G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B"

Transcription

1 Application Niveau B G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B 1. Stratégie et Analyse 1.1 Déclaration du CEO Rapport Développement Durable 2013 (p4-5) 1.2 Description des principaux impacts, risques et opportunités Rapport Développement Durable 2013 (p.3-4) + Document de référence 2013 chapitre 4 (p.11-32) 2. Profil Organisationnel 2.1 Nom de l'organisation Rapport Développement Durable 2013 (couverture) + Document de référence 2013 (couverture) 2.2 Principaux produits et/ou services et marques correspondantes Rapport Développement Durable 2013 (p.1) + Document de référence 2013 Section 6.1 (p.38-40) Structure opérationnelle de l organisation, avec description 2.3 des principales divisions, entités opérationnelles, filiales et Rapport Développement Durable 2013 (p.12-13) + Document de référence 2013 Section 6.5 (p.59-76) coentreprises 2.4 Lieu où se trouve le siège de l organisation. Rapport Développement Durable 2013 (couverture) + Document de référence 2013 Nombre de pays où l organisation est implantée et nom des 2.5 pays où, soit l exploitation est majeure, soit les questions relatives au développement durable traitées dans le rapport Rapport Développement Durable 2013 (interior couverture; p46-49) + Document de référence 2013 (p ; ) s avèrent particulièrement pertinentes. 2.6 Nature du capital et forme juridique. Rapport Développement Durable Document de référence 2013 (p 43 ; Sections 10 (p123) ; 16.4 (p178)) Marchés où l organisation opère avec répartition 2.7 géographique, secteurs desservis et types de clients ou de Rapport Développement Durable 2013 (couverture) + Document de référence 2013 (Section p.50-57) bénéficiaires. 2.8 Rapport Développement Durable 2013 (couverture; p44) + Document de référence 2013: Section p ; section p.224 Changements significatifs de la taille, de la structure de 2.9 l organisation ou de son capital au cours de la période de Rapport Développement Durable 2013 (p.46-49) + Document de référence 2013 (Section p.38-40) reporting 2.10 Récompenses reçues au cours de la période de reporting Rapport Développement Durable 2013 (p.23, 31, 56-59) 3. Paramètres de reporting 3.1 Période considérée pour les informations fournies Rapport Développement Durable 2013 (p.44,45) + Document de référence 2013 (chapitre 3 - p.9) 3.2 Date du dernier rapport publié, le cas échéant Rapport Développement Durable 2013 (p.44) 3.3 Cycle considéré (annuel, biennal, etc.) Rapport Développement Durable 2013 (p.44; 45) + Document de référence 2013 (Section p92; Section p203) Personne à contacter pour toute question sur le rapport ou 3.4 Rapport Développement Durable 2013 (p.7) son contenu Rapport Développement Durable 2013 (p.12-15;38; 39; 47) + Document de référence 2013 (Section p98; Section Processus relatif au contenu du rapport p202) Périmètre du rapport (pays, divisions, filiales, installations en 3.6 Rapport Développement Durable 2013 (p.44-47) + Document de référence 2013 (Section p92; Section p202) crédit-bail, coentreprises, fournisseurs, par exemple) 3.7 Indication des éventuelles limites spécifiques du champ ou du périmètre du rapport Rapport Développement Durable 2013 (p.44; 46; 47) + Document de référence 2013 (Section p92; Section p202) Principes adoptés pour la communication des données concernant les coentreprises, filiales, installations en créditbail, 3.8 activités sous-traitées et autres situations susceptibles d avoir une incidence majeure sur les possibilités de Rapport Développement Durable 2013 (p.44; 47) + Document de référence 2013 (Section p92; Section p202) comparaison d une période à l autre et/ou d une organisation à l autre. Techniques de mesure des données, bases de calcul incluant 3.9 les techniques d'estimation et de consolidation des Rapport Développement Durable 2013 (p.44; 46, 47) + Document de référence 2013 (Section p92; Section p202) indicateurs et autres données du rapport

2 Explication des conséquences de toute reformulation d informations communiquées dans des rapports antérieurs 3.10 et des raisons de cette reformulation (par exemple Rapport Développement Durable 2013 (p.44; 47) + Document de référence 2013 (Section p92; Section p202) fusions/acquisitions, modification de la période considérée, nature de l activité, méthodes de mesure). Changements significatifs, par rapport à la période couverte 3.11 par les rapports antérieurs, du champ, du périmètre ou des Rapport Développement Durable 2013 (p.44; 47) + Document de référence 2013 (Section p92; Section p202) méthodes de mesure utilisées dans le rapport Informations standard Politique d'assurance Rapport Développement Durable 2013 (p ) + Document de référence 2013 (Section p30) 4. Gouvernance, Engagements et Dialogue 4.1 Structure de gouvernance de l'organisation Rapport Développement Durable 2013 (p.13) + Document de référence 2013 (Sections p.178; Section p ) 4.2 Le président de l'instance dirigeante la plus élevée est-il aussi un membre exécutif? Document de référence 2013 (chapitre 16 Section 1.2 (p.180)) 4.3 Membres indépendants de l'instance dirigeante la plus élevée Rapport Développement Durable 2013 (p.13) + Document de référence 2013 (Section p ) Mécanismes permettant aux actionnaires et aux salariés de 4.4 faire des recommandations ou de transmettre des Rapport Développement Durable 2013 (p.36-37) + Document de référence 2013 (chapitre 18 Sections 18.2 and 18.3 (p ) instructions au conseil d administration (ou assimilé). 4.5 Rémunération des membres de la direction Document de référence 2013 (chapitre 15 (p )) Prévention des processus pouvant donner lieu à des conflits 4.6 Rapport Développement Durable 2013 (p.13) + Document de référence 2013 (Section p.161) d'intérêt 4.7 Expertise de l'instance dirigeante la plus élevée Rapport Développement Durable 2013 (p.13) + Document de référence 2013 (Section p ) 4.8 Codes de conduite, mission, valeurs, générés en interne Rapport Développement Durable 2013 (p.14) + Document de référence 2013 (Section p.29) 4.9 Processus au niveau du Conseil d'administration Rapport Développement Durable 2013 (p.12-13) + Document de référence 2013 (Section p.177) Evaluation de la performance de l'instance dirigeante la plus 4.10 Document de référence 2013 (chapitre 15 (p ) élevée 4.11 Explication du principe de précaution Document de référence 2013 (Section 4.2) Chartes, Principes et Développement externe d'initiatives 4.12 auxquelles souscrit l'organisation Rapport Développement Durable 2013 (p.5; 14; 54; 55, 56-58) + Document de référence 2013 (Sections p.29 ; p.95 ; p ) Adhésions importantes à des associations nationales ou 4.13 Rapport Développement Durable 2013 (p.15; 36-37) + Document de référence 2013 (Section p.95-97) internationales Liste des parties prenantes impliquées dans notre 4.14 Rapport Développement Durable 2013 (p.36-37) organisation Base d identification et sélection des parties prenantes avec 4.15 Rapport Développement Durable 2013 (p.36-37) lesquelles dialoguer 4.16 Approches de la collaboration avec les parties prenantes Rapport Développement Durable 2013 (p. 8,p.13; 36-37) + Document de référence 2013 (Section p.95-97) 4.17 clés de la collaboration avec les parties prenantes Rapport Développement Durable 2013 (p.36-37) + Document de référence 2013 (chapitre 6, p.95-97) DMA EC Approche managériale EC Performance économique Document de référence 2013: chapitre 9 ; sections 20.1 et 20.3 Présence sur le marché Document de référence 2013: sections Impacts économiques indirects Rapport Développement Durable 2013: p34

3 DMA EN Approche managériale EN Matières premières Document de référence 2013: sections (p12) ; ; ; ; ; (p88) Energie Rapport Développement Durable 2013: (p09-12) + Document de référence 2013: sections Eau Document de référence 2013: section (p.85) + Biodiversité Rapport Développement Durable 2013: (p09,12; 22-23) + Document de référence 2013: section (p.85) ; Emissions, effluents et déchets Rapport Développement Durable 2013: p22-23 ; Document de référence 2013: section (p.85) ; Produits et services Document de référence 2013: section p.38 Conformité Document de référence 2013: section p.77 Transport Rapport Développement Durable 2013: (p22-23) + Document de référence 2013: sections (p90) ; 11.1 (p130) Ensemble Document de référence 2013: section 6.8 DMA LA Approche managériale LA Emploi Document de référence 2013: section (p.19) ; chapitre 17, sections , , 17.4 et 17.5 ; Rapports salariés/direction Pourcentage d'accidents du travail, maladies professionnelles, jours de travail perdus et taux d'absentéisme Rapport Développement Durable 2013: (p32-33) ; Document de référence 2013: section (p ) ; Formation et éducation Rapport Développement Durable 2013: (p.09; 30-31) + Document de référence 2013: sections (p.50) ; (p92) ; sections et ; Diversité et égalité des chances Rapport Développement Durable 2013: (p.9; 30-31) ; Document de référence 2013: section ; ; Egualité des rémuneration homme et femme Document de référence 2013: section (p199) DMA HR Approche managériale HR Conventions d'investissement significatives prévoyant des clauses relatives aux droits de l'homme Rapport Développement Durable 2013: (p.12-15) ; Document de référence 2013: section (p95) Non discrimination Rapport Développement Durable 2013: (p.12-15) ; Document de référence 2013: section (p95) Liberté d'association et convention collective Document de référence 2013: section (p29)

4 Travail des enfants Rapport Développement Durable 2013: (p.12-15) ; Document de référence 2013: section (p29) Travail forcé ou obligatoire Document de référence 2013: section (p29) Mesures de sécurité Rapport Développement Durable 2013: (p.12-15) ; Document de référence 2013: section (p29) Droits des autochtones Rapport Développement Durable 2013: (p.12-15) ; Document de référence 2013: section (p29) DMA SO Approche managériale SO Impacts sur les collectivités Rapport Développement Durable 2013: (p.09; 34-31, 40-41) Document de référence 2013: sections ; (p50) ; Mesures prises pour faire face aux cas de corruption Document de référence 2013: sections (p29) ; (p81) ; 6.8.3; Politique éthique : Position de politique publique et participation au développement de politiques publiques Document de référence 2013: section (p95) Pratique anti-concurrentielle Document de référence 2013: section (p29) ; (p55) ; Conformité Document de référence 2013: section 6.7 DMA PR Approche managériale PR Politique destinée à améliorer les impacts sur la santé et la sécurité au cours de la durée de vie utile du produit Rapport Développement Durable 2013: p9; 12) Document de référence 2013: Sections 4.1.2; (p58) ; (p59-60) Informations sur les produits et étiquetage Rapport Développement Durable 2013: p.13 Communication marketing Rapport Développement Durable 2013: (p13) + Document de référence 2013: sections (p78) ; (p85); (p.133) Satisfaction de la clientèle Document de référence 2013: Sections (p.44) ; ; (p.58) Conformité Document de référence 2013: section 6.7 Economique Performance Economique Valeur économique directe créée et distribuée, incluant les EC1 produits, les coûts opérationnels, prestations et rémunérations des salariés, donations et autres Rapport Développement Durable 2013 (couverture) + Document de référence 2013 Sections paragraph "FONDS SUEZ ENVIRONNEMENT INITIATIVES" (p.96), 20.5 (p.243) ; (p.220) ; (p.223) ; (p.301), Document de référence 2013 investissements pour les communautés, les résultats mis en Section p.300 réserves, les versements aux apporteurs de capitaux et aux Etats. EC2 Implications financières des changements climatiques Document de référence 2013 (Section 4.1 p.14)

5 EC3 Couverture des obligations découlant des plans d'avantages Document de référence 2013 (Sections 17.3 ; 17.4 (p )) Environment Matières premières EN1 Consommation e de matières premières Rapport Développement Durable 2013 (p.48-49) + Document de référence 2013:Section (p.85) EN2 Matériaux recyclés Rapport Développement Durable 2013 (p.49) + Document de référence 2013: Section Energie EN3 Consommation d énergie directe répartie par source d énergie primaire. partiel Rapport Développement Durable 2013 (p 48-49) EN4 Consommation d énergie indirecte répartie par source d énergie primaire. Not EN5 Énergie économisée grâce à l efficacité énergétique. Rapport Développement Durable 2013 (p.22-23) + Document de référence 2013 Section (p90) Initiatives visant à augmenter le rendement énergétique ou EN6 Rapport Développement Durable 2013 (p.22-23) + Document de référence 2013 Section (p90) l'utilisation d'énergies renouvelables Initiatives pour réduire la consommation d énergie indirecte Rapport Développement Durable 2013 (p.22-23) EN7 ; et réductions obtenues. Eau EN8 Consommation e d'eau Rapport Développement Durable 2013 (p.18-19; 48) + Document de référence 2013: Section (p90) EN10 Pourcentage et volume d eau recyclée et réutilisée Rapport Développement Durable 2013 (p18 - p.48) + Document de référence 2013: Section (p90) Biodiversité EN11 Terrains situés en zone protégée Rapport Développement Durable 2013 (p.22-23) + Document de référence 2013: Section (p85-93) EN12 Impacts significatifs sur la biodiversité Rapport Développement Durable 2013 (p.22-23) + Document de référence 2013: Section (p85-93) EN13 Habitats protégés ou restaurés. Rapport Développement Durable 2013 (p.23) + Document de référence 2013: Section (p85-93) EN14 Stratégies, actions en cours et plans futurs de gestion des impacts sur la biodiversité. Rapport Développement Durable 2013 (p.9; 22-23) + Document de référence 2013: Section (p85-93) Emissions, rejets et déchets EN16 Emissions directes et indirectes de gaz à effet de serre Rapport Développement Durable 2013 (p.9; 22-23; 48) + Document de référence 2013: Section (p85-93) EN17 Autres émissions indirectes de gaz à effet de serre Rapport Développement Durable 2013 (p.22-23) + Document de référence 2013: Section (p85-93) Initiatives en vue de réduire les émissions des gaz à effet de EN18 Rapport Développement Durable 2013 (p.22-23) + Document de référence 2013: Section (p85-93) serre EN19 Emissions de substances qui appauvrissent la couche d'ozone Rapport Développement Durable 2013 (p48-49) + Document de référence 2013: Section (p85-93) EN20 Emissions atmosphériques de NOx, SOx Rapport Développement Durable 2013 (p48-49) + Document de référence 2013: Section (p85-93) EN21 Total des rejets dans l'eau Rapport Développement Durable 2013 (p48-49) + Document de référence 2013: Section (p85-93) EN22 Masse e des déchets Rapport Développement Durable 2013 (p.9; 20-21; 48) + Document de référence 2013: Section (p85-93) EN23 Total des rejets accidentels Rapport Développement Durable 2013 (p48-49) + Document de référence 2013: Section (p85-93) Produits and services EN26 Initiatives destinées à atténuer l'impact sur l'environnement Rapport Développement Durable 2013 (p.9; 18-23; 48) + Document de référence 2013: Section (p85-93) EN27 Produits récupérables à la fin de leur durée de vie utile Rapport Développement Durable 2013 (p.18-23; 48) + Document de référence 2013: Section (p85-93) Conformité EN28 Valeur monétaire des pénalités significatives Rapport Développement Durable 2013 (p.48) + Document de référence 2013: Section (p92) Transport EN29 Impact sur l'environnement de la logistique des transports Rapport Développement Durable 2013 (p.22-23; 48) + Document de référence 2013: Section (p85-93) Social

6 LA1 Répartition de la main-d'œuvre partiel Rapport Développement Durable 2013 (p.50) + Document de référence 2013 Section: (p ) LA2 Rotation du personnel partiel Rapport Développement Durable 2013 (p.50) + Document de référence 2013: Section (p.199) LA15 Taux de retour à l'emploi et taux de rétention après un congé parental, par sexe. Document de référence 2013: Section 17 Relation sociales et emploi LA4 Employés couverts par les conventions collectives >80% ; Document de référence 2013: Section 17 (p.200) Période de préavis minimum dans le cadre de modifications LA5 de l'organisation, y compris les dispositions prévues par les partiel Document de référence 2013: Section 17 conventions collectives Santé / Sécurité au travail Pourcentage d'accidents du travail, maladies LA7 professionnelles, jours de travail perdus et taux Rapport Développement Durable 2013 (p.9; 32-33; 50) + Document de référence 2013 Section (p.199) d'absentéisme LA8 Programmes de prévention des maladies graves Rapport Développement Durable 2013 (p32-33) + Document de référence 2013 Sections (p14) ; (p25) Formation LA10 Formation par catégorie d'employés partiel Rapport Développement Durable 2013 (p.9; 26-27,50) + Document de référence 2013: Section (p202) Emploi Diversité et égalité des chances LA13 La répartition hommes/femmes dans les instances dirigeantes Rapport Développement Durable 2013 (p.9; 30-31; 50) + Document de référence 2013: Section (p.200) Rémunération LA14 Ratio du salaire de base hommes/femmes partiel Document de référence 2013: section (p199) ; Droit de l'homme Investissement et achats HR1 Conventions d'investissement significatives prévoyant des Rapport Développement Durable 2013 (p.14) + Document de référence 2013 Section: (p95) ; Section (p182) ; Section 17.1 partiel clauses relatives aux droits de l'homme (p194) HR2 Sélection des fournisseurs en fonction de l'impact sur les droits de l'homme Rapport Développement Durable 2013 (p.14) + Document de référence 2013: Section (p95) Nombre d'heures de formation des salariés sur les HR3 politiques et procédures relatives aux droits de l'homme applicables dans leur activité; pourcentage de salariés formés. partiel Document de référence 2013: Sections (p.29-30) ; (p.194). Non-discrimination HR4 Cas de discrimination partiel Rapport Développement Durable 2013 (p.14) + Document de référence 2013: Section (p29-30) ; Droit de l'homme HR5 Cas d'infraction à la liberté des associations et convention collective Rapport Développement Durable 2013 (p.14) + Document de référence 2013: Section (p29-30) ; Travail des enfants HR6 Travail des enfants Rapport Développement Durable 2013 (p.14) + Document de référence 2013: Section (p29-30) ; Travail forcé HR7 Travail forcé ou obligatoire Rapport Développement Durable 2013 (p.14) + Document de référence 2013: Section (p29-30) ; Sociétal Communautés locales SO1 Impact sur les collectivités Rapport Développement Durable 2013 (p.8-9; 36) + Document de référence 2013: Section ; Opérations avec impacts négatifs potentiels ou réels SO9 Rapport Développement Durable 2013 (p.34-37) significatifs sur les communautés locales.

7 Mesures de réduction et de prévention mises en œuvre dans SO10 les opérations ayant des impacts négatifs potentiels ou réels Rapport Développement Durable 2013 (p.34-37) significatifs sur les communautés locales. Corruption Nombre d'entités analysées en fonction des risques liés à la SO2 partiel Document de référence 2013 (Section (p29-30)) corruption Employés formés aux politiques et procédures en matière de SO3 partiel Document de référence 2013 (Section (p29-30)) lutte contre la corruption SO4 Mesures prises pour faire face aux cas de corruption partiel Document de référence 2013 (Section (p29-30)) Politique publique Positions de politique publique et participation au SO5 Document de référence 2013: Section (p29-30) ; Section (p95) développement de politiques publiques SO8 Valeur monétaire des pénalités significatives Document de référence 2013: Sections (p.321) ; (p.323) Responsabilité du fait des produits (PR) Santé des consommateurs PR1 Politique destinée à améliorer les impacts sur la santé et la sécurité au cours de la durée de vie utile des produits Document de référence 2013 Section 4.1 (p12) ; Section (p58-59) ; Section (p59-60) ; Sections et Etiquetage des produits et services PR5 Satisfaction de la clientèle Rapport Développement Durable 2013 (p.24 ) + Document de référence 2013 (Sections ; ; ) Communication / Marketing PR6 Programmes de veille de la conformité aux lois, normes et codes volontaires relatifs à la communication marketing, y compris publicité, promotion et parrainages. Document de référence 2013: Section (p78 ; Section (p85) ; Section (p91) ; Section (p96) ; Section (p133) Conformité Montant des amendes significatives encourues pour nonrespect PR9 des lois et des réglementations concernant la mise à Rapport Développement Durable 2013 (p.48) + Document de référence 2013 Sections et (p ) disposition et l'utilisation des produits et des services.

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Ce tableau présente les indicateurs de la Global Reporting Initiative (GRI) ayant été utilisés dans la préparation de notre rapport. Symboles I Inclus P Partiellement

Plus en détail

McDonald s Switzerland Corporate Responsibility Report 2010 (Données 2008/2009): Index GRI

McDonald s Switzerland Corporate Responsibility Report 2010 (Données 2008/2009): Index GRI McDonald s Switzerland Corporate Responsibility Report 2010 (Données 2008/2009): Index GRI La «Global Reporting Initiative» (GRI) est une organisation internationale élaborant les directives générales

Plus en détail

TABLEAU DE CORRESPONDANCES

TABLEAU DE CORRESPONDANCES TABLEAU DE CORRESPONDANCES 2014 TABLEAU 2014 DE CORRESPONDANCES Ce tableau établit les correspondances entre les informations extra-financières publiées par le groupe Vivendi sur l exercice 2014 et les

Plus en détail

Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers.

Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers. Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers. L index suivant offre un aperçu du rapport sur la RSE de Rogers quant aux lignes

Plus en détail

Tableau GRI Rapport sur la durabilité 2005 2007

Tableau GRI Rapport sur la durabilité 2005 2007 Holcim (Suisse) SA Hagenholzstrasse 83 Case postale 8050 Zurich Téléphone +41 58 850 68 68 Téléfax +41 58 850 68 69 Tableau GRI Rapport sur la durabilité 2005 2007 Sommaire Ce document est partie intégrante

Plus en détail

OBSERVATIONS VIGEO REPORTING DES ENTREPRISES FRANCAISES COTEES

OBSERVATIONS VIGEO REPORTING DES ENTREPRISES FRANCAISES COTEES OBSERVATIONS VIGEO REPORTING DES ENTREPRISES FRANCAISES COTEES Vigeo Mars 2014 Notre référentiel d analyse couvre l ensemble des sujets à couvrir selon l article 225 2. Ressources humaines - Promotion

Plus en détail

ORANGE RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE - RAPPORT 2014

ORANGE RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE - RAPPORT 2014 ORANGE RESPONSABILITE SOCIALE D'ENTREPRISE - RAPPORT 2014 Tableau de correspondance GRI - ISO 26000 - Pacte Mondial Pour GRI, ce tableau a été établi sur la base de GRI-G3, mais en intégrant les indicateurs

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Aperçu des points de contenu GRI sur le rapport d activité et de durabilité 2012 de Mobility

Aperçu des points de contenu GRI sur le rapport d activité et de durabilité 2012 de Mobility Aperçu des points de contenu GRI sur le rapport d activité et de durabilité 2012 de Mobility ApeRçu des points de contenu GRI sur le rapport d activité et de durabilité 2012 Aperçu des points de contenu

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 FAQ Code de conduite fournisseurs de Steelcase Sommaire Introduction et domaine d'application 3 Gouvernance organisationnelle

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

Processus ISR. Allianz Euro Credit SRI. Obligataire ISR 2012

Processus ISR. Allianz Euro Credit SRI. Obligataire ISR 2012 Processus ISR Allianz Euro Credit SRI Obligataire ISR 2012 Sommaire -Moyens et ressources ISR -Processus d investissement -Glossaire 2 Moyens et ressources ISR Taux Recherche interne : 10 gérants et analystes

Plus en détail

Charte RSE fournisseurs

Charte RSE fournisseurs Charte RSE fournisseurs La Fnac s'est engagée à respecter et à promouvoir dans ses activités et sa sphère d'influence les principes relatifs aux Droits de l'homme, au Droit du Travail, à l'environnement

Plus en détail

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Vérification interne et externe : exemples et bénéfices 25 novembre 2009 Institut de la Gestion Financière du Canada:

Plus en détail

Lignes directrices G4 du GRI et ISO 26000 Pour une utilisation conjointe des lignes directrices G4 du GRI et de l ISO 26000

Lignes directrices G4 du GRI et ISO 26000 Pour une utilisation conjointe des lignes directrices G4 du GRI et de l ISO 26000 Lignes directrices G4 du GRI et ISO 26000 Pour une utilisation conjointe des lignes directrices G4 du GRI et de l ISO 26000 Responsabilité légale Si le Conseil d administration et le Secrétariat du GRI

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Norske Skog Golbey Avant-propos Depuis plus de 10 ans, Ouverture, Honnêteté et Coopération sont les trois valeurs fondamentales qui guident nos comportements et nos décisions

Plus en détail

Notre Communication sur le Progrès 2013

Notre Communication sur le Progrès 2013 Notre Communication sur le Progrès 2013 ICA 82 Route de Crémieu 38230 Tignieu-Jameyzieu 1 / 8 1. Notre déclaration de soutien continu au Pacte Mondial par le Président Depuis le 4 Août 2011, l imprimerie

Plus en détail

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux CODE OF CONDUCT à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux Version : 2.0 Valable à partir du : 01/01/2015 Contact : MAN SE, Compliance Awareness & Prevention, Oskar-Schlemmer-Straße 19-21,

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS Pour conjuguer rendement et environnement COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2014 1. Introduction La présente vise à renouveler l engagement de National Écocrédit envers les dix principes établis dans le Pacte

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE

LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE 3 1. OBJECTIF DES LIGNES DIRECTRICES POUR LE REPORTING 5 2. UTILISATION DES LIGNES DIRECTRICES 2.1 Les Lignes directrices

Plus en détail

Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne

Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne Audit de la Responsabilité Sociale du Réseau des Caisses d Epargne OBJECTIFS DE LA MISSION Le Groupe Caisse d Epargne a demandé à VIGEO d évaluer sa démarche de responsabilité sociale sur le périmètre

Plus en détail

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale Mérylle AUBRUN ISO 26000 Responsabilité Sociétale Le concept de RSO RSO RSE = Responsabilité Sociétale des Entreprises Préservation de l environnement Agenda 21 Progrès = le Développement social Durable

Plus en détail

INDICATEURS DU RAPPORT DE RESPONSABILITE SOCIALE ET COOPERATIVE CREDIT AGRICOLE AQUITAINE GOUVERNANCE

INDICATEURS DU RAPPORT DE RESPONSABILITE SOCIALE ET COOPERATIVE CREDIT AGRICOLE AQUITAINE GOUVERNANCE GOUVERNANCE Les sociétaires de sociétaires 145 569 163 739 + 18 170 de sociétaires présents et représentés aux AG de Caisses Locales Les Administrateurs de Caisses locales d'administrateurs (dont hommes/femmes)

Plus en détail

Droits de l Homme Droit du travail Environnement Lutte contre la corruption

Droits de l Homme Droit du travail Environnement Lutte contre la corruption a. Un document autonome b. Un document qui fait partie d'un rapport sur la responsabilité sociale de l'entreprise c. Un document qui fait partie d'un rapport financier annuel Droits de l Homme Droit du

Plus en détail

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Web-conférence 12 Mai 2011 Sommaire Les enjeux de l évaluation Le processus d évaluation Les livrables

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeurs/employés CDC Entreprises, en tant que société de gestion agréé AMF, est soumise au respect de la réglementation de l'autorité des Marchés

Plus en détail

Code du commerce Partie législative Chapitre V : Des sociétés anonymes Section 3 : Des assemblées d'actionnaires

Code du commerce Partie législative Chapitre V : Des sociétés anonymes Section 3 : Des assemblées d'actionnaires Code du commerce Partie législative Chapitre V : Des sociétés anonymes Section 3 : Des assemblées d'actionnaires Article L225-102-1 En savoir plus sur cet article... Modifié par LOI n 2010-788 du 12 juillet

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

Lefèvre Pelletier & associés Avocats

Lefèvre Pelletier & associés Avocats Lefèvre Pelletier & associés Avocats Les contrats de performance énergétique O. Ortega 1 er mars 2012 Agenda Le rapport de mars 2011 Freins Préconisations Concevoir un CPE Objectifs Définition et cadre

Plus en détail

Domaines clés d expertise

Domaines clés d expertise Domaines clés d expertise Évaluation de l'impact sur l'environnement Évaluation de site Échantillonnage environnemental et travail analytique Durabilité Communications et gestion des liaisons avec des

Plus en détail

EMPLOI, RELATIONS SOCIALES ET TRAVAIL DÉCENT

EMPLOI, RELATIONS SOCIALES ET TRAVAIL DÉCENT EMPLOI, RELATIONS SOCIALES ET TRAVAIL DÉCENT Volet : Emploi La politique sociale est axée principalement sur : L emploi stable et la fidélisation salariés ; Le respect diversités ; La sécurité conditions

Plus en détail

Comment investir dans l ISR?

Comment investir dans l ISR? Comment investir dans l ISR? Pierre DINON Responsable du pôle ISR Allianz Global Investors France Sommaire 1. Description du marché de l Investissement Socialement Responsable (ISR) 2. Qu entend-on par

Plus en détail

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès

MICHAUD COP 2015 03/12/15. Communication sur le progrès Communication sur le progrès Période couverte par la COP : décembre 2014 décembre 2015 A -Déclaration de soutien continu par le Président Directeur Général B- Principes relatifs aux droits de l homme Principe

Plus en détail

La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule. Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1

La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule. Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1 La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1 1 La norme ISO 14001 Norme internationale publiée en 1996, révisée en 2004, prescrivant les exigences relatives

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

Le 08 décembre 2014. PACTE MONDIAL utb

Le 08 décembre 2014. PACTE MONDIAL utb Le 08 décembre 2014 PACTE MONDIAL utb CoP 2014 SOMMAIRE 1- ENGAGEMENT DE SOUTIEN AU PACTE MONDIAL DU PDG 2- PRESENTATION D UTB 3- ACTIONS PRATIQUES ET MESURE DES RESULTATS Principes illustrés dans cette

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION 1. COMPOSITION ET QUORUM Le Comité des ressources humaines et de la rémunération (le «Comité») est composé d au moins trois administrateurs,

Plus en détail

YMAGIS SA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE (RSE) 2014

YMAGIS SA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE (RSE) 2014 YMAGIS SA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE (RSE) 2014 Les données sociales, sociétales et environnementales présentées concernent, sauf exception explicitement mentionnée, l ensemble des sociétés

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable

L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable Le Groupe Banque Populaire est adhérant du Pacte Mondiale depuis le 26 juillet 2007 et réitère son soutien au Pacte Mondiale des Nations

Plus en détail

Indicateur satisfaction clients Satisfaction des clients promotion Indicateur qualitatif ü NA PR1 SO9

Indicateur satisfaction clients Satisfaction des clients promotion Indicateur qualitatif ü NA PR1 SO9 5 RESPONSABIITÉ SOCIAE D ENTREPRISE (RSE) TABEAU DE BORD ET PÉRIMÈTRES SOCIÉTA Donnée de référence 2014 Évolution Vérification E&Y 2014 Couverture d activité 2014 GRI G4 CRESS Relations clients et utilisateurs

Plus en détail

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale entreprises générales de france BTP Les engagements de l entreprise générale en matière sociale et sociétale 1 Sommaire Introduction............. page 3 Les engagements sociaux...................... pages

Plus en détail

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux?

Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Responsabilité Sociétale de l Entreprise Quels Enjeux? Hôtel de Ville Salle des conférences 60 Bd Carnot 78110 Le Vésinet 1 Responsabilité Sociétale de l Entreprise Panorama du sujet : Effet de mode? Enjeux

Plus en détail

Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu. 13 août 2015

Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu. 13 août 2015 Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu 13 août 2015 Domaines de résultats du Fonds Réduction des émissions provenant des domaines suivants: Production d'énergie et accès à l'énergie

Plus en détail

Indicateurs de reporting pour les entreprises en matière de couverture sociale à l international

Indicateurs de reporting pour les entreprises en matière de couverture sociale à l international Indicateurs de reporting pour les entreprises en matière de couverture sociale à l international En collaboration avec Septembre 2013 Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises 25 rue

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Traduction non officielle du texte diffusé fin avril 2014 par le Conseil du Développement Durable (Allemagne) dans le cadre de la consultation

Plus en détail

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS

PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS PACTE MONDIAL L engagement du Groupe CIS Depuis 1992, CIS a développé une gamme complète de services pour ses clients du secteur pétrolier et parapétrolier (Total, Shell, Bouygues, Technip, KBR, Hyundaï,

Plus en détail

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse.

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse Par nature, Nous vous rendons Plus performant. 11 décembre 2007 Group Présentation et comparaison de la norme ISO 14001

Plus en détail

Les droits de l homme et le Global Compact

Les droits de l homme et le Global Compact Les droits de l homme et le Global Compact Pierre Mazeau - Délégué Général Global Compact France Plateforme RSE audition du 28 avril 2014 Le Global Compact Lancé en 2000 par Kofi Annan, Secrétaire Général

Plus en détail

Notation développement durable. Plan. Rappel général Méthodologie Les outils «phase 1» Les outils «phase 2» CDF-V01-151008

Notation développement durable. Plan. Rappel général Méthodologie Les outils «phase 1» Les outils «phase 2» CDF-V01-151008 Plan Notation développement durable Rappel général Méthodologie Les outils «phase 1» Les outils «phase» Président du comité «Notation développement durable» Christian Rousseau - Nouricia Les hommes Membres

Plus en détail

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com

Charte Achats et Responsabilité d Entreprise. www.thalesgroup.com www.thalesgroup.com Charte Achats et Responsabilité d Entreprise Introduction Thales, leader mondial des systèmes d information critiques sur les marchés de l Aéronautique et de l Espace, de la Défense

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR 1. Introduction Le groupe Fluidra est fermement engagé dans le respect des principes établis en matière de droits de l homme, du travail, de l environnement et des pratiques

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel

Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel 0 NRJ GROUP Document de référence 2013 incluant le rapport financier annuel Conformément à l article 212-13 du Règlement général de l Autorité

Plus en détail

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale

Sommaire. et Environnementale Sequana 2012-2015. 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale Sommaire 1. Introduction Présentation PowerPointP Stratégie globale de Responsabilité Sociale 2. Résultat et Bilan Consolidés et Environnementale Sequana 2012-2015 3. Activité des Filiales 4. Stratégie

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT

RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT RAPPORT 2014 UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT Paris, le 22 juillet 2015 PRESENTATION DU GROUPE GESTI PRO Raison Sociale : GESTIPRO SA Statut : SAS au capital de 500 000,00 Activité : Mise en Propreté de tous

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines Si vous êtes : une entreprise française, PME ou ETI filiale d aucun grand groupe Conditions de participation Alors vous pouvez concourir dans une

Plus en détail

Questionnaire Trophées RSE PACA 2012

Questionnaire Trophées RSE PACA 2012 Questionnaire Trophées RSE PACA 2012 Contenu du questionnaire Ils nous ont fait confiance en 2011 1 Gouv. Sociétal Environnement Social Questionnaire : mode d emploi Le questionnaire aborde quatre grandes

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières

La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise. Table des matières La gestion environnementale : levier de performance pour l'entreprise Table des matières Préface Avant-propos PREMIERE PARTIE Le diagnostic des risques environnementaux Introduction _ Les risques industriels,

Plus en détail

METHODE D AUTOEVALUATION 3 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 5

METHODE D AUTOEVALUATION 3 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 5 Sommaire METHODE D AUTOEVALUATION 3 PRESENTATION DE L ENTREPRISE 5 I. STRATEGIE ET BUSINESS MODEL 6 I.A. Vision globale du développement durable 6 I.A.1. Vision et Mission 6 I.A.2. Objectifs et stratégie

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2012-2014

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2012-2014 Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2012-2014 Effectif total Périmètre: Groupe EFFECTIFS Variation TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 2104 2106 1 2142 2% TOTAL GROUPE AFD: 1742 1744 1787 2% - GROUPE

Plus en détail

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible?

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible? Oui/ 2015 Global Compact Communication On Progress - Advanced (2014 data) Questions d'auto-évaluation 1. Votre COP contient-elle, si pertinent, une description de politiques et de pratiques liées aux opérations

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-2 : PROJETS COLLECTIFS PAR LA CREATION D ACTIVITES ASSOCIATIFS. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-2 : PROJETS COLLECTIFS PAR LA CREATION D ACTIVITES ASSOCIATIFS. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-2 : PROJETS COLLECTIFS ASSOCIATIFS Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 8.3 : promotion d'emplois pérennes

Plus en détail

RSE (Responsabilité Sociétale des entreprises) & stage de fin d étude

RSE (Responsabilité Sociétale des entreprises) & stage de fin d étude RSE (Responsabilité Sociétale des entreprises) & stage de fin d étude RSE, Responsabilité Sociétale des Entreprises CSR, Corporate Social Responsability La Responsabilité Sociétale des Entreprises est

Plus en détail

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Séminaire des auditeurs de l ACORS Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Intervenant : Philippe AVRIL Sous-Directeur Adjoint du DPMRF (Contrôle Interne) DDFC-CNAMTS

Plus en détail

Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL.

Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL. Communication on progress / en cours INTEGRATION DES PRINCIPES DE L UNITED NATION GLOBAL COMPACT AU SEIN DU GROUPE BSL. RAPPORT DE COMMUNICATION SUR NOS ENGAGEMENTS LE 26 JUIN 2015 1. INTRODUCTION J ai

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

Rapport prévu aux articles 43-1 et 43-2 du Règlement CRBF 97-02 modifié relatif au contrôle interne des établissements de crédit.

Rapport prévu aux articles 43-1 et 43-2 du Règlement CRBF 97-02 modifié relatif au contrôle interne des établissements de crédit. Rapport prévu aux articles 43-1 et 43-2 du Règlement CRBF 97-02 modifié relatif au contrôle interne des établissements de crédit. Politique et pratiques de rémunération des collaborateurs dont les activités

Plus en détail

CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE

CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE Notre engagement à compter de 2014: Contribuer au développement durable Gouvernance Pilier Economique Pilier Environnement Pilier Social Nettoyage 2001

Plus en détail

Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille

Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille Entreprendre autrement avec le Global Compact 24 octobre 2013 World Forum Lille Session animée par Geert Demuijnck, professeur d éthique de l entreprise à l EDHEC Business School PLAN I. Présentation du

Plus en détail

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL.

Communication on progress (COP) / en cours. Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. Communication on progress (COP) / en cours Intégration des principes du «UNITED NATION GLOBAL COMPACT» au sein du GROUPE BSL. 1 er RAPPORT DE COMMUNICATION SUR NOS ENGAGEMENTS Date : 23/06/2014 1. INTRODUCTION

Plus en détail

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France

KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France. Caisse Régionale du Crédit Agricole d Ile de France KPMG Audit 1, cours Valmy 92923 Paris La Défense Cedex France Téléphone : +33 (0)1 55 68 68 68 Télécopie : +33 (0)1 55 68 73 00 Site internet : www.kpmg.fr Rapport de l organisme tiers indépendant sur

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

ADHESION AU PACTE MONDIAL

ADHESION AU PACTE MONDIAL mars 2015 ADHESION AU PACTE MONDIAL COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2014/2015 Le Groupe Burlat Création en 1985 45 collaborateurs Gestion de l information : Dématérialisation et mise en page de tous support.

Plus en détail

Communication sur le Progrès. Mai 2014 mai 2015

Communication sur le Progrès. Mai 2014 mai 2015 Communication sur le Progrès Mai 2014 mai 2015 Les dix principes DROITS DE L'HOMME Principe 1: Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux

Plus en détail

Politique d Exécution Covéa Finance

Politique d Exécution Covéa Finance Politique d Exécution Covéa Finance 1. Cadre règlementaire et périmètre d application En application de la directive des Marchés d Instruments Financiers (MIF), il est demandé à Covéa Finance de prendre

Plus en détail

Communication sur le progrès

Communication sur le progrès Communication sur le progrès Site Web : www.emtechno.fr Site de Bonneville 480, Rue des Cygnes Z.I. des Bordets BP 10108-74134 BONNEVILLE CEDEX Tél : 04 50 97 97 00 - Fax : 04 50 97 97 85 Visioconférence

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

Lefèvre Pelletier & associés Avocats

Lefèvre Pelletier & associés Avocats Lefèvre Pelletier & associés Avocats Les contrats de performance énergétique O. Ortega 30 juin 2011 Agenda Concevoir un CPE Définition et cadre juridique Familles Rédiger un CPE Objet Situation de référence

Plus en détail