Disposition réglementaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Disposition réglementaire"

Transcription

1 Disposition réglementaire 141 AGW CS - Installations destinées à l équitation comportant une/des piste(s) dont la surface est > m2 (19 septembre 2013) I. GÉNÉRALITÉS 1. Disposition réglementaire : Intitulé complet : Abrégé : Arrêté du Gouvernement wallon du 19 septembre 2013 déterminant les conditions sectorielles relatives aux installations destinées à l'équitation comportant une/des piste(s) dont la surface totale est supérieure à m2 Dates : Approbation Parution au MB Entrée en vigueur 19/09/ /10/ /10/2013 Notes de modification : Base AGW du : 19/09/2013 MB : 14/10/2013 Texte de base AGW CS - Pistes d'équitation > m² Lien vers le texte : 2. Annexe(s) spécifique(s) à fournir lors de la remise de la demande de permis / de la déclaration : 3. Rubrique(s) visée(s) par cette disposition : Installations destinées à l équitation comportant : une/des piste(s) dont la Cl. 2 surface totale est supérieure à m2. 4. Application - mesures transitoires : Les chapitres Ier à VIII s'appliquent aux établissements existants. Par dérogation à l'alinéa 1er, les articles 3 et 8 ne s'appliquent pas aux établissements existants. 5. Application - mesures abrogatoires : Une piste est une aire de travail, couverte ou non, destinée à des exercices d équitation et aménagée par l apport de matériaux meubles. II. INFORMATIONS TECHNIQUES et ADMINITRATIVES Documents utiles (tableaux, attestations, affiches...) : Dispositions du Livre II du Code de l'environnement, contenant le Code de l'eau, relatives à la gestion durable de l'azote dans l'agriculture (art. R.188 et suivants) Articles R 188 et suivants du Livre II du Code de l'environnement, contenant le Code de l'eau, relatives à la gestion durable de l'azote dans l'agriculture. URL : page 1 sur 6

2 Définition Piste Dispositions du Livre II du Code de l'environnement, contenant le Code de l'eau, relatives aux zones vulnérables et conditions supplémentaires applicables à la gestion de l'azote en agriculture dans les zones vulnérables (art. R.212 et suivants) Section 6. - Zones vulnérables et conditions supplémentaires applicables à la gestion de l'azote en agriculture dans les zones vulnérables du Chapitre IV - Gestion durable de l'azote en agriculture du Titre VII - Protection de l'eau de la Partie II - Gestion intégrée du cycle naturel de l'eau de la Partie réglementaire du Livre II du Code de l'environnement (Code de l'eau) - articles R. 212 et suivants URL : L'aire de travail, couverte ou non, destinée à la pratique de l'équitation et aménagée par l'apport de matériaux meubles, à l'exclusion des paddocks, aménagés ou non. Paddock La prairie ou la piste destinée à l'échauffement des chevaux lors de concours. Fumière L'aire réservée au stockage du fumier telle que visée par l'article R.188, 16, du Livre II du Code de l'environnement, contenant le Code de l'eau. Équitation L'ensemble des exercices équestres qui consistent à monter ou apprendre à monter un équidé ainsi qu'à le dresser ou à le dompter. Établissement existant L'établissement autorisé avant l'entrée en vigueur du présent arrêté. L'établissement pour lequel une demande de permis a été introduite avant l'entrée en vigueur du présent arrêté; la transformation ou l'extension d'un établissement existant que l'exploitant a, avant l'entrée en vigueur du présent arrêté, consigné dans le registre prévu par l'article 10, 2, du décret du 11 mars 1999 relatif au permis d'environnement est assimilé à un établissement existant. Renvoi vers les conditions particulières Fixation des heures d'utilisation Les heures d'utilisation des pistes peuvent être fixées par les conditions particulières. Dispositions modificatives Modification de l'article 3, 1, de l'arrêté du Gouvernement wallon du 13 juin 2013 déterminant les conditions sectorielles relatives aux dépôts de produits phytopharmaceutiques Dans l'article 3, 1, de l'arrêté du Gouvernement wallon du 13 juin 2013 déterminant les conditions sectorielles relatives aux dépôts de produits phytopharmaceutiques à usage professionnel et modifiant l'arrêté du Gouvernement wallon du 4 juillet 2002 relatif à la procédure et à diverses mesures d'exécution du décret du 11 mars 1999 relatif au permis d'environnement ainsi que l'arrêté du Gouvernement wallon du 4 juillet 2002 arrêtant la liste des projets soumis à étude d'incidences et des installations et activités classées, les mots «avant l'entrée en vigueur du décret du 11 mars 1999 relatif au permis d'environnement» sont remplacés par les mots «avant l'entrée en vigueur du présent arrêté». (Sans rapport avec le texte analysé.) Modification l'article 24, alinéa 2, de l'arrêté du Gouvernement wallon du 13 juin 2013 déterminant les conditions sectorielles relatives aux dépôts de produits phytopharmaceutiques Dans l'article 24, alinéa 2, de l'arrêté du Gouvernement wallon du 13 juin 2013 déterminant les conditions sectorielles relatives aux dépôts de produits phytopharmaceutiques, les mots «les articles 8, 12, 13 et 18» sont remplacés par les mots «les articles 12, 13 et 18». (Sans rapport avec le texte analysé.) III. IMPOSITIONS et POINTS de CONTROLE page 2 sur 6

3 Implantation et construction Implantation proche d'un piézomètre La piste est implantée à plus de 10 mètres d'un piézomètre. art. 3. La piste est implantée à plus de 10 mètres d'un piézomètre : OUI/NON Composition de la piste Des matériaux meubles minéraux composent la piste. Toutefois, l'apport de matières meubles autres que minérales, telles que notamment des copeaux de textile ou de caoutchouc, pour aménager la piste peut être autorisé par les conditions particulières pour autant que ces matières présentent des garanties de protection de l'environnement similaires à celles présentées par des matériaux meubles minéraux, notamment en ce qui concerne les émissions de poussières, les nuisances sonores et les risques de pollution du sol. art. 4. La piste se compose de matériaux meubles minéraux : OUI/NON (Toutefois, l'apport de matières meubles autres que minérales, telles que notamment des copeaux de textile ou de caoutchouc, pour aménager la piste peut être autorisé par les conditions particulières pour autant que ces matières présentent des garanties de protection de l'environnement similaires à celles présentées par des matériaux meubles minéraux, notamment en ce qui concerne les émissions de poussières, les nuisances sonores et les risques de pollution du sol.) Trop-plein des citernes à eaux pluviales Les eaux pluviales sont dirigées vers une citerne pourvue d'un trop-plein. art. 8. pie. Les citernes à eaux pluviales sont pourvues d'un trop-plein : OUI/NON Exploitation Humidification des pistes : uniquement avec de l'eau L'usage à cette fin [d'humidification des pistes] de tout autre liquide que l'eau est interdit. art. 9. pie. L'humidification des pistes n'a été réalisée qu'avec de l'eau : OUI/NON page 3 sur 6

4 Eau Évacuation des eaux pluviales Les eaux pluviales provenant des toitures des bâtiments dans lesquels sont situées les pistes sont dirigées vers une citerne Le trop-plein est évacué vers des voies artificielles d'écoulement ou les eaux de surface. art. 8. pie. Les eaux pluviales provenant des toitures des bâtiments dans lesquels sont situées les pistes ont été dirigées vers une citerne : OUI/NON Le trop-plein a été évacué vers des voies artificielles d'écoulement ou les eaux de surface : OUI/NON Air Humidification des pistes L'exploitant est tenu d'humidifier la piste, par temps sec, afin d'éviter l'envol massif de poussières. art. 9. pie. Afin d'éviter l'envol massif de poussières, par temps sec, l'exploitant a humidifié la piste : OUI/NON Déchets Évacuation des effluents Si les effluents ne peuvent pas être maintenus sur la piste, ils sont évacués vers la fumière. A défaut d'une valorisation par l'exploitant, les effluents sont transférés à un agriculteur conformément à l'article R.212 du Livre II du Code de l'environnement, contenant le Code de l'eau ou enlevés par un collecteur agréé. art. 10. Si les effluents ne pouvaient pas être maintenus sur la piste, ils sont été évacués vers la fumière : OUI/NON (Les fumières répondent aux articles R 188 et suivants du Livre II du Code de l'environnement repris dans le document en annexe "Dispositions du Livre II du Code de l'environnement, contenant le Code de l'eau, relatives à la gestion durable de l'azote dans l'agriculture (art. R.188 et suivants)") Si l'exploitant n'a pas pu valoriser lui-même ses effluents, ceux-ci : - ont été transférés à un agriculteur conformément à l'article R.212 du Livre II du Code de l'environnement, contenant le Code de l'eau : OUI/NON ou - enlevés par un collecteur agréé : OUI/NON (Les dispositions de l'article R.212 du Livre II du Code de l'environnement sont reprises dans le document en annexe "Dispositions du Livre II du Code de l'environnement, contenant le Code de l'eau, relatives aux zones vulnérables et conditions supplémentaires applicables à la gestion de l'azote en agriculture dans les zones vulnérables (art. R.212 et suivants)") page 4 sur 6

5 Prévention des accidents et incendies Prévention des incendies Avant la mise en oeuvre du projet et avant chaque modification des lieux ou des circonstances d'exploitation susceptibles de modifier les risques d'incendie ou de sa propagation, l'exploitant consulte le service d'incendie territorialement compétent sur les mesures à prendre et les équipements à mettre en oeuvre en matière de prévention et de lutte contre les incendies et explosions, dans le respect de la protection du public et de l'environnement. art Avant la mise en oeuvre du projet et - Avant chaque modification des lieux ou des circonstances d'exploitation susceptibles de modifier les risques d'incendie ou de sa propagation, l'exploitant a consulté le service d'incendie territorialement compétent sur : - les mesures à prendre en matière de prévention et de lutte contre les incendies et explosions, dans le respect de la protection du public et de l'environnement : OUI/NON - les équipements à mettre en oeuvre en matière de prévention et de lutte contre les incendies et explosions, dans le respect de la protection du public et de l'environnement : OUI/NON Précaution afin d'éviter que les animaux ne puissent s'échapper L'exploitant prend toutes les dispositions afin d'éviter que les animaux puissent s'échapper et de garantir la sécurité du public, au moyen notamment de clôtures ou de barrières adaptées. art. 7. L'exploitant prend toutes les dispositions afin d'éviter que les animaux ne puissent s'échapper au moyen notamment : - de clôtures : OUI/NON - de barrières adaptées : OUI/NON - autres dispositions : OUI/NON L'exploitant prend toutes les dispositions afin de garantir la sécurité du public, au moyen notamment : - de clôtures : OUI/NON - de barrières adaptées : OUI/NON - autres dispositions : OUI/NON page 5 sur 6

6 Registre / documents à fournir Règlement d'ordre intérieur Pour les établissements ouverts au public, un règlement d'ordre intérieur est apposé de manière visible et contient au minimum les indications suivantes : 1 l'horaire d'utilisation de la piste; 2 l'obligation d'avoir un comportement respectueux du voisinage. art. 11. Pour les établissements ouverts au public, un règlement d'ordre intérieur est apposé de manière visible : OUI/NON Il contient au minimum les indications suivantes : 1 l'horaire d'utilisation de la piste : OUI/NON 2 l'obligation d'avoir un comportement respectueux du voisinage : OUI/NON page 6 sur 6

Disposition réglementaire

Disposition réglementaire Disposition réglementaire 66 AGW CS - Transformateurs statiques d'électricité d'une puissance nominale égale ou supérieure à 1 500 kva (1er décembre 2005) I. GÉNÉRALITÉS 1. Disposition réglementaire :

Plus en détail

Arrêté du Gouvernement wallon du 26 août 2003 déterminant les conditions intégrales relatives aux parcs à conteneurs pour déchets ménagers

Arrêté du Gouvernement wallon du 26 août 2003 déterminant les conditions intégrales relatives aux parcs à conteneurs pour déchets ménagers Arrêté du Gouvernement wallon du 26 août 2003 déterminant les conditions intégrales relatives aux parcs à CHAPITRE Ier. Champ d application et définitions Article 1 er. Les présentes conditions intégrales

Plus en détail

Comment conserver les produits phytopharmaceutiques en toute sécurité?

Comment conserver les produits phytopharmaceutiques en toute sécurité? Comment conserver les produits phytopharmaceutiques en toute sécurité? Attention, tout nouveau local de stockage devra directement être conforme à l ensemble des exigences présentées dans ce document Actuellement

Plus en détail

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION

LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION LES CABINES DE PEINTURE : RÉGLEMENTATION Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Arrêté du Gouvernement wallon du 25 septembre 2008 déterminant les conditions sectorielles

Plus en détail

environnement dans quels cas faut-il un permis d environnement?

environnement dans quels cas faut-il un permis d environnement? environnement dans quels cas faut-il un permis d environnement? 1er OCTOBRE 2002 : LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT REMPLACE LE PERMIS D'EXPLOITER ET SON CORTEGE D'AUTORISATIONS ANNEXES! Le décret du 11/03/1999

Plus en détail

Installations équestres professionnelles: Obligations environnementales

Installations équestres professionnelles: Obligations environnementales Installations équestres professionnelles: Obligations environnementales Atelier du 21 mars 2011 FFE-UCM Qui est votre animatrice? Véronique Meeùs Conseillère en environnement UCM (Indépendants et petites

Plus en détail

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement.

Seul l arrêté fait foi pour fixer le contenu des prescriptions à justifier. Justifications à apporter dans le dossier de demande d enregistrement. Guide de justification rubrique 2515 (broyage, concassage, criblage ) Arrêté ministériel de prescriptions générales pour les installations soumises à enregistrement Comme indiqué à l article 3 de l arrêté

Plus en détail

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel

CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L essentiel N 38 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 19/02/2013 ISSN 1769-4000 CONCASSAGE, CRIBLAGE DE MATERIAUX : ENREGISTREMENT ICPE, ARRETE DE PRESCRIPTIONS GENERALES ICPE L

Plus en détail

Numéro - Installation ou activité

Numéro - Installation ou activité Diagnostic de classement «environnement» Secteur d activité : Assainissement, voirie et gestion des déchets Classe 3 : déclaration environnementale Classe 2 : demande de permis d environnement Classe 1

Plus en détail

Vos autorisations d exploiter ou permis d'environnement sont-ils à jour? Faisons le point ensemble!

Vos autorisations d exploiter ou permis d'environnement sont-ils à jour? Faisons le point ensemble! Vos autorisations d exploiter ou permis d'environnement sont-ils à jour? Faisons le point ensemble! Hélène DUPLAT Cellule des Conseillers en Environnement de l UWE 20 avril 2015 1 La Cellule des Conseillers

Plus en détail

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006 AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1565 Liège, le 23 octobre 2006 Objet : Demande de permis unique relative à la régularisation d une porcherie d engraissement de 3.500 porcs et d une étable de 30 bovins à Kettenis

Plus en détail

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.)

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.) ANNEXE 52 (adaptée sur la base de l article 263 du C.W.A.T.U.P. modifié par l arrêté du Gouvernement wallon du 18 juin 2009, publié au Moniteur belge de septembre 2009) COMMUNE DE FERNELMONT DECLARATION

Plus en détail

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT A 10 ANS Cadre juridique et évolution

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT A 10 ANS Cadre juridique et évolution LE PERMIS D ENVIRONNEMENT A 10 ANS Cadre juridique et évolution 11 octobre 2012 LES REGLES DU JEU : L ANCIEN ET LE NOUVEAU Introduction Le cadre légal et réglementaire Les principes généraux La liste des

Plus en détail

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT

COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT COMMUNE DE MOLENBEEK-SAINT-JEAN REGLEMENT RELATIF AUX BUREAUX PRIVES DE TELECOMMUNICATION ET AUX MAGASINS DE NUIT Art. 1 er. Le présent règlement règle une matière visée par les articles 117 et 119 de

Plus en détail

Réglementation environnementale dans les écoles. PERMIS d ENVIRONNEMENT

Réglementation environnementale dans les écoles. PERMIS d ENVIRONNEMENT Réglementation environnementale dans les écoles PERMIS d ENVIRONNEMENT Introduction et grands principes Camille DERMONNE, Institut Eco-Conseil 11 mars 2010 Base légale Décret du 11 mars 1999 (M.B. 08.06.1999)

Plus en détail

Commission de suivi de site

Commission de suivi de site Communauté d'agglomération de Montpellier Installation de stockage de déchets Castries Commission de suivi de site Présentation de l'inspection des installations classées 16 octobre 2014 1 Instruction

Plus en détail

La gestion des déchets de construction

La gestion des déchets de construction CCW_DD01 La gestion des déchets de construction Démarches administratives Le présent document résume les principales exigences et règles à respecter en matière de gestion des déchets, en conformité avec

Plus en détail

ARRETE COMPLEMENTAIRE N 2012-178-0023

ARRETE COMPLEMENTAIRE N 2012-178-0023 DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS Service protection de l'environnement GRENOBLE, LE 26 JUIN 2012 AFFAIRE SUIVIE PAR : Michelle LEDROLE : 04.56.59.49.61 : 04.56.59.49.96 ARRETE

Plus en détail

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur;

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur; Arrêté royal du 4 décembre 2012 concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail (M.B. 21.12.2012) Section I er. - Champ d'application et définitions

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 3 sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public du 2 ème groupe

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.)

Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Les Établissements Recevant du Public (E.R.P.) Qu est-ce que c est? L'article R123-2 du Code de la Construction et de l'habitation précise : "... constituent des établissements recevant du public tous

Plus en détail

Disposition réglementaire

Disposition réglementaire Disposition réglementaire 35 I. GÉNÉRALITÉS 1. Disposition réglementaire : Intitulé complet : Arrêté du Gouvernement wallon du 3 avril 2003 déterminant les conditions sectorielles et intégrales relatives

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

PERMIS D ENVIRONNEMENT - CONDITIONS D EXPLOITATION. 1. En Général 2. Autres conditions 3. Conditions environnementales

PERMIS D ENVIRONNEMENT - CONDITIONS D EXPLOITATION. 1. En Général 2. Autres conditions 3. Conditions environnementales PERMIS D ENVIRONNEMENT - CONDITIONS D EXPLOITATION 1. En Général 2. Autres conditions 3. Conditions environnementales 1. EN GÉNÉRAL Le titulaire d un permis d environnement de classe 1 ou 2 ou la personne

Plus en détail

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie METHANISATION et installations classées et production d électricité Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie 1 Nomenclature des installations classées Les installations classées en application

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REUNION

PREFECTURE DE LA REUNION PREFECTURE DE LA REUNION SECRETARIAT GENERAL SAINT-DENIS, le 07 avril 2009 Direction des Relations avec les Collectivités Territoriales et du Cadre de Vie Bureau de l Environnement et de l Urbanisme A

Plus en détail

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente Mise à jour : Septembre 201 2 I Etablissements recevant du public (ERP) Références réglementaires : Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

DECRET Décret no 96-98 du 7 février 1996 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l'inhalation de poussières d'amiante

DECRET Décret no 96-98 du 7 février 1996 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l'inhalation de poussières d'amiante Accueil > Les textes législatifs et réglementaires > Détail d'un texte En savoir plus sur ce texte... JORF n 33 du 8 février 1996 page 2050 DECRET Décret no 96-98 du 7 février 1996 relatif à la protection

Plus en détail

Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs

Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs Le point de vue des pompiers sur l évolution de la législation Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs Journée d étude du 26/11/2015 Détection Incendie Point de vue du Service

Plus en détail

L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION

L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION Dernière révision du document : juillet 2012 L'amiante (asbeste) est à l origine une roche naturelle composée de minéraux fibreux. Pour ses nombreuses propriétés, dont la résistance

Plus en détail

LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT - CLASSE 3

LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT - CLASSE 3 LE PERMIS D'ENVIRONNEMENT - CLASSE 3 Dernière révision du document : février 2013 Entré en vigueur le 1 er octobre 2002, le "Permis d Environnement" (créé par le décret du 11 mars 1999) peut être considéré

Plus en détail

LA REGLEMENTATION INCENDIE

LA REGLEMENTATION INCENDIE LA REGLEMENTATION INCENDIE SOMMAIRE 1/ Les objectifs de la règlementation incendie 2/ Les grandes familles de construction soumises à la règlementation incendie 3/ La règlementation incendie en bref 4/

Plus en détail

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle DEONTOLOGIE Règles de bonne conduite professionnelle et personnelle Fonds de Réserve pour les Retraites 56 rue de Lille 75007 Paris Tel : 01 58 50 99 12 Fax : 01 58 50 05 33 www.fondsdereserve.fr Le Président

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL > Santé et sécurité au travail : obligations et responsabilités de l'employeur LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL L'ÉVALUATION DES RISQUES DANS L'ENTREPRISE...

Plus en détail

Arrêté préfectoral d enregistrement n 2012271-0007

Arrêté préfectoral d enregistrement n 2012271-0007 Préfecture Direction de la réglementation et des élections Bureau de l'environnement et des enquêtes publiques Arrêté préfectoral d enregistrement n 2012271-0007 Le Préfet des Yvelines, Chevalier de la

Plus en détail

Le transfert des déchets

Le transfert des déchets Le transfert des déchets Modalités d obtention des formules prescrites pour le transfert national et transfrontière de déchets ADMINISTRATION DE L ENVIRONNEMENT Janvier 2003 2 Table des matières : 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Réglementation de la publicité extérieure

Réglementation de la publicité extérieure Réglementation de la publicité extérieure Réunions d'information en Haute-Saône : - 24 juin à 17h30, Salle polyvalente de Rioz - 26 juin à 17h30, Espace 70 à Vesoul - 1er juillet à 17h30, Espace Festif

Plus en détail

Guide pratique à l'usage des exploitants de Café, Hôtel, Restaurant (CHR)

Guide pratique à l'usage des exploitants de Café, Hôtel, Restaurant (CHR) Guide pratique à l'usage des exploitants de Café, Hôtel, Restaurant (CHR) Novembre 2011 Pour exercer une activité commerciale dans le secteur des CHR, il est nécessaire d'effectuer, au préalable, certaines

Plus en détail

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014)

Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Arrêté royal du 28 mars 2014 relatif à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (M.B. 23.4.2014) Section première.- Champ d application et définitions Article 1 er.- Le présent arrêté s applique

Plus en détail

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV CHAPITRE VII. De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV Section 1re. Des dossiers des demandes de permis

Plus en détail

D un régime administratif autonome à l encadrement par la règlementation Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE)

D un régime administratif autonome à l encadrement par la règlementation Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE) N 26 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 février 2015 ISSN 1769-4000 L essentiel STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES : NOUVEAU CADRE JURIDIQUE Les Installations de Stockage

Plus en détail

BENOIST BUSSON Cabinet d Avocats 250 bis, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS

BENOIST BUSSON Cabinet d Avocats 250 bis, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS BENOIST BUSSON Cabinet d Avocats 250 bis, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS MonsieurleProcureurdelaRépublique TribunaldeGrandeInstancedeMontauban Placeducoq 82000MONTAUBAN Paris,le20octobre2010 LR+AR

Plus en détail

Gouvernement Wallon Séance du 11 juillet 2013 Ordre du jour

Gouvernement Wallon Séance du 11 juillet 2013 Ordre du jour Gouvernement Wallon Séance du 11 juillet 2013 Ordre du jour 1. Dynamique Horizon 2022. 2. Comité de concertation Gouvernement fédéral -Gouvernements des Communautés et des Régions. 3. Relations avec le

Plus en détail

Sommaire. La réglementation applicable en matière de sortie de statut de déchets

Sommaire. La réglementation applicable en matière de sortie de statut de déchets Sommaire La réglementation applicable en matière de sortie de statut de déchets Les sorties de statut de déchet : situations au niveau européen, national et régional Les pistes de réflexion du ministère

Plus en détail

Législation environnementale

Législation environnementale D:\DOCUMENTS AND SETTINGS\BOXHO\MES DOCUMENTS\LEGISLATION\COORDINATION PERSO\PERMIS ENVIRONNEMENT.DOCX Direction générale opérationnelle de lêagriculture, des Ressources naturelles et de lêenvironnement

Plus en détail

LE CONSEIL COMMUNAL,

LE CONSEIL COMMUNAL, LE CONSEIL COMMUNAL, Considérant l article D.220 du Code de l Eau en vertu duquel le Conseil Communal est tenu d édicter un règlement communal qui complète les obligations d évacuation des eaux usées dérivant

Plus en détail

Projet d ARRÊTÉ. relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l habitation

Projet d ARRÊTÉ. relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l habitation RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement NOR : Projet d ARRÊTÉ relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

Arrêté du NOR : La ministre de l écologie, du développement durable et de l'énergie,

Arrêté du NOR : La ministre de l écologie, du développement durable et de l'énergie, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l'énergie Arrêté du modifiant l'arrêté du 7 février 2005 modifié fixant les règles techniques auxquelles doivent satisfaire

Plus en détail

LA GESTION DU FUMIER DE CHEVAL

LA GESTION DU FUMIER DE CHEVAL LA GESTION DU FUMIER DE CHEVAL Le Règlement Sanitaire Départemental (R.S.D.) => s applique à tout détenteur de plus de 3 équidés âgés de plus de 6 mois : Une déclaration en mairie est obligatoire via la

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1202 DU 16/08/2005

CIRCULAIRE N 1202 DU 16/08/2005 CIRCULAIRE N 1202 DU 16/08/2005 Objet : Gestion de la problématique amiante (asbeste) dans les bâtiments scolaires. A l'attention de(s) : Pour information : Mesdames et Messieurs les Directeurs des établissements

Plus en détail

INVENTAIRE DES PRODUITS DANGEREUX

INVENTAIRE DES PRODUITS DANGEREUX INVENTAIRE DES PRODUITS DANGEREUX SECOND DEGRÉ Ver 05/2009 Académie de Lille Inspection hygiène et sécurité http://www2.ac-lille.fr/hygiene-securite/ Extraits issus de la législation Code du travail Article

Plus en détail

Centres pour jeunes. Sommaire. I) Généralités 2

Centres pour jeunes. Sommaire. I) Généralités 2 GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 4 juillet 1996 ITM-FL 177.1 Centres pour jeunes (auberges de jeunesse, centres pour jeunes, homes pour scouts, etc.) Aide-mémoire rassemblant les éléments nécessaires

Plus en détail

CPCU VAUGIRARD. Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE CALCUL DU MONTANT DES GARANTIES FINANCIERES

CPCU VAUGIRARD. Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE CALCUL DU MONTANT DES GARANTIES FINANCIERES CPCU VAUGIRARD Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE CALCUL DU MONTANT DES GARANTIES FINANCIERES DOCUMENT REDIGE PAR CPCU 185 rue de Bercy 75012 PARIS www.cpcu.fr Version 3 mars 2014, Page

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. Bâtiments agricoles et urbanisme - application des distances de recul et réciprocité -

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. Bâtiments agricoles et urbanisme - application des distances de recul et réciprocité - Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004

La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise. Juillet 2004 La gestion des véhicules hors d usage en Région bruxelloise Juillet 2004 1 Contexte (1) Directive 2000/53/CE + Décision européenne des déchets 2000/532/CE: le VHU non dépollué est un déchet dangereux le

Plus en détail

CDROM Editions Législatives. 1

CDROM Editions Législatives. 1 Décret n o 97-1133 du 8 décembre 1997 relatif à l'épandage des boues issues du traitement des eaux usées (JO du 10 décembre 1997) Vu la directive 75/442/CEE du Conseil des Communautés européennes du 15

Plus en détail

Chapitre IV. Le cadre législatif.

Chapitre IV. Le cadre législatif. Chapitre IV Le cadre législatif. Introduction : Les impositions légales et réglementaires en matière de désamiantage sont plutôt strictes et ce avec raison car il ne s agit pas seulement de se protéger

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Société CARTONS ET PLASTIQUES Avenue Bernard Chochoy à ARQUES CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR PORTANT SUR LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UN ATELIER DE TRANSFORMATION ET D IMPRESSION

Plus en détail

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ;

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ; REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n o 2015-DC-0508 de l Autorité de sûreté nucléaire du 21 avril 2015 relative à l étude sur la gestion des déchets et au bilan des déchets produits dans les installations nucléaires

Plus en détail

CODE DU SPORT. Activités Aquatiques. (Arrêté du 28 février 2008) Textes de loi qui régissent les activités aquatiques

CODE DU SPORT. Activités Aquatiques. (Arrêté du 28 février 2008) Textes de loi qui régissent les activités aquatiques CODE DU SPORT Activités Aquatiques (Arrêté du 28 février 2008) Textes de loi qui régissent les activités aquatiques Obligation de déclarer l'exploitant d'un établissement d'aps: Art. L322-1. Et Art L322-2.

Plus en détail

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise)

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise) (fiche d entreprise) Tampon Médical Tampon de la collectivité Signature Signature Art. 14-1 du Décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié Dans chaque service d une collectivité territoriale et dans chaque

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT DANS LES DOCUMENTS

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT DANS LES DOCUMENTS PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT DANS LES DOCUMENTS D URBANISME L objet de cette fiche est d apporter des éléments méthodologiques afin d aider à la prise en compte du thème considéré dans la planification

Plus en détail

Nouvelles dispositions relatives au chauffage des logements

Nouvelles dispositions relatives au chauffage des logements Législation Nouvelles dispositions relatives au chauffage des logements arrêté royal du 6 janvier 1978 tendant à prévenir la L pollution atmosphérique lors du chauffage de bâtiments à l aide de combustibles

Plus en détail

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DECLARATION CHANTIER TEMPORAIRE D ENCAPSULATION ET/OU DE RETRAIT D AMIANTE DE CLASSE I.

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DECLARATION CHANTIER TEMPORAIRE D ENCAPSULATION ET/OU DE RETRAIT D AMIANTE DE CLASSE I. IBGE SITE DE TOUR &TAXIS AVENUE DU PORT 86 C, boite 3000 1000 BRUXELLES REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DECLARATION CHANTIER TEMPORAIRE D ENCAPSULATION ET/OU DE RETRAIT D AMIANTE DE CLASSE I.C

Plus en détail

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires Stockage et épandage du digestat Evolutions réglementaires Sommaire Introduction Rappels des différents régimes des installations classées de méthanisation Les règles autour du stockage Du plan d épandage

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PROLONGATION D UN PERMIS D ENVIRONNEMENT

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PROLONGATION D UN PERMIS D ENVIRONNEMENT COMMUNE D'UCCLE Environnement V/correspondant : Conny Roelens Tel. : 02/348.68.65. - Fax 02/348.66.28. Courriel : environnement4@uccle.be FORMULAIRE DE DEMANDE DE PROLONGATION D UN PERMIS D ENVIRONNEMENT

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Gérard Dessein Ingénieur en chef Chef du Service Accessibilité et Constructions adaptées

Plus en détail

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé CCW_DD02 L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé De nombreuses entreprises sont confrontées à des matériaux amiantés lors de rénovations ou de démolition de bâtiments. Ces matériaux,

Plus en détail

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Réglementation ICPE Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Législation applicable En France, 500 000 établissements relèvent actuellement de la législation

Plus en détail

DREAL Midi-Pyrénées Direction Régionale de l Environnement de l Aménagement et du Logement

DREAL Midi-Pyrénées Direction Régionale de l Environnement de l Aménagement et du Logement DREAL Midi-Pyrénées Direction Régionale de l Environnement de l Aménagement et du Logement Service des Risques Technologiques et Environnement Industriel Division Prévention des Impacts sur la Santé et

Plus en détail

REGLEMENTATION BLANCHISSERIE

REGLEMENTATION BLANCHISSERIE NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2008 SERVICE ENVIRONNEMENT REGLEMENTATION BLANCHISSERIE Rédacteur : A.CHEVILLARD Approbateur : D. GOUTTEBEL Date : 25/03/08 Définition : Les blanchisseries et laveries

Plus en détail

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A 1 Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour entrepôts 1510-A P. CASTEL Service Prévention Risques Risques Industriels Accidentels 2 Programme Généralités réglementaires sur la maîtrise de l

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Section 2 : Exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Sous-section 1 : Immeubles construits avant le 1er janvier 1980 Article R1334-14 : Les articles de la présente sous-section

Plus en détail

L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS)

L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS) L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS) Dernière révision du document : juillet 2012 QUAND ET COMMENT DÉPOSER LE DOSSIER AUPRÈS DE L'ADMINISTRATION? Le projet d assainissement est à envoyer

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222 PAGE 1/14 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 222 Installations de lavage de voitures,

Plus en détail

TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES

TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES COMMUNE DE JARRIE PLAN D OCCUPATION DES SOLS UA Juillet 2006 TITRE II - DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES URBAINES Chapitre 1 - ZONE UA CARACTERE DE LA ZONE : Il s agit de la zone urbaine traditionnelle

Plus en détail

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE

Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE Pièce 6 NOTICE RELATIVE A LA CONFORMITE DE L INSTALLATION PROJETEE AVEC LES PRESCRIPTIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES RELATIVES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Notice Hygiène et sécurité - Page

Plus en détail

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013 DREAL Poitou-Charentes 1. Réglementation ICPE stockage d'explosifs Artifices de divertissement : explosifs Rubrique

Plus en détail

ANNEXE 2 : REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AUX MODALITES DE RACCORDEMENT A L'EGOUT ET A L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES

ANNEXE 2 : REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AUX MODALITES DE RACCORDEMENT A L'EGOUT ET A L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES ANNEXE 2 : REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AUX MODALITES DE RACCORDEMENT A L'EGOUT ET A L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES Chapitre 1 : Portée du règlement communal Article 1. Le présent règlement vise à réglementer

Plus en détail

Veille Réglementaire VEILLE REGLEMENTAIRE. Réponse DAJ. Réponse DAJ. Nanoparticules. Nanoparticules

Veille Réglementaire VEILLE REGLEMENTAIRE. Réponse DAJ. Réponse DAJ. Nanoparticules. Nanoparticules 30 e rencontres du GP'Sup Université de Strasbourg 9 et 10 décembre 2010 Veille Réglementaire Janvier 2005 IHSESR - Présentation 1 VEILLE REGLEMENTAIRE Réponses DAJ Électricité Rayonnements optiques A

Plus en détail

Décret n 2016-xxx du xx mois 2016 portant mesures de simplification de la réglementation des publicités, enseignes et préenseignes NOR : DEVL1522614D

Décret n 2016-xxx du xx mois 2016 portant mesures de simplification de la réglementation des publicités, enseignes et préenseignes NOR : DEVL1522614D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Décret n 2016-xxx du xx mois 2016 portant mesures de simplification de la réglementation des publicités, enseignes

Plus en détail

Publics concernés : Entreprises, Préfets, DREAL, DRIEE, DEAL

Publics concernés : Entreprises, Préfets, DREAL, DRIEE, DEAL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l'énergie Arrêté du [ ] encadrant la constitution de garanties financières par le biais d un fonds de garantie privé prévue

Plus en détail

conséquence, en cas d'une alarme pour les biens, d'une intrusion non permise ou d'une tentative, ou en cas d'une alarme pour les personnes, d'un

conséquence, en cas d'une alarme pour les biens, d'une intrusion non permise ou d'une tentative, ou en cas d'une alarme pour les personnes, d'un 25 AVRIL 2007. - Arrêté royal fixant les conditions d'installation, d'entretien et d'utilisation des systèmes d' et de gestion de centraux d' ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents

Plus en détail

Arrêtons: Art. 2. Définitions.

Arrêtons: Art. 2. Définitions. Etablissements classés - Garages/parkings de 5 à 20 places Règlement grand-ducal du 26 juillet 1999 fixant les prescriptions générales pour les garages et parkings couverts pouvant recevoir entre 5 et

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société MARIE DIDIER AUTOMOBILES Il ressort de l inventaire des accidents technologiques

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE

LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE LE CONTRÔLE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE Dernière révision du document : juillet 2012 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Arrêté du Gouvernement Wallon du 29 janvier 2009 tendant à prévenir la pollution atmosphérique

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) Dernière révision du document : juillet 2012 CONTEXTE La directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments vise la réduction de

Plus en détail

Logement, logement salubre, logement collectif, pièce d habitation, petit logement individuel

Logement, logement salubre, logement collectif, pièce d habitation, petit logement individuel Permis de INFORMATIONS GÉNÉRALES Un permis de est la décision préalable de l'autorité administrative compétente (la Commune) d'autoriser, pour les petits logements individuels et les logements collectifs,

Plus en détail

Sur proposition du Ministre de l Agriculture, de la Ruralité, de l Environnement et du Tourisme ; Après délibération, ARRÊTE :

Sur proposition du Ministre de l Agriculture, de la Ruralité, de l Environnement et du Tourisme ; Après délibération, ARRÊTE : Projet d arrêté modifiant le livre II du Code de l environnement constituant le Code de l eau en ce qui concerne la Gestion Durable de l Azote en Agriculture. Le Gouvernement wallon, Vu le Code de l eau,

Plus en détail

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 Document réalisé en avril 2010 mise à jour février 2013 Sources : sites http://www.legifrance.gouv.fr/ http://carrefourlocal.senat.fr

Plus en détail

La réglementation applicable à l atelier d élevage

La réglementation applicable à l atelier d élevage Chapitre1 La réglementation applicable à l atelier d élevage 1.1 Les ouvrages 1.2 Les textes 1.2.1 - Les sols 1.2.2 - Les ouvrages de stockage des effluents 1.2.3 - Les eaux de pluie et les eaux de nettoyage

Plus en détail

Réglementation de la publicité extérieure

Réglementation de la publicité extérieure Réglementation de la publicité extérieure Réunions d information : - 14 Mai, Vallon Pont d Arc - 16 Mai, Ucel - 21 Mai, La Voulte sur Rhône - 4 Juin, St Jean de Muzols Sommaire Quelques définitions : enseignes,

Plus en détail

ARRÊTE ROYAL DU 22 JUIN 2001

ARRÊTE ROYAL DU 22 JUIN 2001 ARRÊTE ROYAL DU 22 JUIN 2001 fixant les règles en matière de budget, de comptabilité et de comptes des institutions publiques de sécurité sociale soumises à l'arrêté royal du 3 avril 1997 portant des mesures

Plus en détail

Clinique vétérinaire 58, Avenue du Docteur Arnold Netter 75012 PARIS

Clinique vétérinaire 58, Avenue du Docteur Arnold Netter 75012 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 7 février 2014 N/Réf. : CODEP-PRS-2014-004998 Clinique vétérinaire 58, Avenue du Docteur Arnold Netter 75012 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la

Plus en détail