Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique Anticiper au moindre coût

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique Anticiper au moindre coût"

Transcription

1 Le 05 novembre 2013 Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique

2 LA VEILLE, POURQUOI? 1. Enjeux de la démarche NE PAS PAYER LE COÛT DE L IGNORANCE 2. Intérêts pour l entreprise 3. La veille stratégique LA VEILLE, COMMENT? 1. Identifier des axes de veille 2. Commencer simple 3. Avec des outils simples 2

3 Pourquoi 1 - Enjeux de la démarche Anticiper sur l information stratégique pertinente à chaque aspect du business plan Décider en fonction de son environnement, local, national et international S appuyer sur un réseau pour identifier et maîtriser au mieux l information 3

4 Pourquoi 2 - Intérêts pour l entreprise ou l établissement de recherche Limiter l effet de surprise connaître les innovations technologiques ou marchés, les risques réglementaires ou concurrentiels Accroître la performance améliorer les processus en évitant d investir dans des impasses Exploiter les opportunités s appuyer sur la maîtrise de l information stratégique pour réagir rapidement 4

5 Pourquoi 3 - La veille stratégique Nouveaux besoins Définition des besoins IDENTIFICATION DES SOURCES STRATÉGIES DE RECHERCHE R&D Production Commercial Diffusion de l information CYCLE DE VEILLE Collecte d information QUALITÉ Traitement de l information DE L INFORMATION Un processus itératif et collaboratif. 5

6 Pourquoi Exemple 1 Préparer un salon Définition des besoins : prospects, partenaires, concurrents Collecte des informations : comment et par qui? Traitement du résultat : classement et vérification Diffusion : forme et destinataires? Nouveaux besoins des utilisateurs Nouveau cycle de veille A lire : 10 questions à se poser avant un salon ; Exposer sans s exposer, précautions simples 6

7 Pourquoi Exemple 2 Influencer une décision collective Définition des besoins : projet impactant l entreprise Collecte des informations : processus et calendrier Traitement du résultat : identification des décideurs Diffusion : interne, réseau, alliés? Nouveaux besoins des utilisateurs Nouveau cycle de veille 7

8 1 - Identifier des axes de veille Un bon début : la matrice de Porter Menace des nouveaux entrants Pouvoir de négociation des fournisseurs INTENSITÉ CONCURRENTIELLE Pouvoir de négociation des clients Menace des produits de substitution Contraintes réglementaires 8

9 mais il faut aller plus loin en fonction de la stratégie des priorités des moyens disponibles des secteurs à surveiller : VEILLE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE VEILLE CONCURRENTIELLE VEILLE COMMERCIALE VEILLE INTERNATIONALE, JURIDIQUE ET SOCIALE 9

10 PRODUITS ET SERVICES DESIGN CHAMPS PROCÉDÉS MATÉRIAUX, FILIÈRES SYSTÈME D INFORMATION VEILLE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE FORMES ACQUIS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES ANALYSE DES BREVETS AUDIT TECHNO. D UN SECTEUR LIMITER L EFFET DE SURPRISE ETUDE DE MARCHÉ TECHNO. RECH. D OPPORTUNITÉS TECHNO. EVALUATION TECHNO. D UN INVESTISSEMENT INTÉRÊT 10

11 CONCURRENTS ACTUELS OU POTENTIELS CHAMPS NOUVEAUX ENTRANTS TECHNOLOGIQUE COMMERCIAL PRODUITS VEILLE CONCURRENTIELLE ÉLEMENTS À SURVEILLER COMMERCIALISATION VENTE NÉGOCIATION CIRCUIT DE DISTRIB. FONCTIONNEMENT RECHERCHE ET INGÉNIERIE COÛTS COMPLETS FORCE FINANCIÈRE TABLEAU DE BORD CONCURRENTIEL PILOTAGE OPÉRATIONNEL RÉFLEXION STRATÉGIQUE ORGANISATION CAPACITÉ DE LA DG PORTEFEUILLE D ACTIVITÉ INTÉRÊTS 11

