DOSSIER I : OPERATION COURANTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER I : OPERATION COURANTES"

Transcription

1 INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé. Le chef comptable vous remet trois dossiers à traiter appartenant à trois entreprises indépendantes : DOSSIER I : OPERATION COURANTES DOSSIER II : TRAVAUX DE FIN D EXERCICE DOSSIER III : COMPTABILITE ANALYTIQUE DE GESTION DOSSIER I : OPERATION COURANTES Chemise 1 : Mouvement des stocks 10 Pts 30 Pts Les opérations relatives aux mouvements des matières 1 ères et des produits finis du mois d avril 2006 de la SODECAM sont les suivants : : * Stock Initial des matières 1 ère 10 tonnes achetées à F/tonne le Kg achetées à F/tonne le 3003 * Stock Initial des produits finis articles produits respectivement : Le 20/03 pour 300 articles au coût unitaire de 7 000F Le 26/03 pour 700 articles au coût unitaire de 6 000F Le 31/03 pour 500 articles au coût unitaire de 6 400F : achat de 20 tonnes de matière 1 ère Brut de la facture F (remise 5 %, escompte 2 %, emballages consignés F HT) Facture n A 26 réglée ½ par chèque bancaire, ½ en espèce : sortie des matières 1 ère pour atelier de fabrication : 12 tonnes : vente de 1200 articles, Brut F, remise 10 %, port facturé F HT, Emballages consignés 240 sacs à 1500F HT/sac. Règlement (facture n V79) à crédit dans deux mois : sortie de matière 1 ère pour l atelier de fabrication : 15 tonnes : réception par le magasinier des produits finis en provenance des ateliers : articles, coût de production unitaire 6 750F : escompte de 2 % sur la facture n V79 du 10/04/06 (fact n AV32) et reçu ce même jour le chèque n pour règlement du solde : règlements en espèce Frais de déménagement F TTC pénalité d assiette, impôts directes F Travail à Faire : Enregistrer ces opérations au journal grand livre de la SODECAM. Elle pratique l inventaire permanent, méthode du PEPS et est soumise au régime d imposition du réel. Chemise 2 : Correction des erreurs 10 Pts En votre absence, votre remplaçant a passé au journal les écritures suivantes, les libellés sont exacts. 1/8

2 /04 autres frais de Télécom caisse achat en espèce des timbres fiscaux PC n 17 10/04 stock de marchandises TVA récupérable sur achat Fournisseurs escomptes obtenus fact A69, achat m/ses à crédit Brut F, remise 10 % escompte 1 %, port facturé F 14/04 titre de placement frais sur titres banques locales fournisseurs achat du titre de placement pour F commission FHT, règlement ½ par chèque bancaire, ½ à crédit 20/04 clients clients dette pour embs et mat consigné transport sur vente Etat TVA récupérable sur m/ses vente de m/ses fact n 43 vente de m/ses Brut F, remise 5 % emballages cons F, port payé F TTC 21/04 Impôts et taxes directs Caisse Règlement de la TVA due en espèces du mois de février /04 Charges de Personnel Banque locale Acomptes sur salaire versés aux employés par chèque Travail à Faire Corriger les erreurs à la date du 25/04/06 procédé préconisé par le système comptable OHADA (TVA 19,25 %) Chemise 3 : préparation des enregistrements 10 Pts Travail à Faire : procéder à la pré comptabilisation des documents cidessous à l aide des tickets d imputation 2/8

3 (annexe 1) Pièce de caisse N 231 Montant F Motif : paiement billet d avion pour évacuation du fils de l exploitant qui n est pas salarié Date : 06/03/06 Pièce de caisse N 239 Montant : F Motif : règlement du fournisseur TENE après escompte de 2 % Date : 13/03/06 Facture V92, par CCP Brut : F rabais : F N.C : F précompte 1 % F TVA 19,25 % F NAP F Date : 19/03/06 Avis d impayé N 194 Montant : F Motif retour de l effet N 39 impayé, remise à l encaissement le 04/03 ( échéance le 10/03, frais d impayé 9540F TTC ) Date 16/03/06 Avis d impayé N 204 Montant : F Motif : retour de la traite N T14, impayée, escompte le 13/02 Nominal : F Date : 20/03/06 Échéancier d effets Montant : F Motif : extinction créance de l effet N T24 escompte le 15/01/06 auprès de la SGBC Date : 09/03/06 DOSSIER N 2 : ENTREPRISE MADICO 30 Pts Le dossier de l entreprise MADICO se subdivise en deux sous dossiers. l inventaire extracomptable le rapprochement bancaire Chemise 1 : inventaire extracomptable On vous donne les informations suivantes : 1 immobilisations : Dans la balance au 31/12/05 avant inventaire de l entreprise MADICO, on relève : Matériel technique Amortissement mat technique Mat et mobilier de bureau Amortissement mat et mob de bureau Matériel informatique? Amortissement mat informatique..? a) le mat technique a été acquis à la création de l entreprise, date de sa mise en service et est régulièrement amorti au taux constant de 15 % b) le mobilier et le matériel de bureau comprennent : un classeur acquis à la création de l entreprise 3/8

4 une machine comptable acquis le 01/07/05 pour F en remplacement d une autre machine comptable achetée le 03/01/03 pour F et inutilisable depuis juin le comptable n a enregistré jusqu ici que l acquisition de la nouvelle machine. (amortissement constant) c) le matériel informatique comprend un microordinateur acquis le 10/04/2001 et mis en service le 01/05/2001. il est amorti suivant le système linéaire. Le tableau d amortissement de matériel peut se présenter comme suit : (annexe 2) Annexe 2 : Tableau d amortissement du matériel informatique Microordinateur Valeur d acquisition :? Date d acquisition : 10/04/01 Années valeur origine annuité Date de mise en service : 01/05/01 Durée d amortissement.. Taux linéaire :. amortissements cumulés valeur nette comptable les stocks de marchandises : le solde du compte marchandises au début de l exercice est de F et en fin d exercice F l inventaire extracomptable ressort un manquant d un lot de m/ses pour F et un autre lot d une valeur de F est déprécié à 35 % 3 situation des clients La situation des clients au est la suivante : NOMS MONTANT DE LA CREANCE TTC ELAME OMAM LEA ALADJI OBSERVATIONS perte probable 40 % perte probable ½ recouvrement probable 80 % on pense récupérer 70 % Au cours de l exercice 2005, la situation a évolué de la manière suivante : NOMS ELAME OMAM LEA ALADJI NGOUMOU NJALLA Montant de la créance TTC règlement au cours de l exercice Observations pour solde totalement irrécouvrable perte probable portée à 40% totalement irrécouvrable en faillite (1) en faillite (2) (1) l extrait du bilan de l entreprise NGOUMOU se présente ainsi au : actif : passif : Créances privilégiées /8

5 Créances chirographaires dont celle de l entreprise MADICO (2) l extrait du bilan de l entreprise NJALLA se présente ainsi au actif : passif : Créances privilégiées (dont la notre) : Créances chirographaires Chemise 2 : le rapprochement bancaire L entreprise MADICO possède un compte à la «commercial Bank of Crédit» agence de Yaoundé. Pour le mois de décembre 2005, vous disposez des relevés suivants. Annexe 3 : 521 Banque Locale C.B.C DATES OPERATIONS DEBIT CREDIT 0112 solde au 1 er décembre remise chèque remise chèque chèque N remise chèque chèque N chèque N remise à l escompte la traite N virement au fournisseur Alioum remise chèque chèque N chèque N remise chèque chèque N solde créditeur au TOTAUX ANNEXE 4 : Relevé de notre compte à la C.B.C DATES OPERATIONS DEBIT CREDIT 0112 solde au 1 er décembre remise de chèque chèque N Remise de chèque Remise de chèque chèque N chèque N chèque N net traite N 24 escompte le 15/ virement au fournisseur Alioum Remise de chèque prélèvement PTT frais de tenue de compte chèque N coupons solde débiteur au TOTAUX /8

6 Deuxième Travail à Faire 1 Déterminer la date de création de l entreprise MADICO 2 Pts 2 Déterminer les valeurs d acquisition et le taux d amortissement du microordinateur ainsi que celui du matériel et mobilier de bureau... 3 Pts 3 Présenter l état des créances douteuses...5 Pts 4 Présenter l état de rapprochement bancaire... 5 Pts 5 Passer au journal toutes les écritures qui s imposent 15 Pts DOSSIER III : COMPTABILITE ANALYTIQUE DE GESTION 20 Pts On vous fournit cidessous pour la SOMICAM, et pour le mois d Avril 2006, les documents ciaprès : 1 Totaux des charges après répartition primaire des charges Traitement Nettoyage Approvisionnement Broyage (Atelier A) Conditionnement (atelier B) Distribution Clés de réparation des centres auxiliaires Traitement Nettoyage Approvisionnement Atelier A Atelier B Dsistribut Traitement Nettoyage Nature ou nombre d unité d œuvre ou assiette de frais des centres principaux Approvisionnements.9840 Kg de blé tendres achetés Broyage Kg de blé broyés Conditionnement 2640 heures de main d œuvre directe Distribution F de frais de livraison (dont F pour la commande de 5906) 4 charges directes de la commande N 5906 La commande 5906, entièrement exécuté durant le mois d avril 2006 a nécessité : 600 Kg de blé tendre à 1240F le Kg 1240 heures de main d œuvre directe à 700F l heure. Cette commande a été vendue en prix de F Travail à Faire 1 Terminer le tableau d analyse et calculer le coût d unité d œuvre 10 Pts 2 Calculer le coût de production de la commande N Pts 3 Calculer le coût de revient de la commande N Pts 4 Déterminer le résultat réaliser sur la commande..2 Pts 6/8

7 Annexe 1 : Timbre de Précomptabilisaton Date : Date : N o de Date : Débit Crédit Date : N o de Date : Date : Débit Crédit Date : N o de Date: Date : Débit Crédit Date : N o de Date : Date : Débit Crédit 7/8

8 8/8

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1010009 DCG SESSION 2010 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE

DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE 1. Indiquer la signification de ce sigle. ANC : Autorité des normes comptables

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2009 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif 1. Définir la normalisation comptable. DOSSIER 1 - Normalisation comptable La normalisation comptable consiste à : - produire des normes

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS

L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS 13 DOSSIER 2 L AMORTISSEMENT DÉGRESSIF ET LA DÉPRÉCIATION DES IMMOBILISATIONS SARL LAURIQUE Ravalement de façades 19 place de Gavarnie 65110 CAUTERETS Cette entreprise termine son exercice comptable tous

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24

Première partie : Les travaux d inventaire. Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Première partie : Les travaux d inventaire Fiches Mr Cisternino : Les travaux d inventaire 1 / 24 Premier dossier : Les activités liées aux immobilisations et à leurs amortissements Chapitre 1 : Les travaux

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ 1110009 DCG SESSION 2011 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - Coefficient : 1 DCG 2011 UE9 Introduction à la comptabilité 1110009 DCG SESSION 2011 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE

Plus en détail

Pratique du Droit et du système comptable OHADA

Pratique du Droit et du système comptable OHADA Jacques Njampiep Pratique du Droit et du système comptable OHADA Volume 1 : Solutions aux Exercices & Etudes de cas de Comptabilité générale Editions ECC/RFA Du même auteur Déjà parus : Pratique du Droit

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Journal 1 LE JOURNAL LE JOURNAL, LE GRAND LIVRE, LA BALANCE Au lieu d être présentées dans des comptes schématiques les opérations commerciales sont enregistrées chronologiquement dans un registre appelé

Plus en détail

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire) La Facture la facturation La facture doit et facture avoir Fournisseur (vendeur) Référence Mode et conditions de règlement Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Plus en détail

CHAPITRE 6. Les comptes courants

CHAPITRE 6. Les comptes courants CHAPITRE 6 Les comptes courants Le compte courant est un compte ouvert dans une banque dont toues les sommes du débit et du crédit sont productives d intérêt Terminologie Compte courant débiteur on parle

Plus en détail

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE

ACADEMIE DE CAEN REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE REFERENTIEL EXPERIMENTAL BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE PREMIERE BAC PRO 3 ANS COMPTABILITE LES OPERATIONS COURANTES CONNAISSANCES Les produits d exploitation les obligations relatives aux ventes La ventilation

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES ISPPBTS1 CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES I. GENERALITES L enregistrement des opérations en articles de «journal classique» comporte plusieurs inconvénients : La succession des articles ne correspond

Plus en détail

LES COMPTES DE SITUATION

LES COMPTES DE SITUATION PROGRAMME DETAILLE DE L ARRETE DES COMPTES Contexte législatif et rappel des principes comptables liés à l arrêté des comptes ; Traitement des aspects juridiques, comptables et fiscaux des principaux comptes

Plus en détail

INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE

INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE SOMMAIRE... 5 Première partie : LES FONDEMENTS DU SYSTEME COMPTABLE Chapitre 1 : LE BILAN DE L'ENTREPRISE 9 I. L'ENTREPRISE... 9 II. LE PATRIMOINE... 10 1. Définition...

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS)

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS) Centre National de l'evaluation et des Examens Examen National du Brevet de Technicien Supérieur Session Mai 2014 1 Filière: Comptabilité et gestion Durée: 4 Heures Épreuve: ETUDE DE CAS N 1 PRODUCTION

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition Automne 2009 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS 1 L'ENTREPRISE BACCALAURÉAT EN 3 ANS Éléments généraux de l entreprise Le commerçant,

Plus en détail

Comptabilité générale I 2014-2015 LES ÉCRITURES SPÉCIFIQUES LORS DES OPÉRATIONS D ACHAT (ND / NC / ESCOMPTE)

Comptabilité générale I 2014-2015 LES ÉCRITURES SPÉCIFIQUES LORS DES OPÉRATIONS D ACHAT (ND / NC / ESCOMPTE) Comptabilité générale I 2014-2015 LES ÉCRITURES SPÉCIFIQUES LORS DES OPÉRATIONS D ACHAT (ND / NC / ESCOMPTE) Correction d un achat 2 documents (pièces justificatives) permettent de corriger une facture

Plus en détail

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND Partie III Le PCG (FR GAAP) 1 Plan comptable et Système d enregistrement des transactions. 2 LE PLAN COMPTABLE 3 PCG Téléchargeable sur : www.lacompta.org/doc/plancomptable-francais.pdf PCG sur Iphone

Plus en détail

1.1. COMPTABILISATION D UN ACHAT D IMMOBILISATION.

1.1. COMPTABILISATION D UN ACHAT D IMMOBILISATION. TQG RÉCAPITULATION (FIN DE 1ÈRE ANNÉE) (VALABLE EN PARTIE POUR LES AUTRES PROFILS E ET B) Ce document ne remplace pas votre manuel. Il s'agit simplement d'un résumé non exhaustif des différentes opérations

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ SESSION 2013 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise

Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Nom : Prénom : Note : / 20 Devoir de Comptabilité et Finance d Entreprise Terminale STG CFE Matériel autorisé : Calculatrice Plan comptable Consignes : les documents de A à H sont à rendre avec les copies,

Plus en détail

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges?

1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1. Les opérations décrites relèvent-elles de la comptabilité de l entreprise Georges? 1) Achat à crédit d un pont élévateur au fournisseur Sogem Il s agit de l'acquisition d une immobilisation nécessaire

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

DCG session 2011 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES

DCG session 2011 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES DCG session 2011 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : OPERATIONS COURANTES A Opérations courantes du mois de décembre 2010 1. Indiquer la classification comptable de chacun

Plus en détail

L E S A M O R T I S S E M E N T S

L E S A M O R T I S S E M E N T S I - NOTIONS GENERALES : A - Définition : L E S A M O R T I S S E M E N T S L amortissement d un emprunt correspond à un remboursement d argent. L amortissement désigne également l étalement d un coût ou

Plus en détail

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Session 2012 - INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Corrigé indicatif Ce corrigé n est qu indicatif et peut contenir des erreurs. DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Partie A - Opérations liées aux achats et aux

Plus en détail

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs Chapitre 38 Opération Achats-vente : un flux réel (matières) et un flux financier (espèces ou dettes). - Chez l acheteur : débit du compte de charge 60 et crédit des réserves ou dette - Chez le vendeur

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES Le comptable le l entreprise SWANN vous transmet en annexe l extrait du compte Crédit Agricole (tenu par l entreprise) ainsi que le

Plus en détail

Chapitre 5. Les frais accessoires et la consignation

Chapitre 5. Les frais accessoires et la consignation Chapitre 5 d emballages Les frais accessoires La consignation d emballages Les frais accessoires sont des compléments de prix facturés au client qui font l objet d une vente ; ils sont soumis à TVA. L

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

COURS 470 Série 20. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 20. Comptabilité Générale COURS 470 Série 20 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE COMPTABILITÉ GÉNÉRALE -

Plus en détail

L enregistrement et le stockage de l information

L enregistrement et le stockage de l information Comptabilité générale IG 3 Cours et TD : Marie Musard Année 2007-2008 L enregistrement et le stockage de l information Exercices (chapitre 2) Exercice 1 : la partie double Vous disposez des informations

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION Classe de terminale technologique hôtellerie L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 1/3 l amortissement linéaire OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN

Plus en détail

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 Chapitre 0 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE GENERALE 9 0.1. Le système classique de comptabilité générale 9 0.2. Définition de la comptabilité générale 10 Aperçu sur les

Plus en détail

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH.

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH. Concours d accès en troisième année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Classe 1-Comptes de capitaux

Classe 1-Comptes de capitaux Classe 1-Comptes de capitaux 10 Capital et réserves 101 Capital 1 1011 Capital souscrit non versé 1012 Capital souscrit - versé 1015 Patrimoine des régies 1016 Patrimoine public 104 Primes liées au capital

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Filière et lieu de formation choisis :...

Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Filière et lieu de formation choisis :... Examen d admission Discipline : Gestion financière et économie d entreprise Date : Lundi 4 juin 2014 Lieu de l examen : HES-SO Master / Lausanne Nombre de pages : 11 Moyen auxiliaire autorisé : machine

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 05 T CGS 11 01 Durée : 6 heures SESSION 2005 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER I COÛTS COMPLETS La «ZIGAO S.A» fabrique deux produits finis PF 1 et PF 2 à partir de l acier

Plus en détail

PLANETE EXPERTISES SARL COMPTABLITE GENERALE EXERCICES & CORRIGES

PLANETE EXPERTISES SARL COMPTABLITE GENERALE EXERCICES & CORRIGES PLANETE EPERTISES SARL COMPTABLITE GENERALE EERCICES & CORRIGES E E R C I C E S Page 2 sur 132 EERCICE : 1 Balance avant inventaire par solde au 31/12/98 Matériel et outillage... 9 000 000 Matériel de

Plus en détail

LIASSE FISCALE GESTION DE LA PAIE

LIASSE FISCALE GESTION DE LA PAIE LIASSE FISCALE SAGE EBP B-E-D GESTION DE LA PAIE COMPTABILITE Acciale Formation 119, avenue Charles de Gaulle 08000 CHARLEVILLE-MEZIERES Tél.: 03 24 32 86 26 www.accialeformation.com Contact : carolinelambert@accialeformation.com

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements se font

Plus en détail

Comptabilisation et contrôle des opérations courantes

Comptabilisation et contrôle des opérations courantes Se préparer aux épreuves Thème 2 Comptabilisation et contrôle des opérations courantes Partie 1 Énregistrements comptables divers 1.1 01/06/N 238 Avances et acomptes versés sur commandes 2 000,00 d immobilisations

Plus en détail

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif

UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DCG session 2008 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES. A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Année d études : L1 EG Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Session de mai 2013 Épreuve de : système

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion

Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Année d études : L1 EG Université de Reims Champagne Ardenne Faculté de Droit et de Science Politique et Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion Session de mai 2013 Épreuve de : système

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3

TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3 TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1 Chapitre 1 Les créances...3 Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3 Problème 1.2 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 4 Problème 1.3 La comptabilisation

Plus en détail

Evaluation comptabilité générale

Evaluation comptabilité générale Nom : Groupe : Evaluation comptabilité générale L entreprise Maxipro a réalisé les opérations suivantes. A vous de les comptabiliser dans le livre journal fourni ci-après. 1. L entreprise reçoit la facture

Plus en détail

BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Épreuve E4 : Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales

BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Épreuve E4 : Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Épreuve E4 : Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ DOSSIER 1 ORGANISATION COMPTABLE DES ACHATS A1. Analyse

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

LES OPERATIONS D INVENTAIRE

LES OPERATIONS D INVENTAIRE LES OPERATIONS D INVENTAIRE Pour toutes les applications la date de fin d exercice est le 30 septembre 2009 1. Evaluation des stocks En fin d exercice, il convient d établir un état des stocks existant

Plus en détail

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SARL PEINT SOL Barème global sur 80 points Dossier 1 Opérations

Plus en détail

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue :

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue : CHAPITRE 2 LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS I. PRESENTATION GENERALE DES FACTURES I.1. Définitions La facture de doit est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 5 : L ORGANISATION COMPTABLE 1. QUE DIT LA LOI SUR L ORGANISATION COMPTABLE? La loi fait obligation d enregistrer les pièces comptables et définit l organisation comptable.

Plus en détail

Comptabilité. 4- Les provisions. Rappels

Comptabilité. 4- Les provisions. Rappels UP BY AssiM www.fb.com/assim.lamrabti 4- Les provisions Rappels En vertu du principe de prudence : - Les produits ne sont pris en compte que s ils sont définitivement acquis à l entreprise ; - Les charges

Plus en détail

LE CONTENU: Semestre : 01 Module : Comptabilité Générale I Type : EXERCICES

LE CONTENU: Semestre : 01 Module : Comptabilité Générale I Type : EXERCICES Semestre : 01 Module : Comptabilité Générale I Type : EXERCICES Auteur : Saad Bassam LE CONTENU: Plus de 72 Exercices Sur : Les flux Le fonctionnement des comptes Le journal (avec la facturation) La comptabilité

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat 1. Il existe trois systèmes comptables: le système abrégé: il est réservé aux petites exploitations, FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat Le plan comptable général a pour finalité

Plus en détail

Les bases du modèle comptable

Les bases du modèle comptable Les bases du modèle comptable C H A P I T R E 25 16 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE Le respect de la normalisation comptable va permettre : une comparaison dans l espace et dans le temps entre entreprises ;

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE09 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ - session 2014 Proposition de corrigé 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

PREMIERE PARTIE 5points

PREMIERE PARTIE 5points Lycée secondaire de Haffouz DEVOIR DE CONTROLE N 3 NIVEAU : 3 ème ECONOMIE & GESTION 3 & 1 ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 EPREUVE : GESTION 02Heures COEF : 4 Professeurs : HABLI SALAH Première partie : Exercice1

Plus en détail

Ta b l e d e s m a t i è r e s

Ta b l e d e s m a t i è r e s Ta b l e d e s m a t i è r e s Avant-propos... 19 première partie les techniques comptables de base du système comptable ohada Chapitre I : Généralités sur le système comptable ohada 23 1. Le droit OHADA...

Plus en détail

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006)

FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) FIL CONDUCTEUR (Session principale 2006) PREMIERE PARTIE Etude de rentabilité des produits P1 et P2 «Méthode des coûts partiels» Constatation de la non rentabilité du produit P2 Décision d investissement

Plus en détail

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - OPÉRATIONS ÉCONOMIQUES COURANTES A. OPÉRATIONS DIVERSES A l aide de l annexe 1, comptabiliser au journal de la SARL PROGOLF

Plus en détail

Cabinet GESTINA. Présentation de la comptabilité pratique. -Classement par dossier -Classement chronologique au sein de chaque dossier

Cabinet GESTINA. Présentation de la comptabilité pratique. -Classement par dossier -Classement chronologique au sein de chaque dossier Présentation de la comptabilité pratique Etape 1 : classement : -Classement par dossier -Classement chronologique au sein de chaque dossier Etape 2 : Passation des écritures comptables dans les journaux

Plus en détail

S.A W T ~~~~~~ PLAQUETTE DES COMPTES AU 31/03/2011

S.A W T ~~~~~~ PLAQUETTE DES COMPTES AU 31/03/2011 S.A W T ~~~~~~ PLAQUETTE DES COMPTES AU 31/03/2011 S.A W T 16 avenue Charles DE GAULLE 31130 BALMA Sommaire BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 2 SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION 16 ANNEXE 18 LIASSE FISCALE 26

Plus en détail

CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS

CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CHAPITRE 2 L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS Il s agit d une révision rapide d un cours de première afin de mieux aborder le cours sur les amortissements. Ne seront pas vus l acquisition d immobilisations

Plus en détail

EXAMEN EN COMPTABILITE

EXAMEN EN COMPTABILITE EXAMEN EN COMPTABILITE La société SAADA, créée au début de l exercice 2003, procède à ses travaux d inventaire au 31 /12/2007. En se basant sur les différentes annexes et informations ci-après, procéder

Plus en détail

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier

LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier LISTE DES COMPTES DES DEBITANTS DE TABAC : Extrait du plan comptable hôtelier Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. CAPITAL ET RESERVES 101 Capital 105 Ecarts de réévaluation 106 Réserves 1063 Réserves statutaires

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE 1. LE PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL ET LES CLASSES La loi impose des règles concernant la présentation et le contenu des documents comptables. Ces règles font l'objet

Plus en détail

CORRIGE BAC BLANC 2012 6) Dans quel document de synthèse apparaîtra le solde de ce compte 421? Préciser à quel poste.

CORRIGE BAC BLANC 2012 6) Dans quel document de synthèse apparaîtra le solde de ce compte 421? Préciser à quel poste. Dossier 1 La rémunération du personnel (25 points) 1) Quelle est l utilité d un bulletin de paie? Le bulletin de paie constitue une preuve juridique du travail effectué par le salarié et précise la contrepartie

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

P6C10 Le financement externe de l entreprise

P6C10 Le financement externe de l entreprise P6C10 Le financement externe de l entreprise I. Les emprunts indivis Emprunts indivis : souscrit par une seule personne juridique. Emprunt obligataire : souscrit par plusieurs personnes juridiques (hors

Plus en détail

BARÈME GLOBAL sur 140 points

BARÈME GLOBAL sur 140 points BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2009 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail