Communiqué de Presse. Le marché des biens techniques en France a atteint 15,1 milliards d en 2014, en recul de 2,5% par rapport à 2013.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communiqué de Presse. Le marché des biens techniques en France a atteint 15,1 milliards d en 2014, en recul de 2,5% par rapport à 2013."

Transcription

1 Communiqué de Presse Le marché des biens techniques en France a atteint 15,1 milliards d en 2014, en recul de 2,5% par rapport à La vague des nouveaux produits connectés ouvre de belles perspectives qui permettront aux acteurs de ce marché de rebondir dès février 2015 Raphaël Couderc Service de Presse T : +33(0) Suresnes, le 4 février Sur fond de quasi retour à l équilibre pour l Europe de l Ouest, la consommation de biens techniques en France s inscrit en léger décalage par rapport à cette tendance avec une dépense en repli de 2,5 % pour un chiffre d affaires de 15,1 milliards d euros en Téléphonie toujours en forte croissance et climat plus serein sur l électronique grand public, téléviseurs en tête, n auront donc pas réussi à compenser les tensions qui s accélèrent sur les secteurs de la photo et de l informatique, mais l industrie est déjà en ordre de marche pour puiser au sein des nouveaux marchés connectés les ressources qui vont lui permettre de rebondir dans les prochaines années. Hier encore une somme de concepts inédits, l offre des nouveaux produits connectés n en finit pas de s étoffer et de se structurer, trouvant une place naturelle dans chacun des principaux univers du quotidien : la maison, l équipement de la personne, la santé, la voiture, etc. «Plus qu une réponse individuelle à des besoins définis chez le consommateur, la multiplication des objets connectés permet des effets combinatoires parfois inattendus : plus je dispose de produits connectés à la maison, plus ils me rendent des services. Un cercle vertueux est donc en marche. Nous pensons qu il se trouvera plus de 30 objets connectés par foyer en 2020 et il devrait se vendre d ici là 2 milliards d objets connectés en France» explique François KLIPFEL, Directeur Général Adjoint chez GfK Consumer Choices France. GfK 40 rue Pasteur CS Suresnes France T F Management Board GfK SE Matthias Hartmann (CEO) Christian Diedrich (CFO) Dr. Gerhard Hausruckinger Debra A. Pruent Supervisory Board Chairman: Dr. Arno Mahlert RCS Nanterre B SIRET

2 TV : L ECRAN PLAT FETE SES 10 ANS DE BELLE MANIERE Les résultats du dernier trimestre 2013 permettaient d y croire. L année 2014 l a confirmé et le marché des téléviseurs a fait mieux que se stabiliser puisqu après deux années de fort repli, ce sont finalement 5,8 millions d écrans qui se seront écoulés, soit près de de mieux qu en C est une combinaison de plusieurs vecteurs qui a permis de faire mieux que prévu. Certains étaient attendus comme la coupe du monde de football qui aura une nouvelle fois bouleversé la saisonnalité des ventes avec un second trimestre frôlant les 15% de croissance en volume. De fortes attentes portaient également sur l innovation. L ultra haute définition parfois couplée à l écran incurvé aura séduit foyers. Mais il en fallait plus pour retrouver une tendance positive et la promotion a joué son rôle à plein, le téléviseur étant une nouvelle fois le produit le plus présent au travers les catalogues de la distribution. Enfin et c est sûrement ce dernier pilier qui a fait basculé le marché, l écran plat a fêté ses 10 ans et cela on l avait un peu oublié. Une manne d écrans est en train d atteindre la limite d âge et les quelques 50 millions d écrans plats écoulés sur ces 10 dernière années vont devoir être renouvelés. Le marché en montre les premiers signes puisque porté exclusivement par des écrans de grandes tailles, plus en phase avec un équipement principal que secondaire. La taille moyenne achetée cette année sera de 36 pouces, gagnant encore 1 pouce et demi. 2

3 Cette année 2014 est-elle une éclaircie de courte durée? Plusieurs facteurs peuvent nous faire penser le contraire marquera certainement le pas, comme toutes les années impaires du marché des téléviseurs dans une phase de maturité. Malgré tout, les ventes pourraient repartir à la hausse dès 2016 où l Euro de football, s il est moins porteur que la coupe du monde, se jouera en France. Ensuite et surtout, le mode de diffusion va encore évoluer pour laisser place au seul standard MPEG4. Si tout est fait pour que ce soit moins contraignant qu avec le passage au tout numérique à la fin des années 2000, ce sera plusieurs millions de matériel MPEG2 qu il faudra malgré tout changer ou a minima, adosser à un nouvel adaptateur. Seule ombre une nouvelle fois constatée cette année, le parc actif diminue à 45 millions. 3 millions de téléviseurs n ont donc pas été renouvelés au cours des 5 dernières années. Il y a certes une partie de la population qui en début de vie adulte peut désormais se contenter d un écran d ordinateur pour accéder à la plupart des contenus, en attendant meilleure expérience. Mais c est surtout le parc secondaire qui souffre là où la concurrence des autres écrans du foyer est très forte et où l expérience peut même y être meilleure. A surveiller avec la plus grande attention au cours des prochaines années. EN DIFFICULTE, L APPAREIL PHOTO MONTE EN GAMME Le marché des appareils photo numérique continue de souffrir, abandonnant ¼ de ses volumes par rapport à 2013 et terminant l année à 2,8M d unités vendues. Un marché qui s expose toujours à l incursion photographique des smartphones et plus récemment des photophones, des terminaux qui s engagent de plus en plus dans une course au mégapixel 3

4 C est donc sur d autres caractéristiques techniques que le compact numérique, principale victime de cette concurrence, s est distingué sur cette année De cette façon, les compacts dotés d un zoom optique supérieur à 30x ont réalisé 16% du chiffre d affaires du compact contre 3% en La taille du capteur émerge également comme un argument de différenciation mais c est en empruntant au smartphone sa capacité de prise de vue selfie que le compact s illustre le plus ; ainsi le compact intégrant un écran LCD orientable a vu sa croissance multipliée par 2 par rapport à 2013 pour atteindre près de 20M d. Du côté des appareils photo à objectifs interchangeables, le chiffre d affaire recule de 17% faisant tout de même mieux que le marché au global. Alors que le reflex décroche pour la première fois de son histoire perdant près de pièces pour un total de unités vendues, l hybride quant à lui subsiste enregistrant même une hausse de 15% de son chiffre d affaires, croissance soutenue par le haut de gamme. Enfin, la création du parc objectif hybride fait croitre ce dernier marché de 26%, tandis que les volumes optiques réflex accusent un léger retrait. Enfin, la vidéo quant à elle fait mieux que résister toujours portée par l irrésistible ascension des caméras de sports. Avec unités vendues cette année, ce petit format qui n a que quelques années d existence aura compté pour près de deux tiers des ventes des produits vidéo sur TELECOM : LE MARCHE VA-T-IL (ENFIN) SE STABILISER? On ne peut pas dire que le marché des terminaux est un long fleuve tranquille! Depuis 2012 et l arrivée du quatrième opérateur, la mutation de l offre est sans équivalent en Europe entraînant dans son sillage une nouvelle organisation de la distribution. 3 ans après, le marché est-il en train de se stabiliser? Un premier signe fort pourrait le présager puisque l ARPU (le revenu moyen par utilisateur mobile) tend à se stabiliser sur cette année Cependant, les ventes de terminaux sans abonnement continuent de progresser fortement gagnant 15 points en 2014 pour représenter 41% des ventes de terminaux mobiles en France. Peu présente chez les opérateurs, cette offre compte déjà pour 80% des ventes dans la grande distribution et 100% chez les grandes surfaces spécialisés, canal de vente le plus en croissance cette année. Devant l appétence des consommateurs pour ce type d offre, on voit mal comment cette tendance pourrait se stabiliser dès Et cela semble être plutôt favorable au marché dans son ensemble puisque celui-ci gagne encore une centaine de milliers de terminaux à 23,8 millions d unités vendues en Côté produit, le smartphone continue sa croissance à deux chiffres et truste 18,2 millions des ventes. L innovation est constante, le mode photo, vidéo, l autonomie ou encore la puissance du processeur. Mais c est sans 4

5 doute la taille de l écran qui aura le plus évolué cette année avec une ascension fulgurante des écrans de 5 pouces. Se positionnant en alternative aux phablettes réservées jusqu ici aux grandes marques couplées aux offres subventionnées des opérateurs, cette taille d écran séduit près d un consommateur sur 5 cette année et affiche la meilleure progression. Présente sur la totalité des points prix du marché, elle sera sans aucun doute l une des stars de L expérience et les contenus à valeur ajoutée devraient en profiter devrait donc s inscrire dans des tendances de marché similaires à l année écoulée. Il devrait se vendre près de 20,5 millions de smartphones qui couplés aux tablettes et PC portables porteront à 30 millions les ventes d écrans mobiles. Le parc d écrans mobiles dépassera donc les 80 millions d unités en 2015, de quoi piloter tous les objets connectés qui envahiront nos foyers comme bon nous semble. AUDIO : DES EQUILIBRES FRAGILES Reprenant le chemin de l équilibre (-1%) après une année 2013 atypique (- 6%), de nouveaux enjeux attendent pour autant le secteur de l audio pour lui permettre de pérenniser cet élan. Certes, les quelques produits vedettes de 2013 (enceintes Bluetooth, barres de son, hifi nouvelle génération) confortent leur statut et atteignent une taille critique qui permet à l ensemble du secteur d envisager un retour à la croissance. Par ailleurs, le marché du casque retrouve des couleurs en 2014 (+1%) en dépit d une volumétrie toujours à la baisse (-2% à 9,6 millions d unités), signe d une perpétuelle montée en gamme. 5

6 Par-delà les univers, plusieurs recettes continuent de tirer les ventes vers le haut, à commencer par le «sans-fil» qui comptabilise désormais 53% du CA de la hifi et audio-vidéo réunis pour près de 3 millions d appareils vendus. Par ailleurs, les notions d intégration et compacité sont d autres arguments entendus par les consommateurs, le succès des barres de son (+61% à unités vs. -16% pour les systèmes d enceintes) et des écouteurs (+1% vs. -6% pour les casques à arceaux) en étant le témoignage direct. Enfin, l actualité des marchés connexes Coupe du Monde FIFA et incidence positive sur les écrans TV en tête ont eu une résonnance positive sur le matériel audio. Pour autant, l avènement du «sans-fil» est aussi instigateur de nouvelles rivalités entre matériels, la frontière entre audio portable, hifi et audio-vidéo se faisant de plus en plus ténue au fur et à mesure d un usage polyvalent de la part des consommateurs. Par ailleurs, des arbitrages se profilent en défaveur à la fois du lecteur CD et récepteur FM intégrés, mettant un peu plus à mal une partie des matériels audio. La conséquence redoutée à terme est donc celle d un appauvrissement de l offre sur un secteur où la diversité des matériels est un élément identitaire très fort. C est sans compter sur l émergence de nouveaux concepts, tel celui des chaînes multi-room qui continue son ascension (+80% à unités) en dépit d une notoriété très inférieure à celle des stations d écoute classiques (+89% à 1,8 millions d unités). Et le secteur anticipe déjà les effets positifs que pourraient générer deux lames de fond. D une part le lancement de la Radio Numérique Terrestre en France requérant un matériel techniquement compatible qui sous des abords timides en 2014 est une manière évidente pour les 5,9 millions d appareils intégrant la radio vendus l an passé de trouver un nouveau souffle. D autre part, la diffusion de musique en Haute Définition par les plateformes de téléchargement et streaming est le prétexte idéal à la mise sur le marché de nouveaux produits appropriés à cette écoute, logiquement source de valorisation. IT : IL S EST VENDU 6,2 MILLIONS DE TABLETTES, MAIS LE CHIFFRE D AFFAIRES DE CE MARCHE A BAISSE DE 10% A CAUSE D UN PRIX MOYEN EN RECUL DE 11% (PRIX DE 203 EN 2014). Dans un contexte de maturité des marchés IT, avec 77% des foyers équipés en PC et le ralentissement des ventes de tablettes sur la fin d année 2014, le marché de l IT enregistre un recul de 5% en 2014 à 5,9 milliards d. Toutefois, les ventes de matériels informatiques ont été stables en 2014 avec 11 millions d unités vendues. «La baisse du marché s explique avant tout par une baisse du panier moyen plutôt qu une désaffection des français pour les produits IT» explique Tristan Bruchet, directeur de clientèle chez GfK. En effet, l année 2014 aura été marquée par un engouement encore fort pour les tablettes multimédia qui ont séduit près de 6,2 millions de consommateurs en 2014 (+1% en volume), 6

7 Le smartphone et la tablette : Produits «stars» des 15 dernières années Selon GfK, qui a scruté les ventes des biens techniques en France lors les 15 dernières années, la tablette est bien l un des produits techniques les plus vendus de ce nouveau millénaire. Sur un cumul de 5 ans, le smartphone et la tablette se classent en 1 ère et 2 ème position des meilleures ventes avec respectivement 25 et 18 millions d exemplaires écoulés, devant les écrans plats où les baladeurs MP3, qui ont connu eux aussi, un engouement exceptionnel ces dernières années. Le marché du PC plutôt mature Le marché du notebook enregistre lui une baisse de 7% des ventes avec 3,6 millions d unités vendues. Ce dernier a tout de même retrouvé des couleurs sur la deuxième partie de l année, grâce à l essor des offres Bing de Microsoft. Il est par ailleurs soutenu par les Tablet PC, qui ont poursuivi leur essor avec exemplaires vendus (X 2,5). Coté, PC de bureau, le marché enregistre encore une année en décroissance (-6% en volume), la 7 ème année de suite. Preuve de la volonté de consommateurs de disposer de produits toujours plus nomades. Le marché de l impression a généré quant à lui 950 millions d euros en 2014 (-1%). Une baisse pourtant compensée par le fort développement des ventes d imprimantes connectées (+11%) et professionnelles (+17%). Le chiffre d affaires des consommables à quant à lui baissé de 1% en Les ventes de produits stockage enregistrent une baisse de 2% en valeur malgré des ventes en hausse de +2% en volume. A l exception des ventes de disques durs externes, plusieurs marchés du stockage se portent bien. C est le cas des clés USB, des SSD et des NAS qui enregistrent des dy- 7

8 namiques très positives, respectivement +2%, +48%, +14% en volume, Enfin d autres relais de croissance ont dynamisé l année Les accessoires pour tablettes progressent toujours (+10% en volume), la connectivité internet dans le foyer est désormais essentielle, ce qui permet aux ventes de CPL et répéteur wifi de progresser de +21% en volume. Enfin le gaming (+65% en valeur) reste une valeur sûre du marché. Des perspectives 2015 plus difficile sur la tablette Après 3 années de croissance importante et 34% des foyers équipés, la tablette multimédia s est installée dans les foyers et est devenue un véritable deuxième écran multimédia. Toutefois le marché souffre du manque de levier de segmentation, et voit une part croissante de ces ventes se faire à moins 100 (34% des ventes), ce qui impacte fortement le milieu de gamme. Le prix moyen du marché a encore chuté en 2014 à 203 (-11%) En 2015, près d un ¼ du parc installé aura plus de 2 ans. Les tablettes vont donc entrer dans une phase de rééquipement, et à l heure des arbitrages budgétaires, elles se trouvent de plus en plus concurrencées dans les usages, par les smartphones de grandes tailles que l on a toujours sur soi ou les PC hybrides beaucoup plus pratiques pour la productivité. Windows 10 à suivre sur les notebooks Le marché des PC portables qui est plus mature devrait continuer sa transformation vers plus d hybride et de tactile. L arrivée de Windows 10 en fin d année 2015 sera à suivre de près, car la mise à jour de l OS très attendue, devrait susciter l envie de renouveler son équipement. Au global le marché du notebook devrait croitre légèrement en Il sera soutenu par l augmentation des ventes de Tablet PC, catégorie qui devrait convaincre de plus en plus de consommateurs dans le futur. WEARABLE : LE PREMIER ETAGE DE LA FUSEE OBJETS CONNECTES Par définition, le potentiel des marchés du wearable est immense. D une part parce qu il s adresse à des individus et non à des foyers. D autre part parce que chacun d entre nous peut porter plusieurs objets du quotidien : vêtements et chaussures naturellement, mais il reste de la place pour bracelets, montres, lunettes, bijoux et peut être d autres encore qui restent à inventer. Quel bilan peut-on alors tirer de cette première année d existence? Tout d abord, le marché a démarré autour du poignet avec les montres ou les bracelets, le reste étant encore au stade du développement. Ensuite, il confirme que la cible est très large puisque plus de consommateurs ont été séduits dès cette première année. Et l équilibre est quasi parfait entre les 3 segments clés : montres connectés, montre de sport et tra- 8

9 queurs d activité réalisant respectivement, 190, 250, et ventes en Mais en rentrant dans l analyse, ces 3 marchés sont pourtant très différents. Compagnon, santé, quantified self, communautaire. La montre connectée est certainement le marché le plus prometteur. D une part, elle s affiche comme le compagnon idéal du smartphone qui équipe déjà plus de 27 millions de personnes en France. Ensuite elle peut reprendre les atouts de ce dernier qu on a souvent comparé au couteau suisse puisqu elle peut embarquer la plupart des fonctionnalités des montres de sport ou traqueurs d activé. Enfin, elle adresse un marché de référence identifié, la montre traditionnelle, qui représente entre 12 et 14 millions de pièces chaque année. Sur ce dernier point, la montre connectée bouleverse les codes puisque les marques sont très différentes et essentiellement issues de l univers des biens techniques. Aussi de par sa distribution où les ventes des premières s équilibre entre opérateurs télécom et grande distribution quand la montre traditionnelle s achète pour plus de 80% en horlogerie-bijouterie. La principale question réside donc dans l impact que l internet des objets peut avoir sur ce marché? Et sur ce point on attend les réactions des marques traditionnelles, plutôt timides à ce jour. Dès lors, on pourrait penser que le traqueur d activité, designé sous la forme de bracelet, adresse une cible plus étroite et sera concurrencé de toute façon par la montre. Deux éléments peuvent nous faire dire le contraire. D abord, les toutes dernières évolutions le positionnent clairement comme l élément central de l essor de la santé connectée. Aujourd hui plus connoté sport et notamment running, les magasins éponymes en gèrent plus de la moitié des ventes. Mais nul doute qu on devrait trouver rapidement ce petit objet dans les pharmacies autour d un écosystème composé des balances, tensiomètres, réveil matin et tout autre objet marketé pour la santé et le bienêtre avec en leitmotiv le «quantified self». Sur ce dernier point, on observe d ailleurs des différences culturelles fortes entre pays. Le traqueur d activité rencontre des succès différents puisqu en Allemagne ou en Angleterre il s est vendu 4 fois plus de traqueurs que de montres connectées en

10 Enfin, la montre de sport s apparente plus à une communauté de consommateurs. Si cette première année est flatteuse, la cible semble un peu plus limitée que les précédents segments et on retrouve plus les ingrédients qui ont fait le succès des caméras de sports. 70% des ventes sont d ailleurs réalisés dans les magasins de sports en En attendant mieux? Le marché du wearable n en est donc qu à ses balbutiements et l accélération sera continue sur les années à venir. Pour 2015, le marché français pourrait écouler quelques 1,8 millions de produits wearable sur les seules montres et traqueurs. A plus long terme on parle déjà de «controllables» et non plus de «wearables» où l objet porté pourrait jouer un rôle central dans l essor des objets connectés du foyer. LA MAISON CONNECTEE En 2014, l argument du connecté aura été un driver de croissance pour les marchés de la maison. Sur un marché de l équipement de la maison (Hors écran Smartphone/tablette/PC) estimé à 13,4 Milliards d en 2014 qui a progressé de +2%, les objets connectés ont généré 2,9 Milliards d en croissance de +16%. Selon GfK qui segmente le marché de la maison Intelligente en 5 catégories, le confort, l éclairage, l énergie, la sécurité, et l électronique de loisirs, GfK précise que la majorité du chiffre d affaires des objets connectés a été réalisé par les produits d électronique de loisirs avec 2,8Mds d. 10

11 Au-delà des drones et autres gadgets qui ont été les cadeaux à la mode de la fin d année avec unités vendues, l électronique de loisirs est tirée de manière naturelle vers le connecté grâce à des usages de plus en plus nombreux (le streaming vidéo et audio, le jeu en ligne, et la photo) qui poussent les utilisateurs à renouveler leurs équipements audio et photo qui embarquent des fonctions connectés. Sur les autres catégories, 2014 a vu les premières offres de la maison intelligente se déployer en fin d année ; avec des thermostats connectés, les cocottes, les brosses à dents et autres box domotiques. Au total le connecté sur ces catégories a représenté unités et un chiffres d affaires de 29 millions d : l an I de la maison Intelligente Les dernières annonces du CES 2015, laissent penser que 2015 sera une véritable année de démocratisation de la maison Intelligente. Les nouvelles boxs domotiques, serrures connectées ainsi de nouveaux produits d électroménager vont arriver sur le marché. GfK prévoit une croissance forte des ventes de produit connectés dans la maison avec un chiffre d affaires attendu de à 3,2 Milliards d. DISTRIBUTION : LE DEVELOPPEMENT DU CONNECTE PASSERA PAR (TOUS) LES MAGASINS 2014 aura vu les tendances de fond se poursuivre : les ventes Internet affichent la croissance la plus dynamique (chiffre d affaires à +5% avec un poids de 21%) tandis que les circuits des petits spécialistes reculent fortement avec une baisse de leurs ventes de -17%. Entre ces deux extrêmes on observe des tendances contraires : les Grandes Surfaces Alimentaires (GSA) se sont mieux comportées qu en 2013 mais ont quand même vu leur 11

12 CA baisser de -3% tandis que les Grandes Surfaces Spécialisées (GSS) ont enregistré une croissance de +3% (ventes magasins uniquement). Pour Matthieu Cortesse, Directeur de Clientèle au Service Distribution chez GfK Consumer Choices, cette performance s explique de deux façons : «Côté produits ce circuit a poursuivi sa conquête de parts de marchés sur les ventes de smartphones vendus sans abonnement et a bénéficié d un rebond du marché des écrans TV ; côté effet parc ce sont plus de 80 nouveaux magasins (150 en 2 ans) qui ont ouvert en 2014 et qui ont contribué au dynamisme global du circuit.» Ces bons résultats des grandes enseignes spécialisées sont évidemment de bon augure pour le développement des ventes d objets connectés. Les experts de GfK sont convaincus que la démocratisation de tous ces nouveaux produits communicants avec nos smartphones sera portée par les enseignes en lesquelles les consommateurs ont confiance et qui se donneront les moyens de bien expliquer les fonctions et bénéfices de ces objets. L étape suivante sera indéniablement le poids que prendront les circuits «hyper-spécialisés», qui introduiront petit à petit des références connectées dans leurs rayons et ainsi viendront modifier le paysage de la distribution de biens techniques. On parle de Grandes Surfaces de Bricolage, de jardineries, bijoutiers/horlogers, spécialistes automobile, opticiens et plus de officines de pharmacie! Le marché des biens techniques peine donc, dans sa globalité, à renouer avec la croissance, et cette crise de consommation alimente les tensions entre les distributeurs et les fournisseurs, mais aussi entre les enseignes entre elles : frictions entre pure players et click & mortar, franchisés indépendants qui changent de bannière, rapprochements au sein de la GSA Le paysage de la distribution de biens techniques devrait beaucoup changer dans les années à venir! 12

13 A propos de GfK GfK fournit une information, de référence, sur les marchés et sur les comportements des consommateurs. Plus de experts des études de marché combinent leur passion à 80 années d'expérience en analyse des données. GfK enrichit ainsi de sa vision globale, les insights locaux dans plus de 100 pays. Grâce à l utilisation de technologies innovantes et à la maîtrise de l analyse des données, GfK transforme les Big Data en Smart Data, permettant ainsi à ses clients d'améliorer leur compétitivité et d'enrichir les expériences et les choix des consommateurs. Pour en savoir plus, visitez et suivez nous sur Contact Presse : GfK 40 rue Pasteur Suresnes France Raphaël Couderc Tel. +33(0) Mob. +33(0)

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse 16 octobre 2014 Raphaël Couderc Service de Presse T +33 01 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Rentrée IT : La croissance fait son grand retour sur le marché du PC portable tandis

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Les Français sont de plus en plus nombreux à acquérir des biens culturels 20 décembre 2013 Raphaël Couderc Service de Presse T : +33(0)1 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Dernière

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse 8 septembre 2014 Raphaël Couderc Service de Presse GfK T +33 01 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Accessoires connectés : le suivi de l activité physique est une application incontournable.

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Le marché des biens d équipement de la maison progresse de 2,3% en Europe de l Ouest Indice GfK TEMAX Europe de l Ouest, deuxième trimestre 2015. Le 17 septembre 2015 Raphaël Couderc

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse 2 septembre 2015 Raphaël Couderc Service de Presse T : +33(0)1 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Le marché du gros électroménager en Europe retrouve des couleurs, en croissance de

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le marché des biens d équipement de la maison progresse de 3.4% en Europe de l Ouest. Indice GfK TEMAX Western Europe, premier trimestre 2015. 5 juin 2015 Raphaël Couderc Service de

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Bilan des soldes d été 2014 : un chiffre d affaires en croissance porté par l augmentation du nombre de transactions 24 Juillet 2014 GfK Raphaël Couderc Communications Manager T :

Plus en détail

Objets connectés : the next big thing?

Objets connectés : the next big thing? Objets connectés : the next big thing? Le point de vue du grand public Harris Café du mardi 3 juin 2014 Présenté par : Jean-Faustin Betayene, Directeur Département Quali & Expert Digital Jean-Laurent Bouveret,

Plus en détail

zanox Mobile Performance Barometer 2015 :

zanox Mobile Performance Barometer 2015 : zanox Mobile Performance Barometer 2015 : Les transactions réalisées à partir des terminaux mobiles (Smartphones & tablettes) ont atteint un nouveau record en Q4 2014 avec une progression de 128% de septembre

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse le 2 mars 2015 Raphaël Couderc T +33 (0)1 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Le chiffre d affaires généré par les biens d équipement de la maison continue de reculer au 4 ème trimestre

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse 7 mai 2014 Raphaël Couderc Service de Presse +33 (0) 1 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com GfK Verein : étude mondiale sur la confiance accordée aux professions. Les pompiers sont

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Nouveau record pour la télévision en ligne Le 07 novembre 2013 Résultats du baromètre de la TV en ligne, septembre 2013 Suresnes, le 07 novembre 2013 Canal+ Régie, France Télévisions

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse 19 Février 2013 Service de Presse T +33 1 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Résultats de l étude GfK TEMAX France au 4eme trimestre 20 Suresnes, le 19 Février 2013 - Les résultats

Plus en détail

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014

Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 Ecostat Numéro 142 - Février 2015 Les ventes d horlogerie-bijouterie en France en 2014 5,08 milliards d euros TTC en 2014 (- 1 % par rapport à 2013) Source : Société 5 A noter que le chiffre d affaires

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux Tablette vs Portable 1.Intro PC ou tablette? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent aujourd hui lorsqu ils veulent acquérir un nouveau matériel, soit pour remplacer de l ancien, mais surtout

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

Philips développe sa gamme de produits Made for Android : un monde de possibilités à découvrir

Philips développe sa gamme de produits Made for Android : un monde de possibilités à découvrir Communiqué de presse - Mars 2012 Philips développe sa gamme de produits Made for Android : un monde de possibilités à découvrir Chaque année, de plus en plus de terminaux Android sont vendus. Pionnier

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution de la téléphonie mobile Mobilité Appareils Technologies Smartphones et «feature» phones Connexions

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles Les PC hybrides menacent la domination des PC portables professionnels en Europe

Plus en détail

10/11/2015 Insee Services Tourisme Transports Trente cinq ans de services d'information et de communication L'essor des logiciels

10/11/2015 Insee Services Tourisme Transports Trente cinq ans de services d'information et de communication L'essor des logiciels Trente cinq ans de services d information et de communication L'essor des logiciels Aurélien Lavergne et Thierry Méot, division Services, Insee Insee Première N 1575 novembre 2015 Résumé En, la valeur

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Le marché du livre et l émergence d une demande de livre numérique

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Le marché du livre et l émergence d une demande de livre numérique Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique Le marché du livre et l émergence d une demande de livre numérique Céline FEDOU, GFK Philippe PERSON, GFK 17 mars 2009 1 Philippe PERSON (GFK, directeur

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet

Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet Stratégies des régies en ligne et modalités de valorisation de la publicité sur Internet Executive summary DGMIC Janvier 2010 Florence Le Borgne Tiffany Sauquet f.leborgne@idate.fr t.sauquet@idate.fr Tel.:

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile Avant-propos Le monde du transport automobile est prêt pour une révolution. Internet a transformé nos maisons et nos lieux de travail, mais il a eu un impact limité sur l élément qui les relie : nos moyens

Plus en détail

Bien choisir son lecteur mp3. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Bien choisir son lecteur mp3. avec. Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son lecteur mp3 avec Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son mp3 INDEX C EST QUOI LE MP3? MÉMOIRE FLASH VS DISQUE DUR TOUTE MA MUSIQUE AVEC MOI QUEL APPAREIL CHOISIR SELON VOS

Plus en détail

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1 Baromètre Internet+ 18 février 2010 1 Sommaire Accueil Hélène Viot-Poirier, Présidente de l association Internet+ Baromètre Internet+ 2009 Remi Provendier, DG Innovation Marketing, SFR Bilan & perspectives

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

du 1er au 4 février 2014 à Cannes Qobuz au Midem Le triomphe de la qualité de son, en mobilité ou à la maison. La musique est de retour!

du 1er au 4 février 2014 à Cannes Qobuz au Midem Le triomphe de la qualité de son, en mobilité ou à la maison. La musique est de retour! du 1er au 4 février 2014 à Cannes Qobuz au Midem Le triomphe de la qualité de son, en mobilité ou à la maison. La musique est de retour! Qobuz est présent au Midem de Cannes 2014 du 1 er au 4 février.

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

L avenir du commerce est en ligne

L avenir du commerce est en ligne chapitre 1 L avenir du commerce est en ligne A llons-nous perdre l habitude «d aller» faire nos courses? Succomberons-nous plus facilement à l achat d impulsion au hasard de notre navigation sur le Web

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse. «La presse à l ère numérique : comment ajouter de la valeur à l information?»

Présentation de la Note d analyse. «La presse à l ère numérique : comment ajouter de la valeur à l information?» Paris, le 30 novembre 2011 Présentation de la Note d analyse «La presse à l ère numérique : comment ajouter de la valeur à l information?» Mercredi 30 novembre 2011 par Vincent Chriqui, Directeur général

Plus en détail

Prévisions publicitaires IPG MEDIABRANDS/MAGNA GLOBAL : Vers une stabilisation du marché français

Prévisions publicitaires IPG MEDIABRANDS/MAGNA GLOBAL : Vers une stabilisation du marché français Prévisions publicitaires IPG MEDIABRANDS/MAGNA GLOBAL : Vers une stabilisation du marché français Les recettes publicitaires devraient croître de +0.5% cette année en France. Au niveau mondial, les recettes

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

LA MAISON INTELLIGENTE DÉSORMAIS À PORTÉE DE TOUS

LA MAISON INTELLIGENTE DÉSORMAIS À PORTÉE DE TOUS LA MAISON INTELLIGENTE DÉSORMAIS À PORTÉE DE TOUS DESIGN PERFORMANCE ÉVOLUTIVITÉ ACCESSIBILITÉ LA BOX QUI RÉVOLUTIONNE LA DOMOTIQUE UNE BOX HIGH TECH À USAGE DOMESTIQUE Dotée des performances d une centrale

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

AwoX Matinales IGNES Olivier Carmona 1 Directeur Dev Commercial, AwoX Administrateur, DLNA Directeur, UPnP

AwoX Matinales IGNES Olivier Carmona 1 Directeur Dev Commercial, AwoX Administrateur, DLNA Directeur, UPnP SMART & HYBRID LIGHTING SMART HOME TECHNOLOGIES HIGH-FIDELITY AUDIO STREAMING AwoX Matinales IGNES Olivier Carmona 1 Directeur Dev Commercial, AwoX Administrateur, DLNA Directeur, UPnP AwoX, en résumé

Plus en détail

Club Idaho Consulting # 1

Club Idaho Consulting # 1 Club Idaho Consulting # 1 Jeudi 27 octobre 2011 à 19h 20h30 Eclairages et discussion autour de la TV connectée réalité, perspectives et impacts Ordre du jour - Tour de table - Présentation de la synthèse

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

Décision n 11-DCC-105 du 7 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Modelabs Group par la société BigBen Interactive

Décision n 11-DCC-105 du 7 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Modelabs Group par la société BigBen Interactive RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-105 du 7 juillet 2011 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Modelabs Group par la société BigBen Interactive L Autorité de la concurrence, Vu le

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

Quoi recycler? Ordinateurs portables. Ordinateurs portables Ordinateurs bloc-notes Tablettes électroniques Miniportables Mini-ordinateurs

Quoi recycler? Ordinateurs portables. Ordinateurs portables Ordinateurs bloc-notes Tablettes électroniques Miniportables Mini-ordinateurs Quoi recycler? Note : Ces produits sont acceptés dans tous les points de dépôt officiels de l ARPE- Québec, et ce, tout à fait GRATUITEMENT. Cependant, les points de dépôt en magasin (détaillants) peuvent

Plus en détail

Baromètre Ciel de la Création et de l Informatisation des Petites Entreprises

Baromètre Ciel de la Création et de l Informatisation des Petites Entreprises dxhnfjkmdqsjkfgvw Baromètre Ciel de la Création et de l Informatisation des Petites Entreprises Paris, le 05 mai 2010 Pour la 3ème année consécutive, Ciel, N 1 français des logiciels de gestion pour petites

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

Le marché de l appertisé et les transferts vers les catégories concurrentes en 2010 SYNTHESE DE L ETUDE

Le marché de l appertisé et les transferts vers les catégories concurrentes en 2010 SYNTHESE DE L ETUDE Le marché de l appertisé et les transferts vers les catégories concurrentes en 2010 SYNTHESE DE L ETUDE En 2010, l appertisé a bien suivi la tendance PGC (produits de grande consommation) avec une croissance

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Hager innove pour. l efficacité énergétique

Hager innove pour. l efficacité énergétique Hager innove pour l efficacité énergétique Le groupe Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution sécurisée et intelligente de l énergie électrique

Plus en détail

Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group

Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group Communiqué de presse 13 mai 2014 Résultats du 1er trimestre 2014 de Numericable Group Progression de la base totale d abonnés de 4,3% et de l ARPU à 42,1 5,4 millions de foyers déjà équipés en fibre optique

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14

Sommaire. Histoire d Apple 3-4. L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8. Les nouveautés à venir... 9-13. Conclusion. 14 APPLE 1 Sommaire Histoire d Apple 3-4 L évolution depuis l Ipod (2001)... 5-8 Les nouveautés à venir... 9-13 Conclusion. 14 2 L histoire d Apple Apple fut fondée le 1er Avril 1976, en Californie, par Steve

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Communiqué de presse 28 août 2014 Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Solide dynamique commerciale : croissance à deux chiffres des indicateurs des revenus futurs des activités

Plus en détail

SuperBowl. Promotion 94049$ 174049$ 1201$ 601$ 202$ 50$ 49$ Rabais. Rabais. Rabais. Rabais DEL DEL

SuperBowl. Promotion 94049$ 174049$ 1201$ 601$ 202$ 50$ 49$ Rabais. Rabais. Rabais. Rabais DEL DEL Promotion SuperBowl 2014 39 120 CMR Téléviseur 39 pleine HD Résolution : 1920 x 1080 120 CMR 2 HDMI 1 USB 202 439 50 601 Téléviseur 55 3D pleine HD 2 entrées HDMI HD intégrale en 2D ou 3D 94049 601 2 HDMI

Plus en détail

LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS»

LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS» LES FRANCAIS DEBOURSENT 51% DE PLUS POUR DES PRODUITS «VERTS» Malgré des prix plus élevés, les ventes de produits «verts» en France devraient augmenter de 105%, de 10,6 milliards d euros en 2009 à 21,7

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS 2014

CATALOGUE FORMATIONS 2014 CATALOGUE FORMATIONS 2014 Notre savoir-faire : - Analyse de marché et plan d actions - Clients mystères - Audit force de vente - Veille concurrentielle - Formation, accompagnement commercial - Préparation

Plus en détail

LA MAISON INTELLIGENTE DÉSORMAIS À PORTÉE DE TOUS

LA MAISON INTELLIGENTE DÉSORMAIS À PORTÉE DE TOUS D O S S I E R D E P R E S S E O C T O B R E 2 0 1 2 LA MAISON INTELLIGENTE DÉSORMAIS À PORTÉE DE TOUS DESIGN PERFORMANCE ÉVOLUTIVITÉ ACCESSIBILITÉ LA BOX QUI RÉVOLUTIONNE LA DOMOTIQUE 1 UNE BOX HIGH TECH

Plus en détail

Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013. Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013 15 mai 2013

Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013. Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013 15 mai 2013 Chiffre d affaires de l exercice 2012 2013 15 mai 2013 Sommaire Présentation générale Poursuite du développement dans les accessoires Présentation du chiffre d affaires annuel Annexes 2 Acteur de référence

Plus en détail

70% des publicités vidéo in-stream sont visualisées jusqu au bout

70% des publicités vidéo in-stream sont visualisées jusqu au bout 10 choses à savoir sur la publicité vidéo in-stream La publicité vidéo in-stream représente une énorme opportunité pour les annonceurs. En fait, c est l un des segments les plus en vogue de la publicité

Plus en détail

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Sommaire Présentation générale et faits marquants Résultats consolidés 2014 2015 Stratégie du Groupe Annexes 2 Sommaire Présentation générale et faits marquants

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Avidsen annonce le lancement de la gamme domotique Thomson

Avidsen annonce le lancement de la gamme domotique Thomson Avidsen annonce le lancement de la gamme domotique Thomson Connecter la maison et lui donner de l intelligence, telle est la vision des équipes Avidsen. Sécurité, confort, accès, chauffage et énergie,

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011 Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011 28 avril 2011 Agenda Observatoire 2010 des solutions de paiement sur facture opérateur Internet+ / MPME: une proposition de

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Comment choisir son lecteur MP3?

Comment choisir son lecteur MP3? Comment choisir son lecteur MP3? Sommaire Ø Critère n 1 : le type et le nombre de formats supportés Ø Critère n 2 : la capacité de mémoire et de stockage Ø Critère n 3 : la connectique Ø Critère n 4 :

Plus en détail

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 Contact : Vincent.Letang@magnaglobal.com Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 La France devrait enfin renouer avec la croissance (+1.2%) Points

Plus en détail

Country factsheet - Février 2015. Italie

Country factsheet - Février 2015. Italie Country factsheet - Février 2015 Italie Bien qu il accuse un certain retard lorsqu on le compare à ses voisins, l e-commerce italien présente une base attractive, assortie de quelques chiffres prometteurs

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Confirmation de l amélioration de tendance du chiffre d affaires au 1 er trimestre

Confirmation de l amélioration de tendance du chiffre d affaires au 1 er trimestre Ivry, le 24 avril 2014 Confirmation de l amélioration de tendance du chiffre d affaires au 1 er trimestre Bonne résistance du chiffre d affaires au 1 er trimestre : -1,5% (à taux de change constants et

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultat annuel du groupe CREALOGIX: encore une bonne performance pour l ebusiness et une année de consolidation pour l ERP. Pour l exercice 2006/2007, le groupe CREALOGIX affiche

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo

Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Médianalyses Scholè Marketing Novembre 2011 Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Sommaire I. Synthèse : le free to play, avenir du jeu vidéo?... 5

Plus en détail

Caméra Sportive. Caméra Sportive 99

Caméra Sportive. Caméra Sportive 99 Caméra Sportive L objectif de Qilive : proposer à tous des équipements munis des dernières technologies plébiscitées par les consommateurs. Les loisirs et le sport profitent aussi des nombreuses innovations

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN Août 29 Tous les commentaires s'appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. LIMOUSIN Tendances régionales Août 29 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

La zone Euro renoue avec la croissance. La télévision conserve sa position dominante

La zone Euro renoue avec la croissance. La télévision conserve sa position dominante La croissance des investissements publicitaires mondiaux devrait retrouver son niveau d avant-crise Les investissements sont dopés par la reprise économique, l achat programmatique et le mobile ZenithOptimedia

Plus en détail

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Les enjeux des domaines skiables européens Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Par Laurent Reynaud Délégué Général de Domaines Skiables de France Représentant de la FIANET Fédération Internationale des

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Un nouveau cycle pour Avanquest

Un nouveau cycle pour Avanquest Un nouveau cycle pour Avanquest Paris, Le 16 décembre 2013 www.avanquest-group.com CONFIDENTIEL - NE PAS DIFFUSER Un nouveau cycle pour Avanquest 16 Decembre 2013 1 30 ans d expertise, 3 mutations réussies

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Communiqué de presse Résultats Decathlon 2014

Communiqué de presse Résultats Decathlon 2014 Communiqué de presse Résultats Decathlon 2014 Decathlon France en forme Deuxième plus forte progression du CA de Decathlon dans l hexagone en 10 ans. Attirant davantage encore de clients en 2014, Decathlon

Plus en détail

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Ivry, le 30 juillet 2014 Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Stabilisation du chiffre d affaires du Groupe au 2 nd trimestre : -0,3% à magasins comparables,

Plus en détail

Baromètre Affiliation

Baromètre Affiliation Collectif des Plateformes d Affiliation Baromètre Affiliation Bilan S1 2012 6 ème édition Présentation - Qui sommes-nous? - Notre rôle - Méthodologie Evolution du marché de l affiliation Evolution par

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Les Français, le numérique et la culture

Les Français, le numérique et la culture Les Français, le numérique et la culture Raphaël Berger, Directeur du département Média & Numérique 6 février 2015 MEDIA & NUMERIQUE 1 Panorama des équipements MEDIA & NUMERIQUE 2 L usage d Internet ne

Plus en détail

21 juin 2012. Baromètre Printemps 2012 SymphonyIRI Group / Climpact

21 juin 2012. Baromètre Printemps 2012 SymphonyIRI Group / Climpact 21 juin 2012 25 juin 2012 1 Baromètre printemps 2012 Introduction Alors que nous sommes déjà rentrés dans la seconde quinzaine du mois de juin, nous nous demandons si l été va se décider à arriver. Et

Plus en détail