Quelle place pour les femmes dans le secteur de la finance?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelle place pour les femmes dans le secteur de la finance?"

Transcription

1 Quelle place pour les femmes dans le secteur de la finance?

2 Quelle place pour les femmes dans le secteur de la finance? Site international leader d offres d emploi dans les secteurs de la banque, de la finance et de l assurance, efinancialcareers.fr a organisé le 30 mars 2010 sa troisième table ronde pour savoir quels étaient les freins aux évolutions de carrière pour les femmes dans le secteur de la finance. Quelles sont les différences de salaires pour des postes identiques? Faut-il imposer la parité hommes-femmes? A quels stéréotypes et obstacles les femmes sont-elles confrontées? Comment concilier vie professionnelle et vie personnelle? Autant de questions et bien d autres - auxquelles ont tenté de répondre les participantes de la table ronde qui exercent toutes des responsabilités dans les domaines de la finance, du recrutement ou de la politique. Les débats étaient animés par Julia Lemarchand, analyste marché d efinancialcareers.fr. Elisabeth Ferro-Vallé, Auteure de l «Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : comprendre et agir» (Afnor Editions, 2009) Luce Gendry, Associé Gérant, Rothschild & Cie Elisabeth Karako, Responsable de la Diversité, Groupe BNP Paribas Valérie Pilcer, Directeur des Risques et de la Conformité, Oddo & Cie Diane Segalen, Vice Chairman, CT Partners Marie-Jo Zimmermann, Député UMP, Présidente de la Délégation aux droits des femmes à l'assemblée nationale

3 INTRODUCTION Concernant la finance, il ne s agit pas franchement d un problème de vivier : le secteur figure en tête des secteurs les plus féminisés (60% de femmes), d après le rapport 2010 du World Economic Forum, rappelle Julia Lemarchand en guise de préambule. En France, dans le secteur bancaire, les femmes ont représenté 58% des effectifs embauchés en 2008, mais comptent pour seulement 40,5% des effectifs cadres, selon les derniers chiffres de la Fédération Bancaire Française. Entre «plafond de verre» et «plancher collant», pas toujours facile en effet pour une femme de faire carrière jusqu aux instances de direction. Sans oublier que certains domaines de la finance comme le capital investissement ou les fusions & acquisitions restent de véritables bastions masculins. Encourager et soutenir les femmes, sensibiliser les hommes, égalité salariale, débat sur les quotas, impact des femmes dans le business les chantiers pour les services RH et les professionnels du recrutement sont pléthores. QUAND LES FEMMES S AUTO-CENSURENT «Beaucoup de femmes ne s autorisent pas à postuler à une fonction si elles considèrent qu elles n ont que 90% des compétences requises, alors qu un homme postulera sans hésiter même s il ne possède que la moitié des compétences exigées», explique Diane Segalen, vice-présidente du cabinet de chasse de têtes CTPartners. Une première explication de la sous-représentation des femmes dans les postes de management vient donc des femmes elles-mêmes qui auraient tendance à s autocensurer. «Lors d un entretien, il est rare qu une femme demande combien un poste est payé. Chez un homme, la question arrive généralement au bout de 10 minutes», poursuit Diane Segalen. «Le rapport des femmes à l argent est plutôt détaché : peu d entre elles rêvent de faire fortune. Il faut donc faire en sorte qu elles soient plus motivées et qu elles s impliquent davantage dans leur carrière professionnelle», propose pour

4 sa part Luce Gendry, associé gérant chez Rothschild & Cie, spécialisée dans les fusions-acquisitions. Ce n est certainement pas Valérie Pilcer, directeur des risques chez Oddo & Cie depuis 2008, qui la contredira. Son parcours est la preuve qu une femme peut réussir en finance de marché. Elle a passé 20 ans à la Société Générale d abord comme trader et structureur à l international à Tokyo, Paris et New York sur les produits dérivés puis les produits structurés complexes, puis comme responsable du contrôle des risques de marchés sur les produits exotiques de taux (1998) et enfin en tant que responsable de la modélisation du risque de contrepartie sur les dérivés taux sous-jacents (2004). Il n en demeure pas moins que l on retrouve plus souvent les femmes sur des activités de support que de front-office des banques d investissement, où elles occupent encore que 20% des postes en moyenne. Elles sont aussi plus nombreuses dans les activités d asset management, d audit, ou encore de ressources humaines qu en finance de marché. Selon la dernière étude de l AMAFI (association française des marchés financiers), les sociétés du secteur comptent 63% d hommes contre 37% de femmes. Ces dernières sont près de 5 fois plus nombreuses dans les activités de Vente / Trading que leurs confrères masculins. DES SECTEURS «MACHISTES»? Le secteur financier est souvent considéré comme conservateur et les métiers sont plutôt perçus comme masculins voire machistes. C est en tout cas la représentation que les étudiantes «cibles» des investment banks, en ont. Selon un sondage réalisé début 2010 auprès de 450 étudiantes d Oxford University, 85% pensent qu elles subiraient plus de discrimination dans l industrie des services financiers que dans n importe quel autre secteur. «Chez BNP Paribas, nous invitions parfois de jeunes étudiantes à venir découvrir nos métiers de salle de marché. C est une activité pour laquelle nous recrutons beaucoup d ingénieurs. Or, les femmes qui sont dans des écoles d ingénieurs ont tendance à intégrer des sociétés industrielles plutôt que des banques. De plus, l atmosphère dans les salles de marché leur semble parfois trop

5 rude», explique Elisabeth Karako, Responsable de la Diversité au sein du Groupe BNP Paribas. «Si aussi peu de femmes exercent le métier de traders, c est que la salle de marché, avec son côté viril et instantané, n attire pas vraiment les femmes», confirme Diane Segalen. «Dans les M&A, le vrai problème, c est la vie de famille et les contraintes d organisation que cela suppose : ce sont des métiers où l on ne sait jamais ce qui nous attend le week-end, témoigne Luce Gendry. Personnellement, je suis arrivé en banque d affaires vers 40 ans, ce qui est beaucoup plus supportable qu à 30 ans lorsque l on est enceinte avec deux enfants en bas âge». Sans oublier que plus on est jeune, moins on maîtrise son temps car on dépend davantage de la hiérarchie et de la clientèle. «Ce n est pas en début de carrière que les problèmes surgissent, mais ensuite, surtout au moment du congé maternité, confirme Valérie Pilcer. Il ne faut pas cependant que les femmes s auto-limitent : grâce au BlackBerry, et au travail à distance, elles peuvent s organiser pour rester en contact». Et puis, il n y a pas que le trading ou les M&A. Dans d autres secteurs, comme la finance d entreprise, nombreuses sont les femmes qui exercent des responsabilités dans des fonctions comptables, en contrôle de gestion ou en audit interne. «En revanche, il y a peu de femmes directrices financières de grands groupes», reconnaît Luce Gendry, ancienne directrice des Finances du groupe Bolloré. Au-delà des problématiques d avancement de carrière, se pose la question de l égalité salariale dans le secteur. Diane Segalen estime qu il peut y avoir jusqu à 20% de différence salariale entre les hommes et les femmes dans ces fonctions. A vrai dire, aucun secteur n est vraiment exemplaire en la matière, alors que d autres discriminations (religieuse, raciale, ethnique..) se sont pourtant estompées ces 10 dernières années. Depuis trois ans, BNP Paribas a ainsi débloqué une enveloppe d un million d euros par an pour le rattrapage salarial.

6 SENSIBILISER LES HOMMES Les clichés ont la vie dure. Diane Segalen raconte que lors de la nomination d une femme à une direction financière, celle-ci s est vue demandée s il fallait l appeler Mr le directeur financier ou Mme la directrice financière. «Madame la directrice financière, ça me coûte moins cher», a rétorqué son PDG. Selon Elisabeth Karako, la faute en incombe au réceptacle de toute une construction stéréotypée autour des femmes au sein de notre société. Une vision que l on retrouve largement, chez certains managers. «L association BNP Paribas MixCity organise régulièrement des mix-morning, petits déjeuners qui font se rencontrer des femmes de l Association et des membres de Comex ou de Comités de direction pour les sensibiliser à la place des femmes dans l entreprise», explique Elisabeth Karako. Elle rappelle que les RH ont un rôle très important à jouer en faveur de la promotion de l égalité. D autres entreprises n hésitent pas à mettre en place des formations avec des mises en situation visant à une prise de conscience sur le sujet, comme le rappelle Elisabeth Ferro-Vallé. La mise en place de «talent development programs» sont également essentiels pour anticiper les congés maternité. «Intégrer les congés maternité est plus prévisible que les accidents de ski,», rappelle Elisabeth Ferro-Vallé, qui insiste sur la nécessité de détecter en amont les hauts potentiels qui seront appelés à exercer des fonctions dans le top management. Parallèlement à ces programmes, les femmes s organisent. Les réseaux grandes écoles (HEC au féminin, Essec au féminin) et les réseaux d entreprise (SG, BNP Paribas, PwC ) se multiplient. La Société Générale compte plusieurs réseaux au féminin : SG au féminin (122 membres et près de 200 sympathisantes), America's Women's Network, Women J Fund. Chez BNP Paribas, Mix City a pour mission de proposer des mesures concrètes pour faciliter l'accession des femmes à des postes de cadre supérieur. «Outre la possibilité de faire du réseautage, cela nous permet d aborder des problématiques comme l évolution de carrière des femmes juniors ou sensibiliser les

7 managers sur l importance de recruter des femmes», explique Valérie Pilcer, qui travaille en interne à la création d Oddo au féminin. VERS UNE LOI DES «QUOTAS»? «Les entreprises qui n investissent pas dans la diversité reculent : j ai par exemple un client qui en 2006 comptait parmi les cadres dirigeants du groupe 20% de femmes et n en compte plus aujourd hui que 9%», résume Diane Segalen, qui précise qu il y a 54% de femmes employées dans cette société, la plupart étant non cadres. «Si l on se contentait d appliquer les lois qui existent, il y aurait moins de difficultés», explique Marie-Jo Zimmermann, Présidente de la Délégation aux droits des femmes à l Assemblée nationale, et qui fait référence aux rapports de situation comparée (RSC) que se doivent de remplir les entreprises. Rappelons que cette députée a déposé une proposition de loi visant la mise en place d un quota de 40% de femmes au sein des conseils d administration et de surveillance. La problématique des quotas fait cependant débat. Selon un récent sondage d'efinancialcareers.fr, presque la moitié des personnes interrogées (43%) estime que l'on ne peut imposer la parité par la sanction. Un tiers (34%) reste pourtant convaincu que l'instauration de quotas est la seule manière de briser le plafond de verre. La plupart des participantes de l association MixCity plaident pour des quotas «CDD», selon l expression d Elisabeth Karako. Autrement dit, mettre en place des politiques d actions positives temporaires pour forcer les grands groupes à évoluer de façon concrète de façon à rétablir une justice dans ce domaine. Baudouin Prot s est par exemple engagé à faire passer de 16 à 20% le nombre de femmes qui occupent un poste clé d ici à Cela doit se traduire par la promotion d une centaine de femmes pour les plus hauts postes de la banque, au détriment des hommes. Le risque qu un homme porte plainte pour discrimination est dans certains cas bien présent dans les esprits. C est pourquoi le travail d information et de sensibilisation s avère essentiel.

8 «Dans les listes de candidats que j envoie à mes clients, je mets en avant leurs compétences, explique Diane Segalen. Les femmes qui y figurent, et j en mets toujours en avant, y sont présentes avant tout pour leur compétence». DES FEMMES «PERFORMANTES» «Promouvoir l égalité professionnelle Femmes-Hommes relève d une stratégie de développement bénéfique tant pour les salariés que pour les employeurs», rappelle Elisabeth Ferro-Vallé qui dans le cadre de son poste d ingénieure à l action régionale du groupe Afnor réalise des évaluations de dossier et des formations sur le label égalité professionnelle. «Les études visant à démontrer que la présence de femmes ont un impact positif sur la performance sont fondamentales», plaide Marie-Jo Zimmerman. Déjà les études se multiplient. La société Hedge Fund Research a ainsi constaté que, entre 2000 et 2009, les fonds financiers ayant une majorité de femmes parmi leurs gestionnaires, avaient vu leur valeur augmenter nettement plus que la moyenne. Pour sa part, un professeur au Ceram, a prouvé que les firmes qui emploient plus de 35% de femmes, ou dont le taux d encadrement est à plus de 35% féminin, sont deux fois plus rentables, ont une meilleure productivité et créent davantage d emplois que les autres. Ainsi, BNP Paribas est l une des banques mondiales qui a le mieux résisté à la crise et il se trouve aussi qu elle est l une des banques françaises qui a le plus grand nombre de femmes cadres. A ce titre, la Responsable de la Diversité chez BNP Paribas rappelle que 54% de femmes travaillent dans le groupe. Concernant les femmes cadres en France le taux de 44% a été atteint en 2010 alors que la profession bancaire s était engagée à 40%. «Pour la gestion des risques comme pour d autres activités, la mixité est un élément clé, par l échange de points de vue différents», explique Valérie Pilcer pour qui la mixité n est pas seulement un enjeu RH mais aussi un enjeu business. Cette professionnelle propose ainsi aux régulateurs et aux agences de notation de considérer la diversité comme un critère d appréciation d un dispositif de contrôle à

9 part entière. L indicateur «diversité et mixité» est d ailleurs déjà important pour les notations extra-financières des sociétés. Elisabeth Karako va jusqu à évoquer le cas de sociétés de conseil qui ne remportent pas d appel d offre du fait d une non représentation des femmes dans leurs associés. CONCLUSION Les intervenantes ont profité d une séance de questions réponses avec les journalistes présents pour rappeler le rôle important des médias pour faire évoluer les mentalités. Et si dans les pays anglo-saxons davantage de femmes occupent des postes de management, la France n entend pas demeurer à la traîne. Pour preuve, l Association BNP Paribas MixCity (www.association-bnpparibas-mixcity.com) autour de l égalité professionnelle et de la promotion des femmes a fait tâche d huile dans 7 pays dans lesquels la banque est présente. «Temps de travail partagé, travail à distance : toutes les pistes sont bonnes à condition de bien peser les avantages et les inconvénients», poursuit Elisabeth Ferro-Vallé. Pour sa part, Diane Segalen s est dite «ravie d exercer des responsabilités tout en gagnant bien ma vie», avouant qu après tout, «diriger est plus facile que je ne pensais avant d avoir eu l occasion de me lancer». Avis donc aux amatrices qui veulent faire carrière dans la finance... Et Julia Lemarchand de conclure sur la boutade de la directrice générale de la Banque mondiale : «Si Lehman Brothers avait été Lehman Sisters, on n en serait pas là aujourd hui!». La crise, loin d avoir balayé la problématique de l égalité entre hommes et femmes dans la finance, a fait monter en puissance ce sujet devenu majeur pour les recruteurs. Sauront-ils, pour autant, saisir enfin cette opportunité?

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences Promouvoir la Diversité en luttant contre toute forme de discrimination et en valorisant chaque individu dans le respect des différences Pourquoi? Dans un

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

I Le Défenseur des droits I

I Le Défenseur des droits I DIVERSIFIER SES RECRUTEMENTS SANS DISCRIMINER la rédaction des offres d emploi Ce qui est interdit Les exceptions autorisées par la loi Comment rédiger une offre d emploi Comment diversifier ses recrutements

Plus en détail

La communication Un outil indispensable pour l ancrage de la politique RH en matière d égalité professionnelle

La communication Un outil indispensable pour l ancrage de la politique RH en matière d égalité professionnelle Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes La communication Un outil indispensable pour l ancrage de la politique RH en matière d égalité professionnelle La

Plus en détail

état des lieux : la situation des femmes 4 L ambition de Bouygues Construction 7

état des lieux : la situation des femmes 4 L ambition de Bouygues Construction 7 Ambition Mixité Sommaire état des lieux : la situation des femmes 4 Dans le monde professionnel 4 Dans le BTP 4 Chez Bouygues Construction 5 Que dit la loi française? 6 L ambition de Bouygues Construction

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors

L accès à l emploi et les seniors L accès à l emploi et les seniors Rapport d une étude menée entre octobre 2013 & mars 2014 Avec le soutien de Regionsjob, le Centre des Jeunes Dirigeants & le Medef Ile de France De L utilité de cette

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs Carrières ENQUÊTE - Contrôleurs de gestion : une rémunération à géométrie variable Le baromètre des fonctions financières DFCG - Michael Page - Option Finance Combien d années d ancienneté avez-vous dans

Plus en détail

Finalités de l ouvrage

Finalités de l ouvrage Introduction Il est commun de souligner que la fonction ressources humaines a subi des évolutions rapides et profondes depuis les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale. Le rôle du DRH n a cessé

Plus en détail

Pourquoi ce programme?

Pourquoi ce programme? WOMEN Be European Board Ready! Programme Certifiant Articuler la réflexion et l action sur les COMPETENCES et les COMPORTEMENTS Pourquoi ce programme? Viviane de Beaufort Professeur de droit Européen Expert

Plus en détail

Enquête 1 er emploi 2012

Enquête 1 er emploi 2012 Enquête 1 er emploi 2012 Filières initiale et externe Enquête réalisée en Avril-Mai 2013 auprès de la promotion 2012 Filières Initiale et Externe (appelées FI dans la suite de l enquête) Nombre de diplômés

Plus en détail

Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI

Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Paris, le 20 novembre 2014 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe BPCE, présente les résultats de son 41

Plus en détail

Délibération n 2010-202 du 13 septembre 2010. Vu la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 modifiant l article 1er de la Constitution,

Délibération n 2010-202 du 13 septembre 2010. Vu la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 modifiant l article 1er de la Constitution, Délibération n 2010-202 du 13 septembre 2010 Le collège Vu la loi constitutionnelle du 23 juillet 2008 modifiant l article 1er de la Constitution, Vu la loi n 2004-1486 du 30 décembre 2004 portant création

Plus en détail

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE «Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE SOMMAIRE Préambule 1. La situation actuelle des entreprises 2. L engagement pour

Plus en détail

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID Eskimon 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 3 1 Introduction Figure 1.1 Solid Salut Solid! Il parait que tu exerces dans un domaine finalement peu connu,

Plus en détail

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes L égalité professionnelle entre hommes et femmes est un enjeu historique. En effet, il fait l objet de toutes les attentions

Plus en détail

Les clés de la mixité

Les clés de la mixité Women Matter 2012: Making the Breakthrough Les clés de la mixité Focus sur les entreprises françaises 2 McKinsey conduit depuis de nombreuses années des travaux de recherche sur le rôle des femmes au sein

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Messier-Bugatti ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES la CFDT, représentée par Monsieur Alain GUILLAUME, Délégué Syndical Central la CFE-CGC, représentée par Monsieur

Plus en détail

Le temps partiel un moyen non discriminant pour favoriser la conciliation des temps de vie

Le temps partiel un moyen non discriminant pour favoriser la conciliation des temps de vie Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes Le temps partiel un moyen non discriminant pour favoriser la conciliation des temps de vie Le temps partiel est

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi

Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi Incitations financières de l Etat Madame, Monsieur, Les employeurs sont des acteurs clés de la promotion de l égalité entre les femmes

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées?

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Conférence-débat n 2 Bernadette MOREAU, Directrice de la Compensation à la CNSA ; Professeur Alain DOMONT, Professeur à l Hôpital Corentin

Plus en détail

Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women. 26 Février 2015

Baromètre BCG Femmes et Conseil BCG Women. 26 Février 2015 Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women 26 Février 2015 Contexte et méthodologie Tous les ans, le BCG invite les femmes souhaitant postuler dans le conseil à venir découvrir le métier et partager la

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES De quoi s agit-il? L examen d un CV, un entretien téléphonique ou en face à face, constituent autant d étapes qui peuvent donner

Plus en détail

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 :

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 : LE TRÉSORIER D ENTREPRISE EN 2011 2 AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

Les Nombreux Métiers de la Finance

Les Nombreux Métiers de la Finance Les Nombreux Métiers de la Finance Golden Boys et Autres 12 Novembre2013 Claude ILLY Les Métiers de la Finance - Les Employeurs Banques Universelles (BNP Paribas, Société Générale, Barclays, Citibank,

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

ASSEMBLEE GENRALE 2015

ASSEMBLEE GENRALE 2015 ASSEMBLEE GENRALE 2015 Réponse du conseil d Administration du 29 avril 2015 (articles L. 225-108 et R 225-84 du Code de commerce) QUESTIONS ECRITES D ACTIONNAIRE posée le 17 avril 2015 par EUROPEAN WOMEN

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Ressources humaines et communication Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Une fonction ressources humaines performante?*

Une fonction ressources humaines performante?* Une fonction ressources humaines performante?* Depuis quelques années, les services du personnel ont pour la plupart été rebaptisés en départements Ressources humaines, sous l influence des tendances observées

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin Ipsos Public Affairs / GEF Février 2007 Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles Regards croisés hommes/femmes GEF Qui sommes-nous? Créé en janvier 2002, GEF regroupe 9 associations

Plus en détail

LA PLACE DES FEMMES EN AGRICULTURE

LA PLACE DES FEMMES EN AGRICULTURE Le statut : des situations inconfortables qui persistent Sur notre panel : 47% des personnes interrogées sont cheffes d exploitation 17% sont conjointes collaboratrices 12% sont cotisantes solidaires 12%

Plus en détail

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER SOMMAIRE MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE BEST PRACTICES / ATTIRER LES TALENTS / MOBILITÉ INTERNE : au-delà des bonnes intentions / RÉTENTION DES TALENTS

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE. MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010

ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE. MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010 ACCORD D ENTREPRISE BANQUE POPULAIRE D ALSACE MIXITE des EMPLOIS et EGALITE PROFESSIONNELLE 2008-2010 Entre les soussignés : La BANQUE POPULAIRE D ALSACE, Société Coopérative à Capital Variable, dont le

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

Les femmes et la création d entreprise

Les femmes et la création d entreprise Les femmes et la création d entreprise Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour 30/01/12 - Sondage «Les femmes & la création d entreprise» mené par pour l APCE, CERFRANCE et le Salon des Entrepreneurs

Plus en détail

LA CARPA, UN LABEL DE QUALITE POUR LES FONDS MANIES PAR LES AVOCATS

LA CARPA, UN LABEL DE QUALITE POUR LES FONDS MANIES PAR LES AVOCATS LA CARPA, UN LABEL DE QUALITE POUR LES FONDS MANIES PAR LES AVOCATS REUNION AVEC LES BATONNIERS ETRANGERS Rentrée du barreau de Paris 4 décembre 2008 INTERVENTION DE MONSIEUR LE BATONNIER ALAIN MARTER

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CHARTE SOCIALE EUROPEENNE 16 septembre 2014

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CHARTE SOCIALE EUROPEENNE 16 septembre 2014 ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CHARTE SOCIALE EUROPEENNE 16 septembre 2014 ACCORD CHARTE SOCIALE EUROPEENNE EGALITE PROFESSIONNELLE Entre : Le Groupe BNP Paribas, dont le siège est à PARIS 9 ème,

Plus en détail

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014 Entre : D une part, La Direction de la Société Distribution Casino France, représentée par M. Yves DESJACQUES, Directeur

Plus en détail

Présentation de l initiative «Les femmes et le leadership»

Présentation de l initiative «Les femmes et le leadership» Juin 2006 Présentation de l initiative «Les femmes et le leadership» Présentation de l entreprise Alcatel fournit des solutions de communication permettant aux opérateurs de télécoms, aux fournisseurs

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3078 Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS IDCC : 1000. Personnel salarié IDCC : 1850. Avocats salariés

Plus en détail

Guide de l égalité dans la formation professionnelle : mettre l égalité femmes/hommes et la lutte contre les discriminations au cœur de la formation

Guide de l égalité dans la formation professionnelle : mettre l égalité femmes/hommes et la lutte contre les discriminations au cœur de la formation Guide de l égalité dans la formation professionnelle : mettre l égalité femmes/hommes et la lutte contre les discriminations au cœur de la formation RUBRIQUE 1 Introduction Focus : un engagement de la

Plus en détail

PEINTRE EN BATIMENT FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Lorène, apprentie peintre en bâtiment à Marseille (15 ème arrondissement) Lorène

PEINTRE EN BATIMENT FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Lorène, apprentie peintre en bâtiment à Marseille (15 ème arrondissement) Lorène Dossier n 7 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» PEINTRE EN BATIMENT Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Lorène, apprentie peintre en bâtiment à Marseille (15 ème arrondissement)

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 2ème journée Compte-rendu de l atelier 3 : Surveillance et lutte contre la criminalité en ligne Thème de la journée de

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans DOSSIER DE PRESSE Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans 6 juin 2012 Fiche 1 : Présentation de la mesure Fiche 2 : Pourquoi cette mesure? Fiche 3 : Comment s appliquera-t-elle? A qui bénéficiera-t-elle?

Plus en détail

RENCONTRES PROFESSIONNELLES DES PREPAS DCG - AVRIL 2011 JOURNEE RESSOURCES HUMAINES

RENCONTRES PROFESSIONNELLES DES PREPAS DCG - AVRIL 2011 JOURNEE RESSOURCES HUMAINES RENCONTRES PROFESSIONNELLES DES PREPAS DCG - AVRIL 2011 JOURNEE RESSOURCES HUMAINES Cette journée a été organisée par un groupe d étudiant de DCG animé par Claudia et Marie. Le thème de cette rencontre,

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents.

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents. PROSERVIA DOSSIER DE PRESSE MARS 2013 PRÉAMBULE Depuis sa création, Proservia démontre par ses actions que la mise en œuvre d une véritable gestion des Ressources Humaines au sein d une SSII est compatible

Plus en détail

Mutationnelles 10 Chiffres clés

Mutationnelles 10 Chiffres clés Mutationnelles 10 Chiffres clés Claudine Schmuck Global Contact Sponsor Chiffres clés 2010 1 Sommaire INTRODUCTION 3 PREMIER PARADOXE : LA FEMINISATION DES METIERS SCIENTIFIQUES EN QUESTIONS? 4 DEUXIEME

Plus en détail

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 1 ère Partie Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Formation, statut, mobilité, rémunération, motivation Introduction.

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE Mylène COULAUD cadre supérieur de santé Olivier RASTOUIL directeur des ressources humaines

Plus en détail

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management TALENTS F RST PROFIL du Groupe Créée en 1990, Exane est une entreprise d investissement spécialisée sur trois métiers : l i n t e r m é d i at i o n ac t i o n s, exercée sous la marque Exane BNP Paribas,

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

Catalogue de formation 2012

Catalogue de formation 2012 Catalogue de formation 2012 www.h-conseil.com H comme Humain H Conseil est une société de conseil et de formation basée à Saint Nazaire et opérant partout, aussi bien en France qu à l étranger. La conviction

Plus en détail

Tribunal administratif

Tribunal administratif Nations Unies AT/DEC/1158 Tribunal administratif Distr. limitée 30 janvier 2004 Français Original: anglais TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement n o 1158 Affaire n o 1254 : ARAIM Contre : Le Secrétaire général

Plus en détail

Le recours à la cellule d écoute demeure facultatif et complémentaire des canaux d information des situations de discriminations

Le recours à la cellule d écoute demeure facultatif et complémentaire des canaux d information des situations de discriminations Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Classe :... Date :... 1. A a ) gestion prospective de l emploi

Nom :... Prénom :... Classe :... Date :... 1. A a ) gestion prospective de l emploi QCM Nom :................................ Prénom :... Classe :............................ Date :......... LES RESSOURCES HUMAINES Cochez la bonne réponse. Certaines questions admettent plusieurs réponses.

Plus en détail

Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel

Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel Document préparé par Janelle LeBlanc, Étudiante en 5 ième année en travail social à l Université de Moncton Stagiaire à la Coalition pour

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Rémunération : 80 % du SMIC Vous avez un BAC +2? L association DistriSup vous propose la Licence COMMERCE et DISTRIBUTION. Une formation évolutive,

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 L enquête a été réalisée entre décembre 2009 et mars 2010. Elle concerne les diplômés de 2007 de 12 licences professionnelles

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi

L entrée sur le marché du travail. Les emplois occupés actuellement. Les employeurs. Moyens d accès au 1er emploi 008/009 IUP Management et gestion des entreprises Licence Management des organisations PME-PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand Les objectifs de cette licence sont de former des étudiants capables

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Conférence Femme Homme : Egalité?

Conférence Femme Homme : Egalité? Luxembourg, le 20 janvier 2012 Dans le cadre de ses actions dans le domaine de la Diversité, l IMS Luxembourg a organisé, le 20 janvier dernier, une conférence sous le thème «Femme Homme : égalité?», à

Plus en détail

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES AVOCATS SALARIES DU 17 FEVRIER 1995 EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Le Confédération Nationale des Avocats

Plus en détail

+ 250 collaborateurs. Le monde des technologies et de l innovation L ingénierie mécanique et les systèmes électriques / électroniques

+ 250 collaborateurs. Le monde des technologies et de l innovation L ingénierie mécanique et les systèmes électriques / électroniques ALTRAN MAROC 1 2 3 Qui sommes-nous? Altran Maroc Leader de son secteur + 250 collaborateurs Implantation à Casablanca Notre métier Le monde des technologies et de l innovation L ingénierie mécanique et

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines Groupe Helvetia Politique en matière de ressources humaines Chères collaboratrices, chers collaborateurs Notre politique en matière de ressources humaines est basée sur la charte d entreprise «Les meilleurs

Plus en détail

CHARGE DE RELATION BNP PARIBAS

CHARGE DE RELATION BNP PARIBAS CHARGE DE RELATION BNP PARIBAS 2012-2013 Contenu I. Contacts EM LYON a la BNP Paribas dans le domaine informatique... 2 II. L entreprise... 3 1. BNP en bref... 3 2. Les valeurs... 4 3. Les métiers... 4

Plus en détail

Les banques en Région Auvergne: Emploi et recrutement

Les banques en Région Auvergne: Emploi et recrutement Données chiffrées Les banques en Région Auvergne: Emploi et recrutement (Enquête réalisée en juillet 2010) Forum des métiers de la Banque Clermont-Ferrand 16 novembre 2010 1 Les entreprises bancaires :

Plus en détail

CCE EDF. Séance du 15 Avril 2010

CCE EDF. Séance du 15 Avril 2010 CCE EDF Séance du 15 Avril 2010 Titulaire au CCE Christophe MARTIN Représentant Syndical au CCE Expert : Edouard CAHEN Séance du 15 avril 2010 Ordre du jour Retour d expérience sur le dispositif de Prérecrutement

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail