Lausanne, le 21 août 2008

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lausanne, le 21 août 2008"

Transcription

1 Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction générale de l'enseignement postobligatoire Lausanne, le 21 août 2008 Informations à l'intention des élèves de l'ecole de culture générale et de commerce des gymnases vaudois durant l'année scolaire et de leurs parents Introduction Le Conseil d'etat a adopté le 13 août 2008 un nouveau règlement des gymnases (ci-après "RGY"), qui entre en vigueur pour le début de l'année scolaire , et qui remplace le règlement du 7 mai Des modifications importantes concernent l'ecole de maturité, compte tenu notamment des changements apportés en 2007 au règlement suisse de reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale. Pour l'ecole de culture générale et de commerce, le nouveau règlement des gymnases tient compte des modifications apportées en 2007 à la loi vaudoise sur l'enseignement secondaire supérieur, qui se fondaient elles-mêmes notamment sur les évolutions intervenues au niveau suisse, en particulier l'adoption du règlement de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) concernant la reconnaissance des certificats délivrés par les écoles de culture générale et l'entrée en vigueur de la nouvelle loi fédérale sur la formation professionnelle. Ce sont ces changements qui ont conduit à la transformation de notre ancienne Ecole de diplôme en Ecole de culture générale et de commerce. Si les dénominations évoluent, les plans d'études et les conditions de promotion et d'obtention des titres en Ecole de culture générale et de commerce ne sont pour l'essentiel pas modifiés, sous réserve d'une clause mentionnée ci-après, jusqu'aux certificats de culture générale et certificats d'études commerciales, ainsi que pour l'obtention des maturités professionnelles commerciales et santé-social. En revanche, des changements assez importants ont été décidés en ce qui concerne les maturités spécialisées. Le présent document a pour objectif principal de rappeler, à l'intention des élèves d'ecole de culture générale et de commerce de nos gymnases et de leurs parents, les règles essentielles en matière de promotion et d'obtention des titres, jusqu'aux certificats, et de décrire les règles adoptées pour les maturités spécialisées et les maturités professionnelles. Il ne se prétend nullement exhaustif. Le nouveau règlement des gymnases et la brochure comprenant, pour l'année scolaire , la répartition horaire des disciplines (grille horaire), le plan d'études et la liste des examens écrits et oraux sont disponibles sur le site Eux seuls font bien entendu foi pour répondre à des questions de détail ou en cas de contestations.

2 2 Quelques règles importantes concernant le redoublement, les choix de formation offerts aux élèves dans les différentes options, le passage de l'ecole de culture générale et de commerce à l'ecole de maturité, la fréquentation des cours et la fraude ou le plagiat sont également rappelées. Les directions de nos gymnases complètent bien entendu l'information et sont à disposition pour répondre aux questions. Année scolaire divisée en deux semestres Dès août 2008, l'année scolaire est divisée en deux semestres et non plus en trois trimestres (art. 57 RGY). Des bulletins intermédiaires sont établis à la fin du premier semestre et, pour les élèves de 1 ère et 2 ème années, au milieu du premier semestre. Les bulletins intermédiaires et le bulletin annuel sont transmis aux parents ou au représentant légal de l'élève mineur ou à l'élève majeur. Structure générale de l'ecole de culture générale et de commerce L'Ecole de culture générale et de commerce conduit en trois ans aux certificats de culture générale et aux certificats d'études commerciales. La première année est commune à tous les élèves. Ces derniers ont, pour la 2 ème et la 3 ème années, le choix entre cinq options : les options artistique (arts visuels ou musique), santé, sociopédagogique, socio-éducative, économie et commerce. Cette formation se déroule exclusivement au gymnase et l'évaluation porte uniquement sur les résultats obtenus dans les disciplines prévues par la grille horaire (y compris le travail personnel de 3 ème année), sous réserve : - d'un stage pratique extrascolaire de deux semaines au minimum, à accomplir en 2 ème année, dans le domaine d'études de l'option choisie, tout ou partie du stage se déroulant, en principe, sur le temps de vacances scolaires; cette disposition, précisée à l'article 84 du RGY, découle directement de règles imposées au niveau suisse pour la reconnaissance des certificats; les élèves doivent avoir fait valider ce stage pratique extrascolaire par le directeur de leur gymnase pour avoir le droit de se présenter aux examens finals; - des règles spécifiques prévues pour les élèves de l'option socio-éducative, qui doivent accomplir et faire valider des stages dès la 2 ème année (des préparations pouvant être en outre imposées dès la 1 ère année aux élèves qui ont choisi cette option). A l'issue de la troisième année, les élèves qui ont obtenu le certificat peuvent soit entreprendre directement des formations subséquentes ou exercer une activité professionnelle soit, conformément aux règles adoptées au niveau suisse, préparer une maturité spécialisée ou une maturité professionnelle, titres qui leur donnent alors le droit d'entreprendre des formations professionnelles supérieures ou d'exercer des activités professionnelles pour lesquelles de tels titres sont requis. Selon les options choisies, la préparation aux maturités spécialisées et aux maturités professionnelles ne se traduit pas uniquement par des formations au gymnase proprement dit mais comprend aussi, principalement parfois, des stages ou des activités professionnelles contrôlées, ainsi qu'un travail de maturité spécialisée ou un travail personnel relatif à l'activité en entreprise, dont le contenu et l'évaluation ne sont de loin pas de la compétence exclusive du gymnase mais dépendent également des

3 3 entreprises ou des Hautes écoles spécialisées que les élèves souhaitent fréquenter ultérieurement. Les conditions mêmes d'admission aux formations qui conduisent à une maturité spécialisée ou à une maturité professionnelle sont définies d'entente avec les entreprises ou les Hautes écoles spécialisées et impliquent des recherches de places de stages ou de pratique professionnelle contrôlée par les élèves eux-mêmes. Les élèves de l'ecole de culture générale et de commerce doivent donc être bien conscients de la différence de conception et de contenu qui existe ainsi entre les trois premières années, qui conduisent aux certificats, et les formations qui, en une année au plus, conduisent aux maturités spécialisées et aux maturités professionnelles. Les contenus et programmes des options qui conduisent aux maturités spécialisées des différentes orientations seront définis dans le courant de l'année scolaire et adoptés en vue de l'année scolaire Ils seront adaptés ultérieurement au rythme des ans compte tenu des exigences en constante évolution des écoles subséquentes. Il en ira de même des caractéristiques des formations qui conduisent aux maturités professionnelles. Si la structure générale et les objectifs de ces formations sont bien sûr définis, les élèves doivent être conscients que leurs contenus détaillés ne pourront pas toujours être publiés à l'avance. Les informations seront naturellement régulièrement diffusées. Les principales caractéristiques de ces formations sont toutefois rappelées ci-après. Conditions de promotion durant les trois années qui conduisent aux certificats Promotion de 1 ère en 2 ème année L'article 87 du RGY définit ainsi les conditions de promotion de 1 ère d'ecole de culture générale et de commerce en 2 ème année " 1 Pour être promu, l élève doit obtenir un bulletin annuel suffisant. 2 Pour qu un bulletin soit suffisant, l élève doit remplir les conditions suivantes : a. obtenir un total des notes égal à au moins autant de fois 4 points qu il y a de notes; b. avoir une somme des écarts à 4 des notes insuffisantes (points négatifs) n excédant pas 2 points; c. ne pas avoir plus de trois notes inférieures à 4. 3 Lorsque l'insuffisance est due exclusivement au fait que l'élève a obtenu quatre notes annuelles inférieures à 4, les deux premières conditions prévues à l alinéa 2 étant remplies, l'élève est néanmoins promu s'il obtient un résultat suffisant à une épreuve complémentaire, qu'il choisit parmi l'un des quatre domaines ou disciplines pour lesquels il n'a pas obtenu la note 4. 4 Le département fixe les modalités de ces épreuves complémentaires qui ont lieu avant la rentrée d'août. 5 Lorsque l alinéa 3 ci-dessus ne peut pas ou plus s appliquer, la conférence des maîtres peut promouvoir un élève dont le bulletin annuel est insuffisant, dans les cas limites ou lors de circonstances particulières. Une telle promotion porte sur l année scolaire entière."

4 4 Ces conditions sont les mêmes que celles qui prévalaient durant l'année scolaire , à une différence, importante, près. Conformément à la lettre b ci-dessus, l'élève ne doit pas avoir plus de 2 points négatifs, contre 3 jusqu'à maintenant. Promotion de 2 ème en 3 ème année Les conditions de promotion de 2 ème en 3 ème année sont les mêmes que celles qui sont prévues pour la promotion de 1 ère en 2 ème année, avec, pour l'année scolaire uniquement, une différence, qui résulte des dispositions transitoires prévues dans le RGY : l'élève ne doit pas avoir plus de 3 points négatifs. Il bénéficiera ainsi de la même règle que celle qu'il a connue en 1 ère année, durant l'année scolaire Dès l'année scolaire , l'article 87 ci-dessus s'appliquera également aux élèves de 2 ème année. Conditions supplémentaires de promotion pour les élèves de l'option socio-éducative L'article 88 du RGY définit de la manière suivante les conditions supplémentaires de promotion pour les élèves de l'option socio-éducative : " 1 Pour être promu, l élève de l option socio-éducative qui remplit les conditions de promotion définies à l art. 87 doit avoir fait valider les stages prévus à la répartition horaire des disciplines de l option. La non validation des stages entraîne le doublement de l'année et un changement d'option, selon des modalités fixées par le département. 2 La note 1 obtenue dans un module des cours de connaissances professionnelles spécifique de l option entraîne le redoublement de l année et le changement d option, selon des modalités fixées par le département. 3 Le directeur apprécie les circonstances particulières." Travail personnel Conformément aux règles définies au niveau suisse et aux articles 85 et 86 du RGY, les élèves de l'ecole de culture générale et de commerce effectuent un travail personnel en 3 ème année selon le calendrier fixé par le directeur. Le travail personnel permet de démontrer ses capacités à résoudre et à présenter de façon autonome des tâches complexes dans les domaines d'études de l'option choisie. Pour les élèves de l option socio-éducative et de l option économie et commerce, le travail personnel (travail de maturité professionnelle) doit être interdisciplinaire et centré sur un projet (TIP). Pour les élèves des options artistique, santé et sociopédagogique, le travail personnel donne lieu à une note annuelle. Pour les élèves de l option économie et commerce, l'évaluation du travail interdisciplinaire centré sur un projet est prise en considération dans le calcul de la note annuelle des branches concernées.

5 5 Pour les élèves de l'option socio-éducative, le travail personnel donne lieu à une note annuelle; celle-ci compte également dans le calcul de la note annuelle des branches concernées. L'évaluation du travail personnel tient compte de la mise en forme du document. Conditions d'obtention du certificat L'article 89 du RGY définit de la manière suivante les conditions d'obtention du certificat de culture générale ou du certificat d'études commerciales : "Pour obtenir le certificat de culture générale ou le certificat d'études commerciales, l élève doit remplir les conditions suivantes : a. obtenir un total des notes définitives au moins égal à autant de fois 4 points qu il y a de notes; b. ne pas avoir une somme des écarts à 4 des notes définitives insuffisantes (points négatifs) excédant 2 points; c. ne pas avoir plus de trois notes définitives inférieures à 4; d. obtenir un total des notes d examen au moins égal à autant de fois 3,5 points qu il y a d examens écrits et oraux. 2 Dans les cas limites ou au vu de circonstances particulières, la conférence des maîtres peut néanmoins attribuer le titre à un élève en échec. Dans ce cas, le directeur modifie la ou les notes en conséquence sur préavis du conseil de classe et dans le cadre fixé par le département." Ces conditions sont les mêmes que celles qui étaient en vigueur durant l'année scolaire En particulier, la lettre b (pas plus de 2 points négatifs) avait déjà été adoptée pour cette année scolaire Notes reprises à la fin de la 3 ème année pour le certificat Si la très grande majorité des notes des matières qui figurent sur le certificat seront attribuées à l'issue d'un enseignement en 3 ème année, les élèves doivent être conscients que, pour certaines options, compte tenu du plan d'études adopté dans notre canton et des conditions de reconnaissance définies au niveau suisse, les notes de une ou deux disciplines se fonderont sur les résultats obtenus en 1 ère année déjà. C'est ainsi que : - pour les élèves de l'option santé, la note d'arts visuels ou de musique est celle de 1 ère année, - pour les élèves de l'option artistique, la note de sciences expérimentales est celle de 1 ère année, - pour les élèves de l'option socio-éducative, les notes d'arts visuels ou de musique et de sciences expérimentales sont celles de 1 ère année. Pour les élèves des options sociopédagogique et économie et commerce, aucune note n'est reprise en 3 ème année. Ces dispositions étaient déjà en vigueur durant l'année scolaire

6 6 Les maturités spécialisées Conformément à l'article 94 du RGY, des formations à des maturités spécialisées seront progressivement organisées dès l'année scolaire , à l'intention des élèves qui ont obtenu leur certificat, dans les domaines - de la pédagogie, - de la santé, - du social, - des arts visuels, - de la musique. Conformément au principe général défini par l'article 21 du RGY, le département fixera chaque année quelles options seront ouvertes, compte tenu du nombre de candidats. Il va sans dire que chaque option ne pourra pas être offerte dans chaque établissement, voire dans chaque aire de recrutement. Comme indiqué ci-dessus, les contenus et programmes des formations conduisant aux maturités spécialisées seront définis pour le début de l'année scolaire La formation comprendra : - des prestations complémentaires, sous forme de cours ou stages, dans le domaine professionnel choisi, l'élève recherchant lui-même la ou les éventuelles places de stage exigées dans le cadre des prestations complémentaires, - un travail de maturité spécialisée dans le domaine professionnel choisi, préparé de façon personnelle. Les porteurs d'un certificat de culture générale, quelle que soit l'option choisie, seront admissibles à la formation menant à un certificat de maturité spécialisée. Toutefois, les porteurs d'un certificat de culture générale d'une option qui ne correspond pas au domaine visé du certificat de maturité spécialisée seront astreints à des compléments de formation dans les disciplines en relation avec le domaine professionnel visé. En outre, le département peut fixer des conditions supplémentaires d'admission, en concertation avec les écoles subséquentes. Pour l'option pédagogie, il faut d'ores et déjà préciser que l'ancienne maturité spécialisée, mention sociopédagogique, titre cantonal, sera remplacée dès l'année scolaire par la nouvelle maturité spécialisée, option pédagogie, titre suisse, qui doit de ce fait répondre aux exigences fixées à ce niveau. Les maturités professionnelles commerciales et santé-social Comme jusqu'à maintenant, les élèves qui obtiendront le certificat d'études commerciales (certificat de l'option économie et commerce) pourront préparer la maturité professionnelle commerciale, au prix d'une année de formation environ. Cette année consiste en une pratique professionnelle contrôlée, dans une entreprise agréée par le département, permettant d'atteindre les connaissances et aptitudes correspondant aux niveaux fixés par l'office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT). En principe, l'élève recherche lui-même une place de formation, un contrat de travail régissant les relations entre l'entreprise et l'élève, les objectifs étant quant à eux définis dans une convention entre le gymnase et l'entreprise.

7 7 Pour obtenir la maturité professionnelle commerciale, l'élève doit avoir obtenu au moins la mention "suffisant" à la pratique professionnelle et validé le travail personnel relatif à l'activité en entreprise. Comme jusqu'à maintenant également, sont admissibles à la formation qui conduit au CFC d'assistant socio-éducatif et à la maturité professionnelle santé-social les porteurs du certificat de culture générale du domaine social obtenu en ayant suivi l'option socioéducative. L'année de formation est composée d'une pratique professionnelle sous forme de stages et de cours de connaissances professionnelles en école, le département définissant les modalités de formation. En principe, l'élève recherche luimême la ou les places de stages. Un contrat de stage régit les relations entre l'institution et l'élève. Les objectifs et les modalités du ou des stages sont fixés par convention et sont contrôlés notamment sur la base des rapports fournis par l'institution et l'élève. Pour obtenir la maturité professionnelle santé-social, l'élève doit avoir - rempli les conditions exigées pour l'obtention du CFC d'assistant socio-éducatif, - obtenu au moins la mention "suffisant" à la pratique professionnelle. L'élève qui n'obtient pas la maturité professionnelle santé-social mais satisfait aux exigences du CFC d'assistant socio-éducatif reçoit le CFC. Passage de l'ecole de culture générale et de commerce à l'ecole de maturité Comme tous les documents d'information publiés par le département le rappellent, les élèves de la voie secondaire générale des établissement secondaires qui souhaitent entreprendre des études en Ecole de maturité doivent accomplir, à l'issue de la 9 ème année, le raccordement de type II, dispensé dans les établissements secondaires également. La première année d'ecole de culture générale et de commerce n'est quant à elle en principe pas destinée à permettre une reprise ultérieure de formation en Ecole de maturité. L'article 91 du nouveau RGY a toutefois prévu une exception en faveur d'élèves particulièrement motivés. Il définit les conditions à remplir, qui impliquent en particulier des résultats dans certaines branches à l'issue du premier semestre, la fréquentation, durant le second semestre, de cours préparatoires et la réussite de ces derniers à la fin de l'année scolaire. Conformément à l'article 145 de ce nouveau règlement des gymnases, cette nouvelle disposition, exigeante, n'entrera toutefois en vigueur que pour le début de l'année scolaire Elle ne concerne donc pas les élèves de 1 ère année d'ecole de culture générale et de commerce durant l'année scolaire En revanche, des élèves particulièrement motivés de cette première année d'ecole de culture générale et de commerce durant la présente année scolaire qui souhaiteraient passer en Ecole de maturité et reprendre leur formation en 1 ère année de celle-ci au début de l'année scolaire pourraient se présenter au printemps 2009 aux examens d'admission qui sont organisés pour l'ensemble des gymnases de notre canton par le Gymnase du Bugnon, site de Sévelin, à Lausanne, auprès de qui tout renseignement peut être obtenu. Ces examens portent sur le programme de la neuvième année de la voie secondaire de baccalauréat en français, allemand, anglais, mathématiques, histoire et une option spécifique à choisir parmi l'économie et le droit, l'italien, le latin et la physique et les applications des mathématiques.

8 8 Des élèves de 1 ère ou de 2 ème année pourraient également se présenter aux examens d'admission en 2 ème année. L'article 92 du nouveau RGY, qui s'applique, lui, dès l'année scolaire et qui reprend pour l'essentiel une pratique antérieure qui a fait ses preuves, permet aux élèves qui obtiennent le certificat de culture générale ou le certificat d'études commerciales d'entrer en 2 ème année d'ecole de maturité (et de préparer ainsi la maturité en deux ans, durée définie pour de tels cas au niveau suisse). Ils doivent dans cette perspective réussir des examens spécifiques allégés. Les modalités détaillées de ces examens spécifiques allégés seront fixées d'année en année. Leur principe général est toutefois simple : les élèves doivent uniquement réussir des examens dans les disciplines pour lesquelles ils n'ont pas obtenu, aux examens de certificat, une note définitive de 4 au moins, l'option spécifique qu'ils souhaitent suivre en 2 ème année d'ecole de maturité. Les examens portent sur le programme d'examens des disciplines de certificat dont les notes définitives ont été insuffisantes, le programme de 1 ère année de l'option spécifique que l'élève souhaite suivre à l'ecole de maturité. De plus, les élèves porteurs d'un certificat ayant obtenu un total suffisant des notes définitives dans les disciplines de l'option de culture générale et de commerce qui correspondent à l'option spécifique choisie à l'ecole de maturité peuvent être dispensés de l'examen de cette option spécifique. Changement des choix de formation Conformément à l'article 20 du RGY, les élèves ne peuvent pas modifier les choix de formation opérés au moment de leur inscription, c'est-à-dire, pour l'ecole de culture générale et de commerce, le choix entre les arts visuels ou la musique et entre l'allemand ou l'italien en 1 ère année et le choix de l'option pour le début de la 2 ème année. La Conférence des directeurs peut toutefois déterminer des exceptions pour des cas particuliers dans la limite des places disponibles et des possibilités d'organisation. Cette conférence adoptera prochainement la liste de ces exceptions. Quelques autres règles importantes à connaître Redoublement Conformément à la loi sur l'enseignement secondaire supérieur, un élève ne peut redoubler plus d'une année durant sa scolarité secondaire supérieure. Un second redoublement est exceptionnellement possible aux conditions fixées par le règlement. Ce dernier précise, à son article 72, qu'un élève qui a répété la 1 ère ou la 2 ème année peut encore répéter la 3 ème année, compte tenu des règles définies au niveau suisse. Il découle en revanche de ce qui précède qu'un élève qui a redoublé sa 1 ère année ne peut en aucun cas redoubler sa 2 ème année.

9 9 En outre, comme le précise l'article 71 du règlement, un élève qui répète la 1 ère ou la 2 ème année doit obtenir un bulletin suffisant au 1 er semestre, faute de quoi il n'est pas autorisé à continuer sa classe, la conférence des maîtres appréciant les cas limites ou les circonstances particulières. Obligation de suivre les cours, ponctualité, absences et congés Conformément aux articles 38 à 43 du RGY, les élèves sont tenus de suivre tous les enseignements et de participer à toutes les activités obligatoires avec régularité et ponctualité. Après trois jours d'absence, le directeur doit être informé des raisons de cette dernière. Toute absence doit être justifiée par écrit auprès du directeur, qui apprécie le motif invoqué. Il peut exiger un certificat médical en cas d'absences répétées ou de longue durée. Les absences et les arrivées tardives sans motifs valables conduisent à des sanctions pouvant aller jusqu'à l'exclusion définitive, de la compétence du directeur. Lorsque le motif d'une absence lors d'une épreuve est reconnue valable, le maître peut en exiger le remplacement. L'élève qui se dérobe à cette exigence reçoit la note 1. Une absence dont le motif n'est pas reconnu valable conduit, en principe, à l'attribution de la note 1 à l'épreuve annoncée et manquée. Toute demande de congé doit être clairement motivée et adressée d'avance, par écrit, au directeur, qui en apprécie le bien-fondé et décide d'accorder ou non le congé. Immédiatement avant ou après les vacances scolaires ou un jour férié, il n'est accordé de congé que dans des cas exceptionnels. Fraude et plagiat Conformément à l'article 37 du RGY, en cas de fraude ou de tentative de fraude dans un travail scolaire ou à l'examen, en particulier en cas de plagiat, la note 1 est, en principe, attribuée et une sanction infligée à l'élève. Le directeur général Séverin Bez

ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE (ECG) Édition 2014-2015

ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE (ECG) Édition 2014-2015 ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE (ECG) Vade-mecum à l intention des maîtres et des élèves de 1C. Pour l école de culture générale et de commerce option Commerce - Communication et Information, prière de se référer

Plus en détail

ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE option Commerce - Communication et Information (CCI) Édition 2014-2015 1CE

ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE option Commerce - Communication et Information (CCI) Édition 2014-2015 1CE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE option Commerce - Communication et Information (CCI) Vade-mecum à l intention des maîtres et des élèves de première année de l ECGC option CCI. Pour les autres

Plus en détail

RÈGLEMENT 412.11.1 des gymnases (RGY)

RÈGLEMENT 412.11.1 des gymnases (RGY) Adopté le 13.08.2008, entrée en vigueur le 01.08.2008 - Etat au 01.08.2011 (en vigueur) RÈGLEMENT 412.11.1 des gymnases (RGY) du 13 août 2008 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu la loi sur l'enseignement

Plus en détail

VADE-MECUM A l'usage des maîtres et des élèves du gymnase de Burier (version : juillet 2014)

VADE-MECUM A l'usage des maîtres et des élèves du gymnase de Burier (version : juillet 2014) Vy/Cs / 11.07.2014 VADE-MECUM A l'usage des maîtres et des élèves du gymnase de Burier (version : juillet 2014) Ce vade-mecum regroupe notamment : des articles extraits du Règlement des gymnases (RGY)

Plus en détail

RÈGLEMENT 412.11.1 des gymnases (RGY)

RÈGLEMENT 412.11.1 des gymnases (RGY) Adopté le.08.008, entrée en vigueur le 0.08.008 - Etat au 0.08.0 (en vigueur) RÈGLEMENT.. des gymnases (RGY) du août 008 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu la loi sur l'enseignement secondaire supérieur

Plus en détail

GYMNASE AUGUSTE PICCARD

GYMNASE AUGUSTE PICCARD GYMNASE AUGUSTE PICCARD juin 2015 / OB ECOLE DE MATURITÉ Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM Version 2015-2016 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire

Plus en détail

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE Document de référence ÉCOLE DE MATURITÉ Classes de 1 re, 2 e et 3 e années Version 2014-2015 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire supérieur

Plus en détail

ÉCOLE DE MATURITÉ. Édition 2014-2015

ÉCOLE DE MATURITÉ. Édition 2014-2015 ÉCOLE DE MATURITÉ Vade-mecum à l intention des maîtres et des élèves de 3M. Édition 2014-2015 3M Distribution : Document à disposition sur le site du gymnase : www.gymnasedubugnon.ch Conseillers des classes

Plus en détail

ECOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM

ECOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM GYMNASE AUGUSTE PICCARD juin 2015 / OB ECOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM Version 2015-2016 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement

Plus en détail

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents leo > Degré secondaire I Année 11S DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Certification en fin de 11 e année Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle

Plus en détail

C 1 10.78. Dispositions générales Principe et but, filières de formation et titres délivrés

C 1 10.78. Dispositions générales Principe et but, filières de formation et titres délivrés rsge C 0.78: Règlement des formations professionnelles commerciales à l'école d... file://\\ecu\app\sil\program\books\rsg\htm\rsg_c_0p78.htm Page sur 7 0.0.008 Règlement des formations professionnelles

Plus en détail

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE Document de référence ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE Classes de 1 re, 2 e et 3 e années Version 2015-2016 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire

Plus en détail

Employé-e de commerce

Employé-e de commerce Employé-e de commerce RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DE L ÉDUCATION DE LA CULTURE ET DES SPORTS notre passion : votre formation REGLEMENTS ET ORGANISATION Bases légales L'organisation scolaire,

Plus en détail

dépasser quatre heures par jour. l'appréciation d'un expert au moins. conformément aux directives cantonales.

dépasser quatre heures par jour. l'appréciation d'un expert au moins. conformément aux directives cantonales. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE Règlements des examens de diplôme et de maturité professionnelle commerciale La Direction du ceff Centre de formation professionnelle Berne francophone,

Plus en détail

Règlement des études des lycées cantonaux (admission, promotion et examens)

Règlement des études des lycées cantonaux (admission, promotion et examens) 13 mai 1997 Règlement des études des lycées cantonaux (admission, promotion et examens) Etat en août 2015 Le Conseil d'etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu le décret du Grand Conseil, du 9

Plus en détail

Enseignement et formation. Dès la rentrée scolaire 2011, introduction de la maturité spécialisée et réforme des écoles de commerce

Enseignement et formation. Dès la rentrée scolaire 2011, introduction de la maturité spécialisée et réforme des écoles de commerce CHANCELLERIE D'ÉTAT BUREAU DE LA COMMUNICATION Enseignement et formation Dès la rentrée scolaire 2011, introduction de la maturité spécialisée et réforme des écoles de commerce Dans le cadre de son programme

Plus en détail

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P leo > Degré primaire Années 5P à 8P DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle vise à

Plus en détail

Règlement concernant la filière maturité professionnelle CFC/MPC de commerce modèle 3 + 1 en école à plein temps

Règlement concernant la filière maturité professionnelle CFC/MPC de commerce modèle 3 + 1 en école à plein temps 8 avril 2011 Règlement concernant la filière maturité professionnelle CFC/MPC de commerce modèle 3 + 1 en école à plein temps Etat au 18 août 2014 Le conseiller d'etat, chef du Département de l'éducation,

Plus en détail

- 1 - Il fixe les modalités de l'organisation et du déroulement des examens de certificat.

- 1 - Il fixe les modalités de l'organisation et du déroulement des examens de certificat. - - 4.08 Règlement de l'école de culture générale du juin 008 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur l'instruction publique du 4 juillet 96; vu la loi d'adhésion à l'accord intercantonal sur

Plus en détail

Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'ordonnance fédérale du 30 novembre 1998 sur la maturité professionnelle 1),

Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'ordonnance fédérale du 30 novembre 1998 sur la maturité professionnelle 1), Ordonnance concernant les de maturité et de maturité professionnelle dans les écoles supérieures de commerce de la République et Canton du Jura (Version en vigueur jusqu'au 31 juillet 2011) du 8 mars 2005

Plus en détail

Règlement sur le baccalauréat universitaire (Bachelor) en Faculté des hautes études commerciales (HEC)

Règlement sur le baccalauréat universitaire (Bachelor) en Faculté des hautes études commerciales (HEC) Règlement sur le baccalauréat universitaire (Bachelor) en Faculté des hautes études commerciales (HEC) Par souci de lisibilité, l'emploi du masculin comprend les femmes et les hommes dans l'ensemble de

Plus en détail

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO 15 mars 2007 Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Règlement de filière de la formation cantonale à plein temps d'éducateur et éducatrice de la petite enfance

Règlement de filière de la formation cantonale à plein temps d'éducateur et éducatrice de la petite enfance Règlement de filière de la formation cantonale à plein temps d'éducateur et éducatrice de la petite enfance Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi fédérale sur la formation

Plus en détail

Règlement concernant la filière maturité professionnelle CFC/MPC de commerce modèle i (intégré) en école à plein temps

Règlement concernant la filière maturité professionnelle CFC/MPC de commerce modèle i (intégré) en école à plein temps 8 avril 2011 Règlement concernant la filière maturité professionnelle CFC/MPC de commerce modèle i (intégré) en école à plein temps Etat en août 2014 Le conseiller d'etat, chef du Département de l'éducation,

Plus en détail

TOUS LES TERMES UTILISES DOIVENT ETRE COMPRIS DANS LEUR SENS EPICENE. La Direction du ceff Centre de formation professionnelle Berne francophone,

TOUS LES TERMES UTILISES DOIVENT ETRE COMPRIS DANS LEUR SENS EPICENE. La Direction du ceff Centre de formation professionnelle Berne francophone, CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE Règlement spécifique à la filière de formation CFC plein temps et maturité professionnelle (MP) dans le domaine Santé-social relatif aux conditions

Plus en détail

Information aux parents. Elèves de 8 à 12 ans

Information aux parents. Elèves de 8 à 12 ans leo > Degré primaire Années 5P à 8P (numérotation HarmoS) DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents Elèves de 8 à 12 ans Dans le canton

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle

Ordonnance sur la maturité professionnelle Ordonnance sur la maturité du 8 février 2000 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 27 et 29 de la loi fédérale du 19 avril 1978 sur la formation 1), vu les articles 25 et

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Economie et services, type Economie (MP ES-TE) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

413.323.1. du 23 février 2004. Le Département de l'economie,

413.323.1. du 23 février 2004. Le Département de l'economie, Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure jurassienne d'informatique de gestion (ESIG) (Version en vigueur jusqu'au 31 août 2012) du 23 février 2004 Le Département de l'economie,

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master Règlement grand-ducal du 22 mai 2006 relatif à l'obtention du grade de bachelor et du grade de master de l'université du Luxembourg. - base juridique: L du 12 août 2003 (Mém. A - 149 du 06 octobre 2003,

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Santé et social (MPS 2 ) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle initiale (apprentissage),

Plus en détail

LOI 412.11 sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS)

LOI 412.11 sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS) Adopté le 7.09.985, entrée en vigueur le 0.08.986 - Etat au 0.0.00 (en vigueur) LOI. sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS) du 7 septembre 985 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de

Plus en détail

ÉCOLE DE COMMERCE ET DE CULTURE GÉNÉRALE

ÉCOLE DE COMMERCE ET DE CULTURE GÉNÉRALE Département de la formation et de la sécurité Service de la formation professionnelle Service de l enseignement ECCG Monthey Departement für Bildung und Sicherheit HFMS Monthey ÉCOLE DE COMMERCE ET DE

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Economie et services, type Services (MP ES-TS) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle du Le Conseil d Etat du canton du Valais vu les articles 17, 25, 39, 41 et 71 de la loi fédérale sur la formation professionnelle du 13 décembre

Plus en détail

Présentation des études au gymnase de Burier pour les élèves de 9e année et leurs parents. Décembre 06

Présentation des études au gymnase de Burier pour les élèves de 9e année et leurs parents. Décembre 06 Présentation des études au gymnase de Burier pour les élèves de 9e année et leurs parents Zones de recrutement à l intérieur du canton de Vaud Savoirs constitués, fresque de M. Robert Ireland Gymnase de

Plus en détail

RÈGLEMENT. de la formation de Technicien diplômé ES en microtechnique

RÈGLEMENT. de la formation de Technicien diplômé ES en microtechnique Ecole Technique de la Vallée de Joux Rue G.-H. Piguet 41 1347 Le Sentier RÈGLEMENT de la formation de Technicien diplômé ES en microtechnique Bases légales - Loi fédérale du 13 décembre 2002 sur la formation

Plus en détail

DIRECTIVE MATURITE MENTION BILINGUE AU COLLEGE DE GENEVE RENTREE 2014

DIRECTIVE MATURITE MENTION BILINGUE AU COLLEGE DE GENEVE RENTREE 2014 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique Secrétariat général DIRECTIVE MATURITE MENTION BILINGUE AU COLLEGE DE GENEVE RENTREE 2014 Nom de l'entité : Direction générale de l'enseignement

Plus en détail

Règlement concernant la filière CFC de commerce modèle i (intégré) en école à plein temps

Règlement concernant la filière CFC de commerce modèle i (intégré) en école à plein temps 8 avril 2011 Règlement concernant la filière CFC de commerce modèle i (intégré) en école à plein temps Etat en août 2015 Le conseiller d'etat, chef du Département de l'éducation, de la culture et des sports,

Plus en détail

LA CONSEILLERE D'ETAT, CHEFFE DU DEPARTEMENT DE L'EDUCATION, ET DE LA FAMILLE

LA CONSEILLERE D'ETAT, CHEFFE DU DEPARTEMENT DE L'EDUCATION, ET DE LA FAMILLE Règlement général des filières de maturité professionnelle LA CONSEILLERE D'ETAT, CHEFFE DU DEPARTEMENT DE L'EDUCATION, ET DE LA FAMILLE DE LA RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL vu la loi fédérale sur la

Plus en détail

DIRECTIVE MATURITÉ MENTION BILINGUE AU COLLÈGE DE GENÈVE RENTRÉE 2015

DIRECTIVE MATURITÉ MENTION BILINGUE AU COLLÈGE DE GENÈVE RENTRÉE 2015 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique Secrétariat général DIRECTIVE MATURITÉ MENTION BILINGUE AU COLLÈGE DE GENÈVE RENTRÉE 2015 Nom de l'entité : Direction générale de l'enseignement

Plus en détail

CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE EN RESTAURATION ET SERVICE HOSPITALIER. A - Règlement général de la formation. B - Règlement d'examen.

CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE EN RESTAURATION ET SERVICE HOSPITALIER. A - Règlement général de la formation. B - Règlement d'examen. CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE EN RESTAURATION ET SERVICE HOSPITALIER A - Règlement général de la formation B - Règlement d'examen Annexe C - Directive du travail de projet A - Règlement général du certificat

Plus en détail

Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure d'informatique de gestion (ESIG)

Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure d'informatique de gestion (ESIG) Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure d'informatique de gestion (ESIG) du 13 mars 2013 Le Département de la Formation, de la Culture et des Sports, vu l'ordonnance fédérale

Plus en détail

Examens d admission de l'enseignement secondaire II genevois

Examens d admission de l'enseignement secondaire II genevois Examens d admission de l'enseignement secondaire II genevois 1. Provenance et destination scolaires 2. Conditions d inscription 3. Modalités d inscription 4. Examens d'admission au 1 er degré (12 e année

Plus en détail

I. Généralités. Admissions

I. Généralités. Admissions ***** Directive transitoire sur les admissions et les formations Année préparatoire (modules Filières soins infirmiers, physiothérapie, technique en radiologie médicale de la HECVSanté Préavis favorable

Plus en détail

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Directives de filière du Bachelor of Science HES-SO en soins infirmiers (S appliquent aux étudiant-e-s entrant en formation à partir de l année académique 01/01) Le Comité directeur de la Haute école spécialisée

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE technique (MPT) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

vu le règlement du 3 juin 2009 d'application de la loi du 12 décembre 2007 sur la Haute école pédagogique (RLHEP)

vu le règlement du 3 juin 2009 d'application de la loi du 12 décembre 2007 sur la Haute école pédagogique (RLHEP) Avenue de Cour 33 CH 04 Lausanne Directives du Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_5 du programme de formation menant au Diploma of Advanced Studies en "Accompagnement individuel et collectif.

Plus en détail

Ordonnance concernant les filières de formation à l Ecole de commerce

Ordonnance concernant les filières de formation à l Ecole de commerce Ordonnance concernant les filières de formation à l Ecole de commerce du 6 septembre 2011 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l ordonnance fédérale du 24 juin 2009 sur la maturité fédérale

Plus en détail

Règlement d'études du Programme Passerelle. Bio-Ingénierie Médecine et de la Maîtrise universitaire. en médecine humaine de la Faculté de médecine

Règlement d'études du Programme Passerelle. Bio-Ingénierie Médecine et de la Maîtrise universitaire. en médecine humaine de la Faculté de médecine Règlement d'études du Programme Passerelle Bio-Ingénierie Médecine et de la Maîtrise universitaire en médecine humaine de la Faculté de médecine de l Université de Genève Règlement d études approuvé par

Plus en détail

Département de l'éducation, de la culture et des sports

Département de l'éducation, de la culture et des sports Département de l'éducation, de la culture et des sports Règlement concernant la formation de Designer dipl. ES, orientation Design de produit, spécialisation Objets horlogers Le conseiller d Etat, chef

Plus en détail

Règlement intercantonal d'une filière de passerelle de la maturité professionnelle à l'université (passerelle Dubs) pour l'espace BEJUNE

Règlement intercantonal d'une filière de passerelle de la maturité professionnelle à l'université (passerelle Dubs) pour l'espace BEJUNE 15 mars 2007 Règlement intercantonal d'une filière de passerelle de la maturité professionnelle à l'université (passerelle Dubs) pour l'espace BEJUNE Vu l'ordonnance fédérale relative à la reconnaissance

Plus en détail

DES ELEVES DE HUITIEME ANNEE

DES ELEVES DE HUITIEME ANNEE Orientation des élèves de 8 e année primaire Page 1/5 ORIENTATION DES ELEVES DE HUITIEME ANNEE VERS LES ENSEIGNEMENTS DIFFERENCIES DE L'ECOLE SECONDAIRE INFORMATIONS AUX PARENTS DES ELEVES DE HUITIEME

Plus en détail

Le Conseil-exécutif du Canton de Berne, Le Gouvernement de la République et Canton du Jura,

Le Conseil-exécutif du Canton de Berne, Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, Convention BEJUNE relative à la mobilité des élèves des écoles de formation générale du niveau secondaire 2 dans l'espace défini par les trois cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel des 26 et 27 mars

Plus en détail

Diplôme de formation continue / Diploma of Advanced Studies en santé sexuelle : interventions par l éducation et le conseil. Règlement d études

Diplôme de formation continue / Diploma of Advanced Studies en santé sexuelle : interventions par l éducation et le conseil. Règlement d études Diplôme de formation continue / Diploma of Advanced Studies en santé sexuelle : interventions par l éducation et le conseil Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant

Plus en détail

LE CONSEILLER D ÉTAT, CHEF DU DÉPARTEMENT DE L ÉDUCATION, DELA CUL TURE ET DES SPORTS

LE CONSEILLER D ÉTAT, CHEF DU DÉPARTEMENT DE L ÉDUCATION, DELA CUL TURE ET DES SPORTS Arrêté modifiant différents règlements et directives suite à la modification des conditions d admission de certaines filières à plein temps du secondaire 2 LE CONSEILLER D ÉTAT, CHEF DU DÉPARTEMENT DE

Plus en détail

POLITIQUE DE PROMOTION ET DE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

POLITIQUE DE PROMOTION ET DE CLASSEMENT DES ÉLÈVES POLITIQUE DE PROMOTION ET DE CLASSEMENT DES ÉLÈVES SERVICES ÉDUCATIFS Adoptée par l'ordonnance 92-068 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE.... 1 1.1 Objectif général.... 1 1.2 Objectifs spécifiques......

Plus en détail

Directives pour la Maturité professionnelle 2 (MP 2) Orientation Economie et services, Type services

Directives pour la Maturité professionnelle 2 (MP 2) Orientation Economie et services, Type services Directives pour la Maturité professionnelle 2 (MP 2) Orientation Economie et services, Type services Agenda Mars 2016 Mai / juin 2016 Vous obtenez votre convocation d examen personnelle pour vous présenter

Plus en détail

Règlement de l'école de commerce à plein temps du 24 juin 2011

Règlement de l'école de commerce à plein temps du 24 juin 2011 - 1 - Règlement de l'école de commerce à plein temps du 24 juin 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur l'instruction publique du 4 juillet 1962; vu la loi fédérale sur la formation professionnelle

Plus en détail

Année scolaire 2010-2011. ECOLE DE MATURITÉ Classes de 1 ère, 2 e et 3 e années NOTES CONDITIONS DE REUSSITE - CHANGEMENTS. Gymnase de Beaulieu

Année scolaire 2010-2011. ECOLE DE MATURITÉ Classes de 1 ère, 2 e et 3 e années NOTES CONDITIONS DE REUSSITE - CHANGEMENTS. Gymnase de Beaulieu Année scolaire 2010-2011 ECOLE DE MATURITÉ Classes de 1 ère, 2 e et 3 e années Gymnase de Beaulieu NOTES CONDITIONS DE REUSSITE - CHANGEMENTS Ce document est établi selon la Loi scolaire sur lʼenseignement

Plus en détail

Règlement interne relatif à l'admission à l'université de Genève des candidats non-porteurs d'un certificat de maturité

Règlement interne relatif à l'admission à l'université de Genève des candidats non-porteurs d'un certificat de maturité Règlement interne relatif à l'admission à l'université de Genève des candidats non-porteurs d'un certificat de maturité Vu l article 16 aliné 3 de la loi sur l Université du 13 juin 2008 (ci-après LU);

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE santé-social (MPS 2 ) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies / Certificat de formation continue en santé sexuelle : approches de prévention et de promotion. Règlement d études

Certificate of Advanced Studies / Certificat de formation continue en santé sexuelle : approches de prévention et de promotion. Règlement d études Certificate of Advanced Studies / Certificat de formation continue en santé sexuelle : approches de prévention et de promotion Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne

Plus en détail

vu le règlement du 3 juin 2009 d'application de la loi du 12 décembre 2007 sur la Haute école pédagogique (RLHEP)

vu le règlement du 3 juin 2009 d'application de la loi du 12 décembre 2007 sur la Haute école pédagogique (RLHEP) Avenue de Cour 33 CH 04 Lausanne Directives du Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_57 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en "Promotion de la santé et prévention

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 6 mai 011, vu le règlement d admission

Plus en détail

Brochure d information juillet 2013. Département de la formation, de la jeunesse et de la culture GYMNASE DE CHAMBLANDES COURS DU SOIR

Brochure d information juillet 2013. Département de la formation, de la jeunesse et de la culture GYMNASE DE CHAMBLANDES COURS DU SOIR Département de la formation, de la jeunesse et de la culture GYMNASE DE CHAMBLANDES COURS DU SOIR Avenue des Désertes 29 1009 PULLY Brochure d information juillet 2013 Cette édition annule et remplace

Plus en détail

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 02-06-26-12 Référence(s) : Loi sur l instruction publique, (L.R.Q., c.1-13.3); Régime pédagogique (L.R.Q. c.1-13.3,

Plus en détail

Règlement sur le programme menant à une attestation de crédits d études en psychologie (30 ECTS de niveau Master)

Règlement sur le programme menant à une attestation de crédits d études en psychologie (30 ECTS de niveau Master) Règlement sur le programme menant à une attestation de crédits d études en psychologie (30 ECTS de niveau Master) modifications dues à l entrée en vigueur du Règlement général des études approuvées par

Plus en détail

Règlement concernant l'organisation de l'enseignement, le plan d'études et les promotions dans les écoles supérieures de commerce

Règlement concernant l'organisation de l'enseignement, le plan d'études et les promotions dans les écoles supérieures de commerce Règlement concernant l'organisation de l'enseignement, le plan d'études et les promotions dans les écoles supérieures de commerce du 9 mars 2005 Le Département de l'education, vu l'ordonnance du 8 mars

Plus en détail

Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en "Didactique du français langue seconde"

Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en Didactique du français langue seconde Avenue de Cour 33 CH 04 Lausanne Directives du Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en "Didactique du français langue

Plus en détail

Directives de filière du Bachelor of Science HES-SO en thérapie psychomotrice

Directives de filière du Bachelor of Science HES-SO en thérapie psychomotrice Directives de filière du Bachelor of Science HES-SO en thérapie psychomotrice Version du 1 er septembre 011 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu le règlement de la

Plus en détail

MAS HES-SO Marketing Management

MAS HES-SO Marketing Management Règlement d études MAS HES-SO Marketing Management Neuchâtel, avril 015 Règlement d études Page 1/7 Vu la loi fédérale sur l encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE) du 0 septembre 011,

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

Règlement de la maturité spécialisée orientation pédagogie du canton du Valais du 20 avril 2011

Règlement de la maturité spécialisée orientation pédagogie du canton du Valais du 20 avril 2011 - 1-413.105 Règlement de la maturité spécialisée orientation pédagogie du canton du Valais du 20 avril 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur l'instruction publique du 4 juillet 1962;

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES Dans les articles 1 à 24 du présent règlement général, il faut entendre «section ou département directement rattaché à la Faculté» partout où il est

Plus en détail

Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion

Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion Règlement de filière du Bachelor of Science HES-SO en Informatique de gestion Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée

Plus en détail

NIVEAU BACHELOR D ARCHITECTURE EN COURS D EMPLOI (ALTERNANCE ECOLE / ENTREPRISE) Formations à destination des CFC

NIVEAU BACHELOR D ARCHITECTURE EN COURS D EMPLOI (ALTERNANCE ECOLE / ENTREPRISE) Formations à destination des CFC NIVEAU BACHELOR D ARCHITECTURE EN COURS D EMPLOI (ALTERNANCE ECOLE / ENTREPRISE) Formations à destination des CFC 1) Durée de la formation - 3 ans en alternance (180 crédits ECTS) - La partie professionnelle

Plus en détail

École de culture générale et École de commerce

École de culture générale et École de commerce Direction de l instruction publique de la culture et du sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction de l enseignement

Plus en détail

Maîtrise universitaire ès Sciences en Systèmes d Information Master of Science (MSc) in Information Systems Règlement d études

Maîtrise universitaire ès Sciences en Systèmes d Information Master of Science (MSc) in Information Systems Règlement d études Maîtrise universitaire ès Sciences en Systèmes d Information Master of Science (MSc) in Information Systems Règlement d études Par souci de lisibilité, l emploi du masculin comprend les femmes et les hommes

Plus en détail

réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile

réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile Convention intercantonale du 20 mai 2005 réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile Les chefs des départements de l instruction publique, de la formation et

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Règlement d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO Version du 10 février 015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la Convention intercantonale sur la Haute école

Plus en détail

Certificat d'enseignement secondaire supérieur professionnel (C.E.S.S.) (III)

Certificat d'enseignement secondaire supérieur professionnel (C.E.S.S.) (III) Certificat d'enseignement secondaire supérieur professionnel (C.E.S.S.) (III) Le Certificat d'enseignement Secondaire Supérieur (enseignement professionnel) est un titre délivré au terme d'un cycle d'études

Plus en détail

Directives internes sur les choix possibles de bilinguisme

Directives internes sur les choix possibles de bilinguisme Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Amt für Unterricht der Sekundarstufe 2 Collège Sainte-Croix Kollegium Heilig Kreuz 02.12.14 Directives internes sur les choix possibles de bilinguisme

Plus en détail

Maîtrise universitaire (master) en biologie chimique

Maîtrise universitaire (master) en biologie chimique Maîtrise universitaire (master) en biologie chimique OBJET Art. B 18 Maîtrise universitaire en biologie chimique 1. La Faculté des sciences de l Université de Genève (ci-après la Faculté des sciences)

Plus en détail

Règlement de filière Bachelor of Science en Informatique de gestion

Règlement de filière Bachelor of Science en Informatique de gestion Règlement de filière Bachelor of Science en Informatique de gestion RS.0 PAS Mise à jour : 8..0 Le Comité directeur de la Haute école Arc, vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées (LHES) du

Plus en détail

Règlement d'études de la Haute école de gestion de Genève. concernant les filières Bachelor du domaine économie et services de la HES-SO

Règlement d'études de la Haute école de gestion de Genève. concernant les filières Bachelor du domaine économie et services de la HES-SO Règlement d'études de la Haute école de gestion de Genève services de la HES-SO du er juillet 0 Le Conseil de direction de la HES-SO Genève, vu la loi fédérale sur les Hautes écoles spécialisées (LHES),

Plus en détail

Modalités de contrôle des connaissances Année universitaire 2014/2015

Modalités de contrôle des connaissances Année universitaire 2014/2015 2 ème année de Master Mention Mathématiques Appliquées Parcours Actuariat Modalités de contrôle des connaissances Année universitaire 2014/2015 I. Principes généraux Une note finale sur 20 est attribuée

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr) 412.103.1 du 24 juin 2009 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur

Plus en détail

La Maturité Suisse à l Ecole Moser M1 Bienvenue MERCREDI 10 OCTOBRE 2012

La Maturité Suisse à l Ecole Moser M1 Bienvenue MERCREDI 10 OCTOBRE 2012 La Maturité Suisse à l Ecole Moser M1 Bienvenue MERCREDI 10 OCTOBRE 2012 Les maturités proposées : MATURITE SUISSE MATURITE SUISSE MENTION BILINGUE ALLEMAND Allemand NS Histoire, géographie, philosophie

Plus en détail

Règlement d examen Des trois années de Licence Formation initiale 2012/2013

Règlement d examen Des trois années de Licence Formation initiale 2012/2013 Règlement d examen Des trois années de Licence Formation initiale 2012/2013 Article 1 Inscription administrative et pédagogique L inscription administrative en Licence Droit et les droits d inscription

Plus en détail

Ecole de culture générale et de commerce (ECGC)

Ecole de culture générale et de commerce (ECGC) Ecole de culture générale et de commerce (ECGC) Option Commerce - Communication et information Informations pour la rentrée scolaire 2011 / 2012 Département de la formation, de la jeunesse et de la culture

Plus en détail

Directive 05_51 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies de "Praticienne formatrice et Praticien formateur HEP"

Directive 05_51 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies de Praticienne formatrice et Praticien formateur HEP Avenue de Cour CH 04 Lausanne Directives du Chapitre 05: Filières de formation Directive 05_5 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies de "Praticienne formatrice et Praticien

Plus en détail

Maturité spécialisée arts visuels. Plan d études et critères de réussite

Maturité spécialisée arts visuels. Plan d études et critères de réussite Maturité spécialisée arts visuels Plan d études et critères de réussite Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Direction générale de l enseignement postobligatoire Maturité spécialisée

Plus en détail

Dispositions générales. du 15 septembre 2014

Dispositions générales. du 15 septembre 2014 Règlement d études de la Maîtrise universitaire en Didactique du français langue première (RMADF) (Master of Science in French First Language Didactics) du 15 septembre 2014 CHAPITRE I Dispositions générales

Plus en détail

Projet de modification de la loi concernant la profession d'avocat - RSJU 188.11

Projet de modification de la loi concernant la profession d'avocat - RSJU 188.11 Projet de modification de la loi concernant la profession d'avocat - RSJU 188.11 Tableau comparatif Législation actuelle Projet de loi Commentaires La loi du 3 septembre 2003 concernant la profession d'avocat

Plus en détail

Directives du Master of Arts HES-SO en réalisation cinématographique. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Directives du Master of Arts HES-SO en réalisation cinématographique. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Directives du Master of Arts HES-SO en réalisation cinématographique Version du 1 er septembre 011 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu le protocole d'accord entre

Plus en détail

Règlement de la filière du certificat de culture générale de l'ecole supérieure Numa-Droz du Lycée Jean-Piaget

Règlement de la filière du certificat de culture générale de l'ecole supérieure Numa-Droz du Lycée Jean-Piaget 16 janvier 2006 Règlement de la filière du certificat de culture générale de l'ecole supérieure Numa-Droz du Lycée Jean-Piaget Etat au 1 er août 2013 La conseillère d'etat, cheffe du Département de l'éducation,

Plus en détail