Quelle place pour les femmes dans le secteur de la finance?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelle place pour les femmes dans le secteur de la finance?"

Transcription

1 Quelle place pour les femmes dans le secteur de la finance?

2 Quelle place pour les femmes dans le secteur de la finance? Site international leader d offres d emploi dans les secteurs de la banque, de la finance et de l assurance, efinancialcareers.fr a organisé le 30 mars 2010 sa troisième table ronde pour savoir quels étaient les freins aux évolutions de carrière pour les femmes dans le secteur de la finance. Quelles sont les différences de salaires pour des postes identiques? Faut-il imposer la parité hommes-femmes? A quels stéréotypes et obstacles les femmes sont-elles confrontées? Comment concilier vie professionnelle et vie personnelle? Autant de questions et bien d autres - auxquelles ont tenté de répondre les participantes de la table ronde qui exercent toutes des responsabilités dans les domaines de la finance, du recrutement ou de la politique. Les débats étaient animés par Julia Lemarchand, analyste marché d efinancialcareers.fr. Elisabeth Ferro-Vallé, Auteure de l «Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : comprendre et agir» (Afnor Editions, 2009) Luce Gendry, Associé Gérant, Rothschild & Cie Elisabeth Karako, Responsable de la Diversité, Groupe BNP Paribas Valérie Pilcer, Directeur des Risques et de la Conformité, Oddo & Cie Diane Segalen, Vice Chairman, CT Partners Marie-Jo Zimmermann, Député UMP, Présidente de la Délégation aux droits des femmes à l'assemblée nationale

3 INTRODUCTION Concernant la finance, il ne s agit pas franchement d un problème de vivier : le secteur figure en tête des secteurs les plus féminisés (60% de femmes), d après le rapport 2010 du World Economic Forum, rappelle Julia Lemarchand en guise de préambule. En France, dans le secteur bancaire, les femmes ont représenté 58% des effectifs embauchés en 2008, mais comptent pour seulement 40,5% des effectifs cadres, selon les derniers chiffres de la Fédération Bancaire Française. Entre «plafond de verre» et «plancher collant», pas toujours facile en effet pour une femme de faire carrière jusqu aux instances de direction. Sans oublier que certains domaines de la finance comme le capital investissement ou les fusions & acquisitions restent de véritables bastions masculins. Encourager et soutenir les femmes, sensibiliser les hommes, égalité salariale, débat sur les quotas, impact des femmes dans le business les chantiers pour les services RH et les professionnels du recrutement sont pléthores. QUAND LES FEMMES S AUTO-CENSURENT «Beaucoup de femmes ne s autorisent pas à postuler à une fonction si elles considèrent qu elles n ont que 90% des compétences requises, alors qu un homme postulera sans hésiter même s il ne possède que la moitié des compétences exigées», explique Diane Segalen, vice-présidente du cabinet de chasse de têtes CTPartners. Une première explication de la sous-représentation des femmes dans les postes de management vient donc des femmes elles-mêmes qui auraient tendance à s autocensurer. «Lors d un entretien, il est rare qu une femme demande combien un poste est payé. Chez un homme, la question arrive généralement au bout de 10 minutes», poursuit Diane Segalen. «Le rapport des femmes à l argent est plutôt détaché : peu d entre elles rêvent de faire fortune. Il faut donc faire en sorte qu elles soient plus motivées et qu elles s impliquent davantage dans leur carrière professionnelle», propose pour

4 sa part Luce Gendry, associé gérant chez Rothschild & Cie, spécialisée dans les fusions-acquisitions. Ce n est certainement pas Valérie Pilcer, directeur des risques chez Oddo & Cie depuis 2008, qui la contredira. Son parcours est la preuve qu une femme peut réussir en finance de marché. Elle a passé 20 ans à la Société Générale d abord comme trader et structureur à l international à Tokyo, Paris et New York sur les produits dérivés puis les produits structurés complexes, puis comme responsable du contrôle des risques de marchés sur les produits exotiques de taux (1998) et enfin en tant que responsable de la modélisation du risque de contrepartie sur les dérivés taux sous-jacents (2004). Il n en demeure pas moins que l on retrouve plus souvent les femmes sur des activités de support que de front-office des banques d investissement, où elles occupent encore que 20% des postes en moyenne. Elles sont aussi plus nombreuses dans les activités d asset management, d audit, ou encore de ressources humaines qu en finance de marché. Selon la dernière étude de l AMAFI (association française des marchés financiers), les sociétés du secteur comptent 63% d hommes contre 37% de femmes. Ces dernières sont près de 5 fois plus nombreuses dans les activités de Vente / Trading que leurs confrères masculins. DES SECTEURS «MACHISTES»? Le secteur financier est souvent considéré comme conservateur et les métiers sont plutôt perçus comme masculins voire machistes. C est en tout cas la représentation que les étudiantes «cibles» des investment banks, en ont. Selon un sondage réalisé début 2010 auprès de 450 étudiantes d Oxford University, 85% pensent qu elles subiraient plus de discrimination dans l industrie des services financiers que dans n importe quel autre secteur. «Chez BNP Paribas, nous invitions parfois de jeunes étudiantes à venir découvrir nos métiers de salle de marché. C est une activité pour laquelle nous recrutons beaucoup d ingénieurs. Or, les femmes qui sont dans des écoles d ingénieurs ont tendance à intégrer des sociétés industrielles plutôt que des banques. De plus, l atmosphère dans les salles de marché leur semble parfois trop

5 rude», explique Elisabeth Karako, Responsable de la Diversité au sein du Groupe BNP Paribas. «Si aussi peu de femmes exercent le métier de traders, c est que la salle de marché, avec son côté viril et instantané, n attire pas vraiment les femmes», confirme Diane Segalen. «Dans les M&A, le vrai problème, c est la vie de famille et les contraintes d organisation que cela suppose : ce sont des métiers où l on ne sait jamais ce qui nous attend le week-end, témoigne Luce Gendry. Personnellement, je suis arrivé en banque d affaires vers 40 ans, ce qui est beaucoup plus supportable qu à 30 ans lorsque l on est enceinte avec deux enfants en bas âge». Sans oublier que plus on est jeune, moins on maîtrise son temps car on dépend davantage de la hiérarchie et de la clientèle. «Ce n est pas en début de carrière que les problèmes surgissent, mais ensuite, surtout au moment du congé maternité, confirme Valérie Pilcer. Il ne faut pas cependant que les femmes s auto-limitent : grâce au BlackBerry, et au travail à distance, elles peuvent s organiser pour rester en contact». Et puis, il n y a pas que le trading ou les M&A. Dans d autres secteurs, comme la finance d entreprise, nombreuses sont les femmes qui exercent des responsabilités dans des fonctions comptables, en contrôle de gestion ou en audit interne. «En revanche, il y a peu de femmes directrices financières de grands groupes», reconnaît Luce Gendry, ancienne directrice des Finances du groupe Bolloré. Au-delà des problématiques d avancement de carrière, se pose la question de l égalité salariale dans le secteur. Diane Segalen estime qu il peut y avoir jusqu à 20% de différence salariale entre les hommes et les femmes dans ces fonctions. A vrai dire, aucun secteur n est vraiment exemplaire en la matière, alors que d autres discriminations (religieuse, raciale, ethnique..) se sont pourtant estompées ces 10 dernières années. Depuis trois ans, BNP Paribas a ainsi débloqué une enveloppe d un million d euros par an pour le rattrapage salarial.

6 SENSIBILISER LES HOMMES Les clichés ont la vie dure. Diane Segalen raconte que lors de la nomination d une femme à une direction financière, celle-ci s est vue demandée s il fallait l appeler Mr le directeur financier ou Mme la directrice financière. «Madame la directrice financière, ça me coûte moins cher», a rétorqué son PDG. Selon Elisabeth Karako, la faute en incombe au réceptacle de toute une construction stéréotypée autour des femmes au sein de notre société. Une vision que l on retrouve largement, chez certains managers. «L association BNP Paribas MixCity organise régulièrement des mix-morning, petits déjeuners qui font se rencontrer des femmes de l Association et des membres de Comex ou de Comités de direction pour les sensibiliser à la place des femmes dans l entreprise», explique Elisabeth Karako. Elle rappelle que les RH ont un rôle très important à jouer en faveur de la promotion de l égalité. D autres entreprises n hésitent pas à mettre en place des formations avec des mises en situation visant à une prise de conscience sur le sujet, comme le rappelle Elisabeth Ferro-Vallé. La mise en place de «talent development programs» sont également essentiels pour anticiper les congés maternité. «Intégrer les congés maternité est plus prévisible que les accidents de ski,», rappelle Elisabeth Ferro-Vallé, qui insiste sur la nécessité de détecter en amont les hauts potentiels qui seront appelés à exercer des fonctions dans le top management. Parallèlement à ces programmes, les femmes s organisent. Les réseaux grandes écoles (HEC au féminin, Essec au féminin) et les réseaux d entreprise (SG, BNP Paribas, PwC ) se multiplient. La Société Générale compte plusieurs réseaux au féminin : SG au féminin (122 membres et près de 200 sympathisantes), America's Women's Network, Women J Fund. Chez BNP Paribas, Mix City a pour mission de proposer des mesures concrètes pour faciliter l'accession des femmes à des postes de cadre supérieur. «Outre la possibilité de faire du réseautage, cela nous permet d aborder des problématiques comme l évolution de carrière des femmes juniors ou sensibiliser les

7 managers sur l importance de recruter des femmes», explique Valérie Pilcer, qui travaille en interne à la création d Oddo au féminin. VERS UNE LOI DES «QUOTAS»? «Les entreprises qui n investissent pas dans la diversité reculent : j ai par exemple un client qui en 2006 comptait parmi les cadres dirigeants du groupe 20% de femmes et n en compte plus aujourd hui que 9%», résume Diane Segalen, qui précise qu il y a 54% de femmes employées dans cette société, la plupart étant non cadres. «Si l on se contentait d appliquer les lois qui existent, il y aurait moins de difficultés», explique Marie-Jo Zimmermann, Présidente de la Délégation aux droits des femmes à l Assemblée nationale, et qui fait référence aux rapports de situation comparée (RSC) que se doivent de remplir les entreprises. Rappelons que cette députée a déposé une proposition de loi visant la mise en place d un quota de 40% de femmes au sein des conseils d administration et de surveillance. La problématique des quotas fait cependant débat. Selon un récent sondage d'efinancialcareers.fr, presque la moitié des personnes interrogées (43%) estime que l'on ne peut imposer la parité par la sanction. Un tiers (34%) reste pourtant convaincu que l'instauration de quotas est la seule manière de briser le plafond de verre. La plupart des participantes de l association MixCity plaident pour des quotas «CDD», selon l expression d Elisabeth Karako. Autrement dit, mettre en place des politiques d actions positives temporaires pour forcer les grands groupes à évoluer de façon concrète de façon à rétablir une justice dans ce domaine. Baudouin Prot s est par exemple engagé à faire passer de 16 à 20% le nombre de femmes qui occupent un poste clé d ici à Cela doit se traduire par la promotion d une centaine de femmes pour les plus hauts postes de la banque, au détriment des hommes. Le risque qu un homme porte plainte pour discrimination est dans certains cas bien présent dans les esprits. C est pourquoi le travail d information et de sensibilisation s avère essentiel.

8 «Dans les listes de candidats que j envoie à mes clients, je mets en avant leurs compétences, explique Diane Segalen. Les femmes qui y figurent, et j en mets toujours en avant, y sont présentes avant tout pour leur compétence». DES FEMMES «PERFORMANTES» «Promouvoir l égalité professionnelle Femmes-Hommes relève d une stratégie de développement bénéfique tant pour les salariés que pour les employeurs», rappelle Elisabeth Ferro-Vallé qui dans le cadre de son poste d ingénieure à l action régionale du groupe Afnor réalise des évaluations de dossier et des formations sur le label égalité professionnelle. «Les études visant à démontrer que la présence de femmes ont un impact positif sur la performance sont fondamentales», plaide Marie-Jo Zimmerman. Déjà les études se multiplient. La société Hedge Fund Research a ainsi constaté que, entre 2000 et 2009, les fonds financiers ayant une majorité de femmes parmi leurs gestionnaires, avaient vu leur valeur augmenter nettement plus que la moyenne. Pour sa part, un professeur au Ceram, a prouvé que les firmes qui emploient plus de 35% de femmes, ou dont le taux d encadrement est à plus de 35% féminin, sont deux fois plus rentables, ont une meilleure productivité et créent davantage d emplois que les autres. Ainsi, BNP Paribas est l une des banques mondiales qui a le mieux résisté à la crise et il se trouve aussi qu elle est l une des banques françaises qui a le plus grand nombre de femmes cadres. A ce titre, la Responsable de la Diversité chez BNP Paribas rappelle que 54% de femmes travaillent dans le groupe. Concernant les femmes cadres en France le taux de 44% a été atteint en 2010 alors que la profession bancaire s était engagée à 40%. «Pour la gestion des risques comme pour d autres activités, la mixité est un élément clé, par l échange de points de vue différents», explique Valérie Pilcer pour qui la mixité n est pas seulement un enjeu RH mais aussi un enjeu business. Cette professionnelle propose ainsi aux régulateurs et aux agences de notation de considérer la diversité comme un critère d appréciation d un dispositif de contrôle à

9 part entière. L indicateur «diversité et mixité» est d ailleurs déjà important pour les notations extra-financières des sociétés. Elisabeth Karako va jusqu à évoquer le cas de sociétés de conseil qui ne remportent pas d appel d offre du fait d une non représentation des femmes dans leurs associés. CONCLUSION Les intervenantes ont profité d une séance de questions réponses avec les journalistes présents pour rappeler le rôle important des médias pour faire évoluer les mentalités. Et si dans les pays anglo-saxons davantage de femmes occupent des postes de management, la France n entend pas demeurer à la traîne. Pour preuve, l Association BNP Paribas MixCity (www.association-bnpparibas-mixcity.com) autour de l égalité professionnelle et de la promotion des femmes a fait tâche d huile dans 7 pays dans lesquels la banque est présente. «Temps de travail partagé, travail à distance : toutes les pistes sont bonnes à condition de bien peser les avantages et les inconvénients», poursuit Elisabeth Ferro-Vallé. Pour sa part, Diane Segalen s est dite «ravie d exercer des responsabilités tout en gagnant bien ma vie», avouant qu après tout, «diriger est plus facile que je ne pensais avant d avoir eu l occasion de me lancer». Avis donc aux amatrices qui veulent faire carrière dans la finance... Et Julia Lemarchand de conclure sur la boutade de la directrice générale de la Banque mondiale : «Si Lehman Brothers avait été Lehman Sisters, on n en serait pas là aujourd hui!». La crise, loin d avoir balayé la problématique de l égalité entre hommes et femmes dans la finance, a fait monter en puissance ce sujet devenu majeur pour les recruteurs. Sauront-ils, pour autant, saisir enfin cette opportunité?

Dossier de presse Juin 2013. l égalité professionnelle chez Orange

Dossier de presse Juin 2013. l égalité professionnelle chez Orange Dossier de presse Juin 2013 l égalité professionnelle chez Orange Orange est fermement convaincu que la mixité, dans toutes les fonctions et à tous les niveaux de l entreprise, est un gage de performance

Plus en détail

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CHARTE SOCIALE EUROPEENNE 16 septembre 2014

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CHARTE SOCIALE EUROPEENNE 16 septembre 2014 ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CHARTE SOCIALE EUROPEENNE 16 septembre 2014 ACCORD CHARTE SOCIALE EUROPEENNE EGALITE PROFESSIONNELLE Entre : Le Groupe BNP Paribas, dont le siège est à PARIS 9 ème,

Plus en détail

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

ASSEMBLEE GENRALE 2015

ASSEMBLEE GENRALE 2015 ASSEMBLEE GENRALE 2015 Réponse du conseil d Administration du 29 avril 2015 (articles L. 225-108 et R 225-84 du Code de commerce) QUESTIONS ECRITES D ACTIONNAIRE posée le 17 avril 2015 par EUROPEAN WOMEN

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD D ENTREPRISE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD D ENTREPRISE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1 SOMMAIRE 1 DISPOSITION GENERALES... 4 1.1 Champ d application 1.2 Observatoire de l égalité professionnelle 1.3 Vers le

Plus en détail

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER SOMMAIRE MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE BEST PRACTICES / ATTIRER LES TALENTS / MOBILITÉ INTERNE : au-delà des bonnes intentions / RÉTENTION DES TALENTS

Plus en détail

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management TALENTS F RST PROFIL du Groupe Créée en 1990, Exane est une entreprise d investissement spécialisée sur trois métiers : l i n t e r m é d i at i o n ac t i o n s, exercée sous la marque Exane BNP Paribas,

Plus en détail

AG 2015 - Tableau récapitulatif des questions écrites des actionnaires

AG 2015 - Tableau récapitulatif des questions écrites des actionnaires IPAC : Initiative pour un actionnariat citoyen 1. Le rapport RSE évoque de nombreuses actions environnementales menées par Saint-Gobain mais n aborde pas la question du papier carton. Cette question peut

Plus en détail

I Le Défenseur des droits I

I Le Défenseur des droits I DIVERSIFIER SES RECRUTEMENTS SANS DISCRIMINER la rédaction des offres d emploi Ce qui est interdit Les exceptions autorisées par la loi Comment rédiger une offre d emploi Comment diversifier ses recrutements

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 DE L OBSERVATOIRE DE LA MIXITE ET DE

RAPPORT ANNUEL 2014 DE L OBSERVATOIRE DE LA MIXITE ET DE RAPPORT ANNUEL 2014 DE L OBSERVATOIRE DE LA MIXITE ET DE L EGALITE FEMMES/HOMMES Depuis 2012, l Observatoire de la Mixité et de l Egalité Femmes/Hommes de BRL contribue à l égalité professionnelle au sein

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - avril 2010. Label Diversité. CONTACT PRESSE Julien Duperray Tel : +33 1 34 96 11 47 julien.duperray@areva.com

DOSSIER DE PRESSE - avril 2010. Label Diversité. CONTACT PRESSE Julien Duperray Tel : +33 1 34 96 11 47 julien.duperray@areva.com DOSSIER DE PRESSE - avril 2010 Label Diversité CONTACT PRESSE Julien Duperray Tel : +33 1 34 96 11 47 julien.duperray@areva.com SOMMAIRE Annonce : AREVA obtient le Label Diversité AREVA, leader en solutions

Plus en détail

L information. et la sensibilisation. De quoi s agit-il? Pratiques d égalité professionnelle en entreprise Mars 2009

L information. et la sensibilisation. De quoi s agit-il? Pratiques d égalité professionnelle en entreprise Mars 2009 Pratiques d égalité professionnelle en entreprise Mars 2009 8 L information et la sensibilisation De quoi s agit-il? Les branches professionnelles et les entre-prises s attacheront à la réalisation d outils

Plus en détail

Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité?

Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité? Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux : mythe ou réalité? NewGen TALENT CENTRE En partenariat avec ÉTUDE JUIN 2013 Emmanuel Delamarre Emmanuel Delamarre participe,

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

Présentation de l initiative «Les femmes et le leadership»

Présentation de l initiative «Les femmes et le leadership» Juin 2006 Présentation de l initiative «Les femmes et le leadership» Présentation de l entreprise Alcatel fournit des solutions de communication permettant aux opérateurs de télécoms, aux fournisseurs

Plus en détail

L ORIGINE DU PROJET. Plusieurs constats

L ORIGINE DU PROJET. Plusieurs constats Lettre d information n 1 Voici la première lettre du projet «Promouvoir la mixité et l égalité professionnelles entre les femmes et les hommes». Elle rendra compte, périodiquement, de 2015 à 2017, des

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes : comprendre et agir. Paris Mardi 4 mai 2010

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes : comprendre et agir. Paris Mardi 4 mai 2010 Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes : comprendre et agir Paris Mardi 4 mai 2010 Où en sommes-nous? Quelques dates constitutives des droits des femmes : 1907 : octroi aux femmes mariées

Plus en détail

Les Nombreux Métiers de la Finance

Les Nombreux Métiers de la Finance Les Nombreux Métiers de la Finance Golden Boys et Autres 12 Novembre2013 Claude ILLY Les Métiers de la Finance - Les Employeurs Banques Universelles (BNP Paribas, Société Générale, Barclays, Citibank,

Plus en détail

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes

Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes Numéro 153 : novembre 2013 Des facteurs persistants d inégalité salariale femmes-hommes En Midi-Pyrénées, le revenu annuel net des femmes salariées est inférieur de 28 % à celui des hommes en 2010. Elles

Plus en détail

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Ministère de l Économie et des Finances COMITE INTERMINISTERIEL DES DROITS DES FEMMES ET DE L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES FEUILLE DE ROUTE BILAN 2013 PROGRAMME D ACTION 2014

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais

Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais L Economie Sociale et Solidaire (ESS) attire de nombreuses femmes qui désirent s

Plus en détail

Finalités de l ouvrage

Finalités de l ouvrage Introduction Il est commun de souligner que la fonction ressources humaines a subi des évolutions rapides et profondes depuis les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale. Le rôle du DRH n a cessé

Plus en détail

Accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 - uestt Groupe Randstad France. accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017

Accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 - uestt Groupe Randstad France. accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 1 accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 2 Accord égalité professionnelle femmes/hommes 2015/2017 - UESTT Groupe Randstad France synthèse des principaux et engagements préambule Ce troisième

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 Préambule Dans le prolongement de la loi du 9 mai 2001 relative

Plus en détail

l égalité professionnelle, un atout pour votre entreprise!

l égalité professionnelle, un atout pour votre entreprise! l égalité professionnelle, un atout pour votre entreprise! 2 l égalité une idé Une richesse pour chaque entreprise Jouer la carte de l égalité professionnelle : - c est reconnaître et valoriser sans discrimination

Plus en détail

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. Novembre 2013

Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement. Novembre 2013 Club AFIC avec Elles Etude sur la mixité dans le Capital Investissement Novembre 2013 Introduction L AFIC, qui souhaite promouvoir activement le rôle des femmes dans les métiers du capital investissement,

Plus en détail

état des lieux : la situation des femmes 4 L ambition de Bouygues Construction 7

état des lieux : la situation des femmes 4 L ambition de Bouygues Construction 7 Ambition Mixité Sommaire état des lieux : la situation des femmes 4 Dans le monde professionnel 4 Dans le BTP 4 Chez Bouygues Construction 5 Que dit la loi française? 6 L ambition de Bouygues Construction

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) ACCORD DU 9 DÉCEMBRE

Plus en détail

Petit-déjeuner thématique Egalité Professionnelle F/H. Hôtel Ampère Paris Jeudi 6 juin 2013

Petit-déjeuner thématique Egalité Professionnelle F/H. Hôtel Ampère Paris Jeudi 6 juin 2013 Petit-déjeuner thématique Egalité Professionnelle F/H Hôtel Ampère Paris Jeudi 6 juin 2013 Introduction et tour de table Accueil Introduction : pourquoi Prairial et Perspectives Talents s associent pour

Plus en détail

Le temps partiel un moyen non discriminant pour favoriser la conciliation des temps de vie

Le temps partiel un moyen non discriminant pour favoriser la conciliation des temps de vie Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes Le temps partiel un moyen non discriminant pour favoriser la conciliation des temps de vie Le temps partiel est

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

Donnez une impulsion à votre carrière

Donnez une impulsion à votre carrière Donnez une impulsion à votre carrière Devenir le 1 er cabinet de conseil indépendant en France Un métier de conseil en management & IT Solucom, un cabinet coté sur NYSE Euronext environ 1 200 collaborateurs

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors

L accès à l emploi et les seniors L accès à l emploi et les seniors Rapport d une étude menée entre octobre 2013 & mars 2014 Avec le soutien de Regionsjob, le Centre des Jeunes Dirigeants & le Medef Ile de France De L utilité de cette

Plus en détail

Les clés de la mixité

Les clés de la mixité Women Matter 2012: Making the Breakthrough Les clés de la mixité Focus sur les entreprises françaises 2 McKinsey conduit depuis de nombreuses années des travaux de recherche sur le rôle des femmes au sein

Plus en détail

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES De quoi s agit-il? L examen d un CV, un entretien téléphonique ou en face à face, constituent autant d étapes qui peuvent donner

Plus en détail

Pourquoi toujours aussi peu de femmes dans les métiers des TIC après tant de campagnes de sensibilisation?

Pourquoi toujours aussi peu de femmes dans les métiers des TIC après tant de campagnes de sensibilisation? Widening Women s Work in Information and Communication Technology Laurence d Ouville & Isabelle Collet - ANACT- Pourquoi toujours aussi peu de femmes dans les métiers des TIC après tant de campagnes de

Plus en détail

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE 4 novembre 2015 Les Echos Business - 04/11/2015 http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/021450570757-s-adapter-ou-se-transformer-les-hesitations-des-entreprises-pre-numeriques-204380.php

Plus en détail

Résultats de la première consultation sur la confiance des femmes cadres du secteur financier. 14 décembre 2011

Résultats de la première consultation sur la confiance des femmes cadres du secteur financier. 14 décembre 2011 Résultats de la première consultation sur la confiance des femmes cadres du secteur financier 14 décembre 2011 2 Introduction L Observatoire Financi Elles, le Livre Blanc et la Consultation Piloter le

Plus en détail

Accord Cohésion Sociale

Accord Cohésion Sociale Accord Cohésion Sociale Entre l Unité Economique et Sociale MACIF, représentée par Monsieur Roger ISELI, Directeur Général de la MUTUELLE ASSURANCE DES COMMERCANTS ET INDUSTRIELS DE FRANCE, Société d'assurance

Plus en détail

CHARGE DE RELATION BNP PARIBAS

CHARGE DE RELATION BNP PARIBAS CHARGE DE RELATION BNP PARIBAS 2012-2013 Contenu I. Contacts EM LYON a la BNP Paribas dans le domaine informatique... 2 II. L entreprise... 3 1. BNP en bref... 3 2. Les valeurs... 4 3. Les métiers... 4

Plus en détail

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes L égalité professionnelle entre hommes et femmes est un enjeu historique. En effet, il fait l objet de toutes les attentions

Plus en détail

Développer le potentiel de vos équipes

Développer le potentiel de vos équipes Développer le potentiel de vos équipes Notre mission : vous accompagner vers la réussite de vos objectifs Alter Ego RH vous aide à anticiper, développer et valoriser vos relations avec vos salariés et

Plus en détail

Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi

Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi Incitations financières de l Etat Madame, Monsieur, Les employeurs sont des acteurs clés de la promotion de l égalité entre les femmes

Plus en détail

Kit de l Égalité professionnelle

Kit de l Égalité professionnelle Lancement du Kit de l l outil on line au service des entreprises qui permet de se mettre en conformité avec la loi sur l égalité femmes - hommes SERVICE DE RESSE : Anne Vaneson 25, rue Séverine 92130 Issy-les-Moulineaux

Plus en détail

Synthèse du Rapport sur. LA NÉGOCIATION COLLECTIVE SUR L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE 50 à 300 SALARIÉS EN 2012 ET 2013

Synthèse du Rapport sur. LA NÉGOCIATION COLLECTIVE SUR L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE 50 à 300 SALARIÉS EN 2012 ET 2013 Synthèse du Rapport sur LA NÉGOCIATION COLLECTIVE SUR L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE 50 à 300 SALARIÉS EN 2012 ET 2013 Rapport n 2014-002 publié le 2 décembre 2014 A l orée de la mise

Plus en détail

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012 I N T E R M É D I A T I O N A C T I O N S p D É R I V É S A C T I O N S p A S S E T M A N A G E M E N T H I S T O R I Q U E 1990 Arrivée de deux équipes (actions et dérivés actions) chez Finacor Bourse.

Plus en détail

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE «Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE SOMMAIRE Préambule 1. La situation actuelle des entreprises 2. L engagement pour

Plus en détail

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Le Confédération Nationale des Avocats

Plus en détail

UN MBA POUR QUI, POURQUOI?

UN MBA POUR QUI, POURQUOI? PARTIE 1 UN MBA POUR QUI, POURQUOI? L e MBA est une formation connue et reconnue dans le monde entier. Cependant, l appellation MBA n est pas un label déposé. Conséquence : l univers des MBA est un monde

Plus en détail

Questions fréquentes au cours d un entretien d embauche

Questions fréquentes au cours d un entretien d embauche Questions fréquentes au cours d un entretien d embauche Voici donc un ensemble de questions piège posées par les recruteurs ainsi que nos conseils pour y répondre au mieux. Quelles sont vos principales

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

OFFICIERE DE MARINE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» ENTRETIEN AVEC VALÉRIE, OFFICIÈRE DE MARINE DANS UNE COMPAGNIE DE NAVIGATION MARITIME À MARSEILLE

OFFICIERE DE MARINE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» ENTRETIEN AVEC VALÉRIE, OFFICIÈRE DE MARINE DANS UNE COMPAGNIE DE NAVIGATION MARITIME À MARSEILLE Dossier n 12 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» OFFICIERE DE MARINE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués ENTRETIEN AVEC VALÉRIE, OFFICIÈRE DE MARINE DANS UNE COMPAGNIE DE NAVIGATION

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

FEMMES, CARRIÈRE ET DISCRIMINATIONS

FEMMES, CARRIÈRE ET DISCRIMINATIONS FEMMES, CARRIÈRE ET DISCRIMINATIONS Dossier de Presse Mars 2009 SOMMAIRE INTRODUCTION.... Page 3 FICHE N 1 : Sondage HALDE/CSA...Page 4 > Grossesse, maternité et discriminations au travail FICHE N 2 :

Plus en détail

Les fondamentaux des Ressources Humaines

Les fondamentaux des Ressources Humaines Les fondamentaux des Ressources Humaines Référence GRH-01 JOUR 1 Les grands principes de la fonction RH Acquérir une vision globale de la gestion des ressources humaines dans l'entreprise. Maîtriser les

Plus en détail

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée 1/13 Dans le cadre des dispositions issues du code du travail, il est établi une synthèse du plan d actions. I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée Salaires annuels moyens de

Plus en détail

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LES DIPLOMÉS 2013. Un an après

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LES DIPLOMÉS 2013. Un an après INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LES DIPLOMÉS 2013 Un an après 2 Les caractéristiques de la population ayant répondu à l enquête : 398 invitations à répondre au questionnaire ont été envoyées

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE. MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010

ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE. MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010 ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010 Entre les soussignés : La BANQUE POPULAIRE D ALSACE, Société Coopérative à Capital Variable, dont le

Plus en détail

PricewaterhouseCoopers

PricewaterhouseCoopers PricewaterhouseCoopers Anthony LONG Mastère Spécialisé Management et Développement des Systèmes d Information 2012-2013 1 Table des matières Présentation de PwC... 2 PwC en bref... 3 Métiers et Expertises...

Plus en détail

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1 Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE Projet de loi n 1 Loi sur la représentativité des sexes sur le marché du travail Présenté par Mme Jade Boivin Ministre du Travail

Plus en détail

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA

Principes de gestion et leadership. Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Principes de gestion et leadership Kaoutar Mdarhri Alaoui Chef de division de l observatoire de l emploi public MFPMA Sommaire Expérience du MFPMA en matière d institutionnalisation de l égalité entre

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2015 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Depuis 2008, l Observatoire analyse l

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3078 Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS IDCC : 1000. Personnel salarié IDCC : 1850. Avocats salariés

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE MME JULIE MIVILLE-DECHÊNE PRÉSIDENTE DU CONSEIL DU STATUT DE LA FEMME

NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE MME JULIE MIVILLE-DECHÊNE PRÉSIDENTE DU CONSEIL DU STATUT DE LA FEMME NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE MME JULIE MIVILLE-DECHÊNE PRÉSIDENTE DU CONSEIL DU STATUT DE LA FEMME À L OCCASION DE LA CONFÉRENCE : FEMMES EN TI : PLACE AU LEADERSHIP À MONTRÉAL LE MERCREDI 14 MAI 2014

Plus en détail

JUMP Empowering women, advancing the economy

JUMP Empowering women, advancing the economy www.jump.eu.com JUMP Empowering women, advancing the economy 1 2 3 4 5 JUMP est une entreprise sociale innovante fondée en 2006 par Isabella Lenarduzzi JUMP accompagne dans leur management les entreprises

Plus en détail

Communication aux Managers

Communication aux Managers P e o p l e R e v i e w e t C o m i t é s d e S a l a i r e s 2 0 1 1 Communication aux Managers = Vous allez prochainement procéder à la People Review et aux Comités de Salaires de vos équipes. Le recueil

Plus en détail

égalités des sexes : où en est on?!

égalités des sexes : où en est on?! Egalité des sexes dans la gouvernance des entreprises" " " " Julia Haake" " Rencontre du FIR du 20 décembre 2012!! Seite 1! égalités des sexes : où en est on?! Le Global Gender Gap Report du World Economic

Plus en détail

Femmes en PACA, INSEE (Edition 2012) http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/sommaire.asp?codesage=fhparit12&nivgeo=0

Femmes en PACA, INSEE (Edition 2012) http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/sommaire.asp?codesage=fhparit12&nivgeo=0 Dimension «Egalité Femmes-Hommes» à partir du Contrat de Plan Etat Région : l Amélioration des services à la population et filières des services à la personne Préambule : le diagnostic : mise à jour :

Plus en détail

Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women. 26 Février 2015

Baromètre BCG Femmes et Conseil BCG Women. 26 Février 2015 Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women 26 Février 2015 Contexte et méthodologie Tous les ans, le BCG invite les femmes souhaitant postuler dans le conseil à venir découvrir le métier et partager la

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE SUR L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 18 MARS 2014

ACCORD D ENTREPRISE SUR L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 18 MARS 2014 ACCORD D ENTREPRISE SUR L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 18 MARS 2014 EN COMPLÉMENT DE L ACCORD DU 21 JUILLET 2010 ACCORD PORTANT DISPOSITIONS COMPLÉMENTAIRES À L ACCORD RELATIF

Plus en détail

Loi sur la représentativité du genre féminin sur le marché du travail

Loi sur la représentativité du genre féminin sur le marché du travail SEPTIÈME SÉANCE SOIXANTE-QUATRIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n 1 Loi sur la représentativité du genre féminin sur le marché du travail Adoption finale ADOPTÉ Présenté par Mme Jade Boivin Ministre du Travail

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44

CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44 CONVENTION PARTENARIAT ENTRE NANTES MÉTROPOLE, LA VILLE DE NANTES ET L APAJH 44 AFIN DE FACILITER L INSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES EN SITUATION DE HANDICAP Version du 26 Mars 2015 Annexe6_Projet_Convention_APAJH44_v07.odt

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Comment. construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi. Quel est cet outil? Quand utiliser l outil? Pourquoi cet outil? Qui l utilise?

Comment. construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi. Quel est cet outil? Quand utiliser l outil? Pourquoi cet outil? Qui l utilise? Comment construire ses indicateurs sociaux? Mode d emploi Quel est cet outil? Cet outil propose d établir des indicateurs concernant des problématiques sociales que vous rencontrez couramment et certaines

Plus en détail

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE La grande conférence sociale a permis d établir une feuille de route ambitieuse, qui engage ensemble l Etat, les

Plus en détail

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte

Décembre 2009. Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Décembre 2009 Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Sommaire Introduction La loi handicap Enquête nationale Officiel du Handicap/Deloitte Résultats de l enquête nationale Recrutement, sous-traitance,

Plus en détail

Cabinet Solucom Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Rapport de situation comparée 2012/13 Plan d action 2013/16

Cabinet Solucom Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Rapport de situation comparée 2012/13 Plan d action 2013/16 Cabinet Solucom Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Rapport de situation comparée 2012/13 Plan d action 2013/16 Table des matières 1. Préambule... 3 2. Bilan chiffré 2012/13... 4 2.1.

Plus en détail

Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm

Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm Charte pour la mobilité professionnelle Intra Groupe Arcade Pôle Hlm 28 novembre 2014 V2 Page 1 PREAMBULE La mobilité professionnelle constitue un objectif stratégique pour le développement et la croissance

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3076 Convention collective nationale IDCC : 1686. COMMERCES ET SERVICES

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957) ACCORD DU 21 MARS 2011

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957) ACCORD DU 21 MARS 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957) ACCORD DU 21 MARS 2011 RELATIF À LA

Plus en détail

Accord sur les droits sociaux fondamentaux relatifs. à la diversité et à l égalité professionnelle au sein d AXA en France

Accord sur les droits sociaux fondamentaux relatifs. à la diversité et à l égalité professionnelle au sein d AXA en France Accord sur les droits sociaux fondamentaux relatifs Entre et les différentes entreprises appartenant au périmètre de la Représentation Syndicale de Groupe représentée par Monsieur Cyrille de MONTGOLFIER,

Plus en détail

Gestion de carrière. Pôle Diversité. Ressources Humaines, Non-Discrimination et Diversité : Groupe de travail inter-entreprises Cycle 2005-2006

Gestion de carrière. Pôle Diversité. Ressources Humaines, Non-Discrimination et Diversité : Groupe de travail inter-entreprises Cycle 2005-2006 Pôle Diversité Ressources Humaines, Non-Discrimination et Diversité : Gestion de carrière Groupe de travail inter-entreprises Cycle 2005-2006 Sommaire Introduction Thème : Gestion de carrière et diversité

Plus en détail

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU PERSONNEL DES CABINETS D AVOCATS DU 20 FEVRIER 1979

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU PERSONNEL DES CABINETS D AVOCATS DU 20 FEVRIER 1979 ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU PERSONNEL DES CABINETS D AVOCATS DU 20 FEVRIER 1979 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Le Confédération Nationale

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Compte rendu de l atelier RH du 6 Juin 2013

Compte rendu de l atelier RH du 6 Juin 2013 Présents : Laurence ROULEAU et Florence BAUD (Manpower) ; Caroline CARBONEILL et Karine CHAMPIN (ADECCO) ; Bruno PEYLACHON (Barlerin) ; Patricia BERGER et Alain LECLEZIO (Les Produits du Valsoannan) ;

Plus en détail

Êtes-vous conforme à la Loi sur l équité salariale?

Êtes-vous conforme à la Loi sur l équité salariale? La date limite est le 31 décembre 2010 : faites vite! Êtes-vous conforme à la Loi sur l équité salariale? Par Suzie Prince, C.M.A., M.B.A., directrice générale et secrétaire Soucieux de corriger les écarts

Plus en détail

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE VIvRe ensemble BULLETIN DE LIAISON EN PASTORALE INTERCULTURELLE CENTRE JUSTICE ET FOI VOLUME 13, N 46 Hiver 2006 POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE par Jean-Claude

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE LABEL ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

DOSSIER DE PRESSE LE LABEL ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DOSSIER DE PRESSE Ville de Rennes Direction générale de l'information et de la communication Service de presse Manuel Contin Aude Lafeuillade Tél. 02 23 62 22 34 Le 17 septembre 2008 RENNES REÇOIT LE LABEL

Plus en détail

Féminisation et performances des entreprises

Féminisation et performances des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Féminisation et performances des entreprises 2011 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Pourquoi se poser la question du lien entre féminisation

Plus en détail

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE LES WAPITIS DEVENEZ AMBASSADEURS POUR WAX www.wax-science.fr wapitis@wax-science.org POURQUOI DES WAPITIS? FORMER LA FUTURE GÉNÉRATION COMBATTRE LES STÉRÉOTYPES FAIRE PASSER

Plus en détail

LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS

LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS Introduction Objectifs de l étude Les Essenti Elles, le réseau des femmes managers de BPCE S.A., a souhaité lancer un nouveau Baromètre concernant les Femmes Managers en

Plus en détail