Le métier de trader est avant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le métier de trader est avant"

Transcription

1 Psychologie Attention aux pièges de nos décisions de trading Caroline Domanine Coach professionnelle et animateur du site psychotrade.fr DR Le métier de trader est avant toute chose un métier de décideur. Certes, le trader analyse des configurations de marchés, via le carnet d ordres, l analyse technique ou fondamentale, mais une fois l analyse faite, les canaux tracés, ou les prix extrapolés ; il est temps de décider, et enfin d agir. La prise de décision est donc le trait d union entre l analyse et l action. Or, les compétences nécessaires pour être un bon analyste et un bon décideur sont très éloignées, pour ne pas dire opposées. Alors que l analyste s attache au détail et à l exactitude, le décideur, lui, doit trancher et entrer en action. L analyste qui sommeille en nous prend plaisir à réfléchir, à comprendre les situations de marchés, à expliquer les tendances ou les indicateurs, à chercher le bon signal. Il aime comprendre avant d agir. Le décideur lui, se nourrit de challenge, de réussite et d action. De plus, en trading, l environnement est très fluctuant, les configurations de marché, qui certes donnent des probabilités plus ou moins fortes restent du domaine de la prédiction, avec tout ce que cela sous-entend d incertain. Une bonne décision revient donc à donner la priorité à une variante préférentielle en termes de probabilité, rien de plus. Au-delà donc des compétences techniques d analyse ou de réflexion, on parle bien de capacités psychologiques pour prendre une décision et pour la mettre en action. Dans cette bataille, qui oppose les deux côtés de la force, le trader est soumis à des leviers psychologiques instinctifs et naturels. La plupart, issus de l évolution successive des espèces, sont plutôt porteurs et bénéfiques pour l individu, mais certains de ces leviers sont de véritables pièges pour le trader. Ce que le trading nous demande va en effet à l encontre de la nature humaine, et pour équilibrer les gains, le trader doit dompter certains réflexes comportementaux ancestraux. Fidèle à ma décision! En 1947, Kurt Lewis analyse le processus de l effet de gel, et montre que l individu adhère plus à une décision finale qu aux raisons qui le poussent à la prendre. En effet, une fois la décision prise, elle s ancre en vous et les éléments pris en compte s effacent, fondent comme neige au soleil. La décision gèle en quelque sorte son univers d alternatives et vous conduit à agir en cohérence avec la décision initiale. C est une des nombreuses bases d erreurs dans les décisions que nous prenons tous. L engagement inhérent à 42 ACTION FUTURE N 48

2 DR En effet, une fois la décision prise, elle s ancre en vous et les éléments pris en compte s effacent, fondent comme neige au soleil. La décision gèle en quelque sorte son univers d alternatives et vous conduit à agir en cohérence avec la décision initiale. l effet de gel vous rend fidèle à des décisions erronées, invalidées par le scénario actuel. Parfois, vous rentrez en position, et à peine avez-vous fini de cliquer l ordre, vous savez déjà, d une certaine manière que c était une erreur ; et pourtant, vous ne coupez pas la position, c est l effet de gel. Vous avez pris une décision, mis cette décision en action et d instinct, vous respectez cette décision. Faire du trading, et particulièrement en compte propre demande une sacrée dose de confiance en soi. Cette confiance, nécessaire et utile pour bien travailler, a aussi des points faibles, et l effet de gel en fait partie. La notion de persévérance et de pugnacité est ici bien mal récompensée. L enjeu revient donc à prendre la décision non pas de rentrer en position, mais de respecter un système de travail. Pour limiter les impacts négatifs de l effet de gel, auquel nous sommes tous plus ou moins sujet, le trader doit donc déplacer son processus décisionnel sur les moyens et non sur l aboutissement. La décision doit être : «Je rentre et je reste sur les marchés lorsque mes indicateurs montrent que je suis en concordance avec mon processus de travail.» La fidélité inhérente à l effet de gel se déplace donc sur les moyens de la mise en action et non sur son exécution, à savoir la prise de position. Le trader accroît ainsi la fidélité dans le respect de son process et non, dans la position proprement dite. Avec cette approche, l entrée en position, qui reste une décision en soi, se fond dans un ensemble décisionnel plus compact et global. Vous décidez d allumer votre station de trading, de rentrer vos mots de passe, d analyser vos marchés, de monter une stratégie, de rentrer et de sortir. Souvent, les traders voient l entrée en position comme une décision sanctionnant tout le travail préliminaire, et ce n est pas faux, car l entrée sur les marchés est un point de départ en soi : c est à partir de cet instant que nous sommes exposés. Mais le fait que ce soit une réalité ne signifie pas que cela nous aide. Apprendre à diluer le principe décisionnel de l entrée en position dans l ensemble du processus de travail permettra d amoindrir l effet de gel et de couper plus facilement une position si le scénario s invalide. Limiter la casse ou garder ses espoirs? Dans la pratique, lorsque nous prenons une décision, c est engageant pour nous et cet engagement recèle un piège bien sournois : le piège abscons qui aggrave progressivement une situation : -Vous prenez une décision : vous rentrez sur le marché et le scénario s invalide. -Vous avez tendance via l effet de gel à être fidèle à votre décision : bien que tout vous fasse penser progressivement que cette décision vous éloigne de votre but, vous ne pouvez l admettre et persistez dans l erreur, aggravant votre cas, inexorablement. -Vous abandonnez tout espoir et admettez, de guerre lasse, que vous vous êtes trompés. Une seule question importe alors : combien cela vous a coûté? Psychologie ACTION FUTURE N 48 43

3 Psychologie En trading, ce piège se traduit de manière très simple : -Vous prenez une position conforme à votre stratégie : vous croyez donc en la légitimité de cette décision. -La position montre une perte latente acceptable : vous croyez toujours en la légitimité de votre décision, le marché retrace régulièrement ; c est la routine. -La position montre une perte latente de plus en plus élevée : vous croyez plus que jamais en votre décision, et c est là que vous tombez dans le piège, vous reculez votre stop, ou pire ; vous le coupez et la suite est un jeu à pile ou face. Le côté très dangereux de ce piège est qu il s autoalimente. Une décision est prise, une action en découle, tout vous montre progressivement que cette décision vous dessert, qu elle vous coûte cher (en argent, en temps, en énergie ) mais pour en sortir, vous devez prendre une nouvelle décision qui fait le deuil du succès de la première, et vous ne pouvez pas vous y résoudre. Ainsi, l erreur se poursuit avec la force de l inertie, d elle-même ; et pour en sortir, il faut accepter de s être trompé, et décider d arrêter les frais. Cette nouvelle décision est très difficile à prendre et souvent douloureuse. Vous êtes dans une situation si ce n est stressante, tout au moins inconfortable. Vous êtes rentré sur les marchés avec l objectif de gagner de l argent et vous en perdez, peut-être même plus que vous n êtes psychologiquement prêt à perdre puisque vous avez laissé la situation s aggraver progressivement. Ensuite, la décision qui doit être prise rends cette perte réelle, alors qu elle n était jusqu à cet instant qu une hypothèse. Dans le même temps, vous devez donc faire le deuil de l idée de gain mais aussi, accepter la perte. Cette «double peine» peut être difficile à assumer, mais le choix se pose ainsi : voulez-vous être certain de perdre 1 maintenant, ou risquer de perdre 10? Car lorsque vous laisser la position évoluer en dehors de votre stratégie, vous naviguez à l aveugle et laissez le hasard décider pour vous de votre sort. Hasard et trading ne font pas bon ménage. Le piège abscons est le cercle vicieux dans lequel nos décisions s engluent sans responsabilité, par la force de l inertie. En trading, ne rien faire, c est déjà faire quelque chose. L escalade de l engagement et Lorsque nous devons prendre une décision avec plusieurs alternatives, d entrée de jeu, nous privilégions un type de pensée, c est comme si, dans une course, nous faisions partir notre participant préféré avant les autres ; il a donc plus de chances de gagner. la fidélité dans les positions de marché rendent le trader extrêmement vulnérable. Au fond, la question se résume assez simplement : «Vais-je limiter la casse ou garder mes espoirs et mes illusions?» Quand votre stratégie est montée, testée et que vous avez confiance en elle, vous déterminez au calme ce que vous êtes prêts à perdre sur chaque trade. Mais ce que nous sommes prêts à perdre hypothétiquement et réellement est souvent très différent. Voilà ce qui pousse le trader à reculer ou annuler son stop, le fait que le stop initial ne soit pas profondément assumé. Le trader qui délimite un stop va étudier plusieurs paramètres : ce qu il accepte hypothétiquement de perdre (impact psychologique et pratique) et le seuil où il convient de placer le stop (impact analytique et technique). Avec un stop trop serré, il se fait sortir de sa position dès le moindre retracement, avec un stop trop éloigné, il tombe dans le piège abscons. La question du placement de stop dans la stratégie est donc cruciale et le trader doit définir son time frame, son target et son stop en concordance avec ce qu il est réellement prêt à perdre et non avec ce qu il souhaite gagner. Sans quoi, le trade assassin risque fort de le renvoyer devant la porte des enfers de Dante, où il pourra lire, désemparé et épuisé : «Toi qui entres ici, abandonne toute espérance!» Faire partir son coureur favori avant les autres Lorsque nous devons prendre une décision avec plusieurs alternatives, d entrée de jeu, nous privilégions un type de pensée, c est comme si, dans une course, nous faisions partir notre participant préféré avant les autres ; il a donc plus de chances de gagner. C est ce qu on appelle les attracteurs, et c est une des raisons pour lesquelles on a tendance à se tromper de la même manière dans différentes sphères de notre vie. Quelles sont vos valeurs profondes? Lorsque je parle de valeur, j implique les concepts ou idées que vous défendez par vos attitudes et vos choix. C est ce que vous croyez important, ce sont les règles que vous vous donnez au niveau idéologique et qui sont essentielles pour vous, ce sont les grands principes de votre vie. Les valeurs sont le noyau de votre système de croyances, elles influencent chaque décision que vous prenez. Une valeur, cela peut être par exemple la loyauté, l autonomie, la solidarité, la générosité, l individualisme etc. Je vais prendre un exemple assez courant chez les traders. Imaginons que vous ayez comme valeur principale : la liberté. C est ce qui vous pousse à vouloir être plus indépendant finan- 44 ACTION FUTURE N 48

4 DR Psychologie cièrement et vous donne la motivation pour devenir un trader profitable. Cette valeur «liberté», qui est un moteur fort de motivation et d action, risque aussi de vous pousser dans les cordes dans les moments de crise. Lorsque vous aurez une décision rapide à prendre sur une position perdante, votre valeur liberté peut vous pousser à adapter le système dans l urgence et donc à prendre une décision irrationnelle. Lorsque vous devrez prendre une décision dans un environnement considéré comme dangereux ou à fort enjeu, vous aurez toujours tendance à privilégier votre système de pensée favori, qui est un socle solide où vous reposer face à l adversité. Le souci étant, comme je l ai déjà dit, qu être bon trader nous demande de développer des aptitudes et des comportements qui vont à l encontre de notre nature et de notre culture. Nos attracteurs n y sont pas étrangers. Imaginons que vous ayez comme valeur principale : la liberté. C est ce qui vous pousse à vouloir être plus indépendant financièrement et vous donne la motivation pour devenir un trader profitable. Cette valeur «liberté», qui est un moteur fort de motivation et d action, risque aussi de vous pousser dans les cordes dans les moments de crise. L être humain a toujours tendance à répéter les scénarios pour lesquels il a été récompensé et à éviter ceux pour lesquels il a été puni. L incertitude des marchés rend chaque situation plus ou moins inédite, et nous devons apprendre à réfléchir sans donner l avantage à nos scénarios préférentiels, à ne pas faire partir son coureur favoris avant les autres. Nos valeurs nous offrent une stabilité mentale et idéologique, mais le revers de la médaille est qu elles nous enferment dans des attitudes et des croyances qui nous poussent à refaire inlassablement les mêmes erreurs. Vous devez donc faire voler en éclats ces limites, même si elles sont structurantes, afin d envisager, sans parti pris, les différentes possibilités qui s offrent à vous. Les réflexes innés face au danger Les marchés financiers ne sont pas des lieus accueillants et douillets où il fait bon faire une petite sieste. Je pense que je ne choque personne sur ce point, lorsque le trader monte ses setups ou qu il prend des ordres, il est concentré et à l affût, comme ACTION FUTURE N 48 45

5 Psychologie DR dans un milieu hostile. Les marchés en eux-mêmes n ont rien d hostile, mais lorsque le trader s y promène, il est exposé à une menace réelle et sérieuse : perdre de l argent. Les sens et l intellect de tout trader qui se respecte sont donc particulièrement en alerte lorsqu il travaille. Vous avez donc une réceptivité accrue aux signaux menaçants et c est très bien ainsi. Toutefois, comme pour les attracteurs, chaque médaille a son revers. Lorsque vous êtes ainsi en alerte, le moindre signal extérieur non conforme à vos attentes peut être perçu comme une attaque et un danger réel. L animal dans la nature ne possède que trois réactions basiques et instinctives au danger : la fuite, la lutte et la soumission ; qu il partage d ailleurs avec l être humain lorsqu il est stressé. Toutefois, le développement de notre cerveau nous a donné une quatrième réaction possible : le calme qui, lui, s émancipe du stress. Voyons donc l impact que ces réactions peuvent avoir sur vos décisions de trading, pour cela, je vais brièvement revenir à nos origines animales : - La fuite : Je suis une antilope qui boit à la rivière, je sens l odeur du lion, je regarde autour de moi, je ne vois rien, je continue à boire, rapidement et en levant souvent la tête pour vérifier qu il n approche pas, et puis je le vois. Mon cerveau reptilien va faire battre mon cœur plus vite pour me préparer à la course, va envoyer du sang dans mes pattes pour courir plus vite, va me faire uriner pour m alléger ; je fuis pour sauver ma vie. En trading : Les pensées : «Au secours, fuyons!» Vous voulez couper votre position, mais vous hésitez, vos pensées sont confuses : sortir? Reculer le stop? Attendre? Vous savez que vous devez faire un choix, mais vous ne pouvez pas vous y résoudre, vous voudriez être ailleurs! La décision que vous prendrez dans cet état relève du pur hasard et vient à l encontre de toute approche rationnelle. Les émotions : inquiétude, voire peur panique. Les comportements : agitation, regard fuyant, transpiration, le cœur bat vite, la voix est tremblante, la bouche sèche. L idée globale est : «Je me casse!» Ce que vous devez garder à l esprit : «C est moi qui choisis, je suis maître de mes décisions» -La lutte : Je suis un jeune loup, je veux devenir le loup alpha, je défie le chef de meute, le stress généré par mon cerveau reptilien va envoyer du sang dans mes épaules, que je vais gonfler, ma voix va devenir plus rauque, les muscles de ma gueule vont se tendre, je me prépare au combat. En trading : Les pensées : «Je vais réussir, j ai rai- 46 ACTION FUTURE N 48

6 son, je suis plus fort» Vous êtes dans le refus de la réalité qui vous contrarie. Vous êtes prêt au combat, et vous avez l intention de défendre votre capital et votre gain : Vous reculez ou supprimez le stop, vous moyennez. La décision que vous prenez est dictée par votre refus de perdre, mais vous avez légèrement oublié que ce n est pas vous qui décidez. Les émotions : colère, haine, rage, exaspération, agacement, impatience. Les comportements : les gestes sont saccadés, le ton tranchant puissant, vous insultez l ordinateur, chaleur, rythme cardiaque rapide, le haut du corps est tendu (cou, épaules) ; vous êtes culoté et audacieux, vous augmentez votre exposition au risque, vous combattrez jusqu au bout. L idée globale : «Je casse!» Ce que vous devez garder à l esprit : «Je n ai pas toujours raison» -La soumission : Je suis une souris, entre les pattes d un chat, je ne parviens pas à me sauver, mon cerveau reptilien va me pousser à faire la morte, espérant que le chat soit juste en train de jouer, et n ait pas trop faim. Et c est en effet une bonne tactique car pour le chat, ce n est pas drôle si la souris ne bouge plus. En trading : Les pensées : «Je n y arriverai jamais, je suis nul.» Vous êtes découragé, vous avez envie de disparaître, vous êtes fataliste. Vous êtes hypnotisé par le spectacle de votre perte, vous ne parvenez pas à agir, vous êtes complètement tétanisé face à l ampleur des dégâts. Vous ne pouvez même plus toucher la souris, déplacer le stop ou envisager quoi que ce soit, vous attendez. Aucune décision ne peut être prise lorsque vous êtes dans cet état. Vous êtes bloqués. Les émotions : fatigue, découragement, tristesse, apathie. Les comportements : le souffle court, immobilisme et inertie, soupirs, teint pâle. L idée globale : «Je suis cassée». Ce que vous devez garder à l esprit : «C est vrai que ce n est pas facile, mais j ai de la valeur» -Le calme : Prendre de bonnes décisions sur les marchés financiers demande donc une double compétence : analytique et comportementale. Lorsque certains privilégient l une, ils pêchent sur l autre ; l équilibre est rare tant les ressorts de personnalité sont opposés. Le trader d avenir serait-il un schizophrène en perte totale d identité personnelle? Cette dernière attitude face au danger est uniquement humaine, c est un résultat des nombreuses couches d évolution cérébrale qui ont amené le singe vers l homo sapiens : le cortex préfrontal. L attitude calme face à un danger, une configuration de marché délicate notamment, aide, en toute certitude à limiter la casse. Dans la question de la prise de décision, l enjeu revient donc à retrouver son calme dans une situation difficile, à forte valeur émotionnelle. Or le signal de stress et les émotions qu ils génèrent, sont difficilement contrôlables lorsque vous les ressentez. Ils sont un peu comme des voisins indélicats, qui, une fois rentrés dans la maison s incrustent sournoisement. En trading, vous devez donc agir en amont pour ne pas arriver au stade où le stress et les émotions vous submergent. Cela passe par plusieurs chemins : - Votre process de travail : La condition sine qua non pour trader avec le maximum de sérénité et d avoir un process de travail stable, sécurisant et gagnant : indicateurs utiles et dignes de confiance pour définir des points d entrée fiables ; bonne gestion de la position avec des stops et des targets cohérents. Routine d intervention : horaires, lieus, maîtrise du «geste», votre trading doit devenir un rituel. - Définition claire de vos objectifs et de votre seuil maximal de perte (par position, par jour, par mois etc.) Vous devez être en mesure d accepter chaque issue de position, sans que cela vienne trop entamer votre capital financier et émotionnel. - Prendre un temps de pose après chaque transaction, accepter le résultat et reprendre la maîtrise de ses émotions. Vous devez reconnaître votre état interne et développer une écoute et une connaissance de vous-même. Prendre de bonnes décisions sur les marchés financiers demande donc une double compétence : analytique et comportementale. Lorsque certains privilégient l une, ils pêchent sur l autre ; l équilibre est rare tant les ressorts de personnalité sont opposés. Le trader d avenir serait-il un schizophrène en perte totale d identité personnelle? Pas certain, car chacun peut jouer sur ces points forts : la précision de l analyse et/ou la rigueur comportementale. Le process de travail doit ainsi correspondre aux points forts du trader pour qu il puisse utiliser ses talents dans ces prises de décisions et limiter l impact négatif de ses points faibles. Le travail de recherche technique et de connaissance de soi trouve donc toute son utilité dans ce parcours d autodidacte qui peut mener le trader en compte propre à la liberté et à la prospérité. Beaucoup d appelés pour peu d élus, c est bien la qualité de nos décisions qui fait toute la différence. Apprendre à éviter les pièges qui nous poussent dans l impasse trouve donc ici tout son sens.! Psychologie ACTION FUTURE N 48 47

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

Qui n a pas vu sur internet au moins une publicité vantant les mérites du Forex comme un bon moyen de gagner facilement et rapidement de l argent?

Qui n a pas vu sur internet au moins une publicité vantant les mérites du Forex comme un bon moyen de gagner facilement et rapidement de l argent? BUILD 1 Introduction : Au fil des années le Forex c est démocratisé. L'accès aux plateformes en ligne permettant d'opérer directement de chez soi, comme la très connue plateforme MT4, a permis d ouvrir

Plus en détail

POURQUOI MON CHIEN TIRE-T-IL SUR LA LAISSE?

POURQUOI MON CHIEN TIRE-T-IL SUR LA LAISSE? POURQUOI MON CHIEN TIRE-T-IL SUR LA LAISSE? Quand vous êtes remorqué par votre chien qui tire compulsivement sur la laisse et que vous avez le sentiment, que votre bras va littéralement être arraché de

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

Psychologie des grands traders

Psychologie des grands traders Thami KABBAJ Psychologie des grands traders Préface de Jean-Jacques Joulié, 2007 ISBN : 978-2-212-53880-9 Sommaire Préface... 15 Introduction... 19 Partie 1 Biais psychologiques et trading Chapitre1 Biais

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Faire face aux émotions... du diabète de type 1

Faire face aux émotions... du diabète de type 1 Faire face aux émotions... du diabète de type 1 L apprendre Tous ceux qui apprennent qu ils ont du diabète peuvent se sentir choqués, bouleversés, tristes, en colère, inquiets entre autres sentiments.

Plus en détail

10 Règles pour améliorer vos performances en Bourse. Bourse maintenant. www.graphseobourse.fr. Graphseo Bourse

10 Règles pour améliorer vos performances en Bourse. Bourse maintenant. www.graphseobourse.fr. Graphseo Bourse 10 règles pour améliorer vos performances en Bourse maintenant www.graphseobourse.fr Graphseo Bourse www.graphseobourse.fr 10 Règles pour améliorer vos performances en Bourse Avant de devenir un investisseur

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

INVENTAIRE DES SYMPTÔMES DE STRESS

INVENTAIRE DES SYMPTÔMES DE STRESS 1 INVENTAIRE DES SYMPTÔMES DE STRESS Ce questionnaire a pour but de vous faire prendre conscience de votre niveau de stress actuel. Je vous conseille vivement de la garder et de le refaire régulièrement

Plus en détail

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL DE 3 A 6 MOIS Bébé va apprendre à dormir des nuits complètes de 8-9 heures. Il s endort en sommeil lent et diminue le pourcentage de

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Stratégie de gestion du stress :

Stratégie de gestion du stress : Le stress est une fonction normale de l être humain qui fait face à un danger. C est une réaction d alerte contre une menace psychologique. Une perturbation des habitudes, de l équilibre force l individu

Plus en détail

Psychologie des grands traders

Psychologie des grands traders Thami KABBAJ Psychologie des grands traders Préface de Jean-Jacques Joulié Deuxième édition, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-55226-3 Sommaire Préface...15 Introduction...19 Partie 1 Biais psychologiques et

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

LES BASES DU COACHING SPORTIF

LES BASES DU COACHING SPORTIF LES BASES DU COACHING SPORTIF Module N 1 Motivation, concentration, confiance, communication Module N 2 L apprentissage : «Apprendre à apprendre» LES BASES DU COACHING SPORTIF APPRENTISSAGE PLAISIR PERFORMANCE

Plus en détail

PREPARATION MENTALE DU SPORTIF DEVENEZ PREPARATEUR MENTAL GAGNANT

PREPARATION MENTALE DU SPORTIF DEVENEZ PREPARATEUR MENTAL GAGNANT Formation LA PREPARATION MENTALE DU SPORTIF DEVENEZ PREPARATEUR MENTAL GAGNANT Motivation, concentration, confiance, communication, apprentissage COACHING SPORTIF : LA PREPARATION MENTALE Motivation, concentration,

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille

Gestion du stress et de l anxiété par les TCC. Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Gestion du stress et de l anxiété par les TCC Dr Dominique SERVANT dominique.servant@chru-lille.fr Unité stress et anxiété CHRU de Lille Rappel sur les bases du modèle cognitif du stress Définitions du

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

22/02/2010. Conseils pour mieux aider l enfant TDA/H dans sa scolarité. 6 12 ans. Adolescence. Adolescence. Trouble de l attention sélective

22/02/2010. Conseils pour mieux aider l enfant TDA/H dans sa scolarité. 6 12 ans. Adolescence. Adolescence. Trouble de l attention sélective Conseils pour mieux aider l enfant TDA/H dans sa scolarité. Stéphanie de Schaetzen 6 12 ans Difficultés scolaires, malgré un bon potentiel. Reçois constamment des remarques négatives sur soi. Relations

Plus en détail

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs :

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : 1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : Les sports collectifs : exemple de situations problèmes «Sport co en milieu scolaire, 1984,Amicale des enseignants d EPS» Du fait de l interaction

Plus en détail

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX

Référence : Henri Piéron, Vocabulaire de psychologie, PUF. 1979. LES TROUBLES ANXIEUX 1 Anxiété : «Malaise à la fois physique caractérisé par une crainte diffuse, un sentiment d insécurité, de malheur imminent. On réserve plutôt le nom d angoisse aux sensations physiques qui accompagnent

Plus en détail

»»»» PRENDRE LE TEMPS DE FAIRE LE POINT POUR MIEUX VIVRE LE CHANGEMENT

»»»» PRENDRE LE TEMPS DE FAIRE LE POINT POUR MIEUX VIVRE LE CHANGEMENT 1 Fiche de sensibilisation PRENDRE LE TEMPS DE FAIRE LE POINT POUR MIEUX VIVRE LE CHANGEMENT Le secteur municipal est présentement en période de turbulence. Les bases établies que l on croyait solides

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

Invalidation baissière sur CAC si clôture daily supérieure à 5011.65 Invalidation haussière sur le CAC si clôture daily sous 4738

Invalidation baissière sur CAC si clôture daily supérieure à 5011.65 Invalidation haussière sur le CAC si clôture daily sous 4738 Noël CLEMENT Mon débriefing pour la cinquième semaine des «Talents du trading» saison 4 Jeudi 19 novembre 2015. Retours sur les objectifs initiaux de la semaine : Ce qui était écrit: [...] Cette semaine

Plus en détail

UNE BOÎTE À OUTILS POUR FAIRE FACE À LA DEPRESSION

UNE BOÎTE À OUTILS POUR FAIRE FACE À LA DEPRESSION UNE BOÎTE À OUTILS POUR FAIRE FACE À LA DEPRESSION PRÉSENTATION: M. KOFFI AGBEMADON, INTERVENANT EN RELATION D AIDE M. LAURENT QUINT, INTERVENANT EN RELATION D AIDE CONFÉRENCE DU 14 JUIN 2011 1 PLAN 1.

Plus en détail

Un guide pour vous aider à cesser de fumer, étape par étape. www.jecrasepourdebon.ca

Un guide pour vous aider à cesser de fumer, étape par étape. www.jecrasepourdebon.ca Un guide pour vous aider à cesser de fumer, étape par étape. www.jecrasepourdebon.ca Cette fois, je vais m y prendre autrement. Félicitations! Vous venez de faire un premier pas important vers l abandon

Plus en détail

INTRODUCTION. L importance d un toucher conscient et intentionné. Pourquoi l automassage? Pourquoi le massage?

INTRODUCTION. L importance d un toucher conscient et intentionné. Pourquoi l automassage? Pourquoi le massage? INTRODUCTION L importance d un toucher conscient et intentionné Pourquoi le massage? Tout notre être a besoin de ressentir le toucher pour bien se développer. C est une nourriture vitale au même titre

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Guide : Comment utiliser le pack 2 Discussions Authentiques Cher(e) ami(e), Merci d avoir acheté le pack 2 Discussions Authentiques. C est une bonne décision et vous ne le regretterez pas. Je mets à votre

Plus en détail

L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie

L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie L anxiété chez les enfants et les adolescents: De l émotion normale à la pathologie Caroline Berthiaume, Ph.D. Psychologue clinicienne Coordonnatrice clinique Introduction Domaine d étude relativement

Plus en détail

FAIRE REUSSIR TOUS LES ELEVES

FAIRE REUSSIR TOUS LES ELEVES 18 questions réponses Jacques BOUCHER Psychopédagogue Enseignant en psychologie du développement DEFINIR LES MISSIONS DE L ECOLE 1 - Quelles devraient être les valeurs de l école en N-C Les valeurs de

Plus en détail

Document de référence. Gestion du stress

Document de référence. Gestion du stress Document de référence Gestion du stress Table des matières Introduction 2 Définition du stress 2 Les causes du stress au travail 2 Les catégories de stress : le stress positif et le stress négatif 2 Les

Plus en détail

Conduire le changement avec succès

Conduire le changement avec succès Conduire le changement avec succès Lynn M.Levo, CSJ Occasional Papers Eté 2012 Le changement est inévitable et selon la nature du changement, il peut aussi être un défi. Les responsables d aujourd hui

Plus en détail

Prendre la parole devant un public

Prendre la parole devant un public Prendre la parole devant un public Techniques de Communication appliquée HEPL Master en Facility Management Olivier Moch Chargé de Communication Administrateur de l UPM Prendre la parole en public n est

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

1. Préambule. 2. Le coaching d équipe : Esquisse de définition. 3. Une démarche pour le coaching d équipe. 4. Quels résultats en attendre?

1. Préambule. 2. Le coaching d équipe : Esquisse de définition. 3. Une démarche pour le coaching d équipe. 4. Quels résultats en attendre? 1. Préambule 2. Le coaching d équipe : Esquisse de définition 3. Une démarche pour le coaching d équipe 4. Quels résultats en attendre? 5. Quelques facteurs clés de succès 6. Présentation du cabinet Selenis

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Déroulement de l activité

Déroulement de l activité Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 42 : Accepter des conséquences Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : ACCEPTER

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

- 1 - Si vous avez des questions : Email : internet.assistantdebutant@gmail.com

- 1 - Si vous avez des questions : Email : internet.assistantdebutant@gmail.com - 1 - S ENTRAIDER POUR GAGNER DE L ARGENT GRACE A L INTERNET - 2 - SOMMAIRE Introduction 4 ETAPE1..6 ETAPE2...7 Paypal.7 Payza..11 ETAPE3..12 Buxto...12 Neobux 18 Clixsence 23 Goldenclix..26 Silverclix.28

Plus en détail

Définitions Approches managériales Approches psychologiques

Définitions Approches managériales Approches psychologiques Séminaire [CID] : Créativité, Innovation, Décision Partie B : DECISION Définitions Approches managériales Approches psychologiques www.evoreg.eu M2i : Management International de l Innovation Emmanuel

Plus en détail

L anxiété à l école. Présentation au colloque des TES 31 mai 2013

L anxiété à l école. Présentation au colloque des TES 31 mai 2013 L anxiété à l école Présentation au colloque des TES 31 mai 2013 Par Jacinthe Beaulieu Conseillère pédagogique en adaptation scolaire Commission scolaire des Samares Objectifs de la rencontre Comprendre

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

Programme de rééducation de la vessie

Programme de rééducation de la vessie Programme de rééducation de la vessie 1 2 Introduction Ce à quoi vous devriez vous attendre : vous lever la nuit pour aller uriner à une ou Lorsque vous urinez, vous éliminez l équivalent d une à deux

Plus en détail

Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!»

Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!» Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!» Source : Christine Hoor, coach certifiée, Nantes, www.christine-hoor.com Propos recueillis par : Happylogie, www.happylogie.com Ce guide t est offert

Plus en détail

L «éducation» du bouvier

L «éducation» du bouvier L «éducation» du bouvier Si le terme éducation est mis entre guillemets dans cet article, c est qu il ne convient pas tout à fait dans le domaine canin ni animalier de façon générale. En effet, éduquer

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56 Les pleurs sont le mode d expression de votre bébé, et ils peuvent correspondre à des besoins qui ne sont pas satisfaits. Parfois un bébé pleure sans que l on sache pourquoi L important c est donc de savoir

Plus en détail

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES INTRODUCTION CHAPITRE 1 : INSTALLATION DE L ALGORITHME CHAPITRE 2 : EXECUTION & OPTIMISATION DU BACKTEST CHAPITRE 3 : UTILISATION DE L ALGORITHME CONCLUSION MENTIONS

Plus en détail

Programme imaginé. Voyage au pays du changement. Pas si simple! Geneviève Tschopp

Programme imaginé. Voyage au pays du changement. Pas si simple! Geneviève Tschopp UER AGIRS RADIX Réseau suisse d écoles en santé 1er octobre 2014, Lausanne Atelier 6 Programme imaginé Voyage au pays du changement. Pas si simple! Geneviève Tschopp Les images et illustrations ayant été

Plus en détail

La gestion du stress

La gestion du stress La gestion du stress Colloque en santé et sécurit s curité Octobre 2012 1. Présentation de l animatrice de l atelier Christine Meunier, intervenante communautaire en santé mentale, employée du CSSST depuis

Plus en détail

Le management de l optimisme de votre équipe!

Le management de l optimisme de votre équipe! Le management de l optimisme de votre équipe! Par Sylvaine Messica Pourquoi l optimisme est une valeur clé à développer? C est l expression de la santé mentale positive de votre équipe et de votre entreprise

Plus en détail

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Béatrice MILLETRE, Docteur en Psychologie Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Au-delà de la théorie, qui nous permet de changer notre regard sur

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels

Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels Fiche 1 Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels Bien dans ses baskets ou besoin d air? Non, entrer dans l enseignement ce n est pas entrer en religion! Votre dévouement

Plus en détail

Les bases du modèle systémique de Palo-Alto

Les bases du modèle systémique de Palo-Alto Les bases du modèle systémique de Palo-Alto Notre objectif dans cet article est d éclairer nos visiteurs sur ce modèle de façon synthétique. Nous sommes disponibles pour répondre aux questions que vous

Plus en détail

BALADO 2 : MANIFES TATIONS DU STRESS ET MÉCANISMES DE DÉFENSE.

BALADO 2 : MANIFES TATIONS DU STRESS ET MÉCANISMES DE DÉFENSE. BALADO 2 : MANIFES TATIONS DU STRESS ET MÉCANISMES DE DÉFENSE. Dans ce deuxième balado, nous abordons les questions suivantes : Est-ce que les symptômes du stress sont toujours visibles pour un observateur

Plus en détail

Le stress au travail

Le stress au travail Le stress au travail TABLE DES MATIERES Introduction... I- Définition du Stress 3 II- Les facteurs du Stress au travail.4 III- Les Dangers du Stress..6 1) Les symptômes physiques ) Les symptômes émotionnels

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ

4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 4.0 : LE STRESS, L ANXIÉTÉ 13-14 (gestion) 4.1 L IMPORTANT EST DE 1) identifier les facteurs de stress 2) reconnaître ses propres symptômes 3) identifier ses propres déclencheurs de stress, 4) gérer son

Plus en détail

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach de ht nive service de l entreprise du Coach Atelier 1: Devenez un As de la Communication progresser en communication et toute personne en situation de difficultés relationnelles Maîtriser les fondamentx

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs?

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? Fournir du personnel intérimaire spécialisé dans le domaine de la comptabilité et des finances, c est notre métier. Mais

Plus en détail

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES QUI SUIS-JE? INTRODUCTION LES INDICATEURS DE LA STRATEGIE REGLES D ENTREE EN POSITION

TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES QUI SUIS-JE? INTRODUCTION LES INDICATEURS DE LA STRATEGIE REGLES D ENTREE EN POSITION TABLE DES MATIERES MENTIONS LEGALES QUI SUIS-JE? INTRODUCTION LES INDICATEURS DE LA STRATEGIE REGLES D ENTREE EN POSITION STOP LOSS & TAKE PROFIT MONEY MANAGEMENT VARIANTES CONCLUSION MENTIONS LEGALES

Plus en détail

Mon débriefing pour la septième semaine des «Talents du trading» saison 4 Jeudi 3 décembre 2015.

Mon débriefing pour la septième semaine des «Talents du trading» saison 4 Jeudi 3 décembre 2015. Noël CLEMENT Mon débriefing pour la septième semaine des «Talents du trading» saison 4 Jeudi 3 décembre 2015. Retours sur les objectifs initiaux de la semaine : Ce qui était écrit: [...] Objectif: progresser

Plus en détail

Atelier La gestion de l anxiété

Atelier La gestion de l anxiété Atelier La gestion de l anxiété Trucs et Astuces Annie Fratarcangeli, éducatrice spécialisée Mireille St-Pierre, parent Différence entre la peur et l anxiété La peur est une réaction normale face à un

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Stage RésoLP 2012 Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Celui qui acquiert les compétences définies par le programme à chaque niveau du cursus et dans chaque APSA :la «C.A.» avec son versant «moteur» et son

Plus en détail

Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue

Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue Parents d enfants, parents d ados, parents d élèves différents... Dre Nadia Gagnier Psychologue Enjeux des parents d aujourd hui... Maman travaille Papa s implique Internet et accès à l information Conciliation

Plus en détail

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Chapitre 5 Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Achetez de bonnes actions et gardez-les jusqu à ce qu elles augmentent, ensuite vendez-les. Si elles n augmentent pas,

Plus en détail

Casting. Monologue (Homme) Casting d un publicitaire à la recherche de futurs candidats. Durée approximative : 7 minutes

Casting. Monologue (Homme) Casting d un publicitaire à la recherche de futurs candidats. Durée approximative : 7 minutes Casting Monologue (Homme) Casting d un publicitaire à la recherche de futurs candidats. Durée approximative : 7 minutes 1 Tous droits de reproduction, d adaptation et de traduction, intégrale ou partielle

Plus en détail

Qui doit s occuper du suivi et de l évaluation?

Qui doit s occuper du suivi et de l évaluation? 5. Qui doit s occuper du suivi et de l évaluation? S occuper ne signifie pas rassembler des informations auprès de quelqu un, mais participer à la prise de décisions concernant l évaluation et à sa réalisation.

Plus en détail

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale 19 juin 2008 Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale Dr. Ariane Zermatten Dr. Christian Osiek Dr. Françoise Jermann Dr. Yasser Khazaal Dr. Guido Bondolfi Pourquoi

Plus en détail

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous :

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : «Former des champions capables de vaincre toutes les difficultés, montrant un bon état d esprit, de vraies valeurs et

Plus en détail

Psychologie de la Survie. Capt. Martin Rousseau CD

Psychologie de la Survie. Capt. Martin Rousseau CD Psychologie de la Survie 1 Capt. Martin Rousseau CD Objectifs: Fournir les outils essentiels pour réagir de façon optimiste lors de situation inattendue et surtout développer notre capacité à garder notre

Plus en détail

Déploiement d une solution GDT. Muriel Pinel Laurent Tabourot

Déploiement d une solution GDT. Muriel Pinel Laurent Tabourot Déploiement d une solution GDT Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Le besoin Introduction Les 5 phases de la Gestion de Projet Analyser : Phase d exploration Phase de conception Développer : Phase

Plus en détail

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard:

Rapport de stage. Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: 1. Déroulement du stage Rapport de stage Durant ces quatres mois de stage j ai découvert trois éditions différentes du Courrier Picard: Tableau 1. Périodes de stage lieu date bilan Edition l amiénois du

Plus en détail

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs?

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Problème No 1 : Votre enfant ne fait pas de son mieux Les enfants qui manquent de motivation ne fournissent qu un minimum d

Plus en détail

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pourquoi moi? Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pleins feux sur les croyances entourant le cancer Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ 2 1 Vous venez d apprendre

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

JEROME REVILLIER Directeur et Stratégiste EOLE TRADING - http://www.eole-trading.com Directeur et Gérant pour Alternative Capital Investments -

JEROME REVILLIER Directeur et Stratégiste EOLE TRADING - http://www.eole-trading.com Directeur et Gérant pour Alternative Capital Investments - JEROME REVILLIER Directeur et Stratégiste EOLE TRADING - http://www.eole-trading.com Directeur et Gérant pour Alternative Capital Investments - Genève Vous êtes programmés pour perdre Comprendre d où viennent

Plus en détail

Lisez attentivement Vous faites peut-être partie des personnes qui peuvent bénéficier de cette proposition!

Lisez attentivement Vous faites peut-être partie des personnes qui peuvent bénéficier de cette proposition! A toutes les personnes qui sont bloquées dans des peurs EXCESSIVES qui les empêchent d avancer! Posez-vous juste ces questions : Avez-vous envie d'améliorer votre existence, en vous sentant plus à l'aise

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail