2011;17:21-34

8 REVUE DE LITTÉRATURE scientifique en place immédiate des implants. Si on exclut ces 2 échecs, le taux de succès pour le groupe expérimental est ramené à 92,6 %. En outre, l auteur a réalisé une deuxième série en 2003 de 22 cas d EITI dont le taux de succès est de 100 %. Degidi [9], qui présente un taux de survie de 92,5 versus 100 %, précise que pour 4 des 5 échecs, les critères d inclusion n avaient pas non plus toujours été respectés : stabilité primaire insuffisante (< 20 Ncm), paroi osseuse vestibulaire résiduelle résorbée sur plus de 1/3 de sa hauteur, hygiène insuffisante, tabagisme excédant 1 paquet par jour. Les auteurs en concluent néanmoins que l EITI est associée à un risque d échec plus important que l ITI. Dans l étude de Chaushu et al. [1] (taux de survie de 82,4 % versus 100 %), les implants utilisés sont des implants Steri-Oss impactés cylindriques : la stabilité primaire est malaisée à obtenir avec les implants impactés et difficile à évaluer. Nous pouvons donc suspecter, comme première cause à ce taux de succès réduit, une stabilité primaire insuffisante. De plus, par rapport à la réalisation prothétique, l auteur indique que «les contacts en relation centrée sont minimisés», mais pas totalement abolis. Il est donc permis de penser qu en plus d une stabilité primaire peut-être parfois insuffisante, les forces exercées sur les implants non ostéo-intégrés leur aient imprimé des micromouvements dépassant le seuil toléré par le processus de cicatrisation osseuse. À noter que l ensemble des échecs survient entre 0 et 4 mois après la pose des implants, ce qui encourage à attendre 4 à 6 mois avant de confectionner la prothèse d usage dans le protocole d EITI. ÉTUDES ÉVALUANT LA STABILITÉ DES TISSUS MOUS (TABL. IV) Ce protocole permet de limiter la perte de hauteur de la gencive vestibulaire (perte comprise entre 0,4 mm [10] et 0,85 mm [4] à 1 an postopératoire). La papille interdentaire a perdu en moyenne entre 0,3 et 0,5 mm [6, 11] ; un tiers des papilles comblent totalement l espace interdentaire et les deux tiers restant occupent au moins la moitié de cet espace à 1 an postopératoire [4, 5]. Ces résultats sont très bons, mais montrent néanmoins que cette technique ne permet pas de garder l intégralité du profil des tissus mous. On peut aussi se demander si avec un protocole conventionnel, dans ces situations qui présentent de l os au niveau des dents adjacentes, on pourrait obtenir des résultats similaires. À notre connaissance, aucune étude n a comparé les variations du niveau gingival avec un protocole d EITI versus un protocole conventionnel. Kan [11] et De Rouck [6] ont mesuré les niveaux gingivaux à 0, 1, 3, 6 et 12 mois. Les résultats de ces 2 études montrent que la perte tissulaire se concentre majoritairement au moment de l intervention. Cornelini [4] compare un groupe expérimental qui reçoit une greffe conjonctive prélevée au palais et suturée sous le lambeau vestibulaire et un groupe témoin qui n est pas greffé. L auteur conclut que la stabilité des tissus mous est nettement améliorée par la réalisation concomitante d une greffe gingivale. Cette dernière permettrait ainsi de maintenir parfaitement le niveau de la gencive vestibulaire. En revanche, la papille, même avec réalisation d une greffe gingivale, n est conservée intégralement que dans 2 cas sur 3 [4]. LIMITES Ces résultats concernent des études à court et moyen terme. Ce qu on pourrait craindre dans un tel protocole sont les conséquences de la résorption osseuse vestibulaire postextractionnelle, qui a lieu même en présence d un implant [21, 22]. Cette résorption, si elle est trop marquée, pourrait laisser apparaître en transparence un grisé lié à la présence de l implant directement sous la gencive. Elle pourrait aussi théoriquement entraîner une perte d attache des tissus péri-implantaires, notamment vestibulaires, qui pourrait alors se manifester par une récession gingivale inesthétique. De Rouck, dans une revue de littérature publiée en 2008 [20], émet une réserve concernant l application d un tel protocole sur des patients présentant une gencive fine. Malgré tout, ces études, dont 4 présentent un recul d au moins 3 ans, ne semblent pas du tout mettre en évidence une telle tendance. On peut considérer que si, à 3 ans, le résultat esthétique est stable il le restera très probablement dans le temps. Des études avec un recul plus important permettraient toutefois de le confirmer. 3 IMPLANT 2011;17:

9 Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires - H. ARNAL, K.-M. PHAM-DUC, L. MAMAN Une autre difficulté de l implantation immédiate après extraction est l inadéquation entre le site d extraction et la forme de l implant. Cette inadéquation crée un espace vide plus ou moins important entre l implant et la paroi osseuse. Actuellement, il n y a pas de consensus en ce qui concerne la nécessité de combler cet espace et, dans le cas où ce comblement serait réalisé, sur la technique la plus appropriée à utiliser. Les avis divergent sur l utilisation des techniques de régénération osseuse guidée (ROG) : dans cette revue de littérature, seuls 2 auteurs utilisent cette technique [4, 5, 19]. ILLUSTRATION CLINIQUE Cette technique est exposée au travers de 2 cas (CAS N 1 : FIG. 1 à 13 ET CAS N 2 : FIG. 14 à 28). Extraction-implantation-temporisation immédiates CAS N 1 1 FIG. 1 et 2 / Patiente de 70 ans - situation initiale : lésion apicale sur 32 ; la 31 vestibulée présente une lésion apicale et une inflammation gingivale gênant la patiente qui formule aussi le souhait d harmoniser la courbe occlusale et d aligner le secteur antérieur. La mise en place de 2 implants remplaçant 31 et 41 n est pas possible (l espace mésio-distal entre les faces mésiales de 32 et 42 mesure 7,5 mm) et ne permettrait pas de répondre à la demande esthétique. 2 FIG. 4 / Coupes radiologiques passant par 42. FIG. 3 / Coupe radiologique passant par IMPLANT 2011;17:21-34

10 REVUE DE LITTÉRATURE scientifique Extraction-implantation-temporisation immédiates CAS N 1 (suite) FIG. 5 / Coupes radiologiques passant par 43. Le scanner montre la petite lésion apicale sur 32. Au niveau de 43, à cause de la version vestibulaire de la dent, la paroi vestibulaire s arrête 5-6 mm apicalement au niveau osseux des dent adjacentes (coupe 42) : contre-indication à l extraction-implantation immédiate dans ce site. Les coupes passant par 32 et 42 montrent la présence de plus de 4 mm de hauteur osseuse au-delà des apex et la persistance totale des parois vestibulaire et linguale : l extraction-implantation immédiate est possible à ce niveau FIG. 6 à 8 / 31 et 41 sont extraites dans un premier temps, les alvéoles sont comblées (Bio-Oss ) et une greffe gingivale est réalisée (Dr Hélène Arnal). Temporisation : bridge collé (Dr Franck Decup, Laboratoire Delepierre). IMPLANT 2011;17:

11 Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires - H. ARNAL, K.-M. PHAM-DUC, L. MAMAN Extraction-implantation-temporisation immédiates CAS N 1 (suite) FIG. 9 / 2 mois plus tard, extractions de 32, 42 et 43 et mise en place des implants dans les alvéoles de 32 et 42 (Implants Zimmer Dental : 4,1 mm de diamètre, 13 mm de longueur) (Dr Hélène Arnal). Le lambeau a été réalisé pour permettre les extractions des racines qui étaient très cassantes. Les implants sont mis en place avec une grande stabilité primaire qui autorise la confection d un bridge provisoire immédiat. FIG. 10 / Bridge provisoire transvissé sur les implants (Dr Franck Decup, Laboratoire Delepierre) FIG. 11 à 13 / Bridge céramo-métallique (Dr Franck Decup, Laboratoire Delepierre) : la courbe occlusale est harmonieuse et le secteur antérieur aligné. Les papilles sont petites comme attendu dans une telle situation (absence de dents au niveau de 42 et 31, et proximité entre 33 et le col de l implant 32) : le travail du prothésiste permet d éviter l effet de «triangles noirs». 30 IMPLANT 2011;17:21-34

12 REVUE DE LITTÉRATURE scientifique Extraction-implantation-temporisation immédiates CAS N FIG. 14 à 16 / Situation initiale : 12 présente une fracture très sous-gingivale et doit être extraite. La patiente se plaint de son sourire gingival. 16 FIG. 17 / Le scanner met en évidence la présence dans son intégralité de la paroi vestibulaire et de plus de 4 mm de hauteur osseuse au-delà de l apex. FIG. 18 / La couronne déposée, la position très sousgingivale du trait de fracture apparaît. Dans ce cas, l extraction ne peut être réalisée qu en levant un petit lambeau. FIG. 19 / Mise en place de l implant dans l alvéole (Zimmer dental : diamètre 4,1 mm ; longueur 13 mm (Dr Hélène Arnal). 3 IMPLANT 2011;17:

13 Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires - H. ARNAL, K.-M. PHAM-DUC, L. MAMAN Extraction-implantation-temporisation immédiates CAS N 2 (suite) FIG. 20 et 21 / Confection de la couronne provisoire transvissée sur l implant FIG. 22 et 23 / La couronne provisoire est mise en franche sous-occlusion. Résultat 1 mois plus tard FIG. 24 et 25 / Allongement de couronne clinique sur 11, 21 et 22 (Dr Hélène Arnal). 32 IMPLANT 2011;17:21-34

14 REVUE DE LITTÉRATURE scientifique Extraction-implantation-temporisation immédiates CAS N 2 (suite) FIG. 26 / Jeu de provisoires sur 12, 11, 21 et 22. FIG. 27 et 28 / Mise en place des couronnes dento-portées sur 11, 21 et 22 ainsi que implanto-portées sur 12 et rétroalvéolaires (Dr Emmanuelle Vigneaux, Laboratoire Safadi) CONCLUSION Cette approche combinant la mise en place immédiate d implants dans des sites extractionnels avec une restauration provisoire non fonctionnelle apporte un confort significatif au patient. Elle permet aussi une bonne préservation de l architecture gingivale. Ce protocole a un taux de succès comparable au protocole conventionnel si les patients sont sélectionnés et les indications respectées : on constate, dans certaines études, une baisse significative du taux de succès dès que les critères de sélection ou de réalisation ne sont pas scrupuleusement respectés. Afin de conserver des taux de succès comparables à ceux des techniques conventionnelles, le praticien doit s inscrire dans une démarche de rigueur sans céder à la pression du patient. En effet, ce n est parfois que le jour de l intervention que le clinicien peut vérifier que l ensemble des conditions requises sont bien réunies. L anticipation et l information préalables du patient nous évitent alors d être acculés à réaliser une EITI dans une situation clinique qui s avérerait ne pas remplir le cahier des charges de ce protocole.! ADRESSE DES DISTRIBUTEURS q ZIMMER DENTAL SAS - 2, PLACE GUSTAVE-EIFFEL - BP RUNGIS CEDEX - TÉL. : FAX : q BIO-OSS GEISTLICH PHARMA AG BUSINESS UNIT BIOMATERIALS Bahnhofstrasse Wolhusen Suisse Tél. : + (41) Fax : + (41) IMPLANT 2011;17:

15 Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires - H. ARNAL, K.-M. PHAM-DUC, L. MAMAN BIBLIOGRAPHIE 1. Chaushu G, Chaushu S, Tzohar A, Dayan D. Immediate loading of single-tooth implants: immediate versus non-immediate implantation. A clinical report. Int J Oral Maxillofac Implants 2001;16(2): Ferrara A, Galli C, Mauro G, Macaluso GM. Immediate provisional restoration of postextraction implants for maxillary single-tooth replacement. Int J Periodont Rest Dent 2006;26(4): Lorenzoni M, Pertl C, Zhang K, Wimmer G, Wegscheider WA. Immediate loading of single-tooth implants in the anterior maxilla: preliminary results after one year. Clin Oral Implants Res 2003;14(2): Cornelini R, Barone A, Covani U. Connective tissue grafts in postextraction implants with immediate restoration: a prospective controlled clinical study. Pract Proced Aesthet Dent 2008;20(6): Cornelini R, Cangini F, Covani U, Wilson TG Jr. Immediate restoration of implants placed into fresh extraction sockets for singletooth replacement: a prospective clinical study. Int J Periodont Rest Dent 2005;25(5): De Rouck T, Collys K, Cosyn J. Immediate single-tooth implants in the anterior maxilla: a 1-year case cohort study on hard and soft tissue response. J Clin Periodontol 2008;35(7): Hui E, Chow J, Li D, Liu J, Wat P, Law H. Immediate provisional for single-tooth implant replacement with Brånemark system: preliminary report. Clin Implant Dent Relat Res 2001;3(2): Maló P, Rangert B, Dvarsater L. Immediate function of Brånemark implants in the esthetic zone: a retrospective clinical study with 6 months to 4 years of follow-up. Clin Implant Dent Relat Res 2000;2(3): Degidi M, Piattelli A, Gehrke P, Felice P, Carinci F. Five-year outcome of 111 immediate nonfunctional single restorations. J Oral Implantol 2006;32(6): Barone A, Rispoli L, Vozza I, Quaranta A, Covani U. Immediate restoration of single implants placed immediately after tooth extraction. J Periodontol 2006;77(11): Kan JY, Rungcharassaeng K, Lozada J. Immediate placement and provisionalization of maxillary anterior single implants: 1-year prospective study. Int J Oral Maxillofac Implants 2003;18(1): Wohrle PS. Single-tooth replacement in the aesthetic zone with immediate provisionalization: fourteen consecutive case reports. Pract Periodontics Aesthet Dent 1998;10(9): Groisman M, Frossard WM, Ferreira HM, de Menezes Filho LM, Touati B. Single-tooth implants in the maxillary incisor region with immediate provisionalization: 2-year prospective study. Pract Proced Aesthet Dent 2003;15(2): , Mijiritsky E, Mardinger O, Mazor Z, Chaushu G. Immediate provisionalization of single-tooth implants in fresh-extraction sites at the maxillary esthetic zone: up to 6 years of follow-up. Implant Dent 2009;18(4): Maló P, Friberg B, Polizzi G, Gualini F, Vighagen T, Rangert B. Immediate and early function of Brånemark system implants placed in the esthetic zone: a 1-year prospective clinical multicenter study. Clin Implant Dent Relat Res 2003;5(Suppl. 1): Calvo Guirado JL, Saez Yuguero R, Ferrer Perez V, Moreno Pelluz A. Immediate anterior implant placement and early loading by provisional acrylic crowns: a prospective study after a one-year follow-up period. J Ir Dent Assoc 2002;48(2): Avvanzo P, Ciavarella D, Avvanzo A, Giannone N, Carella M, Lo Muzio L. Immediate placement and temporization of implants: three- to fiveyear retrospective results. J Oral Implantol 2009;35(3): Norton MR. A short-term clinical evaluation of immediately- restored maxillary TiOblast single-tooth implants. Int J Oral Maxillofac Implants 2004;19(2): Tsirlis AT. Clinical evaluation of immediate loaded upper anterior single implants. Implant Dent 2005;14(1): De Rouck T, Collys K, Cosyn J. Single-tooth replacement in the anterior maxilla by means of immediate implantation and provisionalization: a review. Int J Oral Maxillofac Implants 2008;23(5): Araujo MG, Sukekava F, Wennstrom JL, Lindhe J. Tissue modeling following implant placement in fresh extraction sockets. Clin Oral Implants Res 2006;17(6): Botticelli D, Berglundh T, Lindhe J. Hard-tissue alterations following immediate implant placement in extraction sites. J Clin Periodontol 2004;31(10): Hélène Arnal Ancienne assistante hospitalo-universitaire - département de chirurgie buccale, Paris V Attachée hospitalière, co-responsable de la consultation d implantologie, service de Louis Maman, Hôpital Charles Foix 89, avenue de Villiers Paris Kim-Mai Pham-Duc DrCD Attachée hospitalière au sein de la consultation d implantologie, service de Louis Maman, Hôpital Charles Foix 40, rue Jacob Paris Louis Maman Professeur des Universités à la Faculté de chirurgie dentaire de Paris V Praticien hospitalier Chef du service d odontologie de l Hôpital Charles Foix, AP-HP Hôpital Charles Foix - Service d odontologie 12, rue Fouilloux Ivry-sur-Seine Référencement bibliographique Cet article peut être recherché ou cité sous la référence suivante : Arnal H, Pham-Duc KM, Maman L. Extraction, implantation, temporisation immédiates sur dents antérieures unitaires : revue de littérature. Implant 2011;17: IMPLANT 2011;17:21-34

16 Le système d implants en un et deux temps chirurgicaux Tapered Screw-Vent, AdVent et Zimmer One-Piece. NOUVEAU Tapered Screw-Vent Système en deux temps conçu pour une polyvalence d usage : toutes indications et tous secteurs. AdVent Zimmer One-Piece Système monobloc spécifique des restaurations encastrées notamment dans la région esthétique. Système en un temps pour répondre aux restaurations mandibulaires postérieures grâce à l option Wide Neck. Un implant pour chacun de vos cas cliniques. Une trousse chirurgicale commune aux trois implants. Pour plus d informations, contactez votre représentant commercial au Zimmer Dental SAS 2 Place Gustave Eiffel - B.P Rungis Cedex

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Bruno Fissore* L extraction, implantation immédiate avec couronne provisoire immédiate présente de nombreux

Plus en détail

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL LE RÔLE D UNE PARTIE SECONDAIRE DE CICATRISATION PERSONNALISÉE POUR LA GESTION DES TISSUS MOUS DANS LA ZONE ESTHÉTIQUE IMPLANTATION

Plus en détail

Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé

Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé PAS À PAS Coordonné par Gérard Zuck pratique Reconstitution tridimensionnelle d un site antérieur fortement résorbé Présentation du cas La mise en place d un implant unitaire dans le secteur antérieur

Plus en détail

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils Stratégie esthétique : comprendre pour simplifier Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler, Philippe Rajzbaum, Thierry Degorce Le but de cet article est de montrer deux cas a priori similaires qui

Plus en détail

Enfin, il est important d apprendre à classer

Enfin, il est important d apprendre à classer Position idéale de l implant dans l alvéole d extraction : Faut-il changer de paradigme dans les secteurs esthétiques maxillaires? L implant antérieur constitue un défi permanent pour le praticien qui

Plus en détail

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide!

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! Industrie Innovation EXTRAIT DE TITANE VOL.5 - N 3- SEPTEMBRE 2008 - P. 74-77 EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! PAR Sylvain Cazalbou 11 bis, rue d Aguesseau, 75008 Paris Tél. 01 43 12 88 11

Plus en détail

d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1

d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1 Gestion simplifiée d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1 Zircone-Titane Régis NEGRE* Introduction La pose d implant nécessite parfois, pour répondre aux critères de pérennité

Plus en détail

Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page2

Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page2 Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page2 Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page3 Implant FRACTAL Taux de succès sur une période de 1 à 3 ans Renaud PETITBOIS* Pierre MONSARRAT** Christian

Plus en détail

Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé

Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé Déficit en tissu kératinisé Que faire? Information des patients Gain de tissu kératinisé Que se passe-t-il si vous n avez pas assez de tissu kératinisé? Un manque de tissu kératinisé peut entraîner plusieurs

Plus en détail

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN Implantologie et réalité quotidienne : implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Long NGUYEN Introduction La demande en Implantologie est croissante, mais beaucoup de nos patients, souvent

Plus en détail

Les œuvres magnifiques nécessitent des matériaux de premier choix. Système d implants Tapered Screw-Vent

Les œuvres magnifiques nécessitent des matériaux de premier choix. Système d implants Tapered Screw-Vent Les œuvres magnifiques nécessitent des matériaux de premier choix. Système d implants Tapered Screw-Vent Harmonieusement assemblés, ils ouvrent un champ illimité à la création. La Tour Eiffel, construite

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 janvier 2011 Nom : CONCLUSIONS GEN-OS, substitut osseux d origine animale Modèles et références

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Amélioration esthétique des contours gingivaux lors des implantations immédiates unitaires : apport des couronnes provisoires

Amélioration esthétique des contours gingivaux lors des implantations immédiates unitaires : apport des couronnes provisoires SPÉCIAL IMPLANT Amélioration esthétique des contours gingivaux lors des implantations immédiates unitaires : apport des couronnes provisoires Esthetic enhancement of the gingival contours during immediate

Plus en détail

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Antoine Popelut Guillaume Anduze Ancien interne Jonathan Coyssi Thomas Clément Prothésiste iclinique Lab Sylvain Le van (implantologie

Plus en détail

Il faudra choisir entre les techniques permettant

Il faudra choisir entre les techniques permettant implantation immédiate Extraction implantation temporisation immédiate unitaire Franck Bonnet DU d implantologie, CES de parodontologie, CES de prothèse, DU d expertise buccodentaire, membre de l Académie

Plus en détail

Jeudi 3 avril 2014. Cours avancé en. esthétique dentaire. Institut Pasteur - Paris

Jeudi 3 avril 2014. Cours avancé en. esthétique dentaire. Institut Pasteur - Paris Jeudi 3 avril 2014 Cours avancé en esthétique dentaire Institut Pasteur - Paris Adresse : Institut Pasteur 28 rue du Docteur Roux Immeuble du C.I.S 75015 PARIS Horaires : De 8h00 à 17h30 EDITORIAL Pour

Plus en détail

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter?

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Auteurs_ Dr Chonghwa Kim & Sangwoo Lee, Korea La préparation des piliers sur incisives mandi - bulaires

Plus en détail

La mise en charge immédiate en réhabilitation orale implantaire

La mise en charge immédiate en réhabilitation orale implantaire La mise en charge immédiate en réhabilitation orale implantaire G. Lecloux (1), M. Lamy (2), RéSUMé : La mise en charge immédiate (MCI) des implants dentaires est depuis longtemps un sujet d intérêt par

Plus en détail

Les gammes de produits Accueil > Produits

Les gammes de produits Accueil > Produits Les gammes de produits Accueil > Produits A la une Implants Biomatériaux Prothèses CFAO Instrumentation Chirurgicales Visuel produit Implant TSVM Nouvelle option de col de 0.5mm avec micro-rainures crestales

Plus en détail

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée

Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Gestion du secteur maxillaire antérieur par prothèse implanto et dento-portée Dr Thierry ROUACH D.U d Implantologie Chirurgicale et Prothétique Paris 7 Attaché, service de Prothèse, Université Paris 5

Plus en détail

Comparaison des taux de survie des implants en oxyde de zirconium et des implants en titane

Comparaison des taux de survie des implants en oxyde de zirconium et des implants en titane M. Lambrich 1, G. Iglhaut 2 ISO 9001 et 13485 Certification SWISS MADE La présente étude rétrospective se propose de déterminer, puis de confronter les taux de survie d implants en titane pur à ceux d

Plus en détail

La chirurgie guidée simulée par ordinateur et sans lambeau

La chirurgie guidée simulée par ordinateur et sans lambeau IMPLANTOLOGIE La chirurgie guidée simulée par ordinateur et sans lambeau Hadi ANTOUN Exercice privé exclusif en implantologie et parodontologie hadi@antoun.fr http://www.antoun.fr Pierre CHERFANE Exercice

Plus en détail

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA 12 - DENTOSCOPE N 106-27/11/2012 Cette technique permettrait de remplacer immédiatement la ou les dents condamnées. Elle tente aujourd hui de

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

PROGRAMME. d implantologie. du FIDE. fide.fr. Cannes - Le Cannet

PROGRAMME. d implantologie. du FIDE. fide.fr. Cannes - Le Cannet 2016 PROGRAMME d implantologie du FIDE fide.fr Cannes - Le Cannet PROGRAMME 2016 d implantologie du FIDE Pr Paul MARIANI Professeur des Universités Emérite, ancien Chef du service d implantologie de la

Plus en détail

LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES

LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES LA GARANTIE 1. ÉTENDUE DE LA GARANTIE COMMERCIALE Elle s applique à l ensemble des implants et pièces prothétiques euroteknika (hors ancillaires et trousses).

Plus en détail

L objectif de tout traitement implantaire

L objectif de tout traitement implantaire IMP0313_P000_000_DOS:IMPLANT-01-2009-Q7 28/01/13 16:59 Page 1 Quelle photo devons-vous mettre ici? DOSSIER CLINIQUE pratique C. GAILLARD J. BELLAMY Apport d un pilier implantaire en céramique pressée Le

Plus en détail

IMPLANTOLOGIE. Olivier GRANJON, Docteur en chirurgie dentaire. Déborah PHILLIPS, Docteur en chirurgie dentaire.

IMPLANTOLOGIE. Olivier GRANJON, Docteur en chirurgie dentaire. Déborah PHILLIPS, Docteur en chirurgie dentaire. IMPLANTOLOGIE Avulsion et implantation immédiate Immediate implantation after extraction MOTS-CLÉS : Extraction, implantation immédiate. KEYWORDS: Extraction, immediate implantation. Résumé L intérêt pour

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE H.Guibert. Docteur en chirurgie dentaire (1) L.Bertaud. Docteur en chirurgie dentaire. Ancien Interne.(2) (1),(2) 28 rue Baudot.

Plus en détail

en un seul temps La rigueur des principes d ostéointégration de l implantation immédiate post-extractionnelle chirurgie/prothèse Introduction

en un seul temps La rigueur des principes d ostéointégration de l implantation immédiate post-extractionnelle chirurgie/prothèse Introduction Plaquette 30_Mise en page 1 21/02/11 15:16 Page1 Le rationnel de l implantation immédiate post-extractionnelle en un seul temps Ridha M BAREK* Introduction La rigueur des principes d ostéointégration énoncés

Plus en détail

Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet

Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet 2 Solutions pour l édentement complet «Je voulais simplement retrouver mon sourire et j ai vraiment l impression de l avoir

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

implantologie Alvéoles après avulsion Implantation immédiate : Identifier les situations à risque

implantologie Alvéoles après avulsion Implantation immédiate : Identifier les situations à risque Alvéoles après avulsion Implantation immédiate : Identifier les situations à risque Concept thérapeutique du Docteur Jean-Louis Zadikian AFOPI CAMPUS, Sarcelles-Village, France Dr. Jean-Louis Zadikian

Plus en détail

Implants dentaires et esthétique

Implants dentaires et esthétique Implants dentaires et esthétique Charles J. Goodacre, DDS, MSD; Chad J. Anderson, MS, DMD Unités de formation continue en dentisterie : 1 heure Cours en ligne : www.dentalcare.ca/fr-ca/dental-education/continuing-education/ce203/ce203.aspx

Plus en détail

La prothèse implanto-portée, telle. Traitement d un édentement complet mandibulaire avec des piliers personnalisés Atlantis DOSSIER CLINIQUE.

La prothèse implanto-portée, telle. Traitement d un édentement complet mandibulaire avec des piliers personnalisés Atlantis DOSSIER CLINIQUE. IMP0114_P000_000_DOS:IMPLANT 20/01/14 16:08 Page 1 PHOTO DOSSIER CLINIQUE pratique THIERRY ROUACH Traitement d un édentement complet mandibulaire avec des piliers personnalisés Atlantis Les solutions digitales

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

Prise en charge pluridisciplinaire d une parodontite juvénile : Traitement paro-orthoprothétique. France LAMBERT. Eric ROMPEN

Prise en charge pluridisciplinaire d une parodontite juvénile : Traitement paro-orthoprothétique. France LAMBERT. Eric ROMPEN Prise en charge pluridisciplinaire d une parodontite juvénile : Traitement paro-orthoprothétique Introduction : Les parodontites juvéniles ont une certaine prévalence dans la population française et belge.

Plus en détail

A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE. Service évaluation des actes professionnels

A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE. Service évaluation des actes professionnels PROTHESES DENTAIRES A INFRASTRUCTURE CERAMIQUE Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél. : 01 55 93 70 00 Fax : 01 55 93 74 00 http://www.has-sante.fr

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

Des os plus solides pour garder de belles dents Information patient I La régénération osseuse avec Geistlich Bio-Oss et Geistlich Bio-Gide

Des os plus solides pour garder de belles dents Information patient I La régénération osseuse avec Geistlich Bio-Oss et Geistlich Bio-Gide Des os plus solides pour garder de belles dents Information patient I La régénération osseuse avec Geistlich Bio-Oss et Geistlich Bio-Gide Table des matières Rire est la plus belle façon de montrer ses

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique Édentement de 11. Mise en place non invasive (incision

Plus en détail

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :...

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :... DOSSIER PATIENT Simply with implants INFORMATIONS PATIENT Nom :... Prénom :... Adresse :.........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

Bloc corticospongieux. Puros. Guide de méthodologie chirurgicale

Bloc corticospongieux. Puros. Guide de méthodologie chirurgicale Un nouveau regard sur Bloc corticospongieux Puros les allogreffes. Guide de méthodologie chirurgicale Méthodologie chirurgicale des blocs allogreffes Puros 1 Étude de cas du patient: Le patient doit être

Plus en détail

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION FORMATION 5 JOURS La formation a pour objectif la transmission des bases fondamentales de l implantologie ainsi que la maîtrise des protocoles innovants qui autorisent le remplacement immédiat des dents

Plus en détail

Plus qu une régénération osseuse. Une solution complète.

Plus qu une régénération osseuse. Une solution complète. Plus qu une régénération osseuse. Une solution complète. Plus que des produits. Une gamme complète de produits. Les indications particulières, les objectifs de traitement et l'état du patient varient;

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Mise en charge immédiate avec l implant SPI (Thommen Medical)

Mise en charge immédiate avec l implant SPI (Thommen Medical) IMP0208_P000_000_PAP 13/03/08 16:11 Page 1 D. Aubazac / M. Fillion / M. Vasconcelos - Mise en charge immédiate avec l implant SPI (Thommen Medical) Mise en charge immédiate avec l implant SPI (Thommen

Plus en détail

Informations destinées aux patients sur les implants dentaires. Plus que de belles dents. Une nouvelle qualité de vie grâce aux implants dentaires.

Informations destinées aux patients sur les implants dentaires. Plus que de belles dents. Une nouvelle qualité de vie grâce aux implants dentaires. Informations destinées aux patients sur les implants dentaires Plus que de belles dents. Une nouvelle qualité de vie grâce aux implants dentaires. Plus qu une restauration. L option thérapeutique de référence

Plus en détail

Redéfinissons la membrane Straumann MembraGel

Redéfinissons la membrane Straumann MembraGel Redéfinissons la membrane Straumann MembraGel Une membrane de pointe qui établit de nouvelles normes en matière de régénération osseuse guidée (ROG) En matière de ROG, il est indispensable d éviter toute

Plus en détail

Laurent Dorey. Introduction à l implantologie. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009. 09h00-09h55.

Laurent Dorey. Introduction à l implantologie. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009. 09h00-09h55. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009 09h00-09h55 10h00-10h55 11h00-11h55 13h00-13h55 14h00-14h55 15h00-16h00 A) B) Le marché, les acteurs, les tendances produits C) Stratégie

Plus en détail

MALO CLINIC Lisbon. La Problématique

MALO CLINIC Lisbon. La Problématique MALO CLINIC Lisbon LA CLINIQUE MALO a été fondée en 1995 par le Docteur Paulo Malo. En seulement 15 ans d existence, elle a connu un extraordinaire développement. LA CLINIQUE MALO est devenue aujourd hui

Plus en détail

7 AS ODONTOLOGIA. 7 AS Odontologia. Les crêtes hypertrophiques en prothèse complète amovible. Réunion du 2103/07

7 AS ODONTOLOGIA. 7 AS Odontologia. Les crêtes hypertrophiques en prothèse complète amovible. Réunion du 2103/07 7 AS ODONTOLOGIA La 5e réunion du 7AS s est déroulée le 21 Mars 2007 au club de Golf. Nouvelles conférences, nouveau thème. Cette fois-ci, c est la gestion des tissus mous. C est aussi un nouveau lieu,

Plus en détail

L implantologie au quotidien

L implantologie au quotidien CYCLE DE FORMATION L IMPLANTOLOGIE DENTAIRE AVEC LE SYSTEME IMPLANTAIRE STRAUMANN 19 23 Mai 2014 Bâle - Suisse L implantologie au quotidien Conférenciers Dr Jacques Penaud Docteur en Chirurgie Dentaire,

Plus en détail

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Présentation du cas clinque : Un homme de 60 ans se présente pour des douleurs à la mandibule et une instabilité de sa prothèse

Plus en détail

d incisive latérale ma

d incisive latérale ma Clinique Drs T. ROUACH et D. ISSEMBERT IMPLANTOLOGIE Traitement pluridisciplinaire d une d incisive latérale ma istock / Getty Images 14 - Dentoscope n 154 agénésie xillaire CV FLASH Dr Thierry ROUACH

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Système d implants Tapered Screw-Vent

Système d implants Tapered Screw-Vent Système d implants Tapered Screw-Vent 1 Résultats cliniques et stabilité secondaire L implant Tapered Screw-Vent: 12 ans de qualité Tapered Screw-VentMTX. Taux de survie clinique prospectifs documentés

Plus en détail

NobelReplace. Straight

NobelReplace. Straight NobelReplace Straight pour répondre à toutes vos exigences : une solution unique Un gage de solidité pour l invisible et de beauté pour le visible. Un guide pour améliorer vos activités Une intégration

Plus en détail

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE ATTEINT D AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES À UNE MALADIE RARE ÉVALUATION DES ACTES ASSOCIÉS À LA CHIRURGIE PRÉIMPLANTAIRE, À LA POSE D IMPLANTS ET À LA POSE

Plus en détail

Michael Moscovitch, DDS, CAGS Prosthodontie

Michael Moscovitch, DDS, CAGS Prosthodontie P R A T I Q U E C L I N I Q U E Restaurations molaires sur double implant : une solution de rechange à l utilisation de larges implants Michael Moscovitch, DDS, CAGS Prosthodontie S o m m a i r e La restauration

Plus en détail

Rejoignez vos confrères Soyez à la pointe du progrès PEER PRACTICUM PROGRAMME DES DOCTEURS METZ CHIRURGIENS-DENTISTES À STRASBOURG

Rejoignez vos confrères Soyez à la pointe du progrès PEER PRACTICUM PROGRAMME DES DOCTEURS METZ CHIRURGIENS-DENTISTES À STRASBOURG Rejoignez vos confrères Soyez à la pointe du progrès PEER PRACTICUM PROGRAMME DES DOCTEURS METZ CHIRURGIENS-DENTISTES À STRASBOURG PEER PRACTICUM PROGRAMME PEER PRACTICUM La formation certifiante en prothèse

Plus en détail

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans Atlas PEEK Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans IsoSS -Société Savante Internationale pour la Promotion des Connaissances des Matériaux Implantables Isoélastiques en Chirurgie Endo-OSSeuse CAS

Plus en détail

Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie

Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie 2 Concepts de restauration pour les patients édentés // Concepts de restauration

Plus en détail

Système d implants Zimmer One-Piece

Système d implants Zimmer One-Piece 1 Système d implants Zimmer One-Piece Guide de restauration 2 2 Example Présentation Text de Here l implant Text Here Zimmer Text Here One-Piece Text Here La famille Tapered Screw-Vent s agrandit avec

Plus en détail

Mise en place d implants au travers de tissu dentaire

Mise en place d implants au travers de tissu dentaire 25 cas complexes en implantologie 17 Mise en place d implants au travers de tissu dentaire Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler, K???? Davarpanah, Philippe Rajzbaum 130 1a. Situation clinique

Plus en détail

Supplément spécial Synthèses de publications scientifiques. Implants BIOMET 3i PREVAIL. Publication officielle de

Supplément spécial Synthèses de publications scientifiques. Implants BIOMET 3i PREVAIL. Publication officielle de Supplément spécial Synthèses de publications scientifiques Implants BIOMET 3i PREVAIL Publication officielle de The Institute for Implant and Reconstructive Dentistry est un centre de formation et d'enseignement

Plus en détail

Performance clinique et radiologique des implants courts (L 6,5 mm)

Performance clinique et radiologique des implants courts (L 6,5 mm) Performance clinique et radiologique des implants courts (L 6,5 mm) Résultats d une étude clinique incluant un suivi de 2 ans Auteurs _ Dr. Jean-Nicolas Hasson, Dr Jacques Hassid, Dr Dominique Aubazac

Plus en détail

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie.

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie. formation Implantologie Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire Vers un changement de paradigme? Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler Keyvan Davarpanah, Philippe Rajzbaum Le but

Plus en détail

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel.

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. La beauté d un sourire en santé Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. Pourquoi se préoccuper de la perte de dents? Lorsqu on s imagine perdre nos dents, la

Plus en détail

Extraction-implantation-mise en fonction immédiate

Extraction-implantation-mise en fonction immédiate Extraction-implantation-mise en fonction immédiate Le Concept RPG : Régénération Prothétique Guidée Introduction L implantologie moderne ne peut dissocier le geste chirurgical de la réflexion prothétique.

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE. AVIS DE LA COMMISSION 25 janvier 2011 CONCLUSIONS

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE. AVIS DE LA COMMISSION 25 janvier 2011 CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 janvier 2011 CONCLUSIONS Nom : SPECIAL, résorbable d origine animale Modèles et références

Plus en détail

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la Du bon usage de la divergence de la dent unitaire à la prothèse implanto-portée à l aide d implant à connectique cône morse sans vissage Jean-Claude MONIN* Antoine MONIN** Introduction IL objectif principal

Plus en détail

Intégration de la CFAO globale au quotidien :

Intégration de la CFAO globale au quotidien : Intégration de la CFAO globale au quotidien : implantologie guidée par CEREC Guide et couronne usinée sur TiBase Auteur_Dr Amandine Para, France Fig. 1a Fig. 1b Figs. 1a & b_situation initiale de l édentement

Plus en détail

Comment gérer. le tissu péri-implantaire?

Comment gérer. le tissu péri-implantaire? 10 Comment gérer ( INTÉGRATION BIOLOGIQUE ) le tissu péri-implantaire? La pérennité de la prothèse implantaire est dépendante de la stabilité du tissu osseux (absence de cratérisation) et de la gencive

Plus en détail

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards

Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards Une avancée majeure dans le domaine de l implantologie. Roxolid SLActive Moins invasif pour de nouveaux standards 1 Excellentes performances scientifiquement démontrées. Roxolid est un matériau unique

Plus en détail

REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE. Élaboration du plan de traitement implantaire : le projet prothétique

REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE. Élaboration du plan de traitement implantaire : le projet prothétique REVUE ACCRÉDITÉE AU TITRE DE LA FORMATION CONTINUE ODONTOLOGIQUE PAS À PAS Élaboration du plan de traitement implantaire : le projet prothétique Le numéro 73,5 - ISSN 1254-2431 - Trimestriel 1 CHIRURGIE

Plus en détail

CONCEPT AXIOM ÉVALUATION RADIOGRAPHIQUE À 1 AN

CONCEPT AXIOM ÉVALUATION RADIOGRAPHIQUE À 1 AN CONCEPT AXIOM ÉVALUATION RADIOGRAPHIQUE À 1 AN Stabilité osseuse avec les implants Axiom DONNÉES INTERNES 2 anthogyr SUIVIS CL INTRODUCTION Depuis la découverte des principes de l ostéointégration par

Plus en détail

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE!

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... LA SUSCEPTIBILITÉ... LA MALADIE PARODONTALE... L ATTRITION DENTAIRE... L ÉROSION DENTAIRE... LA CARIE DENTAIRE... LE SOURIRE... STRUCTURE

Plus en détail

Plus qu un implant court.

Plus qu un implant court. Implant court Straumann Standard Plus Plus qu un implant court. Un nouveau monde de possibilités. * En faire plus tout simplement Au-delà d'une solution moins invasive. Un facteur de différenciation clinique.

Plus en détail

Diplôme Universitaire

Diplôme Universitaire Diplôme Universitaire Implantologie MODALITES DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Année 2014-2015 Vu le code de l éducation, notamment les articles L613-2 et D613-12 ; Vu le décret 2002-529 du 16 avril 2002

Plus en détail

Quick Up. Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses. www.dentaladvisor.com. Editors Choice + + + + +

Quick Up. Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses. www.dentaladvisor.com. Editors Choice + + + + + www.dentaladvisor.com Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses Editors Choice + + + + + Un seul coffret pour tous les besoins d un scellement La tenue

Plus en détail

Stabilité éprouvée, résultats esthétiques supérieurs.

Stabilité éprouvée, résultats esthétiques supérieurs. Stabilité éprouvée, résultats esthétiques supérieurs. NobelReplace Conical Connection NOUVEAU Option avec col usiné de 0,75 mm nobelbiocare.com/nobelreplacecc Corps d implant conique éprouvé avec une connexion

Plus en détail

Cas clinique. Dr Jérôme WEINMAN, Paris, France / Genève, Suisse

Cas clinique. Dr Jérôme WEINMAN, Paris, France / Genève, Suisse Cas clinique Utilisation de MATRI BONE : RECONSTRUCTION DES MAXILLAIRES PAR GREFFES OSSEUSES, ELEVATION DE SINUS, POSE DES IMPLANTS, POSE DE PROTHESE SCELLEES SUR IMPLANTS Use of MATRI BONE : MAXILLARY

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

Drs Jean-Louis ZADIKIAN et André CHAINE- 1 ère Partie

Drs Jean-Louis ZADIKIAN et André CHAINE- 1 ère Partie FOTOLIA 14 - DENTOSCOPE N 92-06/02/2012 Fig.1a Fig.1b Une dent provisoire esthétique est ainsi immédiatement connectée à un implant posé dans une alvéole venant d être dénudée, sans attendre sa cicatrisation

Plus en détail

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE

PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE PROTHESE ADJOINTE PARTIELLE IMMEDIATE : PREPARATION, RECTIFICATIONS ET MISE EN PLACE Immediate removable partial denture: Preparation, rectification and installation Auteurs : E-M. Rahmani*, B. El Mohtarim**,

Plus en détail

Mise en Charge Immédiate chez l édenté complet : Taux de survie implantaire et les niveaux de preuve des différents paramètres.

Mise en Charge Immédiate chez l édenté complet : Taux de survie implantaire et les niveaux de preuve des différents paramètres. Cas clinique : Mise en Charge Immédiate chez l édenté complet : Taux de survie implantaire et les niveaux de preuve des différents paramètres. P. CherfanE Présentation et indication : Une patiente de 70

Plus en détail

Plus que des belles dents.

Plus que des belles dents. Renseignements à l intention du patient sur les implants dentaires Plus que des belles dents. Une nouvelle qualité de vie avec des implants dentaires. Plus qu un remplacement des dents. La norme actuelle

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

La pose d implants dans les zones

La pose d implants dans les zones Intérêt clinique de l implant Trabecular Metal de Zimmer Dental dans les zones postérieures maxillaires : rapport de cas Le but de cet article est de décrire les sensations cliniques, les améliorations

Plus en détail

Esthétique et déficits osseux multiples

Esthétique et déficits osseux multiples XX cas complexes en implantologie 16 Esthétique et déficits osseux multiples Philippe Russe 1. Radiographie panoramique initiale du patient 184 Présentation Monsieur H., âgé de 65 ans lors de sa consultation

Plus en détail

INDICATIONS ET CONTRE-INDICATIONS DE L ANESTHÉSIE GÉNÉRALE POUR LES ACTES COURANTS D ODONTOLOGIE ET DE STOMATOLOGIE. Juin 2005

INDICATIONS ET CONTRE-INDICATIONS DE L ANESTHÉSIE GÉNÉRALE POUR LES ACTES COURANTS D ODONTOLOGIE ET DE STOMATOLOGIE. Juin 2005 INDICATIONS ET CONTRE-INDICATIONS DE L ANESTHÉSIE GÉNÉRALE POUR LES ACTES COURANTS D ODONTOLOGIE ET DE STOMATOLOGIE Juin 2005 La Haute Autorité de santé diffuse un document réalisé par l Agence nationale

Plus en détail

La biocompatibilité du Pekkton Ivory apporte des avantages déterminants

La biocompatibilité du Pekkton Ivory apporte des avantages déterminants La biocompatibilité du Pekkton Ivory apporte des avantages déterminants 12 Tech. Dent. N 324-12/13 Par Benoit GOBERT «Prothésiste Dentaire Mise en oeuvre du Pekk dans un cas pratique : Faux moignon anatomique

Plus en détail

Une ou plusieurs dents viennent à manquer? Vous avez des soucis avec votre prothèse? Votre bridge n est plus confortable?

Une ou plusieurs dents viennent à manquer? Vous avez des soucis avec votre prothèse? Votre bridge n est plus confortable? Une ou plusieurs dents viennent à manquer? Vous avez des soucis avec votre prothèse? Votre bridge n est plus confortable? Les implants dentaires sont durables, ils dépassent la longévité humaine. Les dents

Plus en détail

LIFE Profitez De La Vie!

LIFE Profitez De La Vie! LIFE Profitez De La Vie! implants dentaires Sourire Vous évitez de rire? Vous avez du mal à mastiquer? Les implants dentaires sont la solution médicale et esthétique qu'il vous faut pour retrouver vos

Plus en détail