ANS R+T SALON LEADER MONDIAL DES FERMETURES, PORTES/PORTAILS ET DE LA PROTECTION SOLAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANS R+T SALON LEADER MONDIAL DES FERMETURES, PORTES/PORTAILS ET DE LA PROTECTION SOLAIRE"

Transcription

1 ANS R+T SALON LEADER MONDIAL DES FERMETURES, PORTES/PORTAILS ET DE LA PROTECTION SOLAIRE

2 «Comme d habitude le alon R+T était pour nou un alon réui où il va de oi de participer.» Jürgen Eckhardt, directeur régional de vente, Nice S.p.A., Italie «L excellente édition du alon R+T 2012 et terminé depui preque ix moi et le affaire de l aprè-alon vont bon train! En ce qui concerne le groupe Hunter Dougla, le alon nou a donné de impulion, pour l Allemagne, pour toute l Europe, dion pour le monde entier!» Friedrich W. Petrat, gérant, Hunter Dougla Component, Cael, uccurale de Hunter Dougla GmbH «Le alon R+T et la plate-forme la plu importante pour le nouveaux produit. Ici nou rencontron no client et gagnont également notre nouvelle clientèle, principalement venant de l étranger.» Gerhard Mader, directeur de vente, Warema, Marktheidenfeld «Environ 60 pour cent de no produit ont exporté, 40 pour cent ont detiné au marché intérieur. La provenance de viiteur ur notre tand reflétait cette répartition. De même, leur niveau de qualité était trè élevé, beaucoup de déciionnaire e trouvaient parmi eux.» Klau Braun, préident de la gérance, Alukon Syteme, Konradreuth R+T 2015 DU 24 AU 28 FÉVRIER 2015 R+T RENCONTRE MONDIALE DE LA BRANCHE «Le alon R+T a trè bien marché, nou omme entièrement atifait. En plu de no client habituel, un grand nombre de propect e ont particulièrement intéreé pour le innovation dan le domaine de la domotique. Nou nou attendon à de trè bonne affaire uite au alon.» Bernhard Sommer, gérant, Somfy GmbH, Rottenburg / Neckar «R+T et pour nou le alon le plu important parce que l on y préente non eulement le innovation mai elle y ont aui également accueillie avec un grand intérêt par le viiteur.» Kurt Spielmann, reponable de vente Allemagne, Sauleda S.A., Epagne «Le alon R+T 2012 était excellent pour nou. Étant l un de leader mondiaux de l indutrie de volet roulant, nou omme venu au alon préenter notre nouvelle image de marque et no produit innovant. Le écho étaient excellent.» Marku Maedje, directeur de la ditribution, heroal, Verl «Le alon R+T et pour nou le alon leader mondial qui marque pour nou la date en vue de laquelle nou développon no nouveaux produit. Nou omme trè atifait de la tournure du alon et trè optimite concernant le affaire aprè le alon.» Jutu Schmitz, aocié-gérant, Schmitz-Werke, Emdetten «L organiation du alon était excellente. Beaucoup de no client habituel venant d Allemagne et de l étranger nou y ont rendu viite, et nou avon pu nouer de nombreux nouveaux contact. Le alon R+T et une nouvelle foi avéré être le bon alon pour nou et no produit.» Stephan Kleine, gérant de GFA Geellchaft für Antriebtechnik GmbH & Co.KG, Düeldorf «L infratructure parfaite, l internationalité et la qualité de contact noué à R+T ont unique au monde.» Chritian Schaller, gérant, Hella, Autriche Opinion de expoant I 03

3 Ulrich Kromer von Baerle Porte-parole de la Direction, Landemee Stuttgart GmbH L édition 2012 du alon R+T était un énorme uccè. Jamai auparavant le alon aura accueilli autant d expoant et de viiteur, le nouveauté préentée auront été aui nombreue et l écho médiatique et l intérêt de viiteur aui important que cette année-là. Et jamai auparavant le alon R+T n aura connu une telle internationalité! Le viiteur de pa moin de 125 pay ont fait le déplacement à Stuttgart, alor qu en 2009 il étaient venu de 106 pay. Quel chiffre pourrait mieux ouligner le tatut du alon leader mondial que celui-ci? Côté expoant, le taux d internationalité était de 66 pour cent : au total 538 expoant de 816 expoant préent ont venu de l étranger de 39 pay différent. Il n et probablement guère néceaire de mentionner que le alon R+T et un alon de innovation, car il dicte le rythme de innovation dan la branche. Le nouveauté ont développée jute à temp afin d avoir leur première mondiale lor du alon R+T devant un public international. Plu de 100 demande dépoée pour le prix de l innovation de R+T 2012 le prouve d une manière impreionnante. Mai à Stuttgart, on ne fait pa que nouer de contact et préenter le nouveauté, on génère aui du chiffre d affaire. Le expoant ont noté une volonté d invetir exceptionnellement importante, et le ondage de Mee Stuttgart a révélé que 16 pour cent de viiteur qui ouhaitaient invetir étaient prêt à faire un effort d invetiement upérieur à euro. Ce chiffre important traduit le niveau de qualité élevé de viiteur de R+T. En effet, preque un viiteur ur deux (45 pour cent) faiait partie de la direction de l entreprie. Nou ouhaiton dan cette brochure péciale jubilé, tout d abord paer en revue l excellente édition de 2012, pui faire le bilan de a réuite, pour jeter enuite un regard en arrière ur le première année d une ucce tory aez unique. Je vou ouhaite beaucoup de plaiir pendant la lecture de notre brochure et me réjoui d ore et déjà de vou revoir en 2015 à Stuttgart. 04 I Éditorial Impreion du alon R+T 2012 I 05

4 LE MEILLEUR SALON R+T DE TOUS LES TEMPS 2012 Parfoi, on avait l impreion que le expoant et le viiteur faiaient de la urenchère entre eux pour louanger l édition R+T Il était quetion d une réuite magnifique, d une ambiance merveilleue et d un public hautement qualifié. Tout le monde était d accord et déclarait prequ à l union avoir vécu une foi de plu le meilleur R+T de tou le temp. En effet, on avait déjà entendu de pareil commentaire lor de édition de 1991, 2000 et 2009 du alon. Mai i on e concentre uniquement ur le chiffre, on peut effectivement parler d un réultat record : ni le nombre d expoant, ni celui de viiteur, ni la urface réervée, ni l internationalité n étaient aui élevé qu en Voici le chiffre ignificatif de R+T 2012 par rapport aux alon précédent : ÉVOLUTION DES EXPOSANTS Or, le alon R+T a non eulement u impreionner en raion de la urface importante qu il occupe. Une foi de plu, il a aui montré qu il et à la hauteur de on époque. Le ujet de l efficacité énergétique, à l ordre du jour de la politique aux quatre coin du monde, était omnipréent et a rencontré un vif intérêt auprè de quelque viiteur. Un pécialite de technique d entraînement et de commande a montré comment électrifier aprè coup le tore en utiliant l énergie olaire et un accumulateur, et le commander avec un dipoitif an fil. Le temp d intallation du dipoitif et moindre puique le câble électrique ne ont pa néceaire pour ce type de dipoitif. Ou prenon le ujet de la getion de l énergie dan le bâtiment : le potentiel d économie maximal et atteint avec une combinaion de tou le ytème, et le tout et également utiliable à l aide d un martphone même en déplacement. Cette joie d innovation de expoant, cette évolution contante au rythme du temp, contituent certainement l un de facteur de réuite eentiel de R+T et expliquent l acenion contante de la manifetation de premier jour à aujourd hui. Cette réalité nou rend optimite. Car même i le temp ont turbulent et i la confuion règne et i le problème globaux ont de plu en plu complexe : le alon R+T qui fêtera on cinquantenaire en 2015 paraît être trè bien prémuni de exigence de l avenir. Tout comme il l aura prouvé ce 50 dernière année qu il était toujour à la hauteur de on époque. Un regard en arrière 900 ÉVOLUTION DES VISITEURS 800 ORIGINE DES VISITEURS : NOMBRE DE PAYS Total de viiteur / expoant Nationaux Étranger I R+T 2012 R+T 2012 I 07

5 ne nd nombre La loi de gra applique pance du alon R 65) e anno (puié dan un Le premier alon profeionnel international de volet roulant a fait e début du 20 au 23 mai 1965 ur le colline du Killeberg à Stuttgart ou le nom «R 65». Et déjà, cette toute première manifetation «a dépaé toute le attente». Selon une enquête de l aociation de contructeur allemand de volet roulant et de la «Stuttgarter Autellung-GmbH», comme Landemee Stuttgart appelait à l époque, «le mention attribuée par le expoant de l indutrie vont de trè bien à excellent», pouvait-on lire dan le rapport final de R 65. lon n et pa un a ularité, le R 65 ng i plir a m e re ut to de Dan tion n et pa iffre. Sa voca rer ch tti d d a an ni gr é de ètre carr millier de m n tio nc fo Sa. de dizaine de viiteur de millier de vie éconode centaine alon dan la un d e qu pi ty n tio nc uer à la fo rib et la terme cont ne, en d autre er od ctement m re ue di iq ir m é et donc erv ch ar m. du ce t économique tranparen développemen au t en em ct ou indire 117 expoant de huit pay aini qu un pourcentage de viiteur étranger entre 25 et 40 pour cent (chiffre recueilli d aprè le témoignage de expoant) étaient le premier indice du grand potentiel international de ce alon profeionnel. L évolution ultérieure a montré de façon impreionnante que le affirmation de toute le entreprie ondée de vouloir à nouveau participer au alon uivant étaient à prendre au érieux : alor que le R 65 e déroulait dan une eule hall (hall 6), il en fallait déjà quatre deux an plu tard, et 5 lor de l édition en 69. Juqu en 1971, le nombre d expoant avait quaiment doublé (222 expoant). Le viiteur étaient venu de 31 pay de cinq continent. En guie d anecdote, indiquon tout de même que le organiateur n avaient pa l intention de grandir (voir l encart à droite). Au contraire, il préféraient ouligner le avantage «d un alon purement profeionnel par rapport à un alon généralite» : la meilleure tranparence, la poibilité de comparer le pretation, l entretien d information entre gen du métier, l échange d expérience. Le contact peronnel qui ont noué ici ont en principe fait «pour durer», elon Heinz Rokamp, alor préident de l aociation de contructeur allemand de volet roulant. 08 I Au début était le R Au début était le R I 09

6 Le année 80 ont une période de haute conjoncture et d un développement fulgurant incroyable pour R+T. Une augmentation de 30 pour cent du nombre de viiteur de alon en alon repréentant preque le double de viiteur en eulement ix an. Alor qu on enregitrait viiteur profeionnel en 1982, le organiateur en comptaient déjà environ lor du alon R 88 avec un niveau de qualité contant de viiteur profeionnel, ce que le expoant aluent à l unanimité. L une de raion principale de l augmentation du nombre de viiteur et an doute le changement du rythme, le alon paant d un rythme biannuel (juqu en 1979) à triannuel (à partir de 1982). Ce rythme correpondant apparemment encore mieux à la cadence d innovation de la branche. De plu en plu de nouveauté ont été préentée au alon et développée pécialement pour cette date. Cet événement et devenu un réel moteur conjoncturel de la branche. En même temp, il et devenu de plu en plu international : en 1988, 40 pour cent de viiteur profeionnel et 46 pour cent de 500 expoant venaient déjà de l étranger. Un expoant françai de renom avait contaté que «au moin 85 pour cent de a clientèle mondiale et rendue cette année-là au alon». De même, le fait que le minitre fédéral de l économie de l époque, Dr. Martin Bangemann, avait tenu le dicour inaugural ouligne la portée internationale croiante «de ce alon pécial unique en on genre au monde». Peu à peu, le alon et critallié comme étant non eulement le baromètre économique de la branche, mai urtout le faieur de tendance pour le marché mondial. Un autre développement notable remarqué pour la première foi lor du alon R 85, étant l intérêt croiant de architecte, de ingénieur du bâtiment et de architecte d intérieur aui bien pour le détail technique que pour le deign. 10 I Le année 80, l âge d or Le gro titre 8 de R 85 et R 8 urant : Électrifi r la prie de co pa e or ire t la le o > Baier protection roulant et de t le vo de n catio rable ilié encore amélio de nouveau ut n R 85 : Le boi lo a t an > Obervé au ul t ro uction de vole plet pour la contr e : Hôtel com or t le e i ba on t ar ulant tg ro ut t > À St nel de vole lon profeion pendant le Sa R 88 Beaucoup de raion expliquent ce uccè Quelle ont le raion principale pour lequelle le alon R+T oit devenu un tel uccè? Nou avon parlé avec Dr. Walter Gehring, qui fut directeur général de Mee Stuttgart pendant 21 an et qui aura contribué d une manière ignificative au développement et au uccè du alon R+T pendant le année 80 et 90. Dr. Gehring : «Au début, le alon R+T était un alon trè modete et peronne n avait pené qu il deviendrait un jour aui important. Selon mon avi, le raion principale qui expliquent cette réuite ont d une part l excellent niveau de qualité de tand et d autre part le nombreue innovation que le leader du marché préentent au alon R+T. Nou-même étion toujour bouche bée en traverant le halle et voyant ce façade entièrement contruite ur le tand. Le rythme triannuel était aui trè important puiqu il correpond au rythme d innovation de la branche et qu il permet à toute le grande entreprie du monde de préenter de nouveauté. Cela a aui contribué au fait que la part de viiteur étranger était toujour upérieure à 50 pour cent. Beaucoup de contact peronnel e ont noué lor du alon R+T de orte qu on identifie facilement avec le alon. Je garde moimême beaucoup de ouvenir agréable d un alon formidable et de bon ami.» Le année 80, l âge d or I 11

7 marque un jalon pour le alon R. Encore dénué du T dan on nom, le alon profeionnel de volet roulant a été enrichi d une partie pécialiée ur le porte, le portail et leur acceoire. La lourdeur de l appellation officielle «R 91 avec T 91» ne changea rien au fait que le expoant de la filière porte/portail étaient atifait de la tournure du alon, an exception. Le BVT, la fédération nationale de fabricant de porte/portail et de ou-traitant de l indutrie de fermeture, qui était devenu le nouveau co-promoteur du alon, oulignait que ce concept de alon réui à Stuttgart était an rival. Le «T jouera certainement un rôle plu important lor de alon R-avec-T futur», aurait Rolf Machill, à cette époque vice préident de la fédération. Il devait avoir raion. Le gro titre du alon R 91 > Le alon R 91 et T 91 de Stuttgart deviennent un uperalon : 20 pour cent de viiteur profeionnel en plu malgré la crie du Golfe > La filière de protection olaire et de fermeture ou le oleil de la conjoncture > Un alon planétaire : la part internationale atteint 48 pour cent Autre nouveauté en 1991 : le prix du deign R+T a été décerné pour la première foi. Avec ce compoant deign et on virage ver le art décoratif et le nouveaux matériaux, le alon adrea davantage aux deigner et aux architecte d intérieur. Toutefoi, Peter Frank, le directeur de Deign Center Stuttgart qui avait joué un rôle déciif dan le développement du prix de deign, avait ouligné dan une allocution que tout n était pa roe en matière de deign et avait fait remarquer «l application encore retardataire du deign indutriel dan le volet roulant, le protection contre le oleil et le porte/ portail». L édition de 1991 étant d autant plu hitorique car elle était le premier alon de l Allemagne réunifiée avec de expoant et de viiteur de l ancienne RDA. 12 I Le alon R et T fuionnent Le alon R et T fuionnent I 13

8 En 2000, le alon R+T a pour la première foi dépaé la barre de viiteur : viiteur profeionnel de 85 pay ont venu au alon, repréentant une nouvelle augmentation de ix pour cent. 84 pour cent de expoant ont montré de nouveauté développée pécialement à l occaion de R+T. L occaion pour le expoant et le viiteur de urenchérir ur le louange. «Le meilleur R+T que nou ayon jamai eu» était un avi qu on entendait ouvent de la part de expoant de longue date qui faiaient l éloge du niveau international et de la qualité de viiteur profeionnel. Déjà au début du nouveau millénaire on a du remarqué que l epace diponible du alon avait atteint e limite. Bien que le nombre d entreprie à vouloir expoer ur un alon leader mondial grandiait, une croiance ubtantielle était impoible par manque de capacité d accueil de ce nouveaux expoant. Pour cette raion la croiance en 2003 et en 2006 était plu faible. En conéquence, de plu en plu d expoant exprimaient leur mécontentement, trouvaient le ite obolète, voire menaçaient d exode i rien ne changerai. L avenir du alon R+T de Stuttgart était menacé. Heureuement, il y eut un changement! Le premier coup de pioche du nouveau parc de expoition fut donné le 14 eptembre Bien que le nouveau ite n ait pa pu être finalié à temp pour le R+T 2006, la perpective de modernité fit revenir le calme dan le eprit. Et en 2009, c était choe faite Viiteur de R+T % ont dit que le déplacement en a valu la peine 62 % de viiteur ont indiqué reter à Stuttgart pour le R+T entre deux et cinq jour 7 % donc plu de viiteur ont reté pendant tou le cinq jour 2009 Plu de mètre carré de urface d expoition, une infratructure parfaite et un parc d expoition ultramoderne non eulement en terme d architecture : le alon R+T avait enfin un cadre à a meure. 747 expoant (+37,6 pour cent) et viiteur étaient tupéfait. Et même Wolfgang Comann, le préident actuel du BVRS (Aociation fédérale tore et protection contre le oleil), a manifeté on enthouiame : «C était étourdiant. Le nouveau parc de expoition et un aut quantique. Toute la branche défie bravement la crie et et parfaitement équipée pour l avenir, avec de innovation trè intéreante.» Dr. Clau Schwenzer de la BVT (Fédération nationale de fabricant de porte/portail) a donné la «note maximale à cette grande manifetation». L internationalité de viiteur a été pour lui «enationnelle». Une nouvelle progreion erait-elle encore poible? Oui. R+T 2012 a une nouvelle foi largement dépaé l édition Aini, nou attendon 2015 avec impatience pour célébrer le cinquantenaire du alon leader mondial de fermeture, de porte/portail et de protection olaire. 14 I Au taquet Un aut quantique I 15

9 Le R+T a 50 an: Un jubilé d un autre genre 2015 Voici arriver à grand pa l année du cinquantenaire. Quel objectif peut-on fixer pour un alon qui fête un demi-iècle d exitence et ne connaît en fait pa autre choe que la croiance et la réuite? Encore plu d expoant? Davantage de viiteur? Un programme d accompagnement encore plu parfait? Oui, certainement tout cela. Et nou feron tout ce qui et en notre pouvoir pour urpaer le réultat de Le préparatif battent leur plein, et on peut attendre à ce que tou le tand du alon R+T eront de nouveau réervé juqu au dernier. Incrivez-vou donc an délai pour aurer une bonne place à votre tand. Le tarif de réervation anticipée et encore valable juqu au 31 mai Le emplacement débuteront en juin Han-Dieter Schröder a débuté dan l entreprie de on père en En 1965, il a viité le alon «R» pour la première foi. «C était bien tranquille à l époque», e ouvient-il, «le alon e réumait à quelque halle ur le colline du Killeberg mai intéreant quand même.» Néanmoin tellement intéreant que Han-Dieter Schröder revint en Pui en 1969, 1971 et Et à chaque édition du alon R+T uivante, an en manquer un eul, juqu à l édition en Han-Dieter Schröder a uivi tout le cheminement du alon : le premier «R-avec-T», le déménagement au nouveau parc de expoition, l internationalité grandiante, «même i celle-ci ne joue aucun rôle pour le viiteur normal» ouligne Schröder. Et qu et-ce qui était pour lui le moment le plu marquant, le plu impreionnant au cour de toute ce année? «Cette énorme fête ur le tand de la ociété Selve, je croi à l occaion de on centenaire ; l orchetre de Hazy Oterwald avait joué et on a mi le petit plat dan le grand. Pour l époque, c était vraiment quelque choe de particulier.» Han-Dieter Schröder e ouvient aui de voyage, «départ la nuit à troi heure, par tou le temp, pour qu on arrive à temp». La prochaine foi «i Dieu le veut», Han-Dieter Schröder a décidé de faire le déplacement en avion et de réerver un hôtel à temp à proximité directe de l aéroport. Monieur Schröder, nou vou remercion de tout cœur pour votre incroyable fidélité! Nou attendon déjà avec impatience un jubilé qui devrait écliper tou le alon précédent avec un éventail de produit et de ervice d une richee incomparable, avec de technologie ur le vif et de nouveauté pectaculaire. Vou aui, réjouiez-vou de ce rendez-vou mondial de la branche avec de viiteur profeionnel du monde entier. De débat et de entretien inpirant. Un programme cadre impreionnant. Et une oirée de gala avec le expoant que vou ne erez pa prêt d oublier nou vou le garantion dè maintenant. Fêtez avec nou le 50 an de R+T 50 an de rencontre mondiale de la branche. 16 I 50 an de rencontre mondiale de la branche 50 an de rencontre mondiale de la branche I 17

10 2015 Parrainage et outien profeionnel : Soutien profeionnel : En 2012, nou avion organié pour la première foi «The Art of Planning Forum d architecture et d étude intégrale» parallèlement au alon R+T. L objectif principal de ce forum était d atteindre un grand nombre d architecte et de planificateur et de le inviter de rendre au alon R+T. Nou omme heureux d avoir i bien réui. Avec prè de participant, le réultat de «The Art of Planning» a urpaé toute le attente. Le congrè ur le façade «Smart Interfaçade» était entièrement complet, mai aui le viite guidée péciale du alon R+T pour le architecte ont eu un tel uccè que le lite d incription ont dû être clôturée prématurément. Le thème combinant le deign, la fonction, l efficacité énergétique et la durabilité a apparemment touché au cœur de la profeion. Depui le 1 er mar 2012, nou avon donc définitivement que «The Art of Planning» era dorénavant une partie intégrante du programme du alon et organié en 2015 parallèlement au alon R+T. À l ordre du jour : la durabilité L édition 2015 de R+T prêtera une attention particulière non eulement au thème de l architecture, mai aui au développement durable. Tout comme le logo «A» mène déjà le viiteur directement ver le expoant incluant dan leur portefeuille de produit et de ervice péciaux pour le architecte et le planificateur, le expoant focalié ur la durabilité doivent avoir la poibilité de mieux e faire connaître. Organiateur : Landemee Stuttgart GmbH Meepiazza Stuttgart (Allemagne) Tél R+T dan le monde Équipe du alon : Sebatian Schmid (Chef de projet) Melanie Bachmann (Chef de projet) Tél Anne-Kathrin Müller (Aitante du projet) Tél Ina Fröhlich (Aitante du projet) Tél Le expoant ouhaitant attirer le architecte et le planificateur de manière ciblée mettront de nouveau leur tand en évidence avec un «A». En outre, nou avon l intention de publier un «Guide de l architecture» avant le alon pour attirer l attention de architecte ur le viite guidée péciale propoée pendant le alon. Venez fêter avec nou le 50ème anniveraire du alon R+T! 18 I Forum Architecture et étude intégrale

11 ANS DE RENCONTRE MONDIALE DE LA BRANCHE

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s

Comptes-titres et PEA FINAVEO. & a s s o c i é s Compte-titre et PEA FINAVEO & a o c i é LE RÔLE DES INTERVENANTS Met à votre dipoition la viualiation de vo compte Votre coneiller indépendant Vou accompagne dan vo invetiement Client FINAVEO & Aocié

Plus en détail

Trouver des sources de capital

Trouver des sources de capital Trouver de ource de capital SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Emprunt garanti et non garanti Vente de part de capital Programme gouvernementaux Source moin courante SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Quelque principe

Plus en détail

Rapport sur l administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels 2013-2014

Rapport sur l administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels 2013-2014 Rapport ur l adminitration de la Loi ur la protection de reneignement peronnel 213-214 TITRE DU RAPPORT 1 PUBLIÉ PAR Agence de développement économique du Canada pour le région du Québec Montréal (Québec)

Plus en détail

APP SUMMARY. ShareTime

APP SUMMARY. ShareTime Synape Team, Sénégal APP SUMMARY ShareTime ü Vivre enemble, ce n'et pa donné d'emblée : cela 'apprend. Beaucoup de collectif démarrent an grande expérience de la vie de groupe : dan le phae de démarrage

Plus en détail

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST

UNE PREMIÈRE POUR ALTAPLAST PLAST tand e d 100m ouvrir à déc 2 UNE PREMIÈRE POUR PLAST Pour a première participation à Verdun Expo, Altaplat voit grand : un tand de 100m2 où era expoé le avoir faire d un fabricant toujour à la pointe

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps 2010 N 10-06- 05 Mi à jour le 15 juin 2010 L e D o i e r d e l a D o c 1. Définition Sommaire 2. Modification iue du décret n 2010-531 3. Principe du compte épargne temp Bénéficiaire potentiel Alimentation

Plus en détail

Le paiement de votre parking maintenant par SMS

Le paiement de votre parking maintenant par SMS Flexibilité et expanion L expanion de zone de tationnement payant ou la modification de tarif ou de temp autorié peut e faire immédiatement. Le adree et le tarif en vigueur dan le nouvelle zone doivent

Plus en détail

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial

Énergies renouvelables. 55 personnes. Pose de panneaux solaires photovoltaïques Economie financière. Achat d un véhicule hybride pour le commercial Page1 Proceu Énergie renouvelable Autre Date de création : 05/01 Date de mie à jour : 01/03/2010 Verion n 2 Créateur : Thibault CHARLES : Pôle Technique Odyée 2 Route de la Roche ur Yon 85220 COEX : 02

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

Directive concernant l'utilisation de sedex

Directive concernant l'utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la tatitique OFS Diviion Regitre Office fédéral de la tatitique (OFS), fournieur de pretation de edex 21.05.2014 Directive concernant l'utiliation

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Cette contribution à la note de conjoncture du CESER propoe dan une première partie une approche tatitique du ecteur

Plus en détail

Votre entreprise et le marketing

Votre entreprise et le marketing Votre entreprie et le marketing SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Selon la taille de votre entreprie Par où commencer Guide par étape SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Utilier le marketing pour augmenter vo profit

Plus en détail

faites entrer la Fibre dans votre immeuble le guide du raccordement à la fibre

faites entrer la Fibre dans votre immeuble le guide du raccordement à la fibre faite entrer la Fibre dan votre immeuble le guide du raccordement à la fibre qu et-ce que la Fibre? La fibre optique et un fil de verre qui conduit la lumière. C et une technologie qui permet de tranmettre

Plus en détail

16 e GS1 Forum Suisse de Logistique

16 e GS1 Forum Suisse de Logistique Mercredi 9 novembre 2016 Forum Rolex, Ecole Polytechnique Fédérale Lauanne 16 e GS1 Forum Suie de Logitique Supply Chain 4.0 Call for Preentation (Recherchon orateur pour préentation) Co-organiateur Partenaire

Plus en détail

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL 2010. TP n 3 Essai oedomètrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian 1 EPFL 2010 Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilia Nafaï Weil Florian 11 Table de matière Ø Introduction 3 Ø Objectif 3 Ø Déroulement de l eai 4 Ø Exécution de deux palier de charge 6 Ø Calcul

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progreon ver l internet de demain COMPRENDRE LA NOTION DE DÉBIT La plupart de opérateur ADSL communiquent ur le débit de leur offre : "512 Kb/", "1 Méga", "2 Méga", "8 Méga". À quoi ce chiffre correpondent-il?

Plus en détail

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr

Cadeaux d affaires, cadeaux d entreprises, objets publicitaires www.france-cadeaux.fr - services@france-cadeaux.fr Siège France Cadeaux 84 rue de Courbiac 17100 Sainte 00 33 (0)5 46 74 66 00 RC.424 290 211 00012 Cadeaux d affaire, cadeaux d entreprie, objet publicitaire www.france-cadeaux.fr - ervice@france-cadeaux.fr

Plus en détail

Rapport concernant le site www.a-proche-toi-jura.ch à l intention de la commission «Proches Aidants» ( 1 er août 2013)

Rapport concernant le site www.a-proche-toi-jura.ch à l intention de la commission «Proches Aidants» ( 1 er août 2013) Rapport concernant le ite www.a-proche-toi-jura.ch à l intention de la commiion «Proche Aidant» ( 1 er août 2013) Proche pychique Depui une année le ite «www.a-proche-toi-jura» et acceible ur la toile

Plus en détail

MONTÉRÉGIE C O N T A C T. District scout de la MONTÉRÉGIE. Dans cette édition. Holà! Bonne semaine à tous! 14 mars 2014, volume 2 bulletin numéro 12

MONTÉRÉGIE C O N T A C T. District scout de la MONTÉRÉGIE. Dans cette édition. Holà! Bonne semaine à tous! 14 mars 2014, volume 2 bulletin numéro 12 Ditrict cout de la MONTÉRÉGIE www.coutdelamonteregie.ca MONTÉRÉGIE C O N T A C T 14 mar 2014, volume 2 bulletin numéro 12 Dan cette édition Holà! À date, il n y a que troi incription pour l activité Taco-Troupe

Plus en détail

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création

La lettre. La Gestion des filiales dans une PME : Bonnes Pratiques et Pièges à éviter. Implantations à l étranger : Alternatives à la création Doier : Getion d entreprie 42 La Getion de filiale dan une PME : Bonne Pratique et Piège à éviter Certaine PME ont tout d une grande. entreprie. A commencer par la néceité d avoir de filiale. Quel ont

Plus en détail

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Guide de bourier de l AIEA TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. PRÉPARATION POUR LE PROGRAMME DE BOURSE... 2 III. CONSIDÉRATIONS FINANCIÈRES...

Plus en détail

Description du fonctionnement de l échelle de valeurs

Description du fonctionnement de l échelle de valeurs Dription du fonctionneent de l helle de valeur L évaluation du veau de qualité de pretation du centre candidat fait appel à une helle de 4 valeur, ci pour le indicateur de chaque doaine du référentiel

Plus en détail

Le Devenir Professionnel des Docteurs de l Université de Bourgogne

Le Devenir Professionnel des Docteurs de l Université de Bourgogne Le Devenir Profeionnel de Docteur de l Univerité de Bourgogne Thèe outenue en 1995, 1996 et 1997 Stéphane Louvet Obervatoire de l Etudiant Cathy Perret Centre Aocié du Céreq / Irédu- Sommaire 1. Préentation

Plus en détail

Emplois dans le secteur agricole : caractéristiques et évolution

Emplois dans le secteur agricole : caractéristiques et évolution Octobre 2014 Emploi dan le ecteur agricole : caractéritique et évolution Direction régionale de l alimentation, de l agriculture, et de la Forêt Service Régional pour l Information Statitique et Economique(SRISE)

Plus en détail

T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique SYSTÈMES D INSTALLATION

T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique SYSTÈMES D INSTALLATION SYSTÈMES D INSTALLATION Enemble, no idée p r e n n e n t f o r m e MD T R E I L L I S D C F L EXZONE M C Guide de conception électrique Dein et détail du ytème électrique avec le partenaire compatible

Plus en détail

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ

RETIRER DE L ARGENT DE VOTRE SOCIÉTÉ LETTRE MENSUELLE DE CONSEILS DESTINÉS À MAXIMALISER LE FLUX DE REVENUS RETIRÉS DE VOTRE SOCIÉTÉ OPTIMALISATION DU MOIS Déterminer le taux du marché... Si votre ociété vou vere un intérêt, elle doit de

Plus en détail

Ecole du Louvre Réorganisation du deuxième cycle sur le modèle des masters

Ecole du Louvre Réorganisation du deuxième cycle sur le modèle des masters Ecole du Louvre Réorganiation du deuxième cycle ur le modèle de mater maquette Première année, dite «M1» Premier emetre L eneignement e compoe : de cour magitraux conacré aux matière fondamentale de la

Plus en détail

Analyse de l état des flux de trésorerie

Analyse de l état des flux de trésorerie École de Haute Étude Commerciale Analye de l état de flux de tréorerie Document pédagogique rédigé par Louie St-Cyr et David Pinonneault Copyright 1997. Réviion 2000. École de Haute Étude Commerciale (HEC),

Plus en détail

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme Latitu 21 Latitu 21 Structure jeu ur l urbanime La maion l archite cture et d e l e n v ir o nne Qu et-ce que c et? et un établiement public. Il a pour miion l éducation et enibiliation tou le public aux

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign

Découvrez la gamme complète des certificats de signatures électroniques ChamberSign Découvrez la gamme complète de certificat de électronique ChamberSign www.chamberign.fr ppel d'offre Marché ublic SYLaé Signature électronique Document dématérialié Epace Sécurié Certifié Contrôle de légalité

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

MERCI DE COMPLÉTER CE DOCUMENT EN LETTRES MAJUSCULES

MERCI DE COMPLÉTER CE DOCUMENT EN LETTRES MAJUSCULES RECUEIL DE VOS EXIGENCES ET DE VOS BESOINS En application de article du Code de aurance Code barre Le préent document et à remplir préalablement à la concluion d un contrat d'aurance vie ou de capitaliation

Plus en détail

Centrale d'alarme SI 80-3

Centrale d'alarme SI 80-3 Centrale d'alarme SI 80-3 Notice d'utiliation Siemen AG Siemen AG 01.011 1 Siemen AG 01.011 Caractéritique technique ou réerve de modification. Livraion ou réerve de diponibilité. Le donnée et la conception

Plus en détail

ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE

ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE ÉNERGIE ÉCONOMIE D ÉNERGIE & AMÉLIORATION DE VOTRE ÉCLAIRAGE APPLICATIONS ÉCLAIRAGE - PUBLIC - SPORTIF - INTÉRIEUR GESTION DE L ÉCLAIRAGE Ditributeur de compoant électronique, électromécanique, paif, connectique,

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. Clients professionels

Conditions Générales de Vente. Clients professionels Condition Vente Client profeionnel _dipoleelectroniqueprofeionnel PAGE 1/6 PREAMBULE Conformément a la loi en vigueur, le préente condition générale de la ociété DIPOLE, SARL au capital de 15.000, dont

Plus en détail

Guide de configuration d'une classe

Guide de configuration d'une classe Guide de configuration d'une clae Viion ME Guide de configuration d'une clae Contenu 1. Introduction...2 2. Ajouter de cour...4 3. Ajouter de reource à une leçon...5 4. Meilleure pratique...7 4.1. Organier

Plus en détail

Le défi. reseau-cdls-cls.ca

Le défi. reseau-cdls-cls.ca an 1 nce La cieo techn de en moue pratiq Le défi Concevoir un appareil qui doit enclencher une cacade d évènement. Le dernier évènement era le lancer d un projectile le plu prè poible d une cible. 15 0

Plus en détail

Gestion de Contacts & Clients

Gestion de Contacts & Clients elon le beoin de votre entreprie, nou vou propoon : 3ACT! pour le indépendant ou le petite entreprie qui ouhaitent organier et développer leur activité. 3ACT! Premium pour le entreprie qui ouhaitent améliorer

Plus en détail

Il existe depuis longtemps dans nos sociétés une tendance à utiliser des sigles pour abréger des

Il existe depuis longtemps dans nos sociétés une tendance à utiliser des sigles pour abréger des ghhhf hhfhhj gbbj bghh hfhh bbb bbghhhf ;y dpi L'IDENTIFICATION DES SYMBOLES Chapitre 3 CHAPITRE 3 L IDENTIFICATION DES SYMBOLES Il exite depui longtemp dan no ociété une tendance à utilier de igle pour

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels Catalogue formation 2014 Carat Nord-Et Département de Rique Profeionnel INTRODUCTION La mie en œuvre d une politique de anté au travail dan l entreprie pae par l acquiition de connaiance et de compétence

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS ce formation coneil getion de carrière CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Cabinet de coneil aux entreprie et organime de formation. QUI SOMMES-NOUS? CEOS (anciennement Atout Majeur) et un cabinet de coneil aux

Plus en détail

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse Servir la réuite de homme et de territoire doier de pree CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE o m m a i r e CERFRANCE, c et bien plu 3 que de la comptabilité, c et du coneil Une conviction : même le petite entreprie

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est Département Prévention des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est Département Prévention des Risques Professionnels 2016 Catalogue formation Carat Nord-Et Département Prévention de Rique Profeionnel Éditorial En qualité de dirigeant, encadrant, alarié, membre d une intance repréentative du peronnel, vou ête le acteur

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ENTREPRISE Audi SECTEUR D ACTIVITÉ Automobile Le client Audi AG est un constructeur automobile allemand qui dessine,

Plus en détail

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004

Politique de gestion. Date : 5 avril 2004 de getion Titre : Appel d offre public Soumiion (condition de recevabilité) No : PG 4.06 Sujet : Reource matérielle et ervice profeionnel Page : 1 de : 8 Approuvée par : Directeur général Nouvelle : Réviée

Plus en détail

Le panneau solaire assure cette conversion d énergie grâce à de nombreuses cellules photovoltaïques étant montées en série ainsi qu en dérivation.

Le panneau solaire assure cette conversion d énergie grâce à de nombreuses cellules photovoltaïques étant montées en série ainsi qu en dérivation. Introduction : La voiture solaire est un thème qui s inscrit dans une problématique et un contexte qui sont devenus récurrents ces dernières années, celle du développement durable. C est une voiture qui

Plus en détail

Estimation d un ratio

Estimation d un ratio Chapitre 6 Etimation d un ratio Dan ce chapitre, nou étudion l etimation d un ratio qui et une fonction non linéaire de deux totaux L etimation ur un domaine qui et un exemple d application de l etimation

Plus en détail

BAREME sur 40 points. Informatique - session 2 - Master de psychologie 2006/2007

BAREME sur 40 points. Informatique - session 2 - Master de psychologie 2006/2007 BAREME ur 40 point Informatique - eion 2 - Mater de pychologie 2006/2007 Bae de donnée PRET de MATERIEL AUDIO VISUEL. Remarque : Le ujet comporte 7 page. Vérifier qu il et complet avant de commencer. Une

Plus en détail

À votre service...? Let s drive business

À votre service...? Let s drive business À votre service...? Analyse du marché : L entreprise satisfaitelle les attentes des consommateurs européens en ce qui concerne la prise de rendez-vous et les délais de livraison? Étude de marché : Prestation

Plus en détail

L e-commerce, tout le monde en parle. Pas moi je le pratique...

L e-commerce, tout le monde en parle. Pas moi je le pratique... L e-commerce, tout le monde en parle. Pas moi je le pratique... ...grâce au portail nexmart en ligne, c est tout simplement plus rapide. Le portail de commerce en ligne nexmart est devenu la solution privilégiée

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

La pâtisserie bio. La pâtisserie bio. La pâtisserie bio. Par Eric Verger. La pâtisserie bio. La pâtisserie bio

La pâtisserie bio. La pâtisserie bio. La pâtisserie bio. Par Eric Verger. La pâtisserie bio. La pâtisserie bio La pâtierie bio La pâtierie bio La pâtierie bio La pâtierie bio Par Eric Verger La pâtierie bio PARFUMS GOURMANDS - 60 chemin du Halage - 93320 Le-Pavillon-ou-Boi - www.parfum-gourmand.fr - Tél. 01.48.47.49.23

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles prestations de services individuelles

SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles prestations de services individuelles Communiqué de presse Aéroport de Zurich, le 13 mars 2014 Résultat financier de l exercice 2013/Introduction de SWISS Choice SWISS porte le résultat d exercice à CHF 264 millions et introduit de nouvelles

Plus en détail

Courrier Fédéral @ @ N 320 EDITORIAL INDUSTRIE PLUS LOIN QUE NOS DROITS. PUBLICITE page 8. Adresse du site de la FTM-CGT. http://www.ftm-cgt.

Courrier Fédéral @ @ N 320 EDITORIAL INDUSTRIE PLUS LOIN QUE NOS DROITS. PUBLICITE page 8. Adresse du site de la FTM-CGT. http://www.ftm-cgt. Courrier Fédéral N 320 du 13.10.12 au 19.10.12 @ @ Adree du ite de la FTM-CGT http://www.ftm-cgt.fr Fédération de travailleur de la métallurgie CGT ISSN 0152-3082 EDITORIAL Aprè la journée de mobiliation

Plus en détail

Les colos, bien plus que s! des Vacance

Les colos, bien plus que s! des Vacance , o l o c Le plu que bien cance! a V de 4 partir bonne raion de en Colo! L exigence du réeau De équipe formée et ayant le qualification néceaire (Bafa, Bafd, urveillant de baignade etc.) Un temp de préparation

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam ITS China Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014 Préparé par Joe Lam Résumé Mon voyage en Chine pour la participation réussite. Il a contribué à raffermir la relation entre STI Canada et ITS China

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Gestion des services IT Foundation basée sur la norme ISO/CIE 20000

Gestion des services IT Foundation basée sur la norme ISO/CIE 20000 Guide de Préparation Getion de ervice IT Foundation baée ur la norme ISO/CIE 20000 Édition Novembre 2013 Copyright 2013 EXIN All right reerved. No part of thi publication may be publihed, reproduced, copied

Plus en détail

Ficoba. Le Parc des Expositions du Gipuzkoa

Ficoba. Le Parc des Expositions du Gipuzkoa Le Parc des Expositions du Gipuzkoa «Pour bien préparer un Salon» Justification des Salons - Le SALON est l outil de marketing le plus utilisé après la propre force de vente. - Contacter un visiteur à

Plus en détail

Nantes 2012 une AG anniversaire

Nantes 2012 une AG anniversaire La lettre N 15 Nov. 2012 - Mai 2013 Un CLUB pour e faciliter la GESTION L e Club de utilia - teur d Arc-en-Self, créé en 1993, et une aociation loi de 1901, indépendante de la ociété Alie, et qui raemble

Plus en détail

Un choix immense: plus de 350 profilés durablement en stock! PROFIL EXPRESS: Nouveauté et exclusivité À Matran, Mels et Schlieren

Un choix immense: plus de 350 profilés durablement en stock! PROFIL EXPRESS: Nouveauté et exclusivité À Matran, Mels et Schlieren www.bauhau.ch Un choix immene: plu de 350 profilé durablement en tock! PROFIL EXPRESS: Nouveauté et excluivité À Matran, Mel et Schlieren 2016/2017 DE NOMBREUSES BONNES RAISONS D OPTER POUR NOTRE Profilé

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

65 N JUILLET 2015. «L emploi, quels choix pour les Régies?» Sommaire

65 N JUILLET 2015. «L emploi, quels choix pour les Régies?» Sommaire Info-Réeau Journal d information du Comité National de Liaion de Régie de Quartier 65 N JUILLET 2015 «L emploi, quel choix pour le Régie?» Sommaire 2-3 En direct de Régie À Saint-Jean-de-la-Ruelle (45)

Plus en détail

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE))

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) Notes pour l allocution prononcée par M. Pierre Lucier, président de l université du Québec, lors de la collation des grades de l ÉCole

Plus en détail

InfoMaison No.77 COMMENT ACHETER UNE MAISON QUAND LE VENDEUR NE VEUT PAS NÉGOCIER

InfoMaison No.77 COMMENT ACHETER UNE MAISON QUAND LE VENDEUR NE VEUT PAS NÉGOCIER InfoMaison No.77 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Supplément du Républicain Lorrain du 9 septembre 2015 - Ne peut être vendu séparément

Supplément du Républicain Lorrain du 9 septembre 2015 - Ne peut être vendu séparément Supplément du Républicain Lorrain du 9 eptembre 2015 - Ne peut être vendu éparément Florent Doncourt UEM UEM_07_xxxx_Logo_coul 19/11/2007 82, bd de Batignolle - 75017 Pari - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42

Plus en détail

COMMUNE DE FELLETIN. P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 septembre 2011

COMMUNE DE FELLETIN. P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 septembre 2011 R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E DEPARTEMENT DE LA CREUSE ARRONDISSEMENT D AUBUSSON COMMUNE DE FELLETIN P R O C E S V E R B A L D U C O N S E I L M U N I C I P A L Séance ordinaire du jeudi 8 eptembre

Plus en détail

SALON ROMAND DE LA SÉCURITÉ

SALON ROMAND DE LA SÉCURITÉ WWW.SECURITE-EXPO.CH SALON ROMAND DE LA SÉCURITÉ 2 4 NOVEMBRE 2016 EXPO BEAULIEU LAUSANNE 2 Avant-propos A l origine, SECURITE LAUSANNE était une plateforme commerciale destinée aux acteurs du secteur

Plus en détail

TOURNÉ AVENIR PROSPECTUS DU 9 AU 11 FÉVRIER 2016 EXPOSITION ET PARRAINAGE CONFÉRENCE ET EXPOSITION DISTRIBUTECH.COM #DTECH2016. Entreprise de services

TOURNÉ AVENIR PROSPECTUS DU 9 AU 11 FÉVRIER 2016 EXPOSITION ET PARRAINAGE CONFÉRENCE ET EXPOSITION DISTRIBUTECH.COM #DTECH2016. Entreprise de services #DTECH2016 PROSPECTUS EXPOSITION ET PARRAINAGE TOURNÉ ver AVENIR l' CONFÉRENCE ET EXPOSITION DU 9 AU 11 FÉVRIER 2016 Orange County Convention Center Wet Hall A3 A4 B + Orlando, Floride DISTRIBUTECH.COM

Plus en détail

Plus de 10 ans d expériences

Plus de 10 ans d expériences NOTRE MISSION ARIANNE vous accompagne dans vos premiers pas au Canada ARIANNE Relocation Canada offre des services de mobilité internationale aux personnes et organisations qui se relocalisent à Montréal,

Plus en détail

Informations destinées aux exposants. 5 6 juin 2014, MOC Munich. CosmeticBusiness Salon international des sous-traitants pour l industrie cosmétique

Informations destinées aux exposants. 5 6 juin 2014, MOC Munich. CosmeticBusiness Salon international des sous-traitants pour l industrie cosmétique Informations destinées aux exposants CosmeticBusiness Salon international des sous-traitants pour l industrie cosmétique 5 6 juin 2014, MOC Munich www.cosmetic-business.com rendez-vous InContournABLe Sur

Plus en détail

H a l. l e s. L e. 5des. n t. C a LES HALLES DE MARCHÉ AU CŒUR DES 5 CANTONS ANGLET BILTOKI.FR

H a l. l e s. L e. 5des. n t. C a LES HALLES DE MARCHÉ AU CŒUR DES 5 CANTONS ANGLET BILTOKI.FR L e 5 H a l 5de l e n C a n t o LES HALLES DE MARCHÉ AU CŒUR DES 5 CANTONS ANGLET BILTOKI.FR Introduction La philoophie Localiation Le 5 Canton Le marché Plan de Mae Vue perpective Schéma juridique et

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

TABLEAUX SECTORIELS Tous secteurs

TABLEAUX SECTORIELS Tous secteurs TABLEAUX SECTORIELS Tou ecteur Novembre 2014 REGION GUADELOUPE Sommaire PROPOS INTRODUCTIFS... 2 SYNTHESE... 4 1. EVOLUTION DE L EMPLOI... 6 INDICATEUR 1 : PART DES EFFECTIFS SALARIES D UN SECTEUR DANS

Plus en détail

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012

Campagne. aprem GELAUCOURT. les. à la. août 25. septembre 15 16. DOSSIER DE PRESENTATION Éditions précédentes Programme prévisionnel 2012 Grand Prix Européen et National du fleuriement Expoition Métier d Art Café Concert Pain cuit à l ancienne Animation pour enfant Jardin Remarquab 8 9 août 25 26 eptembre 15 16 DOSSIER DE PRESENTATION Édition

Plus en détail

é to ntes! de nos Les bioscience au ssibles Musée Armand-Frappier www.musee-afrappier.qc.ca Merci aux partenaires du Musée

é to ntes! de nos Les bioscience au ssibles Musée Armand-Frappier www.musee-afrappier.qc.ca Merci aux partenaires du Musée Le biocience au de no Levequephoto.com coeur... vie ible e c c a, e t n a n n é to nte! et paionna if t a c u d é e m m Progra 1 1 0 2 0 1 0 2 Muée Armand-Frappier Merci aux partenaire 531, boul. de Prairie,

Plus en détail

How to succeed in a virtual world - Une offre de cours réservée exclusivement aux membres d ingenious switzerland.

How to succeed in a virtual world - Une offre de cours réservée exclusivement aux membres d ingenious switzerland. Newsletter Chers membres, Cette nouvelle newsletter d ingenious switzerland vous informe sur les activités de la plateforme d exportation de ces dernières semaines et vous donne une vue d ensemble des

Plus en détail

LABEL EXCELLENCE - FFJDA

LABEL EXCELLENCE - FFJDA organié par en partenariat avec TOURNOI D JUDO ORT I N D I V A D 21e FJDA F C N C X AB in in m fé t e n li u c a m Senior Dimanche 11 octobre 2015 A83 21 e Tournoi de judo de la ville de Niort Dimanche

Plus en détail

LE LIVRET DE L AIDANT

LE LIVRET DE L AIDANT LE LIVRET DE L AIDANT Vou accompagnez un parent âgé à domicile Ce livret et fait pour vou! Information, coneil, adree utile pour vou aider et vou accompagner au quotidien www.orpea.com www.afer.ao.fr www.afer.ao.fr

Plus en détail

je suis quelque peu ému mais aussi fier de pouvoir vous transmettre les meilleures salutations des responsables et des adhérents du BDÜ.

je suis quelque peu ému mais aussi fier de pouvoir vous transmettre les meilleures salutations des responsables et des adhérents du BDÜ. Monsieur le Directeur. Monsieur le Directeur. Madame Contino, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs je suis quelque peu ému mais aussi fier de pouvoir vous transmettre les meilleures salutations des responsables

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Bonne année 2012. Trait-d Union

Bonne année 2012. Trait-d Union KAZ 66 xp_mie en page 1 05/01/12 16:02 Page2 Trait-d Union Bonne année 2012 Cher lecteur de Kaz, nou omme heureux de vou ouhaiter une bonne année 2012. 2011 et déormai bien paée, avec un bilan poitif pour

Plus en détail

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie

Impact de l éolien sur le réseau de transport et la qualité de l énergie Journée du Club EEA «Ouverture de marché de l'électricité», 15 et 16 mar 26, Supélec, Gif-ur-Yvette 1 Impact de l éolien ur le réeau de tranport et la qualité de l énergie B. Robyn 1,2, A. Davigny 1,2,

Plus en détail

Compte-rendu d expérience

Compte-rendu d expérience Compte-rendu d expérience ALTANA AG Décisions rapides ALTANA utilise la solution logicielle intégrée d IDL Grâce à sa longue expérience avec IDLKONSIS, ALTANA, groupe actif dans le domaine de la chimie

Plus en détail

La direction des solidarités Se loger à Moissy

La direction des solidarités Se loger à Moissy La direction de olidarité Se loger à Moiy La direction de olidarité La Source - Place du Souvenir - BP24-77550 Moiy-Cramayel cedex Tél. : 01 64 88 15 80 - Fax : 01 64 88 15 26 QU EST CE QUE LA GUP LA GESTION

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 30 juin 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 30 juin 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 30 juin 2004 FUZEON 90 mg/ml, poudre et olvant pour olution injectable Boîte de 60 flacon de poudre pour olution injectable, 60

Plus en détail

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité

Paramètres clés pour la conception d une machine pentaphasée à aimants à double polarité SYPOSIU DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 4) : EF-EPF-GE 04, 8-0 JUILLET 04, ENS CACHAN, FRANCE Paramètre clé pour la conception d une machine pentaphaée à aimant à double polarité Huein ZAHR,, Franck SCUILLER,

Plus en détail

1GÉNÉRALE. Rentrée 2014 L ENTREE EN ET TECHNOLOGIQUE. Nouvelle-Calédonie Kalédoni Kaledoni Kaledronia Kalédonia

1GÉNÉRALE. Rentrée 2014 L ENTREE EN ET TECHNOLOGIQUE. Nouvelle-Calédonie Kalédoni Kaledoni Kaledronia Kalédonia Rentrée 2014 Toute l info ur le métier et le formation Pârâ nô ré gèré yè tâwai vèki pârâ wakè mâ pârâ vi a pâgürü. Itre ithuemacany ngöne la itre ini nyine troa inine Ileoden ore ac co carajewe on ore

Plus en détail

Projet Mission Pour l Emploi

Projet Mission Pour l Emploi En partenariat avec la Commune de Diego Suarez Projet Mission Pour l Emploi Madagascar - Antsiranana (Diego-Suarez) Rapport Août 2014 Avec le soutien de l Association Internationale des Mairies Francophones

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail

Comment expliquer la croissance du travail indépendant : Une stratégie théorique de recherche

Comment expliquer la croissance du travail indépendant : Une stratégie théorique de recherche N o 75F0002MIF au catalogue N o 005 ISSN : 707-2867 ISBN : 978-0-662-0835-3 Document de recherche Série de document de recherche - Revenu Comment epliquer la croiance du travail indépendant : Une tratégie

Plus en détail

Bulletin d information trimestriel N 16 - Novembre 2008 LA CNSS, TOUJOURS PLUS SOLIDAIRE. Région Direction Régionale detanger

Bulletin d information trimestriel N 16 - Novembre 2008 LA CNSS, TOUJOURS PLUS SOLIDAIRE. Région Direction Régionale detanger Bulletin d information trimetriel N 16 - Novembre 2008 LA CNSS, TOUJOURS PLUS SOLIDAIRE Région Direction Régionale detanger info Directeur de la publication : Said Ahmidouch. Comité de rédaction : Mohamed

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité

Édito. Somm@ire. Mon Université Numérique. Édito. L Université Numérique Paris Île-de-France Les formations UNPIdF Mobilité Somm@ire Édito Édito L Univerité Numérique Pari Île-de-France Le formation UNPIdF Mobilité Mon Univerité Numérique Rue de Fac Droit de uager et identité numérique Gloaire Webographie 1 2 4 6 7 23 24 26

Plus en détail