Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie"

Transcription

1 Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie Cité de l énergie, Le Mont sur Lausanne COO Les bases Conformément à la Constitution, la Confédération définit les conditions-cadres (art. 89) L approvisionnement énergétique relève des entreprises de la branche énergétique (art. 4, al. 2, LEne) Décision du Conseil fédéral du 25 mai 2011: sortie progressive du nucléaire Le Parlement confirme cette décision L OFEN a pour tâche d élaborer une nouvelle stratégie énergétique Conseil national fin 2014, Conseil des Etats mi-septembre

2 Stratégie énergétique Renforcement de l efficacité énergétique 2. Développement des énergies renouvelables force hydraulique: +3,2 TWh (+centrales de pompage-turbinage pour l intégration des nouvelles énergies renouvelables) nouvelles énergies renouvelables: exploitation des potentiels d utilisation durable (24,2 TWh) 3. Couverture des besoins restants production d électricité à partir d énergies fossiles (CCF et CCC) importations 3 SuisseEnergie: partie intégrante de la stratégie énergétique 2050 Toutes les mesures volontaires et toutes les mesures de soutien à la stratégie énergétique 2050 concernant l efficacité énergétique et les énergies renouvelables seront placées sous l égide de SuisseEnergie SuisseEnergie est la plateforme centrale de la mise en réseau de tous les partenaires issus des secteurs de l économie, de l environnement, de la consommation et des pouvoirs publics (cantons, villes, communes) L accent est mis sur la sensibilisation, l information, les conseils, la formation et le perfectionnement (initiative en faveur de la formation) et l assurance-qualité Le programme est renforcé (il passe de 26 à 55 millions de CHF par année) 4 2

3 Stratégie énergétique 2050: étapes suivantes Variante Réforme fiscale écologique Dès 2020 Taxe sur l énergie, programmes d encouragement diminuant progressivement (passage d un système d encouragement à un système incitatif) Aujourd hui 1 er paquet de mesures: efficacité renouvelable énergies fossiles / importations etc. Réseaux Recherche 5 Stratégie Villes/Communes/Régions/Quartiers dès

4 Stratégie énergétique 2050: Programme SuisseEnergie pour les communes SuisseEnergie pour les communes soutient les villes et les communes qui veulent devenir des «Cité de l énergie» Promotion des cités de l énergie: énergies renouvelables mobilité respectueuse de l environnement utilisation efficiente des ressources 7 7 SuisseEnergie pour les communes soutient les villes et les communes par des projets: (Quartiers durables) versus Quartiers 2000 watts Société à 2000 watts Sites 2000 watts Région-Energie Smart City Collaboration EU Gestion de la mobilité 8 8 4

5 9 Processus et projets jusqu en 2015 Processus env. CHF (L OFEN donne un chèque à chaque commune labellisée, recertifiée) Projets Pas de soutien spécifique à des projets Sauf pour les programmes : société à 2000 watts, Region-Energie, Smart city ( + Soutien financier de la Communauté de travail Cité de l énergie; gestion des projets Société 2000W, Site 2000W, Region-Energie; Association Cité de l énergie (labellisation); Communication; etc.) 10 Lignes principales pour la stratégie Modification des soutiens financiers + de soutien pour les projets - de soutien pour les processus (re-audit) Renforcer les Cités de l énergie s éloigner du principe de l arrosoir renforcement des cités de l énergie actives et pleines d initiatives formation de sous-groupes («Best» et «Classic») Simplification des processus Re-Audits: moins de contrôle, plus de conseils pour les activités, objectifs-4 ans 5

6 11 Formation de sous-groupes «Best» - GOLDEN CLUB environ 50 Cités de l énergie Cités de l énergie GOLD (30) Cités de l énergie sur le chemin GOLD = 65 à 75% des pts (20) «Classic» env. 310 Cités de l énergie, qui ont environ jusqu à 65% des pts «Petites communes» environ 1700 ne sont pas des Cités de l énergie (sont intégrées dans le mandat ARGE ESfG) 12 GOLD CLUB Convention Les communes s engagent à communiquer - les mesures prises et les résultats qui lui permettent d atteindre les objectifs fixés dans la stratégie énergétique le label GOLD - à l interne (administration) et à l externe (population, économie, media..) Les communes s engagent - à réaliser des projets innovatifs, par ex. Site 2000 watts, objectifs société à 2000 watts, projets smart city, engagement dans la convention des maires ou ISO 50001, etc. Les communes «sur la voie du label GOLD» planifient l atteinte du label GOLD dans un délai de 4 ans avec - Un plan d activités - Un plan financier 6

7 13 GOLD CLUB soutien financier 1er label Gold : CHF Re-audit : CHF 2000 Soutien de projets annoncés jusqu à fin mars 2016 (entre CHF et ou plus; max 40% des coûts) 14 GOLD CLUB Réunion Toutes les cités de l énergie GOLD + celles qui sont sur le chemin GOLD (dès 65% des points) Manifestation spécifique fois par an - avec les politiciens des communes - échanges d expériences - organisation OFEN/SuisseEnergie - avec traduction d/f 7

8 15 «Classic» Toutes les cités de l énergie qui ont entre 50 et 65% des points Soutien des processus Cer$fica$on 1er label : CHF 5000 Re- audit : CHF 2000 Soutien de projets (cf activités du catalogue de mesures) CHF 3000 à 5000 par projet Environ 40 communes par an 16 «Petites communes» Sont intégrées dans le mandat SuisseEnergie pour les communes - Petites communes jusqu à environ 2000 habitants - Un conseil + un produit (énergies renouvelables, bâtiment, mobilité, infrastructure ) Soutien financier - CHF 1500 (conseil + un produit) - Dans certains cantons, soutien financier supplem. 8

9 Merci beaucoup de votre attention! rgies trate www gie2.bfe adm ch www i n.ch.bafu.adm in.ch 17 9

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Olivier Epelly, directeur,, GE Soleure, le 14 novembre 2013 12.11.13

Plus en détail

Programme pour la promotion de la gestion de la mobilité dans les entreprises

Programme pour la promotion de la gestion de la mobilité dans les entreprises octobre 2008 Programme pour la promotion de la gestion de la mobilité dans les entreprises Concept Document public pour partenaires et intéressés Kurt Egger, Monika Tschannen, Hermann Scherrer, Domaine

Plus en détail

Document d information pour la Campagne de promotion pour la gestion de la mobilité dans les entreprises

Document d information pour la Campagne de promotion pour la gestion de la mobilité dans les entreprises 27 mai 2005, modifié le 15 août 2005 Document d information pour la Campagne de promotion pour la gestion de la mobilité dans les entreprises juin 2005 - juin 2008 Kurt Egger, Monika Tschannen, Hermann

Plus en détail

www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014

www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014 www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014 «Smart City Les cités de l énergie sur la voie des villes à utilisation

Plus en détail

DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES RÉFÉRENCES INTERNET POUR LES COMMUNES VAUDOISES

DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES RÉFÉRENCES INTERNET POUR LES COMMUNES VAUDOISES DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES POUR LES COMMUNES VAUDOISES RÉFÉRENCES INTERNET Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95 51 info.energie@vd.ch

Plus en détail

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme?

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? Le 28 mars 2014 Patrick Schaub Analyste - énergétique Titre Sommaire Développement du marché photovoltaïque

Plus en détail

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Entretiens Jacques Cartier: «Electricité intelligente: Vers des systèmes à valeur ajoutée»

Plus en détail

Forum aux questions sur l obligation d enregistrement (FAQ)

Forum aux questions sur l obligation d enregistrement (FAQ) Page 1/10 Forum aux questions sur l obligation d enregistrement (FAQ) 1. GÉNÉRALITÉS SUR L OBLIGATION D ENREGISTREMENT... 3 1.1. POURQUOI L OBLIGATION D ENREGISTREMENT A-T-ELLE ÉTÉ INTRODUITE?... 3 1.2.

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Gestion de la mobilité: une formule efficace au sein des Cités de l Energie et des entreprises

Gestion de la mobilité: une formule efficace au sein des Cités de l Energie et des entreprises 1 Mobilité 2030 Yverdon-les-Bains 30 août 2008 Gestion de la mobilité: une formule efficace au sein des Cités de l Energie et des entreprises Monika Tschannen SuisseEnergie pour les communes Direction

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement

Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement Thomas Hügli Chef du domaine de la mobilité Swisspower AG Page 1 15 minutes 3 objectifs Page 2

Plus en détail

+ Jusqu à 500 000 CHF par an sont reversés au Fonds SIG

+ Jusqu à 500 000 CHF par an sont reversés au Fonds SIG énergies vertes. Par exemple: Des résultats concrets en 10 ans! Suivez toutes les actions menées par les 2 fonds sur: www.sig-ge.ch/fondsecoelectricite Electricité Vitale Bleu est le produit de référence

Plus en détail

Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique. Partenaire de

Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique. Partenaire de Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique Taxe CO2, la stratégie de votre entreprise est-elle adaptée? Présentation dans le cadre de REMAD Martin Kernen, Membre de la direction,

Plus en détail

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité?

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? G21 - Swisstainability Forum Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? 5 juin 2014 Cédric Jeanneret Qui sommes-nous? Entreprise publique multifluide 1700 collaborateurs 1GCHF ch.affaire

Plus en détail

Benchmarking des fournisseurs d électricité l'essentiel en bref

Benchmarking des fournisseurs d électricité l'essentiel en bref Benchmarking des fournisseurs d électricité l'essentiel en bref Le projet Dans le cadre du programme SuisseEnergie, l Office fédéral de l énergie (OFEN) a mandaté INFRAS et Brandes Energie pour développer

Plus en détail

Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale

Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Annexe 2: questionnaire pour la procédure de consultation Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Questionnaire pour la procédure

Plus en détail

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES EXEMPLES CONCRETS Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique SA Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre GROUPE

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Ne pas définir d objectifs fixes dans le texte de loi

Ne pas définir d objectifs fixes dans le texte de loi Ne pas définir d objectifs fixes dans le texte de loi L AES recommande de soutenir la proposition de modification de la majorité de la commission. Art. 2 Valeurs indicatives pour le développement de l

Plus en détail

CAS. Cité de l énergie. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Cité de l énergie»

CAS. Cité de l énergie. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Cité de l énergie» Formation continue CAS Cité de l énergie Certificate of Advanced Studies HES-SO «Cité de l énergie» 2 3 Situation et contexte Le label «Cité de l énergie» certifie que les communes mènent activement une

Plus en détail

Nos prestations en faveur des entreprises

Nos prestations en faveur des entreprises Nos prestations en faveur des entreprises Renseignements : contacts, autorisations, objets immobiliers et cautionnements Aides financières Allégements fiscaux Réseau Personnes de contact Renseignements

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières création, implantation et développement d entreprises x TABLE DES MATIERES 2 1. PRÉAMBULE 1.1. PRINCIPES GÉNÉRAUX 3 2. SOUTIEN

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Evolution européenne et incidences sur la Suisse Pascal Previdoli, directeur suppléant de l Office fédéral de l énergie

Stratégie énergétique 2050: Evolution européenne et incidences sur la Suisse Pascal Previdoli, directeur suppléant de l Office fédéral de l énergie Stratégie énergétique 2050: Evolution européenne et incidences sur la Suisse, directeur suppléant de l Office fédéral de l énergie Stratégie énergétique 2050: les grandes lignes Sécurité de l approvisionnement

Plus en détail

Marchés publics & Développement durable

Marchés publics & Développement durable Avec liste de contrôle Ce qu il faut savoir Marchés publics & Développement durable www.igoeb.ch CIEM Cette brochure s adresse aux administrations publiques qui souhaitent s engager, par leurs politiques

Plus en détail

Tournant énergétique indispensable, défis immenses

Tournant énergétique indispensable, défis immenses Communiqué de presse Position des Académies suisses à l approvisionnement suisse en électricité Tournant énergétique indispensable, défis immenses Berne/Zurich, 9 août 2012. La transition vers des énergies

Plus en détail

La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger

La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger Les questions à se poser pour lancer une campagne de communication SuisseEnergie pour les communes a développé un check-up pour

Plus en détail

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013 Point de situation ti Libéralisation des marchés électricité et gaz Ecube -6 décembre 2013, Auberge communale de Puidoux Xavier Righetti responsable de l unité étude énergétiques SILCom - Direction des

Plus en détail

Loi du 7 février 2012 modifiant la loi sur l énergie. Votation populaire du 25 novembre 2012. Chancellerie d Etat CHA EC 5157

Loi du 7 février 2012 modifiant la loi sur l énergie. Votation populaire du 25 novembre 2012. Chancellerie d Etat CHA EC 5157 Loi du 7 février 0 modifiant la loi sur l énergie Votation populaire du 5 novembre 0 Chancellerie d Etat CHA EC 557 Sommaire Objet de la révision Les arguments du comité référendaire Le point de vue du

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne Croix-Rouge suisse Département santé et intégration Service santé Werkstr. 18 3086 Wabern Rapport : Examen et ajustement des politiques cantonales dans le cadre du programme «Poids corporel sain» sous

Plus en détail

Table des matières I.INTRODUCTION... 3 II.DÉVELOPPEMENT... 3 III.CONCLUSION... 7 IV.SOURCES... 7. Gymnase de Nyon C d ERN Physique

Table des matières I.INTRODUCTION... 3 II.DÉVELOPPEMENT... 3 III.CONCLUSION... 7 IV.SOURCES... 7. Gymnase de Nyon C d ERN Physique Table des matières I.INTRODUCTION... 3 II.DÉVELOPPEMENT... 3 2.1 ENERGIES SELON LES GROUPES DE CONSOMMATION...4 2.2 ENERGIES RENOUVELABLES...6 2.3 OBJECTIFS D ÉCONOMIE D ÉNERGIES...7 III.CONCLUSION...

Plus en détail

Adoptées par le comité constitutif du Parti vert'libéral genevois le 29 septembre 2010 à Genève

Adoptées par le comité constitutif du Parti vert'libéral genevois le 29 septembre 2010 à Genève Parti vert'libéral genevois Lignes directrices Environnement Adoptées par le comité constitutif du Parti vert'libéral genevois le 29 septembre 2010 à Genève 1. Introduction Un environnement de qualité

Plus en détail

Impression climatiquement neutre

Impression climatiquement neutre Impression climatiquement neutre Programme de performance myclimate pour l industrie graphique Analyser Eviter / Réduire Compenser Recommandé par: Schweizerischer Verband für visuelle Kommunikation Association

Plus en détail

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificat de formation continue Certificate of Advanced Studies Management de l énergie janvier septembre 2013 f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i Avec le soutien de Office

Plus en détail

Öbu le réseau pour une économie durable

Öbu le réseau pour une économie durable Öbu le réseau pour une économie durable Quelles aides financières et outils concrets pour intégrer le développement durable dans votre projet d entreprise? Sarra Harbi Responsable Romandie harbi@oebu.ch

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises

Réforme III de la fiscalité des entreprises Réforme III de la fiscalité des entreprises Impact pour le Canton de Vaud et négociations Canton-Communes Union des Villes Suisses 9 janvier 2015 Claudine Wyssa, syndique de Bussigny Présidente de l UCV

Plus en détail

Conseiller/ère en environnement. Cycle de formation 2016/17. Préparation au brevet fédéral. Réalisé par

Conseiller/ère en environnement. Cycle de formation 2016/17. Préparation au brevet fédéral. Réalisé par Conseiller/ère en environnement Cycle de formation 2016/17 Préparation au brevet fédéral Réalisé par Contenu Editorial 3 Conseil et communication en environnement 4 Diplôme et brevet fédéral 5 Structure

Plus en détail

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie LES PLAISIRS de L EAU conjuguer confort et économies d énergie Profitez des plaisirs de l eau tout en diminuant votre consommation CONJUGUER CONFORT ET ÉCONOMIES D ÉNERGIE IL EXISTE UN MOYEN TRÈS SIMPLE

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale

Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale (Ordonnance sur la vulgarisation agricole) 915.1 du 26 novembre 2003 (Etat le 22 décembre 2003) Le Conseil fédéral

Plus en détail

Données médias 2015 Organisation des Suisses de l étranger (OSE)

Données médias 2015 Organisation des Suisses de l étranger (OSE) aso.ch & Données médias 2015 Organisation des Suisses de l étranger (OSE) Le site Internet www.aso.ch est exploité par l'organisation des Suisses de l'étranger (OSE) en français, allemand, italien, anglais

Plus en détail

Bienvenue 22/10/2015

Bienvenue 22/10/2015 Bienvenue 22/10/2015 Jelle De Keyser Cleaner Car Contracts Informer et réunir Actualités Dossiers Groupe LinkedIn/Twitter Projets : le budget mobilité fonctionne, Smart Move, Cleaner Car Contracts Gestion

Plus en détail

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour 2012-2017 1 Centre Droite vaudois : une vision de société Grâce

Plus en détail

Evolution de la LAPEL et incidence pour les entreprises

Evolution de la LAPEL et incidence pour les entreprises Evolution de la LAPEL et incidence pour les entreprises Roger Nordmann Conseiller National, membre de la Commission de l environnement, de l aménagement du territoire et de l énergie du Conseil national

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er octobre 2014) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Eco-Habitat Le «green marketing» à la BCVs 07.10.2009

Eco-Habitat Le «green marketing» à la BCVs 07.10.2009 Eco-Habitat Le «green marketing» à la BCVs 07.10.2009 Jean-Yves Pannatier Responsable Département Retail & Marketing BCVs Mission économique Partage les préoccupations du Valais, de son économie et de

Plus en détail

MOVE. l offre mobilité électrique. Stéphane Rosset Business Development Manager E-Mobility

MOVE. l offre mobilité électrique. Stéphane Rosset Business Development Manager E-Mobility MOVE l offre mobilité électrique Stéphane Rosset Business Development Manager E-Mobility Move - la mobilité électrique La mobilité électrique: aujourd hui et demain Move : une gamme de produit Move : c

Plus en détail

Faciliter le développement de l énergie solaire

Faciliter le développement de l énergie solaire Faciliter le développement de l énergie solaire Conférence de presse du jeudi 20 février 2014 Pascal Broulis, chef du DFIRE en charge des constructions et du patrimoine Jacqueline de Quattro, cheffe du

Plus en détail

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Efficiency matters. Bienvenue à la réunion d information PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Lausanne, 5 avril 2012 Parrainage: Financé par:

Plus en détail

Pratiques de rénovation pour les bâtiments d habitation

Pratiques de rénovation pour les bâtiments d habitation Bauwesen», les 9 et 10 septembre 2004 l EPF Zurich Pratiques de rénovation pour les bâtiments d habitation Martin Jakob, Centre for Energy Policy and Economics (CEPE), EPF Zurich Eberhard Jochem, Centre

Plus en détail

Groupe stratégique SuisseEnergie 2007. Plate-forme de l efficacité énergétique de SuisseEnergie pour une politique énergétique durable

Groupe stratégique SuisseEnergie 2007. Plate-forme de l efficacité énergétique de SuisseEnergie pour une politique énergétique durable Groupe stratégique SuisseEnergie 2007 Plate-forme de l efficacité énergétique de SuisseEnergie pour une politique énergétique durable «Nous pouvons réaliser la société à 2000 watts, et cela sans perte

Plus en détail

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC)

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Centre de formation Green IT Jeudis 2 et 9 octobre 2014 Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Green IT Réduire la consommation énergétique des

Plus en détail

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste un lien important avec le marché du travail. La formation professionnelle supérieure permet d acquérir les compétences

Plus en détail

L Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV et ses organisations de service. Nous sommes là pour vous!

L Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV et ses organisations de service. Nous sommes là pour vous! L Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV et ses organisations de service Nous sommes là pour vous! Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV Sihlquai 255 Case postale 1977, 8031 Zurich Téléphone

Plus en détail

Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE

Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE Électricité et chaleur des centrales nucléaires le point de la situation Roland Schmidiger, Asset Manager, Axpo SA énergie nucléaire Table des matières Électricité et chaleur

Plus en détail

OPTIWATT Conditions Générales

OPTIWATT Conditions Générales 1. OBJECTIF DU PROGRAMME OPTIWATT Le programme OPTIWATT des Services industriels de Genève (SIG) (ci-après «OPTIWATT») a pour objectif d inciter les entreprises et les collectivités publiques genevoises

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

Guide du marquage de l électricité

Guide du marquage de l électricité Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Division Economie Guide du marquage de l électricité Aide à l exécution,

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Qui est Bedag Informatique SA? Affichant un chiffre d affaires dépassant les 100 millions de francs, Bedag est une entreprise de prestations informatiques

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Kit Média. smart living lab Route de la Fonderie 8 Case postale 487 1701 Fribourg. www.smartlivinglab.ch

Kit Média. smart living lab Route de la Fonderie 8 Case postale 487 1701 Fribourg. www.smartlivinglab.ch Kit Média smart living lab Route de la Fonderie 8 Case postale 487 1701 Fribourg www.smartlivinglab.ch Table des matières 1. Vision... 2 2. Genèse du projet... 3 3. Activités du smart living lab... 5 3.1.

Plus en détail

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre

Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Commission de Gestion du Conseil Général de la Commune de Sierre Rapport concernant l octroi d un crédit d engagement pour la réalisation d une crèche pour la petite enfance et d un espace repas Sierre,

Plus en détail

Programme EcoEntreprise

Programme EcoEntreprise Programme EcoEntreprise Evaluer, Maîtriser et Valoriser le développement durable en entreprise Laetitia Estève Floch Le Landeron, le 3/11/2011 Constats: Exigences croissantes des prescripteurs: collectivités

Plus en détail

Zurich, juin 2002. Rapport annuel 2001 de l Association e mobile Promotion et marketing des véhicules efficients

Zurich, juin 2002. Rapport annuel 2001 de l Association e mobile Promotion et marketing des véhicules efficients Zurich, juin 2002 Rapport annuel 2001 de l Association e mobile Promotion et marketing des véhicules efficients 2 Rédacteurs: Wilfried Blum Dr Susanne Wegmann Avec le soutien de: SuisseEnergie, Office

Plus en détail

AES Scénarios pour l approvisionnement électrique du futur. Synthèse du rapport

AES Scénarios pour l approvisionnement électrique du futur. Synthèse du rapport AES Scénarios pour l approvisionnement électrique du futur Synthèse du rapport IMPRESSUM Editeur: Association des entreprises électriques suisses (AES), Aarau Conception / graphiques / illustrations: Silvia

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Qui est Bedag Informatique SA? Affichant un chiffre d affaires dépassant les 100 millions de francs, Bedag est une entreprise de prestations informatiques

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE Energie et Climat 24 JUIN 2008 Erwan MARJO Consommations énergétiques : bref historique Croissance de la consommation énergétique en Belgique : 1970-2000

Plus en détail

Boîte à outils pour «MIEUX communiquer dans les Cités de l énergie»

Boîte à outils pour «MIEUX communiquer dans les Cités de l énergie» Boîte à outils pour «MIEUX communiquer dans les Cités de l énergie» Diagnostic «9 questions pour la communication dans une Cité de l énergie» Analysez en 5 minutes vos actions de communication. Boîte à

Plus en détail

Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), Frick. Comptes annuels 2009

Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), Frick. Comptes annuels 2009 Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC), Frick Comptes annuels 2009 Fondation Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Page 1 Compte d exploitation Notes 24.2. -31.12.2009

Plus en détail

MIRIEM BENSALAH CHAQROUN MOHAMED TALAL

MIRIEM BENSALAH CHAQROUN MOHAMED TALAL MIRIEM BENSALAH CHAQROUN MOHAMED TALAL Candidature à la présidence de la CGEM 12 MAI 2015 le é- es st au os is o- lus ics nt, la u- ue ce re de re oit en ra es air su ue es foi hé nt, M. EDITO Inclusion,

Plus en détail

Politique pétrolière suisse

Politique pétrolière suisse Office fédéral de l'énergie OFEN / Approvisionnement énergétique / Vincent Beuret Politique pétrolière suisse Objectif: réduire la consommation 1. Le marché pétrolier suisse 2. Politique visant à réduire

Plus en détail

Club Suisse des utilisateurs Display. 19 mai 2014 à Lausanne

Club Suisse des utilisateurs Display. 19 mai 2014 à Lausanne Club Suisse des utilisateurs Display 19 mai 2014 à Lausanne Outil Display : état de la situation, adaptation aux systèmes nationaux de performance énergétique et évolutions techniques de l outil Gaëtan

Plus en détail

Éclairage : votre projet solaire en toute simplicité. Brochure informative à l intention des porteurs de petits projets solaires

Éclairage : votre projet solaire en toute simplicité. Brochure informative à l intention des porteurs de petits projets solaires Éclairage : votre projet solaire en toute simplicité Brochure informative à l intention des porteurs de petits projets solaires Concrétiser Cette brochure est destinée aux porteurs de projets de petites

Plus en détail

Energies renouvelables et financement d infrastructures Nouvelle solution pour de nouveaux défis

Energies renouvelables et financement d infrastructures Nouvelle solution pour de nouveaux défis Global Asset management Réservé aux investisseurs professionnels Energies renouvelables et financement d infrastructures Nouvelle solution pour de nouveaux défis janvier 2013 Un pont entre des projets

Plus en détail

ISO, normes de management et ISO 50001

ISO, normes de management et ISO 50001 ISO, normes de management et ISO 50001 Nicolas Fleury Directeur, Marketing, Communication et Information twitter.com/nicolasfleury linkedin.com/in/nfleury Rencontres de l'ocen Genève, 29 novembre 2013

Plus en détail

Call for Presentations

Call for Presentations Call for Presentations (Recherchons orateurs pour présentations) 13 e Forum Suisse de Logistique INNOVATIONS: impacts sur la Supply Chain, de l achat au service client Salle polyvalente, Ecole Polytechnique

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE

GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE LOI GENEVOISE SUR L ÉNERGIE GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Par sa loi sur l énergie entrée en vigueur le 5 août 2010, le canton

Plus en détail

Fiche d information Rétribution unique et consommation propre pour les petites installations photovoltaïques

Fiche d information Rétribution unique et consommation propre pour les petites installations photovoltaïques Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Section Energies renouvelables Fiche d information Rétribution unique

Plus en détail

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle

Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille officielle (https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/droit-federal/feuille-federale.html) fait foi. Directives du Conseil

Plus en détail

Résumé. Programme National Alcool 2008 2012

Résumé. Programme National Alcool 2008 2012 Résumé Programme National Alcool 2008 2012 Programme National Alcool 2008 2012 Genèse et contenu du PNA En 2005, le Conseil fédéral a chargé l Office fédéral de la santé publique (OFSP) de faire le point

Plus en détail

Projet: Stratégie de la mensuration officielle

Projet: Stratégie de la mensuration officielle Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Projet: Stratégie de la mensuration officielle pour les années 2016 à 2019 Projet de texte du 27.02.2015 Editeur

Plus en détail

Brevet Fédéral Spécialiste en finance et comptabilité

Brevet Fédéral Spécialiste en finance et comptabilité Brevet Fédéral Spécialiste en finance et comptabilité FormaHon en 30 mois dès août 2015 1 PrésentaHon des intervenants A votre service Directeur : Nicolas Wirth Responsable pédagogique : Nicolas Goumaz

Plus en détail

Les instruments de la politique énergétique suisse pour réduire la consommation de pétrole

Les instruments de la politique énergétique suisse pour réduire la consommation de pétrole Les instruments de la politique énergétique suisse pour réduire la consommation de pétrole La consommation de pétrole par habitant est supérieure dans notre pays à la moyenne de l UE, entre autres parce

Plus en détail

Atelier 3. Bertrand JEAN-MAIRET. Ingénieur ETS

Atelier 3. Bertrand JEAN-MAIRET. Ingénieur ETS Atelier 3 Bertrand JEAN-MAIRET Ingénieur ETS Projet photovoltaïque Préambule Union Sportive Les Ponts-de-Martel propriétaire de la patinoire du Bugnon exploite les installations depuis 1988-89 100% en

Plus en détail

Du courant solaire pour sa consommation propre DE NOUVELLES POSSIBILITÉS POUR LES PROPRIÉTAIRES D IMMEUBLES

Du courant solaire pour sa consommation propre DE NOUVELLES POSSIBILITÉS POUR LES PROPRIÉTAIRES D IMMEUBLES Du courant solaire pour sa consommation propre DE NOUVELLES POSSIBILITÉS POUR LES PROPRIÉTAIRES D IMMEUBLES Approvisionnez votre bâtiment en courant solaire. VOUS APPRENDREZ ICI TOUT CE QUE VOUS DEVEZ

Plus en détail

Aviforum Compétence en Aviculture à la puissance 3

Aviforum Compétence en Aviculture à la puissance 3 Aviforum Compétence en Aviculture à la puissance 3 Formation Recherche Prestation des services Organisation Aviforum Burgerweg 22 CH-3052 Zollikofen Tél. ++41(0)31 915 35 35 Fax. ++41(0)31 915 35 30 e-mail:

Plus en détail

Particularité du projet éolien par rapport à d autres dossiers communaux 30.10.2015 08h30 12h30

Particularité du projet éolien par rapport à d autres dossiers communaux 30.10.2015 08h30 12h30 2 e séminaire d échange d expérience et de formation pour les communes de Romandie Particularité du projet éolien par rapport à d autres dossiers communaux 30.10.2015 08h30 12h30 Yverdon, Y-Parc, Rue Galilée

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION Formation pratique certifiante préparant au Certificat SAWI de Généraliste en marketing et communication LAUSANNE 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants

Plus en détail

Utilisation des Réseaux Sociaux par les Organisations Touristiques en Suisse

Utilisation des Réseaux Sociaux par les Organisations Touristiques en Suisse Utilisation des Réseaux Sociaux par les Organisations Touristiques en Suisse Résultats d une enquête en ligne de mars 2015 Contenu 1. Résumé 2. Contexte 3. Méthode 4. Résultats 5. Questionnaire 2 1. Résumé

Plus en détail

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET Remarque : cette note est issue d un travail interne de réflexion des chargés de missions et ingénieurs de la Direction Régionale de l ADEME Pays de la Loire. Elle vise à

Plus en détail