Avis et communications

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis et communications"

Transcription

1 Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes NOR : AFSP V En application de l article 7 de l arrêté du 7 septembre 2009 modifié fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO 5 et après évaluation par des organismes notifiés, le ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie et la ministre des affaires sociales et de la santé agréent les dispositifs suivants : «TOPAZE T5 Filtre à sable» (5 EH) ; NEVE ENVIRONNEMENT ; gamme «TOPAZE Filtre à sable» modèles T5 (5 EH), T7000 (7 EH), T18000 (8 EH) ; NEVE ENVIRONNEMENT «TOPAZE T5 ANNEAU PP» (5 EH) ; NEVE ENVIRONNEMENT ; gamme «TOPAZE ANNEAU» modèles T5 (5 EH), T8 (8 EH), T12 (12 EH), T16 (16 EH), NEVE ENVIRONNEMENT. L agrément de ces dispositifs de traitement porte seulement sur le traitement des eaux usées. L évacuation des eaux usées doit respecter les prescriptions techniques en vigueur. Les fiches techniques correspondantes sont présentées en annexe. Cet avis annule et remplace l avis (NOR : DEVO V) publié au Journal officiel du 9 juillet 2010, édition électronique, texte n o 143, et l avis (NOR : ETSP V) publié au Journal officiel du 10 septembre 2011, édition électronique, texte n o 93. ANNEXES ANNEXE I FICHE TECHNIQUE DESCRIPTIVE ASSOCIÉE À LA GAMME DE DISPOSITIFS DE TRAITEMENT AGRÉÉS «TOPAZE FILTRE À SABLE» Références administratives Numéro national d agrément bis bis-ext bis-ext02 Titulaire de l agrément NEVE Environnement, ZA du Pré Saint Germain, 7, rue Robert-Lenfant, Cluny Dénomination commerciale TOPAZE T5 Filtre à sable Gamme TOPAZE Filtre à sable T7000 Gamme TOPAZE Filtre à sable T8000 Capacité de traitement 5 Equivalents- 7 Equivalents- 8 Equivalents- Références de l évaluation de l installation Organisme notifié en charge de l évaluation Centre scientifique et technique du bâtiment Date de réception de l avis de l organisme notifié 20 mars 2013

2 Références normalisation et réglementation Références normalisation NF EN A1 Références réglementation nationale Arrêté du 7 septembre 2009 modifié Caractéristiques techniques et fonctionnement Les dispositifs de traitement sont des microstations à boue activée qui reposent sur le principe de la culture bactérienne libre. Ils comprennent dans une monocuve de forme rectangulaire : un décanteur primaire ; un réacteur biologique à culture libre ; un clarificateur conique situé dans le réacteur biologique ; un filtre à sable ; un compartiment de stockage de boues ; un compartiment technique. Le passage des eaux usées d une zone à une autre (relèvement, recirculation et évacuation des surnageants) s effectue au moyen de pompes à injection d air. Lors de la phase de fonctionnement dite normale, les eaux usées sont transférées du décanteur (en mode non aéré) vers le réacteur biologique aéré puis vers le clarificateur et enfin vers le filtre à sable. Le fond du clarificateur conique communique avec le réacteur biologique permettant de transférer les boues décantées par gravité. Lors de la phase de fonctionnement dite de recirculation, l aération du réacteur biologique est arrêtée tandis que le décanteur primaire est aéré. Cette phase consiste à effectuer un autonettoyage du clarificateur et du filtre à sable. Les boues du réacteur biologique sont transférées vers le compartiment de stockage des boues par une pompe à injection d air. Les surnageants provenant du stockage des boues retournent dans le décanteur primaire par débordement. Le passage de la phase normale à la phase de recirculation se fait grâce à une électrovanne, commandée par un contact à flotteur de niveau. La phase de recirculation commence lorsque la hauteur utile du décanteur primaire atteint la hauteur maximale de 1,85 m. La phase normale reprend lorsque la hauteur utile du décanteur primaire atteint la hauteur minimale de 1,70 m. Elle permet donc l alimentation séquentielle des diffuseurs et des pompes à injection d air. L aération par intermittence des différents compartiments est assurée par des diffuseurs à air à membrane sous forme de tubes. Un surpresseur assure l alimentation en air des aérateurs et des pompes à injection d air. Une poire de niveau détecte un niveau d alarme indicateur d un défaut de fonctionnement. Ce niveau d alarme est couplé à une alarme sonore et une alarme visuelle. SYNTHÈSE DES MATÉRIAUX DES DISPOSITIFS Elément du dispositif Matériel/matériau constitutif Cuves Matériau : polypropylène (PP) Compresseur Marque : HIBLOW Diffuseur d air Marque : VODNI ENERGIE Modèle : PUM 68, membrane microperforée sous forme de tubes Longueur : variable selon le modèle de la gamme Matériaux : membrane en polyuréthane Tubes de transfert Du décanteur primaire au réacteur biologique : PVC Du réacteur biologique au clarificateur : PVC Du réacteur biologique au compartiment de stockage des boues : PVC Recirculation des boues du clarificateur au réacteur biologique : gravitaire Extraction des boues du réacteur biologique vers le bassin de stockage des boues : PVC Recirculation du compartiment de stockage des boues au décanteur primaire : surverse Goulotte de sortie : polypropylène

3 SYNTHÈSE DES MATÉRIAUX DES DISPOSITIFS Elément du dispositif Matériel/matériau constitutif Electrovannes avec interrupteur à flotteur Modèle : SIRAI ASCO Nombre de voies : 3 Puissance : 24 W Débit : 150 L/min Tension de fonctionnement : 230 V Matériau : PPS (polyphenylène-sulfide) Poire de niveau Marque : Triton Control (contact à billes) Armoire électrique Durée et temps de fonctionnement du compresseur : 24 h/jour Durée et temps de fonctionnement de la recirculation des boues : par contact à flotteur

4 La périodicité de la vidange de ces dispositifs de traitement doit être adaptée en fonction de la hauteur de boues qui ne doit pas dépasser 30 % du volume utile du décanteur et du stockage des boues.

5 Les caractéristiques techniques, et en particulier les performances épuratoires, du dispositif sont disponibles sur le site internet interministériel relatif à l assainissement non collectif : (adresse provisoire). Conditions de mise en œuvre Ces dispositifs sont enterrés selon des conditions de mise en œuvre précisées dans le guide d utilisation de l installation. Ces dispositifs ne peuvent être installés pour fonctionner par intermittence. Les dispositifs peuvent être installés sur tout type de parcelle avec ou sans nappe phréatique permanente ou temporaire, sous réserve de respecter les conditions de mise en œuvre précisées dans le guide d utilisation. Au vu des performances épuratoires mesurées lors des essais, les charges organiques pouvant être traitées par ces dispositifs, pour répondre aux exigences épuratoires fixées à l article 7 de l arrêté du 7 septembre 2009 modifié, dans les conditions prévues dans le présent avis, peuvent aller jusqu aux capacités de traitement présentées dans le tableau ci-dessus. Les performances épuratoires concernant les paramètres microbiologiques n ont pas été mesurées. Des prescriptions techniques pourront être fixées par le préfet en application de l article L du code de la santé publique ou par le maire en application de l article L du code général des collectivités territoriales, lorsque des usages sensibles, tels que la conchyliculture, la cressiculture, la pêche à pied, le prélèvement en vue de la consommation humaine ou la baignade, existent à proximité du rejet. Les rejets des eaux usées traitées par ce dispositif peuvent se faire selon les modes suivants : par infiltration dans le sol ; par irrigation souterraine, sous réserve du respect des prescriptions techniques en vigueur ; par déversement dans le milieu hydraulique superficiel, sous réserve du respect des prescriptions techniques en vigueur. Guide d utilisation Les guides d utilisation (Notice d installation Topaze T5 Filtre à sable, Topaze T7000 Filtre à sable, Topaze T8000 Filtre à sable, juin 2013, 27 pages ; Notice d entretien Topaze T5 Filtre à sable, Topaze T7000 Filtre à sable, Topaze T8000 Filtre à sable, juin 2013, 31 pages ; Stations TOPAZE Livret d entretien T5 Filtre à sable, Topaze T7000 Filtre à sable, Topaze T8000 Filtre à sable, juin 2013, 34 pages) sont disponibles auprès du titulaire de l agrément et précisent notamment les conditions d entretien, les modalités d élimination des matériaux en fin de vie, les points de contrôle, les conseils d utilisation et la consommation électrique. Seuls les guides d utilisation référencés ci-dessus valent agréments. Ils sont disponibles sur le site internet interministériel dont l adresse est précédemment citée. ANNEXE II FICHE TECHNIQUE DESCRIPTIVE ASSOCIÉE À LA GAMME DE DISPOSITIFS DE TRAITEMENT AGRÉÉS «TOPAZE ANNEAU» Références administratives Numéro national d agrément ext ext ext ext04 Titulaire de l agrément NEVE Environnement, ZA du Pré Saint Germain, 7, rue Robert-Lenfant, Cluny Dénomination commerciale TOPAZE T5 ANNEAU PP Gamme TOPAZE ANNEAU T5 Gamme TOPAZE ANNEAU T8 Gamme TOPAZE ANNEAU T12 Gamme TOPAZE ANNEAU T16 Capacité de traitement 5 Equivalents- 5 Equivalents- 8 Equivalents- 12 Equivalents- 16 Equivalents- Références de l évaluation de l installation Organisme notifié en charge de l évaluation Centre scientifique et technique du bâtiment Date de réception de l avis de l organisme notifié 20 mars 2013

6 Références normalisation et réglementation Références normalisation Références réglementation nationale NF EN A1 Arrêté du 7 septembre 2009 modifié Caractéristiques techniques et fonctionnement Les dispositifs de traitement sont des microstations à boue activée qui reposent sur le principe de la culture bactérienne libre. Ils comprennent dans une monocuve de forme circulaire : un décanteur primaire ; un réacteur biologique à culture libre ; un clarificateur conique situé dans le réacteur biologique ; un compartiment de stockage de boues ; un compartiment technique. Le passage des eaux usées d une zone à une autre (relèvement, recirculation et évacuation des surnageants) s effectue au moyen de pompes à injection d air. Lors de la phase de fonctionnement dite normale, les eaux usées sont transférées du décanteur (en mode non aéré) vers le réacteur biologique aéré puis vers le clarificateur et enfin vers le filtre à sable. Le fond du clarificateur conique communique avec le réacteur biologique permettant de transférer les boues décantées par gravité. Lors de la phase de fonctionnement dite de recirculation, l aération du réacteur biologique est arrêtée tandis que le décanteur primaire est aéré. Cette phase consiste à effectuer un autonettoyage du clarificateur. Les boues du réacteur biologique sont transférées vers le compartiment de stockage des boues. Les surnageants provenant du stockage des boues retournent dans le décanteur primaire par débordement. Le passage de la phase normale à la phase de recirculation se fait grâce à une électrovanne, commandée par un contact à flotteur de niveau. La phase de recirculation commence lorsque la hauteur utile du décanteur primaire atteint la hauteur maximale de 1,85 m. La phase normale reprend lorsque la hauteur utile du décanteur primaire atteint la hauteur minimale de 1,70 m. Elle permet donc l alimentation séquentielle des diffuseurs et des pompes à injection d air. L aération par intermittence des différents compartiments est assurée par des diffuseurs à air à membrane sous forme de tubes. Un surpresseur assure l alimentation en air des aérateurs et des pompes à injection d air. Une poire de niveau détecte un niveau d alarme indicateur d un défaut de fonctionnement. Ce niveau d alarme est couplé à une alarme sonore et une alarme visuelle. SYNTHÈSE DES MATÉRIAUX DES DISPOSITIFS Elément du dispositif Matériel/matériau constitutif Cuves Compresseur Diffuseur d air Tubes de transfert Electrovannes avec interrupteur à flotteur Matériau : polypropylène armé Marque : HIBLOW Marque : VODNI ENERGIE Modèle : PUM 68, membrane microperforée sous forme de tubes Longueur : variable selon le modèle de la gamme Matériaux : membrane en polyuréthane Du décanteur primaire au réacteur biologique : PVC Du réacteur biologique au clarificateur : PVC Du réacteur biologique au compartiment de stockage des boues : PVC Recirculation des boues du clarificateur au réacteur biologique : gravitaire Extraction des boues du réacteur biologique vers le compartiment de stockage des boues : PVC Recirculation du compartiment de stockage des boues au décanteur primaire : surverse Goulotte de sortie : polypropylène Modèle : SIRAI ASCO Nombre de voies : 3 Puissance : 24 W Débit : 150 L/min Tension de fonctionnement : 230 V Matériau : PPS (polyphenylène-sulfide)

7 SYNTHÈSE DES MATÉRIAUX DES DISPOSITIFS Elément du dispositif Matériel/matériau constitutif Poire de niveau Marque : Triton Control (contact à billes) Armoire électrique Durée et temps de fonctionnement du compresseur : 24 h/jour Durée et temps de fonctionnement de la recirculation des boues : par contact à flotteur La périodicité de la vidange de ces dispositifs de traitement doit être adaptée en fonction de la hauteur de boues qui ne doit pas dépasser 30 % du volume utile du décanteur et du stockage des boues. Les caractéristiques techniques, et en particulier les performances épuratoires, du dispositif sont disponibles sur le site internet interministériel relatif à l assainissement non collectif : (adresse provisoire). Conditions de mise en œuvre Ces dispositifs sont enterrés selon des conditions de mise en œuvre précisées dans le guide d utilisation de l installation. Ces dispositifs ne peuvent être installés pour fonctionner par intermittence.

8 Les dispositifs peuvent être installés sur tout type de parcelle avec ou sans nappe phréatique permanente ou temporaire, sous réserve de respecter les conditions de mise en œuvre précisées dans le guide d utilisation. Au vu des performances épuratoires mesurées lors des essais, les charges organiques pouvant être traitées par ces dispositifs, pour répondre aux exigences épuratoires fixées à l article 7 de l arrêté du 7 septembre 2009 modifié, dans les conditions prévues dans le présent avis, peuvent aller jusqu aux capacités de traitement présentées dans le tableau ci-dessus. Les performances épuratoires concernant les paramètres microbiologiques n ont pas été mesurées. Des prescriptions techniques pourront être fixées par le préfet en application de l article L du code de la santé publique ou par le maire en application de l article L du code général des collectivités territoriales, lorsque des usages sensibles, tels que la conchyliculture, la cressiculture, la pêche à pied, le prélèvement en vue de la consommation humaine ou la baignade, existent à proximité du rejet. Les rejets des eaux usées traitées par ce dispositif peuvent se faire selon les modes suivants : par infiltration dans le sol ; par irrigation souterraine, sous réserve du respect des prescriptions techniques en vigueur ; par déversement dans le milieu hydraulique superficiel, sous réserve du respect des prescriptions techniques en vigueur. Guide d utilisation Les guides d utilisation (Notice d installation Topaze T5 ANNEAU, Topaze T8 ANNEAU, Topaze T12 ANNEAU, Topaze T16 ANNEAU, juin 2013, 31 pages ; Notice d entretien Topaze T5 ANNEAU, Topaze T8 ANNEAU, Topaze T12 ANNEAU, Topaze T16 ANNEAU, juin 2013, 29 pages ; Stations TOPAZE - Livret d entretien T5, T8, T12 et T16 ANNEAU, juin 2013, 34 pages) sont disponibles auprès du titulaire de l agrément et précisent notamment les conditions d entretien, les modalités d élimination des matériaux en fin de vie, les points de contrôle, les conseils d utilisation et la consommation électrique. Seuls les guides d utilisation référencés ci-dessus valent agréments. Ils sont disponibles sur le site internet interministériel dont l adresse est précédemment citée.

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiche technique

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Avis relatif à l agrément

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

L'agrément de ces dispositifs de traitement porte seulement sur le traitement des eaux usées.

L'agrément de ces dispositifs de traitement porte seulement sur le traitement des eaux usées. Avis du 27/12/13 relatif à l'agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes (DBO EXPERT inc) (Caduc) Type : Avis Date de signature : 27/12/2013 Date

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément dispositifs traitement s eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes NOR : AFSP1613837V

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

Réglementation française ANC

Réglementation française ANC Réglementation française ANC Arrêté du 7 septembre 2009 fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique

Plus en détail

Livret d utilisation

Livret d utilisation Livret d utilisation d une micro-station d épuration SBR ACTIBLOC ACTIBLOC 8EH (3500-3500 SL) A937-8EH-35-35-I Janvier 2014 GARANTIE Responsabilité décennale Dans le contexte de la loi 78/12 du 4.01.1978

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Avis relatif à l agrément

Plus en détail

Livret d utilisation

Livret d utilisation Livret d utilisation d une micro-station d épuration SBR ACTIBLOC Actibloc 10EH (8000 QR) A938-10EH-8000QR-I Janvier 2014 GARANTIE Responsabilité décennale Dans le contexte de la loi 78/12 du 4.01.1978

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF AUTONOME

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF AUTONOME ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF AUTONOME Micro-stations d Epuration Biologique Agréées AQUATEC pour les pavillons individuels, résidences et petits hameaux Micro-stations : de à 6 Equivalents Habitants Homologuées

Plus en détail

Rejets d assainissements individuels dans les fossés départementaux et communaux

Rejets d assainissements individuels dans les fossés départementaux et communaux Rejets d assainissements individuels dans les fossés départementaux et communaux Journée d information du bassin de la Sélune du mardi 30 juin 2015 Sommaire 1. Motivations\Procédure Départementale 2. Bases

Plus en détail

Aquameris AQ2. u Monocuve 3 en 1. Microstation. Robustesse Simplicité Efficacité. à culture fixée. agrément ministériel

Aquameris AQ2. u Monocuve 3 en 1. Microstation. Robustesse Simplicité Efficacité. à culture fixée. agrément ministériel Microstation à culture fixée Aquameris AQ2 u Monocuve 3 en 1 agrément ministériel 2014-020 Conforme à l arrêté ANC du 7 septembre 2009 modifié Robustesse Simplicité Efficacité caractéristiques Performances

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TETES GÉNÉRAU MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Arrêté du 7

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF AUTONOME

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF AUTONOME ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF AUTONOME Micro-stations d Epuration Biologique Agréées AQUATEC et THETIS-CLEAN Filtre à Massif de Zéolithe ZEOCOMPACT Autres produits pour les pavillons individuels, résidences

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Avis relatif à l agrément

Plus en détail

Polyéthylène. 10 rue Richedoux SAINTE-MÈRE-ÉGLISE FRANCE Tél Fax

Polyéthylène. 10 rue Richedoux SAINTE-MÈRE-ÉGLISE FRANCE Tél Fax NOUVEAUX COUVERCLES ET NOUVEAU VOLUE DE DECANTEUR PRARE Bioxymop EH : Conforme à l arrêté du 07-0-0 Agrément inistériel N 202-00-mod0 N 202-00-mod02 202-00-mod0-ext0 202-00-mod0-ext02 N 202-00-mod03 Conforme

Plus en détail

AGRÉMENT NATIONAL : N

AGRÉMENT NATIONAL : N Courriel : contact@aeci01.fr- Site Internet : www.aeci01.fr Rcs BOURG B384 950 929 SEPARATEURS HYDROCARBURES - POSTES DE RELEVAGE - POMPES - STATIONS D EPURATION GEOSYNTHETIQUES - FONTE DE VOIRIE... DOSSIER

Plus en détail

EPUR S.A... assainissement des eaux usées...

EPUR S.A... assainissement des eaux usées... EPUR S.A.... assainissement des eaux usées... Station d'épuration des eaux usées domestiques VUE DU HAUT - schéma de principe OUT (ø 110 mm) Largeur totale : 220 cm Accès 78 x 78 cm IN (ø 110 mm) Air lift

Plus en détail

contrôle et entretien des installations d assainissement non collectif

contrôle et entretien des installations d assainissement non collectif Les évolutions réglementaires Prescriptions techniques, mission de contrôle et entretien des installations d assainissement non collectif Contexte réglementaire et normatif en ANC : les principales références

Plus en détail

Arrêté du 21 juillet 2015 et ANC entre 21 et 200 eh

Arrêté du 21 juillet 2015 et ANC entre 21 et 200 eh Arrêté du 21 juillet 2015 et ANC entre 21 et 200 eh Atelier 1 animé par Laure SOULIAC, chef du bureau de la lutte contre les pollutions domestiques et industrielles, ministère de l écologie Liste des intervenants

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception IDENTIFICATION

Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception IDENTIFICATION Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception Le contrôle de la conception et de la réalisation de toute installation d assainissement non

Plus en détail

FORMULAIRE DE CONTROLE DE REALISATION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FORMULAIRE DE CONTROLE DE REALISATION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE CONTROLE DE REALISATION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous achevez des travaux sur votre installation d assainissement non collectif. La bonne exécution de ceux-ci doit

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE À 1,2 KG/J DE DBO5 FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez

Plus en détail

JORF n 0262 du 11 novembre Texte n 21

JORF n 0262 du 11 novembre Texte n 21 JORF n 0262 du 11 novembre 2015 Texte n 21 DECRET Décret n 2015-1459 du 10 novembre 2015 relatif aux exceptions à l application du principe «silence vaut acceptation» pour les actes des collectivités territoriales

Plus en détail

Station d épuration AQUAmax Classic Z 21 à 50 EH

Station d épuration AQUAmax Classic Z 21 à 50 EH 21 à 50 EH Domaine d utilisation : Station d épuration pour le traitement des eaux usées domestiques, adaptée à l'habitat individuel et au petit collectif de 21 à 50 EH (< à 7,5 m 3 /jour). Matériel :

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA, NOUMEA

NOTE EXPLICATIVE STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA, NOUMEA République Française NOUVELLE-CALEDONIE Province Sud NOTE EXPLICATIVE STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA, NOUMEA DOSSIER DE DECLARATION au titre de la

Plus en détail

Décanteur primaire Réacteur biologique Clarificateur

Décanteur primaire Réacteur biologique Clarificateur FONCTIONNEMENT LE RÉSEAU ELOY WATER Une fois les eaux usées déversées dans l Oxyfix, le processus d assainissement s effectue gravitairement en trois phases : la décantation primaire, la réaction biologique

Plus en détail

Modèle de Cahier de vie

Modèle de Cahier de vie Modèle de Cahier de vie Systèmes d assainissement collectif de capacité inférieure à 200 EH et Installations d assainissement non collectif de capacité supérieure à 20 EH et inférieure à 200 EH MAITRE

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHES TECHNIQUES

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHES TECHNIQUES Communauté de Communes Aubrac-Laguiole Cassuéjouls Condom d Aubrac curières Laguiole Montpeyroux Saint Chély d Aubrac Soulages Bonneval SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHES TECHNIQUES 1.

Plus en détail

Déclaration pour Installer un Dispositif d Assainissement Non Collectif

Déclaration pour Installer un Dispositif d Assainissement Non Collectif EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE À 1,2 KG/J DE DBO5 FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif Les Nouvelles obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1 RAPPEL C est un document fondamental et obligatoire

Plus en détail

Conformité. Sommaire A93 - VI

Conformité. Sommaire A93 - VI Livret de l utilisateur des stations d épuration SBR ACTIBLOC SOTRALENTZ Garantie Responsabilité décennale Dans le contexte de la loi 78/12 du 4. 01. 1978 (responsabilité professionnelle des fabricants

Plus en détail

PREFECTURE DU RHONE. DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT

PREFECTURE DU RHONE. DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT PREFECTURE DU RHONE DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT Sous-direction de l environnement Bureau des milieux naturels et paysages ARRETE N 2009-7438 portant modification

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE À 1,2 KG/J DE DBO5 FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez

Plus en détail

Journée d information sur L assainissement non collectif. mardi 15 décembre 2009

Journée d information sur L assainissement non collectif. mardi 15 décembre 2009 Journée d information sur L assainissement non collectif mardi 15 décembre 2009 1 Sommaire I/ Historique réglementaire II/ De la loi sur l eau du 30 décembre 2006 à aujourd hui 1/ La loi sur l eau du 30

Plus en détail

Cadre réservé au SPANC (Service Public d'assainissement Non Collectif) Date de réception du dossier : / / Numéro de dossier :...

Cadre réservé au SPANC (Service Public d'assainissement Non Collectif) Date de réception du dossier : / / Numéro de dossier :... DEMANDE D'AUTORISATION POUR L'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Date de réception du dossier : / / Numéro de dossier :... Cadre réservé au SPANC (Service Public d'assainissement

Plus en détail

DELPHIN compact. Micro stations d épuration

DELPHIN compact. Micro stations d épuration DELPHIN compact Micro stations d épuration DELPHIN Water Systems GmbH & Co. KG Les experts d épuration sur lit fixe La station pour des générations!»une station doit être achetée une seule fois dans la

Plus en détail

Obligation réglementaire

Obligation réglementaire 1 Demande ANC EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE À 1,2 KG/J DE DBO5 Vous envisagez de

Plus en détail

Cuve garantie 15 ans 6025 13/03/2012. BIOXYMOP Microstation d épuration jusqu à 6 EH POLYÉTHYLÈNE AVANTAGES SIMOP. Contre la corrosion

Cuve garantie 15 ans 6025 13/03/2012. BIOXYMOP Microstation d épuration jusqu à 6 EH POLYÉTHYLÈNE AVANTAGES SIMOP. Contre la corrosion BIOXYMOP Microstation d épuration jusqu à 6 EH POLYÉTHYLÈNE 6025 13/03/2012 EN 12566-1 + A1 Cuve garantie 15 ans Contre la corrosion DÉFINITION TECHNIQUE : Les microstations BIOXYMOP sont conçues selon

Plus en détail

demande de contrôle de conception

demande de contrôle de conception demande de contrôle de conception d un système d assainissement non collectif Charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 Cadre réservé à l administration Dossier N Reçu

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord

Plus en détail

D / Lit filtrant vertical non drainé (filtre à sable vertical) p 6. E / Lit filtrant drainé à flux vertical (filtre à sable vertical) p 7

D / Lit filtrant vertical non drainé (filtre à sable vertical) p 6. E / Lit filtrant drainé à flux vertical (filtre à sable vertical) p 7 Pithiverais Gâtinais Communauté de Communes S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif Schémas de principe et de fonctionnement des différents dispositifs SOMMAIRE Schémas de principe et

Plus en détail

STATION D EPURATION BIOLOGIQUE

STATION D EPURATION BIOLOGIQUE STATION D EPURATION BIOLOGIQUE Avec Système Bio-Réacteur (SBR) (Réf : 106060/106061/106062/106070/106071/106072/106073 106080/106081/106082/106090/106091/106092/106093/106094 106110/106111/106112/106113/106114/106115/106116/106120

Plus en détail

ÉQUIPEMENT DE PROCÉDÉ FICHE D INFORMATION TECHNIQUE. Réacteur biologique à support fluidisé MBBR avec garnissage K5 d AnoxKaldnes

ÉQUIPEMENT DE PROCÉDÉ FICHE D INFORMATION TECHNIQUE. Réacteur biologique à support fluidisé MBBR avec garnissage K5 d AnoxKaldnes ÉQUIPEMENT DE PROCÉDÉ FICHE D INFORMATION TECHNIQUE Réacteur biologique à support fluidisé MBBR avec garnissage K5 d AnoxKaldnes Domaines d application : Fiche de niveau : Commercial, institutionnel et

Plus en détail

FORMULAIRE DE CONTROLE DE CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FORMULAIRE DE CONTROLE DE CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE CONTROLE DE CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l

Plus en détail

Liste des Bureaux d études de conception de filières d Assainissement Non Collectif (ANC) adhérents à la Charte

Liste des Bureaux d études de conception de filières d Assainissement Non Collectif (ANC) adhérents à la Charte Liste des Bureaux d études de conception de filières d Assainissement Non Collectif (ANC) adhérents à la Charte Liste consultable sur :!! " #! $ % $% " #!&" #'(!!) - *+, -! - $%- - * &, -" "$. & / " $

Plus en détail

Circulaire du 2 avril 2009 relative à la redevance pour pollution de l eau d origine non domestique NOR : DEVO C

Circulaire du 2 avril 2009 relative à la redevance pour pollution de l eau d origine non domestique NOR : DEVO C Aménagement, nature MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l eau et de la biodiversité Circulaire

Plus en détail

Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS. 26 avril 2016

Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS. 26 avril 2016 Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS 26 avril 2016 Généralités Conséquences de la pollution Généralités Conséquences de la pollution Généralités L origine des eaux usées Généralités

Plus en détail

VOLET 1 INFORMATIONS GENERALES

VOLET 1 INFORMATIONS GENERALES Pour contacter votre SPANC : Spanc Montelimar Agglomeration 1 Avenue Saint Martin 26200 MONTELIMAR r.milhaud@montelimar-agglo.fr 04.75.00.46.48 CADRE RÉSERVÉ AU SPANC N DOSSIER :... DATE DÉPÔT :. DATE

Plus en détail

Les principaux documents de référence relatifs à la réglementation en vigueur sur l assainissement non collectif sont :

Les principaux documents de référence relatifs à la réglementation en vigueur sur l assainissement non collectif sont : DOSSIER SANITAIRE Demande d autorisation pour l installation d un dispositif en assainissement non collectif Par ce présent document le pétitionnaire s engage à respecter les règles techniques de conception

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION Examen préalable de la conception Fiche déclarative EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT LA CHARGE BRUTE DE POLLUTION ORGANIQUE EST INFÉRIEURE OU ÉGALE

Plus en détail

COCOLIT FILTRE COMPACT DE COCO POUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

COCOLIT FILTRE COMPACT DE COCO POUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COCOLIT FILTRE COMPACT DE COCO POUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Flexible Efficace Fiable Agrément ministériel 2015-003 COCOLIT EN QUELQUES MOTS: Système extensif de traitement non collectif des eaux

Plus en détail

SIMPLE, FIABLE ET DISCRET

SIMPLE, FIABLE ET DISCRET ANS ENVIRONNEMENT EXPERIÉNCE INGÉNÉRIE Diamond WPL Micro-station d épuration SIMPLE, FIABLE ET DISCRET AGRÉMENT MINISTÉRIEL 5, 10, 15, 20 EH: n 2015-011-ext1à3 Diamond DMS WPL opère sur le secteur du traitement

Plus en détail

Contrôle de conception et d implantation d un dispositif d assainissement non collectif

Contrôle de conception et d implantation d un dispositif d assainissement non collectif Contrôle de conception et d implantation d un dispositif d assainissement non collectif FICHE DECLARATIVE ET DEMANDE DE CONTÔLE AUPRES DU SPANC Le contrôle de la conception et de la réalisation de toute

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Assainissement Non Collectif Quelles responsabilités pour le Maire? Comment agir face à un problème de salubrité publique? Fiche 1 Les responsabilités du Maire La principale responsabilité du Maire en

Plus en détail

TRAITEMENT DES EAUX BLANCHES. STATION D EPURATION BIOFRANCE i3/21

TRAITEMENT DES EAUX BLANCHES. STATION D EPURATION BIOFRANCE i3/21 TRAITEMENT DES EAUX BLANCHES STATION D EPURATION BIOFRANCE i3/21 Par «Eaux Blanches» il faut entendre les eaux usées issues des salles de traite et de stockage du lait. Ne pas confondre avec les eaux issues

Plus en détail

STATION D EPURATION EAUCLIN A LIT IMMERGE : TYPE 80 EH

STATION D EPURATION EAUCLIN A LIT IMMERGE : TYPE 80 EH - Traitement eaux et effluents - Maillol Grand - 81990 CAMBON D ALBI Tél. 05.63.78.92.96 - Fax. 05.63.53.06.25 E-mail. eauclin@hotmail.fr - Spécialisée dans les stations d épuration biologique à culture

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DOSSIER DE DEMANDE D INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Date de demande de permis de construire :../../.. (à remplir le cas échéant) Nom Prénom et adresse du propriétaire : Numéro de permis de construire : (à remplir le cas échéant) Nom Prénom et adresse de

Plus en détail

Dispositif de traitement. pour installations. de plus de 20 Équivalents Habitants. Avis technique nº17/ /1-AA-154

Dispositif de traitement. pour installations. de plus de 20 Équivalents Habitants. Avis technique nº17/ /1-AA-154 SEPTODIFFUSEUR Dispositif de traitement pour installations de plus de 20 Équivalents Habitants 2/1-AA-154 Avis technique nº17/04-154 Les caractéristiques du SEPTODIFFUSEUR ( 2/1-AA-154 Avis technique nº17/04-154

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires .. 15 décembre 2005 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 36 sur 158 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 30 novembre 2005 modifiant

Plus en détail

Votre dossier sera étudié en deux temps :

Votre dossier sera étudié en deux temps : COLLECTIVITÉ DE SAINT-BARTHÉLEMY Direction des Services Techniques Service Assainissement assainissement@comstbarth.fr Tél : 05.90.29.69.80 Fax : 05.90.29.87.77 SERVICE ASSAINISSEMENT DOSSIER PRESENTANT

Plus en détail

ZONAGE D ASSAINISSEMENT EAUX USEES NOTICE

ZONAGE D ASSAINISSEMENT EAUX USEES NOTICE Département du Morbihan ZONAGE D ASSAINISSEMENT EAUX USEES SOMMAIRE 1. CONTEXTE...2 2. RAPPELS REGLEMENTAIRES...3 3. ELEMENTS TECHNIQUES PRIS EN COMPTE DANS L ÉLABORATION DU ZONAGE D ASSAINISSEMENT...6

Plus en détail

PREFET DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRÊTÉ PRÉFECTORAL

PREFET DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRÊTÉ PRÉFECTORAL Arrêté n 2011-0133 Agrément n ANC-55-2011-001 PREFET DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRÊTÉ PRÉFECTORAL PORTANT AGREMENT AU BENEFICE DE MONSIEUR JEAN-MICHEL HENRY DOMICILIE A DOULCON,

Plus en détail

DGA Développement du Territoire Direction Eau et Assainissement. Fiche déclarative

DGA Développement du Territoire Direction Eau et Assainissement. Fiche déclarative Communauté d'agglomération Porte de l'isère 17 Avenue du Bourg - BP 90592 38 081 L'Isle d'abeau Cedex Tél: 04 74 27 28 00 Examen préalable de la conception d une installation d ANC En date du: Parcelle(s)

Plus en détail

S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif Assainissement Non Collectif : Demande d'installation d'un dispositif d assainissement non collectif Fiche de renseignement à remettre au SPANC pour toutes réhabilitations ou constructions nouvelles Relevant

Plus en détail

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :...

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :... SICTEU DE HOCHFELDEN ET ENVIRONS Demande d Installation d un Dispositif d Assainissement Non Collectif --------------- Demande à compléter par le propriétaire et à déposer obligatoirement en mairie avec

Plus en détail

Société E-G-A-E : Tél : FICHES TECHNIQUES MICROSTATIONS

Société E-G-A-E :  Tél : FICHES TECHNIQUES MICROSTATIONS FICHE TECHNIQUE : MICROSTATION A BOUES ACTIVES ET A CULTURES FIXES TYPE D OUVRAGE :MICROSTATION A BOUES ACTIVES. CRITERES DE PRESCRIPTION (Le volume total des installations d épuration biologiques à boues

Plus en détail

Assainissement Non Collectif Aspects techniques

Assainissement Non Collectif Aspects techniques Assainissement Non Collectif Aspects techniques SAGE Val Dhuy Loiret Commission Locale de l Eau - 4 juin 2015 - Michel MIREUX - Technicien en charge de l Assainissement Non Collectif 1 Assainissement Non

Plus en détail

Demande de contrôle de conception et d implantation (A lire et à remplir par le demandeur)

Demande de contrôle de conception et d implantation (A lire et à remplir par le demandeur) Demande de contrôle de conception et d implantation (A lire et à remplir par le demandeur) A remplir par le service Dossier n : Date de réception par le SPANC : Date de réception par le contrôleur : L

Plus en détail

Mercredi 22 septembre 2010

Mercredi 22 septembre 2010 Mercredi 22 septembre 2010 HALL/PAVILLON 6 ATELIER 3 SALLE BLEUE 16 h 30 / 17 h 15 Réglementations environnementales ICPE Réglementations environnementales ICPE Jean-Pierre JOLIVET Président de la commission

Plus en détail

Annexe réglementaire et technique

Annexe réglementaire et technique Annexe réglementaire et technique Mise à jour au 01/10/09 Retrouvez la Charte pour la qualité de l Assainissement Non Collectif en Gironde et l ensemble de ses documents d accompagnements sur : www.gironde.fr

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF AUTONOME

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF AUTONOME ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF AUTONOME Micro-stations d Epuration Biologique Agréées AQUATEC et THETIS-CLEAN Filtre à Massif de Zéolithe ZEOCOMPACT Autres produits pour les pavillons individuels, résidences

Plus en détail

Système ANC Biodisc jusqu à 18EH Micro-station à cultures fixées

Système ANC Biodisc jusqu à 18EH Micro-station à cultures fixées Système ANC Biodisc jusqu à 18EH Micro-station à cultures fixées Postes, Stations & Pompes de relevage Récupération des eaux de pluie (acier, béton) Traitements des eaux usées (BIODISC & ClearFox ) Réserves

Plus en détail

Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif

Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif Date de la demande : Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous

Plus en détail

IMPACTS DES EAUX CLAIRES

IMPACTS DES EAUX CLAIRES Conférence CRDG 10 décembre 2015 IMPACTS DES EAUX CLAIRES SUR LE FONCTIONNEMENT D UNE STATION D ÉPURATION STEP ORP-LE-GRAND 6300 EH 2 CARTE DU RÉSEAU AVEC L ÉTAT DES LIEUX Deux lots de collecteurs sont

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES COEUR COTE FLEURIE

COMMUNAUTE DE COMMUNES COEUR COTE FLEURIE Département du Calvados COMMUNAUTE DE COMMUNES COEUR COTE FLEURIE Avenant n 4 Au Cahier des charges pour l'affermage du service public d'assainissement collectif et non collectif Contrat conclu avec la

Plus en détail

Les nouveaux dispositifs agréés

Les nouveaux dispositifs agréés Journée d information de L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Les nouveaux dispositifs agréés 1 Sommaire 1- Rappel réglementaire et procédure d agrément 2- Les filières agréées et le suivi in situ, retour d

Plus en détail

CONVENTION DE MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DÉROGATOIRE (Installations < 1.2 DBO 5 /jour 20 eq habitants)

CONVENTION DE MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DÉROGATOIRE (Installations < 1.2 DBO 5 /jour 20 eq habitants) CONVENTION DE MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DÉROGATOIRE (Installations < 1.2 DBO 5 /jour 20 eq habitants) entre La Communauté de Communes de la Région de Nozay (CCRN) La

Plus en détail

Micro-stations d épuration. Traitement des eaux usées

Micro-stations d épuration. Traitement des eaux usées Micro-stations d épuration Traitement des eaux usées Micro station d épuration InnoClean PLUS Une alternative naturelle KESSEL Toujours le meilleur choix. Un apport InnoClean PLUS - Installation mono cuve

Plus en détail

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007 1996 2006 Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique vendredi 19 Janvier 2007 Table Ronde n 1 Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique Réalisation : Thierry GRUDA - Atelier ThiGRiS 0596 57

Plus en détail

Vidange des installations d assainissement non collectif

Vidange des installations d assainissement non collectif Mémento réglementaire Environnement Vidange des installations d assainissement non collectif 1 er février 2010 Fabrice BOURY-ESNAULT Tél. : 05 61 10 47 93 fbouryesnault@cm-toulouse.fr 2 Vidange d installations

Plus en détail

ANNEXE 2 REGLEMENTAIRE ET TECHNIQUE

ANNEXE 2 REGLEMENTAIRE ET TECHNIQUE ANNEXE 2 REGLEMENTAIRE ET TECHNIQUE Depuis 1992, date de la parution de la première loi sur l'eau, le contexte législatif et règlementaire a beaucoup évolué tant au niveau européen qu'au plan national.

Plus en détail

Réhabilitation d un assainissement autonome

Réhabilitation d un assainissement autonome Réhabilitation d un assainissement autonome Système de traitement HYBRIDO 0 : Micro-station d épuration type OXY semi-enterrée + Filtre planté spécifique horizontal hors sol Camping de NEUVRE (03), 68

Plus en détail

PÉRIMÈTRE DE NIEDERSCHAEFFOLSHEIM

PÉRIMÈTRE DE NIEDERSCHAEFFOLSHEIM PÉRIMÈTRE DE NIEDERSCHAEFFOLSHEIM Projet de régulation, stockage, pompage, transport et traitement des eaux usées et pluviales Notre ancienne station d épuration, mise en service en 1970 n est aujourd

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES FICHE D ÉVALUATION TECHNIQUE

NOUVELLES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES FICHE D ÉVALUATION TECHNIQUE NOUVELLES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES FICHE D ÉVALUATION TECHNIQUE BIONEST MD Nouvelles applications Domaines d application : Niveau de développement : Commercial, institutionnel et communautaire

Plus en détail

7 avant-propos 9 le domaine d application du guide Choix des produits Définition de l installation

7 avant-propos 9 le domaine d application du guide Choix des produits Définition de l installation SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Le domaine d application du guide 11 Choix des produits 11 1. Marquage CE des dispositifs d épuration (mise sur le marché européen des produits) 13 2. Documents complémentaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Arrêté du 10 août 2015 relatif aux conditions de prise en compte du service en mer à bord

Plus en détail

Station d'epuration OXY 30. (30 Equivalents habitants)

Station d'epuration OXY 30. (30 Equivalents habitants) Station d'epuration OXY 30 (30 Equivalents habitants) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT L'unité d'épuration biologique à boues activées OXY-30 reçoit toutes les eaux usées (eaux vannes et eaux ménagères) à l'exclusion

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE DIAGNOSTIC D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FORMULAIRE DE DEMANDE DE DIAGNOSTIC D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE DEMANDE DE DIAGNOSTIC D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser la vente de votre habitation ou vous avez été contacté par le SPANC pour réaliser le diagnostic

Plus en détail