SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Durée : 2 heures

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Durée : 2 heures"

Transcription

1 Minisère d éducaion e de Formaion D. R. E. Nabeul Lycée Secondaire Roue de la Plage SOLIMAN SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Durée : 2 heures Classe : 4 ème Mahs Dae : Novembre Prof : Jalel CHAKROUN CHIMIE (4,5p s ) Au cours d une réacion d esérificaion, on fai réagir na =,6 mol d un acide A e n B =,3 mol d un alcool B. On obien un eser D de formule semi développée CH 3 COOC 2 H 5. Le mélange de volume V, qui demeure consan, es placé dans un bain marie mainenu à la empéraure 8 C. A des inervalles du emps successifs e égaux, on prélève un volume v = 2,25mL du mélange e on dose la quanié d acide resan avec une soluion de soude (S B ) de concenraion C B = 1,25 mol.l -1, en présence de quelques goues de phénolphaléine. Les résulas on permis de racer la courbe de la figure 1 (Voir annexe) 1) Ecrire l équaion de cee réacion en uilisan les formules semi développées. 2) a- Expliquer commen réaliser le dosage à chaque insan choisi. (on pourra donner un schéma du monage) b- Calculer le volume oal V du mélange réacionnel c- Calculer le volume V B.E de la soluion (S B ) versé à l équivalence e qui a éé nécessaire pour déerminer la quanié d acide resan dans le mélange à la dae 1 =2 min. d- Définir la viesse insananée de la réacion puis calculer sa valeur à la même dae 1. 3) a- Dresser le ableau d évoluion de l avancemen de la réacion, dans le mélange, au cours du emps. b- Déduire la valeur de l avancemen final x f de cee réacion. c- Déerminer la valeur de l avancemen maximal xmax de cee réacion. d- Définir le aux d avancemen final τf de la réacion puis calculer sa valeur. 4) Cier deux caracères de cee réacion qu on peu déduire à parir de la courbe. 5) Exprimer la consane d équilibre K de cee réacion en foncion de τ f.. Calculer sa valeur. 6) Si à =, on avai mélangé :( 1mol de l acide A, 1mol de l alcool B, 3mol de l eser D e 3mol d eau), quelle serai sa composiion à l équilibre dynamique? On donne : Acide A Densié : d 1 = 1,5 Masse molaire : M1 = 6 g.mol -1 Alcool B Densié : d 2 =,79 Masse molaire : M2 = 46 g.mol -1 Exercice N 2 A 25 C e à l insan, on forme un mélange aqueux de volume V conenan a mol d ions ferrique Fe 3+ e a mol d ions hiocyanae SCN. Le sysème chimique évolue alors e il se forme, en soluion aqueuse, les ions hiocyanaofer (III) Fe(SCN) 2+ caracérisés par une couleur rouge sang. La réacion aboui à l équilibre suivan : Fe 3+ + SCN - Fe(SCN) a- Donner l expression de la foncion des concenraions Π associée à cee équaion. b- Calculer sa valeur à l insan. En déduire le sens d évoluion sponanée du sysème. 2- Enoncer la loi d acion de masse e donner l expression correspondane. 3- Exprimer la consane d équilibre K de la réacion éudiée en foncion de x ; a e V (où x désigne l avancemen à l équilibre : x = x f ) 4- Soi A = KK ; VV a- Monrer que x vérifie l équaion : x 2 (2a + 11 ).x + a2 =. AA b- Déerminer alors les concenraions des différens consiuans du sysème à l équilibre dynamique. on donne : k = 1 ; V =,5 L ; a =.1 mol. (2,5p s )

2 (6,5p s ) On réalise le circui élecrique représené par la figure 2 comporan, en série, un généraeur idéal de ension de f.é.m E, une bobine d inducance L e de résisance r, un inerrupeur K e un résisor de résisance R. A la dae = on ferme l inerrupeur K e à l aide d un oscilloscope à mémoire, on enregisre la ension u b () aux bornes de la bobine, on obien l oscillogramme de la figure 3 de l annexe. 1- Compléer le schéma du circui de la figure 2, puis Indiquer le branchemen de l oscilloscope qui perme de visualiser la ension ub() aux bornes de la bobine. 2- Eablir l expression de l inensié du couran I lorsque le régime permanen s éabli. 3- Monrer que l équaion différenielle régissan les variaions de la ension u () aux bornes de la bobine es donnée par: LL (RR+rr). dduu bb dddd + uu bb () = rr.ee (RR+rr) PHYSIQUE 4- Vérifier que : ub() = A. e -/τ + B es une soluion de l équaion différenielle précédemmen éablie avec A, B e τ son des consanes posiives qu on déerminera leur expressions. 5- Prélever du graphe de la figure 3 la f.é.m E du généraeur e la consane du emps τ du circui. 6- Lorsque le régime permanen s éabli, l inensié du couran élecrique dans le circui es I =,2A. a- Eablir l expression de la ension Ub. aux bornes de la bobine, lorsque le régime permanen s éabli. b- Déduire la valeur de sa résisance r ainsi que celle de la résisance R. c- Déduire la valeur de l inducance L de la bobine. d- Calculer, en régime permanen, l énergie emmagasinée par la bobine. e- Que se passera -il si on ouvre l inerrupeur K? Proposer une soluion pour proéger l expérimenaeur. 7- On recommence l expérience précédene, en remplaçan la bobine par une aure de même inducance L mais de résisance praiquemen nulle (r ). Représener, dans le même sysème d axes e en précisan oue modificaion, l allure de la nouvelle courbe représenan la ension aux bornes de la bobine u b (). (sur la figure -3) b Exercice N 2 On considère le circui élecrique schémaisé par la figure 4, comporan : K 1 K 2 un généraeur idéal (G) de ension consane U ; un condensaeur (c) de capacié C e d armaures A e B ; i une bobine (B) d inducance L =,1H e de résisance r ; A Un résisor de résisance R réglable. (c) deux inerrupeurs K1 e K 2. (G) B (6,5p s ) (B) 1) On ferme K 1 avec K 2 ouver : a- Quel phénomène es observé au niveau du condensaeur? b- Donner l allure de la courbe = f() e l inerpréer. figure - 4 c- Donner l expression, en foncion de C e U de l énergie maximale E sockée dans le condensaeur à la fin de cee expérience. 2) A = s, on ouvre K 1 e on ferme K 2. Un sysème d acquisiion informaisé enregisre les variaions, au cours du emps, de la ension uab e donne la courbe de la figure 5 de l annexe. a- Quelle es la naure des oscillaions observées? De quel régime d évoluion s agi il? b- Qu appelle -on l inervalle du emps T caracérisique de cee évoluion? Donner sa valeur. c- En admean que : T 2π LC, déduire la valeur de la capacié C du condensaeur. d- Eablir l équaion différenielle vérifiée par la ension aux bornes du condensaeur. 3) Sachan qu à l insan de dae 1, la ension aux bornes de la bobine vau u B = 12,8 V, a- Déerminer à ce insan 1 e en exploian la courbe de la figure 5 : - La valeur algébrique i1 de l inensié du couran qui circule dans le circui. - La valeur de l énergie magnéique EL emmagasinée par la bobine. b- Déduire la valeur de la résisance R. c- Monrer que l énergie de l oscillaeur n es pas conservée. Sous quelle forme es elle dissipée? d- Calculer l énergie dissipée enre les daes = e 1. 4) On donne à R rois valeurs différenes R 1, R 2 e R 3. On obien à chaque valeur de R l une des courbes (a), (b) ou (c) donnan la variaion de uab en foncion du emps. (Voir figure 6 de l annexe) a- Donner dans chaque cas le nom du régime d évoluion du circui. b- Comparer les valeurs des résisances R 1, R 2 e R 3. R

3 Annexe Nom :.. Prénom :.. Classe : N : CHIMIE :,7 n acide (mol) Figure 1,6,5,4,3,2,346,1 (min) PHYSIQUE : Figure 2 u b () (en V) K A Figure 3 E B i C

4 Exercice N 2 Figure 5 (V) T 5V π.1-4 s 1 Figure 6 6 (a) (b) (c) R R 3 2 R1 Régime Régime Régime

5

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

REGIME TRANSITOIRE. 1 Introduction. 2 Propriétés fondamentales du condensateur

REGIME TRANSITOIRE. 1 Introduction. 2 Propriétés fondamentales du condensateur REGIME TRANSITOIRE Inroducion Lorsqu on ferme un circui pour le mere en foncion, les courans e les ensions meen un cerain emps à s éablir. C es le régime ransioire. Ce chapire fai l éude des composans

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

Carte d'acquisition Dossier ressource

Carte d'acquisition Dossier ressource Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques TP AMOS Care USB 6009 BTS SP1 Page 1 sur 9 Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques 1. Présenaion 1.1 inroducion Une care d'acquisiion es un accessoire uilisé dans

Plus en détail

RESOLUTION D EQUATIONS DIFFERENTIELLES APPLICATION EN SCIENCES PHYSIQUES

RESOLUTION D EQUATIONS DIFFERENTIELLES APPLICATION EN SCIENCES PHYSIQUES RESOLUTION D EQUATIONS DIFFERENTIELLES APPLICATION EN SCIENCES PHYSIQUES Sommaire I- Equaions différenielles du premier ordre I-1- Résoluion des équaions du ype : a f () + f() = g() I-- Exemple de résoluion

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Bac blanc du vendredi 17 mars 006 - Lycée Élie Caran - La Tour du Pin Physique - Chimie Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : h0 COEFFICIENT : 8 pour les spécialiés physique e chimie - 6 pour

Plus en détail

( ) = 20 + 10 e x. x x x 1 2. lim 10e = 0. 2. Étudier les variations de la fonction f et dresser son tableau de variations.

( ) = 20 + 10 e x. x x x 1 2. lim 10e = 0. 2. Étudier les variations de la fonction f et dresser son tableau de variations. Corrigé Parie A La foncion f es définie sur l inervalle [ ; + [ par f ( ) ( ) = + e On noe C la courbe représenaive de la foncion f dans un repère orhonomal ( Oi,, j) cm) (unié graphique Éudier la limie

Plus en détail

Réponse Temporelle d'un circuit RLC dégradé en régime quelconque : fonctions intégration et dérivation

Réponse Temporelle d'un circuit RLC dégradé en régime quelconque : fonctions intégration et dérivation INGOD Charloe MEYE Anne DAEAU Mayeul 22 GESSET omain éponse Temporelle d'un circui C dégradé en régime quelconque : foncions inégraion e dérivaion Philippe GUY 23-24 INGOD Charloe MEYE Anne DAEAU Mayeul

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

Examen d'entrée 2009-2010 Physique Durée: 2 heures 12 juillet 2009

Examen d'entrée 2009-2010 Physique Durée: 2 heures 12 juillet 2009 xamen d'enrée 009-010 Physique Durée: heures 1 juille 009 I- [ 0 ps] Déerminaion des caracérisiques (L, r d'une bobine M Dans le bu de déerminer les caracérisiques r e L d'une bobine, on réalise le circui

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. TP 4 : Eude de la errasse (Minuerie) Objecifs : Insallaions élecriques des bâimens. Prendre connaissance du CCTP, des plans dexécuion. Prendre connaissance e simuler sous chemaplic le monage Minuerie.

Plus en détail

Elec 3 : Circuit RLC

Elec 3 : Circuit RLC Travaux Praiques de physique Elec 3 : ircui R Version du 8/3/6 Plan Rappels Théoriques ircuis R e R ircui «idéal» ircui R en ension coninue ircui R en ension sinusoïdale, résonance Applicaions Manipulaion

Plus en détail

EXERCICES D ELECTROSTATIQUE ENONCES

EXERCICES D ELECTROSTATIQUE ENONCES EXEICES D ELECTROSTATIQE ENONCES Exercice A : Champ élecrosaique crée par es charges Quare charges poncuelles son placées aux sommes un carré e côé a : +q +q +q -q Déerminer les caracérisiques u champ

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

Exercice I. TRAITEMENTS D UNE INFECTION VIRALE (6,5 points) Bac S Métropole rattrapage 09/2010 Calculatrice interdite http://labolycee.

Exercice I. TRAITEMENTS D UNE INFECTION VIRALE (6,5 points) Bac S Métropole rattrapage 09/2010 Calculatrice interdite http://labolycee. Exercice I. TRAITEMENTS D UNE INFECTIN VIRALE (6,5 points) Bac S Métropole rattrapage 09/2010 Calculatrice interdite http://labolycee.org Pour une infection provoquée par le virus Influenza, deux types

Plus en détail

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Indusrielle ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures PROPOSITION DE BAREME Analyse du sysème Quesion

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... 2

CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... 2 CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... I. PRINCIPE... A. Quel modèle uiliser?... B. Algorihme de simulaion... 3 II. EXEMPLE D APPLICATION... 4 A. Travail préliminaire... 4 B. Simulaion des rajecoires... 6 Algorihme...

Plus en détail

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D TD V1.0 Voiure radio commandée servomoeur e rame PPM. Formaion Sysèmes d'informaion e numérique Le servomoeur es un mécanisme qui réalise le déplacemen d un axe (pouvan êre relié à la direcion

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

Cours d électrocinétique :

Cours d électrocinétique : Universié de Franche-Comé UFR des Sciences e Techniques STARTER 005-006 Cours d élecrocinéique : Régimes coninu e ransioire Elecrocinéique en régimes coninu e ransioire 1. INTRODUCTION 5 1.1. DÉFINITIONS

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

Chapitre 1.3 La vitesse instantanée

Chapitre 1.3 La vitesse instantanée Chapire.3 La iesse insananée La iesse dans un graphique de posiion On peu obenir une iesse moyenne en foncion du emps en effecuan un calcul de pene. Puisqu une pene es une rappor enre une ariaion selon

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE CIENCE DE L'INGÉNIEU TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTIQUE TEMINALE Durée : 2h OUVE POTAIL FAAC : EUE CODÉE Cenres d'inérê abordés : Thémaiques : CI11 ysèmes logiques e numériques I6 Les sysèmes logiques combinaoires

Plus en détail

Dosage acido basique

Dosage acido basique Dosage acido basique I) Dosage d une solution d acide chlorhydrique par une solution d hydroxyde de sodium V B 1) Tableau d'avancement de la réaction Identifier les espèces chimiques présentes dans les

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2 Les soluions solides e les diagrammes d équilibre binaires 1. Les soluions solides a. Descripion On peu mélanger des liquides par exemple l eau e l alcool en oue proporion, on peu solubiliser un solide

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

Chapitre 1. La cinématique. 1.1 Définitions

Chapitre 1. La cinématique. 1.1 Définitions Chapire 1 La cinémaique La cinémaique es la descripion mahémaique du mouvemen, souven considérée comme la base de la physique. Le mouvemen le plus fondamenal auquel on puisse penser es la chue libre. Expérimenée

Plus en détail

Traitement du Signal Déterministe

Traitement du Signal Déterministe Cours e ravaux Dirigés de raiemen du Signal Déerminise Benoî Decoux (benoi.decoux@wanadoo.fr) - s - ère parie : "Noions de base e éudes emporelles" Bases du raiemen de signal Calculer l ampliude de la

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I. 1 CHAPITRE I : Cinémaique du poin maériel I.1 : Inroducion La plupar des objes éudiés par les physiciens son en mouvemen : depuis les paricules élémenaires elles que les élecrons, les proons e les neurons

Plus en détail

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites Chapire 5 Modèles d Inensié Les deux approches dans la modélisaion de risque de crédi approche srucurel e approche d inensié ne son pas compaibles : dans les modèles d inensié, l exisence de l inensié

Plus en détail

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG.

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG. TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Universié de Créeil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE CHROMATOGRAPHIE: Chromaographie en Phase Gazeuse CPG. Année universiaire 23/24 Sommaire. I OBJECTIF...3

Plus en détail

Chapitre 3.12 La charge et la décharge d un condensateur

Chapitre 3.12 La charge et la décharge d un condensateur hapire 3. La charge e la décharge d un condensaeur Le condensaeur Un condensaeur es un composan élecroniue servan à recueillir une séparaion de charges élecriues. l es consrui à l aide de deux plaues conducrices

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Indusrielles pour l Ingénieur Cenre d Inérê 6 : CONVERTIR l'énergie Compéences : MODELISER, RESOUDRE CONVERSION ELECTROMECANIQUE - Machine à couran coninu en régime dynamique Procédés de piloage

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 +

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 + Universié Pierre e Marie Curie Licence de Mahéaiques Séries e inégrales généralisées - Approfondisseen (2M26) Janvier-Juin 25. Devoir Maison n o Exercice : Convergence e calcul d inégrales. Éudier la naure

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 Séance 1........................................................................................................ Je calcule des longueurs, des aires e des volumes....................................................

Plus en détail

Intégrales Généralisées

Intégrales Généralisées Inégrales Généralisées Eercice. Monrer la convergence e calculer la valeur des inégrales : I = 3 e d ; I = + d ln() ; I 3 = ( + ) d Allez à : Correcion eercice Eercice. Les inégrales généralisées suivanes

Plus en détail

ETUDE D'UNE ALIMENTATION A DECOUPAGE. I ) MONTAGE REDRESSEUR TRIPHASE A DIODES (figure n 2)

ETUDE D'UNE ALIMENTATION A DECOUPAGE. I ) MONTAGE REDRESSEUR TRIPHASE A DIODES (figure n 2) GCJIPH BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1997 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 ETUDE D'UNE ALIMENTATION A DECOUPAGE Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

M2 SIA. TD Capteurs CCD. Exercice 1. Le nombre d électrons Ne qui s échappent du puits de potentiel en fonction du temps t est donné par :

M2 SIA. TD Capteurs CCD. Exercice 1. Le nombre d électrons Ne qui s échappent du puits de potentiel en fonction du temps t est donné par : M2 SIA TD Capeurs CCD Exercice 1 Le nombre d élecrons Ne qui s échappen du puis de poeniel en foncion du emps es donné par : avec L, la longueur de la grille de polarisaion (cm) V TB, la haueur de barrière

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

PHYSIQUE. Partie préliminaire

PHYSIQUE. Partie préliminaire PHYSIQUE Les différenes paries de ce problème son dans une large mesure indépendanes Seules les argumenaions précises e concises seron prises en compe en réponse aux quesions qualiaives Parie préliminaire

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures SESSION PSIP3 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE Durée : 4 heures NB : Le candida aachera la plus grande imporance à la claré, à la précision e à la concision de la rédacion Si un candida es amené

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Prénom e nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Exercice n 1 Un ouvrier dispose de plaques de méal de 110 cm de longueur e de 88 cm de largeur. Il a reçu la consigne suivane : «Découpe dans

Plus en détail

2. Tensions et courants alternatifs

2. Tensions et courants alternatifs 2.1 Définiions 2.1.1 Tension coninue Une ension coninue es une ension qui ne change pas avec le emps. diagramme d'une ension coninue: u() 2.1.2 Tension alernaive Une ension alernaive es une ension qui

Plus en détail

CHIMIE. Durée : 3 heures 30 minutes. L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve.

CHIMIE. Durée : 3 heures 30 minutes. L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Banque «Agro-véto» A-0311 CHIMIE Durée : 3 heures 30 minutes L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur

Plus en détail

Distributeur automatique de café

Distributeur automatique de café BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures Son auorisés les calcularices élecroniques e le maériel

Plus en détail

Etude des dipôles R, L et C en régime transitoire

Etude des dipôles R, L et C en régime transitoire Eude des dipôles, L e C en régime ransioire I Présenaion des dipôles L e C e du régime ransioire 1) Condensaeur d u e u d C ( )² i C du e P Cu du E() C u e d d Propriéés : La ension aux bornes d un ondensaeur

Plus en détail

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - ELECTRONIQUE DE PUISSANCE11-20/11/2013 - Page 1 sur 60

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - ELECTRONIQUE DE PUISSANCE11-20/11/2013 - Page 1 sur 60 ELECRONIQUE DE PUISSANCE 2 ème année S3 V. Cholle - ELECRONIQUE DE PUISSANCE11-20/11/2013 - Page 1 sur 60 ELEC INSRU 3 ELECRONIQUE DE PUISSANCE Ch1 HACHEUR Ch2 HYRISOR Ch3 REDRESSEMEN NON COMMMANDE Ch4

Plus en détail

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE UNIVERSITE DE TUNIS Faculé des sciences économiques e de gesion de Tunis MODELE DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE Ezzeddine MBAREK 2010 1 INTRODUCTION Le modèle que je propose

Plus en détail

Production d un son par les instruments de musique

Production d un son par les instruments de musique Producion d un son par les insrumens de musique ACTIVITÉ 1 : Recherche documenaire : Les foncions d un insrumen de musique Objecif : découvrir commen les insrumens de musique acousique peuven remplir leurs

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Base Naionale des Sujes d'examens de l'enseignemen professionnel

Plus en détail

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien Universié Paris VI Maser : Modèles sochasiques, applicaions à la finance (MM065) TD 20-2 : Modèles de marchés - Mouvemen brownien. Taux de change. Soi (Ω, P(Ω), P) un espace probabilisé fini non redondan

Plus en détail

Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013

Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013 LCD Physique ebc 1 Exercices M1: Cinémaique du poin A) Quesions de compréhension 1) Un voyageur dans un rain en mouvemen à viesse consane laisse omber un obje. Esquisser l allure de la rajecoire : pour

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

Nature de l information

Nature de l information Naure de l informaion PAGE : Siuaion : Parfois l informaion fournie par un capeur Tou Ou Rien (TOR) n es pas suffisane pour piloer l équipemen. Dans ce cas nous devons avoir recours à des capeurs e déeceurs

Plus en détail

TP Chimie 3. Conductimétrie. I- Conductivité d'un électrolyte. I.1 Conductivité molaire d'un ion

TP Chimie 3. Conductimétrie. I- Conductivité d'un électrolyte. I.1 Conductivité molaire d'un ion TP Chimie 3 Conductimétrie I- Conductivité d'un électrolyte Solution électrolytique : solution contenant des ions. C'est une milieu conducteur. Le passage du courant est assuré par le mouvement des ions

Plus en détail

CONDITONNEMENT DU SIGNAL

CONDITONNEMENT DU SIGNAL I) Présenaion "La diode" CONITONNMNT U IGNAL La diode es un composan élecronique semi conduceur qui se compore comme un inerrupeur fermé quand elle es polarisée en direc e comme un inerrupeur ouver polarisée

Plus en détail

CHAPITRE 5 Fonction linéaire. Proportionnalité. Fonction affine.

CHAPITRE 5 Fonction linéaire. Proportionnalité. Fonction affine. CHAPITRE 5 Foncion linéaire. Proporionnalié. Foncion affine. (Voir : 4 ème, chapire 5 ; 3 ème, chapires 3, 13.) I) Foncion linéaire A) Définiion a désigne un nombre relaif connu e fié. Définiions : La

Plus en détail

Matière : SCIENCES-PHYSIQUES

Matière : SCIENCES-PHYSIQUES DIRECTION RÉGIONLE DE L ÉDUCTION DU KEF Lycée De Kalâat Sinan Matière : SCIENCES-PHYSIQUES Proposé par : Mrs.M ed Lamine.bdelwahed & Mme H.IMEN Classes : 4 ème SC.EXP1,2,3 Date : Le 9-12- 211 Durée : 3

Plus en détail

Régiosélectivité de l acylation des aromatiques

Régiosélectivité de l acylation des aromatiques Banque «Agro -Véto» A 35 CHIMIE Durée : 3 heures 3 minutes L usage d une calculatrice et de toute table numérique est interdit pour cette épreuve. Cette épreuve est constituée de trois parties totalement

Plus en détail

TP découverte : contacts NO - NC

TP découverte : contacts NO - NC www.meleec.org Nom : Prénom : Classe / groupe : Dae : Domaine indusriel TP découvere : conacs NO - NC Noe dossier : / 20 Dae: Page : 1 sur 6 TP découvere : conacs NO - NC TP découvere : conacs NO - NC

Plus en détail

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max

1ère partie : caractéristiques générales d'un signal périodique v(t) v V max G. Pinson - Physique Appliquée Signaux périodiques A3-P / A3 - Mesurage des signaux périodiques ère parie : caracérisiques générales d'un signal périodique () 3 + 4 sin 5 max pp DC (ms) min () Signal arian

Plus en détail

LES CAPTEURS. Perturbations. Acquérir et coder une information. Capteur

LES CAPTEURS. Perturbations. Acquérir et coder une information. Capteur CPGE / Sciences Indusrielles pour l Ingénieur CI9 Capeurs LES CAPTEURS Le domaine indusriel a besoin de conrôler de rès nombreux paramères physiques (longueur, force, poids, pression, déplacemen, posiion,

Plus en détail

Texte Ruine d une compagnie d assurance

Texte Ruine d une compagnie d assurance Page n 1. Texe Ruine d une compagnie d assurance Une nouvelle compagnie d assurance veu enrer sur le marché. Elle souhaie évaluer sa probabilié de faillie en foncion du capial iniial invesi. On suppose

Plus en détail

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités Universié d'angers : LSEN relaions foncionnelles p. Parie A : Proporionnalié RELATIONS FONCTIONNELLES I Généraliés / Définiion : Soien deux suies de nombres réels : (x ;x ;x ;x 4 ) e (y ;y ;y ;y 4 ). Ces

Plus en détail

Régimes transitoires. Régimes forcés

Régimes transitoires. Régimes forcés Universié Monpellier II : UF Sciences Module A ours A : régimes ransioires égimes ransioires. égimes forcés harge/décharge d'un condensaeur à ravers une résisance. harge Soi le circui donné ci-dessous

Plus en détail

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle Eercices de baccalauréa série S sur la loi eponenielle (page de l énoncé/page du corrigé) La compagnie d'auocars (Bac série S, cenres érangers, 23) (2/) Durée de vie d'un composan élecronique (Bac série

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE LYCEE KHAZNADAR DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Proposé par : MLAOUHI S & ABAAB T Disciplines echniques SECTION TECHNIQUE Consiuion du suje : un dossier echnique : pages 1/4 2/4 3/4 e 4/4 Des feuilles réponses

Plus en détail

Le Condensateur Dipôle RC Cinétique chimique

Le Condensateur Dipôle RC Cinétique chimique 4 ème Maths & Sc.exp Série d exercices N 1 Physique : Le ondensateur Dipôle inétique chimique Exercice n 1: 1/ ompléter le montage ci-contre afin de charger le condensateur de capacité par un courant constant.

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Chapitre II: ACIDES - BASES. Leçon I. Définition et mesure du ph

Chapitre II: ACIDES - BASES. Leçon I. Définition et mesure du ph hapitre II: AIDES - BASES Leçon I. Définition et mesure du ph Ex. ompléter le tableau suivant à 25 [H 3 O + ] (mol.l - ) [HO - ] (mol.l - ) 4,5. -2 2,6 ph 9,4 Nature de la solution 6,2. -9,8. -5 8,6. -6

Plus en détail

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim I APPROCHE DE LA FIABILITE PAR LES PROBABILITES : Définiion selon la NF X 6 5 : la fiabilié es la caracérisique d un disposiif exprimée par la probabilié que ce disposiif accomplisse une foncion requise

Plus en détail

DUPOUY Sébastien Lundi 15 mai 1997 MIQUEL Vincent

DUPOUY Sébastien Lundi 15 mai 1997 MIQUEL Vincent DUPOUY Sébasien Lundi 15 ai 1997 MIQUEL Vincen groupe 1 binôe 3 Règle des phases Observaions de la srucure d équilibre d alliages Fer-arbone par Microscopie opique TP de aériaux 2 I) Inroducion L exaen

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

ÉTUDE CINÉMATIQUE D UN FLUIDE EN ÉCOULEMENT.

ÉTUDE CINÉMATIQUE D UN FLUIDE EN ÉCOULEMENT. Objecifs CINÉMATIQUE DES FLUIDES ÉTUDE CINÉMATIQUE D UN FLUIDE EN ÉCOULEMENT Coprendre les différences enre l approche lagrangienne e l approche eulérienne Saoir eprier une accéléraion lagrangienne en

Plus en détail

Concours externe à dominante scientifique

Concours externe à dominante scientifique CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 10 ET 11 MARS 2009 Concours externe à dominante scientifique ÉPREUVE N 3 : à options durée 3 heures - coefficient

Plus en détail

budgétaire et extérieure

budgétaire et extérieure Insiu pour le Développemen des Capaciés / AFRITAC de l Oues / COFEB Cours régional sur la Gesion macroéconomique e les quesions de dee Dakar, Sénégal du 4 au 5 novembre 203 Séance S-4 : Souenabilié budgéaire

Plus en détail

Fonctions numériques Proportionnalité

Fonctions numériques Proportionnalité Foncions numériques Proporionnalié I Foncions numériques 1 ) Définiion e noaions Définir une foncion f qui à x associe y c es donner une formule mahémaique qui perme pour oue valeur donnée de x soi de

Plus en détail

Cours à domicile -Wahab Diop - 779165576

Cours à domicile -Wahab Diop - 779165576 Lycée de Kounoune Devoir surveillé N 1 classe de Tle S2 2015/2016: prof : M.Diagne email : diagnensis@yahoo.fr EXERCICE 1 : Principe de fonctionnement d'un éthylotest Données : M(éthanol) = 46 g.mol -1

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

DURÉE DE FONCTIONNEMENT D UNE PILE CUIVRE ALUMINIUM

DURÉE DE FONCTIONNEMENT D UNE PILE CUIVRE ALUMINIUM DURÉE DE FONCTIONNEMENT D UNE PILE CUIVRE ALUMINIUM Une pile est composée de deux demi-piles reliées par un pont salin (papier filtre imbibé d une solution de chlorure de potassium). La première demi-pile

Plus en détail

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices obs.4 Couleur et quantité de matière exercices Savoir son cours Mots manquants Une solution colorée se comporte comme un filtre coloré. La grandeur permettant d évaluer l intensité de la lumière absorbée

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail