L INTERNET DES OBJETS : une révolution encore insoupçonnée pour les entreprises et les personnes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L INTERNET DES OBJETS : une révolution encore insoupçonnée pour les entreprises et les personnes"

Transcription

1 L INTERNET DES OBJETS : une révolution encore insoupçonnée pour les entreprises et les personnes Exposés du 22 Octobre 2009 à 19h Maison des Centraliens Ces exposés initialisent un cycle d Ateliers Prospectifs co-organisation par : Centrale Informatique, Électronique et Télécoms (CIÉT) Systèmes d Information & Télécommunications Supélec

2 Remerciements Ce dîner débat et le Cycle des Ateliers sur l Internet des Objets ont été initialisés en équipe par Alain Lenoir (Centrale Informatique, Électronique et Télécoms) et Michel Olive (SI & Télécoms Supélec) dans le cadre de la coopération de nos deux Associations. Sont particulièrement remerciés : Les présentateurs Bruno Gallier, Pierre Georget et Daniel Nabet - pour la qualité de leurs contributions Alain Lenoir (assisté de Benoît Peyronnet) qui a assuré l essentiel de la préparation de la manifestation, Pierre Chavy pour sa contribution à l organisation matérielle et au compterendu Bruno Gallier (SI & Télécoms Supélec) et Michel Olive pour l organisation du Cycle des Ateliers qui suit. La qualité et la passion des Questions/Réponses posées par les 112 participants ont marqué le succès de cette manifestation.

3 PLAN 1. Introduction : l internet des objets déjà parmi nous : Vidéos Bruno Gallier Directeur du programme RFID-Traçabilité,Orange 2. Première partie : l Internet des Objets : enjeux & perspectives Daniel Nabet 3. Seconde partie : Président du centre RFID France, Créateur business unit M2M chez Orange L internet des objets de l hypertexte, l hyperobjet Pierre Georget 4. Conclusion : CEO de GS1/ France). GS 1 rassemble un million d entreprises pour faciliter les échanges dans la distribution, et développer des standards. Présentation du Cycle d Ateliers d Etudes Prospectives ( ) Ateliers : Les 4 thèmes, description et méthode de travail Ateliers : pour participer qui contacter

4 Introduction l internet des objets déjà parmi nous Vidéos Bruno Gallier Directeur du programme RFID-Traçabilité,Orange

5 Source : Commission Européenne / URL : extrait durée 46

6 l Internet des Objets des applications encore insoupçonnées Nous n en sommes qu aux prémices de l Internet des Objets dans nos différents lieux de vie. 4 grands enjeux : Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique Sécurité, Santé et Services à la personne Pour l individu, partage et ubiquité d accès à l Information Optimisation et contrôle des ressources pour un développement durable GP Centrale-Supélec, diner-débat du 22 septembre 2009

7 Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique Source : IBM / (durée 25 ) Source : Commission Européenne /: extrait (durée 1 18 )

8 Sécurité, Santé et Services à la personne Source : Academic Medical Centrer Amsterdam / Extrait (durée 1 02 ) Source: Microsoft Future Vision Healthcare s URL: Extrait (durée 0 53 )

9 Pour l individu, partage et ubiquité d accès à l Information Source : Erasme / Extrait (durée 1 45 )

10 Optimisation et contrôle des ressources pour un développement durable Source : GE/Smart Grid, extrait (durée 0 40 ) Source : Fing / CityPulse / extrait (durée 1 44 )

11 Première partie L Internet des Objets : enjeux et perspectives Daniel Nabet Président du centre RFID France,

12 L Internet des Objets : enjeux et perspectives Daniel Nabet Paris, le 22 Septembre 2009 (Toute utilisation ou reproduction de ces transparents devra mentionner leur origine)

13 Pourquoi est-ce important? Santé Sécurité Energie Domotique Logistique / Transport Services Publics L économie dans son ensemble en sera modifiée l Internet des Objets est un enjeu majeur pour demain Connectivité Fixe & Mobile Réseau d objets Trusted Object Manager Convergence IT / Telecom Business Process Transformation au domicile au travail en ville en voiture Des réseaux de capteurs locaux seront présents partout Les hommes changeront d attitude vis à vis des objets Services à la personne Vidéo surveillance Environnement Sphère Privée 2 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

14 L'Internet des Objets (IoT) commence à devenir une réalité Définition proposée par l'uit lorsqu'elle a inventé le concept d'iot A world where things can automatically communicate to computers and to each other, providing services for the benefit of human kind Au gré des grands programmes européens, en particulier concernant l'energie et le Développement Durable, l'iot gagne de nombreux secteurs de notre environnement : l'iot dans la Ville : Smart Metering & Immotique L'IOT et les Transports : Projets ITS (Intelligent Transport Systems) L'IOT dans la Maison : Smart Home & Domotique 3 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

15 Enjeux de l Internet des Objets L Internet des objets est encore à mettre en oeuvre : Enjeux économiques chaque application doit trouver sa rentabilité et être testée systèmatiquement fragmentation de la chaîne de valeur entre de nombreux acteurs opérer le volume de données en temps réel: l intégration et la gestion du réseau sont clés les modèles économiques sont encore à inventer L écosystème est encore complexe : Enjeux réglementaires les règlementations à venir (ex: vie privée) vont impacter les modèles économiques un accord sur la normalisation des fréquences et les protocoles est fondamental pour diminuer les coûts et atteindre une réelle interopérabilité des systèmes besoin de tiers de confiance pour assurer la sécurité et le partage des données Enjeux sociétaux Ethique et enjeux liés aux consommateurs : tracer les objets et non les personnes : quelles données conserver? combien de temps? simplicité d usage : une clé de la réussite le grand public doit être mieux informé des possibilités de l Internet des objets 4 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

16 Les applications verticales de l'iot Connectivity services M2M market Customized Integration services Business process automation Home Automation * City automation Building Automation Fleet management Serenity / Security Video surveillance Supply chain management / RFID Energy savings Automated Meter Reading Building automation Vending machine E-health at home with sensor Environment quality Industrial automation Agriculture / farming / environment 5 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

17 Les infrastructures techniques de l IoT Source: SmartImmo project 6 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

18 Le paysage de la standardisation de l IoT OSGI IUT-T NGN ETSI W3C OASIS ISO/IEC JTC1 UWSN CEN Smart Metering Service Platform CENELEC Smart Metering WAN IP Network EPCGlobal GS1 ESMIG Metering Capillary access networks wireless M2M Gateway wireline HGI Home Gateway Initiative KNX WOSA ZigBee Allian. ZB Application Profiles ZCL OMA Application IPSO IPV6 Hardware and Protocols GSMA SCAG, IETF 6LowPAN Phy-Mac Over IPV6 IETF ROLL Routing over Low Power Lossy Networks 3GPP 7 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009 SA1, SA3,, IEEE 802.xx.x

19 Les tendances à long terme Poids de la normalisation dans un écosystème très complexe Problèmes de sécurité omniprésents De nouvelles architectures de réseaux (systèmes répartis de type «cloud computing») Développement de services ubiquitaires, indépendants desdits réseaux. L'internet des Objets se traduira par l'immersion du monde physique (capteurs et actuateurs) dans un monde virtuel (bases de données et services) Avancées technologiques attendues : Des services de connectivité globaux Des outils permettant la gestion de la complexité (exemple : bases de données de caméras de vidéosurveillance) ; réconciliant «l'identité» d'un objet et ses adressages multiples et favorisant l interopérabilité entre systèmes Miniaturisation conduisant à la dispersion des objets intelligents dans l environnement physique («pervasive computing») Progression exponentielle de la microélectronique et des algorithmes de traitement 8 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

20 Conclusion Le développement de l Internet des Objets demande une gouvernance à l échelle européenne, voire mondiale, ouverte à tous les acteurs concernés Ces technologies de souveraineté seront les fondements des usages virtuels de demain, dans de nombreux secteurs d activité Les grands acteurs institutionnels, offreurs, utilisateurs - doivent lancer des initiatives favorisant l émergence de standards européens (centres d expertise, Lois, Normes...) L Europe a une opportunité unique d'etre un acteur majeur de l Internet des Objets 9 Internet des objets, enjeux et perspectives Daniel Nabet, Paris le 22 Septembre 2009

21 Seconde partie L Internet des Objets de l hypertexte, l hyper-objet Pierre Georget Directeur Général GS1 France

22 L internet des objets de l hypertexte, l hyperobjet Pierre Georget Directeur Général GS1 France 2008 GS1

23 France L internet des objets Connecter les objets à des informations Connecter les objets aux objets Connecter les objets aux humains En tout lieu, à tout moment, et simplement GS1 France

24 L hypervoiture France GS1 France

25 The communication box France GS1 France

26 France Pourquoi? GS1 France

27 Les enjeux France Une chaîne d approvisionnement sans couture 10% du prix de vente des produits Développement Durable Dématérialisation Optimisation des ressources Sécurité du consommateur Traçabilité Lutte contre la contrefaçon GS1 France

28 2008 GS1 Comment?

29 Le code à barres France Première interface entre les ordinateurs et les objets GS1 France

30 L étiquette radio-fréquence France Une nouvelle interface pour la capture automatique de l information GS1 France

31 La codification France Un numéro unique pour identifier chaque objet Chaque objet peut donc être suivi unitairement 31 Remarque : La structure du code EPC a été définit de manière à intégrer les standards GS1 actuels : SSCC, SGTIN (S pour sérialisé), SGLN 2008 GS1 France

32 Un réseau dédié aux objets, piloté par l ONS France Discovery Discovery Discovery EPCIS server Capturing application Filtering & Collection 32 Tag reader 2008 GS1 France

33 Conclusion Présentation du Cycle d Ateliers d Etudes Prospectives ( ) Centrale-Supélec co-organisé par : Centrale Informatique, Électronique et Télécoms (CIÉT Centrale-Paris) et le Groupe Professionnel Systèmes d Information & Télécommunications Supélec (SI & Télécoms Supélec)

34 Bernard Albigès Pdt de CIÉT Michel Olive, Pdt SI &Télécoms Supélec Rappel des objectifs de nos Associations Les Groupes Professionnels de Centrale Paris et de Supélec développent les relations et le réseau entre nos anciens élèves en activité, les Entreprises et nos Ecoles dans un esprit de professionnalisme, de convivialité, de solidarité Ils organisent et structurent le partage des retours d expérience et des meilleures pratiques métier entre anciens d une même branche d activité, tout en valorisant les membres du réseau et leurs entreprises. Dans un domaine émergent aussi stratégique et que celui de l Internet des objets, et à l occasion du rapprochement stratégique des deux Grandes Écoles, CENTRALE PARIS et SUPELEC se doivent d affirmer leur excellence. C est pourquoi l Association CIÉT et le Groupe Professionnel SI & Télécoms ont souhaité lancer sur ce thème un cycle d ateliers d études prospectives sur 2009 et 2010, prioritairement destinés à fédérer les visions et les meilleures pratiques et à créer des synergies entre les Centraliens Paris et les Supélec qui sont en train de construire ce futur, en liaison avec les corps Enseignants et les Elèves des deux écoles qui souhaiteraient s y associer, sans exclure la contribution d autres membres du G9+ s ils le souhaitent.

35 Les 4 grands Thèmes Ce cycle s articulera autour de 4 grands thèmes qui sont des enjeux sociétaux majeurs: Pour l individu, partage et ubiquité d accès à l Information Optimisation et contrôle des ressources pour un développement durable Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique Sécurité, Santé et Services à la personne

36 Les ateliers Pour chaque thème, des ateliers se dérouleront en deux phases : Une phase d étude, visant à la production d une première synthèse sur le thème. Une phase de présentation et d échanges autour des résultats de la première phase et des éventuelles initiatives à lancer Nota : le contenu des ateliers décrits ci-après sera homogénéisé et adapté en fonction des préoccupations des participants à la réunion de kick off en octobre prochain

37 Atelier : l Internet des Objets pour l individu Comment l internet des objets va enrichir les informations et services auxquels l individu accède déjà sur Internet? Informations publiques «vitales» dans la vie de tous les jours (actu, météo, bourse, sports et accès à des services) Informations d ordre privé (photo, musique, réseaux sociaux, ) Accès à des services et consommation. Des objets et de leurs usages Accès à l'information, partage Ubiquité d accès à l information Intelligence ambiante projection dans l infosphère Axes d analyse Techniques (boîtiers communicants, solutions de communications, plateformes, SI, gestion de la relation client, normalisation) La chaîne de valeurs, les acteurs, le positionnement Economiques (drivers, business models, marché adressable) Sociétal : Internet des Objets, facteur de liberté ou d asservissement Exemples de cas d usage Technologie sans contact sur les mobiles Lapins Nabaztag Bornes sans contact Et bien d autres

38 Atelier : Sécurité, Santé et Services à la personne Comment l internet des objets va révolutionner ces domaines? Sécurité : télé protection des personnes, télésurveillance, prévention des risques naturels et industriels; automobile. Santé : hôpital, pharmacie, santé à domicile. Services à la personne : domotique, usages familiaux, assurance et IdO, etc Axes d analyse Economiques (drivers, business models, marché adressable), La chaîne de valeurs, les acteurs, le positionnement Techniques (boîtiers communicants, solutions de communications, plateformes, SI, gestion de la relation client, normalisation) Les impacts dans la vie de tous les jours Actuellement, beaucoup de solutions existent, beaucoup de services sont déjà en production. Les drivers court-moyen termes sont principalement la télé protection, la traçabilité, la pénétration dans le milieu familial et dans les collectivités. Exemples de cas d usage Télésurveillance urbaine - Localisation de personnel indoor - Télé protection des personnes âgées, des travailleurs isolés - Impact des nouvelles technologies sur la santé - Traçabilité dans le monde hospitalier et pharmaceutique - Initiative ehealth européenne - Domotique familiale

39 Atelier : Optimisation et contrôle des Ressources pour un développement durable Problématique A l image d une société qui serait en train de bruler son cash, nous sommes en train de consommer plus de ressources que la planète ne sait en produire En poursuivant cette image: il faut trouver d autres sources de financement en limitant l endettement => énergies renouvelables Il faut améliorer la productivité => optimiser l utilisation des ressources (eau, énergie, ) Comment l internet des objets va révolutionner ce domaine? Fournir une vision plus claire et globale de l état et de l utilisation (et de la génération) des ressources Réseaux de capteurs Permettre une optimisation de l utilisation (et de la génération) des ressources Une vision globale et une automatisation pour mieux économiser des ressources Axes d analyse Cibler les ressources que l IdO peut contribuer à économiser, et comment il peut intervenir Qui peut / doit / va payer Est-ce que l IdO ne pas pas plus consommer que faire économiser (équipement et réseau doivent être construits / installés / alimentés Techniques (solutions de communications, systèmes ne nécessitant pas ou peu d apport d énergie, plateformes, SI, gestion de la relation client, normalisation) Où en est-on dans le domaine? Les projets en place concernent La surveillance des réseaux de distribution et des gros consommateurs et générateurs. Les projets en déploiement et à venir sont Une lecture plus fine de la situation et de la consommation par multiplication de capteurs Intégrer des information sur les créateurs de ressources (micro-génération électrique, ) L information du consommateur pour qu il puisse améliorer le contrôle de sa consommation Le contrôle automatisé à distance des équipements qui utilisent et génèrent des ressources

40 Atelier : Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique Des problématiques propres aux entreprises: Respect de réglementations de plus en plus strictes au niveau européen (chaine du froid, santé, traçabilités de tout type, ) La recherche d économies de plus en plus fine sur les processus Une meilleure maîtrise des actifs (inventaire plus réguliers et plus fiables, IFRS, maîtrise du parc d équipements Des chaines de partenaires commerciaux qui se complexifient avec des besoins d échanges croissant d information en temps réel Des cycles souvent très tendus (i.e. réassorts dans le secteur textile, flux en Kanban, ) pour suivre les marchés qui évoluent vite Des entreprises plus «agiles», plus réactives aux événements Apporter des informations contextuelles pertinentes en particulier aux consommateurs sur les points de vente Comment l internet des objets va apporter de nouvelles solutions à ces enjeux? Les informations des «objets physiques» dans les systèmes d information en quasi temps réel et «contextualisées» Une gestion événementielle et non plus hiérarchique selon des procédures «top-down» De l autonomie de décision à des sous-système La traçabilité de chaque produit Le passage de la boucle fermée à la boucle ouverte Axes d analyse Techniques (impact sur les différentes briques: capteurs, tags, passerelles, solutions de communications, plateformes de services, architecture et Système d information, gestion de la relation client, normalisation) La chaîne de valeur, les acteurs, leur positionnement Economiques (drivers, Business Model, marché adressable) Sociétal : quelles limites entrevoir Exemples de cas d usage Des projets actuels par secteur (textiles, bibliothèques, aéronautique, la grande distribution, l industrie de façon plus générale ) par usage (contrôle de sécurité, optimisation de processus industriels, lutte contre la contrefaçon, ) Aux usages futurs (informations ubiquitaires au consommateur, services à valeur ajoutée, des capteurs spécifiques (i.e.contrôle de détérioration de produits frais, suivi du cycle de vie des produits, )

41 PARTICIPATION Pour participer Qui contacter Ce cycle s adresse prioritairement aux anciens élèves des écoles Centrale Paris et Supélec. ainsi qu aux Enseignants et élèves de ces deux écoles qui seraient intéressés. Il reste ouvert aux membres du G9+ selon nos possibilités. Si vous souhaitez contribuer à la phase d étude d un ou plusieurs des 4 thèmes, contactez son représentant. Si vous êtes intéressés par les présentations et débats, suivez l actualité de CIÉT Centrale Paris et du Groupes Professionnels ISI &Telecoms Supélec. CONTACTS Pour le cycle : Bruno Gallier, Pour un thème précis : «Pour l individu, partage et ubiquité d accès à l Information» : Bruno Letellier, «Optimisation et contrôle des ressources pour un développement durable» : Frédéric Lejay, «Optimisation et traçabilité des processus industriels et de la chaîne logistique» : Bruno Gallier, mail ci-dessus «Sécurité, Santé et Service à la personne» : Philippe Bléhaut,

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact

Le CNRFID. De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact Le CNRFID De l innovation au déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans contact 1 Sommaire Présentation du CNRFID Le CNRFID Nos objectifs RFID/NFC Définitions Le Marché de la RFID Le Marché

Plus en détail

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse IoT Capteurs Connectés Yverdon Nov 2014 L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse Jean-Paul Bardyn, Vice-President, CTO Le Marché de l Internet des Choses Le Marché des Objets Connectés

Plus en détail

Smart Cities with Orange

Smart Cities with Orange Smart Cities with Orange Le citoyen dans la Ville Intelligente Marseille 6 Décembre 2011 Franck Lavagna Directeur Collectivités Locales Alpes Maritimes 1 Smart Cities : Une ville est un ecosysteme composé

Plus en détail

ARCHITECTE DE SOLUTIONS SUPPLY CHAIN

ARCHITECTE DE SOLUTIONS SUPPLY CHAIN ARCHITECTE DE SOLUTIONS SUPPLY CHAIN RFID : Une technologie en marche Software Engineering Group / Fribourg le 2 décembre 2005 Roland Fischbach, ADELANTE Consulting La RFID Une technologie au service de

Plus en détail

WiSNet-M2M. Solution pour l Internet des Objets. sebastien.creiche@aragosystems.com

WiSNet-M2M. Solution pour l Internet des Objets. sebastien.creiche@aragosystems.com WiSNet-M2M Solution pour l Internet des Objets sebastien.creiche@aragosystems.com WiSNet-M2M Solution pour l Internet des Objets Arago Systems L Internet des Objets Caractéristiques des Smart Objects Protocoles

Plus en détail

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics La «maison intelligente» Un lieu de vie Stephane Henry - ST Microelectronics La domotique La domotique est aujourd hui utilisée pour : Objectif attendu La gestion du chauffage Reduire le cout Les systèmes

Plus en détail

Quels standards pour la Connexion des Objets à l Internet?

Quels standards pour la Connexion des Objets à l Internet? Quels standards pour la Connexion des Objets à l Internet? Marylin ARNDT Orange Présidente du Comité Technique SMART_M2M à l ETSI Journées scientifique URSI France, 25,26 mars 2014 CNAM Paris Sommaire

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L INTERNET DES OBJETS

RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L INTERNET DES OBJETS *Réussir la transformation. Ensemble. RETOUR D EXPÉRIENCE SUR L INTERNET DES OBJETS Mardi 7 juillet 2015 Delivering Transformation. Together. QUEL EST LE CONTEXTE IOT POUR LES GRANDS GROUPES? L Internet

Plus en détail

M2M. «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» www.vertical-m2m.com

M2M. «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» www.vertical-m2m.com «Le nouveau paradigme des applications M2M: de l usage technique à l usage CRM» Jeudi 25 Octobre 2012 M2M Conférence : Internet du Futur, Objets communicants connectés et Machine-to-Machine www.vertical-m2m.com

Plus en détail

LES TRAJECTOIRES DIGITALES

LES TRAJECTOIRES DIGITALES LES TRAJECTOIRES DIGITALES DE @CROISSANCEPLUS TRAJECTOIRE #3 STRATEGIE DE SERVICES ET OBJETS CONNECTÉS CE QUI A CHANGÉ : Les objets connectés et intelligents sont l industrie de demain, et un levier de

Plus en détail

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef

#IOT. Internet des Objets. @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC. #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Internet des Objets @Tahraoui_Samir @Hamza_Reguig_Zoheir #IGE36 #INTTIC #Encadreur @Mekelleche_Yekhlef Introduction Technologies Utilisées Applications Internet of Everything Conclusion Notre Application

Plus en détail

Les matinales du Smart Home

Les matinales du Smart Home Les matinales du Smart Home 28/11/2013 1 NanoSense 10 ingénieurs et techniciens / située à Boulogne Billancourt Fournisseur de produits et de solutions (hardware et software) Spécialisé Intelligence du

Plus en détail

Smart city. Smart agriculture. Construire aujourd hui le monde de demain!

Smart city. Smart agriculture. Construire aujourd hui le monde de demain! Smart city Smart agriculture Construire aujourd hui le monde de demain! Dossier de presse 2014 La nouvelle relation à l énergie sera forcément à contre- courant puisqu elle ne pourra s appuyer sur des

Plus en détail

AGORA : contexte et objectifs

AGORA : contexte et objectifs 1 AGORA : contexte et objectifs Le réseau domiciliaire Besoin de connecter divers types de senseurs et d actionneurs pour fournir des solutions et des services Aujourd hui c est un ensemble de silos indépendants

Plus en détail

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets

Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Programme Ministériel 2015 de la GSMA : compte-rendu de session Atelier Thématique : La communication de machine à machine (M2M) pour mobiliser l internet des objets Lundi 2 mars 2015 Session animée par

Plus en détail

Rapport de la conférence Syntec Camp QUELS PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES OBJETS CONNECTÉS?

Rapport de la conférence Syntec Camp QUELS PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES OBJETS CONNECTÉS? Rapport de la conférence Syntec Camp QUELS PARTENARIATS TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES OBJETS CONNECTÉS? Salon Marbeuf (Paris) - Mardi 8 Avril 2014 I Questions à répondre : 1. COMMENT CONNECTER? 2. COMMENT

Plus en détail

Internet des Objets : le point de vue de Microsoft

Internet des Objets : le point de vue de Microsoft Internet des Objets : le point de vue de Microsoft Bernard Ourghanlian Chief Technology & Security Officer Microsoft France «Je crois que la prochaine décennie verra l informatique devenir encore plus

Plus en détail

Usine du futur/ l Usine digitale 4.0: Innovation, Opportunités ou «Chimères» en Génie des Procédés?

Usine du futur/ l Usine digitale 4.0: Innovation, Opportunités ou «Chimères» en Génie des Procédés? Usine du futur/ l Usine digitale 4.0: Innovation, Opportunités ou «Chimères» en Génie des Procédés? Jean-Marc Le Lann, INP-ENSIACET, LGC GT Ecosystèmes Industriels(SFGP) Cathala-Letort «Le génie des procédés

Plus en détail

Partager les données de traçabilité. Yves de BLIC - MULTITEL

Partager les données de traçabilité. Yves de BLIC - MULTITEL Partager les données de traçabilité Yves de BLIC - MULTITEL 1 Visibilité des flux supply chain grâce aux TIC Développement d un démonstrateur des technologies d'identification et de communication au service

Plus en détail

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Plateforme de recherche et d expérimentation pour le développement de l innovation dans la mobilité Nouveaux services de mobilité et systèmes de transport intelligents Quels modèles économiques? Quelle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012

Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6. Sébastien Dawans 06/06/2012 Groupe de Discussion - IoT Enjeux de l adoption de réseaux de capteurs IPv6 Sébastien Dawans 06/06/2012 Le CETIC en quelques mots Software & Services Technologies Helping industry to exploit faster distributed,

Plus en détail

www.vertical-m2m.com

www.vertical-m2m.com «Applications des Objets Connectés pour les SmartCities» De nouvelles opportunités au service d un développement durable Vendredi 13 Juin 2014 Machine-to-Machine* Applications for Smart Cities Conférence

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

Introduction à la table ronde Agrion Les perspectives du Smart Building

Introduction à la table ronde Agrion Les perspectives du Smart Building Introduction à la table ronde Agrion Les perspectives du Smart Building Cédrik Pelherbe 12 septembre 2013 CGI Business Consulting Dans "Smart Building", il y a "Smart". Comme dans "Smart Grid" ERDF et

Plus en détail

Quelle est la place du marketing dans l expérimentation des systèmes coopératifs routiers? Le cas du projet Score@f

Quelle est la place du marketing dans l expérimentation des systèmes coopératifs routiers? Le cas du projet Score@f Quelle est la place du marketing dans l expérimentation des systèmes coopératifs routiers? Le cas du projet Score@f Journées Nationales des Communications dans les Transports (JNCT) Nevers, 29-30 Mai 2013

Plus en détail

Une stratégie efficace et pragmatique pour les

Une stratégie efficace et pragmatique pour les Cercle Leprince-Ringuet www.cerclelpr.fr Think tank du Corps des Mines sur le Numérique Une stratégie efficace et pragmatique pour les Objets Connectés Industriels en Europe Auteurs Daniel NABET Président

Plus en détail

NORMALISATION EN RFID. Luxembourg 12 juin 2006

NORMALISATION EN RFID. Luxembourg 12 juin 2006 NORMALISATION EN RFID Luxembourg 12 juin 2006 La Normalisation en RFID: A quoi ça sert?? A assurer et garantir l interopérabilité des systèmes et des produits A simplifier la vie courante A mieux travailler

Plus en détail

Les Solutions RTLS fondées sur le WiFi

Les Solutions RTLS fondées sur le WiFi Les Solutions RTLS fondées sur le WiFi État de l Art Pôle I-Trans, le 20 septembre 2007 1 Sommaire Objectifs La Technologie Les applications existantes Annexe : compatibilité avec les solutions RFID 2

Plus en détail

Orientations stratégiques IBM Software. Philippe Bournhonesque Stratégie Software France

Orientations stratégiques IBM Software. Philippe Bournhonesque Stratégie Software France Orientations stratégiques IBM Software Philippe Bournhonesque Stratégie Software France Des clients désireux de changer 98% des CEOs envisagent des changements de leurs business models 3X de la difficulté

Plus en détail

Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs?

Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs? webinar 26 novembre 2013 9h30-11h Réseaux intelligents de l eau : quelles technologies à disposition des entreprises et des consommateurs? Pierre-Yves SENGHOR Directeur Marketing m2ocity pierre-yves.senghor@m2ocity.com

Plus en détail

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services

3 minutes. pour tout savoir sur. Orange Consulting le conseil par Orange Business Services 3 minutes pour tout savoir sur Orange Consulting le conseil par Orange Business Services la technologie digitale est partout et n a jamais été aussi riche en promesses Notre ambition dans notre plan stratégique

Plus en détail

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en

L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en 1 L'objectif du sujet proposé est, après un état des lieux des technologies disponibles, de faire un panorama des usages courants/potentiels en agriculture en mettant en valeur les spécificités/contraintes,

Plus en détail

Évolution d Internet. Laurent Toutain. January 24, 2012

Évolution d Internet. Laurent Toutain. January 24, 2012 Évolution d Internet Laurent Toutain January 24, 2012 Qu est ce que l Internet http://www.edition-originale.com/ page 2 Laurent Toutain Évolution d Internet Principe de fonctionnement (Analogie) page 3

Plus en détail

digital customer experience

digital customer experience digital customer experience améliorons ensemble votre expérience numérique au service de vos usages digital customer experience enrichir l expérience utilisateur grâce à des usages novateurs et fédérateurs

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets Une technologie déjà présente dans notre quotidien et «silencieuse» HISTORIQUE De nombreux termes pour une même technologie L Internet des objets La communication machine-to-machine

Plus en détail

Visibilité des flux supply chain grâce aux TIC

Visibilité des flux supply chain grâce aux TIC Visibilité des flux supply chain grâce aux TIC 1 16H00 : Accueil 16H30-17H30 : Conférences - Les standards pour une visibilité complète sur la supply chain - par Nicolas Stuyckens (GS1 Belux) - Partager

Plus en détail

Le cluster de l Internet des Objets. Présentation du CITC-EuraRFID

Le cluster de l Internet des Objets. Présentation du CITC-EuraRFID Présentation du CITC-EuraRFID Le cluster de l Internet des Objets Qui sommes nous? Association loi 1901 (organisme à but non lucratif) Le centre d expertise et de ressources des technologies sans contact

Plus en détail

De l IP Contact Center à l IP CRM. Cisco Expo 2006

De l IP Contact Center à l IP CRM. Cisco Expo 2006 De l IP Contact Center à l IP CRM Cisco Expo 2006 Quoi de neuf? Améliorer la qualité de service et la satisfaction client Développer la performance commerciale et le chiffre d affaires Réduire les coûts

Plus en détail

Les Téléservices Résidentiels

Les Téléservices Résidentiels Les Téléservices Résidentiels Une opportunité pour EDF? 10 juin 2004 Contexte d EDF r Juillet 2004 : Ouverture du marché français de l éléctricité pour les professionnels er Juillet 2007 : Ouverture à

Plus en détail

Smart Metering et réseaux intelligents

Smart Metering et réseaux intelligents Smart Metering et réseaux intelligents Source : http://www.cleanthinking.de Réseaux intelligents & Smart Metering Les réseaux intelligents (ou «smart metering») sont des réseaux capables d ajuster la distribution

Plus en détail

Analyse et perspectives de l Internet des Objets. Conférence ANALYSE ET PERSPECTIVES DE L INTERNET DES OBJETS

Analyse et perspectives de l Internet des Objets. Conférence ANALYSE ET PERSPECTIVES DE L INTERNET DES OBJETS Conférence ANALYSE ET PERSPECTIVES DE L INTERNET DES OBJETS Objectif Evolution ou révolution, l'internet des objets (IdO) est avant tout composé de nombreux éléments complémentaires ayant chacun leurs

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Eléments réseaux pour

Eléments réseaux pour Eléments réseaux pour l EE des bâtiments IT for green: sauvegarde de la planète avec des capteurs? Bernard Tourancheau Université de Lyon1, Université de Lyon, INRIA INSA-Lyon, CITI, F-69621, France Bernard.Tourancheau@inria.fr

Plus en détail

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car La voiture électrique connectée Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car Les communications en temps réèl constituent un enabler clé pour les futurs systèmes

Plus en détail

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA Les nouveaux acteurs, les nouveaux enjeux Un manifeste

Plus en détail

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service Solutions de gestion des actifs et services Au service de vos objectifs d entreprise Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

Les enjeux stratégiques et économiques du Cloud Computing pour les collectivités territoriales

Les enjeux stratégiques et économiques du Cloud Computing pour les collectivités territoriales Les enjeux stratégiques et économiques du Cloud Computing pour les collectivités territoriales Paris, 20 septembre 2011 1 50 Jean-Charles BOSSARD, Président de localeo : état des lieux Olivier MIDIERE,

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Digital Together 2 3 Capgemini Consulting, le leader français de la transformation digitale Une force de frappe de 900 consultants en France et de

Plus en détail

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée

TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée TACITES lutte anti-contrefaçon et services à valeur ajoutée Marc-Antoine Mouilleron Loïc Ferreira Orange Labs CITC-EuraRFID, «Protéger sa marque : contrefaçon et RFID», 10/09/2013 1 RFID : identification

Plus en détail

SOMMAIRE SMART CITIES L EXPERIENCE D HIKOB HIKOB QUI SOMMES NOUS? MISSION 13/01/2014 HIKOB QUI SOMMES NOUS? SMART CITIES ENJEUX

SOMMAIRE SMART CITIES L EXPERIENCE D HIKOB HIKOB QUI SOMMES NOUS? MISSION 13/01/2014 HIKOB QUI SOMMES NOUS? SMART CITIES ENJEUX SOMMAIRE SMART CITIES L EXPERIENCE D HIKOB HIKOB QUI SOMMES NOUS? SMART CITIES ENJEUX SMART CITIES COMPLEXITE SMART CITIES CAS 1 : SMART CITIES CAS 2 : ITS SMART CITIES CAS 3 : VIABILITE HIVERNALE CONCLUSION

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus La plateforme Cloud Supply Chain Présentation de GT Nexus Une idée simple mais très efficace Les entreprises gagnantes fonctionneront en réseau A l avenir, les entreprises les plus performantes n opèreront

Plus en détail

Mobile First - Customer First. - Plénière 3 -

Mobile First - Customer First. - Plénière 3 - Mobile First - Customer First - Plénière 3 - Introduction Sommaire La mobilité, maîtriser la nouvelle «révolution» digitale La mobilité, être intime avec son client La mobilité, créer de la valeur en augmentant

Plus en détail

LES CYCLES DE CONFERENCE DU THINK TANK G-NOVA

LES CYCLES DE CONFERENCE DU THINK TANK G-NOVA LES CYCLES DE CONFERENCE DU THINK TANK G-NOVA 15 janvier 2015 COMPTE RENDU A L UNIVERSITE NICE SOPHIA ANTIPOLIS DU JEUDI 15 JANVIER 2015 A SOPHIA ANTIPOLIS MIAGE NICE Conférence animé par Monsieur Stéphane

Plus en détail

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT LES THEMATIQUES, LES PISTES DE COOPERATION AVEC LES STARTUPS ILS ONT PITCHES POUR VOUS Alain Jourdan, Directeur général adjoint de CREDIT AGRICOLE Technologies, Pascal Rioual, Délégué Innovation Groupe,

Plus en détail

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises

Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Perception et utilisation des solutions de radio-identification (RFID) dans les entreprises françaises Synthèse de l enquête PricewaterhouseCoopers Mars 2010 Sommaire Page 1 Introduction 1 2 Description

Plus en détail

ATELIERS OCOVA ALPMEDNET

ATELIERS OCOVA ALPMEDNET ATELIERS OCOVA ALPMEDNET OCOVA AlpMedNet un projet ALCOTRA pour le développement des entreprises & la valorisation des territoires porté par la Régie Micropolis, financé par l Europe, l Etat français &

Plus en détail

VOTRE EXPERT MÉTIER. www.ordirope.fr commercial@ordirope.fr

VOTRE EXPERT MÉTIER. www.ordirope.fr commercial@ordirope.fr VOTRE EXPERT MÉTIER 2, quai du Commerce - C.P. 731 69256 LYON CEDEX 09 Tél : 04 72 53 33 33 Fax : 04 72 53 33 34 www.ordirope.fr commercial@ordirope.fr Éditeur de Ordirope, éditeur de Nous partageons le

Plus en détail

3 minutes. cybersécurité. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. mobile, network & cloud. maîtrisez vos risques dans le cybermonde

3 minutes. cybersécurité. avec Orange Consulting. pour tout savoir sur la. mobile, network & cloud. maîtrisez vos risques dans le cybermonde 3 minutes pour tout savoir sur la cybersécurité mobile, network & cloud maîtrisez vos risques dans le cybermonde avec Orange Consulting 1 estimez la menace évaluez vos vulnérabilités maîtrisez vos risques

Plus en détail

L Internet des objets : Internet du futur ou futur de la RFID? Sylvain Bureau

L Internet des objets : Internet du futur ou futur de la RFID? Sylvain Bureau L Internet des objets : Internet du futur ou futur de la RFID? Sylvain Bureau RFID European Lab: The Team Name Main Institution Core discipline Country Sylvain Bureau ESCP Europe Paris Entrepreneurship

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE René DUTEY Président Groupe ENTELA Du bâtiment intelligent à l informatique technique pour une meilleure efficience

Plus en détail

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie Conseil Conseil Stratégique et assistance dans les Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie SIEGE 16, rue Kléber 92442 Issy-les-Moulineaux France www.items.fr

Plus en détail

L Information : Un des facteurs sinon le facteur clé de différenciation des entreprises et des organisations

L Information : Un des facteurs sinon le facteur clé de différenciation des entreprises et des organisations L Information : Un des facteurs sinon le facteur clé de différenciation des entreprises et des organisations Marc Yvon 1 Agenda Le Challenge de l Information dans une Smarter Planet Les challenges métier

Plus en détail

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Table des matières. Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise...................................................... Liste des figures.................................................................. Liste des tableaux...............................................................

Plus en détail

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance Philippe LAPLANE Directeur du développement de la stratégie des produits cloud des tendances fortes structurent le marché croissance de la

Plus en détail

Actualités de la normalisation au Luxembourg

Actualités de la normalisation au Luxembourg Mardi 15 avril 2014 Actualités de la normalisation au Luxembourg Retour sur l'atelier de travail "Smart ICT & Standardization" L'atelier de travail "Smart ICT & Standardization", organisé par l'ilnas et

Plus en détail

Les capteurs biomédicaux

Les capteurs biomédicaux Les capteurs La gestion des échanges entre les capteurs et les applications médicales Référence : Frédérique Laforest 1 Au programme : distante 3. Un exemple : 802.15.4/ZigBee 2 1.1 Contexte 1.2 Objectifs

Plus en détail

Présentation du CNRFID

Présentation du CNRFID Présentation du CNRFID 1 Le CNRFID Créé en 2008, le CNRFID est cofinancée par : L Etat (DGCIS) Nos adhérents Nos services Objectif Favoriser le déploiement de solutions innovantes et intelligentes sans

Plus en détail

Les datas = le fuel du 21ième sicècle

Les datas = le fuel du 21ième sicècle Les datas = le fuel du 21ième sicècle D énormes gisements de création de valeurs http://www.your networkmarketin g.com/facebooktwitter-youtubestats-in-realtime-simulation/ Xavier Dalloz Le Plan Définition

Plus en détail

Soyez acteurs du Web! Estelle Bretagne. L'avenir du web?

Soyez acteurs du Web! Estelle Bretagne. L'avenir du web? Soyez acteurs du Web! Estelle Bretagne L'avenir du web? Bonjour dans cette partie nous allons parler de quelques uns des usages du web amenés à se développer dans les prochaines années. Nous avons choisi

Plus en détail

Conseil stratégique et opérationnel Smart City Smart Building Smart Home Efficacité énergétique Smart Grids Smart metering

Conseil stratégique et opérationnel Smart City Smart Building Smart Home Efficacité énergétique Smart Grids Smart metering Conseil stratégique et opérationnel Smart City Smart Building Smart Home Efficacité énergétique Smart Grids Smart metering Eric MOREL Mach&Team ( 06 08 71 99 48 email : eric.morel@machnteam.com, 54 ans

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0 Des données fiables pour de meilleurs résultats Les entreprises génèrent et collectent chaque jour une multitude de données : informations sur les comptes,

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES LICENCE: LANGUES, CULTURES ET SOCIETES DU MONDE SPECIALITE : COMMUNICATION INTERCULTURELLE ET LANGUES DU MONDE (CILM) Design graphique et multimédia

Plus en détail

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012 Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel Meylan - France Avril 2012 LA SOCIETE FIREFLIES RTLS SAS (*) est une société grenobloise qui conçoit, réalise et installe des solutions

Plus en détail

Institut Mines-Télécom. Chaire de recherche Valeurs et politiques des informations personnelles

Institut Mines-Télécom. Chaire de recherche Valeurs et politiques des informations personnelles Chaire de recherche Valeurs et politiques des informations personnelles 1- L ère des données massives 2 Un déluge de données devenu réalité quotidienne 3 + 1 Zettabytes en 2011 médias Contenus des utilisateurs

Plus en détail

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION KEOPS Automation Espace Performance 2B, rue du Professeur Jean Rouxel BP 30747 44481 CARQUEFOU Cedex Tel. +33 (0)2 28 232 555 -

Plus en détail

SÉMINAIRE TECHNIQUE 2015. Commission Communication et Digital

SÉMINAIRE TECHNIQUE 2015. Commission Communication et Digital SÉMINAIRE TECHNIQUE 2015 Commission Communication et Digital «Survivre au Digital» LA COMMISSION COMMUNICATION ET DIGITAL Rôle, missions, enjeux de la commission, outils LA COMMISSION COMMUNICATION ET

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Together 2 L histoire en quelques mots Capgemini Consulting est l activité conseil en stratégie et transformation digitale du groupe Capgemini. Née

Plus en détail

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions SEMINAIRE sur le «CLOUD COMPUTING» DU 24 AU 28 NOVEMBRE 2014 TUNIS (TUNISIE) Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions Objectifs : Cette formation vous permettra de comprendre les principes du

Plus en détail

TIC et Santé à domicile

TIC et Santé à domicile TIC et Santé à domicile Opportunités européennes à l horizon 2015-2020 Présentation Mars 2012 Etude multi clients réalisée par le cabinet CODA Strategies CODA STRATEGIES 4 rue Galvani 75838 Paris Cedex

Plus en détail

IMMOTIQUE : Intégration et communication vers le bâtiment 2.0. Yan Ferron, ing., M.Env. Certifié en «Commissioning»

IMMOTIQUE : Intégration et communication vers le bâtiment 2.0. Yan Ferron, ing., M.Env. Certifié en «Commissioning» IMMOTIQUE : Intégration et communication vers le bâtiment 2.0 Yan Ferron, ing., M.Env. Certifié en «Commissioning» Montréal, le 19 mars 2014 Insolite Le grille-pain qui donne la météo (2012) Concepteur

Plus en détail

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ

ABILIAN SICS-PC. Abilian SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ SOLUTIONS 2.0 POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L INNOVATION ABILIAN SICS-PC SYSTÈME D INFORMATION COLLABORATIF ET SÉCURISÉ POUR LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ Abilian Quels outils pour la compétitivité des acteurs

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise BPM ET APPROCHE MÉTIER

Transformation IT de l entreprise BPM ET APPROCHE MÉTIER Transformation IT de l entreprise BPM ET APPROCHE MÉTIER L amélioration des processus métiers se traduit par des gains tangibles. Le BPM est devenu une pièce angulaire du système d information des organisations.

Plus en détail

RFID: applications et perspective technologique Olivier Liechti

RFID: applications et perspective technologique Olivier Liechti RFID: applications et perspective technologique Olivier Liechti Senior Solution Architect Sun Microsystems, Inc. Agenda Introduction > La RFID: une technologie ancienne... >... en mutation Quelques applications

Plus en détail

Serveur d'application à la juste taille

Serveur d'application à la juste taille Serveur d'application à la juste taille 18 Mars 2010 Benoit.Pelletier@bull.net Plan Contexte JOnAS 5, plate-forme de convergence JavaEE/OSGi Caractéristiques essentielles pour le Cloud Computing & l'autonomic

Plus en détail

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes Guillaume Uster Ifsttar- PRES Nord de France et Quentin Valcke i-trans Résumé Pour répondre aux problématiques d une mobilité plus durable,

Plus en détail

Le projet stratégique du cabinet : les clefs du succès Guide méthodologique pour la réalisation d un projet de cabinet.

Le projet stratégique du cabinet : les clefs du succès Guide méthodologique pour la réalisation d un projet de cabinet. Le projet stratégique du cabinet : les clefs du succès Guide méthodologique pour la réalisation d un projet de cabinet Juillet 2012 1 Les 2 dimensions clés du projet de Cabinet 1 - Vision stratégique de

Plus en détail

Management des Systèmes d Information

Management des Systèmes d Information Management des Systèmes d Information Marie-Hélène Delmond delmond@hec.fr Les cours d informatique / de système d information à HEC Formation Fondamentale (L3) Modélisation (Tableur) - Informatique individuelle

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Référence CNRFID : AO 006. Cahier des charges Démonstrateur pour la traçabilité de matériaux composites - V5 du 4 avril 2011 -

Référence CNRFID : AO 006. Cahier des charges Démonstrateur pour la traçabilité de matériaux composites - V5 du 4 avril 2011 - Référence CNRFID : AO 006 Cahier des charges Démonstrateur pour la traçabilité de matériaux composites - V5 du 4 avril 2011 - Table des Matières 1. Introduction... 3 2. Synthèse du besoin... 3 2.1 Suivi

Plus en détail

Périmètre des activités et des acteurs

Périmètre des activités et des acteurs Périmètre des activités et des acteurs ETUDES CONSEILS PRODUCTION AUDIOVISUELLE NUMERIQUE IMPRIMERIE & INDUSTRIES GRAPHIQUES TRANSPORTS ROUTAGE LOGISTIQUE INFORMATIQUE CREDIT CONSOMMAT. PUBLICITE CENTR

Plus en détail