12 CHAMPS CLIENTS FOURNISSEURS SERV. COMMERCIAL MKTG CIRCUITS DE DISTRIBUTION PROCESSUS D ACHAT VEILLE TECHNIQUE RELATIONNEL RÉPUTATION VEILLE COMMERCIALE SERV. ACHATS ANALYSE ET TRAIT. DES RÉCLAMATIONS FOURNISSEURS BENCHMARK ÉLEMENTS À SURVEILLER COÛTS QUALITÉ GARANTIES SAV SERV. RH CONTINUITÉ NOUVELLES COMPÉTENCES 12

13 SOCIAL PAYS D EXPORT CULTUREL POLITIQUE JURIDIQUE JURIDIQUE ET NORMES ACTIONS D INFLUENCE VEILLE INTERNATIONALE, JURIDIQUE ET SOCIALE SOCIÉTALE STYLES DE VIE SOCIOLOGIE DES COMPORTEMENTS ANTICIPATION DES DEMANDES ANTICIPER ORIENTATION DE LA VEILLE CONCURRENTIELLE SOCIALE RH RELATIONS AU TRAVAIL DROIT DU TRAVAIL 13

14 2 - Commencer simple Surveiller la réputation : 1. de son entreprise 2. de son principal produit 3. de son principal client 4. de son principal concurrent 14

15 3 - Avec des outils de veille simples 1. Exploiter les compétences internes 2. Instaurer une culture de l étonnement 3. Analyser les remontées du terrain 4. Créer et utiliser son réseau 5. Surveiller la presse et internet Exemples d'outils de veille internet 15

16 Les moteurs de recherche A voir: et Twitter, Pinterest, SOYEZ FURTIF Utilisez une adresse mél et un compte Twitter banalisés Les newsletters organisations professionnelles, pôles de compétitivité, CCI, DIRECCTE, Union européenne, Enrichir sa liste de sources 16

17 Les flux RSS twss.55uk.net 17

18 Les alertes surveillance de mots-clés 18

19 Les moniteurs changements sur une page web 19

20 Les agrégateurs regrouper les résultats RSS ou Twitter tweetedtimes.com 20

21 MERCI DE VOTRE ATTENTION Christophe Sauvion chargé de mission régional à l référent régional Métaux stratégiques Tél Référent unique investissement, référents PME départementaux, Innovation, Export, Médiation de la sous-traitance, bit.ly/yolqlv

Introduction à l intelligence économique

Introduction à l intelligence économique Introduction à l intelligence économique MAÎTRISER ET PROTÉGER L INFORMATION STRATÉGIQUE, UNE NÉCESSITÉ POUR L ENTREPRISE NE PAS PAYER LE COÛT DE L IGNORANCE 1. Enjeux pour l entreprise 2. Maîtriser l

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Plan 1. Pourquoi l intelligence économique? 2. Intelligence économique pour innover et valoriser 3. Comment

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 DOSSIER VEILLE SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique - Introduction à la veille - Guide du routard Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 SOMMAIRE I - Définition et objectifs de la «veille»

Plus en détail

La démarche d intelligence économique

La démarche d intelligence économique PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ECONOMIQUE MARINA SAUZET CONSULTANTE

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information Veille concurrentielle : Surveillez votre marché et vos concurrents grâce à Internet Jeudi 16 février 2012 En partenariat avec Avec le soutien Le dispositif Performance PME TIC? Cette

Plus en détail

INFORMATION STRATEGIQUE INTELLIGENCE ECONOMIQUE. Levier de compétitivité pour les entreprises

INFORMATION STRATEGIQUE INTELLIGENCE ECONOMIQUE. Levier de compétitivité pour les entreprises INFORMATION STRATEGIQUE INTELLIGENCE ECONOMIQUE Levier de compétitivité pour les entreprises Direccte - 15/04/2013 Les missions d un CRIE en région Sensibiliser le tissu économique régional, public et

Plus en détail

Un programme financé par l Union européenne POUR SON INTERNATIONALISATION- ÉTAPES CLÉS

Un programme financé par l Union européenne POUR SON INTERNATIONALISATION- ÉTAPES CLÉS PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne LA VEILLE STRATÉGIQUE EN ENTREPRISE POUR SON INTERNATIONALISATION- ÉTAPES CLÉS MOUNIR ROCHDI CONSULTANT

