ETSI Smart M2M and onem2m perspectives for an horizontal M2M platform. Auteurs : Marylin Arndt, Orange JCSA, AFNIC, 16 avril 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ETSI Smart M2M and onem2m perspectives for an horizontal M2M platform. Auteurs : Marylin Arndt, Orange JCSA, AFNIC, 16 avril 2014"

Transcription

1 ETSI Smart M2M an onem2m perspectives for an horizontal M2M platform Auteurs : Marylin Arnt, Orange JCSA, AFNIC, 16 avril 2014

2 1 présentation générale

3 vers une infrastructure mutualisée Vertical #1 1 application 1 réseau 1 ou plusieurs type équipements Vertical #2 1 application 1 réseau 1 ou plusieurs type équipements Vertical #3 1 application 1 réseau 1 ou plusieurs types équipements infrastructure commune partagée entre applications Application Métier #1 Application Métier #2 Application Métier #3 Application Métier #1 Application Métier #2 Application Métier #3 Plateforme e services partagée réseau e transport (mobile, fixe, CPL, ) réseau e transport (mobile, fixe, CPL, ) réseau e transport (mobile, fixe, CPL, ) réseau e transport #1 réseau e transport #2 passerelle passerelle passerelle passerelle passerelle passerelle réseau local réseau local réseau local réseau local réseau local réseau local

4 ETSI TC M2M Source : M2M in Smart Gris & Smart Cities Technologies, Stanars, an Applications 2009 : Création TC M2M Fin 2011 : version 1 u stanar Fin 2013 : version 2 publiée transfert es spécifications à onem2m arrêt es travaux relatifs à ces spécifications post 2013 : TC M2M evient Smart M2M assure le portage e onem2m en Europe continue es activités en avance e phase comme celles relatives à la sémantique tests et interopérabilité entre ETSI Smart M2M et onem2m Equipementiers : Alcatel Lucent, Huawei, Ericsson, Samsung, NEC, Fabricants e moules M2M : Telit, Sierra Wireless, Intel, Qualcomm, Motorola, Texas Instrument, Fournisseurs e services : Hewlett Packar, Actility, Interigital, Opérateurs Télécom : Orange, Telecom Italia, Telefonica, Deutsche Telecom, T-Mobile, Voafone, British Telecom, Verizon Wireless, Sprint, Korea Telecom, SKT, China Mobile, China Telecom, NTT, Docomo,

5 travaux ETSI M2M Release 1 et 2 Use Cases TR Smart Metering TR ehealth TR Connecte consumer TR Automotive TR City automation TS OMA DM compatible Management Objects Stage 1 TS M2M Service Requirements TR Interworking with M2M Area Networks TR Stuy on Semantic support for M2M Data TS BBF TR-069 compatible Management Objects Stage 2 Stage 3 TS M2M Functional Architecture TS M2M Communications; mia, Ia an mi interfaces TS Interoperability Test Specification for CoAP Bining of ETSI M2M Primitives

6 qu est-ce que l ETSI M2M? un stanar publié et public implémentable, qui spécifie : une architecture fonctionnellleutilisable par toute application M2M, hébergée ans le Clou ou embarquée ans es objets, es interfacese niveau applicatifqui permettent aux macro-blocs fonctionnels e transporter les onnées utiles au traitement e l application. fonctionnalités communes aux applications M2M :(APIs) échange et stockage e messages entre machines istantes, interfaces stanars et ouvertes stockage es onnées gestion es souscriptions et notifications monitoring e la connectivité émission e tickets usage et logs sécurité (gestion es roits accès et authentification) evice management basé sur OMA-DM et TR-69 interopérabilité avec les réseaux non ETSI M2M un stanar visant à simplifieret à rentabiliserle éploiementes applicationsen faisant abstraction es spécificités réseau.

7 qu est-ce que n est pas l ETSI M2M? ne couvre pas l ensemble es aspects une plateforme e service M2M (Provisioning, Support, BI). n est pas un stanar un omaine vertical spécifique (Home Automation par exemple). Toutefois, la prise en compte e la sémantique et es ontologies e ces omaines verticaux est à l étue. n est pasparticulièrement pensépour l embarqué contraint (pas e profils) la mise en œuvre e CoAP(ConstraineApplication Protocol) est tout e même proposée ès la Release 1 pour les objets contraints qui ne supportent pas HTTP la Release 2 améliore la prise en compte e l embarqué contraint (nouvelle interface)

8 macro architecture ETSI M2M Customer Information System mia specific protocol N Applications Interworking Proxy Service Capability Layer mim N A N Applications clients ETSI Smart M2M Device non ETSI Smart M2M (avec ou sans connectivité IP) Plateforme e service ETSI Smart M2M D Applications Service Capability Layer Interworking Proxy mi G Applications Service Capability Layer Interworking Proxy Ia D Applications Interworking Proxy SCL IP D G Couche e services Passerelle vers protocoles non ETSI Smart M2M Device ETSI Smart M2M Gateway ETSI Smart M2M D Device ETSI Smart M2M nécessitant une passerelle

9 e l ETSIM2M à One M2M ETSI M2M a travaillé ès le ébut avec es acteurs télécom moniaux (30% non européens)mais les organismes e normalisation locaux ont continué à travailler e manière inépenante fort risque e érive pour limiter cette érive, One M2M a été créé en 2011 avec la participatione ces ifférents organismes e normalisation (SDO): ETSI (Europe), CCSA (Chine), TTA (Korea), ARIB et TTC (Japan), ATIS et TIA (North America). ETSI M2M~26% telco, 65% fabricants équipements, moules, onem2m19% telco, 72% fabricants, promotion e l ETSI M2M ans One M2M conserver au minimum une portabilité entre les eux stanars.

10 OneM2M représentation et participation moniale, 7 SDOsmajeures et es interfaces avec les autres organismes e normalisation 263 membres, incluant les opérateurs majeurs et les fabricants e moules et les équipementiers les anciens membres ETSI M2M fabricants e moules et opérateurs OTT : renforcement e la participation e Intel, Qualcomm, NEC et AT&T, arrivée e nouveaux acteurs e type OTT : Microsoft, Google,

11 current onem2m architecture The onem2marchitecture provies a service layer which enables services an interoperability between sensor/evice networks an clou-base applications. It is base on a Store an Share resource base paraigm erive from ETSI Smart M2M it is also heavily reusing unerlying network functionalities, incluing TR069 an OMA DM management, LCS, subscription management, QoS, Infrastructure Domain Charging, etc. Fiel Domain AE CSE AE Mca Mca Mca Mcc CSE Mcc To Infrastructure Domain of other Service Provier onem2mis reusing principles an solutions from ETSI M2M: AE (Application Entity) = ETSI DA/GA/or NA (Application in Device/Gateway/or Network sie) CSE (Common Service Entity) = ETSI SCL (Service Capability Layer) Infrastructure Domain = ETSI Network Domain McamIa/ Ia MccmI Mcnlinks with unerlying network Mcn Mcn Fiel Domain = ETSI Device Domain NSE NSE

12 2 l état es lieux

13 les points forts e l ETSI M2M généricité, homogénéité es opérations au niveau es 3 interfaces Ia/ mi/ mia interopérabilité et portabilité : concept ETSI M2M ouvert, l ensemble «gateway+ evicesconnectés» constitue un écosystème vis-à-vis u omaine réseau NSCL la gateway/evice(d) joue le rôle e proxy pour les evices connectés la gatewaypeut s interfacer avec tous types e omaine réseau NSCL ETSI la gatewaypeut s interfacer simultanément avec plusieurs omaines réseau NSCL ETSI e constructeurs ifférents, grâce à l interface mim entre NSCLs architecture moulaire et pensée e bout en bout u evicevers les business applications (NA) plateforme pensée transverse, multi-partenaires, multi-applications, utilisation possible e onnées croisées provenant e plusieurs evices. souplesse au niveau e la gestion es onnées apportée par : (ressources annoncées, groupes e ressources, mécanismes e publication/souscription.

14 ETSI M2M : points à améliorer la sémantiqueet les ontologiesn ont pas été prises en compte en profoneur, faute e temps ans ETSI M2M, à part ans les travaux ans le care u TR sur l InterworkingwithM2M Areas Networks) L embarqué contraint est insuffisamment pris en compte (améliorations ans la release 2) peu interaction avec les stanars verticaux préexistants (Continua, HGI, 3GPP )

15 état es lieux One M2M Les travaux e One M2M sont partis sur la base e l ETSI Smart M2M release 2 (90%) Il existe es ivergencespossibles même si limitées entre ETSI M2M et One M2M abanon possible e l arborescence hiérarchique fort impact One M2M release 1 a annoncé une ate e sortie en Septembre 2014 avec un ajustement u scope Les travaux sur les ontologieset la sémantiquesactuellement en cours ans le WG5e OneM2M ne seront intégrés qu à partir e la Release 2(Q3 2015?)

16 Merci!

17 architecture ETSI Smart M2M (out of scope) D DA Network Domain Network Domain (out of scope) micro DIP I assisting DIP Ia (*) DIP Ia (*) DSCL Ia mi NIP NA mia mia NSCL mim NSCL G GA micro GIP (out of scope) I assisting GIP Ia (*) GIP Ia (*) GSCL Ia mi D Device non ETSI Smart M2M (avec ou sans connectivité IP) Device ETSI Smart M2M sans SCL (nécessite une passerelle) (out of scope) D DA DIP Ia Ia (*) Ia D Device ETSI Smart M2M ayant leur propre SCL micro DIP I assisting DIP Ia (*) G Gateway ETSI Smart M2M, leur SCL supporte es Devices D Ce schéma e principe écrit les ifférents éploiement possible une architecture ETSI Smart M2M, il ne faut pas le confonre avec une vision réseau (WAN,LAN,HAN) N Plateforme e service ETSI Smart M2M (*) Iais optional between xsclan xip

18 vue macro es composants SCL Network Application mia Enregistrement / authentification es Network Applications, valiation syntaxique es messages, routage es messages venant e mia, génération e tickets usage Network Application Enablement(NAE) Stockage es représentations es ressources (inventaire es evices connectés au NSCL, escription es applications enregistrées), gestion e l enregistrement es souscriptions es applications et es mécanismes e notification Network Reachability, Aressing an Repository (NRAR) Network History an Data Retention(NHDR) Network Remote Entity Management (NREM) mi Archivage es messages, historisation es logs ou tickets usage (provenant u NAE) Network Security Capability (NSEC) Etablissement es sessions e communication, encryption es messages échangés, routage es messages Network Generic Communication (NGC) Network Communication Selection(NCS) Network Service Capabilities Layer Gateway Application Ia Gateway SECurity(GSEC) Enregistrement / authent es GA, valiation syntaxique, routage local inter-application Gateway Application Enablement(GAE) Etablissement es sessions e communication, encryption es messages échangés, routage es messages Gateway Generic Communication (GGC) Stockage local, routage es messages (vers evices D ) e et vers le réseau Gateway Reachability, Aressingan Repository(GRAR) mi Gateway Communication Selection(GCS) Management e la gatewayet relai pour les evices attachés Gateway Remote Entity Management (GREM) Gateway Service Capabilities Layer

19 arbre es ressources ETSI Smart M2M

état et perspectives

état et perspectives La Normalisation de l informatique en Nuage «Cloud Computing» état et perspectives Séminaire Aristote: L'interopérabilit rabilité dans le Cloud Ecole Polytechnique 23/03/2011 Jamil CHAWKI Orange Labs Networks

Plus en détail

Éfficacité énergétique des infrastructures cloud : l approche CompatibleOne

Éfficacité énergétique des infrastructures cloud : l approche CompatibleOne Green IT & Cloud Éfficacité énergétique des infrastructures cloud : l approche CompatibleOne 05/06/2012 Julien CARPENTIER INRIA Maxime MOREL INRIA Plan 1. Présentation du projet 2. La gestion de l'énergie

Plus en détail

Les objets connectés Systèmes mobiles et réseaux de capteurs

Les objets connectés Systèmes mobiles et réseaux de capteurs Systèmes mobiles et réseaux de capteurs /Openwide 2 Octobre 2014 fcamps@laas.fr 1 Qu est ce qu un objet connecté? Un objet connecté, c est un : - un objet utile (si possible), - un objet qui communique,

Plus en détail

Étude de marché : les applications mobiles

Étude de marché : les applications mobiles Étude de marché : les applications mobiles Étude de marché : les applications mobiles Tep Chann Nimmith Tek Blandine Andrieu Master 2 Création et Editions Numériques PLAN Introduction 1. Petit historique

Plus en détail

Smart Cities with Orange

Smart Cities with Orange Smart Cities with Orange Le citoyen dans la Ville Intelligente Marseille 6 Décembre 2011 Franck Lavagna Directeur Collectivités Locales Alpes Maritimes 1 Smart Cities : Une ville est un ecosysteme composé

Plus en détail

Quels standards pour la Connexion des Objets à l Internet?

Quels standards pour la Connexion des Objets à l Internet? Quels standards pour la Connexion des Objets à l Internet? Marylin ARNDT Orange Présidente du Comité Technique SMART_M2M à l ETSI Journées scientifique URSI France, 25,26 mars 2014 CNAM Paris Sommaire

Plus en détail

J2EE : Services Web. Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique. 13 Juin 2002. 2002 Jahia Ltd. All rights reserved.

J2EE : Services Web. Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique. 13 Juin 2002. 2002 Jahia Ltd. All rights reserved. J2EE : Services Web Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique 13 Juin 2002 Aperçu Interopérabilité en XML/HTTP SOAP ebxml Outils d EAI JXTA Normes d interopérabilité XML SOAP/UDDI Inventé

Plus en détail

IP Exchange Network Architecture et Services. EFORT http://www.efort.com

IP Exchange Network Architecture et Services. EFORT http://www.efort.com IP Exchange Network Architecture et Services EFORT http://www.efort.com 1 Introduction L (IP Exchange Network) est un modèle d interconnexion dans le monde des télécommunications pour l échange de trafic

Plus en détail

M2M. «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» www.vertical-m2m.com

M2M. «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» www.vertical-m2m.com «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» Jeudi 25 Octobre 2012 M2M Conférence : Internet du Futur, Objets communicants connectés et Machine-to-Machine www.vertical-m2m.com

Plus en détail

COMPUTING. Jeudi 23 juin 2011 1 CLOUD COMPUTING I PRESENTATION

COMPUTING. Jeudi 23 juin 2011 1 CLOUD COMPUTING I PRESENTATION C L O U D COMPUTING Jeudi 23 juin 2011 1 2 Une nouvelle révolution de l IT 2010+ Cloud Computing 2000s Service Oriented Archi. 1990s Network Computing 1980s Personal Computing 1970s Mainframe Computing

Plus en détail

PROBLEMATIQUES DES OPERATEURS MOBILES

PROBLEMATIQUES DES OPERATEURS MOBILES PROBLEMATIQUES DES OPERATEURS MOBILES p 1 PLAN de la Présentation o Généralités o Les infrastructures «DATA» d un opérateur mobile 2G/3G o Exemple d architecture d un réseau GPRS o Fonctionnement d un

Plus en détail

OSGi TM et l'automobile

OSGi TM et l'automobile OSGi TM et l'automobile Séminaire INTech La plateforme de services OSGi Page 1-2006 Trialog Sommaire OSGi TM dans l'automobile : pour quoi faire? la Télématique Plan de la présentation Définition de la

Plus en détail

Wi-Fi Guest dans le Cloud

Wi-Fi Guest dans le Cloud Wi-Fi Guest dans le Cloud Hub One est la fusion de deux divisions complémentaires 2 Hub One : la capacité de déploiement et d adaptation d un intégrateur et la haute disponibilité d un opérateur Traçabilité

Plus en détail

Mais que deviendrions-nous nous sans Asterisk?

Mais que deviendrions-nous nous sans Asterisk? Mais que deviendrions-nous nous sans Asterisk? Jacques Heitzmann jacques.heitzmann@jaito.com http://www/jaito.com Jaito-s152 15/04/10-1 Agenda 1. Forum ATENA 2. Asterisk sert à tout 1. Usage académique

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Instrumentation de plates-formes de services ouvertes Gestion JMX sur OSGi. Stéphane Frénot Mobilité & Ubiquité - Nice, 1-3 juin 2004

Instrumentation de plates-formes de services ouvertes Gestion JMX sur OSGi. Stéphane Frénot Mobilité & Ubiquité - Nice, 1-3 juin 2004 Instrumentation de plates-formes de services ouvertes Gestion JMX sur OSGi Stéphane Frénot Mobilité & Ubiquité - Nice, 1-3 juin 2004 Les plates-formes de services Socle neutre d'exécution d'applications

Plus en détail

Communication Technique N 1284 Ed 04 Date: 20/08/2011. Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. De pages: 10

Communication Technique N 1284 Ed 04 Date: 20/08/2011. Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. De pages: 10 Communication Technique N 1284 Ed 04 Date: 20/08/2011 Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. De pages: 10 Objet : - Connexion SIP publique - Interopérabilité et procédure du Support Technique. 1.

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Objet : - Connexion SIP publique - Interopérabilité et procédure du Support Technique.

Objet : - Connexion SIP publique - Interopérabilité et procédure du Support Technique. Communication Technique N 1284 Ed 05 Date: 08/08/2012 Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. De pages: 6 Objet : - Connexion SIP publique - Interopérabilité et procédure du Support Technique. 1. But

Plus en détail

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+)

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) Xavier Jeannin GIP RENATER 23-25, rue Daviel 75013 PARIS Résumé Dans le cadre du projet GN3+ (avril 2013 Mars 2015), parmi la tâche orientée

Plus en détail

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA?

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Jean-Marc Pierson pierson@irit.fr IRIT, Université de Toulouse Agenda! Le Cloud! Le SOA! Quelle différence!?! Cloud et SOA! Mise en

Plus en détail

Introduction Arc r hi h t i e t c e tur u e r e IMS

Introduction Arc r hi h t i e t c e tur u e r e IMS CHAPITRE II IP MULTIMEDIA SUBSYSTEM (IMS) A.U: 2011/2012 2 PLAN Introduction Architecture IMS Entités fonctionnelles de l IMS Principaux protocoles utilisés en IMS Gestion des identités dans IMS Procédures

Plus en détail

Le projet Modistarc : un outil de test de conformité de composants OSEK/VDX pour l l automobile

Le projet Modistarc : un outil de test de conformité de composants OSEK/VDX pour l l automobile : un outil de test de conformité de composants OSEK/VDX pour l l automobile Benoît Caillaud, IRISA/INRIA Rennes MODISTARC = Methods and tools for the validation of OSEK/VDX DIStributed ARChitectures Projet

Plus en détail

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Interopérabilité dans l embarqué Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Plan La problématique de l interopérabilité dans l embarqué Les

Plus en détail

LTE + SAE = EPS Principes et Architecture

LTE + SAE = EPS Principes et Architecture LTE + SAE = EPS Principes et Architecture EFORT http://www.efort.com La LTE (Long Term Evolution of 3G) est un projet mené par l'organisme de standardisation 3GPP visant à rédiger les normes techniques

Plus en détail

Transfert de fichiers EFIDEM

Transfert de fichiers EFIDEM Transfert de fichiers EFIDEM Traitement XML Format de fichier/message XML pour l envoi de SMS en mode transfert de fichiers/messages 26/10/2011 Contenu EFIDEM...2 Principe...2 Transfert de fichiers...3

Plus en détail

HCE & Authentification de seconde génération

HCE & Authentification de seconde génération HCE & Authentification de seconde génération Catherine Lafitte et Olivier Thiriet Responsables d offre Unité Banque Finance Assurance 10/06/2014 2 Le Host Card Emulation En bref Secure Element Une Librairie

Plus en détail

L Internet des Objets pour le bâtiment

L Internet des Objets pour le bâtiment L Internet des Objets pour le bâtiment Laurent Toutain Alexander Pelov nom.prénom@télécom-bretagne.eu Plan Qu est ce que l Internet des Objets? Pourquoi les objets sont différents? Les Objets Connectés

Plus en détail

LA GAMME UCOPIA VIRTUALISéE. www.ucopia.com

LA GAMME UCOPIA VIRTUALISéE. www.ucopia.com LA GAMME UCOPIA VIRTUALISéE www.ucopia.com L appliance virtuelle UCOPIA est destinée aux organisations moyennes à grandes. Cette gamme répond aux besoins des environnements multi-sites et propose toutes

Plus en détail

DataPower et WebSphere Service Registry and Repository (WSRR) Magali Boulet IT Specialist magali.boulet@fr.ibm.com

DataPower et WebSphere Service Registry and Repository (WSRR) Magali Boulet IT Specialist magali.boulet@fr.ibm.com DataPower et WebSphere Service Registry and Repository (WSRR) Magali Boulet IT Specialist magali.boulet@fr.ibm.com 1 Agenda Présentation DataPower Gouvernance : intégration DataPower et WSRR Abonnement

Plus en détail

Virtualisation du poste client Valeur business, stratégies et points clés. Volvo IT Yann LE BORGNE Volvo IT Manager End User Services 1

Virtualisation du poste client Valeur business, stratégies et points clés. Volvo IT Yann LE BORGNE Volvo IT Manager End User Services 1 Virtualisation du poste client Valeur business, stratégies et points clés 1 Agenda Contexte du Groupe Volvo Approche Roadmap Volvo Group Retour d expérience Virtualisation Knowledge Worker Retour d expérience

Plus en détail

Mise en œuvre d une Gateway HTTP/HTTPS avec un serveur de Présentation en DMZ

Mise en œuvre d une Gateway HTTP/HTTPS avec un serveur de Présentation en DMZ Fiche technique AppliDis Mise en œuvre d une Gateway HTTP/HTTPS avec un serveur de Présentation en DMZ Fiche IS00198 Version document : 4.01 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires

Plus en détail

Communication Technique N 1284 Ed 06 Date: 12/09/2012. Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. De pages: 6

Communication Technique N 1284 Ed 06 Date: 12/09/2012. Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. De pages: 6 Communication Technique N 1284 Ed 06 Date: 12/09/2012 Produit : Alcatel-Lucent OmniPCX Office Nb. De pages: 6 Objet : - Connexion SIP publique - Interopérabilité et procédure du Support Technique. 1. But

Plus en détail

Méthodologie. Dates importantes des TMI. Pourquoi comparer Symbianet Windows. Mobile. Relations coopératives entre les acteurs (1998-2000)

Méthodologie. Dates importantes des TMI. Pourquoi comparer Symbianet Windows. Mobile. Relations coopératives entre les acteurs (1998-2000) C E G S Groupe de Recherche sur l'entrepreneuriat et les Stratégies de Croissance Dynamiques en œuvre dans les TMI Journée de recherche AIMS Politiques relationnelles et écosystèmes d affaires 28/11/08

Plus en détail

AFRC Centres de Relation Client - Optimisation & Virtualisation

AFRC Centres de Relation Client - Optimisation & Virtualisation AFRC Centres de Relation Client - Optimisation & Virtualisation Laurent CORNU Partner, Customer Relationship Management Leader IBM Business Consulting Services Plus que tout autre canal, le centre de relation

Plus en détail

Information Protection Services

Information Protection Services http://www.ibm.com/fr/tendancesibm Information Protection Services Nicolas Tailhardat Tailhardat@fr.ibm.com MOINS DE COÛTS POUR VOTRE BUSINESS, Agenda 1 Le contexte 2 Le besoin de nos clients 3 Le service

Plus en détail

DU RÉSEAU AU BIG DATA UNE OFFRE GLOBALE DE GESTION DE LA DONNÉE. Bruno Fleisch - Responsable Produits Tarik Hakkou Responsable du pôle «Data»

DU RÉSEAU AU BIG DATA UNE OFFRE GLOBALE DE GESTION DE LA DONNÉE. Bruno Fleisch - Responsable Produits Tarik Hakkou Responsable du pôle «Data» DU RÉSEAU AU BIG DATA UNE OFFRE GLOBALE DE GESTION DE LA DONNÉE Bruno Fleisch - Responsable Produits Tarik Hakkou Responsable du pôle «Data» BT, UN LEADER MONDIAL BT est l une des premières entreprises

Plus en détail

AGORA : contexte et objectifs

AGORA : contexte et objectifs 1 AGORA : contexte et objectifs Le réseau domiciliaire Besoin de connecter divers types de senseurs et d actionneurs pour fournir des solutions et des services Aujourd hui c est un ensemble de silos indépendants

Plus en détail

1 Comportement de l UE vis à vis des accès non-3gpp

1 Comportement de l UE vis à vis des accès non-3gpp Accès Non-3GPP à l epc Architecture et Interfaces EFORT http://www.efort.com Le but de ce tutoriel est de présenter l interfonctionnement entre WLAN (accès non 3GPP) au réseau cœur paquet 4G appelé Evolved

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

DoMooV, histoire d un système d exploitation de GTB www.domoov.com

DoMooV, histoire d un système d exploitation de GTB www.domoov.com DoMooV, histoire d un système d exploitation de GTB www.domoov.com Depuis sa création en 1993, la société NEWRON SYSTEM s'est forgé une solide notoriété dans le monde des automatismes autour de la technologie

Plus en détail

Programmation de services en téléphonie sur IP

Programmation de services en téléphonie sur IP Programmation de services en téléphonie sur IP Présentation de projet mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à la programmation

Plus en détail

Les technologies de gestion de l identité

Les technologies de gestion de l identité Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les technologies de gestion de l identité ATELIER 1 Paul TREVITHICK, CEO de Parity Responsable projet Higgins Président Fondation Infocard

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

ZigBee Documentation. Release 0.1. Rémy HUBSCHER

ZigBee Documentation. Release 0.1. Rémy HUBSCHER ZigBee Documentation Release 0.1 Rémy HUBSCHER October 28, 2013 CONTENTS i ii ZigBee Documentation, Release 0.1 Note: Ce cours est collaboratif, n hésitez pas à participer à sa rédaction, corriger une

Plus en détail

SOA : le futur des bâtiments intelligents?

SOA : le futur des bâtiments intelligents? SOA : le futur des bâtiments intelligents? Philippe Nappey Schneider Electric Strategy & Innovation IN Tech 20 janvier 2011 Contexte Les bâtiments deviennent de plus en plus intelligents Ils intègrent

Plus en détail

文 档 密 级 : 机 密 华 为 机 密, 未 经 许 可 不 得 扩 散

文 档 密 级 : 机 密 华 为 机 密, 未 经 许 可 不 得 扩 散 文 档 密 级 : 机 密 Huawei VoIP Solution 华 为 机 密, 未 经 许 可 不 得 扩 散 Sommaire Aperçu sur la technologie de la VoIP Points clés Produits VoIP VOIP-Integration Integration de Voix et Données Réseaux Séparés PSTN

Plus en détail

Journée Futur et Ruptures 2015

Journée Futur et Ruptures 2015 Journée Futur et Ruptures 2015 Vers des réseaux d énergie toujours plus intelligents 5 mars 2015 Contexte énergétique 2 Contexte énergétique France 34% de l énergie produite consommée par l industrie,

Plus en détail

La VoIP et ToIP. - Les constructeurs de réseaux : Anciens : Alcatel, Ericsson, Nortel, Siemens, Lucent, NEC Nouveaux venus : NetCentrex, Cirpack

La VoIP et ToIP. - Les constructeurs de réseaux : Anciens : Alcatel, Ericsson, Nortel, Siemens, Lucent, NEC Nouveaux venus : NetCentrex, Cirpack La VoIP et ToIP Introduction En 2002, le projet Asterisk sort au grand jour et fait son entrée dans un marché encore naissant. C est un PBX (Private Branch exchange) : auto commutateur matériel ou logiciel

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Outils de développement : un catalyseur pour la mise en place de solutions M2M

Outils de développement : un catalyseur pour la mise en place de solutions M2M Outils de développement : un catalyseur pour la mise en place de solutions M2M Qu est est-ce que le M2M? Le Machine-To-Machine (M2M) permet une gestion centralisée d équipements distants à travers un réseau

Plus en détail

Description des UE s du M2

Description des UE s du M2 Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com 1 Introduction RCS : Rich Communication Suite EFORT http://www.efort.com Rich Communications Services (RCS) est une plate-forme offrant des services de communication incluant la messagerie instantanée

Plus en détail

Symposium International sur les Technologies de l Information.

Symposium International sur les Technologies de l Information. Symposium International sur les Technologies de l Information. Sheraton, Alger, 9-11 décembre 2002 I ntégration des technologies de l information dans l entreprise algérienne. Conséquences sur l organisation

Plus en détail

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions SEMINAIRE sur le «CLOUD COMPUTING» DU 24 AU 28 NOVEMBRE 2014 TUNIS (TUNISIE) Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions Objectifs : Cette formation vous permettra de comprendre les principes du

Plus en détail

L utilisateur. INHES 27 Octobre 2005

L utilisateur. INHES 27 Octobre 2005 L utilisateur au coeur des réseaux interopérés s centrés IP INHES 27 Octobre 2005 Frustration des utilisateurs sur le niveau de services rendu + Coûts d opérations Efficacité Opérationnelle - HQ Defriefing

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

MobiCall Serveur de Notification & Mobilisation pour les plates-formes Alcatel-Lucent

MobiCall Serveur de Notification & Mobilisation pour les plates-formes Alcatel-Lucent MobiCall Serveur de Notification & Mobilisation pour les plates-formes Alcatel-Lucent Par New Voice Fonction Gateway Table des Matières 1. POSITIONNEMENT... 3 1.1 CHAINE DE COMMUNICATION... 3 1.2 DIFFUSION

Plus en détail

LAN Intégré : accéder

LAN Intégré : accéder LAN Intégré : accéder accédez à votre réseau local sans contrainte de lieu ni de temps La solution WLAN (Wireless Local Area Network) pour réseaux locaux sans fil fonctionne de la même manière que les

Plus en détail

Lila Dorato Technical Sales

Lila Dorato Technical Sales Lila Dorato Technical Sales Cette session présente les bases UC2 Communication et collaboration unifiées: le concept les services la stratégie UC² d IBM, une approche unique les possibilités d'intégration

Plus en détail

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28 INDEX What we do 4 Packages 6 CMD.mail 8 CMD.hosting 12 CMD.box 16 CMD.phone 20 CMD.desktop 24 CMD.services 28 WHAT WE DO 4 CMD.mail CMD.hosting CMD.box CMD.phone CMD.desktop CMD.services Nous hébergeons

Plus en détail

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau 2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Modèles d architecture réseau 1. Caractéristiques des modèles en couche 2.

Plus en détail

Les capteurs biomédicaux

Les capteurs biomédicaux Les capteurs La gestion des échanges entre les capteurs et les applications médicales Référence : Frédérique Laforest 1 Au programme : distante 3. Un exemple : 802.15.4/ZigBee 2 1.1 Contexte 1.2 Objectifs

Plus en détail

SOMMAIRE SMART CITIES L EXPERIENCE D HIKOB HIKOB QUI SOMMES NOUS? MISSION 13/01/2014 HIKOB QUI SOMMES NOUS? SMART CITIES ENJEUX

SOMMAIRE SMART CITIES L EXPERIENCE D HIKOB HIKOB QUI SOMMES NOUS? MISSION 13/01/2014 HIKOB QUI SOMMES NOUS? SMART CITIES ENJEUX SOMMAIRE SMART CITIES L EXPERIENCE D HIKOB HIKOB QUI SOMMES NOUS? SMART CITIES ENJEUX SMART CITIES COMPLEXITE SMART CITIES CAS 1 : SMART CITIES CAS 2 : ITS SMART CITIES CAS 3 : VIABILITE HIVERNALE CONCLUSION

Plus en détail

Yann BECHET 32 ans 8 ans d expérience yann@bechet.org http://www.bechet.org/cv

Yann BECHET 32 ans 8 ans d expérience yann@bechet.org http://www.bechet.org/cv 32 ans 8 ans d expérience yann@bechet.org http://www.bechet.org/cv Chef de projets Conception Orientée Objets Réseaux et systèmes distribués Formation 1999 Diplôme d Etudes Approfondies «réseaux et systèmes

Plus en détail

Prenez le train de l évolution maintenant pour gérer le stress des réseaux de demain

Prenez le train de l évolution maintenant pour gérer le stress des réseaux de demain Prenez le train de l évolution maintenant pour gérer le stress des réseaux de demain Yves Rodriguez Sales Development Manager 1 2 LES TENDANCES 14% WLAN Access Points 20% IP Video Surveillance Cams 20%

Plus en détail

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités

NFS Maestro 8.0. Nouvelles fonctionnalités NFS Maestro 8.0 Nouvelles fonctionnalités Copyright Hummingbird 2002 Page 1 of 10 Sommaire Sommaire... 2 Généralités... 3 Conformité à la section 508 de la Rehabilitation Act des Etats-Unis... 3 Certification

Plus en détail

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements

PACK SKeeper. Descriptif du Pack SKeeper : Equipements PACK SKeeper Destinée aux entreprises et aux organisations de taille moyenne ( 50 à 500 users ) fortement utilisatrices des technologies de l'information (messagerie, site web, Intranet, Extranet,...)

Plus en détail

TEPZZ 8_4 68A_T EP 2 814 268 A1 (19) (11) EP 2 814 268 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 8_4 68A_T EP 2 814 268 A1 (19) (11) EP 2 814 268 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 8_4 68A_T (11) EP 2 814 268 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 17.12.14 Bulletin 14/1 (21) Numéro de dépôt: 13794.3 (1) Int Cl.: H04W 4/00 (09.01) H04W 8/08 (09.01)

Plus en détail

E T U D E. Les services multimédias mobiles. Juin 2003. Etude réalisée par le cabinet Analysys pour l Autorité de régulation des télécommunications

E T U D E. Les services multimédias mobiles. Juin 2003. Etude réalisée par le cabinet Analysys pour l Autorité de régulation des télécommunications E T U D E Juin 2003 Les services multimédias mobiles Etude réalisée par le cabinet Analysys pour l Autorité de régulation des télécommunications Les services multimédias mobiles / juin 2003 Avertissement

Plus en détail

Communication & Collaboration: Un virage stratégique à organiser

Communication & Collaboration: Un virage stratégique à organiser ATELIER BNP Paribas Communication & Collaboration: Un virage stratégique à organiser Thierry RUIZ Responsable des offres de services réseaux 2007 IBM Corporation Garder une longueur d avance est indispensable

Plus en détail

IBM Lotus Sametime Unified Telephony V8.0. 2009 IBM Corporation

IBM Lotus Sametime Unified Telephony V8.0. 2009 IBM Corporation IBM Lotus Sametime Unified Telephony V8.0 2009 IBM Corporation Agenda Aperçu sur Unified Communications & Collaboration Sametime Unified Telephony 8.0 Fonctionnalités Architecture Démonstration 3 IBM Software

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

Thank you for your time.

Thank you for your time. The Unified Device Management Company Friendly TR-069 Home & Device Management Juin 2014 Information Confidentielle Device & Home Management 4G LTE Device Management Call Center Optimization Connected

Plus en détail

Applications Mobiles et Internet des Objets Programme du module

Applications Mobiles et Internet des Objets Programme du module Applications Mobiles et Internet des Objets Programme du module Thibault CHOLEZ - thibault.cholez@loria.fr TELECOM Nancy - Université de Lorraine LORIA - INRIA Nancy Grand-Est CC BY-NC-SA 3.0 05/01/2015

Plus en détail

Business Central Wireless Manager

Business Central Wireless Manager Business Central Wireless Manager Guide de présentation Sommaire CATÉGORIE DE PRODUIT... 3 PRÉSENTATION... 3 PRÉSENTATION DE BUSINESS CENTRAL... 3 FONCTIONNALITÉS ET ATOUTS... 4 POINTS D ACCÈS WIFI PRIS

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Chronic patients and communicating DM. Elinaz MAHDAVY Orange Healthcare Medetel - Luxembourg 2014

Chronic patients and communicating DM. Elinaz MAHDAVY Orange Healthcare Medetel - Luxembourg 2014 Chronic patients and communicating DM Elinaz MAHDAVY Orange Healthcare Medetel - Luxembourg 2014 Orange sees data as a founding element of healthcare Orange serving medical data suppliers collection transfer

Plus en détail

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes

PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes PACK SKeeper Multi = 1 SKeeper et des SKubes De plus en plus, les entreprises ont besoin de communiquer en toute sécurité avec leurs itinérants, leurs agences et leurs clients via Internet. Grâce au Pack

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

ECTS CM TD TP. 1er semestre (S3)

ECTS CM TD TP. 1er semestre (S3) Organisation du parcours M2 IRS en alternance De façon générale, les unités d enseignements (UE) sont toutes obligatoires avec des ECTS équivalents à 3 sauf le stage sur 27 ECTS et réparties sur deux semestres

Plus en détail

La gamme Advance UCOPIA. www.ucopia.com

La gamme Advance UCOPIA. www.ucopia.com La gamme Advance UCOPIA www.ucopia.com La gamme UCOPIA Advance est destinée aux organisations moyennes à grandes, déployant sur un ou de nombreux sites, pour l accès à des applications et services critiques,

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée Virtual Server de Microsoft

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée Virtual Server de Microsoft Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée Virtual Server de Microsoft Virtual Server 2005 R2 Network Shutdown Module Système Principal (hôte) Virtual Server

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation

Plus en détail

Gestion des identités Christian-Pierre Belin

Gestion des identités Christian-Pierre Belin Gestion des identités Christian-Pierre Belin Architecte Microsoft France La gestion des identités Le périmètre et les rôles Services d annuaire Point de stockage et d administration des comptes, des informations

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Memory Arrays avec Memory Gateways Version 5.5.2 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien

Plus en détail

UCOPIA EXPRESS SOLUTION

UCOPIA EXPRESS SOLUTION UCOPIA EXPRESS SOLUTION UCOPIA EXPRESS Afin de lutter contre le terrorisme, des lois ont été votées ces dernières années, particulièrement en matière d accès Internet. Toute société accueillant du public

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Serveur dédié Cisco NAC

Serveur dédié Cisco NAC Serveur dédié Cisco NAC Le serveur Cisco NAC, précédemment appelé Cisco Clean Access, est un Serveur de Contrôle d Admission Réseau (Network Admission Control) facile à déployer qui permet à l administrateur

Plus en détail

Pierre De Dobbeleer. Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications

Pierre De Dobbeleer. Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications Pierre De Dobbeleer Contact: 11 rue Rogier, 5000 Namur 3éme étage Tel: +32 471 37 64 82 Age: 46 ans Divorcé, 2 enfants Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications Domaines

Plus en détail

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire»

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire» Architectures de communication C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr «Architecture protocolaire réseau» Architecture

Plus en détail

Smart Notification Management

Smart Notification Management Smart Notification Management Janvier 2013 Gérer les alertes, ne pas uniquement les livrer Chaque organisation IT vise à bien servir ses utilisateurs en assurant que les services et solutions disponibles

Plus en détail

APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement. Olivier BERNARD, VCE

APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement. Olivier BERNARD, VCE APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement Olivier BERNARD, VCE Généralisation des réseaux, suprématie d IP Consumérisation des terminaux informatiques Evolution vers une

Plus en détail

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS)

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS) FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE Database as a Service (DBaaS) 1 The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may

Plus en détail

UCOPIA ADVANCE SOLUTION

UCOPIA ADVANCE SOLUTION UCOPIA ADVANCE SOLUTION UCOPIA ADVANCE Afin de lutter contre le terrorisme, des lois ont été votées ces dernières années, particulièrement en matière d accès Internet. Toute société accueillant du public

Plus en détail

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal IBM 2015 App Days Amphithéatre Blaise Pascal Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal Appli Single Page : le concept du «Single Page App» Qu

Plus en détail