ENTREPRISE ÉTENDUE...2. Les différentes formes de "cloud"...2 LES MACRO-DOMAINES D'UNE ENTREPRISE...3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENTREPRISE ÉTENDUE...2. Les différentes formes de "cloud"...2 LES MACRO-DOMAINES D'UNE ENTREPRISE...3"

Transcription

1 Table des matières CARTE HEURISTIQUE... 1 ENTREPRISE ÉTENDUE...2 Les différentes formes de "cloud"...2 LES MACRO-DOMAINES D'UNE ENTREPRISE...3 LE LE LE LE MIDDLE OFFICE... 3 WEB OFFICE... 3 BACK OFFICE FRONT OFFICE FONCTIONS DE L'ENTREPRISE ET APPLICATIONS FONCTIONNELLES...4 NIVEAUX D'ANALYSE... 4 LES PROGICIELS DE GESTION...6 CRM - CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT... 6 SCM SUPPLY CHAIN MANAGEMENT... 7 Planification de la chaîne logistique...7 Gestion des entrepôts de marchandises...7 GESTION DES ACHATS ET RELATIONS FOURNISSEUR (SRM)...8 GPAO GESTION DE LA PRODUCTION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR...9 KM KNOWLEDGE MANAGEMENT... 9 BPM BUSINESS PROCESS MANAGEMENT... 9 TECHNOLOGIES D'INTÉGRATION...9 Carte heuristique 1/10

2 Entreprise étendue Ensemble formé par une entreprise et l'ensemble de ses partenaires directs: clients, fournisseurs, prestataires, en considérant l'ensemble comme un tout intégré devant fonctionner comme une entreprise unique. Les différentes formes de "cloud" Le principe du Cloud s'appuie sur la virtualisation et la mutualisation des systèmes d'informations. L'hébergement des applications a changé et il n'est plus nécessaire pour garantir la sécurité et les performances d'un système, de dédier un serveur physique par application. De plus, une machine virtuelle peut en héberger plusieurs. Le principe technique consiste à cloisonner les serveurs au niveau de la couche logicielle afin de mutualiser les ressources physiques. Le Cloud Computing allie souplesse, agilité, élasticité, évolutivité. Il permet de modifier en quelques minutes les ressources allouées à une application et/ou à une entreprise. Cette opération d'administration consiste à augmenter les capacités d'un système sans forcément intervenir physiquement sur les serveurs. Le Paiement à la demande ou à la consommation est souvent associé au Cloud. Le Cloud Computing peut prendre plusieurs formes. Il peut concerner : IAAS : Infrastructure as a service. Ce sont les serveurs et les moyens de stockage qui sont hébergés et mis à disposition à l'entreprise par un prestataire de service, PAAS : Platform as a Service. Il s'agit des environnements middleware et des plateformes de développements (tests et production). Le PaaS permet aux entreprises de développer et de déployer des applications, SAAS : Software as a service. Le logiciel est mutualisé, hébergé, distribué et consommé à la demande par un ou plusieurs clients. IaaS, PaaS et SaaS peuvent être publics, privés ou hybrides et mis à disposition par l'entreprise ou par un tiers dans le cas d'hébergement. Le Cloud Computing prend plusieurs formes et peut concerner tout ou partie du SI. 2/10

3 Les macro-domaines d'une entreprise Depuis que le commerce et l'industrie existent, toute entreprise présente deux aspects: un, visible du client, communément concrétisé par un comptoir, le plus souvent situé dans les boutiques. Cette partie de l'entreprise est le front office; l'autre, non visible du client, concrétisé par l'arrière-boutique où sont exercées des activités d'approvisionnement, de stockage, de comptabilité, etc. qui sont fondamentales à la bonne marche de l'entreprise. Ces arrière-boutiques comprennent, dans certains cas, l'atelier de maintenance ou celui de fabrication. Cette partie de l'entreprise est le back office. Le back office D'un point de vue informatique, le back office se caractérise par: l'importance des bases de données à gérer qui peuvent être centralisées réparties. Un référentiel doit contenir toutes les informations nécessaires pour le pilotage de l'entreprise ; des traitements en batch qui se font par lot soumis à un ordinateur cohabitent avec des traitements transactionnels (requêtes faites par un grand nombre d'utilisateurs qui doivent être traitées simultanément, tout en assurant la cohérence et l'intégrité du référentiel) ; l'aspect critique des traitements qui conditionnent l'activité globale de l'entreprise; la centralisation des systèmes informatiques hébergeant ces applications, que ce soit sur serveurs ouverts à système d'exploitation Unix et Linux ou serveurs sous Windows Server, ou encore des ordinateurs à système d'exploitation de type propriétaire. Le front office Les applications de front office sont celles qui permettent à l'entreprise de traiter rapidement l'accueil et le service aux clients. Les besoins les plus courants sont les suivants: La gestion de la relation clientèle. La gestion de la force de vente en agence. La gestion de la clientèle à distance. Le middle office Le middle office est une notion délicate à définir. Physiquement, dans l'entreprise étendue à l'ensemble de son réseau, il peut désigner: les zones de back office des agences, qui font partie du front office au sens «réseau d'agence» mais qui effectuent un travail de back office; les unités de l'entreprise qui constituent un maillon entre le back office et le front office, la mission de ces entreprises pouvant être: le support du réseau, son animation, le relais vers le back office central. le Web office Le Web a introduit une nouvelle dimension à l'entreprise et à côté du front office et du back office est apparue la possibilité d'être relié au système d'information de l'entreprise à partir de n'importe quel point du globe. C'est le Web office qui conjugue les applications suivantes: Les applications internes à l'entreprise. Ces applications utilisent l'intranet, c'est-à-dire Internet muni des produits de sécurité nécessaires pour protéger le domaine concerné. Les applications accessibles aux partenaires. Pour l'accès réservé aux partenaires de l'entreprise, au sens large, comprenant les clients, les fournisseurs et le réseau des relations d'affaires (distributeurs, revendeurs, consultants, etc.), des serveurs Extranet proposent des services du même type que les précédents mais étendus à des utilisateurs externes à l'entreprise. Les applications accessibles au public. Catalogue en ligne avec photos des articles, paiement sécurisé par plusieurs moyens possibles (porte-monnaie électronique, carte de crédit, etc.). 3/10

4 Fonctions de l'entreprise et applications fonctionnelles L'assemblage des logiciels et des matériels doit permettre à une entreprise d'accroître: son efficacité, c'est-à-dire sa capacité à absorber des volumes croissants d'activité et à produire de l'information d'une précision sans cesse améliorée; son efficience, soit le fait d'être plus efficace à coûts constants, voire à coûts réduits; la qualité de son travail et du service rendu à ses clients, sachant que la fiabilité des outils automatisés est en moyenne très supérieure à celle de l'humain. Toute fonction de l'entreprise est donc potentiellement la cible du développement de logiciels destinés, soit à l'automatiser intégralement (cas de la facturation chez les opérateurs de téléphonie mobile), soit à offrir un support aux personnels en charge de l'assurer (cas de la tenue de la comptabilité). Niveaux d'analyse Quelle que soit la fonction de l'entreprise étudiée, des activités de nature différente peuvent être observées. Transactions élémentaires Les transactions élémentaires, ou opérations «au fil de l'eau», découlent des flux de biens, de services et de monnaie qui font le quotidien de l'organisation. Elles se présentent sous forme de saisie de données, suivie souvent de l'édition du résultat de la transaction: bon de livraison, facture... Le schéma est : événement transaction nouvel événement. Une écriture comptable est une transaction: la source de données est la pièce comptable, reçue par l'entreprise ou générée par elle, comme une facture. Cette facture concerne un produit et un client, sans doute aussi une filiale de l'entreprise. L'écriture est scindée en deux lignes ou à peine plus, chacune comprenant une date, un numéro de compte, une référence de pièce, un libellé et un montant; voilà pour la structuration, difficile de faire plus détaillé. En systèmes d'information, on parle d'atomicité: l'écriture existe dans sa totalité ou pas du tout. La seule difficulté du niveau opérationnel tient dans la volumétrie: éditer une facture est très simple. En revanche, en éditer quelques millions par mois, comme le fait un opérateur de télécommunications, est une belle gageure. Contrôle Il s'agit du niveau supérieur, soit du suivi à court terme des opérations par des superviseurs, simple contrôle du bon déroulement et de la qualité des processus de gestion. L'édition d'une balance comptable, d'un grand livre ou d'un journal est le niveau immédiatement supérieur, parfois appelé contrôle opérationnel. La structuration est presque aussi marquée que dans le cas précédent, tandis que l'objectif en reste simple: s'assurer de 4/10

5 l'équilibre des comptes, de la bonne imputation des écritures... En revanche, l'atomicité n'est plus vérifiée et l'horizon temporel s'allonge un peu. Gestion tactique La gestion tactique à court et moyen terme s'assure de l'adéquation du fonctionnement de l'organisation à ses objectifs stratégiques. En systémique, ce niveau et le précédent forment deux échelons de la régulation opérationnelle, ou boucle de rétroaction (en anglais, feedback). Celle-ci maintient le système en équilibre et aligné sur ses objectifs en dépit des fluctuations de son environnement. Une balance âgée, une vision des soldes débiteurs des clients et de leur délai moyen de paiement, le calcul du taux de rotation des stocks, un calcul de coût de revient..., tout ceci constitue le contrôle tactique. En peu de mots: alertes sur les dérives des processus opérationnels, constatation d'évolutions non anticipées de l'environnement, préparation de la décision stratégique. On voit ici que l'unité d'analyse ne peut plus être le service mais, a minima, la business unit, que les données élémentaires s'estompent, ce qui réduit d'autant la volumétrie, tandis que l'usage change de nature. Stratégie Le niveau supérieur de cette articulation est ce que l'on désigne en systémique par téléologie ou capacité d'adaptation de la structure de l'organisation à maintenir sa performance, non seulement en fonction des perturbations observées de l'environnement mais aussi de son évolution anticipée; en gestion, on parle souvent de stratégie. L'évolution de ratios financiers comme l'economie Value Added ou EVA sur quelques exercices et en comparaison avec les valeurs obtenues par les concurrents dans une perspective de benchmarking, forme une part de l'usage stratégique des applications du système d'information. L'origine des informations manipulées est notablement plus variée à mesure que leur structure devient moins marquée. Les applications de gestion ont historiquement suivi la même évolution. D'une part, l'accroissement incroyable de la puissance des moyens disponibles à coûts constants -la «loi de Moore», d'autre part, la maîtrise croissante des techniques de modélisation et de conception ont renversé le rapport de coût entre l'homme et la machine et donc permis d'élargir progressivement la liste des fonctions de l'entreprise à automatiser On distingue: Le SI opérationnel ou système de gestion de transactions Le SI opérationnel (acronyme SIOp) ou système de gestion de transactions (traduction de Transactional Processing Systems) : un stimulus ou événement, comme la réception d'une commande, déclenche une transaction, souvent une saisie suivie de la mise à jour d'une collection de données. Cette transaction est suivie de la génération d'un ou plusieurs nouveaux événements, comme l'édition d'un bon de livraison puis d'une facture dans notre exemple. De tels systèmes existent depuis 50 ans dans les grandes organisations mais il ne faut pas négliger les difficultés que leur maintien en condition opérationnelle peut soulever: ces applications sont critiques, ce qui signifie que leur arrêt peut entraîner des conséquences très graves pour l'entreprise. Le SI de management Le SI de management opérationnel ou SIM ou Management Information System est une sorte de sous-produit du SIOp : pour tempérer l'impression de «puits à données» que l'utilisateur peut ressentir face aux applications transactionnelles, les concepteurs ajoutent des fonctions de restitution basiques, faciles à développer. Elles ne permettent toutefois qu'un rapide contrôle visuel de ce qui a été saisi en représentation de l'activité de l'entreprise. Pour anticiper, le manager doit obtenir d'autres informations. Les systèmes d'aide à la décision Les informations nécessaires à l'anticipation peuvent être construites par les systèmes d'aide à la décision, ou systèmes décisionnels, ou encore DSS pour Decision Support Systems, apparus avant même les SI Op dans les très grandes organisations. les outils de reporting ; 5/10

6 le tableur en tant que complément du SIOp, aux données duquel il accède par l'intermédiaire d'un middleware ; les systèmes multidimensionnels ou OLAP; les systèmes d'information pour dirigeants. Les Progiciels de gestion Les nombreux types de progiciel disponibles sur le marché couvrent-ils l'ensemble des fonctionnalités mises en évidence par le schéma de la chaîne de valeur de Porter? Cette approche graphique montre que l'informatique a envahi tous les processus de l'entreprise et que les catégories de progiciels proposés par les éditeurs ont tendance à se superposer dans les fonctionnalités proposées. Historiquement les entreprises se sont équipées au coup par coup avec des progiciels qu'elles doivent faire cohabiter. CRM - Customer Relationship Management Le CRM (Customer Relationship Management), ou GRC (Gestion de la Relation Client), regroupe l'ensemble des outils permettant de traiter et d'analyser l'information relative aux prospects et aux clients, dans le but de fidéliser les plus rentables en leur offrant le meilleur service. Les outils d'enterprise Marketing Automation (EMA), offrent au service marketing la possibilité de traiter et d'analyser les données récoltées sur le client et d'apporter une réponse plus juste de ses attentes. L'automatisation des forces de ventes (Sales Force Automation: SFA) dote les commerciaux d'outils leur permettant une meilleure assistance dans leurs démarches commerciales (gestion des prises de contact et des rendez-vous, des relances, préparation des propositions commerciales, etc.). La gestion du service clientèle s'appuie sur l'ensemble de la base de données, notamment sur l'historique de la relation et des échanges réalisés avec l'entreprise. L'après-vente, permet de fournir une assistance au client, notamment par la mise en place de centres d'appel (nommés généralement CalI centers, Help Desk ou Hot-Line). 6/10

7 SCM Supply Chain Management La gestion logistique globale (SCM : Supply Chain management) a pour objectif de prendre en charge l'ordonnancement complet des étapes du cycle de marché des produits qui se compose : de la prévision des commandes ; des commandes effectives ; de la planification des achats, des livraisons à la production, de la production elle-même ; de la gestion des entrepôts ; de la planification et de la distribution des produits finis ; des livraisons finales effectives. La gestion en «flux tendu» est à l'origine des progiciels de SCM. Ils sont sensé optimiser la production, et le fonctionnement de la chaîne logistique. Un outil de SCM devrait récupérer tous les indicateurs de production disséminés dans l'entreprise, et passer automatiquement des ordres et des commandes pertinents. Le but est : d'économiser du personnel, de réduire les stocks au minimum de pousser la chaîne de production à une productivité optimale, d'améliorer de façon sensible le service client. Le SCM est destiné aux grandes entreprises équipées de chaînes logistiques complexes (la grande distribution et l'industrie automobile). Planification de la chaîne logistique Le Supply Chain Planning (SCP) ou APS (Advanced Planning System), s'intéresse à l'anticipation des flux physiques de l'entreprise en partant de la demande, il s'agit d'obtenir la meilleure prévision possible en essayant d'anticiper tout ce qui va devoir être réalisé pour satisfaire cette demande, jusqu'aux approvisionnements. Il s'agit donc de définir les stocks à l'intérieur des entrepôts, ce que l'on va produire dans les usines et ce que l'on va approvisionner auprès des différents fournisseurs. Gestion des entrepôts de marchandises Les progiciels de gestion des entrepôts font partie de la famille des outils de Supply Chain Execution (SCE) qui ont pour vocation de rationaliser la totalité du cycle de traitement des commandes (de l'entrée à la facturation). 7/10

8 Traçabilité La mise en place de la traçabilité est un projet dont les enjeux sont particulièrement importants. Qu'il s'agisse de répondre à une obligation réglementaire ou posée par un client, Le système d'identification qui prédominera lorsque les coûts auront baissés sera le RFID (Radio Frequency Identification). Le transfert d'information du composant électronique vers le lecteur s'effectue par radio-fréquence et non par lecture optique, comme c'est le cas pour le code à barres. On pourra à terme en placer sur les produits vendus dans un supermarché. Lors du passage en caisse, le lecteur comptabilisera tout ce que contient un caddy sans avoir besoin d'en faire défiler le contenu, article par article, sur un tapis roulant. Cross Docking Le crossdocking est une technique de préparation des commandes constituées de plusieurs articles provenant de différents fournisseurs à partir d'une plate-forme de tri, sans stockage intermédiaire des articles commandés. Les commandes "traversent le quai". KPI (Key Performance Indicator) Un KPI est un indicateur qui doit mesurer le progrès réalisé / ou à réaliser pour atteindre un but stratégique. L'expérience montre qu'une dizaine de KPIs semble être efficace pour comprendre le comportement d'une organisation dans son ensemble et décider. Gestion des Achats et Relations Fournisseur (SRM) Le SRM (Supplier Relationship Management) représente l'ensemble des relations entre l'entreprise et ses fournisseurs : il associe l'e-procurement à des outils de sourcing et d'analyse. Le terme «e-procurement» ( Electronic Procurement, «fourniture électronique») désigne l'utilisation des nouvelles technologies pour automatiser et optimiser la fonction achat de l'entreprise. Il s'agit d'un échange B2B, c'est-à-dire une transaction entre deux entreprises, permettant à un acheteur de consulter le catalogue de produit d'un vendeur en ligne et de passer directement commande selon un workflow d'achat bien défini. Grâce au e-procurement, le mécanisme de demande de devis, d'établissement d'un bon de commande et de facturation est géré électroniquement et centralisé au niveau des deux entreprises, ce qui permet de raccourcir les délais de commande et de livraison tout en simplifiant le processus d'achat. Globalement, le e-procurement permet donc une réduction des coûts et une meilleure maîtrise des achats. Le terme e-tendering (offre électronique) est parfois utilisé pour désigner l'utilisation d'internet pour faire des demandes de devis d'une part et réceptionner les offres d'autre part. Le terme e-sourcing (approvisionnement électronique) désigne l'utilisation d'internet pour identifier et contacter de nouveaux fournisseurs pour un type de produit donné. 8/10

9 GPAO Gestion de la Production Assistée par Ordinateur La GPAO (Gestion de la Production Assistée par Ordinateur) permet de gérer l'ensemble des activités, liées à la production, d'une entreprise industrielle : Gestion des stocks et des achats Gestion de commandes Gestion des produits engendrés par ces commandes Gestion des articles entrant dans la fabrication de ces produits et de leurs nomenclatures-gammes Expédition des produits Facturation KM Knowledge Management Le Knowledge Management (Gestion des connaissances) rassemble les méthodes et outils logiciels qui vont permettre d'identifier, de capitaliser et de valoriser le capital intellectuel de l'entreprise en impliquant l'ensemble du personnel. Les outils de travail collaboratif (groupware) lui sont étroitement associés. On y trouve : les solutions de gestion de contenu (CMS pour Content Management System) qui permettent de créer des sites web dynamiques ; les logiciels de GED pour Gestion Electronique des Documents) qui permettent de numériser et de classer les documents circulant dans l'entreprise ; les blogs qui constituent de plus en plus un élément de la mémoire d'entreprise ; les plates-formes de formation en ligne (e-learning) BPM Business Process Management Le BPM (gestion des processus métiers) permet de modéliser les processus métiers de l'entreprise, aussi bien dans leur aspect informatique, qu'humain. L'objectif est d'obtenir une vue globale de l'ensemble des processus métiers de l'entreprise et de leurs interactions afin de les optimiser et, si possible, de les automatiser à l'aide d'applications métier. Technologies d'intégration De nombreux progiciels cohabitent dans les entreprises. Certaines ont développé une politique de «BEST OF BREED», en choisissant le meilleur dans chaque catégorie. En conséquence, chaque progiciel possède sa propre base de données. Pour obtenir une gestion efficace, il faut faire communiquer l'ensemble de ces progiciels pour qu'ils puissent s'échanger des données. Plusieurs techniques d'échanges ont vu le jour. Le schéma suivant en fait la synthèse. (source CXP) 9/10

10 Toutes les techniques précédentes sont utilisées actuellement et chacune d'elles apporte plus de souplesse que la précédente. Le but est d'atteindre un traitement des données en temps réel. Le transfert de données entre progiciels, quel qu'en soit le format, génère des temps d'attente assez longs pour l'utilisateur. Les middleware, logiciels intermédiaires qui effectuent des traductions de requêtes, permettent de communiquer avec des bases de données hétérogènes. Exemple : ODBC (Open DataBase Connectivity) qui permet à des produits Microsoft de communiquer avec les Bases de Données d'autres éditeurs. Les ETL (Extract, Transform and Load) sont des progiciels capables d'extraire des données de plusieurs bases de données hétérogènes, d'en transformer le contenu, pour le Charger (Load) dans une nouvelle base généralement qualifiée d' «entrepôt de données» (Datawarehouse) L EAI Enterprise Application Integration désigne à la fois des processus et des progiciels permettant d automatiser les échanges entre différentes applications d une entreprise ou différents systèmes d information d entreprises différentes. Les applications et les entreprises peuvent ainsi s échanger des données, des messages et collaborer à l aide de processus communs. Une plate-forme EAI relie les applications hétérogènes du système d information autour d un bus logiciel commun, chargé du transport des données. Les Web services sont des outils logiciels créés pour échanger des données à travers des réseaux informatiques au standard de l'internet. L'OASIS et le World Wide Web Consortium (W3C) sont les comités de coordination responsables de l'architecture et de la standardisation des services Web. Le SOA (Service Oriented Architecture) ou Architecture Orientée Services est basée sur les Web services utilisant le format de données XML. 10/10

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

Système d Information

Système d Information 1 sur 9 Brandicourt sylvain formateur Unix,apache,Algorithme,C,Html,Css,Php,Gestion de projet,méthode Agile... sylvainbrandicourt@gmail.com Système d Information Architecture Technique Architecture Logiciel

Plus en détail

Module n 2. Les applications des SI : e-business. Objectifs du Module n 2

Module n 2. Les applications des SI : e-business. Objectifs du Module n 2 Module n 2 Les applications des SI : e-business Objectifs du Module n 2 Connaître et distinguer les différentes applications du système d informations. Plan 1- Les applications Back office (ERP) 2- Les

Plus en détail

L ERP global et proactif des Entreprises Moyennes

L ERP global et proactif des Entreprises Moyennes p r o A L P H A L ERP global et proactif des Entreprises Moyennes L'ERP global et proactif des Entreprises Moyennes Nous avons donc développé une solution globale et intégrée, pour optimiser l'ensemble

Plus en détail

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion Données des SIM Bases de données produits Identification, caractéristiques techniques, caractéristiques commerciales (prix, unités de vente, fournisseurs), état des stocks, ventes réalisées Bases de données

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Progiciels de Gestion Intégrés Sommaire Définition... 2 ERP... 2 Objectifs

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

Cloud Computing. Veille Technologique

Cloud Computing. Veille Technologique Cloud Computing Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

RAMOS BELLO Laura Comment la culture de chaque agence PANALPINA va-t-elle influencer les enjeux de la mise en place du CRM?

RAMOS BELLO Laura Comment la culture de chaque agence PANALPINA va-t-elle influencer les enjeux de la mise en place du CRM? Glossaire 178 A Analyses personnalisables : Les fournisseurs des outils de CRM offrent des outils à la fois puissants et conviviaux qui permettent à tout utilisateur d'obtenir, grâce à des rapports standard

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Enterprise Intégration

Enterprise Intégration Enterprise Intégration Intégration des données L'intégration de données des grandes entreprises, nationales ou multinationales est un vrai cassetête à gérer. L'approche et l'architecture de HVR est très

Plus en détail

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Sommaire Introduction... 3 Définition... 3 Les domaines d application de l informatique décisionnelle... 4 Architecture d un système décisionnel... 5 L outil Oracle

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

CONCEPTS NTIC pour la gestion des SIE

CONCEPTS NTIC pour la gestion des SIE CONCEPTS NTIC pour la gestion des SIE DSI - Direction des systèmes d information... 2 ERP - Entreprise Ressource Planning... 2 EAI - Enterprise Application Integration... 2 CRM - Customer Relationship

Plus en détail

T A L E N T E D T O G E T H E R. Métiers de la Banque. Métiers de la Banque Part 4 / 2007 1

T A L E N T E D T O G E T H E R. Métiers de la Banque. Métiers de la Banque Part 4 / 2007 1 T A L E N T E D T O G E T H E R Métiers de la Banque Métiers de la Banque Part 4 / 2007 1 Sommaire 1 er Partie : Panorama du monde bancaire Organisation de la profession Les grandes activités bancaires

Plus en détail

Management des systèmes d'information. Contexte et définitions. Glenn Rolland

Management des systèmes d'information. Contexte et définitions. Glenn Rolland Management des systèmes d'information Contexte et définitions Glenn Rolland Définitions Outils informatique, Application... Logiciel, Brique logicielle... Cloud Computing, Virtualisation, SaaS... Définition

Plus en détail

Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable?

Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable? Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable? Thierry VONFELT Directeur activité SaaS & Infogérance Tel : 03 88 87 86 80 Mobile : 06 75 65 10 78 - Thierry.Vonfelt@esdi.fr Formaliser une offre

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Simplifier la gestion de l'entreprise

Simplifier la gestion de l'entreprise Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Objectifs Simplifier la gestion de l'entreprise Optimiser la gestion et assurer la croissance de votre PME Optimiser la gestion et assurer

Plus en détail

Management des Systèmes d Information

Management des Systèmes d Information Spécialité Réseaux (RES) UE: Management des systèmes d'information [mnsi, NI303] M2IRT 2012 1 ère année Management des Systèmes d Information Unité 2 - Les principaux types de SI dans l entreprise Gilles

Plus en détail

Les ERP. Enterprise Resource Planning

Les ERP. Enterprise Resource Planning Les ERP Enterprise Resource Planning Plan L'entreprise Structure Environnement Organisation Les ERP Définition Caractéristiques Architecture Coûts. Fonctions Exemples Le projet ERP L'EDI EAI Etude de cas

Plus en détail

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise

En synthèse. HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise En synthèse HVR pour garantir les échanges sensibles de l'entreprise Le logiciel HVR fournit des solutions pour résoudre les problèmes clés de l'entreprise dans les domaines suivants : Haute Disponibilité

Plus en détail

e-logistique & e-commerce

e-logistique & e-commerce Université Abdelmalek Essâadi École Nationale de Commerce et de Gestion Tanger National School of Management Tél.: 039-31-34-87/88/89 Fax: 039-31-34-93 Adresse: B.P. 1255 Tanger e-logistique & e-commerce

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 63

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 63 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 63 63 SERVICES D'INFORMATION Cette division comprend les activités des portails de recherche sur Internet, de traitement et d'hébergement de

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

WebRatio. Pour le secteur des Services Financiers. WebRatio s.r.l. www.webratio.com contact@webratio.com 1 / 8

WebRatio. Pour le secteur des Services Financiers. WebRatio s.r.l. www.webratio.com contact@webratio.com 1 / 8 WebRatio Pour le secteur des Services Financiers WebRatio s.r.l. www.webratio.com contact@webratio.com 1 / 8 La divergence entre Business et TIC dans le secteur des Services Financiers Le secteur des services

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 70

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 70 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section M Division 70 70 ACTIVITÉS DES SIÈGES SOCIAUX ; CONSEIL DE GESTION Cette division comprend le conseil et l'assistance à des entreprises et autres organisations

Plus en détail

Rapidité, économies et sécurité accrues : comment améliorer la souplesse, le coût total de possession (TCO) et la sécurité grâce à une planification

Rapidité, économies et sécurité accrues : comment améliorer la souplesse, le coût total de possession (TCO) et la sécurité grâce à une planification Rapidité, économies et sécurité accrues : comment améliorer la souplesse, le coût total de possession (TCO) et la sécurité grâce à une planification des tâches sans agent Livre blanc rédigé pour BMC Software

Plus en détail

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Fiche de l'awt Qu'est-ce que l'e-business? Que recouvre exactement la notion d'e-business? Les moteurs de l'e-business (gestion orientée client et TIC), proposition de valeur d'une stratégie e-business,

Plus en détail

Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT

Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT Livre blanc GT Nexus Résumé L évolution des technologies est en train

Plus en détail

Les systèmes d'information dans l'entreprise

Les systèmes d'information dans l'entreprise Chapitre 2 Les systèmes d'information dans l'entreprise Cyril0upjv@gmail.com OBJECTIFS Évaluer le rôle des principaux types de SI dans une entreprise, ainsi que leurs interrelations Décrire les SI qui

Plus en détail

CRM : Le Client au cœur

CRM : Le Client au cœur 3 septembre 2008 1 CRM : Le Client au cœur 3 septembre 2008 Frédéric Leclercq - Cylande 3 septembre 2008 2 Cylande \ Editeur de progiciels dédiés à la distribution GD Grande Distribution Distribution Spécialisée

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

Lettre d'information n 17 - Janvier 2011

Lettre d'information n 17 - Janvier 2011 Lettre d'information n 17 - Janvier 2011 Sommaire 1. Meilleurs voeux 2011 2. Quand la gestion des services et les technologies de virtualisation s'associent pour donner le Cloud Computing (informatique

Plus en détail

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD)

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT octobre 2008 GMSIH 44, Rue de Cambronne 75015 Paris.

Plus en détail

Pr. Imade BENELALLAM Imade.benelallam@ieee.org I. Description 1. Un S.I., pour quoi faire? 2. Définition 3. Applications traditionnelles 4. Intégration 5. Systèmes spécialisés Améliorer en permanence la

Plus en détail

OpenERP, un progiciel de gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond de manière efficace à la complexité et aux

OpenERP, un progiciel de gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond de manière efficace à la complexité et aux OpenERP, un progiciel gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond manière efficace à la complexité aux besoins croissants s entreprises. Point clés Pourquoi choisir

Plus en détail

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement gestco Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement A ERP SaaS A propos... GESTCO : Progiciel de gestion d activités en ligne Avantages : - Faciliter la gestion et

Plus en détail

2 Programme de formations ERP... 7

2 Programme de formations ERP... 7 DOP-Gestion SA Rue du Château 43 CP 431 2520 La Neuveville CH Tél. +41 32 341 89 31 Fax: +41 32 345 15 01 info@dop-gestion.ch http://www.dop-gestion.ch 1 Prestations de service ERP... 3 1.1 Conditions

Plus en détail

Du paradigme Suivi/ordonnancement/GPAO au paradigme ERP/APS/MES : révolution ou évolution?

Du paradigme Suivi/ordonnancement/GPAO au paradigme ERP/APS/MES : révolution ou évolution? Du paradigme Suivi/ordonnancement/GPAO au paradigme ERP/APS/MES : révolution ou évolution? Présentation faite par P. Batiste au Congrès CPI 2001 à Fez 1/45 Sommaire Le contexte historique Le besoin d intégration

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS Lorsque la conjoncture économique est plus dure, l'entreprise ne peut plus se permettre de gérer approximativement ses prospects et ses clients. Chaque dossier

Plus en détail

PROPOSITION DE RÉPONSES THÈME 2 Q3 CAS RUE DU COMMERCE

PROPOSITION DE RÉPONSES THÈME 2 Q3 CAS RUE DU COMMERCE PROPOSITION DE RÉPONSES THÈME 2 Q3 CAS RUE DU COMMERCE Travail préparatoire : Fiche de caractérisation CRITÈRES GÉNÉRAUX Nom : Rue du Commerce Type : Entreprise GRILLE DE CARACTÉRISATION D UNE ORGANISATION

Plus en détail

Livre blanc Choisir et mettre en œuvre un ERP 2015

Livre blanc Choisir et mettre en œuvre un ERP 2015 contact@erp-pgi.com 07 78 90 22 03 Livre blanc Choisir et mettre en œuvre un ERP 2015 Systèmes d Information ERP, Gestion de la Relation Clients, e Business Conduite de projets, Assistance à Maîtrise d

Plus en détail

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service Solutions de gestion des actifs et services Au service de vos objectifs d entreprise Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Plus en détail

Concepts de base. du décisionnel. A. Quelques définitions. Décision. Remarque. Comment prendre de bonnes décisions. Le décideur

Concepts de base. du décisionnel. A. Quelques définitions. Décision. Remarque. Comment prendre de bonnes décisions. Le décideur Concepts de base I - du décisionnel I Quelques définitions 7 Les Phases de la Prise de décision 8 Aide à la décision 8 Le système d'information décisionnel 9 Références Bibliographiques 11 A. Quelques

Plus en détail

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance White Paper Workflow et Gestion de la Performance Présentation L automatisation des process combinée à l informatique décisionnelle (Business Intelligence) offre une nouvelle plateforme de gestion pour

Plus en détail

OpenERP, un progiciel de gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond de manière efficace à la complexité et aux

OpenERP, un progiciel de gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond de manière efficace à la complexité et aux OpenERP, un progiciel gestion intégré pour entreprise, distribué sous licence libre (GPL), qui répond manière efficace à la complexité aux besoins croissants s entreprises. Point clés Pourquoi choisir

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Définition Veille concurrentielle

Définition Veille concurrentielle Par Badr Benchaal Définition Veille concurrentielle La veille concurrentielle est un état ou dispositif de surveillance continue des actions et produits des concurrents actuels ou potentiels. La veille

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2012

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Editions ENI Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Collection Solutions Informatiques Extrait Alimenter l'entrepôt de données avec SSIS Business

Plus en détail

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise SUSE Cloud Devenez le cloud provider de votre entreprise Et si vous pouviez répondre plus rapidement aux demandes des clients et saisir immédiatement les opportunités commerciales? Et si vous pouviez améliorer

Plus en détail

CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURES APPLICATIVES...2

CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURES APPLICATIVES...2 Table des matières CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURES APPLICATIVES...2 CLIENT/SERVEUR :... 2 Les principes de base...2 MIDDLEWARE... 3 VUE EN NIVEAUX... 3 1 Tier...3 2 Tier...3 3 Tier...3 n Tier...4 L'ÉVOLUTION

Plus en détail

DESCRIPTIF DES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET LES FORMATIONS

DESCRIPTIF DES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET LES FORMATIONS DESCRIPTIF DES MÉTIERS DE LA LOGISTIQUE ET LES FORMATIONS AGENT DE MAGASINAGE L'agent de magasinage participe à la fonction logistique de l'entreprise en assurant la réception, le stockage, la préparation

Plus en détail

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 1 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI Chapitre 1 Trois questions se posent dès le départ : Qu'est-ce qu'un système? Qu'est-ce

Plus en détail

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com Technologie data distribution Cas d usage www.gamma-soft.com Applications stratégiques (ETL, EAI, extranet) Il s agit d une entreprise industrielle, leader français dans son domaine. Cette entreprise est

Plus en détail

Cloud Computing : forces et faiblesses

Cloud Computing : forces et faiblesses Chapitre 7 Cloud Computing : forces et faiblesses 1. Présentation Cloud Computing : forces et faiblesses Le monde informatique a connu une véritable révolution ces dernières années avec l'apparition d'un

Plus en détail

Les systèmes de gestion intégrée : ERP ( entreprise ressource planning)

Les systèmes de gestion intégrée : ERP ( entreprise ressource planning) Les systèmes de gestion intégrée : ERP ( entreprise ressource planning) 1 Les questions posées: 1. Quelles sont, la définition, les caractéristiques, les enjeux, les bénéfices, les acteurs d un système

Plus en détail

Système de Gestion de Contenus d entreprises

Système de Gestion de Contenus d entreprises Système de Gestion de Contenus d entreprises OUDJOUDI Idir, H.HOCINI Hatem. Centre de développement des technologies avancées Cité 20 Août Baba Hassan Alger Algérie Tél. 0(213)351040, Fax : 0(213)351039

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

Séminaire Business Process Management. Lausanne le 9 mai 2007

Séminaire Business Process Management. Lausanne le 9 mai 2007 Séminaire Business Process Management Lausanne le 9 mai 2007 Agenda Introduction au BPM Une solution modulaire et innovante pour la gestion des processus et des workflow Une application MES (Manufacturing

Plus en détail

Découvrez les avantages de la migration en génération i7

Découvrez les avantages de la migration en génération i7 Infrastructures informatiques et Solutions de Gestion Découvrez les avantages de la migration en génération i7 si vous utilisez Sage 30 comptabilité, Sage 100 comptabilité, Sage 100 Trésorerie, Sage 30

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

Gérez efficacement vos flux d entreprises.

Gérez efficacement vos flux d entreprises. Gérez efficacement vos flux d entreprises. g geai* répond au besoin de gestion des flux de données inter et intra-entreprises. Vous maîtrisez vos flux autour d une application centralisée. *EAI : Enterprise

Plus en détail

Jean Michel Meulien Les systèmes d entreprise Page 1

Jean Michel Meulien Les systèmes d entreprise Page 1 1) Le CRM (Customer Relationship Management) 2) L e-business 3) Front Office / Back Office 4) Intranet 5) Extranet 6) Le groupware 7) Le workflow 8) Introduction au BPM (Business Process Management) 9)

Plus en détail

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence Gestion de la Performance, Business Intelligence, Big Data Domaine d expertise «Business Intelligence» Un accompagnement adapté à votre métier dans toutes

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer Compter et gérer 1 / 9 Compter et gérer I. LA NECESSITE D'UNE COMPTABILITE Au-delà des obligations légales qui imposent aux entreprises de tenir une comptabilité, avoir un système comptable au sein de

Plus en détail

Didier MOUNIEN Samantha MOINEAUX

Didier MOUNIEN Samantha MOINEAUX Didier MOUNIEN Samantha MOINEAUX 08/01/2008 1 Généralisation des ERP ERP génère une importante masse de données Comment mesurer l impact réel d une décision? Comment choisir entre plusieurs décisions?

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS 1. Améliorez votre efficacité commerciale pour augmenter le taux de réussite de vos devis 80% du temps d un commercial n est pas affecté à la vente (Proudfoot

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

!"#$%&'() *+,-) LE SYSTÈME DE GESTION

!#$%&'() *+,-) LE SYSTÈME DE GESTION !"#$%&'() *+,-) LE SYSTÈME DE GESTION OBJECTIF : VOUS CONNAISSEZ ET COMPRENEZ LES DIVERS SYSTÈMES DE GESTION. A QUOI SERT-IL? Effectuer les commandes Enregistrer les arrivages Etiqueter les nouveaux articles

Plus en détail

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant :

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant : Date : 2015 Offre de services Présenté à : À l'attention de : Représentant : PHPCreation Inc. T- info@phpcreation.com - www.phpcreation.com Table des matières OFFRE DE SERVICES... 3 SOMMAIRE EXÉCUTIF...

Plus en détail

Gagner en performance avec un extranet. et mener son projet extranet?

Gagner en performance avec un extranet. et mener son projet extranet? Gagner en performance avec un extranet Comment déterminer et mener son projet extranet? mars 2010 Gagner en performance avec un extranet Nos intervenants Charles Billon, Architecte logiciel, KEY BLOX éditeur

Plus en détail

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services Avant-propos 1. Au-delà de l'horizon 13 2. Remerciements 14 La notion de Cloud 1. Introduction 17 2. Le Cloud : un besoin repris dans un concept 19 3. Cloud : origine et définition 23 3.1 Modèles de déploiement

Plus en détail

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Notre différence : concilier décisions stratégiques et réponses opérationnelles Pour planifier et exécuter votre Supply Chain avec la meilleure

Plus en détail

Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage

Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage Principaux résultats Synthèse L'informatique en nuage permet d'utiliser l'informatique en tant que service, en tout lieu

Plus en détail

Titre 1 Quas doluptur? Is audiossi alit perum accus quidust, optatis suntiam, apiendit, consequisque voluptatia cuptius plab

Titre 1 Quas doluptur? Is audiossi alit perum accus quidust, optatis suntiam, apiendit, consequisque voluptatia cuptius plab Augmentez vos marges CLOUD accus quidust, optatis suntiam, apiendit, ut alit libus, id unt quis et maximol escimil lanissum dis doles voluptaquis am, aut pa De la production à SOLUTION la gestion de projet

Plus en détail

(epc) Conformité avec les Global Trade

(epc) Conformité avec les Global Trade Des solutions de gestion des informations produit Pour vous aider à atteindre vos objectifs métier IBM WebSphere Product Center Points forts Offre une solution globale de gestion des informations produit

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

L'information, c'est-à-dire?

L'information, c'est-à-dire? L'information, c'est-à-dire? Les trois types d'informations L'information de fonctionnement + L'information d'influence + Performances économiques, Avantages concurrentiels, Compétitivité durable de l'entreprise.

Plus en détail

L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? H. Isaac, 2003

L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? H. Isaac, 2003 L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? Le Le progiciel progiciel de de gestion gestion intégré gré PGI, PGI, ERP. ERP. 1 2 3 Définition Définition et et rôle rôle

Plus en détail

Présentation Isatech. ERP, Architecture Systèmes & Réseaux et Décisionnel. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présentation Isatech. ERP, Architecture Systèmes & Réseaux et Décisionnel. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présentation Isatech ERP, Architecture Systèmes & Réseaux et Décisionnel Page 1 Isatech est un acteur incontournable des systèmes d information intégrés en France comme de plus en plus à l international,

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

BI2B est un cabinet de conseil expert en Corporate Performance Management QUI SOMMES-NOUS?

BI2B est un cabinet de conseil expert en Corporate Performance Management QUI SOMMES-NOUS? SOMMAIRE Qui sommes nous? page 3 Notre offre : Le CPM, Corporate Performance Management page 4 Business Planning & Forecasting page 5 Business Intelligence page 6 Business Process Management page 7 Nos

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE La logistique représentait traditionnellement l activité allant de la mise à disposition des produits finis par l usine ou le négociant jusqu à la

Plus en détail

Master spécialisé en génie industriel et logistique (ENSI) SYSTEME D INFORMATION LOGISTIQUE et ERP

Master spécialisé en génie industriel et logistique (ENSI) SYSTEME D INFORMATION LOGISTIQUE et ERP Master spécialisé en génie industriel et logistique (ENSI) Module: SYSTEME D INFORMATION LOGISTIQUE et ERP Ahmed DERBOUL - 2011 1 Présentation Coordonnées Ahmed DERBOUL Mail: derboul@gmail.com Parcours

Plus en détail

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents.

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Serveur de partage de documents Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Table des matières Introduction... 3 L existant... 3 Les besoins de l entreprise...

Plus en détail