Quand le recrutement en finance dépasse les frontières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quand le recrutement en finance dépasse les frontières"

Transcription

1 Quand le recrutement en finance dépasse les frontières

2 Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Site international leader d offres d emploi dans les secteurs de la banque, de la finance et de l assurance, efinancialcareers.fr a organisé le jeudi 6 octobre 2011au Plaza Athénée à Paris un petit déjeuner débat réunissant cinq professionnels du monde de la finance, du recrutement et du conseil afin de débattre du thème : «Quand le recrutement en finance dépasse les frontières». Les débats étaient animés par Thierry Iochem, analyste marché chez efinancialcareers.fr Edouard-François de Lencquesaing : Conseiller chez Paris Europlace, délégué général de l Institut européen de régulation financière (EIFR). Caroline Piboux : Senior Manager, Rémunération & Avantages sociaux, Deloitte Conseil. Jean Turcat : fondateur de la société de chasse de têtes internationale Smith & Partners spécialisée sur la finance de marché, les hedge funds, l Asset Management. Jean-François Di Meglio : Président du Centre Asia et conseiller auprès de BNP Paribas sur le développement de ses activités de la Banque de Financement et d Investissement dans l ensemble des pays émergents. Michel Baroni : Responsable Pédagogique des Mastères Spécialisés en Techniques Financières et Finance & Asset Management, ESSEC Business School Convaincre les talents à l étranger de venir travailler en France Recruter à l international ne se fait pas à sens unique. Pour un cabinet de recrutement, cela peut consister à se développer dans un pays étranger, mais aussi à essayer d attirer en France des étrangers ou des Français expatriés. A l heure où une véritable compétition s est engagée entre les différentes places financières pour attirer les meilleurs, il nous a semblé important de revenir

3 lors de ce déjeuner débat sur les points forts de l attractivité de la place parisienne et les arguments que pouvaient mettre en avant les recruteurs pour séduire les candidats. «La gestion des talents français ou la gestion des talents étrangers qui viennent en France est justement au cœur de la stratégie de ce que nous voulons faire à Paris», explique Edouard- François de Lencquesaing. Ainsi, Paris Europlace a récemment publié une étude sur l emploi en finance afin de pouvoir comparer les effectifs des emplois financiers en France avec d autres pays. Car dans l Hexagone, l emploi financier ne se résume pas uniquement aux banques et aux compagnies d assurance mais concerne aussi les institutions quasi-financières (Caisse des Dépôts, Trésor ) et les métiers associés (avocats d affaires, consultants, SSII ), ce qui au total représente un écosystème financier de près 1,1 million de personnes, dont la partie dynamique, appelée «golden boys» comprend personnes, travaillant sur le front et sur le back, que ce soit dans l Investment Banking, les Securities Services ou bien l Asset management. Progressivement, Paris Europlace se transforme de structure de lobbying en structure de Think Tank autour de plusieurs axes d innovations. Le premier axe concerne les innovations structurelles : il s agit de savoir comment on peut travailler sur les structures d attractivité de la place financière, tant au niveau français (ex : définir un corpus de règles favorables à l attractivité française comme le régime des impatriés, le droit de la fiducie, etc.) qu au niveau européen. «L Europe ne pourra pas survivre face à la concurrence des pays émergents si l on reste chacun chez soi. La stratégie est relativement claire : elle consiste à déployer l industrie financière «full range» (ensemble de activités de retail, M&A, ) sur l espace européen comme étant un espace domestique, et au niveau mondial projeter nos forces sur des zones de compétences particulières : mathématiques quantitatives, gestion, financement de projets», explique le conseiller de Paris Europlace. Deuxième axe d innovation : la recherche, et tous les talents qui y sont associés. «La crise n est pas due à trop d innovations mais à pas assez d innovations. On n est pas allé assez loin sur le risque, sur les stress tests, reconnaît Edouard-François de Lencquesaing. Réussir à créer des produits simples pour couvrir des risques de produits complexes nécessite beaucoup plus de recherche. C est pourquoi nous avons créé un institut (l ILB) qui doit essayer de monitorer les priorités et le financement de la recherche en finance». Le troisième axe consiste à transférer l innovation vers projets entrepreneuriaux. «Nous disposons pour cela du pôle de compétitivité