Plus en détail

Automatiser sa veille sur Internet

Automatiser sa veille sur Internet Par Julien Flandrois, Directeur Commercial chez KB CRAWL SAS, éditeur français d outils de veille et d intelligence économique sur Internet depuis 1995. Pourquoi automatiser sa veille sur Internet? La

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

René Duringer. www.smartfutur.fr

René Duringer. www.smartfutur.fr La Veille Stratégique René Duringer www.smartfutur.fr Néo-Économie mondiale sans couture = guerre économique ouverte Compétition mondiale : low cost + déflation + agressivité facteur prix (cf. Chine) Des

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux Nouvelles modes de consommations des biens et des services, Nouvelles formes de communication dans le B2B, dans le B2C, dans le B2B2C, le C2C, Nouvelles compétences

Plus en détail

Management Module 3. Le diagnostic interne

Management Module 3. Le diagnostic interne Management Module 3 Le diagnostic interne Schéma général d analyse Problèmes/opportunités Analyse interne de l organisation Ressources Compétences Existe-t-il différents segments stratégiques? Analyse

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Définition de la stratégie 13 2. Les deux niveaux des décisions stratégiques dans l entreprise 15

SOMMAIRE. 1. Définition de la stratégie 13 2. Les deux niveaux des décisions stratégiques dans l entreprise 15 SOMMAIRE INTRODUCTION 11 AVANT DE COMMENCER LA STRATÉGIE D ENTREPRISE: À QUOI ÇA SERT? 13 1. Définition de la stratégie 13 2. Les deux niveaux des décisions stratégiques dans l entreprise 15 1 er niveau:

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle

Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle Intelligence économique : Rôle de l expert-comptable dans la mise en place d une veille stratégique et concurrentielle Intervenants : Mardi 5 septembre 2006 Séance 14h00 15h30 Janin AUDAS, EC,CAC, Arezki

Plus en détail

PARCOURS FORMATION VEILLE TECHNOLOGIQUE. Formations LYNKS Veille Janvier 2013

PARCOURS FORMATION VEILLE TECHNOLOGIQUE. Formations LYNKS Veille Janvier 2013 PARCOURS FORMATION VEILLE TECHNOLOGIQUE Formations LYNKS Veille Janvier 2013 Parcours formation «Veille technologique» Ce programme de formation a été spécialement imaginé par LYNKS Veille pour optimiser

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail

Intelligence économique

Intelligence économique Intelligence économique Veille technologique et Économique / Veille technique concurrentielle (VTC) Mauricio CAMARGO ENSGSI Nancy, 2010 Plan 1. Introduction VT 2. Exemple 3. Techniques pour l évaluation

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information Comprendre ce qu'est la veille A. Introduction 13 B. Qu est-ce que la veille? 13 1. Obtention d information 14 2. Information à caractère stratégique ou opérationnel 15 3. Évolution de l environnement

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants Contexte À mesure que la concurrence s intensifie à l échelle mondiale, l innovation en matière de logistique* pour les manufacturiers canadiens s étend du niveau de à la chaîne d approvisionnement. Pour

Plus en détail

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Haute école de gestion de Genève Geneva School of Business Administration Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Master of Advanced Studies Diploma of Advanced Studies Certificate

Plus en détail

Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis. 04 avril 2012

Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis. 04 avril 2012 Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis 04 avril 2012 1 Cellule opérationnelle d intelligence économique Les intervenants : Avec le soutien : En partenariat

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS Christophe GINESY - Cyril PEREIRA PLAN GENERAL I INTRODUCTION Définition : veille, IE, recherches d information II NOTRE APPROCHE Constats, retours d expérience

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 Avant-propos et remerciements... XV Introduction... XVII Les stratégies classiques Le positionnement stratégique

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

Faut-il brûler les Business-plan? Animé par : Elise BOUREILLE, Strego Rachid NEDJAR, Rennes Atalante

Faut-il brûler les Business-plan? Animé par : Elise BOUREILLE, Strego Rachid NEDJAR, Rennes Atalante Faut-il brûler les Business-plan? Animé par : Elise BOUREILLE, Strego Rachid NEDJAR, Rennes Atalante Sommaire 1. Qu est-ce qu un business-plan? 2. La start-up hier et aujourd hui 3. Utilité d un business-plan

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

STRATÉGIE ET SI SI EN ENTREPRISE

STRATÉGIE ET SI SI EN ENTREPRISE STRATÉGIE ET SI SI EN ENTREPRISE Plan de la présentation SI pour les niveaux hiérarchiques Types de décision Systèmes opérationnels Systèmes du management opérationnel Systèmes stratégiques Article de

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

AUTODIAGNOSTIC. en ligne sur www.experts-comptables.fr

AUTODIAGNOSTIC. en ligne sur www.experts-comptables.fr AUTODIAGNOSTIC INTELLIGENCE économique en ligne sur www.experts-comptables.fr VEILLE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivez-vous régulièrement : L environnement économique du secteur d activité de votre entreprise?

Plus en détail

ITIL V3. Stratégie des services - Processus

ITIL V3. Stratégie des services - Processus ITIL V3 Stratégie des services - Processus Création : juillet 2011 Mise à jour : Juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe EPAILLARD

votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe EPAILLARD Intelligence Économique CCI de Saumur : mode - 29 avril d emploi 2006 L intelligence Intelligence économique économique au cœur : de votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

Micro conférence. Comment générer de nouvelles missions avec une stratégie marketing pertinente?

Micro conférence. Comment générer de nouvelles missions avec une stratégie marketing pertinente? Micro conférence Comment générer de nouvelles missions avec une stratégie marketing pertinente? Intervenants Georges Crampette Expert comptable Cabinet Crampette Sylvain Lherm Sonia Piasentin Direction

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique. Celine.maze@direccte.gouv.fr

Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique. Celine.maze@direccte.gouv.fr Plan filière régional industries automobile, aéronautique et mécanique 1 Celine.maze@direccte.gouv.fr PLAN FILIERE INDUSTRIES AUTO AERO MECA Ile-de-France 2013 Accompagnement à la stratégie Développement

Plus en détail

Dixit 12. Retour d expérience. La veille en temps-réel dans le secteur de l'audiovisuel et animation d'une communauté d'entreprises

Dixit 12. Retour d expérience. La veille en temps-réel dans le secteur de l'audiovisuel et animation d'une communauté d'entreprises Dixit 12 Retour d expérience La veille en temps-réel dans le secteur de l'audiovisuel et animation d'une communauté d'entreprises Présentation du Pole Media Grand Paris 90 structures: entreprises, collectivités,

Plus en détail

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace S3 - Contexte Une demande de la Commission Européenne avec les entreprises au cœur de la réflexion pour renforcer leur compétitivité via l innovation

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Le soutien à l innovation, l approche MISA. Alain Beauséjour, directeur Groupe MISA

Le soutien à l innovation, l approche MISA. Alain Beauséjour, directeur Groupe MISA Le soutien à l innovation, l approche MISA Alain Beauséjour, directeur Groupe MISA Québec Mines 13 novembre 2013 OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION 1. Présentation MISA et réalisations 2. La méthode MISA 3.

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION CHINE, WUHAN CAHIER DES CHARGES DU 31 MARS AU 6 AVRIL

MISSION DE PROSPECTION CHINE, WUHAN CAHIER DES CHARGES DU 31 MARS AU 6 AVRIL 1 MISSION DE PROSPECTION CHINE, WUHAN DU 31 MARS AU 6 AVRIL CAHIER DES CHARGES 2 Nom / Raison sociale :.. Adresse :.. Tel : Fax :.... E-mail : Site internet :.. Forme juridique : Date de création :.Effectif

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Evelyne DUCROT. Spécialiste de l accompagnement du changement et des relations humaines

Evelyne DUCROT. Spécialiste de l accompagnement du changement et des relations humaines Evelyne DUCROT Conseil en Sociologie du travail et management des organisations Formation en relations humaines, management, communication et Ressources humaines Spécialiste de l accompagnement du changement

Plus en détail

Les épreuves professionnelles du BTS Communication

Les épreuves professionnelles du BTS Communication Les épreuves professionnelles du BTS Communication EPREUVE E4 COEFFICIENT 4 Contrôle continu (CCF) + Oral EPREUVE E6 COEFFICIENT 4 Contrôle continu (CCF) + Oral EPREUVE E5 COEFFICIENT 4 Ecrit EPREUVES

Plus en détail

Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux

Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux Mardi 16 octobre ÉVALUER IDENTIFIER DÉVELOPPER PLANIFIER www.talentsoft.com AGENDA Introduction et présentation

Plus en détail

M E T T R E E N P L A C E U N E V E I L L E

M E T T R E E N P L A C E U N E V E I L L E 2 JUIN A L A N A L L M A N A S S O C I A T E S A C A D A M Y 2014 M E T T R E E N P L A C E U N E V E I L L E L E S E N J E U X S O M M A I R E B O N N E S P R AT I Q U E S L E S A L E R T E S E T L E

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Séminaire de lancement RH PME

Séminaire de lancement RH PME Séminaire de lancement RH PME Mercredi 27 mars 2013 Maison des Entreprises de l Ouest Lyonnais Eléments d Introduction Répondre aux attentes RH recueillies à l échelle du territoire dans le cadre du projet

Plus en détail

Les Jeudis du Numérique «Les outils de veille Internet»

Les Jeudis du Numérique «Les outils de veille Internet» Les Jeudis du Numérique «Les outils de veille Internet» Depuis 1999 Nantes Paris Rennes Strasbourg Toulouse Stratégie Digitale Web Analytics Référencement Webmarketing Réseaux sociaux Ergonomie Veille

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

Le Var. Colloque CEREMA - Cotita 17 novembre 2015 Aix-en-Provence. Ingrid VILLEMARD-AMATE - Céline GARDY

Le Var. Colloque CEREMA - Cotita 17 novembre 2015 Aix-en-Provence. Ingrid VILLEMARD-AMATE - Céline GARDY Le Var Colloque - Cotita 17 novembre 2015 Aix-en-Provence Ingrid VILLEMARD-AMATE - Céline GARDY Var Tourisme Var Tourisme, présidée par Madame Françoise DUMONT, 2ème vice-présidente du Conseil Départementale

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

Actualité du CSFR automobile 30 janvier 2013

Actualité du CSFR automobile 30 janvier 2013 Actualité du CSFR automobile 30 janvier 2013 Laurent Vilboeuf Directeur Direction Régionale des Entreprises de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'emploi Actualité du CSFR automobile

Plus en détail

Bretagne Valorisation

Bretagne Valorisation Bretagne Valorisation Service de valorisation de résultats de la recherche publique en Bretagne partenariats de recherche RECHERCHE COLLABORATIVE : PARTENARIATS ET PRESTATIONS Bretagne Valorisation accompagne

Plus en détail

Le pilotage de la performance par les valeurs à travers une approche systémique :

Le pilotage de la performance par les valeurs à travers une approche systémique : Le pilotage de la performance par les valeurs à travers une approche systémique : Le cas du centre de recherche intégré MIRCen (CEA) Aude SCHINDLER Aurélie DUDEZERT AIMS 2007 Le 08 juin 2007 Présentation

Plus en détail

AEPV. Petit déjeuner offert par la Société HP2S. Matinale du 28 juin 2012. Espionnage et Protection Economique

AEPV. Petit déjeuner offert par la Société HP2S. Matinale du 28 juin 2012. Espionnage et Protection Economique AEPV Espionnage et Protection Economique Matinale du 28 juin 2012 Petit déjeuner offert par la Société HP2S Développement des entreprises Une organisation par et pour des chefs d entreprises Avec une équipe

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

Mettre en place un tableau de bord dans l entreprise

Mettre en place un tableau de bord dans l entreprise Mettre en place un tableau de bord dans l entreprise 1 Des dérives entendues en entreprises «Je pensais avoir 6 mois de trésorerie, je viens de voir que je n en ai plus qu 1» «Je suis passé d un carnet

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I I - Métiers, fonctions et activités visés A. Désignation du métier et des fonctions Expert

Plus en détail

ô é é é é é à è é ô é é

ô é é é é é à è é ô é é é ô é é é é é à è é é Ensemble de ressources mutualisées (équipements, personnels hautement qualifiés, services associés) en accès ouvert, notamment aux PME, contribuant à l accélération du processus de

