Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie"

Transcription

1 Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie Cité de l énergie, Le Mont sur Lausanne COO Les bases Conformément à la Constitution, la Confédération définit les conditions-cadres (art. 89) L approvisionnement énergétique relève des entreprises de la branche énergétique (art. 4, al. 2, LEne) Décision du Conseil fédéral du 25 mai 2011: sortie progressive du nucléaire Le Parlement confirme cette décision L OFEN a pour tâche d élaborer une nouvelle stratégie énergétique Conseil national fin 2014, Conseil des Etats mi-septembre

2 Stratégie énergétique Renforcement de l efficacité énergétique 2. Développement des énergies renouvelables force hydraulique: +3,2 TWh (+centrales de pompage-turbinage pour l intégration des nouvelles énergies renouvelables) nouvelles énergies renouvelables: exploitation des potentiels d utilisation durable (24,2 TWh) 3. Couverture des besoins restants production d électricité à partir d énergies fossiles (CCF et CCC) importations 3 SuisseEnergie: partie intégrante de la stratégie énergétique 2050 Toutes les mesures volontaires et toutes les mesures de soutien à la stratégie énergétique 2050 concernant l efficacité énergétique et les énergies renouvelables seront placées sous l égide de SuisseEnergie SuisseEnergie est la plateforme centrale de la mise en réseau de tous les partenaires issus des secteurs de l économie, de l environnement, de la consommation et des pouvoirs publics (cantons, villes, communes) L accent est mis sur la sensibilisation, l information, les conseils, la formation et le perfectionnement (initiative en faveur de la formation) et l assurance-qualité Le programme est renforcé (il passe de 26 à 55 millions de CHF par année) 4 2

3 Stratégie énergétique 2050: étapes suivantes Variante Réforme fiscale écologique Dès 2020 Taxe sur l énergie, programmes d encouragement diminuant progressivement (passage d un système d encouragement à un système incitatif) Aujourd hui 1 er paquet de mesures: efficacité renouvelable énergies fossiles / importations etc. Réseaux Recherche 5 Stratégie Villes/Communes/Régions/Quartiers dès

4 Stratégie énergétique 2050: Programme SuisseEnergie pour les communes SuisseEnergie pour les communes soutient les villes et les communes qui veulent devenir des «Cité de l énergie» Promotion des cités de l énergie: énergies renouvelables mobilité respectueuse de l environnement utilisation efficiente des ressources 7 7 SuisseEnergie pour les communes soutient les villes et les communes par des projets: (Quartiers durables) versus Quartiers 2000 watts Société à 2000 watts Sites 2000 watts Région-Energie Smart City Collaboration EU Gestion de la mobilité 8 8 4

5 9 Processus et projets jusqu en 2015 Processus env. CHF (L OFEN donne un chèque à chaque commune labellisée, recertifiée) Projets Pas de soutien spécifique à des projets Sauf pour les programmes : société à 2000 watts, Region-Energie, Smart city ( + Soutien financier de la Communauté de travail Cité de l énergie; gestion des projets Société 2000W, Site 2000W, Region-Energie; Association Cité de l énergie (labellisation); Communication; etc.) 10 Lignes principales pour la stratégie Modification des soutiens financiers + de soutien pour les projets - de soutien pour les processus (re-audit) Renforcer les Cités de l énergie s éloigner du principe de l arrosoir renforcement des cités de l énergie actives et pleines d initiatives formation de sous-groupes («Best» et «Classic») Simplification des processus Re-Audits: moins de contrôle, plus de conseils pour les activités, objectifs-4 ans 5

6 11 Formation de sous-groupes «Best» - GOLDEN CLUB environ 50 Cités de l énergie Cités de l énergie GOLD (30) Cités de l énergie sur le chemin GOLD = 65 à 75% des pts (20) «Classic» env. 310 Cités de l énergie, qui ont environ jusqu à 65% des pts «Petites communes» environ 1700 ne sont pas des Cités de l énergie (sont intégrées dans le mandat ARGE ESfG) 12 GOLD CLUB Convention Les communes s engagent à communiquer - les mesures prises et les résultats qui lui permettent d atteindre les objectifs fixés dans la stratégie énergétique le label GOLD - à l interne (administration) et à l externe (population, économie, media..) Les communes s engagent - à réaliser des projets innovatifs, par ex. Site 2000 watts, objectifs société à 2000 watts, projets smart city, engagement dans la convention des maires ou ISO 50001, etc. Les communes «sur la voie du label GOLD» planifient l atteinte du label GOLD dans un délai de 4 ans avec - Un plan d activités - Un plan financier 6

7 13 GOLD CLUB soutien financier 1er label Gold : CHF Re-audit : CHF 2000 Soutien de projets annoncés jusqu à fin mars 2016 (entre CHF et ou plus; max 40% des coûts) 14 GOLD CLUB Réunion Toutes les cités de l énergie GOLD + celles qui sont sur le chemin GOLD (dès 65% des points) Manifestation spécifique fois par an - avec les politiciens des communes - échanges d expériences - organisation OFEN/SuisseEnergie - avec traduction d/f 7

8 15 «Classic» Toutes les cités de l énergie qui ont entre 50 et 65% des points Soutien des processus Cer$fica$on 1er label : CHF 5000 Re- audit : CHF 2000 Soutien de projets (cf activités du catalogue de mesures) CHF 3000 à 5000 par projet Environ 40 communes par an 16 «Petites communes» Sont intégrées dans le mandat SuisseEnergie pour les communes - Petites communes jusqu à environ 2000 habitants - Un conseil + un produit (énergies renouvelables, bâtiment, mobilité, infrastructure ) Soutien financier - CHF 1500 (conseil + un produit) - Dans certains cantons, soutien financier supplem. 8

9 Merci beaucoup de votre attention! rgies trate www gie2.bfe adm ch www i n.ch.bafu.adm in.ch 17 9

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Remarques importantes:

Remarques importantes: Formulaire de demande de subventions 2016 - Promotion de projets dans le cadre du programme SuisseEnergie pour les communes, pour les cités de l énergie LA PRÉSENTE NOTICE A ÉTÉ ÉLABORÉE POUR UNIFIER LES

Plus en détail

Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients

Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients Engagement du canton de Neuchâtel en faveur des transports efficients par Jean-Luc Juvet Ingénieur dipl. EPFL/SIA Chef du service cantonal de l énergie 1 Loi cantonale sur l énergie 2001 En plus des mesures

Plus en détail

Premier paquet de mesures pour la stratégie énergétique 2050

Premier paquet de mesures pour la stratégie énergétique 2050 Der Bundesrat Le Conseil fédéral Il Consiglio federale Il Cussegl federal Fiche d information 1 Date 18.04.2012 Premier paquet de mesures pour la stratégie énergétique 2050 Le mix énergétique 2010: combustibles

Plus en détail

Document d information pour la Campagne de promotion pour la gestion de la mobilité dans les entreprises

Document d information pour la Campagne de promotion pour la gestion de la mobilité dans les entreprises 27 mai 2005, modifié le 15 août 2005 Document d information pour la Campagne de promotion pour la gestion de la mobilité dans les entreprises juin 2005 - juin 2008 Kurt Egger, Monika Tschannen, Hermann

Plus en détail

SuisseEnergie pour les communes et Cité de l'énergie

SuisseEnergie pour les communes et Cité de l'énergie SuisseEnergie pour les communes et Cité de l'énergie Rencontre-Energie du 12 juin 2013 à Corcelles-Cormondrèche DÉPARTEMENT DE LA GESTION DU TERRITOIRE Service de l énergie et de l environnement 1 Contenu

Plus en détail

Plan d action pour les énergies renouvelables

Plan d action pour les énergies renouvelables Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Fiche d information 6 Date 21 février 2008 Plan d action pour les énergies

Plus en détail

www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014

www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014 www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014 «Smart City Les cités de l énergie sur la voie des villes à utilisation

Plus en détail

Gestion de la mobilité: une formule efficace au sein des Cités de l Energie et des entreprises

Gestion de la mobilité: une formule efficace au sein des Cités de l Energie et des entreprises 1 Mobilité 2030 Yverdon-les-Bains 30 août 2008 Gestion de la mobilité: une formule efficace au sein des Cités de l Energie et des entreprises Monika Tschannen SuisseEnergie pour les communes Direction

Plus en détail

SuisseEnergie, programme subséquent d Energie 2000

SuisseEnergie, programme subséquent d Energie 2000 SuisseEnergie, programme subséquent d Energie 2000 Le programme SuisseEnergie doit non seulement reprendre les structures et les produits d Energie 2000 qui ont donné satisfaction, il doit encore assurer

Plus en détail

Idée et perspectives. Jeudi, 25 avril 2013 Daniel Lehmann Pollheimer

Idée et perspectives. Jeudi, 25 avril 2013 Daniel Lehmann Pollheimer Infrastrutture tt comunali Projet Smart City Suisse Idée et perspectives p Séminaire Cité de l énergie Jeudi, 25 avril 2013 Daniel Lehmann Pollheimer Projet Smart City Projekt: De quoi parle-t-on? Juste

Plus en détail

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique

Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Congrès national des énergies renouvelables & de l'efficacité énergétique organisé par l'aee Mettre en place la transition énergétique Olivier Epelly, directeur,, GE Soleure, le 14 novembre 2013 12.11.13

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA Amt für Verkehr und Enegie VEA Conférence AFMC Fribourg, 8 novembre 2011 Politique énergétique «Société à 4000 Watts» Entre mesures contraignantes et programmes d incitation Serge Boschung(FR), Chef de

Plus en détail

Politique énergétique et

Politique énergétique et Politique énergétique et développement durable à Lausanne Structure administrative de Lausanne EEA Gold, label Cité de l énergie et Convention des Maires Principales actions lausannoises Objectifs de la

Plus en détail

Benchmarking des fournisseurs d électricité l'essentiel en bref

Benchmarking des fournisseurs d électricité l'essentiel en bref Benchmarking des fournisseurs d électricité l'essentiel en bref Le projet Dans le cadre du programme SuisseEnergie, l Office fédéral de l énergie (OFEN) a mandaté INFRAS et Brandes Energie pour développer

Plus en détail

SIG-Energie des bâtiments. Base de données nationale relative à la consommation d énergie des bâtiments

SIG-Energie des bâtiments. Base de données nationale relative à la consommation d énergie des bâtiments SIG-Energie des bâtiments Base de données nationale relative à la consommation d énergie des bâtiments Un projet de la SIA sous la direction d OPAN concept SA Avec le soutien de: Consommation d énergie

Plus en détail

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché»

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» «NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» Position de Swissmem en rapport avec la stratégie énergétique 2050 Hans Hess, président Swissmem Conférence

Plus en détail

Energies vertes, la grande illusion?

Energies vertes, la grande illusion? Energies vertes, la grande illusion? 13èmes rencontres suisses de l électricité Alain Sapin, Directeur Energie - Groupe E Lausanne, 11 mars 2010 Sommaire 1. Politique énergétique suisse 2. Prix du marché

Plus en détail

Creating energy solutions.

Creating energy solutions. Creating energy solutions. Contributions des villes et des services industriels au tournant énergétique Dr. Hans-Kaspar Scherrer, Président du conseil d administration de Swisspower Netzwerk SA 09.09.2011

Plus en détail

Mise en oeuvre par le SdE

Mise en oeuvre par le SdE Service de l'énergie SdE Amt für Energie AfE Révision du Règlement sur l énergie février 2015 entrée en vigueur au 1 er janvier 2015 Mise en oeuvre par le SdE LEn et ses implications Modification de la

Plus en détail

Promotion Santé Suisse

Promotion Santé Suisse Promotion Santé Suisse Qu est-ce que promouvoir la santé? «La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Ecublens, pour l avenir de nos enfants

Ecublens, pour l avenir de nos enfants Ecublens, pour l avenir de nos enfants Présentation «Cité de l énergie» Octobre 2015 Table des matières 1. Présentation du label Cité de l énergie 2. Programme de politique énergétique communal 3. Démarche

Plus en détail

CAS. Cité de l énergie. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Cité de l énergie»

CAS. Cité de l énergie. Certificate of Advanced Studies HES-SO. «Cité de l énergie» Formation continue CAS Cité de l énergie Certificate of Advanced Studies HES-SO «Cité de l énergie» 2 3 Situation et contexte Le label «Cité de l énergie» certifie que les communes mènent activement une

Plus en détail

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC)

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) CONFÉRENCE ROMANDE DE LA FORMATION CONTINUE Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) Nyon, le 1 er octobre 2015 Monsieur le Conseiller

Plus en détail

Modèle PME avec le soutien des Services industriels de Lausanne. Le modèle PME. La gestion énergétique pour les PME

Modèle PME avec le soutien des Services industriels de Lausanne. Le modèle PME. La gestion énergétique pour les PME Modèle PME avec le soutien des Services industriels de Lausanne Le modèle PME La gestion énergétique pour les PME Le modèle PME Le modèle PME de l Agence de l énergie pour l économie (AEnEC) offre aux

Plus en détail

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Zurich, le 7 septembre 2015 Monsieur le Conseiller fédéral Schneider-Ammann Nous vous vous

Plus en détail

Programme pour la promotion de la gestion de la mobilité dans les entreprises

Programme pour la promotion de la gestion de la mobilité dans les entreprises octobre 2008 Programme pour la promotion de la gestion de la mobilité dans les entreprises Concept Document public pour partenaires et intéressés Kurt Egger, Monika Tschannen, Hermann Scherrer, Domaine

Plus en détail

La Ville de. La Chaux-de-Fonds. représentée par. Monsieur Laurent KURTH. demande à l Association Cité de l énergie de lui décerner

La Ville de. La Chaux-de-Fonds. représentée par. Monsieur Laurent KURTH. demande à l Association Cité de l énergie de lui décerner Rapport Cité de l énergie Ville de La Chaux-de-Fonds Chapitre 1 : Demande de renouvellement du label Cité de l'énergie : Etabli le : 15.03.2011 La Ville de 11411 Chx Fds Ch1-4_Demande_Portrait 240110 V02.doc

Plus en détail

Les perspectives énergétiques suisses pour 2035 Thomas Volken Spécialiste de politique énergétique Office fédéral de l énergie OFEN

Les perspectives énergétiques suisses pour 2035 Thomas Volken Spécialiste de politique énergétique Office fédéral de l énergie OFEN Office fédéral de l énergie OFEN Les perspectives énergétiques suisses pour 2035 Thomas Volken Spécialiste de politique énergétique Office fédéral de l énergie OFEN Journée du CUEPE: Quel avenir électrique

Plus en détail

DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES RÉFÉRENCES INTERNET POUR LES COMMUNES VAUDOISES

DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES RÉFÉRENCES INTERNET POUR LES COMMUNES VAUDOISES DES CONCEPTS ÉNERGÉTIQUES POUR LES COMMUNES VAUDOISES RÉFÉRENCES INTERNET Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95 51 info.energie@vd.ch

Plus en détail

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine Contrat Climat Energie Plateformes Locales et Opérations Collectives de Rénovation Energétique de l Habitat AMI «Rénover BBC» SRCAE Objectifs

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Convention de collaboration

Convention de collaboration Convention de collaboration Les Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1227 Le Lignon entre (ci-après SIG) d une part, et (ci-après l Entreprise) d autre part, (ci-après individuellement la

Plus en détail

On n a pas de pétrole, mais des sapins

On n a pas de pétrole, mais des sapins On n a pas de pétrole, mais des sapins Echange d expérience du 25 février 2010 à Valpellets SA UTO-Uvrier Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) 14h15 Accueil Actualités

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 Efficacité énergétique en production Contenu 1. Présentation EDJ, Energie du Jura SA 2. Stratégie énergétique

Plus en détail

Premier état des lieux du point de vue de l industrie gazière

Premier état des lieux du point de vue de l industrie gazière Stratégie énergétique2050 Premier train de mesures Premier état des lieux du point de vue de l industrie gazière Hajo Leutenegger, président ASIG Axes de réflexion Peu nombreux, mais d autant plus importants

Plus en détail

La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique

La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique La convention d objectifs au service de l efficacité énergétique Partenaire de Martin Kernen, ing. dipl. EPFL, membre de la direction, 30 avril 2015 UFA AG, Herzogenbuchsee (BE), UFA SA, Puidoux (VD) Leader

Plus en détail

L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1

L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1 L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1 BERNARD LAPONCHE 25 AVRIL 2012 Le 16 décembre 2011, Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l écologie, du développement durable,

Plus en détail

Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières

Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières Programmes fédéraux et cantonaux et aides financières 1 Sophie Borboën c/o Bio-Eco, Cossonay Plan de l exposé 2 Programmes fédéraux Programmes cantonaux Informations détaillées dans le dossier des participants

Plus en détail

Atelier 10. Manu PRAZ. Responsable formation de coordinateur de sport OFSPO

Atelier 10. Manu PRAZ. Responsable formation de coordinateur de sport OFSPO Atelier 10 Manu PRAZ Responsable formation de coordinateur de sport OFSPO Atelier 10 Martin REBER Chef de l'office des sports du Jura bernois Office fédéral du sport OFSPO Le concept des réseaux de sport

Plus en détail

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al.

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Division Efficacité énergétique et énergies renouvelables Avril 2015 Rapport

Plus en détail

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Qui est Bedag Informatique SA? Affichant un chiffre d affaires dépassant les 100 millions de francs, Bedag est une entreprise de prestations informatiques

Plus en détail

COURS POUR LES COMMUNES Mobilité : pour une gestion efficace dans les communes

COURS POUR LES COMMUNES Mobilité : pour une gestion efficace dans les communes www.mobilite-pour-les-communes.ch www.suisseenergie.ch COURS POUR LES COMMUNES Mobilité : pour une gestion efficace dans les communes Jeudi 2 juin 2016, 08.30 17.00, Lausanne Mobilité : pour une gestion

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Brevet fédéral de Chef-fe de projet ou Chef-fe de production en menuiserie/ébénisterie

Brevet fédéral de Chef-fe de projet ou Chef-fe de production en menuiserie/ébénisterie Brevet fédéral de Chef-fe de projet ou Chef-fe de production en menuiserie/ébénisterie Partenariat: Chef de projet - Chef de production Après l obtention du certificat fédéral de capacité, le premier stade

Plus en détail

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique

Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann. PME et politique énergétique Journées USAM, Champéry, 28/29 juin 2010 PME et politique énergétique Assainissement énergétique des bâtiments: une chance pour les PME? Dr. Charles Weinmann Contenu Etat des lieux - Consommations d énergie

Plus en détail

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC)

Green IT. Jeudis 2 et 9 octobre 2014. Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Centre de formation Green IT Jeudis 2 et 9 octobre 2014 Réduire la consommation énergétique des technologies de l information et de la communication (TIC) Green IT Réduire la consommation énergétique des

Plus en détail

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité?

Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? G21 - Swisstainability Forum Avantages concurrentiels grâce à la durabilité, espoir ou réalité? 5 juin 2014 Cédric Jeanneret Qui sommes-nous? Entreprise publique multifluide 1700 collaborateurs 1GCHF ch.affaire

Plus en détail

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme?

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? Le 28 mars 2014 Patrick Schaub Analyste - énergétique Titre Sommaire Développement du marché photovoltaïque

Plus en détail

GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE

GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE LOI GENEVOISE SUR L ÉNERGIE GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE GRANDS CONSOMMATEURS RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Par sa loi sur l énergie entrée en vigueur le 5 août 2010, le canton

Plus en détail

Tournant énergétique indispensable, défis immenses

Tournant énergétique indispensable, défis immenses Communiqué de presse Position des Académies suisses à l approvisionnement suisse en électricité Tournant énergétique indispensable, défis immenses Berne/Zurich, 9 août 2012. La transition vers des énergies

Plus en détail

Qualité et innovation en opposition?

Qualité et innovation en opposition? Qualité et innovation en opposition? JOURNEE SUISSE DE LA QUALITE 2009 Fin de la qualité? 16 juin 2009, Berne Straumann est un fournisseur éminent sur le plan mondial dans le domaine des implants et prothèses

Plus en détail

Genève Cité de l énergie

Genève Cité de l énergie COMMUNIQUE DE PRESSE Genève Cité de l énergie Le 29 septembre, la Ville de Genève se verra décerner officiellement le label suisse Cité de l énergie. Attribué par l Office fédéral de l énergie et l Association

Plus en détail

PDC suisse. Swiss new deal - green economy

PDC suisse. Swiss new deal - green economy PDC suisse Swiss new deal - green economy Notre plan de mesures pour des investissements durables Adopté par la Présidence le 2 mars 2009 S attaquer au défi climatique en investissant «vert» Un des défis

Plus en détail

Liste des sujets COO 2012-2013

Liste des sujets COO 2012-2013 Liste des sujets COO 2012-2013 Entreprise de gestion de benne et acheminement des déchets : Wall-E La société Wall-E est spécialisée dans la production, la gestion et l exploitation des bennes à ordure

Plus en détail

Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique. Partenaire de

Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique. Partenaire de Le Partenaire pour la protection du climat et l'efficacité énergétique Taxe CO2, la stratégie de votre entreprise est-elle adaptée? Présentation dans le cadre de REMAD Martin Kernen, Membre de la direction,

Plus en détail

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE Energie et Climat 24 JUIN 2008 Erwan MARJO Consommations énergétiques : bref historique Croissance de la consommation énergétique en Belgique : 1970-2000

Plus en détail

La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger

La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger Les questions à se poser pour lancer une campagne de communication SuisseEnergie pour les communes a développé un check-up pour

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick

Plus en détail

+ Jusqu à 500 000 CHF par an sont reversés au Fonds SIG

+ Jusqu à 500 000 CHF par an sont reversés au Fonds SIG énergies vertes. Par exemple: Des résultats concrets en 10 ans! Suivez toutes les actions menées par les 2 fonds sur: www.sig-ge.ch/fondsecoelectricite Electricité Vitale Bleu est le produit de référence

Plus en détail

Le nouveau dispositif fédéral de soutien aux énergies renouvelables.

Le nouveau dispositif fédéral de soutien aux énergies renouvelables. Séminaire AEE "Rétribution à prix coûtant«, 29 août 2007, 14h00 à 17h00 Lausanne, Le nouveau dispositif fédéral de soutien aux énergies renouvelables. Roger Nordmann Conseiller national socialiste, Lausanne

Plus en détail

Renouvelables. Ing. Rani Al Achkar. 18 Avril 2011

Renouvelables. Ing. Rani Al Achkar. 18 Avril 2011 Efficacité Énergétique et Énergies Renouvelables Ing. Rani Al Achkar Centre Libanais de Conservation d Énergie (LCEC) 18 Avril 2011 1 Plan Trois Parties: 1. Qui sommes nous? ou 2. Projets d efficacité

Plus en détail

Projet de loi pour une taxation accrue des véhicules de tourisme très polluants

Projet de loi pour une taxation accrue des véhicules de tourisme très polluants Secrétariat du Grand Conseil PL 9501 Projet présenté par les députés ; M mes et MM. Sylvia Leuenberger, Sami Kanaan, Morgane Gauthier, Françoise Schenk-Gottret, Renaud Gautier, Christian Grobet, Pierre

Plus en détail

Compétences en santé. Enjeux pour la promotion de la santé. Catherine Favre Kruit Promotion Santé Suisse ScienceComm 12, Rapperswil, 27 septembre 2012

Compétences en santé. Enjeux pour la promotion de la santé. Catherine Favre Kruit Promotion Santé Suisse ScienceComm 12, Rapperswil, 27 septembre 2012 Compétences en santé Enjeux pour la promotion de la santé Catherine Favre Kruit Promotion Santé Suisse ScienceComm 12, Rapperswil, 27 septembre 2012 1 Compétences en santé Définition et dimension des compétences

Plus en détail

Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale

Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale Ordonnance sur la vulgarisation agricole et la vulgarisation en économie familiale rurale (Ordonnance sur la vulgarisation agricole) 915.1 du 26 novembre 2003 (Etat le 22 décembre 2003) Le Conseil fédéral

Plus en détail

Impression climatiquement neutre

Impression climatiquement neutre Impression climatiquement neutre Programme de performance myclimate pour l industrie graphique Analyser Eviter / Réduire Compenser Recommandé par: Schweizerischer Verband für visuelle Kommunikation Association

Plus en détail

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local LE 28 NOVEMBRE 2015 Un événement qui soutient les petites entreprises et qui encourage le commerce local Participez gratuitement en tant que commerçant, association de commerçants ou consommateur. Joignez-vous

Plus en détail

Règlement de l Association Cité de l énergie

Règlement de l Association Cité de l énergie www.citedelenergie.ch www.suisseenergie.ch Règlement de l Association Cité de l énergie pour l octroi du label «Cité de l énergie» aux villes et aux communes Juillet 2015 Association Cité de l énergie

Plus en détail

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Qui est Bedag Informatique SA? Affichant un chiffre d affaires dépassant les 100 millions de francs, Bedag est une entreprise de prestations informatiques

Plus en détail

APPROVISIONNEMENT DE BASE EN ÉNERGIE. Produits d électricité de BKW

APPROVISIONNEMENT DE BASE EN ÉNERGIE. Produits d électricité de BKW APPROVISIONNEMENT DE BASE EN ÉNERGIE Produits d électricité de BKW 1 Choisissez votre couleur! Chez BKW, vous pouvez choisir la couleur de votre produit d électricité. Vous contribuez ainsi activement

Plus en détail

Rapport explicatif concernant la Stratégie énergétique 2050 (Projet soumis à la consultation)

Rapport explicatif concernant la Stratégie énergétique 2050 (Projet soumis à la consultation) 12.xxx Rapport explicatif concernant la Stratégie énergétique 2050 (Projet soumis à la consultation) du 28 septembre 2012 1 Table des matières Condensé 4 1 Présentation du projet... 10 1.1 Contexte...

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste un lien important avec le marché du travail. La formation professionnelle supérieure permet d acquérir les compétences

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

La place de l hydroélectricité dans notre avenir énergétique

La place de l hydroélectricité dans notre avenir énergétique La place de l hydroélectricité dans notre avenir énergétique Catherine Martinson Lausanne 6 juin 2012 Contenu 1. Position du WWF sur l avenir énergétique de la Suisse 2. Scénarios, place de l hydraulique

Plus en détail

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Notre organisation L Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) est un organisme fédéral créé

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises

Réforme III de la fiscalité des entreprises Réforme III de la fiscalité des entreprises Impact pour le Canton de Vaud et négociations Canton-Communes Union des Villes Suisses 9 janvier 2015 Claudine Wyssa, syndique de Bussigny Présidente de l UCV

Plus en détail

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050.

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. La production d électricité, aujourd hui et demain. Des défis pour ewz. Sortie du nucléaire, objectifs en matière de climat, libéralisation

Plus en détail

Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement

Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement Le moment est venu de changer: comment profiter rapidement d'une mobilité respectueuse de l'environnement Thomas Hügli Chef du domaine de la mobilité Swisspower AG Page 1 15 minutes 3 objectifs Page 2

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet?

La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? La transition énergétique, comment les réseaux sociaux en débattent sur internet? Quels enseignements en tirer pour la conduite des plans d actions engagés? L expression spontanée sur internet via les

Plus en détail

C 10/2009. Vevey, le 2 avril 2009. Adoption du Plan directeur communal des énergies (PDCEn) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

C 10/2009. Vevey, le 2 avril 2009. Adoption du Plan directeur communal des énergies (PDCEn) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, COMMUNICATION DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL C 10/2009 Vevey, le 2 avril 2009 Adoption du Plan directeur communal des énergies (PDCEn) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, La Ville de Vevey

Plus en détail

Programme de politique énergétique Période 2015-2019

Programme de politique énergétique Période 2015-2019 Programme de politique énergétique Période 2015-2019 1 Introduction La ville d Ecublens, en s engageant sur la voie d un Développement Durable (D.D. 1 ), cherche à préserver notre environnement et à améliorer

Plus en détail

Commune de Préverenges

Commune de Préverenges Commune de Préverenges RAPPORT DE LA MUNICIPALITE N 8/08 REPONSE A LA MOTION DE M. MICHEL CLOTTU. REPERTOIRE DES BATIMENTS COMMUNAUX SUSCEPTIBLES D ETRE POURVUS DE PANNEAUX SOLAIRES ET EVALUATION DES COUTS

Plus en détail

LABEL de QUALITÉ ANGAYA ARTISANAT

LABEL de QUALITÉ ANGAYA ARTISANAT LABEL de QUALITÉ ANGAYA ARTISANAT MADAGASCAR MAHAJANGA OBJECTIFS : Général : Valoriser et développer le savoir faire local à travers un label afin de garantir aux consommateurs un niveau de savoir faire

Plus en détail

Objectifs et plan de la présentation

Objectifs et plan de la présentation Pour une politique plus écologique: taxer l essence, mais quel impact? Prof. Andrea Baranzini Haute École de Gestion de Genève Directeur DAS Management durable: http://sustainablemanagement.ch E-mail:

Plus en détail

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani BKW SA - Stratégie et recommandations Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani Agenda Jura et Jura Bernois Suisse Stratégie énergétique 2050 Marché de l'électricité: situation temporaire

Plus en détail

Question Olivier Suter / Laurent Thévoz QA 3416.11 Développement des énergies solaires thermiques et photovoltaïques Energies renouvelables

Question Olivier Suter / Laurent Thévoz QA 3416.11 Développement des énergies solaires thermiques et photovoltaïques Energies renouvelables Staatsrat SR Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire Question Olivier Suter / Laurent Thévoz QA 3416.11 Développement des énergies solaires thermiques et photovoltaïques Energies renouvelables

Plus en détail

Assemblée générale de l Association Cité de l énergie «Cité de l énergie, une boussole pour la politique énergétique communale en Europe»

Assemblée générale de l Association Cité de l énergie «Cité de l énergie, une boussole pour la politique énergétique communale en Europe» www.citedelenergie.ch www.suisseenergie.ch Assemblée générale de l Association Cité de l énergie «Cité de l énergie, une boussole pour la politique énergétique communale en Europe» Vendredi 9 mai 2014

Plus en détail

COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES

COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES Sous la direction de Katia Horber-Papazian, professeure Caroline Jacot-Descombes,

Plus en détail

Toolbox Promotion du vélo

Toolbox Promotion du vélo Promotion du vélo Les entreprises dynamiques et innovantes misent sur le vélo! Contact PRO VELO SUISSE Case postale 6711 CH-3001 Berne Téléphone 031 318 54 11 info@pro-velo.ch www.pro-velo.ch Nouvelle

Plus en détail

Rôle et positionnement de la formation professionnelle supérieure dans le système de formation

Rôle et positionnement de la formation professionnelle supérieure dans le système de formation Rôle et positionnement de la formation professionnelle supérieure dans le système de formation Nicole Aeby-Egger, suppléante de la cheffe du secteur formation professionnelle supérieure LFPr, Art 1 Principe,

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

MANAGEMENT SPÉCIALISTE DE LA CONDUITE D'UN GROUPE ET CERTIFICATS EN LEADERSHIP & MANAGEMENT

MANAGEMENT SPÉCIALISTE DE LA CONDUITE D'UN GROUPE ET CERTIFICATS EN LEADERSHIP & MANAGEMENT Secteur Tertiaire MANAGEMENT SPÉCIALISTE DE LA CONDUITE D'UN GROUPE ET CERTIFICATS EN LEADERSHIP & MANAGEMENT Brevet fédéral Préparation aux examens 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences

Plus en détail

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises

Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières. création, implantation et développement d entreprises Service de la promotion économique et du commerce (SPECo) aides financières création, implantation et développement d entreprises x TABLE DES MATIERES 2 1. PRÉAMBULE 1.1. PRINCIPES GÉNÉRAUX 3 2. SOUTIEN

Plus en détail