4 Finance Innovation à travers lequel nous avons élargi l écosystème financier, par exemple à des PME technologiques qui inventent de nouveaux systèmes de paiement». Dernier axe d innovation : l international. «Le fait que pendant la crise notre modèle ait été plus robuste que les autres fait que pays comme la Chine ou la Russie, qui sont en train de chercher eux-mêmes leurs propre modèle d industrie financière, se tournent vers le modèle français, dans le quel il y a une certaine confiance entre le régulateur et le régulé, une certaine responsabilité dans la perception de la relation long terme avec le client ou dans la gestion du risque. On essaie de travailler avec ces places financières pour les conseiller ou partager des expériences», explique celui qui est aussi délégué général de l EIFR. Car Paris Europlace n a pas une vision de compétition à cran des places financières, bien au contraire. «La finance doit servir l économie, et il faut de la bonne finance partout où il y a de l économie. Le fait que des places financières de développent dans le monde est une bonne nouvelle», explique Edouard-François de Lencquesaing. Il faut s assurer que les bonnes pratiques soient installées dans le monde car si on veut que nos groupes se développent à l international il faut pouvoir s appuyer sur ces places financières. C est une erreur de penser que c est à partir de Londres que l on va gérer le monde ; il faut que Moscou, Shanghai se développent. Nous croyons à un réseau de places financières qui doivent coopérer avant d être en compétition, avec pour chacune d entre elles des spécialisations bien précises». C est dans cet état d esprit que Paris Europlace a pour projet d organiser la diaspora de talents français à l étranger, «à la fois pour renforcer notre propre réseau de compétence dans le monde et pour préparer le retour entrepreneurial de ces talents en France le jour venu», conclut-il. Développement d un cabinet à l international Quand on est un petit cabinet, comment s internationaliser à moindre coût? «Le fait d avoir appartenu à la fois à un réseau d un grand cabinet de recrutement qui avait des filiales dans une vingtaine de pays dans le monde puis ensuite avoir rejoint un petit cabinet très spécialisé sur les marchés financiers et qui avait des représentations dans 5 ou 6 pays, m a donné un aperçu des deux possibilités, explique Jean Turcat venu promulguer des conseils à partir de son expérience professionnelle. Dès que la crise est arrivée, un petit cabinet n a pas pu supporter le coût d avoir une dizaine de filiales à l étranger alors qu un gros cabinet de recrutement avait les reins suffisamment solides. Lorsqu il a fondé son cabinet avec deux de ses anciens associés de chez Smith & Jessen, Jean Turcat a essayé de tirer les leçons ce qui s est passé : il faut maîtriser les

5 coûts! «En cette période de crise, nous sommes prêts : avec 5 consultants à Paris, 5 à Londres et 5 à Francfort, nous pouvons couvrir le monde entier. Nous avons noué des partenariats exclusifs avec des gens dont nous sommes sûrs qu ils ne travailleront pas avec d autres cabinets», poursuit-il. A noter que cette solution, envisageable pour un petit cabinet spécialisé sur la banque d affaires, ne l est pas pour un cabinet plus grand. «Si nous avions à recruter 60 à 100 personnes, il nous faudrait effectivement installer une filiale». La question est de savoir pourquoi s internationaliser quand vous avez une bonne franchise dans votre pays d origine. «Lorsqu on va voir un managing director à Londres ou à New York il aimerait bien que nous travaillions aussi pour lui avec l Asie, étant donné qu il y a des problématiques globales sur le même type de populations. C est donc pour répondre aux sollicitations de nos clients que nous avons crée des partenariats exclusifs avec notre réseau», note Jean Turcat, avant d ajouter : «Nous prévenons notre client que nous avons un agent sur place avec qui nous travaillons depuis de nombreuses années. Car on a beau utiliser Internet et les nouvelles technologies, rien de remplace la présence sur place de quelqu un qui connaît les gens, sait ce qui se passe et a une idée précise du risque réputationnel de telle personne ou de telle autre». Jean Turcat rentre ensuite dans les détails pratiques. ««Soit le partenaire nous envoie les CV et nous gardons la relation avec à la fois le client et le candidat, soit c est notre partenaire qui garde la relation avec le candidat. C est souvent l option choisie lorsqu il y a une grande relation de confiance. Souvent, ce sont des gens avec qui nous avons déjà travaillé dans la banque d affaires et dans la chasse de têtes ou des gens dont nous avons entendu parler, avec qui nous faisons une mission test et avec qui on continue si ça se passe bien». Le système de marque blanche mis en place par Smith & Partners permet donc à la fois de pouvoir répondre aux besoins des clients, de maîtriser les coûts et d être extrêmement flexibles. «Nous sommes de plus en plus en plus sollicités pour envoyer de bons mathématiciens français vers des pays émergents pour des postes de traders haute fréquences dans des hedge funds au Brésil ou à Singapour par exemple. Les relais de croissance changent assez rapidement, d où l importance d être flexibles. Nous sommes souvent confrontés à la mobilité internationale des candidats et des places comme Singapour, culturellement, historiquement, sont des places où tout est fait pour accueillir des candidats à l international, avec par exemple la délivrance d un permis de travail immédiat».

6 Bien connaître le pays dans lequel on veut recruter Une fois installé dans le pays dans lequel vous souhaitez recruter, encore faut-il bien le connaître. Caroline Piboux, qui a animé au printemps dernier, dans les locaux de Deloitte, une conférence intitulée «La vieille Europe face aux pays émergents : enjeux RH et diversité des approches», nous éclaire sur les aspects RH : comment mener une politique de rétention et de développement des talents à l échelle internationale qui concilie à la fois les spécificités locales et la culture d entreprise globale? Caroline Piboux rappelle que Deloitte a mené une étude avec Forbes auprès d entreprises du monde entier. Il en ressort que la première préoccupation des dirigeants, c est d être compétitifs en matière de talents dans le monde et surtout dans les pays émergents. «C est vraiment un sujet crucial aujourd hui. Or, les DRH sont confrontés à des difficultés importantes car ils n ont pas toujours pas l habitude de mener ce genre de politiques, explique t-elle. Il faut qu ils s interrogent avec la direction générale sur la définition du «talent» pour leur entreprise : est-ce un haut potentiel, un «key performer», quelqu un ayant des compétences rares ou monsieur tout le monde? C est ensuite qu interviennent les experts en expatriation, en rémunération et en formation. La combinaison du travail de ces experts va permettre de créer une alchimie pour bien gérer le talent». Caroline Piboux passe ensuite au crible les différents leviers de rétention. A commencer par le classique levier financier (fixe, variable,bonus ). «Les problématiques en Europe, où les croissances sont faibles, n ont rien à voir avec l Asie où elles sont exponentielles. Ainsi, les budgets d augmentations salariales sont beaucoup plus important en chine et en Inde qu en Europe». Viennent ensuite des leviers moins classiques, fonctions des différences économiques, sociologiques, démographiques et culturelles liées au profil du pays. «Il faut savoir s adapter. L Inde, par exemple, est une ancienne colonie anglaise. Si vous mettez un Français directement à la tête d une équipe, ça ne va pas fonctionner», note Caroline Piboux. De même, en Inde, le statut social a une grande importance et une personne est dans l obligation de nourrir sa famille. Donc les entreprises doivent pouvoir mettre en place des systèmes de protections sociales élargies à l ensemble de la famille et aller au delà des systèmes classiques en Europe, où la protection ne va pas forcément au delà du salarié. «On peut aussi proposer des formations très ciblées en management type MBA car en Asie les salariés sont très friands de formations complémentaires payées par l entreprise».

7 L Asie, une destination incontournable pour les recruteurs Fort de son expérience (séjours fréquents en Asie, expérience de recrutement sur place, liens avec les différents campus asiatiques), Jean-François di Meglio tient à nuancer quelque peu le dynamisme de la place financière asiatique. «L Asie financière n est pas une zone émergente mais une zone émergée depuis longtemps. Néanmoins, dans les métiers financiers, il y a encore une relative immaturité, aussi bien dans les comportements que dans le marché qui demeure très volatil et où les bonnes pratiques ne sont pas toujours appliquées». Le président du Centre Asia nous décrit ensuite la typologie des principales places financières (Singapour, Hong Kong, Chine) qui chacune a ses propres caractéristiques. «Hong Kong a très bien réussi son démarquage par rapport à Singapour notamment : à Singapour la prééminence dans la banque privée, le Forex, les produits de marché. Quant à Hong Kong, la place a réussi son accrochage à la Chine. IPO, corporate finance : c est là qu on trouve les meilleurs talents, explique t-il. A Shanghai, le manque probable de compétitivité des banques chinoises (qui ont toujours évolué «sous protection», et manquent encore de sophistication) ne permet pas une ouverture totale du marché chinois. Au cours des cinq à dix ans qui viennent, on va surtout se limiter à des métiers de base de la banque : financement matières premières, trade finance,». Sur place, pas toujours facile non plus de dénicher le profil idéal. «Les bons profils sont ceux qui ont été bien formés dans universités locales (comme par exemple Centrale Pékin qui n a rien à envier à Centrale Paris), affichent un bon parcours dans une banque locale ou une succursale d une banque locale dans un pays à l étranger, résume Jean-François Di Meglio. Si le niveau intellectuel est excellent, l adaptabilité dans nos métiers n est pas évidente, et on constate une relative immaturité de ces profils, ainsi qu une fidélité très faible. En matière de recrutement de profils asiatiques, il y a encore beaucoup de chemin à faire et beaucoup de pièges dans lesquels on peut tomber. Le marché chinois se développe à toute allure, les besoins sont énormes mais les formations ne suivent pas». Il n y a pas que les recruteurs qui cèdent aux sirènes du continent asiatique. Les grandes écoles françaises elles aussi essaient d être présentes sur place. Michel Baroni nous explique pourquoi le MS Techniques Financières de l ESSEC Business School, dont il est le responsable pédagogique, a ouvert une filière à Singapour. «Le dynamisme était l une des raisons fondamentales. On voyait qu il y avait des places financières avec des besoins de formation où

8 certains métiers n étaient pas véritablement couverts. Notre démarche a été de dire que l on devait aller dans un endroit où il y a du potentiel, donner des perspectives à nos étudiants d ici tout en recrutant des étudiants locaux. Nous devons en effet pouvoir vendre notre savoir-faire ailleurs qu en Europe». La promotion 2011 représente ainsi un mix de 27 étudiants européens et internationaux (pas seulement asiatiques d ailleurs), aussi motivés à faire carrière en Europe qu en Asie. Mais pourquoi choisir d implanter cette filière baptisée «Financial Engineering Asia» à Singapour plutôt que Shanghai ou Hong Kong? «Il y avait un vrai désir du gouvernement de Singapour qui est venu nous trouver. J ai moi même passé un certain temps à faire le tour des banques locales pour constater quels étaient les besoins. S il y a de très bonnes compétences pour les métiers IT de la finance à Singapour, ce n est pas le cas pour la valorisation des produits complexes et pour la gestion des risques. La réaction des banques à notre démarche a d ailleurs été extrêmement positive», explique Michel Baroni. Il y a une dizaine d années, les seules formations en Asie qui étaient crédibles étaient celles en provenance des Etats-Unis. «Aujourd hui, apprendre la finance en France commence à avoir de la valeur en Asie. La spécificité des écoles françaises, c est leur capacité à attirer des profils ingénieurs, qui représentent les deux tiers des effectifs de notre Mastère», note le professeur en finance de l ESSEC, avant de poursuivre : ça n existe pas ailleurs, où les gens qui font de la finance sont passés par d autres voies. Nous nous sommes dit que ce modèle pouvait attirer de bons profils en Asie. Nous avons ouvert il y a trois ans cette filière du Mastère orientée en finance de marché, plus facile d accès que la finance corporate qui nécessite un bagage culturel plus important car il est impossible d avoir une relation client très avancée si l on ne connaît pas bien la culture locale. En revanche, sur les marchés, il y a des métiers où la compétence technique est primordiale, devant la relation client et les aspects culturels».

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE EDITO «Quand le cabinet de recrutement Robert Walters a lancé l activité Management de Transition en France il y a 10 ans, beaucoup d entreprises et de candidats étaient

Plus en détail

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE 16 janvier 2015 Dossier de presse I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE Les missions respectives actuelles des deux agences, quoique par nature différentes, tendent vers un même objectif : celui de l internationalisation

Plus en détail

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ Atelier Risques En partenariat avec : Optimisation de la gestion des risques opérationnels La conjugaison de l accroissement des exigences réglementaires imposées aux institutions financières, de l augmentation

Plus en détail

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Paris, le 30 novembre 2015 Communiqué de presse NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Un univers d investissement en plein essor La rapidité d innovation dans

Plus en détail

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management TALENTS F RST PROFIL du Groupe Créée en 1990, Exane est une entreprise d investissement spécialisée sur trois métiers : l i n t e r m é d i at i o n ac t i o n s, exercée sous la marque Exane BNP Paribas,

Plus en détail

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Groupe Crédit Agricole Une Banque Universelle de Proximité à votre service Métiers

Plus en détail

Restructuring Financement Juridique. Présentation d Ornano & Associés Mars 2015

Restructuring Financement Juridique. Présentation d Ornano & Associés Mars 2015 Transaction Restructuring Financement Juridique Présentation d Ornano & Associés Mars 2015 Qui sommes-nous? d Ornano et Associés est un cabinet de conseil juridique et financier qui propose une approche

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

WE ARE MORGAN McKINLEY

WE ARE MORGAN McKINLEY WE ARE MORGAN McKINLEY THE MORGAN McKINLEY DIFFERENCE Depuis 1988, Morgan McKinley recrute les meilleurs talents pour les plus grands employeurs. Nous identifions, évaluons et présentons des profils de

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international 1 LES ENJEUX DE LA FONCTION R.H. Environnement : La mondialisation L accélération des changements L incontournable performance Le

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE

HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE LPA UNE PRESENCE FORTE EN CHINE Shanghai Francfort PARIS Guangzhou Hong Kong AlgER CASABLANCA Créé il y a 25 ans, Lefèvre Pelletier & associés (LPA)

Plus en détail

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec :

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec : Atelier Risques En partenariat avec : Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance La qualité des données est un enjeu essentiel des projets réglementaires

Plus en détail

UN MBA POUR QUI, POURQUOI?

UN MBA POUR QUI, POURQUOI? PARTIE 1 UN MBA POUR QUI, POURQUOI? L e MBA est une formation connue et reconnue dans le monde entier. Cependant, l appellation MBA n est pas un label déposé. Conséquence : l univers des MBA est un monde

Plus en détail

SEMINAIRE. Gouvernance des risques dans les sociétés de gestion : Organisation des fonctions de contrôle et risque opérationnel OBJECTIFS

SEMINAIRE. Gouvernance des risques dans les sociétés de gestion : Organisation des fonctions de contrôle et risque opérationnel OBJECTIFS SEMINAIRE Gouvernance des risques dans les sociétés de gestion : Organisation des fonctions de contrôle et risque opérationnel Analyser l impact des derniers textes français ou européens (AIFM / UCITS

Plus en détail

Matinale Recherche. Expérimentation comportementaledes modes de gouvernance des investisseurs institutionnels

Matinale Recherche. Expérimentation comportementaledes modes de gouvernance des investisseurs institutionnels Matinale Recherche Expérimentation comportementaledes modes de gouvernance des investisseurs institutionnels Intervenant : Florence LEGROS, Professeur des scienceséconomiques à l université Paris Dauphine

Plus en détail

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT

TAKE THE LEAD! * MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT MANAGEMENT - GESTION - FINANCE - ENTREPRENEURIAT CYCLE BACHELOR PROFESSIONNEL Accès à Bac, Bac+1, Bac+2/Prépa CYCLE MASTÈRE PROFESSIONNEL ** Accès à Bac+3, Bac+4 Titre certifié par l État niveau II Bac+3

Plus en détail

Atelier A04. Programmes d'assurances : retour d'expériences d'un travail en commun entre RH et RM sur les contrats de prévoyance

Atelier A04. Programmes d'assurances : retour d'expériences d'un travail en commun entre RH et RM sur les contrats de prévoyance Atelier A04 Programmes d'assurances : retour d'expériences d'un travail en commun entre RH et RM sur les contrats de prévoyance Intervenants Morgane POURCHET Françoise FALGA Edouard HERY Jean Philippe

Plus en détail

M. Marc André Poirier

M. Marc André Poirier Les entretiens du China Institute Entretien avec M. Marc André Poirier Senior Country Officer de Crédit Agricole CIB au Japon, Ex Chief Executive Officer de Société Générale en Chine Entretien avec M.

Plus en détail

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel 24 heures dans la vie d Orrick Rambaud Martel Fusions & acquisitions Droit boursier Financements Droit bancaire Marchés de capitaux Titrisation Capital investissement LBO Capital risque Contentieux Arbitrage

Plus en détail

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE

UNE ÉCOLE D INGÉNIEUR D EXCELLENCE POUR L AFRIQUE SOMMAIRE L ÉCOLE CENTRALE CASABLANCA, L EXCELLENCE UNIVERSITAIRE À VOCATION PANAFRICAINE... 2 L ÉCOLE CENTRALE PARIS, DEVENUE CENTRALESUPELEC LE 1 ER JANVIER 2015... 3 LE RÉSEAU INTERNATIONAL DES ÉCOLES

Plus en détail

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Paris, le 4 août 2015 Communiqué de presse Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Réuni lundi 3 août 2015 sous la présidence

Plus en détail

Ecole SUPimage. Communication et création graphique prennent du sens Coopération et écologie au cœur des études

Ecole SUPimage. Communication et création graphique prennent du sens Coopération et écologie au cœur des études Dossier de presse 2014 / Press book 2014 Ecole SUPimage Communication et création graphique prennent du sens Coopération et écologie au cœur des études L école-agence : un nouveau concept de coworking

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

ce que nous faisons droit des sociétés et droit commercial investissements étrangers en chine services financiers propriété intellectuelle

ce que nous faisons droit des sociétés et droit commercial investissements étrangers en chine services financiers propriété intellectuelle ce que nous faisons droit des sociétés et droit commercial Le cabinet Sangiorgi Vinciguerra Studio Legale, établi à Hong Kong, a été fondé par Andrea Sangiorgi et Marco Vinciguerra, deux avocats d affaires

Plus en détail

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences UN OUTIL PROMOTIONNEL IDÉAL EMEA Améliorer ses connaissances et son savoir-faire participent aux nombreuses possibilités d évolution

Plus en détail

Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine

Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine Le Volontariat International en Entreprise: Simplifiez-vous les Ressources Humaines en Chine Contacts: Matthieu.garcia@ubifrance.fr Bertrand.jimenez@ubifrance.fr QU EST-CE QUE LE V.I.E? UNE FORMULE FLEXIBLE

Plus en détail

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School 2 Bienvenue à l Iteem! Vous êtes curieux, dynamique, ingénieux? Vous avez

Plus en détail

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas!

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! Contrats en alternance Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! BNP Paribas est leader des services bancaires et financiers en Europe avec ses quatre marchés domestiques : Belgique,

Plus en détail

Exécutive Search depuis 1996 CONSEIL EN RESSOURCES HUMAINES

Exécutive Search depuis 1996 CONSEIL EN RESSOURCES HUMAINES Exécutive Search depuis 1996 CONSEIL EN RESSOURCES HUMAINES MÉTHODOLOGIE Cette analyse du poste et de son contexte débouche sur la réalisation d un Job Description que vous validez. Ce document très détaillé

Plus en détail

CENTRE CULTUREL INDIEN TAGORE FORUM ECONOMIQUE FRANCE INDE. Jeudi 11 avril 2013. Cité des Associations 93 La Canebière 13001 Marseille.

CENTRE CULTUREL INDIEN TAGORE FORUM ECONOMIQUE FRANCE INDE. Jeudi 11 avril 2013. Cité des Associations 93 La Canebière 13001 Marseille. CENTRE CULTUREL INDIEN TAGORE FORUM ECONOMIQUE FRANCE INDE Jeudi 11 avril 2013 Cité des Associations 93 La Canebière 13001 Marseille Compte rendu «Sous l'impulsion Centre Culturel Indien Tagore, s'est

Plus en détail

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS in Intelligence & Innovation Marketing Une approche dynamique du marketing intégrant les outils digitaux NEOMA Business School, c est : 3 campus Rouen, Reims et Paris «Le consommateur

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois. 1 er pays en Europe

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

"les systèmes éducatifs doivent reconsidérer l apprentissage traditionnel : le développement des talents du 21e siècle doit aller au-delà...

les systèmes éducatifs doivent reconsidérer l apprentissage traditionnel : le développement des talents du 21e siècle doit aller au-delà... 1 sur 5 21/05/2015 11:32 ETUDIANT orientation "les systèmes éducatifs doivent reconsidérer l apprentissage traditionnel : le développement des talents du 21e siècle doit aller au-delà..." L excellence

Plus en détail

Donnez une impulsion à votre carrière

Donnez une impulsion à votre carrière Donnez une impulsion à votre carrière Devenir le 1 er cabinet de conseil indépendant en France Un métier de conseil en management & IT Solucom, un cabinet coté sur NYSE Euronext environ 1 200 collaborateurs

Plus en détail

Des solutions globales dédiées au monde de la gestion d actifs www.linedata.com

Des solutions globales dédiées au monde de la gestion d actifs www.linedata.com Des solutions globales dédiées au monde de la gestion d actifs www.linedata.com Copyright and sole property of LINEDATA AU CŒUR DU MONDE DE LA GESTION D ACTIFS UN PORTEFEUILLE PRODUITS ÉQUILIBRÉ Une société

Plus en détail

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile»

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Les Echos NESSIM AIT-KACIMI / JOURNALISTE LE 22/10 À 15:59, MIS À JOUR À 16:24 «Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Après avoir co-fondé AHL en 1987, David Harding créé son propre

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures. Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi

Compte rendu. Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures. Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Compte rendu Mission d information sur le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Jeudi 11 septembre 2014 Séance de 11 heures Compte rendu n 21 SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 Audition, ouverte

Plus en détail

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE :

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE : Novembre 2009 Orient Asie N 14 Editorial Chers lecteurs, Pour ce numéro 14 d Orient Asie, nous commencerons à nous pencher sur les licences sélectives qu elle préparent ou non à un double diplôme. Ces

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une grande économie au cœur de l Europe, une porte d accès vers la Méditerranée et l Afrique : 5 e économie

Plus en détail

LE CAMPUS TOULOUSAIN DU GROUPE IGS PASSE LA BARRE DES 1 000 INSCRITS

LE CAMPUS TOULOUSAIN DU GROUPE IGS PASSE LA BARRE DES 1 000 INSCRITS COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 02.10.2015 RENTREE 2015 : LE CAMPUS TOULOUSAIN DU GROUPE IGS PASSE LA BARRE DES 1 000 INSCRITS Le Campus IGS Toulouse vient de franchir la barre des 1000 étudiants inscrits.

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

Rencontres. Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus

Rencontres. Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus Caroline ALBANET-SAROCCHI Associée Directeur

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Présentation Personnel et Confidentiel. Emmanuel Grimaud, Stéphane Leguet infos@simul-retraite.fr / 01 53 43 03 80

Présentation Personnel et Confidentiel. Emmanuel Grimaud, Stéphane Leguet infos@simul-retraite.fr / 01 53 43 03 80 Présentation Personnel et Confidentiel Emmanuel Grimaud, Stéphane Leguet infos@simul-retraite.fr / 01 53 43 03 80 10 slides pour comprendre 1. Opportunité 2. vision 3. projet 4. marché 5. concurrence 6.

Plus en détail

L ESC PAU conforte sa stratégie de développement en France et à l international : un challenger dans le monde des ESC françaises

L ESC PAU conforte sa stratégie de développement en France et à l international : un challenger dans le monde des ESC françaises COMMUNIQUE DE PRESSE PAU, le 19 mai 2015 L ESC PAU conforte sa stratégie de développement en France et à l international : un challenger dans le monde des ESC françaises Depuis sa création en 1969, le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco

DOSSIER DE PRESSE. LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB. ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco DOSSIER DE PRESSE ESCEN - The Web Business School /// Paris - Bordeaux - San Francisco LA PREMIERE ECOLE DE COMMERCE DEDIeE AUX METIERS DU WEB ESCEN.fr Préambule 140 étudiants en 2013 1 secteur d activité

Plus en détail

Resource Solutions Expert en solutions de recrutement

Resource Solutions Expert en solutions de recrutement Resource Solutions Expert en solutions de recrutement 01 Notre activité Filiale du groupe Robert Walters, Resource Solutions est la référence internationale dans le domaine de l Externalisation des Processus

Plus en détail

SEMINAIRE. Les Rendez-vous de la Régulation financière 5ème édition OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Les Rendez-vous de la Régulation financière 5ème édition OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Les Rendez-vous de la Régulation financière 5ème édition Ce séminaire semestriel a pour objectif de développer en une matinée une vision d ensemble sur l agenda et l actualité de la régulation

Plus en détail

Talents. 7 pratiques RH à la loupe. Performances. Mobilité. Evaluation. Numérique. Compétences. Réseaux sociaux. Engagement

Talents. 7 pratiques RH à la loupe. Performances. Mobilité. Evaluation. Numérique. Compétences. Réseaux sociaux. Engagement COLLECTION > PRATIQUES RH IN THE BUSINESS OF YOUR SUCCESS TM 7 pratiques RH à la loupe Indicateurs Analyses Expertises Perspectives Evaluation Business intelligence Formation Performances Masse salariale

Plus en détail

American Degrees, Global Careers.

American Degrees, Global Careers. American Degrees, Global Careers. Vos ambitions sont sans frontières? Choisissez un diplôme américain! DROITS RÉSERVÉS Bachelor of Business Administration (BBA) Master of Business (BBA) Administration

Plus en détail

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul Stage à la Société Générale Ingénierie Financière Note de Prise de Recul I. Rôle et Missions Assignés a. Description de l environnement de travail Au cours de mon stage, je travaille au sein du département

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS Quels besoins et moyens pour financer les stratégies de croissance sur les marchés français et internationaux? 13 OCTOBRE I PARIS 2 E INTERVENANTS

Plus en détail

Développer des compétences pour mieux réussir à l international. Éditorial

Développer des compétences pour mieux réussir à l international. Éditorial VOLUME 15 NUMÉRO 2Mai 201 5 Développer des compétences pour mieux réussir à l international Éditorial Dans un environnement d affaires caractérisé par une ouverture toujours plus grande des marchés internationaux

Plus en détail

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Matinale recherche Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Intervenante : Adina GRIGORIU, Directrice de recherche, AAAiC,

Plus en détail

Mieux être, recrutement, information et management des talents: Les préférences des employés

Mieux être, recrutement, information et management des talents: Les préférences des employés 16ème Université d'été: Mieux être au travail et performance de l entreprise Mieux être, recrutement, information et management des talents: Les préférences des employés Raouf Mhenni, General Manager HR

Plus en détail

- 2 0 15- L' hypercroissance récompensée DEPUIS 2011. Dispositif financé et soutenu par la Direccte et la Région Ile-de-France

- 2 0 15- L' hypercroissance récompensée DEPUIS 2011. Dispositif financé et soutenu par la Direccte et la Région Ile-de-France - 2 0 15- L' hypercroissance récompensée DEPUIS 2011 Dispositif financé et soutenu par la Direccte et la Région Ile-de-France Notre challenge : accompagner des PME en forte croissance sélectionnées parmi

Plus en détail

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats

Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales. Le point de vue des candidats 2012 Attractivité du secteur Banque/Assurance auprès des fonctions commerciales Le point de vue des candidats Fed Finance / Cadremploi Edito Les secteurs bancaire et assurantiel sont au cœur de bouleversements

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

WS26 La protection des salariés

WS26 La protection des salariés WS26 La protection des salariés Session 1 La vision chinoise Les populations de travailleurs migrants/paysans s étant déplacées dans les villes pour travailler ont des droits très réduits. Comme ils n

Plus en détail

Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement

Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement Evolution du métier de consultant en recrutement BENCHMARK GROUP Anne GUETTLIFFE ou Thierry HAMELIN : formation@benchmark.fr 69/71 av Pierre Grenier 92517

Plus en détail

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "GÉO-ÉCONOMIE APPLIQUÉE"

MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES GÉO-ÉCONOMIE APPLIQUÉE MASTER D'INSTITUT D'ÉTUDES POLITIQUES "GÉO-ÉCONOMIE APPLIQUÉE" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme visé : Diplôme d'institut d'études politiques Majeure : Affaires internationales Parcours : Professionnel

Plus en détail

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement Les due diligences sont un passage obligé pour tout entrepreneur désireux de lever des fonds, d ouvrir son capital ou de vendre sa société. Il s agit surtout d une étape cruciale car elle se situe, juste

Plus en détail

Pourquoi choisir Sciences Po?

Pourquoi choisir Sciences Po? BIENVENUE Pourquoi choisir Sciences Po? Un projet éducatif fondé sur les sciences sociales, qui donne des outils pour comprendre le monde contemporain, et développe l esprit critique. Une forte ouverture

Plus en détail

L ESC PAU et l Inde : 10 ans de partenariat, 2 universités indiennes d excellence, 740 étudiants

L ESC PAU et l Inde : 10 ans de partenariat, 2 universités indiennes d excellence, 740 étudiants COMMUNIQUE DE PRESSE PAU, le 19 mai 2015 L ESC PAU et l Inde : 10 ans de partenariat, 2 universités indiennes d excellence, 740 étudiants Forte d une belle dynamique d ouverture à l international, à travers

Plus en détail

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE MASTER FINANCE 222 GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT Formation en alternance, initiale et continue master222.dauphine.fr Le mot du directeur La gestion d actifs fait appel à des techniques et à des procédures

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation collaborative vont s insérer durablement dans le paysage du voyage d affaires.

Les nouveaux modes de consommation collaborative vont s insérer durablement dans le paysage du voyage d affaires. Les nouveaux modes de consommation collaborative vont s insérer durablement dans le paysage du voyage d affaires. 68 Point de vue d une TMc jordy staelen IntervIeW MaNaGiNG DirECTOr De la TMC (Travel Management

Plus en détail

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence

3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence 3 ème édition depuis 2009 Petit-déjeuner conférence Etude ANDRH Inergie pour Liaisons Sociales magazine Attentes et pratiques des professionnels de la fonction RH en matière de formation RH Vendredi 17

Plus en détail

Ces deux présentations ont été suivies d échanges avec les participants.

Ces deux présentations ont été suivies d échanges avec les participants. 1 Compte rendu du petit-déjeuner de présentation de l étude sur les pénuries de main d œuvre et les besoins de la migration économique organisé par le Point de contact français du REM Paris, le 29 septembre

Plus en détail

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France Enquête 2015 Réalisation : ACTEL Données source : Direction régionale des douanes Ile-de-France Ouest 1 Observatoire des PME exportatrices d Ile-de-France

Plus en détail

ReSSoURCeS humaines du BUSINeSS PARTNeR AU BUSINeSS LeAdeR evolution du marche evolution des PoLITIQUeS de RemUNeRATIoN

ReSSoURCeS humaines du BUSINeSS PARTNeR AU BUSINeSS LeAdeR evolution du marche evolution des PoLITIQUeS de RemUNeRATIoN ressources humaines du business partner au business leader Le web et les réseaux sociaux ont profondément transformé la fonction du RH qui devra également être un RH 2.0. Celui-ci conduira l entreprise

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES

LES RESSOURCES HUMAINES LES RESSOURCES HUMAINES Dans un Groupe de près de 200 000 personnes où se côtoient 170 nationalités dans 80 pays, le sentiment d appartenance et la capacité d adaptation constituent un atout clé. C est

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : EMLYON Recherche sous tutelle des établissements et organismes : EMLYON Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Entités de recherche Pour le HCERES,

Plus en détail

Comprendre les Philippines 17

Comprendre les Philippines 17 Préface.......................................................................... 7 Comprendre les Philippines 17 Repères essentiels........................................................ 19 Climat, territoires,

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 AVRIL 2015 Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université Bpifrance a fait de l accompagnement des

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

Votre réseau international. Chine

Votre réseau international. Chine Votre réseau international Chine Allemagne Argentine Brésil Burkina Faso Canada Assurer votre succès à l international avec ERAI Depuis 1987, ERAI accompagne les entreprises rhônalpines pour concrétiser

Plus en détail

En suivant ces formations, vous aurez l opportunité de :

En suivant ces formations, vous aurez l opportunité de : Annecy / Lyon, France & Shanghai, China La région Rhône-Alpes, au coeur des Alpes françaises, est reconnue dans le monde entier pour l organisation d événements sportifs internationaux tels que des étapes

Plus en détail

DOSSIER ÉVÈNEMENTIEL. Semaine MBA ESSEC. 11 ème Promotion. du 19 au 21 novembre 2009. Consultant: Guy TIYON, Ingénieur Commercial

DOSSIER ÉVÈNEMENTIEL. Semaine MBA ESSEC. 11 ème Promotion. du 19 au 21 novembre 2009. Consultant: Guy TIYON, Ingénieur Commercial DOSSIER ÉVÈNEMENTIEL Semaine MBA ESSEC 11 ème Promotion du 19 au 21 novembre 2009 Consultant: Guy TIYON, Ingénieur Commercial Coordination: Comité MBA 11 ESSEC 1 1 Un mot sur l ESSEC Depuis sa création,

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

La présente politique concerne exclusivement la mobilité tiative des salariés intra Groupe et. spécifiques.

La présente politique concerne exclusivement la mobilité tiative des salariés intra Groupe et. spécifiques. La politique de mobilité professionnelle de GDF SUEZ répond, en lien étroit avec les besoins du business et de nos organisations, à un triple enjeu : en adoptant un socle et des modes de fonctionnement

Plus en détail

PARTENARIATS ENTREPRISES

PARTENARIATS ENTREPRISES PARTENARIATS ENTREPRISES Votre entreprise au cœur de l IÉSEG RENCONTRER LES ÉTUDIANTS ET LES DIPLÔMÉS DE L IÉSEG L IÉSEG accompagne ses étudiants dans le développement de leur projet professionnel et dans

Plus en détail

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Dossier de presse Remise de diplômes EGC Réunion et Ecole d Ingénieurs BTP Vendredi 28 novembre 2014, Pôle Formation Nord de la CCI Réunion Les

Plus en détail

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY

LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY LE SYNDICAT DE L INNOVATION BIG BIG DATA, UNE RÉVOLUTION TECHNOLOGIQUE OU CULTURELLE? DATA DAY A EURATECHNOLOGIES, 165 AVENUE DE BRETAGNE, 59000 LILLE JEUDI 18 SEPTEMBRE 2014 Le Big Data envahit brutalement

Plus en détail

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER SOMMAIRE MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE BEST PRACTICES / ATTIRER LES TALENTS / MOBILITÉ INTERNE : au-delà des bonnes intentions / RÉTENTION DES TALENTS

Plus en détail