Plus en détail

Master "Generating Eco Innovation"

Master Generating Eco Innovation International chair in "Generating Eco-innovation" Master "Generating Eco Innovation" Programme pédagogique 2009-2010 UE 1 : Prospective et compétitivité internationale (88 heures) UE 11 : Nature de l

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE)

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) Données d entrée du processus : Fiches projet business France, conf /call nationale hebdomadaire PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) 1 2 3 Etude des fiches projets «Business France», avec pré-analyse

Plus en détail

Gestionnaire d applications

Gestionnaire d applications FONCTION DE LA FILIERE SI INTITULE : Gestionnaire d applications CLASSIFICATION / GROUPE : 3.3 A CODE RH :.. FAMILLE PROFESSIONNELLE : Filière SI - Exploitation et Services au client Date de mise en application

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Jean-Marie DUCREUX Maurice MARCHAND-TONEL STRATÉGIE. Les clés du succès concurrentiel. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3153-2

Jean-Marie DUCREUX Maurice MARCHAND-TONEL STRATÉGIE. Les clés du succès concurrentiel. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3153-2 Jean-Marie DUCREUX Maurice MARCHAND-TONEL STRATÉGIE Les clés du succès concurrentiel Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3153-2 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 ANALYSER CHAPITRE 1 L effet d expérience...9

Plus en détail

Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes

Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes Dossier d intelligence économique La veille Enjeux et méthodes Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE de Poitiers. Composée de 14 étudiants,

Plus en détail

La GPEC : Une opportunité en temps de crise

La GPEC : Une opportunité en temps de crise La GPEC : Une opportunité en temps de crise Présentation issue de l atelier Campus merlane du 28/03/2013 Petit historique Un effet de mode Une connotation PSE Une volonté d exhaustivité des outils Un exercice

Plus en détail

La Gestion globale et intégrée des risques

La Gestion globale et intégrée des risques La Gestion globale et intégrée des risques (Entreprise-wide Risk Management ERM) Une nouvelle perspective pour les établissements de santé Jean-Pierre MARBAIX Directeur Technique Ingénierie Gestion des

Plus en détail

Comment augmenter sa rentabilité grâce aux outils de la relation client? Jeudi 6 juin 2013

Comment augmenter sa rentabilité grâce aux outils de la relation client? Jeudi 6 juin 2013 Comment augmenter sa rentabilité grâce aux outils de la relation client? Jeudi 6 juin 2013 Rhénatic Pôle de Compétences TIC d Alsace, créé en octobre 2006 Notre vocation : Promouvoir l usage et les bénéfices

Plus en détail

ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING

ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING ACQUERIR LES FONDAMENTAUX DU MARKETING Définir les notions de base du marketing : besoin, marché, segmentation, positionnement Diagnostiquer la position de son entreprise dans son environnement concurrentiel

Plus en détail

L usine à projets d innovation

L usine à projets d innovation VIAMECA en phase II L usine à projets d innovation Le SERVICE DURABLE INGENIERIE DES SURFACES Animation : Aubert&Duval PROCEDES AVANCES DE FABRICATION Animation : ENISE SYSTEMES INTELLIGENTS ET ROBOTIQUES

Plus en détail

Méthodologie et échéancier pour la rédaction du dossier Créa Campus

Méthodologie et échéancier pour la rédaction du dossier Créa Campus Méthodologie et échéancier pour la rédaction du dossier Créa Campus 1. Réalisation d un Business Model : Le business model est une représentation synthétique de la valeur ajoutée de votre entreprise et

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

APPEL D OFFRE POUR PRESTATION DE SERVICES

APPEL D OFFRE POUR PRESTATION DE SERVICES APPEL D OFFRE POUR PRESTATION DE SERVICES Intelligence Economique : accompagnement des PME de la filie re des e co-activite s en Ile-de-France CAHIER DES CHARGES Paris, le 29 octobre 2015 Sommaire Mission

Plus en détail

Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE

Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE Piloter un projet innovant : comment s y prendre? Animé par : Delphine LEGRAS, BPI France Stéphane BUNOUF, MELYAD Michel TILLON, RENNES ATALANTE Les missions de Rennes Atalante Accompagner les créateurs

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail