La France en Europe. éléments de comparaison à partir d études institutionnelles récentes 06_2009 1/10

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La France en Europe. éléments de comparaison à partir d études institutionnelles récentes 06_2009 1/10"

Transcription

1 1/10 Les déterminants de l économie font l objet de comparaisons internationales régulières par des institutions indépendantes et des entreprises de conseil. Ces études apportent un éclairage intéressant sur les atouts et les handicaps des économies étudiées. Il convient cependant de les considérer avec prudence car les méthodologies employées conduisent parfois à des résultats peu conformes à la réalité, notamment parce que certaines spécificités nationales sont ignorées ou mal appréhendées. Depuis plusieurs années, la France est aux premiers rangs en matière d accueil des investissements directs étrangers (IDE). Cette position est confirmée par les estimations de la CNUCED pour l année 2008 : la France, avec 126 Mds d IDE accueillis, occupe le 2 ème rang mondial derrière les Etats-Unis (321 Mds ). L un des atouts de la France tient aux coûts d implantation avantageux qu elle offre aux entreprises étrangères. Selon l étude «Choix concurrentiels» de KPMG, conduite en 2008, le montant total de ces coûts (emploi, installation, transport, impôts et taxes, équipement et énergie ) est plus faible que celui acquitté dans des pays voisins. France Royaume-Uni -Bas Italie Allemagne Base New York = 100 Plus largement, les études internationales mettent en évidence les avantages français suivants : > une main d œuvre qualifiée et productive ; > une forte disponibilité d immobilier d entreprise ; > des coûts compétitifs en matière d énergie et de télécommunications ; > des infrastructures efficaces ; > une fiscalité sur les sociétés dans la moyenne européenne.

2 2/10 n Une main d'oeuvre qualifiée et productive Un niveau de formation élevé Selon Eurostat, la France est au premier rang pour le pourcentage de diplômés en sciences et technologies. Part de diplômés d'études supérieures en sciences et technologies en 2006 (pour de la population âgée de 20 à 29 ans) France 20,7 Royaume-Uni 17,8 Suède 15,1 Espagne 11,5 Allemagne 10,7 Belgique 10,6 Italie 9,1 -Bas 9 Source : Eurostat 2009 La France dispose d écoles de commerce renommées. HEC et l INSEAD occupent respectivement le 1 er et le 3 ème rang du classement du Financial Times des écoles de commerce en Europe. Parmi les douze premières, figurent l ESCP, l EM Lyon et l ESSEC. Parmi les 134 pays étudiés par le World Economic Forum en , la France présente les meilleures écoles de management, devant la Suisse. Qualité des écoles de management Les écoles de commerce dans votre pays : 1= de mauvaise qualité, 7 = nombreuses et fiables selon les critères internationaux Rang Score 1 France 6,1 5 Belgique 5,9 6 Espagne 5,9 10 -Bas 5,5 15 Suède 5,4 18 Royaume-Uni 5,3 21 Allemagne 5,1 61 Italie 4,2 Source : The Global Competitiveness Report Sondage d'opinion 2007, 2008

3 3/10 Les Français : travailleurs et productifs Selon Eurostat, les cadres français travaillent davantage que la plupart de leurs homologues européens et la durée effective de travail de l ensemble des salariés en France (41h) est proche de la moyenne européenne. Nombre moyen d'heures travaillées par semaine (en 2007) ,7 49, ,8 47,5 47,4 46,8 44, Cadres Salariés 38 Allemagne Belgique France Italie Source : Eurostat 2009 Espagne -Bas EU-27 Royaume-Uni Suède La France occupe le 3 ème rang mondial en termes de productivité horaire, derrière la Norvège et les Etats-Unis. Productivité horaire de la main d'oeuvre (PIB en $ par heure travaillée) Norvège 37,99 Etats-Unis France Irlande Belgique -Bas Suède Royaume-Uni Allemagne 35,63 35,18 34,14 34,01 32,96 30,82 30,43 29, Source : Organisation Internationale du Travail-KILM 2008.

4 4/10 Des coûts salariaux comparables à ceux de ses voisins La France offre des niveaux de salaires inférieurs à ceux de plusieurs de ses voisins. Salaire annuel brut charges sociales (patronales & salariales) inclues Responsable de projet Ingénieur Secrétaire Ouvrier qualifié Allemagne Belgique Espagne France Royaume-Uni Italie Suède Source : FdI Intelligence - Financial Times 2009, based on Watson Wyatt, 2008 n Les atouts de l immobilier L Ile-de-France dispose du premier parc immobilier d entreprises en Europe. PARC IMMOBILIER D ENTREPRISE EN EUROPE (EN MILLIONS DE M²) BRUXELLES: 12 RANDSTAD: 17.2 HAMBOURG : 13.7 NORTH SEA ATLANTIC OCEAN LONDRES 42.6 PARIS 50 BERLIN : 14.4 RHIN-RUHR: 14.3 RHIN-MAIN : 14 MUNICH : 12.8 LYON : 4.3 MILAN : 11 MADRID : 13.4 BARCELONE : 5 MEDITERRANEAN SEA Sources : Estimations ORIE, Jones Lang LaSalle, Traitements : ARD, IAURIF

5 5/10 Les coûts d'occupation annuels (loyers+charges) dans l'immobilier d'entreprise à Paris ne sont pas les plus élevés en Europe. Villes Coûts d'occupation ( /m 2 /an) -Bas Amsterdam 400 Belgique Bruxelles 410 Suède Stockholm 476 Espagne Madrid 540 Allemagne Francfort 555 Italie Milan 657 France Paris (La Defense) 699 Royaume-Uni Londres (City) 841 France Paris (intra muros) 933 Royaume-Uni Londres (West End) Source : CB Richard Ellis, Global Market View, Mai 2009 Une grande disponibilité de bureaux à la location : Paris dispose de deux à trois fois plus de bureaux disponibles que certaines capitales européennes. Villes Bureaux disponibles à la location (en milliers de m 2 ) France Paris (intra muros) Allemagne Francfort Bas Amsterdam Belgique Bruxelles Royaume-Uni Londres (centre) Source : CB Richard Ellis, 4 ème trimestre 2008

6 6/10 Les loyers des entrepôts sont particulièrement compétitifs à Paris. Le prix en euro du m 2 dans la capitale française est 2 à 3 fois inférieur à celui de certaines capitales étrangères. 150 Loyers 148 La France est la 1 ère destination européenne des projets logistiques entre 2003 et 2007, et la 3 ème au monde, avec 176 projets contre 163 au Royaume-Uni FDi Markets, Financial Times n Source : Jones Lang Lasalle, European Warehousing Distribution Property Clock - Q Des infrastructures de transport denses et efficaces 30 0 Paris Milan Bruxelles Francfort Stockholm Amsterdam Madrid Londres La France dispose de l un des réseaux routiers les plus denses d Europe dont la qualité est reconnue. Densité du réseau routier (km/km 2 ) Belgique 4,90 -Bas 3,72 France 1,72 Royaume-Uni 1,60 Italie 1,59 Espagne 1,32 Allemagne 0,65 Source : IMD 2008 Qualité des routes Les routes dans votre pays sont : 1= de mauvaise qualité, 7 = nombreuses et fiables selon les critères internationaux Rang Score 1 France 6,7 4 Allemagne 6,5 11 Belgique 5,9 18 Suède 5,6 24 Royaume-Uni 5,3 25 -Bas 5,3 30 Espagne 5,1 55 Italie 3,9 Source : WEF, The Global Competitiveness Report Sondage d opinion 2007,2008

7 7/10 La France possède le réseau de chemin de fer à grande vitesse le plus développé d Europe. Ses infrastructures ferrées sont jugées, selon une enquête du WEF, les meilleures au monde. Qualité des infrastructures ferrées Les voies ferrées dans votre pays sont : 1= de mauvaise qualité, 7 = nombreuses et fiables selon les critères internationaux) Réseau de TGV (lignes à grande vitesse - en km) Rang Score France Espagne Allemagne Italie 744 Belgique 137 Royaume-Uni 113 Source : Union Internationale des Chemins de Fer, Janvier France 6,6 4 Allemagne 6,4 8 Belgique 5,7 11 Suède 5,5 13 -Bas 5,5 19 Espagne 4,7 20 Royaume-Uni 4,6 52 Italie 3 Source : WEF, The Global Competitiveness Report Sondage d opinion 2007,2008 L aéroport Paris Charles-de-Gaulle est premier en Europe en termes de fret aérien, et second derrière Heathrow pour le trafic de passagers. Aéroport Trafic aérien en milliers de passagers (en 2008) Trafic de fret des 4 premiers aéroports européens unité : millier de tonnes de marchandises Royaume-Uni Londres-Heathrow France Paris CDG Allemagne Francfort / Main Espagne Madrid / Barajas Bas Amsterdam / Schiphol Belgique Bruxelles/National Suède Stockholm / Arlanda Italie Rome / Fiumicino Source : Eurostat Data in focus 2009 (30 premiers aéroports selon le nombre annuel total de passagers transportés en 2008) Paris CDG Francfort Amsterdam Londres Heathrow Source : Airports Council International, données 2007

8 8/10 n Des reseaux d'energie, d'eau et de telecommunications competitifs D après Eurostat, les prix de l énergie sont avantageux en France. France Suède -Bas Espagne Allemagne Royaume- Uni Belgique Italie Coût de l'électricité (a/kwh, HT) 1 er semestre 2008 pour la consommation industrielle 0,059 0,069 0,086 0,0915 0,093 0,094 0,099 0,1027 Source : Eurostat 2008 Royaume- Uni Espagne -Bas Italie Belgique France Allemagne Suède Coût du gaz naturel (a/gigajoule, HT) 2 nd semestre 2008 pour la consommation industrielle 7,29 7,64 8,12 8,77 8,98 9,03 11,28 12,48 Source : Eurostat 2008 Le prix de l eau est également compétitif. Suède Espagne Italie -Bas France Royaume- Uni Belgique Allemagne Prix moyen de l eau payé par les entreprises en 2008 (centimes de $ / m3) 128,0 130,8 157,8 183,4 199,6 237,0 291,7 301,1 Source : NUS Consulting Group, juillet 2008

9 9/10 Prix moyen de la minute mobile sortante en Europe en 2008 (ca-ttc) ,2 18,5 18,1 Le tarif de la minute mobile en France figure parmi les moins élevés en Europe Allemagne Espagne France Source : IDATE, ARCEP - Juin 2009 Italie Royaume-Uni Taux de pénétration du haut débit en % (2008) pour 100 habitants toutes technologies -Bas 35,5 Suède Royaume-Uni 27,6 32,3 Le taux de pénétration du haut débit en France est dans la moyenne européenne. France 26,4 Belgique 26,4 Allemagne 26,2 Espagne Italie 19,8 18, Source : OCDE 2009

10 10/10 n Une fiscalité sur les sociétés plus modérée qu on ne le dit Les analyses comparatives en termes de fiscalité pointent généralement les taux faciaux d'imposition, sans tenir compte de leur assiette. Or, celle-ci influence fortement le montant de l impôt acquitté et varie de façon importante selon les pays. Pour crédibiliser les comparaisons, l étude précitée de KPMG redéfinit, pour trois types d'activités (industrie, R&D, et services aux entreprises), les taux d impôt sur les sociétés dans différents pays, qui tiennent compte des règles d'assiette et des incitations fiscales en vigueur dans chacun d'eux. Ainsi calculés, les taux d'imposition réels ne sont pas défavorables à la France, où ils sont nettement inférieurs aux taux de plusieurs pays voisins dans les domaines de la production et de la R&D. Taux effectif d impôt sur les sociétés* Pourcentage du résultat net avant impôt (Base Etats-Unis = 0) Production Rang R&D Rang Services à l entreprise Rang Allemagne 37,8% 8 ème 33,5% 7ème 32,2% 5 ème France 30,2% 4 ème - 25,7% 2 ème 33,7% 6 ème Royaume-Uni 30,9% 5 ème - 13,8% 3 ème 26% 1 er Italie 42,1% 9 ème 49,5% 10 ème 58,5% 10 ème Source : KPMG, Choix concurrentiels, 2008 * : net des aides et incitations publiques NB : Les taux négatifs observés dans le champ de la R&D résultent des crédits d impôt et des aides en vigueur dans certains pays. Le «crédit d impôt recherche» français est particulièrement attractif. Pour plus d informations sur les raisons d investir en France, consultez

Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France

Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France Faits et chiffres sur les facteurs d attractivité de la France En concurrence avec les pays européens pour l accueil des projets d investissement étrangers, la France détient de nombreux atouts déterminants

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

10 raisons d investir en France Juillet 2012

10 raisons d investir en France Juillet 2012 10 raisons d investir en France Juillet 2012 1 La France : Une puissance économique de rang mondial 2 ème puissance économique de l Union européenne. Source : FMI, 2012 6 ème exportateur mondial de biens

Plus en détail

8 COUTS DES ENTREPRISES. 8.1 Coût du capital. 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève. 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe

8 COUTS DES ENTREPRISES. 8.1 Coût du capital. 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève. 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe 8 COUTS DES ENTREPRISES 8.1 Coût du capital 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe 8.4 Tarifs hôteliers COMPARAISONS INTERNATIONALES 13 ème EDITION 8.1 COUT

Plus en détail

7.95 7.91 7.85 7.62 7.22 7.16 7.09 7.07 6.86 6.64 6.36 6.18 6.00 5.71 5.34 4.67 4.58 3.59. Environnement économique Comparaisons internationales

7.95 7.91 7.85 7.62 7.22 7.16 7.09 7.07 6.86 6.64 6.36 6.18 6.00 5.71 5.34 4.67 4.58 3.59. Environnement économique Comparaisons internationales 2.1 Compétitivité & Efficience 2.1.1 Classement de la compétitivité Le pays est extrêmement compétitif (sur une échelle de 0 à 7, le score le plus élevé étant le meilleur). Classement Score 1 5.7 2 5.6

Plus en détail

Innovation Industrie. Santé. Culture. Développement durable. Energie FRANCE. Agriculture. Haute technologie. Santé. Investissements Education

Innovation Industrie. Santé. Culture. Développement durable. Energie FRANCE. Agriculture. Haute technologie. Santé. Investissements Education DOCUMENT D INFORMATION SUR L ATTRACTIVITÉ COMMERCIALE ET ÉCONOMIQUE DE LA FRANCE 2015 Innovation Industrie Santé Développement durable Culture FRANCE Energie Haute technologie Santé Agriculture Investissements

Plus en détail

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Selon le rapport annuel établi pour l année 2008-2009 par le World Economic

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Sommaire 1. A propos de l étude Choix concurrentiels 2008 2. Comparaison entre pays 3. Résultats

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois. 1 er pays en Europe

Plus en détail

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014

Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Grand Paris: Bilan touristique 2013 et perspectives 2014 Jean-François Martins Adjoint à la Maire de Paris en charge du Sport et du Tourisme Thierry Le Roy Président de l Office du Tourisme et des Congrès

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

Investir en France. investinfrance.org

Investir en France. investinfrance.org Investir en France investinfrance.org La France réunit TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS pour votre investissement Une destination privilégiée pour les investisseurs internationaux. Depuis 2002, plus de

Plus en détail

PRÉLÈVEMENTS SUR LE TRAVAIL : l exception française?

PRÉLÈVEMENTS SUR LE TRAVAIL : l exception française? PRÉLÈVEMENTS SUR LE TRAVAIL : l exception française? Comparaison dans 8 pays européens Pour un couple avec 2 enfants Pour un célibataire 12 septembre 2014 METHODOLOGIE Objectif Evaluer la pression des

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

PREMIER BAROMETRE EUROPEEN DU VOYAGE EN LIGNE

PREMIER BAROMETRE EUROPEEN DU VOYAGE EN LIGNE PREMIER BAROMETRE EUROPEEN DU VOYAGE EN LIGNE BARCELONE, JUILLET 2008 PRESENTATION Ce Barométre est le résultat de l analyse des données obtenues à partir des réservations générées de 5 pays sur les 17

Plus en détail

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF Analyse de la compétitivité des entreprises françaises 2 12 arts de marché 1 - oids de la dans les exportations mondiales 5 4,7 Exportations françaises/exportations mondiales (marchandises,

Plus en détail

EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES L ESSENTIEL EN

EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES L ESSENTIEL EN EN FINIR AVEC LES IDÉES REÇUES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE EST EN PERTE DE VITESSE La France est la 5 e puissance économique mondiale et la 2 e europé enne en termes de PIB, avec un marché de

Plus en détail

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE

Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Les pépinières d Entreprises en Seine-et-Marne NOM DE L ENTREPRISE Sommaire 3 La Seine-et-Marne en Ile-de-France 8 Nos offres 14 Seine-et-Marne Développement 2 La Seine-et-Marne Au centre d un marché de

Plus en détail

Réalisée avec Ernst & Young. Choix d implantation d fiscalité locale

Réalisée avec Ernst & Young. Choix d implantation d fiscalité locale Réalisée avec Ernst & Young Choix d implantation d et fiscalité locale Présentation A la demande de Paris-Ile de France Capitale Economique, l objet de cette étude est de procéder à la mise à jour de l

Plus en détail

Octobre raisons d investir en France

Octobre raisons d investir en France Octobre 2009 10 raisons d investir en France Keys to understanding the new France 2 1 Une économie ouverte sur le monde 23 000 implantations étrangères, employant 2,8 millions de salariés, dont: La France

Plus en détail

A Lyon, engagez votre entreprise. dans une stratégie gagnante

A Lyon, engagez votre entreprise. dans une stratégie gagnante Fonctions Stratégiques A Lyon, engagez votre entreprise dans une stratégie gagnante Lyon Confluence Innovante & attractive Un cadre de vie entre Alpes et Méditerranée Lyon offre une qualité de vie unique

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

LES ENTREPÔTS EN EUROPE Property report 2013 T2

LES ENTREPÔTS EN EUROPE Property report 2013 T2 LES ENTREPÔTS EN EUROPE Property report 213 T2 CONTACTS PROPERTY REPORT - EUROPEAN LOGISTICS MARKET - SEPMBER 213 EUROPEAN LOGISTICS COVERAGE ALLEMAGNE Oliver Wissel ESPAGNE Thierry Bougeard +34 93 31

Plus en détail

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore

La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore IMD World Competitiveness Yearbook 2007 La compétitivité de l économie luxembourgeoise s améliore Selon le World Competitiveness Yearbook 2007, publié par l institut suisse IMD (International Institute

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois (Bilan 2014 des investissements

Plus en détail

Document d information

Document d information Document d information L étude Choix concurrentiels compare les coûts d exploitation d une entreprise et d autres facteurs de compétitivité dans plus de 100 villes de 10 pays. Cette étude aide les entreprises

Plus en détail

Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques. Ronan Mahieu

Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques. Ronan Mahieu Les indicateurs de la procédure de déséquilibres macroéconomiques Ronan Mahieu Contexte Mise en place d une procédure de déficits excessifs lors de la création de la zone euro Déficits publics < 3% du

Plus en détail

Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France!

Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France! Communiqué de presse Paris, le 23 août 2012 Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France! Découvrez les résultats de l indicateur Hotel Price Radar pour le

Plus en détail

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Mise à jour sur l Irlande T2 2015 Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Pourquoi l Irlande? Les entreprises sont attirées par l Irlande pour diverses raisons Irlande,

Plus en détail

Comparaison des prix de l eau et de l assainissement dans l Union Européenne 2008

Comparaison des prix de l eau et de l assainissement dans l Union Européenne 2008 Comparaison des prix de l eau et de l assainissement dans l Union Européenne 2008 Enquête réalisée pour la Fédération Professionnelle des Entreprises de l Eau Juillet 2008 1, Rue Eugène et Armand Peugeot

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lyon, le 4 décembre 2014

DOSSIER DE PRESSE. Lyon, le 4 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Lyon, le 4 décembre 2014 Contacts presse : Emmanuelle MANFREDI - CGPME du Rhône emmanuelle.manfredi@cgpme69.org Tél. 04 72 53 74 74 Séverine RENARD - MEDEF Lyon-Rhône severine.renard@medeflyonrhone.com

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Bilan Compétitivité 2015: Stabilité dans un environnement à risques

Bilan Compétitivité 2015: Stabilité dans un environnement à risques Présentation du Bilan Compétitivité 2015: Stabilité dans un environnement à risques Ministère de l Economie, 22 octobre 2015 Missions de l ODC Collecter, analyser, comparer les informations existantes

Plus en détail

IFA BENELUX Intervention Luxembourg 24 mai 2012

IFA BENELUX Intervention Luxembourg 24 mai 2012 IFA BENELUX Intervention Luxembourg 24 mai 2012 Invest in France Agency Benelux Stadionweg 137 avenue Louise, 475 1077 SL Amsterdam 1050 Bruxelles Tel.+31(0)20 662 20 39 Tel+32 2646 59 40 1 Sommaire I.

Plus en détail

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire?

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire? Page 1 sur 5 Communiqué de presse Le 28 août 2014 6ème ÉDITION DE L OBSERVATOIRE BNP PARIBAS INTERNATIONAL BUYERS «Investing & Living abroad» 2014 La fiscalité française source d attractivité pour les

Plus en détail

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA)

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) IUT Institut Universitaire de Technologie 9/ DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) Lieu de formation : Aurillac Objectifs de ce DUT : Le Département Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE Conférence de presse du 22 juin 2001 Fiscalité des produits d épargne: une comparaison internationale Il n existe pas de véritable point de vue européen en matière de fiscalité des produits d épargne.

Plus en détail

FARDEAU FISCAL INTERNATIONAL : PERSONNES SEULES AVEC OU SANS ENFANTS

FARDEAU FISCAL INTERNATIONAL : PERSONNES SEULES AVEC OU SANS ENFANTS PRB 05-107F FARDEAU FISCAL INTERNATIONAL : PERSONNES SEULES AVEC OU SANS ENFANTS Alexandre Laurin Division de l économie Le 15 février 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION AND RESEARCH SERVICE SERVICE D INFORMATION

Plus en détail

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE Une étude d Entreprendre en France pour le tourisme Données et calculs par MKG Hospitality CONTEXTE L Assemblée Nationale a

Plus en détail

Départs en vacances : les aéroports parisiens vus par les passagers français et internationaux

Départs en vacances : les aéroports parisiens vus par les passagers français et internationaux Départs en vacances : les aéroports parisiens vus par les passagers français et internationaux Contact BVA Marie Laure SOUBILS : marie-laure.soubils@bva.fr 01. 71.16.88.00 Objectifs et méthodologie Objectifs

Plus en détail

Enquête APREF. KPMG Entreprises Paris Juillet 2008. KPMG Entreprises

Enquête APREF. KPMG Entreprises Paris Juillet 2008. KPMG Entreprises Enquête APREF KPMG Entreprises KPMG Entreprises Paris Juillet 2008 1 Approche qualitative sur les métiers de la réassurance en France 2 Contexte Dans le cadre de la réflexion du gouvernement sur l amélioration

Plus en détail

du numérique Édition 2015

du numérique Édition 2015 ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS du numérique Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Secteur producteur - Emploi Nombre d entreprises dans le secteur des TIC* Nombre d unités légales en 2013 Industrie

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

L éducation financière à l école : Les expériences étrangères

L éducation financière à l école : Les expériences étrangères L éducation financière à l école : Les expériences étrangères 21 novembre 2008 Journées de l Economie de Lyon Bernard Marx Institut pour l Education Financière du Public (IEFP) Tous droits réservés 2008

Plus en détail

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011 www.tourisme-essonne.com Les chiffres du tourisme Essonne en année 211 Les chiffres clés de l année 211 2 318 743 nuitées en Essonne Capacité d accueil : 13 hôtels, 94 hébergements Gîtes de France (meublés

Plus en détail

LE QUÉBEC, VOTRE DESTINATION D AFFAIRES

LE QUÉBEC, VOTRE DESTINATION D AFFAIRES LE QUÉBEC, VOTRE DESTINATION D AFFAIRES QUÉBEC LE QUÉBEC, VOTRE DESTINATION D AFFAIRES CHOISISSEZ LE QUÉBEC POUR : L INNOVATION ET LA CRÉATIVITÉ Stockholm UNE MAIN-D ŒUVRE COMPÉTENTE Londres Ville de Québec

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises

Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises Publication Asterès 29 janvier 15 Eclairage sur les enjeux des négociations salariales dans le secteur du transport routier de marchandises Description de la note : Au premier semestre 13, le cabinet d

Plus en détail

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales 3.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES 3.1.1 Etat de développement des clusters Le développement des clusters est élevé et généralisé dans l économie (sur une échelle de 1 à 7, le score le plus élevé étant le meilleur).

Plus en détail

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total

Master Management PME PMI. Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. FemmesHommes Total IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME PMI 008/009 Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 008/009 au er mars 00 Taux de réponses Au er décembre 009

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores Page 336 TABLEAU 9-1 Une appréciation de la performance économique du Japon Accroissement du volume du PIB Accroissement du

Plus en détail

SECTORIELLES ANNUELLES

SECTORIELLES ANNUELLES ETUDES SECTORIELLES ANNUELLES Une collection d analyses exclusives & des indicateurs macro-économiques pertinents pour accompagner votre compréhension des marchés touristiques. EUROPEAN HOSPITALITY REPORT

Plus en détail

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal Abdelwaret KABBAJ Expert-comptable diplômé en France Fondateur du cabinet Kabbaj Erradi advisory firm: Conseil en fiscalité des entreprises et des individus Formations fiscales Marocaines et internationales

Plus en détail

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR?

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? Une question européenne mais traitée dans chaque Etat membre L avenir des systèmes de retraite et ses conséquences sur la zone euro, internationalise

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

GÉOGRAPHIE : les transports en France et en Europe

GÉOGRAPHIE : les transports en France et en Europe GÉOGRAPHIE : les transports en France et en Europe Document A Nous avons besoin sans cesse de nous déplacer pour nos besoins au quotidien : aller à l école ou au travail, faire les courses, aller chez

Plus en détail

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats

Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats DG Trésor - Pôle commerce extérieur 24/07/2014 Investissements directs étrangers (IDE) en France : principaux constats - Si la France se situe aux premiers rangs mondiaux en termes de stock d IDE (4 ème

Plus en détail

Evaluation des impacts économique et social des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget pour l'année 2010

Evaluation des impacts économique et social des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget pour l'année 2010 Evaluation des impacts économique et social des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget pour l'année 2010 AEROPORTS DE PARIS 15 Février 2012 BIPE 2012 1 Evaluation des impacts économique

Plus en détail

Etat du marché immobilier suisse

Etat du marché immobilier suisse CB Richard Ellis PI Performance Etat du marché immobilier suisse Novembre 2010 L évolution des prix de ces dernières années semble être cohérente, dans l ensemble, avec celle des facteurs fondamentaux.

Plus en détail

UNE FISCALITÉ ADAPTÉE

UNE FISCALITÉ ADAPTÉE UNE FISCALITÉ ADAPTÉE AU SERVICE DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L INVESTISSEMENT 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UN 2 3 4 TAUX EFFECTIF D IMPOSITION COMPÉTITIF L étude KPMG Competitive Alternative (2014) compare

Plus en détail

Les Marché des Swaps Immobiliers

Les Marché des Swaps Immobiliers Les Marché des Emmanuek Deboaisne Fixed Income - France Tel : 01.42.98.57.81 Présentation à l 18 mars 2008 Sommaire 1. L Evolution des Prix Immobiliers 2. Utilisation des 3. Le Marché des 4. Les Indices

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

Les inégalités d accès à la formation continue en entreprise

Les inégalités d accès à la formation continue en entreprise Ans Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail Université (FTU) N 2015 5, avril 2015 www.ftu.be/ep Les inégalités d accès à la formation continue en entreprise Une comparaison avec les pays

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives Immobilier d entreprise, support, reflet et vecteur des succès du Grand-Lyon IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON Le marché 2003 : bilan et perspectives 30 janvier 2004 30 janvier 2004 1 La FNAIM ENTREPRISES

Plus en détail

Les difficultés des réformes structurelles

Les difficultés des réformes structurelles mars N (mis à jour le novembre ) Les difficultés des réformes structurelles On conseille systématiquement aux pays européens de mettre en place des politiques de réformes structurelles : flexibilité accrue

Plus en détail

La fiscalité appliquée aux Non-Résidents propriétaires d une résidence secondaire

La fiscalité appliquée aux Non-Résidents propriétaires d une résidence secondaire Édition 2014 La fiscalité appliquée aux Non-Résidents propriétaires d une résidence secondaire Analyse comparée entre la France et 8 autres pays 1 Sommaire La 6ème édition de l Observatoire Investing &

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE Par Laurent Pierandrei, Professeur de Comptabilité Internationale, ACE Paris, France (Partie Double 1 er septembre 2006) La TVA au sein de l Union Européenne

Plus en détail

Newsletter Maroc BIENVENUE! 2 LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIÈRE DE PÉNALITÉS ET DE MAJORATIONS RETARD 3

Newsletter Maroc BIENVENUE! 2 LES NOUVELLES DISPOSITIONS EN MATIÈRE DE PÉNALITÉS ET DE MAJORATIONS RETARD 3 www.bfl-avocats.com, central@cmsbfl.ma BIENVENUE! 2 MATIÈRE DE PÉNALITÉS ET DE 3 Types de majorations et pénalités 3 Application de ces pénalités et majorations de retard 3 6 Conditions d ouverture 6 Alimentation

Plus en détail

Journées de l économie Lyon 10 novembre 2011. La soutenabilité de la croissance

Journées de l économie Lyon 10 novembre 2011. La soutenabilité de la croissance Journées de l économie Lyon 10 novembre 011 La soutenabilité de la croissance Quel business plan pour la politique économique de la France? 1 La France en 00 suivant les tendances actuelles Le business

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Medef Pour la réforme du financement de la protection sociale

Medef Pour la réforme du financement de la protection sociale Medef Pour la réforme du financement de la protection sociale Conférence de presse 15 novembre 2011 1 Une compétitivité française qui se dégrade 2 La France a perdu des parts de marché depuis 2000 Part

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

100 % 8 e rang LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT

100 % 8 e rang LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une destination privilégiée pour les investisseurs internationaux. Depuis 2002, plus de 8 500 nouveaux investissements

Plus en détail

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux chocs importants ont affecté le comportement des prix de détail des principaux pays

Plus en détail

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 Dans une région où la clientèle potentielle est conséquente Une position stratégique au cœur de l Europe du Nord-Ouest et du triangle

Plus en détail

Listes des principaux indicateurs socio-economiques www.id.loiret.cci.fr/indicateurs. Echelle Géographique la plus petite MAJ. Commerce exterieur

Listes des principaux indicateurs socio-economiques www.id.loiret.cci.fr/indicateurs. Echelle Géographique la plus petite MAJ. Commerce exterieur Listes des principaux indicateurs socio-economiques www.id.loiret.cci.fr/indicateurs Dernière mise à jour : 07/01/2014 Thème Répartition des exportations par pays Trimestrielle févr-14 Répartition des

Plus en détail

Prix du gaz et de l'électricité en Europe

Prix du gaz et de l'électricité en Europe FR0005114 MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE SECRÉTARIAT D'ÉTAT À L'INDUSTRIE Prix du gaz et de l'électricité en Europe Direction Générale de l'énergie et des Matières Premières Observatoire

Plus en détail

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 151-14 11 février 9 - n 44 INSEE 9 Enquêtes européennes trimestrielles de conjoncture* Janvier 9 Thème «International» DANS L'INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE** Au quatrième

Plus en détail

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Tableau de bord Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Septembre 2009 Sommaire Introduction...4 1 Marché du travail et emploi...7 1-1 Emploi...8 1-2 Coût du travail...14

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

Le Kent : la région idéale pour faire des affaires

Le Kent : la région idéale pour faire des affaires Le Kent : la région idéale pour faire des affaires Le Kent est le tremplin idéal pour nouer des liens commerciaux avec le Royaume-Uni. Le Kent, un comté situé non loin de Londres, est aussi la région d

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les

Observatoire des Investissements Internationaux dans les Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles M Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2014 de l Observatoire L Edition 2014 est la 5ème édition

Plus en détail

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros.

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros. Le marché en toute transparence Juillet 2013 Edito Immobilier tertiaire : les Régions en valeur! Tour CMA CGM à Marseille Même si la demande placée des principales métropoles françaises (Lyon, Lille, Aix-Marseille,

Plus en détail

Organisation successorale internationale: analyse de droit international privé. Conseil de l Union européenne Comité du personnel 20 juin 2013

Organisation successorale internationale: analyse de droit international privé. Conseil de l Union européenne Comité du personnel 20 juin 2013 Organisation successorale internationale: analyse de droit international privé Conseil de l Union européenne Comité du personnel 20 juin 2013 Plan de l exposé Introduction Les conséquences civiles Les

Plus en détail

Portrait du conférencier

Portrait du conférencier Portrait du conférencier Stéphane Paquin est professeur titulaire à l École nationale d administration publique. Il est également le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique

Plus en détail

Compétitivité des entreprises françaises

Compétitivité des entreprises françaises Compétitivité des entreprises françaises La compétitivité dépend en premier lieu de l évolution des coûts unitaires de production et des prix relatifs des biens exposés à la concurrence internationale.

Plus en détail

Attrait du pays pour les investisseurs privés...22

Attrait du pays pour les investisseurs privés...22 Sommaire Synthèse.........................................................................................................5 Information pratique...........................................................................9

Plus en détail

Thème 2 Aménager et développer le territoire français. Chapitre 4 Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation

Thème 2 Aménager et développer le territoire français. Chapitre 4 Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation Thème 2 Aménager et développer le territoire français Chapitre 4 Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation Roissy : plate-forme multimodale et hub mondial Inauguré en 1974, l

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail