SYNTHESE DU SCHEMA DE DEPLACEMENTS. Schéma de Déplacements communautaire du Val d'ille. Communauté de Communes du Val d'ille

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYNTHESE DU SCHEMA DE DEPLACEMENTS. Schéma de Déplacements communautaire du Val d'ille. Communauté de Communes du Val d'ille"

Transcription

1 SYNTHESE DU SCHEMA DE DEPLACEMENTS Schéma de Déplacements communautaire du Val d'ille Communauté de Communes du Val d'ille Décembre 2010

2 SOMMAIRE 1 UNE DEMARCHE D ETUDE QUI MARQUE LA VOLONTE DU VAL D ILLE La volonté du Val d Ille La démarche de l étude LE CONTEXTE ET LES ENJEUX DE DEPLACEMENTS Le contexte Les enjeux LES OBJECTIFS ET LE SCENARIO RETENU Les objectifs du Schéma de Déplacements Communautaire La stratégie d ensemble Le scénario retenu en matière de transports en commun LES FICHES ACTIONS Amélioration des liaisons de transport en commun entre le Val d Ille et l agglomération Rennaise Etudes de dessertes en transport en commun à la demande internes au Val d Ille Développement de voies réservées aux modes doux Développement du co-voiturage et aménagement d aires Développement des initiatives privées en matière de mobilités alternatives Amélioration de l intermodalité et aménagement de pôles d échange ANIMATION, COORDINATION ET SUIVI LA PROGRAMMATION DES ACTIONS ET LES PRIORITES La programmation Les priorités Les prises de compétences à envisager dès La programmation financière pour / 12

3 1 UNE DEMARCHE D ETUDE QUI MARQUE LA VOLONTE DU VAL D ILLE 1.1 La volonté du Val d Ille La Communauté de Communes du Val d Ille a engagé l étude du Schéma de Déplacements Communautaire en ayant la double volonté de satisfaire aux objectifs de réduction des gaz à effet de serre et de répondre aux besoins de mobilité de sa population. Cela s est traduit dans les orientations retenues par 3 points principaux : Améliorer la mobilité des publics captifs des transports en commun Encourager l usage des transports en commun et des modes doux, développer le covoiturage et éviter ainsi une augmentation du trafic routier Améliorer les liaisons entre les pôles du Val d Ille ainsi qu avec Rennes Métropole, notamment pour faciliter l accès aux services. 1.2 La démarche de l étude L étude s est déroulée en 3 phases et s est étalée sur plus d une année : Phase 1- Diagnostic prospectif et définition des enjeux : Elaboration d un état des lieux des offres et demandes de mobilité suivant une dimension actuelle et prospective afin d identifier les principaux enjeux et objectifs auxquels le schéma de déplacement devra répondre. Phase 2 - Définition des scénarios et projets : Définition sur la base des réflexions, des analyses menées et partagées lors de la première phase des scénarios d organisation du système de déplacements à moyen terme. Phase 3 - Réalisation du schéma de déplacement : Déclinaison opérationnelle du scénario retenu en un programme d actions. Plusieurs approches ont été utilisées pour réaliser l étude du schéma de déplacements : Une analyse des données et documents notamment, les résultats de l EMD 2007 menée par l AUDIAR, l enquête entreprises menée par la CCI sur le territoire communautaire, etc - les données INSEE (portrait de territoire INSEE99, les enquêtes annuelles de recensement 2004, 2005, 2006), les données d offre et d usage du réseau départemental et régional et les autres études. La consultation des élus du territoire : une enquête auprès des communes, puis en complément, un entretien avec chaque maire et un entretien avec les représentants des commissions transport de chaque commune. La consultation des acteurs locaux sur la problématique de la mobilité lors de 4 ateliers thématiques : Vie quotidienne, Emploi et insertion, Culture, Loisirs, Tourisme et Transporteurs et Artisans Taxi. La consultation et le travail en commun avec les partenaires pour la définition des scénarios : Le Conseil Général d Ille et Vilaine, Rennes Métropole et la Région Bretagne. 3 / 12

4 2 LE CONTEXTE ET LES ENJEUX DE DEPLACEMENTS 2.1 Le contexte Situé à 20 kilomètres au nord de l agglomération Rennaise, le Val d Ille est une communauté de communes regroupant aujourd hui 10 communes. Le territoire est en pleine expansion, aussi bien au niveau économique que démographique, ce qui s explique notamment par l arrivée de nouvelles populations, venues chercher un foncier moins onéreux que dans Rennes Métropole. Pour éviter la saturation des réseaux viaires et de transports et ainsi accompagner les évolutions du territoire, la communauté de communes (la CCVI) a décidé d engager une réflexion sur la mobilité au sein du Val d Ille. Celle-ci s accompagne d une volonté de favoriser le développement durable à tous les niveaux d intervention possible de la CCVI. Les orientations du futur Schéma de déplacements du Val d Ille se veulent cohérentes et complémentaires avec la politique menée par le Conseil Général. La révision du Schéma départemental des transports qui doit se traduire par une restructuration du réseau Illenoo à partir de septembre 2011 est une opportunité importante pour ajuster et améliorer la desserte des territoires aux plus près des besoins. 2.2 Les enjeux Le diagnostic réalisé sur le territoire du Val d Ille a fait ressortir plusieurs enjeux forts pour notre territoire en matière de déplacements. Notamment la présence de pôles économiques attractifs sur le territoire, et en premier rang la Route du meuble et Cap Malo. La desserte en transport en commun de ces pôles, pour des salariés venant essentiellement de l agglomération rennaise apparaît comme un véritable enjeu de développement durable, sachant qu aujourd hui près de personnes viennent de l agglomération rennaise travailler sur les communes de Melesse et La Mézière. La desserte de l agglomération rennaise, avec près de habitants du Val d Ille qui s y rendent quotidiennement pour un motif travail, soit les 2/3 des déplacements «obligés» des habitants du territoire, est également ressortie comme un point important du diagnostic. Cette desserte de l agglomération rennaise depuis les communes du territoire est aujourd hui assurée par les réseaux de transports en commun Illenoo (ligne 15, 8 et 11) et TER. Les différentes réunions de concertation ont souligné l attachement des usagers à ce service, ce que confirment les chiffres de fréquentation qui montrent une augmentation de la fréquentation des lignes 8 et 11 depuis deux ans, ainsi que la part importante des voyageurs sur ces lignes qui montent ou descendent sur le Val d Ille. En cela, les attentes sont fortes concernant l amélioration de la desserte sur ces lignes à l occasion de la mise en place du Schéma départemental des transports de D autres pôles générateurs sont également à signaler : Cap Emploi à Montreuil le Gast, l EHPAD de Melesse et celui à venir de Guipel et les collèges de La Mézière et de Melesse. Il n existe pas actuellement de desserte en transport en commun ou d itinéraire deuxroues pour se rendre à ces pôles depuis le territoire communautaire. Une demande de desserte interne au territoire est ressortie lors de la concertation menée, mais une analyse plus fine des flux et des besoins réels engendrés par ces pôles reste à établir. 4 / 12

5 3 LES OBJECTIFS ET LE SCENARIO RETENU 3.1 Les objectifs du Schéma de Déplacements Communautaire Des objectifs ont été retenus pour chacun des enjeux principaux : Le 1er enjeu fort et sous-jacent à l ensemble des problématiques est la réduction des gaz à effet de serre ; procédure dans laquelle la CCVI s est engagée en signant la convention des Maires en février Les objectifs associés se déclinent ainsi : Dans les trajets domicile - lieu de travail : augmenter de 50% la part transports en commun Dans les trajets domicile école : doubler la part des deux-roues Dans les autres motifs de déplacement : doubler la part des transports en commun et modes doux Le 2ème enjeu est de rendre les équipements majeurs accessibles à tous. Les objectifs associés se déclinent ainsi : A l intérieur de la CCVI : améliorer et créer des liaisons douces et transports en commun vers Cap Malo et la route du meuble A l extérieur, en particulier à Rennes : créer des liaisons transports en commun avec Rennes avec une offre au niveau de celle du réseau suburbain STAR (fréquence, tarifs, services de soirée ) Le 3ème enjeu est d améliorer les conditions de déplacement, alors que les emplois et la population augmentent fortement. Les objectifs associés se déclinent ainsi : Maîtriser le trafic routier : pas d augmentation du trafic routier Améliorer la sécurité : suppression des points noirs de sécurité 3.2 La stratégie d ensemble La stratégie du la Communauté de Commune se décline en trois axes de travail permettant de répondre aux objectifs identifiés: - 1 axe autour des transports en commun consistant en l amélioration de la desserte de Rennes Métropôle afin d être sur un niveau de service de type STAR suburbain (22 AR / jour, une offre en fin de journée et en week-end) pour les principaux pôles du territoire : Melesse et La Mézière, et en la création de nouvelles dessertes (en priorité Cap Malo). L amélioration de la desserte passe notamment par une amélioration du réseau Illenoo dans le cadre du nouveau Plan départemental des transports qui sera effectif en septembre Au regard de son diagnostic et des objectifs du Schéma, la CCVI a donc sollicité le Conseil Général dans une logique d amélioration générale de l efficacité et de la lisibilité des dessertes Illenoo et de maîtrise des coûts pour le Conseil Général (cf. scénario retenu ci-dessous), - 1 axe autour des modes doux : le développement des usages et des mobilités douces est apparu comme une priorité pour améliorer notamment la desserte des pôles internes au territoire et le rabattement vers les réseaux de transports en commun (STAR, TER, Illenoo), - 1 axe autour de la promotion de la mobilité durable : la communication, l animation et les actions en faveur des initiatives privées de type covoiturage, auto-partage, autostop organisé etc est un axe complémentaire aux actions au développement du transport en commun et de la mobilité douce. 5 / 12

6 3.3 Le scénario retenu en matière de transports en commun Aujourd hui, le Conseil Général d Ille-et-Vilaine est Autorité Organisatrice des Transports Interurbains. Les Départements sont en effet les seuls titulaires de la compétence transport en dehors des périmètres de transport urbain. Ils ont toutefois la possibilité de déléguer leur compétence à des autorités organisatrices de second rang (appelées couramment AO2). En tant que Communauté de Communes, le Val d Ille a retenu un scénario qui s inscrit dans le cadre de la mise en place d une délégation de compétence auprès du Conseil Général afin d organiser un service de transports au sein du territoire, et entre le Val d Ille et l extérieur. Les conditions d obtention d une délégation de compétence du Conseil Général étant notamment de ne pas proposer de service qui entre en concurrence avec le réseau Illenoo. Ce scénario a été présenté et discuté avec le Conseil Général d Ille et Vilaine. L objectif du Val d Ille est que la mise en œuvre des actions d amélioration des liaisons entre le Val d Ille et Rennes Métropole se fasse lors de la mise en place du nouveau réseau départemental, en septembre Pour autant, le Conseil Général ne les prendra en compte qu en fonction des discussions qui seront menées avec les exploitants. C est pourquoi, pour les actions sur les réseaux de transport en commun, deux options différentes sont proposées pour la desserte de Cap Malo et de la route du meuble pour le cas où la nouvelle offre Illenoo ne répondrait pas aux objectifs du Val d Ille : La desserte est assurée par les réseaux STAR et Illenoo La desserte est assurée par une ligne spécifique mise en place par la CCVI dans le cadre de la délégation de compétence du Conseil Général. 4 LES FICHES ACTIONS Le programme d actions établi pour répondre aux objectifs opérationnels comprend des actions, dont la maîtrise d ouvrage est assurée, selon les actions, par le Val d Ille, par le Conseil Général d Ille et Vilaine, ou par les communes. Ces actions sont présentées dans 6 fiches actions du schéma de déplacement communautaire : 1) Amélioration des liaisons de transport en commun entre le Val d Ille et l agglomération Rennaise 2) Etude de dessertes de transport en commun à la demande internes au Val d Ille 3) Développement de voies réservées aux modes doux 4) Développement du co-voiturage et aménagement d aires 5) Développement des initiatives privées en matière de mobilités alternatives 6) Amélioration de l intermodalité et aménagements de pôles d échange La mise en place de ces actions est envisagée sur plusieurs années. 6 / 12

7 4.1 Amélioration des liaisons de transport en commun entre le Val d Ille et l agglomération Rennaise L action est constituée de plusieurs volets dont les deux premiers sont demandés au Conseil Général dans le cadre de la révision du Schéma Départemental. L action 1-A : la mise en place d une desserte de Cap Malo L action comporte les éléments suivants : la création d un arrêt supplémentaire à Cap Malo desservi par la ligne Illenoo 8. L emplacement de cet arrêt fait actuellement l objet d une étude particulière avec le Conseil Général, Des services en priorité le matin au départ de Rennes et le soir au départ de Cap Malo, sur les horaires de travail des salariés de la zone. L action 1-B : l amélioration de l offre des lignes Illenoo 8, 11 et 15 Cette action vise deux publics différents : Les habitants du Val d Ille dans leurs déplacements vers Rennes Métropole. L objectif visé étant un niveau de service équivalent au réseau STAR suburbain (environ 22AR/jour) pour les deux pôles d échanges identifiés au SCOT, à savoir Melesse et La Mézière. Les salariés des entreprises de la route du meuble venant de Rennes Métropole L ajout de services sur les lignes 8, 11 et 15 pour les habitants du territoire allant travailler sur Rennes Métropole comporte : l ajout d un ou deux services supplémentaires en heure de pointe le matin et le soir dans le sens des déplacements domicile travail Val d Ille Rennes pour les lignes 15, 11 et 8 une offre étoffée sur la ligne 11 pour éviter les creux de desserte en journée avec l ajout d un à deux services en milieu de journée dans le sens Val d Ille Rennes l ajout d un dernier service le soir, avec un dernier départ de Rennes un peu après 20h00 pour les lignes 8 et 11. L amélioration de la desserte de la route du meuble par les lignes Illenoo comprend : l ajout de deux ou trois services le matin entre Rennes et La Mézière, une desserte renforcée des arrêts situés le long de la Route du Meuble (Ruelle à la Torte et Montgerval), L action 1-C : L étude d une desserte de l agglomération rennaise complémentaire à l offre TER et Illenoo actuelle En fonction des améliorations issues de la révision du Schéma départemental des transports et des discussions entamées avec le Conseil Régional (demande par les usagers et les élus d une nouvelle desserte TER le soir et en fin de semaine), une réflexion pourra être menée par le Val d Ille sur la mise en place de services complémentaires en direction de l agglomération rennaise aux horaires où l offre de transports en commun est défaillante (par exemple soir et week-end). La prise en charge éventuelle par la CCVI d une nouvelle desserte entre Rennes Métropole et le territoire doit être expérimentale. Elle n a pas vocation à remplacer ou concurrencer les Autorités Organisatrices de Transport existantes, mais à faire émerger une demande sur le territoire dans le cadre d une amélioration continue du réseau TER et Illenoo. 7 / 12

8 4.2 Etudes de dessertes en transport en commun à la demande internes au Val d Ille L action consiste à mettre en place des expérimentations en matière de transport à la demande depuis l ensemble du Val d Ille vers les pôles locaux de services. Une analyse plus fine des besoins et des flux potentiels devra être réalisée. A titre d exemple, les services suivants pourraient être proposés : En matinée du lundi au vendredi vers Montreuil le Gast En après midi, les mercredis, samedis, dimanches vers Cap Malo Trois demi-journées par semaine vers chacun des pôles locaux à fixer (marchés, commerces, maisons de retraite, EPAHD ). 4.3 Développement de voies réservées aux modes doux L action est composée de plusieurs volets : L action 3-A : la définition d un schéma directeur des itinéraires doux Un Schéma directeur des itinéraires doux hiérarchisé et priorisé va être défini prochainement. Une étude va être lancée d ici fin 2010 permettant de : Disposer d un inventaire et d un diagnostic sommaire des liaisons douces existantes ou en projet, Définir un schéma directeur cohérent au regard des projets communaux et intercommunaux, des itinéraires préexistants et des orientations du Schéma de déplacements, Hiérarchiser et prioriser les itinéraires en fonction de leur intérêt communal, intercommunal ou supra communal, Amorcer une réflexion en matière d intermodalité, et notamment proposer des solutions techniques appropriées en matière de localisation et d aménagement des aires de covoiturage et des pôles d échanges, en lien avec le développement des itinéraires doux, Offrir un cadre homogène à l échelle intercommunale et un guide méthodologique pour les maîtres d ouvrage, avec une réflexion notamment sur le stationnement et le jalonnement des itinéraires, Définir la programmation des ouvrages et proposer pour chaque itinéraire l aménagement le plus approprié, allant jusqu à la réalisation de l étude Avant Projet pour les itinéraires d intérêt communautaire. L action 3-B : la mise en œuvre du Schéma directeur des itinéraires doux En fonction des conclusions du Schéma directeur, des aménagements seront réalisés dès En matière de pistes cyclables, les aménagements envisagés pourront avoir des caractéristiques différentes : Des cheminements vélos piétons pour une partie des itinéraires communaux Des pistes sur chaussée avec trafic élevé : la RD637, la RD82 : dans la mesure du possible, les pistes doivent être isolées de la circulation et protégées du stationnement illicite. 8 / 12

9 Des traitements spécifiques visant à dissuader les voitures d emprunter certaines voies rendues plus sûres pour les deux-roues, par exemple sur la route étroite reliant Cap Malo à Montreuil le Gast. Les giratoires, quand ils ne peuvent être évités ou réduits en dimension, doivent faire l objet de traitements spécifiques. Concernant la sécurisation du stationnement des deux-roues, il est envisagé : L installation de consignes fermées et sécurisées aux haltes ferroviaires de St Germain sur Ille et St Médard sur Ille. Le besoin est évalué à une trentaine de casiers. Un stationnement sécurisé pour les deux roues à Cap Malo Des lieux de stationnement près des lieux publics principaux, en particulier ceux fréquentés par les jeunes : une dizaine de lieux seraient retenus (à affiner dans le schéma des pistes cyclables) Enfin, un jalonnement, avec une signalétique spécifique des itinéraires et des lieux publics accessibles avec ses itinéraires sera mise en place sur le Val d Ille. 4.4 Développement du co-voiturage et aménagement d aires L Action 4-A : La mise en place d une animation autour du co-voiturage En première étape, la CCVI a conclu un partenariat avec l association Co-voiturage +. Le but de la convention signée pour un an est d accompagner les usagers par de l information et par la pérennisation d outils (centrale de co-voiturage sur des trajets domicile travail) et de prospecter les entreprises qui souhaitent développer une démarche en interne. Les entreprises de Cap Malo et de la route du meuble seront démarchées en priorité. Une charte commune autour du covoiturage pourra être définie : cette charte doit à la fois rendre visible les pratiques de covoiturage (panneaux uniques) et également définir les modalités de fonctionnement du système (les questions d assurance, le partage des frais etc.) Plus généralement, une animation et une communication large sera à mettre en œuvre sur le territoire autour du co-voiturage afin de favoriser l utilisation des sites de co-voiturages locaux qui proposent des déplacements au niveau de l aire métropolitaine Rennaise. L Action 4-B : L aménagement d aires de covoiturage La réalisation ou le soutien aux communes pour la réalisation d aires de covoiturage aux abords des axes de communication est également envisagée : la création d aires de covoiturage doit être en priorité effectuée sur des places de parking existantes, afin de limiter les coûts en termes de foncier. Le besoin a été évalué à 15 à 25 sites sur le territoire (une centaine de places). 9 / 12

10 4.5 Développement des initiatives privées en matière de mobilités alternatives Le Val d Ille souhaite encourager l initiative privée et l auto-organisation, en étudiant par exemple les systèmes d auto-partage, la mise à disposition ou le soutien financier à l achat de vélos à assistance électrique et/ou de voitures électriques. 4.6 Amélioration de l intermodalité et aménagement de pôles d échange L intermodalité entre différents modes de transports (déplacements doux, co-voiturage, transports en commun) sera à prendre en compte, notamment au niveau des pôles d échange identifiés dans le SCOT : La Mézière et Melesse sur le réseau Illenoo. St Germain sur Ille et St Médard sur Ille sur le réseau TER. Montreuil sur Ille (en dehors du territoire de la CCVI) est également pôle d échange. Bien que non spécifié dans le SCOT, un enjeu fort en matière d intermodalité est identifié sur Cap Malo. Dans le cas de la mise en place d un service de transport en commun sous maîtrise d ouvrage CCVI, l adhésion à la centrale de mobilité du Conseil Général sera proposée. La centrale de mobilité permet à l usager de disposer d une information sur l ensemble de l offre de mobilité du territoire. Elle permet également, pour les transports à la demande qui seraient mis en place, d assurer la réservation, les feuilles de route et le suivi des services. Une attention sera également portée à la tarification et les supports billettiques des nouveaux services qui devront être intégrés dans le système tarifaire et billettique déjà développé en commun par Rennes Métropole et la Région Bretagne. 5 ANIMATION, COORDINATION ET SUIVI Afin de mettre en œuvre l ensemble de ces actions, un poste à mi-temps de conseiller en mobilité, animateur de la mobilité durable pourra être créé à la CCVI dont le rôle sera de : Suivre et mettre en œuvre les partenariats en cours de construction (Conseil Général, Conseil Régional, associations, entreprises ), o Suivi des services de transport en commun et des actions en faveur des modes doux en lien avec les transporteurs et les communes, o Coordination des réseaux de transports en commun sur la CCVI : réseau communautaire, Illenoo, TER, liens avec le réseau STAR, o Sensibilisation les entreprises, en particulier celles de la route du meuble, des zones d activité communautaires et de Cap Malo, sur les actions en faveur de la mobilité durable, en particulier les Plan Déplacements Entreprises et Plan Déplacements Inter Entreprises. Appuyer les initiatives privées, en particulier sur l accompagnement de l auto partage Coordonner l ensemble des actions, dans une logique d intermodalité, proposer, animer, relayer l information auprès des communes et des usagers en lien avec la centrale de mobilité (voir action 6) 10 / 12

11 Un tableau de bord sera réalisé afin de suivre et évaluer la mise en œuvre du Schéma. 6 LA PROGRAMMATION DES ACTIONS ET LES PRIORITES 6.1 La programmation La montée en puissance des orientations du Schéma de déplacements communautaire doit s étaler sur plusieurs années, avec des objectifs à dix ans de changement des comportements de mobilité. Certaines actions sont toutefois déjà en cours et les négociations sont engagées avec le Conseil Général pour qu une mise en œuvre d une desserte en transport en commun conforme aux attentes du Val d Ille soit possible dès septembre 2011 avec la mise en place du nouveau schéma départemental des transports. Certaines actions nécessitent des démarches complémentaires pour les définir plus précisément avec les partenaires, il s agit de : La définition du schéma directeur des pistes cyclables, pour lequel la Communauté de Communes du Val d Ille a également compétence en matière de soutien financier à l étude et à la réalisation de pistes cyclables. La mise en place de pôles d échanges intermodaux pour laquelle une réflexion sur l inter-modalité et le rabattement devra être menée avec le Conseil Régional Bretagne et Rennes Métropole. Par ailleurs, afin de mettre en oeuvre ces orientations pour les dessertes en transports en commun la Communauté de Communes du Val d Ille peut demander une délégation de compétence au Conseil Général et devenir Autorité Organisatrice de Transport de rang 2. Cela nécessite un délai de près d un an. 6.2 Les priorités La programmation envisagée répond aux priorités que se fixe le Val d Ille : L amélioration la desserte entre le Val d Ille et Rennes pourrait être mise en œuvre dès septembre 2011 avec le nouveau Schéma de Départemental des transports. La définition d un schéma directeur des pistes cyclables permettra, dès 2011 de commencer les aménagements pour favoriser ce mode de déplacement, pour lequel l attente de la population est forte. L engagement des actions de promotion des autres solutions de mobilité douce permettra d amener progressivement le changement de comportement favorable à une meilleure qualité de vie en Val d Ille. 6.3 Les prises de compétences à envisager dès 2011 Dans le cadre de la mise en œuvre du Schéma des déplacements, une prise de compétences supplémentaires par la CCVI doit être envisagée : - Promotion et accompagnement des actions de mobilité durable, - Réalisation des aménagements d intérêt communautaire définis dans le Schéma directeur des itinéraires doux. 11 / 12

12 6.4 La programmation financière pour 2011 Axes Actions Echéance Portage Programmation financière 2011 AXE 1: Les transports en commun Action 1 : Liaisons entre le Val d Ille et l agglomération rennaise 1. A Desserte de Cap Malo Septembre 2011 CCVI CG B Amélioration lignes Illenoo 8, 11 et 15 Septembre 2011 CG 35 Prise en charge de l aménagement d un arrêt à Cap Malo par la CCVI : à chiffrer 1. C Etude d une desserte de l agglomération rennaise complémentaire à l offre TER et Illenoo actuelle Action 2 : Etude de desserte en transports à la demande en interne au Val d Ille Action 6 : Amélioration de l intermodalité Réflexion à engager à partir de 2012, après obtention délégation compétence du CG Réflexion à engager à partir de 2012, après obtention délégation compétence du CG Réflexion à engager à partir de 2011 CCVI CCVI CCVI, CG, CR, Pays AXE 2 : Les modes doux Action 3 : Développement de voies réservées aux modes doux 3.A Définition d un schéma directeur des itinéraires doux A partir de fin 2010 CCVI Réalisation d une étude : euros 3. B Mise en œuvre du Schéma directeur des itinéraires doux (itinéraires, stationnement, jalonnement) Réalisation des premiers investissements à partir de 2011 CCVI, communes Programmation financière à définir dans le cadre du Schéma directeur AXE 3 : La promotion de la mobilité durable Action 4 : Développement du covoiturage et aménagement d aires 4. A Mise en place d une animation autour du co-voiturage Fin 2010 CCVI Adhésion à l association Covoiturage + : euros 4. B Aménagement d aires de covoiturage A partir de 2011 CCVI, communes Aménagements prioritaires : à chiffrer Action 5 : Développement des initiatives privées en matière de mobilités alternatives Réflexion à engager à partir de 2011 CCVI ANIMATION, COORDINATION ET SUIVI : Création d un poste à mi-temps «Animateur de la mobilité durable» A envisager dès 2011 CCVI euros 12 / 12

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 -

Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire. Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Le plan/schéma vélo pour un usage utilitaire Réunion des agents de développement des Pays et PNR - 18 septembre 2008 - Contexte général La part modale de la voiture augmente malgré une progression des

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

Réalisation du plan de déplacements urbains de la Communauté d'agglomération de l'albigeois Tarn

Réalisation du plan de déplacements urbains de la Communauté d'agglomération de l'albigeois Tarn Transports et Déplacements Altermodal Multimodalité Un cœur d'agglomération à rendre aux piétons Réalisation du plan de déplacements urbains de la Communauté d'agglomération de l'albigeois Tarn COMMUNAUTE

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM. Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11

Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM. Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11 Le Conseil en Mobilité de Rennes MétropoleM Colloque Bougeons Autrement Rouen 30/11/11 1 CONTEXTE Une longue tradition de planification et de réflexion en matière d urbanisme et de déplacements à Rennes

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 1 Plan de séance I. Rappel des objectifs, des méthodes

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION NOM DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION : ADRESSE : TELEPHONE : FAX : COURRIEL : QUESTIONNAIRE REMPLI PAR : FONCTION :. POURQUOI

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

La labellisation des PDE. Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole

La labellisation des PDE. Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole La labellisation des PDE Atelier n 1 Maryline HAMON Communauté d Agglomération Rennes Métropole La démarche PDE de Rennes Métropole Création du Conseil en Mobilité en 2004 avec pour objectif d accompagner

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres 30 septembre 2010 Dossier de presse Contacts presse : Lille Métropole SNCF région Fatima KHADIR Pauline Spinnewyn-Cozzolino Julie VANHOVE 06.87.73.10.23

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Avec plus de 250 000 cartes émises à ce jour, la carte multimodale KorriGo - lancée en 2006 - est entrée dans le quotidien des utilisateurs

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION 16/05/2014

COMPTE-RENDU REUNION 16/05/2014 REVISION DU PLU DE LA COMMUNE DE LABENNE 1/5 COMPTE-RENDU REUNION 16/05/2014 Commune de Labenne Révision du PLU Atelier thématique n 2 Département des Landes Dossier n 130497 REVISION DU PLU DE LA COMMUNE

Plus en détail

La palette des solutions vélo du stationnement en gare aux vélos partagés

La palette des solutions vélo du stationnement en gare aux vélos partagés La palette des solutions vélo du stationnement en gare aux vélos partagés La Région, un acteur clé du développement du vélo! Club Villes et territoires cyclables CAEN 2011 Les solutions vélo dans l intermodalité,

Plus en détail

Présentation Printemps de la Mobilité 2014

Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Mobile en ville! Le casse-tête des villes pourquoi, un casse-tête? accroissement de la distance domicile travail séparation géographique des activités : logement,

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail

Lancement d une grande enquête ménage déplacements

Lancement d une grande enquête ménage déplacements Lancement d une grande enquête ménage déplacements CONTEXTE DE L ENQUETE MENAGES Une «enquête ménage déplacements» est un recueil de données qui permet de disposer d'informations précises sur les pratiques

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements PLU Grenelle : Fiches pratiques 5. Déplacements Novembre 2014 1 Déplacements Fiche n 1 : Diminuer les obligations de déplacements Fiche n 2 : Développer les transports collectifs Fiche n 3 : Développer

Plus en détail

Intermodalité Vélo + Transports Publics. L exemple de Toulouse

Intermodalité Vélo + Transports Publics. L exemple de Toulouse Intermodalité Vélo + Transports Publics L exemple de Toulouse Sommaire.Une politique en faveur du vélo.le paysage de l intermodalité.les acteurs locaux de l intermodalité vélo / TC.Exemples de bonnes pratiques

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT durable de l agglom. agglomération Boulonnaise

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT durable de l agglom. agglomération Boulonnaise Comité Départemental de Tourisme CONSEIL DE DEVELOPPEMENT durable de l agglom l agglomération Boulonnaise Réunion plénière du 20 décembre 2006 Propositions du groupe de travail Aménagement du Territoire

Plus en détail

Appel à Projets Mobilité

Appel à Projets Mobilité Appel à Projets Mobilité Remise des prix Direction Titre degénérale votre projet chargée de l Aménagement Durable Date : 02 / 04 / 2013 1 Replacer la mobilité douce au centre des déplacements Titre de

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Juin 2010 D O S S I E R D E P R E S S E Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Contacts Presse Direction de la Communication Lucile Chevallard, 01 71 18 00

Plus en détail

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives? Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?... Enjeux pour l urbanisme durable La réduction de l usage de la voiture, pour diminuer l émission des gaz à effet de serre. Le développement de

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Alsace 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques géographiques

Plus en détail

Protocole d accord pour le «Développement des offres de transport et de l intermodalité en Bourgogne»

Protocole d accord pour le «Développement des offres de transport et de l intermodalité en Bourgogne» Protocole d accord pour le «Développement des offres de transport et de l intermodalité en Bourgogne» PREAMBULE Au niveau national, le Grenelle de l environnement a fixé l objectif de «réduire, dans le

Plus en détail

Repères chiffrés et tendances

Repères chiffrés et tendances Repères chiffrés et tendances Quelques chiffres clés nationaux sur la mobilité 56 mn, le temps moyen passé chaque jour par personne dans les transports en France : les 2/3 en voiture (source Insee - novembre

Plus en détail

SYNTHESE. octobre 2014 réf. JACDOS/cogl 14/423

SYNTHESE. octobre 2014 réf. JACDOS/cogl 14/423 Commune de Niederanven Commune de Schuttrange Avis concernant l Impact sur le trafic des projets de règlement grand-ducal déclarant obligatoire les plan directeurs sectoriels dans les communes de Niederanven

Plus en détail

Nom de l employeur : CONVENTION DE PLAN DE MOBILITE

Nom de l employeur : CONVENTION DE PLAN DE MOBILITE Nom de l employeur : CONVENTION DE PLAN DE MOBILITE Convention pour la mise en œuvre d un plan de mobilité employeur conclue entre L EMPLOYEUR Nom :... Adresse 1 :...... Et représentée par..., dûment habilité

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs

Plus en détail

La pratique intermodale en question : quelles recommandations pour le transport pratique de demain?

La pratique intermodale en question : quelles recommandations pour le transport pratique de demain? La pratique intermodale en question : quelles recommandations pour le transport pratique de demain? Éléments de synthèse du projet de coopération entre le pays de Saint-Malo et le pays de Vannes édito

Plus en détail

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde

De MOBILEO à une politique départementale pro-pde De MOBILEO à une politique départementale pro-pde 1 Plan de présentation 1 Emergence de la politique PDE du CG67 2 Réalisations concrètes du PDE Mobiléo 3 Enseignements et réflexions prospectives 2 1 Un

Plus en détail

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub.

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub. FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT www.concertations.lacub.fr 1 Les ateliers thématiques : contexte et déroulement 1# Les

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Table ronde du 24 juin 2009 Les gares TER. en Rhône-Alpes

Table ronde du 24 juin 2009 Les gares TER. en Rhône-Alpes Table ronde du 24 juin 2009 Les gares TER en Rhône-Alpes 1 2 La politique régionale des gares Etat avancement politique gare mars 2009 16 La politique régionale des gares comprend trois axes d interventions

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette Direction de la voirie plan modes doux Vélos Marche à pied Rollers Trotinette 2009 2020 plan modes doux D i re c t i o n d e l a v o i r i e 2009 2020 sommaire Le bilan du plan modes doux 2003 Le plan

Plus en détail

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014

Réunion publique Réunion publique. Sorgues Septèmes-les-Vallons 15 décembre 2014 Réunion publique Réunion publique Sorgues 9 Les Décembre Pennes-Mirabeau 2010 - Cabriès Septèmes-les-Vallons Notre réunion aujourd hui Pourquoi sommes-nous réunis ce soir? Qui fait quoi? Quels déplacements

Plus en détail

Phase 3 : Synthèse du Plan d Actions

Phase 3 : Synthèse du Plan d Actions Mise Mise à jour à jour et et finalisation du du Plan Plan Local Local des des Déplacements Phase 3 : Synthèse du Plan d Actions z www.item-conseil.fr Document soumis à enquête publique 1 Arrêter une hiérarchisation

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME Référence à la Charte de territoire AXE 1 : Conforter et développer les coopérations et les transversalités Objectif

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial

Plan Climat Energie Territorial Plan Climat Energie Territorial Atelier 2 «Déplacements, transport de marchandises» Compte-rendu 02 avril 2013 Mairie de Saint Marcel lès Valence Table des matières 1 Participants...2 2 Réflexions en groupes...5

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Objectifs et méthodologie d enquête. Les pôles d échanges et parcs relais Journée technique du 12 avril 2011

Objectifs et méthodologie d enquête. Les pôles d échanges et parcs relais Journée technique du 12 avril 2011 Objectifs Les pôles d échanges et parcs relais Journée technique du 12 avril 2011 Retour d expérience sur l aire sur l A43 et politique de parcs relais et covoiturage sur la CAPI Objectifs 1. Présentation

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO!

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! La Communauté d agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée s est engagée dans son projet de territoire, voté à l unanimité en 2013, à proposer de nouveaux

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Conseil Economique et Social Local de Blagnac ASSEMBLEE PLENIERE Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Rapporteurs : Jean-Michel VERNHES

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

Atelier Thématique n 3

Atelier Thématique n 3 Les lundis du PLU Atelier Thématique n 3 Mobilité et développement durable 29 mars 2010 SOMMAIRE I. Les éléments de constat II. Les enjeux III. L organisation du Débat I. Les éléments de constat La mobilité

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

Interactions entre Transport et Urbanisme. Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO

Interactions entre Transport et Urbanisme. Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO Interactions entre Transport et Urbanisme Université de Tongji - Shanghai 1 er novembre 2014 Michel CALVINO 1 Transport et Urbanisme : un destin lié, une interaction permanente La densification urbaine

Plus en détail

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales : Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire SCoT de la CUA 53 Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales: Quelles difficultés surmonter?

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Définition du Plan de Déplacements d Entreprise (PDE) :

Définition du Plan de Déplacements d Entreprise (PDE) : Définition du Plan de Déplacements d Entreprise (PDE) : «Démarche volontaire d une Entreprise visant à rationaliser les déplacements des usagers de ses sites, notamment de ses salariés, en les encourageant

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH CAHIER DES CHARGES Commune de Lanslevillard MAI 2013 ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH SOMMAIRE 1/ Modalités d intervention

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse Beaumont Cerfontaine Chimay Couvin Doische Florennes Froidchapelle Philippeville Momignies Sivry-Rance Viroinval Walcourt SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

Intitulé du poste : Ingénieur études marketing transports urbains

Intitulé du poste : Ingénieur études marketing transports urbains FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Ingénieur études marketing transports urbains Direction Générale : DIRECTION GÉNÉRALE DES SERVICES URBAINS N 90581 Sous-direction/Service : Service des Transports Urbains

Plus en détail

Le transport routier de personnes à la Réunion

Le transport routier de personnes à la Réunion Le transport routier de personnes à la Réunion Sous l effet de la croissance démographique et de l étalement urbain, les déplacements à la Réunion ne cessent de croître au regard des besoins d accès aux

Plus en détail

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT Présentation du projet Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 Sommaire Rappel du diagnostic Présentation des scénarios d aménagement Présentation du

Plus en détail

Vos gares TER Bretagne se modernisent

Vos gares TER Bretagne se modernisent Vos gares TER Bretagne se modernisent Un programme indispensable au développement du TER Bretagne La Région Bretagne s engage dans un programme de modernisation de son réseau TER afin de favoriser résolument

Plus en détail

Plan de Déplacements Entreprise (PDE) Ile de France. Synthèse de l accord

Plan de Déplacements Entreprise (PDE) Ile de France. Synthèse de l accord Plan de Déplacements Entreprise (PDE) Ile de France Synthèse de l accord pourquoi mettre en place un PDE sur le bassin d emploi d Ile de France? la mise en place d un Plan de Déplacements Entreprise en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 22 novembre 2013. Lancement d un service de transport à la demande sur le réseau MOOVI

DOSSIER DE PRESSE Le 22 novembre 2013. Lancement d un service de transport à la demande sur le réseau MOOVI DOSSIER DE PRESSE Le 22 novembre 2013 Lancement d un service de transport à la demande sur le réseau MOOVI 9 communes, 4 points d arrêt SOMMAIRE 9 communes, 4 points d arrêt page 3 Carte du TAD page 4

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE. Les actions. octobre 2007

PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE. Les actions. octobre 2007 PLAN DE DEPLACEMENTS DU CONSEIL REGIONAL DU CENTRE 1 Les actions octobre 2007 Rappel Diagnostic des Objectifs : objectifs et des et orientations pour les déplacements domicile-travail 1 : Encourager et

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Schéma Directeur Accessibilité

Schéma Directeur Accessibilité Schéma Directeur Des services régionaux de transport de voyageurs - Deuxième concertation en Gironde - Contenu de la présentation Rappel des étapes antérieures sur le réseau ferroviaire (Maillage, référentiel

Plus en détail

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions 6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions Besoins identifiés par la commune : 1. sécuriser le carrefour des Tancs (peu de visibilité) et l accès à l arrêt de bus (le long de la RD942 très circulée)

Plus en détail

Parcs-relais et aires de covoiturage

Parcs-relais et aires de covoiturage Optimisation multimodale des déplacements du PST Rhône-Alpes sur la mobilité Le stationnement : quelles techniques de gestion pour quelles politiques? Parcs-relais et aires de covoiturage N 1 Plan Les

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

AMÉNAGEMENT D UNE AIRE MULTI-DÉPLACEMENT GARE DE MER. (parking covoiturage piste cyclable stationnement vélos sécurisé)

AMÉNAGEMENT D UNE AIRE MULTI-DÉPLACEMENT GARE DE MER. (parking covoiturage piste cyclable stationnement vélos sécurisé) Communauté de communes de la Beauce Ligérienne 9 rue Nationale 41500 MER Contact Catherine LONQUEU Mail : catherinelonqueu.ccbl@ville-de-mer.com AMÉNAGEMENT D UNE AIRE MULTI-DÉPLACEMENT GARE DE MER (sens

Plus en détail

GARES ROUTIERES. Des infrastructures au cœur du débat. Fédération nationale des transports de voyageurs

GARES ROUTIERES. Des infrastructures au cœur du débat. Fédération nationale des transports de voyageurs GARES ROUTIERES Des infrastructures au cœur du débat Fédération nationale des transports de voyageurs Décembre 2014 Sommaire 1 > Etat des lieux des gares routières en France 2 > Enquête nationale sur les

Plus en détail

ORGANISER LES DÉPLACEMENTS DES PUBLICS

ORGANISER LES DÉPLACEMENTS DES PUBLICS ORGANISER LES DÉPLACEMENTS DES PUBLICS Enjeux et objectifs Les enjeux Les déplacements des festivaliers soulèvent plusieurs enjeux : - La possibilité pour tous les festivaliers d accéder facilement aux

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national A. Les déplacements 1. La mobilité A - Contexte national Avec les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique, les déplacements sont au cœur des préoccupations : indispensable à nos modes

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs Schéma directeur d accessibilité Ad AP Transports collectifs Présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité 1 SOMMAIRE Pages Le SDA Ad AP (dépôt- contenu) 3 Prorogation possible des

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

En tout premier lieu, je voudrais vous présenter les excuses du Président Camine, qui exceptionnellement ne peut être là ce matin.

En tout premier lieu, je voudrais vous présenter les excuses du Président Camine, qui exceptionnellement ne peut être là ce matin. SESSION DU CONSEIL REGIONAL 7 FEVRIER 2014 Sous réserve du prononcé Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Vice-présidents, Mesdames, messieurs, En tout premier lieu, je voudrais vous présenter

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Crédit d engagement pour l aménagement d abris pour le stationnement des deux roues Fr. 784'000.-

Plus en détail