L Assainissement des eaux usées Régions de Charleroi et du Sud-Hainaut

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Assainissement des eaux usées Régions de Charleroi et du Sud-Hainaut"

Transcription

1 TEXTE L Assainissement des eaux usées Régions de Charleroi et du Sud-Hainaut 24/11/2010

2 Plan de l exposé Législation en matière de collecte et d épuration des eaux usées Régimes d assainissement et obligations OAA IGRETEC Bureau d Etudes et Service Environnement Contact

3 1. Législation Directive 2000/60/CE (cadre pour une politique communautaire associée à l eau) «Nécessité d atteindre un bon état qualitatif des masses d eau pour 2015»

4 1. Législation Règlement Général d Assainissement RGA Livre II du Code de l Environnement : CODE DE L EAU Chapitre VI.R «Règlement Général d Assainissement des eaux urbaines résiduaires fixe dans les zones destinées à l urbanisation ou en dehors de ces zones lorsqu il existe des habitations, le régime d assainissement et les obligations qui en découlent. Le Règlement définit en outre les principes d établissement des plans d assainissement par sous-bassin hydrographique (PASH)»

5 1. Législation

6 1. Législation

7 2.1. REGIME D ASSAINISSEMENT COLLECTIF (AC) : E.H E.H. Regroupe les zones : Desservies par une STEP existante ou en construction Équipées à 75 % d égouts en bon état Présentant des spécificités environnementales ou locales 2.2. REGIME D ASSAINISSEMENT AUTONOME (AA - +/- 12 %) : Regroupe les zones autres que celles du collectif : Déjà en zone d épuration individuelle au PCGE Population 250 EH Présentant des spécificités environnementales ou locales 2.3 REGIME D ASSAINISSEMENT TRANSITOIRE : Evolution vers AC ou AA

8 Etapes de l épuration biologique : Traitement primaire (DDD) Traitement secondaire : épuration des MO et nutriments Traitement tertiaire : élimination des nutriments, filtration, désinfection, Deux grandes familles de procédés : Procédés intensifs (apport énergie pour activer l assainissement) Procédés extensifs Systèmes mixtes

9 2.1. REGIME D ASSAINISSEMENT COLLECTIF :

10 OBLIGATIONS : Existence égout raccordement obligatoire Egout à venir raccordement pendant travaux d égouttage (aval CC) Egout pas encore connecté à STEP ou absence égout Installation FSTE (prétraitement eaux usées) de min. 3 m³ + by-pass Modes possibles d évacuation (contact AC cf.: captage) Séparation eaux claires / eaux usées en limite propriété Dérogations possibles

11 AVIS OAA AUTORISATION DE DEVERSEMENT EAUX USEES : Existence rejets eaux usées industrielles vers réseau d égouttage Documents à associer à votre demande : Copie complète du dossier de demande de permis dûment complétée (débit(s) et charge(s) des eaux usées rejetées) Localisation précise de l entreprise (sièges social et d exploitation) Plan d égouttage du site Nature de l activité Moyens mis en œuvre pour limiter les effets négatifs éventuels sur les eaux de surface (milieu récepteur)

12 2.2. REGIME D ASSAINISSEMENT AUTONOME :

13 OBLIGATIONS (à partir du 01/01/2009) : Nouvelles habitations (> date approbation 1 er plan ayant fixé le statut en AA) ou extensions habitations (PU) installation SEI (intensif ou extensif) agréé obligatoire prime (-) mais exonération CVA Habitations existantes (< date approbation 1 er plan ayant fixé le statut en AA) démarche volontaire avec prime (+) et exonération CVA démarche obligatoire pour habitations localisées en zone prioritaire et avec nécessité d assainir (conclusions EZ) Evacuation des eaux épurées infiltration dans le sol / eau de surface / puits perdant (captage!!!) séparation eaux claires / eaux usées SEI + SDA (évacuation en amont zone de baignade)

14 CONTROLES : Contrôles à l installation depuis 18/06/2009 par OAA DEMANDEUR / INSTALLATEUR / CONTROLEUR / EXPLOITANT

15 DEMANDEUR formulaire intégré de demande d exonération du CVA (dernière facture d eau, factures installation SEI, contrat d entretien et vidange, ) INSTALLATEUR déclaration respect prescriptions de mise en œuvre du fabricant du SEI CONTROLEUR déclaration conformité installation (date raccordement, adresse, coordonnées demandeur / installateur, type SEI, localisation, schéma implantation, copie PU, démarches demandeur auprès AC, attestation conformité, contrat entretien, photos lors travaux de mise en place) EXPLOITANT prise de connaissance des conditions intégrales ou sectorielles du PE + respect guide d exploitation fourni par fabricant

16 Contrôles OAA IGRETEC Epuration individuelle (Articles R. 304 à R. 307 du Code de l Eau) Unité Epuration Individuelle Installation Epuration Individuelle Station Epuration Individuelle Charge (EH) de 5 à 20 EH entre 20 et 100 EH 100 EH et plus Justificatifs Entretien 1 X / an 1 X / an 4 X / an Contrat d entretien Non obligatoire Non obligatoire Obligatoire Attestation de vidanges 4 ans 2 ans annuelle Classement PE Déclaration classe 3 Déclaration classe 3 Classe 2 PE Conditions d émission en vigueur Conditions intégrales (AGW 25/09/08) Conditions intégrales (AGW 25/09/08) Conditions sectorielles (AGW 06/11/08) Forfait (TVANC) 130,00 160,00 190,00 Forfait (TVAC) 157,30 193,60 229,90

17 Prime à l épuration individuelle Conditions : Obligation d un SEI de type agréé Respect des conditions intégrales et sectorielles Déversement des eaux usées avant date approbation 1 er plan ayant fixé statut en AA Implantation en ZAA ou en dérogation au raccordement à l égout (ZC) Pas de prime pour les nouvelles constructions SPW-DGO3-DEE-DOF : «épuration individuelle» Exonération du Coût Vérité Assainissement (CVA) 1,30 HTVA / m³ 1,50 à 2,00

18 2.3. REGIME D ASSAINISSEMENT TRANSITOIRE :

19 OBLIGATIONS : Anciennes habitations attente disposition SPGE et conservation système actuel d évacuation Nouvelles constructions séparation eaux claires / eaux usées raccorder habitation à l égout (si existant) + équipement d une FS toutes eaux avec by-pass zone de +/- 10 m² entre FS et mode d évacuation des eaux pour placement éventuel d un SEI absence d égout, contacter AC pour évaluation modes d évacuation possibles eaux usées en sortie FS

20 ETUDES DE ZONES (TRANSITOIRES / PRIORITAIRES) : Réalisées en zone prioritaire et en zone d assainissement transitoire en vue de déterminer, au regard des objectifs de qualité à atteindre, quel régime d assainissement sera la plus adéquat (ZAC / ZAA / ZAC-ZAA) OAA sous supervision SPGE Méthodologie Sélection des habitations incidentes Relevé de l existant (formulaires enquête, modes d évacuation, carte aptitude à l infiltration dans le sol, contraintes à l installation SEI,...) Analyse de l existant (nécessité et opportunité de grouper, contraintes, ) Proposition de solutions et de délais de mise en conformité

21 3. Organisme d Assainissement agréé OAA IGRETEC MISSIONS : Conception et réalisation de réseaux égouttage & collecteurs Construction de STEP, SP et BO à l échelle du sous-bassin hydrographique Région Charleroi (12): Aiseau-Presles, Charleroi, Châtelet, Courcelles, Farciennes, Fleurus, Fontaine-l Evêque, Gerpinnes, Ham-sur-Heure Nalinnes, Les Bons Villers, Montigny-le-Tilleul et Pont-à-Celles Région Sud-Hainaut (9): Beaumont, Chimay, Erquelinnes, Froidchapelle, Lobbes, Merbes-le-Château, Momignies, Sivry-Rance et Thuin Exploitation 47 STEP 97 SP > 315 Km de collecteurs Capacité technique installée > Equivalents-Habitants (EH)

22 3. Organisme d Assainissement agréé OAA IGRETEC Taux assainissement collectif +/- 100 % Organisme de démergement agréé Travaux d évacuation des eaux ou exhaure (jargon minier) AGW 1991 (bassins de Liège, Charleroi et Mons) Protection contre les risques d inondation suite à exploitation mines de charbon Zone concernée: 172 km² Investissements: 25 millions (1989) pour 9 SD et collecteurs METIER D EXPLOITATION : Certification ISO Certification EMAS Réduction nuisances potentielles

23 4. Bureau d Etudes et Service Environnement & Urbanisme BE : Expertise / Conception / Consultance / Encadrement > 20 Métiers pratiqués / Profiles techniques Architectes-Paysagistes ; Cartographes ; Concepteurs routes et réseaux divers ; Dessinateurs ; Géomètres ; Conseillers en prévention ; Electromécaniciens ; Informaticiens ; Ingénieurs de projets ; Négociateurs fonciers ; Responsables Qualité et Environnement ; Topographes ; Urbanistes ; Opérateurs Gestion Technique Centralisée ; Techniciens chimistes, instrumentistes et d entretien

24 4. Bureau d Etudes et Service Environnement & Urbanisme SERVICE ENVIRONNEMENT & URBANISME : Agréé depuis plus de 15 années en Wallonie en qualité d auteur d EI sur l environnement (toutes catégories de projets) Auteur de projet en urbanisme et aménagement du territoire Expertise en pollution sol et sous-sol Compétences spécifiques et expertise en gestion des déchets

25 5. Contact Organisme d Assainissement Agréé (OAA) IGRETEC Direction Eau & Environnement Boulevard Mayence, CHARLEROI Monsieur Jean-Luc SCHOELING Tél.: 071/ Fax: 071/

26 titre Merci pour votre attention Merci de votre attention 20/07/2007

L assainissement des eaux urbaines résiduaires

L assainissement des eaux urbaines résiduaires L assainissement des eaux urbaines résiduaires Nouveaux aspects réglementaires AIVE 24 avril 2007 Le Code de l Eau AGW désignant les zones de baignade (24/07/03) ( ) Décret sur la protection des eaux de

Plus en détail

Plan de l exposé. 1. Nouveau paysage législatif régissant les eaux urbaines résiduaires :

Plan de l exposé. 1. Nouveau paysage législatif régissant les eaux urbaines résiduaires : Plan de l exposé 1. Nouveau paysage législatif régissant les eaux urbaines résiduaires : RGA : Règlement Général d Assainissement Révision des PCGE Enquête publique Situation de la commune 1. Législation

Plus en détail

Assainissement des eaux usées

Assainissement des eaux usées Assainissement des eaux usées? d assainissement collectif Éditeur responsable Bernard ANTOINE Directeur général adjoint Juillet 00 Crédits photos Enterpix - Kévin Manand www.sxc.hu AIVE Vous construisez

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN REGION WALLONNE

ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN REGION WALLONNE ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN REGION WALLONNE Que dois-je faire? Dois-je me raccorder aux égouts? Mettre une station d épuration? Mettre une fosse septique? Qui paye? REPONSES AUX QUESTIONS DANS CE

Plus en détail

Les eaux usées et pluviales dans la construction. Plan de l exposé

Les eaux usées et pluviales dans la construction. Plan de l exposé Les eaux usées et pluviales dans la construction La gestion des eaux usées domestiques dans les permis Station d épuration d Arlon Vendredi 22 novembre 2013 Aline BAUDUIN 1 Plan de l exposé Introduction

Plus en détail

POUR UNE GESTION DURABLE DE L EAU EN REGION WALLONNE. Bertrand NUTTENS Cabinet du Ministre Benoît LUTGEN

POUR UNE GESTION DURABLE DE L EAU EN REGION WALLONNE. Bertrand NUTTENS Cabinet du Ministre Benoît LUTGEN POUR UNE GESTION DURABLE DE L EAU EN REGION WALLONNE Bertrand NUTTENS Cabinet du Ministre Benoît LUTGEN DIRECTIVE CADRE SUR L EAU (2000/60/CE) objectif : bon état qualitatif et quantitatif de nos ressources

Plus en détail

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration (capacité inférieure à 100 EH) L eau préservée... Cette brochure ne concerne pas

Plus en détail

Aide aux communes. Assainissement des eaux urbaines résiduaires

Aide aux communes. Assainissement des eaux urbaines résiduaires Aide aux communes Assainissement des eaux urbaines résiduaires Mémento à l usage des agents communaux version : septembre 2012 L eau préservée... Service d aide aux communes drève de l Arc-en-Ciel, 98

Plus en détail

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration (capacité inférieure à 100 EH) L eau préservée... Cette brochure ne concerne pas

Plus en détail

Raccordement direct et immédiat à l égout

Raccordement direct et immédiat à l égout CAS 1 Égout: OUI Réseau: UNITAIRE Raccordement step. OAA : OUI Habitation: EXISTANTE ou NOUVELLE Raccordement direct et immédiat à l égout STEP 1. via une autorisation communale 2. par services communaux

Plus en détail

Renforcement des politiques d aménagement du territoire et de gestion de l assainissement l eaux usées

Renforcement des politiques d aménagement du territoire et de gestion de l assainissement l eaux usées Renforcement des politiques d aménagement du territoire et de gestion de l assainissement l des eaux usées Ir. Jean-Luc Lejeune Responsable Planification - SPGE O1 Renforcement Aménagement du Territoire

Plus en détail

Service public d assainissement autonome : état de la question

Service public d assainissement autonome : état de la question LES TROISIÈMES ASSISES DE L EAU L EN WALLONIE Jambes 16 mars 2011 Service public : état de la question Didier Cadelli Cabinet du Ministre Philippe Henry Etat de la question / contexte Pourquoi? Pour qui?

Plus en détail

Assainissement des eaux urbaines résiduaires :

Assainissement des eaux urbaines résiduaires : Novembre 2013 Assainissement des eaux urbaines résiduaires : Quels équipements de gestion des eaux usées prévoir? Mémento à l usage des architectes et géomètres Éditeur responsable : Bernard ANTOINE Directeur

Plus en détail

EAUX USEES ET CONSTRUCTION. La législation et les pratiques. 15 avril 2008

EAUX USEES ET CONSTRUCTION. La législation et les pratiques. 15 avril 2008 EAUX USEES ET CONSTRUCTION La législation et les pratiques 15 avril 2008 Introduction Prise en compte de la composante «eaux usées» dans les permis de lotir: évacuation des eaux d urbanisme: égouttage

Plus en détail

Commune de Donceel. Aide à l exploitation du réseau d égouttage. Questions et analyses.

