Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie."

Transcription

1 Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Marc Fleury Biologiste 341, rue Saint-Jean-Baptiste Est, Rimouski (Québec), G5L 1Y8 Tél. et fax: courriel : Pour Aventure Appalaches et la Sépaq- Réserve faunique des Chic-Chocs Octobre 2007 Rimouski

2 Faune-Experts inc. 341, rue Saint-Jean-Baptiste Est Rimouski, Québec G5L 1Y8 Tél. et fax: (418) Référence à citer Fleury, M Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Par Faune- Experts inc. pour Aventure Appalaches et la Sépaq- Réserve faunique des Chic-Chocs, Rimouski. 13 p. + annexes.

3 III Avant-propos Au cours de l été 2007, Aventure Appalaches a mandaté Faune-Experts afin de diriger les travaux d aménagements aquatiques du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs. Une équipe composée d'ouvriers et d un technicien sous la supervision d'un biologiste de Faune-Experts a entrepris d'aménager le cours d eau en fonction des problématiques rencontrées. Le but du projet vise à augmenter le potentiel halieutique de l omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) dans le lac Grignan. Ce projet a été financé par le CRE de la Gaspésie-Îles-de-la- Madeleine par l entremise du Programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier (Volet II) du ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Les autres partenaires financiers sont la Sépaq réserve faunique des Chic-Chocs et Aventure Appalaches.

4 IV Table des matières Page Avant-propos... III Liste des figures... V Liste des annexes... VI 1.0 Localisation et durée des travaux Cours d'eau aménagé Tributaire du lac Grignan Problématique initiale Situation après les aménagements Émissaire du lac Grignan Problématique initiale Situation après les aménagements Conclusion Annexes... 14

5 V Liste des figures Page Figure 1. Localisation du tributaire et de l émissaire du lac Grignan dans la réserve faunique des Chic-Chocs... 2 Figure 2. Source encombrée de débris ligneux au lac Grignan... 5 Figure 3. Situation après le nettoyage et la canalisation de la source au lac Grignan. 5 Figure 4. État initial d une source avec peu de potentiel de fraie au lac Grignan... 6 Figure 5. Ajout de gravier à l entrée d une source au lac Grignan... 6 Figure 6. Situation initiale de l émissaire du lac Grignan... 9 Figure 7. Frayères aménagées à l émissaire du lac Grignan avec des seuils en roches... 9 Figure 8. Végétation abondante dans l émissaire du lac Grignan Figure 9. Situation après le nettoyage de la végétation de l émissaire du lac Grignan Figure 10. Encombrement d arbres en chablis dans l émissaire du lac Grignan Figure 11. Situation après le nettoyage des arbres en chablis dans l émissaire du lac Grignan Figure 12. Accumulation imposante de débris ligneux dans l émissaire du lac Grignan Figure 13. Situation après le nettoyage de l accumulation de débris ligneux dans l émissaire du lac Grignan... 12

6 VI Liste des annexes Page Annexe 1. Permis nécessaires à la réalisation des travaux... 14

7 1.0 Localisation et durée des travaux En 2007, les cours d eau aménagés sont associés au lac Grignan dans la réserve faunique des Chic-Chocs (Figure 1). Les travaux d'aménagement aquatique ont touché 1,5 kilomètres du tributaire et de l émissaire du lac Grignan. L aménagement aquatique s est effectué à mains d'hommes et sans machinerie lourde pour diminuer les impacts négatifs sur l environnement. La première étape des travaux a consisté à effectuer un nettoyage du cours d eau. Le nettoyage a visé à enlever les accumulations de débris ligneux, à diminuer les enchevêtrements de végétaux riverains et à démanteler des barrages inactifs de castors. L objectif premier du nettoyage a été d assurer le libre accès du poisson vers le lac puis vers les habitats de reproduction de l omble de fontaine. Finalement, la deuxième étape a permis la création de seuils et de frayères pour combler les déficiences dans l habitat des ombles de fontaine. Les travaux d'aménagement aquatique se sont déroulés sur une période de 15 jours consécutifs, soit du 27 août au 14 septembre Pendant la réalisation des travaux, un biologiste de Faune-Experts a supervisé une équipe composée d'un technicien et de trois ouvriers. Les ouvriers choisis étaient tous de la région de Mont-Saint-Pierre afin de créer des emplois locaux. Pendant et après les travaux, le biologiste de Faune-Experts a vérifié leur conformité en fonction des exigences des ministères, des normes professionnelles et des objectifs du projet à atteindre. Les travaux ont été réalisés en conformité avec les autorisations émises par les ministères (Annexe 1). 1

8 2

9 2.0 Cours d'eau aménagé 2.1 Tributaire du lac Grignan Problématique initiale Selon la cartographie du ministère, le lac Grignan possède un tributaire important provenant du nord-ouest de son bassin versant. Par contre, les observations sur le terrain avant les travaux ont démontré que ce même tributaire est plutôt divisé en quatre petites sources situées dans la même partie du bassin versant. Les sources sont de faible longueur soit entre 20 et 50 mètres (longueur totale des sources de 150 mètres). Leur largeur est très restreinte (<50 cm), mais leur écoulement est permanent même pendant la période d étiage. À leur entrée sur le lac, très peu de gravier est présent ce qui limite le potentiel de frayères en lac pour l omble de fontaine. Les eaux des sources sont froides et contribuent à rafraîchir les eaux du lac en période estivale. Leur apport en eaux joue probablement un rôle important dans la dynamique de croissance des jeunes alevins et de reproduction des adultes en lac. Les sources d eau sont les seuls endroits recensés à potentiel de reproduction des ombles de fontaine du lac Grignan. La problématique observée dans les sources est l encombrement des débris ligneux et la présence d un barrage inactif de castors (Figure 2). Résultats, les sources sont déviées un peu partout dans la bande riveraine et cette situation a eu comme effet de diminuer le débit et la vitesse du courant des sources puis d atténuer le potentiel de frayères à leur entrée sur le lac Grignan (Figure 4). La présence de gravier dans les sources est limitée et le débit trop faible initialement pour faciliter son nettoyage par le courant. De plus, la canalisation des sources est nécessaire pour ramener un débit et un courant intéressant contribuant à des appels d eau et à améliorer les frayères en lac. La canalisation des sources d eau consiste à concentrer le débit vers un canal principal orienté vers le lac au lieu que l écoulement s évase dans la bande riveraine. Les objectifs de restauration des petites sources ont été orientés vers leur canalisation, le nettoyage des débris ligneux et du barrage inactif de castors pour assurer un débit et un courant adéquat vers les frayères aménagées à l entrée du lac. Les aménagements ont visé surtout à combler les carences en frayères à l entrée de chacune des sources d eau sur le lac. 3

10 2.1.2 Situation après les aménagements La première activité a d abord été le nettoyage des sources d eau. Les travaux ont démantelé un barrage inactif de castors et plusieurs accumulations de débris ligneux (Figure 3). Les travaux de nettoyage se sont réalisés avec l aide d une scie à chaîne utilisant de l huile végétale pour protéger l environnement. Les débris ligneux retirés du cours d eau ont été déposés sur les rives au-delà de la ligne des hautes eaux aux endroits évitant leur retour dans le cours d eau en cas de pluies diluviennes. Par l activité de la canalisation, le cours d eau a été réorienté dans son lit d origine et l écoulement est maintenant dirigé vers les frayères aménagées. Le nettoyage et la canalisation ont augmenté le débit et le courant des sources d eau pour créer un appel d eau intéressant vers le lac. En second, les travaux d'aménagement aquatique ont été dirigés vers la création de frayères à l entrée des sources sur le lac (Figure 5). Le gravier rond (provenant d une carrière) a été transporté à l aide d une embarcation entre le débarcadère et la rive opposée. Au total, cinq frayères ont été aménagées à l entrée des quatre sources pour une somme de 14 mètres carrés de surface de fraie additionnelle. Dans l ensemble, les aménagements ont comblé les carences observées dans l habitat de l omble de fontaine. En général, ce type de frayères est très utilisé par l omble de fontaine, car son efficacité a été démontrée dans d autres territoires fauniques. On peut s attendre à une utilisation immédiate des frayères par l omble de fontaine dès l automne

11 Figure 2. Source encombrée de débris ligneux au lac Grignan. Figure 3. Situation après le nettoyage et la canalisation de la source au lac Grignan. 5

12 Figure 4. État initial d une source avec peu de potentiel de fraie au lac Grignan. Figure 5. Ajout de gravier à l entrée d une source au lac Grignan. 6

13 2.2 Émissaire du lac Grignan Problématique initiale L émissaire du lac Grignan est divisé en deux parties, car un petit lac est présent en aval de ce premier. Entre la sortie du lac Grignan et ce petit lac, l émissaire a environ 100 mètres et composé surtout de substrats grossiers (Figure 6). Aucun nettoyage ou canalisation du cours d eau n est nécessaire. Le site possède un fort potentiel pour y installer des frayères à ombles de fontaine. C est donc le principal objectif qui a été poursuivi lors des travaux d aménagement aquatique. La deuxième partie de l émissaire du lac Grignan située après le petit lac (1250 mètres) ne possède pas la même problématique initiale. Dans ces débuts, l émissaire du lac Grignan est composé d une végétation riveraine abondante obstruant la libre circulation des eaux et des poissons par endroits (Figure 8). L eau se retrouve parfois dans la bande riveraine lorsqu elle rencontre la végétation abondante, où elle cause de l érosion des rives et des apports de sédiments fins vers l aval. Une activité de nettoyage manuel est nécessaire afin de restaurer l habitat du poisson et pour ramener le courant au centre du lit du cours d eau. Par la suite, dans l émissaire vers le lac Mont-Louis, ce sont surtout les accumulations de débris ligneux qui causent un obstacle à libre circulation des poissons (figures 10 et 12). Les embâcles de débris ligneux y sont très imposants et causent des obstacles infranchissables. L habitat du poisson est aussi dégradé par l érosion des rives et par l apport de sédiments que causent les embâcles présents. Le nettoyage du cours d eau est l activité qui a été favorisée pour accroître le processus de restauration de l habitat de l omble de fontaine. Le nettoyage a été orienté d avantage sur l enlèvement des embâcles de débris ligneux dans cette partie de l émissaire. Finalement, Un barrage inactif de castors bloque l accès aux frayères dans la partie avale de l émissaire. Le barrage de castors doit être démantelé pour assurer le libre accès des ombles de fontaine vers les frayères. En résumé, les travaux dans l émissaire du lac Grignan ont été surtout orientés vers le nettoyage du cours d eau puis vers la création de frayères dans sa première partie. 7

14 2.2.2 Situation après les aménagements Dans la première partie de l émissaire du lac Grignan, située entre les deux lacs, trois frayères à ombles de fontaine ont été aménagées (Figure 7). La surface globale des frayères aménagées à cet endroit est de 15 mètres carrés. Dans le but de faciliter la création des frayères, deux seuils en roches ont été aménagés dans l émissaire pour retenir le gravier ajouté. Les seuils sont de faible hauteur (20 cm), mais d une largeur suffisante (1 mètre) pour résister aux crues. L endroit choisi pour implanter les frayères est à fort potentiel de réussite, car quelques alevins ont été aperçus avant de procéder aux travaux. Par conséquent, l endroit a probablement déjà été utilisé pour la reproduction des ombles de fontaine à l automne La deuxième partie de l émissaire a été nettoyée de la végétation en abondance (Figure 9) et des nombreux embâcles de débris ligneux présents (figures 11 et 13). Le nettoyage manuel s est réalisé de l aval vers l amont de l émissaire. Les débris ligneux retirés du cours d eau ont été déposés sur les rives au-delà de la ligne des hautes eaux aux endroits propices à leur emprisonnement dans la bande riveraine. Le libre accès du poisson a été assuré sur les 1250 mètres nettoyés. Les travaux ont ramené à plusieurs endroits le lit du cours d eau dans son axe initial. Le barrage inactif de castors a été démantelé en diminuant le niveau d eau à une fréquence de 20 cm par jour pour éviter que des poissons restent prisonniers dans des mares d eau. Dans la deuxième partie de l émissaire, il n y a pas eu de travaux de construction de seuils, de déflecteurs ou de frayères, étant donné que le nettoyage a favorisé la reconstitution naturelle de ces éléments dans l environnement. 8

15 Figure 6. Situation initiale de l émissaire du lac Grignan. Figure 7. Frayères aménagées à l émissaire du lac Grignan avec des seuils en roches. 9

16 Figure 8. Végétation abondante dans l émissaire du lac Grignan. Figure 9. Situation après le nettoyage de la végétation de l émissaire du lac Grignan. 10

17 Figure 10. Encombrement d arbres en chablis dans l émissaire du lac Grignan. Figure 11. Situation après le nettoyage des arbres en chablis dans l émissaire du lac Grignan. 11

18 Figure 12. Accumulation imposante de débris ligneux dans l émissaire du lac Grignan. Figure 13. Situation après le nettoyage de l accumulation de débris ligneux dans l émissaire du lac Grignan. 12

19 3.0 Conclusion Les travaux d aménagement aquatique réalisés dans le tributaire et l émissaire du lac Grignan ont permis de restaurer plusieurs habitats aquatiques qui étaient dégradés. Les travaux visent un impact positif sur les activités de pêche sportive à l omble de fontaine dans le lac Grignan de la réserve faunique des Chic-Chocs. Pour assurer la pérennité des travaux, les activités de suivi suivantes se doivent d être réalisées par la réserve faunique des Chic-Chocs au cours des années succinctes : - au besoin, enrayer la présence de castors dans l émissaire près du lac Mont-Louis puis assurer le nettoyage des initiatives de barrages, - et assurer une visite annuelle avant la période de reproduction des ombles de fontaine. 13

20 ANNEXE 1. Permis nécessaires à la réalisation des travaux. 14

21 15

22 16

23 17

24 18

25 19

Aménagement du ruisseau du Bois du lac Sainte- Anne situé dans la réserve faunique des Chic- Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie.

Aménagement du ruisseau du Bois du lac Sainte- Anne situé dans la réserve faunique des Chic- Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Aménagement du ruisseau du Bois du lac Sainte- Anne situé dans la réserve faunique des Chic- Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Marc Fleury Éric Duchesne Annabelle Bourget 32, Place des Lilas, Rimouski

Plus en détail

Aménagement de 47 frayères pour améliorer l habitat de la truite mouchetée sur le territoire de l'obv Charlevoix-Montmorency.

Aménagement de 47 frayères pour améliorer l habitat de la truite mouchetée sur le territoire de l'obv Charlevoix-Montmorency. Rapport final Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives Renaud Dostie, tech. de la faune sp. Jacques L. Laliberté, ing.f. Jean Landry, directeur OBV-CM Québec, le 1 décembre

Plus en détail

Plan de travail / Établissement du plan d action pour le lac Rhéaume

Plan de travail / Établissement du plan d action pour le lac Rhéaume Plan de travail / Établissement du plan d action pour le lac Rhéaume PRINCIPAUX ENJEUX A. Qualité de l eau - Suivi de la qualité de l eau B. Qualité de l eau - Épuration des eaux usées C. Contrôle de l

Plus en détail

Chapitre 10. Programme de compensation

Chapitre 10. Programme de compensation Chapitre 10 Programme de compensation Table des matières...10-i Liste des tableaux... 10-ii Liste des photos... 10-ii Liste des cartes... 10-ii 10 Programme de compensation...10-1 10.1 Compensation pour

Plus en détail

Inventaire et caractérisation de l habitat du poisson dans les cours d eau Dion, Soucy et l Aunière dans la MRC des Sources

Inventaire et caractérisation de l habitat du poisson dans les cours d eau Dion, Soucy et l Aunière dans la MRC des Sources Inventaire et caractérisation de l habitat du poisson dans les cours d eau Dion, Soucy et l Aunière dans la MRC des Sources Pour Corporation pour la promotion de l environnement de la rivière Nicolet (COPERNIC)

Plus en détail

Aménagement aquatique de la rivière Bouteille à Saint-Bruno-de-Kamouraska. Travaux 2006.

Aménagement aquatique de la rivière Bouteille à Saint-Bruno-de-Kamouraska. Travaux 2006. Aménagement aquatique de la rivière Bouteille à Saint-Bruno-de-Kamouraska. Travaux 2006. N/Réf. autorisation : 7430-01-01-0169000 Marc Fleury 32, Place des Lilas, Rimouski (Québec), G5M 1B9 Tél. et fax

Plus en détail

Recommandations pour la planification et la conception d aménagements d habitats pour l omble de fontaine (Salvelinus fontinalis).

Recommandations pour la planification et la conception d aménagements d habitats pour l omble de fontaine (Salvelinus fontinalis). Recommandations pour la planification et la conception d aménagements d habitats pour l omble de fontaine (Salvelinus fontinalis). Marc Fleury et Dominic Boula Ministère des Pêches et des Océans Direction

Plus en détail

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PRÉPARÉ PAR : COMITÉ DE GESTION ENVIRONNEMENTALE DE LA RIVIÈRE POKEMOUCHE

Plus en détail

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Choix, dimensionnement, installation et équipement des ouvrages de franchissement hydrauliques (OH) : prescriptions règlementaires, méthodes préconisées

Plus en détail

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires La police de l'eau - Pourquoi une police de l'eau? Les directives européennes, la loi sur l'eau de 2006 et le Grenelle de l'environnement ont

Plus en détail

CADRE DE FINANCEMENT. Mise en œuvre du PDE 2015-2016 (3 e édition) Bassin versant de la rivière Chaudière

CADRE DE FINANCEMENT. Mise en œuvre du PDE 2015-2016 (3 e édition) Bassin versant de la rivière Chaudière Mise en œuvre du PDE 2015-2016 (3 e édition) Bassin versant de la rivière Chaudière Comité de bassin de la rivière Chaudière Mai 2015 1. Mise en contexte Le COBARIC met à la disposition des associations

Plus en détail

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Obstacle sur le Bocq à Chansin. RÉHABILITATION HYDROMORPHOLOGIQUE DES COURS D EAU EN RÉGION WALLONNE : UN PROJET PILOTE GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Un projet Life Environnement a vu le

Plus en détail

PLAN D ACTION Gestion des cours d eau sous la compétence de la MRC du Val-Saint-François

PLAN D ACTION Gestion des cours d eau sous la compétence de la MRC du Val-Saint-François MISE EN CONTEXTE : PLAN D ACTION de la MRC du Val-Saint-François Le 1 er janvier 2006 marque l entrée en vigueur de la Loi sur les compétences municipales (LCM) (L.R.Q., chapitre C-47.1), laquelle confère

Plus en détail

TRAVAUX RESTAURATION MORPHOLOGIQUE ET DIVERSIFICATION D HABITATS SUR L ÈVRE A LA JUBAUDIERE :

TRAVAUX RESTAURATION MORPHOLOGIQUE ET DIVERSIFICATION D HABITATS SUR L ÈVRE A LA JUBAUDIERE : TRAVAUX RESTAURATION MORPHOLOGIQUE ET DIVERSIFICATION D HABITATS SUR L ÈVRE A LA JUBAUDIERE : Bassin versant de l Èvre : - Superficie : 573 km² - 45 communes concernées - Longueur de cours d eau cumulée

Plus en détail

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud Photo : J.MOY Analyse globale des perturbations et mesures de restauration au niveau du bassin Loire-Bretagne La morphologie des cours d

Plus en détail

COMMENT ÉVALUER LA SANTÉ D UN LAC. Alaa Maaref

COMMENT ÉVALUER LA SANTÉ D UN LAC. Alaa Maaref COMMENT ÉVALUER LA SANTÉ D UN LAC Alaa Maaref Sommaire Introduction Pourquoi évaluer la santé d un lac? Comment évaluer la santé d un lac? Qui doit le faire? Conclusion UN LAC, c'est un organisme vivant!

Plus en détail

IMPORTANCE DES COURS D EAU

IMPORTANCE DES COURS D EAU FORÊT PRIVÉE Les traverses de cours d eau Pour réaliser des travaux d aménagement forestier, le propriétaire d un boisé privé est souvent confronté à la nécessité de construire un chemin et de traverser

Plus en détail

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Reméandration 2.3 Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Caractéristiques du secteur restauré Masse d eau : MM05R Cours d eau : Eau Blanche Secteur restauré : Mariembourg (commune

Plus en détail

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne)

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Mission 3 : propositions d aménagements et établissement d un schéma global d aménagement et de gestion RESTAURATION

Plus en détail

Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques

Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques Contrats d animation ARTICLE 6- ENGAGEMENT du Contractant avec l agence Le contractant est responsable

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 4.2 «Personne désignée» au niveau local (article 105 L.C.M)... 3

TABLE DES MATIÈRES. 4.2 «Personne désignée» au niveau local (article 105 L.C.M)... 3 POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES COURS D EAU MUNICIPAUX Juin 2009 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN CONTEXTE... 1 2. RESPONSABILITÉS DE GESTIONNAIRE ET RESPONSABILITÉ CIVILE DE LA MRC... 1 3. BUT, OBJECTIFS

Plus en détail

COURS D EAU D UN FOSSÉ

COURS D EAU D UN FOSSÉ COMMENT DIFFÉRENCIER UN COURS D EAU D UN FOSSÉ Les COURS D EAU et les MILIEUX RIVERAINS abritent une multitude d espèces animales et végé tales. Ces écosystèmes fragiles sont protégés par des lois et des

Plus en détail

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17.1 Généralité 16.17.2 Objectifs Toutes les rives, le littoral et les plaines inondables des lacs et cours

Plus en détail

Travaux pour la restauration des traverses de cours d eau

Travaux pour la restauration des traverses de cours d eau Travaux pour la restauration des traverses de cours d eau Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs Produit le 8 mai 2015 Mis à jour le 4 juin 2015 Réalisation Ministère des Forêts, de la Faune et

Plus en détail

Les Crastes. et Fossés. Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques

Les Crastes. et Fossés. Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques Les Crastes et Fossés Guide d entretien 2013/2014 Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques L entretien par les services municipaux LA TESTE CENTRE CAZAUX

Plus en détail

COMITÉ ZIP DU LAC ST-PIERRE

COMITÉ ZIP DU LAC ST-PIERRE COMITÉ ZIP DU LAC ST-PIERRE Aménagement du chenal de la baie Millette St-François du Lac 2006 RAPPORT TECHNIQUE Partenaires financiers : GazMétro Collaborateurs : Ingénierie : Excavation : Association

Plus en détail

Le fossé FICHE D ENTRETIEN LE FOSSÉ FONCTION

Le fossé FICHE D ENTRETIEN LE FOSSÉ FONCTION Le fossé Le fossé est une structure linéraire creusée pour drainer, collecter ou faire circuler des eaux de ruissellement. Il permet notamment de drainer la structure de la piste. Un fossé bien entretenu

Plus en détail

Fiche P : Solutions contre l érosion des berges des cours d eau à proximité des étangs

Fiche P : Solutions contre l érosion des berges des cours d eau à proximité des étangs Fiche P : Solutions contre l érosion des berges des cours d eau à proximité des étangs Définition En géomorphologie, l érosion est le processus de dégradation et de transformation du relief qui est causé

Plus en détail

Les lois et règlements

Les lois et règlements 10 Les lois et règlements Le présent chapitre traite des lois et règlements qui s appliquent à la réalisation de projets de gestion intégrée de l eau en milieu agricole. Il présente les principales autorités

Plus en détail

quais et abris à bateaux

quais et abris à bateaux Guide pratique pour les quais et abris à bateaux Édition 2012 sommaire 3 Le littoral et la rive 4 Où construire un quai? 5 La réglementation 6 Les quais flottants 7 Les quais sur pieds tubulaires et sur

Plus en détail

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron PREFET DE l AVEYRON Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron Réunion d information des propriétaires et des exploitants Mercredi 10 décembre 2014 Pourquoi restaurer la continuité

Plus en détail

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE

RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE RÉTABLISSEMENT DE LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE SUR LA TERNOISE LA PASSE À POISSONS DU TOUR DES CHAUSSÉES (HESDIN) www.eau-artois-picardie.fr LA CANCHE Longueur principale 89 km Débit moyen (Brimeux) 12 m³/s

Plus en détail

ANNEXE G. Méthode de traversée des rivières. Etchemin, Chaudière et Beaurivage. en tranchée ouverte

ANNEXE G. Méthode de traversée des rivières. Etchemin, Chaudière et Beaurivage. en tranchée ouverte ANNEXE G Méthode de traversée des rivières Etchemin, Chaudière et Beaurivage en tranchée ouverte MÉTHODE DE TRAVERSÉE DES RIVIÈRES EN TRANCHÉE OUVERTE Cette annexe présente les principales étapes à réaliser

Plus en détail

Mesures de réduction spécifiques aux espèces aquatiques protégées

Mesures de réduction spécifiques aux espèces aquatiques protégées Mesures de réduction spécifiques aux espèces aquatiques protégées Crédit photo : Onema Cas particulier du franchissement des cours d'eau Véronique de Billy Journée COTITA Sud-ouest Bordeaux 1 ier décembre

Plus en détail

Les sentiers récréatifs (randonnée, VTT, motoneige) 36 L entretien du réseau d accès 38

Les sentiers récréatifs (randonnée, VTT, motoneige) 36 L entretien du réseau d accès 38 VOUS PRÉVOYEZ CONSTRUIRE UN CHEMIN FORESTIER Une bonne planification 23 Comment construire son chemin forestier 25 Concernant les ponts et ponceaux 27 La planification des traverses de cours d eau 28 Le

Plus en détail

Préserver et restaurer la continuité écologique dans les projets d infrastructures linéaires : L aménagement des petits ouvrages hydrauliques

Préserver et restaurer la continuité écologique dans les projets d infrastructures linéaires : L aménagement des petits ouvrages hydrauliques Direction territoriale Est Préserver et restaurer la continuité écologique dans les projets d infrastructures linéaires : L aménagement des petits ouvrages hydrauliques Auteur: Marc GIGLEUX Date: mai 2014

Plus en détail

INVALIDITÉ PARTIELLE

INVALIDITÉ PARTIELLE SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 716-2007 modifiant le règlement de zonage no. 423-1990 concernant l abattage d arbres Le présent règlement vise à modifier la terminologie relative à l abattage d arbres

Plus en détail

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE MÉMOIRE DEPOSE AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES POUR LES PROJETS DE RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE

Plus en détail

Aménagements favorisant la biodiversité

Aménagements favorisant la biodiversité Aménagements favorisant la biodiversité 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Appuyer les

Plus en détail

LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN :

LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN : LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN : 0 hectares, de milieux humides et secs, renaturés 380 000 m 3 de déblais et de remblais pour moduler le nouveau paysage 50 hectares ensemencés

Plus en détail

Le transport sédimentaire sur l'allier et la problématique des captures de gravières

Le transport sédimentaire sur l'allier et la problématique des captures de gravières Le transport sédimentaire sur l'allier et la problématique des captures de gravières Jean-Luc PEIRY Professeur Univ. Blaise Pascal Séminaire technique Vierzon- 24 novembre 2011 «Le transport sédimentaire

Plus en détail

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau 2009 La rivière Sainte Croix au barrage de Forest City Figure 1 : Rivière Sainte Croix, à la hauteur de la station de monitoring durant l

Plus en détail

Procédure relative à l entretien de cours d eau en milieu agricole

Procédure relative à l entretien de cours d eau en milieu agricole Procédure relative à l entretien de cours d eau en milieu agricole VERSION DU 13 JANVIER 2012 Par Direction des politiques de l eau (MDDEP) Et Direction du développement socioéconomique, des partenariats

Plus en détail

PROGRAMME ANNUEL DE TRAVAUX HYDRAULIQUES

PROGRAMME ANNUEL DE TRAVAUX HYDRAULIQUES Présentation du site Commune(s) : COEX - SAINT REVEREND Nom de l'ecours /Etier/Cours d'eau : Le Gué-Gorand Marais : Nom de l'ouvrage : Lac du Gué-Gorand Plan de localisation N Fiche action : 01 PROGRAMME

Plus en détail

Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec

Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec Yvan Turgeon, biol. Le saumon au Québec 118 rivières Une cinquantaine accessibles uniquement par bateau ou avion

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DES PONCEAUX EN MILIEU AGRICOLE 10930

AMÉNAGEMENT DES PONCEAUX EN MILIEU AGRICOLE 10930 On recommande d enrocher le lit sur une distance égale à deux fois le diamètre du tuyau en aval et à une fois ce diamètre, à l amont. AMÉNAGEMENT DES PONCEAUX EN MILIEU AGRICOLE 10930 2010-04 R. POTVIN

Plus en détail

Plan de protection et/ou d aménagement de la frayère à éperlans de la rivière du Loup

Plan de protection et/ou d aménagement de la frayère à éperlans de la rivière du Loup Zone d Intervention Prioritaire du Sud-de-l Estuaire Rapport technique Plan de protection et/ou d aménagement de la frayère à éperlans de la rivière du Loup Présenté au Programme d Intendance des Habitats

Plus en détail

Restauration de l habitat pour salmonidés dans la rivière Aboujagane

Restauration de l habitat pour salmonidés dans la rivière Aboujagane Restauration de l habitat pour salmonidés dans la rivière Aboujagane -Projet F201-026 - Rapport Final Préparé pour : Fond en Fiducie de la Faune du Nouveau-Brunswick Rédigé par : Julie Cormier, Chargée

Plus en détail

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014

Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie. Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Restauration de la continuité écologique Seuils servant à l'hydrométrie Journées Hydrométrie SCHAPI 3-4 février 2014 Stéphanie Poligot-Pitsch Olivier Nauleau DREAL Pays de la Loire DREAL Bretagne Qu est

Plus en détail

1.1 Portrait général 1

1.1 Portrait général 1 Partie 1 Portrait du bassin versant 1.1 Portrait général 1 1.1.1 Localisation et étendue du bassin versant Le bassin versant de la rivière Fouquette, d une superficie d environ 75 km 2, est situé dans

Plus en détail

INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT

INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT COMMUNE DE TEILLET ARGENTY COMPTE RENDU DE L OPERATION M. LELIEVRE JANVIER 2010 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 MATERIEL

Plus en détail

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Application à l'exploitation des équipements de production d'électricité Par : Daniel Thériault, B.Urb., M.Sc.A Conférence internationale

Plus en détail

Aménagement aquatique de la rivière Kamouraska dans le secteur Saint-Denis. Travaux 2006.

Aménagement aquatique de la rivière Kamouraska dans le secteur Saint-Denis. Travaux 2006. Aménagement aquatique de la rivière Kamouraska dans le secteur Saint-Denis. Travaux 2006. N/Réf. autorisation : 7430-01-01-0168600 Marc Fleury 32, Place des Lilas, Rimouski (Québec), G5M 1B9 Tél. et fax

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DURABLE DE LA RIVIÈRE OSGOOD ET DE TRIBUTAIRES PHASE 2 DÉTAILS SUR L AMÉNAGEMENT DE 4 TRIBUTAIRES

AMÉNAGEMENT DURABLE DE LA RIVIÈRE OSGOOD ET DE TRIBUTAIRES PHASE 2 DÉTAILS SUR L AMÉNAGEMENT DE 4 TRIBUTAIRES AMÉNAGEMENT DURABLE DE LA RIVIÈRE OSGOOD ET DE TRIBUTAIRES PHASE 2 DÉTAILS SUR L AMÉNAGEMENT DE 4 TRIBUTAIRES Dans le cadre du plan d action de la restauration des cours d eau du bassin versant de la rivière

Plus en détail

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE CONCEVOIR ET GÉRER DES AMAS DE FUMIER SOLIDE AU CHAMP UNE MEILLEURE CONNAISSANCE pour un meilleur environnement En 2002, le Règlement sur les exploitations agricoles (REA) prévoyait l échéance des dispositions

Plus en détail

Introduction générale. SEE - Barrages de Kain et Hérinnes

Introduction générale. SEE - Barrages de Kain et Hérinnes Barrages de Kain et Hérinnes Introduction générale 1 Projet SEE Kain et Hérinnes 2 Ouvrages actuels - Kain Écluse Va 124.5m x 14m Kain H = 1.6m Hérinnes H = 1.9m 3 Avant projet sommaire Récolter les données

Plus en détail

GESTION DES CASTORS ET DE LEURS BARRAGES

GESTION DES CASTORS ET DE LEURS BARRAGES GESTION DES CASTORS ET DE LEURS BARRAGES Journée d information technique 21 mars 2012 Pascale Dombrowski Emmanuel Dalpé-Charron Pierre-Yves Collin Andréanne Masson Jean Milette Photo: Pierre-Yves Collin

Plus en détail

Programme de mise en valeur des habitats du saumon atlantique de la Côte-Nord. Guide de présentation des projets

Programme de mise en valeur des habitats du saumon atlantique de la Côte-Nord. Guide de présentation des projets Programme de mise en valeur des habitats du saumon atlantique de la Côte-Nord Guide de présentation des projets Novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES INFORMATIONS GÉNÉRALES... 1 1. Votre organisme est-il admissible?...

Plus en détail

Les ensemencements de poissons et le développement durable. Un outil de mise en valeur pour la pêche sportive

Les ensemencements de poissons et le développement durable. Un outil de mise en valeur pour la pêche sportive Les ensemencements de poissons et le développement durable Un outil de mise en valeur pour la pêche sportive Les quatres principaux sujets 1. Le portrait des ensemencements dans la MRC des Laurentides

Plus en détail

Relevé sanitaire des installations septiques autonomes au lac Sept-Îles

Relevé sanitaire des installations septiques autonomes au lac Sept-Îles 23 mai 2015 Relevé sanitaire des installations septiques autonomes au lac Sept-Îles L installation septique et vous 1. Pourquoi? 2. Pour qui? 3. Comment? 4. Quel est le problème? 5. Des solutions? 6. Le

Plus en détail

Contrôle du myriophylle à épi (Myriophyllum spicatum) à l aide de toiles de jute au lac Pémichangan, Québec, Canada

Contrôle du myriophylle à épi (Myriophyllum spicatum) à l aide de toiles de jute au lac Pémichangan, Québec, Canada Contrôle du myriophylle à épi (Myriophyllum spicatum) à l aide de toiles de jute au lac Candidature de Geneviève Michon, biologiste et chargée de projet Pour les Phénix de l environnement Mars 2014 PRÉSENTATION

Plus en détail

4 NORMES RELATIVES À LA PROTECTION DES RIVES, DU LITTORAL ET DE LA PLAINE INONDABLE

4 NORMES RELATIVES À LA PROTECTION DES RIVES, DU LITTORAL ET DE LA PLAINE INONDABLE 4 NORMES RELATIVES À LA PROTECTION DES RIVES, DU LITTORAL ET DE LA PLAINE INONDABLE 4.1 Les rives et le littoral: Les lacs et cours d'eau assujettis Tous les lacs et cours d'eau à débit régulier ou intermittent

Plus en détail

CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE. Rapport annuel 2012-2013

CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE. Rapport annuel 2012-2013 CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE Rapport annuel 2012-2013 Janvier 2014 Table des matières Introduction... 3 Plan d action 2013-2014... 5 Méthode de priorisation des sites... 5 Optimisation des méthodes

Plus en détail

«Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur

«Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur «Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur Introduction Dans le cadre de la Directive Cadre sur l Eau qui vise «un bon état écologique des cours d eau d ici 2015», le SIVOM de Mauléon a

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION Généralités MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 1. La demande doit être conforme aux règlements de construction,

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

VISION STRATÉGIQUE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT «LAC-SIMON 2035»

VISION STRATÉGIQUE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT «LAC-SIMON 2035» VISION STRATÉGIQUE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT 1 «LAC-SIMON 2035» Contexte de la démarche Révision du plan et des règlements d urbanisme de Lac-Simon Révision en cours du Schéma d aménagement et

Plus en détail

Rapport d analyse de qualité de l eau pour le territoire de la MRC Le Val Saint-François 2006-2012

Rapport d analyse de qualité de l eau pour le territoire de la MRC Le Val Saint-François 2006-2012 Convergence des données de qualité de l eau : pour une gestion intégrée des ressources et du territoire Rapport d analyse de qualité de l eau pour le territoire de la MRC Le Val Saint-François 2006-2012

Plus en détail

RÈGLEMENT N o 961-07 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE

RÈGLEMENT N o 961-07 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE RÈGLEMENT N o 961-07 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE ARTICLE 1 : DÉFINITIONS Allée véhiculaire : Voie de circulation privée pour véhicules automobiles reliant le stationnement

Plus en détail

Inventaire des foyers d érosion

Inventaire des foyers d érosion Inventaire des foyers d érosion Lacs Supérieur et Équerre Municipalité de Lac-Supérieur Automne 2010 Une collaboration entre : Mise en contexte Dans le cadre de l Opération Bleu-Vertpour poser des actions

Plus en détail

Règlement modifiant le règlement de zonage numéro 2012-02 afin d y ajouter des normes concernant les quais.

Règlement modifiant le règlement de zonage numéro 2012-02 afin d y ajouter des normes concernant les quais. PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA JACQUES-CARTIER VILLE DE LAC-DELAGE RÈGLEMENT NUMÉRO U-2014-02 Règlement modifiant le règlement de zonage numéro 2012-02 afin d y ajouter des normes concernant les quais. ATTENDU

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 DEMANDE DE CERTIFICAT POUR LA CONSTRUCTION D UN CHEMIN PUBLIC OU PRIVÉ Généralités La présente demande doit être

Plus en détail

ÉTAT DE LA SITUATION DU BASSIN VERSANT DE LA PRISE D EAU DE LA RIVIÈRE SAINT-CHARLES

ÉTAT DE LA SITUATION DU BASSIN VERSANT DE LA PRISE D EAU DE LA RIVIÈRE SAINT-CHARLES ÉTAT DE LA SITUATION DU BASSIN VERSANT DE LA PRISE D EAU DE LA RIVIÈRE SAINT-CHARLES MESURES MISES EN PLACE ET BONNES PRATIQUES LES FOSSES SEPTIQUES La Loi sur les compétences municipales (L.R.Q. Chapitre

Plus en détail

, l ARLN recommande à tous les riverains de consulter l étude originale, disponible sur son site arln.org

, l ARLN recommande à tous les riverains de consulter l étude originale, disponible sur son site arln.org L Association des résidants du Lac Nicolet (ARLN) a récemment mandaté un organisme dédié à la protection de l environnement des lacs, nommé RAPPEL, pour établir un diagnostic du bassin versant du lac.

Plus en détail

Fonds pour les cours d eau de la MRC de Coaticook

Fonds pour les cours d eau de la MRC de Coaticook Fonds pour les cours d eau de la MRC de Coaticook Présentation au CREE 4 mai 2012 Par : Dominick Faucher, urbaniste Directeur intérim du service d aménagement La MRC en quelques mots 12 municipalités 19

Plus en détail

Complexe de la Romaine

Complexe de la Romaine Complexe de la Romaine Étude d impact sur l environnement Volume 10 Cartes en pochette volume 10volume 1 Hydro-Québec Production Décembre 2007 Cette étude d impact sur l environnement est soumise à la

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec

Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Nouvelles exigences en matière de gestion des eaux pluviales au Québec Denis Martel, ing. M.Sc. Pôle d expertise municipale Direction régionale de l'analyse et de l'expertise Bureau de Montréal Ministère

Plus en détail

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous?

Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Outils et démarches structurantes au Québec: où en sommes-nous? Philippe Bourke, Directeur général du RNCREQ Antoine Verville, Directeur général adjoint du ROBVQ 3e Forum national sur les lacs Mont-Tremblant,

Plus en détail

Rencontre avec le conseil municipal

Rencontre avec le conseil municipal F-7 Fiche Action Mobilisation et implication page 1/4 Rencontre avec le conseil municipal Objectifs éducatifs 1. 2. Sensibiliser les élus municipaux aux préoccupations écologiques des élèves. Initier l

Plus en détail

Communes concernées par le Contrat de Rivière

Communes concernées par le Contrat de Rivière Contrat de Rivière Ouvèze UNE OPERATION DE RENATURATION DU LIT DE L OUVEZE «Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune : deux approches à concilier pour l atteinte du bon état» Les 12 et

Plus en détail

LES OUVRAGES. Les principaux ouvrages associés aux étangs. * Digue. * Vanne / pelle : * Déversoir. * Moine. * Évacuateur eau fond.

LES OUVRAGES. Les principaux ouvrages associés aux étangs. * Digue. * Vanne / pelle : * Déversoir. * Moine. * Évacuateur eau fond. LES OUVRAGES Les principaux ouvrages associés aux étangs * Digue * Vanne / pelle : * Déversoir * Moine * Évacuateur eau fond * Pêcherie * Ouvrage rétention sédiments * Grilles 1 La digue = élément majeur

Plus en détail

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU ( Art. R214-1 du Code de l Environnement, rubr ique 3. 1.5.0 : Inst allations, ouvrages, travaux ou act ivités, dans le lit mineur d un cour

Plus en détail

Rapport d analyse de qualité de l eau pour le territoire de la Ville de Drummondville 2006-2012

Rapport d analyse de qualité de l eau pour le territoire de la Ville de Drummondville 2006-2012 Rapport d analyse de qualité de l eau pour le territoire de la Ville de Drummondville 2006-2012 Ce rapport inclue les cartes des territoires de comités locaux de bassin versant suivants : Rivière Saint-Germain

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise Notre Mission La mission de la SSHG est de fournir les services nécessaires à l aménagement des forêts pour assurer leur renouvellement. Depuis 1978, la Société Sylvicole de

Plus en détail

Conférencier : Matane MRC de La Mitis. Le cadre réglementaire relatif aux milieux riverains du fleuve Saint-Laurent

Conférencier : Matane MRC de La Mitis. Le cadre réglementaire relatif aux milieux riverains du fleuve Saint-Laurent Conférencier : Paul Logo Gingras, MRC de urbaniste Matane MRC de La Mitis Le cadre réglementaire relatif aux milieux riverains du fleuve Saint-Laurent La mise en place des cadres légaux et réglementaires

Plus en détail

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES PRÉFET DU TARN FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES Département du Tarn Janvier 2011 Cadre réservé à l administration n CASCADE : PRÉFET DU TARN Rubrique principale

Plus en détail

Cette plaquette vise les travaux d entretien du cours d eau ne nécessitant aucune déclaration, ni autorisation au titre de la Loi sur l Eau

Cette plaquette vise les travaux d entretien du cours d eau ne nécessitant aucune déclaration, ni autorisation au titre de la Loi sur l Eau PREFET DES PYRENEES ORIENTALES Direction Départementale des Territoires et de la Mer MISE des Pyrénées Orientales Cette plaquette vise les travaux d entretien du cours d eau ne nécessitant aucune déclaration,

Plus en détail

Gestion des lixiviats

Gestion des lixiviats Gestion des lixiviats OPTIONS DE GESTION DES LIXIVIATS MÉTHODOLOGIE En tenant compte de la gestion et du traitement des lixiviats qui se font actuellement dans d autres sites d enfouissement des déchets

Plus en détail

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO www.asf-estrie.org Dans ce document, vous retrouverez les détails concernant les démarches pour effectuer un évènement à zéro carbone par la plantation compensatoire.

Plus en détail

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du.

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du. COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS Révision du SAGE de la Mauldre Règlement Novembre 2012 V4 Validé par la CLE du Ce document est en cours d écriture La présente version

Plus en détail

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne)

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Mission 3 : propositions d aménagements et établissement d un schéma global d aménagement et de gestion Restauration

Plus en détail

5 - COURS D EAU NON DOMANIAUX

5 - COURS D EAU NON DOMANIAUX 5 - COURS D EAU NON DOMANIAUX La loi définit (articles L.215-1 à L.215-18 du CE) des droits et des obligations pour les cours d eau non domaniaux comme l entretien ou la disposition de l eau et des matériaux

Plus en détail

Rétablissement de la continuité écologique de la Kilienne, affluent de l'authie

Rétablissement de la continuité écologique de la Kilienne, affluent de l'authie FEDERATION DU PAS-DE-CALAIS DES ASSOCIATIONS AGREEES POUR LA PECHE ET LA PROTECTION DU MILIEU AQUATIQUE Etablissement à caractère d utilité publique, agréée par M. le Ministre de l Agriculture, le 30 mars

Plus en détail

Le gestionnaire des cours d eau : un allié à considérer

Le gestionnaire des cours d eau : un allié à considérer Le gestionnaire des cours d eau : un allié à considérer Pascale Désilets, MRC d Arthabaska et représentante régionale de L AGRCQ le 23 mars 2016 Qu est ce que l AGRCQ? Une association regroupant les officiers

Plus en détail

ÉROSION DES RIVES PAR LE BATILLAGE :

ÉROSION DES RIVES PAR LE BATILLAGE : ÉROSION DES RIVES PAR LE BATILLAGE : ÉROSION ET BATILLAGE L érosion des rives est un processus qui se produit le long de tous les cours d eau. Les causes naturelles sont multiples (vagues de vent, niveaux

Plus en détail

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE

Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE Le Système Relationnel d Audit de l Hydromorphologie des cours d eau d eau SYRAH- CE État d avancement Johann MOY Bureau des milieux aquatiques Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES Avis Présenté au ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec

Plus en détail

BILAN 2009-2010 : RÉSULTATS DU RELEVÉ SANITAIRE DES INSTALLATIONS SEPTIQUESINDIVIDUELLES ET CARACTÉRISATION DES BANDES RIVERAINES

BILAN 2009-2010 : RÉSULTATS DU RELEVÉ SANITAIRE DES INSTALLATIONS SEPTIQUESINDIVIDUELLES ET CARACTÉRISATION DES BANDES RIVERAINES BILAN 2009-2010 : RÉSULTATS DU RELEVÉ SANITAIRE DES INSTALLATIONS SEPTIQUESINDIVIDUELLES ET CARACTÉRISATION DES BANDES RIVERAINES DANS LE CADRE DU PROGRAMME DE PROTECTION DES LACS NOVEMBRE 2011 RÉSUMÉ

Plus en détail

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon PHASE 3 : PROGRAMME D ACTIONS Communauté d Agglomération du Pays de Romans Juillet 2012 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 Phase III : Programme

Plus en détail