BUDGET 92. et son canton. pages 2 a 5. SoMMAIRE. Tous instruments - Neuf - Occasion Dépôt-Vente - Reprise. N 5 - Avril 1992.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BUDGET 92. et son canton. pages 2 a 5. SoMMAIRE. Tous instruments - Neuf - Occasion Dépôt-Vente - Reprise. N 5 - Avril 1992."

Transcription

1 le N 5 - Avril 992 et son canton Tous instruments - Neuf - Occasion Dépôt-Vente - Reprise 2. place E. Laboulaye VERSAILLES f EDITORIAL de NICOlas ABOUT Ma/fe cie MOfltlgny le BretonneuK Consafler Gonc>ral des Yvetmo:; Les pnontés de la Vtlle sont reafftrmées en direction de l'enfance et de la jeunesse Malgré le désengagement de l'etat de plus de 4,5 MF la fiscahté n'augmente pas.. Ce qui est rare en Ville Nouvelle Je suis heureux que ce budget soit celui d'une équipe, d'une majonté sohdatre Je suts fier que cette majonlé se soit mtse d'accord sans que Je ne sots contratnt à fatre des arbitrages entre les secteurs Je souhaite que chacun s'efforce d'optimiser' ies moyens à sa disposition pour conltrmer la place de référence de Montigny \(> Uretonneu. Une meilleure réparti Iton des secteurs entre elus. la recherche d'une synergte plus grande entre les ehorts des uns et des autres doit contnbuer à améliorer. tant que laire se peut les services rendus à la populalton Le vote du budget s'est passé au lendemain d'une élection marquée par la volonté d'umon exprimee par les electeurs UDF-RPR, par l'apparitton du vote ecologique en France et par le relus tncontestable de la pottlique gouvernementale. Nous devons répondre à ces attentes et ren forcer localement notre action en faveur de l'environnement et tout tatre pour que disparaissent les déclarations et les votes qui pourraient apparaître comme des actes de dtvls0n au setn de l'opposition. Je remercie tous ceux qui ont défendu tes couleurs de Montgny au cours de ces elections régionales et j'espere que Suzanne Blanc sera très prochainement notre future conseillère règionale après la démtssion attendue des deux têtes de liste. Je souhaite que les passions, aujourd'hui, s'apaisent et qu'en semble nous unissions nos forces dans l'intérêt de notre commune. BUDGET 92 Notre dessin du mors. que vous êtes nombreux à goûter s l'on en crort les témoignages reguliers qui nous parvrennent, donne lteu cette fois à un concours. Comme vous le constatez. les bulles de dralogues volontairement vides de tout propos n'attendent plus que votre sens de la formule humoristique Les meilleures réponses feront l'objet d'une parutron prochaine dans nos colonnes, leurs auteurs gagneront des pm's, des cadeaux surprises... Renvoyez-nous votre œuvre au Journal de Montigny et son Canton, 66, rue de la Mare aux Carats 7880 Monllgny Le budget 92 de Montigny le Bretonneux a été voté le 3 mars dernier en séance du Conseil Municlpal. Il est marqué notamment par la stabilité de la fiscalité et le maintien des grondes options prises en faveur de lo jeunesse, malgré le désengagement de l'etat autravers de la loi de Finonces 92. ' pages 2 a 5 SoMMAIRE 2à à Spécial budget 92 Annonces L'actualité en images Guyancourt Scolaire Culture Sports Etat-civil - Pratique Jeux - Détente Le bon souvenir

2 Spécial budget 92 ; LA STABILITE Le budget 992 de Montigny-le-Bretonneux, voté le 3 m ars dernier par Je conseil municipal, est marqué par la stabilité de la fiscalité et des institutions en place, ainsi que le maintien des grandes options prises en faveur de la jeunesse et de la rigueur de gestion, et ce malgré un désengagement sans précédent de J'Etat. Examinons en détails, le plus clairement possible, les grands schémas directeurs qui dessinent ce budget 92. Le premier constat est amer, Il concerne le désengagement de l'etat sur sa politique de dé centraltsatton, pourtant forte ment clamée en d'autres temps. Montigny, comme toutes les autres communes, pensait en toute logique pou voir compter sur sa subvention fiscale et sa dotation de référenee, en provenance de I"Etal pour la première, el du Syndi cat d'agglomération Nouvelle pour la seconde. Stupeur en janvier dernier, soit quelques semaines avant le vote, les services financiers municipaux apprennent en pletne élabora tton du budget que ces deux dotations vont baisser. et mê LE BUDGET DE FONCTIONNEMENT 992 : me slngullèremen t baisser. pour cette année millions de francs de moins sur la sub ventlon fiscale, 0,5 million sur la dotation de référence Cette position de l'etat est scanda leuse et consntue un transfert de charges sans transfert de recenes Malgré ce coup de frein sans précédent de l'etat. les objec tifs poursuivis par la Municipall té depuis plusieurs années res tent d"actuallté et marquent ce budget d'une empreinte afflr mée. Plus que jamais. les ac tians envers la Jeunesse sont à l'ordre du jour du Conseil muni ci pal. Cette volonté est une nouvelle fois illustrée dans le budget 92 par une mattnse accrue de nouvelles actions en direction des pré adolescents et des adolescents, par un effort de ri gueur de gesuon, notamment en direction du personnel, par une certaine stabilité des insti lutions en place et de la fiscali té. LE BUDGET D'INVESTISSEMENT 992 : Dépenses DÉPENSES F IC 3COOOOOO ) t OOOOOOO \?OOOOOQ JOOOOOOO 6 DËPENSES ODLIGATOIRES personnel dette DÉPENSES RECONDUITES Bâtiment, voirie, foncier, ordures ménagères, administration générale : 8 - t: ;:... -QI Cil Q. ]! >..._ Cil ci.... ëi -... Il) 0 4 rtl ':l œ w 0 a. Cil (J (/) 2 -.:: (/) "ëi > *DÉPENSES CONCERNANT LES ACfiONS A DÉVELOPPER Scolaire el péri-scolaire, petite enfance, sécurité, infonnation, sport et w lture, C.C.A.S... S...IWII'*.. hllr S. OMÇl oi CCA$ RECE''ES ctr4. M a.. r.. SI.OO._ Dticm dl o.c ' F stocaooo SUBVENTION FISCALE,., DOTATION DE COOPERATION?? La subvention fiscale est une somme que l'etat verse chaque année aux com mu nes pour compenser les exonérations et dégrèvements législatifs en matière de taxe sur le foncier bâti. Les particu liers ne payent pas pendant X années (prévues par ta loi). ce qui correspond à un manque à gagner pour les corn munes. L'Etat compense alors par une subvention. En 992, l'etal supprime cette compensation pour les exonéra tions de deux ans et autorise les vtlles à supprtmer les exonérations pour ceux qui s'installent à compter de 992. De cette façon, on transfère aux communes l'impopularité de cette mesure alors que les communes (surtout en Ville Nouvelle où il y a beaucoup de construc tians neuves) ne peuvent pas se passer de cette recene. La dotation de coopération remplace la dotation de référence par la loi du 3 dé cembre 99. Le nouveau mode de cal cul permet de donner plus d'argent au S.A.N., et moins à la commune. Sché matiquement, le SAN perçoit les recenes de taxe professtonnelle et distribue une partie de ces sommes aux communes, en fonction des critères suivants : attri butions 99, nombre de logements, po pulation (évolution d'une année sur l'autre), potentiel fiscal, enfants scolari sés. La lot de 99 a pour but de pérenniser les Villes Nouvelles. Les communes per cevront donc moins avec la dotation de coopération qu'elles n'auraient touché avec t ancienne dotation de référence. I#Journal Page 2 Avri992

3 Spécial budget 92 PRIORITE JEUNESSE ON CONTINUE Les actions prioritaires menées par la Municipalité depuis plusieurs années sont orientées vers la jeunesse. Rien d 'étonnant dans l'une des villes les plus jeunes de France. Ces actions ont pourtant su évoluer au fil des années, au gré de l'évolution démographique et sociale de la commune. Si la petite enfance reste un secteur clé, l'adolescence affiche de plus en plus clairement ses besoins. Les Crèches Ce secteur de pointe, pré occupation dominante de la Commune depuis de nom breuses années, a connu un effort partculler depuis trois ans. On enregistre en eet une augmentauon oe 76 berceaux depus 990, qu passent de 367 à 443 en 992. Première vtlle de plus de habitants des Yvelines pour l'action en faveur de la jeunesse, Mon\igny le-bretonneux en a obtenu le label en 99 (voir no s éditions anté rieures). Dotée de 9 crèches (dont 6 collectives) et 2 haltes gardenes, ce secteur emploie 280 agents et pèse à dvers titres sur le budget de la commune Pour le Personnel (22,5 MF) le Fonctionnement (,5 MF), le Bàtiments ( MF), soit un total de 25 MF environ. Il fa ut noter, en outre, que le coùvjourten fant supporté par la Commune (hors participations Parents et C.A F.) est passe de 63,75 F en 989 à 6,07 F en 99 L'effort portera celle année, com me en 99, sur le ma0ten sans subvention, des en fants ayant dépassé l'âge de 3 ans. et ce jusqu'à leur admission à l'école (3 en 990, 23 en 99, 40 en 992), ainsi que sur l'intervention d'une psychologue auprès des enfants, parents et personnel. Activités scolaires et péri-scolaires Autre secteur dynamique de la ve gnymontaine, les écoles et toutes leurs aciivj t és périphériques consti tuent la pan la plus lmpor lante du budget communal. Si l'évo lutio n démogra phique de la Commune en Haine ça et là des ferme tures de c lasses, leu r nombre total reste stable néanmoins : de 250 en 990, elles sont aujourd'hui 240 Ce léger affaisserrnt se retrouve bien sûr au ni veau du nombre d'élèves qui passe, pour les mêmes périodes, de 6.59 à La commune perçoit son of fort en matère scolaire, la part budgètajre passant de 55.7 MF en 990 à 60,84 MF en 992. Une augmentation non négligeable compte tenu de la stagnatiol'l, voire de la diminution du nombre de bénéficiaires (+9,23 %). A l'heure où certaines expériences d 'ap prentissage des langues étrangères sont tentées sur le plan national, avec toute la médiatsaton que l'on sat, Il faut savoir qu'à Mon ttgny-le-bretonneux, c'est par la volonté seule du Conseil Municipal que cette activité a vu le JOUr en 990 Le nombre d'heures de cours est de 44 heures par semaine en 992. Le bud get réservé à cette activité est passé de F en il90 à F en 992 sans aide extérieure d'aucune sorte, soit +44%. La vie scolaire en Ville Nouvel le ne se conçoit pas sans activités pén-scolai_res. lesquelles, outre un rôle social évident pour les parents, n'en demeurent pas moins un accompagnement ndis pensable à l'épanouisse ment de l'enfant dans son miheu environnant. De lait, si un accueil du matin et du soir consttue une tradition à Montigny-le-Bretonneux, celui-ct se veut aussi le plus chaleureux possible, comme l'illustre l'offre du petit déjeüner. N'oublions pas que SI les etrectfs du matin sont stables (moyenne de 47 en 990 contre 465 en 992), ceux du sotr ont augmenté (de 55 en 990 à 63 en 992). Ce phéno mène est sûrement dû à reffort consenti par la Com mune pour la mise en place d'études dirigées (coût en 992 : F pour 86 heures). Enfn, n'oublions pas l'accuml en Centre de Loisirs Sans Hébergement, pour lequel nous enregs Irons, depus 990, une progression certaine jus qu'à un total de.29 en lants le Mercredi, en moyenne Il faut savoir que ce secteur représente à lui seul : le Personnel ( F). le Fonctionnement ( F). le Bâtiment ( F), soit un total de d F, 33,6% du Budget Pnmittf 992. (Avec 66 animateurs et 67 agents de service pour le bien-être des enfants). Actions développées depuis l'évolution sensible des tranches d'âges de la population Nous abordons ici les secteurs offrant des services de loisirs. tels que les services des sports. de la cul ture avec, bien sûr. une mention spécale pour leur action en dre cton de la jeunesse. Le sport le saut budget de fonctionnement de l'office Municipal des Sports est passé de F en 990 et évolue jusqu' à F en 992. les activtés réservées à la Jeunesse entrent pour F dans ce Budget, soit 29%. Elles regroupent ess entiellement l' école de sports (240 enfants), l'école de natation ( 20 enfants), les stages proposés pendant les vacances scolares : stages omnisports pour 600 enfants de 9 à 5 ans (tenms. voile. poney, golf,... ) Pour te personnel ( F) le Foncon nement ( F), le Bâtiment ( F), soit un total de F La culture et les loisirs : Des lieux de rencontre. d'ln formaton et d'anmation, du personnel aentf aux demandes des usagers, une ve associative Intense, tel pourrait se définir le service de la culture et des Loisirs. relayé dans sa gestion par l'office Muncpal de la Culture et des Loislfs créé en 985. Outre son rôle auprès des adultes, c'est surtout et avant tout vers les enfa nts et les adolescents que s'est tournée l'action du Consel Munclpal. Si les matsons de Quartier se déterminent pour une acuon concertée, luttant contre l'exclusion des Jeunes, c'est d'abord à travers dtftérents ateliers (bibllotheque, club 8/ 3 ans, action d'alde aux de voirs, ludothèque) Cepen dant. l'etron le plus important se révèle au niveau des écoles d'arts La plus ancenne. l'ecole de Musique. compte 624 élèves dont 566 enfants ou adolescents. Elle emploie 28 professeurs, tous dlplô més, et l'enseignement dis pensé s anlcule autour de deux axes : la pédagogie de groupe (formation mus cale. chant choral, classe d'orchestre). la pratque d'instruments ( 4 discl plines) qui, par leur dversi té, suggère l'étude d'une demande d'agrément. Cette mesure assurera une car tane notoriété à l'ecole et garantira aux élèves. com me aux professeurs. une certaine qualité d'enseignement) là aussi. l'effort de la Commune n'est pas né gligeable l'impact budgé laire est de F en 992 Le Personnel (2 MF). les ActJvités ( F). sot un total de F. L'atelier d'expression plas tique accueille 240 élèves, dont 60 enfants ou adolescents, ce qui dénote une progression de 30 % par rapport à l'année scolai re 990/ 99. L'école propose l'ensetgnement de trois disciplines sur 33 heures de cours (dessin, sculpture, pointure à l'huile). Face à l'engouement des élèves. convent de penser à une extension de celte école, tout en mesu rant les effets sur le Budget: en 992, le Personnel ( F), les Activités ( F), soit un total de r L'atelier théâtre dspensé dans tes locaux de la Salle Jacques Brel. les cours re groupent 80 élèves dont 50 enfants, soit une progres sion de 50 'Yo par rapport à la saison 990/99. Tros professeurs assurent les cours sur 8 heures. Les el lets de cet intérët pour le théâtre sont très sensibles à Montigny où deux Associations de théâtre cohabi tant (les Infâmes et Zap ping), et où chaque établissement scolaire compte un club de théâtre. Autre signe de cet engouement pour le théâtre. la démarc he en courageante de spectacles. tel le Cid, où la Salle Jacques Brel proposait une séance à gutchet fermé le 28 mars dernier l'impact fi. nancer concerne le Personnel ( F). les Acti vités (2.400 F), son un total de F. Pour résumer l'acton de I'O.M.C L. en faveur de la Jeunesse, il faut savoir que le Budget global 992 est de F contre Fen 99 et Fen 990 pour le secteur "Activités". mais globalement le Budget est. en 992 Personnel ( F), Fonctionnement ( F). Bâti monts ( F). soit un total de F, dont 30 % activités "Jeunes l'objectif prioritaire dans ce secteur est de développer au maxmum l'accueil des jeunes dans les Maisons de Ouarter, favoriser leur n senon dans la vie professionnelle. comme dans la Vte sociale. Cette ambition doit étro à la mesure de l'at tente de ces adolescents ''Journal Page 3 Avri992

