«LES ECO QUARTIERS» ou comment concevoir une ville idéale minimisant son impact écologique : EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«LES ECO QUARTIERS» ou comment concevoir une ville idéale minimisant son impact écologique : EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT?"

Transcription

1 Lycée du Hénin, Académie de Lille «LES ECO QUARTIERS» ou comment concevoir une ville idéale minimisant son impact écologique : EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT

2 Création et Innovation technologique ISOLER VENTILER GESTION D ENERGIE LES MAISONS «PERFORMANTES» GESTION DE L EAU GERER L EAU CHAUFFER

3 GERER L EAU Produits innovants étudiés : Appareils et installations de récupérateur d eau Investigations ou Résolutions de Problèmes : Comment coupler le système de récupération d eau de pluie avec l eau de ville Ou comment diminuer notre impact sur l environnement en recyclant nos eaux usées Comment recycler les eaux usées Comment intégrer l écosystème dans le recyclage des eaux usées Comment valoriser le recyclage des eaux usées dans l habitat Transition vers le super système (Loi 6)

4 ISOLER l habitat Produits innovants étudiés : Dispositifs et matériaux d isolation des bâtiments Investigations ou Résolutions de Problèmes : Comment réduire sa «consommation d énergie» en prenant en compte les énergies primaires consommées, comment évoluer vers un bâtiment BBC ou passif Comment réduire ma facture de chauffage Comment prendre en compte les contraintes thermiques de la nouvelle réglementation Comment «bien» choisir son isolant Bâtiment mal isolé Bâtiment rénové Bâtiment RT2005 Bâtiment durable

5 CHAUFFER l habitat Produits innovants étudiés : Appareils et installations de chauffage, Investigations ou Résolutions de Problèmes : Comment panacher efficacement les ressources et les technologies existantes Comment coupler le système de chauffage avec des solutions utilisant des énergies renouvelables Comment protéger optimiser lale structure chauffage du véhicule et limiter les dommages corporels du piéton lors d un choc Comment intégrer prévenirles le conducteur énergies renouvelables de proximité d un obstacle Comment chauffer tout en produisant de l énergie Augmentation de la contrôlabilité et du dynamisme (Loi 8)

6 VENTILER l habitat Produits innovants étudiés : Dispositifs et systèmes de ventilation, de contrôle de l humidité Investigations ou Résolutions de Problèmes : Comment assainir et renouveler l air intérieur afin de garantir la bonne santé des personnes et de la construction Comment obtenir un confort thermique et acoustique idéal Comment protéger renouveler la l air structure dans un du véhicule bâtiment à etisolation limiter «les renforcée dommages» corporels du piéton lors d un choc Comment récupérer prévenir les le conducteur calories de l air la proximité vicié d un obstacle Comment optimiser la température d entrée d air Bâtiment à ventilation naturelle Bâtiment avec VMC simple flux Bâtiment avec VMC double flux Bâtiment avec un puits canadien couplé à la VMC Conductibilité énergétique du système (Loi 2)

7 Les activités pédagogiques du CIT : Les maisons performantes Equipe 1 Equipe 2 Equipe 3 Equipe 4 Equipe 5 Equipe 6 1 Introduction : Evolution de l habitat Qu est ce qu une maison performante 2 : bioclimatique 1 BBC passive bioclimatique 2 HQE à énergie positive: 3 : passive bioclimatique 1 BBC à énergie positive: bioclimatique 2 HQE: 4 : BBC passive bioclimatique HQE: positive bioclimatique s 5, 6 et 7 Synthèse sur les différents labels et les procédés innovants pour les atteindre

8 Création et Innovation technologique L évolution des espaces ruraux et urbains vers le concept d éco quartier

9 Description des supports d études ECO QUARTIERS DESCRIPTION Quartier du RAQUET DOUAI (59) Origine Du projet : Pour éviter l étalement urbain, la communauté d agglomération répond à la demande en logements par un quartier dans les limites du tissu urbain. Thème d éco quartier: déchets Procédé innovant : conteneurs enterrés, processus SETECOM Loos en GOHELLE (62) Origine Du projet : s label BBC, site démonstrateur de la FRB NPdC Thème d éco quartier: énergies Procédés innovants : Association et combinaison de 3 types de construction (brique, maison à ossature métallique, maison bois) et plusieurs solutions énergétiques innovantes La Clémentière GRANVILLE (27) Origine Du projet: Anciennes décharges sauvages polluées et instables Thème d éco quartier: l eau Procédé innovant : traitement de l eau pluviale

10 Supports d études ECO QUARTIERS DESCRIPTION Quartier du grand large DUNKERQUE (59) Origine Du projet : Friche des anciens chantiers navals entre le centre-ville et la plage de Malo Thème d éco quartier: l énergie Procédés innovants : Evolution de la ventilation (naturelle assistée) des bâtiments Euratechnologie LOMME,LILLE (59) Origine Du projet: Reconquête de friche industrielle très polluées Thème d éco quartier: l eau Procédé innovant : traitement de l eau pluviale par lagunage Quartier de l Union ROUBAIX (59) Origine Du projet : Rénovation urbaine Relier les trois villes sur des espaces aujourd hui libérés de leurs anciennes activités industrielles Thème d éco quartier: transports, organisation de l espace (parking silo), bâtiments autonomes

11 Création et Innovation technologique L évolution des procédés, solutions et dispositifs de gestion des déchets

12 GERER les DECHETS ménagers et/ou industriels Produits innovants étudiés : Dispositifs et procédés de collecte, de tri et de valorisation des déchets Comment rendre esthétique le tri sélectif Comment évacuer les déchets triés Augmentation de la contrôlabilité et du dynamisme (Loi 8)

13 Les activités pédagogiques du CIT : Les éco quartiers Equipe 1 Equipe 2 Equipe 3 Equipe 4 Equipe 5 Equipe Qu est ce qui caractérise un éco quartier: comment a-t-il réduit ses impacts écologiques : procédés, innovations, démarches, Euratechnologie Le Raquet Le Grand Large La Clémentière l eau déchets Energies Gestion de l Eau Quartier du Thêatre Déchets Quartier De l Union la mobilité 3 Le Grand Large Euratechnologie Le Raquet Quartier De l Union La Clémentière Quartier du Thêatre Energie l Eau Déchets Gestion mobilité l Eau déchets 4 Le Raquet Le Grand Large Euratechnologie Quartier du Thêatre Quartier De l Union La Clémentière déchets énergies l eau Gestion Déchets la Mobilité l eau 5 Synthèse sur les thèmes et les procédés

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 1. Introduction 2. Analyse et proposition architecturale 3. Traitement de l enveloppe 4. Accessibilité

Plus en détail

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud DERBI 2008 Perpignan Hervé GILLI Responsable du Pôle Habitat Grand Sud Premières conclusions du Grenelle de l Environnement (COMOP 1) : Dès 2010 : niveau d exigence du label «Très Haute Performance Énergétique»

Plus en détail

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1

MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) BAC PRO Electrotechnique, énergie, équipements communicants TD 1 MAISON BBC TD1 VENTILATION DANS UNE HABITATION (VMC DOUBLE FLUX) Page : 1/9 Fonction du métier : F0 Etude Tâches mises en œuvre : T03 Prendre en compte les enjeux environnementaux, la maîtrise de la consommation

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT Imprimé sur papier composé de 60 % de fibres recyclées, 40 % de fibres vierge RÉCUPÉRATION DE LA CHALEUR DES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT AU CŒUR DES VILLES, UN CHAUFFAGE ÉCOLOGIQUE À PARTIR DU RÉSEAU D ASSAINISSEMENT,

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

Fédépassif février 2014. 31, rue de la Vedette 67700 Saverne Tél 09 72 34 89 59 www.fedepassif.fr. Jean Claude Tremsal

Fédépassif février 2014. 31, rue de la Vedette 67700 Saverne Tél 09 72 34 89 59 www.fedepassif.fr. Jean Claude Tremsal Fédépassif février 2014 31, rue de la Vedette 67700 Saverne Tél 09 72 34 89 59 www.fedepassif.fr Jean Claude Tremsal Le fonctionnement d un bâtiment La conception Historique du renouvellement de l air

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté Quartier Beau Soleil Zone d Amd Aménagement Concerté Présentation générale du cahier des charges et de la démarche d accompagnement auprès des acquéreurs Cabinet D.LENOIR ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS INDIVIDUELS

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive

Le bâtiment à énergie positive Alain Garnier Le bâtiment à énergie positive Comment maîtriser l énergie dans l habitat? Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13243-4 Sommaire Avant-propos Partie 1 BBC neuf et rénovation, BEPAS, BEPOS

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans!

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Construction et Isolation 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Achèteriez-vous aujourd hui une maison de classe énergie E? Bien évidemment

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

Direction de la Communication - Hôtel de Ville de Cholet - Photos : Shutterstock - Phovoir- janvier 2010. C est quoi la HQE et le BBC?

Direction de la Communication - Hôtel de Ville de Cholet - Photos : Shutterstock - Phovoir- janvier 2010. C est quoi la HQE et le BBC? Direction de la Communication - Hôtel de Ville de Cholet - Photos : Shutterstock - Phovoir- janvier 2010 C est quoi la HQE et le BBC? VILLE DE CHOLET Eco construction 1- Relation du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

Formation. Logements BBC à ossature métallique

Formation. Logements BBC à ossature métallique Formation Logements BBC à ossature métallique Module 1 La RT2012 Comprendre les enjeux de la nouvelle réglementation thermique, identifier les principales exigences et acquérir des notions de thermique

Plus en détail

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad

Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Une Ecole zéro carbone à Nanterre N. Favet, S. Rochet 1 Une Ecole zéro carbone à Nanterre Le Groupe Scolaire Abdelmalek Sayad Nicolas Favet Nicolas Favet Architectes FR-Montreuil Sylvain Rochet Teckicea

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

DESIGN INDUSTRIE PERSONNALISATION BOIS ÉNERGIE. BOIS ÉNERGIE Hall B / Allée Q Stand 20 DOSSIER DE PRESSE

DESIGN INDUSTRIE PERSONNALISATION BOIS ÉNERGIE. BOIS ÉNERGIE Hall B / Allée Q Stand 20 DOSSIER DE PRESSE INDUSTRIE PERSONNALISATION DOSSIER DE PRESSE DU 13 au 16 MARS 2014 DOSSIER DE PRESSE SALON 2014 INDUSTRIE PERSONNALISATION INNOVATIONS CHEMINÉ E S POUJOULAT Cheminées Poujoulat présente au Concours de

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Société d aménagement et de développement vert (SADV)

Société d aménagement et de développement vert (SADV) Société d aménagement et de développement vert (SADV) 1. PRESENTATION SADV Vocation SADV est responsable de l aménagement et du développement de projets urbains à forte visibilité dans le plan stratégique

Plus en détail

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés 1. TRAITEMENT DE L ACOUSTIQUE DANS LE BÂTIMENT Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés Acoustique phénomène physique Définition

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

Oze mai 2012. Le fonctionnement thermique d un bâtiment. Le coût d un bâtiment. RT 2012 / Passivhaus

Oze mai 2012. Le fonctionnement thermique d un bâtiment. Le coût d un bâtiment. RT 2012 / Passivhaus Le fonctionnement thermique d un bâtiment Le coût d un bâtiment RT 2012 / Passivhaus Le concept du Passivhaus La conception L outil de calculs Les contrôles Les mesures (garantir les consommations) La

Plus en détail

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités?

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? E dans l AU 21 janvier 2013 Le poids de l énergie Que se passe t il quand l énergie n est pas produite localement?

Plus en détail

Réhabiliter, démolir, construire

Réhabiliter, démolir, construire Réhabiliter, démolir, construire Envirodébat Aix en Provence / Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers le 10 décembre 2010 Pascal Gontier Architecte DPLG MAS EPFL Logements sociaux, 7 rue Desargues

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur.

Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. La solution pour l eau chaude sanitaire Ballon Thermodynamique Utilise l énergie extérieure pour moins consommer à l intérieur. jusqu à -70% sur la consommation de votre chauffe-eau (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000 AGENDA 21 Le SÉQUESTRE Présentation de la commune Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants Budget communal : 1 975 000 LE SEQUESTRE (Budget Agenda 21 : 35 000

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Equipe pédagogique de génie civil et de génie énergétique du lycée Henri Gaudier Brzeska de Saint Jean de Braye

Equipe pédagogique de génie civil et de génie énergétique du lycée Henri Gaudier Brzeska de Saint Jean de Braye Equipe pédagogique de génie civil et de génie énergétique du lycée Henri Gaudier Brzeska de Saint Jean de Braye Réflexion de départ Nous devons réduire nos consommations d énergie, de matière première

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

BATI ANCIEN ET PERFORMANCE ENERGETIQUE. Virginie Juteau, architecte conseil Landry Guillaud, conseiller info>énergie

BATI ANCIEN ET PERFORMANCE ENERGETIQUE. Virginie Juteau, architecte conseil Landry Guillaud, conseiller info>énergie BATI ANCIEN ET PERFORMANCE ENERGETIQUE Virginie Juteau, architecte conseil Landry Guillaud, conseiller info>énergie Le CAUE de Saône-et-Loire Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement OBJECTIFS

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Les Maisons passives :

Les Maisons passives : Les Maisons passives : l avenir de la réalité Stéphane Perraud LIMOUSIN NATURE ENVIRONNEMENT en LIMOUSIN Sommaire Introduction... P.3 Une Maison passive c est quoi?... P.4 Comment concevoir une Maison

Plus en détail

l offre économie d énergie France Air

l offre économie d énergie France Air l offre économie d énergie France Air les solutions à énergie renouvelable Le secteur du bâtiment est le premier consommateur d énergie en France. Il représente 43 % de l énergie consommée, et 25 % des

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique DOSSIER DE PRESSE MARS 2015 ALLIANCE & CONFORT+ Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique www.fcba.fr Cheminées Poujoulat, leader européen des systèmes

Plus en détail

UNE MARQUE DE LA SOCIETE VEGETAL EVENTS SARL 39, hameau de Marras 83600 Les Adrets de l Esterel France Tel: +33 (0)6 67 82 74 37 Fax: +33 (0)4 94 40

UNE MARQUE DE LA SOCIETE VEGETAL EVENTS SARL 39, hameau de Marras 83600 Les Adrets de l Esterel France Tel: +33 (0)6 67 82 74 37 Fax: +33 (0)4 94 40 UNE MARQUE DE LA SOCIETE VEGETAL EVENTS SARL 39, hameau de Marras 83600 Les Adrets de l Esterel France Tel: +33 (0)6 67 82 74 37 Fax: +33 (0)4 94 40 91 46 l.oliveira@eco-mur.com www.eco-mur.com UNE REPONSE

Plus en détail

MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION ARCHITECTURE, TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT DURABLE

MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION ARCHITECTURE, TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT DURABLE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2014 ARCHITECTURE, TERRITOIRES & DEVELOPPEMENT DURABLE L ENSAPL organise depuis plus de 12 ans une formation «Architecture, Territoire

Plus en détail

ANNEXE : UNE VILLA TOURNEE VERS L ECOLOGIE

ANNEXE : UNE VILLA TOURNEE VERS L ECOLOGIE ANNEXE : UNE VILLA TOURNEE VERS L ECOLOGIE Juin 2012 SERVICE PRESSE : Elodie HERNANDEZ 06.73.04.54.05 press@villa-luxe-sarlat.com PROPRIETAIRE : Yves BLAVIGNAT 06.78.85.64.25 www.villa-luxe-sarlat.com

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

BUREAU D INGENIERIE 48, rue Boissonade 75014 PARIS T. 33(0)1 70 64 22 32 Email : afillault@betbigs.com www.bigs-ingenierie.com

BUREAU D INGENIERIE 48, rue Boissonade 75014 PARIS T. 33(0)1 70 64 22 32 Email : afillault@betbigs.com www.bigs-ingenierie.com Tertiaire Plateforme logistique Enseignement Logement CABINET MEDICAL SAINT-GERMAIN-LES-CORBEIL (91) Maître d Ouvrage : SCI des prés hauts de Saint-Germain Maître d Œuvre : Berthier Architectes Contexte

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

La solution 100 % énergie renouvelable

La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Gamme Eau Chaude Sanitaire La solution 100 % énergie renouvelable (1) Par rapport à un chauffe-eau traditionnel. MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER

Plus en détail

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE T.Flow Le système qui ré-invente l eau chaude. SYSTEME Ventiler Produire l ECS 2 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système de Températion Domestique T.Flow Bienvenue

Plus en détail

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RENOVATION DES BATIMENTS

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RENOVATION DES BATIMENTS L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RENOVATION DES BATIMENTS Rénovation du centre médico-social de SAINT-LO. Crédits CG50 Avril 2012 1. Qu est ce que l éco-conditionnalité

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

FUTURAN Made in Finland

FUTURAN Made in Finland FUTURAN Made in Finland PAC / VMC 4 ECHANGEURS INTERNES 1 Le système FUTURAN Principe de chauffage du Futuran basé la technologie des pompes à chaleur. Le système de ventilation Futuran répond aux principes

Plus en détail

Autonome et connecté. Vertueux et performant LA SOLUTION LEADER. pour recycler la chaleur des eaux usées grises. Compact et prêt à raccorder

Autonome et connecté. Vertueux et performant LA SOLUTION LEADER. pour recycler la chaleur des eaux usées grises. Compact et prêt à raccorder + Autonome et connecté + Vertueux et performant LA SOLUTION LEADER pour recycler la chaleur des eaux usées grises + Compact et prêt à raccorder BIOFLUIDES Un acteur historique du traitement de l eau Créée

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Programme ECO-Designer / Technicien ENR

Programme ECO-Designer / Technicien ENR Programme ECO-Designer / Technicien ENR ENERGIES RENOUVELABLES Enjeux - Objectifs - Ressources - Valorisation energétiques - Solaire thermique/photovoltaïque - CESI -SSC - Equipements - Exploitation -

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES Parcours A Vous vous lancez dans un projet de construction neuve 1. Faire le point avec les conseillers habitats 2. Choisir son terrain Cette deuxième étape présente les critères

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Le double flux : l avenir de la ventilation? POURQUOI ON VENTILE? 1 POURQUOI ON VENTILE? QUALITE DE L'AIR ==> HYGIENE, SANTE APPORT AIR NEUF EVACUATION DES POLLUANTS (CO2,

Plus en détail

ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois

ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois DR1 Fiche chauffer bois Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois 1. Première activité : Mise en évidence

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2014 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE Partenaire de : IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS

Plus en détail

Ma maison Haute Qualité Environnementale:

Ma maison Haute Qualité Environnementale: Ma maison Haute Qualité Environnementale: les meilleurs choix à la conception. Conseils et exemples en Eco-construction Marc Somers Architecte & Architecte d intérieur Sommaire Introduction: Les 14+1 objectifs

Plus en détail

DESIGN INTÉGRÉ + DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL. MICHEL LAUZON, architecte et associé principal

DESIGN INTÉGRÉ + DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL. MICHEL LAUZON, architecte et associé principal DESIGN INTÉGRÉ + DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL MICHEL LAUZON, architecte et associé principal SOMMAIRE 1. DESIGN INTÉGRÉ A. LIGNES DIRECTRICES B. DÉFINITION DE L IDENTITÉ C. DESIGN ARCHITECTURAL D. COMMUNICATION

Plus en détail

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Orateurs : ICESOL: CONCEPT 1. POUR UN INNOVANT Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Le projet «La Cigale», terminé en mars 2014 est la rénovation Minergie la plus

Plus en détail

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale Des créations architecturales sans oublier les performances Contexte Un produit verrier impacte de différentes façons le bilan environnemental

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê 2 011,Ê I SBNÊ :Ê 9 78-2 - 212-12979 - 3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie

Plus en détail

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION 102 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix

Plus en détail

VILOGIA L énergie du développement

VILOGIA L énergie du développement VILOGIA L énergie du développement LES ENJEUX DE DEMAIN CONFORT ET ENERGIE Notre ambition: agir concrètement sur les charges des ménages à revenus modestes, pour lutter contre la réduction de leur pouvoir

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL

LE COMMERCE DE DÉTAIL ACTEUR DE L AMÉNAGEMENT ÉQUILIBRÉ DU TERRITOIRE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE L ACTIVITÉ COMMERCIALE ET LES AMÉNAGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX : L EXEMPLE D UN PÔLE COMMERCIAL MODÈLE M. Antoine FREY Président

Plus en détail

Les valeurs qui font la différence

Les valeurs qui font la différence Les valeurs qui font la différence À CHAQUE PROBLÉMATIQUE SON HABITAT PRÉHISTOIRE À CHAQUE PROBLÉMATIQUE SON HABITAT PRÉHISTOIRE Se mettre à l abri des intempéries À CHAQUE PROBLÉMATIQUE SON HABITAT PRÉHISTOIRE

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison Hibou Avec Maisons CTVL MAISON HIBOU FOUSSE INDUSTRIES

Plus en détail

Maîtrise de l énergie dans l habitat

Maîtrise de l énergie dans l habitat Séquence 1 : Quels sont les postes de consommation d énergie dans une habitation? 2 séances Séance Séquence 2 : Quel est le systéme de chauffage le plus économique? Séance Séquence 3 : Quels éléments composent

Plus en détail

Ateliers Ecoquartier EOLES Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre

Ateliers Ecoquartier EOLES Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre Ateliers Quelles ambitions environnementales et énergétiques? 26 février 2013 - Salle Robespierre Introduction 2 La démarche de concertation engagée 1 er semestre 2010 : 1 er cycle de concertation Près

Plus en détail

Champis. Éco lotissement. Garnier. présentation. Alja Darribère Conception éco-lieux

Champis. Éco lotissement. Garnier. présentation. Alja Darribère Conception éco-lieux Champis Éco lotissement Garnier Alja Darribère Conception éco-lieux présentation Présentation Principes L'écolotissement Garnier, lotissement durable Le lotissement écologique repose sur des principes

Plus en détail

pmp pmp Les principes d une maison passive

pmp pmp Les principes d une maison passive Les principes d une maison passive Le 29 novembre 2010 Energie & Habitat Namur Adeline Guerriat Plate-forme Maison Passive 1.Le standard passif 2. Aspect technique 3. Aspect financier 4. Aspect architectural

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

1 ) Qu est-ce qu un bâtiment BBC? Le label français BBC Effinergie Document 1a

1 ) Qu est-ce qu un bâtiment BBC? Le label français BBC Effinergie Document 1a Type d'activité La maison BBC Activité avec étude documentaire Notions et contenus du programme de T erm S Compétences exigibles du programme de T erm S Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques

Plus en détail

VE1 VE2 FD1 FD2 VE4 VE7 VE8 NEW FD7 VE3 ID1 LYON BBC1 NEW BBC2 NEW BBC3

VE1 VE2 FD1 FD2 VE4 VE7 VE8 NEW FD7 VE3 ID1 LYON BBC1 NEW BBC2 NEW BBC3 FORMATION 2012 ALLIE AIR - Bureau d Études Thermiques, Aéraulique et Acoustiques - Organisme de formation N 82 01 01047 01 Immeuble «La Fenière» 4 clos Ballet - 01800 MEXIMIEUX - France - Tél. +33.4.74.46.61.39

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance OCTOBRE 2013 Certification, visites sur site et écarts récurrents sur les installations de VMC 1. Certification, visites sur site et écarts récurrents Fort de 130000 logements neufs visités à ce jour,

Plus en détail

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements Intégration Chantier Confort et santé Entretien et gestion Consommation Analyse du cycle de vie

Plus en détail

Développer un quartier durable Mode d emploi

Développer un quartier durable Mode d emploi Développer un quartier durable Mode d emploi Pensons à l avenir Programme : Notre responsabilité dans l évolution du climat Intérêts d une politique de réduction des émissions de CO2 Quartier durable :

Plus en détail

Appareils de ventilation à récupération d énergie

Appareils de ventilation à récupération d énergie Énergies renouvelables VENTILATION Appareils de ventilation à récupération d énergie Ventilation double flux et systèmes multifonction qui assurent également le chauffage, la production d eau chaude sanitaire

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE POUR LE BBC : NOUVELLE GÉNÉRATION DE POMPES À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC BASSE TEMPÉRATURE

CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE POUR LE BBC : NOUVELLE GÉNÉRATION DE POMPES À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA BI-BLOC BASSE TEMPÉRATURE Unités intérieures murales Gamme Eco-performance DAIKIN AIRCONDITIONING FRANCE S.A.S. Octobre 2012 CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE POUR LE BBC : NOUVELLE GÉNÉRATION DE POMPES À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

R.E.Pos la Roulotte à Energie POSitive

R.E.Pos la Roulotte à Energie POSitive R.E.Pos la Roulotte à Energie POSitive 1 PRESENTATION DE R.E.POS ( ROULOTTE A ENERGIE POSITIVE) Née de l association des compétences des Sociétés Leroux Gonssard et Lignobat, la roulotte à énergie positive

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

LYCEE POLYVALENT CANTAU DU BATIMENT, DE L ENERGIE ET DES TRAVAUX PUBLICS

LYCEE POLYVALENT CANTAU DU BATIMENT, DE L ENERGIE ET DES TRAVAUX PUBLICS LYCEE POLYVALENT CANTAU DU BATIMENT, DE L ENERGIE ET DES TRAVAUX PUBLICS 1 ENVIRONNEMENT DU LYCEE Pôle Eco construction des Landes de JUZAN Impulser une dynamique de génération d activités et de création

Plus en détail

>I En savoir plus I Développement durable

>I En savoir plus I Développement durable g Qu est ce que c est? 1987 Rapport Brundtland Commission des Nations Unies sur l Environnement et le Développement «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans

Plus en détail

La Maison Onirique par Cécile Robin Challenge UMF 2014 Figure Libre, La reconquête du marché haut de gamme

La Maison Onirique par Cécile Robin Challenge UMF 2014 Figure Libre, La reconquête du marché haut de gamme La Maison Onirique par Cécile Robin Challenge UMF 2014 Figure Libre, La reconquête du marché haut de gamme Challenge UMF 2014 Figure Libre, La reconquête du marché haut de gamme L enjeu : Dépasser les

Plus en détail

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Congrès européen Eco-technologies pour le futur Lille 10&11 juin 2008 Atelier Eco-technologies

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail