L INTERNET DES OBJETS : une révolution encore insoupçonnée pour les entreprises et les personnes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L INTERNET DES OBJETS : une révolution encore insoupçonnée pour les entreprises et les personnes"

Transcription

1 L INTERNET DES OBJETS : une révolution encore insoupçonnée pour les entreprises et les personnes Exposés du 22 Octobre 2009 à 19h Maison des Centraliens Ces exposés initialisent un cycle d Ateliers Prospectifs co-organisation par : Centrale Informatique, Électronique et Télécoms (CIÉT) Systèmes d Information & Télécommunications Supélec

2 Remerciements Ce dîner débat et le Cycle des Ateliers sur l Internet des Objets ont été initialisés en équipe par Alain Lenoir (Centrale Informatique, Électronique et Télécoms) et Michel Olive (SI & Télécoms Supélec) dans le cadre de la coopération de nos deux Associations. Sont particulièrement remerciés : Les présentateurs Bruno Gallier, Pierre Georget et Daniel Nabet - pour la qualité de leurs contributions Alain Lenoir (assisté de Benoît Peyronnet) qui a assuré l essentiel de la préparation de la manifestation, Pierre Chavy pour sa contribution à l organisation matérielle et au compterendu Bruno Gallier (SI & Télécoms Supélec) et Michel Olive pour l organisation du Cycle des Ateliers qui suit. La qualité et la passion des Questions/Réponses posées par les 112 participants ont marqué le succès de cette manifestation.

3 PLAN 1. Introduction : l internet des objets déjà parmi nous : Vidéos Bruno Gallier Directeur du programme RFID-Traçabilité,Orange 2. Première partie : l Internet des Objets : enjeux & perspectives Daniel Nabet 3. Seconde partie : Président du centre RFID France, Créateur business unit M2M chez Orange L internet des objets de l hypertexte, l hyperobjet Pierre Georget 4. Conclusion : CEO de GS1/ France). GS 1 rassemble un million d entreprises pour faciliter les échanges dans la distribution, et développer des standards. Présentation du Cycle d Ateliers d Etudes Prospectives ( ) Ateliers : Les 4 thèmes, description et méthode de travail Ateliers : pour participer qui contacter

4 Introduction l internet des objets déjà parmi nous Vidéos Bruno Gallier Directeur du programme RFID-Traçabilité,Orange

5 Source : Commission Européenne / URL : extrait durée 46

6 l Internet des Objets des applications encore insoupçonnées Nous n en sommes qu aux prémices de l Internet des Objets dans nos différents lieux de vie. 4 grands enjeux : Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique Sécurité, Santé et Services à la personne Pour l individu, partage et ubiquité d accès à l Information Optimisation et contrôle des ressources pour un développement durable GP Centrale-Supélec, diner-débat du 22 septembre 2009

7 Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique Source : IBM / (durée 25 ) Source : Commission Européenne /: extrait (durée 1 18 )

8 Sécurité, Santé et Services à la personne Source : Academic Medical Centrer Amsterdam / Extrait (durée 1 02 ) Source: Microsoft Future Vision Healthcare s URL: Extrait (durée 0 53 )

9 Pour l individu, partage et ubiquité d accès à l Information Source : Erasme / Extrait (durée 1 45 )

10 Optimisation et contrôle des ressources pour un développement durable Source : GE/Smart Grid, extrait (durée 0 40 ) Source : Fing / CityPulse / extrait (durée 1 44 )

11 Première partie L Internet des Objets : enjeux et perspectives Daniel Nabet Président du centre RFID France,

12 L Internet des Objets : enjeux et perspectives Daniel Nabet Paris, le 22 Septembre 2009 (Toute utilisation ou reproduction de ces transparents devra mentionner leur origine)

13 Pourquoi est-ce important? Santé Sécurité Energie Domotique Logistique / Transport Services Publics L économie dans son ensemble en sera modifiée l Internet des Objets est un enjeu majeur pour demain Connectivité Fixe & Mobile Réseau d objets Trusted Object Manager Convergence IT / Telecom Business Process Transformation au domicile au travail en ville en voiture Des réseaux de capteurs locaux seront présents partout Les hommes changeront d attitude vis à vis des objets Services à la personne Vidéo surveillance Environnement Sphère Privée 2 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

14 L'Internet des Objets (IoT) commence à devenir une réalité Définition proposée par l'uit lorsqu'elle a inventé le concept d'iot A world where things can automatically communicate to computers and to each other, providing services for the benefit of human kind Au gré des grands programmes européens, en particulier concernant l'energie et le Développement Durable, l'iot gagne de nombreux secteurs de notre environnement : l'iot dans la Ville : Smart Metering & Immotique L'IOT et les Transports : Projets ITS (Intelligent Transport Systems) L'IOT dans la Maison : Smart Home & Domotique 3 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

15 Enjeux de l Internet des Objets L Internet des objets est encore à mettre en oeuvre : Enjeux économiques chaque application doit trouver sa rentabilité et être testée systèmatiquement fragmentation de la chaîne de valeur entre de nombreux acteurs opérer le volume de données en temps réel: l intégration et la gestion du réseau sont clés les modèles économiques sont encore à inventer L écosystème est encore complexe : Enjeux réglementaires les règlementations à venir (ex: vie privée) vont impacter les modèles économiques un accord sur la normalisation des fréquences et les protocoles est fondamental pour diminuer les coûts et atteindre une réelle interopérabilité des systèmes besoin de tiers de confiance pour assurer la sécurité et le partage des données Enjeux sociétaux Ethique et enjeux liés aux consommateurs : tracer les objets et non les personnes : quelles données conserver? combien de temps? simplicité d usage : une clé de la réussite le grand public doit être mieux informé des possibilités de l Internet des objets 4 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

16 Les applications verticales de l'iot Connectivity services M2M market Customized Integration services Business process automation Home Automation * City automation Building Automation Fleet management Serenity / Security Video surveillance Supply chain management / RFID Energy savings Automated Meter Reading Building automation Vending machine E-health at home with sensor Environment quality Industrial automation Agriculture / farming / environment 5 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

17 Les infrastructures techniques de l IoT Source: SmartImmo project 6 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

18 Le paysage de la standardisation de l IoT OSGI IUT-T NGN ETSI W3C OASIS ISO/IEC JTC1 UWSN CEN Smart Metering Service Platform CENELEC Smart Metering WAN IP Network EPCGlobal GS1 ESMIG Metering Capillary access networks wireless M2M Gateway wireline HGI Home Gateway Initiative KNX WOSA ZigBee Allian. ZB Application Profiles ZCL OMA Application IPSO IPV6 Hardware and Protocols GSMA SCAG, IETF 6LowPAN Phy-Mac Over IPV6 IETF ROLL Routing over Low Power Lossy Networks 3GPP 7 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009 SA1, SA3,, IEEE 802.xx.x

19 Les tendances à long terme Poids de la normalisation dans un écosystème très complexe Problèmes de sécurité omniprésents De nouvelles architectures de réseaux (systèmes répartis de type «cloud computing») Développement de services ubiquitaires, indépendants desdits réseaux. L'internet des Objets se traduira par l'immersion du monde physique (capteurs et actuateurs) dans un monde virtuel (bases de données et services) Avancées technologiques attendues : Des services de connectivité globaux Des outils permettant la gestion de la complexité (exemple : bases de données de caméras de vidéosurveillance) ; réconciliant «l'identité» d'un objet et ses adressages multiples et favorisant l interopérabilité entre systèmes Miniaturisation conduisant à la dispersion des objets intelligents dans l environnement physique («pervasive computing») Progression exponentielle de la microélectronique et des algorithmes de traitement 8 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

20 Conclusion Le développement de l Internet des Objets demande une gouvernance à l échelle européenne, voire mondiale, ouverte à tous les acteurs concernés Ces technologies de souveraineté seront les fondements des usages virtuels de demain, dans de nombreux secteurs d activité Les grands acteurs institutionnels, offreurs, utilisateurs - doivent lancer des initiatives favorisant l émergence de standards européens (centres d expertise, Lois, Normes...) L Europe a une opportunité unique d'etre un acteur majeur de l Internet des Objets 9 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

21 Seconde partie L Internet des Objets de l hypertexte, l hyper-objet Pierre Georget Directeur Général GS1 France

22 L internet des objets de l hypertexte, l hyperobjet Pierre Georget Directeur Général GS1 France 2008 GS1

23 France L internet des objets Connecter les objets à des informations Connecter les objets aux objets Connecter les objets aux humains En tout lieu, à tout moment, et simplement GS1 France

24 L hypervoiture France GS1 France

25 The communication box France GS1 France

26 France Pourquoi? GS1 France

27 Les enjeux France Une chaîne d approvisionnement sans couture 10% du prix de vente des produits Développement Durable Dématérialisation Optimisation des ressources Sécurité du consommateur Traçabilité Lutte contre la contrefaçon GS1 France

28 2008 GS1 Comment?

29 Le code à barres France Première interface entre les ordinateurs et les objets GS1 France

30 L étiquette radio-fréquence France Une nouvelle interface pour la capture automatique de l information GS1 France

31 La codification France Un numéro unique pour identifier chaque objet Chaque objet peut donc être suivi unitairement 31 Remarque : La structure du code EPC a été définit de manière à intégrer les standards GS1 actuels : SSCC, SGTIN (S pour sérialisé), SGLN 2008 GS1 France

32 Un réseau dédié aux objets, piloté par l ONS France Discovery Discovery Discovery EPCIS server Capturing application Filtering & Collection 32 Tag reader 2008 GS1 France

33 Conclusion Présentation du Cycle d Ateliers d Etudes Prospectives ( ) Centrale-Supélec co-organisé par : Centrale Informatique, Électronique et Télécoms (CIÉT Centrale-Paris) et le Groupe Professionnel Systèmes d Information & Télécommunications Supélec (SI & Télécoms Supélec)

34 Bernard Albigès Pdt de CIÉT Michel Olive, Pdt SI &Télécoms Supélec Rappel des objectifs de nos Associations Les Groupes Professionnels de Centrale Paris et de Supélec développent les relations et le réseau entre nos anciens élèves en activité, les Entreprises et nos Ecoles dans un esprit de professionnalisme, de convivialité, de solidarité Ils organisent et structurent le partage des retours d expérience et des meilleures pratiques métier entre anciens d une même branche d activité, tout en valorisant les membres du réseau et leurs entreprises. Dans un domaine émergent aussi stratégique et que celui de l Internet des objets, et à l occasion du rapprochement stratégique des deux Grandes Écoles, CENTRALE PARIS et SUPELEC se doivent d affirmer leur excellence. C est pourquoi l Association CIÉT et le Groupe Professionnel SI & Télécoms ont souhaité lancer sur ce thème un cycle d ateliers d études prospectives sur 2009 et 2010, prioritairement destinés à fédérer les visions et les meilleures pratiques et à créer des synergies entre les Centraliens Paris et les Supélec qui sont en train de construire ce futur, en liaison avec les corps Enseignants et les Elèves des deux écoles qui souhaiteraient s y associer, sans exclure la contribution d autres membres du G9+ s ils le souhaitent.

35 Les 4 grands Thèmes Ce cycle s articulera autour de 4 grands thèmes qui sont des enjeux sociétaux majeurs: Pour l individu, partage et ubiquité d accès à l Information Optimisation et contrôle des ressources pour un développement durable Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique Sécurité, Santé et Services à la personne

36 Les ateliers Pour chaque thème, des ateliers se dérouleront en deux phases : Une phase d étude, visant à la production d une première synthèse sur le thème. Une phase de présentation et d échanges autour des résultats de la première phase et des éventuelles initiatives à lancer Nota : le contenu des ateliers décrits ci-après sera homogénéisé et adapté en fonction des préoccupations des participants à la réunion de kick off en octobre prochain

37 Atelier : l Internet des Objets pour l individu Comment l internet des objets va enrichir les informations et services auxquels l individu accède déjà sur Internet? Informations publiques «vitales» dans la vie de tous les jours (actu, météo, bourse, sports et accès à des services) Informations d ordre privé (photo, musique, réseaux sociaux, ) Accès à des services et consommation. Des objets et de leurs usages Accès à l'information, partage Ubiquité d accès à l information Intelligence ambiante projection dans l infosphère Axes d analyse Techniques (boîtiers communicants, solutions de communications, plateformes, SI, gestion de la relation client, normalisation) La chaîne de valeurs, les acteurs, le positionnement Economiques (drivers, business models, marché adressable) Sociétal : Internet des Objets, facteur de liberté ou d asservissement Exemples de cas d usage Technologie sans contact sur les mobiles Lapins Nabaztag Bornes sans contact Et bien d autres

38 Atelier : Sécurité, Santé et Services à la personne Comment l internet des objets va révolutionner ces domaines? Sécurité : télé protection des personnes, télésurveillance, prévention des risques naturels et industriels; automobile. Santé : hôpital, pharmacie, santé à domicile. Services à la personne : domotique, usages familiaux, assurance et IdO, etc Axes d analyse Economiques (drivers, business models, marché adressable), La chaîne de valeurs, les acteurs, le positionnement Techniques (boîtiers communicants, solutions de communications, plateformes, SI, gestion de la relation client, normalisation) Les impacts dans la vie de tous les jours Actuellement, beaucoup de solutions existent, beaucoup de services sont déjà en production. Les drivers court-moyen termes sont principalement la télé protection, la traçabilité, la pénétration dans le milieu familial et dans les collectivités. Exemples de cas d usage Télésurveillance urbaine - Localisation de personnel indoor - Télé protection des personnes âgées, des travailleurs isolés - Impact des nouvelles technologies sur la santé - Traçabilité dans le monde hospitalier et pharmaceutique - Initiative ehealth européenne - Domotique familiale

39 Atelier : Optimisation et contrôle des Ressources pour un développement durable Problématique A l image d une société qui serait en train de bruler son cash, nous sommes en train de consommer plus de ressources que la planète ne sait en produire En poursuivant cette image: il faut trouver d autres sources de financement en limitant l endettement => énergies renouvelables Il faut améliorer la productivité => optimiser l utilisation des ressources (eau, énergie, ) Comment l internet des objets va révolutionner ce domaine? Fournir une vision plus claire et globale de l état et de l utilisation (et de la génération) des ressources Réseaux de capteurs Permettre une optimisation de l utilisation (et de la génération) des ressources Une vision globale et une automatisation pour mieux économiser des ressources Axes d analyse Cibler les ressources que l IdO peut contribuer à économiser, et comment il peut intervenir Qui peut / doit / va payer Est-ce que l IdO ne pas pas plus consommer que faire économiser (équipement et réseau doivent être construits / installés / alimentés Techniques (solutions de communications, systèmes ne nécessitant pas ou peu d apport d énergie, plateformes, SI, gestion de la relation client, normalisation) Où en est-on dans le domaine? Les projets en place concernent La surveillance des réseaux de distribution et des gros consommateurs et générateurs. Les projets en déploiement et à venir sont Une lecture plus fine de la situation et de la consommation par multiplication de capteurs Intégrer des information sur les créateurs de ressources (micro-génération électrique, ) L information du consommateur pour qu il puisse améliorer le contrôle de sa consommation Le contrôle automatisé à distance des équipements qui utilisent et génèrent des ressources

40 Atelier : Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique Des problématiques propres aux entreprises: Respect de réglementations de plus en plus strictes au niveau européen (chaine du froid, santé, traçabilités de tout type, ) La recherche d économies de plus en plus fine sur les processus Une meilleure maîtrise des actifs (inventaire plus réguliers et plus fiables, IFRS, maîtrise du parc d équipements Des chaines de partenaires commerciaux qui se complexifient avec des besoins d échanges croissant d information en temps réel Des cycles souvent très tendus (i.e. réassorts dans le secteur textile, flux en Kanban, ) pour suivre les marchés qui évoluent vite Des entreprises plus «agiles», plus réactives aux événements Apporter des informations contextuelles pertinentes en particulier aux consommateurs sur les points de vente Comment l internet des objets va apporter de nouvelles solutions à ces enjeux? Les informations des «objets physiques» dans les systèmes d information en quasi temps réel et «contextualisées» Une gestion événementielle et non plus hiérarchique selon des procédures «top-down» De l autonomie de décision à des sous-système La traçabilité de chaque produit Le passage de la boucle fermée à la boucle ouverte Axes d analyse Techniques (impact sur les différentes briques: capteurs, tags, passerelles, solutions de communications, plateformes de services, architecture et Système d information, gestion de la relation client, normalisation) La chaîne de valeur, les acteurs, leur positionnement Economiques (drivers, Business Model, marché adressable) Sociétal : quelles limites entrevoir Exemples de cas d usage Des projets actuels par secteur (textiles, bibliothèques, aéronautique, la grande distribution, l industrie de façon plus générale ) par usage (contrôle de sécurité, optimisation de processus industriels, lutte contre la contrefaçon, ) Aux usages futurs (informations ubiquitaires au consommateur, services à valeur ajoutée, des capteurs spécifiques (i.e.contrôle de détérioration de produits frais, suivi du cycle de vie des produits, )

41 PARTICIPATION Pour participer Qui contacter Ce cycle s adresse prioritairement aux anciens élèves des écoles Centrale Paris et Supélec. ainsi qu aux Enseignants et élèves de ces deux écoles qui seraient intéressés. Il reste ouvert aux membres du G9+ selon nos possibilités. Si vous souhaitez contribuer à la phase d étude d un ou plusieurs des 4 thèmes, contactez son représentant. Si vous êtes intéressés par les présentations et débats, suivez l actualité de CIÉT Centrale Paris et du Groupes Professionnels ISI &Telecoms Supélec. CONTACTS Pour le cycle : Bruno Gallier, Pour un thème précis : «Pour l individu, partage et ubiquité d accès à l Information» : Bruno Letellier, «Optimisation et contrôle des ressources pour un développement durable» : Frédéric Lejay, «Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique» : Bruno Gallier, mail ci-dessus «Sécurité, Santé et Service à la personne» : Philippe Bléhaut,

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

L'Internet des Objets

L'Internet des Objets L'Internet des Objets Un gisement à exploiter Alain Coulon Secrétaire d ADELI Depuis plusieurs décennies, le code à barres identifie les familles d objets de consommation courante. Apparu plus récemment,

Plus en détail

Rapport de la conférence Syntec Camp QUELS PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES OBJETS CONNECTÉS?

Rapport de la conférence Syntec Camp QUELS PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES OBJETS CONNECTÉS? Rapport de la conférence Syntec Camp QUELS PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES OBJETS CONNECTÉS? Salon Marbeuf (Paris) - Mardi 8 Avril 2014 I Questions à répondre : 1. COMMENT CONNECTER? 2. COMMENT

Plus en détail

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact Le CNRFID De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact 1 Sommaire Présentation du CNRFID Le CNRFID Nos objectifs RFID/NFC Définitions Le Marché de la RFID Le Marché

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0 Des données fiables pour de meilleurs résultats Les entreprises génèrent et collectent chaque jour une multitude de données : informations sur les comptes,

Plus en détail

WiSNet-M2M. Solution pour l Internet des Objets. sebastien.creiche@aragosystems.com

WiSNet-M2M. Solution pour l Internet des Objets. sebastien.creiche@aragosystems.com WiSNet-M2M Solution pour l Internet des Objets sebastien.creiche@aragosystems.com WiSNet-M2M Solution pour l Internet des Objets Arago Systems L Internet des Objets Caractéristiques des Smart Objects Protocoles

Plus en détail

Smart Cities with Orange

Smart Cities with Orange Smart Cities with Orange Le citoyen dans la Ville Intelligente Marseille 6 Décembre 2011 Franck Lavagna Directeur Collectivités Locales Alpes Maritimes 1 Smart Cities : Une ville est un ecosysteme composé

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

Partager les données de traçabilité. Yves de BLIC - MULTITEL

Partager les données de traçabilité. Yves de BLIC - MULTITEL Partager les données de traçabilité Yves de BLIC - MULTITEL 1 Visibilité des flux supply chain grâce aux TIC Développement d un démonstrateur des technologies d'identification et de communication au service

Plus en détail

3 minutes. cybersécurité. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. mobile, network & cloud. maîtrisez vos risques dans le cybermonde

3 minutes. cybersécurité. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. mobile, network & cloud. maîtrisez vos risques dans le cybermonde 3 minutes pour tout savoir sur la cybersécurité mobile, network & cloud maîtrisez vos risques dans le cybermonde avec Orange Consulting 1 estimez la menace évaluez vos vulnérabilités maîtrisez vos risques

Plus en détail

Usine du futur/ l Usine digitale 4.0: Innovation, Opportunités ou «Chimères» en Génie des Procédés?

Usine du futur/ l Usine digitale 4.0: Innovation, Opportunités ou «Chimères» en Génie des Procédés? Usine du futur/ l Usine digitale 4.0: Innovation, Opportunités ou «Chimères» en Génie des Procédés? Jean-Marc Le Lann, INP-ENSIACET, LGC GT Ecosystèmes Industriels(SFGP) Cathala-Letort «Le génie des procédés

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Périmètre des activités et des acteurs

Périmètre des activités et des acteurs Périmètre des activités et des acteurs ETUDES CONSEILS PRODUCTION AUDIOVISUELLE NUMERIQUE IMPRIMERIE & INDUSTRIES GRAPHIQUES TRANSPORTS ROUTAGE LOGISTIQUE INFORMATIQUE CREDIT CONSOMMAT. PUBLICITE CENTR

Plus en détail

AGORA : contexte et objectifs

AGORA : contexte et objectifs 1 AGORA : contexte et objectifs Le réseau domiciliaire Besoin de connecter divers types de senseurs et d actionneurs pour fournir des solutions et des services Aujourd hui c est un ensemble de silos indépendants

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée Marc-Antoine Mouilleron Loïc Ferreira Orange Labs CITC-EuraRFID, «Protéger sa marque : contrefaçon et RFID», 10/09/2013 1 RFID : identification

Plus en détail

Objets connectés : nouveaux services, nouvelles interactions

Objets connectés : nouveaux services, nouvelles interactions Objets connectés : nouveaux services, nouvelles interactions Philippe Limantour EY Financial Services Septembre 2015 Page 2 Agenda Qu est-ce que la révolution des objets connectés? Notre vision Pour le

Plus en détail

Institut Mines-Télécom. Chaire de recherche Valeurs et politiques des informations personnelles

Institut Mines-Télécom. Chaire de recherche Valeurs et politiques des informations personnelles Chaire de recherche Valeurs et politiques des informations personnelles 1- L ère des données massives 2 Un déluge de données devenu réalité quotidienne 3 + 1 Zettabytes en 2011 médias Contenus des utilisateurs

Plus en détail

Management des Systèmes d Information

Management des Systèmes d Information Management des Systèmes d Information Marie-Hélène Delmond delmond@hec.fr Les cours d informatique / de système d information à HEC Formation Fondamentale (L3) Modélisation (Tableur) - Informatique individuelle

Plus en détail

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU WORK SWEET WORK* * * TRAVAILLEZ DÉTENDU ÉDITION DE PROGICIELS GPAO - PILOTAGE DE LA PRODUCTION - CONTRÔLE QUALITÉ MODÉLISATION ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS ÉDITO Innovation et réalités Au-delà de la

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics La «maison intelligente» Un lieu de vie Stephane Henry - ST Microelectronics La domotique La domotique est aujourd hui utilisée pour : Objectif attendu La gestion du chauffage Reduire le cout Les systèmes

Plus en détail

M2M. «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» www.vertical-m2m.com

M2M. «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» www.vertical-m2m.com «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» Jeudi 25 Octobre 2012 M2M Conférence : Internet du Futur, Objets communicants connectés et Machine-to-Machine www.vertical-m2m.com

Plus en détail

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012 Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6 Sébastien Dawans 06/06/2012 Le CETIC en quelques mots Software & Services Technologies Helping industry to exploit faster distributed,

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques

Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques Christophe Krolik, Professeur de droit, Titulaire de la Chaire de recherche et d innovation Goldcorp en droit des ressources

Plus en détail

Analyse et perspectives de l Internet des Objets. Conférence ANALYSE ET PERSPECTIVES DE L INTERNET DES OBJETS

Analyse et perspectives de l Internet des Objets. Conférence ANALYSE ET PERSPECTIVES DE L INTERNET DES OBJETS Conférence ANALYSE ET PERSPECTIVES DE L INTERNET DES OBJETS Objectif Evolution ou révolution, l'internet des objets (IdO) est avant tout composé de nombreux éléments complémentaires ayant chacun leurs

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services 3 minutes pour tout savoir sur Orange Consulting le conseil par Orange Business Services la technologie digitale est partout et n a jamais été aussi riche en promesses Notre ambition dans notre plan stratégique

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

Le projet de plateforme 4.0 Usine du futur Pourquoi nous rejoindre? octobre 2015

Le projet de plateforme 4.0 Usine du futur Pourquoi nous rejoindre? octobre 2015 Le projet de plateforme 4.0 Usine du futur Pourquoi nous rejoindre? octobre 2015 Sommaire 1- Notre objectif 2- le projet de plateforme 4.0 au service des entreprises 3- Pourquoi avons-nous besoin de vous?

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Les standards GS1. Conférence CRITTBOIS. Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015

Les standards GS1. Conférence CRITTBOIS. Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015 Les standards GS1 Conférence CRITTBOIS Service Marketing Stratégique, GS1 France 01 Juillet 2015 Le saviez-vous? 6 milliards de searchs par jour 6 milliards de bips par jour 2 GS1, organisation internationale

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données

Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données Infostructures Performances Management La sécurité, la robustesse er la performance de vos infrastructures de données Integrated Security Engineering (ISE) La sécurité au cœur de vos projets et systèmes

Plus en détail

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car La voiture électrique connectée Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car Les communications en temps réèl constituent un enabler clé pour les futurs systèmes

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise OBTENIR ENFIN UNE VUE FIABLE ET UNIFIÉE DE VOS DONNÉES, TOUT EN ALLIANT SÉCURITÉ ET AGILITÉ

Transformation IT de l entreprise OBTENIR ENFIN UNE VUE FIABLE ET UNIFIÉE DE VOS DONNÉES, TOUT EN ALLIANT SÉCURITÉ ET AGILITÉ Transformation IT de l entreprise OBTENIR ENFIN UNE VUE FIABLE ET UNIFIÉE DE VOS DONNÉES, TOUT EN ALLIANT SÉCURITÉ ET AGILITÉ L a multiplication des données représente une grande opportunité, encore faut-il

Plus en détail

Assemblée générale Aristote

Assemblée générale Aristote Assemblée générale Aristote Panorama 2011-2012 Philippe d Anfray Philippe.d-Anfray@cea.fr CEA DSM-Saclay CNES 5 juillet 2012 Assemblée générale Aristote CNES 5 juillet 2012 1 / 21 Comité de programme (1)

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

Internet des Objets : le point de vue de Microsoft

Internet des Objets : le point de vue de Microsoft Internet des Objets : le point de vue de Microsoft Bernard Ourghanlian Chief Technology & Security Officer Microsoft France «Je crois que la prochaine décennie verra l informatique devenir encore plus

Plus en détail

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012 Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel Meylan - France Avril 2012 LA SOCIETE FIREFLIES RTLS SAS (*) est une société grenobloise qui conçoit, réalise et installe des solutions

Plus en détail

Les matinales du Smart Home

Les matinales du Smart Home Les matinales du Smart Home 28/11/2013 1 NanoSense 10 ingénieurs et techniciens / située à Boulogne Billancourt Fournisseur de produits et de solutions (hardware et software) Spécialisé Intelligence du

Plus en détail

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public CityTouch LightPoint / GESTION DU PATRIMOINE ECLAIRAGE PUBLIC 3 Un système intelligent pour

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs?

Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs? webinar 26 novembre 2013 9h30-11h Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs? Pierre-Yves SENGHOR Directeur Marketing m2ocity pierre-yves.senghor@m2ocity.com

Plus en détail

Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing

Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing et Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing P. Reboud - 06.71.18.19.82 / D. Michallet 06 84 95 80 07 September 30 th, 2010 et Insert "IFS Offer, P. Reboud, 19/01/2010" 2 2010 Capgemini. All rights reserved

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins Sage CRM et Sage CRM.com Sage CRM, le CRM * à votre mesure LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L EFFICACITÉ Sage CRM dispose d une architecture technique

Plus en détail

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Pierre-Yves Senghor, Directeur Marketing m2ocity 6 mars 2012 1. La société m2ocity : 1 er opérateur

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence Gestion de la Performance, Business Intelligence, Big Data Domaine d expertise «Business Intelligence» Un accompagnement adapté à votre métier dans toutes

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Analyse et synthèse

Plus en détail

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Sage HR Management La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPEC en quelques mots! La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) : La GPEC est une obligation légale prévue

Plus en détail

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Santé publique Smart grids Smart buildings

Plus en détail

Réseau CNAS pour le. M. AKKA ABDELHAKIM Chef Département Systèmes et Réseaux Informatiques

Réseau CNAS pour le. M. AKKA ABDELHAKIM Chef Département Systèmes et Réseaux Informatiques Réseau CNAS pour le projet carte CHIFA M. AKKA ABDELHAKIM Chef Département Systèmes et Réseaux Informatiques Sommaire Projet de la carte CHIFA Description du réseau de la CNAS Services et avantages Conclusion

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L INTERNET DES OBJETS

RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L INTERNET DES OBJETS *Réussir la transformation. Ensemble. RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L INTERNET DES OBJETS Mardi 7 juillet 2015 Delivering Transformation. Together. QUEL EST LE CONTEXTE IOT POUR LES GRANDS GROUPES? L Internet

Plus en détail

Les nouveaux métiers de l embarqué et de l internet des objets

Les nouveaux métiers de l embarqué et de l internet des objets Les nouveaux métiers de l embarqué et de l internet des objets Organisation de la session Etat de lieux des systèmes embarqués et de l IoT Laurent George, Professeur à ESIEE Paris, responsable de la filière

Plus en détail

vivez l expérience TelePresence

vivez l expérience TelePresence vivez l expérience TelePresence 1 NExT : une nouvelle expérience des télécoms. proposer un univers de services enrichis et simplifiés, qui tire le meilleur parti de la convergence. 2 offrir la simplicité

Plus en détail

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Réseaux électriques du futur FORUM DE LA CRE. Les modèles économiques des Smart Grids. Paris, le 1 er mars 2011

Réseaux électriques du futur FORUM DE LA CRE. Les modèles économiques des Smart Grids. Paris, le 1 er mars 2011 Réseaux électriques du futur FORUM DE LA CRE Les modèles économiques des Smart Grids Paris, le 1 er mars 2011 20, rue Molitor F - 75016 Paris Phone : +33 (0) 1 75 44 28 20 Fax : +33 (0) 1 75 44 28 60 Les

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

ReNo, le référentiel r rentiel de normalisation Web du Gouvernement luxembourgeois. Gautier Barrère

ReNo, le référentiel r rentiel de normalisation Web du Gouvernement luxembourgeois. Gautier Barrère ReNo, le référentiel r rentiel de normalisation Web du Gouvernement luxembourgeois (adopté le 25 octobre 2007) Gautier Barrère re Paris Web 2008 1 Qui suis-je? Gautier Barrère Ergonome «Human factor» -

Plus en détail

Licence professionnelle

Licence professionnelle Licence professionnelle Programme des enseignements La formation est dispensée en alternance. Elle se compose d une activité salariée en entreprise, et d une formation académique de 560h, incluant des

Plus en détail

Orientations stratégiques IBM Software. Philippe Bournhonesque Stratégie Software France

Orientations stratégiques IBM Software. Philippe Bournhonesque Stratégie Software France Orientations stratégiques IBM Software Philippe Bournhonesque Stratégie Software France Des clients désireux de changer 98% des CEOs envisagent des changements de leurs business models 3X de la difficulté

Plus en détail

Présentation du CNRFID

Présentation du CNRFID Présentation du CNRFID 1 Le CNRFID Créé en 2008, le CNRFID est cofinancée par : L Etat (DGCIS) Nos adhérents Nos services Objectif Favoriser le déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans

Plus en détail

Les XSP : Nouveaux métiers, nouveaux services

Les XSP : Nouveaux métiers, nouveaux services Alger Symposium International «Les TIC et la Société de l Information Enjeux et Perspectives» Les XSP : Nouveaux métiers, nouveaux services Bernard DUPRE Délégué Général AFUTT (Paris) Cabinet BDC F. Ouzzani

Plus en détail

RFID: applications et perspective technologique Olivier Liechti

RFID: applications et perspective technologique Olivier Liechti RFID: applications et perspective technologique Olivier Liechti Senior Solution Architect Sun Microsystems, Inc. Agenda Introduction > La RFID: une technologie ancienne... >... en mutation Quelques applications

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC?

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? D on Boulia, Vice Président chargé de la stratégie IBM WebSphere et privé, explique comment le concept ne doit pas être

Plus en détail

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA Qu est-ce que la Continuité d'activité? 1. Définition 11 2. Les objectifs et enjeux du PCA 12 2.1 Les objectifs 12 2.2 Les enjeux 13 3. Les contraintes et réglementations 14 3.1 Les contraintes légales

Plus en détail

Caisse Nationale des Allocations Familiales

Caisse Nationale des Allocations Familiales Caisse Nationale des Allocations Familiales Axway API Gateway au cœur de la sécurisation des échanges pour le versement des prestations familiales en France Siège social Paris, France Secteur Service public

Plus en détail

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité SAGE CRM EXPRESS La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité Titre de la rubrique Pourquoi un logiciel de Gestion de la Relation Client? Découvrir

Plus en détail

Chapitre 1 : Information et connaissance, fondements de la croissance

Chapitre 1 : Information et connaissance, fondements de la croissance Avant-propos... XI Chapitre 1 : Information et connaissance, fondements de la croissance 1 Nature de l'information et de la connaissance... 2 1.1 Données, information, connaissance, codage... 3 1.2 Systèmes

Plus en détail

Le compteur. compteur. communicant gaz. communicant

Le compteur. compteur. communicant gaz. communicant Le compteur compteur Le communicant gaz gaz communicant Gazpar, Outil d efficacité énergétique au service de la collectivité et du client Le Projet Compteurs Communicants Gaz est un projet de maîtrise

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020

Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020 Technologies innovantes dans les établissements pour séniors Opportunités en France à horizon 2015-2020 Présentation de l étude multi clients réalisée par CODA Strategies Août 2012 CODA STRATEGIES 4 rue

Plus en détail

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Quels outils mettre en œuvre pour garantir une sécurité informatique maximale et conforme aux exigences

Plus en détail

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Association Loi de 1901-18 Rue Irénée Blanc 75020 Paris SIRET 520 224 734 00019 APE 9499Z http://www.open-ipvideo.org Page 2 sur 13 Sommaire 1. PREAMBULE...

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Quelle est la place du marketing dans l expérimentation des systèmes coopératifs routiers? Le cas du projet Score@f

Quelle est la place du marketing dans l expérimentation des systèmes coopératifs routiers? Le cas du projet Score@f Quelle est la place du marketing dans l expérimentation des systèmes coopératifs routiers? Le cas du projet Score@f Journées Nationales des Communications dans les Transports (JNCT) Nevers, 29-30 Mai 2013

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE David Pronier Country Manager Europe du Sud Motion Computing Pascal Detemmerman CEO SwissEnov Sommaire La Mobilité

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Présentation de GRTGAZ L activité «transport» dans la chaine du gaz Le métier de transporteur

Plus en détail

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES

PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES PNR : TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Préambule Aujourd hui à travers l activité de «Recherche-Développement» l application technologique des acquis de la science est devenue non seulement l équivalent d une

Plus en détail

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR Bordeaux, le 10 février 2015 Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR afnor GROUPe QUI ESTAFNOR? Pour un management

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE René DUTEY Président Groupe ENTELA Du bâtiment intelligent à l informatique technique pour une meilleure efficience

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 Nous reprenons dans ce document les principaux messages délivrés lors du séminaire de formation sur les bourses de l électricité

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Human Relationship Management

Human Relationship Management Human Relationship Management LE MONDE CHANGE, LES ENTREPRISES AUSSI. Les transformations permanentes issues de la révolution digitale modifient profondément les Business Models des entreprises. Menaces

Plus en détail

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Orange Labs Jérôme Descos, Recherche & Développement 13 mars 2012, présentation au Colloque Energ&TIC² travaux

Plus en détail