TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN"

Transcription

1 TRAITEMENT DES SURFACES INTERIEURES D UNE CUVE DE STOCKAGE D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE ALGERIEN CHIKHI Mourad 1, SELLAMI Rabah 1 et Merzouk Kasbadji Nachida 1 1: Unité de Développement des Equipements Solaires UDES, Route Nationale N 11 BP 386, Bou-Ismail, 42415, Wilaya Tipaza, Algerie Résumé : Les ballons servant à stocker et alimenter en eau chaude les équipements individuels ou collectifs d un chauffe eau solaire sont généralement fabriqués à partir d'une coque en acier, recouverte d'un matériau isolant. La surface interne doit être traitée de façon à résister à la corrosion car l'eau chaude domestique contient des impuretés et des produits de traitement agressifs vis-à-vis de l'acier, d'autant plus que la température est maintenue à un niveau élevé afin d'être distribuée à environ 65 C. Non seulement l'installation se détériore, ce qui est un problème en soi, mais aussi la corrosion favorise l'encrassement biologique par le développement bactérien sur la paroi intérieure. Il est bien évident que la production d'eau chaude, destinée notamment à un usage alimentaire, ne peut être soumise à ce genre d'aléas. Après une étude théorique et expérimentale, on a opté pour les peintures epoxy qui offrent des propriétés répondant aux conditions demandées. Le but de ce travail est de déterminer par une étude numérique en utilisant le logiciel Comsol Multyphysics l épaisseur optimale du revêtement qui garantie à la fois la protection contre la corrosion et un meilleur flux thermique pour un rendement maximal à long terme. Mots clés : chauffe eau solaire, traitement de surface, corrosion, Comsol Multyphisics. Introduction Pour lutter contre la corrosion, on a recours à un traitement consistant à déposer une matière protectrice sur la surface interne de la coque d'acier en contact avec le liquide. Le matériau déposé doit être choisi de telle sorte que son coefficient de dilatation soit voisin de celui de l'acier afin que la couche de protection reste solidaire de la coque en acier lors des variations de température du système. [1] Définition de la Cuve de Stockage Le ballon de stockage ou réservoir de stockage permet d accumuler des calories solaires transmises par le capteur via un échangeur de chaleur. Il se compose d une cuve, d une isolation, d un échangeur de chaleur, d une entrée d eau froide et d une sortie d eau chaude. Le type de matériau composant la cuve est primordial vis-à-vis des pertes de chaleur, de la longévité et de l entretien. Le plus adéquat est l acier inoxydable. Il réduit les pertes de chaleur par conduction entre la partie supérieure (chaude) et inférieure (froide) de la cuve. En outre, sans nécessité d entretien, il offre d excellentes garanties face aux problèmes de corrosion. Enfin, il est important que la distance aux points de puisage de l eau soit la plus courte possible pour éviter les pertes thermiques dans les canalisations qui doivent être calorifugées. [2] 38

2 Entré eau froide Sortie eau Figure 1: la cuve de stockage avec échangeur de chaleur en jaquette Température de l utilisation d eau chaude L eau chaude est produite et stockée entre 45 et 80 C (souvent à 60 C). Elle ne doit pas être distribuée à plus de 60 C pour éviter l entartage et les brulures. En cuisine professionnelle, buanderies ou laverie, elle peut être stockée et distribuée jusqu à 90 C maximum, mais il faut alors la signaler. Pour économiser l énergie, l eau chaude (en collectivités notamment) est souvent distribuée, voir produite à des températures proche de 40 C. Or les Légionella se développent dans une eau stagnante entre 25 et 42 C. Une température supérieure à 50 C en tout point de l installation de production et de distribution d eau chaude est donc nécessaire face au risque de légionellose. Matériaux de fabrications Le matériau utilisé pour la fabrication des cuves de stockage de l eau chaude est l acier ordinaire E 24 largement utilisée dans l industrie. Il possède des bonnes propriétés mécaniques et une bonne soudabilité (voir tableau 1). Néanmoins sa résistance à la corrosion est faible c est pour cette raison on a opté pour un revêtement résistant à la corrosion mais surtout il est de grade alimentaire. Revêtement Anticorrosion La peinture choisit doit répondre à des critères bien déterminés [3, 4]. Nous citons à titre d exemple : 39

3 o Résistance à la corrosion. o Résistance à la température à long terme. o Résistance chimique tel que l eau chlorée. o Disponible localement. o Bonne adhérence avec le substrat. o Facile a appliquée. o Elle doit être de grade alimentaire (minimise le développement des bactéries). Matériaux Utilisés Il faut cependant respecter certaines règles de base : 1) Utiliser une préparation de surface adaptée, 2) Utiliser une peinture dont la formulation soit adaptée à l application sur de l acier. Tenant compte de la recherche bibliographique, on a choisit des peintures en époxy qui contiennent des agents anticorrosion. [5] Le tableau 1 présente les propriétés physiques de la cuve de stockage et de la peinture époxy utilisée comme revêtement sur la surface intérieure de la cuve de stockage d un chauffe eau solaire. Tableau 1 - Propriétés physiques de la cuve de stockage et du revêtement par époxy Données de la cuve Propriétés de l acier E24 Propriétés physique de l époxy Volume dans la cuve [m 3 ] Volume de la cuve autour de jaquette [m 3 ] Longueur de la cuve [m] Diamètre de la cuve [m] 0.16 Conductivité thermique K (W/m. K) Diffusivité thermique (m 2.s -1 ) x Module d Young (kn/mm²) 0.45 Résistivité électrique (µω. m) 54 Densité [kg/m3] Conductivité thermique [W/m K] Cp [J/Kg K] Épaisseur de la cuve [m] Etude numérique du flux de chaleur à travers le revêtement en Epoxy L étude numérique est réalisée par le logiciel Comsol Multyphisics, elle est pour but de choisir une épaisseur du revêtement anticorrosion qui garantie le transfert thermique entre l eau chaude existante dans l échangeur et l eau froide emmagasinée dans la cuve de stockage. Les distributions des températures dans la cuve sont mentionnées en dessous (voir les figures 2, 3,4 et 5). 40

4 Figure 2 : Distribution de la température à travers la cuve de stockage pour un revêtement en epoxy d épaisseur de 0.5mm 41

5 Figure 3 : Distribution de la température à travers la cuve de stockage pour un revêtement en epoxy d épaisseur de 1 mm Figure 4 : Distribution de la température à travers la cuve de stockage pour un revêtement en epoxy d épaisseur de 1.5 mm 42

6 Figure 5 : Distribution de la température à travers la cuve de stockage pour un revêtement en epoxy d épaisseur de 2 mm 4 Résultats et interprétations La figure 6 présente le flux de chaleur qui traverse la surface interne de la cuve revêtue d une couche d époxy anticorrosion à différents épaisseurs. Les résultats montrent que l épaisseur 0.5mm du revêtement par époxy assure un meilleur flux de chaleur, donc un meilleur rendement du chauffe eau solaire. Figure 6. Evolution du flux de chaleur en fonction de l épaisseur du revêtement en Epoxy. 5 Conclusion Les performances des revêtements époxy appliqués dans les surfaces intérieures de la cuve de stockage d un chauffe eau solaire sont étudiées numériquement en utilisant le logiciel Comsol Multyphysics. Les résultats de la simulation numérique montrent que le flux de chaleur diminue en augmentant l épaisseur du revêtement. Donc, l épaisseur de 0.5 mm offre le flux de chaleur maximum en assurant son rôle principal qui est la protection contre la corrosion. Les résultats obtenus dans cette étude seront validés expérimentalement. 43

7 Références [1]. A Short introduction to corrosion and its control, corrosion in the metals and its prevention, National Corrosion Service, NPL, PP. 1-9, disponible sur: basic_ of_ corrosion_control.pdf [2] A. Carrillo Andrés, J. M. Cejido Lopez; TRANSYS model of a thermosiphon solar domestic water heater with a horizontal store and mantle heat exchanger; Solar Energy, Volume 72; Issue 2, P 89-98; [3] Suzanne Joiret, Claude Deslouis Michel Keddam. Les polymères conducteurs dans la lutte anti-corrosion. Lettre des sciences chimiques, N 69. Février- Juillet, PP.1-4. [4]. R. HUDSON. Coating for the protection of structural steel work. NPL, PP.1-7, disponible sur : [5] Entreprise Nationale Algérienne des Peintures (ENAP) 44

Durée 2 heures Une feuille de formulaire autorisée. Les exercices doivent être obligatoirement rédigés sur des feuilles séparées.

Durée 2 heures Une feuille de formulaire autorisée. Les exercices doivent être obligatoirement rédigés sur des feuilles séparées. Durée 2 heures Une feuille de formulaire autorisée Les exercices doivent être obligatoirement rédigés sur des feuilles séparées. Exercic (7 points) : (les 3 parties sont relativement indépendantes) De

Plus en détail

ETUDE PARAMETRIQUE ET CONCEPTION D UN PROTOTYPE DE CAPTEUR PLAN POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE

ETUDE PARAMETRIQUE ET CONCEPTION D UN PROTOTYPE DE CAPTEUR PLAN POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE ETUDE PARAMETRIQUE ET CONCEPTION D UN PROTOTYPE DE CAPTEUR PLAN POUR CHAUFFE EAU SOLAIRE SELLAMI Rabah 1, KASBADJI MERZOUK Nachida 1 et OMARI Tariq 1 1: Unité de Développement des Equipements Solaires

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Isolant thermique : faire le bon choix

Isolant thermique : faire le bon choix Isolant thermique : faire le bon choix Soucieux de réduire ses dépenses de chauffage, Frédéric décide d'améliorer l'isolation thermique de son habitation. Sa maison possédant un grenier non chauffé, il

Plus en détail

Chauffe-eau Notice Technique

Chauffe-eau Notice Technique Présentation du chauffe-eau 1 - Tubulure de puisage en acier inoxydable 2 - Protection intérieure par émaillage 3 - Résistance stéatite 4 - Générateur de courant (technique Thermor) 5 - Anode active en

Plus en détail

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g»

Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Modélisation du panneau solaire hybride «solaire2g» Lucien BLANC 1 1 Institut Universitaire des Systèmes Thermiques Industriels, CNRS/université de Provence Technopôle de Château-Gombert, Marseille Résumé

Plus en détail

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau Objectifs : - Mesurer la résistance thermique de certains matériaux. - Comparer ces matériaux pour l appliquer à l isolation des bâtiments. Compétences

Plus en détail

Figure 1 : Photo de la dalle avant coulage

Figure 1 : Photo de la dalle avant coulage Etude expérimentale d un chauffe-eau solaire destiné à la récupération de l énergie stockée dans la toiture-terrasse en béton d un bâtiment Gora NIANG 1,*, Mamadou ADJ 1, Dorothé AZILINON 1, Vincent SAMBOU

Plus en détail

Les parois de chambres froides

Les parois de chambres froides Les parois de chambres froides présentation de : Illustrations de sources diverses. 1 Objectifs du cours Identifier les modes de transferts Réaliser un bilan thermique pour un échangeur un mur un container

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

Etude expérimentale, modélisation et identification de la diffusivité thermique de peintures intumescentes.

Etude expérimentale, modélisation et identification de la diffusivité thermique de peintures intumescentes. Etude expérimentale, modélisation et identification de la diffusivité thermique de peintures intumescentes. Mathieu GILLET 1, Laetitia PEREZ 2, Laurent AUTRIQUE 1,3, Jean-Jacques SERRA 1,* 1 DGA/EHF BP

Plus en détail

Auteur : Physibel pour ENERTECH. Juillet 2009

Auteur : Physibel pour ENERTECH. Juillet 2009 Notes techniques et réflexions Isolation extérieure : influence de la nature des fixations de bardage sur la résistance thermique de la paroi Auteur : Physibel pour ENERTECH Juillet 2009 Ingénierie énergétique

Plus en détail

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels.

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. ÉNERGIES RENOUVELABLES Ballons système Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. BALLON TAMPON BALLON D EAU CHAUDE / CHAUFFE-EAU BALLON COMBINÉ / À PRÉPARATION D EAU CHAUDE INSTANTANÉE

Plus en détail

MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE

MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE MUR CAPTEUR À ACCUMULATION D'ÉNERGIE Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Mesurer des températures. Définir la capacité thermique massique. Associer l'échauffement d'un système

Plus en détail

TRANSMISSION THERMIQUE PAR CONDUCTION

TRANSMISSION THERMIQUE PAR CONDUCTION TRANSMISSION THERMIQUE PAR CONDUCTION 1) définition de la conduction La conduction est le mode de propagation de l'énergie thermique à travers la matière. Elle se produit par contact entre les particules

Plus en détail

Système solaire VELUX. Quand performance rime avec élégance du toit!

Système solaire VELUX. Quand performance rime avec élégance du toit! Système solaire VELUX Quand performance rime avec élégance du toit! Capteurs solaires VELUX intégrés sur tous les toits Chauffez votre eau toute l année à l énergie solaire et participez ainsi à la préservation

Plus en détail

Transferts thermiques par conduction

Transferts thermiques par conduction Transferts thermiques par conduction Exercice 1 : Température de contact entre deux corps* On met en contact deux conducteurs thermiques cylindriques, calorifugés sur leurs surfaces latérales. On se place

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D. version 3.0

DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D. version 3.0 DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D version 3.0 Déclaration de conformité... 4 Tests de validation de la norme EN 10211... 5 Cas n 1... 5 Cas n 2... 6 Tests de validation de la norme EN

Plus en détail

Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques

Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques Les objectifs d'apprentissage: Cet exposé vous informera au sujet de l utilisation de l énergie solaire afin de produire de l eau chaude domestique,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES des. Chauffe-eau électrosolaires individuels. conformes aux exigences des Labels Promotelec

CAHIER DES CHARGES des. Chauffe-eau électrosolaires individuels. conformes aux exigences des Labels Promotelec CAHIER DES CHARGES des Chauffe-eau électrosolaires individuels conformes aux exigences des Labels Promotelec Cahier des Charges CESI électrosolaires Labels Promotelec Mars 2011 - V1 Préambule Ce document

Plus en détail

Coquilles manufacturées

Coquilles manufacturées Coquilles manufacturées Coquilles 835 et 800 23 Coquilles Protect 1000 S et Protect 1000 S Alu 25 Coquilles 850 27 21 Coquilles manufacturées Coquilles 835 et 800 COQUILLES 835 Coquille en laine de roche

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse)

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse) LA POPAGATION DE LA HALE A TAVES NE PAOI ne paroi séparant deux ambiances de températures différentes, constitue un obstacle plus ou moins efficace, au flux de chaleur qui va s'établir de la chaude vers

Plus en détail

Viessmann, un savoir-faire en eau chaude sanitaire

Viessmann, un savoir-faire en eau chaude sanitaire climat d innovation TopInfo Viessmann, un savoir-faire en eau chaude sanitaire Une fabrication de ballons d eau chaude 100 % française Viessmann est le symbole de la reconversion réussie du bassin minier

Plus en détail

GAMME SOLAIRE SOLUTIONS POUR EAU CHAUDE SOLAIRE SOLERIO OPTIMUM

GAMME SOLAIRE SOLUTIONS POUR EAU CHAUDE SOLAIRE SOLERIO OPTIMUM GAMME SOLAIRE SOLUTIONS POUR EAU CHAUDE SOLAIRE SOLERIO OPTIMUM POURQUOI CHOISIR L ÉNERGIE SOLAIRE? Le solaire, un choix gagnant! pour ses qualités environnementales Écologique sanitaire. Le recours aux

Plus en détail

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION

ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION ECHANGE DE CHALEUR: LA CONDUCTION Nous n étudierons dans ce chapitre que la conduction en régime permanent, c'est-à-dire lorsque l équilibre thermique est atteint ce qui se caractérise par des températures

Plus en détail

MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE

MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE Base de données de produits dans le cadre de la réglementation PEB MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE doc_1.1 Add1_S.a_FR_isolant thermique_v2.0_20090804.doc 4 août 2009 Addendum 1 : panneaux isolants sous

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013

Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013 Tarif indicatif HT, Applicable à partir du 01.01.13 Catalogue-Tarif éco-énergétique 2013 Les Systèmes Eco-énergétiques et Sanitaire Roth Distribution > > Systèmes de Planchers Chauffants Rafraîchissants

Plus en détail

Conductivité thermique réduite... ...isolation améliorée de 20% Superwool Plus FICHE DESCRIPTIVE CONDUCTIVITÉ THERMIQUE RÉDUITE

Conductivité thermique réduite... ...isolation améliorée de 20% Superwool Plus FICHE DESCRIPTIVE CONDUCTIVITÉ THERMIQUE RÉDUITE FICHE DESCRIPTIVE CONDUCTIVITÉ THERMIQUE RÉDUITE Conductivité thermique réduite......isolation améliorée de 20% Superwool Plus Insulating fibre Plus la conductivité thermique d un matériau est faible,

Plus en détail

Fiche technique détaillée du panneau DualSun

Fiche technique détaillée du panneau DualSun Fiche technique détaillée du panneau DualSun 1. Caractéristiques physiques du panneau DualSun Largeur Longueur Epaisseur Poids à vide/rempli Couleur cadre/feuille arrière 99 mm 166 mm 4 mm 3 kg/31,7 kg

Plus en détail

T2Red vloerverwarmingskabel Chauffage électrique par le sol

T2Red vloerverwarmingskabel Chauffage électrique par le sol T2Red vloerverwarmingskabel Trame chauffante autorégulante Un système de chauffage par le sol visant à créer une ambiance confortable (comprise entre 18 et 27 C). Les rubans de chauffage par le sol doivent

Plus en détail

COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL?

COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL? COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL? Un problème important dans le bâtiment est celui de l'isolation thermique. De nombreuses déperditions ayant lieu, il est important de les limiter

Plus en détail

Introduction aux. chauffe- eau solaires. eau. Ressources naturelles Canada. Natural Resources Canada

Introduction aux. chauffe- eau solaires. eau. Ressources naturelles Canada. Natural Resources Canada Introduction aux eau solaires chauffe- eau Ressources naturelles Canada Natural Resources Canada Chauffe-eau solaires L énergie solaire est une source d énergie propre et abondante qui peut nous aider

Plus en détail

Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques

Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques Une introduction aux chauffe-eau solaires domestiques Les objectifs d'apprentissage: Cet exposé vous informera au sujet de l utilisation de l énergie solaire afin de produire de l eau chaude domestique,

Plus en détail

Votre fabricant de Chauffe-eau Solaires

Votre fabricant de Chauffe-eau Solaires Votre fabricant de Chauffe-eau Solaires Brochure pour Professionnels - 2014 ig SolTherm, votre solution professionnelle pour Chauffe-eau Solaires Individuels, Collectifs, Centralisés et Décentralisés ig

Plus en détail

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Notre partenaire constructeur Créez votre configuration technique en ligne et recevez automatiquement votre devis! SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Configuration

Plus en détail

Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique

Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique LE SOLEIL BRILLE POUR TOUS UTILISEZ L'énergie gratuite de la nature SANS ÉMISSION DE CO 2. ÉCONOMISEZ

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

Etude technico-économique d une installation de chauffage solaire à usage industriel

Etude technico-économique d une installation de chauffage solaire à usage industriel Revue des Energies Renouvelables SIENR 14 Ghardaïa (2014) 135 139 Etude technico-économique d une installation de chauffage solaire à usage industriel K. Kaci 11, M. Kouadri 2, M. Merzouk 3 N. Kasbadji

Plus en détail

SYSTEM O. Contrôler la température sur l ensemble de votre réseau...

SYSTEM O. Contrôler la température sur l ensemble de votre réseau... SYSTEM O Contrôler la température sur l ensemble de votre réseau... Contexte réglementaire La prévention des risques sanitaires est une priorité pour les maitres d ouvrage en particulier dans les Etablissements

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 7 Traduction libre de l anglais vers le français NATIONAL PHYSICAL LABORATORY Teddington Middlesex UK TW11 0MW Telephone +44 20 8977 3222 Rapport d Essai Resistance thermique d une cavité d

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés CONVECTION - 93 Introduction Ce mode de transfert est basé sur le fait qu il y a déplacement de matière : il ne concerne donc que les fluides (liquides et gaz). Contrairement à la conduction où le transfert

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie.

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie. Leçon N 1 : Température et chaleur Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. Connaître l'existence des échelles de Etalonnage d'un thermomètre. Vérifier expérimentalement que lors d

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

PROSSIS. PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier. Lingai LUO. LOCIE-CNRS-Université de Savoie. ANR-07-Stock-E-08

PROSSIS. PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier. Lingai LUO. LOCIE-CNRS-Université de Savoie. ANR-07-Stock-E-08 PROSSIS PROcédé de Stockage Solaire Inter-Saisonnier ANR-07-Stock-E-08 Lingai LUO LOCIE-CNRS-Université de Savoie Le projet PROSSIS Titre : PROcédé pour le Stockage Solaire Inter Saison Partenaires : -

Plus en détail

La Protection Ultime. Thortex apporte des solutions simples à des problèmes complexes de corrosion et d attaques chimiques. Protection Anticorrosion

La Protection Ultime. Thortex apporte des solutions simples à des problèmes complexes de corrosion et d attaques chimiques. Protection Anticorrosion Solutions faisant appel aux toutes dernières Avancées en terme de technologies Polymère sans solvant à base d eau. La Protection Ultime apporte des solutions simples à des problèmes complexes de corrosion

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi?

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi? Optez pour le solaire Cette brochure a été réalisée par Jonas Braichet, Olivier Flückiger et Michael Paratte, trois étudiants du Centre Professionnel Artisanal et Industriel du Jura Bernois en troisième

Plus en détail

Le Chauffe Eau Solaire Individuel

Le Chauffe Eau Solaire Individuel Le Chauffe Eau Solaire Individuel Schémas de principe et son fonctionnement Encombrement capteur et ballon Productivité Maintenance Durée Une place de champion dans la RT 2012 Le solaire comment ça marche?

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00 1 EIDGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECNICO FEDERALE DI LOSANNA SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE DEPARTEMENT DE MICROTECHNIQUE INSTITUT DE PRODUCTION MICROTECHNIQUE CH - 1015

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Physique-chimie Exemple d activités de classe Ressources pour le lycée général et technologique Préambule Notion de résistance thermique Extrait du programme d enseignement spécifique de physique-chimie

Plus en détail

Conduction à travers un mur plan homogène

Conduction à travers un mur plan homogène Conduction à travers un mur plan homogène I- Exemple d application: Calculer le flux traversant une vitre de 1 m² de surface et de 3,5 mm d épaisseur. La température de la face interne de la vitre est

Plus en détail

Réno2020. Étude de la toiture cintrée. Projet de la rue Ferrer 13. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS

Réno2020. Étude de la toiture cintrée. Projet de la rue Ferrer 13. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Prof. dr. Ir. Ar. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Energy & Sustainable Development Réno2020 Projet de la rue Ferrer 13 Étude de la toiture cintrée 14 11 2011 Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Sommaire 1.

Plus en détail

Optimisation des Surfaces de Captation des Installations Solaires de Chauffage d Eau Collectif

Optimisation des Surfaces de Captation des Installations Solaires de Chauffage d Eau Collectif Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 25-31 Optimisation des Surfaces de Captation des Installations Solaires de Chauffage d Eau Collectif S. Sami l, A. Hamid 2, D. Lafri 1, D. Semmar l et R. Kharchi l 1 Centre

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE «THERMIQUE» INTRODUCTION

ENERGIE SOLAIRE «THERMIQUE» INTRODUCTION ENERGIE SOLAIRE «THERMIQUE» INTRODUCTION Le chauffe-eau solaire HIMIN est un système épreuve, de type thermosiphon boucle ouverte.les capacité s échelonnent de 105 à 300 litres. Solution économique : Le

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

Nestaan Holland B.V. www.nestaan.nl. Quality insulation with a personal touch

Nestaan Holland B.V. www.nestaan.nl. Quality insulation with a personal touch Nestaan Holland B.V. www.nestaan.nl Quality insulation with a personal touch Nestaan Holland Nestaan Holland est une entreprise familiale fondée en 1968 spécialisée dans la mise au point et la production

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

Le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire Avril 2007 (mise à jour 2010) Chambre d Agriculture du Cantal Le chauffe-eau solaire En réponse à la demande d eau chaude nécessaire, le chauffe-eau solaire peut être une solution pertinente puisqu en

Plus en détail

Points clefs pour l'adaptation du Chauffe-Eau Solaire Bon Marché (CESBM) dans d'autres pays

Points clefs pour l'adaptation du Chauffe-Eau Solaire Bon Marché (CESBM) dans d'autres pays Points clefs pour l'adaptation du Chauffe-Eau Solaire Bon Marché (CESBM) dans d'autres pays Photo 1 : Modèle du Chauffe-Eau Solaire Bon Marché : Capteurs, réservoir et douche. Elaboré par la Sociedade

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Normes EN. DIN 6601, Edition:2007-04 Résistance des matériaux des réservoirs en acier contre les liquides (Liste positive des liquides)

Normes EN. DIN 6601, Edition:2007-04 Résistance des matériaux des réservoirs en acier contre les liquides (Liste positive des liquides) KVU CCE CCA Réservoirs d'entreposage Réservoirs en métal Normes EN Etat: mai 2008 SN EN 12285-1, Edition:2003-03 Réservoirs en aciers fabriqués en atelier - Partie 1: Réservoirs horizontaux cylindriques

Plus en détail

Centre de Développement des Energies Renouvelables Caractéristiques techniques des Chauffe-eau eau solaires M. Mohamed El Haouari Directeur du Développement et de la Planification Rappels de thermique

Plus en détail

Ballons Quadroline Les ballons nouvelle génération

Ballons Quadroline Les ballons nouvelle génération Ballons Les ballons nouvelle génération Sommaire, les ballons nouvelle génération TARIF > > Ballon tampon simple...140 > > Ballon tampon à stratification...140 > > Ballon tampon avec échangeur solaire...140

Plus en détail

Réservoir d'accumulation SOLAREKS -

Réservoir d'accumulation SOLAREKS - Réservoir d'accumulation - BOILER Réservoirs d'accumulation Pour l'eau d'usage - BOILER Les réservoirs d'accumulation d'eau d'usage servent à garder l'eau chaude prête pour l'usage sans perdre sa chaleur.

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

Fiche produit ROCKPANEL Ply

Fiche produit ROCKPANEL Ply Fiche produit ROCKPANEL Ply 1 Description du produit Les panneaux ROCKPANEL Ply enduits de primaire sont des panneaux préfabriqués en laine minérale comprimée et amalgamée à l aide d agents liants thermodurcissables.

Plus en détail

Fiche technique détaillée du panneau DualSun

Fiche technique détaillée du panneau DualSun Fiche technique détaillée du panneau DualSun Table des matières I. Caractéristiques physiques du panneau DualSun... 2 a. Dilatation différentielle... 2 II. Caractéristiques photovoltaïques... 3 a. Augmentation

Plus en détail

Réservoir stratifié solaire

Réservoir stratifié solaire Made in Tirol by Teufel & Schwarz Réservoir stratifié solaire Réservoir stratifié solaire Pro-Clean Réservoir solaire d'eau d appoint FS Pro-Clean FS Réservoir stratifié Pro-Clean Le réservoir de chaleur

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

Trappes de visite pour V.M.C

Trappes de visite pour V.M.C Trappes de visite pour V.M.C est spécialisé dans la fabrication de trappes de visite pour les gaines de ventilation. Nos produits répondent à des exigences légales en matière de conduits de ventilations.

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

Confort dans la maison et et dans l'entreprise

Confort dans la maison et et dans l'entreprise Baccalauréat Professionnel Spécialité:... Session 2012 Établissement : LPO Ronceray Bezons Nom :.. Prénom :.. Note proposée : /10 Confort dans la maison et et dans l'entreprise Durée : 45 min Barème :

Plus en détail

SIMULATION INJECTION D UNE BASEPLATE DE SURF

SIMULATION INJECTION D UNE BASEPLATE DE SURF SIMULATION INJECTION D UNE BASEPLATE DE SURF ETUDE D AMELIORATION DE LA DEFORMEE. CREAFORM Mr Edmond J.P Table des matières Objectifs de l étude. Données pour la simulation injection 2.5D de la base plate.

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Journée Infra 7 février 2012 JOURNEE INFRA 2012 ENERGIE: PRODUCTION ET TRANSPORT. SITUATION EN MATIERE D ENERGIE SOLAIRE Bernard Thissen

Journée Infra 7 février 2012 JOURNEE INFRA 2012 ENERGIE: PRODUCTION ET TRANSPORT. SITUATION EN MATIERE D ENERGIE SOLAIRE Bernard Thissen JOURNEE INFRA 2012 ENERGIE: PRODUCTION ET TRANSPORT SITUATION EN MATIERE D ENERGIE SOLAIRE Bernard Thissen Index 1) Technologies solaires 2) Les avantages de l énergie solaire thermique 3) La production

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

L énergie solaire Thermique Le chauffe eau solaire collectif. Jérôme ALBA www.tecsol.fr

L énergie solaire Thermique Le chauffe eau solaire collectif. Jérôme ALBA www.tecsol.fr L énergie solaire Thermique Le chauffe eau solaire collectif Jérôme ALBA www.tecsol.fr Gisement solaire Marchés des énergies renouvelables 80.000 Puissances installées dans le monde (2004) MW 70.000 82

Plus en détail

Inox - 1 Echangeur (80 à 500 Lts)

Inox - 1 Echangeur (80 à 500 Lts) 208 INOX BALLONS D EAU CHAUDE Inox - 1 Echangeur (80 à 500 Lts) Cuve en acier Inox duplex (80 et 100 litres en AISI 316L) et échangeur en AISI 316L. Isolation en mousse rigide de polyuréthane injecté à

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

Réno2020. Étude de la nouvelle façade. Projet de la rue du Molinay. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS

Réno2020. Étude de la nouvelle façade. Projet de la rue du Molinay. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Prof. dr. Ir. Ar. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Energy & Sustainable Development Réno2020 Projet de la rue du Molinay Étude de la nouvelle façade 09 03 2012 Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Sommaire

Plus en détail

Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique

Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique Intérêt énergétique de l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) dans un chauffe-eau utilisant une source d énergie électrique Stéphane GIBOUT*, Erwin FRANQUET, Jean CASTAING-LASVIGNOTTES,

Plus en détail

Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR. 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC. Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17.

Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR. 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC. Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17. Ligne de produit CHAUFFAGE ET CONDITIONNEMENT D AIR 7 boulevard Alfred Parent 47600 NERAC Tél. 05.53.97.67.90 Fax. 05.53.65.17.33 DESCRIPTIF TECHNIQUE ******** CHAUDIERES EAU CHAUDE A CONDENSATION Série

Plus en détail

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Réaliser une économie de 60 à 90% sur votre facture d

Plus en détail

Tampon en matériau composite. kio-polieco.com

Tampon en matériau composite. kio-polieco.com Tampon en matériau composite kio-polieco.com Le Group a récemment breveté un procédé de production innovant pour l utilisation d un matériau composite spécifique. Tampon KIO EN 124 Le matériau composite

Plus en détail

Système de toit en pente

Système de toit en pente Système de toit en pente Intelligent, simple et avantageux. Pente standard 1.5 % La pierre Suisse et sa force naturelle Isolation thermique et pente en un seul système 2 Les systèmes de toits à pente PRIMA

Plus en détail

1 Schüco Sonnenenergie mit Schüco. Capteurs Thermiques Ligne Schüco Standard L alliance parfaite de la technologie et du design

1 Schüco Sonnenenergie mit Schüco. Capteurs Thermiques Ligne Schüco Standard L alliance parfaite de la technologie et du design 1 Schüco Sonnenenergie mit Schüco Capteurs Thermiques Ligne Schüco Standard L alliance parfaite de la technologie et du design 21 Schüco Sonnenenergie Technique de mit conduction Schüco thermique Une technologie

Plus en détail

Comment économiser lorsque l on a un chauffe-eau électrique?

Comment économiser lorsque l on a un chauffe-eau électrique? Comment économiser lorsque l on a un chauffe-eau électrique? En France plus d un tiers des chauffe-eau installés sont des chauffe-eau électriques* dont une majorité sont à accumulation (chauffe-eau conçu

Plus en détail

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur.

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. La solution pour l eau chaude sanitaire Ballon Thermodynamique Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. jusqu à -70% sur la consommation de votre chauffe-eau (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Champ d'application En fonction du modèle, ThermoCycle WRG peut s installer sur les canalisations d eaux grises de : - maisons individuelles, immeubles d'appartements, - campings,

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC)

aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) aurotherm 700 Système Solaire Combiné (SSC) Eau chaude et chauffage grâce à l énergie solaire aurotherm 700 : eau chaude et chauffage solaires Aides financières Les systèmes aurotherm 700 font partie des

Plus en détail