Introduction aux Métiers de la Banque de Marché

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction aux Métiers de la Banque de Marché"

Transcription

1 PREMIERE PARTIE Introduction aux Métiers de la Banque de Marché Mars 2013 Philippe GIORDAN - LICENCE PARIS DAUPHINE

2 PREMIERE PARTIE Philippe GIORDAN Head of Investment Consulting

3 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Page 3

4 Les belles années ( ) La situation en mai 2007 Page 4

5 La banque et les crises Première crise des Savings & Loans 1982 La faillite du Mexique, suivie par le Brésil et l Argentine Seconde crise des Savings & Loans 1987 «Black Monday» La crise scandinave 1994 La seconde crise mexicaine La crise japonaise La crise asiatique 1998 LTCM L explosion de la bulle technologique La crise des subprimes 2011-? La crise de la dette Page 5

6 Dépréciations d actifs durant la Crise des Subprimes Page 6

7 2008 : implosion et recomposition du système bancaire au 03/03/ au 03/03/ au 03/03/ au 03/03/ au 03/03/09 Page 7

8 2008 : implosion et recomposition du système bancaire au 03/03/ au 03/03/ au 03/03/ au 03/03/ au 03/03/09 Page 8

9 Valorisation du secteur bancaire Page 9

10 : définition d un nouvel ordre mondial Mais qu est-ce qu une banque? Page 10

11 Les activités bancaires La fourniture de moyens de paiement Le financement de l économie Particuliers Entreprises L intermédiation Finance de marché Transfert des risques La gestion des actifs Gestion de fonds Gestion sous mandat Gestion alternative Private Equity Page 11

12 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Page 12

13 Les trois lignes-métiers de l activité bancaire Banque de détail Particuliers / Professionnels Entreprises / Collectivités publiques France / International Services Complémentaires Spécialisés Gestion d actifs / Gestion Privée Création et gestion de fonds Assurance, services immobiliers Courtage en ligne Activités de Service aux Investisseurs Gestion de Fortune / Gestion Privée Banque de Financement et d investissement Conseil et financement pour les institutions publiques, privées et financières Construction, cotation, accès à des produits financiers + - complexes Page 13

14 Les belles années Banque de Détail : personnes Gestion Actifs / Privée : personnes BFI : personnes TOTAL : personnes (EN 2006) Page 14

15 Les belles années Rentabilité SG (extrait du document de référence SG 2006) Page 15

16 Les belles années Banque de Détail : personnes Gestion Actifs / Privée : personnes BFI : personnes TOTAL : personnes (EN 2006) Page 16

17 Ex. : Résultats Annuels (Document de référence SG, 2013) Banque de Détail : personnes Gestion Actifs/ Privée : personnes BFI : personnes Autres : personnes TOTAL : personnes début 2013 Page 17

18 Ex. : Résultats BNP 2012 (Document de référence BNP, 2013) Banque de Détail : personnes Gestion Actifs / Privée : personnes BFI : personnes Autres : personnes TOTAL : personnes début 2013

19 Ex. : Résultats Annuels (Document de référence BNP, 2013) Page 19

20 Ex. : Résultats Annuels (Document de référence SG, 2013) Page 20

21 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Page 21

22 1.1 - La Banque de Détail Chargé de Clientèle Particulier Chargé de Clientèle «Bonne Gamme» Gestionnaire de Patrimoine Chargé de Clientèle Professionnel Chargé d Affaires Entreprises Directeur d Agence Directeur de Centre d Affaires Entreprises Directeur de Groupe Page 22

23 Chiffres issus du Document de Référence SG, 2013 Page 23

24 2.2 - La Banque de Détail (Services Spécialisés) Produits d Assurance-Vie Produits d Assurance-Dommages / Protection Prévoyance Modèle de Bancassurance / Forte croissance Solutions de financement d équipement professionnel Crédit Bail Location Poids-Lourds Organismes de crédit à la consommation Prêts Leasing Financement et gestion des flottes automobiles Entreprises Affacturage Page 24

25 Chiffres issus du Document de Référence SG, 2013 Page 25

26 La banque de réseaux / Retail Banking RESEAUX France // RESEAUX Internationaux Notion de «Banque Universelle» (pays sous-bancarisés) Ex. SG : 20% des revenus du groupe en 2011 contre 8% en 2001 Alliances d enseignes complémentaires Low cost Internet strategy Simplification des process Distribution de produits des autres lignes métiers Assurances Vie Assurances Dommages et de personnes Fonds Produits Structurés BFI : Financement, développement, primaire action, dette, fusions-acquisitions (ex. JV Société Générale / SG CIB) Page 26

27 Chiffres issus du Document de Référence SG 2012 Page 27

28 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Page 28

29 2.1 - Gestion d Actifs Gestion au sens propre Fonds d investissements - Actions (style, zone géo., devise ) - Obligations (type ) - Matières premières - Autres classes (volatilité ) Gestion immobilière Gestion alternative Private Equity Courtage Produits cotés OTC - Actions - Indices - Dérivés - Taux - Change - Matières premières Métiers Titres / Services aux Investisseurs Compensation Conservation / Banque dépositaire Administration de fonds Gestion de la liquidité Page 29

30 2.2 - Gestion Privée Gestion de Patrimoine / Gestion Privée Notion de HNWI (High Net Worth Individual) / VHNWI / UHNWI Ingénierie Patrimoniale Ingénierie Fiscale Conseil en Investissement et Gestion Suivi Advisory Gestion Profilée Gestion Personnalisée Family Office Page 30

31 2.2 - Gestion Privée Gestionnaire de Portefeuilles Banquier Privé (CRM) Farmer Hunter Macroéconomiste / Stratégiste Ingénieur Patrimonial Family Office Page 31

32 EXEMPLE 1 PORTFOLIO MANAGEMENT (FRONT OFFICE) Page 32

33 Gestionnaire de Portefeuilles (Banque Privée) Missions du gestionnaire : 3 différents types de gestion possibles + importance du PROFIL DE RISQUE DU CLIENT. Participation aux Comités d Allocation Sur ou sous-pondération des classes d actifs sur la base de leur rendement attendu tout en tenant compte de leur risque respectif. Pas de day-trading mais un processus rigoureux suivant une approche top-down ou bottom-up. Publication de documents de recherche, de reporting et de simulation, voire de stress-tests. Présentations, débriefing aux commerciaux et clients Gestion discrétionnaire PERSONNALISÉE Gestion discrétionnaire PROFILÉE MANDAT CONSEIL Gestion sur-mesure selon les besoins du client Contact plus étroit avec le client Mise en oeuvre progressive de la stratégie de gestion Prise en compte des origines/sociétés/ préférences TITRES OBLIGATAIRES PROFIL PRUDENT PROFIL DÉFENSIF PROFIL ÉQUILIBRÉ PROFIL OFFENSIF Suivi régulier Idées d investissement précises et adaptées aux besoins / profil du client / propositions d ajustement Client seul décideur Page 33

34 Les différentes classes d actifs Actions US Europe EM Taux Obligations Gouvernementales Obligations Corporate High Yield Emerging Markets Convertibles Alternatifs Immobilier Matières premières - Métaux précieux - Métaux industriels - Energie - Matières agricoles / Livestock Private Equity Fonds quantitatifs (futures ) Hedge Funds Art (Passion Investments) Inflation-linked Cash Devises Page 34

35 Exemples de profils Page 35

36 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Page 36

37 BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT Pourquoi? Proposer des solutions sur mesure pour la levée de capitaux, le financement, la couverture.. Proposer des conseils stratégiques en rapport avec les marchés financiers Proposer / faciliter l accès aux marchés financiers mondiaux Créer des instruments financiers / solutions d investissement et les coter «PLAIN VANILLA» «EXOTIC» MARKET MAKER HEDGE «SPIEL» Page 37

38 Les Salles de Marchés CASH ACTIONS Actions et assimilés Trackers SALLE TAUX / CHANGES / MATIERES PREMIERES Exécution / Flow Business produit dérivés / recherche Energie / Métaux de base / Métaux Précieux / CO2 / Agriculture DERIVES ACTIONS Plain Vanilla / Flow Business «Produits de Bourse» Exotiques / Structured Page 38

39 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Page 39

40 La Salle des Marchés Page 40

41 SALLE DES MARCHÉS, n. f. Domaine : finances / banque bourse. Définition : lieu regroupant les opérateurs chargés de prendre des positions sur les marchés financiers, monétaires et des devises, nationaux et internationaux, pour le compte de l'établissement ou de la clientèle. Anglais : trading floors, trading room, front office. Source : arrêté du 11 janvier 1990 (J.O. du 31 janvier 1990). Page 41

42 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Page 42

43 La Salle des Marchés Les intervenants dans la Salle de Marché Contreparties Brokers Clients Marchés Traders Sales Senior Bankers Support MO - BO Compta Risques Audit interne Juridique IT D après «L Essentiel des Marchés Financiers», Eyrolles, 2010 Page 43

44 Les activités de marché Société Générale Group Accounting & Finance Accounting & Finance SG CIB Audit Executive Committee Direction Audit Communication Communication Client Relationship Management Instances de contrôle Senior Bankers / Cross Assets Approach Risk Managers - Déontologie Midcaps Investment Banking Midcaps Investment Banking Corporate Banking Euro Capita l Marke t Investment Banking Traders / Equity Structur Sales / Ingénieurs / R&D Derivativ ed Taux es Finance Dérivés Cash Change Structurés Actions Support Functions Marketi ng Fonctions Support Human Middle Informat Asia, Resourc & Back ion Europe Marketing es Offices R.H. Technol MO America & BO ITEC Commando ogy s Page 44

45 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Front-Office Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Middle-Office Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Back-Office Page 45

46 Les métiers du Front Office «Coverage» clients Sales - Junior - Senior Sales-Trader - Exécution des ordres (brokerage) - Contact client + contact trader - Ordre «travaillé» (care orders) Marketing - Advertising - Road Shows - Term Sheets Page 46

47 Les métiers du Front Office Trading «Execution Only», «Flow Trader» - Junior / Senior - Budget de risque (marché, contrepartie ), VaR, sensibilités «Market Makers» - Animation de marché - «Hedging» des positions!! - Budget de risque «spiel» limité et très encadré «Prop Trader» - Trading Directionnel - Budget de risque / seniorité Arbitragiste - Market Neutral Page 47

48 Les métiers du Front Office Analystes Economistes / Stratégistes - Approche «Top-Down» - Prévisions des grands agrégats - Prévisions sectorielles Analystes Financiers - Approche «Bottom-Up», tactique - Approche qualitative + modèles de valorisation - Target : «Sell», «Underweight», «Neutral», «Overweight», «Buy», «Strong Buy» - Conseil des gestionnaires de portefeuille, traders, sales - Roadshows «Quants» - «Pricing», école d ingénieurs (Polytechnique / Centrale Paris / ENSAE) - Stratégies complexes sur dérivés, support - Notion «fourre-tout» : model validating quant, research quant, capital quant, statistical arbitrage quant, quant developer Page 48

49 Aperçu des secteurs Sectors Cyclical Defensive Basic Materials Industrials Discretionary Consumption IT Healthcare Utilities Telecom Consumer Staples Energy Banks & Insurance Page 49

50 Les métiers du Front Office Autres fonctions assimilées Front Office Structureurs - Innovation - Montage - Pricing Originateurs - Identifier, fabriquer, négocier, conclure des transactions - Marché primaire Syndicateurs - Spécialiste du «placement» de «papier» - Syndicat = groupement de banques - Pré-marketing, roadshows, one-to-one - Book building Orga-Front - Projets - Etudes Page 50

51 La Salle des Marchés Cash Actions Recherche Actions Macroéconomique Sectorielle Quantitative Vendeurs Desk France, Benelux, Suisse etc. Traders «Execution Only» «Prop Trading» «Equity Finance» «Basket Trading» Idem pour la salle «Taux» Analystes crédit Page 51

52 La Salle des Marchés Cash Actions Page 52

53 La Salle des Marchés Dérivés / Structurés Recherche Recherche Dérivés Structuration Analyse quantitative Vente Spécialistes géographique Spécialistes produits Traders Flow trading Prop trading Arbitrage de volatilité «vol-arb» Market Making Page 53

54 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Front-Office Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Middle-Office Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Back-Office Page 54

55 Les métiers du Back Office Back Office Contrôle final des opérations Confirmations, règlement-livraison Comptabilisation des opérations Calcul des résultats comptables et économiques (P&L) Cellules Back Office BO Confirmations BO Règlement-Livraison (dénouement achat / vente, instructions, écritures, Straight Through Processing) BO Conservation (exactitude des mouvements de titres + Euroclear + aspects fiscaux) BO OST BO OTC (échéances, règlement, compta, produits complexes) BO Transversal BO Compta BO Structurés Page 55

56

57

58 Pricing et décomposition par effets d un Book Exotique Suivi de la décomposition du P&L économique Page 58

59 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Front-Office Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Middle-Office Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Back-Office Page 59

60 Les trois rôles principaux du Middle-Office Front-Office Support Middle-Office Rapprochements Intégration Back-Office Page 60

61 Les métiers du Middle Office Middle Office Produit de l évolution organisationnelle et règlementaire (Barings 1995) Nécessité d une plateforme entre FO et BO Les 3 rôles du MO : support / intégration / rapprochement Cellules Middle Office Opérationnel : Assistant Trader Référentiel Montage P&L Product Control OST Rappro Extrait rapport mission Green (Société Générale Affaire Kerviel) Page 61

62 EXEMPLE 2 MIDDLE OFFICE REFERENTIAL «STATIC DATA» Page 62

63 Le Middle Office Référentiel / Static Data Création de produits dans les applications Front et Back Office Garant du référentiel produits Support Front Office sur les produits du périmètre Gestion des nouvelles émissions de produits dérivés Gestion des OST Convergence des données Front / Back Validation des prix et des mécanismes de prix Création, suivi et vérification des procédures Gestion de projets «transversaux» Page 63

64 Modélisations en Back, Middle Office et Front Office Page 64

65 Modélisations en Back, Middle Office et Front Office Page 65

66 Modélisations en Back, Middle Office et Front Office Page 66

67 EXEMPLE 3 TRADING ASSISTANT Page 67

68 Les Assistants-Traders = Equipe «P&L» - «Middle Opérationnel» - «Trading Support» Calcul et communication du P&L économique du trader en J+1 Analyses de risques de premier niveau Suivi des prix Contrôle du booking, des montages Suivi des réserves / provisions de risques Programmation VBA (automatisation) Rôle important de communication avec le Trading Page 68

69 Exemple d application MO Référentiel Page 69

70 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Front-Office Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Middle-Office Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Back-Office Page 70

71 EXEMPLE 4 VOL-ARB OPTION TRADER Page 71

72 La journée-type d un trader «vol-arb» chez BNP Arbitrage Avant l ouverture Arrivée vers 8h15: Checking des mails : demande de prix en «pre-open» Checking des marchés US : - Actions S&P : tendances du marché - Forex / $ : impact sur les marchés européens - Pétrole / Commodities Résultat des sociétés européennes Suivi des «seuils techniques» Chiffres macroéconomiques à venir «Morning Meeting» «Conference Call» : diffusion des «axes» de la journée (vente) Page 72

73 La journée-type d un trader «vol-arb» chez BNP Arbitrage Journée de trading : 9h 17h30 Gestion des «Books» «Checking» et demandes de prix dans le marché «Pricings» - réponses régulières aux demandes de prix des vendeurs. «Booking des deals», suivi avec le middle et back office Page 73

74 La journée-type d un trader «vol-arb» chez BNP Arbitrage Fin de journée : 17h30-20h Réponse à des appels d offres Corporate «post-market» Résumé des deals de la journée, vérification et «booking des trades» Analyse du P&L Reporting au Management Recherche de stratégies pour le lendemain Développement d outils d aide à la décision : VBA, modèles Tickets, Confirmations Page 74

75 Gestion d un «book plain vanilla» sous Excel Page 75

76 Front Office Warrant Trading Platform Page 76

77 Page 77

78 Page 78

79 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Front-Office Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Middle-Office Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Back-Office Page 79

80 Les Risk Managers Services isolés de la Salle de Marché Suivi de l application de la règlementation bancaire Suivi des limites internes fixées par la Direction Générale Risque de crédit Risque de marché Risque opérationnel Détermination / Vérification des limites opérationnelles des traders Sensibilités, VaR, stress tests Suivi journalier Reportings Page 80

81 Autres Fonctions Audit interne / Inspection Générale S assure du respect de la réglementation et des procédures, porte un diagnostic sur le niveau de maîtrise des risques et de sécurité des opérations, et évalue l efficacité du fonctionnement des entités auditées. Déontologie / Compliance Veille au respect des règles ou des devoirs régissant la conduite à tenir pour les membres de la profession bancaire. Code de déontologie qui décrit l éthique, les droits et les devoirs Vérifications KYC / provenance des fonds / lutte anti-blanchiment / information Contrôle de conformité : Éviter le risque de sanction judiciaire, administrative ou disciplinaire, de perte financière significative, ou d atteinte à la réputation, qui naît du non respect de dispositions propres aux activités bancaires et financières Page 81

82 Sommaire Introduction : LA BANQUE ET LA CRISE Part 1 LES TROIS LIGNES METIERS DE LA BANQUE UNIVERSELLE Sect 1 RETAIL BANKING Sect 2 ASSET MANAGEMENT & PRIVATE BANKING Sect 3 CORPORATE AND INVESTMENT BANKING Part 2 LES SALLES DE MARCHE Sect 1 ORGANISATION GENERALE Sect 2 FRONT OFFICE Front-Office Sect 3 BACK OFFICE Sect 4 MIDDLE OFFICE Sect 5 EXEMPLE : TRADER VOL-ARB Sect 6 RISK MANAGEMENT / COMPLIANCE Middle-Office Sect 7 ANALYSES D OFFRES DE STAGE Back-Office Page 82

83 Page 83

84 Page 84

85 Page 85

86 Page 86

87 Page 87

88 Page 88

Les Métiers de la Banque

Les Métiers de la Banque PARTIE INTRODUCTIVE Les Métiers de la Banque Mai 2010 PARTIE INTRODUCTIVE Philippe GIORDAN Private Asset Management +352 4797 2791 06 18 93 88 67 philippe.giordan@kbl-bank.com Sommaire Introduction : la

Plus en détail

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3 Tables des matières 1 Métiers des banques et de CIB 2 Activités de Front Office Qu est que le trading (Thong NGUON Natixis CIB) Activités de Middle Office 3 Valorisation et explication de P&L (H.Hung NGUYEN

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Apsydia. Qu est ce que la Gestion d Actifs. Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage. Une heure avec

Apsydia. Qu est ce que la Gestion d Actifs. Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage. Une heure avec Apsydia Auteur : Philippe André Version : v1.0 24 février 2010 Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Une heure avec Qu est ce que la Gestion d Actifs Agenda Cartographie Générale Organisation

Plus en détail

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS VOUS ÊTES UN PARTICULIER FORTUNÉ ÉVOLUANT DANS UN ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL NOUS CONSTRUISONS POUR VOUS DES SOLUTIONS HAUT

Plus en détail

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1 Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE Octobre 2012 1 Identité du Cabinet CAPTEO Cabinet de Conseil en Stratégie, en Organisation et en Management exclusivement dédié à la Finance Notre expertise La Banque

Plus en détail

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management TALENTS F RST PROFIL du Groupe Créée en 1990, Exane est une entreprise d investissement spécialisée sur trois métiers : l i n t e r m é d i at i o n ac t i o n s, exercée sous la marque Exane BNP Paribas,

Plus en détail

VIE ET STAGE liés aux Risques

VIE ET STAGE liés aux Risques VIE ET STAGE liés aux Risques Stage Contrôle de gestion - H/F Référence: SGBTDGDEFIN15012015 Date de publication: 16-01-2015 Métier Finance d'entreprise / Comptabilité Activité Banque privée Type de contrat

Plus en détail

Actions - Bonds - Devises - Vanilles(Options/Futures/Forward/Swaps/Spot) - Exotiques

Actions - Bonds - Devises - Vanilles(Options/Futures/Forward/Swaps/Spot) - Exotiques Wassila CHARKAOUI - 26 ans Support Front Office / Consultante Salle de marché Formation 2006-2010 Euromed Management ESC Marseille : Master of Science en Management Financier et Organisationnel Spécialisation

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE

POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE POLITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS D EXANE 1. OBJET La présente politique vise à garantir la conformité D EXANE SA, EXANE DERIVATIVES, EXANE OPTIONS, EXANE LIMITED et leurs succursales concernées

Plus en détail

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Téléphone Domicile : 01 46 51 72 75 Portable : 06 64 89 06 58 Email : gilbert@issard.com Blog : blog.issard.com Site : www.issard.com Né le 2 novembre

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Les métiers de la banque d investissement et de financement

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Les métiers de la banque d investissement et de financement RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER GESTION Mention Management Spécialité Finance à finalité professionnelle, en formation continue Annexe 3 : Fiche RNCP

Plus en détail

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2 MASTER FINANCE Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2 Architecture générale du Master mention Finance Semestre 1 Tronc commun de la mention Finance Mention Finance Semestre

Plus en détail

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2. Architecture générale du Master mention Finance

MASTER FINANCE. Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2. Architecture générale du Master mention Finance MASTER FINANCE Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Université Lumière Lyon 2 Architecture générale du Master mention Finance Semestre 1 Tronc commun de la mention Finance Mention Finance Semestre

Plus en détail

Présentation d Aforge Degroof Finance

Présentation d Aforge Degroof Finance Nom du document Confidentiel Le jour mois année Présentation d Aforge Degroof Finance Degroof, banque d affaires et patrimoniale européenne indépendante, accompagne le développement de ses clients depuis

Plus en détail

THOMSON REUTERS. La Connaissance pour Agir

THOMSON REUTERS. La Connaissance pour Agir THOMSON REUTERS La Connaissance pour Agir EN CHIFFRES Nous fournissons des informations intelligentes aux financiers et industriels de ce monde, donnant à nos clients un avantage compétitif Organisation:

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012 BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Mars 2013 LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG À VOS CÔTÉS 2013 Données chiffrées au 31/12/2012 Le

Plus en détail

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs.

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs. Groupe Cornèr Banque Produits et services pour la Clientèle privée Vos valeurs, nos valeurs. Services de base 2 Private Banking 4 Markets 7 Crédits et Commercial 8 Services Cornèronline 9 CornèrTrader

Plus en détail

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012 I N T E R M É D I A T I O N A C T I O N S p D É R I V É S A C T I O N S p A S S E T M A N A G E M E N T H I S T O R I Q U E 1990 Arrivée de deux équipes (actions et dérivés actions) chez Finacor Bourse.

Plus en détail

Banque de Financement et d Investissement Séverin Cabannes Michel Péretié

Banque de Financement et d Investissement Séverin Cabannes Michel Péretié 15 juin 2010 Banque de Financement et d Investissement Top 5 en Europe Séverin Cabannes Directeur général délégué Michel Péretié Directeur de la Banque de Financement et d Investissement Un modèle à même

Plus en détail

Club Asset Management N 4

Club Asset Management N 4 Club Asset Management N 4 Mardi 20 juin 2006 José DEGLI ESPOSTI Directeur Commercial Cardif Assurance-Vie Animation Epargne Financière du Réseau BDDF Pour le compte d AMS BNP PAM 1 Club Asset Management

Plus en détail

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990)

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Les métiers du trading Présentation et illustration par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Présentation PEP 35 ans - 12 décembre 2013 Plan de l intervention Les métiers du trading

Plus en détail

Direction Chargée de l'information et de l'orientation

Direction Chargée de l'information et de l'orientation Document distribué à l occasion de la conférence «Métiers de la Bourse» tenue en marge de la 8 ème édition du forum régional de l information et de l aide à l orientation de Meknès du 04 au 06 mars 2011

Plus en détail

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Plateforme Lyxor Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Gestion alternative Une classe d actifs attractive Avec plus de 7,600 hedge funds à travers le monde (source HFR Industry Report Q4

Plus en détail

Gestion financière et. Assurance Vie au Luxembourg

Gestion financière et. Assurance Vie au Luxembourg Gestion financière et Assurance Vie au Luxembourg 1- IGEA Finance : Présentation de la structure IGEA Finance - Gestion financière et Assurance Vie au Luxembourg La Société de Gestion IGEA Finance La structure

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile : 06 13 08 80 59 Mail : caubry@finanscom.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile : 06 13 08 80 59 Mail : caubry@finanscom.com DOSSIER DE PRESSE Lancement de Rivoli Finance : La gestion quantitative pour une performance positive dans toutes les conditions de marché Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile

Plus en détail

Votre partenaire en gestion privée

Votre partenaire en gestion privée Votre partenaire en gestion privée SG Private Banking 2 900 collaborateurs Une présence dans 21 pays 66,9 milliards d euros d actifs sous gestion, au 31 décembre 2008 Nos récompenses Euromoney Meilleure

Plus en détail

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques» (Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Master Spécialisé en Finance «Banques et Gestion des risques»

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

Le Collateral Management

Le Collateral Management Le Collateral Management Éclairage, par Harwell Management 1 Table des Matières Grises Collateral Management 2 GESTION DU COLLATERAL En quelques mots Collatéral : actif financier servant de garantie dans

Plus en détail

Options et Volatilité (introduction)

Options et Volatilité (introduction) SECONDE PARTIE Options et Volatilité (introduction) Avril 2013 Licence Paris Dauphine 2013 SECONDE PARTIE Philippe GIORDAN Head of Investment Consulting +377 92 16 55 65 philippe.giordan@kblmonaco.com

Plus en détail

Introduction aux Produits Structurés

Introduction aux Produits Structurés QUATRIEME PARTIE Introduction aux Produits Structurés Mai 2012 Sommaire Sect 1 Le concept de Produit Structuré Définition Historique Les clients et leur problématique d investissement Sect 2 Introduction

Plus en détail

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF Présentation La Société de Gestion IGEA Finance La structure L approche originale Société de gestion agréée par l AMF Gestion diversifiée, patrimoniale Clients privés

Plus en détail

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la situation financière,

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers CENTRE DE FORMATION Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Nos formations à Genève Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Objectifs La volonté du Centre de Formation

Plus en détail

D Expert en Opérations des Marchés financiers

D Expert en Opérations des Marchés financiers MODULES FINAL D Expert en des Marchés financiers Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES GROUPAMA BANQUE

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES GROUPAMA BANQUE PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) GROUPAMA BANQUE Société Anonyme au capital de 120 825 712 euros. Siège social : 67, rue Robespierre, 93100 Montreuil. 572

Plus en détail

UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT

UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT ESILV UNE HISTOIRE RECENTE DU RISQUE DE CREDIT Vivien BRUNEL 05/12/2014 1 AGENDA INTRODUCTION LE TRANSFERT DU RISQUE DE CREDIT A. DERIVES DE CREDIT B. TITRISATION LA CRISE DES SUBPRIMES ET SES PROLONGEMENTS

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS NOTRE ATOUT UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS?

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS? Order Management System L Order Management System (OMS) d hier visait avant tout à automatiser les communications internes, en permettant au trader de collecter électroniquement les ordres et les instructions

Plus en détail

Projet C++ :Salle de marchés

Projet C++ :Salle de marchés Université Paris Diderot Langages à Objets Avancés Master 1 II Année 2010-2011 Projet C++ :Salle de marchés November 24, 2010 1 Salle de marchés C est un lieu qui regroupe différents services spécialisés

Plus en détail

Votre partenaire en gestion privée

Votre partenaire en gestion privée Votre partenaire en gestion privée Société Générale Private Banking 2 800 collaborateurs Une présence dans 22 pays 75,4 milliards d euros d actifs sous gestion, au 31 décembre 2009 Nos récompenses 2010

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

Réflexions sur les financements immobiliers hôteliers

Réflexions sur les financements immobiliers hôteliers Réflexions sur les financements immobiliers hôteliers Laurent BIGOT 13.10.2014 Le financement, clé de l investissement L immobilier, une classe d actifs mature o Volumes d investissement en Europe en hausse

Plus en détail

811-BAN. A.1.2.2 - Décrire les tâches de l Ombudsman des banques -Je décris les tâches de l Ombudsman des banques.

811-BAN. A.1.2.2 - Décrire les tâches de l Ombudsman des banques -Je décris les tâches de l Ombudsman des banques. 811-BAN A.1.1.2 - Connaître les réglementations relatives à la législation sur les banques. - J énumère et j explique les objectifs liés à la loi sur les banques ainsi que les tâches de l Autorité fédérale

Plus en détail

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible

GASPAL PATRIMOINE. FCP Diversifié International Flexible A risque plus faible Rendement potentiellement plus faible GASPAL PATRIMOINE A risque plus élevé Rendement potentiellement plus élevé Scores Lipper Preservation du capital : 3/5 Performances régulières

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12. Allocation d actifs Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.2013 Contenu Et si on était riche, on ferait quoi? Gestion de fortune 1. Définition des besoins 2. Définition d une stratégie d investissement

Plus en détail

BCGE. Profession de foi de la BCGE

BCGE. Profession de foi de la BCGE L investissement en entreprise Profession de foi de la BCGE Septembre 2012 Sommaire 1. La BCGE est bien placée pour connaître les entreprises 2. La performance est produite par l économie réelle et ses

Plus en détail

Risk Control and Business Innovation How to Build a Sustainable Financial Industry?

Risk Control and Business Innovation How to Build a Sustainable Financial Industry? 1 2 nd nd SINO-FRENCH FINANCIAL FORUM Risk Control and Business Innovation How to Build a Sustainable Financial Industry? «Contrôle des risques et innovation produit : Exemple d organisation d un Asset

Plus en détail

HSBC Private Bank en France. Gestion de portefeuille

HSBC Private Bank en France. Gestion de portefeuille HSBC Private Bank en France Gestion de portefeuille Sommaire 4 Gestion de portefeuille : notre philosophie 4 Une approche personnalisée 6 Stratégie d investissement 8 Les différents modes de gestion de

Plus en détail

Assistant Analyste sectoriel (H/F)

Assistant Analyste sectoriel (H/F) Assistant Analyste sectoriel (H/F) Group Risk Management (GRM) est la Fonction de gestion des Risques de BNP Paribas. Elle conseille la Direction Générale de la Banque en matière de politique de prise

Plus en détail

Fiduciaires. Bénéficiez d un service sur mesure

Fiduciaires. Bénéficiez d un service sur mesure Fiduciaires & Avocats Bénéficiez d un service sur mesure Société Générale Private Banking Luxembourg : Une équipe de spécialistes qui vous est dédiée. Apportez à vos clients les services bancaires qu ils

Plus en détail

étude Le marché de la Gestion de Fortune à Luxembourg en 2009

étude Le marché de la Gestion de Fortune à Luxembourg en 2009 étude Le marché de la Gestion de Fortune à Luxembourg en 2009 Janvier 2010 Début 2009, Edouard Franklin avait réalisé une première étude sur la banque privée et sa population à Luxembourg. Initiative complémentaire

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation 1 2 3 4 5 6 Résultats Avancement de l'intégration Banque de Financement et d investissement Banque Privée et Gestion d'actifs Banque de Détail La révolution Internet 1 Une nouvelle

Plus en détail

GUARDIAN asset management software. Solutions. The safe partner for your business

GUARDIAN asset management software. Solutions. The safe partner for your business Portfolio Management GUARDIAN Solutions The safe partner for your business La société Swiss-Rev offre des solutions logicielles hautement spécialisées et adaptées au domaine financier. Nous comptons parmi

Plus en détail

Table des matières. Remerciements 15

Table des matières. Remerciements 15 Pratiques et techniques bancaires 5 Table des matières Remerciements 15 1 Introduction 16 11 À l origine du métier de banquier 17 12 Intermédiation financière 18 121 Ménages 19 122 Entreprises 19 123 États

Plus en détail

Akimou Ossé, Banque SYZ & CO Avril 2008

Akimou Ossé, Banque SYZ & CO Avril 2008 LES PRODUITS STRUCTURES Akimou Ossé, Banque SYZ & CO Avril 2008 Page 1 - Produits Structurés Programme Chapitre 1: Généralités é Chapitre 2: Les certificats t Chapitre i 3: Les reverses convertibles Chapitre

Plus en détail

CFA Le marché de l emploi dans la finance

CFA Le marché de l emploi dans la finance CFA Le marché de l emploi dans la finance Mercredi 1 er octobre 2008 VENDOME ASSOCIES - FINANCE SEARCH 5 Place André Malraux - 75001 PARIS France Tel: 01 42 60 00 08 - Fax: 01 42 61 60 09 www.vendome-associes.com

Plus en détail

Travailler dans la finance : panorama des métiers du trading. Par Prof. François Longin ESSEC Business School

Travailler dans la finance : panorama des métiers du trading. Par Prof. François Longin ESSEC Business School Travailler dans la finance : panorama des métiers du trading Par Prof. François Longin ESSEC Business School Présentation Salon Actionaria - Novembre 2015 Plan de l intervention Les métiers du trading

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

CONCEPT Family Office

CONCEPT Family Office Le produit CONCEPT, dans ses variantes : s'adresse: SFO (Single ) MFO (Multi-) Aux familles souhaitant organiser de manière autonome la gestion de leur patrimoine familial (variante "SFO" ) Aux prestataires

Plus en détail

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Communication Marketing Juin 2011 bgl.lu Sommaire BGL BNP Paribas au service des entreprises 5 Un interlocuteur dédié 6 Un interlocuteur

Plus en détail

REIM. P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT

REIM. P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT REIM P r é s e n t a t i o n REAL ESTATE INVESTMENT MANAGEMENT A S S E T M A N A G E M E N T La gestion d un portefeuille d actifs consiste avant tout en la valorisation et la sécurisation des investissements

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales DOCUMENT RESERVE AUX PROFESSIONNELS NE PAS DISTRIBUER AU PUBLIC J.P. Morgan Asset Management Obligations convertibles mondiales Antony Vallée, Responsable de la gestion convertibles Philosophie d investissement

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

WBanque // Finance // Assurance //

WBanque // Finance // Assurance // WBanque // Finance // Assurance // Exclusively I.T - exclusively finance Le groupe Objectware accompagne efficacement et durablement les grands acteurs de la Finance. Il leur permet de faire évoluer leurs

Plus en détail

L essentiel du postmarché

L essentiel du postmarché COLLECTION L essentiel du postmarché TRAITEMENTS, RISQUES OPÉRATIONNELS ET BONNES PRATIQUES Marc Salvat, 2013 ISBN : 978-2-212-55682-7 Affirmation Définitions préalables indispensables : confirmation,

Plus en détail

BIL Belgique À vos côtés, pour vous.

BIL Belgique À vos côtés, pour vous. FR banque privée BIL Belgique À vos côtés, pour vous. BELGIUM BIL Belgique À vos côtés, pour vous. Enseigne réputée et reconnue dans la plus pure tradition des banques privées internationales, BIL Belgique

Plus en détail

Le monde de la finance

Le monde de la finance CORPORATE AND INVESTMENT BANK Le monde de la finance _01 Ensemble, construisons votre projet Calyon est la Banque de Financement et d Investissement du groupe Crédit Agricole Éditorial Issue en 2004 de

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011 ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES IFRS TELLES QU ADOPTEES PAR L UNION EUROPEENNE 31 DECEMBRE 2011-1 - SOMMAIRE ETATS DE SYNTHESE Etat de la situation financière au 1 er janvier

Plus en détail

PwC Corporate Finance. Votre partenaire privilégié pour vos opérations de fusions-acquisitions

PwC Corporate Finance. Votre partenaire privilégié pour vos opérations de fusions-acquisitions PwC Corporate Finance Votre partenaire privilégié pour vos opérations de fusions-acquisitions 2015 Une offre de conseil en matière de fusions-acquisitions complète et à dimension internationale Nos compétences

Plus en détail

Assistant Trader H/F. Ile-de-France Stage

Assistant Trader H/F. Ile-de-France Stage Assistant Trader H/F Ile-de-France Stage HSBC, troisième groupe bancaire mondial, est solidement implanté dans 84 pays et sert plus de 60 millions de clients dans le monde. HSBC France, filiale du Groupe

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

Notre vision sur les marchés et nos nouveaux services d'investissement. Trends Finance Day 01-06-2013

Notre vision sur les marchés et nos nouveaux services d'investissement. Trends Finance Day 01-06-2013 Notre vision sur les marchés et nos nouveaux services d'investissement Trends Finance Day 01-06-2013 Résumé de l état du monde L économie L économie mondiale a dépassé le bas du cycle, mais USA : Les États-Unis

Plus en détail

Attribution de performance HEG Genève

Attribution de performance HEG Genève Attribution de performance HEG Genève David Sueur Novembre 2006 Genève Buts pédagogiques! Comprendre l importance d un «reporting» adéquat! S initier au calcul de performance! S initier à l attribution

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

Les métiers du trading : panorama de opportunités

Les métiers du trading : panorama de opportunités Les métiers du trading : panorama de opportunités Salon Actionaria - Novembre 2014 Plan de l intervention Les métiers du trading Secteurs et produits Types d activités Comment devenir trader Intervenants

Plus en détail

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 NoventusCollect Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 Édition 2004 Placements en pool de type K Table des matières A Généralités 3 Art. 1 Objectifs de la politique de placement

Plus en détail

LIEUTENANT INSTITUTE EUROPE-ASIA FINANCIAL RESEARCH

LIEUTENANT INSTITUTE EUROPE-ASIA FINANCIAL RESEARCH LIEUTENANT INSTITUTE 24 rue Feydeau, place de la Bourse 75002 Paris Metro Bourse Tel: 01.49.61.34.44 Cel: 06.99.24.93.48 Email: jbigonetti@lieutenantconsultants.fr LIEUTENANT INSTITUTE Issu du rapprochement

Plus en détail

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE FRANCE ALTER DOMUS Alter Domus est un leader européen dans les Services d Administration de Fonds et les Services Administratifs et Comptables de sociétés. Nous sommes spécialisés dans le service aux véhicules

Plus en détail

Tarifs et Conditions extrait des prix et services (ttc) au 01/01/2013

Tarifs et Conditions extrait des prix et services (ttc) au 01/01/2013 Tarifs et Conditions extrait des prix et services (ttc) au 01/01/2013 Sommaire Extrait standard des tarifs...3 Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte...4 Relevés de votre compte...4 Services

Plus en détail

Copyright. HSBC Private Bank France

Copyright. HSBC Private Bank France Nos connexions sont les vôtres, partout dans le monde HSBC Private Bank France Fr an ce Pr iva te Ba nk Nos connexions sont les vôtres partout dans le monde Mieux que d ouvrir de simples portes, nous

Plus en détail

GRANDE ENQUÊTE. Investisseurs : quel poids accorder à la gestion alternative? Rapport d étude

GRANDE ENQUÊTE. Investisseurs : quel poids accorder à la gestion alternative? Rapport d étude GRANDE ENQUÊTE Investisseurs : quel poids accorder à la gestion alternative? Rapport d étude Mars 2015 Méthodologie Type d étude : enquête quantitative interactive envoyée par e-mail Répondants : 115 Durée

Plus en détail

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015)

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) TABLE DES MATIERES 1. OBJET 4 2. ORGANISATION ET PROCESSUS DE L ADMINISTRATION DE LA FORTUNE 4 3. ALLOCATION STRATEGIQUE DES ACTIFS 6 4. RESERVE DE FLUCTUATION

Plus en détail

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels Secrétariat général de la Commission bancaire Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux Forum des Compétences 7 décembre 2005 Pierre-Yves Thoraval Secrétaire général adjoint

Plus en détail

La gestion de patrimoine à la BCJ.

La gestion de patrimoine à la BCJ. La gestion de patrimoine à la BCJ. Table des matières 1. Introduction...5 2. La gestion moderne de portefeuille... 6 2.1. Les placements traditionnels...7 2.2. Les autres véhicules de placement...8 2.3.

Plus en détail

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle commerciale. Vos valeurs, nos valeurs.

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle commerciale. Vos valeurs, nos valeurs. Groupe Cornèr Banque Produits et services pour la Clientèle commerciale Vos valeurs, nos valeurs. Services de base 2 Crédits et Commercial 3 Conseil 4 Markets 5 Services Cornèronline 6 CornèrTrader 7

Plus en détail

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part B : FR0010789784 Part C : FR0010800300 Dénomination : AFIM EONOS 5 Forme juridique : FCP de droit français Compartiments/nourricier

Plus en détail

2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune

2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune 2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune Les présentes Directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le but de promouvoir et de

Plus en détail

OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT

OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT 2 SOMMAIRE I. Informations société Données de référence... 3 Votre interlocuteur... 3 Organigramme.... 4 Principes fondamentaux.... 5 II. Obligations à haut rendement High

Plus en détail

AGEFI TechDay. TechDay Nexfi THEAM Asset Alpha

AGEFI TechDay. TechDay Nexfi THEAM Asset Alpha AGEFI TechDay TechDay Nexfi THEAM Asset Alpha Industrialisation et réduction du risque opérationnel 2 Solutions Progicielles pour la Gestion d Actifs Présentation de Nexfi Editeur de progiciels créé en

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

Les Obligations Convertibles (introduction)

Les Obligations Convertibles (introduction) TROISIEME PARTIE Les Obligations Convertibles (introduction) Avril 2011 Licence Paris Dauphine 2011 Sommaire LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES Sect 1 Présentation, définitions Sect 2 Eléments d analyse et typologie

Plus en détail

PRÉSENTATION DE CARDIF LUX VIE

PRÉSENTATION DE CARDIF LUX VIE PRÉSENTATION DE CARDIF LUX VIE Février 2014 2 MARKETING I PRÉSENTATION DE CARDIF LUX VIE I FEVRIER 2014 AGENDA PRESENTATION DE CARDIF LUX VIE Un leader de l assurance vie luxembourgeoise Un actionnariat

Plus en détail

Emerging Manager Day 18 décembre 2013 1

Emerging Manager Day 18 décembre 2013 1 Emerging Manager Day 18 décembre 2013 1 FACTEURS DE RISQUES L Le FCP sera principalement investi dans des instruments financiers sélectionnés par la société de gestion. Ces instruments sont soumis aux

Plus en détail