Les déplacements (2/2): Comment réduire l impact de sa flotte de véhicules?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les déplacements (2/2): Comment réduire l impact de sa flotte de véhicules?"

Transcription

1 Jeudi de l ALE Les déplacements (2/2): Comment réduire l impact de sa flotte de véhicules? 21 janvier 2010

2 Programme 1. Introduction 2. Réaliser un diagnostic de flotte et mettre en place un plan d action 3. Comment inciter à d autres pratiques de déplacement? 4. Mettre en place des actions de formation à la conduite économe 5. Mutualiser un parc de véhicules : l auto-partage 6. Limiter ses déplacements : les réunions à distance

3 Introduction Etre compatible avec les objectifs Plan Climat? Geneviève Goubel, ALE

4 Plan Climat Local : les engagements Les déplacements professionnels

5 Objectifs Pour le territoire : d ici % d émissions de CO2-14% consommation d énergie/hab 14 % production d ENR/conso totale 70 partenaires Deux instances d évaluation et d information L Observatoire du Plan Climat Le Forum du Plan Climat

6

7 Les engagements généraux des partenaires Prendre en compte le critère «émissions de GES» dans l ensemble des décisions Se fixer un objectif chiffré de réduction des émissions directes de CO2 Considérer la sobriété énergétique comme une priorité Intégrer des mesures d adaptation au changement climatique dans les actions d aménagement Promouvoir le PCL en interne, en externe et auprès de nouveaux partenaires

8 La fiche d engagement Des principes directeurs Des engagements de résultats Diminution de consommation et émissions de CO2 Production d énergies renouvelables Des actions phares pour la période

9 Le plan d action : exemple des bailleurs 3 échelles d action : Interne Le Siège et les Agences Les déplacements Les achats Gestion du patrimoine La gestion du parc existant La construction et la réhabilitation performante L information des locataires

10

11

12 Quelles marges de manœuvre pour les déplacements professionnels? Conditions préalables : connaître le bilan 2005 et 2007 des consommations et émissions de CO2 liées aux déplacements professionnels (litres de carburant, par type) Simuler entre 2008 et 2014 : - Les actions de remplacement de véhicules (type berline et véhicules techniques) - L acquisition de nouveaux véhicules - La formation du personnel à l éco-conduite et l incitation forte au recours à des modes alternatifs

13 Les actions de remplacement de véhicules Connaître : Le kilométrage annuel moyen Le type de carburant Le niveau de consommation Stratégie à 2014 : Diesel si FAP Electrique conditionné à l approvisionnement GNV conditionné à un approvisionnement facile

14 Les actions liées à l usage La suppression de véhicules : Le kilométrage annuel moyen Le type de carburant 30 % de report modal, 70% de Km supprimés L incitation forte aux alternatives : -10% de consommation La formation à l éco-conduite : -5% de consommation

15 Exemple 3 véhicules remplacés sur 28 d ici 2014 gain : kwh / 2,2 t de CO2 Éco conduite + incitation au report modal gain : kWh / 5,7 t de CO2

16 Introduction Composition des flottes de véhicules Méthode de suivi des consommations Violaine de GEOFFROY, ALE

17 1. Introduction Flotte de véhicule de collectivités - Poids des carburants dans le patrimoine d une commune : ~ 7 % conso totale ~ 11 % émission CO 2 ~ 11 % dépenses énergie - Nombre véhicules : 3,1 véh / 1000 hab 48% Structure du parc de véhicules communaux par type 15% Part dans les consos pouvant être importante (ex : une balayeuse = 25% conso de carburants d une commune de 6000 hab) 37% Véhicules légers Utilitaires <3,5t Utilitaires > 3,5 t

18 1. Introduction Flotte de véhicule de collectivités - Forte prépondérance du gazole : Répartition des consommations par carburant 68% Gazole Essence GPL Autres 28% 1% 3% - Recours aux énergies alternatives : 7% des communes sont équipées d au moins 1 véh. alternatif. Part bcp plus importante dans commune > hab (54%) et > hab (94%) Loi sur l air : obligation pour les collectivités d acquérir des véh. fonctionnant à l'énergie électrique, au GPL ou au GNV dans la proportion minimale de 20 % des acquisitions pour véh. de moins de 3,5 tonnes.

19 1. Introduction Flotte de véhicule d entreprise - Poids des carburants dans les consommations d une entreprise : extrêmement variable suivant activité. - Structure du parc, hors poids lourds : Structure du parc de véhicules d'entreprise par type 31% 14% 55% Véh. tourisme Utilitaires <3,5t Véh. société (2p) - Augmentation des ventes de véhicules aux entreprises : + 10% entre 2005 et 2008

20 1. Introduction Flotte de véhicule d entreprise - Forte prépondérance du gazole : 95% des ventes de véhicules d entreprise - 20% des véhicules d entreprises sont en LLD : location longue durée. - Recours aux énergies alternatives : 20%* des entreprises françaises ont l intention d utiliser un véh propre dans les 3 prochaines années. * Source : Observatoire du véhicule d entreprise. Véh propre = véh labellisé économe en énergie ou fonctionnant aux énergies alternatives.

21 1. Introduction Mettre en place un suivi de consommation A Connaître la flotte Rassembler les informations essentielles concernant: - le véhicule - son utilisation - les informations réglementaires/administratives liées Marque / Type Immatriculation Typo Mise en circulation Puissance Carburant Emission CO 2 Km au 05/01/09 SERVICE Chauffeur principal N carte carb N contrat assurance Date Contrôle technique Renault B AWN 38 VU <3,5 T 23/03/ CV GO ESPACES VERTS M. Henri /06/2008 Renault 5 Five 3474 YY 38 VL 13/06/ CV ESS TECHNIQUES M. Jenesaisquoi /06/2008 Renault Clio campus 320 CVK 38 VL 01/02/ CV ESS MAIRIE Mme Tartanpion /03/2009 Peugeot AWL 38 VL 16/03/ CV ESS/GPL DGS M. Martin /05/2007 Renault Kangoo 5661 ZX 38 VU <3,5 T 27/11/ CV ESS POLICE M. Laurent /02/2009 Objectif : Etablir un tableau général de la flotte et le tenir à jour Programmer les opérations d entretien lourdes.

22 1. Introduction Mettre en place un suivi de consommation B Mettre en place un système de collecte de données - Acheter les carburants chez un seul fournisseur (garage ou chaîne de distributeur) - Point alimentation unique (garage) : Fiche carburants à faire compléter par les salariés / agents à chaque plein - Chaine de distributeur : carte carburant / service de suivi conso en ligne Objectif : Récupérer les données L/ mensuellement, avec synthèse par carburant et détail par véhicule.

23 1. Introduction Mettre en place un suivi de consommation C Mettre en place un tableau de bord de suivi, véh par véh. - Tableau rassemblant les infos suivantes, par véhicule et pour chaque plein: - Date du plein, kilométrage véhicule - Par carburant, volume et cout Consomation de Carburant de L' ANNEE 2008 Peugeot-206 : 918 CMJ 38 Date Km/Compteur Nb de Litres Km/Parcourus Litres/100Km Carburant Coût Carburant Nb de Lavage Code Carte: /10/ GPL /01/ GPL /01/ Sans plomb /04/ Sans plomb /04/ GPL /05/ GPL /05/ Sans plomb Objectif : Contrôler la performance du véhicule

24 1. Introduction Mettre en place un suivi de consommation D Etablir un bilan annuel et communiquer les résultats. - Exploitation et analyse des données de manière globale, une fois par an - Suivre l évolution des consos dans le temps - Se comparer à des moyennes Objectif : Valoriser le travail du gestionnaire de flotte Rassurer les décideurs et investisseurs Encourager les utilisateurs dans leur changement de comportement. Consommations (litres) de carburant des véhicules Répartition du parc par type de carburants GPL 18% Commune X : 4,7 véh./ 1000 hab. Moyenne nationale : 3,2 véh./1000 hab Sans plomb 25% Gasoil 57% GAZOIL ESS SANS PLOMB GPL

25 Réaliser un diagnostic de flotte et Mettre en place un plan d action Pascale Virot et Stéphane Durand, Ville d Echirolles Gilles Eymery, Ville de Grenoble

26 Comment inciter à d autres pratiques de déplacements? Elise Jehl, Itinéraire bys

27 Mettre en place des actions de formation à la conduite économe Evelyne Danz et Fabien Scarabelli, Ville de St Egrève Hervé Vizioz, SEMITAG

28 Mutualiser un parc de véhicule : l auto-partage Martin Lesage, Alpes Auto Partage

29 Limiter ses déplacements : Les réunions à distance Eric Daviaud, GEG

30 Conclusion Remise dossier de l ALE

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de Enquête 2014 Pour la seconde fois

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale Bilan des Emissions de GES Restitution finale 19/11/2012 Agenda Synthèse de la collecte des données Modifications vs. restitution intermédiaire Présentation des résultats actualisés Plan d actions de réduction

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v 2/2013 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes Synthèse des principaux résultats Dans le cadre du projet européen CO 2 NeutrAlp (www.co2neutralp.eu)

Plus en détail

Conférence du 09 octobre 2015. "Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences" Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève

Conférence du 09 octobre 2015. Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève Conférence du 09 octobre 2015 "Achats responsables : Nouveautés 2015 et retours d expériences" Critères pour l'achat de véhicules à l'etat de Genève Damien Gumy Chef de projet SME 09.10.2015 - Page 1 Arrêté

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Réseau ecomobilité 3ème rencontre Jeudi 20 février 2014 RAEE Les questions posée pour cet atelier - Définitions, contexte, points de départ - Action

Plus en détail

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É TVA Véhicules utilitaires : récupérable pour les entreprises assujetties à la TVA. En LLD et Crédit Bail, la TVA peut également être récupérée sur les véhicules dérivés. En achat comptant et crédit classique,

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

Page 1 Cette étude a été réalisée par XMSL Consultants Powered by :

Page 1 Cette étude a été réalisée par XMSL Consultants Powered by : Données utilisateur / utilisation : Véhicule loué sur l'activité professionnelle Statut : Société Imposition : Impôt société à 33.33 % Imposition de l'utilisateur du véhicule : Taux marginal d'imposition

Plus en détail

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015

Avec le soutien de. 28 Septembre 2015 28 Septembre 2015 FISCALITÉ Au regard de la fiscalité on peut répartir les véhicules en trois catégories: Les voitures particulières (68,5 % des immatriculations flottes) qui sont très contraintes en France

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION DE LA PRESTATION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC Visite du site et investigations Rapport d étude Présentation

Plus en détail

Schéma des carrières de la Guadeloupe. www.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr

Schéma des carrières de la Guadeloupe. www.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr Schéma des carrières de la Guadeloupe Ministère de Ministère l écologie, de du l écologie, Développement du Développement durable et de durable l énergie et de l énergie Transport des matériaux nombre

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Maj 10/2012 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement

Plus en détail

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile?

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 2 / xx Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 3 / xx Greenovia, cabinet conseil au sein du Groupe La Poste Geopost La Banque

Plus en détail

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES»

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES» MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE Séminaire sur l'efficacité énergétique dans le transport «Promotion des Carburants Propres»

Plus en détail

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE.

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE. FICHE FISCALITE 2014 MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE Page 1 SOMMAIRE LES AVANTAGES EN NATURE :... 3 2 modes de calcul :... 3 Mode n 1 : le calcul selon les dépenses au réel :... 3 Mode n 2 : le calcul

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services Dossier de Synthèse 1 - Bilan global Les activités de la Communauté d Agglomération Val de Seine, hors logements sociaux, ont émis plus de 24.000

Plus en détail

Le résidentiel Scénario tendanciel régional

Le résidentiel Scénario tendanciel régional Le résidentiel Scénario tendanciel régional 999 :,8 (% du bilan),5,5,5 Chauffage : RT/5 ; pas de réhabilitation Chauffage urbain Bois Electricité GPL Gaz naturel Fioul Charbon CU d ECS : +5% entre 5 et

Plus en détail

vers une gestion intégrée et durable du parc de véhicules

vers une gestion intégrée et durable du parc de véhicules vers une gestion intégrée et durable du parc de véhicules Sion, mercredi 25 août 2010 Nicolas Poltera, Ing. Dipl. EPF Contenu 1. Historique et contexte politique 2. Caractéristiques techniques du parc

Plus en détail

Politique d acquisition des véhicules électriques à la Ville de Caen. Le 25 octobre 2012

Politique d acquisition des véhicules électriques à la Ville de Caen. Le 25 octobre 2012 Politique d acquisition des véhicules électriques à la Ville de Caen. Le 25 octobre 2012 Une prise en compte des critères environnementaux dans nos marchés d acquisition de véhicules La prise en compte

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise Dossier de candidature au Trophée du Gestionnaire de Parc Citoyen 2015 : Critères d éligibilité pour la Sécurité Routière en Entreprise : Est éligible tout gestionnaire de parc qui aura initié et mis en

Plus en détail

Format de restitution pour la publication du bilan GES

Format de restitution pour la publication du bilan GES Format de restitution pour la publication du bilan GES Bilan des émissions de gaz à effet de serre conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 Version : 28 décembre 2012 Rédaction : Pascal OCHALEK

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 5 novembre 2013 Résultats Trimestriels 3 des Loueurs de Voitures en Longue durée Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Laurent Corbellini, Président de la commission

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2012 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Partie 1 : Bilan d émissions de gaz à effet de serre 1. Description de la personne morale concernée 1.1. Informations

Plus en détail

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11.

SE DEPLACER. Reportez vous au Livret des Enjeux, objectifs 9 et 11. SE DEPLACER Les déplacements, sont liés aux activités, à notre lieu de vie principal, à nos besoins d approvisionnement, à nos relations sociales. Ils sont un moyen et non une fin. Pour autant: - La mobilité

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Bilan global du dispositif 30 janvier 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Dispositif des Certificats d économies d énergie (CEE) I. Fonctionnement du dispositif

Plus en détail

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB Comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport en Région de Bruxelles-Capitale Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB 100% Papier recyclé Janvier 2008 Résumé Déplacer

Plus en détail

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel du département de la Somme Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel OCTOBRE 2012 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Tableau de

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

La carte «Biomethane»

La carte «Biomethane» Dans la semaine du développement durable: "jouons cartes sur tables " Atelier-Débat sur «l énergie à la carte» La carte «Biomethane» Arancha BODEN, Directeur Territoriale Régional Aquitaine Cadaujac, Mercredi

Plus en détail

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION TRANSPORT BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 Contact : Marlène FINE Responsable développement durable Division

Plus en détail

VEHICULES ELECTRIQUES RENAULT MAROC DCVU DGC X61

VEHICULES ELECTRIQUES RENAULT MAROC DCVU DGC X61 VEHICULES ELECTRIQUES RENAULT MAROC DCVU DGC X61 SOMMAIRE 01 CONTEXTE FAVORABLE POUR LE LANCEMENT DU VEHICULE ELECTRIQUE 02 03 LES AVANTAGES DES VEHICULES 100% ELECTRIQUES LA CONSOMMATION DES VEHICULES

Plus en détail

Affichage CO 2. Information «émissions de CO 2. » des prestations de transport. Nicolas DELCEY ADEME

Affichage CO 2. Information «émissions de CO 2. » des prestations de transport. Nicolas DELCEY ADEME Affichage CO 2 Information «émissions de CO 2» des prestations de transport Nicolas DELCEY ADEME 1 Information «émissions de CO 2» des prestations de transport Le texte réglementaire Calendrier et acteurs

Plus en détail

- Bilan énergie 2013-

- Bilan énergie 2013- Conseil en Energie Partagé Commune de SEYSSINS - Bilan énergie 2013- Bilan annuel 2013 réalisé par Frédéric LAGUT Action soutenue par: Dans le cadre du Version 4 du 16/02/2015 PREAMBULE L ALEC accompagne

Plus en détail

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur.

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. Cartes grises Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. La délivrance des certificats d immatriculation

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 Lectra S.A. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France

Plus en détail

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE DOSSIER DE PRESSE 2015 AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE 0,81 LE LITRE! Le GPL est le carburant le moins cher disponible à la pompe en France. Le GPL est plus économique que les carburants

Plus en détail

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées. Bilan des émissions de gaz à effet de serre Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Midi- Pyrénées Bilan des émissions de gaz à effet de serre Septembre 213 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Sommaire

Plus en détail

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008 Les défis de la mobilité durable La contribution de Renault Trucks ORT PACA Edouard HERVE 02 décembre 2008 Défis des V.I. du futur Système de transport Route communicante Route intelligente Inter modalité

Plus en détail

ORST du Limousin (18/10/10) Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routiers de marchandises

ORST du Limousin (18/10/10) Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routiers de marchandises ORST du Limousin (18/10/10) Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routiers de marchandises La charte d engagements volontaires Une démarche globale et structurante

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes Fiche action n 4.4.1 STARBUS 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES Le développement d'un réseau de bus urbain "propre et économe" améliore

Plus en détail

LOCATION DE VEHICULES NEUFS DE TOURISME ET PETIT UTILITAIRE

LOCATION DE VEHICULES NEUFS DE TOURISME ET PETIT UTILITAIRE LOCATION DE VEHICULES NEUFS DE TOURISME ET PETIT UTILITAIRE CCTP Marché public de prestations de services Marché à Procédure adaptée à bons de commande (art. 28 et 77 du Code des marchés publics) Syndicat

Plus en détail

LA COMPREHENSION DU MODELE GAZ

LA COMPREHENSION DU MODELE GAZ LA COMPREHENSION DU MODELE GAZ CHEZ BNP PARIBAS RENTAL SOLUTIONS PATRICK LATTA Directeur du Marketing et des Partenariats CONVENTION DE L A.F.G. Paris, le 3 novembre 2015 BNP Paribas Rental Solutions,

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013 Le marché de la location longue durée (*) 2 ème trimestre 2013 1 - Contexte du marché automobile

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (BILAN G.E.S.) Loi Grenelle 2 Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (Bilan G.E.S.) Préambule L article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon

Mise en place d un véhicule électrique en autopartage au siège du Grand Avignon 11 JUILLET 2013 Mise en place d un véhicule électrique en autopartage 1 LE GRAND AVIGNON S ENGAGE DANS L AUTOPARTAGE quotidiens de chacun. Autorité organisatrice des transports publics de l agglomération,

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015 Patrick Blain Présentation 2 1. Marché français juin 2015 et 6 mois 2015 2. Marché français 6 mois 2015 3. Le diesel Euro 6 doit bénéficier de la pastille verte n

Plus en détail

Mobility Solutions AG Mobilité électrique - Part de la stratégie mobilité de la Post. Dominique Jean-Baptiste, Grandson, 20.

Mobility Solutions AG Mobilité électrique - Part de la stratégie mobilité de la Post. Dominique Jean-Baptiste, Grandson, 20. Mobility Solutions AG Mobilité électrique - Part de la stratégie mobilité de la Post Dominique Jean-Baptiste, Grandson, 20. Septembre 2012 Dévelopment durable «Logistique durable défi majeur et évolution

Plus en détail

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Source Mercedes Source : Renault Trucks Source : Modec Fiches actions Charte Objectif CO 2 Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Description de l action Le choix du mode de propulsion s effectue

Plus en détail

RETOUR SUR INVESTISSEMENT...

RETOUR SUR INVESTISSEMENT... OBJECTIF GAZOIL dépenses en carburant? RETOUR SUR INVESTISSEMENT......mesurer l impact de votre projet OBJECTIF CO² émissions? OBJECTIF COUTS coûts d entretiens du véhicule? OBJECTIF ROI en combien de

Plus en détail

Pré-diagnostic énergétique communal

Pré-diagnostic énergétique communal Alexis NOIROT Conseiller Energie Partagé Tél. : 6.48.41.33.82 Mail : alexis.noirot@scot-vosges-centrales.fr Pré-diagnostic énergétique communal Personnes référents : Elu : Administratif : Technique : Contact

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008 2013

Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008 2013 FICHE TECHNIQUE # 8 ACQUISITION DE VÉHICULES AUTOMOBILES LÉGERS MOINS DOMMAGEABLES POUR L ENVIRONNEMENT Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement

Plus en détail

CEE troisième période ALEC GESTIONNAIRE DE MUTUALISATION

CEE troisième période ALEC GESTIONNAIRE DE MUTUALISATION ALEC GESTIONNAIRE DE MUTUALISATION Ce document s inscrit dans le cadre de la mission d accompagnement des collectivités sur la gestion de leur patrimoine public. Cet accompagnement est destiné aux communes

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Calculer le «TCO» de sa flotte automobile

Calculer le «TCO» de sa flotte automobile Calculer le «TCO» de sa flotte automobile On en parle beaucoup plus qu on ne l utilise réellement! C est pourtant l outil privilégié de la gestion d une flotte automobile. Cette fiche technique permet

Plus en détail

Le GROUPE PAPREC : Acteur dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre

Le GROUPE PAPREC : Acteur dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre Le GROUPE PAPREC : Acteur dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre Le Groupe PAPREC a fait le choix d adhérer au Pacte Mondial en 25. Ayant choisi en 26 de mettre en avant une bonne pratique

Plus en détail

Déplacements professionnels et PDE Enjeux, stratégies et solutions. Club Mobilité Capitale 20 mai 2008

Déplacements professionnels et PDE Enjeux, stratégies et solutions. Club Mobilité Capitale 20 mai 2008 Déplacements professionnels et PDE Enjeux, stratégies et solutions Club Mobilité Capitale 20 mai 2008 Enjeux énergétiques et environnementaux des déplacements liés à l activité de l entreprise Consommation

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 29 janvier 2014 Résultats Trimestriels & Bilan Provisoire 2013 des Loueurs de Voitures en Longue durée 1 Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Stéphane Copie,

Plus en détail

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains Exemple 3 = Jura : Un exemple pratique qui montre l intérêt pour les communes Michel Hirtzlin, chef de service SID SOMMAIRE 1. Brève introduction 2. Le processus

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre HABITAT 08 Office Public de l Habitat des Ardennes Dernière mise à jour : 30 décembre 2015 Auteur : Laurent Bêche 1. Contexte réglementaire En application du

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse PRIMe Cool : Nouvelles aides financières pour les appareils électroménagers réfrigérants à basse consommation d énergie (A++) Bonus CAR-e : Extension du régime d aides financières

Plus en détail

Construction durable et bilan carbone L outil PDE Plan de Déplacements d Entreprise Ludovic Bu

Construction durable et bilan carbone L outil PDE Plan de Déplacements d Entreprise Ludovic Bu Construction durable et bilan carbone L outil PDE Plan de Déplacements d Entreprise Ludovic Bu Consultant Associé de Mobility+ Enseignant à Sciences Po Lille Pour éviter ça Pour éviter un effet contreproductif

Plus en détail

Prise en compte des transports dans le Plan Climat du Grand Lyon

Prise en compte des transports dans le Plan Climat du Grand Lyon Prise en compte des transports dans le Plan Climat du Grand Lyon Transport, énergie, climat : de la prospective et la planification et au projet urbain CEREMA 7 novembre 2014 LE TERRITOIRE DU GRAND LYON

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2014

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2014 La Lettre du 1. Contexte du marché automobile 2. Le marché des entreprises 3. Contexte Macroéconomique 4. Le marché de la LLD 5. La LLD en chiffre (*) Analyse des réponses du TOP 13 qui représente 91%

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

BILAN CARBONE 2011. avril 13. Services Technologies Industries Pour l Environnement

BILAN CARBONE 2011. avril 13. Services Technologies Industries Pour l Environnement Services Technologies Industries Pour l Environnement BILAN CARBONE 2011 avril 13 STIPE SARL SIEGE SOCIAL : 842 RUE JEAN GIONO 83600 FREJUS TEL FAX 04 94 53 55 74 AGENCE IDF : 22 RUE SADI CARNOT 92000

Plus en détail

LE POINT SUR Les avantages en nature

LE POINT SUR Les avantages en nature LE POINT SUR Les avantages en nature 1 Qu est-ce que l avantage en nature? Que sont les avantages en nature? Lorsque les dirigeants ou les collaborateurs d une entreprise disposent d une «voiture de fonction»

Plus en détail

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI?

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI? Les certificats d économie d énergie Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 1 POURQUOI? Contexte général de renforcement de la politique de maîtrise

Plus en détail

Baromètre de la flotte internationale 2011. N 1000617 Rapport local Suisse

Baromètre de la flotte internationale 2011. N 1000617 Rapport local Suisse Baromètre de la flotte internationale 2011 N 1000617 Rapport local Suisse CVO qu est-ce que c est? Une plateforme d experts pour tous les professionnels des flottes : gestionnaires de flottes, spécialistes

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) OBJET DU MARCHE : FOURNITURE DE CARBURANTS PAR CARTES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) OBJET DU MARCHE : FOURNITURE DE CARBURANTS PAR CARTES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) OBJET DU MARCHE : FOURNITURE DE CARBURANTS PAR CARTES PERSONNE HABILITEE A DONNER LES RENSEIGNEMENTS DE L ARTICLE 109 DU CODE DES MARCHES PUBLICS

Plus en détail

INTRODUCTION Octobre 2015 1

INTRODUCTION Octobre 2015 1 INTRODUCTION 1 PRINCIPALES ÉTAPES Second semestre 2019 : fin théorique de l expérimentation, déploiement et redéploiement Fin 2017 : bilan intermédiaire i Second semestre 2016 : lancement de l expérimentation

Plus en détail

Réunion d information Performance énergétique

Réunion d information Performance énergétique Réunion d information Performance énergétique Organisation de la matinée 9h30 11h00 - Contrat Régional de Pays action énergétique, - Présentation du Prédiagnostic Conseil Isolation (PCI), - Conseil d Orientation

Plus en détail

Marc le Tourneur Direction Innovation & Développement 20 septembre 2010

Marc le Tourneur Direction Innovation & Développement 20 septembre 2010 Transdev et les véhicules décarbonés Marc le Tourneur Direction Innovation & Développement 20 septembre 2010 1. Une histoire ancienne 2. Des avancées spectaculaires 3. Rien n est encore résolu pour LE

Plus en détail

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Collectivités : Préparez-vous aux nouvelles conditions d achat de votre électricité MERCREDI 5 NOVEMBRE 2014 - CLERMONT-FERRND 1 Février

Plus en détail

Détails de notre performance environnementale

Détails de notre performance environnementale Détails de notre performance environnementale Émissions de gaz à effet de serre Émissions totales de gaz à effet de serre (en tonnes d équivalent CO) 03 03 0 00 009 008 Activités au Canada 07 69 7 73 9

Plus en détail

Ateliers thématiques «territoire»

Ateliers thématiques «territoire» Plan Climat Energie Territorial Ateliers thématiques «territoire» Urbanisme et Habitat 11 avril 2011 Majestic 18h30-20h30 Déroulement de l atelier 1. Introduction: objectifs et déroulement de l atelier

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise

Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011. Observatoire du Véhicule d Entreprise Le Mobiscope Etude OVE sur les mobilités de demain Avril 2011 Table des matières Contexte et objectifs de l étude 1. Description de l échantillon 2. Caractéristiques de la flotte 3. Analyse des habitudes

Plus en détail

Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE

Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE Friday Lunch Meeting, Chaire économie du Climat 11 septembre, Paris Origine du travail sur l alignement des politiques

Plus en détail

La Belgique, pays du diesel? Automania.be

La Belgique, pays du diesel? Automania.be Automania.be L'intégration de véhicules hybrides et électriques dans les flottes des entreprises : une formule rentable Publié le 08.05.2014 Une étude sur le point critique entre conduire à l'essence,

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Sommaire Nice Côte d Azur en quelques chiffres Nice Côte d Azur et qualité de l air Son

Plus en détail

Emissions de GES par le trafic routier

Emissions de GES par le trafic routier Emissions de GES par le trafic routier Point sur les outils de calculs des émissions Vincent DEMEULES, CETE Normandie-Centre Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié. Les technologies émergentes en transport

Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié. Les technologies émergentes en transport Projet pilote de camion au gaz naturel liquifié Les technologies émergentes en transport La gestion de notre efficacité énergétique Une préoccupation constante depuis la fin des années 90 C est une question

Plus en détail

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010 Planification énergétique territoriale Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010 LE CONTEXTE la Ville de Besançon développe depuis de nombreuses années une politique environnementale et énergétique : dès 1978,

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 -

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du

Plus en détail

WORKsmart -Eco. Protégez l'environnement et vos profits. Let s drive business. www.tomtom.com/business

WORKsmart -Eco. Protégez l'environnement et vos profits. Let s drive business. www.tomtom.com/business WORKsmart -Eco Protégez l'environnement et vos profits www.tomtom.com/business Let s drive business Sommaire 2 Votre activité est-elle écologique? 3 Optimisez l'utilisation de vos véhicules pour réduire

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007 Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 COFHUAT 6 décembre 2007 Les enjeux de la rénovation du patrimoine immobilier public face à la réduction des émissions

Plus en détail

Qu est-ce que le CSMO-AUTO?

Qu est-ce que le CSMO-AUTO? 18 juin 2015 Qu est-ce que le CSMO-AUTO? Organisme de concertation sectorielle, ayant un conseil d administration constitué de représentants issus de l industrie. Représente 10 000 entreprises et 100 000

Plus en détail