Bilan du Programme DPC ACFM 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan du Programme DPC ACFM 2011"

Transcription

1 Bilan du Programme DPC ACFM 2011 Janvier 2012

2 Plan Contexte Méthodologie et déroulement Résultats du programme DPC Synthèse Participation Satisfaction Audits cliniques et mesure de l impact Annexe Exemple de restitution des résultats d audit Page 2 Bilan DPC - ACFM 2011

3 Contexte du programme DPC Page 3 Bilan DPC - ACFM 2011

4 DPC Développement Professionnel Continu «Le développement professionnel continu comporte, [ ], l analyse, par les médecins, de leurs pratiques professionnelles ainsi que l acquisition ou l approfondissement de connaissances ou de compétences» 1 Le DPC conjugue deux objectifs : Evaluation des pratiques professionnelles Perfectionnement des connaissances 1 Décret n du 30 décembre 2011 relatif au développement professionnel continu des médecins. Page 4 Bilan DPC - ACFM 2011

5 DPC Développement Professionnel Continu Les médecins observent et analysent leurs données réelles de pratique médicale en comparaison avec un référentiel et des objectifs qualité fixés La phase d audit est prolongée par une étape d approfondissement des connaissances Une démarche individuelle ou collective qui se conclut par la mise en œuvre d un plan d amélioration des pratiques. Page 5 Bilan DPC - ACFM 2011

6 Contexte Rapport du programme DPC conduit par l ACFM dans le cadre de l appel d offres 2011 de la FPC (Formation Professionnelle Conventionnelle) Programme DPC: Cible principale : médecin généraliste 10 thèmes Audit clinique ciblé Questionnaire de mesure d impact du programme «identifier ses progrès» Page 6 Bilan DPC - ACFM 2011

7 Choix des thèmes Thèmes du programme DPC Prise en charge du risque cardio-vasculaire du patient hypertendu en médecine générale 2 Lombalgie et lombosciatique aigüe 3 Contraception oestroprogestative et sécurité de prescription 4 Dépistage et suivi de la maladie rénale chronique (MRC) 5 Organisation du cabinet et gestion du risque, audit clinique sur l'hygiène au cabinet 6 Prise en charge du patient sous AVK par le médecin généraliste 7 Prévention et dépistage de l'ostéoporose chez la femme de 50 à 60 ans ménopausée. 8 Organisation du cabinet et gestion du risque, audit clinique sur la tenue du dossier médical au cabinet 9 Dépistage du cancer du sein et des facteurs de risques carcinologiques mammaires 10 Education de l enfant asthmatique et de sa famille Page 7 Bilan DPC - ACFM 2011

8 Méthodologie et déroulement Page 8 Bilan DPC - ACFM 2011

9 Déroulement opérationnel DPC «individuel» mais en mode collectif! Inscription individuelle sur un thème Résultats d audit avec commentaires et recommandations Notion de «groupe virtuel» par comparaison de ses pratiques avec celles des médecins ayant choisi le même thème Réunion «à distance» en mode web-conférence avec un expert de l ACFM et un dizaine de ses confrères Page 9 Questionnaire d impact individuel Bilan DPC - ACFM 2011

10 Déroulement du DPC Étape 1 Étape 2 Étape 3 Réunion n 1 présentation programme et méthode présentation grille d audit Audit clinique ciblé (5 à 10 dossiers) Étape 4 Étape 5 Réunion n 2 Réunion virtuelle en visioconférence Analyse et partage des résultats de l audit avec un expert Discussion sur recommandations Recherche des pistes d amélioration Renseignement du questionnaire de mesure d impact du programme Rapport final DPC Analyse et synthèse du programme Page 10

11 Résultats du programme DPC 1 Participation 2 Satisfaction 3 - Audits cliniques et mesure de l impact Page 11 Bilan DPC - ACFM 2011

12 1 - Participation Page 12 Bilan DPC - ACFM 2011

13 Participation DPC ACFM 2011 Thème Inscription individuelle Etape 1 : Audit terminé Etape 2 : Questionnaire d impact complété HTA Lombalgie Contraception Maladie Rénale Chronique Ostéoporose Hygiène au cabinet AVK Dossier Médical Cancer du sein Asthme de l enfant TOTAL (MG) Page 13 Bilan DPC - ACFM 2011

14 Les chiffres clés 389 médecins inscrits au programme 229 médecins ont terminé le programme DPC (soit 59%) 25% d abandon lors de la Phase 1 d audit 22% d abandon lors de la Phase 2 Impact Page 14 Bilan DPC - ACFM 2011

15 2 - Satisfaction Page 15 Bilan DPC - ACFM 2011

16 Questionnaire de satisfaction Ce programme va m être utile dans ma pratique Ce programme était compatible avec ma charge de travail habituelle 3. Les apports de ce programme sont extrapolables et/ou utilisables au-delà des thèmes étudiés 4. Ce programme m a apporté des éléments pour améliorer la qualité de prise en charge de mes patients. 5. Ce programme m a fourni des éléments pour mieux coopérer avec mon environnement professionnel 6. Ce programme m a permis de renforcer positivement l image de mon métier L organisation logistique était satisfaisante Ce programme m a incité à m engager de façon pérenne dans l évaluation des pratiques professionnelles Je recommanderais ce type de programme à mes collègues OUI NON Page 16 Critères de cotation : - 2 : Pas du tout d accord - 1 : Plutôt pas d accord +1 : Plutôt d accord +2 : Tout à fait d accord Bilan DPC - ACFM 2011

17 Bilan de l enquête de satisfaction Inclure les résultats de l enquête par l ACFM Page 17 Bilan DPC - ACFM 2011

18 3 - Audits cliniques et mesure de l impact Page 18 Bilan DPC - ACFM 2011

19 Conventions graphiques pour les résultats d audits Les résultats d audits sont exprimés en pourcentage de conformité. Le code couleur suivant a été attribué : Pourcentage Pourcentage 79 Pourcentage < 50 Page 19

20 Thème 1 Prise en charge du risque cardio-vasculaire du patient hypertendu en médecine générale Page 20 Bilan DPC - ACFM 2011

21 Page 21 Grille d audit «HTA» (1/4)

22 Page 22 Grille d audit «HTA» (2/4)

23 Page 23 Grille d audit «HTA» (3/4)

24 Page 24 Grille d audit «HTA» (4/4)

25 Résultats d audit du thème «HTA» Voir avec Chantal Page 25

26 Résultats de l impact du thème «HTA» Voir avec Chantal Page 26

27 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème HTA Commentaires du chargé de dossier Page 27 Bilan DPC - ACFM 2011

28 Thème 2 Prise en charge de la lombalgie et lombosciatique aigue Page 28 Bilan DPC - ACFM 2011

29 Page 29 Grille d audit «Lombalgie» (1/3)

30 Page 30 Grille d audit «Lombalgie» (2/3)

31 Page 31 Grille d audit «Lombalgie» (3/3)

32 Page 32 Résultats d audit pour le thème Lombalgie

33 Résultats de l impact pour le thème Lombalgie Appréciation des médecins avant / après le DPC : Devant une lombalgie ou une lombosciatique commune : Comment appréciez-vous votre capacité à convaincre vos patients sur la nécessité de maintenir leurs activités ordinaires compatibles avec la douleur? Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 42% 5% Mauvaise 7% 0% Plutôt mauvaise 35% 5% S/T Bonne 57% 95% Plutôt bonne 55% 55% Bonne 2% 40% Page 33

34 Résultats de l impact pour le thème Lombalgie Les médecins participants souhaitent approfondir leurs compétences : Cela vous incite t-il à approfondir vos compétences? Total ENSEMBLE 40 Dans la tenue du dossier patient en médecine générale 52% Dans la pertinence du diagnostic de lombalgie ou lombosciatique commune 45% Dans l'évaluation du degré d'urgence éventuelle 27% Dans la pertinence des examens d'imagerie 63% Dans le risque d'inflation thérapeutique 52% Dans l'art de persuader et d'argumenter 63% Page 34

35 Résultats de l impact pour le thème Lombalgie Un impact en matière de prescription A combien de semaines, en moyenne, de lombalgie ou de lombosciatique commune prescrivez-vous? Moyenne avant le DPC Moyenne après le DPC Ensemble Un traitement kinésithérapique sans objectif de reprise rapide des activités Une imagerie sans objectif d intervention chirurgicale 2,67 semaines 3,92 semaines 2,92 semaines 4,7 semaines Page 35

36 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème Lombalgie Commentaires du chargé de dossier Page 36 Bilan DPC - ACFM 2011

37 Thème 3 Contraception oestroprogestative et sécurité de prescription Page 37 Bilan DPC - ACFM 2011

38 Page 38 Grille d audit «Contraception» (1/2)

39 Page 39 Grille d audit «Contraception» (2/2)

40 Page 40 Résultats d audit du thème Contraception

41 Résultats de l impact du thème Contraception Appréciation des médecins avant /après le DPC Comment appréciez-vous votre démarche dans le choix de la contraception pour les patientes "difficiles"? Comment appréciez-vous votre démarche dans le choix de la contraception pour les patientes "tout venant"? Avant le DPC Après le DPC Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 59% 11% Mauvaise 0% 4% Plutôt mauvaise 59% 7% S/ T Bonne 41% 89% Plutôt bonne 41% 59% ENSEMBLE S/T Mauvaise 19% 4% Plutôt mauvaise 19% 4% S/ T Bonne 81% 96% Plutôt bonne 81% 48% Bonne 0% 48% Bonne 0% 30% Page 41

42 Résultats de l impact du thème Contraception Les médecins participants souhaitent approfondir leurs compétences : Cela vous incite t-il à approfondir vos compétences? Total ENSEMBLE 27 Dans l'évaluation de la balance bénéfices risques 44% Dans l'adaptation de la contraception à la patiente Dans le respect des contre-indications pour éviter les accidents 63% 44% Autres 7% Nsp 4% Page 42

43 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème Contraception Commentaires du chargé de dossier Page 43 Bilan DPC - ACFM 2011

44 Thème 4 Dépistage et suivi de la maladie rénale chronique Page 44 Bilan DPC - ACFM 2011

45 Page 45 Grille d audit «MRC» (1/3)

46 Page 46 Grille d audit «MRC» (2/3)

47 Page 47 Grille d audit «MRC» (3/3)

48 Page 48 Résultats d audit du thème MRC

49 Résultats de l impact du thème MRC Appréciation des médecins avant / après le DPC : Comment appréciez-vous votre évaluation de la MRC chez les patients diabétiques? Comment appréciez-vous votre évaluation de la MRC chez les patients âgés polymédicamentés? Avant le DPC Après le DPC Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 41% 0% Plutôt mauvaise 41% 0% S/ T Bonne 59% 100% Plutôt bonne 59% 65% Bonne 0% 35% ENSEMBLE S/T Mauvaise 47% 6% Plutôt mauvaise 47% 6% S/ T Bonne 53% 94% Plutôt bonne 47% 71% Bonne 6% 24% Page 49

50 Résultats de l impact du thème MRC Les médecins participants souhaitent approfondir leurs compétences : Cela vous incite t-il à approfondir vos compétences? Total ENSEMBLE 17 Dans la tenue du dossier patient en médecine générale 35% Dans l'évaluation de la MRC 65% Dans la prise en charge des patients diabétiques en IRC Dans le traitement de l'hta chez les patients en IRC 47% 53% Dans l'art de persuader et d'argumenter 41% Nsp 29% Page 50

51 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème MRC Commentaires du chargé de dossier Page 51 Bilan DPC - ACFM 2011

52 Thème 5 Prévention et dépistage de l'ostéoporose chez la femme de 50 à 60 ans ménopausée. Page 52 Bilan DPC - ACFM 2011

53 Page 53 Grille d audit «Ostéoporose» (1/2)

54 Page 54 Grille d audit «Ostéoporose» (2/2)

55 Page 55 Résultats d audit du thème Ostéoporose

56 Résultats de l impact pour le thème Ostéoporose Appréciation des médecins avant / après le DPC : Comment appréciez-vous votre stratégie de prévention de l'ostéoporose? Comment appréciez-vous votre stratégie de dépistage de l'ostéoporose? Avant le DPC Après le DPC Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 76% 8% Mauvaise 8% 0% Plutôt mauvaise 68% 8% S/T Bonne 24% 92% Plutôt bonne 24% 72% Bonne 0% 20% ENSEMBLE S/T Mauvaise 56% 4% Mauvaise 4% 0% Plutôt mauvaise 52% 4% S/T Bonne 44% 96% Plutôt bonne 44% 56% Bonne 0% 40% Page 56

57 Résultats de l impact du thème Ostéoporose Les médecins participants souhaitent approfondir leurs compétences : Cela vous incite t-il à approfondir vos compétences? Total Ensemble 25 Mieux dépister par une meilleure connaissance des facteurs de risque 60% Quand demander une densitométrie 56% Mettre la prévention au centre de la prise en charge de l'ostéoporose 60% Autres 4% Nsp 12% Page 57

58 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème Ostéoporose Commentaires du chargé de dossier Page 58 Bilan DPC - ACFM 2011

59 Thème 6 Organisation du cabinet et gestion du risque, audit clinique sur l'hygiène au cabinet Page 59 Bilan DPC - ACFM 2011

60 Page 60 Grille d audit «Hygiène au cabinet» (1/5)

61 Page 61 Grille d audit «Hygiène au cabinet» (2/5)

62 Page 62 Grille d audit «Hygiène au cabinet» (3/5)

63 Page 63 Grille d audit «Hygiène au cabinet» (4/5)

64 Page 64 Grille d audit «Hygiène au cabinet» (5/5)

65 Résultats d audit du thème Hygiène au cabinet Voir avec Chantal Page 65

66 Résultats d impact du thème Hygiène au cabinet Voir avec Chantal Page 66

67 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème Hygiène Commentaires du chargé de dossier Page 67 Bilan DPC - ACFM 2011

68 Thème 7 Prise en charge du patient sous AVK par le médecin généraliste Page 68 Bilan DPC - ACFM 2011

69 Page 69 Grille d audit «AVK» (1/3)

70 Page 70 Grille d audit «AVK» (2/3)

71 Page 71 Grille d audit «AVK» (3/3)

72 Page 72 Résultats d audit du thème AVK

73 Résultats de l impact pour le thème AVK Appréciation des médecins avant / après le DPC : Les indications des traitements par les AVK Les outils de surveillance Comment appréciez-vous votre connaissance des indications des traitements par les AVK? Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 15% 0% Plutôt mauvaise 15% 0% S/T Bonne 85% 100% Plutôt bonne 80% 50% Bonne 5% 50% Comment appréciez-vous votre connaissance des outils de surveillance du traitement par AVK? Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 25% 0% Mauvaise 5 0% Plutôt mauvaise 20% 0% S/T Bonne 75% 100% Plutôt bonne 70% 50% Bonne 5% 50% Page 73

74 Résultats de l impact pour le thème AVK Appréciation des médecins avant / après le DPC : Education thérapeutique Remise en cause régulière de la nécessité du traitement par AVK Comment appréciez-vous l'éducation thérapeutique que vous dispensez à vos patients sous AVK? Comment appréciez-vous la remise en cause régulière de la nécessité du traitement par AVK? Avant le DPC Après le DPC Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 55% 5% Plutôt mauvaise 55% 5% S/ T Bonne 45% 95% Plutôt bonne 45% 60% Bonne 0% 35% ENSEMBLE S/T Mauvaise 60% 0% Plutôt mauvaise 60% 0% S/ T Bonne 40% 100% Plutôt bonne 30% 55% Bonne 10% 45% Page 74

75 Résultats de l impact pour le thème AVK Une volonté de changer Pensez-vous modifier? Ensemble Non Oui Les éléments dans le dossier des patients sur les indications des AVK La remise en cause régulière du traitement par AVK L'ordonnance d'inr pour qu'elle comprenne l'objectif thérapeutique La diffusion des outils (carnet de surveillance, consignes sur les autres médicaments...) Envisagez-vous de remplacer le traitement AVK chez certains patients par les nouveaux anticoagulants oraux? 20 5% 95% 20 15% 85% 20 25% 75% 20 5% 95% 20 45% 55% Page 75

76 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème AVK Commentaires du chargé de dossier Page 76 Bilan DPC - ACFM 2011

77 Thème 8 Organisation au cabinet et gestion du risque, audit clinique sur la tenue du dossier médical au cabinet Page 77 Bilan DPC - ACFM 2011

78 Page 78 Grille d audit «Dossier médical» (1/3)

79 Page 79 Grille d audit «Dossier médical» (2/3)

80 Page 80 Grille d audit «Dossier médical» (3/3)

81 Page 81 Résultats d audit du thème Dossier médical

82 Résultats d impact du thème Dossier médical Appréciation des médecins avant / après le DPC : Comment appréciez-vous votre connaissance des avantages/inconvénients au plan juridique du dossier papier/informatisé? Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 60% 5% Plutôt mauvaise 60% 5% S/ T Bonne 40% 95% Plutôt bonne 35% 55% Bonne 5% 40% Comment appréciez-vous votre connaissance des particularités du dossier d'un mineur? Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 75% 0% Mauvaise 20% 0% Plutôt mauvaise 55% 0% S/ T Bonne 25% 100% Plutôt bonne 25% 70% Bonne 0% 30% Page 82

83 Résultats d impact du thème Dossier médical Appréciation des médecins avant / après le DPC : Comment appréciez-vous votre connaissance de la durée de conservation des dossiers médicaux? Comment appréciez-vous votre connaissance des conditions de remise du dossier médical à un patient? Avant le DPC Après le DPC Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 25% 5% Mauvaise 5% 0% Plutôt mauvaise 20% 5% S/ T Bonne 75% 95% Plutôt bonne 65% 50% Bonne 10% 45% ENSEMBLE S/T Mauvaise 60% 0% Mauvaise 10% 0% Plutôt mauvaise 50% 0% S/ T Bonne 40% 100% Plutôt bonne 40% 40% Bonne 0% 60% Page 83

84 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème Dossier médical Commentaires du chargé de dossier Page 84 Bilan DPC - ACFM 2011

85 Thème 9 Dépistage du cancer du sein et des facteurs de risques carcinologiques mammaires Page 85 Bilan DPC - ACFM 2011

86 Page 86 Grille d audit «Cancer du sein» (1/2)

87 Page 87 Grille d audit «Cancer du sein» (2/2)

88 Page 88 Résultats d audit du thème Cancer du sein

89 Résultat de l impact pour le thème Cancer du sein Les médecins participants souhaitent approfondir leurs compétences : Cela vous incite t-il à approfondir vos compétences? Total ENSEMBLE 11 Dans l'évaluation des FDR familiaux (inclusion de la patiente dans un groupe à risque) Dans l'art de persuader les femmes à réaliser leur bilan sénologique en les informant mieux sur le déroulement de l'examen Dans la fréquence de réalisation d'un bilan sénologique en fonction des FDR 64% 55% 73% Dans l'approche psycho socio économique d'une patiente malade 55% Des différentes étapes de la prise en charge thérapeutique du cancer du sein 27% Page 89

90 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème Cancer du sein Commentaires du chargé de dossier Page 90 Bilan DPC - ACFM 2011

91 Thème 10 Education de l enfant asthmatique et de sa famille Page 91 Bilan DPC - ACFM 2011

92 Page 92 Grille d audit «Asthme» (1/2)

93 Page 93 Grille d audit «Asthme» (2/2)

94 Page 94 Résultats d audit du thème Asthme

95 Résultats de l impact pour le thème Asthme Appréciation des médecins avant / après le DPC : Devant un enfant asthmatique, comment appréciez-vous votre prise en charge par un plan d'action personnalisé? Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE S/T Mauvaise 60% 0% Mauvaise 10% 0% Plutôt mauvaise 50% 0% S/ T Bonne 40% 100% Plutôt bonne 40% 70% Bonne 0% 30% Page 95

96 Résultats de l impact pour le thème Asthme Appréciation des médecins avant / après le DPC : A chaque consultation, est ce que l enfant montre sa technique d inhalation? Est-ce que vous vérifiez sa bonne utilisation du débimètre de pointe? Avant le DPC Après le DPC Avant le DPC Après le DPC ENSEMBLE Oui 10% 70% Non 90% 30% ENSEMBLE Oui 60% 100% Non 40% 0% Page 96

97 Résultats de l impact pour le thème Asthme Les médecins participants souhaitent approfondir leurs compétences : Cela vous incite t-il à approfondir vos compétences? Total ENSEMBLE 10 Dans la tenue du dossier patient en médecine générale 5O% Dans la pertinence de l'éducation thérapeutique de l'enfant asthmatique 90% Dans l'évaluation du résultat de cette éducation 80% Dans le risque de mauvaise observance 40% Dans l'art de persuader et d'argumenter auprès de l'enfant et sa famille 80% Nsp 10% Page 97

98 Commentaires médicaux Résultats globaux du thème Asthme Commentaires du chargé de dossier Page 98 Bilan DPC - ACFM 2011

99 En synthèse Page 99 Bilan DPC - ACFM 2011

100 En synthèse 229 médecins ont terminé le programme DPC 91% des médecins ayant terminé le programme DPC pensent continuer les audits cliniques ciblés pour d autres thèmes 97% des médecins ayant terminé le programme DPC l ont trouvé intéressant. Certains questionnaires d impact révèlent qu une part importante des médecins participants souhaitent approfondir leurs compétences dans l art de persuader et d argumenter auprès de leurs patients. Selon l enquête d impact, 78% des médecins sont incités à mieux tenir leur dossiers médicaux. Page 100 Bilan DPC - ACFM 2011

101 Le choix des thèmes Pourquoi avez-vous choisi ce thème? Thème TOTAL HTA Lombalgie MRC AVK Contraception Asthme Cancer du sein Ostéoporose Hygiène au cabinet Tenue du dossier médical ENSEMBLE Sa fréquence dans votre recrutement Les difficultés que vous ressentez dans cette pratique L'impression d'une qualité non optimale de votre pratique 64% 88% 90% 47% 70% 74% 40% 73% 64% 0% 55% 24% 3% 27% 59% 15% 33% 40% 9% 32% 19% 20% 64% 58% 55% 65% 45% 63% 80% 45% 68% 88% 80% Autre 9% 12% 5% 12% 10% 7% 20% 9% 4% 19% 0% Page 101

102 Exemple de résultats d audit pour un médecin Page 102 Bilan DPC - ACFM 2011

103 Page 103 Exemple de résultats d audit pour un médecin 1/3

104 Page 104 Exemple de résultats d audit pour un médecin 2/3

105 Page 105 Exemple de résultats d audit pour un médecin 3/3

ACFM DPC 2013 Audit Clinique Ciblé (ACC)

ACFM DPC 2013 Audit Clinique Ciblé (ACC) ACFM DPC 2013 Audit Clinique Ciblé (ACC) Guide d explication de la méthode Formation Présentielle + Grille de recueil des données et Réunion d analyse Exemple : Thème thrombose veineuse profonde Page 1

Plus en détail

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Examens périodiques de santé pour tout assuré social (sauf RSI) Les examens périodiques de santé Pour qui? En règle générale Pour tous les assurés sociaux

Plus en détail

Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg

Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg Sommaire Sham en quelques chiffres Les visites d analyse de risques Quel bilan? Perspectives Synthèse Sham en quelques

Plus en détail

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY AUDIT MEDICAL Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY JUSTIFICATIONS ET BASES DE CE TRAVAIL Fréquence de prescription : 3 à 5% de la population française

Plus en détail

Fiche Action 6.A.4. Conseil Médical en Environnement Intérieur

Fiche Action 6.A.4. Conseil Médical en Environnement Intérieur Fiche Action 6.A.4 Conseil Médical en Environnement Intérieur Objectif général 4 : améliorer la qualité de l habitat Objectif spécifique 4.2 : Mieux prendre en compte la qualité de l air intérieur Axe

Plus en détail

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Examens périodiques de santé pour tout assuré social (sauf RSI) Les examens périodiques de santé Pour qui? En règle générale Pour tous les assurés sociaux

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version du 20/10/2010 1/8

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version du 20/10/2010 1/8 RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA FORMATION «IMAGERIE MEDICALE» DISPENSEE LE /9/21 Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version du 2/1/21 1/8 1 OBJECTIF & METHODE Formation dispensée et

Plus en détail

- Q1. Type d établissement ayant participé à l audit :

- Q1. Type d établissement ayant participé à l audit : Synthèse des résultats de l audit croisé et interhospitalier 2008 à propos de l isolement thérapeutique Q1. Type d établissement ayant participé à l audit : Type d établissement Nombre EPSM 4 CH Général

Plus en détail

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde Deepening our Understanding of Quality Improvement in Europe ENQUETE PATIENT Code Hôpital : N Patient Motif d admission Infarctus du myocarde AVC Fracture du fémur Accouchement Patient 1 Deepening our

Plus en détail

Enquête d opinion en matière de santé auprès des professionnels de santé des Pays de Loire. Avril 2011

Enquête d opinion en matière de santé auprès des professionnels de santé des Pays de Loire. Avril 2011 Enquête d opinion en matière de santé auprès des professionnels de santé des Pays de Loire Avril 2011 Méthodologie L'étude s est déroulée par Internet du 24 février au 25 mars 2011. 1 691 professionnels

Plus en détail

Décrire les plaintes autour du sommeil présentées par un échantillon de la population accueillie

Décrire les plaintes autour du sommeil présentées par un échantillon de la population accueillie METHODOLOGIE Justificatif : - bonnes pratiques préconisées en ehpad - choix de l amcoorhb dans les thèmes à traiter en 2008 - données personnelles à l ehpad : GMP ; % démences ;. Population : EHPAD volontaires

Plus en détail

Le binôme médecin / chirurgien-dentiste au cœur de la réflexion sur une consultation bucco-dentaire de prévention.

Le binôme médecin / chirurgien-dentiste au cœur de la réflexion sur une consultation bucco-dentaire de prévention. Le binôme médecin / chirurgien-dentiste au cœur de la réflexion sur une consultation bucco-dentaire de prévention. Dr Annabelle TENENBAUM Soirée Asdes 21 octobre 2008 Constat Liens, statistiquement confirmés,

Plus en détail

NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006

NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006 NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006 Une enquête réalisée sur la nutrition en médecine générale * pour l montre que la nutrition est un sujet

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Séminaire Dépistage organisé des cancers 23 juin 2014 Dr Olivier Scemama Adjoint au chef du service

Plus en détail

L externat en médecine générale L exemple de Paris V

L externat en médecine générale L exemple de Paris V L externat en médecine générale L exemple de Paris V Mémoire DIU Pédagogie Médicale 2010 Dr Olivier Benainous CCA médecine générale Dr Mirna Salloum Urgentiste 1 Sommaire I. Externat en médecine générale

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 8 juillet 2015 relatif à l admission des étudiants de l École européenne de podologie pluridisciplinaire

Plus en détail

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS?

POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES PROCHES DE LA VALLEE DE LA LYS? POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESIT... http://www.fmc-tourcoing.org/spip/print-article-mb.php3?id_article=45 POUVONS NOUS METTRE EN PLACE UN RESEAU OBESITE DIABETE SUR TOURCOING ET LES COMMUNES

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR LE RC EXAMENS SYSTEMATIQUES ET PREVENTION

PLEINS FEUX SUR LE RC EXAMENS SYSTEMATIQUES ET PREVENTION PLEINS FEUX SUR LE RC SFMG - 2009 EXAMENS SYSTEMATIQUE ET PREVENTION est le résultat de consultation le plus fréquemment relevé par les médecins généralistes de l OMG. Voir là. Pour mieux vous familiariser

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Congrès SIDIIEF 2015 Montréal Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Yolande KOTTELAT, inf, ICL Jenny GENTIZON, inf, MScSI Martine ROESSLI, responsable

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Dans son point d information du 28 septembre 2010, l Afssaps a recommandé que les femmes porteuses d implants mammaires PIP concernés par

Plus en détail

Mise à jour : septembre 2011. Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes

Mise à jour : septembre 2011. Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes Mise à jour : septembre 2011 Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes Table des matières 1. L évaluation de la performance... 1 2. Les mécanismes d évaluation...

Plus en détail

MAÎTRISE DE L HYGIÈNE ET DÉMARCHE QUALITÉ : L EXEMPLE DU LABEL. Forcomed Dr Florence Lair

MAÎTRISE DE L HYGIÈNE ET DÉMARCHE QUALITÉ : L EXEMPLE DU LABEL. Forcomed Dr Florence Lair MAÎTRISE DE L HYGIÈNE ET DÉMARCHE QUALITÉ : L EXEMPLE DU LABEL Forcomed Dr Florence Lair La qualité : définition OMS : «démarche qui doit permettre de garantir à chaque patient l assortiment d actes diagnostiques

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

Grille d évaluation du Programme de Soutien aux Techniques Innovantes et Coûteuses ou Non (PSTIC) 2012

Grille d évaluation du Programme de Soutien aux Techniques Innovantes et Coûteuses ou Non (PSTIC) 2012 Grille d évaluation du Programme de Soutien aux Techniques Innovantes et Coûteuses ou Non (PSTIC) 2012 Pour information : l ensemble des champs est à renseigner obligatoirement. Si pour un champ donné,

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS

SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS SONDAGE VISANT LES RESPONSABILITÉS DES PHARMACIENS SYNTHÈSE DES RÉSULTATS Sondage mené entre le 30 mai et le 6 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Le Contexte... 3 But et objectifs... 3 Analyse quantitative...

Plus en détail

Enquêtes réalisées auprès des chirurgiens dentistes et des personnes vivant avec le VIH

Enquêtes réalisées auprès des chirurgiens dentistes et des personnes vivant avec le VIH Enquêtes réalisées auprès des chirurgiens dentistes et des personnes vivant avec le VIH 1 2 VIH/SIDA La prise en charge dentaire en Haute-Normandie Le COREVIH Haute-Normandie, comité de COordination RÉgionale

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Actualisation avril 2011 Afin d aider les femmes et leur chirurgiens dans cette discussion, l Afssaps met à disposition un guide d aide

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail

DOSSIER PATIENT INFORMATISE : Évaluation de la qualité de la documentation clinique

DOSSIER PATIENT INFORMATISE : Évaluation de la qualité de la documentation clinique DOSSIER PATIENT INFORMATISE : Évaluation de la qualité de la documentation clinique 6 ème Congrès mondial du SIDIIEF Montréal (Canada) - Juin 2015 Direction des soins P. Ducloux, A. Sallet, J. Censier,

Plus en détail

Santé des soignants - Qualité des soins - Performance économique

Santé des soignants - Qualité des soins - Performance économique Santé des soignants - Qualité des soins - Performance économique Entreprise labellisée Formation Encadrer et manager en milieu de santé 1 Le contexte hospitalier Contraintes Santé et sécurité des salariés

Plus en détail

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD Dénutrition de la personne âgée en EHPAD CONSTAT DEFINITION DE LA DENUTRITION «La dénutrition est la conséquence d une insuffisance d apport protéique (dénutrition exogène) ou d un hypercatabolisme lié

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

Bourses de formation du Fonds pour la Santé des Femmes

Bourses de formation du Fonds pour la Santé des Femmes Objectifs Bourses de formation du Fonds pour la Santé des Femmes Le Fond pour la santé des femmes (FSF) à pour objectif principal de développer et soutenir financièrement des actions de formation d information

Plus en détail

Information aux enseignants

Information aux enseignants SAPAD Service d Assistance Pédagogique à Domicile Information aux enseignants Chèr(e) collègue, Vous avez accepté d intervenir auprès d un enfant dont la scolarité est interrompue momentanément pour raisons

Plus en détail

Être auditeur interne pour les dispositifs médicaux

Être auditeur interne pour les dispositifs médicaux Formation à l audit selon ISO 19011 pour l application des normes ISO 9001 et ISO 13485 3 jours Paris le 25, 26 et 27 novembre 2015 Groupe de 10 stagiaires Intervenant : Bertrand Le Blanc Consultant Expert

Plus en détail

Bilan du Programme EPP ACFM 2009 DECEMBRE 2009

Bilan du Programme EPP ACFM 2009 DECEMBRE 2009 Bilan du Programme EPP ACFM 2009 DECEMBRE 2009 Plan Contexte Méthodologie et déroulement Conduite du projet/ Méthodologie/Déroulement Exemple de restitution des résultats d audit Exemple de restitution

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C Lien à la version électronique de le formulaire l Apprentissage à la Pratique : https://www.formrouter.net/forms@cfpc/mainpro_linking_learning_practice_fr.html Relier l apprentissage à la pratique Comment

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS Tenue du dossier de soins infirmiers du malade à domicile Novembre 2004 I. PROMOTEUR Agence nationale d accréditation et d évaluation en

Plus en détail

Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français

Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français 2013 Infos rapides Le tourisme médical lié à la chirurgie esthétique en France en 2013 Tourisme médical interne en France (patients étrangers

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

Evaluation des rapports de stage chez le praticien. Quel intérêt? Quelles limites? Quelles améliorations possibles?

Evaluation des rapports de stage chez le praticien. Quel intérêt? Quelles limites? Quelles améliorations possibles? Evaluation des rapports de stage chez le praticien Quel intérêt? Quelles limites? Quelles améliorations possibles? Déroulement du stage chez le praticien à Angers Stages en cabinet : 3 ECA, 1 journée /

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0264 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Coordonnateur (trice) du développement

Plus en détail

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :..

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :.. ANNEXE 4 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2009-2010 Stage en entreprise Erasmus Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira

Plus en détail

Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012

Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012 Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012 Méthodologie et déroulement Afin de faire évoluer et d améliorer la qualité de ses services, La société ABC Portage a mis en place une enquête de satisfaction

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE. Education thérapeutique du patient

EDUCATION THERAPEUTIQUE. Education thérapeutique du patient EDUCATION THERAPEUTIQUE Education thérapeutique du patient Séance 27 octobre 2010 DCEM3 Guillaume Sacco - Isabelle VANONI Département d enseignement et de recherche de médecine générale Que pourriez-vous

Plus en détail

Mieux vivre avec votre asthme

Mieux vivre avec votre asthme Mieux vivre avec votre asthme L éducation thérapeutique pour bien gérer votre asthme au quotidien Bien gérer sa maladie permet de reconnaître et maîtriser les symptômes afin de limiter la gêne respiratoire.

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

Les guides pratiques du DPC. Guide DPC. se former en 2014. Evolutis DPC vous accompagne. www.evolutisdpc.fr

Les guides pratiques du DPC. Guide DPC. se former en 2014. Evolutis DPC vous accompagne. www.evolutisdpc.fr Guide DPC se former en 2014 Evolutis DPC vous accompagne www.evolutisdpc.fr Intro «Bienvenue dans l ère du DPC!» Les modalités de formation professionnelle continue des médecins libéraux ont changé depuis

Plus en détail

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon)

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Intervention personnalisée à tous les stades de la Maladie Rénale Chronique Prévention de la progression de la maladie rénale Consultation

Plus en détail

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar.

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Page 1 sur 8 Etude réalisée en collaboration avec le service Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Effectuée en 2013-2014 OBJECTIF : mesurer l efficacité l effet thérapeutique de l Eau thermale de

Plus en détail

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Définition «Le DPC comporte l analyse par tous les professionnels de santé (PS) de leurs pratiques

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 13 février 2013 modifiant l arrêté du 25 février 2010 fixant la composition du dossier à fournir aux

Plus en détail

FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS

FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS Dossier de candidature QUALITASS FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS Documents à fournir Option 1 : Pièces à fournir (obligatoire dans le cadre d une première demande) Ou Option 2 : Engagement

Plus en détail

ANNEXE 18. Invitation. Formulaire d appréciation de la visite et compilation des réponses. Visite industrielle Rothman Benson & Hedges

ANNEXE 18. Invitation. Formulaire d appréciation de la visite et compilation des réponses. Visite industrielle Rothman Benson & Hedges ANNEXE 18 Invitation Formulaire d appréciation de la visite et compilation des réponses Visite industrielle Rothman Benson & Hedges À INSCRIRE À TON AGENDA POUR LES ÉTUDIANTS-ES EN TECHNIQUES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés»

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Texte introductif, à lire à haute voix par l enquêteur : «La question qui suit concerne les problèmes

Plus en détail

DPC 2013 APPEL A PROJET

DPC 2013 APPEL A PROJET DPC 2013 APPEL A PROJET Montage de programmes DPC Organismes > Editeurs de logiciels médicaux Avril 2013 1. Préambule Dans le cadre des modifications des dispositifs de formation médicale continue des

Plus en détail

La nouvelle convention médicale. Un nouveau partenariat en faveur de la qualité des soins

La nouvelle convention médicale. Un nouveau partenariat en faveur de la qualité des soins La nouvelle convention médicale Un nouveau partenariat en faveur de la qualité des soins La convention a été signée le 26 juillet 2011 par trois syndicats représentatifs (CSMF, MG France, SML) et l assurance

Plus en détail

Assurance santé. Votre santé en toute sérénité! Swiss santé. Frontaliers Suisses - Jeunes

Assurance santé. Votre santé en toute sérénité! Swiss santé. Frontaliers Suisses - Jeunes Assurance santé Votre santé en toute sérénité! Swiss santé Frontaliers Suisses - Jeunes Des formules adaptées à tous vos besoins de santé. Soins dentaires, hospitalisation, ou encore remplacement de lunettes

Plus en détail

EXPERT FINANCIER POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef de service Conseil et Expertise Financière

EXPERT FINANCIER POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE. Poste de rattachement hiérarchique : Chef de service Conseil et Expertise Financière Direction Finances EXPERT FINANCIER J CHARGE DU CONTRÔLE INTERNE DU FONDS SOCIAL EUROPEEN (FSE) ET DE CONSEIL EN GESTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction Finances Poste de

Plus en détail

Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels. Service : Conditions de Travail. Date : 03/12/2015 www.cdg35.fr

Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels. Service : Conditions de Travail. Date : 03/12/2015 www.cdg35.fr Les élus-employeurs et la prévention des risques professionnels Sommaire La prévention : a priori et enjeux Historique de la réglementation L organisation de la prévention en collectivité L accompagnement

Plus en détail

Baromètre de la protection sociale Vague 3

Baromètre de la protection sociale Vague 3 pour Baromètre de la protection sociale Vague 3-2 ème conférence nationale de la protection sociale - Contacts : Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint de l Ifop 10 avril 2013 Note méthodologique Etude

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT DE SANTE...

Plus en détail

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers

Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers Construction d une méthode pour accompagner les publics en situation de précarité vers le dépistage organisé des cancers FORMADOC 2- Loire 2011-2012 Julie Kalecinski Vanessa Dutertre Franck Chauvin Centre

Plus en détail

Grille d éligibilité au télétravail

Grille d éligibilité au télétravail Grille d éligibilité au télétravail Ce document a pour vocation d aider les candidats au télétravail à réaliser un auto diagnostic sur leurs aptitudes à exercer une partie de leur activité à domicile.

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc Avril 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

OICE of OMEN 2. Women Against Cervical Cancer International Foundation. www.wacc-network.org

OICE of OMEN 2. Women Against Cervical Cancer International Foundation. www.wacc-network.org OICE of OMEN 2 Q U E S T I O N N A I R E Women Against Cervical Cancer International Foundation www.wacc-network.org Connaissances, Attitudes et Opinion à propos du dépistage et de la prévention du cancer

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION CLINIQUE DURIEUX ZAC Paul-Badré 100, rue de France 97430 Le Tampon Juin 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Contexte, objectifs, principes. Contenu et mise en œuvre. Exemples de présentation de résultats

Contexte, objectifs, principes. Contenu et mise en œuvre. Exemples de présentation de résultats 1 Contexte, objectifs, principes Contenu et mise en œuvre Exemples de présentation de résultats 2 Création d un tableau de bord des conditions de travail pour : Evaluer l action de l ARACT Outiller les

Plus en détail

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Dépanneur Agence SAV

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Dépanneur Agence SAV LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Dépanneur Agence SAV EVALUATION GDI DU SALARIE Dépanneur Agence SAV NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule à l'entretien

Plus en détail

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE.

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE. C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE \Fiche poste IDE.doc Association Diaconale Nord Alsace CSI WOERTH 10, rue de l église 67360 WOERTH

Plus en détail

Les Français et les soins à l étranger

Les Français et les soins à l étranger Les Français et les soins à l étranger Rapport de résultats Octobre 2014 Anne-Laure GALLAY Directrice adjointe de LH2 Opinion 01 17 16 90 88 Mail : anne-laure.gallay@lh2.fr 1 Rappel du cadre de l intervention

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

Le dossier partagé informatisé du RéPOP Aquitaine

Le dossier partagé informatisé du RéPOP Aquitaine Le dossier partagé informatisé du RéPOP Aquitaine Dr Hélène Thibault, pédiatre coordinatrice du RéPOP Caroline Resplandy, coordinatrice administrative Réseau de Prévention et de Prise en charge de l obésité

Plus en détail

Les médecins généralistes : Quel positionnement par rapport aux médicaments génériques?

Les médecins généralistes : Quel positionnement par rapport aux médicaments génériques? Les médecins généralistes : Quel positionnement par rapport aux médicaments génériques? Etude de Conférence de Presse 17 mars 2010 Paris, hôtel de Crillon GEMME = «Générique Même Médicament» L association

Plus en détail

Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins

Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins Programme de développement professionnel continu Date : juin 2013 Comité de Coordination de l Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine

Plus en détail

Article 10. - Surveillance et observation d'un patient à domicile

Article 10. - Surveillance et observation d'un patient à domicile NOMENCLATURE GÉNÉRALE DES ACTES PROFESSIONNELS DES MÉDECINS, CHIRURGIENS-DENTISTES, SAGES-FEMMES ET AUXILIAIRES MÉDICAUX DEUXIÈME PARTIE NOMENCLATURE DES ACTES MÉDICAUX N'UTILISANT PAS LES RADIATIONS IONISANTES

Plus en détail

HANDIDENT FRANCHE-COMTE DOMUS MEDICA 1 rue de Morimont 90000 BELFORT CONVENTION DE PARTENARIAT

HANDIDENT FRANCHE-COMTE DOMUS MEDICA 1 rue de Morimont 90000 BELFORT CONVENTION DE PARTENARIAT HANDIDENT FRANCHE-COMTE DOMUS MEDICA 1 rue de Morimont 90000 BELFORT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre un établissement et l association Handident Franche-Comté Préambule - Faciliter l accès aux soins dentaires

Plus en détail

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer

Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Les Belges sont satisfaits de leur médecin Transparence et coûts restent cependant à améliorer Annexe À l occasion du 50 ème anniversaire de l assurance soins de santé et indemnités, la MC a mené une enquête

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 SUMGA Groupe Médical «les Allymes» SPECIALISTES EN MEDECINE GENERALE APPSPPA APPSPPA : Association Pluridisciplinaire des

Plus en détail

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Des indicateurs de qualité à l intention des professionnels et des gestionnaires

Plus en détail

SEM-DPC_CP Programme 40751400028-1

SEM-DPC_CP Programme 40751400028-1 SEM-DPC_CP Programme 40751400028-1 Samedi 13 Septembre 2014 Novotel Montparnasse Paris XV Programme réservé aux membres titulaires de l ODPC-MV impliqués dans la FMC ou le DPC en médecine vasculaire Inscriptions

Plus en détail

SF2H-Lille-2012 AUDIT CONTINU SUR LES PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES ET AMELIORATION DES PRATIQUES

SF2H-Lille-2012 AUDIT CONTINU SUR LES PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES ET AMELIORATION DES PRATIQUES SF2H-Lille-2012 AUDIT CONTINU SUR LES PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES ET AMELIORATION DES PRATIQUES CONTEXTE Contexte Surveillance quotidienne par l EOH des BMR et autres germes nécessitant la mise en place

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

GUIDE DE L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE COMPETENCES ET LIMITES DE LA PROFESSION

GUIDE DE L AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE COMPETENCES ET LIMITES DE LA PROFESSION La frontière est parfois difficile à évaluer entre le domaine de l aide soignante, de l AVS ou de l infirmière. L infirmière peut, dans le cadre de son rôle propre défini et précisé dans le code de la

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE Janvier 2006 I. PROMOTEURS Association dentaire française (ADF). Haute Autorité de santé (HAS). II. SOURCE Agence nationale d accréditation et

Plus en détail