4 Spécial budget 92 LES OBJECTIFS 992 L 'ossociotion DIRE. une équipe d'éducateurs ou service de Jo prévention e t de l'entraid e ou quotidien mique et journalistique, ce Forum présentait le week end dernier pour sa pre mière édnron une vrngtarne d'organismes de formatron. une trentane d'entreprises, et près d'une drzai ne d'organrsmes genéraux Enfin, à noter que le bud gel de fonciionnement de I'A. I.A.E. est passe d e 324 ooo F en 990 à F en 992 : le Personnel ( F), les Activités ( F), sort un total de F. Le Conseil Municipal des jeunes Développer auprès des pré-adolescents et adoles cents le sens des responsabilités, le goût des affaires publiques, le respect des autres et du travail des autres, tels étaient les ob Jecllfs poursuivis par le Conse Municipal en se prononçant en 990 sur l'instauration d'un Conseil Municipal des Jeunes. Mrs en p lace dans l'ent housiasme par une équipe d'adolescents motivés et dynamques, il convient marntenant, après deux ans de fonctionnement et un renouvellement complet de ce Conseil, de s'interroger sur les objectifs à développer, larre le bilan des actions passées, afin de rester dans la logique et le raisonnement qui avaent prévalu à sa mise en pla ce L'ellon de la Commune est constant et sans cesse renouvelé, puisque celle année encore, la part bud getaare réservée au Conseil Municipal des Jeunes est de F Il faut encourager la volon té des jeunes à s'investir dans un tel processus, quand on connait les contrarntes que cela impo se. Mais faut aussi veiller à développer chez eux cet espnt d'équipe. de tolérance et de respect "du denrer public", que tout citoyen dort posséder. L'évolution démographique de Montigny a sensiblement déplacé les p ro blèmes au cours des annés. Si, comme nous l'avons vu précédemment, to ut a été mis en œuvre dès le démarrage de l'urbanisation de la Ville pour régler les problèmes quotidiens des habitants (accueil Petite enfance notamment), le Conseil Municipal se trouve confronté. depuis quelques années, à ceux engendrés par le "velllssement" de cette tranche d'âge. Afin de répondre à celle demande, plusieurs services ont été créés et demandent une attention particu lière, cette année. pour leur développement et leur adaptation. La première préoccupation touche à la protection des adolescents. Ceci, le Conseil Municipal l'a bien compris en instituant. dès 986, une Police Municipale dont les objectifs de prévention de la délinquance et de protection des personnes et des biens ont été clairement définis à cene époque. Puis, c'est le Servce d'educateurs qui est venu épauler cene action. dès 990. L'action de la Police Municipale Elle n'est plus à démontrer. Les effectifs sont actuellement de 27 per sonnes, dont 24 gardiens travaillant 24 heures sur 24 Les dernières interventrons portent sur tros pomts essentiels : la pro tectton des entrées et sorties des établissements scolaires, la mse en place de "patrouilleurs scolarres" sur 6 groupes scolaires, celle-cl ayant bénéficié du concours de la Police Mumcrpale pour la Formation, l'information et l'encadrement des jeunes, la présence des gardiens de police dans les transpons en commun, à la demande de la R.A.T.P. (essentielle ment les bus). Il ne faut pas ignorer par ailleurs le rôle social important joué par les gardiens en matière de prévention et de soutien à l'égard des adolescents. Le travail des éducateurs de rue Indispensable relas de la Pohce Municipale, le tra val! des éducateurs de rue est appelé à se renforcer. Ces travailleurs de l'ombre accomplissent une mission souvent ingrate, mais aussi bien gratifiante quand tout a été mis en œuvre pour aider ou sauver un jeune en difficulté, car c'est là l'essentrel de leur mrssion. Ce ServiCe, composé de quat re perso nnes, a pour mission de nouer des contacts avec des jeun$s en difficulté, les aider, les intégrer, coordonner l'action des drfférents partenaire s, etc... Le Budget supporté par la Commune a évolué de +30%. L'action de ces éducateurs dojt pouvorr trouver des relais dans les différentes masons de quartier et préparer ainsi le terrain pour les objectifs à atteindre : un avenir merlleur par une intégral ion réusse ou une rèinsenron. Les actions de I'A.I.A.E. qui demandera le plus d'at tenllon, de vigilance et de moyens financiers pour l'avenir. A ce titre, il faut rappeler les actions non négligeables accomplies à ce jour par I'A.I.A.E. en matière d'emploi pour les jeunes (ceux-ci représen lent 0 % du fichier). Ansi, en 99, 36 offres d'emploi ont été proposées à des jeunes, mais l'action la plus importante concerne les jobs" d'été pour cette tranche d'âge. Une opérataon qui trouve son fonde ment dans le paysage dé mographique de Montigny et l'allongement de la du rée de la scolarité. La mission de I'A.I.A.E. ne s'arrête pas là puisqu'elle propose, toute l'année, des s tages de formatron et qu'elle collabore efficacement avec les partenaires sociaux. Elle amorce cette année une nouvelle formule d'alde aux demandeurs d'emploi et aux jeunes en quête de formation avec la mise en place d'un Forum pour l'emploi et la Forma lion Outre tes débats réunrssant des professionnels du monde écono- Aborder le problème de la jeunesse, sans son ger à son avemr. serait occulter la panre la plus m portante de l'action. la plus drffic- le au ssi et celle ponsabilltés Le Conso/ MUnicipal des Jeunes. dé velopper le sens er la goül des res La police munie/pole compte un effectif de 27 policiers. q ui tro voillent 24h sur24.,, LA STABILITE DE LA FISCALITE A MONTIGNY Suivant l'évolution rapide de la population, les recenes fiscales de la Ville ont marqué une fone progression depuis 986. On constate, en effet, un produit fiscal qui augmente, en moyenne, sur cette période, de 2,86% l'an (3,9 MF en 986, 52,4 MF en 99 ). Cependant, cette tendance se fat parallèlement à une baisse de la pression fscale. Plusieurs indicateurs montrent ce phénomène : La part relative de la fiscalité directe sur Je t otal des recettes réelles de fonc tionnement : 986 (34,3), 987 (36,7). 988 (34,4), 989 (3,7), 990 (3,5), 99 {3,5). Coefficient de mobilisation du potentiel fiscal : 986 (,04), 987 (,02), 988 (0,98), 989 (0,99), 990 (0,98), 99 (0,98). Taxe d 'habitation payée par chaque habitant (en francs constants) : 986 (55,48), 987 (62, 0), 988 {600,98), 989 (598,63), 990 (6,49), 99 (629,20). Or. si on tient compte de l'inflation, la va Î leur 986 (55.48} représente 66,00 F en 99. Cela veut donc dtre, concrète ment. que chaque habitant de Montigny paye, en 99, 3,80 F en morns, en taxe d'habitation, qu'en 986 à pouvoir d'achat égal. Si l'on raisonne en foyers fscaux payant la taxe d'habitation (vorr le tableau de leur évolution ci-dessous), on constate une réduction d'impôt. en francs constants, de 23,35 F. Ceci confirme les données du recensement, à savoir que chaque logement est habité, en moyenne, par tros à quatre par sonnes. En 986. le nombre de foyers fiscaux est de O. t 94 pour une taxe d'habitation par foyer fiscal de.294,3 F, en 987,.460 pour.335,85 F, en 988,.883 pour.335,03 F, en 989, pour.332,02 F, en 990, pour.405,43 F, en 99, pour.428 F. Rappel : Inflation F en 99. Notons. par ailleurs, ce qui accentue le phénomène, que cette réalité se concré tise, malgré les hausses sur les bases. En ce qui concerne le foncier bât, on constate le même phénomène. En ellet, chaque habitant paye en 99 : 2,83 F de moins qu'en 986 en f rancs constants. Il faut noter que la taxe sur le foncier bâti est notre recette fiscale la plus importante (49,4 % du total), essentiellement à cause du foncrer bâti industriel. Il doit, enfin, être rappelé que le taw< de la taxe d'habitation a été baissé en 988 et que le taux de foncrer bâti n'a pas évolué depuis de nombreuses années (avant 986) Page 4 Avril992

5 Tribunes libres.. Budget 92 Pëifrespect de la pluralité, chaque groupe politique présent au Conseil Municipal a été contacté par courrier (préalablement à la séance de vote du 3 mars dernier) et invité à fournir une déclaration par écrit sur le budget 992, pour parution dans nos colonnes. Tout en se prononçant contre ce budget, le Groupe Socialiste et Apparentés n'a pas fourni de tribune écrite à l'issue du débat. Le Groupe Communiste, absent à la séance, n'a pas non plus fourni de déclaration. Malgré le fatt que nous voyons encore cette année le gouvernement socaliste mettre les communes en difficulté. en se dégageant de l'exonéra tion des deux premières années de la taxe fon Cière sur les nouvelles constructions (ce manque de recettes pour Montgny le Bretonneux représente la somme de 4 millions de francs). nous pouvons constater à la lecture de ce budget pri mitif qu'il préserve la politique de l'éqllipe en place. Mieux encore, nous tenons nos engagements pris en 989 concorno.nt la Formo du Manet puisque comme vous pouvez le constater, il n'y a pas cette année. comme les années précédentes, d'augmentation des impôts locaux et que nous en remboursons le capital. Voilà pour ceux qui ont voulu berner les lgnymontains en 989. La Ferme du Manet et le centre sportif Pierre de Coubertin n'ont jamais remis en cause la politique que nous conduisons en faveur des plus démunis par l'intermédiaire du CCAS, celle en faveur des demandeurs d'emplois avec I'AIAE De plus, pour la première fois celle année, la ville de Monligny a tenu à orgamser elle mème le "' Forum de la Formation et de l'emploi (Guyancourt fasant supporter son Forum des méters manuels et artsanaux par le SAN) Nous poursuivons notre politique en faveur du scolaire. du pérl-scolatre, et de ta petite enfance Les crédits affectés à ces secteurs représentent ta part la DECLARATION PSD plus importante du budget Il n'est pas mutile de rappeler que Montgny le Bretonneux a obtenu en 99 le Labol Pe Ille Enfance. Nous poursuivons également notre polttque en direction des sportifs et de la ve culturelle, sans ou blier la sécurné des personnes et des b ens grâce à la mise en place il y a plusieurs années de la police municipale. dont les compétences ne sont plus à démontrer. Ca budget, c'est auss une politique volontaire de l'environnement suivie par notre écologiste" Claude Masson. de soutien aux handicapés par des ac tians diverses. Rappelons que le gouvernement s'est aussi désengagé vis à vis de ces personnes en diminuant sa participation sur les salaires versées aux auxi liares de vie (ce qui a pour conséquences de retrouver ces personnes au bureau d'aide sociale). Je ne parlerai pas des conséquences désastreuses de la décentralisatton VIS à-vis de ces personnes Enfin, politique de prévention, avec l'as sociation Développement lgnymontain de Recherches et d'entraides Voilà, brossé rapidement le contenu de ce budget, qu répond aux besons des lgnymontains malgré. Je tiens à le souligner de nouveau, le manque à gagner de 4 millions de francs. J'ajoute enftn que nous n'instaurons pas la taxe sur l'électncité mise en place par le gouvernement, que nous trouvons InJuste Jacques Costlls ExplicatiOn de vote les élus COS appartenant à l'équipe mumcpale "Montigny d'abord ont voté le budget 992 de la commune. Il traduit la saine pofitique me née à Montigny depus 4 ans sous la di recton du matre Ntcolas About. Cette poli tique reprend de nombreux points chers à nos Idées, à nos convictions ainsi qu'à de nombreux habitants. Concertation constante entre les habitants et les élus, Concertation constante à l'intérieur de l'équipe qui regroupe des élus non inscrits, différentes tendances de l'udf et le RPR A noter que ce budget encore plus que tes précédents est le budget de toute l'équipe de la majorité de ce conseil, résultant de nombreuses consultations qu nous ont permis d'éviter dans tous les secteurs rarbitrage de Monsieur le Maire. Basse de la presson fiscale en francs constants. évidente si l'on compare les dtf férentes taxes de 986 à celles de 992, malgré les nombreux transferts de charges de l'état vers les collectivités terri toriales et les pertes de recettes provoquées par la 0 de finances 992 (4,5 ml hons de francs).. Politique familiale adaptée à la population en orientation : Vers les crèches laml liales, parentales, collectives et vers les Le respect de ceux QUI nous ont fait confiance il y a trois ans, est le fondement même de notre acton. Le budget présente au Conseil Muntcipal le 3 mars est l'oeuvre d'un travail collectif, le résultat de négociations et d'arbitrages. Il est comme tous les ans marqué par le caractère aty pque de la population Jaune à laquelle nous devons apporter beaucoup de ser VIces dans tous les domames : crèches, scolalfe, pén-scolaire, emplo Chaque secteur se VOlt pourvu de moyens nécessaires a son fonctionnement, la pérenmé du patnmoine est assurée. Les mcdences d'une pofiuque forte d'équipements, Coubertin et la Ferme du Manet, d'une politique de désengagement de l'etat et du transfert de ses charges sur les DECLARATION CDS DECLARATION RPR halles gardenes. 280 personnes permet tent raccueit de 443 enfants (coùt 25 mil hons de francs). Vers la petite enfance. 333 personnes sont employées dans le secteur scolaire et périscolaire, permettant l'accueil des enfants d'âge maternel ou primaire de 7h30 à 9h les jours d'écoles et dans les centres de loisirs le mercredi et pour les congés scolaires. Ce budget, permet auss des études surveillées (lutte contre l'échec scolaire) (6 millions de francs). Vers les adolescents, par le biais des activités mises en place par I'OMCL et l'oms dans les ditlérents équipements culturels et sportifs. (22 millions de francs dont 30 o/o soit près de 7 mlhons uniquement pour les adolescents). Vers la prévention de la délinquance dans le cadre des actons menées par l'association Dl RE dont le ftnancement est assuré à 80 % par le budget communal. ( mfion) et par l'action de la pohce mumcipale mse en place en 986 permettant à notre commune d'avor un taux de délinquance inférieur à la moyenne des ville de hab tants Vars les chdmeurs avec I'AIAE qu depus 979 permet le placement de nom breux demandeurs d'emplois. Jean-Pierre Pluvoud collecuvltés locales. (comme la sécurité des personnes et des biens). qu'il ne peut assurer. et les modifications des règles de la fiscalité locale, ont contraint à un effort pancuher de rigueur Il aurat été rusé de compenser une partie de la pression atnsi subie C'est une facih te que Monhgny s'est refusée, préferant donner exemple de la ngueur de la ges tlon. La presson fiscale reste stable par volonte politique. Nous remarquerons notre adhés on à une majonté. notre vo lonté d'umon, en votant ce budget ; il té mogne clatrement de la fidélité à la parole donnée et de la capacité à inscnre les choix fondamentaux dans la durée. Suzanne Blanc Solution de la "Grille Super Relax G G P... U E s g Les dix gagnants du jeu Spécial Jeunes "Grille Super Relax " du numéro précédent: J.P. C LAUZURE Versailles C. BOULAY Montigny Le Bretomeux L LEMAIRE Trappes P. MENUT Voisins le Bre tonneux M. KETTERLIN Guyancourt C. & C. MARTIN Montigny le Bretonneux S. SANCHEZ VIlliers St Frédéric T. ROYER Guyancourt P. BOURDIN Montigny le Bretonneux N. AOUCHTA Guyancourt Ces dix gagnanrs ont reçu 2 Happy Meal de chez Mc Dona/d's. 6ème BRADERIE DE PRINTEMPS LE 24 MAl 992 TOUTE LA JOURNÉE A MONTIG NY-le-BRETONNEUX Si vous souhaitez tenir un stald ou marché des vide-greniers (Av dj PœdJ.Loc). retournez ce coupon-réponse à I'Hotel de Ville de Monllgny avant le 7 moj 992. Le prix w mètre finédre d'exposition est de 25 F , Mme, M désirent un emplacement de rn linéai :re à la Grande Braderie de Printemps ' de la ville de Montigny-le-Bretonneux. Adresse : rél. : ' ! Journ al Page 5 Avri 992

6 Tribunes libres - Budget 92 En 989, nous avons pris l'engagement de ne pas augmenter les taux des impôts locaux, notre engagement est respecté Nous avons également déclaré priornatre notre action envers la jeunesse. le label Petite Enfance que nous a délivré le gou vernement, que l'on ne soupçonnera pas de nous favouser, ans que le présent budget temognent du respect de cet autre engagement En effet, nous consa crons désormas près de F par jour ouvré au fonctionnement de nos crèches. Le scolaire et les activités péri scolaires réprésentent F par élève et par an Les parttclpaltons reclamées aux parents pour ces servtces sont loin d'assumer le recouvrement de ces dé penses, méme si l'on y adjoint les dl verses subventtons dont la commune bé néfce. Je pense que ces chthres doivent être clairement explicités aux admtntstres, car si les prestattons peuvent toujours être plus nombreuses, cela ne peut se conce voir sans une incidence sur les coûts. Un choix s'tmposera - instaurer un palier dans le niveau et la quantité des prestations. revoir le princtpe de notre budget. Ces chiffres montrent également qu'tl DECLARATION Jean-Paul ANDRÉ convtent d'etre prudent dans les déctsions Par exemple transferer les enfants de plus de trois ans vers la maternelle comme la cessation de la subvention de la C.A F. l'tmplique, n'est pas sans conséquence fmanctère pour le secteur scolaire, sans parler des aléas pédagogiques à accueillir trop d'enfants très Jaunes dans une structure non adaptée à cene fonctton. Une part mporante des électeurs, en partjculier sur Montigny, a ms le 22 mars en exergue une autre préoccupation. Pour y répondre, il nous faudra désormais envisager de consacrer une pan plus conséquente de notre budget à l'amelioration de notre environnement Certes, l'action menee Jusqu'a ce JOur fait que Montigny est agréable à Vtvre, mats les hommes semblent insattables lorsqu'il s'agit de leur cadre de vie Des espaces verts, des équipements de votrla pour les transports en commun, pour la sécurné des cyclistes, des pietons petts et grands et egalement pour les automobtlistes (une circulatton fluide sans bouchon, c'est ausst plus de sécunté et motns de pollution), voc un thème qu'il convrendra de tratter avec la mëme détermination que nos engagements précédents. PRO EQUIPEMENT du sérieux pas du gadget! LE SERIEUX DANS VOTRE REGION RADIOCOM 2000 Il ne fallait pas ëtre un grand devm pour prévotr que la polttique de depenses de prestge du maire allah meure le budget muniotpal sur la corde raide. Le budget prtmttil pour 992 est dans un contexte de lones dépenses de remboursement des emprunts fajts pour la Ferme du Ma net et de motndre croissance des dota!tons versées par l'etat (ce qu entraine un ralentissement de la progression des recettes de la commune). Il contraint le matre a une polittque de ngueur. Dans ces circonstances les questtons qu se posent sont : Que faut-il préserver? Comment être plus efficace avec des moyens qu dminuent? Pour Dalogue el Ouverture, il faut avant tout preserver l'aventr represente par les très nombreux JOunes de notre ville C'est le devor des responsables de la c t6 do leur offrir de bonnes conditions de scolafltê, d'éduca Iton culturelle et sportve (quelle que sotl leur ongme), des structures et un cadre les atdant à se transformer petrt à pellt en citoyens responsables, libres et soli dares. Il faut préserver notre patrimoine, celui de tous les lgnymontams tous les jours, c'est-à-dire les écoles, crèches, centres de loisirs, matsons de quartier, voine e c... Lorsqu'il est en bon état, il est économtque, il contnbue au bien-être et à l'elltcacrté de ceux qu y travaillent et ses usagers Il faut aussi le préserver parce que nous aurons de moins en motos les moyens de le renouveler. Comment ëtre plus efhcace? Il faut faire confiance aux personnes et aux associations Avec ces dernières, un partenariat suppose un ac cord sur leurs objecttfs et les moyens qut leur sont fournts atns que le contrôle des résuhats obtenus Les lgnymontains sont dignes de confiance, Ils méritent d'étre des acteurs libres et responsables du dé veloppement de leur vtlle. C'est la démo cratie participative que je souhaite. C'est une bonne chose qu'à l'occaston du budget prim li tl 992, ceux de l'office Munic- DECLARATION Michel BERGER Annonces pal des Sports et de I'Ofttee Munictpal de la Culture et des losrs soient fournts aux elus Les élus n'ont pas eu ceux de la So ciété d'economie Mixte du Manet d'une part et d'associations paramumctpales re cavant des subventions parfois consé quentes, d'autre part C'est un manque à la démocratie. Quand est-ce que la SE MANET remboursera les emprunts contractés pour la Ferme du Manet com me le maire l'a promts lors des élections municipales? Quand est-ce que la Ferme du Manet, financée par les lgnymontains, sera totalement et exclusivement a leur servtce? Comment seront financés les leux de rencontre pour les jeunes du Ma net et du Plan de l'eglise que recomman de le Conseil Communal de Préventton et de la Délinquance? Il n'y a pas, dans ce budget, de réponse à ces queshons. Je constate qu'il subtt la lourde charge de la Ferme du Manet qu apporte SI peu aux lgnymontams. Il ne marque aucun tour nant dans la mantàre dont sont pnses en compte les assocahons dans la ve munt ctpale. Il ne préserve pas suffisamment le patrimoine utile et il n'accorde pas suffi samment d'attention à nos quatre mille adolescents Pour ces ratsons, je ne l'ap prouve pas. Néanmotns, marque un tournant vers une pohtque de maîtrise des effectifs municipaux (question soulevée depuis longtemps par Dialogue et Ouverture), il contient la pression fiscale et est caractérisé par une crossance mo dérâe comme Je l'avals souhaité lors du débat d'orientation budgétaire. Pour cela, Je ne rejette pas Mon abstentton est assortte du voeux que la démocratie pro gresse à Montgny. Nota la possibilite pour les courants po ltttques du conseil municipal de Montgny de s'exprimer dans le ;ournal de Montigny à l'occasion de ce budget est un progrès pour la démocratie. Le mérite en revient à tous ceux qut ont luné pour et à ceux qui l'ont décidé. UGNE SFR r/c\ RADIOCOM TELEPHONE DE VOITURE BOSCH OPUS À ALCATEL NOl< la L'espace privi l égi é pour votre publicité Tél.: Fax : ô 9 "Journal,. DIVEIIS Vend AMPLI hifi Vtdeo KENWOOD avec platne, tourne-disque, lecteur-cassettes, tuner le tout : F Tél : après 8h Vend ORDINATEUR AMSTRAD Portable PC 52 K. 2 lecteurs de dis q uettes 3 P. /2. Acheté 2500F (Aout 9) à vendre 2000 F Rens.: M. Pierredet us êtes un lecteur ou une triee régulier (-e) du Jourde Montigny et son Canton. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques, cri- ' tiques et suggestions en tous genres. :'\ous les publierons, si vous le souhaitez, dans la rubrique COURRIER DES LECTEURS DEMANDES D 'EMPLOI Femme cherche tous travaux de mai son ménage - repassage - couture garde d'enfants. Tél : Le GOLF NATIONAL recherche practiceman et femme de ménage envoyer candtdalure au golf avenue du golf Guyancourt T echn Sup Mecan avion + Hyd + lnd + GPAO + CAO DAO Autocad V cherche emplot Labo BE-RG-VER Tél : Recherche aide menagère. 2 heures par sematne, rue Sully à Monttgny Rens. au L'AIAE PROPOSE AUX ENTREPRISES CADRE COMMERCIAL Contact postes 50, 480 Journal Page 6 Avrll992

7 Sto res en tous genre t Bonnes Persiennes Grilles, li Porte d e goroge Fenêtre P. V C,, Double vilrogc Ricleoux métalliques tlmatlon Volets roulants PVC., ALU, BOIS Tovles o utomolsations VERSAILLES.o PAJIIICANf.INSUlUrtUR DlVIS ORATUIT L'espace priv ilégi é pour votre p u b licité En cadeau une boîte jeu + un masque + pm's. ::;;,_ som _ us _. sv c:;,., Chauffage Conditionnement d'air Ventilation mécanique Electricité Télésurveillance UN SAVOIR-FAIRE AU SERVICE DES COLLECTIVITES ET DES PARTICULIERS Conception, fabrication, Installation Tout ouvrage de fenneture aluminium industriel et particufier (vérandas) ZA Moulin V nt GUYANCOURT Tél ISE V.S. - Maçonnerie &, - Carrelage,.., - Extension de maison =-<: /',. - Isolation par l'extérieur ' VERANDAS : bois / alu bois exotique Poteau 4/ 4 : Assemblage Tenons - Mortaises - Chevilles TOITURE EN PLAQUES ALVEOLAIRES OU TUILES POSSIBI LITE DE MURET Un seul numéro '") de téléphone 6, rue du Four à chaux COIGNIERES LE TIVOLI RU E VI CTO R - H U GO Décou' rez une résidence raffinée aux ligne obre.. a. ituation au coeur de la ville vou. permet de profiter de tous le commerce. DU STUDIO AU 6 PI ECES DUPLEX. le pre tation vou garanti. e nt un bien être optimal. A ec le. nombreu es voie de communication. autorou te..,, route.. SNCF et RER ligne C, rejoigne? Pari. Lrè. rapidement. Coupon-répo n à relournu à H \BITER l FI( : 6.3 Bd. \larrrhttl Jofl're 923-'0 BOl RG.:\ RET\ E Tél.: AO.O Je ùé,tre rc«:chur une docutnenann 'ur Il: TIVOLI Nom Prenom \dr \'ille - Code p<nai...ll.llj Télcphon - -- Je,uj, imc:r''c: par..., q :!P P C -lp ::::J 5P - 6P Duplex "Journal ou Burea u de ve nle Bd. Vauban. ouvert Dimanche, Lundi. Jeudi et Vendredi de 4h. à 9h., Samed i de Il h. à 9h. et ur rendezvou Journal d'informations du canton de Montigny-le-Bretonneux Directeur de la publication Nicolas About, Maire de Monngny-lo-Bretonneux. Conseiller Général des Yvelines Rédaction Publicité 66, rue de la Mare aux Carats Monl!gny-le-Bretonneux Tel Fax Rédacte\lr en chef Yann Pasco Régie publicité Joêlte Causiaux ( ) Photos Servtce lnlormauoo de la ville de Monugny le-bretonneux. Sarah Parmenter. Franços Farlet,Truong Mmh Giau Conception, mise en page Yann Pasco Imprimerie Mêaulle Bernay Distribution PTT Tiré è exemplaires sur papier recyclé. uj z el :i w a: UJ UJ a: Il. "Journal Page 7 A vri992

8 L'actualité en images Elections régionales GROSSE PARTICIPATION... ET QUELQU ES PETITS RATES Le Journal vous présente les résultats de Montignyle-Bretonneux. bureau par bureau, pour les élections régionales du 22 mars dernier. De même qu'à l'échelon national, les lgnymontains se sont dé placés en nombre accomplir leur devoir de cttoyens, ce qui a d'ailleurs pu occa sionner certaines files d'attente devant les urnes. Ce t LES RÉSULTATS l problème s'est révélé par ticuliàrement aigu au bu reau de vote Albert Sa matn (n 7), dans le quar er de la Sourdene Nord. Une erreur de numérota tion sur les listes d'élee tours. concernant les nou veaux Inscrits. a entraîné quelques hésitations et un engorgement raptde du bureau. A la décharge des services municipaux, la ruée aux tnscripttons sur les ltstes électorales, les 30 et 3 décembre der niers ( 500 nouveaux tns crits enregistrés sur le s deux jours) a quelque peu perturbé le système tnfor matique. S'en sont sutvies ces numérotations arro nées ressenties en premter lieu à Samatn, le plus tmportant des bureaux en nombre d'inscrits, et de surcroit celui qui ac cuelllail le plus de nouveaux électeurs. La Munt ctpahtë présente ses ex cuses aux électeurs qut ont subi les conséquences de ce dysfonctionnement. Un problème qui ne se représentera plus puisque le bureau A Samain sera trés prochainement sctndé en deux, voire trois nou veaux bureaux de vote. eur-nu-- d o Volt BV2 BV3 e V4 BV5 e V6 ev7 & Va eve 8V0 evt evt2 Toto! Pourcentage INSCRIT$ 0!lill o& VOT ANIS Ull<F UPI' /Ut Pllftc;ltd} R nw-v pouj.., l"w noj, Il GrN} evo.,,., R... n' -f»noa"" lt"cf7,.,., <49 I(>Oip!IMd,. (. O.tor<>.. y) 34 U...r-. ""Jio9io " t "O l"ll 22 7:l llo S l"ll i5 os & Ill Il! ,... l.llob , 65. 5'!,.73 IA7'oo $.8, 42 "' 3.8"' 7,6, Délocalisations LA MUNICIPALITE SOUTIENT LA CFPAP Ntcolas About, maire de Montigny-le-Bretonneux, Conseiller Général des Yvelines. et la Municipali té soutiennent le Centre de Formation et de Per fectionnement Aéronau tique de Paris, implanté à Villebon-sur Y velle depuis plus d'un demi-siècle. Le CFPAP emploie actuelle ment 50 personnes, dont certaines résident à Mon tigny le Brel.onneux. " Le gouvernement soclalis te a pris la décision arbitr aire de délocaliser un certain nombre d'ad mlnistrations centrales de la région parisienne vers la province. La Mu nlclpallté de Montigny tient à leur témoigner son soutien et sa solida rlté en condamnant la délocallsation arbitraire du CFPAP." M. At:x:>ut est intervenu auprès de tous les parlementaires d es Yvelines pour obtentr leur appui, et une tntervention de leur part dans le cadre des assemblées nationales. ENQUÊTE DE CONJONCTURE AUPRES DES MÉNAGES L'INSEE réalisera du 2 avril au mai 92 une étude sur les réactions des résidents en France face à la situation économique. Cette étude s'intéresse également aux dépenses de biens d'équipe menis passés et à venir (logement, automoblle, té léviseur... ). Dans notre commune, quelques familles race vront la VISite d'un colla borateur de l'insee. il se ra muni d'une carte officielle l'accréditant. COLLECTE DE SANG La prochaine collecte de sang aura lieu le mercre di 29 avril 992 dans le véhicule de prélèvement de 6h30 à 9h30, au centre commerctal de la Sourdene. Venez nombreux., En tournage à Montigny "RIENS DU TOUT", LONG MÉTRAGE DE CEDRIC CLAPICH CONCOURS DES MAISONS FLEU RI ES Amateurs de jardms el de balcons fleuris. découpez, remplissez, et renvoyez au plus vite ce bulletin d'inscriplton pour participer à l'édition 92 du Concours des Matsons Fleures r , DEMANDE DE DOSSIER D' IN SCR I PTION AU l CONCOURS DES MAISO NS FLEURIES () J>()tvf ADRESSE Gros déploiement de force pour "Rens du tout, le premter long métrage de Cé dric Clapich, le 5 mars dernier au quar lier de la Sourdene nord Lorsque le 7- art tourne les exténeures pour quelques plans, la grosse artillerie est souvent du voyage. Ce jeudi, la rue de l'aubisque a vu débarquer une noria de camions bardés de matériel dtvers, ca méras, Installations électriques, réflec teurs, projecteurs... soit la panoplie Ira dllionnelle du cinéaste en goguette Le réaltsateur devait réaliser certatns plans dans un pavillon en compagnie de quelques acteurs et actnces de son pre mier long métrage. Ce jour a Monttgny, Odette Laure et Fred Personne hguratent au génénque d'un film qu comptera éga lament Fabrice Lucchinl en premier rôle. A surveiller lors de sa sonia dans les salles très prochainement, puisque cette journée de tournage à Montigny se situait parmi les dernières scènes à réali ser tél.: Ce coupon est à adresser au : Service RPin ti ons Publiques - litel de VIlle 66, rue de la Mnre twy Carats 7880 Montigny le Bretonneux. (ou à déposer à l'accueil de ln mairie) Les coupons devront uous pannmir tw plus tnrd le l" juin. Un dossier vous sera alors adressé, qui devra 0us être retoumé nv arrt le ''juillet. Page 8 Avril992

9 L'actualité en images UN PETIT COUP DE POUCE A L A.P.F. l 'opération Coup de Pouce, organisée sous l'égde de la Ville au profit de l'association des Paralysés de France, s'est déroulée du 4 au 2 mars derniers. Plùsieurs manifestations culturelles et sporlives étatent proposées au grand public, dont la dizai ne de milliers de francs de bénéfices a été reversée à l'association naonale La bilan laisse apparaitre une frequentation moyenna, Claudio Bach. jeune pianiste ollemonde. omis la touche finale () ropéroffon () /a soue J. Brel. qu n'a pas pour autant en lamé le dynamisme et la volonté des organisateurs, st ca na sont les protagonistes du concours da pétanque du 2 t. annulé faute da parttcfpants. Le temps plus que maussade et la concurrence du Tournoi des Cinq Nations y étant sans doute pour quelque chose. la 4 au soir se déroulait un match de basket handisport au centre Pierre de Coubertin, mettant aux prises Versailles et St-Ouen. l'affrontemen t pourtant spectaculaire n'a recueilli que peu de spectateurs. la Fontaine tenait lieu en outre de salle d'exposition pour les artistes Invités à faire découvnr leurs toiles. l'évenement servait également da support à un concours de peinture pour les personnes handlca pées, dont le pre mier prix a été dé- Hôtel de Ville M Yvemeoux (à droite). heureux lauréat du concours de peinture organisé à la Fontaine. cerné le 2 mars à M Yverneaux, pour un magot fique paysage la même soir, Coup da Pouce se concluait sur las accords harmonieux de la pantste allemande Claudia Bach, venue de Kierspe donner un aperçu de son talent aux trop peu nombreux spectateurs. Il faut signaler enfn la mo bilisation permanente des membres du Conseil Munt cipal des Jeunes sur l'ensemble de la manifestation, dont les gâteaux sont partis comme... des petits pains pour le plus grand ON SOIGNE L'ACCUEIL bénefica da I'A.P.F.. La Municipalité remercie les parrains qui sc sont associés à l'opéra Lion Coup de Pouce: SGN Le Lion's Club LA NCRY Prestation Service CRIE FlAS H Transports. Groupe MALAKOFF UAP Société Générale ments trouveront désormais un cadre plus convt vial et plus aéré, en parti culier au service social. Une banque flambant neuve et réaménagée vous attend pour vos opé rations de p aiements et d'inscriptions d'ordre seolaire. l'a.i.a.e. se trouve dans le prolongement du service d'etat-civil. les horaires d'ouverture restent mchangés, en particuiter la soirée du mercredi où tous les service sont à votre disposition jusqu'à 20 heures. Bonne table L'ITALIE QUE J'AIME! Dons un décor néo-classique de bon goût. comme les Italiens savent si bien le foire. il ne manquait que les mandolines pour accueillir Nicolas About et son épouse venus en omis inaugurer ce coin de paradis de la place Claudel Pour réserver Toute l'italie débarque place Claudel, dans le quarttar du Plan da Troux. Geppetto, la nouveau restaurant italien. vous servira ses pizzas et pâtes fraichas sans oublier la célèbre escalope mflanaise dans un décor de r9ve. Pour 75 F., la carte des manus vous donnera l'eau à la bouche, et si d'aventure, l'inspiration vous manquait, levez les yeux au plafond, un ciel bleu comma il n'an existe qu'en Italie vous suggljrera une succulente côte de bœuf à l'os ou une assietre de charcutezrie du Val d'aoste. Ambiance fautrée et décor soigné vous feront goûter les charmes des bonnes tablas made in Italie. Mais si la faim vous te naille encore à la fin du repas, avant de quitter ca coin de paradis, fanes un tour à la boutique traiteur de Geppetto, pour em porter une de ses pizzas à déguster chez vous en regardant un bon western-spaghetti à la TV L OUI A LA PISCINE DU PAS-DU-LAC Venez soutenir l'action de /a Municipalité auprès du S.A. N.. en faveur da la piscine Inter-communale du Pas-du-Lac. en signant nombreux la péti tion mise à votre disposi tion à l'accueil de /'H6tel de Ville, dans les maisons de quartiers, à la piscine. à Coubertin ou au sein de votre association. Votre mobilisation massive contribuera à doter l'est de la ville nouvelle de la piscine que les usagers attendent depuis de trop nombreuses années de la part du Syndicat. Une banque plus fonctionnelle attend les usagers de la égie et du service scolaire les VISiteurs de l'hôtel de Ville l'auront remarqué, des travaux de réaména gement de la matrte ont parfos pu perturber le ser\iice et l'accueil au cours du moi : passé. L'opération lifting concernait notamment la régie, le scolaire, le servce Etat-Civil, l'ensemble des locaux du service social, l'accueil de I'OMCL et les Relations Publiques. les nombreux usagers qui défilent chaque jour pour une opération administrative ou des renseigne- CHIRURGIE GENERALE ET GYNECOLOGIE CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE CHIRURGIE VASCUl-AIRE OPHTALMOLOGIE CHIRURGIE ESTHETIQUE CHIRURGiE PLASTIQUE ET REPARATRICE STOMATOLOGIE UROLOGIE MEDECINE INTERNE ET GASTRO-ENTEROLOGIE OTO-RHINO LAAYNGOLOGIE ENDOCRINOLOGIE RHUMATOLOGIE PHLEBOLOGIE DOPPLER RADIOLOGIE ECHOGRAPHIE MAMMOGRAPHIE ENDOSCOPIE LASER KINESITHERAPEUTE BALNEOTHERAPIE Le service social. plus convivial et plus aéré D s CONVENTIONNEE SECURITE SOCIALE ET MUTUELLES URGENCES CHIRURGICALES URGENCES JOUR ET NUIT T '>... CONSULTATIONS SUR RENDEZ-VOUS,o LE MESNIL-SAINT-DENIS -Tel. : "' MA/ : COMMÉMORATION DE L'ARMISTICE La commune da Montigny-le-Bretonneux com mémorera l'armistice da 945 le 8 mai prochain. Le cortège partira de la salle Jacques Brel à h pour se rendra aux Monument aux Morts. CHEF D'OEUVRE JEUNE A LA JEME VESPRÉE La 3èma Vesprée organisée par Montigny se déroulera les 20 et 2 juin prochains. Comme las années précédentes. un certain nombre de manifestations et d'animations seront présentées au public et la Fête de la Musique y sera intégrée. Cette année, innovation importante à l'inirlative du Conseil Municipal des Jeunes avec la création dans le cadre du chef d'oeuvre des associations, un chef d'oeuvre pour les jeunes. Il s'agira pour eux (2 8 ans) de présenter une réalisation vidéo, photo ou de dessin à cette occasion. Après une pré-sélection du jury. le public présent sera appelé à participer au vote final pour désigner la lauréat du pnx du "Blé an herbe. Pour tout renseignement, s'adresser an mairie (au C.M.J. au postes ). "Journal Page 9 Avril992

10 L actualité en images Institut Culturel Franco-Japonais *SAYONARA, M. LE DIRECTEUR C'est à la mt-mars et dans la tradition japonaise que les enfants de l'institut Culturel Franco-Japonais se sont quittés pour de courtes vacances scolaires, avant de reprendre le cycle des études supérieures. Les scolarités nippones sont bien différentes de celles de l'école de la République, mais les étapes importantes se franchissent toujours avec un pincement au coeur. Devant leurs patents et amis, une cinquantaine d'enfants ont reçu des mains de leur directeur, M. Yamamoto, le fameux "diplôme de fin d'études, point de passage obligé pour commencer les études dites supérieures. M. Yamamoto a formulé des voeux de réussite, tout en leur délivrant un message d'avenir. "Vous serez appelés demain à faire partie des hommes responsables du Japon, et à ce titre vous participerez également à la construction d'une grande nallon terrestre". Toute une pensée philosophique bien symbolique Pour M. Yamamoto, cette tin d'année scolaire marquait également la lin de son directorat qe l'institut. Au nom du maire, Suzanne Blanc, adjoint au maire chargée des Affaires Scolaires, lui a remis la médaille de la Ville, le foulard et la cravate frappés aux couleurs de Montigny. Dans son d iscours, elle n'a pas manqué de sauli gner les excellentes re!atons entre l'institut et la Ville. Et c'est avec l'amitié au coeur qu'elle a essayé de donner des regrets à M. Yamamoto, qut quttte défimtlvement Montigny. "Gard ez notre ville dan votre coeur, nous ne vous oublierons pas!" Dans une prochaine édition, le Journal vous présentera le nouveau directeur de l'institut. sa YONARA : Au-revoir, en japonais dans le rex re! Mme Blanc et M. Yamamoto à Jo tribune, EXPOSITION AUX PRES Diplôm es de la Méd a ille d 'honneur du Travail Promotion du er janvier 992 L'ensemble des récipiendaires réunis en mairie le 28 mors dernier. Colette Rietsch, maire-adjoint chargée des affaires économiques et des crèches, accueillait le 28 mars dernier en mairie, les 63 récipiendaires de la médaille d'honneur du travail, Promotion du,.. janvier 992. " l es d iplômes que je vais avoir le plaisir de vous remettre sont la marque d'une reconnaissance certaine de votre fidélité à votre entreprise, la récompense de carrières professionnelles exem plaires pour 20, 30, 38, voire 43 années de service." En compagnie de nombreux membres de la Municîpallté, Mme Rietsch appelait tour à tour chaque diplômé. A l'issue de la cérémonie, le verre de l'amitié altendah l'assemblée. Médaille d'argent M. ANNE Abadou M. AVENELJean M BARBIER Jean-Pierre M. BOllARD Michel M BONVILLAIN Paul Mme CAILLIEZ Marie-José, née BONNET M. CAPDEVILLE Gérard Mme CAAPIER Mchelle, née COCHELIN Mme COUFRN Anne-Marie, née CHAUMETIE M COU!VOISIER Jacques M DA SILVA PASSOS Armando M DELOBEL Mtchel M OOLLOIS Patrice Mme DOUVE NEAU Simone, née BOUGAUL T M DU PUIS Ghtslain M DYJAAndré M GONON Jean-Claude M GRUAZ Damel Mme GUILLARD Anne-Marie née BERT EV AS M. HAEC Gérard M HAMDI Sald Mme HAUDECOEUR Jacquelme, née ME TROT M. HERLEM Jean-Paul M. JEGOUZO Maurice Mme JULIENNE Ntcole, née DAMIENS M. KAMICHETIY Ramananal M. LET ANG Jean-Claude M. LEP LAT Jean-l oup Mme MAURY Denise, née CORDIER M. MICHAUD Louis Mme MICHEL Vtviane, née LACOU M NEUS Jean.Joseph M. PALMADE Jean-Jacques M. PECOLO AJajn M PENOT Gilles Mme PETEL Denise Mme OUERREC Mane-Hélène, née VERNIE RE Mille RANLIMALALA Chatone M. REMOUE Gilbert M. REVEL FranÇOIS Mme UEVRE Laurence, née DEMARCO Mme ROCHAS Claudie, née DUFOUR Mme ROYNETTE Josyane, née LALANDE M. SEVER Alexis M. SILVESTRE Jean-Claude M. TROCME Hugues M VEDIE Claude Mme VILLENEUVE Domtnique, née TOURAI NE Médaille vermeil Mme CENQRIER Andrée, néè VIGNERON Mme CORLAY Françoise Mlle CORLAY Françoise Mlle JUMEL Chrisuane M LABROT Jean Phthppe Mme LEGE!ngrd, née BERGAS Mme MAURY Dense, née CORDIER M MICHAUD Louts M MURTIN Daniel Médaille d'or M BUILS Je<n M DETOURNA Y Jacques M GRASJean M HEMMERLIN Marœl M MICHAUD Louis M POCHON Alain M PONGE André L'exposition o été inaugurée par Nicolas About en présence de Bruno Ribord, Gilles Vexlord, un représentant de I'E.P.A. le Conseil de Quartier. /o société HLM TP, le Foyer des Jeunes Travailleurs, les commerçants du quartier et les habitants. Une exposition-bilan Hali sée dans le cadre de la Convention de Quartier s'est déroulée du 23 mars au 4 avril dernier à la Mai son de Quartier André Mal raux. Cette exposition réalisée par Bruno Ribard, ur baniste, et Gilles Vexlard, paysagiste, avait en particulier pour but de tatre le bilan des dysfonctionnements et des acquis positlfs du quartier des Prés dont nous vous ferons l'écho dans l'une de nos prochaines éditions. La ville et le Conseil de quartier privilégient la concertation avec les habilants. Dans cal esprit, ils proposent à chacun d'entre eux d'exprl mer ses vo eux quant à l'âme et l'embellissement du quartier. Contact : Thierry Olive au I O I P I G III P I C I METAMORPH OSER I G ALERES I HAR E Cüi LLER I E PINE I E LIOT I OPINE I ARLES I LTR E I ET PER l ROSI RA I.\ VI S I HUR ES I CAR R I IASI I ENCRE 0 FOISO N I IRt',S BLED I ETENDUS I AREC I SOU I SEL TIR I Ll i N I NS I U SAI'IEDI I PIEGE JI. SIE I EGA L E I ET I ELLE I OMIRENT i L O TERIE i PRE C HBNSS I SERIES ï: ::J Q. lb 0 (() id ::::: lb, 0 :l' lb, lb J '0 Vous êtas un Lecteur ou une lectrice régulière du Journal de Montigny el son Camon. N'hésitez pas à tw us faire part de vos remarques, critiques, observalions en tous genres. Nous les publierons, si vous le souhaïrez, dans la rubrique COURRIER DES LECTEURS. Page 0 Avril 992

11 MAT MUT mutuelle d'assurances... pour tous '- tarifs ttbons conducteurs}} REPRI SE DU BONUS ACQUIS SUR JUSTIFICATION un cieod.. EXEMPLES DE COTISATIONS ANNUELLES AU GARANTIES Responsabllitê civile illirnitéc Proiectlon juridique Vol * lncendro Catastrophes natulolles Bris des glaces * JVùc fr,mclm;e dl! 765 F F Coefficient de réductton 080 ou 20% 050 ou 50 o/o 64 F 00 F F 279 F f 656 F {taxes tn.lusesl Zone du lieu de garage habituel du véhicule : MONTIGNY LE BRETONNE U X Usage DÉPl-ACEM ENTS PRIVÉS TRAJET-TRAVAIL CITROËN AX 4 cv : 0 E. RE. TEN essence PEUGEOT cv : GR, XL, XR. Juior RENAULT R 5 4 cv : L. SL. TL, TC. GL. GTL RENAULT CLIO 4 cv : 00 RL.RN CITROËN AX 4 cv : 4 D. RD. TRD. Caban 0 CITROËN ZX Reflex 5 ov PEUGEOT cv : GR. XR. SR RENAULT EXPRESS essence 4-5 cv FORD Fiesta 4 cv : CLX. GHIA. MELODY OPEL VECTRA 400 GL 6 cv RENAULT R 9 6 cv : TD. GTD ROVER 4 SL 6 cv VOLKSWAGEN JETTA GL 6 cv G ARANTIFS \esponsabnrté c:ivrle Illimitée Potection JUridique Vol * Incendie * Catilstrophes naturelles Bns des glaces Dommages au véhicule Ir " iiwijc frllflcim;, da 755 F 395 F ou renseignez-vous auprès de l'un des 75 Bureaux de la région parisienne dont ÉLAN COURT 5, rue du Marché!mm. Le Tnton '8' ,.-- Coelfrclent de réducuon VERSAILLES 80. rue d' Anjou 080 ou 20 % 050 ou 50% 'il' F 637 F F F F F ASSURANCE DU CONDUCTEUR {gprantie tacultative) à panir de 20 F par an SMAC : (Assistance touristique et prestations Individuelles) 80 F par an LE CHESNAY 33, rue de V ersailles 'Zl' Pour les autres adresses. consultez les annuaires PIT ou le MINITEL 366 MATMUT DDECD Filiale de promotion ürunobilière du GROUPE FOUGEROLLE Réalise * A Montigny le Bretonneux LE PARC DE L'OBSERVATOIRE rn-t d'activités et de bureaux, divisible à partir de 90 n.?. Li rai on imédiate * A la Sourderle 72 logeme nt de qualité Renseignenents et commercialisation 8,. DDECD 209/ 2 rue de Bercy 7502 Paris TEL Page Avril992

12 Guyancourt ENCAS D'URGENCE Gendarmone: Urgences médicales (SA MU) 5 Médecns do garde Centra anb potson Dépannage électnché Dépannage gaz MAIRIE Rue Ambrose Crozat GUYANCOURT Tôl : Adresse postale BP GUYANCOURT CEDEX Horaires d'ouverture lund, mardi, mercredi et vendredi de Sh30 à 2h et de 3h30 a 7 h, le eud nocturne de 3h à 20h MAIRIE ANNEXE Boulevard Paul Cézanne Mason de Ouarter Auguste Renor, Quartier des Sautes GUYANCOURT Tél : Horares d'ouverture lundi, mardi, jeudi et vendredi L'AGENDA PRATIQUE DE GUYANCOURT de 8h30 à 2h et de 3h30 à 7h.le samed de 9h ê 2h le morcred nocturne de 3h â 20h POSTE Bureau de Guyancourt Centre CommerClal Lous Blériot GUY ANCOURT Tél AIDE SOCIALE AUX FAMILLES Permanences d'assistantes socales Mason de Ouartter Joseph Kosma Conuo social lous Pastour Mason de Ouanter Auguste Renotr Service social de la Ville lnsuucuon des dosser d'a de môdcale (sons médi caux et hospitalisation). dosster de demandes d'hé bergoment en établissement de retraite, carte d'nvahdté, cartes de transpon. RAMASSAGE DES ORDURES MENA- GERES Ouarner du Village, Pont du RoutoiT, Bouviers. La Mnè re Lns lundis, mercredis et vendredis Les Garennes, Les Saulos, Le Parc Les mards JOudiS, samedis OBJETS ENCOMBRANTS Le mercredi du mos ENLEVEMENT DES EPAVES Gratuit SI tractables. S'adresser en Mare avec une carte d'ldenttté, la carte gnso et les dels du véhcule. CONSEIL EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE Servco de la Casse d'allo cauon Famhales, dans toutes los maisons de quar tler Mason de Ouarter Joseph Kosma (Place J Brel. Ouar er des Garennes) Tél Centre Soeallouls Pastour (Place du Marché) Tél Mason de Ouaruer Auguste Renotr (Boulevard Paul Cézanne, Ouarterdes Saules) Tél NON ASSISTANCE A VILLE NOUVELLE EN DANGER L'honzon 995 : lo gements nouveaux seront habités le long de la RD personnes se rendront quotidiennement pour travailler sur le Techno-centre Renault de Villaroy. Dans ce contexte, il apparail selon un sondage effectué chez Renault et aux études d'impact liées au logement. que plus de véhicules supplémentaires essaieront 2 lots par Jour de se frayer un passage sur la "Route départementale n 9l". Problème insoluble si de sensibles améliorations ne sont pas rapidement apportées au réseau router. construction de voies nouvelles étaient prises aujourd'hui. il faudrait entre 5 et 8 ans pour connaître une amélioration sensible du trafic. En anendant, ha bitants et entreprises ont été et seront piégés par une publicité abusive qui les a conduit à ventt s'ins taller en Ville Nouvelle Le courage que devratt avotr, la commune de G uyan court. le Syndicat d'agglomération Nouvelle (SAN). l'etablissement Public d'aménagement (EPA). le Conseil Général. le Conseil Régional et l'etat. serait purement et simple ment de surseoir à toute urbanisation en Ville Nouvelle tant que les déci considérées comme p noritares ne seront pas p nses concernant le réseau rou lier ot les transports. Nous insistons auprès du Consetl Général des Yve hnes, s'il montre un intérêt certatn pour la ville nouvelle, pour qu'il entreprenne sans délai le début des travaux sur la AD 9 pour lequel l'enquête p ub lique a conclu la faisabilité Cet te d écision aura le ménte de montrer l'exemple aux autres organismes qui de vront le suivre sans délai pour les autres réalisa lions Sans ces décisions, les insttlullons pourratent être ftpoursulv ies" pour non assistance à ville nouvelle en danoer d'as Elections régionales, LES RESULTATS BUREAU PAR BUREAU Bureau Pont du Bols Parc parennes Les Dagobert Total Central Aoutoir de la Saules Mairie grille Ven Yvtlmes \ Ecologte 'llo Buruu de voto 9,32,.. 0.6% 2,40,.. 2.5o' "!( 2.7 '..47., '4,\4""' URIF UPY (llsre Pêflcllrd} ov.av 29.75'4 9,88"" 25.20% 20,83" 9,4 % 9.% 29.55% 239% FN "les Françats \44 \ \ d'abord" %BV 2.20'W. 7,07 "4 5.:l0% 2,20' 2.60'. 2.5:! ' RnouvtMu PoUt les Yw!rnes {ltsre Grallttpanehe),.av &.5'. 3,!>.% 5.50% 4,4% 'i.c9% 43,. 4,55% 4/S7% Lurrs Ouvrtèrs %8V.78% ">..50% 2.67% 2,48''.,.95%,95.. RAuss rne d France (PS.. MRGI %8V tus% 20.24% 6.40% 20.48""' 23,8% 2.64.,. 9,6% 9.02% Ouvorrure er G Rassemblemem des Démouates (PCF) % BV 9,07,.. 8,29 6,:0% 6.2,. 7.25% 6.6% 6,82%. 7.34,. Drotle lndépetjdanre (Lis Delorosoy) "'o BV. 24%.34%.20 '!(, 2,65% 2.8% 2.74" 3,25% 2.lél % G6néranon Ecologe 78 '"av 5.25'! '!. 4% 9,45% 5.44 % 8.25 % 20,.3'. 6,45% Tomu.r t INSCRITS : VOTANTS : 6.33 EXPRIMÉS : 6.03 Kilométrage illimité Assurance et assltance 24hJ24h. compnses Location 7 jours sur 7 PEUR SUR GUYANCOURT Après l'agression du chauffeur du bus 48, Guyancourt est encore au devant de l'actualité dans le domaine de l'insécurité. Un p rofesseur de collège Paul Eluard s'est fart violemment agresser par un élève. Le Conseil de Dtsctpline de l'etablissement n'a pas fuqé bon de l'exclure. Les raisons doivent ëtre certainement fon dées. UM cependant, peut venr à l'esprit: la peur. Oui, la peur que les professeurs soient victimes de vengeance sur leurs biens (véhictjies, habttation) ou pre sur leurs enfants. Le racket existe aussi Il n'est pas signalé par peur. La "bande de Guyancourt bien connue des services de pohce n'est pas aussi dangereuse que la bande de Trappes ; mais dans ce do mane les habitants se passeraient de telles comparaisons. L'idéologie socialiste entraîne sur la commune comme partout laxisme et laisser faire qui conduisent à tout excuser. Ne pas respecter l'équilibre fragile des populations en développant un type de logement p ar rapport à d'autres va à l'encontre du but recherché et n'entraino qua des désagréments pour tous les habitants. Nous ne voulons pas deventr ftle Trappes du début du 2-sècle. Guy NEDONSEL, Conseller Municipal "GUYANCOURT 89". Michel LOMMIS. Présdent de l'associa tion "GUYANCOURT ENERGIE. ARCADES LOC. ontigny le Btx ({) Quelques tarifs dans la gamme Trafic bllh), avé\. lw Nil. ;;)95r ft.., )UlJ( Master 3m3, avec 00 km 695F n e jour GRAnD VOLUME DE 20 à 23M3 av - "" km 795F TIC /" PARC D' A CTIVITES DU MANET 2, rue E. Hénaff {A côté du Formule ) SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES ST-QUENT ({) Fax Voisins, BTX ({) Fax L-----'----' =+ "Journal Page 2 Avri 992

13 Guyancourt, CREMADOG, LA CREMATION ANIMALIERE CREMADOG est une entreprise d 'incinération animalière créée en 987 par Gabriel Cimino et sa femme. Installée dans la zone d 'activités du Moulin à Vent, l'entreprise se place en concurrence des centres d 'équarrissage traditionnels. Les Cimino plaident pour une qualité et une transparence du service dans ce dernier acte de dignité rendu au fidèle compagnon. G. Clmino traite en majorffé des chiens et des chats. Moins c ourants sont les hamsters ou les cochons d'inde. pour ne pas parler de merle ou de rossignols " Les gens font appel à nos services pour accomplir un dernier acte de dignité, de tendres s e envers les compagnons qui ont partagé leur v ie". Gabri el Ctmtno a créé CREMADOG, une entreprise d'incinération animalière, en 987 dans la zone d'activttés du Moulin a Vent. Il extste en tout et pour tout 22 entrepnses de ce type sur le plan national à l'heure actuelle. L'activité est donc récente, com me le confirme le Journal Officiel qui a publié et tntrontsé par la même la profession de crémaleur animalier, le 27 février 992 seulement Il est utile de préciser à toute fin que ce secteur d'activité état! réservé jusqu'à présent aux centres d'équarnssages, par l'intermédiaire des vétérinaires. Incinération ou recyclage? Pour sa part, Gabriel Cimino plaide pour une meilleure qualité du service rendu."l o r sque votre animal décède, le centre d'équarrissage de votre région prend en charge ta dépouille. 9 centres de ce type fonction nent en France, tous déclarâs d'utilité publique. A titre lndl catlf, le centre d ont dépend notre département se situe à en Europe, l'incinération est de rigueur. A Turin par exemple, six usines d'incinération sont en activité." Pour cette raison. CAEMADOG n'a pas tardé à étoiler sa clientè le. Elle réahse plus d'un million de chiffre d'affaires par an. Mieux que les prévisions sur les quelles avalt tablé Gabriel Ciml no en 987. Du chien au... rossignol L'entreprise fournil un centlicat d'tncinératlon en bonne et due forme, et remet les cendres au client qui le souhaite. Pour faire incinérer votre compagnon. il vous en coütera de 400 F à 500 F, selon le poids de l'animal qui engendre un temps de crémation variable. Quant aux urnes funéraires. les prix s'échelonnent de 80 F à 750 F selon le matériau pour lequel vous opterez, chêrw. céramique, faïence. métal ou marbre de Carrare. " La moitié des clients environ souhaite récupérer les cendres, pour les garder principalement. Rares sont ceux qui enterrent les urnes ensuite ou dispersent les cendres. Nous avons vu défiler chez nous des parsonnes de toutes cultures, de nombreuses nationalités. Ces personnes nous apportent principalement d e chiens et des chats. Plus marginal, Il nous est arrivé de traiter quelques hamsters, cochons d 'Inde ou lapins nains. J'al le souvenir également de quelques souris, de merles, de grives et même d 'un rossignol." les nuisances supprimées CAEMAOOG a connu quelques tracas lors de son installauon vts à vis du voisinage. Il est vrat que son activité générait fumée et odeurs parfois nauséabondes. Accusé, Gabriel Cimino a voulu fatre évoluer les choses sur le sujet. Il a déposé plusteurs brevet d'appareil de crémation suffisamment élaborés pour limner très largement en-deçà de la légtslation, voire supprimer totalement les nuisances. Des études de I'INERIS ont d'ailleurs confirmé offtctellement ces bons résultats. "En comparaison, un moteur diesel p ollue mille fols plus que mes appareils de crémation" co Utte équipe de responsables dynamiques pour une efficacité commerciale optimale Promoteurs, Ull partenaire efficace pour vos opérations lfnrestissettrs un partenaire expérimenté pour utre amrtnercialisatûm ' reuss re E treprises un partetaire resp0rsahle pour vos implantations LES CUES DE L IMMOBILIER D'ENTREPRISF "Journal 49 Etampes. La législation prévolt qu'un animal de moins de 40 kg devra être Incinéré, aux f rais du propr iétaire, alors qu'une b ête d 'u n poids plus Importan t sera "recycll!e". Pour parler plus clairement, tes dépoui lles seront retraitées en farines alimentaires destln6os aux nnlmeux d 'éle vage. Dans les faits, Il semble que les choses -:!onnent lieu à plus de souplesse. le recycla ge parat être un procédé plus couramment usité que J'Incinération dans la plupart dos centres, à l'insu du propriétal r e bien évidemment. Songez que la France est le seul pays à procéder de la sorte. Ailleurs Page 3 Ce que dit la loi : Méfiance, la loi tolère l'enterrement de vmre arunuù, nmrs dans des conditjon.s drnconnicnnc:s. Les propriétaire:. d 'a.nimau sont tenus de far re appel liu centre d'équams:.age lorsque la bête est d'un poids superieur à 40 kg. Les ammau:-< d'un poids mfc.!neur peuvent ère enterrés sous réserve de cenamcs conramtes concernant Je lieu d'ensevelissement notarnmcnt. Celu -ci devra se trouver au nummum à 35 m d'une Lonc d'habitauon, d'une source, d'un putts, d'une rone de captage d'cau potable. La profondl!ur de ln fouille sera d'nu moins un mètre, le corps devant être recouvert de chault vive Bren que les condrons requises ne sorent que rarement réunres. on estime à envrron les am maux en fours chaque annt:.'è dans les Jardins pllftu:uher:.. L'incinération est une autre solution, mats bien sur, ce n'c.<>l pas gratuit Encore peu répandue, elle ne concerne que 35 <X>O corps p3r nn. Enfin, il existe actuellement 6 crmellèrcs. ou "champs du repos" habthtc J prauquer l'tnhumauon en France. rts at; cueillent envrron 2500 mhumauons par an Avril992

14 La femme du mois Jeunes VINCENTE PICCINO, ANIMATRICE SCOLAIRE Depus une dizaine d'an nees. elle prend chaque JOur le chemin de l'école. Plus tôt pourtant que la majorité des jeunes éjèves des écoles primaires ou maternelles de la ville. Au même titre que ses 52 collègues, Vincente Picc no arnve au travail à Du mas (Sourderie Nord) à 7h 5 Un quart d'heure plus tard, elle dira bonjour aux premiers enfants ins crlls au centre de losirs pén-scolaue maternel de l'école, condamnés sans appel par l'emploi du temps da papa et maman à venir à l'école une heure avant le début de la classe. Ceux-là sont sans doute les moins chanceux, cer tains d'entre eux resteront peut ëtre même JUsqu'a 9 h le sor en sa compagme, avant d'être récupérés par leurs parents. Vncente est anmatnce scolare, l'une des plus an ciennes en exercce actuellement. Son rôle est d'accueillir les nombreux enfants inscnts au centre en dehors du temps proprement scolaire. Ce qui veut dire notamment leur ménager des acttvllés ludtques, leur donner déjeuner goûter,.. et petit déjeuner pour certains Pour les petits dont elle a la charge (de 3 à 6 ans env.ron). cela veut sans doute également dire un petit peu plus, qui aurait à voir avec l'ahectlf. Vnce nte prend aussi le chemin de l'école le mercredi et pendant les vacances scolaires. Dumas tient lieu en effet de centre de losrs (ou som accueillis auss les enfants de l'ecole Verlaine). Un contexte qu'elle préfère dans la mesure où la JOUrnée de l' en fant n'est pas fractionnée, partagée entre le temps scolatre et l'activité périscoalire. "Notre travail est plus suivi le mercredi ou pendant les vacances. Nous pouvons alors dé velopper des projets sur un plus long terme, avec une finalité plus établie que pendant le temps péri-scolaire où les jeux font l'essentiel de l'activité de l'entant." Animateur : le label Montigny A 27 ans. Vincente est donc l'une des plus an ciennes a nmatrces scolatres. Elle a débuté comme vacataire à Genevoix. puis au Poirier-SI Martm, Paul Fort, Paul Verlane avant d'intégrer les locaux flambant neufs d'a Du mas. " Jo souhaitais travailler dans une structure relativement petite, peut être plus conviviale." LE C.M.J. EFFECTUE UN SONDAGE Le sondage ci-dessous va permectre aux Elus du Conseil Municipal des Jeunes de connaître les souhaits des jeunes lgnymontains et de savoir ce qu'ils attfmdent réellement du C.M J. N'hésitez pas à répondre à ce questionnaire qui s'adresse notamment aux Jeunes de à 7 ans. et qui vous permettra peut être de gagner le premier prix, à savoir dix places de cinéma à l'espace St Quentin. Du?- au Dème prix, 2 places. Les prix récompenseront les projets les plus réalisables et les plus utiles pour les jeunes de Montigny. r , : SONDAGE C.M. J. '! Nom : Ptinom: /loge: la decomp e ; Il Conna/$$et VOUI le C.M.J. l 2 SI CXJt par quell moyens 7! JI Que pens.t-vous de noire mode d'lntormollon 7 l 4/ Savez vcxjs qu n y o eu del réélectlom en Octobre 7 5 Ncn réun/0 0 put>llqjf's, VCXJdrlez vous y OJSisler 7 ' ' 6 Que pensez-vous des pro{efl déjà réalisés 7 P.ste de ote-board? Charte des droib de entant? Parrainage a'enlonts du Tiors-Monde? Collecte de t.mbres usagés? Autres? D D Cl D Out Press& CJ 0. D Out Pse de Skate-board Suffisant Ll D 0 0 CJ D Non Cnarte des droits de tenlant Autre, pr(lc;lsez ----_ lnsuthsam 7 Que reprochellez vous ou Conseil Municipal des Jeunes? l 8/ Seriez-vous prit à vous prluente aux prochaines élections fm 993? (ljge obligatoire 2/ 7 ons) l CJ Oui 0 Non 9/ Avez vous des projets réalisables à soumettre ou Conseil Municipal des Jeunes (sportifs, culturels ou outres)? 0/ Vos remorques : Mtm th tupct;u u dot:kmlnt smr l. Jll'/6td dt Villt. Sm.iu Consm Muntctfl"l des jolnt!t 66, f'j< tu la Mart alix Olrau Montigny /efjrr;lonmw. Dans unt wmt mlsl a dispoisiiwn duns les '""''sons dt qvarlii!t, gymnasu. CJ>lllges. lyuj:s.. l L Non Non t Suzanne Blanc, maire-ad JOint chargée du Scolaire et de la Petite Enfance signale que " Montigny se d is t lngue au regard de la plupart des autres communes pour ses efforts en faveur de l'accueil pé r i-scolaire des jeunes 6collers. Le Label Petite Enfance décerné récemment par l'etal à la VIlle est venu souligner juste ment cette volonté affirmée" Les chtffres de fré quentation aux centres de loisus du mercredi et des vacances scolaires comme en garderies péri-scolaires sont globalement en constante évolution. il faut alors suivre sur le plan de l'encadrement. 7 drrecteurs de centres dirigent 74 ani mateurs en maternelle, 6 directeurs en primaire pour 79 animateurs. chacun des deux secteurs est placé sous l'autorité d'un coordi nateur, Mlrella BayaJd pour le secteur maternel, Vincent Passerai pour le primaire. De lait, un animateur qui a travaillé à Montigny jouit d'une réputation sérieuse pour trouver un emploi atlleurs. Selon M. Bayard, le label Montigny existe bel et bien en la matière, à l'exemple de certains animateurs embauchés Immédiatement à la lecture de leur expénence ignymontatne, quel que sot le do maine activité d'ailleurs. Interrogée sur les contraintes de son travail, Vncente se montre peu di serie. Un mot sur les horatres un peu paniculiers. L'accueil péri-scolaire se deroute par déhnllion avant et après la classe, ce qu impose des horaues très fractionnés, aves une presence Impérative dès 7h30. et souvent au-delà de 9 h en soirée Vmcente est ttulatre de la fonc lion publtque. Ce n'est par contre pas le cas de la ma JOtllé des anmateurs, qui n'ont pas passé avec succes le concours admtntstra tif de rigueur. Non titu latres leurs perspectives d'évoluuon salanale et de carrière sont liées à une re llexion de fond sur la reconnaissance au niveau des VIlles du métter d'animateur. Un vrai rôle auprès des enfants Vincente a plus de goût à parler des joies que lui procure son travail. Le contact avec les enfants, la nécés sité de faire preuve d'ima g ination et de mettre en oeuvre des p rojets lu diques, en particulier dans les centres de loisirs de vacances et du mercredi. Elle apprécie également d'être complémentaire sur le plan pédagogque, d'avoir des contacts avec les parents. " Nous apprenons aux en fants quelques règles de vie, la sociabilité, l'ouverture aux autres. Pour ce qui me concerne, je dols reconnaltre que ma propre évolution est l n dissociable de mon expé rlence avec eux. Mon métier est forcément un beau métier, puisque c'est avec les enfants que je le vis tous les jours". VOS LIVRES ET MAGAZINES POUR ENFANTS NOUS INTERESSENT Vous possédez des livres et des magazines pour en fants de 3 à 2 ans dont vous n'avez plus l'usage. Les centres de loisirs seraient ravis de les récupérer pour enrichir leur bibliothèques respectives. Un petit geste de votre part. un grand plaisir pour tous les enfants des centres. Vous pouvez déposer vos livres et magazines à l'hôtel de Ville ou au centre de loisirs du Manet. "Journal Page 4 Avril 992

15 Culture CINEMA SALLE J. BREL A VRIL pu 8 au 4 avrll 992 " Frankie et Johnny" de Garry Marshall, 99, avec Al Pacino et Mtchelle Pl ether, durée h58. "Stormboy" de Henri Safran, 976, avec Greg Rowe et Peter Cummtns, durée h33. "Connaissance du monde" : l'islande, film de J.M Bertrand le mardi 4 à 4h et 20h30. pu 5 au 2 ayr!! 992 " JFK", d'oliver Stone, 99, avec Kevin Costner, Sissy Spacek, Joe Pescl, Jack Lemmon, durée 3hl0. " les en fants du naurr ageur" de Jérôme Foulon, 99, avec Bogttte Fossey, Jean Marats. Jacques Dufilho, durée h39 " Orange m écanique" (mterdit 6 ans) (97) de Stanley Kubnck avec Malcom Mac Dowell, Patrick Magee, durée 2h5. Du 22 au 28 ayrll 992 "Betty" de Claude Chabrol. 99, avec Marie Trinit gnant, Stéphane Audran. Jean-François Garreaud, durée h40 " l e voleur de Bagdad'' de Clive Donner, 977, pour enfants, avec Roddy Mac Dowall, Peter Usunov, Terence Stamp, durée h43. MAl ou 29 ayrll au 5 mall992 "l e bal des casse-pieds" d'yves Rober, 99, avec Jean Rochefort, Miou-Mtou, Guy Bedos, Jean Vanne, Michel Piccoli, durée h38. " Voyage à Mélonla" de Par Ahlin, dessin animé recommandé au jeune public, durée h44. Ou 6 mal au 2 mal992 " l 'Amant" de Jean-Jacques Annaud avec Jane March, Tony leung, durée h52 "Blanche neige et les sept nains" de Wall Dtsney, desstn ammé, durée h26. Du 3 mat au 9 mat992 "Méchant garçon" de Charles Gassot, 99, avec Cathenne Hetgel, Joachim Lombard, durée h35 " Le Baron de Munchausen" de Terry Gillian, 988, aventures fantasltques pour enfants. durée 2h04 Prix des places : 25 F plein tarif, 5 F tarif réduit Film longue durée (+ de 2h) 27 F plein tarif et 7 F tarif réduit. Carnet 0 places : 50 F Zapptng, c'était le hire de lpur premier spectacle Des sketches de caféthéâtre emballés à la VI tesse Grand V. tel un zappeur fou, personnage moderne qut navigue entre les images cathodtques, son sésame à boutons fébrilement tenu dans la p aume. De ce premier spectacle, la troupe de joyeux lurons a gardé l'appellation. Zap ptng est devenu le nom de la troupe créée à l'ongtne dans las murs du lycée Descartes, sous la houlette de Gilles Reynaud, pilier émérite de Zapping à la salle J. Brel., RANGEZ LA TELECOMMANDE Théatre à J. Brel le 28 mars dernier "BEAU COMME LE CID" l'autre troupe de la vtlle. les Infâmes. Il y a un an, Zappmg est devenu une assocration loi 90 en bonne et düe forme, subventionnée par I'OMCL. D'emblée, 25 ly céens enthousiastes ont investi la citadelle De puis, le groupe s'est sensiblement resserré. Ils restent une poignée, Valérie. Pnsca, N athalte, Vtncent, Francis, Emmanuel, Babeth et Gtlles, qui se réuntssent régulièrement à la salle J. Brel pour préparer le prochain spectacle. Certatns sont encore lycéens à Descartes, alors qua les ainés sont désormais étud iants. Leur passton reste pourtant la même pour la comédte, bten délirante d e p ré férence. " Nous souhaito n s n o u s d é marqu er un p eu de ce qua font les Infâmes sur la c ommune. Après Déllrlum Très Mince, notre second spectacle monté l'an passé (une nouv elle s érie de sk etch s), nous av ons eu envie de f air e autre chose que d es s k etchs, un spectacle plus élaboré. Alors nous répétons actuellement une pièce d e Boris Vian intitulée Le Chasseur Français, qui m êle humou r et chansons." St tout va bten, la premtêre est prévue le dlmanche 24 mai à J Brel. Elle ne devrait pas vraiment engendrer la mélancolie. A ce propos, Zapping est à la recherche de costumes des années 50 et d'un ca napé même époque pour parfare le decor du spectacle. Las bonnes volontés peuvent s'adresser à Valérie, au ln fos-horaires au (Répondeur) (O.M CL) Le coup de coeur de la salle J. Brel "Méchant garçon" (99) de Charles Gassot, avec Caherlne Helge!, Joachim l o mbard, durée h35 Un jeune garçon couvé par sa mère s'ost rendu respon sable, involontairement, de la mort d'une jeune fille. Sa mère, pour le protéger. le cacha sous un escalier. Mals la mère décède à l'hôpital, et le môme se retrouva seul dans la maison bentôt louée à une famtlle anglatse. Pour survivre. il va piquer régulièrement dans le fngo. Le reste du temps, depuis sa cache, il voit sans être vu. tes filles de la famille. Et un moment vient où il en séquestre une. dans son trou, tout près de lui Gassot fatt son film en Français ratsonnable, hors des épouvantes anglo-saxonnes, avec un naturel plutôt sûr et un glggant relus de toute explication ou psychologie a rallonge. Le môme se transforme malgré lui en enfant sauvage. Du reste, on pensa à TruHaut dans ce traitement mi peur mt-raison qui parcoun le film. Et aussi dans co regard d'homme mûr, presque paternel da Gassot sur un garçon réfugté dans un placard comme jadis dans le giron de sa mère. Joachim Lombard. sur les épaules duquel repose tout le chmat. s en ure jobment. et les acteurs anglats, bten chotsts, sont stupéfiants de justesse. Ou 3 au 9 ma/ 99 au cinéma Jacques Brel Tél : (OMCL) Une pièce universelle de Corneflle, q ui affichait complet depuis décembre dernier. La Compagnte Barré-Borelh a présenté un c,d très classtque le 28 mars dernier à la salle Jacques Brel Le public famtial et plutôt jeune (une centaine d'élevas de St Franços d'assis& assistaient a la représentation) avait dü prendre ses précautions au préalable pour obtenir un rauteu. putsque ce spectacle affichait complet depuis décembre dernrar. Créé en 637 sur le theâtre du Marats à Pans par Pierre Cornetlle, "Le Ctd" a fait le tour du mon de et cannait un succès untversel. Le metteur en scène Dents Dantel a prvtlëgé la violence et las passions des sentiments dans sa propre vision de la tragt comédte, Interprétée notamment par Ber nard Chabtn dans le rôle de Rodnguo, qui joue par ailleurs actuellement le rôle de Federico Garca Lorca au theatre de la Huchene à Pans, et Sandnne Pocskai dans celui de Chimène A n'en pas douter, le public tgnymontatn reverra Bernard Chabm dons le r6e de Rodrigue. très bientôt la Compagnie Barre-Borelli sur les planches de JacClues Brel, dans un classique de nou veau, vraisemblablement un Molière "Journal Page 5 Avril 992

16 !. Culture 7ème Salon des Antiquaires 2500 VISITEURS A LA FERME DU MANET Le 25 avril prochain LES COSAQUES DE RUSSIE Ce 7- Solon des Anftquolfes o été Inauguré par Nicolas About. ici à droite aux c6tés de René Vondomme, moire de Voisins. et Thierry Lecorpentler. représentant le Lion's Club organisateur. Le Lion's Ctub de Montigny-les-trots Villages organisait la - éditon de son Salon des Antiquaires, les 2 et 22 mars derniers. Pour la troisième année consécutive, la manifestation sa déroulait à la Ferme du Manet. L'inauguration s'est déroulée le vendredi en soirée, en la présence de N. About. maire de Montigny-le-Bretonneux, accompagné pour l'occasion de ses collègues R. Vandamme de Voisins et A. Nadaus de Guyancourt Plus de 2500 visiteurs se sont relayés au cours de ces deux jours, créant ains un va-et-vient permanent à la recherche du bbe lot, de la faïence, de la toile ou du mobilier de leurs rêves. T. Lecarpentier, chef de protocole du Uon's Club dresse un b tlan satisfaisant de cette édton 92. "Malgré une surface d'exposition limitée au hall d'accueil et à Concert de l'ecole de Musique la g ran de salle de la Ferm e du Manet, l'accueil de nos 35 exposant s s'est effectué dans les meilleures conditions. C'est un élément Important à prendre en compte p our présenter un salon de bonne tenue, d 'une qualité régulièrement supérieuru. Le public ne s'y est d 'ailleurs pas trompé puisque de l'avis des exposants eux-mêmes, on enregistre des ventes également supérieures cette année". De bonne augure pour le Lton's Club Monttgny-les-trois-Villages à la perspective de ses oeuvres soctales. L'association présidée par L Gntinger panicipe an effet régulière ment au financement de l'atelier rehure du Centre d'a de par le Traval do Trappes (présent au Salon), à l'achat de chiens guides d'aveugles. ainsi qu'à t'envoi d'une classe trans plantée de CM2 de Paul Fort en Artège GERMAINE TAILLEFERRE AU PROGRAMME Avant leurs élèves, ce sont les professeurs de l'école de mus que mumcipale qu passaient leur Rexamen" annuel. le 29 mars dernrer en ftn d'apres-midt à la salle Jacques Brel. Les ensergnanls d'instruments à cordes principalement. désignés pour être les acteurs talentueux du traditionnel concert des professeurs de l'école de musique. lace à un public composé notamment de leurs propres élèves. Gare aux fausses notes donc l Uner large panie du programme était consacré à Germaine Tailleferre, dont le centenaire est fêté en cette année 92. Le concert des proies saurs atme régulièrement un large public conquis aux charmes de la musique classques, cette édon n'a de fait pas dérogé à la règle. Les prochains rendez-vous mettront cene fos les élevas en scène : Samedi 20 Juin : Concert spectacle des Petits 8h à la salle J. Brel. Concert de fin d'annoe Musiqugs d'ensembles. 20h30 à la salla J Brel. Dimanche 28 juin. Concert Andrésy-Montlgny-le-Brelonneux 7h à la Ferme du Manet Les Cosaques de Russie sont consrdérés comme la meilleure formation vocale russe en Europe. Leur po pulartté grandissante les a portés sur les melleures scènes internationales et dans les cathédrales en Al lemagne. Autriche, Hollande, Susse, ainsi qu'à la ra dio et à la télevtsion. Leur répertore puse aux sources des vieilles mélodies russes. Ils se produt ront le samed 25 avril à 2 h. à la parotsse SI Mamn. - LE STAGE MAGIE BRULE LES PLANCHES Le stage magie organisé par la maison de quartier L. Jouvet durant les vacances de mars. encadré par M. Alain Cogmto, s'est conclu en apotheose à la salle J. Brel Dans Je cadre de l'après midi magie mis en place par I'O.M.C.L., las enfants ayant suv le stage ont démontré au cours de leur passage sur scène que le talent n'attend pas le nombre des années. Encore bravo Le 7 6 moi à Jo Ferme du Monet GRAND BAL ANNUEL DE T.V.R.D. L'association T. V.R. Danse de salon organise son grand bal annuel animé par l'orchestre Inter-dan se Roland Gabriel le 6 mai prochain à la Ferme du Manet, à partlf de 2 h30. Au programme : paso doble, rock, tango. chachacha, samba. valse... Prix : 20 F. de 6 ans : 60 F. Renseignements au (après 8 H.). Exposition du 4 ou 3 moi LES ANNÉES 50 A ST -QUENTIN L'écomusée de SI Quentin propose /'expo stion "Années 50 à St Ouentin. du 4 au 3 ma prochain au Centre Commercial Régional (3. place R. Schumann). L'écomusée a r9consti tue la vie quotidienne d'alors, dans le premier volet d'une trilogie consacrée à la Ville Nouvelle. On retourne aux sources de l'histoire locale en imaginant ce que pouvait être la vie sur le site avant la Ville Nouvelle. ve rurale et villageoise que les pro Jets drs mimsrères parisiens s'apprêtaient à bouleverser Rens. : Entree libre. ''Journal -- Page 6 Avri992

17 Sports A NOTER SUR VOTRE AGENDA SPORTIF Sa med i 8 a v ril Cross scolaire r épreuve de l'année en faveur des scolaires au terram de la Cou/dre de 8h30 à h30. Samed i d im an c he 6 et 7 moi Escrime Anales eunes Ligue de Versai/le au C.S. P. de Coubertin. Me r credi 20 m ol Hand-ball 4ème Tournoi des collèges et des lycées au C.S. P. de Coubertin. V end r ed i 22 mo i Football Assemblée Générale de I'A.S.M.B. foot à 20 H au C.S. P. de Coubertin Dima n c h e 24 mol Rugby Tournoi annuel poussins et mini-poussins au terrain du Manet. Di m anche 3 moi Hand-ball Finale de la Coupe des Yvelines au C.S. P. de Coubertin. Egalement sur les terrains et dans les salles de sport de la ville chaque week end. les rencontres de championnat tradrtionnel/es. ALLEZ LES PETITS! Déjà vainqueur du Trophée Groupama en Janvrer dernrer. l'équipe des banjamrns de I'A.S.M.B. ru gby est maintenant c hampionne des Yvelines. Ce qui en fait tout simplement la meilleure equrpe benjamine du département. Ce litre a été acquis à l'rssue d'une lina le âprement disputée récemment contre les Mureaux. Les jeunes rugby- men représentent maintenant les Yvelines dans le cadre du challenge Ile-de France (trophée Baptistini). Le 28 mars. ris ont débuté la compétlton de la meilleure façon en battant notamment le PUC au cours d'un tournoi quahhcauf Les voilà en 2 finale. l'objectif des dirigeants. Pourquoi ne pas contrnuer. La frnale? Bon courage. les petits. A.S.M.B. volley-bal/ UN CLUB EN DEVENIR A l'image de nombreux club de Montigny, le travail de formation de I'A.S.M.B. volley-bal/ commence à porter ses fruits. Exemple, l'équipe minime féminine qui caracole en tête de son championnat et fait naitre de sérieux espoirs chez Lysiane Petit, présidente de la section. L'A.S.M B. volley se trouve dans une situation que beaucoup d'associations sportives da la villa vivent également. Les enfants qur s'étarent i nscrit s il y a quelques années. voire à la créalton du club, ont poussé ensemble, grim pant les catégories d'ages et mai trsant de mieux en mieux leur sujet. Ces équipes recueillent les fruits de leur travail aujourd'hui, et frappent à la porte <(es championnats régionaux voire nationaux. C'est la rançon d'une ville jeune et dynamique, dont l'élan est rmpulsé et démontré aussr par les sportifs. Ainsi, sur les sept équipes que compte I'A.S.M.B. volley bali, les 4 plus jeunes catégories obtiennent de brillants résultats. " Nos benjamines n'ont toujours pas perdu un match, les benjamins sont égale ment en tête, les minimes féminines sont en embusc ade derrière la Celle St Cloud et le Vésinet, deux grandes écoles des Yvelines. Pour leur part, les cadeles sont aussi dans le lot des équipes de tête." Lysiane Petit se montre en toute légitimité L'équipe minime féminine laisse entrevoir un gros potentiel. à l'image de Magali Razé. capitaine sélectionnée en équfpe des Yvelines. fière de ses troupes, qui s'entraînent à Ladoumègue et disputent leurs matchs indifféremment à Rivière, Coubertin ou La doumègue. On assure l'avenrr en associant également les jeunes adhérents au bureau de la section. Vice-présidente, secrétariat et trésorerie sont en effet occupés conjointement par un "ancien et un jeu ne. Plusieurs entraîneurs pren nent en charge les destinées des sept équipes. Willy Slobud. ex- joueur de Nationale (le plus haut niveau français) à Clamart espère bien faire accéder ses mrnimes au plus haut rang. Thierry Blandin est arnvé récemment pour entrainer les cadettes, voire les seniors. Olivier Boisleau dirige les juniors. Le retour de l'ex -président Vincent Bernier, exilé en Bretagne cette année pour mini-racing car à la Couldre raisons professionnelles, est en outre attendu avec impatience pour étoffer encore l'équipe dirigeante. Le Bureau : Présidente : Lysiane Petit VIce-présidents : Michel Dayssiols. Olivier Boisteau Secrétaires : Sandrine Brugel, Magah Courbaron (adjointe) Trésoriers : Daniel Gazuit, Marie-Hélène Thibault (adjointe). UNE PREMIERE POUR LA PISTE PERMANENTE Le Mini Racing Car Ignymontain inaugurait en ce dlmanche 29 mars sa nouvelle piste permanente du Centre Sportif de la Couldre à Montigny le Bretonneux. à celle occasion les meilleurs parisiens s'étalent donnés rendez-vous pour cette course régionale de l'année organisée en exté rieur. La nouvelle piste de 50 mètres de développé est située juste derrière le gym nase J. Ladoumègue, et s mtègre dans un ensemble paysagé plern de charme. les pilotes présents ce drmanche semblent en avoir apprécié le tracé rapide et technique mais auss le revêtement puisque l'herbe rase à permis à l'épreuve de se dérouler no rmale ment ma lgré une semarne panrculièrement pluvieuse et froide. la soixantaine de pilotes s'étart donc rétugée dans le hall du gymnase Le paddock. l'anti-chambre d e la course où l'on affüte les moteurs avant le départ transformé en paddock. Une nouvelle répartition semble sa laire jour dans les catégories avec un en gouement partrculler pour le 4x2 qu'li soit standard ou modifié. Pas de pluie sur le circuit, un comptage AMB new look et sans faille ont permis à l'épreuve de se dérouler dans les meilleures conditions, les pilotes pouvant en finales s'exprimer sur une piste sèche (ou presque). Les résultats 4x4 Modifié : il faudra attendre l'ultime confrontation et cinq secondes cumulées pour vorr A. GEUS l'emporté devant G. GOGNON, à noter la bonne s- place de G. VOGEL (MRCI) 4x4 standard : peu de sur- prise avec C. PERONNET qui l'emporte devant LAMI GE et BRETHEAU (5 ignymontains en finale A) 4x2 Modifié : vingt pilotes dans cene catégorie, on retrouvera dans l'ordre à l'arrivée A. COLLET et D. DE LA PIERRE qui semblent domlner ce début de cham pionnat. 4x2 Standard : M. SACOVY remporte sa quatrième victoire de la sajson devant P. LEPAPE. un regrettable Incident mécanique reléguant C. BROSSARD (MRCI) à la?- place alors qu'il pouvait encore espérer une marche sur le podrum. A 8 heures, les récom pensas remises. chacun pouvalt regagner son doml elle en pensant finalement que les absents ont toujours tort et que sans doute on ne les y reprendra pas pour la procharne course régionale du MRCI, le drmanche 3 mal992. Journa l Page 7 Avri 992

18 Pratique URGENCES POLICE SECOURS 7 SAMU 5 SAPEURS POMPIERS 8 Centre de Secours et d'incendie, Route de Trappes 7880 MONTIGNY le Btx Tél : GARDE DE NUIT MEDECINS Tel.: ou 5 G ARDE DE NUIT PHARMA CIES S'adresser au Commissariat de Guyancourt Té-l : MUNICIPAL HOTEL DE VIllE 66, rue de la Mare aux Carats Tél: Ouvert les Lundis, Mardis, Jeudis, Vendredts de 8h 5 à 2h et da 3h5 à 7h5, Mercredi de 4h à 20h. Ferme le Samedi. Mairie Annexe Quartier du Pas du Lac, Rue des Mouettes Tel: Momes hora.ros sauf le Mercredi de 3h à 9h Fermeture le Samedi POUCE MUNICIPAlE 4, rue de l'ancienne Maine Tel : SERVICE GRATUIT VEHICUlES EPAVES L' enlèvement des véhiculas épaves est assuré gratuitement par la ville. Il suffit de déposer ou d'adresser aux Services Tech niques de l'hôtel de Ville : la carte grise barrée, datée, si gnée, avec la mention "EPAVE", les clefs du véhicule une lettre precsant le lieu exact du stationnement sur la commune. Pour les véhicules garés sur des emplacements pdvés et pour tous renseignements, contacter les servces techniques au numéro suivant : Tél : POUR LA PROTEC non DE VOTRE ENVIRONNEMENT COllECTE DES ENCOMBRANTS Quartiers le Plan d e Tro ux, la Sour derie, le Plan de l'eglise : le... avril et le 6 m a l 992 Quartiers le Pas du Lac, les Prés, S t Quentin : le.. avril 992 Quartier le Village Je 8 avril e t le 3 mal 992 Quartie r le Manet le 5 avril et le 20 mal 992 COllECTE DES ORDURES MÉNAGERES Quartters le Plan de Troux, la Sourd erie. le Plan de I'Egltse : Tous les lundis, mercredis et vendredis. Quartiers le Pas du Lac, les Pres, St Quenun, le Village, le Manet Tous les mardis, jeu dis, samedis. COllECTE DU V ERRE Emplacements des conteneurs. aux centres commerctaux de la Sourdene, de la Mare Callon, du Manet, du Hameau et des Pres - dans la zone artisanale du Ma net (angle avenue du Manet et Route de Trappes) au Pas-du- Lac (avenue du Commerce) rue Fulgence Bienvenue (au droit de l'ecole Arthur Rimbaud). avenue du Centre (au droit du parking Choiseul). au Prés (rue des Coquelicots). -au Village (rue Mazière). à la Ferme du Manet (angle du Manet et du chemin des Soit ta tres) Quartiers la Plan da Troux, la Sourderle, la Plan da l'eglise : le 6 avrll992. Prés, St Quantin, le Village, la Manet : le 29 avrll992. DISTRIBUTION DE SACS PlASTIQUES Chaque année, les Services Techntques da la ville de Montt gny distribuent des sacs plas tiques au mois de Mars et au mois de Septembre. Chaque pavllon reçot quatre rouleaux de sacs da 30 litres et un rouleau de sacs de 00 litres. Au cas où vous ne recevez pas cette tvrason au cours de ces daux périodes, nous vous conseillons de prendre contact avec les ServiCes T echnquas da la Maine. MARCHES FORAINS IG NY MO NTAIN$ Place Etienne Marcel (Sud Canal) Le samedi de 8 h à 3h : alimen tairas de Sh à 9h : divers Le mercredi de 4 h à 9 h: dl vars Place Jacques Coeur (Sourde rie) Le mardi et vendredi de5hà9h La dimanche de 8 h 30 à 2h 30 (alimentaires et divers) ADMINISTRATION BUREAUX DE POSTE 2, Place Jacques Coeur Tél Du lundi au vendredi da 8h30 à 2h et de 3h à 8h30 Samedi de 8h30 à 2h 8, avenue du Cantre Quart iers le Pas du Lac, les Tél Du lundi au vendredi de 8h30 à 9h, le samedi de 8h30 à 2h. COMMISSARIAT DE POUCE, rua de la Divsion Lederc Guyancourt Tél : ou 7 CONSEil GENERAl Hôtel du Département 2, place André Mgnot 7802 Versailles Cedex Tél : CONTRIBUTIO NS DIRECTES ET INDIRECTES 7-9, rue De ms Papin 7890 Trappes Tél : PREFECTURE DES YVELINES 2, place André Mignot 7800 Versailles Cedex Tél : SECU RITE SOCIAlE Immeuble International 3, avenue de la Gara Tél : TRESO RERIE PRINC IPALE 5 bis, place Charles de Gaulle Tél : TRESORERIE PRINCIPAlE YVEliNES AMENDES Immeuble Le Florestan 2. Boulevard Vauban Tél CHANGEM ENT D'ADRESSE Vous arrivez à MO NTIGNY le BRETONNEUX ou vous avez changé d'adresse dans la com muna, venez le sgnaler au ser vice "Elections Etat-civil Naissances FEVRIER 03 HAMDAOUI Jordan 06 MERDAS Alcn<andra 0 MAU DUIT Marine 2 DUMAS Flonne 3 DIGEON Julien 3 EL MHAMDI EL ALAOUI Sodd'< 4 GRENESCHE Florian 4 CARLIN Clémence 4 VALA T Stanislas 4 PIERRET Noéme 5 PAILLAUD Mathtlde 7 POUJOL Juhon 9 CHAUVET Ouenbn 9 SAMPAIO Alexts 9 PETIT Onano 9 NEIRINCK Elora 20 DUREAU Antontn 2 MAROUE David 22 PIRONNET Manhteu 22 DUCHAMP Johann 24 CHIUOH Sandrtne 2 4 HESS Maxme 2 4 ZUNINO Mathilde 25 - CHOY Juhen 25 PEN ET Thomas 27 MALAUSSENA Thomas 27 BIGOU Adrian 28 - NICOLLE Tnstan 29 LAVERDURE Mathilde 29 GOSTONVI Alexandra MARS 0 NICOlAS Laura 02 NOEL Luctllo 02 MOREL Morgnno 02 GAUCHER Juhen 02 SERIES Usa 03 NOEL Bnce 03 THOLAS Wayne 04 MASSON NEAU Aurého 04 MEGIS François 04 MOUSTAID Melvtn OS FERRAGU Thomas OS DEMANGE Corenun 06 PLISSON Thomas 06 LUBIN Solene 06 LUBIN Elodte 06 TAX IL Laurent 07 LAFFONT Edouard 0 BLONDEAU Vincent LE LIMANTOUR Léna 2 REGNIER Claire 2 EVENO Aymelina 2 DAVID Hélène 3 BRIDE Aurore 5 - LE CHALONY Ntls 6 CASSE Auréhe 6 JENNY Moël 6 MANDET Manon 7 LEPAGE Pierre 22 TRIAUD David 22 ANTOONS Guillaume a es FEVRIER 29 LEROY Mchol, respon sable régonal, et Nadme Ve ronque LAM BERT LAU RENT, secrétare comptable. 29 GRISONI Charles Mt che!. avocat consel und.que et LAGEMI Florence Agnès Evelyne, magtslrat MARS 07 MARTIN FrédériC Jean Luc, agent des postes et TRUCHEAU Isabelle Sophte Sylvte, sans profession 07 HABTI Mohamed SaTd. Le 29 février. Armelle Aubnet. p résidente de OMCL.uml Nodne Lombert-Loutenl, secréfofre comptoblo de I'OMCL el Mchol Leroy. étudtant, et ZAGHDANE Ma hka, femme do ménage 07 HADJ Ladhdar. contr6 leur techntque. et MOADI Houna, employée de maison 07 BARRET Alatn Horr, tn génaur, et de MARTINOVA Olga Euguomeva, sans pro fesston 2 BORTOLINI Ohver Lu ciens N colas, assistant pro gramme et URVOV Bénédc te Mano Pascale, sans pro les sion 2 LEGENRE Jean Ciaudo André. nformaticion at BEAUFRERE Domtn.que An drée Albertine. rédacteur ter rnortal 28 STEPHANV Lionel Per ra Jean, nformatoen et SA T AB IN Pascale Yvonne. bio logiste. CêS FEVRIER 22 DUCHEMIN P erre, né le 9 avnl SOLIMAN HANNA Sa moh, nô le 7 août HERVE Cl,ude, né le 5 octobre 929, MARS LOZINGOT Georges At mé Henu. né le 7 aoüt 9 4 JARLOT Joèl, né le 3 octobre MEYER Ptcrre. né le 3 novembre SCHRIJVER Ahce Ma ne née le 7 JUin PAYZAL Solange M athdo Edmée, veuve BOU IN, néo le 28 octobre t DEVOITIN Mtchel Gtl bert. né lo 9 mars 944. ESPACE SILHOUETTE Un institut et son équipe de spécialistes eslhéttctenne manucure masseur kinésitherapeute. 0 Soms du vsage U Toutes épilottons 0 Amsoges comormens U Beauté des pied.. U UVA. [J Soins du corps peeling, dtoinoge fymphol que> manuel ljnjo.. TMI I OLOGIE DE POINTE POlJR 0 \ tbaitrf LA CELL LIT f : LECELLU M6 Conseils et consultollons q0iu/es 42. Route Nationak JO COiGNIERES 'Journal Page 8 A vril992

19 Jeux-recettes s Prvnch l POte ses fi'" " SOIICOIJ -- Ht!JOe'QS Clu?r tnsles 4 l l &le ID. f-.. ani [A(iii$SOore dela 4 0._. IUtM Che!.fEu 0:3 t.:; PitCIOUI\I des)'l'\ll «er Pi! tm PrerdtJ! bolkw!w ElltiNJthe au pu IMiptlldi cweur Mci5... FMsdl -t.l la ronce l parlu"n faittmm Gran:! flttmi œrest --r Garde j-.! abo Ccnlonde clebs VAl de 4 l Men!A! montllo!! Commtta,... bportêt r '*' Pat.\ l v.. t l'llmoer -o das.e Mewrw œ Ftu: San:! de -r Jour!--.!--. l \je CNucle. P06$Ct> su;qi\ r Co,..,.,.. --r Olblrt f-. PtrsOtln!f --o Oev.ntb """" spk.alt i 8taul Jtu,... rt>t9s de <d s Il POUt oruj. rl!p.an;r """' cil r.ous l.n fu Pans oubli l --r 8tpoqw j-. Î p.&/ lemere Apprcuve -r p&f 59'8 Oo>eaur... r --o P""-' \Mf l &Mes -- - Poclv> ct eau Vé LOI!Imfrll dtmo<.iiwui pou'... 4 l Tl.bl k.rnintux! St rtrchs Tabiu l - Conf._. DAnS une -. l clans.a Traquenard l n$ --r Définitions : Ons) w en duel. Chagrin mê lé de ressentiment 2. Usa 3. Ils trouent la peau 4. On n'a pas de pétrôle mais, on a Récipient Réponses à laire parvenir à l'hôtel de ViJ/e au E/tovéo " c... ClCitM'll' unqi!t ooroom mab l Héro&de 'Il At.çmt:n la5se l Mel de AVe u --.! PQodf ct.lotes l ft cha. "nuu --! ConlcrctC) OH -t Tf:e blondp. C.Ségot\t l Solution page 0 Service Information : 66, rue de la Mare aux Carats 7880 Montigny Je Bretonneux. Ce jeu est ouvert aux moins de 8 ans. * Les 0 premiers gagnants recevront un cadeau surprise! M. Hugon a r,jpondu A la propo"'ition que vous fait le Journal de ddvo/ler a nos lecteurs deux recettes personnelles. L ',jlan es t amorc,j, alors n'h,jsftez pas â nous contacter et nous faire part vous aussi de vos secrets culinaires. Tél.: poste 489. BRIOCHE IGNYMONTAINE Préparation : 5 minutes Cuisson : 30 secondes Prix : 0 F par personne REALISATION petite brioche par personne. Retirer le chapeau et évider l'intérieur de la bnoche. Y mettre cuillère à soupe de fore gras ou pâté de foie de canard. Faire des oeufs broutllés pas trop cuits. Rnir de remplir la brioche. Remettre le chapeau el mettre 30 secondes au four mtcro-ondes. Servir chaud dans une assiette. Décorer avec des feuilles de salade. Une entrée sympa, non!... FILETS DE SOLE AUX 2 BEURRES DE CREVETTES Préparation : 20 minutes Cuisson : 3 minutes Prix. 45 F par personne 2 FILETS PAR PERSONNE filets de sole frais beurre bouquets roses crevettes grises deux verres de cidre huile papier d'aluminium citron REALISATION La veille, préparer les deux beurres. Pour obtenir du beurre rose, prendre du beurre ramolli, décortiquer et mtxer une dizaine de bouquets roses. Pour obtentr du beurre gris, même chose avec des crevettes grises. Si elles sont vivantes, les faire cuire dans du cidre pendant 3 minutes. Rouler ces deux beurres séparément en forme de saucisson et mettre au réfrigérateur dans du papter d'aluminium (24 heures). Le jour même, paner les soles, les mettre à cuire dans un peu d'huile (3 min. de chaque côté). Présenter avec une rondelle de chaque beurre et une rondelle de citron. Ce plat peut être accompagné de riz ou de pommes à l'eau. Mr Hugon, lgnymontain, vous a proposé la recette du mois. "Journal Page 9 Avril992

20 Le bon souvenir HAPPY END DANS LE FEUILLETON TELE FOOT Chose promse cho se düe. Frédénc Jallant n'a pas fait mentir le proverbe en invitant le dimanche 22 mars demer les Jeunes pupilles Préparation fébrlle dons un couloir à écart du plateau Il s agit de porter haut les coureurs de Montigny. Je veux mon vrai numéro de moi/lot, celw du samedi sur le terrain. Allez je baisse les chaussettes. comme tout le monde Dons un quart d 'heure prtse d antenne. Echauffement de A.S M 8 football sur le plateau de emsson Téle Foot Après un report {non pas dû au mauvais état des terrans mais à la Coupe de France, comme le Journal vous l'expliquait dans son édition du mots de fevrier) qui avat suscite quelques regrets. la nouvelle est donc tombée quelques JOUrs tout juste avant l'émission. En compagnie de leurs homologues de Neuilly sur Seine, autres invités du JOUr, les jeunes joueurs accompagnés en particulier de Gilles Cordebard, Conseiller municipal et Vice-président de l'oms et de leur président Marcel Basque ont vécu une heure de drect t é levisuel Ça y est, je surs bien Installé, je ne bouge plus d 'ici. On est un peu serrés devant, mois on nous verra bien à la télé Seulement les joueurs sur les gradins, M Cordebard (NDLR Conseiller municipal et Vice-président de /'OMS "Prise d 'antenne : JO secondes". Concentration "PréparaUon : h "' Cuisson : 20 min PRÉPARATION colorants (vert. rouge. jaune) oeufs récipients ou boites de conserves vides vnagre paper absorbant lard gras ou huile complet, sous les autorités conjointes des illustres Thierry Roland, Jean-MIchel Larqué et Frédéric Jaillant. Pour une fois. le programme de l'émission est passé au second plan pour nos footeux. Le spectacle et le sport se trouvaient tout autant dans le déploiement de cam éras, cables, projecteurs el autres rnatérlels techniques en toul genre disposé autour du plateau. et l'armada de techniciens aux commandes. Les journalistes sportf s se sont prêtés de bonne grâce au petit Jeu des autographes à l'issue de l'emission. Ils savent qu'ils comptent quoi qu'il arrive de nouveaux supporters dans les rangs ignymontains. Ambiance de plateau. Decontroctés, les journalistes. C est drôle. on n'a pas l'impression d 'être à la télé. Mince. on vient de passer svr écran. je l'ai vu sur les petites télés sur les côtés. La Fronce entière m'a vu. Je vois me faire char rlet à /école demain par les copoms. c est sûr. RÉALISATION Vous avez vos colorants pâtissiers. nous pou vons commencer... Faire durcir des oeufs (20 min) à feu doux (pour ne pas faire éclater les coquilles). Mettre sous l'eau frode jusqu'au refroidissement complet des oeufs. Préparer des récipients ou boites de conserves vdes et propres. Mettre les couleurs choisies dans chaque récipient, verser dessus /2 litre d'eau bouillante, ajouter 3 cuillers à soupe de vinagre et plonger aussitôt délicatement les oeufs durcis un par un dans chaque pot. Veiller bien à les immerger complètement, les retourner pour égaliser la teinture (compter h). Les sortir des pots et les rouler sur le papier absorbant afin de les sécher. Les laisser bien refroidir, puis les frotter avec du lard gras, ou huile pour les rendre bnllants Vous avez dû trouver dans le commerce 3 couleurs. vertrouge-jaune. Pour fare d'autres tentes Orange = 20 gouttes de Jaune + 0 gouttes de rouge Marron = 0 gouttes de vert+ 40 gouttes de rouge Corail = 30 gouttes de jaune + 30 gouttes de rouge Vert citron = 0 gouttes de vert + 30 gouttes de jaune,, STANEXEL, partenaire de la commune de MONTIGNY LE BRETONNEUX, participe financièrement à la collecte des vieux papiers pour la sauvegarde de l'environnement, la préservation du patrimoine forestier et la limitation du volume des ordures ménagères., ru du Petit Paris B ÉTIGNY SUR-ORGE -rr

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D'AUVERGNE. Clermont-Ferrand, le 25 novembre 2002. La Présidente PP/PC. Monsieur le Président du Syndicat

CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D'AUVERGNE. Clermont-Ferrand, le 25 novembre 2002. La Présidente PP/PC. Monsieur le Président du Syndicat CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES D'AUVERGNE Clermont-Ferrand, le 25 novembre 2002 La Présidente PP/PC à Monsieur le Président du Syndicat Intercommunal du collège de La Monnerie-le-Montel Hôtel de ville 63650

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Conseils. Financement. Date limite de dépôt des dossiers : 13 décembre 2013 Informations et dotations sur www.petitpoucet.fr.

Conseils. Financement. Date limite de dépôt des dossiers : 13 décembre 2013 Informations et dotations sur www.petitpoucet.fr. Conseils pendant 3 ans Financement jusqu'à 500 000 Hébergement dans la Maison des Petits Poucets Conception : Benjamin Péré - bneuh.net Date limite de dépôt des dossiers : 13 décembre 2013 Informations

Plus en détail

PROGRAMME DE L'ANNEE 2015/2016

PROGRAMME DE L'ANNEE 2015/2016 p1 PROGRAMME DE L'ANNEE 2015/2016 -EDITO-EDITO-EDITO-EDITOMadame, Monsieur, La rentrée scolaire vient de se faire et avec elle, le périscolaire a rouvert ses portes dans des locaux encore plus spacieux.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE

REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE Département DE LA LOIRE Arrondissement DE MONTBRISON MAIRIE DE 42130 BOËN-SUR-LIGNON Tél. 04 77 97 72 40 Fax. 04 77 24 09 06 Courriel : mairie@boen.fr Site internet : www.boen.fr REGLEMENT DU SERVICE PERISCOLAIRE

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

Animations : Intermèdes musicaux, etc (programme en cours d élaboration et susceptible d évoluer)

Animations : Intermèdes musicaux, etc (programme en cours d élaboration et susceptible d évoluer) Besançon, le 14 janvier 2014 «Bijoux de Création» EXPOSITION VENTE à BESANCON (25) Cour du Palais Granvelle (actuel Musée du Temps) 24 et 25 mai 2014 Madame, Monsieur, Amis(es) bijoutiers - joailliers,

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale Ordinaire du dimanche 9 juin 2013 au Musée André Diligent La Piscine - Roubaix

Compte-rendu de l Assemblée Générale Ordinaire du dimanche 9 juin 2013 au Musée André Diligent La Piscine - Roubaix A S S O C I A T I O N SPRIET 600, Avenue Jean-Jaurès 59790 RONCHIN Email : contact@association-spriet.fr Banque Postale : compte 1156974A Lille IBAN : FR38 2004 1010 0511 5697 4A02 640 - BIC : PSSTFRPPLIL

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

LA PROPOSITION. Étendre les horaires d ouverture des crèches, des mairies d arrondissement, du métro et des équipements sportifs et culturels

LA PROPOSITION. Étendre les horaires d ouverture des crèches, des mairies d arrondissement, du métro et des équipements sportifs et culturels Institut Montaigne (IM) Elections municipales 2014 Chiffrages- Déchiffrages Ville de Paris Programme de Nathalie Kosciusko- Morizet LA PROPOSITION Intitulé : Thème : Descriptif détaillé : Lancer la révolution

Plus en détail

«Bijoux de Création»

«Bijoux de Création» «Bijoux de Création» EXPOSITION VENTE à BESANCON (25) - Cour du Musée du Temps (Palais Granvelle) les 28 et 29 mai 2016 Madame, Monsieur, Amis(es) bijoutiers - joailliers, créateurs, «METIERS D ART EN

Plus en détail

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel!

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel! Août 2015 Nicole Drummond Mortgage Broker/Courtier Hypothécaire Dominion Lending Centres The Mortgage Source License # M08000524 FSCO # 10145 Independently Owned & Operated. Téléphone: 613-232-0023 x 225

Plus en détail

Message de Mme Béatrice Grandjean-Kyburz, maire

Message de Mme Béatrice Grandjean-Kyburz, maire Message de Mme Béatrice Grandjean-Kyburz, maire Je rappellerai que notre premier objectif est le bien-vivre à Chêne-Bougeries et le bien-être de tous ses habitants. Mes collègues du Conseil administratif

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE MODULE RÊVER SON PROJET (Modèle économique) COMPRENDRE LA MAQUETTE DU PROJET Les objectifs de la maquette Les éléments constitutifs de la maquette PENSER SON PROJET A LONG TERME La maquette projet, fixée

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY

Commune de BAISIEUX DEPARTEMENT : NORD ARRONDISSEMENT : LILLE CANTON : LANNOY N 2014-11-01 Patrimoine communal mise à disposition gratuite de la parcelle ZB n 32 à Lille Métropole Communauté Urbaine dans le cadre de sa compétence «valorisation du patrimoine naturel et paysager espace

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies DOSSIER 2015-2016 Accueil périscolaire Centre de loisirs de Mérignies Accueil périscolaire et Centre de loisirs de Mérignies 03.20.59.54.66 garderie@merignies.fr La commune de Mérignies propose un accueil

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le mardi 15 décembre

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

L'Accueil Temps Libre (A.T.L.) des enfants âgés entre 2,5 et 12 ans

L'Accueil Temps Libre (A.T.L.) des enfants âgés entre 2,5 et 12 ans L'Accueil Temps Libre (A.T.L.) des enfants âgés entre 2,5 et 12 ans L'A.T.L., c'est l'accueil des enfants avant et après l'école, le mercredi après-midi, le week-end et pendant les vancances scolaires

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité Formation sur 1 journée Lundi 20 octobre 2014 ou Jeudi 13 novembre 2014 Présentation et objectifs Cette formation a pour but de définir le contexte global de la restauration scolaire en précisant toutes

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale

La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale Information presse Vendredi 14 mars 2014 Salon Baby - 14, 15 et 16 mars 2014 Dossier de presse La petite enfance : une priorité de la branche Famille de la Sécurité sociale Contact presse Guillaume Peyroles

Plus en détail

Le budget, c est combien? C est quoi?

Le budget, c est combien? C est quoi? Le budget, c est combien? C est quoi? Pourquoi cette plaquette? Parce que l équipe municipale prélève et gère, dans la recherche de l intérêt commun, une partie de vos ressources, nous sommes comptables

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes étudiants avant le mardi 15 décembre 2009 (cachet de la Poste faisant foi) par courrier à :

Plus en détail

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970.

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Madame Formentini, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien régionale des comptes avait retenu diverses observations provisoires qui

départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien régionale des comptes avait retenu diverses observations provisoires qui Réf.: AF 826401 Monsieur le Président, Dans le cadre du contrôle des comptes et de la gestion du service départemental d'incendie de la Haute-Garonne (SDIS) et après l'entretien préalable avec le conseiller-rapporteur,

Plus en détail

Le centre Alexis-Vautrin de Nancy définit sa politique d'emploi des personnes handicapées suite à un diagnostic

Le centre Alexis-Vautrin de Nancy définit sa politique d'emploi des personnes handicapées suite à un diagnostic Le centre Alexis-Vautrin de Nancy définit sa politique d'emploi des personnes handicapées su Spécialisé dans la lutte contre le cancer, l'établissement lorrain a fait appel à l'association Perspectives

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DE PRESENTATION DU PLANNING DU TEMPS PERI-SCOLAIRE DE L'ECOLE DE MILHAC POUR L'ANNEE SCOLAIRE 2014/2015

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DE PRESENTATION DU PLANNING DU TEMPS PERI-SCOLAIRE DE L'ECOLE DE MILHAC POUR L'ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 COMPTE-RENU E LA REUNION E PRESENTATION U PLANNING U TEMPS PERI-SCOLAIRE E L'ECOLE E MILHAC POUR L'ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 Présentation par M. le maire M. Vigié des personnes impliquées : Mme Marie-Claude

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial du groupe scolaire «l'orée d'ecouves» à Lonrai.

Projet Éducatif Territorial du groupe scolaire «l'orée d'ecouves» à Lonrai. Projet Éducatif Territorial du groupe scolaire «l'orée d'ecouves» à Lonrai. I) Périmètre et état des lieux Le groupe scolaire «l'orée d'écouves», situé à Lonrai regroupe les enfants habitants les communes

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

T a r. i f s. N o u v e a u x. i c i p a u x

T a r. i f s. N o u v e a u x. i c i p a u x N o u v e a u x T a r i f s M u n i c i p a u x E D I T O municipaux liés à l enfance et à la jeunesse. Le Conseil municipal a décidé d harmoniser les tarifs des services Le nouveau dispositif, applicable

Plus en détail

REUNION DU MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012

REUNION DU MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012 REUNION DU MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012 L an deux mil douze, le dix neuf septembre, convocation du Conseil Municipal adressée individuellement à chaque conseiller pour une réunion ordinaire qui aura lieu

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides

PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : IL Y A QUORUM ÉTAIENT ÉGALEMENT PRÉSENTS : ABSENCE : Conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides ÉTAIENT PRÉSENTS : PROCÈS-VERBAL Procès-verbal de la deuxième séance du conseil de quartier Notre-Dame-des-Laurentides, mercredi 2 février 2011, au chalet Notre-Dame-des-Laurentides, 55, rue Moïse-Verret.

Plus en détail

Conseil Municipal du 19 mai 2015

Conseil Municipal du 19 mai 2015 Conseil Municipal du 19 mai 2015 Le dix-neuf mai deux mille quinze, à dix-huit heures trente, le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie de Roncherolles- sur- le-vivier, sous la

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Monsieur le directeur de l'établissement, Vincent Rousset, Mesdames Messieurs les representants de la famille Thiollier,

Monsieur le directeur de l'établissement, Vincent Rousset, Mesdames Messieurs les representants de la famille Thiollier, Mesdames, Messieurs, les parents d'élèves, Monsieur le directeur de l'établissement, Vincent Rousset, Mesdames Messieurs les representants de la famille Thiollier, Madame Kahn, Monsieur Alexandre Chemetoff,

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT

LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT LA REUSSITE DE NOS ENFANTS CONCERTATION CONDORCET DIDEROT Résultats du questionnaire «collégiens» La première phase de la concertation citoyenne Condorcet Diderot organisée par le Conseil Général porte

Plus en détail

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre)

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) À l attention de M. Christophe BEAUX, Président Directeur Général de la Monnaie de Paris Les Amis

Plus en détail

2014 : UN BUDGET MAÎTRISÉ, DES SERVICES OPTIMISÉS. dossier

2014 : UN BUDGET MAÎTRISÉ, DES SERVICES OPTIMISÉS. dossier dossier 2014 : UN BUDGET MAÎTRISÉ, DES SERVICES OPTIMISÉS Malgré les nombreuses contraintes qui pèsent sur ce nouveau budget marqué par la crise économique, le Département du Doubs maintient un niveau

Plus en détail

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES

REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE DU RPI OZENAY-PLOTTES ECOLE LES JOYEUX CARTABLES Article 1 Bénéficiaires Le restaurant scolaire municipal accueille les enfants scolarisés dans les écoles DU RPI OZENAY-PLOTTES.

Plus en détail

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général engagements A travers ses engagements, le Service immobilier de l Hospice général déclare assumer sa responsabilité citoyenne de propriétaire

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3 s a m e d i 2 3 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3! Les activités financées

Plus en détail

Projet d'achat du siège fédéral

Projet d'achat du siège fédéral Projet d'achat du siège fédéral PRÉSENTATION Notre institution fêtera dans quelques années (1921) ses 100 ans. Elle a connu des hauts et des bas. Aujourd'hui, malgré les crises passées, en particulier

Plus en détail

Symboles bibliques. Balade photos à Biarritz

Symboles bibliques. Balade photos à Biarritz Exposition photos à la crypte de Ste Eugénie à Biarritz du 26 juillet au 16 août 2014 Formulaire d inscription pour chaque photo (à déposer avant le 30 juin au secrétariat de la paroisse, 4 Rue St Martin,

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

2014 / 2015. Groupe scolaire Félix Pauger - Saint Lambert la Potherie

2014 / 2015. Groupe scolaire Félix Pauger - Saint Lambert la Potherie 2014 / 2015 Groupe scolaire Félix Pauger - Saint Lambert la Potherie 4 novembre 2014 Rentrée 2014 : la réforme des rythmes scolaires Depuis 1 an et demi, un comité de pilotage, associant tous les partenaires

Plus en détail

Voici une nouvelle Brève d AMA Diem que j espère vous lirez avec plaisir.

Voici une nouvelle Brève d AMA Diem que j espère vous lirez avec plaisir. AMA Diem Aime le jour, avec et malgré la maladie! Brève de septembre 2013 Chers Amis, Voici une nouvelle Brève d AMA Diem que j espère vous lirez avec plaisir. Ces derniers mois ont été très chargés en

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

Présentation du budget de la commune

Présentation du budget de la commune AVIS MAI à la population de Quincy-Voisins Présentation du budget de la commune P. 2 P. 4 P. 5 ff LE BUDGET DE LA COMMUNE ff RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ff DATE LIMITE D INSCRIPTIONS POUR LE

Plus en détail

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante :

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante : Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves de l école Charles PERRAULT Mercredi 22 avril 2013 à 18h30 Salle de motricité de PERRAULT Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire,

Plus en détail

Présentation de TV RENNES 35

Présentation de TV RENNES 35 Présentation de TV RENNES 35 TV Rennes 35, née en 1987, il y a 20 ans, est l une des premières télévisions locales à avoir défriché le paysage audiovisuel et démontré l intérêt et l attente du public mais

Plus en détail

«OPERATION D AMENAGEMENT D UNE ZONE A VOCATION D HABITAT SUR LE SECTEUR DE LA TRESORERIE A RESSONS LE LONG» CONCESSION D AMENAGEMENT.

«OPERATION D AMENAGEMENT D UNE ZONE A VOCATION D HABITAT SUR LE SECTEUR DE LA TRESORERIE A RESSONS LE LONG» CONCESSION D AMENAGEMENT. Commune de Ressong-le-Long Société d Equipement du Département de l Aisne «OPERATION D AMENAGEMENT D UNE ZONE A VOCATION D HABITAT SUR LE SECTEUR DE LA TRESORERIE A RESSONS LE LONG» CONCESSION D AMENAGEMENT

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

COMMUNAUTE DU PAYS D E V E N D O M E. Orientations budgétaires 2010

COMMUNAUTE DU PAYS D E V E N D O M E. Orientations budgétaires 2010 COMMUNAUTE DU PAYS D E V E N D O M E Orientations budgétaires 2010 Conseil Communautaire du 1 ER Mars 2010 3 - FINANCES Débat d orientations budgétaires 2010 Notre communauté, créée il y a maintenant plus

Plus en détail

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs Prolongation!!! Vacances de FEVRIER 2013 A chacun son rythme!!!!! Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs 1 SOMMAIRE I. L organisateur 1) Intentions 2) Lieu d accueil 3) Jours

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

KIT PEDAGOGIQUE La visite professionnelle : Comment l organiser, comment l exploiter?

KIT PEDAGOGIQUE La visite professionnelle : Comment l organiser, comment l exploiter? KIT PEDAGOGIQUE La visite professionnelle : Comment l organiser, comment l exploiter? Associa(on Banyan Siège : 86, rue de Miromesnil 75008 Paris Adr. Ges(on : 10, Bd Bap(s(n Ardisson 06160 Juan les Pins

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 SEPTEMBRE 2003

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 SEPTEMBRE 2003 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 SEPTEMBRE 2003 Etaient présents : M. LOLLIOZ, Maire - M. LE VOT - Mme BOKAN M. RAPAILLE - M. GERVAIS - MM. BISCH - HOUILLON Mmes KEULEN - CAGNET - BONAMY - M. POULTEAU

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Le mot de la présidente de l association des usagers

Le mot de la présidente de l association des usagers Activités 2015-2016 Le mot de la présidente de l association des usagers «Le Nouveau Centre social des 4 Quartiers a été inauguré officiellement le 16 Juin 2015. Ce centre ne peut fonctionner que si chacun

Plus en détail

23 ème EUROJEUNES U13-U15-U17

23 ème EUROJEUNES U13-U15-U17 C.O.B. Calais 135-137 chemin parmentier 62100 CALAIS Tél./Fax:03.21.96.74.48 Mail: cob.evenementiel@orange.fr 23 ème EUROJEUNES U13-U15-U17 Les 26, 27, 28 mars 2016 SALLE CALYPSO Rue Roger Martin du Gard

Plus en détail

élection du CCJ 2015-2017

élection du CCJ 2015-2017 élection du CCJ 2015-2017 Vous avez entre 11 et 17 ans Dire que vous êtes l avenir de Levallois est une évidence, mais cet avenir, pourquoi ne pas vous préparer à le construire vous-mêmes? Vous avez des

Plus en détail

Compte rendu du CTA du 25 juin 2015

Compte rendu du CTA du 25 juin 2015 Compte rendu du CTA du 25 juin 2015 Début de séance : 9h M. Fonderflick, secrétaire général, demande que les questions diverses soient transmises avec un délai de 24 heures. La FSU rappelle que le règlement

Plus en détail

DES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE : UN HÉRITAGE DIFFICILE

DES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE : UN HÉRITAGE DIFFICILE Séance de Conseil Municipal du 26 février 2015 DES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE : UN HÉRITAGE DIFFICILE Le contexte De beaux équipements (médiathèque, CLSH, espace culturel Armorica, espace loisirs sportifs) MAIS

Plus en détail

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra:

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra: Introduction Les objectifs éducatifs Données existantes L importance d un partenariat de qualité Les étapes de la concertation La co-éducation, clé de la réussite La mise en oeuvre Les nouvelles activités

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER 1 DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «L ARRIVEE DE L ENFANT EN FRANCE : LA FIN DU PROCESSUS D ADOPTION?» (Centre

Plus en détail

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 CONSEIL MUNICIPAL 22 DECEMBRE 2006 OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 Monsieur AUMON, Premier Maire-Adjoint chargé des Finances et des Affaires Générales, expose : Conformément

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) le musicien intervenant (MI) dumiste, acteur du

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail