TABLES SIMPLES NIVEAU 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLES SIMPLES NIVEAU 2"

Transcription

1 TABLES SIMPLES NIVEAU 2 Objectif Etre capable d utiliser les tables pour le calcul d un palier en fonction du temps et de la profondeur de la plongée simple et consécutive et comprendre les abréviations.. Acquis Matériel N2 Réglementation Expérience de plongeur N1 Pré requis ADD Dissolution des gaz Expérience de plongée, palier 1/Introduction 2/Description A/ Les limites des tables B/ Profile de plongée C/ Tables MN90 3/Application Plongée simple Le cas le plus pénalisant A/ Exercices B/ Planifier sa plongée 5/description de Plongée Consécutive 6/Application Plongée consécutive 7/conclusion

2 TABLES NIVEAU 2 1/Introduction A la fin de votre formation, vous serrez Niveau 2 donc vous pourrez plonger en autonomie à 20 m et à 40m encadré. Pour pouvoir plonger en autonomie, vous devrez être capable de planifier votre plongée afin d éviter tout risque d accidents car vous savez que au fur et à mesure de la plongée, nous emmagasinons de l azote dans notre corps. C est pourquoi nous allons apprendre à utiliser les tables de plongée, qui nous servent à avoir une dé saturation contrôlé 2/Description A/ Les limites des tables de plongée Il faut savoir que les tables de plongée ont des limites : Vitesse de remontée comprise entre 15 et 17 m/min Vitesse de remontée entre palier est de 30s soit 6m/min Nombres de plongée par 24H, maximum 2 Tables réalisé sur des sujets précis : bonne condition physique La plongée à l air Les plongées en altitude

3 B/ Qu est ce qu un profile de plongée?? Heure de Départ Heure de Sortie GPS Profondeur Durée 1 : Durée de l immersion 2 : Durée de ballade 1+2 : Durée de plongée DP = Durée de Plongée 3 : Durée Tota le de Remontée DTR La réussite de la lecture des tables est de faire le profile de plongée à chaque fois. C/ Qu est ce que sont les tables de plongées?? Les tables MN90 sont la représentation d une procédure qui nous permettent de calculer notre décompression en fonction de la plongée effectuée ou à effectuée. Marine National 1990 C est donc la marine national qui a effectuée ces tables pour la plongée en Ces tableaux nous donnent :

4 Profondeur (maximum de la plongée) En mètre Durée (de Plongée) En minute 3m(palier) 6m (palier) DTR GPS Durée Totale de Remontée.Durée de la remontée + paliers Groupe de Plongée Successive 3/Application Plongée simple Donc maintenant il suffit de lire le tableau en fonction de paramètres de plongée Exemples : 20m 45min Donne un palier à 3 m de 1 minute et on mettra 3 min pour faire notre remontée entière avec palier compris(dtr) et on peut lire le GPS qui nous donne I ATTENTION, SI LA PROFONDEUR ET LE TEMPS EXACTE NE SONT PAS DANS LES TABLES IL FAUT PRENDRE LE CAS LE PLUS SECURISANT Exemple : Si 19m 36min, on prendra 20m et 40min A/ Exercices *Paul a effectué une durée de plongée de 40min à 22 m et il décide de remontée. Quel sera la profondeur du palier à effectuer et combien de temps sera son palier? Donner sa DTR ainsi que le GPS. 2min à 3m et DTR de 4min et GPS I *Pierre lui était encadré et est descendu sur un fond de 36m et sur une durée de 25 min. Quel sera la profondeur du palier à effectuer et combien de temps sera son palier? Donner sa DTR ainsi que le GPS.

5 1min à 6 m et 16min à 3 m, DTR de 21min GPS J B/ Planifier sa plongée Les tables, nous servent aussi à pouvoir planifier sa plongée avant de partir. Planifier sa plongée pour : -Eviter de tomber en panne d air -Eviter de faire des paliers -Avoir en tête le premier palier Exemples : Je plonge sur un fond de 19m. Je ne veux pas faire un palier de plus de 10min, quel sera la durée de plongée? La DTR et le GPS? Durée maximum de 55 min à 20m car palier à 3 m de 9min DTR de 11 min et GPS J 5/description de Plongée Consécutive Une plongée consécutive est une plongée qui à lieu après une première plongée simple et dont l intervalle de surface est inferieur à 15 min Donc pour pouvoir savoir le palier il suffit simplement de prendre la profondeur maximum atteinte des plongée et d additionner la durée des deux plongées pour avoir la durée de plongée. 6/Application Plongée consécutive 20m 45min Et 15m 30min Temps de plongée : 45min+30min=1heure 15min Profondeur maximum de la plongée : 20m Donc il suffit de lire pour avoir le palier : Un palier à 3 m de 24 min 7/conclusion En conclusion, les tables sont importantes pour le calcul de la dé saturation et aussi pour pouvoir planifier sa plongée, combien de temps en immersion sans faire de palier ou calcul de sa consommation en parallèle. Le prochain cour sera consacré aux plongées successives et au cas particuliers des plongées.

Cours Tables - Niveau 2

Cours Tables - Niveau 2 Cours Tables - Niveau 2 Pourquoi ce cours? Historique des tables Rappels : Décompression Courbe de sécurité Utilisation des tables : Limites Profils Paramètres Sommaire Partie 1 Présentation des tables

Plus en détail

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives

Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Introduction aux tables de plongées - Prérogatives Cours théorique PP1 BBTB Sophie Mieszkin Introduction aux tables de plongée Lors de la plongée l azote n est pas éliminé par l organisme Pour l éliminer

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée

Les ordinateurs de plongée Utilisé par tous les plongeurs l'ordinateur méritait quelques précisions avant de vous immerger. Justification Définitions Conditions d'utilisation Limites d'utilisation Procédures hétérogènes Choisir

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée. Niveaux 2

Les ordinateurs de plongée. Niveaux 2 Les ordinateurs de plongée Niveaux 2 Introduction Très important d'en connaître les précautions d emplois et les limites. Différents algorithmes basés sur des modèles mathématiques de calcul. Les ordinateurs,

Plus en détail

Cours théorique. Préparation Niveau 2. IV - Corrigés des exercices. sur les tables de plongée. UJSM Plongée

Cours théorique. Préparation Niveau 2. IV - Corrigés des exercices. sur les tables de plongée. UJSM Plongée Section Plongée UNION DES JOUTEURS SAUVETEURS DE LA MULATIERE Bureau & Piscine : 25 rue de Verdun 69350 LA MULATIERE Siège social : Mairie de La Mulatière 1 Place Jean Moulin - 69350 La Mulatière bureau

Plus en détail

Cours Niveau 2. Tables MN 90. BRASSART Eric (E2) Création : janvier 2005 Modification : Décembre 2005. Tables MN 90

Cours Niveau 2. Tables MN 90. BRASSART Eric (E2) Création : janvier 2005 Modification : Décembre 2005. Tables MN 90 Tables Type de Plongées Simple Remontée lente Successive Consécutive Procédures de rattrapages Remontée rapide Palier interrompu - E.B- Cours Niveau 2 Tables MN 90 BRASSART Eric (E2) Création : janvier

Plus en détail

FORMATION DE MONITEUR LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER

FORMATION DE MONITEUR LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER LE M* CMAS.CH PAR CROSS-OVER LE M1 CMAS.CH PAR CROSS-OVER M. ZÜRCHER 2010 Philosophie de la formation M1 par cross-over. Les objectifs de formation d un plongeur CMAS sont de préparer le plongeur à être

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée

Les ordinateurs de plongée NIVEAU 3 Les ordinateurs de plongée Tout le monde l utilise L arrivée des ordinateurs marque un progrès majeur dans la pratique de la plongée en scaphandre. Plus de calculs fastidieux d intervalles de

Plus en détail

1 Pression atmosphérique en altitude

1 Pression atmosphérique en altitude Plongées et altitude 8. mars 200 Maud Quillon maud.quillon@gmail.com MOTS Clefs : altitude, ADD, variation de volume, adaptation des tables, étalonnage des instruments atmosphérique en altitude Quand on

Plus en détail

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES 1 HISTORIQUE DES TABLES DE PLONGÉES... 2 2 LES TABLES MN90... 3 3 QUELQUES DÉFINITIONS... 4 4 PLONGÉE ISOLÉE (INTERVALLE > 12 H)... 6 5 REMONTÉE LENTE JUSQU AU PREMIER

Plus en détail

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 NOM : PRENOM : AGE : CLUB : Vous avez deux heures pour répondre aux questions. Prenez le temps de lire correctement l énoncé des questions. Pour les exercices de tables, vous

Plus en détail

Consommation d air et autonomie

Consommation d air et autonomie Consommation d air et autonomie Cours N3 09/12/2013 François KERISIT E2 Tek Plongée Odyssée 09/12/2012 Consommation d air et autonomie 2 Objectif Autonomie : jusqu à 40m, entre N3 jusqu à 60m, avec un

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL ANNEXE 3

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL ANNEXE 3 ANNEXE 3 A. PLONGÉES D INCURSION PROCÉDURES D INTERVENTION POUR DES PLONGÉES AUX MÉLANGES À BASE D HÉLIUM Tableau n o 1. Mélanges fond pour tables héliox/oxy/6 m Tableau n o 2. Mélanges fond pour tables

Plus en détail

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs

L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs L utilisation des tables de décompression MN90 et ordinateurs cours N2 2006-2007 Jérôme Farinas jerome.farinas@irit.fr Amis de la Mer FFESSM 08 31 0184 6 décembre 2006 Jérôme Farinas (ADLM) MN90 et ordinateur

Plus en détail

LES ORDINATEURS DE PLONGEE

LES ORDINATEURS DE PLONGEE LES ORDINATEURS DE PLONGEE Les ordinateurs de plongée sont des calculateurs qui utilisent un algorithme (basé sur un modèle mathématique de charge et décharge du corps en azote) afin de déterminer les

Plus en détail

plaisir Tables de plongée

plaisir Tables de plongée plaisir Tables de plongée MN 90 - FFESSM Mode d emploi pour les livres Plongée Plaisir Etabli par Alain FORET Les tables MN90, conçues par la Marine nationale, ont été publiées initialement en 1990 puis

Plus en détail

Dissolution des gaz Loi Henry

Dissolution des gaz Loi Henry Dissolution des gaz Loi Henry William HENRY ( 1775 1836) En 1803, William Henry, physicien et chimiste Anglais, présente la loi qui porte désormais son nom. Selon cette loi, en l absence de réaction chimique

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL B. PLONGÉES EN SATURATION Les instructions qui suivent permettent de conduire des opérations de plongée à saturation à l héliox avec un niveau vie allant de 10 m à 180 m. Elles autorisent un travail :

Plus en détail

Physiologie. Physiologie. Physiologie. Buts. Objectifs. Rappel. Théorie. Contrôle des objectifs. Conclusions.

Physiologie. Physiologie. Physiologie. Buts. Objectifs. Rappel. Théorie. Contrôle des objectifs. Conclusions. Contenu du cours Buts. Objectifs. Rappel. Théorie. Contrôle des objectifs. Conclusions. Buts Etre conscient du phénomène de la saturation des tissus. Connaître les conséquences de la saturation sur la

Plus en détail

L A VAN DORMAEL PHILIPPE MONITEUR 1* 13 MARS 2009

L A VAN DORMAEL PHILIPPE MONITEUR 1* 13 MARS 2009 L A 1 VAN DORMAEL PHILIPPE MONITEUR 1* 13 MARS 2009 COURS SUR LA DIRECTION DE PALANQUEE 2 LA DIRECTION DE PALANQUEE 1 2 3 4 5 LE CHOIX DU SERRE FILELE BRIEFING LE RÔLE DU SERRE-FILE LA PLONGEE LE DEBRIEFING

Plus en détail

Organisation de la plongée

Organisation de la plongée Organisation de la plongée Club du CSAR Plongée Sous Marine 1 / 21 Organisation de la plongée Sommaire Justification Cadre réglementaire Planification Préparation Sur le site La plongée profonde Rappel

Plus en détail

GESTION DE LA DÉCOMPRESSION À L ORDINATEUR

GESTION DE LA DÉCOMPRESSION À L ORDINATEUR GESTION DE LA DÉCOMPRESSION À L ORDINATEUR Revod II Version décembre 2011 Laurence Thewissen MN 274 Objectif de cette présentation Donner une vue d ensemble des règles et recommandations en matière de

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Cours N4 - Saison 2011/2012. La dissolution des gaz : Mécanismes et facteurs favorisants.

Cours N4 - Saison 2011/2012. La dissolution des gaz : Mécanismes et facteurs favorisants. Cours N4 - Saison 2011/2012. 1 Plan du cours 1. Objectif / But 2. Rappels 3. La dissolution des gaz et les facteurs favorisants / La loi de Henry 4. Application à la saturation / désaturation 5. Conclusions

Plus en détail

Cours de Tables / Ordinateur - 1

Cours de Tables / Ordinateur - 1 Cours de Tables / Ordinateur - 1 Cours de Tables / Ordinateur - 2 Cours de Tables / Ordinateur - 3 Ordinateurs de Plongée Introduction Principe de Fonctionnement Avantages et inconvénients Les différents

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Défragmenter un disque dur avec Windows XP

Défragmenter un disque dur avec Windows XP Lancer l'impression Fermer cette fenêtre http://www.kachouri.com Défragmenter un disque dur avec Windows XP I. Introduction à la défragmentation Pourquoi "défragmenter son disque dur"? A force d utiliser

Plus en détail

Qualification NITROX. Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231

Qualification NITROX. Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231 Qualification Jean MARCILLY MF1 15775 Moniteur Nitrox 3231 PLAN Plus d oxygène : 2 Qu est-ce que le Nitrox? Plus d oxygène : Mélange d oxygène et d azote dont le pourcentage en O 2 est supérieur à celui

Plus en détail

Cours N2 : Dissolution des gaz

Cours N2 : Dissolution des gaz Sommaire Cours N2 : Dissolution des gaz Justification ADD et tables de décompression Rappels Physique : la pression Composition de l air Mise en évidence Ennoncé de la loi de Henri Application à la plongée

Plus en détail

Ordonnancement et planification des tâches

Ordonnancement et planification des tâches Ordonnancement et planification des tâches Sommaire 1. Introduction 2. L ordonnancement et la planification 2.1.L ordonnancement 2.1.1. Le principe d antériorité 2.1.2. Localisation dans le temps 2.2.La

Plus en détail

Intro : Application / SAUVEGARDE :

Intro : Application / SAUVEGARDE : MozBa ck up Intro : MozBackup est un logiciel distribué gratuitement par Mozilla pour sauvegarder simplement les profils de Firefox ou de Thunderbird, très pratique lorsque l on change de poste de travail

Plus en détail

Les ordinateurs de plongée. A.S. Paris 7 Denis Diderot

Les ordinateurs de plongée. A.S. Paris 7 Denis Diderot Les ordinateurs de plongée A.S. Paris 7 Denis Diderot Sommaire Principes de fonctionnement Avantages Inconvénients et risques Règles de sécurité Procédures en cas de panne Caractéristiques des ordinateurs

Plus en détail

Physique Niveau Ⅳ Première Partie

Physique Niveau Ⅳ Première Partie Physique Niveau Ⅳ Première Partie Les pressions. La Flottabilité Archimède. La compressibilité des gaz Mariotte. Le gonflage des bouteilles. Son et Lumière en plongée. Exercices d application. Les pressions

Plus en détail

P** CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International

P** CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International P** CMAS.CH CMAS.CH Formation selon CMAS International TABLE DES MATIÈRES LES COURS DU BREVET DE PLONGEUR 2 ÉTOILES.... 3 1 BUT... 4 2 DÉFINITION... 4 Organisation et durée de la formation... 4 Admission

Plus en détail

Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur

Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur I Introduction 1-Généralités Le SGS permet : -la mise en sécurité du plongeur en surface

Plus en détail

Expérience 1 : Compression d une canette

Expérience 1 : Compression d une canette Expériences visant à montrer les effets de la pression : Expérience 1 : Compression d une canette Objectifs de l expérience: - Présenter le phénomène des pressions. - Ses implications. Matériel Requis

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015 2015 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 km et 2 km pendant plus de 30 heures consécutives, en reliant

Plus en détail

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Série L ABC des prêts hypothécaires Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Faire la distinction entre

Plus en détail

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick Cours Master 1 / 2013-2014 Dr YAO Kouassi Patrick Une base de données est le terme informatique désignant un ensemble de données connexes stockées informatiquement. Ce terme ne doit pas être confondu avec

Plus en détail

Si ce plongeur n a aucun justificatif avec lui, le Directeur de Plongée lui fera faire une plongée test pour évaluer son niveau.

Si ce plongeur n a aucun justificatif avec lui, le Directeur de Plongée lui fera faire une plongée test pour évaluer son niveau. Le 18 juin 2010 a été signé un arrêté concernant les brevets de plongeurs loisir en France, ainsi qu un rectificatif concernant cet arrêté. Ces textes définissent l espace et les conditions d évolution

Plus en détail

Tableaux de bord Dynacom

Tableaux de bord Dynacom Dynacom Technologies Tableaux de bord Dynacom Guide d installation et de configuration 2012 Dynacom Technologies Tous droits réservés TABLE DES MATIÈRES 1. Accéder au service de mobilité Dynacom... 2 1.1

Plus en détail

Planification par la méthode des 6 étapes

Planification par la méthode des 6 étapes Planification par la méthode des 6 étapes 25.11.2015 1 Qu est-ce que la planification? La planification aide à exécuter, organiser un mandat, un projet et progresserdans son travail. La planification est

Plus en détail

Nouveau code du sport. Manuel de Formation Technique

Nouveau code du sport. Manuel de Formation Technique Nouveau code du sport (plongée à l air) Manuel de Formation Technique 1 1 Espaces d évolutions et conditions d évolutions Les espaces d évolutions ne sont plus définis en termes d espaces proche, médian

Plus en détail

ATTENTION: Une fois la carte orientée, elle doit rester figée, plus aucune rotation n'est admise.

ATTENTION: Une fois la carte orientée, elle doit rester figée, plus aucune rotation n'est admise. PRESENTATION DE LA BOUSSOLE La boussole est toujours un instrument fiable, précis. Lors de son utilisation, faites attention à ne pas être proche de masses métalliques. Pensez à l utiliser toujours à plat

Plus en détail

AXEL VICARD SI5. Understanding End-User Development of Context-Dependent Applications in Smartphones

AXEL VICARD SI5. Understanding End-User Development of Context-Dependent Applications in Smartphones AXEL VICARD SI5 Understanding End-User Development of Context-Dependent Applications in Smartphones Contenu I. Introduction... 2 II. Des modèles de tâches différents... 2 1. Tasker... 2 2. Atooma... 4

Plus en détail

Adobe Premiere Pro Bases de montage

Adobe Premiere Pro Bases de montage Adobe Premiere Pro Bases de montage Nous voilà pour le deuxième tutoriel de la série. Nous allons y aborder les choses sérieuses! Dans ce tuto, je vais vous présenter les bases du montage vidéo dans Premiere.

Plus en détail

Outil de virtualisation des informations au niveau d une application

Outil de virtualisation des informations au niveau d une application Fiche technique AppliDis Outil de virtualisation des informations au niveau d une application Fiche IS00194 Version document : 1.06 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires AppliDis

Plus en détail

PLONGEUR EN AUTONOMIE 20 m

PLONGEUR EN AUTONOMIE 20 m PROFIL GENERAL Le plongeur titulaire de la qualification Plongeur Autonome 20 m (PA20) est capable de réaliser des plongées d exploration : Jusqu à 20 m de profondeur, au sein d une palanquée, en autonomie,

Plus en détail

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES

UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES UTILISATION DES TABLES DE PLONGÉES NIVEAUX 2, 3 et 4 1 HISTORIQUE DES TABLES DE PLONGÉES... 2 2 LES TABLES MN90... 3 3 QUELQUES DÉFINITIONS... 4 4 PLONGÉE ISOLÉE (INTERVALLE > 12 H)... 6 5 REMONTÉE LENTE

Plus en détail

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le Chapitre I - arithmé La base décimale Quand on représente un nombre entier, positif, on utilise généralement la base 10. Cela signifie que, de la droite vers la gauche, chaque nombre indiqué compte 10

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

LE MATERIEL DE PLONGEE...

LE MATERIEL DE PLONGEE... Cours prépa niveau 1 Le matériel de plongée individuel et collectif, critères de choix et entretien. Sommaire 1. OBJECTIFS... 2 2. LE MATERIEL DE PLONGEE... 2 2.1 LE MASQUE... 2 2.2 LES PALMES... 2 2.3

Plus en détail

Comment faire des mesures en altitude avec une radiosonde?

Comment faire des mesures en altitude avec une radiosonde? Comment faire des mesures en altitude avec une radiosonde? L atmosphère est une enveloppe qui n a pas les mêmes caractéristiques partout. Il est donc utile de compléter les mesures météorologiques classiques,

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 2014 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 à 2 km pendant environ 30 heures, sur une distance totalisant

Plus en détail

12 m. Instructions pour l Utilisation. 14 m. 16 m. 18 m. Recreational. Dive Planner. 20 m. French Edition DISTRIBUTED BY INTERNATIONAL PADI, INC.

12 m. Instructions pour l Utilisation. 14 m. 16 m. 18 m. Recreational. Dive Planner. 20 m. French Edition DISTRIBUTED BY INTERNATIONAL PADI, INC. 12 m Instructions pour l Utilisation 14 m 16 m Recreational Dive Planner French Edition DISTRIBUTED BY INTERNATIONAL PADI, INC. 18 m 20 m Recreational Dive Planner Instructions pour l Utilisation Distributed

Plus en détail

Introduction. Comment actualiser des montants d argent? Pour en savoir. Pour quitter. Introduction. La mécanique des intérêts

Introduction. Comment actualiser des montants d argent? Pour en savoir. Pour quitter. Introduction. La mécanique des intérêts Comment Est ce que ça pourrait vouloir dire par exemple que je serais capable de planifier l achat d une voiture? Objectifs Connaître l impact des intérêts dans le temps Savoir trouver la valeur actuelle

Plus en détail

P* CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International

P* CMAS.CH. CMAS.CH Formation selon CMAS International P* CMAS.CH CMAS.CH Formation selon CMAS International TABLE DES MATIÈRES 1 BUT... 3 2 DÉFINITION... 3 Organisation et durée de la formation... 3 Admission au cours... 3 Clôture et certification... 3 3

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Compte rendu d activité

Compte rendu d activité Dimitri GRAND URIEN année 2011 2013 BTS SIO option : Solution d infrastructure système et réseau Compte rendu d activité SAV Multi-Services Contexte : Suite à une coupure de service, un client nous ramène

Plus en détail

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonnez votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail Un apprentissage professionnel vous permet d accéder directement à la vie professionnelle en

Plus en détail

La Photographie Principes G.Loichot

La Photographie Principes G.Loichot La Photographie Principes G.Loichot Introduction La principale chose à laquelle il faut penser en photographie, c est à la lumière. C est elle qui traverse l objectif et qui vient «s écraser» sur le capteur

Plus en détail

Cours Niveau 3 Ordinateurs

Cours Niveau 3 Ordinateurs Justification Apport de l ordinateur Règle d utilisation Plongée multi-niveaux Principe de fonctionnement - E.B - Cours Niveau 3 Ordinateurs BRASSART Eric (E2) Créé : Décembre 2005 Modifié : Janvier 2006

Plus en détail

Cours N3.4. Nathalie Moreau

Cours N3.4. Nathalie Moreau Cours théoriques N3 Nathalie Moreau Sommaire du cours n 4 Contenu du cours Gestion de la remontée la désaturation (partie 2) : Utilisation des ordinateurs Plongées profondes et autonomie Planification

Plus en détail

Leçon 6. Juste à temps : principes

Leçon 6. Juste à temps : principes Leçon 6 Juste à temps : principes L'objectif principal de la leçon est de connaître et de comprendre la philosophie du juste à temps A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : définir les

Plus en détail

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2 6GEI540 Interfaces et instrumentation Laboratoire #2 Représentations MATLAB et Échantillonnage Hiver 2007 1. Objectifs Approfondir les connaissances de l échantillonnage Voir la correspondance entre le

Plus en détail

II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre 2010. Plan de l exposé

II. REVOD Plongée à l ordinateur. Septembre 2010. Plan de l exposé 1 Décompression II. REVOD Plongée à l ordinateur Septembre 2010 Plan de l exposé Introduction Typologie de la décompression: No déco Déco légère Déco Lourde La planification Les profils de plongée Le palier

Plus en détail

Le Système d Exploitation Windows 8

Le Système d Exploitation Windows 8 Le Système d Exploitation Windows 8 La page d accueil... 1 Une Visite dans les angles de l écran.... 3 Le Menu Rechercher.... 4 Pour sortir d une page et revenir sur une autre.... 5 Depuis un site Internet....

Plus en détail

1. La notion de force

1. La notion de force 1. La notion de force livre page 6 & 7 a) introduction Tu as déjà sûrement entendu le terme de force, c est en effet un mot utilisé fréquemment dans le langage commun : on parle de la force publique, de

Plus en détail

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la réassurance» Commentaires présentés à

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la réassurance» Commentaires présentés à Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la réassurance» Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Le 30 octobre 2009 Consultation sur le projet

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans.

Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans. Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans. De l or! De l or! Rien que de l or, à perte de vue! Un âne aux ducats, c est très pratique. Mais attention : ces animaux têtus peuvent aussi

Plus en détail

Cours/TD n 3bis : les boucles

Cours/TD n 3bis : les boucles Cours/TD n 3bis : les boucles Découpons le problème Nous avons plusieurs utilisations des boucles C est précisément ce qui rend difficile leur création. Vu la difficulté, nous allons séparer les différentes

Plus en détail

Symphony Déployer des collections sur différents emplacements

Symphony Déployer des collections sur différents emplacements Symphony Déployer des collections sur différents emplacements Sandrine MARTINEZ 19/05/2014 1 / 28 TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 3 1.1. But du document... 3 2. Etapes... 4 3. Configuration de Wireless

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

GUIDE EN TROIS ÉTAPES POUR SATISFAIRE AUX EXIGENCES DU PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA COMPÉTENCE

GUIDE EN TROIS ÉTAPES POUR SATISFAIRE AUX EXIGENCES DU PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA COMPÉTENCE Les trois étapes pour satisfaire aux exigences du PMC sont les suivantes : 1. Autoévaluation : Évaluation de votre pratique pour déterminer vos besoins d apprentissage. Les infirmières immatriculées évaluent

Plus en détail

Rapport du projet C#

Rapport du projet C# Rapport du projet C# Le Snake VINCENT Benjamin WISSON Thomas GMM2 Année universitaire 2011-2012 Encadré par M De Vaulx Page 2 Introduction Dans le cadre de notre deuxième année en école d ingénieurs à

Plus en détail

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser Contenu Objectifs pédagogiques :... 3 Cycle d évaluation d une vidéo... 3... 3 Installer Ubersense... 4 Avant de démarrer... 4 Scénariser... 4 Préparer son matériel... 4 CrÉer la vidéo... 5 S installer...

Plus en détail

Exercices simples pour équipes jeunes

Exercices simples pour équipes jeunes Soirée itinérante du 13.11.2001 : (par Robert BIALÉ entraîneur de URCUIT-BAYONNE Nationale 1 et CTD des Pyrénées Atlantiques) Exercices simples pour équipes jeunes C est dans le cadre de la formation animateur

Plus en détail

Séminaire des CODEP d Alsace

Séminaire des CODEP d Alsace Séminaire des CODEP d Alsace Le N IV Guide de Palanquée Strasbourg le 04 janvier 2014 yves.gaertner@orange.fr Proposition Séminaire des CODEP d Alsace Le guide de palanquée avant la réforme Le nouveau

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI Introduction L Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) s associe

Plus en détail

Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1*

Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1* Ecole des Astéries - Questions pour réviser le brevet 1* 1) Pourquoi la plongée est un sport dangereux nécessitant une formation spécifique? Citez 3 dangers principaux 2) Quelles sont les 3 conditions

Plus en détail

Manuel Cartes ristournes

Manuel Cartes ristournes Manuel Cartes ristournes 26 octobre 2006 OmegaSoft Wallonie Rue Camille Hubert 23 5032 Les Isnes Tel. 081/40.70.00 Fax 081/40.70.70 information@omegasoft.be www.omegasoft.be Page 1/17 1. TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Logiciel de gestion des ressources numériques. Spécifications Supplémentaires

Logiciel de gestion des ressources numériques. Spécifications Supplémentaires Logiciel de gestion des ressources numériques Spécifications Supplémentaires FANTASTIC FIVE Team 11/05/2015 Historique des revisions Date Version Description Auteur 11/05/2015 La mise en évidence

Plus en détail

Tables MT92. SJacquet 1/42

Tables MT92. SJacquet 1/42 Tables MT92 SJacquet 1/42 Stage de plongée scientifique 2011 Plan de l exposé Un peu d histoire Législation / Réglementation Conditions d utilisation / Procédures Exercices Les tablettes immergeables 2/42

Plus en détail

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s Mickaël Mickaël BLANCHARD BLANCHARD Préface de Sébastien L e p e r s Magento Préface de Sébastien L e p e r s Magento Réussir son site e-commerce Réussir son site e-commerce Groupe Eyrolles, 2010, ISBN

Plus en détail

Documentation Ellipses Windows. Auteur : Léonard FRECHET Date : 10/01/07 Diffusion : Publique ELLIPSES 2000. Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS

Documentation Ellipses Windows. Auteur : Léonard FRECHET Date : 10/01/07 Diffusion : Publique ELLIPSES 2000. Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS ELLIPSES 2000 Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS SOMMAIRE I. Introduction à Ellipses SMS... 3 II. Deux modes de fonctionnement... 3 1. Au travers d Ellipses 2000... 3 2. Utilisation normale (en vue d

Plus en détail

Remarques sur le premier contrôle de TD :

Remarques sur le premier contrôle de TD : Remarques sur le premier contrôle de TD : Démêlons les confusions en tous genres... Licence 1 MASS semestre 2, 2006/2007 La première remarque est qu il faut apprendre le cours, faire les exercices et poser

Plus en détail

Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 23 septembre 2013

Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 23 septembre 2013 Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 23 septembre 2013 Quels indices utiliser? Selon l'arrêté du 14 Janvier 2010, vous devez effectuer

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Tutoriel Plateforme Moodle Utiliser l activité Dépôt de devoirs

Tutoriel Plateforme Moodle Utiliser l activité Dépôt de devoirs Tutoriel Plateforme Moodle Utiliser l activité Dépôt de devoirs La plateforme Moodle propose une activité très utile, celle de dépôt de devoirs par les étudiants directement dans un espace partagé dans

Plus en détail

Site Internet d inscriptions en ligne

Site Internet d inscriptions en ligne Site Internet d inscriptions en ligne 1 Veuillez aller sur notre site Internet au www.loisirsactifamille.com Sur la page d accueil, vous verrez des images défiler. À droite de ces images, vous avez plusieurs

Plus en détail

Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 10 novembre 2011

Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 10 novembre 2011 Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 10 novembre 2011 Quels indices utiliser? Selon l'arrêté du 4 mars 2011, vous devez effectuer

Plus en détail

ESPACE ASSOCIATION. Sommaire :

ESPACE ASSOCIATION. Sommaire : ESPACE ASSOCIATION Sommaire : Inscrire son Association Accéder à son Espace Association Convertir ses Tookets en Euros Modifier son profil Consulter l historique Tookets.Coop Espace Association 12/13 1

Plus en détail

Cours débutants Partie 3 : LE MONEY MANAGEMENT

Cours débutants Partie 3 : LE MONEY MANAGEMENT Qu est ce que le Money Management : Nous voilà dans les fondamentaux du Trader et certainement la partie la plus complexe car nous venons toucher l orgueil! En effet, apprendre à perdre n est pas une mince

Plus en détail

INTRODUCTION A L EDITEUR ed

INTRODUCTION A L EDITEUR ed ed 1 INTRODUCTION A L EDITEUR ed d est l éditeur standard de Unix. Unix supporte également d autres éditeurs, tels Eque emacs de J. Gosling, edith de P. Amar, etc, mais ed est le plus simple à apprendre

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX MONTAIGNE - DÉPARTEMENT MMI

UNIVERSITE BORDEAUX MONTAIGNE - DÉPARTEMENT MMI UNIVERSITE BORDEAUX MONTAIGNE - DÉPARTEMENT MMI Projet Tuteuré - Deuxième Année Site de la RMMS de la Réole Etudiants : Menor Dimitri Lu Cong Sang Maxime Traveaux Olivier Nouvet Pierre Tuteur : M. Emery

Plus en détail

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3

Auto-évaluation. Section Sujet traité Page. 10000 Résumé.. 10-2. 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 Auto-évaluation Chapitre 10 Auto-évaluation Section Sujet traité Page 10000 Résumé.. 10-2 10100 Guides de travail pour les évaluations.. 10-3 10200 Lettre déclarative de responsabilité.. 10-4 10300 Résolution

Plus en détail

Introduction à Excel

Introduction à Excel Introduction à Excel Commentaires : Cet exercice a pour but de vous apprendre les fonctions rudimentaires du logiciel excel. C est seulement par la pratique que vous connaîtrez parfaitement le logiciel.

Plus en détail