Table des matières. Chapitre 1 Les films radiographiques et photographiques... 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. Chapitre 1 Les films radiographiques et photographiques... 1"

Transcription

1 Table des matières Chapitre 1 Les films radiographiques et photographiques Les composants des films Le support La couche adhésive L émulsion L émulsification La maturation La digestion La finition La couche de protection Parallèle entre les films radiographiques et photographiques La formation de l image latente L image photographique L image radiographique L utilité de l image positive en radiologie Les films utilisés en radiologie médicale Les films à deux émulsions à exposition directe Le film occlusal Le film dentaire Le film localisateur utilisé en radio-oncologie Le film vérificateur utilisé en radio-oncologie Les films à deux émulsions à exposition indirecte Le film radiographique avec écrans Le film pour radiographie extra-orale Le film pulmonaire Les films à une émulsion Le film radiophotographique Le film de reproduction Le film de soustraction Le film de mammographie Le film cinématographique Le film laser Le film localisateur utilisé en radio-oncologie Le film vérificateur utilisé en radio-oncologie Le pouvoir de résolution des films La mesure du pouvoir de résolution Les facteurs agissant sur le pouvoir de résolution Les limites du pouvoir de résolution La manipulation et l entreposage des films radiographiques La manipulation des films La conservation des films L entreposage des films L archivage des radiographies V

2 Chapitre 2 Les cassettes et les écrans renforçateurs Les cassettes Les composants des cassettes Les types de cassettes La cassette régulière La cassette courbe Les cassettes pour changeurs de films La cassette avec minuterie automatique La cassette avec grille La cassette souple La cassette de mammographie La multicassette La cassette sans écrans La cassette avec écrans renforçateurs dégressifs La cassette plein jour Les écrans renforçateurs Les composants des écrans La base La couche réfléchissante La couche fluorescente La couche de protection La relation entre la vitesse relative des écrans et le pouvoir de résolution Le facteur d intensification Les facteurs intrinsèques de la vitesse relative Les facteurs extrinsèques de la vitesse relative Les caractéristiques des écrans La composition de la couche fluorescente L épaisseur de la couche fluorescente La couche réfléchissante La teinture ajoutée à la couche fluorescente La dimension et la concentration des cristaux Le pouvoir de résolution La compatibilité des films et des écrans La sensibilité des films La sensibilité des écrans Le calcul de certains facteurs L entretien et la manipulation des cassettes et des écrans La vérification du contact entre le film et les écrans L entretien des cassettes et des écrans La manipulation des cassettes et des écrans Chapitre 3 Le traitement de l image latente Le développement L échelle des ph Les constituants du révélateur La durée du développement Les facteurs influant sur le développement Les caractéristiques des appareils de traitement automatique La régénération de la solution de développement VI

3 3.2 Le fixage L objet du fixage et le ph de la solution de fixage Les constituants du fixateur Les facteurs influant sur la durée du fixage La régénération de la solution de fixage La récupération de l argent Le lavage Le séchage Les appareils de traitement automatique Les matériaux servant à la fabrication des appareils La composition et le fonctionnement des appareils Le transport des films La régénération des solutions chimiques La recirculation des solutions chimiques La régulation de la température des solutions La circulation de l eau Le séchage L entretien des appareils de traitement automatique L entretien quotidien L entretien hebdomadaire Les artefacts et les défauts Les artefacts Les défauts Chapitre 4 Le laboratoire L aménagement du laboratoire et son appareillage L aménagement du laboratoire L équipement et les instruments du laboratoire La construction du laboratoire L éclairage du laboratoire L éclairage inactinique La vérification de l éclairage inactinique La salle de visionnement Les systèmes de développement plein jour Les systèmes avec cassettes Les systèmes sans cassettes Chapitre 5 La sensitométrie La densité photographique Les rapports entre la lumière incidente et la lumière transmise La gamme des densités Les facteurs qui affectent la densité Les courbes caractéristiques La production de plusieurs expositions aux rayons X L utilisation d un pénétromètre L utilisation d un sensitomètre VII

4 5.3 Les parties de la courbe caractéristique La zone de densité initiale et le pied de la courbe La partie droite de la courbe L épaule de la courbe et la densité maximale L influence du développement sur la courbe caractéristique L interprétation de la courbe caractéristique Les composants du contraste de l image Le contraste de rayonnement Le contraste de l émulsion Le contraste radiographique La vitesse des émulsions La comparaison d émulsions par leur courbe caractéristique Première analyse Deuxième analyse Troisième analyse Quatrième analyse Cinquième analyse Chapitre 6 La qualité radiographique La densité Les facteurs agissant sur la densité Les facteurs qui régissent la densité Les facteurs qui influent sur la densité Le contraste Le contraste du sujet Le contraste du film Le contraste à longue et à courte échelle Le contraste objectif et le contraste subjectif Les facteurs liés au visionnement des radiographies La définition L évaluation objective de la définition Le flou géométrique Le flou cinétique Le flou photographique Le flou d absorption Les méthodes d évaluation objective de la définition L évaluation subjective de la définition Le bruit radiographique et la vitesse des systèmes d enregistrement La distorsion La distorsion de grandeur La distorsion de forme VIII

5 6.5 Les choix cliniques visant à améliorer la qualité de l image Les facteurs relatifs au patient Le choix des systèmes film-écrans Le choix des facteurs techniques Le choix des appareils et des accessoires Les effets des accessoires sur l image radiographique Les cônes et les collimateurs Les filtres et les filtres compensateurs Les grilles antidiffusantes Chapitre 7 Le contrôle de la qualité de l image radiographique La vérification des appareils de traitement automatique La réalisation d une bande sensitométrique La production d expositions progressives L exposition à la lumière d un sensitomètre L évaluation des bandes sensitométriques L évaluation de la densité du voile de fond L évaluation de la vitesse L évaluation du contraste Les vérifications liées aux phases de fixage et de lavage Le contrôle du taux de régénération du fixateur Le contrôle de la teneur en argent du fixateur Le contrôle de l efficacité du lavage Les procédures de vérification Les vérifications quotidiennes Les vérifications hebdomadaires Les tests relatifs aux systèmes d enregistrement La détermination de la vitesse relative des films La détermination de la vitesse relative des écrans renforçateurs La vérification du contact entre le film et les écrans La vérification de l étanchéité des cassettes Les contrôles liés au rendement du tube à rayons X La vérification de la dimension du foyer La vérification des temps d exposition Les générateurs monophasés Les générateurs triphasés et multicrêtes Le contrôle de l intensité mesurée en milliampères La vérification de la tension de compensation La mesure de la tension en kilovolts La cassette Wisconsin et la couche de demi-atténuation La composition de la cassette Wisconsin Le fonctionnement de la cassette Wisconsin La méthode d utilisation de la cassette Wisconsin L interprétation des résultats IX

6 7.4 La détermination des facteurs techniques La tension aux bornes du tube à rayons X L intensité du courant La distance entre le foyer et le film Le temps d exposition Les paramètres qui influent sur la détermination des facteurs techniques Les différences entre les générateurs Les modes de réglage des facteurs techniques L utilisation de filtres Les dimensions du champ de radiation L utilisation de la grille antidiffusante L utilisation des écrans renforçateurs La vitesse du film Les systèmes de traitement des films Le pouvoir d absorption des structures radiographiées Bibliographie Index X

PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE

PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE DES module national Lundi 3 Février 2014 PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE Antoine Feydy, Jean-Luc Drapé Université Paris Descartes CHU Cochin - APHP Service de Radiologie B Effet Compton Effet

Plus en détail

Radiographie Niveau 2 (accès direct)

Radiographie Niveau 2 (accès direct) Objectifs Connaître les bases du contrôle par radiographie. Mettre en œuvre des contrôles par radiographie suivant des instructions écrites. Rédiger un rapport d examen. Préparation à la certification

Plus en détail

La mammographie numérique avec ERLM ou CAPTEUR PLAN

La mammographie numérique avec ERLM ou CAPTEUR PLAN La mammographie numérique avec ERLM ou CAPTEUR PLAN Comparaison des deux méthodes Sophie KINZELIN - Centre Alexis VAUTRIN - Service de Radiodiagnostic du Dr STINES SOMMAIRE Historique Principe de fonctionnement

Plus en détail

Imagerie Médicale : Fondements. Radiographie et scanner CT

Imagerie Médicale : Fondements. Radiographie et scanner CT Imagerie Médicale : Fondements Radiographie et scanner CT Master 2 MultiMedia : Image et Son Numériques Pascal Desbarats (desbarats@labri.fr) IMF : Radiographie et scanner CT p.1 Questions Comment produit-on

Plus en détail

Tube à rayons X Films cassettes La chambre noire et le développement. Contrôle de qualité

Tube à rayons X Films cassettes La chambre noire et le développement. Contrôle de qualité 1 Tube à rayons X Films cassettes La chambre noire et le développement Négatoscope Contrôle de qualité 2 3 1-définition: Les rayonnements X sont des rayonnements électromagnétique de très courte longueur

Plus en détail

12-243-22W NOUVEAUX TESTS DE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ EN MAMMOGRAPHIE NUMÉRIQUE RÉALISÉS PAR LES TECHNOLOGUES EN IMAGERIE MÉDICALE

12-243-22W NOUVEAUX TESTS DE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ EN MAMMOGRAPHIE NUMÉRIQUE RÉALISÉS PAR LES TECHNOLOGUES EN IMAGERIE MÉDICALE 12-243-22W NOUVEAUX TESTS DE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ EN MAMMOGRAPHIE NUMÉRIQUE RÉALISÉS PAR LES TECHNOLOGUES EN IMAGERIE MÉDICALE Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des

Plus en détail

7 Bistouri électrique HP pagewriter200. Pompe à perfusion W. Allyn Monito Multi. Pompe IVAC Pan

7 Bistouri électrique HP pagewriter200. Pompe à perfusion W. Allyn Monito Multi. Pompe IVAC Pan TRAVAUX DE MAINTENANCE PREVENTIVE ET CURATIVE EFFECTUES N DESIGNATION MARQUE MODEL 1 ECG HP 2 Pompe à perfusion Alaris PAN 3 Bistouri électrique 4 Pousse seringue Vial PSE 5 Pousse seringue Vial Pilot

Plus en détail

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015 1 Expression de la Concession et de l Opposition in La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 2 Concession /Opposition Compléter avec un des mots ou expressions suivantes : au lieu de

Plus en détail

DES Radiologie Module rayons X mardi 12 janvier 2010

DES Radiologie Module rayons X mardi 12 janvier 2010 DES Radiologie Module rayons X mardi 12 janvier 2010 La Radiologie standard Formation et qualité de l image Résolution en densité : le contraste Résolution spatiale : le plus petit élément visible Quelle

Plus en détail

Réalisez votre tirage Noir & Blanc

Réalisez votre tirage Noir & Blanc Réalisez votre tirage Noir & Blanc Une fois le négatif développé, il est temps de passer au tirage. Cette opération consiste à exposer et développer une feuille de papier photographique afin d obtenir

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION OBJECTIFS I. LA CHAÎNE ECHOGRAPHIQUE

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION OBJECTIFS I. LA CHAÎNE ECHOGRAPHIQUE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION OBJECTIFS I. LA CHAÎNE ECHOGRAPHIQUE A. LA SONDE 1. Composition de la sonde 2. Principe de fonctionnement 3. Les types de sondes B. L ORDINATEUR C. LES MOYENS D IMPRESSION

Plus en détail

Pour un contrôle non destructif. Film INDUSTREX QUAND LA CLARTÉ EST CRUCIALE

Pour un contrôle non destructif. Film INDUSTREX QUAND LA CLARTÉ EST CRUCIALE Pour un contrôle non destructif Film QUAND LA CLARTÉ EST CRUCIALE PRODUITS POUR FILMS Film Les produits répondent aux exigences changeantes du marché des contrôles non destructifs. Nous avons plus de cent

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Scanner X Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Les rayons X Production des rayons X Interaction avec la matière Détection des rayons X Les scanners X Reconstruction de l image L image Ondes électromagnétiques

Plus en détail

INDUSTRIES TECHNIQUES

INDUSTRIES TECHNIQUES Version 2 «Chimiste» Le métier s entend exercé par des femmes et des hommes. L emploi du pronom personnel «il» est donc générique et concerne autant les femmes que les hommes. APPELLATION(S) DU METIER

Plus en détail

LES CAPTEURS PLAN : MARTINO Mickaël Élève manipulateur Service de coronarographie, clinique Claude Bernard.

LES CAPTEURS PLAN : MARTINO Mickaël Élève manipulateur Service de coronarographie, clinique Claude Bernard. LES CAPTEURS PLAN : MARTINO Mickaël Élève manipulateur Service de coronarographie, clinique Claude Bernard. GENERALITES : La radiologie standard a connu d importantes évolutions vers sa numérisation grâce

Plus en détail

La photo numérique. sous-marine. Guide pratique. Isabelle et Amar Guillen. Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-67251-9

La photo numérique. sous-marine. Guide pratique. Isabelle et Amar Guillen. Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-67251-9 La photo numérique sous-marine Guide pratique Isabelle et Amar Guillen Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-67251-9 Sommaire 1 Les appareils argentiques....................... 3 Diapositives et films..........................................

Plus en détail

L image radiographique Système d imagerie analogue

L image radiographique Système d imagerie analogue L image radiographique Système d imagerie analogue Entretien et conseils pratiques Julie-Marthe Grenier Professeure de radiologie Université du Québec à Trois-Rivières Contenu Système d imagerie analogue

Plus en détail

Seeker Solvers 2008 lancement

Seeker Solvers 2008 lancement Seeker Solvers 2008 lancement problème prime Seeker échéance 2008 lancement solutions Solvers 2008 lancement Success-Only Do it yourself Réseau social Solvers 2009 première année Success-Only Do it yourself

Plus en détail

Maîtriser VINCENT LUC. le Canon EOS 7. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-67324-1

Maîtriser VINCENT LUC. le Canon EOS 7. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-67324-1 VINCENT LUC Maîtriser le Canon EOS 7 Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-67324-1 01 Appréhender efficacement son EOS 7D Bien aborder le 7D.............................. 4 Anticiper ses progrès et ses

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Arrêté du 18 mai 2004 relatif aux programmes de formation portant sur la radioprotection des patients exposés

Plus en détail

Livre blanc Système de radiographie mobile CARESTREAM DRX- Revolution

Livre blanc Système de radiographie mobile CARESTREAM DRX- Revolution Le système d alignement des tubes et des grilles CARESTREAM améliore la qualité des clichés et homogénéise les techniques pour la radiographie diagnostique mobile Les grilles anti-diffusantes améliorent

Plus en détail

POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique. Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe.

POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique. Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe. POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe. Professeur : Mr Erpicum Année scolaire 2014-2015 1 Table des matières Définition

Plus en détail

Sommaire. Mini-séries Utiliser Mini Bridge. WWF Raw L essentiel de Camera Raw. Raw Justice Les fonctions avancées de Camera Raw

Sommaire. Mini-séries Utiliser Mini Bridge. WWF Raw L essentiel de Camera Raw. Raw Justice Les fonctions avancées de Camera Raw Adobe Photoshop CS6 pour les photographes du numérique CHAPITRE 1 1 Mini-séries Utiliser Mini Bridge Accéder à vos photos avec Mini Bridge... 2 Afficher vos photos dans Mini Bridge... 4 Retrouver rapidement

Plus en détail

MAINTENANCE ET CONTRÔLE QUALITÉ DE LA CHAÎNE DE PRODUCTION DE L IMAGE

MAINTENANCE ET CONTRÔLE QUALITÉ DE LA CHAÎNE DE PRODUCTION DE L IMAGE MAINTENANCE ET CONTRÔLE QUALITÉ DE LA CHAÎNE DE PRODUCTION DE L IMAGE Hervé Leclet OPTA-S - Conseil et formation en management en imagerie médicale 17 rue de Boulogne - 62520 Le Touquet www.opta-s.fr La

Plus en détail

Optimisation de la Dose en Radiologie. C. SALVAT, A. JEAN-PIERRE, J. RAGOT Service de Radioprotection et de Physique Médicale AP-HP

Optimisation de la Dose en Radiologie. C. SALVAT, A. JEAN-PIERRE, J. RAGOT Service de Radioprotection et de Physique Médicale AP-HP Optimisation de la Dose en Radiologie C. SALVAT, A. JEAN-PIERRE, J. RAGOT Service de Radioprotection et de Physique Médicale AP-HP Principes en radioprotection du patient Toute exposition du patient aux

Plus en détail

P O L A R I S AT I O N

P O L A R I S AT I O N P O L A R I S AT I O N P o l a r i s e u r d e P r e c i s i o n e n v e r r e Plébiscité par ses utilisateurs Athermiques, ces polariseurs peuvent être exposés à des faisceaux intenses. La monture à bille

Plus en détail

FORMATION ASSURANCE QUALITE ET CONTROLES DES MEDICAMENTS QUALIFICATION DES EQUIPEMENTS EXEMPLE : SPECTROPHOTOMETRE UV/VISIBLE

FORMATION ASSURANCE QUALITE ET CONTROLES DES MEDICAMENTS QUALIFICATION DES EQUIPEMENTS EXEMPLE : SPECTROPHOTOMETRE UV/VISIBLE FORMATION ASSURANCE QUALITE ET CONTROLES DES MEDICAMENTS ISO/IEC 17025 Chapitre 5 : EXIGENCES TECHNIQUES QUALIFICATION DES EQUIPEMENTS EXEMPLE : SPECTROPHOTOMETRE UV/VISIBLE Nicole GRABY PA/PH/OMCL (07)

Plus en détail

Recommandations au regard des activités de contrôle de la qualité en mammographie numérique pour une technologue en imagerie médicale

Recommandations au regard des activités de contrôle de la qualité en mammographie numérique pour une technologue en imagerie médicale INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC AVIS Recommandations au regard des activités de contrôle de la qualité en mammographie numérique pour une technologue en imagerie médicale AUTEURS Jacques

Plus en détail

Sommaire. Mini-séries Utiliser Mini Bridge de Photoshop CS6. WWF Raw L essentiel de Camera Raw. Raw Justice Les fonctions avancées de Camera Raw

Sommaire. Mini-séries Utiliser Mini Bridge de Photoshop CS6. WWF Raw L essentiel de Camera Raw. Raw Justice Les fonctions avancées de Camera Raw CHAPITRE 1 1 Mini-séries Utiliser Mini Bridge de Photoshop CS6 a ccéder à vos photos avec Mini Bridge... 2 a fficher vos photos dans Mini Bridge... 4 Retrouver rapidement vos meilleures photos avec le

Plus en détail

Une nouvelle ère dans le domaine du nettoyage et de la désinfection d instruments. La gamme HYDRIM G4

Une nouvelle ère dans le domaine du nettoyage et de la désinfection d instruments. La gamme HYDRIM G4 Une nouvelle ère dans le domaine du nettoyage et de la désinfection d instruments La gamme HYDRIM G4 Contrôler la prévention des infections Les risques liés au récurage manuel Le récurage manuel se fait

Plus en détail

Leader en efficacité de l énergie électrique

Leader en efficacité de l énergie électrique T e c h n o l o g i e p o u r u n e é n e r g i e é l e c t r i q u e e f f i c a c e Leader en efficacité de l énergie électrique Une société au rôle majeur dans le contrôle de l énergie électrique Plus

Plus en détail

Les bases physiques de l'imagerie radiologique

Les bases physiques de l'imagerie radiologique Les bases physiques de l'imagerie radiologique Radiographie 1895 Röentgen Découverte des propriétés des rayons X par Roentgen. Les rayons X permettent de voir uniquement l'os, le poumon et les produits

Plus en détail

VistaScan Combi View L efficacité intransigeante

VistaScan Combi View L efficacité intransigeante VistaScan Combi View L efficacité intransigeante Le nouveau scanner d écrans à mémoire avec écran tactile pour tous les formats AIR COMPRIMÉ ASPIRATION IMAGERIE ODONTOLOGIE CONSERVATRICE HYGIÈNE Dispositif

Plus en détail

VistaScan Mini View Scanner complètement autonome

VistaScan Mini View Scanner complètement autonome VistaScan Mini View Scanner complètement autonome Le nouveau scanner d écrans à mémoire avec écran tactile pour les formats intra-oraux AIR COMPRIMÉ ASPIRATION IMAGERIE ODONTOLOGIE CONSERVATRICE Nouveau!

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43.

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43. Avant-propos....................................................................................................... ix Chapitre 1 Hydrostatique.........................................................................

Plus en détail

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème pour une résistance de chauffe dans un microsystème Bertrand Selva Bertrand.selva@bretagne.ens-cachan.fr 1 Plan de la présentation Présentation des microsystèmes Dimensions caractéristiques, technique

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

THORN THORN THORN THORN. Concept de luminance en éclairage routier. Concept de luminance : CIE 140 et EN 13-201

THORN THORN THORN THORN. Concept de luminance en éclairage routier. Concept de luminance : CIE 140 et EN 13-201 LUMINANCE ET MESURE DES REVÊTEMENTS ROUTIERS A L AIDE DE LUMINANCEMETRES NUMERIQUES Auteurs : Jean-Paul Rami Jacques Lecocq Retrouvez le programme et les autres présentations sur www.afe-eclairage.com.fr,

Plus en détail

( PHOTOGRAPHIE. CFcs. Programme. 16 jours (96h) au centre de 9h-12h30 / 13h30-16h - 6h/j

( PHOTOGRAPHIE. CFcs. Programme. 16 jours (96h) au centre de 9h-12h30 / 13h30-16h - 6h/j ( PHOTOGRAPHIE 16 jours (96h) au centre de 9h-12h30 / 13h30-16h - 6h/j Maîtriser les techniques de la photographie et construire un projet photographique. Cette formation s adresse à toute personne souhaitant

Plus en détail

La technique photographique Les conditions nécessaires d une bonne exposition et d une juste profondeur de champ, avant l expression artistique

La technique photographique Les conditions nécessaires d une bonne exposition et d une juste profondeur de champ, avant l expression artistique La technique photographique Les conditions nécessaires d une bonne exposition et d une juste profondeur de champ, avant l expression artistique La vitesse de l obturateur Deux rideaux se déplacent avec

Plus en détail

Bases techniques radiologique et échographique G. Bismuth

Bases techniques radiologique et échographique G. Bismuth Bases techniques radiologique et échographique G. Bismuth Service de Radiologie Pr E. Dion Hôpital Louis Mourier SOMMAIRE n Historique n Radiologie standard: principes, formation de l image, produit de

Plus en détail

CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR

CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR ACTIVITE ITEC TP 9 Durée : 2h Centre d intérêt : CONTROLE NON DESTRUCTIF CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR DE MIRAGE 2000 BA133 COMPETENCES TERMINALES ATTENDUES NIVEAU D ACQUISITION 1 2 3 * Moyens pour réaliser

Plus en détail

Tableaux de sélection

Tableaux de sélection u Kaolyx 63 7 u Kaolyx 63 Débit d eau [m 3 /h] Typ 1 Typ 2 Typ 3 Typ 4 Débit d eau en m 3 /h : e = P / D T eau 8 u Kaolyx 100 9 u Kaolyx 100 Débit d eau [m 3 /h] Typ 1 Typ 2 Typ 3 Typ 4 Débit d eau en

Plus en détail

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre

SOLUSCOPE 3. La valeur sûre SOLUSCOPE 3 La valeur sûre SOLUSCOPE 3 une Machine rapide Pour un nettoyage et une désinfection efficace Un cycle 1 complet en 20 minutes UN TEMPS DE TRAITEMENT OPTIMAL Le cycle de traitement complet du

Plus en détail

la faculté de jouer sur l un ou l autre des paramètres permet la créativité et de s adapter aux conditions de prise de vue.

la faculté de jouer sur l un ou l autre des paramètres permet la créativité et de s adapter aux conditions de prise de vue. 1. L APPAREIL PHOTO la base de l appareil photo comprend un espace clos (la chambre noire) dans le fond, une surface sensible (la pellicule) à l avant, une ouverture fermée au repos et qui s ouvre pour

Plus en détail

VistaScan Mini View Scanner complètement autonome

VistaScan Mini View Scanner complètement autonome VistaScan Mini View Scanner complètement autonome Le nouveau scanner d écrans à mémoire avec écran tactile pour les formats intra-oraux Air comprimé Aspiration Imagerie Odontologie conservatrice Nouveau!

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

GENETEC S.A. Chaussée de Marche, 933 5100 - WIERDE Belgique. Tél. 0032 81 40 21 21 Fax 0032 81 40 21 23. Email : info@genetec.be Http://www.genetec.

GENETEC S.A. Chaussée de Marche, 933 5100 - WIERDE Belgique. Tél. 0032 81 40 21 21 Fax 0032 81 40 21 23. Email : info@genetec.be Http://www.genetec. DRYER GENETEC Séchage de produits alimentaires à basse température GENETEC S.A. Chaussée de Marche, 933 5100 - WIERDE Belgique Tél. 0032 81 40 21 21 Fax 0032 81 40 21 23 Email : info@genetec.be Http://www.genetec.be

Plus en détail

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.7/E page : 3.7.5.0 NORME ST.

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.7/E page : 3.7.5.0 NORME ST. Réf. : Normes ST.7/E page : 3.7.5.0 NORME ST.7/E PRINCIPES DIRECTEURS RELATIFS AUX MICROFICHES ÉTABLIES PAR PROCÉDÉ PHOTO-OPTIQUE Avertissement du Bureau international La technique des microformes qui

Plus en détail

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R.

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R. 60 ÉCOLE EUROPÉENNE DES SCIENCES ANALYTIQUES Connaissances de base en chimie sur l atome et la lumière 4 jours Être capable de choisir la technique appropriée Fiabiliser les résultats Définitions en absorption

Plus en détail

Qualité d image en PHOTO NUMÉRIQUE. 1. Capteur - Enregistrement des images

Qualité d image en PHOTO NUMÉRIQUE. 1. Capteur - Enregistrement des images Qualité d image en PHOTO NUMÉRIQUE 1. Capteur - Enregistrement des images Photographie argentique L image est enregistrée par l effet de la lumière sur les grains d argent contenus dans la pellicule Il

Plus en détail

Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel

Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel Comment optimiser les performances d un système de vision industriel avancées Utilisation de l éclairage 1. Éclairage pour le traitement

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

Scanner de film numérique

Scanner de film numérique HD-CR 35 NDT Le nouveau standard de la radiographie numérique avec la technologie TroisFocales Scanner de film numérique Données techniques HD-CR 35 NDT Taille ajustable des spots laser : 12,5-25 - 50

Plus en détail

Publimod. Développement Noir et blanc. Développement Noir et blanc

Publimod. Développement Noir et blanc. Développement Noir et blanc Développement Noir et blanc 1 - Le développement N&B garde, à l Atelier, une particularité qui nous permet de donner à chaque photographe une attention spécifique. En effet, chaque film est inspecté, son

Plus en détail

Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso

Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso Cours photographie n 1 Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso L exposition Pour reproduire l image que notre œil perçoit, l appareil photo dispose d une cellule de mesure qui permet de définir

Plus en détail

Le meilleur appareil à rayons X intraoral

Le meilleur appareil à rayons X intraoral FRANÇAIS Le meilleur appareil à rayons X intraoral La conception élaborée de l appareil à rayons X Planmeca Intra rend l imagerie intraorale plus simple et plus fiable que jamais auparavant. Grâce à des

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

FRANÇAIS. Planmeca ProX

FRANÇAIS. Planmeca ProX FRANÇAIS Planmeca ProX Le meilleur appareil à rayons X intraoral Planmeca est fière d élargir sa gamme complète de produits d imagerie avec un nouvel appareil à rayons X intraoral : Planmeca ProX. L appareil

Plus en détail

Qualité de la mesure en production

Qualité de la mesure en production Daniel DURET Qualité de la mesure en production, 2008 ISBN : 978-2-212-54140-3 Sommaire Introduction... 5 Chapitre 1 Système d unités... 13 Le besoin d étalons... 15 Un peu d histoire métrologique... 16

Plus en détail

Cours coordonné de sénologie janvier 2002 Faculté de Médecine 4ème année Université de Lausanne. Imagerie du sein

Cours coordonné de sénologie janvier 2002 Faculté de Médecine 4ème année Université de Lausanne. Imagerie du sein Cours coordonné de sénologie janvier 2002 Faculté de Médecine 4ème année Université de Lausanne Imagerie du sein Dr. Domenico Lepori Service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle, CHUV Lausanne

Plus en détail

BERGGER Pancro 400 est un film de prise de vue noir et blanc rapide à grain fin. Exposé à 400 ISO il délivre des images de très haute qualité.

BERGGER Pancro 400 est un film de prise de vue noir et blanc rapide à grain fin. Exposé à 400 ISO il délivre des images de très haute qualité. BERGGER Pancro 400 est un film de prise de vue noir et blanc rapide à grain fin. Exposé à 400 ISO il délivre des images de très haute qualité. BERGGER Pancro 400 est composé de deux émulsions à base de

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

SYSTÈME XRF POUR L ANALYSE NON DESTRUCTIVE DES MÉTAUX PRÉCIEUX

SYSTÈME XRF POUR L ANALYSE NON DESTRUCTIVE DES MÉTAUX PRÉCIEUX SYSTÈME XRF POUR L ANALYSE NON DESTRUCTIVE DES MÉTAUX PRÉCIEUX Bijoutiers Affineurs Recycleurs Acheteurs Commerçants GOLD PERT 920-239A-FR Identification et titrage non destructifs des métaux précieux

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

Catalogue Systèmes compacts de dosage et de contrôle

Catalogue Systèmes compacts de dosage et de contrôle PISCINES, COURANT ASCENDANT ET IRRIGATION DE JARDIN Catalogue Systèmes compacts de dosage et de contrôle Pompes doseusess SYSTÈMES COMPACTS DE DOSAGE ET DE CONTRÔLE Control Basic Control Basic est le produit

Plus en détail

Fiche 8 (Analyse): Unités

Fiche 8 (Analyse): Unités Fiche 8 (Analyse): Unités Le rayonnement lumineux visible est un rayonnement électromagnétique de longueur d'onde compris entre 400 et 760 nanomètres, entre l'ultraviolet (

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

X-T1. Nouvelles Fonctionnalités. Version 4.00 DIGITAL CAMERA

X-T1. Nouvelles Fonctionnalités. Version 4.00 DIGITAL CAMERA BL00004720-301 DIGITAL CAMERA X-T1 Nouvelles Fonctionnalités Version 4.00 Chaque fonctions de ce produit se different de ces decrites dans ce manuel a cause de la mise a jour du noyau. Pour plus information,

Plus en détail

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix

Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix SYNERGYS TECHNOLOGIES - Quartier Plessier - 39 avenue du 8 e Régiment de Hussards BP 30109-68132 Altkirch

Plus en détail

La rollei RETRO 80s, un film unique avec une finesse de grain extrême.

La rollei RETRO 80s, un film unique avec une finesse de grain extrême. La rollei RETRO 80s, un film unique avec une finesse de grain extrême. Aurélien LE DUC,11 avenue du Pont Neuf, 87260 Pierre Buffière, France +33 6 48 07 38 10 aurelien.le-duc@neuf.fr http://www.labo-argentique.com

Plus en détail

Intérêt des gants radio atténuateurs plombés en radiologie interventionnelle

Intérêt des gants radio atténuateurs plombés en radiologie interventionnelle Intérêt des gants radio atténuateurs plombés en radiologie interventionnelle Joël GUERSEN 1, Laurent DONADILLE 2, Jean Luc REHEL 2, Audrey CHARVAIS 1, Rania ZAKNOUNE 2, Lucie CASSAGNES 1, Pascal CHABROT

Plus en détail

obs.1 Lentilles activité

obs.1 Lentilles activité obs.1 Lentilles activité (Lentille mince convergente) 1) première partie : étude qualitative Dans cette manipulation, on va utiliser un banc d optique. On va positionner la lentille de distance focale

Plus en détail

Les chronogrammes des courants absorbés par les récepteurs usuels.

Les chronogrammes des courants absorbés par les récepteurs usuels. NOM : prénom : Les chronogrammes des courants absorbés par les récepteurs usuels. Grille d évaluation Les compétences à développer en sciences appliquées. Les compétences évaluées dans ce TP. C02 : Choisir

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

Imagerie médicale. Avoir des informations sur l intérieur de la boite sans l'ouvrir... N'ouvrir qu'à but thérapeutique!

Imagerie médicale. Avoir des informations sur l intérieur de la boite sans l'ouvrir... N'ouvrir qu'à but thérapeutique! Imagerie médicale Avoir des informations sur l intérieur de la boite sans l'ouvrir... N'ouvrir qu'à but thérapeutique! http://www.geekdad.fr/2013/09/operation-chirurgicale-dun-ours-en-peluche/ Deux possibilités

Plus en détail

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF GUIDE TECHNIQUE CONSOMMATEURS MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF Document préparé par le Service technique et inspection de chantiers de l Association provinciale

Plus en détail

Objectifs module radiologie standard et tomodensitométrie

Objectifs module radiologie standard et tomodensitométrie Objectifs module radiologie standard et tomodensitométrie Objectifs généraux : Cet enseignement doit permettre à l étudiant d acquérir les connaissances lui permettant de comprendre les concepts et les

Plus en détail

Scanner X. Master Images, Sciences et Technologies de l'information 2008-2009

Scanner X. Master Images, Sciences et Technologies de l'information 2008-2009 Scanner X Master Images, Sciences et Technologies de l'information 2008-2009 Intervenant: F. Rousseau Les rayonsx Production des rayonsx Interaction avec la matière Détectiondes rayonsx Les scanners X

Plus en détail

La Vision Industrielle

La Vision Industrielle UE Imagerie Industrielle La Vision Industrielle Sylvie Treuillet Polytech Orléans - 45 65 Laboratoire Vision & Robotique Sylvie.Treuillet@univ-orleans.fr Depuis les années 80 Vocation : remplacer les contrôles

Plus en détail

pur et silencieux dentaire

pur et silencieux dentaire pur et silencieux dentaire de l air pur JUN-AIR a produit son premier compresseur il y a 50 ans et développé la technologie et le design qui ont fait du compresseur JUN-AIR le choix numéro UN des cabinets

Plus en détail

Un reflex numérique comme le vôtre avec un ou deux zooms constituent. 8 La photo de paysage

Un reflex numérique comme le vôtre avec un ou deux zooms constituent. 8 La photo de paysage 8 La photo de paysage Un reflex numérique comme le vôtre avec un ou deux zooms constituent un équipement idéal pour la photo de paysage. Cette découverte de la photo de paysage va vous permettre de mettre

Plus en détail

VistaCam ix Des images parfaites, un excellent diagnostic de caries

VistaCam ix Des images parfaites, un excellent diagnostic de caries VistaCam ix Des images parfaites, un excellent diagnostic de caries Une caméra, de multiples possibilités AIR COMPRIMÉ ASPIRATION IMAGERIE ODONTOLOGIE CONSERVATRICE HYGIÈNE Dispositif Médical de classe

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

VistaCam ix HD la caméra intra-orale à résolution HD

VistaCam ix HD la caméra intra-orale à résolution HD VistaCam ix HD la caméra intra-orale à résolution HD La perfection en termes de diagnostic, de documentation et de communication avec le patient AIR COMPRIMÉ ASPIRATION IMAGERIE ODONTOLOGIE CONSERVATRICE

Plus en détail

ORTHOPHOS XG 3 DS. Systèmes de radiographie. ORTHOPHOS XG 3 l accès facile à la panoramique numérique.

ORTHOPHOS XG 3 DS. Systèmes de radiographie. ORTHOPHOS XG 3 l accès facile à la panoramique numérique. ORTHOPHOS XG 3 DS Systèmes de radiographie l accès facile à la panoramique numérique. Conception clichés panoramiques avec technologie XG. technique et design en harmonie. fiable économique 1 Profitez

Plus en détail

GROUPE DE VENTILATION DOUBLE FLUX UNIQUE ET BREVETÉ

GROUPE DE VENTILATION DOUBLE FLUX UNIQUE ET BREVETÉ GROUPE DE VENTILATION DOUBLE FLUX UNIQUE ET BREVETÉ 2 purify your home... INDEX Qui est la société Elek Trends Productions? Avantages Veneco 4 Logiciel Base de données PEB Données techniques P04 P06 P08

Plus en détail

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger vous-même... Fiche n 1. ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger vous-même... Fiche n 1. ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE Fiche n 1 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE AUTO- DIAGNOSTIC Pour juger vous-même... Avant de lire cet Eco-guide, évaluez la situation de votre entreprise en matière de prise en compte de l environnement.

Plus en détail

A NEW LINE FOR LIGHT AXEON

A NEW LINE FOR LIGHT AXEON A NEW LINE FOR LIGHT AXEON Un éclairage «Lumière du jour» haute performance Riche de son expérience dans le domaine médical, Zenium signe avec la ligne Axéon son entrée dans les espaces professionnels

Plus en détail

Thermostats et régulateurs

Thermostats et régulateurs 07-09-03 Thermostats Vaste gamme de thermostats pour toutes les applications et tous les environnements Application Les thermostats Frico sont source d un confort optimal et d économies d énergie dans

Plus en détail

Révision de la norme NFC 15-160 relative aux installations radiologiques

Révision de la norme NFC 15-160 relative aux installations radiologiques Révision de la norme NFC 15-160 relative aux installations radiologiques Tutoriale 3 Jean-Luc REHEL David CELIER Bernard AUBERT PRP-HOM/SER/UEM Fontenay aux Roses Sommaire La norme NFC 15-160 édition mars

Plus en détail

Tutoriel Agrandissement et Tirage sur papier des négatifs N/B

Tutoriel Agrandissement et Tirage sur papier des négatifs N/B Tutoriel Agrandissement et Tirage sur papier des négatifs N/B 1 Agrandir et tirer sur papier - Pourquoi? Maintenant que le film a été développé, il faut pour pouvoir les voir, les agrandir (en 24X36 ou

Plus en détail

BASES PHYSIQUES DE LA RADIOLOGIE. D. Mariano-Goulart Service de médecine nucléaire CHU de Montpellier.

BASES PHYSIQUES DE LA RADIOLOGIE. D. Mariano-Goulart Service de médecine nucléaire CHU de Montpellier. BASES PHYSQUES DE LA RADOLOGE D. Mariano-Goulart Service de médecine nucléaire CHU de Montpellier. PLAN DU COURS (5 heures) magerie de transmission par rayons X Le tube X et ses réglages L image de transmission

Plus en détail

CS 1600. Nouveau CS 1600 Caméra intra-orale à technologie FIRE exclusive pour la détection de caries. Une meilleure qualité de soins

CS 1600. Nouveau CS 1600 Caméra intra-orale à technologie FIRE exclusive pour la détection de caries. Une meilleure qualité de soins CS 1600 Nouveau CS 1600 Caméra intra-orale à technologie FIRE exclusive pour la détection de caries. Une meilleure qualité de soins Un dépistage précoce des caries pour une meilleure santé des patients

Plus en détail

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Plan de présentation INTRODUCTION 1. Chambre de mélange 2. Entreposage

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

4. systèmes analogiques de recueil de l'information et facteurs de qualité de l'image radiographique

4. systèmes analogiques de recueil de l'information et facteurs de qualité de l'image radiographique 4. systèmes analogiques de recueil de l'information et facteurs de qualité de l'image radiographique 4.1 couples écrans renforçateurs-film -les écrans renforçateurs absorbent une partie des photons X [

Plus en détail

Scanners laser terrestres (laser scanning), successeur de la photogrammétrie terrestre

Scanners laser terrestres (laser scanning), successeur de la photogrammétrie terrestre Scanners laser terrestres (laser scanning), successeur de la photogrammétrie terrestre Olivier Feihl Directeur d Archéotech SA Partenaire scientifique agréé C2RMF (Centre de recherche et restauration des

Plus en détail