Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école"

Transcription

1 ACTION 1 Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école La consommation d énergie (électricité et gaz) à l école n est pas connue par les enfants, les enseignants, le personnel et les parents. Il est important que les usagers connaissent leur consommation afin qu ils prennent conscience de leur impact sur celle-ci et en conséquence, de comment ils pourraient le réduire, notamment en diminuant leur consommation. Il s agit donc d une action d information aux usagers autour de laquelle les enfants souhaitent également mener une campagne d affichage au sein de l école afin d encourager les réductions de consommation d énergie. Municipalité Matériel fourni par l école Affichage de la consommation d énergie (électricité et gaz) au sein de l école Réalisation d affichettes par les enfants pour inciter les usagers de l école à réduire leur consommation d énergie Février Toute l année scolaire, jusqu en mai Mai 2014 Nombre d affiches réalisées par les enfants? S'impliquer dans un projet collectif S'organiser collectivement pour réaliser une affiche Information : Affichage de la consommation d énergie à l école Affichage de conseils à l école

2 ACTION 2 Intervention de la coopérative Combrailles durables à l école Combrailles Durables est une petite société coopérative d'intérêt collectif créée en 2008, à Loubeyrat dans le Puy-de-Dôme (63). Les objectifs affichés de cette structure sont : porter localement des projets d'intérêt collectif et sans but lucratif produire des énergies renouvelables tout mettre en œuvre pour rendre possible des économies d'énergies car le kwh le moins cher c'est celui que l'on ne consomme pas. Un projet de partenariat entre Combrailles Durables et la municipalité de Ménétrol est en cours pour équiper, le toit de la salle polyvalente, de panneaux photovoltaïques, sous forme de participation citoyenne. Il semble donc intéressant de faire intervenir cette structure à l école (classe CM1-CM2) pour présenter aux enfants le mode de fonctionnement des panneaux photovoltaïques et le futur projet citoyen à la salle polyvalente. Municipalité et Société Coopérative d'intérêt Collectif Combrailles Durables - Prise de contact avec la Société Coopérative d'intérêt Collectif Combrailles Durables Intervention à l école Janvier A planifier en Juin Nombre d enfants connaissant le mode de fonctionnement des panneaux photovoltaïques Septembre 2013 Mai Connaissance de l énergie solaire Identifier différentes sources d'énergie utilisées dans le cadre de l'école ou à proximité S'impliquer dans un projet collectif

3 ACTION 3 Mise en place de détecteurs de présence pour la lumière dans les WC Une des façons de préserver l énergie est de ne pas laisser allumer la lumière dans des pièces inoccupées. A l école nous allons donc installer des détecteurs de présence pour la lumière dans les WC (primaire et maternelle) afin de réduire ainsi les coûts énergétiques et les émissions de CO 2. Les détecteurs de présence enregistrent le rayonnement thermique dans leur environnement immédiat ou dans leur champ de détection. Si un rayonnement thermique, déclenché par exemple par une personne qui s'approche, est identifié dans le champ de détection, le détecteur de présence le convertit en un signal électrique mesurable et commande l'allumage de l'éclairage. Municipalité Municipalité Budget à chiffrer Conception projet Mairie Installation mairie Janvier-mars Avril-mai Septembre 2013 Mai 2014 Nombre de détecteurs de présence installés à l école 0 S'impliquer dans un projet collectif

4 ACTION 4 Explications et expériences sur les modes de production de l énergie dans les classes par les maîtresses Afin de sensibiliser les enfants sur les économies d énergies et sur les différents modes d énergie renouvelables les maîtresses vont, dans leurs classes respectives, mener des expériences et donner des explications sur les modes de production de l énergie (éolienne, four solaire, biomasse ). - Matériel fourni par l école Animation dans les classes Mars 2014 Nombre d enfants connaissant le mode de fonctionnement de l électricité Septembre 2013 Mai Connaître et classer les énergies qu'elles soient ou non renouvelables. Identifier différentes sources d'énergie utilisées dans le cadre de l'école ou à proximité. Savoir que l'utilisation d'une source d'énergie est nécessaire pour chauffer, éclairer, mettre en mouvement. Comprendre et mettre en œuvre des gestes citoyens pour faire des économies d'énergie dans les situations de la vie quotidienne (à la maison, dans les transports...). Circuits électriques alimentés par des piles. Manipuler et expérimenter, formuler une hypothèse et la tester, argumenter, mettre à l'essai plusieurs pistes de solutions. Exprimer et exploiter les résultats d'une mesure ou d'une recherche en utilisant un vocabulaire spécifique à l'écrit et à l'oral. S'impliquer dans un projet collectif.. Information : Articles dans le bulletin, sur le site internet de la commune Exposition école et éco printemps de photos

5 ACTION 5 Faire des affiches pour penser à éteindre la lumière Une des façons de préserver l énergie est de ne pas laisser allumer la lumière dans des pièces inoccupées. Les enfants de l école (CP-CE1) vont donc réaliser des affiches ayant pour but de rappeler aux personnes «distraites» de bien éteindre les lumières dans les pièces inoccupées. Ces affiches seront mises en place pendant la semaine du développement durable (première semaine d Avril). - Matériel fourni par l école Réalisation des affiches Affichage Janvier-mars Semaine du développement durable (première semaine d Avril) Avril 2014 Nombre d affiches réalisées? Nombre d enfants ayant vu les affiches 96 S'impliquer dans un projet collectif Présenter à la classe un travail collectif S'organiser collectivement pour réaliser une affiche Exposition école

6 ACTION 6 Changement des huisseries et des portes usagées 90 % des fenêtres de l école ont été changées, quelques huisseries en bois sont encore d origine il semblerait donc opportun de les changer afin réduire les consommations énergétiques du bâtiment. Municipalité Municipalité (A chiffrer) Planification du changement des dernières huisseries Février Changement des huisseries? 2014 Nombre de fenêtres et de portes changées

7 ACTION 7 Atelier jeux Informatiques sur les économies d'énergie Pendant la semaine du développement durable, un atelier jeux informatique sur le thème des économies d énergie sera organisé lors des TAP (temps d'activités périscolaires). Ceci afin de sensibiliser, sous une forme ludique, les enfants de l école. Municipalité - Recherche de jeux informatiques sur le thème de l énergie Janvier-Mars Mise en place de l atelier informatique Semaine du développement durable (première semaine d Avril) Avril 2014 Nombre d enfants ayant participé à l atelier jeux informatiques? S'impliquer dans un projet collectif

8 ACTION 8 Sortie pédagogique sur le thème de l énergie Il est important que les enfants appréhendent concrètement le fonctionnement des énergies renouvelables. Une Sortie pédagogique sur le thème de l énergie va donc être organisée. Plusieurs pistes sont à l étude notamment le Parc éolien d'ally / Mercoeur. Municipalité Ecole :? Sortie pédagogique? Nombre d enfants ayant participé à l atelier jeux informatique 2014? Connaissance des énergies renouvelables S'impliquer dans un projet collectif

Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école

Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école ACTION 1 Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école La consommation d énergie (électricité et gaz) à l école n est pas connue par les enfants, les enseignants, le

Plus en détail

Propositions «Plan d actions projet E3D»- Ecole primaire St André-les-Alpes : Tableau de travail

Propositions «Plan d actions projet E3D»- Ecole primaire St André-les-Alpes : Tableau de travail Propositions «Plan d actions projet E3D»- Ecole primaire St André-les-Alpes : Tableau de travail Energie (axe prioritaire à long terme) Evaluer la consommation de fioul et d électricité de l établissement

Plus en détail

Programme d animation L Energie au Bout des Doigts

Programme d animation L Energie au Bout des Doigts Programme d animation L Energie au Bout des Doigts Maîtrise de l énergie Développement des énergies renouvelables Développement durable Association agréée au titre des activités de jeunesse et d éducation

Plus en détail

Animations pédagogiques sur l environnement

Animations pédagogiques sur l environnement Animations pédagogiques sur l environnement La Galoupiote, association loi 1901 - Cynthia Guerrero & Rémi Jacquier cafe.citoyen@la-galoupiote.com - 06-16-57-37-11 www.la-galoupiote.com (en cours de réalisation

Plus en détail

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel I n t r o d u c t i o n Quelques données générales La Terre est née il y a 4,5 milliards d années. L eau a alors permis la naissance de la vie. Il

Plus en détail

Océane : Fruit et Légume nantais

Océane : Fruit et Légume nantais Page1 Océane : Fruit et Légume nantais Date de création : 16/01/2010 Date de mise à jour : 02/03/2010 Rédacteur : Inès Dassonville Alice Lemasson Contact :Chantemerle 44118LA CHEVROLIERE : 02 51 72 93

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

Association Lorraine Energies Renouvelables PROGRAMME DES LEGES ET LYCEES

Association Lorraine Energies Renouvelables PROGRAMME DES LEGES ET LYCEES PROGRAMME DES ANIMATIONS SC SCOLAIRES OLAIRES LEGES ET LYCEES COLLEGES Association Lorraine Energies Renouvelables Depuis 2005, Lorraine Energies Renouvelables mène des ac ons de sensibilisa on sur les

Plus en détail

Un «concept énergétique»: Comment ça marche? Combien ça coûte?

Un «concept énergétique»: Comment ça marche? Combien ça coûte? A quoi ça sert? Comment ça marche? Combien ça coûte? A quoi ça sert? objectif CN+CE 2012-20% émission CO2 en 2020 (p/r à 1990) Aujourd hui: Environ -2% par rapport à 1990! A quoi ça sert? Limiter le recours

Plus en détail

Une forme d énergie : l électricité 6

Une forme d énergie : l électricité 6 Une forme d énergie : l électricité 6 Objectifs Connaître une forme d énergie utilisée au quotidien, son mode de production et son utilisation. Connaître les sources d énergie qui produisent de l électricité.

Plus en détail

L 'ENERGIE SOLAIRE PROBLEMATIQUES

L 'ENERGIE SOLAIRE PROBLEMATIQUES L 'ENERGIE SOLAIRE PROBLEMATIQUES I COMMENT MARCHE L'ENERGIE SOLAIRE? II QUELS SONT SES AVANTAGES ET SES INCONVENIENTS? II QUELLE QUANTITE D'ENERGIE CELA PRODUIT-IL? V QUELLES SONT LES DIFFERENTES FORMES

Plus en détail

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises 19 novembre 2013 Cynthia Cavin Chargée de projets Sommaire Introduction : Conséquences, et surtout opportunités

Plus en détail

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians

Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Conseil en Orientation Énergétique du Patrimoine de Rians Restitution Finale 12 février 2013 ADEV Énergie, 2 rue Jules Ferry -36300 Le Blanc Tél: 02 54 37 19 68 Fax: 02 54 37 99 27 Port: 06.67.29.44.35

Plus en détail

Exercices et corrections

Exercices et corrections Exercices et corrections Apprenez avec vos élèves à réaliser un Diagnostic de Performance Energétique. A utiliser avec les exemples d'ecoville ou avec un cas réel. Exercices L'énergie primaire est une

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Sciences Lecture de tableaux informatifs Maîtrise de la langue

ACTIVITÉ Domaines Sciences Lecture de tableaux informatifs Maîtrise de la langue 1 ACTIVITÉ Domaines Sciences Lecture de tableaux informatifs Maîtrise de la langue Objectif général Sensibiliser l élève à la consommation d énergie au quotidien et aux économies d énergie possibles. Objectif

Plus en détail

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel.

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Introduction Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Un site exceptionnel Photo 1. Prise sur le site du Crêt du Bief Que

Plus en détail

C.P.I.E de Gâtine Poitevine à Coutières Tel : 05 49 69 01 44

C.P.I.E de Gâtine Poitevine à Coutières Tel : 05 49 69 01 44 LES ATELIERS Atelier Energies Acquérir des connaissances sur les énergies et les différentes façons d en obtenir Connaître les gaz à effet de serre Repérer des actions utilisant l énergie Se questionner,

Plus en détail

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités

Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Direction des bâtiments 24 mars 2009 Ateliers techniques de l ALE - Gestion de l énergie du patrimoine bâti des collectivités Présentation de l'analyse énergétique du patrimoine de la Ville de Villeurbanne

Plus en détail

Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global

Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global Questure Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global 1. État des lieux : consommations totales en 2013 - non normalisées Électricité Gaz Eau kwh EURO kwh EURO m 3 EURO 2009 932 272

Plus en détail

Projet de rénovation de la salle polyvalente. Saint Médard sur Ille. Notice détaillée du projet 31/08/2009

Projet de rénovation de la salle polyvalente. Saint Médard sur Ille. Notice détaillée du projet 31/08/2009 Projet de rénovation de la salle polyvalente Saint Médard sur Ille Notice détaillée du projet 31/08/2009 Le projet consiste en la rénovation d'un ancien patronage afin de développer un espace de rencontres

Plus en détail

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne

Les énergies renouvelables Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Journées Européennes du solaire Vendredi 15 mai 2009 CCI de Narbonne Franck ROTURIER Directeur de l Environnement, du Développement Durable et des Risques Majeurs de la Ville de Narbonne à Narbonne, vers

Plus en détail

GESTION ÉNERGÉTIQUE ET CONFORT THERMIQUE DES OCCUPANTS

GESTION ÉNERGÉTIQUE ET CONFORT THERMIQUE DES OCCUPANTS DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : ADMINISTRATION Politique : Installations scolaires, ouverture et fermeture d écoles ADM.10.4 En vigueur le : 30 octobre 2015 Révisée le : GESTION ÉNERGÉTIQUE ET CONFORT

Plus en détail

Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique)

Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique) Immeuble : 108c - Bugnon 10 Mars 2014 Synthèses ImmoLabel Résumé des étiquettes Valeurs de référence Surface énergétique (SRE) 700 [m2] Année de construction Consommation eau 1910.9 [m3] Electricité communs

Plus en détail

Date : Diagnostiqueur : Consommations en énergie primaire détail par usage en kwh EF détail par usage en kwh EP

Date : Diagnostiqueur : Consommations en énergie primaire détail par usage en kwh EF détail par usage en kwh EP Une information au service de la lutte contre l effet de serre bureaux, services administratifs, enseignement N : Valable jusqu au : Nature de l RP : Année de construction : ate : iagnostiqueur : Signature

Plus en détail

Les élèves testant un ventilateur alimenté par l électricité fabriquée directement par le panneau photovoltaïque

Les élèves testant un ventilateur alimenté par l électricité fabriquée directement par le panneau photovoltaïque Classe : CM1-CM2 Ecole Saint Claude Thème du projet : Les Energies Prise de conscience des énergies consommées dans un contexte de développement durable. 1. Les élèves ont compris par le biais de lecture

Plus en détail

L Énergie Solaire. Synthèse. L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? L énergie solaire, c est quoi? Le savais-tu?

L Énergie Solaire. Synthèse. L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? L énergie solaire, c est quoi? Le savais-tu? L Énergie Solaire Synthèse L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? C est l énergie produite à partir du rayonnement du soleil. Avantages L énergie solaire, c est quoi? Il y différentes

Plus en détail

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Comment mobiliser? Quelles formes de gouvernance? Comment regrouper les habitants, les compétences

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.1.bis.public) bureaux, services administratifs, enseignement N : 08 06 2142 / 1 Valable jusqu au : 26/08/2018 Année de construction :

Plus en détail

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois...

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois... Eco consommation La mairie ou la société de remontée mécanique veillent à limiter et à réduire leur consommation d énergie pour l éclairage des locaux et de la station. Grâce à des gestes simples et les

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

FÊTE DE LA SCIENCE 2013. Projet : Fabriquer un objet qui fonctionne à l'électricité

FÊTE DE LA SCIENCE 2013. Projet : Fabriquer un objet qui fonctionne à l'électricité FÊTE DE LA SCIENCE 2013 Projet : Fabriquer un objet qui fonctionne à l'électricité Les participants au projet - LANGELIER Christelle, école Louise de Bettignies, CP - TAKERKART Claudine, école Louise de

Plus en détail

Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : L'énergie Cycle 3 niveau :ce2-cm1-cm2

Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : L'énergie Cycle 3 niveau :ce2-cm1-cm2 Domaine des principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique : L'énergie Cycle 3 niveau :ce2-cm1-cm2 Programmes : Cycle III - Sciences expérimentales et technologies Les

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie ÉNERGIE-CHAUFFAGE Référentiel des supports de communication existants énergie Le présent document recense l ensemble des outils de communication existants et disponibles, ainsi que les matériels disponibles

Plus en détail

Plan de développement durable

Plan de développement durable Plan de développement durable Projet de service Médiathèque de Monaco Projet de service Plan de Développement durable Médiathèque de Monaco Sous l égide de SAS le Prince Albert II, la Principauté de Monaco

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire Rappel du contexte Adoption d un Plan Climat Energie Territorial en Conseil municipal

Plus en détail

Pré-diagnostic énergétique communal

Pré-diagnostic énergétique communal Alexis NOIROT Conseiller Energie Partagé Tél. : 6.48.41.33.82 Mail : alexis.noirot@scot-vosges-centrales.fr Pré-diagnostic énergétique communal Personnes référents : Elu : Administratif : Technique : Contact

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Lorient à l heure de la COP21

Lorient à l heure de la COP21 Lorient à l heure de la COP21 Dossier de presse 1 Alors que la France s apprête à accueillir du 30 novembre au 11 décembre le sommet mondial sur le changement climatique (COP21), Lorient n a pas attendu

Plus en détail

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien

Votre Énergie pour l avenir. Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien Votre Énergie pour l avenir Innovations Techniques dans les domaines Solaire, Thermique, et Eolien L ENERGIE ELECTRIQUE La lumière, l énergie, l'électricité, sont des biens précieux, nécessaires au progrès

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace. RÉGION ALSACE Direction de la Construction Arnaud CLEMENS

Le Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace. RÉGION ALSACE Direction de la Construction Arnaud CLEMENS Le Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace RÉGION ALSACE Direction de la Construction Arnaud CLEMENS 2 LA RÉGION ALSACE ASSURE LES RESPONSABILITÉS DU PROPRIÉTAIRE POUR LES 73 LYCÉES ET CFA

Plus en détail

ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE. Temples d Angkor. (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon

ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE. Temples d Angkor. (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE Temples d Angkor (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon 1 Présentation de l ONG L association Ecole du Bayon L association SEP du Bayon est une association loi 1901 créée en

Plus en détail

Le café-citoyen itinérant, bientôt dans votre commune?

Le café-citoyen itinérant, bientôt dans votre commune? Le café-citoyen itinérant, bientôt dans votre commune? Ateliers environnementaux - débats - concerts La Galoupiote, association loi 1901 cafe.citoyen@la-galoupiote.com - 06-16-57-37-11 www.la-galoupiote.com

Plus en détail

La performance thermique des écoles dans le Luberon

La performance thermique des écoles dans le Luberon La performance thermique des écoles dans le Luberon Retour d expérience du Programme SEDEL (Services Energétiques Durables en Luberon) Matthieu Simonneau Nicolas Trembloy Conseillers en Energie Partagés

Plus en détail

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien Le cadre du «VESD» Les établissements scolaires sont producteurs de déchets, ils ont la possibilité d être accompagnés par CALITOM dans une optique de réduction et de meilleure gestion des déchets. Les

Plus en détail

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale www.cofely-gdfsuez.fr Le CPE un contrat de performance Qu'est-ce qu'un Contrat de Performance Energétique? Un contrat garantissant une amélioration

Plus en détail

SOMMAIRE: 1)Présentation: 2)Panneaux solaires thermiques. 3)Panneaux solaires photovoltaiques. 4)Avantages/Inconvénients: 5)Dimensionner sa batterie

SOMMAIRE: 1)Présentation: 2)Panneaux solaires thermiques. 3)Panneaux solaires photovoltaiques. 4)Avantages/Inconvénients: 5)Dimensionner sa batterie SOMMAIRE: 1)Présentation: 2)Panneaux solaires thermiques 3)Panneaux solaires photovoltaiques 4)Avantages/Inconvénients: 5)Dimensionner sa batterie Panneaux solaires thermiques Un panneau solaire est un

Plus en détail

Hager innove pour. l efficacité énergétique

Hager innove pour. l efficacité énergétique Hager innove pour l efficacité énergétique Le groupe Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution sécurisée et intelligente de l énergie électrique

Plus en détail

ARGUMENTAIRE DE CAMPAGNE N 9

ARGUMENTAIRE DE CAMPAGNE N 9 ARGUMENTAIRE DE CAMPAGNE N 9 Thème : Prix intéressants à connaître en campagne Introduction Il arrive que les candidat-es soient interrogé-es sur les prix de la vie quotidienne. Les écologistes peuvent

Plus en détail

Catalogue en images du matériel pédagogique Défi Energies 17

Catalogue en images du matériel pédagogique Défi Energies 17 Catalogue en images du matériel pédagogique Défi Energies 17 (non exhaustif) I. Mesure et suivi Thermomètres à sondes et affichage digital / thermomètres à niveau (pour petites classes) Matériel d animation

Plus en détail

Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie

Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie Ingénierie Conseils en Maintenance, Etudes de Productivité et Benchmarking Energies Utilités Energétiques et Techniques des Bâtiments Tertiaires et de l'industrie IMPACT DU DEVELOPPENT DURABLE SUR LA CONCEPTION

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21

UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 UN ÉVÉNEMENT CITOYEN À L OCCASION DE LA COP21 Du 28 novembre au 6 décembre 2015, à l occasion de la COP21 à Paris, IKEA transforme les Champs Elysées en terrain de production d énergies propres et lance

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Enercoop. éthique et écologique

Enercoop. éthique et écologique Enercoop Fournisseur d'électricité éthique et écologique L'ouverture du marché Création d'un marché européen de l'énergie Ouverture aux professionnels puis aux particuliers (2007) PRODUCTION TRANSPORT

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

Commune de Cortaillod

Commune de Cortaillod Commune de Cortaillod République et canton de Neuchâtel Rapport du Conseil communal au Conseil général à l appui d une demande de crédit de 262'000 fr. pour financer la pose de panneaux solaires photovoltaïques

Plus en détail

Ministère de l Education nationale. Mention complémentaire de niveau IV : Technicien en énergies renouvelables

Ministère de l Education nationale. Mention complémentaire de niveau IV : Technicien en énergies renouvelables Ministère de l Education nationale Mention complémentaire de niveau IV : Technicien en énergies renouvelables Patrick Bet 21 janvier 2010 Présentation générale Le champ technique concerné est celui des

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. Produisez simultanément de l électricité et de la chaleur. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous les concepts d habitation. 2 La centrale électrique personnelle

Plus en détail

Agenda 21 EGID. 1 Actions conduites (40 min) 2 Actions à conduire (15 min) 3 Présentations de la démarche (5 min) 4 - Questions diverses (30 min)

Agenda 21 EGID. 1 Actions conduites (40 min) 2 Actions à conduire (15 min) 3 Présentations de la démarche (5 min) 4 - Questions diverses (30 min) Agenda 21 EGID Réunion n 6 du 10 octobre 2008 (14h -15 h30) 1 Actions conduites (40 min) 2 Actions à conduire (15 min) 3 Présentations de la démarche (5 min) 4 - Questions diverses (30 min) 1 Actions conduites

Plus en détail

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme.

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Les sources d énergie Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Un scénario déclencheur Ibla, 2067... Les énergies fossiles sont presque épuisées. Les

Plus en détail

La licence Professionnelle Sciences et Technologies des Energies Renouvelables (STER) de l IUT de Tarbes (France)

La licence Professionnelle Sciences et Technologies des Energies Renouvelables (STER) de l IUT de Tarbes (France) Licence Professionnelle Maitrise de l energieet Technologies d Energies Renouvelables dans le Batiment (Meterbat) Génie Civil /Ecole supérieure Polytechnique En collaboration avec: La coopération française

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

Sommaire. 1. Concept Page 3 2. Les données Page 11 3. Exemple Page 14

Sommaire. 1. Concept Page 3 2. Les données Page 11 3. Exemple Page 14 Energie de Nous! 1 Sommaire 1. Concept Page 3 2. Les données Page 11 3. Exemple Page 14 2 1. Concept 3 Energie de Nous Détectez, partagez et faites prospérer vos gisements d énergie! Imaginons qu'on propose

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

L énergie d apprendre Une offre pour chaque niveau d enseignement

L énergie d apprendre Une offre pour chaque niveau d enseignement L énergie d apprendre Une offre pour chaque niveau d enseignement L énergie, l électricité et le changement climatique sont plus que jamais des sujets d actualité. Au cours des prochaines années, les jeunes

Plus en détail

Gérer durablement son patrimoine: l exemple du Contrat de Performance Energétique (CPE) de la région Alsace. www.cofely-gdfsuez.fr

Gérer durablement son patrimoine: l exemple du Contrat de Performance Energétique (CPE) de la région Alsace. www.cofely-gdfsuez.fr Gérer durablement son patrimoine: l exemple du Contrat de Performance Energétique (CPE) de la région Alsace www.cofely-gdfsuez.fr Définition du marché de performance énergétique Une garantie de résultat

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

PLAGE Ecoles 2009-2013 Collège St-Hubert

PLAGE Ecoles 2009-2013 Collège St-Hubert 1 Une gestion énergétique durable pour tous... Bruxelles Environnement PLAGE Ecoles 2009-2013 Collège St-Hubert Pierre URBAIN & Marc LEMYE SeGEC Secrétariat Général de l Enseignement Catholique 1 Cas d

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

L énergie solaire. GABRIEL.Lucie, CASABONNE.Jahde, SOUCASSE.Andreas

L énergie solaire. GABRIEL.Lucie, CASABONNE.Jahde, SOUCASSE.Andreas L énergie solaire GABRIEL.Lucie, CASABONNE.Jahde, SOUCASSE.Andreas Sommaire Introduction A quoi sert l énergie solaire? Les avantages de l énergie solaire Les inconvénients de l énergie solaire Depuis

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

Comprendre la consommation. Réduire la facture énergétique. Préserver l environnement

Comprendre la consommation. Réduire la facture énergétique. Préserver l environnement Comprendre la consommation Réduire la facture énergétique Préserver l environnement Fludia : spécialité maîtrise de l énergie PME innovante créée en 2002 Des spécialistes de l analyse des consommations

Plus en détail

L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique. www.minergie.ch. Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012

L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique. www.minergie.ch. Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012 L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012 Martial Bujard Directeur des Agences Minergie et Swissolar romandes Consommation d une société durable Pétrole

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services Dossier de Synthèse 1 - Bilan global Les activités de la Communauté d Agglomération Val de Seine, hors logements sociaux, ont émis plus de 24.000

Plus en détail

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ).

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Remédiation 5 ème Panneaux solaires et habitat ORGANISATION Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Chaque élève (ou groupe d élève)

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés L isolation des bâtiments RT 2012 Support : «maison» Manipulations TD Evaluation Durée : 2h Compétences à acquérir A- Analyser B- Modéliser C- Expérimenter D- Communiquer A1 A2 A3 B1 B2 B3 B4 C1 C2 D1

Plus en détail

Mireia Gil, Ingénieur de projets Chefchaouen, 25 Mars 2014

Mireia Gil, Ingénieur de projets Chefchaouen, 25 Mars 2014 Mireia Gil, Ingénieur de projets Chefchaouen, 25 Mars 2014 À PROPOS DE NOUS Azimut 360 SCCL est une coopérative à but non lucratif laquelle a été créé avec l'engagement de couvrir les besoins énergétiques

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

Achat d énergie dans les collectivités locales Quels constats et enjeux observés sur le terrain?

Achat d énergie dans les collectivités locales Quels constats et enjeux observés sur le terrain? Achat d énergie dans les collectivités locales Quels constats et enjeux observés sur le terrain? De l intérêt de bien connaître son profil énergétique Répartition des consommations d'énergie par type en

Plus en détail

PLAN D'ACTION BILAN CARBONE EPINAY SUR SEINE

PLAN D'ACTION BILAN CARBONE EPINAY SUR SEINE Plan d'actions POSTE N ACTIVITE ACTION PLAN D'ACTION BILAN CARBONE EPINAY SUR SEINE MOYENS HUMAINS MOYENS FINANCIERS DELAIS NIVEAU 2011 en tco 2e HYPOTHESE DE REDUCTION POTENTIEL DE REDUCTION DU POSTE

Plus en détail

PROJET D ANIMATION DES T.A.P pour les écoles Jules Verne et La Colombe. Projet intégré au cadre du PEDT

PROJET D ANIMATION DES T.A.P pour les écoles Jules Verne et La Colombe. Projet intégré au cadre du PEDT PROJET D ANIMATION DES T.A.P pour les écoles Jules Verne et La Colombe Projet intégré au cadre du PEDT PROJET D ANIMATION TAP DES PRIMAIRES Celui-ci se présente sous forme de blocs, avec la description

Plus en détail

David Le Fort. Conseiller en Energie. Cellule Energie de l UWE

David Le Fort. Conseiller en Energie. Cellule Energie de l UWE David Le Fort Conseiller en Energie Cellule Energie de l UWE 1 Energie : Comment aider les entreprises? Quelques actions concrètes! David LE FORT Conseiller Energie Chemin du Stockoy 3 B-1300 WAVRE Tél:

Plus en détail

EXEMPLES SIMPLES DE SOURCES D' ENERGIE UTILISABLES CONSOMMATION ET ECONOMIE D' ENERGIE

EXEMPLES SIMPLES DE SOURCES D' ENERGIE UTILISABLES CONSOMMATION ET ECONOMIE D' ENERGIE MODULE Cycle : 3 Classe:CM2 L' ENERGIE ELECTRIQUE L' ENERGIE Programme EEMPLES SIMPLES DE SOURCES D' ENERGIE UTILISABLES CONSOMMATION ET ECONOMIE D' ENERGIE Compétences visées Citer différentes sources

Plus en détail

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy

Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Etudes et propositions énergétiques Salle polyvalente d Etoy Claudio Buccola Ingénieur HES / MAS EPFL claudio.buccola@amstein-walthert.ch 02 avril 2012 Sommaire - 1 ère partie: Introduction - Objectif

Plus en détail

Note de cadrage du projet technologique STI2D

Note de cadrage du projet technologique STI2D Année: 2012-2013 Classe concernée: TSTI2D1 - EE Nombre total d élèves: 29 Établissement: Lycée Pierre Paul RIQUET SAINT-ORENS DE GAMEVILLE responsables: Discipline: Nom: Prénom: Nombre de groupes pour

Plus en détail