Les risques liés à la signature numérique. Pascal Seeger Expert en cybercriminalité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les risques liés à la signature numérique. Pascal Seeger Expert en cybercriminalité"

Transcription

1 Les risques liés à la signature numérique Pascal Seeger Expert en cybercriminalité

2 Présentation Pascal Seeger, expert en cybercriminalité Practeo SA, Lausanne Partenariat avec Swisscom SA, Zurich Kyos IT Security, Genève

3 appréhender les risques Le cadre législatif Les standards internationaux de certification Du matériel ou des logiciels de sécurité Climat de confiance créé par l Homme et défié par d autres!

4 Traits de la signature numérique La signature numérique est plus difficile à falsifier qu une signature manuscrite. S agissant de technique, rien est fiable à 100%, tout comme la sécurité. La signature électronique, issue de la cryptographie, est constituée à partir du documents (hash) et du chiffrement asymétrique (RSA*) Plus facile de s'introduire dans un système et de se procurer illicitement les clefs plutôt que de casser un tel algorithme. * Rivest Shamir Adleman, 1977

5 Avant propos sur les risques La gestion des clefs de l'infrastructure PKI doit être rigoureuse, ce qui induit : coûts importants selon le respect des normes (risques) respects des standards difficile à mettre en œuvre et à faire respecter (dans le temps) Des partenaires dont on a pas la maîtrise : les clients

6 La cible la clé privée Vol de la clé privée au moment de la création (côté serveur) au moment de l'installation (copie lors du transfert sur Smartcard ou clé USB) une fois utilisée (vol de la Smartcard/clé USB ou du PC)

7 solutions Utilisation d un Hardware Security Module (HSM), normes FIPS Transfert sécurisé sur Smartcard protégée contre les attaques sophistiquées = Smartcards selon les standards EU ITSEC E3high

8 une préférence pour l humain Pas de respect des mesures nécessaires à la conservation du secret de sa clé privée Vol du code PIN vu lors de la saisie du code ou simple pense-bête collé Ingénierie sociale Phishing ou Pharming

9 une préférence pour l humain Ordinateur du client Machine non sécurisée (session non protégée) Fichier.cer privé non protégé (disque dur) Brute force sur la Smartcard Cheval de Troie, keyloggers

10 solutions Demande de révocation immédiate des certificats Publication rapide dans la CRL Eviter la saisie du code PIN sur le clavier de l ordinateur.

11 les documents signés Attention aux documents au contenu dynamique! PDF (java scripts) Word, Excel, etc (Macros) Numérisation sous forme d Image BMP/TIFF plus sûre Dali Attack «Moins le format est dynamique, plus c'est sécurisé.»

12 macro dans Word

13 pour signer un PDF

14 chez le fournisseur Cheval de Troie Le risque est très grand lors de la création du root CA ou lors de la création et du transfert des certificats. Non respect des rôles Corruption, malveillance interne, Ingénierie sociale Déni de service Serveur hébergeant la CRL

15 Rôles Rôles

16 recommandations Tester périodiquement la sécurité par un piratage éthique pour valider la plateforme technique le comportement des collaborateurs, voire des clients, face à l ingénierie sociale Demander un regard externe Service de veille sur les menaces et antifraudes avec des connexions internationales

17 finalement La signature numérique non répudiable ou évidence plausible?

18 contact Pascal Seeger Fabien Jacquier PRACTEO SA Rue de la Gare Bussigny-près-Lausanne Suisse T F W KYOS Sàrl 12 bis avenue de Rosemont 1208 Genève Suisse T F W

19 Questions

20 Principe de base (PKI) 1 2 Alice reçoit 2 clés de son fournisseur. La clé publique (verte) qu'elle envoie à Bob et la clé privée (rouge) qu'elle conserve précieusement sans la divulguer à quiconque. Bob chiffre le message avec la clé publique d'alice et envoie le texte chiffré. Alice déchiffre le message grâce à sa clé privée.

21 exemples de signature

22 signature valide si le certificat délivré par un fournisseur reconnu. Il peut, par exemple, s agir d un certificat auto-signé créé à l aide de Selfcert.exe. (Office 2000) le certificat associé n est pas expiré ou révoqué la personne ou l entreprise est approuvée le contenu du message n a pas changé Sinon.

23 titre

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés

Cryptographie. Cours 6/8 - Gestion de clés Cryptographie Cours 6/8 - Gestion de clés Plan du cours Importance de la gestion des clés Clés secrètes, clés publiques Certificats Infrastructure à clé publique (Public Key Infrastructure, PKI) Dans le

Plus en détail

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques

ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques ICP/PKI: Infrastructures à Clés Publiques Aspects Techniques et organisationnels Dr. Y. Challal Maître de conférences Université de Technologie de Compiègne Heudiasyc UMR CNRS 6599 France Plan Rappels

Plus en détail

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader

Gestion des Clés. Pr Belkhir Abdelkader. 10/04/2013 Pr BELKHIR Abdelkader Gestion des Clés Pr Belkhir Abdelkader Gestion des clés cryptographiques 1. La génération des clés: attention aux clés faibles,... et veiller à utiliser des générateurs fiables 2. Le transfert de la clé:

Plus en détail

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé

PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE. Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé PUBLIC KEY INFRASTRUCTURE Rappels PKI PKI des Impôts PKI de la Carte de Professionnel de Santé Rappels PKI Fonctionnement général Pourquoi? Authentification Intégrité Confidentialité Preuve (non-répudiation)

Plus en détail

Cible de sécurité CSPN

Cible de sécurité CSPN Cible de sécurité CSPN ClearBUS Application cliente pour la communication sécurisée Version 1.12 Le 25/11/2011 Identifiant : CBUS-CS-1.12-20111125 contact@clearbus.fr tel : +33(0)485.029.634 Version 1.12

Plus en détail

«Transactions Electroniques Sécurisées & sécurité»

«Transactions Electroniques Sécurisées & sécurité» «Transactions Electroniques Sécurisées & sécurité» -- signature électronique -- bresson@ctn.asso.fr Web : tic.ctn.asso.fr Dossier réalisé avec la collaboration de D. Breux (Echangeur BN) et O. Lamirault

Plus en détail

Présentation des caractéristiques des logiciels de chiffrement : principes et fonctionnalités

Présentation des caractéristiques des logiciels de chiffrement : principes et fonctionnalités Présentation des caractéristiques des logiciels de chiffrement : principes et fonctionnalités Journée chiffrement Le 24 janvier 2006 X. Jeannin (CNRS/UREC) Plan! Différents aspects du chiffrement de données!

Plus en détail

CA SIC Directives de certification Certificate Practice Statement (CPS) du SIC Customer ID CA 1024 Level 2

CA SIC Directives de certification Certificate Practice Statement (CPS) du SIC Customer ID CA 1024 Level 2 CA SIC Directives de certification Certificate Practice Statement (CPS) du SIC Customer ID CA 1024 Level 2 Version 2.2 / Decembre 2012 1 Notes Les informations de ce document vous sont fournies sans garantie

Plus en détail

La signature électronique et les réseaux de confiance

La signature électronique et les réseaux de confiance La signature électronique et les réseaux de confiance Marc.Schaefer@he-arc.ch HE-Arc Ingénierie Institut des systèmes d'information et de communication (ISIC) Laboratoire de téléinformatique (TINF) Plan

Plus en détail

La renaissance de la PKI L état de l art en 2006

La renaissance de la PKI L état de l art en 2006 e-xpert Solutions SA 3, Chemin du Creux CH 1233 Bernex-Genève Tél +41 22 727 05 55 Fax +41 22 727 05 50 La renaissance de la PKI L état de l art en 2006 Sylvain Maret / CTO e-xpertsolutions S.A. Clusis,

Plus en détail

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références 2 http://securit.free.fr Introduction aux concepts de PKI Page 1/20

Plus en détail

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION

Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION Chapitre 3 INTÉGRITÉ ET AUTHENTIFICATION 32 Services souhaités par la cryptographie Confidentialité : Rendre le message secret entre deux tiers Authentification : Le message émane t-il de l expéditeur

Plus en détail

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC

Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés. Claude Gross CNRS/UREC Certificats X509 & Infrastructure de Gestion de Clés Claude Gross CNRS/UREC 1 Confiance et Internet Comment établir une relation de confiance indispensable à la réalisation de transaction à distance entre

Plus en détail

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage.

Cryptographie et utilisation. Utilisation de la cryptographie. Rappel des propriétés à assurer. Assurer le secret :stockage. Rappel des propriétés à assurer Cryptographie et utilisation Secret lgorithmes symétriques : efficace mais gestion des clés difficiles lgorithmes asymétriques : peu efficace mais possibilité de diffuser

Plus en détail

Chiffrement et signature électronique

Chiffrement et signature électronique Chiffrement et signature électronique (basée sur le standard X509) Frédéric KASMIRCZAK 1 Sommaire I. La cryptologie base de la signature électronique... 3 1. Les systèmes symétriques à l origine de la

Plus en détail

Chiffrement à clef publique ou asymétrique

Chiffrement à clef publique ou asymétrique Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

Public Key Infrastructure (PKI)

Public Key Infrastructure (PKI) Public Key Infrastructure (PKI) Introduction Authentification - Yoann Dieudonné 1 PKI : Définition. Une PKI (Public Key Infrastructure) est une organisation centralisée, gérant les certificats x509 afin

Plus en détail

Informatique. Les réponses doivent être données en cochant les cases sur la dernière feuille du sujet, intitulée feuille de réponse

Informatique. Les réponses doivent être données en cochant les cases sur la dernière feuille du sujet, intitulée feuille de réponse Questions - Révision- - 1 er Semestre Informatique Durée de l examen : 1h pour 40 questions. Aucun document n est autorisé. L usage d appareils électroniques est interdit. Les questions faisant apparaître

Plus en détail

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE

SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE SIGNATURE DIGITALE ET AUTHENTIFICATION FORTE Michel Laloy 18/06/2002 Objectifs Expliquer les mécanismes de la signature digitale et de l authentification forte Montrer comment ces mécanismes s'appliquent

Plus en détail

INTRODUCTION AU CHIFFREMENT

INTRODUCTION AU CHIFFREMENT INTRODUCTION AU CHIFFREMENT Par Gérard Peliks Expert sécurité Security Center of Competence EADS Defence and Security Avril 2008 Un livre blanc de Forum ATENA Un livre blanc 1 / 6 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique

Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA JUSTICE Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique Par Monsieur AKKA Abdelhakim Directeur Général de la Modernisation

Plus en détail

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Cryptologie Algorithmes à clé publique Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Cryptographie à clé publique Les principes essentiels La signature électronique Infrastructures

Plus en détail

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr

Technologies de l Internet. Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Technologies de l Internet Partie 6 : Introduction à la sécurité dans le web Iulian Ober iulian.ober@irit.fr Cryptage avec clé secrète même clé I think it is good that books still exist, but they do make

Plus en détail

Signer électroniquement un document

Signer électroniquement un document Signer électroniquement un document Signer électroniquement un document.doc 1 / 20 Table des matières Introduction 3 Signer un document Microsoft Office 4 Signer un document Office 2003. 4 Signer un document

Plus en détail

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009

Security Party. Marc SCHAEFER. 22 octobre 2009 Security Party Marc SCHAEFER 22 octobre 2009 Résumé L utilisation d outils cryptographiques est essentielle aujourd hui : que ce soit pour chiffrer ou identifier l émetteur d un message électronique ou

Plus en détail

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002

IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr. JTO décembre 2002 IGC Infrastructure de gestion de la confiance. Serge.Aumont@cru.fr florent.guilleux@cru.fr JTO décembre 2002 Chiffrement asymétrique Confidentialité d un message : le chiffrer avec la clé publique du destinataire.

Plus en détail

Les protocoles cryptographiques: comment sécuriser nos communications?

Les protocoles cryptographiques: comment sécuriser nos communications? Les protocoles cryptographiques: comment sécuriser nos communications? Stéphanie Delaune Chargée de recherche CNRS au LSV, INRIA projet SecSI & ENS Cachan 21 Mars 2014 S. Delaune (LSV Projet SecSI) Les

Plus en détail

Worldline Signer Server

Worldline Signer Server Référence du document : WLSign.AUD.0001 Révision du document : 1.3 Date du document : 15/03/2011 Worldline Signer Server Cible de sécurité www.atosworldline.com Table des matières TABLE DES MATIÈRES...2

Plus en détail

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1

Cryptographie. Master de cryptographie Architectures PKI. 23 mars 2015. Université Rennes 1 Cryptographie Master de cryptographie Architectures PKI 23 mars 2015 Université Rennes 1 Master Crypto (2014-2015) Cryptographie 23 mars 2015 1 / 17 Cadre Principe de Kercho : "La sécurité d'un système

Plus en détail

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux

Chapitre 7. Sécurité des réseaux. Services, attaques et mécanismes cryptographiques. Hdhili M.H. Cours Administration et sécurité des réseaux Chapitre 7 Sécurité des réseaux Services, attaques et mécanismes cryptographiques Hdhili M.H Cours Administration et sécurité des réseaux 1 Partie 1: Introduction à la sécurité des réseaux Hdhili M.H Cours

Plus en détail

La sécurité dans les grilles

La sécurité dans les grilles La sécurité dans les grilles Yves Denneulin Laboratoire ID/IMAG Plan Introduction les dangers dont il faut se protéger Les propriétés à assurer Les bases de la sécurité Protocoles cryptographiques Utilisation

Plus en détail

PKI, PGP et OpenSSL. Pierre-Louis Cayrel

PKI, PGP et OpenSSL. Pierre-Louis Cayrel Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

Introduction à la sécurité informatique Connaissances de base sur la sécurité informatique Les critères fondamentaux Domaine d application Menaces Critères fondamentaux Les solutions de sécurité doivent

Plus en détail

Signature électronique. Romain Kolb 31/10/2008

Signature électronique. Romain Kolb 31/10/2008 Romain Kolb 31/10/2008 Signature électronique Sommaire I. Introduction... 3 1. Motivations... 3 2. Définition... 3 3. La signature électronique en bref... 3 II. Fonctionnement... 4 1. Notions requises...

Plus en détail

Irrévocable: La personne qui a signé ne peut le nier

Irrévocable: La personne qui a signé ne peut le nier Certification de documents numériques : signature numérique Mme Bessai F.Z. Chercheur au CERIST, zbessai@cerist.dz Plan Définition de la signature numérique Comment signer un document numérique? Avantages

Plus en détail

Chapitre II. Introduction à la cryptographie

Chapitre II. Introduction à la cryptographie Chapitre II Introduction à la cryptographie PLAN 1. Terminologie 2. Chiffrement symétrique 3. Chiffrement asymétrique 4. Fonction de hachage 5. Signature numérique 6. Scellement 7. Echange de clés 8. Principe

Plus en détail

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité

Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Offre d archivage des transactions en ligne Certification CSPN Cible sécurité Date : 2010-09-08 Référence 20100906-CSPN-CibleSécurité-V1.1.doc VALIDITE DU DOCUMENT Identification Client Projet Fournisseur

Plus en détail

CertimétiersArtisanat. A quoi sert le certificat électronique CertimétiersArtisanat et comment s en servir?

CertimétiersArtisanat. A quoi sert le certificat électronique CertimétiersArtisanat et comment s en servir? CertimétiersArtisanat A quoi sert le certificat électronique CertimétiersArtisanat et comment s en servir? 1) Pourquoi utiliser un certificat? Les échanges «formels, formalisés, contractuels» via Internet

Plus en détail

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL

Master Informatique 1ère Année 2007. Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL VPN SSL : Présentation Master Informatique 1ère Année Année 2006-2007 2007 Participants: Tarek Ajroud Jérémy Ameline Charles Balle Fabrice Douchant VPN SSL Durée : 20 minutes Remarques Intervention : 15-20

Plus en détail

La signature électronique

La signature électronique Livre Blanc La signature électronique Date : mercredi 22 janvier 2014 Indice : V01 SSL Europa - 8 chemin des escargots - 18200 Orval - France T: +33 (0)9 88 99 54 09 Table des matières 1. De nouveaux enjeux...

Plus en détail

Sauvegarde des données de l'utilisateur avec Kaspersky Cryptomalware Countermeasures Subsystem

Sauvegarde des données de l'utilisateur avec Kaspersky Cryptomalware Countermeasures Subsystem Sauvegarde des données de l'utilisateur avec Kaspersky Cryptomalware Les cybercriminels sont prompts à adopter les techniques développées par les criminels dans le monde réel, y compris en extorquant de

Plus en détail

Gestion des Clés Publiques (PKI)

Gestion des Clés Publiques (PKI) Chapitre 3 Gestion des Clés Publiques (PKI) L infrastructure de gestion de clés publiques (PKI : Public Key Infrastructure) représente l ensemble des moyens matériels et logiciels assurant la gestion des

Plus en détail

Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY

Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY Modules M42B4 & M42C3 Patrice GOMMERY PROBLEMES : Comment générer les couples de clés? Comment distribuer les clés publiques? Comment stocker les clés? La clé publique est-elle réellement garantie? UNE

Plus en détail

La carte à puce EAP-TLS. Une solution de sécurité forte pour les réseaux Wi-Fi utilisant des infrastructures à clés publiques.

La carte à puce EAP-TLS. Une solution de sécurité forte pour les réseaux Wi-Fi utilisant des infrastructures à clés publiques. La carte à puce EAP-TLS Une solution de sécurité forte pour les réseaux Wi-Fi utilisant des infrastructures à clés publiques. Pascal Urien Juin 2004 Introduction aux réseaux Wi-Fi L engouement des marchés

Plus en détail

Les certificats numériques

Les certificats numériques Les certificats numériques Quoi, pourquoi, comment Freddy Gridelet 9 mai 2005 Sécurité du système d information SGSI/SISY La sécurité : quels services? L'authentification des acteurs L'intégrité des données

Plus en détail

Certificats électroniques

Certificats électroniques Certificats électroniques Matthieu Herrb Jean-Luc Archimaud, Nicole Dausque & Marie-Claude Quidoz Février 2002 CNRS-LAAS Plan Services de sécurité Principes de cryptographie et signature électronique Autorités

Plus en détail

Chiffrement : Échanger et transporter ses données en toute sécurité

Chiffrement : Échanger et transporter ses données en toute sécurité Chiffrement : Échanger et transporter ses données en toute sécurité Septembre 2014 Chiffrement : Confidentialité des données Malgré les déclarations de Google et autres acteurs du Net sur les questions

Plus en détail

Silcor Personal CAT. Solution pratique de signature électronique avancée professionnelle. CLUSIR, Lyon, 5 février 2002. Déroulement de la présentation

Silcor Personal CAT. Solution pratique de signature électronique avancée professionnelle. CLUSIR, Lyon, 5 février 2002. Déroulement de la présentation Silcor Solution pratique de signature électronique avancée professionnelle CLUSIR, Lyon, 5 février 2002 Déroulement de la présentation 1 - Ouverture de session sécurisée par carte à puce (logon). 2 - Accès

Plus en détail

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique

Cryptographie. Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Cryptographie Cours 3/8 - Chiffrement asymétrique Plan du cours Différents types de cryptographie Cryptographie à clé publique Motivation Applications, caractéristiques Exemples: ElGamal, RSA Faiblesses,

Plus en détail

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME Fiduciaire-Internet 3 présentation de fiduciaire-internet Une solution flexible pour votre comptabilité Fiduciaire-Internet de BDO

Plus en détail

DNSSEC. Que signifie DNSSEC? Pourquoi a-t-on besoin de DNSSEC? Pour la sécurité sur Internet

DNSSEC. Que signifie DNSSEC? Pourquoi a-t-on besoin de DNSSEC? Pour la sécurité sur Internet DNSSEC Pour la sécurité sur Internet Que signifie DNSSEC? DNSSEC est une extension du système de noms de domaine (DNS) servant à garantir l authenticité et l intégrité des données de réponses DNS. Par

Plus en détail

Sécurité WebSphere MQ V 5.3

Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Guide MQ du 21/03/2003 Sécurité WebSphere MQ V 5.3 Luc-Michel Demey Demey Consulting lmd@demey demey-consulting.fr Plan Les besoins Les technologies Apports de la version 5.3 Mise en œuvre Cas pratiques

Plus en détail

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet -

Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Projet de Veille Technologique : la sécurité informatique - Chaînes de Confiance sur Internet - Marc Tremsal Alexandre Languillat Table des matières INTRODUCTION... 3 DEFI-REPONSE... 4 CRYPTOGRAPHIE SYMETRIQUE...

Plus en détail

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger

Cours 14. Crypto. 2004, Marc-André Léger Cours 14 Crypto Cryptographie Définition Science du chiffrement Meilleur moyen de protéger une information = la rendre illisible ou incompréhensible Bases Une clé = chaîne de nombres binaires (0 et 1)

Plus en détail

Sage Direct EBICS TS

Sage Direct EBICS TS Sage Direct EBICS TS 1. Contexte EBICS Ebics : Définition et usage Ebics : Banking Internet Communication Standard (norme V2.4) Basé sur la technologie IP (URL ou IP), ce protocole permet d'accéder au

Plus en détail

Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS

Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS V2.1 1 juin 2001 Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC Directeur technique de l UREC Chargé de mission sécurité réseaux informatiques

Plus en détail

Cryptographie RSA. Introduction Opérations Attaques. Cryptographie RSA NGUYEN Tuong Lan - LIU Yi 1

Cryptographie RSA. Introduction Opérations Attaques. Cryptographie RSA NGUYEN Tuong Lan - LIU Yi 1 Cryptographie RSA Introduction Opérations Attaques Cryptographie RSA NGUYEN Tuong Lan - LIU Yi 1 Introduction Historique: Rivest Shamir Adleman ou RSA est un algorithme asymétrique de cryptographie à clé

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A4 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l État Direction générale de la modernisation de l État Référentiel

Plus en détail

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB

CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB CERTIFICATS ELECTRONIQUES SUR CLE USB Autorité de Certification : AC Avocats Classe 3Plus MANUEL D INSTALLATION MAC OS X : Versions 10.5.5 à 10.5.9* / 10.6 / 10.7 et 10.7.4 MOZILLA FIREFOX *Uniquement

Plus en détail

EDC FAST CONTRAT LA DÉMATÉRIALISATION DES CONTRATS: ASSURANCE, BAIL, INTERIM,

EDC FAST CONTRAT LA DÉMATÉRIALISATION DES CONTRATS: ASSURANCE, BAIL, INTERIM, EDC FAST CONTRAT LA DÉMATÉRIALISATION DES CONTRATS: ASSURANCE, BAIL, INTERIM, Réf. Commercial/documentations FR/EDC/D-Présentations PPT EDC/EDC_fast_contrat_14-11-15 PP Schéma sans ou avec EDC FAST Sans

Plus en détail

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES : STANDARDS, ALGORITHMES DE HACHAGE ET PKI» DU 22 AU 26 JUIN 2015 TUNIS (TUNISIE) CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES

Plus en détail

vendredi 8 juillet 2011

vendredi 8 juillet 2011 PROCESSUS DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE AU BURKINA FASO 1 Sommaire Contexte de la CE Aspects techniques Réalisations et futurs projets de l ARCE Types et domaines d utilisation de certificats Procédures

Plus en détail

Livre blanc. Sécuriser les échanges

Livre blanc. Sécuriser les échanges Livre blanc d information Sécuriser les échanges par emails Octobre 2013 www.bssi.fr @BSSI_Conseil «Sécuriser les échanges d information par emails» Par David Isal Consultant en Sécurité des Systèmes d

Plus en détail

HSM, Modules de sécurité matériels de SafeNet. Gestion de clés matérielles pour la nouvelle génération d applications PKI

HSM, Modules de sécurité matériels de SafeNet. Gestion de clés matérielles pour la nouvelle génération d applications PKI HSM, Modules de sécurité matériels de SafeNet Gestion de clés matérielles pour la nouvelle génération d applications PKI Modules de sécurité matériels de SafeNet Tandis que les entreprises transforment

Plus en détail

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif

TLS C.1 CRYPTAGE SYMÉTRIQUE. Objectif C TLS Objectif Cette annexe présente les notions de cryptage asymétrique, de certificats et de signatures électroniques, et décrit brièvement les protocoles SSL (Secure Sockets Layer) et TLS (Transport

Plus en détail

De la cryptographie. Notions. Histoire. Crypto asymétrique. Certification. De la cryptographie TLS/SSL. OpenPGP. Tanguy Ortolo. Debian.

De la cryptographie. Notions. Histoire. Crypto asymétrique. Certification. De la cryptographie TLS/SSL. OpenPGP. Tanguy Ortolo. Debian. Tanguy Ortolo Debian 21 mai 2012 Table des matières de la cryptographie Principes de la cryptographie asymétrique Transport layer security Vocabulaire Chiffrer, déchiffrer, décrypter Crypter, encrypter

Plus en détail

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe

Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Dématérialisation des documents Quelques éléments pour analyser et choisir une solution Illustration avec EdelSafe Peter Sylvester / Paul-André Pays EdelWeb http://www.edelweb.fr/ ps@edelweb.fr / pays@edelweb.fr

Plus en détail

Protocoles cryptographiques

Protocoles cryptographiques MGR850 Hiver 2014 Protocoles cryptographiques Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan Motivation et Contexte Notations Protocoles

Plus en détail

EXPERTISE DEMATERIALISEE!

EXPERTISE DEMATERIALISEE! Dominique LENCOU, ancien président du Conseil national des compagnies d experts de justice devait présenter l état du déploiement des outils de dématérialisation développés conjointement par la Chancellerie

Plus en détail

D31: Protocoles Cryptographiques

D31: Protocoles Cryptographiques D31: Protocoles Cryptographiques Certificats et échange de clés Nicolas Méloni Master 2: 1er semestre (2014/2015) Nicolas Méloni D31: Protocoles Cryptographiques 1/21 Introduction Protocole Diffie Hellman:

Plus en détail

CertiAWARE. «La Sensibilisation autrement!»

CertiAWARE. «La Sensibilisation autrement!» CertiAWARE «La Sensibilisation autrement!» 1 CertiAWARE «La Sensibilisation autrement!» Une campagne annuelle type? TEMPS FORT FORMATION SUR SITE FORMATIONS EN LIGNE 2 TEMPS FORT CRÉATION D UN TEMPS FORT

Plus en détail

Evaluer les risques liés aux défauts de sécurité

Evaluer les risques liés aux défauts de sécurité C2I Métiers de la Santé SECURITE INFORMATIQUE Evaluer les risques liés aux défauts de sécurité Eric Boissinot Université François Rabelais Tours 13/02/2007 Pourquoi la sécurité? Le bon fonctionnement d

Plus en détail

Manuel de signature dans Adobe Acrobat Reader DC (Pour Microsoft Windows)

Manuel de signature dans Adobe Acrobat Reader DC (Pour Microsoft Windows) Manuel de signature dans Adobe Acrobat Reader DC (Pour Microsoft Windows) Prérequis : - Disposer d une clef Signexpert - Avoir installé l environnement Signexpert (téléchargeable ici) o Indispensable :

Plus en détail

La signature électronique, les réseaux de confiance et l'espionnage du futur

La signature électronique, les réseaux de confiance et l'espionnage du futur La signature électronique, les réseaux de confiance et l'espionnage du futur Marc.Schaefer@he-arc.ch TechDays2015, Neuchâtel HE-Arc Ingénierie Filière informatique Plan la cryptographie en bref et sur

Plus en détail

Chiffrement du système de fichiers EFS (Encrypting File System)

Chiffrement du système de fichiers EFS (Encrypting File System) Chiffrement du système de fichiers EFS (Encrypting File System) a. Introduction à EFS EFS est une technologie qui permet le chiffrement de fichier et de dossier sur un volume NTFS. Il utilise un chiffrement

Plus en détail

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP

Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP Sécurité des réseaux Certificats X509 et clés PGP A. Guermouche A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 1 Plan 1. Certificats X509 2. Clés PGP A. Guermouche Cours 5 : X509 et PGP 2 Plan Certificats X509 1.

Plus en détail

Introduction à l informatique

Introduction à l informatique Introduction à l informatique Julien Tesson Université Paris-Est Créteil UFR Droit 2012 J. Tesson, Informatique - UFR Droit. 2012 1 / 25 Présentation Julien Tesson Maitre de conférence (Informatique) Mail

Plus en détail

1 - Chiffrement ou Cryptage, Déchiffrement ou Décryptage?

1 - Chiffrement ou Cryptage, Déchiffrement ou Décryptage? Avertissements : Le contenu de ce document est sous licence GPL. Le document est librement diffusable dans le contexte de cette licence. Toute modification est encouragée et doit être signalée à othebaud@e-watching.net

Plus en détail

VSC-TOOAL. Cible de Sécurité CSPN. 1 Identification du produit. Organisation éditrice. Nom commercial du produit. Numéro de la version évaluée 1.

VSC-TOOAL. Cible de Sécurité CSPN. 1 Identification du produit. Organisation éditrice. Nom commercial du produit. Numéro de la version évaluée 1. VSC-TOOAL 1.1 Cible de Sécurité CSPN 1 Identification du produit Organisation éditrice Lien vers l organisation Nom commercial du produit MEDISCS www.mediscs.com VSC-TOOAL Numéro de la version évaluée

Plus en détail

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. 2013 Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. Table des matières 1 Les architectures sécurisées... 3 2 La PKI : Autorité de certification... 6 3 Installation

Plus en détail

Chiffrement de données

Chiffrement de données Chiffrement de données DESlock + est une solution de chiffrement simple et complète pour les entreprises de toutes tailles. L installation optimisée réduit considérablement le temps de déploiement. Au

Plus en détail

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique

Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique Le Tiers de Télétransmission Le Certificat électronique La valeur probante de l écrit numérique Depuis 2000, la validité comme preuve juridique des documents numériques est reconnue, au même titre que

Plus en détail

Emarche v1.5.1. Manuel Utilisateur

Emarche v1.5.1. Manuel Utilisateur Emarche v1.5.1 Manuel Utilisateur Table des matières 1 Pré-requis...2 2 Présentation...3 3 Utilisation...4 3.1 Fenêtre de connexion...4 3.2 Interface principale...5 3.3 Mise à jour automatique...6 3.4

Plus en détail

DEMATERIALISATION. Signature électronique et sécurité

DEMATERIALISATION. Signature électronique et sécurité DEMATERIALISATION Signature électronique et sécurité Editeur du Progiciel MARCO, le spécialiste de la gestion des achats et marchés publics Parc Euromédecine 95 rue Pierre Flourens 34090 MONTPELLIER Tél

Plus en détail

15/10/2014. Plan. Cours sécurité informatique Chapitre 2: Notions de la Cryptologie. Introduction : un peu d histoire. 1. Introduction.

15/10/2014. Plan. Cours sécurité informatique Chapitre 2: Notions de la Cryptologie. Introduction : un peu d histoire. 1. Introduction. Faculté des Sciences de Bizerte Plan Cours sécurité informatique Chapitre 2: Notions de la Cryptologie Présenté par : Dr. Olfa DRIDI : dridi_olfa@yahoo.fr 1. Introduction 2. Science de la cryptologie:

Plus en détail

+213 (0) 21 56 25 00. FAX:

+213 (0) 21 56 25 00. FAX: EMV Mme Nejla Belouizdad Directrice Organisation et Sécurité Monétique TEL: +213 (0) 21 56 25 00. FAX: +213 (0) 21 56 18 98. E-mail : nejla.belouizdad@satim-dz.com 46, Rue des fréres Bouadou (Ex Ravin

Plus en détail

Découverte de la cryptographie

Découverte de la cryptographie Maxime Arthaud et Korantin Auguste net7 Jeudi 14 novembre 2013 Syllabus Introduction 1 Introduction 2 La cryptographie, Qu est-ce que c est? Chiffrement ou signature de messages par des clés La cryptographie,

Plus en détail

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints www.kaspersky.fr KASPERSKY FRAUD PREVENTION 1. Techniques d attaque du système bancaire en ligne L'appât du gain constitue la principale motivation de la cyber-criminalité.

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A3

Référentiel Général de Sécurité. version 1.0. Annexe A3 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l État Direction générale de la modernisation de l État Référentiel

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/WG/1/6 ORIGINAL : anglais DATE : 1 er octobre 1998 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPES DE TRAVAIL Première session

Plus en détail

Sécurité 2. Université Kasdi Merbah Ouargla. PKI- Public Key Infrastructure (IGC Infrastructure de Gestion de Clés) M2-RCS.

Sécurité 2. Université Kasdi Merbah Ouargla. PKI- Public Key Infrastructure (IGC Infrastructure de Gestion de Clés) M2-RCS. Sécurité 2 Université Kasdi Merbah Ouargla Département Informatique PKI- Public Key Infrastructure (IGC Infrastructure de Gestion de Clés) M2-RCS Janvier 2014 Master RCS Sécurité informatique 1 Sommaire

Plus en détail

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie)

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) FORMATION SUR LA «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES» POUR LES OPERATEURS ET REGULATEURS DE TELECOMMUNICATION Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) CRYPTOGRAPHIE ET SECURITE

Plus en détail

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2.

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2. DTIC@Alg 2012 16 et 17 mai 2012, CERIST, Alger, Algérie Aspects techniques et juridiques de la signature électronique et de la certification électronique Mohammed Ouamrane, Idir Rassoul Laboratoire de

Plus en détail

V 7.3. Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés achatpublic.com.

V 7.3. Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés achatpublic.com. MANUEL D UTILISATION DE LA SALLE DES MARCHES ACCES ENTREPRISES V 7.3 APPEL D OFFRES RESTREINT Vous allez utiliser les services en ligne de la plate forme de dématérialisation de la Salle des Marchés achatpublic.com.

Plus en détail

Faut-il brûler vos certificats? JRES 2003 Serge Aumont

Faut-il brûler vos certificats? JRES 2003 Serge Aumont Faut-il brûler vos certificats? JRES 2003 Serge Aumont 1 Motivation https : illusion de sécurité? Protection des clés privées Mobilité Les AC de confiance La révocation Exploiter une IGC L interopérabilité

Plus en détail

M1 Informatique 2015/16. E. Godard. (Notions de) Sécurité Réseaux

M1 Informatique 2015/16. E. Godard. (Notions de) Sécurité Réseaux Réseaux M1 Informatique 2015/16 E. Godard Aix-Marseille Université (Notions de) Sécurité Réseaux Introduction Vous êtes Ici Vous êtes Ici 7 OSI Application TCP/IP Application 6 5 Presentation Session Not

Plus en détail

Sécurisation des données

Sécurisation des données Sécurisation des données 1 Sommaire Introduction Les données informatiques et ce qu il faut savoir. Comment faire? Les solutions. Démo Présentation de deux logiciels Conclusion Pour conclure ce qu il faut

Plus en détail

Quelle sécurité? Cryptographie à clé publique. Fonction à sens unique. Clés publiques. ! Notion de trappe. Repose sur la sécurité calculatoire.

Quelle sécurité? Cryptographie à clé publique. Fonction à sens unique. Clés publiques. ! Notion de trappe. Repose sur la sécurité calculatoire. Quelle sécurité? Repose sur la sécurité calculatoire. Signification : cryptanalyste déploie plus d efforts de calcul pour retrouver le clair (ou la clé) à partir du chiffré que la durée de vie du clair.

Plus en détail