Distributeur automatique de café

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Distributeur automatique de café"

Transcription

1 BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures Son auorisés les calcularices élecroniques e le maériel habiuel du dessinaeur. Aucun documen ni manuel n es auorisé. Le candida doi disposer des feuilles 1/11 à 11/11. Les feuilles R1, R2 e R3 son à rendre obligaoiremen avec la copie. La répariion des poins se fera de la façon suivane : Analyse du sysème : 6 poins Calculs de vérificaion : 7 poins Producion de soluion : 7 poins Disribueur auomaique de café Sommaire PRESENTATION DU SYSTEME 1/11 à 4/11... durée conseillée : 10 min ANALYSE DU SYSTEME 5/11 e 6/11... durée conseillée : 1 h 10 min CALCULS DE VERIFICATION 7/11 e 8/11... durée conseillée : 1 h 20 min PRODUCTION D UNE SOLUTION 9/11 à 11/11... durée conseillée : 1 h 20 min DOCUMENTS REPONSES R1 R2 R3

2 PRESENTATION DU SYSTEME PRESENTATION DU SYSTEME Disribueur auomaique de café Type «DISPENSER D10»

3 PRESENTATION DU SYSTEME 1. Mise en siuaion Le disribueur auomaique de café «DISPENSER» es uilisé dans les caféérias, brasseries e cenres de resauraion rapide. Il perme de disribuer la boisson à parir de grains de café e d eau dans un délai rès cour (environ 20 à 25 secondes). 2. Suppor de l éude Suivan le modèle de «DISPENSER», le clien a le choix enre plusieurs opions : café «cour», café «long», dose supplémenaire d eau chaude, programmaion de plusieurs asses. Le modèle suppor de l éude es le D10 offran uniquemen les opions café «cour» e café «long». 3. Principe de foncionnemen du «Dispenser D10» Le «Dispenser D10» perme d obenir un café «cour» ou «long» à parir de grains de café e d eau. Pour cela, 3 âches élémenaires indépendanes son nécessaires : (voir analyse foncionnelle page 3/11) Elaboraion de la mouure (y compris le dosage). Préparaion de l eau (chauffage e dosage). Elaboraion de la boisson (café chaud) Condiions iniiales Le disribueur auomaique es opéraionnel (voyan de foncionnemen allumé) si e seulemen si : - le doseur d eau es rempli - le doseur de café conien une dose de café moulu 1/11

4 PRESENTATION DU SYSTEME 3.2. Mise en roue du cycle de disribuion ( voir phoo ci-dessous e page 4/11 ). Il se déroule de la manière suivane : La dose de café moulu emmagasinée dans le doseur de café passe par gravié dans un roor ( élémen mobile en roaion du groupe café voir figure 1 page 4/11 ). Ce roor amène la nouvelle dose de café au pose d infusion où un pison asse le café. Dans le même emps, le marc de café ayan servi à la sélecion précédene es éjecé (à l aide d un aure pison). Une pompe envoie sous pression dans la chaudière la quanié d eau froide éablie par le doseur d eau (l eau es élevée à la empéraure de 88 C). L ouverure d une élecrovanne perme, par l envoi d une dose d eau chaude sous pression à ravers la dose de café moulu e assé, d obenir la formaion e la disribuion de la boisson (café chaud). L élaboraion de la mouure e la préparaion de l eau s effecuen simulanémen en fin de cycle, prédisposan ainsi le disribueur auomaique, à une nouvelle sélecion. Réserve de grains de café Doseur de café moulu Remarque : Le doseur d eau, la pompe e visibles sur la phoo ci-dessus. l élecrovanne ne son pas 2/11 Broyeur Moo-réduceur Tuyau d arrivée d eau chaude sous pression Pison d éjecion du marc de café Groupe café (roor non visible) Chaudière Gouière d arrivée de la boisson (café chaud)

5 PRESENTATION DU SYSTEME Energie Café «cour» ou «long» Réglages Grains de café Eau Pièce(s) ou jeon FAIRE DU CAFE A-0 Boisson (Café chaud) Marc Eaux usées Informaions d éa Pièces ou jeons sockés DISPENSER Energie Café «cour» ou «long» (Réglages) Prix Pièce(s) ou jeon VALIDER LA SOMME A5 Pièces ou jeons sockés Monnayeur GERER Parie commande + pupire de sélecion A1 Ordres Dosage ELABORER LA MOUTURE A2 Finesse de la mouure? Informaions d éa GRAINS DE CAFE Broyeur + doseur EAU Tempéraure d eau Ordres Dose d eau PREPARER L EAU 3/11 A3 Réseau hydraulique (doseur + chaudière + pompe) Informaion de posiion du plaeau ournan Tempéraure d eau Ordre d évacuaion du marc Eau chaude dosée ELABORER LA BOISSON A4 Groupe café Tassemen de la mouure A 0 Eaux usées BOISSON (Café chaud) Marc

6 PRESENTATION DU SYSTEME FONCTIONNEMENT DU GROUPE CAFE Le Groupe Café es acionné par un moo-réduceur à 2 sories, l une pour acionner le mécanisme de assemen de la dose de café moulu e d éjecion du marc que nous n éudierons pas (non représenée) e l aure pour acionner le disposiif permean de faire passer la dose de café moulu par quare poses (voir fig. 3): 1 er pose : sous le doseur de café moulu 2 ème pose : infusion (envoi d eau chaude sous pression) 3 ème pose : éjecion du marc de café 4 ème pose : aene (chambre vide) Le mécanisme permean une roaion par quar de our es un mécanisme de ransformaion de mouvemen par «croix de Male». Explicaions du foncionnemen de la ransformaion de mouvemen par «croix de Male» : Sur le plaeau de sorie du moo-réduceur, il y a un gale excenré ( libre en roaion sur lui même) qui renre (voir fig. 1) dans une des quare rainures (repérée a) du roor du groupe café. Ce gale fai ourner le roor du groupe café (donc la dose de café moulu) d un angle β=90, puis ressor de la rainure (a) (voir fig. 3). Donc une dose de café moulu, repérée 1, siuée au pose «sous le doseur de café» à la fig.1 se rerouve après une roaion du roor du groupe café d un angle β=90 au «pose d infusion» à la fig.3. Le gale coninue ensuie sa roaion auour de l axe z du moo-réduceur (pendan ce emps le roor du groupe café es immobile), renre dans la rainure suivane e effecue la même opéraion (la dose 1 passera donc au «pose d éjecion du marc»). Il fau donc quare ours du plaeau de sorie du réduceur pour effecuer un our du roor du groupe café. Dans un cycle de disribuion d un café, chacun des quare poses éan occupé, il suffi d un quar de our du roor du groupe café pour obenir sous le pose d infusion une nouvelle dose de café moulu e dosé. Fig. 1 Fig. 2 Fig. 3 αθ z Plaeau plaeau de sorie z z Pose sous le doseur de café β β a Pose d aene a moo-réduceur a 1 gale excenré Roor du Groupe Café 1 Pose d éjecion du marc 1 Pose d infusion Remarque : le emps nécessaire pour faire ourner le roor du groupe café de 90 sera noé 1. 4/11

7 ANALYSE DU SYSTEME Problémaique : Les argumens de vene avancés par le fabrican son principalemen le faible encombremen de l appareil e la rapidié de préparaion des boissons. Dans cee opique, le quesionnemen qui sui porera : Dans la parie «analyse du sysème», sur le principe d obenion des différenes boissons café «cour» ou café «long». Dans la parie «calculs de vérificaion», sur la capacié de la parie opéraive à suivre les emps de préparaion d une boisson annoncés par le fabrican. Dans la parie «producion d une soluion», sur les opéraions effecuées en emps masqué (gain de emps) comme l évacuaion du marc de café. ANALYSE FONCTIONNELLE GLOBALE Quesion 1 (répondre sur copie) A l aide du niveau A-0 (page 3/11), donner la foncion globale du sysème, les maières d œuvre d enrée principales e la maière d œuvre de sorie principale. Quesion 2 (répondre sur copie) Quelle es la maière d œuvre de sorie de l acigramme A2 «ELABORER LA MOUTURE» du niveau A0? Quesion 3 (répondre sur copie) En observan le niveau A0 de l analyse descendane, nommer les différens réglages pouvan êre effecués sur le DISPENSER. Quesion 4 (répondre sur copie) En relisan aenivemen le principe de foncionnemen du DISPENSER (pages 1/11 e 2 /11) e en respecan les règles d évoluion e de représenaion du GRAFCET, représener le GRAFCET de coordinaion des âches en replaçan les quare âches e les récepiviés associées. On uilisera la srucure donnée ci-dessous. Lise des âches : PREPARER L EAU ATTENDRE ELABORER LA BOISSON ELABORER LA MOUTURE 1 2?.?.?.?. Noa : le dépar cycle s effecuera avec la présence des récepiviés : pièce(s) de monnaie ou jeon e café «long» ou «cour» e eau à empéraure. 3?. 4?. 5 6 = 1?.?. ANALYSE DE LA PARTIE OPERATIVE Le croquis ci-après représene le doseur d eau. Pour faire varier les doses d eau e obenir soi un café «cour» soi un café «long», on doi agir sur la posiion des sondes en sachan que le volume d eau sélecionné es celui compris enre l exrémié de la sonde neure (niveau maximum) e l exrémié de la sonde correspondan à la sélecion (rouge pour café cour e jaune pour café long). 5/11

8 ANALYSE DU SYSTEME Rouge Jaune Neure Sonde de masse Volume d eau pour café «cour» Niveau maximum d eau CAFE COURT = Rouge CAFE LONG = Jaune Niveau maximum = Neure Croquis du doseur d eau Selon les données du consruceur, en faisan varier la posiion d une des deux sondes (rouge ou jaune) de 1 mm, on fai varier la quanié d eau d environ 3 cm 3. Réglages sandards : - café «cour» : 70 cm 3 environ. - café «long» : 140 cm 3 environ. Quesion 5 (répondre sur copie) Déduire des données consruceur le diamère inérieur du doseur d eau en précisan les uniés uilisées. Quesion 6 (répondre sur copie) Sachan que le croquis du doseur d eau ci-dessus es à l échelle 1:2, mesurer les grandeurs nécessaires e en déduire le volume maximum d eau conenu dans le doseur lorsqu il es rempli. Quesion 7 (répondre sur copie) Pour donner suie à une demande de la clienèle qui préfèrerai un café plus for, indiquer la valeur e le sens du réglage à effecuer sur la sonde rouge (café «cour») pour obenir une dose d eau de 40 cm 3 à la place de celle de 70 cm 3 acuelle. ANALYSE DE LA PARTIE COMMANDE Quesion 8 (répondre sur le documen réponse R1) Compléer les deux récepiviés (après les éapes 11 e 13), les deux condiions (éape3) e les deux acions (éapes 4 e 12) manquanes sur les deux GRAFCET poin de vue Parie Opéraive. 6/11

9 CALCULS DE VERIFICATION VERIFICATION DU TEMPS DE DISTRIBUTION D UN CAFE Le emps de disribuion d un café donné par le consruceur es compris enre 15 e 25 secondes suivan le choix de l opion café «cour» ou café «long». Nous allons vérifier cee donnée en éudian la chaîne cinémaique du Groupe Café chargé d élaborer la boisson (emps d élaboraion noé 1 ) e en éudian les caracérisiques de la pompe (emps d infusion noé 2 ). Le emps oal de disribuion de la boisson sera donc = Noa : il es imporan d avoir consulé préalablemen le documen ( page 4/11 ) iniulé «FONCTIONNEMENT DU GROUPE CAFE» Eude du moo-réduceur Le schéma du moo-réduceur ainsi que les caracérisiques des engrenages son donnés ci-dessous Pignon P2 z x Roue R1 Roue R3 Moeur Vis sans fin Plaeau de sorie Gale excenré Données : Vis sans fin 1 file : Z v = 1 Roue R1 : Z 1 = 30 dens Roue R3 : Z 3 = 40 dens Pignon P2 : Z 2 = 10 dens Viesse du moeur : N m = 1440 r/min Quesion 9 (répondre sur copie) Calculer le rappor de réducion global r du moo-réduceur ainsi que la viesse de roaion du plaeau de sorie N p en r/min. Eude du mécanisme de ransformaion de mouvemen par «croix de Male» Hypohèse : On néglige la roaion sur lui même du gale excenré. Le mécanisme de ransformaion de mouvemen es schémaisé sur le documen réponse R2 dans 5 posiions différenes, les racés demandés seron à effecuer sur chacune de ces 5 posiions. Quel que soi le résula rouvé à la quesion précédene, on prendra : N gale/bâi = N p = 12 r/min. Repérage des pièces : Bâi (= pièce 0) ; Plaeau de sorie du réduceur + gale excenré (= ensemble 1); Roor du groupe café (= pièce 2). 7/11

10 CALCULS DE VERIFICATION Quesion 10 (répondre sur copie e sur le documen réponse R2) Quelle es la naure du mouvemen de 1/0? ( préciser l axe du repère ) Sachan que N p = N 1/0 = 12 r/min, calculer V A1/0 ( racer cee viesse sur chacune des 5 posiions du schéma ). Quesion 11 (répondre sur copie e sur le documen réponse R2) Quelle es la naure du mouvemen de 2/0? ( préciser l axe du repère ) Tracer le suppor du veceur viesse V A2/0 sur chacune des 5 posiions du schéma. Quesion 12 (répondre sur copie e sur le documen réponse R2) (Rappel : on néglige la roaion sur lui même du gale excenré.) Donner la relaion vecorielle de composiion des viesses au poin A. Tracer le suppor du veceur viesse V A1/2 sur chacune des 5 posiions du schéma. Quesion 13 (répondre sur copie e sur le documen réponse R2) Déerminer graphiquemen pour chacune des 5 posiions la norme de chacun des veceurs viesse V A1/2 e V A2/0. Noer les valeurs sur vore copie. Quesion 14 (répondre sur copie) Tracer le graphe de la viesse V A2/0 en foncion de θ pour un our de l ensemble 1 ( -π θ π ). Prendre θ en abscisse (rad) e la viesse en ordonnée (mm/s). Echelles : 10mm pour π/8 e 1mm pour 1mm/s Quesion 15 (répondre sur copie) Quel es le emps 1 mis pour amener une dose de café moulu, dosé e assé sous le pose d infusion? (emps mis pour effecuer un quar de our de la pièce 2 ). Quesion 16 (répondre sur copie) Les caracérisiques de la pompe d infusion uilisée dans le Dispenser (référence 1106) son données ci-dessous : Pour une pression moyenne de 7 bar (0.7 MPa), indiquer quel es son débi. Calculer le emps d infusion 2 pour un café «long» de 140 cm 3. Calculer le emps oal d obenion d un café «long». Comparer la valeur obenue à celle donnée par le consruceur. 8/11

11 PRODUCTION D UNE SOLUTION ETUDE DE LA TEMPORISATION LIEE A L EXPULSION DU MARC L éude porera sur le minueur géran l expulsion du marc de café. Cee expulsion du marc usagé s effecue au momen d une sélecion de café mais égalemen si le emps enre deux sélecions dépasse 45 minues, ceci afin d évier qu un marc ne sèche à l inérieur du groupe café. Pour cela, le conac d un relais, commandé par le minueur, s enclenche, mean uniquemen le groupe café en foncion de façon à faire ourner le roor du groupe café de 90 e à mouvoir l ensemble pison permean ainsi l expulsion de la pasille de marc usagé. Cee opéraion ne se répèe plus jusqu à ce qu une nouvelle sélecion soi effecuée. On peu résumer le foncionnemen du minueur par les chronogrammes suivans : (Faire la correspondance avec les différens signaux sur le documen réponse R3) Temps > 45 min. Temps < 45 min. Sélcaf Sélecion café R Rese du 4536 DO 45 min. 2sec. Compage des impulsions d horloge Commande du moeur du groupe café A OINH Pas de compage? Sélcaf es le signal représenaif de l informaion «Sélecion café». Si le marc a éé évacué, il n es pas uile de l évacuer à nouveau au bou de 45 minues si une nouvelle boisson n a pas éé demandée. Ceci jusifie l allure de OINH. 9/11

12 PRODUCTION D UNE SOLUTION Documenaion du circui CD Temporisaeur programmable Le CD4536 es un emporisaeur programmable permean d obenir des emporisaions de durées élevées. Celles-ci dépenden de la fréquence d horloge ainsi que des éas des enrées de programmaion. Ce circui es composé de 24 diviseurs de fréquence par 2 en cascade. Ainsi, sur une sorie numéro n, on obien une division de fréquence du signal d horloge par 2 n (n =1 à 24). On sélecionne une sorie parmi les 24 grâce aux enrées de sélecion A, B, C, D e à l enrée 8-BYP. (Voir ableau suivan). La sorie es DO. Le signal d horloge es appliqué sur l enrée IN1 (acive sur fron descendan). L éa de OINH perme l auorisaion (niveau bas) ou pas (niveau hau) du compage. On peu égalemen le configurer en mode 1 ou en mode 2 (on effecue la division de fréquence par 2 n mais la durée à l éa hau es limiée à une durée Tw déerminée par un réseau RC. (Voir exemples). Numéros des sories de division D C B A 8-BYP = 0 8-BYP = A B C D 8-BYP CINH MONO OINH IN1 R S 2 1 VDD :broche 16 GND :broche 8 O1 O2 DO Exemple : division de fréquence par 4 sorie 2 DCBA=0001 ; 8-BYP=1 Exemple : division de fréquence par 4 sorie 2 DCBA=0001 ; 8-BYP=1 IN1 T IN1 IN1 T IN1 DO 4.T IN1 DO 4.T IN1 R R Tw Broche 15 VDD Tw = 0,3.R T.C T R T 10kΩ R T Broche 15 GND Mode 1 C T GND Mode 2 10/11

13 PRODUCTION D UNE SOLUTION Quesion 17 (répondre sur copie e sur le documen réponse R3) Le minueur es réalisé auour d un circui emporisaeur CD4536 (voir documen 10/11) On se propose de configurer le circui CD4536 de manière à obenir le signal de sorie DO conforme aux chronogrammes. Sachan que le signal présen sur l enrée d horloge du CD4536 es de 50Hz (signal H élaboré à parir de la ension seceur) e que l on désire un changemen d éa de DO au bou de 45 minues environ : Précisez en jusifian les éas à donner aux enrées A, B, C, D e 8-BYP. Compléer les liaisons sur les enrées A, B, C, D, 8-BYP. Raccorder le signal H à la broche adéquae du circui CD4536. Quesion 18 (répondre sur le documen réponse R3 e sur copie) On désire un foncionnemen en mode 2. Compléer le schéma e repérer les élémens ajoués. Faire un choix de valeurs normalisées dans la série E24 (résisance) e E6 (condensaeur) (voir à la fin de la page) de manière à obenir un emps au niveau hau sur DO duran environ 2 secondes. Quesion 19 (répondre sur le documen réponse R3) On observe sur les chronogrammes que l enrée OINH es mise à «1» par passage à «0» de A (e donc de DO) e remise à «0» par un passage à «0» de Sélcaf. Cela nécessie l emploi d une bascule R S. ( réalisée à l aide de pores NAND CI1A e CI1B ). Compléer le câblage de la bascule. Quesion 20 (répondre sur le documen réponse R3) La sorie DO es desinée à commander le relais RL1 qui commandera la mise en roaion du groupe café permean ainsi l expulsion de la pasille de marc usagé. La commande de la bobine du relais se fai par l inermédiaire d un ransisor T2 en commuaion. Compléer les liaisons sur le schéma. On ajouera une diode de roue libre nécessaire à la proecion du ransisor. Quesion 21 (répondre sur le documen réponse R3) Sachan que le ransisor T2 e le relais on les caracérisiques suivanes : T2 : V CEsa = 0,4V V BEsa = 0,6V β mini = 120 Relais RL1 : Résisance de la bobine Rb = 850Ω V DO = 12V quand DO es au niveau logique hau. Calculer la valeur de la résisance R4. Faire un choix de valeur normalisée. (Aide : Pour effecuer ce calcul, il es nécessaire de calculer I Csa e I Bsa ) Les résisances seron choisies dans la série E24 (±5%) : 10 ;11 ;12 ;13 ;15 ;16 ;18 ;20 ;22 ;24 ;27 ;30 ;33 ;36 ;39 ;43 ;47 ;51 ;56 ;62 ;68 ;75 ;82 ;91 Les condensaeurs seron choisis dans la série E6 (±20%) : 10 ;15 ;22 ;33 ;47 ;68 11/11

14 DOCUMENT REPONSE GRAFCET poin de vue P.O 1 Auorisaion 2 Disribuer une dose de café moulu Dose de café disribuée?..?.. 3 C Disribuer une dose d eau pour café «cour» C Disribuer une dose d eau pour café «long» Café disribué 4? Préparer une dose de café Doseur d eau rempli e dose de café prêe 10 X2 + 45min/X1 11 Faire ourner le groupe café de ? Tasser la dose au pose d infusion Dose assée e marc évacué??.. Remarque : C n es pas une acion mais un symbole indiquan qu une acion es condiionnée. R1

15 DOCUMENT REPONSE Données : O 1 A = 38 mm ; O 1 O 2 = 54 mm ; N 1/0 = 12 r/mn Echelle des schémas 1 : 1 Echelle conseillée pour les viesses : 1 mm 1 mm/s Noa : veuillez indiquer clairemen les angles drois Posiion 1 : enrée du gale dans la rainure θ = - π/4 rad β = 0 1 y A 2 y 2 ω 1/0 θ O 2 0 O 1 x ω 2/0 x 2 Posiion 2 θ = - π/11 rad β = + π/11 rad y y 2 ω 1/0 θ x ω 2/0 β x 2 R2

16 Posiion3 θ = 0 β = π/4 rad DOCUMENT REPONSE y y 2 ω 1/0 ω 2/0 β Posiion 4 θ = π/12 rad β = 2π/5 rad y x 2 y 2 ω 2/0 ω 1/0 x θ β Posiion 5 : sorie du gale de la rainure θ = π/4 rad β = π/2 rad y x 2 y 2 x ω 2/0 β ω 1/0 θ x 2

17 DOCUMENT REPONSE VDD Sélcaf R1 D1 A C1 CI1A & & CI1B Mémorisaion H 220V ~ 50Hz R5 D2 Tr1 R6 R7 Généraion d un signal d horloge 50Hz R2 R3 VDD Temporisaion VDD T1 A B C D 8-BPY CINH MONO OINH IN1 VDD = 12V Les circuis son alimenés sous VDD R RL1 R 2 O1 4 O2 5 DO 13 DO S 1 CI R4 28V T2 Vers la commande du moeur du groupe café R3

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Indusrielle ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures PROPOSITION DE BAREME Analyse du sysème Quesion

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 SECTION TECHNIQUE LYCEE KHAZNADAR DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Proposé par : MLAOUHI S & ABAAB T Disciplines echniques SECTION TECHNIQUE Consiuion du suje : un dossier echnique : pages 1/4 2/4 3/4 e 4/4 Des feuilles réponses

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTRIQUE TERMINALE Durée : 2h OUVRE PORTAIL FAAC : SERRURE CODÉE CIENCE DE L'INGÉNIEU TP N 3 page 1 / 8 GÉNIE ÉLECTIQUE TEMINALE Durée : 2h OUVE POTAIL FAAC : EUE CODÉE Cenres d'inérê abordés : Thémaiques : CI11 ysèmes logiques e numériques I6 Les sysèmes logiques combinaoires

Plus en détail

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes PTSI PT AUTOMATIQUE des sysèmes Table des maières 1 LA CHAINE FONCTIONNELLE 1 1.1 STRUCTURE FONCTIONNELLE... 1 1.2 CHAINE D ENERGIE... 1 1.3 CHAINE D INFORMATION... 2 2 LES ACTIONNEURS 3 2.1 LES VERINS

Plus en détail

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur

LES CAPTEURS. Energie. Acquérir et coder une information. Capteur CPG / ciences Indusrielles pour l Ingénieur C83 Les capeurs L CAPTUR Le domaine indusriel a besoin de conrôler de rès nombreux paramères physiques (longueur, force, poids, pression, déplacemen, posiion,

Plus en détail

2.1 Envoi d'un message

2.1 Envoi d'un message MESSAGES Oulook 2013 2.1 Envoi d'un message La messagerie es desinée à l'envoi e à la récepion du courrier élecronique. Six dossiers peuven conenir les messages : les dossiers Boîe de récepion, Brouillons,

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Série S Sciences de l Ingénieur Durée de l épreuve : 4 heures Coefficien : 4 10SISCME3 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2010 Série S Sciences

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

LES CAPTEURS. Perturbations. Acquérir et coder une information. Capteur

LES CAPTEURS. Perturbations. Acquérir et coder une information. Capteur CPGE / Sciences Indusrielles pour l Ingénieur CI9 Capeurs LES CAPTEURS Le domaine indusriel a besoin de conrôler de rès nombreux paramères physiques (longueur, force, poids, pression, déplacemen, posiion,

Plus en détail

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I

AMPLIFICATEUR LINEAIRE INTEGRE (A.L.I) Montages Fondamentaux à base d A.L.I Chapire C1 Leçon C1 AMPLIFICATEU LINEAIE INTEGE (A.L.I) Monages Fondamenaux à base d A.L.I I. Uilisaion d un A.L.I en régime non linéaire : 1) Acivié praique : a) A l aide d une maquee fournie ou à parir

Plus en détail

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V Temporisaion e monosable Conrôleurs de roaion XSA-V Manuel didacique Version Française TE Sommaire Chapire Page Temporisaion - Lecure des hisogrammes 3. Définiion 3.2 Bu 3.3 Principe de foncionnemen 3.3.

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG.

Chromatographie en Phase Gazeuse CPG. TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Universié de Créeil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE CHROMATOGRAPHIE: Chromaographie en Phase Gazeuse CPG. Année universiaire 23/24 Sommaire. I OBJECTIF...3

Plus en détail

Nature de l information

Nature de l information Naure de l informaion PAGE : Siuaion : Parfois l informaion fournie par un capeur Tou Ou Rien (TOR) n es pas suffisane pour piloer l équipemen. Dans ce cas nous devons avoir recours à des capeurs e déeceurs

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I. 1 CHAPITRE I : Cinémaique du poin maériel I.1 : Inroducion La plupar des objes éudiés par les physiciens son en mouvemen : depuis les paricules élémenaires elles que les élecrons, les proons e les neurons

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Prénom e nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Exercice n 1 Un ouvrier dispose de plaques de méal de 110 cm de longueur e de 88 cm de largeur. Il a reçu la consigne suivane : «Découpe dans

Plus en détail

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3)

Serrure codée PRÉSENTATION 1 TD. N 1 : ANALYSE DE LA FONCTION VÉRIFICATION / MODIFICATION DU CODE (FP3) Lycée Marin Luher King (H.F.) SOMMAIE PÉSENTATION 1 Serrure codée A - ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 1 I - FONCTION D'USAGE 1 II - SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1 III - SCHÉMA FONCTIONNEL

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 5 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA CAE D'ESCALIER DU BATIMET A ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. méiers de l'elecroechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver.. UIMBERTEAU TRAVAUX

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures SESSION PSIP3 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE Durée : 4 heures NB : Le candida aachera la plus grande imporance à la claré, à la précision e à la concision de la rédacion Si un candida es amené

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion Ne2 AN35-F Inégraion de Ne2 avec un sysème d alarme inrusion Vue d'ensemble En uilisan l'inégraion d'alarme Ne2, Ne2 surveillera si l'alarme inrusion es armée ou désarmée. Si l'alarme es armée, Ne2 permera

Plus en détail

Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013

Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013 LCD Physique ebc 1 Exercices M1: Cinémaique du poin A) Quesions de compréhension 1) Un voyageur dans un rain en mouvemen à viesse consane laisse omber un obje. Esquisser l allure de la rajecoire : pour

Plus en détail

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE Dossier echnique SOMMAIRE Inroducion Présenaion en images des différens élémens Principe de foncionnemen e rôle des différens élémens Diagramme sagial Mise en

Plus en détail

Redressement non commandé sur charge RLE en conduction continue

Redressement non commandé sur charge RLE en conduction continue Redressemen non commandé sur charge RL en conducion coninue SI 9- I. Conversion alernaif-coninu, exemples d applicaions liés à la racion Figure : Locomoive BB5 Réseau de disribuion Redresseur saique monophasé

Plus en détail

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés Le redressemen c'es la ransformaion de l'énergie élecrique alernaive du réseau en énergie coninue. Symbole : ~ = Les redresseurs se divisen en deux grands groupes : les redresseurs demi onde, à une alernance

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

5.1) Déterminer la longueur du préfixe, les adresses réseau et broadcast pour les 7 réseaux. 5.3) Donner les 2 routes statiques.

5.1) Déterminer la longueur du préfixe, les adresses réseau et broadcast pour les 7 réseaux. 5.3) Donner les 2 routes statiques. STS SN IR 1 Sysèmes Informaisés Evaluaion 4 Durée: 1h5 11/2/215 1/4 1) Requêes SQL( 3 ps) 1.1) Afficher le ire e le nom de l'édieur des livres de l'aueur "WERBER". 1.2) Déerminer le prix du livre le moins

Plus en détail

L oscilloscope numérique

L oscilloscope numérique L oscilloscope numérique Ce documen résume le principe de foncionnemen d un oscilloscope numérique e déaille les réglages possibles du modèle uilisé en séance de ravaux praiques. 1 Principe de foncionnemen

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

MESURE DE VISCOSITÉ. v(z) V = 0. Figure 1.

MESURE DE VISCOSITÉ. v(z) V = 0. Figure 1. MESURE DE VISCOSITÉ I - QUELQUES ÉLÉMENTS DE RHÉOLOGIE La mesure de la viscosié d'un fluide fai parie de la rhéologie, qui es la science des écoulemens de la maière. Dans la suie, on noera : -la viscosié

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

Les nouveautés de Word 2013

Les nouveautés de Word 2013 WORD 2013 Office 2013 - Word, Excel, PowerPoin e Oulook Les nouveaués de Word 2013 Aciver/désaciver les repères d'alignemen Les repères d'alignemen permeen, lors du déplacemen ou du redimensionnemen d'un

Plus en détail

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR Ce documen comprend : une fiche descripive du suje desinée au professeur. une siuaion d évaluaion desinée au candida. une grille d'évaluaion / noaion desinée au professeur. FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

Lycée technique Louis Armand 321, rue Lecourbe 75015 PARIS tel : 01.45.57.51.50 ...

Lycée technique Louis Armand 321, rue Lecourbe 75015 PARIS tel : 01.45.57.51.50 ... Lycée echnique Louis Armand Jackece.fr.fm. Archiecure des microprocesseurs Le microconrôleur 80C552 Le bus I 2 C.......... Descripion des spécificaions du bus I 2 C e applicaions simples. J. FRANCOMME

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

VISUALISATION DES SIGNAUX ELECTRIQUES OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ANALOGIQUE

VISUALISATION DES SIGNAUX ELECTRIQUES OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ANALOGIQUE VISUALISATION DES SIGNAUX ELECTRIQUES OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ANALOGIQUE INTRODUCTION L'oscilloscope es le plus polyvalen des appareils de mesures élecroniques. Il peu permere simulanémen de visualiser

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL

DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL MI IV - 110A DECRIRE UN SYSTEME AUTOMATISE D UN POINT DE VUE FONCTIONNEL ET TEMPOREL MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV 2006 CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baize - CP201-69336 Lyon

Plus en détail

Exercice du Gestion Financière à Court Terme «Cas FINEX Gestion du risque de taux d intérêt»

Exercice du Gestion Financière à Court Terme «Cas FINEX Gestion du risque de taux d intérêt» Exercice du Gesion Financière à Cour Terme «Cas FINEX Gesion du risque de aux d inérê» Ce cas raie des différens aspecs de la gesion du risque de aux d inérê liée à la dee d une enreprise : analyse d emprun,

Plus en détail

5.1 La conception d'animation

5.1 La conception d'animation ANIMATIONS Flash CS6 5.1 La concepion d'animaion A- Le concep d'animaion dans Flash Flash perme de créer des animaions. Lorsque vous animez un obje, vous gérez deux espaces : l'espaceemps dans le panneau

Plus en détail

GENERATEURS DE HAUTE TENSION

GENERATEURS DE HAUTE TENSION ours de A. Tilmaine HAPITRE VII GENERATEURS DE HAUTE TENSION Les généraeurs de haue ension son uilisés dans : a) les laboraoires de recherche scienifique ; b) les laboraoires d essai, pour eser les équipemens

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

Texte Ruine d une compagnie d assurance

Texte Ruine d une compagnie d assurance Page n 1. Texe Ruine d une compagnie d assurance Une nouvelle compagnie d assurance veu enrer sur le marché. Elle souhaie évaluer sa probabilié de faillie en foncion du capial iniial invesi. On suppose

Plus en détail

Logique séquentielle Fonction Mémoire

Logique séquentielle Fonction Mémoire ciences de l Ingénieur Page 96 1 Inroducion Logique combinaoire : Logique séquenielle Foncion Mémoire Logique séquenielle : Exemple : Télérupeur, commande TO de machine ouil, GAFCET 2 Foncion mémoire élecromécanique

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités Universié d'angers : LSEN relaions foncionnelles p. Parie A : Proporionnalié RELATIONS FONCTIONNELLES I Généraliés / Définiion : Soien deux suies de nombres réels : (x ;x ;x ;x 4 ) e (y ;y ;y ;y 4 ). Ces

Plus en détail

SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE

SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE SYSTÈME HYBRIDE SOLAIRE THERMODYNAMIQUE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE Le seul ballon hybride solaire-hermodynamique cerifié NF Elecricié Performance Ballon hermodynamique 223 lires inox 316L Plaque évaporarice

Plus en détail

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704)

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Mahémaiques Nombre d'exercices : 4 exercices Noe : L'exercice 4 es une pure copie d'un exercice d'un devoir surveillé de l'an dernier. Cela ne

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Indusrielles pour l Ingénieur Cenre d Inérê 6 : CONVERTIR l'énergie Compéences : MODELISER, RESOUDRE CONVERSION ELECTROMECANIQUE - Machine à couran coninu en régime dynamique Procédés de piloage

Plus en détail

Rappels théoriques. -TP- Modulations digitales ASK - FSK. Première partie 1 INTRODUCTION

Rappels théoriques. -TP- Modulations digitales ASK - FSK. Première partie 1 INTRODUCTION 2 IUT Blois Déparemen GTR J.M. Giraul, O. Bou Maar, D. Ceron M. Richard, P. Sevesre e M. Leberre. -TP- Modulaions digiales ASK - FSK IUT Blois Déparemen du Génie des Télécommunicaions e des Réseaux. Le

Plus en détail

La logique séquentielle

La logique séquentielle La logique séquenielle Logseq 1) ifférence enre sysèmes combinaoires e sysèmes séqueniels. Un sysème combinaoire es el que l'éa de ses sories ne dépende que de l'éa des enrées. Il peu donc êre représené

Plus en détail

ETUDE DU COMPORTEMENT AU FEU DE PAROIS ET PLANCHERS CONSTITUES DE STRUCTURES BOIS

ETUDE DU COMPORTEMENT AU FEU DE PAROIS ET PLANCHERS CONSTITUES DE STRUCTURES BOIS ETUDE DU COMPORTEMENT AU FEU DE PAROIS ET PLANCHERS CONSTITUES DE STRUCTURES BOIS CONVENTION Y09-12 ACTION 33 sous acion 1 Levée des freins réglemenaires e normaifs à l'usage du bois dans la consrucion

Plus en détail

Files d attente (1) F. Sur - ENSMN. Introduction. 1 Introduction. Vocabulaire Caractéristiques Notations de Kendall Loi de Little.

Files d attente (1) F. Sur - ENSMN. Introduction. 1 Introduction. Vocabulaire Caractéristiques Notations de Kendall Loi de Little. Cours de Tronc Commun Scienifique Recherche Opéraionnelle Les files d aene () Les files d aene () Frédéric Sur École des Mines de Nancy www.loria.fr/ sur/enseignemen/ro/ 5 /8 /8 Exemples de files d aene

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Base Naionale des Sujes d'examens de l'enseignemen professionnel

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mathématiques Financières Emprunts indivis. Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences S5 Info-MIAGE 2012-2013 Mahémaiques Financières Empruns indivis Universié de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences Licence menion Informaique parcours MIAGE - Semesre 5 Mahémaiques Financières

Plus en détail

Solutions AUTOMATISMES. L essentiel

Solutions AUTOMATISMES. L essentiel AUTOMATISMES Freinage élecronique des Les variaeurs de viesse on beaucoup évolué ces dernières années, an en ermes de performance echnique que de coû. Cela leur a permis de conquérir de nouvelles posiions,

Plus en détail

Université de Bretagne Sud - Lorient. Logique séquentielle. Nathalie Julien

Université de Bretagne Sud - Lorient. Logique séquentielle. Nathalie Julien Universié de Breagne Sud - Lorien Logique séquenielle Nahalie Julien juille 2003 Plan Chapire 1 : Inroducion aux bascules I. Bascule RS 1. Principe 2. Consiuion en pores NOR 3. Foncionnemen 4. Chronogrammes

Plus en détail

CHAPITRE VII. Les Convertisseurs Analogiques Numériques

CHAPITRE VII. Les Convertisseurs Analogiques Numériques CHAPITRE VII Les Converisseurs Analogiques Numériques Olivier Français, 2 SOMMAIRE LES CONVERTISSEURS À INTÉGRATION... 3 I LE CONVERTISSEUR SIMPLE RAMPE... 3 I.1 PRINCIPE... 3 I.2 PHASES DE FONCTIONNEMENT...

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

JUMO etron M100 Régulateur électronique pour le froid

JUMO etron M100 Régulateur électronique pour le froid JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodsraße 4, 36039 Fulda, Allemagne Adresse posale : 36035 Fulda, Allemagne Tél. : +49 66 6003-0 Fax. : +49 66 6003-607 E-Mail : mail@jumo.ne Inerne : www.jumo.ne

Plus en détail

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction :

Les Compteurs. A). Présentation : I ). Introduction : Les Compeurs A) Présenaion : I ) Inroducion : Un compeur es un ensemble de bascules qui serven à comper les impulsions mises en enrées (Horloge) Le compage peu-êre fai dans différens codes : Binaires,

Plus en détail

Elingues chaînes KUPLEX Classe 10 - Renseignements techniques

Elingues chaînes KUPLEX Classe 10 - Renseignements techniques 2011 Parsons haîne urope lingues s KUPX 10 - enseignemens echniques Nouveaué mondiale a première marque où ou le sysème es conçu en acier allié classe 10. ésisance accrue Pour les mêmes dimensions ces

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon dépar.......................................................................................

Plus en détail

Plan : : Les méthodes de codage numérique en

Plan : : Les méthodes de codage numérique en Plan : : Les méhodes de codage numérique en 3.1 Inroducion 3.2 Codages binaires 3.2.1 Codage NRZ (Non Reour à Zéro) 3.2.2 Codage biphasé ou (Mancheser) 3.2.3 Codage CMI (Code Mark Inversion) 3.3 Codages

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

IRM fonctionnelle : QUELQUES IDEES SUR LE TRAITEMENT STATISTIQUE DES DONNEES

IRM fonctionnelle : QUELQUES IDEES SUR LE TRAITEMENT STATISTIQUE DES DONNEES IRM foncionnelle : QUELQUES IDEES SUR LE TRAITEMENT STATISTIQUE DES DONNEES Le principe général d'une éude IRMf consise à analyser le signal BOLD (Blood Oxygen Level Dependen) qui radui l'augmenaion d'afflux

Plus en détail

Principes et caractéristiques des principaux moteurs électriques

Principes et caractéristiques des principaux moteurs électriques Principes e caracérisiques des principaux moeurs élecriques Crières de choix d un moeur Le moeur es généralemen choisi en foncion de l uilisaion mécanique e de l alimenaion élecrique don on dispose. Cahier

Plus en détail

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES :

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES : ISET de Nabeul ours de Sysème logique (2) hapire 3. OBJETIFS LES OMPTEURS Eudier les différens ypes de compeurs. omprendre le principe de foncionnemen de chaque ype. Mairiser les éapes de synhèse d un

Plus en détail