Commune de Donceel. Aide à l exploitation du réseau d égouttage. Questions et analyses. . Questions et analyses. Béatrice LEPORCQ (AIDE) Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015 Contexte En 2013 : création d un nouveau département au sein de l AIDE «Services

Plus en détail

LA GESTION DE L EGOUTTAGE DU POINT DE VUE DE LA SPGE. Michel CORNELIS Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015

LA GESTION DE L EGOUTTAGE DU POINT DE VUE DE LA SPGE. Michel CORNELIS Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015 LA GESTION DE L EGOUTTAGE DU POINT DE VUE DE LA SPGE Michel CORNELIS Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015 ORDRE DU JOUR 1. RAPPEL 2. LE CONSTAT D AUJOURD HUI 3. SOLUTIONS

Plus en détail

PRIME & ACCOMPAGNEMENT E-BUSINESS SERVICE TIC IGRETEC SERGE GILLET

PRIME & ACCOMPAGNEMENT E-BUSINESS SERVICE TIC IGRETEC SERGE GILLET PRIME & ACCOMPAGNEMENT E-BUSINESS SERVICE TIC IGRETEC SERGE GILLET PRIME & ACCOMPAGNEMENT E-BUSINESS L E-BUSINESS? La PRIME Critères d ELIGIBILITE? L aide du Service TIC SITE E-BUSINESS DEFINITION Un site

Plus en détail

Comment gérer l eau dans mon entreprise?

Comment gérer l eau dans mon entreprise? Comment gérer l eau dans mon entreprise? Déroulement de la matinée 9h30 : «L Eau, l Or bleu de notre région» Madame Sophie BREMS Journaliste, RTBF, La première 10h15 : «L assainissement des eaux usées

Plus en détail

PRIME E-BUSINESS EN WALLONIE CONSEILS & ACCOMPAGNEMENT A L INTEGRATION DE l E-BUSINESS DANS LES PME

PRIME E-BUSINESS EN WALLONIE CONSEILS & ACCOMPAGNEMENT A L INTEGRATION DE l E-BUSINESS DANS LES PME PRIME E-BUSINESS EN WALLONIE CONSEILS & ACCOMPAGNEMENT A L INTEGRATION DE l E-BUSINESS DANS LES PME Serge GILLET Chef de service IGRETEC Service TIC PRIME & ACCOMPAGNEMENT E-BUSINESS L E-business La PRIME

Plus en détail

Application du principe de la récupération ration des coûts en Région wallonne de Belgique

Application du principe de la récupération ration des coûts en Région wallonne de Belgique Application du principe de la récupération ration des coûts en Région wallonne de Belgique Société Publique de Gestion de l Eaul www.spge.be Didier CADELLI didier.cadelli@spge.be RIOB 2007, Rome Novembre

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.877 Liège, le 6 juillet 2006

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.877 Liège, le 6 juillet 2006 AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.877 Liège, le 6 juillet 2006 Objet : Avant-projet d arrêté modifiant le Livre II du Code de l environnement contenant le Code de l eau, relatif au règlement général d assainissement

Plus en détail

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse.

Gestion des eaux de pluie et de ruissellement. Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. Gestion des eaux de pluie et de ruissellement Réflexions et Actions menées sur le Territoire du Grand Toulouse. 22/04/2009 Introduction des techniques alternatives dans la réflexion du Grand Toulouse Pourquoi

Plus en détail

Résumé Non Technique ORIGINAL N OTRE-DA ME - D OE

Résumé Non Technique ORIGINAL N OTRE-DA ME - D OE M ISE A JOUR D U ZONAGE D A SSAINISSEMENT DE LA COMMUNE DE N OTRE-DA ME - D OE ORIGINAL Tours 3 cour du 56 avenue Marcel Dassault 37205 Tours Cedex 3 Tel. : +33 (0)2 47 71 12 50 Fax : +33 (0)2 47 71 12

Plus en détail

Jean-Luc LEJEUNE Conférence Polygone de l eau 29 janvier 2013

Jean-Luc LEJEUNE Conférence Polygone de l eau 29 janvier 2013 Jean-Luc LEJEUNE Conférence Polygone de l eau 29 janvier 2013 1. Etat de situation au 31/12/2012 : montants engagés et réalisations 2. Actualisation du programme d investissement 2010 2014 ( 2016) 3. Les

Plus en détail

ANNEXE 2 : REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AUX MODALITES DE RACCORDEMENT A L'EGOUT ET A L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES

ANNEXE 2 : REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AUX MODALITES DE RACCORDEMENT A L'EGOUT ET A L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES ANNEXE 2 : REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AUX MODALITES DE RACCORDEMENT A L'EGOUT ET A L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES Chapitre 1 : Portée du règlement communal Article 1. Le présent règlement vise à réglementer

Plus en détail

LA TARIFICATION DE L EAU EN RÉGION WALLONNE. Exposé de M. Jean-Luc MARTIN Président du Comité de direction de la SPGE

LA TARIFICATION DE L EAU EN RÉGION WALLONNE. Exposé de M. Jean-Luc MARTIN Président du Comité de direction de la SPGE LA TARIFICATION DE L EAU EN RÉGION WALLONNE Exposé de M. Jean-Luc MARTIN Président du Comité de direction de la SPGE I. LE PRIX DE L EAU EN WALLONIE application du coût-vérité de l eau Directive européenne

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Demande d attestation de conformité du projet d assainissement individuel dans le cadre d une demande d urbanisme Accueil du public 1 boulevard Maréchal

Plus en détail

Caractéristiques du projet Installateur (si connu)

Caractéristiques du projet Installateur (si connu) Communauté de Communes de la Côte des Isles Service Public d Assainissement Non Collectif 15 rue de Becqueret 50270 BARNEVILLE CARTERET Tél : 02 33 95 96 70 ; Fax : 02 33 95 96 71 site internet : www.cotedesisles.com

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC. COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BERNAY ET DES ENVIRONS 299,

Plus en détail

Le service public d assainissement non collectif. Communauté de Communes de la Vallée d Aspe Conseil des Maires du 08 septembre 2011

Le service public d assainissement non collectif. Communauté de Communes de la Vallée d Aspe Conseil des Maires du 08 septembre 2011 Le service public d assainissement non collectif Communauté de Communes de la Vallée d Aspe Conseil des Maires du 08 septembre 2011 Définition de l assainissement autonome «Tout système d assainissement

Plus en détail

RETOURS D EXPÉRIENCES ET RENCONTRÉS EN MATIÈRE DE GESTION DES EAUX PLUVIALES. Ir. Anne CLERIN -AIVE - Chef de Projets

RETOURS D EXPÉRIENCES ET RENCONTRÉS EN MATIÈRE DE GESTION DES EAUX PLUVIALES. Ir. Anne CLERIN -AIVE - Chef de Projets RETOURS D EXPÉRIENCES ET PROBLÈMES RENCONTRÉS EN MATIÈRE DE GESTION DES EAUX PLUVIALES Ir. Anne CLERIN Chef de Projets -AIVE - LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LE CONTEXTE DE L ASSAINISSEMENT DES EAUX

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir

Plus en détail

Fiche technique. Le Service de l aménagement du territoire et de l urbanisme Édité le 29 octobre 2015 Page 1 sur 5

Fiche technique. Le Service de l aménagement du territoire et de l urbanisme Édité le 29 octobre 2015 Page 1 sur 5 Le présent document donne des informations sur les normes applicables à la construction ou la modification d une installation septique pour un usage résidentiel de six chambres à coucher ou moins et qui

Plus en détail

Collecte et traitement des eaux usées. en Région wallonne

Collecte et traitement des eaux usées. en Région wallonne Collecte et traitement des eaux usées en Région wallonne Table des matières 1. LEGISLATION EN MATIERE DE COLLECTE ET D EPURATION DES EAUX USEES 2 2. RÉGIMES D ASSAINISSEMENT... 2 3. INFORMATIONS SUR LA

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE

AVIS. Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.392 Liège, le 11 avril 2005 Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE Avis du CWEDD

Plus en détail

24 février 2014. ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion de Préparation Aux diagnostics de l existant MAVILLY MANDELOT / NANTOUX / MELOISEY

24 février 2014. ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion de Préparation Aux diagnostics de l existant MAVILLY MANDELOT / NANTOUX / MELOISEY 24 février 2014 ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion de Préparation Aux diagnostics de l existant MAVILLY MANDELOT / NANTOUX / MELOISEY Présentation du SPANC Présentation du contrôle : JDBE Questions diverses

Plus en détail

LE PRIX DE L EAU EN TOUTE TRANSPARENCE

LE PRIX DE L EAU EN TOUTE TRANSPARENCE LE PRIX DE L EAU EN TOUTE TRANSPARENCE En Wallonie, chaque euro que vous payez pour votre eau est uniquement destiné à financer les services d eau. LE COÛT-VÉRITÉ DE L EAU Aujourd hui, toutes les dépenses

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 0 3 8 4 5 4 7 0 8 0 - Fax 0 3 8 4 5 4 6 6 5 4 Ce document permettra l examen de votre projet d assainissement non collectif (ou autonome = habitation non raccordable au tout à l égout) et sera joint à

Plus en détail

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il?

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? SPANC & SIGREDA Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? Au préalable Le SIGREDA Le SIGREDA Syndicat Intercommunal de la Gresse, du Drac et de leurs Affluents

Plus en détail

Étude de définition de filière

Étude de définition de filière AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR A Assainissement non collectif Étude de définition de filière Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) DIRECTION ENVIRONNEMENT Votre Conseil général l aménagement,

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L EGOUTTAGE. Philippe DELIER Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015

LE FINANCEMENT DE L EGOUTTAGE. Philippe DELIER Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015 LE FINANCEMENT DE L EGOUTTAGE Philippe DELIER Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015 ORDRE DU JOUR 1. LE SYSTÈME DE FINANCEMENT DE LA SPGE 2. LA PROCEDURE 3. LES PRIORITES

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière

DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière DIAGNOSTIC DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Transaction immobilière Articles L1331-11-1 du code de la santé publique et L271-4 du code de la construction et de l habitation Date de la visite : 02/11/2015

Plus en détail

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25 Informations générales Fiche déclarative pour examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collective Service Public de l Assainissement Collectif spanc@gde-guadeloupe.com

Plus en détail

FICHE DÉCLARATIVE EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FICHE DÉCLARATIVE EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT QUENTIN SUR ISERE. Schéma directeur et zonage d assainissement pluvial

COMMUNE DE SAINT QUENTIN SUR ISERE. Schéma directeur et zonage d assainissement pluvial PROGEO ENVIRONNEMENT Ingénieurs Conseils COMMUNE DE SAINT QUENTIN SUR ISERE Schéma directeur et zonage d assainissement pluvial Dossier d enquête publique (PROCÉDURE : ARTICLE R123-1 ET S. DU CODE DE L

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif AMÉNAGEMENT Assainissement Non Collectif Étude de définition de filière DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT SERVICE EAU ET ASSAINISSEMENT 2 3 B IDENTIFICATION DE LA PARCELLE. ÉTUDE DE DEFINITION DE FILIERE D

Plus en détail

FANC1. Nom et prénom du demandeur:.. Raison Sociale :... Adresse :. Code postal : Commune :. Section et numéro du cadastre du projet :

FANC1. Nom et prénom du demandeur:.. Raison Sociale :... Adresse :. Code postal : Commune :. Section et numéro du cadastre du projet : Demande d installation d Assainissement Non Collectif Date du contrôle : (à remplir par le SPANC) Ce formulaire est à remplir par le pétitionnaire et doit être remis, accompagné des pièces listées page

Plus en détail

Assainissement Non Collectif : vérification du fonctionnement et de l entretien S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif : vérification du fonctionnement et de l entretien S P A N C. Service Public d Assainissement Non Collectif Doc :SP-06 Assainissement Non Collectif : vérification du fonctionnement et de l entretien LOGO mairie/cc/ SIAEPA S P A N C Service Public d Assainissement Non Collectif N de Siret = Référence du dossier

Plus en détail

Plan d action sur l assainissement des eaux usées à Mayotte

Plan d action sur l assainissement des eaux usées à Mayotte ASSAINISSEMENT Plan d action sur l assainissement des eaux usées à Mayotte L assainissement des eaux usées à Mayotte tarde à se mettre en place. Il est même facteur de ralentissement de certains projets

Plus en détail

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 Service Assainissement CONCEVOIR UNE INSTALLATION NEUVE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 - DEFINITION L assainissement non collectif ou autonome ou individuel est un système de collecte, de prétraitement

Plus en détail

Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF

Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS 20, grande rue 25800 Valdahon Tél

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d assainissement Non Collectif

Plus en détail

DOSSIER DE CONCEPTION FORMULAIRE DE DECLARATION

DOSSIER DE CONCEPTION FORMULAIRE DE DECLARATION N PC : Communauté de Communes de la Terre de Peyre Route du Languedoc - 48 130 AUMONT-AUBRAC Technicien SPANC : 06 80 84 8 56 Mail : spancpeyre@orange.fr DOSSIER DE CONCEPTION FORMULAIRE DE DECLARATION

Plus en détail

Étude de définition de filière. Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR. Assainissement non collectif

Étude de définition de filière. Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR. Assainissement non collectif AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR Assainissement non collectif Étude de définition de filière Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) DiRECTION ENVIRONNEMENT 2 ÉTUDES DE DÉFINITION DE FILIÈRE Étude

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN SYSTEME D'ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF

DEMANDE D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN SYSTEME D'ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF DEMANDE D'AUTORISATION D'INSTALLATION D'UN SYSTEME D'ASSAINISSEMENT -COLLECTIF Dossier à retourner à : Monsieur le Président Syndicat Intercommunal d'aménagement du Bassin Versant de l'albarine SPANC 2,

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE Diagnostic réalisé sur la commune de : SECHILIENNE Contrôle pour transaction N de dossier : 38478 E031501 Date de la visite

Plus en détail

SPANC. (Service Public d Assainissement Non Collectif) GRAND GUÉRET. www.agglo-grandgueret.fr

SPANC. (Service Public d Assainissement Non Collectif) GRAND GUÉRET. www.agglo-grandgueret.fr GRAND GUÉRET Communauté d'agglomération SPANC (Service Public d Assainissement Non Collectif) «Contribuer à protéger efficacement l eau, garantir la salubrité de l environnement et la santé des populations»

Plus en détail

P A S H PLAN D ASSAINISSEMENT PAR SOUS-BASSIN HYDROGRAPHIQUE

P A S H PLAN D ASSAINISSEMENT PAR SOUS-BASSIN HYDROGRAPHIQUE P A S H PLAN D ASSAINISSEMENT PAR SOUS-BASSIN HYDROGRAPHIQUE S O U S - B A S S I N D E L A S A M B R E ANNEXE DE L ARRÊTÉ DU G OUVERNEMENT WALLON DU 1 NOVEMBRE 25 ADOPTANT LE PASH DE LA S AMBRE [.] SOMMAIRE

Plus en détail

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Exercice 2014 1. PRESENTATION GENERALE DU SERVICE La compétence assainissement non

Plus en détail

63210 ROCHEFORT-MONTAGNE 63400 CHAMALIERES Tél. : 04.73.65.87.63 Tél. : 04.73.36.96.05. Pièces à fournir par le propriétaire

63210 ROCHEFORT-MONTAGNE 63400 CHAMALIERES Tél. : 04.73.65.87.63 Tél. : 04.73.36.96.05. Pièces à fournir par le propriétaire SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (S.P.A.N.C.) Communauté de Communes de Rochefort-Montagne Rte de Clermont BP15 41 avenue des Thermes 63210 ROCHEFORT-MONTAGNE 63400 CHAMALIERES 04.73.65.87.63

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE (Notice explicative)

FORMULAIRE DE DEMANDE (Notice explicative) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE DEMANDE (Notice explicative) Ce document doit être complété par tout demandeur d'un document d'urbanisme Il est à renseigner par le propriétaire

Plus en détail

Autorisation et Convention

Autorisation et Convention Autorisation et Convention Déversement d eaux usées non domestiques dans les réseaux publics de collecte Entreprises et Collectivités : procédures pour être en conformité avec la loi Crédit photo CA Évry

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 Préalables et obligations pour les demandes de permis pour la construction

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

DEMANDE DE VERIFICATION DE CONCEPTION

DEMANDE DE VERIFICATION DE CONCEPTION SIAAL 155, rue du Levant BP 10925 39009 LONS LE SAUNIER CEDEX Tel : 03.84.86.21.95 Fax : 03.84.86.21.55 DEMANDE DE VERIFICATION DE CONCEPTION Dossier à compléter et à retourner au SIAAL 1. CONTEXTE GENERAL

Plus en détail

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière

Guide pratique. Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Assainissement Non Collectif Etude de sol et de filière Guide pratique Guide pratique (études de sol et de filière) proposé par le Conseil Général de l Orne - SATTEMA 1 Guide pratique 1. Préambule Le présent

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour le stockage et la distribution de mazout de chauffage et de diesel routier chez TAHON s.a. à BRUNEHAUT.

AVIS. Demande de permis unique pour le stockage et la distribution de mazout de chauffage et de diesel routier chez TAHON s.a. à BRUNEHAUT. AVIS Réf. : CWEDD/08/AV.1520 Liège, le 22 septembre 2008 Objet : Demande de permis unique pour le stockage et la distribution de mazout de chauffage et de diesel routier chez TAHON s.a. à BRUNEHAUT Avis

Plus en détail

Dossier de contrôle d implantation, de conception RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR

Dossier de contrôle d implantation, de conception RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR Dossier de contrôle d implantation, de conception RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR *Nom, prénom du demandeur : *Adresse actuelle : *Code Postal : Localité : *Numéro de téléphone : *Adresse électronique

Plus en détail

Guide pratique à l'usage des Communes relatif à l'assainissement des eaux usées

Guide pratique à l'usage des Communes relatif à l'assainissement des eaux usées LES TROISIÈMES ASSISES DE L EAU EN WALLONIE Guide pratique à l'usage des Communes relatif à l'assainissement des eaux usées ir M. LEMINEUR INASEP - AQUAWAL La Directive européenne 91/271/CEE, un changement

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE CONCEPTION ET D IMPLANTATION D UN PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE CONCEPTION ET D IMPLANTATION D UN PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE DE CONTROLE DE CONCEPTION ET D IMPLANTATION D UN PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le présent dossier est à remplir par le demandeur. Il sera vérifié par le SPANC et permettra d établir le

Plus en détail

Installation septique

Installation septique Installation septique Guide de référence Le gouvernement du Québec a adopté en 1981 une réglementation s appliquant à l ensemble du territoire québécois concernant la construction des installations septiques

Plus en détail

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité I. Informations Générales 1- Habitation Occupant Nom : Téléphone : Prénom :. E-mail :.. Complément d adresse :.. N : Voie : Code postal : Commune :.. Référence cadastrale : N plan :. Section :.. N :..

Plus en détail

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006

AVIS. Complément d étude. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.1565. Liège, le 23 octobre 2006 AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1565 Liège, le 23 octobre 2006 Objet : Demande de permis unique relative à la régularisation d une porcherie d engraissement de 3.500 porcs et d une étable de 30 bovins à Kettenis

Plus en détail

POUR TOUTE INFORMATION

POUR TOUTE INFORMATION Installation d Assainissement Non Collectif Fiche de renseignements Mairie de PLOUGOURVEST Bourg 29400 PLOUGOURVEST Téléphone : 02 98 68 53 49 Télécopie : 02 98 68 55 89 mairie.plougourvest@wanadoo.fr

Plus en détail

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Un territoire, une volonté Demande d Installation d un dispositif Ce document est à remplir par le pétitionnaire et à remettre à la Mairie du lieu où se situe l habitation.

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION Service Pubic d Assaiisseet Cectif Cuaut de Cues des Prtes du aie rad Le Bourg 72610 CHERISAY Tél : 02.33.32.86.82 EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT

Plus en détail

Plan communal d aménagement Saint-Eloi à WAREMME

Plan communal d aménagement Saint-Eloi à WAREMME AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.1124 Date : Plan communal d aménagement Saint-Eloi à WAREMME 1. DONNEES DE BASE Demande : Projet de plan communal d aménagement (PCA) Projet : - Localisation : Waremme, entre l

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNE DE ROCHE 17 février 2014 Objectif de la réunion Expliquer les raisons de la mise en place d un service public pour l assainissement non collectif

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE L ENVIRONNEMENT DIRECTIVE CANTONALE AS S AI N I S S E M E N T I N D I V I D U E L D E S E AU X U S E E S M E N AG E R E S

DIRECTION GENERALE DE L ENVIRONNEMENT DIRECTIVE CANTONALE AS S AI N I S S E M E N T I N D I V I D U E L D E S E AU X U S E E S M E N AG E R E S DEPARTEMENT DU TERRITOIRE ET DE L ENVIRONNEMENT DIRECTION GENERALE DE L ENVIRONNEMENT DGE-ASS DCPE 600 JUIN 2015 DIRECTIVE CANTONALE AS S AI N I S S E M E N T I N D I V I D U E L D E S E AU X U S E E S

Plus en détail

ACCESSIBILITE A LA PARCELLE

ACCESSIBILITE A LA PARCELLE Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif conformément Diagnostic à l arrêté de l installation du 27 avril 2012 existante relatif aux modalités de contrôles d assainissement

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif. Document à retourner au

Plus en détail

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES

RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES PROGRAMME 2013/2018 RÉDUIRE LES POLLUTIONS PONCTUELLES DOMESTIQUES ET INDUSTRIELLES VERS LES MILIEUX AQUATIQUES Réduire l impact des activités humaines sur les milieux aquatiques en vue d atteindre le

Plus en détail

Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type

Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type Etude de sol & définition d une filière d assainissement non collectif Cahier des charges type Ce document et proposé aux particuliers par le Conseil Général de la Manche afin de les guider dans la réalisation

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Date d arrivée : N de dossier: Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES

L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES GUIDE PRATIQUE À L'USAGE DES COMMUNES ET RELATIF À L ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES Version actualisée : Septembre 2012 Avec le soutien de la Wallonie GUIDE PRATIQUE À L USAGE DES COMMUNES ET RELATIF À

Plus en détail

Atelier 2 ----- Assainissement et PLU. (Présentation Daniel Ougier)

Atelier 2 ----- Assainissement et PLU. (Présentation Daniel Ougier) Atelier 2 ----- Assainissement et PLU (Présentation Daniel Ougier) Constat En 2010, 10 dossiers PLU traités 1 dossier où la cohérence assainissement et urbanisme a été traitée de manière complète 5 dossiers

Plus en détail

FICHE DECLARATIVE PREALABLE AU CONTROLE DE CONCEPTION

FICHE DECLARATIVE PREALABLE AU CONTROLE DE CONCEPTION FICHE DECLARATIVE PREALABLE AU CONTROLE DE CONCEPTION Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC Service Public d

Plus en détail

ASSAINISSEMENT = COLLECTE + EPURATION + EVACUATION

ASSAINISSEMENT = COLLECTE + EPURATION + EVACUATION Assainissement des eaux usées domestiques et agri coles ASSAINISSEMENT = COLLECTE + EPURATION + EVACUATION Remarque : se reporter au lexique en fin de document pour trouver la définition des termes écrits

Plus en détail

ACHAT / VENTE / REHABILITATION

ACHAT / VENTE / REHABILITATION ACHAT / VENTE / REHABILITATION Vos obligations en termes d assainissement L assainissement a pour objectif de protéger la santé et la salubrité publique ainsi que l environnement contre les risques liés

Plus en détail

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580 ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Sommaire La réglementation ICPE La nomenclature ICPE Utiliser la nomenclature ICPE Les installations non classées ICPE soumises à déclaration

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises

Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises Evolution de la politique wallonne de l environnement relative aux entreprises Marianne PETITJEAN, Directrice Département des Permis et Autorisations Direction de Liège UWE - Namur, 2 décembre 2014 Contexte

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

LES CONTRATS D ETUDES PROSPECTIVES

LES CONTRATS D ETUDES PROSPECTIVES LES CONTRATS D ETUDES PROSPECTIVES Le Conseil Régional, l Etat, les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés), les partenaires sociaux, avec le concours de l AGEFMA ont réalisé des CEP (Contrats

Plus en détail

Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat

Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat Réunion publique d information Sommaire le diagnostic et l obligation de mise en conformité les financements possibles les

Plus en détail

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS Ou comment raccorder son habitation pour traiter les eaux usées et évacuer les eaux pluviales. www.grandtoulouse.fr Grand Toulouse - Direction Assainissement 1, place

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF N Dossier SPANC : Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Dossier de Mme/M. : Commune : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Contrôle de Conception et d implantation

Plus en détail