Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans"

Transcription

1 Atlas PEEK Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans IsoSS -Société Savante Internationale pour la Promotion des Connaissances des Matériaux Implantables Isoélastiques en Chirurgie Endo-OSSeuse

2 CAS 1 Implantation 016 après extraction 16, sinusite en régression, atrophie totale; pas d addition de membranes ou de matériel de comblement. Pas de sinuslift. 2 3

3 Effet ostéoinducteur du PEEK : Pratiquement pas d os dans la région 016 au L implantation a eu lieu pendant la phase de récupération d un état de sinusite aigüe. After 5 years ans après l implantation en i16. Structures osseuses réelles autour de l implant. Plus de sinusites. 4 5 Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

4 Image clinique après 6 semaines Après 6 ans 6 7

5 CAS 2 Implantation en région 27, sans grand défaut osseux, après ablation d un implant rigide en titane. Implantations des avec un implant PERSO-PEEK B002 et un PERSO-C001 en région ptérygomaxillaire. Attention aux post-extractions pour la réaction du sinus 2008 Après ablation d un implant crestal en titane

6 10 11 Subtile équilibration occlusale requise en cas d atrophies si charge immédiate.

7 4 ans Post-op 5 ans Post-op Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

8 CAS 3 Implantation 36 en Novembre 2008, ici contrôle en Mars 2009 Après extraction d un implant en titane perdu dans la région 037, implantation d un implant PEEK-PERSO-B001; Intense osseointégration mise en évidence par la radiologie

9 Contrôle radiologique en Décembre 2012 : excellente osseintegration et minéralisation Image clinique i36 après 6 ans : pas d observations Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

10 Aspect sain de la gencive Implantation 36 en Novembre 2008, ici contrôle en Mars You will find the video of this case here:

11 CAS 4 Atrophie extrême et totale du procès alvéolaire de la mandibule. Le canal du n. alvéolaire inférieur, sur le côté droit comme à gauche. Dans les 4 cas, les prothèses existantes amovibles ont été adaptées à la situation de l implantologie, renforcées par du fil métallique et fixées avec de la résine-ciment. Dans la mandibule édentée ou partiellement édentée, souvent les procédures d implantation pour installer un bridge fixe sont impossibles à cause du manque d os. Ensuite, normalement on procède au déplacement du nerf. Mais le patient montre son refus dès qu il a été informé des désavantages de la procédure. Des solutions plus nouvelles comme les implants obliques et les all-on-four ou des méthodes encore plus anciennes comme les plastie sandwich, ont montré aussi beaucoup d inconvénients, un manque de confort pour le patient et une contre-indication s il n y a pas au moins 6 mm d hauteur d os à la mandibule. Les auteurs ne décrivent pas quelle solution ils réservent pour la situation progénique de tels patients L interprétation radiologique du PEEK diffère des implants classiques en titane en raison de l absence d artefacts. La radio-transparence est plus intensive dans les zones plus ou moins minéralisées et à cause de l épaisseur réduite des structures osseuses.

12 Le nouveau matériel PEEK et l implant PERSO avec sa technique, son design, donnent au patient l avantage d une procédure moins contraignante (1 intervention chirurgicale et pas de greffe d os) que les alternatives connues par : La meilleure utilisation sans compromis de la situation individuelle anatomique, L incorporation de matériel ostéoinducteur, Une réhabilitation immédiate avec du matériel léger et gracile (Charge Immédiate). Le concept PEEK PERSO est une technique promettante pour la réhabilitation de la mandibule fortement atrophiée et peut être adopté pour éviter une chirurgie plus lourde et d autres désavantages pour le patient. Il faut installer un articulé harmonique comme condition préalable pour un traitement réussi. Ici le résultat après 5 ans en L interprétation radiologique du PEEK diffère des implants classiques en titane en raison de l absence d artefacts. La radio-transparence est plus intensive dans les zones plus ou moins minéralisées et à cause de l épaisseur réduite des structures osseuses

13 CAS 5 Les supra-constructions en PEEK sur les implants PEEK-PERSO doivent être une bonne base pour d excellents résultats à long terme. Édentation en raison de la mobilité de toutes les dents et implantation immédiate avec mise en charge immédiate en Le patient n a pas suivi la procédure normale, la construction de la prothèse définitive en PEEK a été uniquement fabriquée après plus d un an au lieu de 6 à 12 semaines

14 La supra construction en PEEK sur les implants PEEK-PERSO Correction en sera une bonne base pour d excellents résultats à long terme 26 27

15 Incorporation de la prothèse en PEEK en 12/

16 CAS 6 Image clinique à la fin de l intervention En 2012 implants sur 27, 37, 47, ils sont chargés depuis (27, 37) et (46) Après 4 mois : Implants 27 et 37 avec bridges provisoires 30 31

17 4-2014: excellente osseointégration Problème parodontal avec dent naturelle sur la 24 Le jour de l opération et quelques jours après, utiliser l Alginate pour les empreintes et éviter le silicone en raison de la pénétration potentielle dans les plaies et les potentielles infections à cause des résidus restant dans les plaies. You will find the video of this case here:

18 CAS 7 Atrophie extrême avec occlusale et problèmes-atm dans les 24 premiers mois. Après intégration du bridge fixe, aussi bien dans la consolidation de la mâchoire supérieure des sites d insertions d implants que dans la mâchoire inférieure. After 3 months Consolidation dans la mâchoire inférieure après intégration des implants supplémentaires en 35. Amélioration de l épaisseur et de la qualité de l os dans la mâchoire inférieure vers le haut lors du 12ème mois. Vous trouverez ce cas sur la vidéo ici : L ancienne prothèse amovible après l avoir changée en bridge est fixée temporairement et provisoirement pour 6 semaines au moins, mais pas plus de 23 mois

19 12 mois après l intervention : déminéralisation autour de i37, plus forte que dans les autres lits implantaires. Décision d intégrer un implant de plus en 035. De plus, la patiente est consentante pour une implantation du maxillaire supérieur Prothétique en circonium, haut et bas Concept d occlusion suivant PLANAS 36 37

20 Radiologie 18 mois POST-OP Récupération et re-minéralisation autour des implants 42 mois après l implantation, confirmation de l osseointégration sans signes de résoption 38 39

21 CAS 8 Situation avant implantation, 11/2010 Implantation dans un maxillaire atrophié après des kystes extrêmes marsupialisés vers le sinus, à droite. Implants sur 16, 13 et 27 Début du traitement : Dernier contrôle : Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

22 Six mois après les implantations 16 et 27, 4/2011 Situation après extraction et implantation 23 et avant incorporation du bridge Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

23 Situation après extraction et implantation 23 et avant incorporation du bridge Modèle technique et bridge en circonium 44 45

24 Contacts d occlusion sur face palatinale Bridge circonium en place 46 47

25 Aspect après Prothétique avec constructions en circonium Contrôle après 5 ans en

26 Contrôle après 5 ans Nous sous-entendons par la notion CI (Charge Immédiate ou précoce) toute charge d implants comprise : - Entre le jour de la pose de l implant et le 3ème mois pour la mâchoire inférieure - Entre le jour de la pose de l implant et le 6ème mois pour le maxillaire. Dans cet intervalle de processus d osséointégration, les structures osseuses anciennes et en néo-formation sont particulièrement sensibles aux micro-mouvements.! Il faut impérativement installer et maintenir à partir du 1er jour de mise en charge jusqu au 12ème mois, une occlusion équilibrée et balancée bilatéralement dite PLANAS. Ceci jusqu à la minéralisation et re-minéralisation des structures osseuses anciennes et nouvelles. Il faut régulièrement contrôler le maintenu de l occlusion de PLANAS, particulièrement si on a à traiter un cas d édentation depuis longue date ou par un port de prothèses amovibles.! Ce processus durera au moins 12 mois. Les cas de myoarthropathie, de luxation et de subluxation dans les articulations temporo-mandibulaires demandent également une supervision très étroite. Nous déconseillons l installation de la prothèse et de la mise en Charge Immédiate ou précoce en cas de doute sur la compliance des patients pour suivre cette procédure et de toute vraisemblance de ne pouvoir aboutir à l installation d une occlusion équilibrée et balancée bilatéralement. La perte des implants peut en être la conséquence.

27 CAS 9 Différentes situations de fin d arcade unilatérales avec volumes d os réduits Forte atrophie vestibulo-linguale dans la mâchoire inférieure. Bruxomanie avec forte abrasion des dents de devant

28 Augmentation provisoire de la dimension verticale, rétablissement des lignes médianes et incorporation de la , 12 mois après implantations en 47, 46, 37, 27, 26 et Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

29 4-14 après 4 ans 2-15 après 6 ans Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

30 CAS 10 Avant traitement en 2009 Après des traitements répétés pour la parodontite, indications pour multiples extractions

31 Implant PERSO-B002 en 27 après 6 mois en 2010 En 2010 Vous trouverez la vidéo de ce cas ici : Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

32 Contrôle après 2 ans Après 3 ans, incorporation de l implant en Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

33 Après 5 ans Après 6 ans, Janvier 2015 Vous trouverez la vidéo de ce cas ici :

34 27 et 37 après 5 ans Pour les spécialistes en occlusion, il n est pas exclu que les implants PERSO sont à mettre en fonction immédiatement après leurs poses. Il faudra en effet installer une occlusion type PLANAS et ceci dès le 1er jour de la charge. La charge immédiate requiert que les implants doivent être fixés par un bridge comme attelles ou fixateurs externes dès l intervention (au plus tard le 12ème jour). Ne pas toucher les implants entre le 12ème et 40ème jour. Eviter les descellements durant cette période

35 SPONSOR SISOMM.com Peek-Based Implant System /

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Présentation du cas clinque : Un homme de 60 ans se présente pour des douleurs à la mandibule et une instabilité de sa prothèse

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

MIMI & COCI & Mise en charge immédiate

MIMI & COCI & Mise en charge immédiate 1 MIMI & COCI & Mise en charge immédiate La mise en charge immédiate signifie que les implants sont mis en charge en occlusion directement après l implantation. La mise en place immédiate des s dentaires

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research

Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research S I A O Swiss International Academy of Osseo-Integration and Maxillo-Facial Research Cycle de formation clinique en implantologie Ce Cycle de formation organisé par Infodental Algérie sous la responsabilité

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA

LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA LETTRE D INFORMATION PATIENT GREFFE DE CALVARIA Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez

Plus en détail

LIFE Profitez De La Vie!

LIFE Profitez De La Vie! LIFE Profitez De La Vie! implants dentaires Sourire Vous évitez de rire? Vous avez du mal à mastiquer? Les implants dentaires sont la solution médicale et esthétique qu'il vous faut pour retrouver vos

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE : 6 vidéos» CCL363 Importante augmentation de volume osseux par double greffe d'apposition avec prélèvement ramique» CCL344

Plus en détail

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN Implantologie et réalité quotidienne : implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Long NGUYEN Introduction La demande en Implantologie est croissante, mais beaucoup de nos patients, souvent

Plus en détail

MALO CLINIC Lisbon. La Problématique

MALO CLINIC Lisbon. La Problématique MALO CLINIC Lisbon LA CLINIQUE MALO a été fondée en 1995 par le Docteur Paulo Malo. En seulement 15 ans d existence, elle a connu un extraordinaire développement. LA CLINIQUE MALO est devenue aujourd hui

Plus en détail

d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1

d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1 Gestion simplifiée d un déficit transversal osseux mandibulaire avec les implants TBR Z1 Zircone-Titane Régis NEGRE* Introduction La pose d implant nécessite parfois, pour répondre aux critères de pérennité

Plus en détail

APPORT DE L'IMPLANTOLOGIE BASALE DANS LA PRISE EN CHARGE D'UN CAS COMPLEXE.

APPORT DE L'IMPLANTOLOGIE BASALE DANS LA PRISE EN CHARGE D'UN CAS COMPLEXE. APPORT DE L'IMPLANTOLOGIE BASALE DANS LA PRISE EN CHARGE D'UN CAS COMPLEXE. Hervé Guibert. Docteur en chirurgie dentaire. (1) Luigi Bertaud. Docteur en chirurgie dentaire. Ancien Interne. (2) (1),(2) 28,

Plus en détail

Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet

Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet Restaurez la qualité de vie de vos patients. Solutions pour l édentement complet 2 Solutions pour l édentement complet «Je voulais simplement retrouver mon sourire et j ai vraiment l impression de l avoir

Plus en détail

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Dr Philippe POMMAREDE Chirurgien-dentiste conseil, MACSF Les 25 732 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF et du contrat groupe CNSD

Plus en détail

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents».

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les implants Problèmes liés aux dents manquantes : Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les dents qui sont manquantes

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse

Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Programme «Implantologie en pratique privée» Ardentis Clinique Dentaire Lausanne Flon Hiver 2012 Lausanne, Suisse Mardi 24 janvier2012 au vendredi 27 janvier 2012 Informations générales Intervenants Dr

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

PROGRAMME. d implantologie. du FIDE. fide.fr. Cannes - Le Cannet

PROGRAMME. d implantologie. du FIDE. fide.fr. Cannes - Le Cannet 2016 PROGRAMME d implantologie du FIDE fide.fr Cannes - Le Cannet PROGRAMME 2016 d implantologie du FIDE Pr Paul MARIANI Professeur des Universités Emérite, ancien Chef du service d implantologie de la

Plus en détail

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide!

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! Industrie Innovation EXTRAIT DE TITANE VOL.5 - N 3- SEPTEMBRE 2008 - P. 74-77 EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! PAR Sylvain Cazalbou 11 bis, rue d Aguesseau, 75008 Paris Tél. 01 43 12 88 11

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients IMPLANTS DENTAIRES Informations destinées aux patientes et aux patients Présentation: la Fondation Implants Suisse La Fondation Implants Suisse a pour objectif de fournir à la population suisse des informations

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL

TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL TESTEZ LA FLEXIBILITÉ ESTHÉTIQUE AVEC LES IMPLANTS STRAUMANN BONE LEVEL LE RÔLE D UNE PARTIE SECONDAIRE DE CICATRISATION PERSONNALISÉE POUR LA GESTION DES TISSUS MOUS DANS LA ZONE ESTHÉTIQUE IMPLANTATION

Plus en détail

ATTACHEMENT IMPLANTAIRE LOCATOR

ATTACHEMENT IMPLANTAIRE LOCATOR ATTACHEMENT IMPLANTAIRE LOCATOR IMPORTANT : Ce document contient les instructions d utilisation du produit. Merci de bien vouloir lire les instructions avant de l employer. Les diverses parties à commander

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION

FORMATION 5 JOURS. 1ère SESSION FORMATION 5 JOURS La formation a pour objectif la transmission des bases fondamentales de l implantologie ainsi que la maîtrise des protocoles innovants qui autorisent le remplacement immédiat des dents

Plus en détail

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Agénésie Absence congénitale du germe d une dent. B Barre de stabilisation Il s'agit d'une barre vissée sur un minimum de 2 implants, dont le but est

Plus en détail

Dr Sylvain CAZALBOU. implanto-logique. Soyons Implanto...logiques. Formation. Autant de pratique que de théorie

Dr Sylvain CAZALBOU. implanto-logique. Soyons Implanto...logiques. Formation. Autant de pratique que de théorie implanto-logique Institut de formation professionnelle en implantologie dentaire Soyons Implanto...logiques Formation Dr Sylvain CAZALBOU Autant de pratique que de théorie Un petit mot... La problématique

Plus en détail

Procédure prosthodontique

Procédure prosthodontique Procédure prosthodontique TSH BNT Régénération Systèmes d implants CAD-CAM Solutions digitales Services Important avant d utiliser Phibo Les systèmes d implants Phibo sont dotés d une conception innovante

Plus en détail

Les gammes de produits Accueil > Produits

Les gammes de produits Accueil > Produits Les gammes de produits Accueil > Produits A la une Implants Biomatériaux Prothèses CFAO Instrumentation Chirurgicales Visuel produit Implant TSVM Nouvelle option de col de 0.5mm avec micro-rainures crestales

Plus en détail

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE

A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE A PROPOS D'UN CAS D'EXTRACTION IMPLANTATION, ET MISE EN CHARGE IMMEDIATE H.Guibert. Docteur en chirurgie dentaire (1) L.Bertaud. Docteur en chirurgie dentaire. Ancien Interne.(2) (1),(2) 28 rue Baudot.

Plus en détail

Si les traitements des édentations ont trouvé

Si les traitements des édentations ont trouvé Implants et prothèse amovible, apport des châssis à selles disjointes G. JOURDA, chirurgien-dentiste Comment les prothèses amovibles partielles peuvent-elles faciliter l exploitation d implants? Inversement,

Plus en détail

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE ATTEINT D AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES À UNE MALADIE RARE ÉVALUATION DES ACTES ASSOCIÉS À LA CHIRURGIE PRÉIMPLANTAIRE, À LA POSE D IMPLANTS ET À LA POSE

Plus en détail

Questions / Réponses. à propos des implants chirurgical. http://www.ccimplant.fr

Questions / Réponses. à propos des implants chirurgical. http://www.ccimplant.fr Questions / Réponses à propos des implants chirurgical Qu est-ce qu un implant? Un implant dentaire correspond à une racine artificielle de forme généralement cylindrique, en titane (métal bien toléré

Plus en détail

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs.

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs. ODF 1) Embryologie dento faciale et croissance crânio faciale. 2) Rythme et direction de croissance. 3) Le modelage osseux. 4) Morphogenèse des arcades dentaires et établissement de l occlusion. 5) Notions

Plus en détail

Système d implants Zimmer One-Piece

Système d implants Zimmer One-Piece 1 Système d implants Zimmer One-Piece Guide de restauration 2 2 Example Présentation Text de Here l implant Text Here Zimmer Text Here One-Piece Text Here La famille Tapered Screw-Vent s agrandit avec

Plus en détail

Esthétique et déficits osseux multiples

Esthétique et déficits osseux multiples XX cas complexes en implantologie 16 Esthétique et déficits osseux multiples Philippe Russe 1. Radiographie panoramique initiale du patient 184 Présentation Monsieur H., âgé de 65 ans lors de sa consultation

Plus en détail

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter?

Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Restauration d incisives mandibulaire manquantes avec des implants : qu est-ce qui vous fait hésiter? Auteurs_ Dr Chonghwa Kim & Sangwoo Lee, Korea La préparation des piliers sur incisives mandi - bulaires

Plus en détail

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la

divergence IL objectif principal de toute réhabilitation est le Du bon usage de la Du bon usage de la divergence de la dent unitaire à la prothèse implanto-portée à l aide d implant à connectique cône morse sans vissage Jean-Claude MONIN* Antoine MONIN** Introduction IL objectif principal

Plus en détail

PLANESYSTEM La fonction rencontre l esthétique

PLANESYSTEM La fonction rencontre l esthétique PLANESYSTEM La fonction rencontre l esthétique FRANÇAIS LORSQU IL EST QUESTION DE RECONSTRUIRE...... seul le meilleur nous convient. C est la raison pour laquelle nous avons décidé de travailler avec Udo

Plus en détail

Cas cliniques. Lésion apicale. L incisive inférieure latérale gauche. Deux canaux radiculaires qui bifurquent dans le sens vestibulo-lingual.

Cas cliniques. Lésion apicale. L incisive inférieure latérale gauche. Deux canaux radiculaires qui bifurquent dans le sens vestibulo-lingual. 34 Cas cliniques L extraordinaire sensibilité et la haute résolution du Veraviewepocs 3D permettent d obtenir une image de qualité supérieure, tant pour les tissus durs que les tissus mous. Les images

Plus en détail

CHAMPIONS. Gagnant du prix «Regio Effekt» 2010 en Allemagne. Cas clinique Implant pour la dent 14. Situation initiale

CHAMPIONS. Gagnant du prix «Regio Effekt» 2010 en Allemagne. Cas clinique Implant pour la dent 14. Situation initiale CHAMPIONS Gagnant du prix «Regio Effekt» 2010 en Allemagne L implant Champions (R)Evolutions innovant présente les avantages suivants pour le cabinet dentaire, pour la clinique dentaire et pour vos patients:

Plus en détail

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32

Echos techniques E U IQ T A R P T E e d o h t é M 32 Méthode ET PRATIQUE Echos techniques 32 La CFAO au service de la chirurgie prothétiquement guidée Cas réalisé par le laboratoire Dental Concept Méditerranée, M. Bernard Zarb et le Dr Sébastien Melloul

Plus en détail

PROTHESE. (cf implants, cf fracture dentaire)

PROTHESE. (cf implants, cf fracture dentaire) PROTHESE (cf implants, cf fracture dentaire) La prothèse est la partie de la chirurgie qui se propose de remplacer un organe en totalité ou en partie, par un appareil reproduisant leurs formes et, si possible,

Plus en détail

Intégration de la CFAO globale au quotidien :

Intégration de la CFAO globale au quotidien : Intégration de la CFAO globale au quotidien : implantologie guidée par CEREC Guide et couronne usinée sur TiBase Auteur_Dr Amandine Para, France Fig. 1a Fig. 1b Figs. 1a & b_situation initiale de l édentement

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Annexe: Catalogue des matières. I. Prothétique fixe (sur support parodontal, implanto-portée)

Annexe: Catalogue des matières. I. Prothétique fixe (sur support parodontal, implanto-portée) Annexe: Catalogue des matières I. Prothétique fixe (sur support parodontal, implanto-portée) 1. Diagnostic 2. Schéma de traitement (objectif, déroulement du traitement) 3. Traitement préliminaire 4. Pronostic

Plus en détail

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit XX cas complexes en implantologie 11 Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit Philippe Russe, Patrick Missika 84 1. Vue initiale Présentation La patiente est une jeune fille

Plus en détail

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils Stratégie esthétique : comprendre pour simplifier Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler, Philippe Rajzbaum, Thierry Degorce Le but de cet article est de montrer deux cas a priori similaires qui

Plus en détail

A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire

A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire A propos d un cas d un kyste radiculo dentaire Dr Amar Hubert - Paris Photo 1 Florence P se présente en consultation fin Novembre 2012 pour un kyste au niveau du menton complètement asymptomatique, découvert

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE

Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE Université Européenne Miguel de Cervantes DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE www.uemc.es Année universitaire 2016-2017 OBJECTIFS DE LA FORMATION Connaitre les disciplines théoriques et maîtriser

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

INFORMATION POUR LE PATIENT

INFORMATION POUR LE PATIENT INFORMATION POUR LE PATIENT Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. «UN CONCEPT SIMPLE, BIEN PENSE ET COMPLET.» DR U. GRUNDER, ZURICH-ZOLLIKON SOMMAIRE Le processus de la réussite. Quel

Plus en détail

Cas clinique. Dr Jérôme WEINMAN, Paris, France / Genève, Suisse

Cas clinique. Dr Jérôme WEINMAN, Paris, France / Genève, Suisse Cas clinique Utilisation de MATRI BONE : RECONSTRUCTION DES MAXILLAIRES PAR GREFFES OSSEUSES, ELEVATION DE SINUS, POSE DES IMPLANTS, POSE DE PROTHESE SCELLEES SUR IMPLANTS Use of MATRI BONE : MAXILLARY

Plus en détail

LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES

LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES LA GARANTIE IMPLANTS & PIÈCES PROTHÉTIQUES LA GARANTIE 1. ÉTENDUE DE LA GARANTIE COMMERCIALE Elle s applique à l ensemble des implants et pièces prothétiques euroteknika (hors ancillaires et trousses).

Plus en détail

Cas clinique / Clinical case

Cas clinique / Clinical case Cas clinique / Clinical case Utilisation de MATRI BONE et COVA MAX: EXTRACTION DE 24 ET 27 ET ÉLÉVATION DE SINUS EN 25 ET 26 APRÈS LA PERTE D UN BRIDGE DENTO-PORTE Use of MATRI BONE and COVA MAX: EXTRACTION

Plus en détail

Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page2

Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page2 Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page2 Plaquette 26_Mise en page 1 22/02/10 10:08 Page3 Implant FRACTAL Taux de succès sur une période de 1 à 3 ans Renaud PETITBOIS* Pierre MONSARRAT** Christian

Plus en détail

Performance clinique et radiologique des implants courts (L 6,5 mm)

Performance clinique et radiologique des implants courts (L 6,5 mm) Performance clinique et radiologique des implants courts (L 6,5 mm) Résultats d une étude clinique incluant un suivi de 2 ans Auteurs _ Dr. Jean-Nicolas Hasson, Dr Jacques Hassid, Dr Dominique Aubazac

Plus en détail

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Bruno Fissore* L extraction, implantation immédiate avec couronne provisoire immédiate présente de nombreux

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

Passer à l acte en implantologie Practisdental

Passer à l acte en implantologie Practisdental Passer à l acte en implantologie Practisdental est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus, tous

Plus en détail

pour des implants dentaires

pour des implants dentaires La meilleure raison pour des implants dentaires Régénération en douceur de l os maxillaire avec SonicWeld Rx Dental Il est un temps, où rien ne peut nous arriver Pendant ce temps, tout grandit et prospère.

Plus en détail

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel.

Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. Retrouvez votre Sourire! Les implants dentaires peuvent vous aider à retrouver un sourire naturel. La Valeur d un Sourire 2 Qu est ce qu un implant dentaire? 3 Comparaison entre implant et dent naturelle

Plus en détail

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l

I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l SESSION 2005 I I Epreuve E 1: TECHNOLOGIE ET DESSIN I Durée : 4 heures l I Code examen : / Sous épreuve U 11 : TECHNOLOGIE l Coefficient : 4 Feuille : 106 Ce sujet comprend 16 pages numérotées de 1 B 16.

Plus en détail

Note d'information base CCAM version 25. Les mises à jour de la base CCAM (version 25) peuvent être faites selon votre procédure habituelle.

Note d'information base CCAM version 25. Les mises à jour de la base CCAM (version 25) peuvent être faites selon votre procédure habituelle. CNAMTS / DDGOS 12/12/2011 Note d'information base CCAM version 25 Objet : Diffusion de la version 25 de la base CCAM Les mises à jour de la base CCAM (version 25) peuvent être faites selon votre procédure

Plus en détail

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA 12 - DENTOSCOPE N 106-27/11/2012 Cette technique permettrait de remplacer immédiatement la ou les dents condamnées. Elle tente aujourd hui de

Plus en détail

L implantologie au quotidien

L implantologie au quotidien CYCLE DE FORMATION L IMPLANTOLOGIE DENTAIRE AVEC LE SYSTEME IMPLANTAIRE STRAUMANN 19 23 Mai 2014 Bâle - Suisse L implantologie au quotidien Conférenciers Dr Jacques Penaud Docteur en Chirurgie Dentaire,

Plus en détail

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet

Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Apport de la CFAO dans la mise en charge immédiate chez l édenté complet Antoine Popelut Guillaume Anduze Ancien interne Jonathan Coyssi Thomas Clément Prothésiste iclinique Lab Sylvain Le van (implantologie

Plus en détail

Manuel de conception ATLANTIS ISUS

Manuel de conception ATLANTIS ISUS Manuel de conception ATLANTIS ISUS Sommaire Introduction 4 Le présent manuel est conçu pour vous aider à découvrir tous les avantages d ATLANTIS ISUS. Il vous fournit toutes les informations nécessaires

Plus en détail

Plus qu un implant court.

Plus qu un implant court. Implant court Straumann Standard Plus Plus qu un implant court. Un nouveau monde de possibilités. * En faire plus tout simplement Au-delà d'une solution moins invasive. Un facteur de différenciation clinique.

Plus en détail

2014 4 sessions CANNES

2014 4 sessions CANNES I M P L A N T O R A L C L U B I N T E R N A T I O N A L Techniques avancées en implantologie IMPLANTS PTÉRYGOÏDIENS ACTIVATION OSTÉOGÉNIQUE IMPLANTOLOGIE BASALE 2014 4 sessions CANNES de formation avec

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 :

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : PROTHèSE ADJOINTE PROTHèSE ADJOINTE : 23 vidéos» CCL330-4 Les prothèses amovibles complètes supra-implantaires : 4ème partie : du montage des dents à la pose des prothèses»

Plus en détail

Operating MANUEL D UTILISATION

Operating MANUEL D UTILISATION PERIOTEST M Operating MANUEL D UTILISATION Manual Mode d emploi du PERIOTEST M Le Periotest M est un appareil de mesure destiné à être utilisé au cours de pratiques dentaires suivantes : Evaluation de

Plus en détail

Prothèses dentaires Implants. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prothèses dentaires Implants. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prothèses dentaires Implants Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mai 2010 - Par le docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste Les prothèses dentaires Les prothèses

Plus en détail

Quick Up. Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses. www.dentaladvisor.com. Editors Choice + + + + +

Quick Up. Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses. www.dentaladvisor.com. Editors Choice + + + + + www.dentaladvisor.com Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses Editors Choice + + + + + Un seul coffret pour tous les besoins d un scellement La tenue

Plus en détail

Plus qu'une simple prothèse.

Plus qu'une simple prothèse. Plus qu'une simple prothèse. Un tout nouveau sourire d'apparence naturelle. Plus qu'une fonction buccale. Une restauration de l'estime de soi. Avez-vous déjà eu des problèmes associés au port de prothèses?

Plus en détail

Diplôme Universitaire

Diplôme Universitaire Diplôme Universitaire Implantologie MODALITES DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Année 2014-2015 Vu le code de l éducation, notamment les articles L613-2 et D613-12 ; Vu le décret 2002-529 du 16 avril 2002

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :...

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :... DOSSIER PATIENT Simply with implants INFORMATIONS PATIENT Nom :... Prénom :... Adresse :.........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

Laurent Dorey. Introduction à l implantologie. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009. 09h00-09h55.

Laurent Dorey. Introduction à l implantologie. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009. 09h00-09h55. Journée d échange d'information sur l implantologie mardi 23 juin 2009 09h00-09h55 10h00-10h55 11h00-11h55 13h00-13h55 14h00-14h55 15h00-16h00 A) B) Le marché, les acteurs, les tendances produits C) Stratégie

Plus en détail

Après l exérèse de kyste épidermoïde polygéodique délabrant de 26 à 43 effondrant la corticale

Après l exérèse de kyste épidermoïde polygéodique délabrant de 26 à 43 effondrant la corticale Réhabilitation et implanto-ptothétique ostéotomie interruptrice Cas clinique Jean PÉRISSÉ Jean-Roch PAOLI Marie-France CAZAVET Après l exérèse de kyste épidermoïde polygéodique délabrant de 26 à 43 effondrant

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE!

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... LA SUSCEPTIBILITÉ... LA MALADIE PARODONTALE... L ATTRITION DENTAIRE... L ÉROSION DENTAIRE... LA CARIE DENTAIRE... LE SOURIRE... STRUCTURE

Plus en détail

Simplification des protocoles!

Simplification des protocoles! Simplification des protocoles! Université de Liège 22-24 mai 2014 J. Degraeve, C. Grenade, F. Lambert, Prof. M. Lamy, G. Lecloux, C. Legros, A. Mainjot, Prof. E. Rompen, B. Vandenberghe, Prof. A. Vanheusden,

Plus en détail

Implants dentaires et esthétique

Implants dentaires et esthétique Implants dentaires et esthétique Charles J. Goodacre, DDS, MSD; Chad J. Anderson, MS, DMD Unités de formation continue en dentisterie : 1 heure Cours en ligne : www.dentalcare.ca/fr-ca/dental-education/continuing-education/ce203/ce203.aspx

Plus en détail

Implants et alternatives : solutions de réhabilitation dentaire

Implants et alternatives : solutions de réhabilitation dentaire www.maxillo-paris.com Docteur Didier ERNENWEIN Chirurgie maxillo-faciale Chirurgien des Hôpitaux de Paris N 75 1 69 606 3 RPPS : 10001571255 Les chirurgiens sont tenus aujourd'hui de donner à leurs patients

Plus en détail

Cas clinique. Auteur. Dossier clinique

Cas clinique. Auteur. Dossier clinique 1 Auteur Cas clinique Docteur Florian NADAL 2 chemin de la plaine de Cadirac 09000 FOIX Docteur en chirurgie dentaire DU de chirurgie pré et péri implantaire - DU d Occlusodontie et Prothèse DIU Européen

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

Comment définir le mot dualité en implantologie? Des solutions innovantes pour simplifier les traitements et les rendre prédictibles et fiables. Le monde de l implantologie s est développé rapidement pendant

Plus en détail

Dents de sagesse : quand les enlever?

Dents de sagesse : quand les enlever? 45èmes Journées de Formation Médicale M Continue Jeudi 13 septembre 2007 Dents de sagesse : quand les enlever? Florent Sury Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie Pr D.Goga,, Dr B. Hüttenberger

Plus en détail

La prothèse implanto-portée, telle. Traitement d un édentement complet mandibulaire avec des piliers personnalisés Atlantis DOSSIER CLINIQUE.

La prothèse implanto-portée, telle. Traitement d un édentement complet mandibulaire avec des piliers personnalisés Atlantis DOSSIER CLINIQUE. IMP0114_P000_000_DOS:IMPLANT 20/01/14 16:08 Page 1 PHOTO DOSSIER CLINIQUE pratique THIERRY ROUACH Traitement d un édentement complet mandibulaire avec des piliers personnalisés Atlantis Les solutions digitales

Plus en détail

Résumé : 2. Cicatrisation osseuse après chirurgie. 1. Introduction :

Résumé : 2. Cicatrisation osseuse après chirurgie. 1. Introduction : Utilisation des ultrasons de puissance en chirurgie parodontale et implantaire J. F. Michel, M. G. Poblete-Michel, et S. Hourdin (Faculté de chirurgie dentaire de Rennes, 2, Avenue du Pr Léon Bernard 35043

Plus en détail

d incisive latérale ma

d incisive latérale ma Clinique Drs T. ROUACH et D. ISSEMBERT IMPLANTOLOGIE Traitement pluridisciplinaire d une d incisive latérale ma istock / Getty Images 14 - Dentoscope n 154 agénésie xillaire CV FLASH Dr Thierry ROUACH

Plus en détail

Le flux numérique en implantologie

Le flux numérique en implantologie T. ROUACH D. LAMAISON Le flux numérique en implantologie Au cabinet dentaire comme au laboratoire, le flux numérique est aujourd hui présent à chaque étape de nos traitements implantaires (scanner, logiciel

Plus en détail